Les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque congestive est devenue l'une des maladies les plus courantes. Cela est dû à une augmentation de l'âge moyen de la population. Malgré le développement de la médecine cardiovasculaire aujourd'hui, la CHF est une maladie de mauvais pronostic.

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque congestive??

L'insuffisance cardiaque congestive se manifeste par l'incapacité du muscle cardiaque à traverser la quantité de sang nécessaire à l'organisme. Elle se produit en raison de la faiblesse du cœur et de son incapacité à se contracter normalement, à la suite de quoi les chambres des organes sont mal remplies de sang. Le sang coule très rapidement, le cœur ne peut pas traiter une telle quantité, donc la stagnation se produit. Cette condition du muscle cardiaque a donné son nom à la maladie..

Premièrement, le cœur commence à se contracter plus souvent et à se dilater davantage pour absorber le sang et le fournir au corps en grandes quantités. En raison d'un manque de sang, les reins commencent à produire des hormones qui piègent l'eau et le sodium. La contraction fréquente du cœur empêche les cavités de se remplir de sang jusqu'à la fin; plus d'oxygène est nécessaire pour que le muscle fonctionne dans ce mode. Pendant un certain temps, le corps a assez de ces efforts et le manque de sang peut ne pas apparaître.

Pourquoi l'expansion cardiaque se produit-elle? L'influence négative de divers facteurs entraîne la mort des cardiomyocytes qui composent le muscle cardiaque. Les cellules mortes sont remplacées par du tissu conjonctif, qui n'a pas la capacité de contracter et de conduire le sang. Tout le travail est transféré aux cardiomyocytes vivants restants qui, en raison de l'augmentation de la charge, sont également épuisés et meurent. Le tissu conjonctif cicatriciel augmente la taille des cavités cardiaques, mais réduit ses performances, et le sang cesse de couler en bonne quantité.

Les personnes âgées de plus de 60 ans sont à risque. À cet âge, l'insuffisance cardiaque congestive peut entraîner la mort. La maladie est un grave danger pour la santé, il est important de suivre les recommandations du médecin traitant et d'écouter soi-même les symptômes.

Les causes

Facteurs provoquant l'apparition de la maladie:

  • Prédisposition héréditaire. La contraction inégale du cœur causée génétiquement conduit à son épuisement et à une diminution de la quantité de sang libérée dans le corps;
  • Violation de l'équilibre eau-sel. L'excrétion excessive de potassium et la rétention de sel affectent négativement l'état et la performance du cœur;
  • Maladie coronarienne. Avec cette maladie, l'artère coronaire est obstruée de plaques, le cœur commence à manquer d'oxygène, une crise cardiaque se produit. Il endommage les performances de l’organe et l’insuffisance cardiaque congestive commence;
  • La présence de maladies infectieuses;
  • L'utilisation de boissons alcoolisées;
  • Imperfection du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins (défaut de la valve mitrale, pathologie de l'artère coronaire) et changements dans ses tissus (augmentation de l'épaisseur du tissu conjonctif);
  • Dysfonctionnement thyroïdien et surabondance d'hormones sécrétées par celui-ci;
  • Immunité affaiblie pendant la grossesse et surmenage du corps;
  • Épaississement du tissu péricardique.

Quels sont les symptômes de la maladie??

Pendant longtemps, les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive peuvent ne pas apparaître. À un stade précoce de CHF, les manifestations suivantes sont notées:

  • L'apparition d'un essoufflement pendant l'effort physique;
  • Sensation de faiblesse et de fatigue constante;
  • Incapacité à répondre durablement aux situations stressantes;
  • Augmentation de la contraction du muscle cardiaque;
  • Teinte cyanotique de la peau et des muqueuses;
  • Manque d'appétit;
  • Une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • La présence d'un œdème dans les membres inférieurs.

Une CHF sévère s'accompagne d'une forte toux avec des stries de sang et de mousse sanglante. La nuit, une personne peut souffrir de crises d'étranglement comme l'asthme bronchique. Les lobes et les membres deviennent bleus. Non seulement les membres inférieurs commencent à gonfler, mais aussi d'autres parties du corps, ainsi que les organes internes.

À différents stades de l'insuffisance cardiaque congestive, leurs symptômes surviennent:

ÉtapeManifestation
Tout d'abord, initialÀ ce stade, il est difficile de détecter le CHF par des caractéristiques. Une fatigue, un gonflement des extrémités à la fin de la journée de travail, des palpitations et un essoufflement sont notés chez le patient. À ce stade, vous pouvez détecter une insuffisance ventriculaire gauche ou droite.
SecondeLes symptômes cliniques sont les plus prononcés. Les deux cercles de circulation sanguine sont impliqués dans le processus pathologique. Tous les signes possibles de cette maladie se manifestent. Il y a une forte toux et une suffocation nocturne.
Troisièmement, dystrophique finalA ce stade, les symptômes deviennent irréversibles, il n'est plus possible d'aider le patient. Il y a une cirrhose du foie, une insuffisance pulmonaire, un œdème ne passe pas même sous l'influence de médicaments, un dysfonctionnement intestinal, une diarrhée apparaît. La cachexie cardiaque se développe, ce qui entraîne la mort.

Traitement des maladies

À ce jour, il n'existe aucun remède complet contre l'insuffisance cardiaque congestive. On ne peut accepter sa présence et essayer de contrôler ses symptômes. Toutes les manipulations médicales viseront uniquement à éliminer les causes de CHF.

Tout d'abord, pour normaliser l'équilibre eau-sel, il est recommandé de limiter l'apport en sel. Cela provoquera moins de gonflement. Vous devez reconsidérer votre alimentation, vous devez manger de façon fractionnée, c'est-à-dire peu à peu et souvent. Toute la caféine doit être retirée des aliments. Elle affecte les contractions du muscle cardiaque.

En tant que traitement médicamenteux, des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins sont prescrits. Ils réduisent la pression artérielle et empêchent le colmatage de l'artère. L'utilisation de la spironolactone, qui a un effet diurétique, mais qui n'élimine pas le potassium nécessaire de l'organisme, est prescrite. On sait de manière fiable que son utilisation réduit considérablement la mortalité globale et le nombre d'hospitalisations d'urgence. Le bumétanide, l'hydrochlorothiazide et le furosémide peuvent également éliminer l'excès de liquide. La digoxine est prescrite pour améliorer la contractilité du cœur..

Ne prescrivez jamais vous-même des médicaments. Toutes les mesures médicales pour l'insuffisance cardiaque congestive doivent être recommandées uniquement par un médecin.

Dans les cas particulièrement difficiles, le patient est connecté à un appareil qui fournit de l'oxygène par le nez. En présence d'un défaut de la valve mitrale ou de l'artère coronaire, une intervention chirurgicale est réalisée. En cas de lésions cardiaques graves, une transplantation est recommandée..

