Lupus érythémateux: quel type de maladie et comment la traiter?

L'apparition sur le visage d'une éruption cutanée spécifique, qui est rouge, est souvent confondue avec des allergies et un mauvais traitement est utilisé. Éducation sur la peau des premiers symptômes de la maladie, le lupus érythémateux ne peut être diagnostiqué que par un spécialiste. Beaucoup de gens n'ont aucune idée du concept de lupus érythémateux, de quel type de maladie et de ce qui est dangereux pour la santé.

Ce type de maladie est plus fréquent chez les jeunes femmes et appartient à la catégorie des types complexes de maladies de la peau. À un stade avancé, la maladie peut commencer à progresser fortement, se propager à des zones saines du corps.

Quel type de maladie est le lupus érythémateux?

La maladie fait référence à des infections cutanées de type auto-immunes..

Lors du développement, il présente les types de caractéristiques suivants:

  • Il apparaît comme une éruption cutanée rouge, localisée dans les joues et le nez;
  • Pendant la période de progression de la maladie, la production accrue d'anticorps par le corps et les dommages aux cellules saines commencent;
  • Le corps humain reconnaît les cellules épidermiques saines comme infectées et commence le processus d'élimination de ce type de cellules;
  • Le plus souvent, les femmes jusqu'à 30 ans sont exposées;
  • Fait référence à des types rares de la maladie et a un caractère héréditaire;
  • Le plus souvent, avec ce type de maladie de la peau, des lésions des cellules conjonctives et de l'épithélium se produisent..

Antécédents médicaux

La maladie du lupus érythémateux est très souvent appelée simplement lupus, qui est apparue depuis longtemps et a sa propre histoire.

Il présente les fonctionnalités de développement suivantes:

  • Le nom de la maladie est dû à un examen visuel de l'éruption cutanée, dans sa forme, il ressemble à un papillon, ou comme le disent les données de l'époque médiévale, l'éruption a la forme de morsures de loups. Pour lequel le nom lupus a reçu la maladie;
  • Les causes de la maladie sont inconnues, cependant, de nombreux scientifiques de différentes époques pensent que le corps du patient répond au virus d'Epstein-Barr;
  • Pour la première fois ce type de lésions cutanées a été identifié en 1872 par Moritz Kaposi;
  • Au Moyen Âge, ce type de maladie était incurable et a entraîné la mort. Actuellement, il est possible de faire face à la réaction du corps, d'éliminer les symptômes désagréables.

Formulaires et classifications

La maladie du lupus érythémateux peut prendre diverses formes, ce qui affecte le taux de progression de la maladie et la manifestation de symptômes désagréables.

Formes

Les formes suivantes sont distinguées:

  • Forme aiguë - la maladie se développe rapidement, a la capacité d'affecter de grandes quantités de peau. Elle s'accompagne d'un grand nombre de symptômes, notamment une augmentation de la température corporelle jusqu'à 40 degrés;
  • Forme subaiguë - se manifestant par des symptômes généraux de faiblesse, des limites claires de l'éruption cutanée sur l'épiderme. La maladie se propage progressivement à de nouvelles parties du corps;
  • Forme chronique - ce type de maladie n'attire souvent pas beaucoup l'attention et se confond avec d'autres types d'infections cutanées. Les symptômes apparaissent flous, l'éruption sur le corps peut disparaître d'elle-même, après un certain temps, elle apparaît avec une nouvelle force.

Classifications

En plus des formes de la maladie, les types de classification suivants sont distingués:

  • Lupus érythémateux discoïde - les symptômes les plus courants apparaissent sur le visage sous la forme d'un papillon. L'épiderme devient rouge et enflé, peut se déplacer progressivement vers les oreilles et le cuir chevelu;
  • Lupus érythémateux profond - caractérisé par la manifestation de symptômes de petite taille dans tout le corps. Dans ce cas, la couleur de l'éruption peut être rouge foncé avec des impuretés bleues;
  • Lupus érythémateux centrifuge - apparaît sur le visage sous la forme de symptômes légers d'une éruption cutanée sur les joues et le nez. Les écailles se forment progressivement, la peau commence à peler et à gonfler;
  • Le lupus érythémateux disséminé - est considéré comme la classe la plus complexe de ce type de maladie. Les premiers signes de lupus sont observés sur le visage, la maladie se propage rapidement dans tout le corps et s'accompagne d'un grand nombre de symptômes. À mesure que la maladie se développe, les articulations sont affectées et leur fonctionnement normal est perturbé;
  • Lupus érythémateux - se manifeste comme une réaction à l'utilisation de médicaments.

Les causes

À ce jour, les experts médicaux n'ont pas identifié les causes de la formation d'une maladie telle que le lupus érythémateux.

Cependant, il existe les types de causes suivants qui peuvent contribuer à la formation de tels symptômes:

  • Mauvais style de vie, y compris le respect de mauvaises habitudes;
  • Exposition prolongée aux rayons ultraviolets directs;
  • Les médicaments peuvent affecter le corps de différentes manières, provoquant parfois de tels effets secondaires;
  • Le développement dans le corps d'un type de maladie infectieuse. Le plus souvent, c'est l'hépatite C, le parvovirus;
  • Contact prolongé avec des produits chimiques dangereux;
  • Hérédité - si une femme pendant la grossesse souffrait de ce type d'infection cutanée.

Le mécanisme du développement de la maladie

La maladie évolue comme suit:

  • Défaillance du système immunitaire, entraînant la production d'anticorps par l'organisme;
  • Une grande concentration d'anticorps dans le corps après un certain temps;
  • Démarrage du processus d'élimination des corps étrangers, pour lequel le corps prend par erreur des cellules saines;
  • À la suite d'une réaction pathogène, la formation d'un processus inflammatoire est observée;
  • Changement dans les vaisseaux sanguins et le tissu conjonctif;
  • Dommages à la peau et aux organes internes.

Selon le type de lupus, le mécanisme d'action du lupus peut se développer rapidement ou sur plusieurs années.

Symptômes et signes

Selon le type de manifestation de la maladie, la manifestation de divers symptômes et signes de la maladie lupus érythémateux est observée.

Chaque patient peut ressentir des symptômes et des signes individuels de développement de la maladie, qui dépendent de l'état général du système immunitaire et des caractéristiques du corps..

La manifestation du type dermatologique

Les manifestations caractéristiques de ce type de lupus sont la présence d'une éruption cutanée d'intensité variable sur la peau.

Les premiers signes de la formation de la maladie:

  • Démangeaisons de l'épiderme;
  • Gonflement de la peau;
  • Douleur au toucher;
  • La manifestation de formations uniques dans le visage et le cou.

Symptômes de la maladie:

  • Formation d'une éruption cutanée dans la zone du visage qui affecte le nez et les joues;
  • L'apparition d'une rougeur de l'épiderme;
  • La formation d'écailles;
  • L'apparition de taches rouges avec un revêtement gris;
  • La manifestation des veines et le gonflement des jambes;
  • Violation de l'intégrité des cheveux, des ongles;
  • Formation de veines d'araignée;
  • Faiblesse générale;
  • Augmentation de la température;
  • La formation d'une ligne rouge le long du contour des lèvres;
  • La formation de lésions ulcéreuses des muqueuses de la bouche et de la cavité nasale.

Manifestation de type orthopédique

Très souvent, avec des types avancés et complexes de la maladie, le lupus érythémateux diminue les fonctions du système squelettique humain.

Panneaux:

  • Brûlure dans les articulations;
  • Symptômes de douleur en fin de journée;
  • Violation de l'intégrité des os;
  • Rhumatologie;
  • Des symptômes désagréables se produisent lors du déplacement des membres.

Les symptômes suivants sont observés:

  • Formations inflammatoires dans la zone des petites articulations;
  • Dommages aux articulations du coude et du genou;
  • Déformation des tendons;
  • Crunch spécifique dans les articulations;
  • Douleur.

Signes hématologiques de la maladie

Le développement du lupus érythémateux peut se manifester par les symptômes suivants:

  • Anémie;
  • Caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins;
  • Leukopenia.

Manifestation d'un personnage cardiaque

De la part des organes cardiaques, la manifestation de la maladie lupus érythémateux peut se manifester avec les symptômes suivants:

  • Endocardite;
  • Tachycardie;
  • Péricardite;
  • Athérosclérose;
  • Myocardite.

Panneaux:

  • Une forte augmentation de la fréquence cardiaque;
  • Douleur dans la poitrine;
  • Faiblesse générale.