Effets

Le syndrome d'insuffisance cardiaque congestive est une maladie grave pour le corps humain. Vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement de lui. La CHF est dangereuse pour ses symptômes, il est difficile de l'associer à cette maladie et elle progresse. Dans la moitié des cas, en l'absence de soins médicaux, l'insuffisance cardiaque congestive est fatale.

Conclusion

Un diagnostic précoce d'insuffisance cardiaque congestive augmente les chances d'une issue favorable. Si une CHF est détectée, il faut examiner attentivement les recommandations du médecin traitant. Afin de ne pas rencontrer cette maladie, il est nécessaire de prendre des mesures préventives: se débarrasser des mauvaises habitudes, réduire la consommation de caféine, mener une vie saine et être régulièrement examiné.

Symptômes et traitement de l'insuffisance cardiaque congestive

L'insuffisance cardiaque congestive est une grave déviation du fonctionnement du principal organe humain. Il se caractérise par l'incapacité des muscles cardiaques à pomper la bonne quantité de sang, nécessaire au fonctionnement normal de tout l'organisme. Aujourd'hui, cette maladie affecte plus de deux pour cent de la population mondiale. La moitié des malades décèdent au cours de la première année de développement de la maladie. Cela indique la gravité de la maladie. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin qui vous prescrira un traitement adéquat. Les patients traités pour des manifestations congestives de la fonction cardiaque doivent se conformer inconditionnellement à toutes les recommandations d'un cardiologue.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive peuvent apparaître progressivement. Dans les premiers stades du développement de la maladie, l'inconfort ne se produit que pendant l'effort physique. Au cours de la progression de la maladie, les symptômes apparaissent plus souvent, quelle que soit l'activité physique du patient. Au début, les patients notent l'apparition de:

Plus tard, ces signes sont joints:

  • douleur dans le côté droit de l'hypochondre,
  • gonflement des jambes,
  • hypertrophie abdominale.

Une dyspnée légère se transforme en suffocation avec une toux gênante. La progression de la maladie est caractérisée par une cyanose des doigts, des lobes d'oreille. Le patient a froid dans les bras et les jambes. L'œdème primaire des jambes se développe en un gonflement de l'abdomen, du bas du dos, des cuisses, des organes génitaux. Étant donné que l'insuffisance cardiaque congestive n'est pas une maladie indépendante, mais la conséquence d'un dysfonctionnement des valves, des ventricules et du myocarde, les symptômes de la maladie sous-jacente rejoignent les symptômes ci-dessus.

Stades de la maladie

L'insuffisance cardiaque congestive se manifeste en trois étapes, chacune caractérisée par une liste spéciale de symptômes:

  • La première étape initiale. Pendant cette période de développement de la maladie, les patients notent une fatigue accrue, une tachycardie, un sommeil agité. Avec un peu d'activité physique, une personne ressent un essoufflement, une accélération du rythme cardiaque.
  • Le deuxième stade de la maladie se caractérise par une sensation constante de fatigue, une accélération du rythme cardiaque. Pendant cette période, une défaillance à droite ou à gauche est clairement diagnostiquée..
  • La troisième étape finale entraîne de graves changements dans le corps. À ce stade, une insuffisance pulmonaire se manifeste, le développement d'une cirrhose du foie, une altération de la fonction intestinale est possible. Si à ce moment le traitement n'a pas donné de résultats positifs, le patient mourra.

Traitement

Compte tenu de la gravité de la maladie, le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive doit être instauré le plus tôt possible. Tout d'abord, le médecin prescrit un traitement non médicamenteux, qui comprend:

  • Contrôle constant du poids corporel.
  • Limitation de charge.
  • Complexe d'entraînement spécial.
  • Révision de l'alimentation quotidienne, avec restriction obligatoire de la consommation de sel.
  • Restriction hydrique.

En outre, un traitement médicamenteux est effectué, notamment:

  • Utilisation de glycosides cardiaques.
  • Médicaments de sevrage liquide.
  • L'utilisation de moyens pour prévenir les manifestations arythmiques.

Dans cette liste, les principaux médicaments sont les glycosides nécessaires pour maintenir la fonction de pompage du cœur. Étant donné l'importance de ces médicaments, ils sont prescrits de façon continue. Les diurétiques ne sont pas moins importants dans la lutte contre les manifestations de l'insuffisance cardiaque congestive. Ils aident à éliminer l'excès de liquide de tous les organes, empêchant le gonflement de se développer. Étant donné que les minéraux et autres substances utiles sont inévitablement éliminés du corps par le retrait des fluides, l'utilisation de préparations à haute teneur en potassium est recommandée.

Parallèlement au traitement des manifestations congestives dans le cœur, une thérapie de la maladie est effectuée, ce qui a conduit au développement de cette maladie. Obligatoire est l'utilisation de médicaments dont l'action vise à maintenir le travail du cœur. Des médicaments devraient également être utilisés pour aider à soulager le blocage des vaisseaux..

Si la pharmacothérapie ne donne pas de résultats positifs, la seule issue est la transplantation d'organes. Bien que, dans certains cas, l'insuffisance cardiaque congestive chronique puisse être éliminée par correction chirurgicale d'une maladie majeure.

En conclusion, nous notons que pour le traitement de l'insuffisance cardiaque, il est important d'identifier les causes qui ont conduit au développement d'une maladie aussi grave. Ensuite, une liste de mesures non médicamenteuses visant à stabiliser l'état général est établie. Parmi ces mesures, il est obligatoire de limiter la consommation de sel et d'eau. Vous ne devez en aucun cas arrêter complètement l'activité physique. L'ensemble minimum d'exercices spéciaux doit être effectué quotidiennement. La dernière étape de la thérapie consiste à prendre des médicaments que le cardiologue détermine.

Commentaires

Prostatite exacerbée. Il est clair que le sujet est délicat. J'ai donc décidé de contacter une clinique payante. J'ai choisi le centre médical "ProfMedPomosch". Lors du tout premier rendez-vous, Inna Nikolaevna Titova, médecin, a écouté mes plaintes et m'a envoyée pour des tests. Eh bien, pour voir l'image globale de la maladie et, plus précisément, pour poser un diagnostic. Elle a ensuite prescrit un traitement et a dit quand venir pour un examen. En général, j'ai terminé le traitement il y a 2 semaines. Il y a un résultat - pas de douleur, pas de douleur, pas de rougeur. L'inconfort et les envies fréquentes avaient disparu, mais ce qui m'a le plus plu, c'est que le médecin a développé un traitement individuel, et pas seulement prescrit un tas de pilules. Merci à Inna Nikolaevna, s'il y avait plus de ces médecins!

Il fallait de l'aide pour la piscine. La clinique a reçu en un jour. Il n'y avait pas de lignes. Les médecins travaillent de manière très organisée, tous sur le cas et en fait. J'ai passé tous les tests nécessaires, après quoi j'ai fait une conclusion avec les résultats et délivré un certificat. De plus, ils ont donné des recommandations sur la façon de se protéger contre les dangers possibles dans la piscine, les champignons et diverses infections. Approche très attentive des patients.

Les premiers signes d'insuffisance cardiaque, les symptômes aux stades 2-3, les méthodes de traitement et le pronostic de la vie

L'insuffisance cardiaque est un trouble complexe qui s'accompagne d'une diminution de la contractilité myocardique, de la fonction de pompage et de la qualité du flux sanguin dans tout le corps.

La maladie est extrêmement dangereuse, car les tissus subissent une ischémie, des changements dystrophiques et compensatoires commencent, ce qui met fin au fonctionnement normal du corps en général. En plus du cœur, le foie, les reins, le cerveau, les muscles et les poumons souffrent.

Les symptômes ne sont pas assez typiques aux premiers stades, mais la pathologie peut être détectée par des examens préventifs. Au minimum, l'écho et l'électrocardiographie sont requis.

Thérapie conservatrice, sauf dans les cas où les médicaments seuls ne sont pas utiles. Fondamentalement, il s'agit de malformations congénitales et acquises du cœur et des vaisseaux sanguins, la question du traitement est décidée à la discrétion d'un spécialiste ou d'un groupe de médecins.

Dans tous les cas, vous devez agir rapidement. La maladie a tendance à progresser rapidement..

Mécanisme de développement

Il est difficile de dire exactement comment et pourquoi un dysfonctionnement cardiaque se forme, car il existe un grand nombre de facteurs pathogéniques qui provoquent le trouble. D'une manière générale, on peut imaginer l'image moyenne.

Un facteur négatif affecte le cœur. Le plus souvent, nous parlons d'une pression artérielle constamment élevée, à laquelle il y a une déplétion rapide des parois de l'organe musculaire, a subi une crise cardiaque (dans son contexte, les cellules meurent et les remplacent par du tissu cicatriciel).

En savoir plus sur la cardiosclérose post-infarctus et les méthodes de traitement dans cet article..

En outre, les processus ischémiques chroniques (par exemple, l'insuffisance coronarienne, dans laquelle l'organe perd des composés utiles et de l'oxygène), l'athérosclérose, dans laquelle les artères qui alimentent le cœur se bouchent, et l'intensité de la trophique (nutrition) diminue, sont considérés comme le principal mécanisme, le «déclencheur» du démarrage de la pathologie.

Enfin, le facteur de développement de l'insuffisance cardiaque peut consister en des changements structurels: dans le contexte de défauts congénitaux ou acquis.

De plus, dans tous les cas, une transformation myocardique se produit. Les cellules fonctionnelles meurent généralement et sont remplacées par du tissu cicatriciel. L'organe ne peut pas se contracter avec une vitesse et une force suffisantes..

La fonction de pompage diminue. Accidents vasculaires cérébraux lents, incapable de pomper adéquatement le sang dans tout le corps.

Le cœur lui-même souffre, car des substances insuffisantes sont délivrées par les artères coronaires. Le cercle se ferme, le briser n'est possible qu'avec le rendez-vous du traitement, et puis pas dans tous les cas. Jusqu'à un certain point.

La progression du processus pathologique, sa vitesse, dépendent de la cause spécifique de l'apparition du trouble. Dans certains cas, le projet de loi dure des mois, dans d'autres, des années à venir..

Le retard dans toute situation est contre-indiqué, avec les premiers symptômes dont vous avez besoin pour voir un médecin.

Si la violation a été détectée lors d'un examen de routine, il est recommandé de poursuivre l'examen pour établir un diagnostic précis et déterminer l'origine de la violation.

Symptômes

Les manifestations externes de l'insuffisance cardiaque sont caractérisées par des écarts par rapport aux poumons, au système nerveux central et aux structures cardiovasculaires. Le tableau clinique dépend directement du stade de la maladie. Il y a trois étapes principales..

Première étape

Latent ou caché. Le processus pathologique se développe, mais le patient n'est pas en mesure de le détecter.

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque sont absents; ils ne sont détectés que lors d'un effort physique critique..

La personne moyenne n'atteint pas dans la vie quotidienne même la moitié de l'indicateur d'activité mécanique nécessaire pour identifier un problème, car la violation est souvent cachée et ne se fait pas sentir.

Paradoxalement, le premier problème est découvert par les athlètes et les amateurs de plein air. Ils ne sont pas en mesure de bien faire leur travail..

Il y a un essoufflement sévère, une augmentation de la fréquence cardiaque à des niveaux critiques, une perte de conscience au pic d'une crise d'insuffisance est possible.

À ce stade, le traitement est logique. Il y a la possibilité d'une récupération complète sans conséquences pour le corps du patient. Après correction de l'état des contre-indications pour les activités sportives ou de plein air, aucune.

Deuxième étape (A)

Le tableau clinique est présent avec un effort physique intense, mais le seuil est beaucoup plus bas qu'à un stade précoce..

Le tableau clinique se développe rapidement après un facteur provoquant (jogging, levée de la charge au sol), mais aussi rapidement et disparaît.

Les signes typiques d'insuffisance cardiaque sont des douleurs thoraciques, des nausées, un essoufflement et une sensation de manque d'air, une accélération du rythme cardiaque. Une toux est détectée sans séparation des expectorations. Il se produit régulièrement et passe rapidement. Il s'agit d'un symptôme typique de stagnation dans un petit cercle (pulmonaire)..

En savoir plus sur la toux dans l'insuffisance cardiaque et comment la distinguer d'une toux infectieuse, lisez ici.

Les manifestations se développent sur fond de bien-être relatif au repos. À ce stade, il y a la possibilité d'une guérison complète, car il n'y a pas encore de changements critiques dans le myocarde.

Les sports, l'activité physique intense sont exclus. Des exercices thérapeutiques légers sont possibles. La question est tranchée à la discrétion des médecins..

La deuxième étape (B)

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque au stade sous-compensé sont déjà visibles même à l'œil nu.

Une aide considérable est difficile, mais toujours possible, mais cela demandera beaucoup d'efforts de la part des médecins et du patient.

La circulation sanguine est perturbée dans les petits et les grands cercles, c'est-à-dire que tout le système cardiovasculaire souffre à la fois, ce qui est dangereux, car il peut entraîner un arrêt cardiaque, une crise cardiaque étendue, un accident vasculaire cérébral.