Facteurs liés aux reins importants

Dans les cas où la maladie du lupus érythémateux affecte la région des reins, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • Miction rapide;
  • Douleur dans le bas du dos;
  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Gonflement des extrémités;
  • Hématurie;
  • Douleur pendant la miction;
  • Démangeaisons génitales

Symptômes

  • Gonflement dans la zone des yeux;
  • Observation d'une grande quantité de protéines dans l'urine;
  • Pyélonéphrite;
  • Maladie du rein.

Manifestation neurologique

La maladie peut se manifester par des symptômes neurologiques:

  • Vertiges;
  • Crises d'épilepsie;
  • Désordre mental;
  • Accident vasculaire cérébral.

Signes et manifestations:

  • Perturbation du sommeil normal;
  • Irritabilité;
  • Surexcitation;
  • Nervosité.

Souvent, il peut y avoir des situations où le patient souffre d'une perte de vision partielle ou de la formation de processus inflammatoires dans les organes visuels.

La maladie est-elle contagieuse?

Le lupus érythémateux n'est pas contagieux, malgré un grand nombre de symptômes désagréables. Cela est principalement dû au fait que les causes du développement de la maladie sont situées à l'intérieur du corps.

Les seules infections d'un autre patient peuvent survenir lors de l'accouchement de la mère au bébé..

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

L'apparition du lupus est beaucoup plus compliquée qu'à l'âge adulte. Cela est principalement dû à une immunité affaiblie, qui n'est pas en mesure de résister à ce type de dommages au corps.

Les tout premiers signes de la formation de ce type de maladie sont:

  • Une éruption rouge spécifique dans différentes parties du corps;
  • Surtout souvent, l'éruption apparaît sur le visage et le cuir chevelu, ce qui conduit à une calvitie complète;
  • Les signes les plus évidents de l'apparition de la maladie dans les lèvres, les muqueuses, provoquant des lésions cutanées ulcéreuses.

Dans l'enfance, le lupus se manifeste par les caractéristiques suivantes:

  • L'éruption cutanée sur le corps de l'enfant a tendance à intensifier sa couleur après avoir été en plein soleil;
  • Des dommages aux articulations et aux tendons se produisent chez tous les enfants atteints de lupus érythémateux;
  • Il y a une violation du tissu musculaire au stade avancé de la maladie;
  • Dans l'enfance, des lésions pulmonaires se produisent, peuvent survenir sans symptômes évidents;
  • Les dommages au système nerveux sont l'un des symptômes les plus courants de la manifestation du lupus érythémateux pendant l'enfance;

Maladie de grossesse

Les symptômes de la maladie du lupus pendant la période de mise au monde d'un enfant peuvent survenir à n'importe quel trimestre. Très souvent, de nombreuses femmes confondent les premiers signes de la maladie avec des changements dans le corps pendant la grossesse.

Dans le cas du lupus pendant la grossesse, une femme peut présenter les types de complications suivants:

  • Augmentation de la pression artérielle;
  • Maladie du rein
  • Une fausse couche est observée chez 25% des femmes qui souffrent de la maladie pendant la période de gestation;
  • La conséquence est un travail prématuré;
  • Bloquer le développement du fœtus pendant la grossesse, à la suite de quoi l'enfant peut naître avec une déficience intellectuelle;
  • La formation de caillots sanguins dans le placenta, ce qui réduit l'apport normal de nutriments chez le fœtus.

Diagnostique

Seul un spécialiste peut établir correctement le diagnostic après avoir effectué un examen approprié.

Le diagnostic consiste en:

  • examen visuel du patient;
  • test sanguin général;
  • test sanguin pour les anticorps;
  • examens neurologiques;
  • électrocardiographie;
  • radiographie
  • Échographie digestive.

Traitement

Le traitement du lupus érythémateux implique l'utilisation de diverses méthodes de traitement visant à éliminer les symptômes désagréables et à bloquer le développement ultérieur de la maladie.

Les méthodes de traitement suivantes sont les plus couramment utilisées:

  • Exposition aux médicaments - est prescrite pour réduire les symptômes de la maladie et éliminer la défaite des zones saines de la peau. L'utilisation de médicaments peut renforcer les fonctions naturelles du système immunitaire et éliminer la maladie;
  • Exposition locale au problème - utilisée pour activer les processus naturels de restauration des cellules endommagées;
  • Thérapie supplémentaire - la procédure de purification du sang la plus couramment utilisée, la plasmaphérèse. Cette méthode vous permet de réduire la production d'anticorps et d'arrêter l'élimination des cellules saines par l'organisme;
  • Respect d'un régime spécial - nécessaire pour renforcer le corps, l'apport de toutes les substances nécessaires.

Les méthodes de traitement de la maladie dépendent du degré de dommage, sont sélectionnées individuellement pour chaque patient.

L'utilisation de médicaments

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation intégrée de médicaments pour réduire les symptômes de la maladie.

Les types de médicaments suivants peuvent être prescrits en fonction du type de maladie..

Médicaments hormonaux

L'action des fonds vise à affecter le système immunitaire pour supprimer la réponse inflammatoire. La durée et l’évolution de l’utilisation des fonds dépendent de la complexité de l’évolution de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Les types de médicaments les plus couramment utilisés sont:

  • Méthylprednisolone - une substance corticostéroïde vise à éliminer les anticorps qui endommagent les cellules saines de la peau. Réduit les processus inflammatoires dans les articulations. Il est appliqué une fois par jour par un cours que le médecin traitant prescrira individuellement à chaque patient. Il n'est pas utilisé pour les enfants, il est recommandé d'effectuer un traitement strictement selon les recommandations des spécialistes. Avec un traitement inapproprié, il a tendance à provoquer un surdosage, ce qui entraîne des complications du lupus érythémateux disséminé. Le prix est de 220 roubles;
  • Prednisolone - est utilisé pour traiter diverses maladies de la peau, y compris le lupus érythémateux disséminé. Le médicament inhibe le développement du processus inflammatoire et bloque le développement ultérieur de la maladie. Pour le traitement du lupus érythémateux, il est recommandé d'utiliser le médicament trois fois par jour pendant 21 jours maximum. Il est interdit d'utiliser pour le diabète et les patients qui souffrent d'hypotension. Non attribué aux enfants, le coût moyen est de 130 roubles;
  • Dexaméthasone - recommandé pour une utilisation sous forme d'injections. La substance hormonale vise à restaurer les cellules endommagées, en réduisant la production d'enzymes naturelles qui nuisent à une peau saine. Il est appliqué une fois par jour, le traitement est individuel. Non recommandé pour une utilisation jusqu'à 6 ans. Il a la propriété de provoquer un grand nombre d'effets secondaires. Prix ​​400 roubles;
  • Advantan Ointment - Une pommade hormonale pour le traitement topique est utilisée pour réduire les symptômes externes de la maladie. Une bonne utilisation élimine l'inflammation et réduit l'enflure de l'épiderme. Il est appliqué deux fois par jour sur la peau affectée. La durée du traitement est de 14 semaines. Si nécessaire, à utiliser dans l'enfance, la durée du traitement ne doit pas dépasser 5 semaines. Il est prescrit à partir de l'âge de 6 ans. Prix ​​460 roubles;
  • Gel Flucinar - élimine les symptômes désagréables, apaise la peau et démarre le processus de restauration des membranes cellulaires. Il est appliqué deux fois par jour avec un cours ne dépassant pas 14 jours. Il est interdit aux moins de 12 ans et aux patients âgés. Le coût de 220 roubles.

Médicaments cytotoxiques

Ils sont utilisés pour les types complexes de lupus pour un traitement plus efficace avec des médicaments hormonaux..

Le plus assigné:

  • Azathioprine - a un effet immunosuppresseur, réduit la production de fonctions protectrices du corps. Favorise l'élimination rapide des anticorps dans le sang. Le cours et la méthode d'utilisation sont attribués individuellement pour chaque patient. Contre-indiqué pour les enfants de moins de 14 ans et pendant une période de diminution de la fonction rénale. Le coût moyen de 1300 roubles;
  • Endoxan - une poudre pour la préparation d'une solution est utilisée pour réduire l'inflammation et comme agent antitumoral. Il est interdit d'utiliser jusqu'à l'âge de 18 ans et pour les personnes âgées. Il est appliqué deux fois par jour, la durée du traitement est déterminée individuellement par un spécialiste. Prix ​​800 roubles.

Substances anti-inflammatoires non stéroïdiennes

Utilisé pour les symptômes bénins de la maladie pendant l'enfance.

Les plus nommés:

  • Nurofen - utilisé pour éliminer les symptômes de la douleur et de la chaleur. Il est recommandé de prendre en cas de symptômes désagréables, pas plus d'une fois toutes les 8 heures. Il est utilisé pour les enfants à partir de 3 mois. Le coût moyen est de 350 roubles;
  • L'ibuprofène est un remède pour soulager l'inflammation et les symptômes de la douleur. Convient à différents âges. Il est recommandé de l'utiliser au besoin. Il est prescrit dès l'âge de 6 mois. Le coût de 90 roubles.

Médicaments antipaludiques

L'effet de ces médicaments vise à bloquer les symptômes du lupus et à réduire leur manifestation.

Le médicament le plus populaire est:

  • Plaquenil - adapté à une utilisation à long terme. Le cours d'administration est prescrit par le médecin traitant. Convient au traitement des enfants de plus de 5 ans. Le coût de 600 roubles.

Thérapie avec des remèdes populaires

L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle peut aider à améliorer la condition et à réduire la manifestation de symptômes désagréables..

Les recettes suivantes sont les plus utilisées:

  • Graine de lin - aide à réduire l'enflure et à éliminer l'inflammation. Une cuillère à soupe de lin doit être remplie d'eau et après 5 minutes boire la composition. Il est appliqué deux fois par jour pendant 20 jours;
  • Décoction de branches et de racines de saule - aide à démarrer les processus de réparation cellulaire. Les racines et les branches de l'arbre versent de l'eau froide pendant une demi-heure. Sécher les branches et les couper en petits morceaux. Pliez les branches dans une casserole et versez de l'eau propre, portez à ébullition et réservez. Laissez infuser le bouillon pendant 20 minutes. Prenez un demi-verre trois fois par jour pendant 15 jours. Il est appliqué pour l'âge des enfants;
  • Pommade à base de plantes - améliore l'état de la peau et réduit la manifestation d'une éruption cutanée. Versez un verre d'huile végétale dans une casserole, ajoutez une cuillerée de fleurs de camomille et de calendula. Laisser mijoter 10 minutes. Ensuite, laissez infuser pendant une journée, appliquez la composition résultante sur la zone affectée deux fois par jour;
  • Bourgeons de bouleau - visant à éliminer une éruption cutanée et à soulager l'enflure. Vous devez préparer une cuillerée de bourgeons de bouleau, les sécher. Après quoi les reins doivent être broyés en poudre, ajoutez quelques cuillères à soupe d'huile végétale. Appliquer sur les zones endommagées deux fois par jour jusqu'à disparition complète des symptômes. Autorisé à utiliser pour les enfants de plus de 4 ans.

Complications de la maladie

La maladie du lupus érythémateux a la propriété de provoquer un grand nombre d'effets secondaires qui nécessitent un traitement supplémentaire.

Les complications suivantes peuvent le plus souvent être observées:

  • Fonction rénale altérée;
  • Dommages au cerveau;
  • Changement dans la composition du sang;
  • Destruction des parois des vaisseaux sanguins;
  • Dommages aux poumons;
  • Tendance à l'apparition de maladies infectieuses;
  • Dommages au système squelettique;
  • Formation de cellules cancéreuses.

Valeurs prévisionnelles

Lupus érythémateux difficile à traiter.

Très souvent, l'image suivante du développement de la maladie est observée:

  • Avec des types de maladies complexes, qui évoluent très rapidement sur plusieurs années, des dommages complets aux organes internes se produisent;
  • Avec un traitement rapide, il y a 80% de chances de se débarrasser des symptômes désagréables;
  • Après le diagnostic, 60% des patients décèdent des suites de maladies infectieuses;
  • En cas de dommages pendant la grossesse, 60% des cas ont un accouchement prématuré.

Ce type de maladie ne passe pas sans laisser de trace, même avec un traitement rapide, une personne peut éprouver des dysfonctionnements dans le corps.

La prévention

Pour prévenir la formation de la maladie, le lupus érythémateux est recommandé d'observer les méthodes de prévention suivantes:

  • Maintenir une alimentation équilibrée pour assurer l'apport de minéraux et de vitamines sains;
  • Réduisez la durée d'exposition au soleil;
  • Évitez les situations stressantes;
  • Pour vivre un style de vie actif;
  • Ne prenez pas de procédures à l'eau chaude;
  • Refuser de mauvaises habitudes;
  • Évitez l'hypothermie;
  • Ne prenez aucun médicament sans ordonnance d'un médecin;
  • Subir en temps opportun toutes les procédures préventives et éliminer toutes les maladies.

Conclusion

La survenue d'un lupus érythémateux réduit considérablement le déroulement du processus de vie normal du patient. Cependant, avec un traitement approprié, suivant les recommandations du médecin, une personne peut réduire l'inconfort, mener un style de vie familier.

La médecine moderne peut non seulement éliminer les symptômes, mais aussi, si nécessaire, rendre un bébé en bonne santé, la principale condition de ce type de maladie est de planifier correctement la grossesse, de consulter un spécialiste en temps opportun pour un examen complet et de réduire le niveau de progression de la maladie.

Lupus

Le lupus, ou lupus érythémateux disséminé, est une maladie auto-immune. Si nous regardons les statistiques, il y a une tendance à l'apparition d'une telle maladie chez les femmes âgées de 15 à 25 ans. Cette maladie provoque une violation du système immunitaire qui, au lieu de protéger le corps des bactéries pathologiques et nocives, attaque ses propres cellules. À la suite de ce processus, un grand nombre de substances toxiques sont produites qui affectent presque tous les systèmes et organes du patient. La maladie n'est pas si courante. Des études ont montré qu'il est diagnostiqué chez 2-3 personnes sur mille.

Symptômes du lupus (comment la maladie se manifeste)

Un spécialiste hautement qualifié peut suspecter la maladie au stade de l'examen du patient. Le lupus a un symptôme spécifique qui indique immédiatement cette maladie. Ce principal symptôme de la maladie est une éruption cutanée rouge. Il couvre le visage du patient, localisé dans le nez, s’étendant jusqu'aux pommettes. Certains experts appellent ce symptôme un papillon, car les éruptions cutanées prennent souvent la forme des ailes de cet insecte. Indiquez également que le développement de la maladie peut:

  • fatigue intense;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • mal de crâne;
  • perte de poids rapide;
  • augmentation de la température corporelle;
  • fatigabilité rapide.

Chez certains patients, la maladie endommage également le cuir chevelu. Pour cette raison, ils ont une alopécie totale ou partielle. Les personnes atteintes de cette maladie ont également une sensibilité accrue à la lumière ultraviolette. Mais qu'est-ce que le lupus et comment se manifeste-t-il, le médecin le dira exactement au patient. Les signes de la maladie peuvent varier en fonction du stade de son développement et des causes de.

Avec la progression du lupus, les symptômes deviennent plus prononcés. À un stade avancé de développement, les signes de dommages aux organes et systèmes internes du corps se joignent aux manifestations ci-dessus de la maladie. Le lupus a un effet sur le travail de:

  • du système cardio-vasculaire;
  • voies respiratoires;
  • un rein
  • système nerveux;
  • poumons.

Les causes du vitiligo

Comme mentionné ci-dessus, la maladie du lupus est une maladie auto-immune. Cependant, les experts ne peuvent pas déterminer exactement ce qui peut provoquer l'apparition d'un tel dysfonctionnement dans le corps. Il existe de nombreuses théories, mais aucune n'est confirmée. Les experts considèrent les causes possibles suivantes du lupus:

  • troubles hormonaux;
  • lésions virales du corps;
  • anomalies génétiques.

Les adeptes de la théorie de la nature virale de la maladie indiquent que de nombreux patients atteints de ce diagnostic ont trouvé des anticorps dirigés contre le virus d'Epstein-Barr. De plus, certains patients souffrent d'hépatite C, de cytomégalovirus et de maladie de Shtikker. En théorie, ces maladies peuvent également déclencher le lupus..

Certains scientifiques notent que les maladies auto-immunes peuvent être associées à des troubles hormonaux. Mais il n'y a aucune preuve de cette théorie. Il est seulement prouvé que les fluctuations du fond hormonal peuvent augmenter les risques de développer un lupus ou des complications de la maladie. Par conséquent, les femmes avec ce diagnostic ne sont pas recommandées de prendre des contraceptifs oraux.