Parmi les signes cliniques:

  • Douleurs à la poitrine. Force moyenne ou faible intensité. Presser, brûler. Éclatement. Cette nature d'inconfort indique directement les processus ischémiques, trophée de qualité insuffisante.
  • Dyspnée. Le problème est observé même au repos. Une personne n'est pas capable de marcher normalement, la marche devient insupportable. Sans parler des escaliers ou quelque chose de plus. La question se pose souvent sur le groupe du handicap, du handicap.
  • Une augmentation de la taille du foie. Ressenti subjectivement comme un éclatement du côté droit, sous les côtes. Douleur possible. Faible, douloureux.
  • Toux. Improductif, est présent presque constamment ou se produit fréquemment, régulièrement. Au début, sans crachats, mais avec une progression, il y a des épisodes d'hémoptysie. Le tissu conjonctif du liquide ramifié indique directement les processus stagnants dans un petit cercle. C'est un signe extrêmement alarmant et à mesure que la maladie progresse, elle s'intensifiera..
  • Gargouillement sifflant dans les poumons lors de l'écoute avec un stéthoscope. Peut être perceptible sans appareil spécial.
  • Gonflement des extrémités. Surtout les jambes sont touchées (plus dans cet article). Ensuite, les mains et le visage sont impliqués dans le processus..

En raison de problèmes hépatiques, le volume de l'abdomen augmente. La soi-disant ascite commence. L'accumulation de liquide dans le péritoine, qui peut également être attribuée à un œdème.

  • Conscience altérée. En raison de la mauvaise alimentation en oxygène du cerveau, un évanouissement est très probable. C'est également un signe alarmant, car le corps n'est plus en mesure de compenser le trouble. L'étape suivante est un accident vasculaire cérébral, généralement étendu.

Ce sont tous des symptômes d'insuffisance cardiaque congestive, un type chronique. La variante aiguë s'accompagne de douleurs intenses dans la poitrine, d'essoufflement, de dysfonctionnement des organes internes.

Il s'agit d'une condition d'urgence critique qui peut entraîner la mort imminente du patient. À l'avenir, quelques minutes ou un maximum d'heures, si vous ne fournissez pas d'assistance médicale.

Troisième étape

Terminal ou terminal. Se développe après quelques années, si l'on considère les cas classiques. En fait, cela dépend des caractéristiques individuelles du corps du patient et des causes de la maladie.

Le tableau clinique du stade décompensé reste identique, cependant, l'intensité des symptômes augmente considérablement. Ainsi, l'essoufflement atteint un taux critique. Le patient ne peut même pas se servir à la maison. Sortir du lit est déjà une réussite.

La question du handicap est résolue sans équivoque, une personne est complètement handicapée.

Des changements catastrophiques massifs dans les organes internes sont détectés. D'où les symptômes d'autres systèmes: foie, cerveau, reins, etc..

Dans des cas extrêmement rares, ce moment est absent, puis il y a une chance de récupération par des mesures radicales, grâce à une transplantation cardiaque. Bien qu'ils ne soient pas géniaux. Sinon, la thérapie n'a pas beaucoup de sens. Une mortalité proche de 100%.

Signes caractéristiques de l'insuffisance ventriculaire gauche

Si vous classifiez les symptômes de manière fractionnée, vous devez partir du type de manifestation. En règle générale, le début du processus pathologique n'affecte pas toutes les chambres de l'organe. Au moins pas tout de suite. Ça prend du temps.

Lorsque les parties gauches des structures cardiaques sont affectées, on note principalement des troubles du grand cercle de circulation sanguine. Autrement dit, l'organe lui-même et d'autres systèmes souffrent.

Signes cliniques typiques:

  • Douleurs à la poitrine. Ils ne commencent pas immédiatement, mais après un certain temps. Au stade initial, il n'y en a pas.
  • Arythmies. Par type de tachycardie sinusale. Lorsque la fréquence des contractions augmente considérablement. Avec la progression, la fibrillation, l'extrasystole sont détectées.
  • Maux de tête, désorientation dans l'espace, dysfonctionnement neurologique. En raison d'une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau. La liste des symptômes est variée. Ce sont principalement des troubles des organes sensoriels, des problèmes de pensée sont possibles.
  • Douleur au côté droit. Hypertrophie du foie. Accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite). Jaunissement de la peau (pas toujours, relativement rare), modifications des paramètres biochimiques du sang.
  • Douleur dans le bas du dos. Une augmentation de la quantité d'urine quotidienne ou sa diminution. S'il y a violation de la fonction de filtrage de l'organe apparié du système excréteur, l'un est remplacé par un autre.
  • Première polyurie, lorsque les volumes d'urine augmentent de manière significative, puis le processus inverse.
  • Instabilité de la pression artérielle. Aux stades initiaux de l'insuffisance cardiaque, une augmentation est notée. Ensuite, il tombe, même chez les patients souffrant d'hypertension. C'est un signe négatif..

Les symptômes sont déterminés non seulement et pas tant par le cœur lui-même, mais par des perturbations dans le travail d'autres organes et systèmes. En savoir plus sur l'insuffisance cardiaque ventriculaire gauche ici..

Manifestations typiques de l'insuffisance ventriculaire droite

La maladie commence par un dysfonctionnement en petits cercles. D'où les problèmes pulmonaires.

La liste des symptômes est appropriée:

  • Dyspnée. L'intensité de celui-ci dépend de la phase du processus pathologique. Tout d'abord, après un effort physique intense, et plus près du stade final de la maladie au repos. Une personne devient handicapée et ne peut même pas se servir à la maison.
  • Toux. Sans crachats. Mais c'est aussi temporaire. Ensuite, le sang part, ce qui est provoqué par la stagnation dans un petit cercle. Les volumes peuvent être importants..
  • Augmentation de la pression dans les veines. Particulièrement visible sur l'exemple des vaisseaux cervicaux qui se gonflent et se gonflent au-dessus de la surface de la peau.

L'insuffisance cardiaque se manifeste comme une violation des grands et des petits cercles. Mais pas à un moment. La priorité est notée. À l'exception des cas aigus, qui sont au moins.

En savoir plus sur l'insuffisance cardiaque ventriculaire droite dans cet article..

Les causes

Les facteurs de développement sont divers. Ils sont bien connus des médecins:

  • Hypertension artérielle. En outre, le temps actuel. Augmentation de la pression.
  • Infarctus du myocarde passé. Une probabilité particulièrement élevée de violation au cours des six premiers mois ou un peu plus.
  • Inflammatoire, y compris les processus auto-immunes ou infectieux dans les structures cardiaques. Par exemple, myocardite ou autres.
  • Malformations cardiaques congénitales ou acquises. Sténose aortique, mitrale, également anomalies vasculaires (coarctation de l'aorte). Il y a beaucoup de.
  • Maladies du système endocrinien. Diabète sucré, faible production d'hormones thyroïdiennes (substances thyroïdiennes).
  • Rarement, des tumeurs cardiaques. L'échec est également possible dans le contexte des pathologies cancéreuses de toute localisation à des stades avancés.