À quel médecin s'adresser?

Il est impossible de vaincre la maladie par vous-même. Pour y faire face, vous avez besoin de l'aide de spécialistes hautement qualifiés. Sait ce qu'est la maladie du lupus et comment la traiter:

Lors du premier rendez-vous, le médecin examinera attentivement le patient et écoutera ses plaintes. Chez un patient atteint de lupus, le médecin note la présence d'éruptions cutanées, ainsi que de petites plaies sur les muqueuses de la bouche et du nez. L'enquête aidera le spécialiste à dresser un tableau clinique plus complet de la maladie, ainsi qu'à découvrir les causes de la maladie. Le médecin demandera au patient:

  1. Depuis combien de temps son état empire-t-il??
  2. Y a-t-il des maladies chroniques?
  3. Y a-t-il une sensibilité accrue à la lumière ultraviolette?
  4. Y a-t-il des douleurs dans les articulations?
  5. Des crises ont-elles eu lieu?
  6. La température corporelle a-t-elle augmenté?

Sur la base des données obtenues lors de l'examen, le médecin établit un programme de traitement. Un plan de traitement individuel est élaboré pour chaque patient. Dans ce cas, le médecin prend en compte les caractéristiques physiologiques de la personne, sa santé générale, la présence d'autres maladies ou l'intolérance aux médicaments.

Traitement efficace

Si la maladie a été diagnostiquée au stade initial de développement, elle se prête bien à la thérapie. La maladie étant auto-immune, il est impossible de s'en débarrasser complètement. Mais si vous suivez régulièrement une thérapie dans des conditions stationnaires, vous pouvez efficacement traiter les manifestations de la maladie. Des médicaments sont prescrits. Le patient présentant une exacerbation de lupus doit prendre:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • les salicylates;
  • glucocorticostéroïdes;
  • l'indométhacine;
  • suppresseurs cytotoxiques;
  • analgin.

Pour chaque patient, la posologie de chaque médicament est calculée individuellement. Étant donné que le traitement avec de tels médicaments est assez long, le médecin prend également en compte la possibilité de réactions allergiques et d'autres complications.

Élimine efficacement et rapidement les symptômes du lupus pendant l'exacerbation à l'aide de médicaments à base de quinoléine. Ces médicaments doivent être pris strictement à la posologie indiquée par le médecin et pas plus de 14 jours. Si vous ne respectez pas les recommandations d'un spécialiste, le patient peut avoir des effets secondaires graves:

  • nausée et vomissements;
  • mal de crâne;
  • bruit dans les oreilles.

Diagnostique

Un médecin peut soupçonner une maladie après un examen physique du patient. Cependant, un examen complet du patient permet de confirmer ses suppositions. Une personne soupçonnée de lupus érythémateux devra passer:

  • Analyse sanguine générale. Cette étude aide les médecins à détecter rapidement l'anémie et l'inflammation dans le corps du patient. Le coût d'une telle procédure dans la clinique de la capitale varie de 300 à 500 roubles. La précision de la recherche atteint 90%.
  • Analyse d'urine. Au cours de cette étude, les médecins peuvent détecter un processus inflammatoire dans le corps et évaluer le fonctionnement du système urinaire. Pour une telle analyse à Moscou, les cliniques devront payer environ 500 roubles. La précision de la recherche atteint 90%.
  • Analyse des anticorps antinucléaires. Cette étude est utilisée pour détecter des protéines étrangères. Son coût peut atteindre 800 roubles. La précision de la méthode de diagnostic est de 95%.
  • Test sanguin pour la syphilis. Cette analyse du lupus érythémateux donne un faux résultat positif. Le coût d'une telle étude dans les cliniques de la capitale peut atteindre 1000 roubles.

Est-ce contagieux?

Les spécialistes cherchent depuis longtemps une réponse à la question de savoir comment la maladie se transmet. Certains médecins ont suggéré que vous pouviez tomber malade par contact ou sexuellement. Mais les experts n'ont pas pu répondre avec certitude si le lupus est contagieux. Mais aujourd'hui, il est prouvé que la maladie n'a pas de pathogène, elle ne peut donc pas être transmise de personne à personne.

Le lupus est une maladie auto-immune qui peut survenir chez tout le monde. Les experts suggèrent que la probabilité de développer une telle maladie augmente chez les personnes qui:

  • survécu à un stress sévère;
  • souffrez de troubles hormonaux;
  • prendre des médicaments pendant longtemps;
  • souffrez d'une infection streptococcique.

Les médecins notent qu'un séjour prolongé d'une personne sous les rayons UV peut être un facteur provoquant l'apparition du lupus. Ces mêmes facteurs peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Par conséquent, il est conseillé aux femmes atteintes de lupus de subir constamment un examen pendant la grossesse et de surveiller attentivement leur état de santé..

Combien de temps vivent-ils avec le lupus??

Cette maladie systémique est incurable. Mais les personnes avec un tel diagnostic peuvent vivre une vie assez longue et pleine. Les méthodes de traitement modernes aident à lutter efficacement contre les manifestations de la maladie et à ralentir son développement. Selon les dernières statistiques médicales, près de 70% des personnes souffrant de lupus ont vécu plus de 20 ans depuis le diagnostic..

Ces chiffres peuvent varier en fonction de l'état de santé général du patient et du degré de progression de la maladie. Par conséquent, afin de lutter efficacement contre le lupus, le patient doit:

  • est sous la supervision d'un rhumatologue;
  • consulter un médecin au moindre symptôme d'exacerbation;
  • prendre régulièrement des médicaments prescrits.

Même des symptômes apparemment non dangereux tels que des maux de gorge ou des frissons peuvent provoquer une exacerbation de la maladie. Par conséquent, le patient doit surveiller sa santé, prévenir l'hypothermie et une exposition prolongée au soleil, visiter annuellement les sanatoriums rhumatologiques. Ce n'est qu'en respectant strictement ces recommandations qu'un patient peut espérer une vie plus longue.

Comment guérir les remèdes populaires?

Les personnes atteintes de ce diagnostic ont besoin de l'aide professionnelle de spécialistes. Aucun remède populaire ne peut aider à se débarrasser du lupus. Ces recettes de médecine alternative sont utilisées uniquement pour atténuer les effets néfastes des médicaments obligatoires sur le corps. Seuls les médecins savent comment traiter le lupus, et ils vous diront quels remèdes populaires peuvent être utilisés pour cette maladie. Le plus souvent, les experts recommandent aux patients d'utiliser:

Les feuilles de cette plante doivent être lavées et séchées. Broyez-les et versez de l'eau bouillante. Laissez le produit infuser pendant une demi-heure. Après l'avoir filtré et buvez pendant la journée.

La racine sèche de cette plante doit être coupée. Versez de l'eau et faites bouillir pendant 15 minutes. Une fois l'agent refroidi, il doit être filtré. Buvez-le dans la gorge entre les repas.

L'herbe doit être mélangée avec du tatarnik, des fleurs de souci, des racines de bardane, de pivoine et d'hémorragie. Versez les ingrédients avec de l'eau chaude et faites bouillir pendant 30 minutes. Passer et boire avant les repas.

Voyez, c'est pour ça que l'application est parfaite

Voyez, c'est pour ça que l'application est parfaite

Prévisions de vie

En raison du fait que le lupus a une nature profonde, les décès ne sont pas exclus. Cette option est possible avec le développement de processus infectieux et de néphrite lupique..

10 ans après le diagnostic et le contrôle qualité de la maladie, la survie est de 80% des cas, mais 20 ans après la détection d'un problème, le taux tombe à 60%.

Avec une thérapie et une prévention de haute qualité, le lupus peut se produire sous une forme latente et ne pas déranger une personne présentant des manifestations vives. Mais si une aggravation est constatée, les médecins recommandent de demander immédiatement une aide qualifiée, car un traitement indépendant peut entraîner des conséquences irréparables.

Quelle est cette maladie

Le LED appartient au groupe des maladies auto-immunes systémiques du tissu conjonctif, dans lesquelles de nombreux organes sont simultanément affectés, ce qui provoque une maladie grave des patients. Le principal mécanisme de développement de ces maladies est une réponse immunitaire anormale à leurs cellules. Le système immunitaire «sans raison» commence à produire des immunoglobulines (dans ce cas, ils sont appelés auto-anticorps) contre leurs propres tissus, de sorte qu'une inflammation se développe en eux.

Les éléments des tissus conjonctifs des parois des petits vaisseaux, de la peau, des articulations, des reins et du cœur sont les plus affectés par les auto-anticorps. D'autres organes sont également impliqués dans le processus pathologique. Le lupus érythémateux peut se produire de différentes manières, mais le plus souvent, il s'agit de:

  • Forme discoïde, dans laquelle les manifestations de la maladie se produisent uniquement sur la peau. Cette forme peut être appelée le stade initial de développement du LED, lorsque le processus pathologique n'est pas encore parvenu à se transformer en processus systémique. Forme disséminée, caractérisée par de multiples lésions de la peau et des organes internes.

Diagnostique

Les mesures de diagnostic du LED sont effectuées de manière différentielle, car chacun de ses symptômes indique la pathologie d'un organe particulier. Afin de distinguer les frontières, appliquer le système fondé par l'American Rheumatological Association en 1982. Sa règle principale est que le patient présente au moins 4 symptômes sur 11 présentés dans la liste, qui comprend les principales manifestations de la pathologie.

  1. Érythème papillon
    - la formation de taches symétriques dans les joues et les pommettes des deux côtés du triangle nasolabial.
  2. Éruptions discoïdes
    - taches pigmentaires asymétriques avec le fait de peler. La localisation peut être des parties ouvertes du corps, par exemple le visage, la partie supérieure de la poitrine plus proche du cou, les membres supérieurs et inférieurs. Les taches ont tendance à s'écailler et à laisser des cicatrices.
  3. Photosensibilité
    - pigmentation intensifiée par exposition à la lumière du soleil ou à un rayonnement ultraviolet artificiel.
  4. Ulcération
    à la surface des muqueuses des cavités buccales et nasales.
  5. Symptômes de l'arthrite
    - processus inflammatoires dans les articulations. Le symptôme est pris en compte s'il n'y a pas de déformation dans la zone articulaire, à l'exception du processus inflammatoire et de la douleur, ainsi qu'en quantité d'au moins 2.
  6. Sérite
    - maladies inflammatoires des systèmes pulmonaire et cardiaque. En particulier, une pleurésie et une péricardite sont notées..
  7. De la part des reins
    - détection de composés protéiques dans l'analyse d'urine.
  8. Du système nerveux
    - irritabilité accrue, état émotionnel déséquilibré, psychoses et convulsions sans anomalies neurologiques visibles.
  9. Système circulatoire
    - une modification de la composition sanguine, en particulier, thrombocytopénie et lymphopénie.
  10. Le système immunitaire
    - détection d'anticorps ou d'antigènes dans le sang, une diminution des fonctions protectrices de l'organisme ou un signe faussement positif de Wasserman pendant six mois.
  11. Une augmentation des anticorps antinucléaires
    sans justification apparente.

Les 11 paramètres sont assez spécifiques et chacun d'entre eux caractérise séparément une certaine pathologie. C'est au total d'au moins 4 signes positifs qu'un diagnostic préliminaire de lupus érythémateux systémique est établi, après quoi une série de tests de laboratoire supplémentaires et étroitement ciblés sont effectués pour déterminer les anticorps dans le corps du patient..

Un rôle important dans le diagnostic est joué par la collecte de données anamnestiques, à partir desquelles une prédisposition héréditaire au LED et à d'autres maladies systémiques est sûrement reconnue, ainsi que la détection de ceux de la famille la plus proche. De plus, toutes les pathologies chroniques et infectieuses, la période de leur apparition et les moindres détails du traitement sont établis. Pour des données plus détaillées, le médecin examine les antécédents médicaux existants ou fait une demande à l'établissement de santé du lieu de résidence précédent.

Une attention particulière est portée à l'état actuel du système immunitaire et présumé au cours des dernières années sur la base d'analyses et de données sur les antécédents médicaux. Cela peut dans une plus large mesure aider à évaluer les capacités du corps et, lors de la confirmation du diagnostic, à effectuer un traitement plus correct.

Symptomatologie

Les éruptions cutanées sont causées par le fait que les anticorps endommagent les petits vaisseaux, les résultats de ce phénomène sont l'apparition d'éruptions cutanées, ainsi que le développement d'autres symptômes, qui passent souvent inaperçus:

  • la maladie entraîne une augmentation de la température corporelle, mais les fluctuations sont insignifiantes ou une condition similaire est compensée indépendamment;
  • il y a des douleurs dans les articulations, les symptômes neurologiques se rejoignent: maux de tête, augmentation de la fatigue perturbent.

Seuls, les symptômes décrits ci-dessus ne sont pas perçus comme des manifestations du LED, mais la totalité des manifestations est considérée comme une occasion de contacter un médecin pour obtenir des conseils..

Lorsqu'une éruption cutanée apparaît sur le visage, la capacité de travail diminue et l'état de la personne change, la question se pose de savoir à quel point son état est dangereux pour les autres..

Étant donné que le lupus érythémateux est considéré comme une maladie chronique, son traitement se poursuit tout au long de la vie d'une personne et passe avec des degrés de réussite variables. Si vous «resserrez» l'appel au médecin, c'est-à-dire que le risque est confronté à des complications du LED.

Comment l'hépatite C se transmet-elle?

L'hépatite C est le type de virus le plus insidieux, également appelé «tueur doux», car il peut vivre dans le corps humain pendant plusieurs années et ne se manifester d'aucune façon, mais il peut nuire considérablement aux organes internes et détruire lentement tout le corps. Les patients ou porteurs du virus de l'hépatite C ne peuvent être distingués des personnes en bonne santé. La maladie a une évolution lente et ne provoque aucun soupçon. L'infection par l'hépatite C survient le plus souvent des manières suivantes:

  • Voie hématogène ou parentérale (par le sang) - transfusion sanguine ou utilisation d'une aiguille commune à partir d'une seringue par plusieurs personnes.
  • Contact. Vous pouvez contracter l'hépatite C dans les salons de beauté en perçant, en tatouant, en utilisant des ciseaux à ongles et d'autres outils qui n'ont pas subi la stérilisation nécessaire et contiennent du sang infecté à la surface d'une personne malade.
  • Manipulations médicales. Pendant la chirurgie, l'introduction de médicaments, les procédures dentaires, il existe également un risque d'infection par cette maladie.
  • Infection sexuellement transmissible. Il est assez rare et seulement dans 3% des cas avec des rapports sexuels non protégés. L'hépatite C n'est transmise sexuellement qu'en cas de rapports sexuels non protégés. Peu connu de la médecine pour la transmission du virus par voie orale.
  • Infection intra-utérine du fœtus. Cette voie d'infection est également assez rare, dans moins de 5% des cas. Mais le risque d'infection du bébé lors de l'accouchement est assez élevé. Il n'y a pas d'informations précises sur la transmission de la maladie au bébé par l'allaitement, mais dans le cas où la femme en travail est atteinte d'hépatite C, il est recommandé d'annuler l'allaitement.

Dans l'un des cas ci-dessus, l'hépatite C n'est transmise que par le sang.

Tests de dépistage du lupus érythémateux

Tests de base - ANA et complément, ainsi qu'une analyse générale du liquide sanguin.

Le don de sang aidera à déterminer la présence de l'élément en treillis, par conséquent, pour le début et l'évaluation ultérieure, il est nécessaire de le prendre en compte. Dans 10% des situations, une anémie peut être détectée, indiquant une évolution chronique du processus

L'ESR en cas de maladie revêt une importance accrue.
L'analyse et le complément ANA révéleront les paramètres sérologiques. La détection de l'ANA agit comme un point clé, car le diagnostic est souvent différencié avec des maladies de nature auto-immune. Dans de nombreux laboratoires, la teneur en C3 et C4 est déterminée, car ces éléments sont stables et n'ont pas besoin d'être traités.
Des analyses de nature expérimentale sont effectuées de sorte que des marqueurs spécifiques (spécifiques) dans l'urine soient identifiés et formés, de sorte qu'il devient possible de déterminer la maladie. Ils sont nécessaires pour se faire une image de la maladie et prendre des décisions sur le traitement.

Vous devriez consulter votre médecin pour savoir comment passer ce test. Traditionnellement, le processus se produit, comme avec d'autres soupçons.

Traitement

Ils effectuent des traitements complexes, et ils sont de longue durée. Ils utilisent des médicaments à base d'hormones, ils réduisent la gravité des symptômes. Ainsi, les pommades éliminent une éruption cutanée, la nomination d'hydrocortisone est pratiquée.