Dans la catégorie à haut risque, il y a les patients qui ont tendance à fumer, à consommer de l'alcool. Accro à l'expérience. Cesser la dépendance peut jouer un grand rôle.

Diagnostique

L'examen est effectué par des spécialistes en cardiologie. Vous devez agir rapidement afin de ne pas manquer le bon moment pour corriger la situation. La liste des événements est à peu près la même.

  • Interrogatoire oral du patient. Compléter le tableau clinique et émettre des hypothèses concernant le diagnostic.
  • Prise d'histoire. Les maladies, le mode de vie, les habitudes, les antécédents familiaux et d'autres facteurs du passé peuvent être clarifiés.
  • Mesure de la pression artérielle. Aussi la fréquence cardiaque.
  • Évaluation quotidienne des mêmes indicateurs grâce au suivi Holter. Donne beaucoup d'informations.
  • Électrocardiographie Déterminer l'état fonctionnel du cœur. Nécessite un décryptage soigneux. Entre les mains d'un médecin compétent est une précieuse source d'informations utiles.
  • Échocardiographie. Il permet de visualiser le tissu des structures cardiaques et environnantes. Sans cela, vous ne pouvez pas le faire dans le cadre du diagnostic. Il vous permet d'évaluer le degré de changement organique.
  • Tests spécialisés. Utilisé pour la détection précoce de l'insuffisance cardiaque. Avoir une nature physique, inclure des charges (squats). Par conséquent, il est contre-indiqué aux stades développés, en commençant par le second. Complications probables.
  • Tests sanguins cliniques biochimiques et standard.
  • Échographie du foie, des reins. Évaluer le degré d'implication de ces organes dans le processus pathologique.
  • IRM du cœur, du cerveau, si nécessaire. Rarement requis.
  • Balayage duplex des structures cérébrales. Pour comprendre dans quelle mesure ils sont approvisionnés en nutriments et en oxygène.
  • Radiographie pulmonaire. Dans le cadre du diagnostic des troubles pulmonaires.

Ce n'est pas une liste exhaustive. La maladie est multiforme, par conséquent, à la discrétion d'un spécialiste, la liste peut être modifiée dans un sens ou dans un autre..

Méthodes de traitement

Thérapie conservatrice. Les médicaments de plusieurs groupes pharmaceutiques sont utilisés:

  • Glycosides cardiaques. Laisser normaliser la contractilité myocardique. En même temps, ils réduisent la demande en oxygène de l'organe musculaire, améliorent les processus métaboliques et, au sens figuré, augmentent l'efficacité lors de l'utilisation des ressources disponibles. La digoxine, la teinture de muguet et d'autres sont activement prescrites. Selon les indications.
  • Médicaments antihypertenseurs. Inhibiteurs de l'ECA (périndopril), bêtabloquants (anapriline, carvédilol), antagonistes du calcium (diltiazem, vérapamil), agents à action centrale (moxonidine) et autres. En cas d'hypertension artérielle.
  • Diurétiques. Diurétiques, lorsque la situation l'exige. Par exemple, lorsque le cœur, les reins ne peuvent pas faire face et que l'enflure commence.

L'élimination de l'excès de liquide peut réduire le fardeau de tous les organes. C'est une partie nécessaire du traitement. Mais vous ne pouvez pas consommer de tels médicaments pendant longtemps.

Les diurétiques de l'anse (Furosemide, Lasix) sont utilisés en urgence.

Dans d'autres situations, la nomination de comprimés thiazidiques ou d'épargne potassique (Veroshpiron, Spironolactone, Hydrochlorothiazide) est suffisante

  • Moyens pour la normalisation des processus métaboliques dans le cœur, cardioprotecteurs. Mildronate, riboxine.

Un traitement chirurgical est nécessaire en cas d'anomalies structurelles et anatomiques. Par exemple, les prothèses des valves, des vaisseaux sanguins, l'expansion artificielle des artères pendant leur rétrécissement et d'autres options.

Une mesure extrême est une transplantation cardiaque. L'opération est complexe, mais donne des taux de survie extrêmement élevés. Environ 10% de tous les patients meurent. Cependant, le problème est le manque de donateurs.

À l'avenir, en tant que mesure auxiliaire, il est recommandé de changer le mode de vie: normaliser le poids corporel, ajuster le régime alimentaire sous la supervision d'un nutritionniste, refuser l'alcool, les produits du tabac, limiter l'activité physique. Dans la mesure du possible, les situations stressantes doivent également être évitées..

La modification de la nature de la nutrition doit être effectuée sous la supervision d'un médecin. L'insuffisance cardiaque est exigeante en oligo-éléments et en substances essentielles. Seul, cela ne peut qu'aggraver.

Prévoir

Cela dépend de la scène. Survie en fonction du stade et approximativement ceci:

ÉtapeSurvie
Première98%
Deuxième (A)88%
Deuxième (B)65%
Troisième8-9%

Il s'agit d'une médiane de cinq ans. Ensuite, vous devez repenser les perspectives. Ces chiffres sont très moyens.

Conséquences possibles

Les principales complications sont l'arrêt cardiaque, une crise cardiaque étendue, un accident vasculaire cérébral. Le résultat final est un décès ou une invalidité grave, au moins.

L'insuffisance cardiaque est une pathologie dangereuse et complexe. Elle ne tolère pas la procrastination et l'attitude frivole. Si vous ne réagissez pas à temps, il n'y aura aucune chance de guérison. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un cardiologue ou au moins un médecin généraliste une fois tous les six mois pour subir des examens préventifs.

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque? Insuffisance cardiaque congestive

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque? Le mécanisme de la maladie, les types d'insuffisance cardiaque

L'insuffisance cardiaque est une maladie cardiaque, pas nécessairement accompagnée de l'arrêt du travail de cet organisme. Aux stades initiaux de l'insuffisance cardiaque, la puissance du cœur devient moins intense que nécessaire. Le sang passe plus lentement à travers le muscle cardiaque, par conséquent, la pression dans le cœur augmente. En conséquence, le cœur ne reçoit pas suffisamment d'oxygène et de nutriments pour satisfaire les besoins du corps..

Les cavités cardiaques peuvent répondre à cette condition en s'étirant pour accueillir plus de sang, mais en traversant les vaisseaux sanguins, il devient plus dense. Cette propriété aide à conserver la quantité de sang nécessaire dans le corps, cependant, les parois du muscle cardiaque finissent par s'affaiblir et sont incapables de pomper efficacement plus de sang que nécessaire. Par conséquent, d'autres organes commencent également à répondre à cette condition. Par exemple, les reins qui contiennent du liquide et des sels dans le corps. Si un excès de liquide s'accumule dans le corps, les bras, les jambes, les chevilles, les poumons ou d'autres organes, comme le corps dans son ensemble, devient surchargé, dans ce cas, une insuffisance cardiaque congestive se produit.