La chimiothérapie est considérée comme une innovation dans le traitement du LED. Les médicaments sont sélectionnés par le médecin. Et les doses de rayonnement sont inférieures à celles requises dans le traitement du cancer.

Dans le contexte d'une correction intempestive, le risque de développer des maladies de la genèse cardiovasculaire, ainsi que des pathologies dans le travail des reins, augmente. Ce sont les principales complications du lupus érythémateux.

Conclusion

Le LED n'est pas contagieux, contrairement au lupus érythémateux, la maladie a ses spécificités, mais l'apparence de ses signes ne doit pas être ignorée.

Les médecins mettent en garde! Statistiques choquantes - arrêtées, plus de 74% des maladies de la peau - un signe d'infection par des parasites (Acacida, Giardia, Toccocapa). Les pépins provoquent un antagonisme colossal, et le premier souffre de notre système imminent, qui doit être protégé contre diverses maladies. Le directeur de l'Institut de parasitologie a partagé un secret, afin de s'en débarrasser rapidement et de nettoyer sa peau, il s'avère que cela suffit. Lire la suite.

Compte tenu des difficultés à poser un diagnostic, il convient de réfléchir aux conséquences des processus pathologiques, contactez rapidement le médecin pour obtenir de l'aide et corriger la condition. Cela permettra d'éviter de graves conséquences et des problèmes de santé..

Le lupus érythémateux se manifeste par une variété de symptômes et se produit soit sous la forme de lupus érythémateux discoïde cutané (DLE), soit avec des dommages aux organes internes sous la forme d'un lupus érythémateux systémique (SLE). Avec le DKV sur la peau (dans la plupart des cas sur le visage et les autres parties exposées du corps exposées au soleil), des plaques surélevées arrondies caractéristiques avec rougeur et desquamation se forment, au centre desquelles des cicatrices sont souvent observées; les organes internes ne sont généralement pas affectés.

Le LED est une maladie de nature rhumatismale, c'est-à-dire qu'il appartient au même groupe de maladies que la polyarthrite rhumatoïde. Avec le LED, de graves dommages aux articulations, à la peau, au système nerveux, aux reins et à d'autres organes internes sont possibles. Les changements cutanés peuvent être les mêmes qu'avec le DKV, ou apparaître comme une rougeur et une éruption cutanée sur les pommettes sous la forme caractéristique d'un papillon sur le visage; cependant, la peau reste souvent normale.

Propagé. Le lupus érythémateux affecte principalement les jeunes femmes. Parmi les patients atteints de DKV, sept sur dix sont des femmes âgées d'environ. 30 ans et plus, parmi les patients atteints de LED, neuf sur dix sont des femmes, chez la moitié d'entre eux les premiers symptômes de la maladie apparaissent entre 15 et 25 ans.

La cause du DLE est inconnue, tout comme la cause de 90% des cas de SLE; dans 10% des cas, il s'agit apparemment d'un effet secondaire de la pharmacothérapie, par exemple le procaïnamide (procaïnamide), qui est prescrit pour les arythmies cardiaques.

On pense que le lupus érythémateux a une origine auto-immune, c'est-à-dire qu'il est causé par des réactions allergiques d'un type spécial, dans lesquelles des anticorps (auto-anticorps) dirigés contre les propres tissus du patient sont produits dans le corps du patient, comme s'il avait été vacciné contre lui-même. Les causes de ces réactions allergiques restent obscures..

Diagnostic. Dans le LED, une partie des globules blancs est endommagée et des composants nucléaires (nucléoprotéines) en sont libérés, qui subissent certains changements dans le plasma sanguin. Cette matière nucléaire, absorbée par d'autres globules blancs, change leurs propriétés, les transformant en soi-disant. Cellules LE (LE - du lupus érythémateux). Apparemment, les auto-anticorps agissant contre la matière nucléaire de leurs propres tissus agissent de manière similaire et sont donc appelés antinucléaires (antinucléaires). À cet égard, dans le diagnostic du LED, les cellules LE et les auto-anticorps antinucléaires sont détectés, et la quantité de certaines protéines sériques est déterminée, dont le contenu tombe dans la phase active de la maladie auto-immune.

Traitement. Les éruptions cutanées peuvent être traitées avec des crèmes ou des onguents contenant des écrans solaires et des corticostéroïdes. Avec des manifestations cutanées sévères, les médicaments antipaludiques sont très efficaces. Une corticothérapie plus active, en particulier l'administration de prednisone par voie orale, est principalement utilisée pour les dommages aux organes internes, mais elle aide également aux manifestations cutanées..

À quoi pouvez-vous vous attendre en cas de diagnostic

Une fois le diagnostic posé, le médecin travaillera avec vous pour élaborer un plan de traitement. Votre plan individuel dépendra de vos symptômes et de leur gravité..

Les médicaments sont généralement prescrits pour aider à réduire l'inflammation et à affaiblir l'hyperactivité du système immunitaire qui provoque des symptômes..

Votre médecin peut vous prescrire:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme (Advil) et (Aleve), pour le traitement de la douleur et du gonflement des articulations
  • antipaludiques tels que (Plaquenil) pour aider à contrôler la réponse du système immunitaire
  • corticostéroïdes comment aider à réduire l'inflammation
  • immunosuppresseurs tels que (Imuran) et pour aider à réduire la réponse du système immunitaire

Il peut falloir des essais et des erreurs pour trouver le traitement qui atténue le mieux les symptômes..

Étant donné que cette maladie affecte de nombreuses parties du corps, un certain nombre de médecins peuvent participer aux soins. Il comprend:

  • rhumatologue, spécialiste des maladies articulaires et des maladies auto-immunes en général
  • dermatologue, spécialiste des maladies de la peau
  • cardiologue, spécialiste des maladies cardiaques
  • néphrologue, spécialiste des maladies rénales

Les perspectives du lupus varient d'une personne à l'autre. Aujourd'hui, avec le bon traitement, la plupart des personnes atteintes de lupus peuvent vivre une vie longue et épanouissante. Selon votre plan de traitement, la prise des médicaments prescrits peut aider à prévenir le retour des symptômes..

Lupus érythémateux disséminé - manifestations photo chez l'adulte

Avant, les gens ne savaient pas du tout de quel type de maladie il s'agissait, et sa première mention remonte à 1828.

Sur la photo, vous pouvez voir le principal signe de la maladie - une éruption cutanée sur la peau du visage. En règle générale, une condition pathologique est inhérente aux adultes, les enfants sont moins susceptibles de tomber malades.

Au 19ème siècle, les médecins, en plus des manifestations externes, ont commencé à identifier des symptômes concomitants, exprimés en dommages aux tissus des organes internes. Et, soit dit en passant, les foyers internes de la maladie peuvent parfois ne pas être accompagnés de signes externes.

Déjà en 1948, après de nombreuses études sur les symptômes de la maladie, les scientifiques ont révélé la présence de cellules LE dans le sang, qui est devenu un important facteur de diagnostic. Et en 1954, des anticorps ont été trouvés qui contrecarrent leurs propres cellules. Tous ces indicateurs ont facilité le diagnostic du lupus érythémateux, ce qui nous a en outre permis de développer une méthode de traitement plus efficace.

Sur la photo, vous pouvez voir à quoi ressemble le lupus.

Les statistiques montrent que la majorité des patients sont des femmes (90%). Chez l'homme, la moitié de l'humanité est très rare et, en règle générale, cela est dû à des changements hormonaux dans le corps. Chez les hommes, la fonction protectrice est plus prononcée, ce qui est favorisé par les hormones spéciales - les androgènes.

Malgré les possibilités pharmacologiques actuelles, l'étiologie du lupus érythémateux disséminé n'a pas encore été établie. Mais de quel type de maladie s'agit-il (vous pouvez voir comment il se manifeste sur la photo) et quels facteurs causaux existent, il y a des réponses à cela.

Les scientifiques affirment que les provocateurs du développement d'une condition pathologique sont:

  • facteur génétique;
  • Déséquilibre hormonal;
  • maladies endocriniennes;
  • infections bactériennes;
  • exposition excessive au soleil;
  • Conditions environnementales;
  • la grossesse et la période post-partum;
  • mauvaises habitudes (alcool, tabac, toxicomanie).

Les rhumes réguliers, les changements hormonaux (adolescence, ménopause, stress) peuvent également être un provocateur..

Ignorant une maladie comme le lupus, beaucoup se demandent si elle est contagieuse ou non. La maladie ne peut pas être transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air, par le biais d'articles ménagers, ni à proximité intime. Il s'agit d'une maladie auto-immune qui ne peut pas passer à une personne en bonne santé. Mais il peut être hérité.