Figure 1. Insuffisance cardiaque

L'insuffisance cardiaque congestive (CHF) est une maladie chronique évolutive qui modifie la puissance du muscle cardiaque. Alors que les médecins l'appellent souvent simplement «insuffisance cardiaque», quand elle stagne, il s'agit du stade où le liquide s'accumule autour du cœur.

Il y a quatre cavités dans le cœur - deux oreillettes et deux ventricules. Les ventricules pompent le sang vers les organes et les oreillettes prélèvent du sang afin de le transférer vers les ventricules. De plus, le cycle de circulation sanguine est répété. L'insuffisance cardiaque congestive se développe lorsque les ventricules ne peuvent pas pomper le sang en quantité suffisante pour le bon fonctionnement de l'organisme. Cette maladie met la vie en danger, contrairement à l'insuffisance cardiaque habituelle avec laquelle les patients vivent pendant de nombreuses années..

Les patients admis à l'hôpital avec CHF reçoivent un traitement immédiatement, car il existe une réelle menace pour la vie si la maladie est ignorée. Le type le plus courant de CHF est une forme gauche de la maladie. Il se développe lorsque le ventricule gauche ne pompe pas le sang dans le volume dont le corps a besoin. À la fin, le sang et les autres fluides commencent à s'accumuler dans la mesure du possible - dans le bas du corps (jambes, estomac), ainsi que dans les poumons et la poitrine. La présence de liquide dans le bas du corps indique une mauvaise fonction cardiaque. L'insuffisance cardiaque congestive n'est pas seulement du côté gauche, mais aussi du côté droit. Habituellement, une maladie commence sur le côté gauche du cœur, se déplaçant progressivement vers la droite, si des mesures ne sont pas prises pour éliminer cette maladie.

Les causes de l'insuffisance cardiaque

L'insuffisance cardiaque peut être causée par de nombreuses causes, dont les principales sont des maladies et des affections qui endommagent le muscle cardiaque. Les principales causes d'insuffisance cardiaque comprennent:

1. Maladie coronarienne.

La maladie coronarienne est la forme la plus courante de maladie cardiaque et la cause la plus fréquente d'insuffisance cardiaque. Au fil du temps, les artères qui fournissent le sang au muscle cardiaque stagnent en raison de l'accumulation de dépôts de graisse (cholestérol) - ce processus est appelé athérosclérose. L'accumulation de plaque peut entraîner une diminution du flux sanguin vers le cœur..

2. Crise cardiaque (crise cardiaque).

Se produit lorsque des plaques formées par des dépôts graisseux dans les artères se rompent ou se détachent des parois. Cette condition provoque la formation de caillots sanguins, bloquant le flux sanguin vers n'importe quelle partie du muscle cardiaque. Une crise cardiaque affaiblit la capacité de pompage du cœur et cause des dommages irréparables. Si ces dommages sont importants, le muscle cardiaque s'affaiblit considérablement.

3. Hypertension artérielle (hypertension).

La pression artérielle est un indicateur de la force de la pression artérielle sur le muscle cardiaque. Si cette pression est élevée, le cœur travaille avec beaucoup d'efforts pour assurer une circulation sanguine normale.

4. Épaississement des parois cardiaques.

Au fil du temps, le muscle cardiaque devient plus épais et plus rugueux pour compenser la charge supplémentaire qui est effectuée chaque jour. En fin de compte, les muscles cardiaques deviennent soit trop raides soit trop faibles, manquant de tonus pour faire face à leur fonction.

5. Valvules cardiaques défectueuses.

Les valves cardiaques aident à garantir que le sang se déplace dans la bonne direction. Une valve endommagée pour une raison quelconque (en raison d'une maladie cardiaque, d'une maladie coronarienne, d'une péricardite ou autres) ne peut pas empêcher ou empêcher le sang de s'infiltrer dans la mauvaise direction. Au fil du temps, ce travail supplémentaire affaiblit le cœur. Cependant, les défauts des valvules cardiaques peuvent être corrigés s'ils sont détectés à temps..

6. Dommages au muscle cardiaque (cardiomyopathie).

Cette condition a de nombreuses causes, notamment des infections, l'abus d'alcool et les effets toxiques des drogues et des drogues, telles que la cocaïne ou les drogues utilisées pour la chimiothérapie. Les facteurs génétiques sont importants dans plusieurs types de cardiomyopathie, tels que la cardiomyopathie dilatée, hypertrophique et arythmogène du ventricule droit et gauche, la cardiomyopathie non compacte et restrictive.

7. Myocardite.

La myocardite est une inflammation du muscle cardiaque. Le plus souvent, elle est causée par un virus et peut entraîner une insuffisance cardiaque gauche..

8. Malformations cardiaques congénitales.

Si une personne naît avec un tel défaut, certaines des composantes structurelles du cœur se développent incorrectement à partir de la naissance. Par exemple, des valves ou des cavités cardiaques sont défectueuses. Un tel organe fonctionne dans un mode différent d'un cœur sain..

9. Arythmie.

Différents types d'arythmies, tels que la tachycardie ou la bradycardie, perturbent le flux sanguin normal.

10. Autres maladies.

Les maladies chroniques, par exemple le diabète insulino-dépendant, le VIH, la thyréotoxicose, l'hypothyroïdie, l'hémochromatose ou l'amylose peuvent également contribuer à l'apparition et à l'exacerbation de l'insuffisance cardiaque.

Symptômes d'insuffisance cardiaque

Aux stades précoces, l'insuffisance cardiaque n'entraîne pas de changements visibles dans la santé normale. Lorsque le degré de charge sur le cœur augmente, le patient éprouve les premiers symptômes, à savoir:

  • fatigue, désir constant de repos, somnolence;
  • prise de poids (principalement due à un œdème, une accumulation de liquide en excès);
  • besoin accru d'uriner, surtout la nuit;
  • arythmie;
  • toux due à la congestion pulmonaire;
  • respiration sifflante
  • dyspnée;
  • œdème pulmonaire.

Les symptômes qui indiquent une maladie cardiaque grave et nécessitent des soins médicaux immédiats sont:

  • douleur thoracique, ressentie dans le haut du corps, cette douleur peut également être le symptôme d'une crise cardiaque;
  • respiration rapide, incapacité à respirer profondément;
  • peau cyanotique (due au manque d'oxygène);
  • évanouissement.

Méthodes de traitement de l'insuffisance cardiaque

Les principaux objectifs du traitement de l'insuffisance cardiaque: réduire la probabilité de progression de la maladie, soulager les symptômes, améliorer la qualité de vie du patient.

En 2001, l'American Heart Association et l'American College of Cardiology ont décrit les «étapes de l'insuffisance cardiaque». Ces stades ou stades de la maladie ont été revus et mis à jour en 2005..

La surveillance de l'état des patients permet aux médecins de comprendre si la maladie se développe ou est traitable.

Selon le degré d'insuffisance cardiaque et les symptômes et limitations fonctionnelles existants, l'insuffisance cardiaque est classée en 4 étapes. Les médecins, après un examen approfondi, déterminent le stade auquel le patient se trouve, puis déterminent uniquement le schéma thérapeutique.

Cette catégorie de patients comprend les personnes à haut risque de développer une insuffisance cardiaque, y compris les patients avec:

  • haute pression;
  • Diabète
  • maladie coronarienne;
  • syndrome métabolique;
  • des antécédents de traitement médicamenteux cardiotoxique;
  • les alcooliques;
  • les patients atteints de rhumatisme;
  • patients atteints de cardiomyopathie.

Recommandations:

  • arrêter de fumer;
  • traitement de l'hypertension;
  • traitement des troubles lipidiques;
  • refus d'alcool et de médicaments stimulants.

Traitement médical:

  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA);
  • bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (ARA) - pour les maladies des artères coronaires, le diabète, l'hypertension ou d'autres maladies vasculaires ou cardiaques.

Cette catégorie comprend les patients atteints de dysfonction systolique du ventricule gauche qui ne présentent pas de symptômes d'insuffisance cardiaque, y compris les patients présentant:

  • maladie cardiaque valvulaire;
  • cardiomyopathie.

L'insuffisance cardiaque est généralement diagnostiquée lorsque la fraction du débit cardiaque est inférieure à 40%..

Traitement médical:

  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA);
  • bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (ARA).

Chirurgie:

  • remplacement valvulaire ou chirurgie de l'artère coronaire possible.

Patients atteints d'insuffisance cardiaque systolique et de ses premiers symptômes (fatigue, essoufflement)

Traitement médical:

  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA);
  • bêta-bloquants;
  • nitrate d'hydralazine;
  • diurétiques;
  • digoxine;
  • inhibiteur de l'aldostérone.

Recommandations nutritionnelles:

  • restriction en sel;
  • le contrôle du poids;
  • limitation des fluides.

Chirurgie:

  • stimulateur biventriculaire;
  • défibrillateur cardiaque implantable.

Les patients atteints d'insuffisance cardiaque systolique qui présentent tous les symptômes de la maladie.

Les méthodes de traitement des étapes 1, 2 et 3 sont appliquées.

Chirurgie:

  • la transplantation cardiaque n'est pas exclue.

Des méthodes expérimentales de traitement sont utilisées, l'administration continue de médicaments inotropes, les soins palliatifs (dans les cas les plus graves).

Médicaments essentiels pour l'insuffisance cardiaque

La combinaison de plusieurs médicaments est généralement plus efficace pour traiter l'insuffisance cardiaque et soulager les symptômes négatifs. Les médicaments utilisés pour tout type de maladie sont:

1. Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA).

Ces médicaments aident les personnes atteintes d'insuffisance cardiaque systolique à vivre plus longtemps et à se sentir mieux. Les inhibiteurs de l'ECA sont des médicaments vasodilatateurs qui abaissent la pression artérielle, améliorent la circulation sanguine et réduisent la charge sur le cœur. Exemples: énalapril (Vasotec), lisinopril (Zestril) et captopril (Capoten).

2. Bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II.

Par exemple, le losartan (Cozaar) et le valsartan (Diovan). Remèdes alternatifs pour les personnes intolérantes aux inhibiteurs de l'ECA.

Cette classe de médicaments réduit non seulement la fréquence cardiaque et la pression artérielle, mais limite également le degré de dommages au cœur dans l'insuffisance cardiaque systolique. Exemples: carvédilol (Coreg), métoprolol (Lopressor) et bisoprolol (Zebeta).

Ils améliorent l'excrétion de liquide, la fréquence des mictions, facilitent la respiration. Exemples: furosémide (Lasix). L'utilisation de diurétiques est associée à une consommation accrue de potassium et de magnésium. Leur niveau est contrôlé par des tests sanguins..

5. Antagonistes de l'aldostérone.

Exemples: spironolactone (Aldactone) et éplérénone (Inspra). Ce sont des diurétiques épargneurs de potassium.

Ce sont des médicaments intraveineux indiqués pour l'insuffisance cardiaque sévère. Ils améliorent la fonction de pompage du cœur, maintiennent un niveau optimal de pression artérielle.

7. Digoxine (Digoxine).

Renforce la force musculaire, ralentit le rythme cardiaque, réduit les symptômes de l'insuffisance cardiaque normale et systolique.

Selon les matériaux:
Brindles Lee Macon et Kristeen Cherney, revues médicales par Debra Sullivan, PhD, RN, CNE, COI
© 2005-2016 WebMD, LLC
© 1996-2016 MedicineNet, Inc.
© 1998-2016 Mayo Foundation for Medical Education and Research.

Quelles maladies dangereuses les démangeaisons cutanées peuvent-elles indiquer??

5 remèdes maison qui élimineront rapidement les démangeaisons après une piqûre de moustique

Ce que font les personnes allergiques lorsque les peluches de peuplier sont partout?

Comment notre corps signale une glycémie élevée?

Comment ne pas s'empoisonner avec les premiers fruits et légumes?

Cancer du sein: que faire?

Ce qui aidera à perdre du poids efficacement

Pourquoi une personne atteinte de diabète céleri

Deuxième avis en médecine, consultations en Allemagne

Insuffisance cardiaque décompensée

En supposant une négligence par rapport à leur propre santé et en trahissant «leur» hypertension artérielle (AH) à la gravité, une personne pense peu aux conséquences. Peut-être que quelqu'un ignore complètement que l'hypertension est souvent la cause de l'insuffisance cardiaque..

Définition d'un concept

L'insuffisance cardiaque congestive est l'une des étapes de l'insuffisance cardiaque chronique (CHF), dans laquelle il y a une diminution de la fonction de pompage du cœur, à la suite de laquelle il n'est pas en mesure de fournir un échange dans les tissus et les organes au bon niveau. Le sang au sens littéral du mot «stagne», ne fournissant pas de nutriments non seulement à l'organisme tout entier, mais aussi au muscle cardiaque lui-même - le myocarde. À partir d'un tel cercle vicieux, l'état du patient ne fait qu'empirer. Actuellement, le concept d'insuffisance cardiaque congestive ou décompensée est inclus dans le concept d '«insuffisance cardiaque aiguë».

Prévalence et causes de la maladie

Les principales raisons du développement

Selon la recherche, environ 20% des hospitalisations sont précisément CHF. Les résultats de l'étude de Framingham indiquent que la survie à cinq ans à partir de ce diagnostic est de 75% chez les hommes et de 62% chez les femmes. Au cours de la première année suivant le diagnostic, 26 à 29% des patients atteints d'insuffisance cardiaque décèdent.

Les principales raisons du développement de l'insuffisance cardiaque décompensée sont les maladies coronariennes (CHD), l'hypertension artérielle, la cardiomyopathie, les malformations cardiaques d'étiologies diverses, les arythmies, les effets toxiques de l'alcool et de certains médicaments sur le muscle cardiaque, l'anémie, la thyréotoxicose, la péricardite, les maladies valvulaires, l'hypertension pulmonaire (augmentation pression artérielle pulmonaire) etc..

Mécanismes compensatoires en CHF

L'insuffisance cardiaque décompensée ne se développe pas du jour au lendemain ou momentanément. Elle est précédée d'étapes d'insuffisance cardiaque chronique, y compris l'insuffisance cardiaque asymptomatique ou latente. Malgré le fait que l'insuffisance cardiaque chronique a déjà lieu, le système circulatoire comprend des mécanismes compensatoires visant à soutenir le cœur en «forme». Le point principal de l'insuffisance cardiaque est une violation de la fonction de pompage du cœur et une baisse du débit cardiaque.

Le débit cardiaque est le volume total de sang que les ventricules gauche et droit pompent en une minute. Aux stades initiaux d'une diminution de la fonction de pompage dans les tissus en réponse à une carence en oxygène (hypoxie), une pousse rouge de sang est stimulée - la formation de globules rouges, qui sont des transporteurs d'oxygène, et l'assimilation de l'oxygène est optimisée dans les tissus. Mais de tels mécanismes «d'économie» ne peuvent pas compenser longtemps l'insuffisance cardiaque..

En réponse à une diminution de la fonction de pompage et à une augmentation de l'hypoxie, le muscle cardiaque commence à hypertrophier (épaissir) et augmenter le volume minute (débit cardiaque) en augmentant la fréquence cardiaque et en élargissant les cavités avec une augmentation de leur volume. Dans ce cas, nous parlons d'hyperfonctionnement pathologique du cœur qui, contrairement à celui physiologique, est continu. Dans les conditions de la maladie sous-jacente, qui a provoqué le lancement de tels mécanismes compensatoires, le cœur s'use progressivement et, en l'absence de traitement pour la maladie, passe au stade de décompensation.

Symptômes

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque congestive

Le tableau clinique de l'insuffisance cardiaque au stade de la décompensation émerge progressivement et est directement lié à l'état fonctionnel du système circulatoire.

La première étape de l'insuffisance cardiaque décompensée est caractérisée par une diminution de la tolérance à l'exercice (diminution de la tolérance à l'exercice). Les patients se plaignent de palpitations, d'essoufflement pendant l'effort physique. Un œdème peut apparaître sur les jambes en fin de journée..

La deuxième étape «A» a un tableau clinique, selon le cercle de circulation sanguine où il y a des phénomènes stagnants. Avec la stagnation en petit cercle, l'essoufflement avec un effort physique modéré (FN) apparaît, la nuit, vous pouvez être dérangé par des crises d'asthme, accompagnées d'une toux sèche avec hémoptysie. La peau est pâle, une teinte bleuâtre des lobes d'oreille, le bout du nez, le bout des doigts est possible. Avec une stagnation dans un grand cercle, les patients se plaignent d'essoufflement avec FN, de douleur dans l'hypochondre droit. La miction peut apparaître ou devenir fréquente la nuit, les patients ont soif.

La deuxième étape "B" est caractérisée par une congestion dans les petits et les grands cercles de la circulation sanguine. L'insuffisance circulatoire est exacerbée, une congestion est observée dans d'autres organes et systèmes.

La troisième étape remplace l'étape précédente dans les conditions de progression de l'insuffisance cardiaque. Étant dans une "carence" prolongée en oxygène, des changements irréversibles se produisent dans les organes internes avec une diminution de leur fonction. Les symptômes ci-dessus (essoufflement, toux, hémoptysie) apparaissent au repos, l'enflure des jambes et l'augmentation de l'enflure abdominale. La fonction des systèmes digestif et urinaire est altérée. La nourriture est mal absorbée, des nausées, des vomissements, des selles molles apparaissent. "Cachexie cardiaque" se développe.

Diagnostique

Dyspnée paroxystique la nuit et position assise forcée du patient

Le diagnostic d'insuffisance cardiaque utilise des critères grands et petits proposés dans le cadre de l'étude Framingham..

Grands critères (principaux):

  • essoufflement paroxystique la nuit et position assise forcée du patient,
  • veines jugulaires enflées,
  • respiration sifflante humide,
  • hypertrophie des cavités cardiaques (cardiomégalie),
  • œdème pulmonaire,
  • rythme galop,
  • augmentation de la pression veineuse au-dessus de 160 mm Hg.,
  • réflexe hépato-jugulaire (gonflement des veines du cou avec pression sur l'hypochondre droit),
  • temps de flux sanguin supérieur à 25 secondes.

Gonflement des membres inférieurs avec échec

  • gonflement des membres inférieurs,
  • toux nocturne,
  • dyspnée avec fn,
  • hypertrophie du foie,
  • fluide pleural,
  • une augmentation de la fréquence cardiaque (FC) supérieure à 120 par minute avec un rythme sinusal,
  • diminution de la capacité pulmonaire.

Le deuxième point important du diagnostic est le lien entre les symptômes et les lésions cardiaques. Pour cela, un certain nombre d'études sont utilisées - électrocardiographie, examen échocardiographique du cœur, radiographie pulmonaire, tests de laboratoire, etc..

Traiter l'insuffisance cardiaque congestive

Contrôle du poids corporel

Dans le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive, des méthodes non médicamenteuses et médicamenteuses sont utilisées. L'objectif du traitement est d'éliminer les symptômes, d'améliorer le pronostic et de réduire le nombre d'hospitalisations de patients. Dans le premier cas (traitement non médicamenteux), l'attention est portée sur le contrôle du poids corporel (MT), la limitation de la FN, la limitation de l'apport en sel, la limitation de l'apport hydrique. Dans le traitement médicamenteux, la thérapie de la pathologie sous-jacente est obligatoire. Les principaux médicaments utilisés dans le traitement de l'insuffisance cardiaque congestive sont les glycosides cardiaques, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (inhibiteurs de l'ECA), les antiarythmiques et les diurétiques.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite

ÉTAPECATÉGORIE DE PATIENTS ET MÉTHODES DE TRAITEMENT
Étape I
Étape II
Étape III
Étape IV