Causes du LED

Il n'y a pas de cause unique à la maladie. Et les scientifiques ne peuvent toujours pas répondre à la question de savoir exactement ce qui peut provoquer le développement de la maladie dans un cas particulier. Il existe plusieurs théories sur la survenue du lupus érythémateux, comme facteur héréditaire ou modification du fond hormonal du corps, mais dans la plupart de leurs opinions, les scientifiques adhèrent à la théorie d'une combinaison de facteurs, qui ont un effet plus fort pour le développement de la pathologie.

Les causes les plus courantes de LED sont les suivantes:

  1. Prédisposition génétique
    - La théorie la plus évidente et la plus controversée, car elle a à la fois des défenseurs et des adversaires. Il est scientifiquement prouvé qu'à la naissance de jumeaux, dont l'un est atteint de lupus érythémateux, la possibilité de détecter ultérieurement une pathologie chez le deuxième enfant est supérieure à 50%. Mais d'autre part, il n'y a aucune confirmation officielle qu'il existe un gène SLE qui peut être hérité. Ainsi, sur la base de faits scientifiques, la maladie n'est pas héréditaire. Les statistiques indiquent le contraire - en présence d'une pathologie chez l'un des parents, l'enfant dans 60% des cas a une forme congénitale ou la maladie se développe plus tard.
  2. Théorie du virus bactérien
    - tous les patients atteints de lupus érythémateux dans le sang ont le virus Epstein-Barr, ce qui amène les scientifiques à réfléchir à l'interaction directe de celui-ci et de la maladie. Il convient de noter que ce virus appartient au virus de l'herpès et est le plus répandu sur terre. Plus de 90% de tous les habitants de la planète ont des cellules d'Epstein-Barr dans leur sang, quelle que soit la présence de la maladie. C'est pourquoi les opposants à la théorie virale rejettent l'implication de ce fait dans le développement du lupus érythémateux.
  3. Théorie hormonale
    - dans la moitié féminine de la population au moment de la détection du LED dans le sang, la croissance des hormones œstrogènes et prolactine est déterminée. Cela parle en faveur de cette théorie, mais d'autre part, il n'y a pas de séquence définie pour augmenter les niveaux d'hormones. Si des valeurs accrues d'hormones étaient présentes avant le lupus érythémateux, cela peut être la cause du développement de la maladie. Mais si la quantité d'oestrogène et de prolactine augmente après le début de la maladie, c'est le lupus érythémateux qui l'affecte. Les opposants à la théorie hormonale adhèrent à cette argumentation, car il n'existe à nouveau aucune statistique ou étude scientifique convaincante en faveur de l'une des parties..
  4. Influence solaire
    - en particulier, exposition directe aux ultraviolets sur la peau humaine pendant une longue période. Les partisans de la théorie affirment et il est scientifiquement prouvé que l'exposition à la lumière directe du soleil est non seulement préjudiciable aux couches superficielles de la peau, mais peut également affecter les changements dans le fonctionnement de nombreux organes et systèmes en soumettant les cellules du corps à des mutations. Dans ce cas, la synthèse de cellules immunitaires en agents pathogènes se produit, ce qui provoque diverses maladies ou exacerbe le processus d'évolution des pathologies existantes. Sur l'exemple du LED, cela est plus visible, car les premiers symptômes sont des changements dans la peau. Cette théorie n'a pas d'adversaire.

Malgré la disponibilité de preuves et de réfutations, les scientifiques sont unanimes à penser que dans la plupart des cas, il existe une combinaison de divers facteurs qui peuvent avoir un effet significatif sur la diminution des forces immunitaires du corps et le développement de la pathologie.

L'utilisation de médicaments

Le traitement du lupus doit être commencé dès que possible après le diagnostic. L'hormonothérapie par glucocorticostéroïdes est la base du traitement. Des doses élevées de prednisone sont prescrites - de 1 à 1,5 mg / kg / jour. Lorsque le degré d'activité diminue, ils passent à des doses d'entretien - 24, 12 mg par jour.

Dans les cas graves, une thérapie par pouls est prescrite. Il s'agit de l'administration intraveineuse des doses maximales de prednisone (15 à 20 mg / kg / jour) pendant 3 jours. La dose est progressivement réduite.

Avec le lupus, ces médicaments sont également prescrits:

  • cytostatiques ("méthotrexate", "azathioprine") - avec une activité élevée du processus et l'inefficacité de la prednisone, en combinaison avec elle;
  • dérivés d'aminoquinoléine (Delagil, Plaquenil) - avec une faible activité avec la prednisolone;
  • anti-inflammatoire non stéroïdien ("Diclofénac", "Ibuprofène") - avec inflammation des articulations, douleurs musculaires;
  • anticoagulants ("Héparine") - avec inflammation de la paroi vasculaire;
  • antibiotiques - pour les complications infectieuses de la maladie.

Avec l'inefficacité d'une thérapie complexe et l'évolution sévère de la maladie, la plasmaphérèse est réalisée. Il s'agit d'une méthode de purification du plasma sanguin dans un appareil spécial à partir d'auto-anticorps.

Symptômes et signes du lupus érythémateux

Les personnes malades souffrent généralement de changements de température incontrôlés sur le corps, de maux de tête et de faiblesse. La fatigue est souvent observée et des douleurs musculaires apparaissent. Ces symptômes sont ambigus, mais conduisent à une probabilité accrue de LED. La nature de la lésion s'accompagne de plusieurs facteurs au sein desquels la maladie du lupus se manifeste..

Manifestations du plan dermatologique

Des lésions cutanées sont retrouvées chez 65% des personnes malades, mais seulement chez 50% - il s'agit d'un «papillon» caractéristique sur les joues. Chez certains patients, la lésion se manifeste sous la forme d'un symptôme tel que localisé sur le tronc lui-même, les membres, le vagin, la cavité buccale, le nez.

Souvent, la maladie se caractérise par la formation d'ulcères trophiques. Chez les femmes, une perte de cheveux est observée et les ongles acquièrent la propriété d'une fragilité sévère.

Manifestations orthopédiques

De nombreuses personnes souffrant de la maladie ressentent d'importantes douleurs articulaires, traditionnellement de petits éléments sur les mains et les poignets souffrent. Il existe une arthralgie grave, mais avec le LED, il n'y a pas de destruction du tissu osseux. Les articulations déformées sont endommagées, ce qui est irréversible de l'ordre de 20% des patients.

Signes hématologiques de la maladie

Chez l'homme
et le beau sexe, ainsi que chez les enfants, la formation d'un phénomène de cellules LE se produit, accompagnée de la formation de nouvelles cellules. Ils contiennent les fragments de base des noyaux d'autres éléments cellulaires. La moitié des patients souffrent d'anémie, de leucopénie, de thrombocytopénie, résultant d'une maladie systémique ou des effets secondaires du traitement.

Manifestations d'un caractère cardiaque

Ces symptômes peuvent survenir même chez les enfants.
. Les patients peuvent présenter une péricardite, une endocardite, des lésions de la valve mitrale, de l'athérosclérose. Ces maladies ne se produisent pas toujours, mais font partie d'un groupe à risque accru chez les personnes ayant reçu un diagnostic de LED la veille..

Facteurs liés aux reins importants

Avec la maladie, la néphrite lupique se manifeste souvent, ce qui s'accompagne de dommages aux tissus rénaux, il y a un épaississement notable des membranes basales des glomérules, de la fibrine est déposée. L'hématurie, la protéinurie agit souvent comme le seul signe. Un diagnostic précoce contribue au fait que la fréquence de l'insuffisance rénale aiguë de tous les symptômes ne dépasse pas 5%. Il peut y avoir des écarts de travail sous forme de jade - c'est l'un des dommages les plus graves aux organes avec une fréquence de formation, selon le degré d'activité de la maladie.

Manifestations neurologiques

Il existe 19 syndromes caractéristiques de la maladie en question. Ce sont des maladies complexes sous forme de psychoses, de syndromes convulsifs, de paresthésies. Les maladies s'accompagnent d'une nature particulièrement persistante du cours..

Facteurs diagnostiques de la maladie

  • Une éruption cutanée dans la région des pommettes ("papillon lupus") et des membres supérieurs est extrêmement rare (dans 5% des cas), avec le lupus facial il n'y est pas localisé;
  • Érythème et énanthème caractérisés par des ulcères buccaux;
  • Arthrite sur les articulations périphériques;
  • Pleurésie ou péricardite dans les manifestations aiguës;
  • Lésions aux reins;
  • Difficultés dans le système nerveux central, psychose, état convulsif de fréquence spéciale;
  • La formation de troubles hématologiques importants.

La question se pose également: lupus érythémateux - démangeaisons ou non
. En fait, la maladie ne fait pas mal et ne démange pas
. S'il y a au moins 3-4 critères de la liste à tout moment depuis le début du développement de l'image, les médecins établissent le diagnostic approprié.

Zone rouge du décolleté du beau sexe;

éruptions cutanées sous la forme d'un anneau sur le corps;

processus inflammatoires sur les muqueuses;

  • dommages au cœur et au foie, ainsi qu'au cerveau;
  • douleur perceptible dans les muscles;
  • sensibilité des extrémités aux changements de température.

Si des mesures de traitement opportunes ne sont pas prises, le mécanisme général du fonctionnement du corps sera perturbé, ce qui provoquera de nombreux problèmes.

Le pronostic et les complications de la maladie

Le pronostic d'amélioration dépend des facteurs suivants:

  • l'âge du patient. Plus le patient est jeune, mieux le système immunitaire fonctionne et les lésions tissulaires sont plus rapides. Ici, il est nécessaire de commencer la thérapie au premier signe de pathologie. Ensuite, la probabilité de développer des complications diminue;
  • lupus érythémateux. Dans la forme aiguë, la négligence de la thérapie entraînera un grand nombre de complications. L'espérance de vie est réduite à 2 ans;
  • diagnostic en temps opportun et respect de tous les rendez-vous par un spécialiste (médicaments, alimentation).

Mais même avec une thérapie appropriée, l'espérance de vie diminue, car le corps est sensible aux maladies infectieuses, en raison du manque d'immunité. Plus le diagnostic et le traitement sont effectués tôt, moins le fonctionnement des organes diminue. La probabilité de survivre à la vieillesse peut atteindre 70%.

Le lupus érythémateux affecte tous les tissus et organes, donc cette maladie, dans une mauvaise version de son développement, se termine par la défaillance d'organes importants et la mort.

Conception de l'article: Mila Fridan

> Vidéo sur le lupus érythémateux

Elena Malysheva parlera du lupus érythémateux:

Lupus érythémateux

En médecine, plusieurs types de lupus érythémateux sont connus:

  1. Systémique Le type de maladie le plus courant. Presque tous les organes d'une personne peuvent être affectés. La gravité de la maladie dépend du cas spécifique..
  2. Discoïde (peau). Ce type de lupus érythémateux se manifeste le plus souvent sur la peau. Dans ce cas, des éruptions cutanées écailleuses rouges sur le cuir chevelu, les membres, le visage, etc. peuvent être observées. La maladie est souvent de nature chronique - l'éruption peut disparaître pendant un certain temps, puis réapparaître. Parfois, cette forme de lupus au fil du temps devient systémique.
  3. Induite par la drogue. Ce type de lupus provoque une utilisation à long terme de médicaments tels que le procaïnamide, la guinidine, l'hydrazaline, l'aldomet, l'isoniazide, la carbamazépine, la fentoïne, etc. Un tel lupus peut passer spontanément après l'arrêt du médicament qui l'a provoqué..
  4. Lupus néonatal. Le plus souvent, les nouveau-nés en souffrent, mais cela peut également survenir chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Pour les enfants, cette forme de lupus est extrêmement dangereuse, car elle peut entraîner de graves maladies cardiaques et hépatiques..

Traitement: passé, présent et futur

Comme déjà mentionné, il est encore impossible de guérir la «maladie la plus difficile du monde». La pathogenèse multiforme de la maladie, impliquant différentes parties du système immunitaire, empêche la création du médicament. Cependant, une sélection individuelle compétente de traitement d'entretien peut obtenir une rémission profonde et le patient pourra vivre avec le lupus érythémateux comme une maladie chronique.

Le traitement de divers changements dans l'état du patient peut être ajusté par un médecin ou plutôt par des médecins. Le fait est que dans le traitement du lupus, le travail coordonné d'un groupe multidisciplinaire de professionnels de la santé est extrêmement important: un médecin de famille en Occident, un rhumatologue, un immunologiste clinique, un psychologue et souvent un néphrologue, hématologue, dermatologue et neurologue. En Russie, un patient atteint de LED vient d'abord chez un rhumatologue, et en fonction des dommages aux systèmes et aux organes, il peut avoir besoin de consultations supplémentaires avec un cardiologue, un néphrologue, un dermatologue, un neurologue et un psychiatre.

La pathogenèse de la maladie est très compliquée et déroutante, de nombreux médicaments ciblés sont actuellement en développement, tandis que d'autres ont montré leur échec au stade du test. Par conséquent, dans la pratique clinique, les médicaments non spécifiques sont les plus largement utilisés jusqu'à présent..

Les traitements standard incluent plusieurs types de médicaments. Tout d'abord, ils sont prescrits pour supprimer l'activité excessive du système immunitaire. Les plus couramment utilisés sont les médicaments cytostatiques,,, et. En fait, ce sont les mêmes médicaments qui sont utilisés pour la chimiothérapie du cancer et agissent principalement sur les cellules en division active (dans le cas du système immunitaire, sur les clones de lymphocytes activés). Il est entendu qu'une telle thérapie a de nombreux effets secondaires dangereux..

Dans la phase aiguë de la maladie, les patients prennent généralement des anti-inflammatoires non spécifiques qui aident à calmer le barrage le plus violent de réactions auto-immunes. Ils sont utilisés dans le traitement du LED depuis les années 50. Ensuite, ils ont transféré le traitement de cette maladie auto-immune à un niveau qualitativement nouveau, et restent toujours la base du traitement pour l'absence d'alternative, bien que de nombreux effets secondaires soient également associés à leur utilisation. Le plus souvent, les médecins prescrivent de la méthylprednisolone.

Avec une exacerbation du LED depuis 1976, la thérapie par pouls est également utilisée: le patient reçoit de la méthylprednisolone et du cyclophosphamide en impulsions à fortes doses. Bien sûr, après plus de 40 ans d'utilisation, le schéma d'une telle thérapie a considérablement changé, mais il est toujours considéré comme l'étalon-or dans le traitement du lupus. Cependant, il donne de nombreux effets secondaires graves, c'est pourquoi il n'est pas recommandé pour certains groupes de patients, par exemple les personnes souffrant d'hypertension artérielle mal contrôlée et souffrant d'infections systémiques. En particulier, le patient peut développer des troubles métaboliques et changer de comportement.

Lorsque la rémission est obtenue, des antipaludéens sont généralement prescrits, qui ont longtemps été utilisés avec succès pour traiter les patients présentant des dommages au système musculo-squelettique et à la peau. L'action de l'une des substances les plus célèbres de ce groupe, par exemple, s'explique par le fait qu'elle inhibe la production d'IFN-α. Son utilisation permet une diminution à long terme de l'activité de la maladie, réduit les dommages aux organes et aux tissus et améliore l'issue de la grossesse

De plus, le médicament réduit le risque de thrombose - et cela est extrêmement important, compte tenu des complications qui surviennent dans le système cardiovasculaire. Ainsi, l'utilisation d'antipaludéens est recommandée pour tous les patients atteints de LED

Cependant, il y a une goutte de goudron dans un baril de miel. Dans de rares cas, une rétinopathie se développe en réponse à ce traitement et les patients présentant une insuffisance rénale ou hépatique sévère courent le risque d'un effet toxique associé à l'hydroxychloroquine.

Utilisé dans le traitement du lupus et de nouveaux médicaments ciblés (Fig. 5). Les développements les plus avancés ciblent les lymphocytes B: ce sont les anticorps rituximab et belimumab.

Un autre objectif potentiel de la thérapie anti-lupus est les interférons de type I, qui ont déjà été discutés ci-dessus. Plusieurs anticorps dirigés contre l'IFN-α ont déjà montré des résultats prometteurs chez les patients atteints de LED. Maintenant, la troisième, troisième phase de leurs essais est prévue.

De plus, parmi les médicaments dont l'efficacité dans le LES est actuellement à l'étude, il convient de le mentionner. Il bloque les interactions co-stimulantes entre les cellules T et B, rétablissant ainsi la tolérance immunologique.

Symptômes locaux

Selon l'organe de la lésion, les symptômes sont les suivants:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite