Les symptômes de l'hydrocéphalie adulte

L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est une maladie qui peut survenir en tant que complication de diverses maladies du cerveau, telles qu'un accident vasculaire cérébral, une lésion cérébrale traumatique, une tumeur, une hémorragie, une infection, une méningite..

Et aussi comme une forme nosologique indépendante, dans laquelle il existe un processus actif d'accumulation de liquide céphalorachidien dans le liquide céphalorachidien. Les symptômes et manifestations cliniques de la maladie dépendent des causes et des formes de l'hydrocéphalie chez l'adulte:

  • troubles circulatoires du LCR - hydrocéphalie occlusive, ses formes proximale et distale
  • perturbations dans son absorption - formes désorptionnelles et résorbables
  • violations de sa production - une forme hypersécrétoire dans laquelle les ventricules du cerveau augmentent

Aujourd'hui, l'hydrocéphalie chez l'adulte n'a pas de limites claires pour le diagnostic

L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est une maladie qui est traitée par des neurologues, des neurochirurgiens. La plupart des gens, ainsi que les médecins, considèrent que l'hydrocéphalie est exclusivement une pathologie infantile, qui ces dernières années a été observée assez souvent chez les enfants et est presque toujours une maladie congénitale. Pour 1 000 nouveau-nés, 1 à 10 enfants souffrent d'hydropisie cérébrale. En savoir plus sur le traitement de l'hydrocéphalie chez les enfants.

C'est pourquoi, à ce jour, il n'y a pas de critères clairs pour le diagnostic de l'hydrocéphalie chez l'adulte dans les polycliniques non spécialisées et les hôpitaux (bien qu'il suffise de faire de la réoencéphalographie et de l'écho-encéphalographie). Et souvent, les patients après des blessures et des accidents vasculaires cérébraux sous le couvert d'autres maladies sont traités sans succès dans les hôpitaux psychiatriques, les hôpitaux neurologiques, les cliniques et sortent des hôpitaux ordinaires avec un diagnostic de:

  • conséquences d'un AVC
  • syndrome psycho-organique
  • conséquences d'une lésion cérébrale traumatique
  • démence d'origine mixte
  • encéphalopathie discirculatoire ou post-traumatique

Cependant, avec un examen spécialisé des patients dans les hôpitaux de neurochirurgie, dans une population de plus de 18 ans, le syndrome hydrocéphalique est détecté chez 25% des patients adultes. Mais le diagnostic opportun, compétent et adéquat de l'hydrocéphalie chez les adultes avec le bon traitement chirurgical permet dans presque 100% des cas de récupérer les patients, de les aider dans la réadaptation sociale. Après des opérations effectuées par des spécialistes hautement qualifiés, la plupart des patients peuvent reprendre leur travail précédent, certains avec une adaptation au travail incomplète après la chirurgie peuvent se passer d'aide extérieure, retrouvant une vie pleine.

Les méthodes modernes de drainage externe et l'introduction de thrombolytiques dans les ventricules cérébraux sont particulièrement pertinentes, ce qui peut réduire les conséquences fatales des formes aiguës d'hydrocéphalie résultant d'hémorragies subarachnoïdiennes non traumatiques. Puisqu'une personne, au début d'une telle maladie, décède dans les 2 jours, et la prestation de soins chirurgicaux d'urgence lui sauve la vie et stabilise l'état du patient pendant longtemps.

Raisons de son apparition

À ce jour, il a été établi que presque toutes les violations, la pathologie du système nerveux central peuvent contribuer à une complication telle que l'hydrocéphalie. Les maladies sous-jacentes les plus courantes dans lesquelles l'hydrocéphalie peut se former:

  • AVC ischémique ou hémorragique - accident vasculaire cérébral aigu.
  • Maladies oncologiques - tumeurs cérébrales, le plus souvent intraventriculaire, tige, localisation parastémique.
  • Encéphalopathies d'origine diverse - post-traumatiques, conditions hypoxiques chroniques, alcoolisme.
  • Maladies infectieuses et inflammatoires du système nerveux central - tuberculose, méningite, encéphalite, ventriculite.
  • Hémorragies intra-ventriculaires traumatiques ou non traumatiques résultant d'une rupture d'anévrismes et de vaisseaux artérioveineux du cerveau.

Hydrocéphalie interne et externe chez l'adulte

Il existe de nombreuses classifications différentes de l'hydrocéphalie, dont la principale est l'hydrocéphalie congénitale ou acquise. L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est un type acquis d'hydrocéphalie, qui, à son tour, est divisé en 3 types en fonction de la pathogenèse. Auparavant, 4 formes étaient également isolées, l'hydrocéphalie externe mixte, qui se manifeste par une augmentation de l'espace sous-arachnoïdien et des ventricules cérébraux avec une atrophie cérébrale progressive.

Cependant, maintenant ce processus n'est pas considéré comme une hydrocéphalie, mais est appelé atrophie cérébrale, car avec l'hydrocéphalie externe chez l'adulte, l'expansion de l'espace sous-arachnoïdien et l'augmentation des ventricules du cerveau ne sont pas causées par une accumulation excessive de LCR, une circulation altérée, ses processus de production ou la résorption, mais sont une conséquence de l'atrophie du tissu cérébral, réduisant sa masse. Classification de l'hydrocéphalie chez l'adulte:

Pathogénèse
  • Ouvert - hydrocéphalie interconnectée et désorptionnelle. Dans ce cas, les processus de résorption du liquide céphalorachidien sont perturbés en raison de dommages aux sinus veineux, au maillage, aux villosités arachnoïdiennes, à la granulation du pachyon, tandis que l'absorption du LCR dans le canal veineux est altérée.
  • Fermé - hydrocéphalie occlusale non communicante, dans ce cas, un changement du débit du LCR se produit en raison de la fermeture des voies du liquide céphalo-rachidien après le processus adhésif inflammatoire, en raison d'une tumeur ou de caillots sanguins.
  • Hydrocéphalie hypersécrétoire, elle apparaît en raison d'une production excessive de liquide céphalo-rachidien.
Par le niveau de pression du liquide céphalo-rachidien
  • Antihypertenseur
  • Hypertendu
  • Normotensive
Selon le rythme du cours
  • Hydrocéphalie chronique, dont la durée est de 21 jours à six mois ou plus.
  • Hydrocéphalie progressive subaiguë, qui dure un mois.
  • Hydrocéphalie aiguë, dans laquelle le délai entre l'apparition des premiers signes, les symptômes de l'hydrocéphalie chez un adulte et la survenue d'une décompensation brute, pas plus de 3 jours.

Symptômes, signes d'hydrocéphalie

Hydrocéphalie aiguë

Dans l'hydrocéphalie occlusale en développement aigu chez l'adulte, les symptômes sont dus à des signes d'augmentation de la pression intracrânienne:

Maux de tête - particulièrement prononcés le matin au réveil, en raison d'une augmentation supplémentaire de la pression intracrânienne pendant le sommeil.

Nausées et vomissements - également observés le matin, après des vomissements, un soulagement des maux de tête se produit parfois.

La somnolence est l'un des signes les plus dangereux d'augmentation de la pression intracrânienne.Si une somnolence survient, une détérioration rapide et assez marquée des symptômes neurologiques approche..

Symptômes de luxation axiale du cerveau - une inhibition rapide de la conscience du patient jusqu'à un coma profond, tandis que le patient prend une position forcée de la tête, des troubles oculomoteurs apparaissent. Si la compression de la moelle épinière se produit, les signes d'hydrocéphalie se manifestent par une inhibition de l'activité cardiovasculaire et de la respiration, pouvant entraîner la mort..

Stagnation du disque du nerf optique - une violation du courant axoplasmique dans le nerf optique et une augmentation de la pression dans l'espace sous-arachnoïdien qui l'entoure, conduit à une déficience visuelle.

Hydrocéphalie chronique

Si l'hydrocéphalie chronique se forme, les symptômes et le tableau clinique sont significativement différents de l'hydrocéphalie aiguë chez l'adulte:

Démence - le plus souvent, les premiers symptômes, signes d'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte, surviennent 15 à 20 jours après une blessure, une hémorragie, une méningite ou une autre maladie:

  • Une personne confond le jour avec la nuit, c'est-à-dire pendant la journée, elle éprouve de la somnolence et l'insomnie nocturne.
    La diminution de l'activité globale du patient, il devient inerte, indifférent, indifférent, non initié.
  • La mémoire est perturbée - tout d'abord, c'est une diminution de la mémoire numérique à court terme, tandis qu'une personne nomme incorrectement les mois, les dates, oublie son âge.
  • Aux stades avancés de la maladie, des troubles mnésiques-intellectuels graves peuvent se développer lorsqu'une personne est incapable de se servir, aux questions qui lui sont posées, elle peut ne pas répondre ou répondre de manière monosyllabique, inadéquate, penser longtemps, faire une pause entre les mots.

L'apraxie de marche est un syndrome lorsqu'une personne en position couchée peut facilement montrer comment marcher ou faire du vélo et quand il se lève, il ne peut pas marcher normalement, il va les jambes écartées, se balance, se balance.

Incontinence urinaire ce symptôme n'est pas toujours un signe tardif et intermittent d'hydrocéphalie chez l'adulte.

Les changements du fond d'œil sont généralement absents.

Types d'études diagnostiques du cerveau chez l'adulte

  • La tomodensitométrie est un diagnostic assez précis des contours du cerveau, des ventricules, du crâne et de l'espace sous-arachnoïdien., Est effectuée pour déterminer la forme et la taille des ventricules, pour déterminer les anomalies - kystes, tumeurs.
  • Résonance magnétique - selon l'IRM, vous pouvez déterminer la gravité et la forme de l'hydrocéphalie. Ces études sont indispensables pour clarifier les causes de l'hydropisie..
  • Cisternographie ou radiographie des réservoirs de base du crâne - elle est utilisée pour clarifier le type d'hydrocéphalie et déterminer la direction du liquide céphalorachidien.
  • Radiographie des vaisseaux sanguins ou angiographie - après administration d'un produit de contraste dans les artères, des perturbations au niveau des vaisseaux sanguins sont détectées.
  • Examen neuropsychologique - collecte des antécédents médicaux du patient, interrogatoire du patient, qui révèle la présence de violations, de déviations dans le fonctionnement du cerveau.
  • Échoencéphalographie.

Traitement de l'hydrocéphalie aiguë et chronique

  • Diurétiques - osmotiques (urée et signes, glimarite). Salurétiques - diacarbe, acétazolamide (inhibiteurs de l'anhydrase carbonique), acide éthacrylique, furosémide (diurétiques de l'anse)
  • Solutions de substituts du plasma (solution d'albumine à 20%).
  • Médicaments vasoactifs - sulfate de magnésium (solution à 25%), venotonique (troxévasine, glivenol).
  • Glucocorticostéroïdes (dexaméthasone, prednisone, méthylprednisolone, bétaméthasone).
  • Antidouleurs - AINS (nimésil, nimésulide, cétonal, kétoprofène), anti-migraine (treksimed).
  • Barbituriques (phénobarbital, nembutal, amital).

Si le patient présente des signes cliniques de la maladie, le traitement conservateur non chirurgical de l'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est inefficace. Pour le traitement de l'hydrocéphalie aiguë, qui survient le plus souvent avec une hémorragie intraventriculaire, il s'agit d'une complication formidable qui nécessite une intervention neurochirurgicale urgente.

Chirurgie

Aujourd'hui, les technologies médicales dans le domaine du traitement des maladies neurologiques dans les pays développés permettent l'utilisation d'opérations moins traumatisantes et rapidement réalisées par la méthode de la chirurgie neuroendoscopique. En Russie, cette méthode n'a pas encore trouvé une large application (dans les régions éloignées de Moscou et de Saint-Pétersbourg) en raison d'un manque de spécialistes qualifiés et d'équipements très coûteux. Dans les pays occidentaux, ces opérations sont très répandues..

L'essence de la méthode est qu'un instrument spécial avec un neuroendoscope (caméra) à la fin est inséré dans les canaux cérébraux. Par conséquent, les médecins peuvent observer l'ensemble de l'opération sur grand écran. Au fond du 3e ventricule, un trou est fait avec un cathéter spécial (dans lequel le liquide céphalo-rachidien s'écoule), qui se connecte à des réservoirs extra-cérébraux. Après avoir créé un tel trou, la menace pour la vie du patient disparaît. Les neurochirurgiens effectuent différents types de pontages:

  • greffe de pontage ventriculo-auriculaire - connecter les ventricules du cerveau avec l'oreillette droite, ainsi qu'avec la veine cave supérieure;
  • shunt ventriculo-péritonéal - le liquide céphalo-rachidien est envoyé dans la cavité abdominale;
  • ventriculo-cisternostomie - dans la grande citerne occipitale;
  • opérations de shunt atypiques - dans d'autres cavités.

Ces opérations durent 1-2 heures, le patient passe à l'hôpital 2-3 jours. Pour la production de tels systèmes de dérivation d'alcool, le silicone est utilisé - un matériau inerte qui est sans danger pour le corps. Avec une augmentation de la pression intracrânienne supérieure à la normale, ces systèmes éliminent le liquide céphalo-rachidien dans la cavité (cavité abdominale ou citerne occipitale, etc.).

Hydrocéphalie interne du cerveau chez les enfants et les adultes

La violation des processus de formation, de mouvement et d'absorption du liquide céphalorachidien (liquide céphalo-rachidien) dans le corps humain provoque le développement d'une maladie neurologique - l'hydrocéphalie.

Traduit du latin, cela signifie - de l'eau dans la tête, c'est-à-dire la présence d'un excès de liquide céphalorachidien. Par conséquent, un autre nom médical pour la pathologie est l'hydropisie du cerveau.

À propos du liquide céphalorachidien et de sa signification fonctionnelle

Le liquide céphalorachidien est principalement produit dans les plexus vasculaires des ventricules cérébraux. Il remplit le système ventriculaire et les espaces sous-arachnoïdiens du cerveau et se déplace le long de ceux-ci, constamment mis à jour.

Le liquide céphalorachidien protège le cerveau, atténuant les effets des influences mécaniques externes, transporte la nutrition vers les tissus nerveux, les hormones et les substances biologiquement actives. Élimine également les déchets des processus métaboliques dans ses cellules, stabilise la pression intracrânienne, la fonction respiratoire.

De plus, il assure la stabilité de l'environnement entourant le cerveau (homéostasie), une barrière immunologique qui empêche la pénétration de bactéries pathogènes, virus, cellules tumorales et autres.

Par conséquent, tout changement dans la production, la circulation et la composition du liquide céphalo-rachidien entraîne des dysfonctionnements du système nerveux central et la survenue de pathologies.

L'accumulation excessive de liquide dans les cavités ventriculaires du cerveau est appelée hydrocéphalie interne. La maladie est plus fréquente chez les jeunes enfants, en particulier la première année de vie.

Variétés et formes d'hydrocéphalie interne

En fonction des facteurs causaux, on distingue deux formes de la maladie:

  • hydrocéphalie ouverte ou communicante résultant d'une hypersécrétion de liquide céphalorachidien ou d'une absorption réduite;
  • hydrocéphalie fermée ou occlusale, dans laquelle la sortie du liquide céphalo-rachidien des ventricules est bloquée par une tumeur, une inflammation, un adhésif ou une autre obstruction, cette forme est sévère et est plus fréquente chez les enfants.

L'œdème interne du cerveau peut être congénital ou acquis. L'hydrocéphalie congénitale survient pendant la période prénatale, acquise au cours de la vie.

La forme de l'évolution de la maladie peut être:

  1. Tranchant. Avec la progression rapide de la maladie.
  2. Subaigu. L'augmentation des symptômes dure jusqu'à 1 mois à compter du début de la maladie.
  3. Chronique Le développement des manifestations manifestes de la maladie dure jusqu'à six mois.

L'hydrocéphalie interne légère est mal reconnue. Diagnostiqué par hasard. Des symptômes graves apparaissent lorsque les accidents vasculaires cérébraux et les structures cérébrales sont déjà importants.

En outre, la maladie est divisée en types suivants:

  • hydropisie progressive ou active du cerveau avec accumulation rapide de liquide céphalorachidien et gravité des symptômes;
  • l'hydrocéphalie stabilisée ou passive se produit sans augmentation des symptômes au fil du temps;
  • la régression de l'hydropisie n'a pas besoin de traitement, les signes de la maladie disparaissent.

Trois stades de la maladie sont déterminés:

  1. Compensé. Aucun traitement requis. Diagnostiqué, l'intelligence n'a pas changé.
  2. Décompensé. Nécessite le plus souvent un traitement chirurgical.
  3. Sous-compensé (partiellement compensé).

Une hydropisie cérébrale hypertensive (avec augmentation de la pression intracrânienne) et normotensive (avec une pression intracrânienne normale) est déterminée.

Facteurs contribuant au développement de la maladie chez l'enfant

Chez les nouveau-nés, environ 1% de tous les cas de la maladie sont diagnostiqués, mais elle peut apparaître jusqu'à un an ou chez les enfants plus âgés.

Causes de l'hydrocéphalie interne congénitale:

  1. Maladies infectieuses dont une femme a souffert pendant sa grossesse (infections virales respiratoires, herpès virus ou cytomégalovirus, oreillons, rubéole, syphilis). Leurs conséquences sont particulièrement graves au début de la grossesse, lorsque les organes du bébé ne sont posés.
  2. Anomalies de développement qui entravent le mouvement et l'absorption du liquide céphalorachidien.
  3. Les néoplasmes dans le cerveau provoquent une hydrocéphalie fermée.
  4. Lésions cérébrales entraînant des dommages.
  5. Inflammation du cerveau et de ses membranes (méningo-encéphalite, méningite, arachnoïdite), entraînant une altération de l'absorption des fluides.
  6. Manque d'oxygène ou accident vasculaire cérébral.
  7. Hémorragie due à des blessures et à des maladies des vaisseaux cérébraux.
  8. Intoxication par exposition à des produits chimiques de l'environnement et substances nocives par insuffisance hépatique ou rénale chez le fœtus.
  9. Maladies génétiques chez une femme enceinte.

Après la naissance d'un bébé, une pathologie peut survenir en raison de ces facteurs:

  • blessure à la naissance ou traumatisme crânien;
  • maladies oncologiques;
  • inflammation du cerveau et des membranes;
  • accident vasculaire cérébral et hémorragie;
  • troubles de la structure des vaisseaux cérébraux;
  • comme les effets des infections intra-utérines;
  • maladie génétique.

Une telle maladie sera acquise..

Causes de la maladie chez l'adulte

L'hydrocéphalie cérébrale interne chez l'adulte se développe pour les raisons suivantes:

  • les pathologies oncologiques du cerveau, souvent localisées dans le système cérébelleux;
  • lésion cérébrale traumatique avec hémorragie cérébrale;
  • hémorragies non traumatiques - dues à des lésions pathologiques des vaisseaux cérébraux;
  • violation aiguë de la circulation sanguine du cerveau (accident vasculaire cérébral), à la suite de laquelle son travail est perturbé;
  • neuroinfection - encéphalite, méningite et tuberculose;
  • toxicomanie, alcoolisme, diabète sucré entraînant une perturbation de la formation de liquide céphalorachidien.

Caractéristiques du tableau clinique en fonction de l'âge

L'hydrocéphalie est une maladie de ce type qui évolue avec l'âge du patient.

Symptômes neurologiques de l'hydrocéphalie chez les enfants

Manifestations d'hydropisie chez les jeunes enfants et leurs caractéristiques:

  • augmentation de la taille de la tête;
  • les os du crâne sont amincis, doux, les coutures entre eux divergent;
  • on distingue une fontanelle convexe qui ne prolifère pas longtemps;
  • la peau du crâne est mince, brillante, les veines ressortent en dessous;
  • vomissement
  • retard dans le gain de poids corporel;
  • retard du développement psychomoteur (ramper, se tenir debout, marcher);
  • irritabilité ou somnolence;
  • les yeux profonds, le regard baissé;
  • vision diminuée;
  • une pression intracrânienne élevée provoque des crampes.

Les symptômes sont présents dès les premières minutes de la naissance du bébé. Une forme fermée peut provoquer une insuffisance respiratoire.

Les enfants grandissent, la maladie progresse

Chez les enfants plus âgés, les signes de la maladie sont exacerbés:

  • irritabilité avec attaques d'agression;
  • maux de tête;
  • léthargie;
  • miction spontanée;
  • troubles de la mémoire, de l'attention et de la conscience;
  • diminution de l'appétit;
  • baisse de vision à la cécité;
  • crampes
  • altération de la coordination des mouvements;
  • problèmes d'apprentissage;
  • troubles de l'intelligence (retard mental).

Cas de la présence chez les patients d'enfants avec une bonne mémoire mécanique, une capacité de musique et de comptage.

Signes caractéristiques de la maladie chez l'adulte

Les principales manifestations de la maladie sont une démarche instable et instable associée à une altération du fonctionnement de l'appareil vestibulaire, une perte de contrôle de la miction, des troubles de la mémoire. Il est difficile pour une personne de marcher, elle peut tomber. La démence ne se développe pas dans tous les cas.

On note des maux de tête qui ne soulagent pas toujours les analgésiques. La vision se détériore, une pression sur les yeux se fait sentir.

Il peut y avoir des nausées et des vomissements. Dispersion notable de l'attention et diminution de sa concentration; perte des capacités de réflexion.

Il existe des signes fréquents de troubles mentaux - instabilité émotionnelle, attaques de neurasthénie, agressivité, changement d'apathie avec une recrudescence émotionnelle. Il y a des violations des fonctions motrices. Paralysie, contracture des articulations ou augmentation du tonus musculaire.

Souvent, les patients n'attachent pas d'importance à ces symptômes, en les prenant pour des signes de vieillissement normal.

Méthodes de traitement

La maladie compensée nécessite une observation, parfois des diurétiques sont prescrits, des médicaments visant à améliorer la circulation cérébrale, des complexes de vitamines.

Pour les enfants, ils utilisent des méthodes de traitement avec musique, jeux, kinésithérapie.

Avec l'hydrocéphalie sévère, un traitement médicamenteux est prescrit aux premiers stades de la maladie - réduire la pression intracrânienne et soulager l'état du patient avec des médicaments diurétiques, utiliser des médicaments pour traiter la maladie sous-jacente qui a causé l'hydropisie et enlever la tumeur par chirurgie.

Mais une telle méthode ne fait que suspendre le processus pathologique, qui continue de se développer et se transforme le plus souvent en une forme sévère.

Intervention chirurgicale

Le plus souvent, il est nécessaire d'appliquer la principale méthode de traitement - la méthode opérationnelle, dans laquelle ils effectuent un shunt du lieu d'accumulation de liquide céphalorachidien.

Dans le même temps, un shunt est introduit dans le cerveau et le tube excréteur est inséré dans la cavité abdominale, l'uretère ou l'oreillette pour créer une nouvelle façon de drainer le liquide. Il est laissé en permanence en cas de diagnostic de maladie congénitale..

La chirurgie de pontage est répétée plusieurs fois au cours de la vie. Le traitement est efficace, mais il existe un grand risque de complications graves, en raison desquelles le shunt est remplacé (lésions veineuses, infection, épilepsie, formation d'hématome).

Dans les cas graves nécessitant une diminution urgente de la pression intracrânienne et du drainage des fluides, un drainage externe est utilisé..

Pour ce faire, une trépanation du crâne est effectuée et des drainages pour l'écoulement sont établis. Ils introduisent également des médicaments anticoagulants, car la cause de cette affection est le plus souvent une hémorragie.

Une méthode de traitement plus moderne est neuroendoscopique. Les chirurgiens créent de nouvelles façons de drainer le fluide à l'aide d'un neuroendoscope avec une mini-caméra selon plusieurs méthodes. L'opération est moins traumatisante, ne nécessite pas l'installation d'un corps étranger - un shunt, les complications sont rares, la qualité de vie du patient est améliorée.

Prévention de l'hydropisie cérébrale

L'observation et l'examen d'une femme enceinte révèlent des anomalies dans le développement du fœtus, traitent en temps opportun une maladie infectieuse. Les femmes qui ont des parents proches atteints d'hydrocéphalie nécessitent une attention particulière..

Une attitude prudente envers le fœtus le protégera des blessures et des maladies intra-utérines. Les observations avec un spécialiste nécessitent des nouveau-nés à risque.

Il est nécessaire de protéger les jeunes enfants des lésions cranio-cérébrales, de les protéger des neuroinfections. Cela empêchera également le développement de la maladie chez les adultes.

L'hydrocéphalie congénitale arrête son développement, mais n'est pas guérie. Le traitement pour les enfants plus âgés peut être bénéfique. Cela dépend de la gravité de la maladie, de l'opportunité et de la qualité du traitement..

Hydrocéphalie interne du cerveau: signes, diagnostic, traitement

L'hydrocéphalie interne du cerveau est une accumulation de liquide céphalo-rachidien exclusivement dans les ventricules du cerveau. Cette maladie est plus souvent diagnostiquée chez les nouveau-nés, mais peut également survenir à l'âge adulte..

L'hydrocéphalie (hydropisie) est une accumulation excessive de liquide céphalorachidien (LCR) dans les ventricules et dans l'espace sous la muqueuse du cerveau. Il existe plusieurs variétés de cette maladie, en particulier l'hydrocéphalie interne.

Les causes

L'hydrocéphalie interne est acquise et congénitale. Le développement de la maladie est associé à une mauvaise absorption du liquide ou à sa formation excessive.

Chez les nouveau-nés, l'hydrocéphalie est le plus souvent associée à des maladies infectieuses. L'infection est transmise au fœtus par la mère pendant la grossesse ou par une blessure à la naissance.

À l'âge adulte, les raisons suivantes sont enregistrées:

  • blessures au crâne, commotion cérébrale;
  • néoplasmes à l'intérieur du crâne - tumeurs et kystes;
  • processus inflammatoires dans les méninges causés par des lésions infectieuses;
  • troubles vasculaires (athérosclérose, anévrismes, accident vasculaire cérébral, thrombose);
  • alcoolisme;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • pathologies parasitaires;
  • papillomatose - la présence du virus du papillome humain affectant le plexus vasculaire.

Classification

L'hydrocéphalie interne peut être de plusieurs types - modérée (dans laquelle les symptômes sont cachés pendant une longue période) et aiguë (elle se caractérise par une évolution rapide).

Un diagnostic fréquent est l'hydrocéphalie de remplacement interne du cerveau - une condition dans laquelle la substance cérébrale est progressivement remplacée par le liquide céphalorachidien (une maladie caractéristique des personnes âgées). L'hydropisie de remplacement du cerveau est lourde de complications graves.

Il y a une hydrocéphalie communicante interne du cerveau, dans laquelle il y a une violation de la circulation du liquide céphalorachidien. La circulation est perturbée en raison d'une altération de l'absorption (absorption) du liquide céphalorachidien dans le lit veineux.

Pour toutes les variétés d'hydrocéphalie, un traitement est nécessaire. Si vous refusez le traitement, la maladie progressera et pourra entraîner des modifications irréversibles de l'activité du système nerveux central.

Symptômes

Au retour des enfants - avant que les os du crâne ne se renforcent - la symptomatologie de l'hydropisie du cerveau est prononcée par des signes externes: chez les enfants, le crâne grossit, la fontanelle palpite et le strabisme se développe. Les enfants sont agités, pleurent souvent, leur développement ralentit.

L'hydrocéphalie interne chez l'adulte se manifeste principalement par une augmentation de la pression intracrânienne.

Un excès de liquide dans les ventricules cérébraux provoque également:

  • maux de tête qui s'intensifient le matin;
  • nausée et vomissements
  • troubles visuels et auditifs;
  • insomnie la nuit, aggravée par des maux de tête;
  • La somnolence diurne;
  • changement de démarche.

Les cas graves, s'ils ne sont pas traités, peuvent provoquer une encéphalopathie - altération de la fonction cérébrale.

Les patients commencent à éprouver des problèmes de mémoire, leur niveau d'intelligence diminue, l'apathie se développe et l'attention diminue. Parfois, les patients ne peuvent pas répondre à des questions simples ou répondre seulement après une longue période..

Dans certains cas, une démence incurable se développe (démence): cette condition provoque généralement une hydrocéphalie de remplacement, dans laquelle la taille du cerveau diminue.

Les enfants et adolescents souffrant d'hydrocéphalie éprouvent des difficultés d'apprentissage, deviennent irritables, parfois agressifs. Dans certains cas, l'énurésie nocturne se produit.

Diagnostique

L'hydropisie interne du cerveau chez les nouveau-nés est détectée par des signes externes caractéristiques - un crâne élargi.

L'hydrocéphalie chez l'adulte est diagnostiquée avec:

  • IRM - imagerie par résonance magnétique: cette procédure vous permet d'obtenir des images détaillées de la cavité interne du crâne;
  • angiographie - radiographie utilisant un agent de contraste injecté dans le système circulatoire: cette méthode vous permet d'évaluer l'état du système circulatoire intracrânien;
  • études du liquide céphalo-rachidien, dont un échantillon est prélevé avec une aiguille fine.

Sur la base des données obtenues lors du diagnostic, un traitement contre l'hydropisie cérébrale est prescrit.

Traitement

Traitement médical

Le traitement de l'hydrocéphalie interne du cerveau est le plus souvent réalisé par une méthode complexe.

Au stade initial de la maladie chez l'adulte, un traitement conservateur peut être effectué - des médicaments sont prescrits qui stabilisent la pression intracrânienne et stimulent l'écoulement de liquide des ventricules du cerveau.

Malheureusement, le traitement médicamenteux provoque rarement un effet durable - l'hydrocéphalie modérée est contrôlée par des médicaments, mais d'autres variétés nécessitent des méthodes plus radicales.

Chirurgie de pontage

Il est possible d'éliminer une pression intracrânienne excessive dans les cas d'urgence d'hydrocéphalie aiguë en utilisant un shunt externe simultané.

Dans ce cas, le drainage est mis en évidence, ce qui vous permet de réduire la pression et d'éliminer l'excès de liquide. Un tel traitement est rarement utilisé, car il est associé à des complications..

Le traitement est également effectué à l'aide d'un shunt interne - créant une solution de contournement pour l'écoulement du liquide céphalorachidien.

Les tubes sont retirés du cerveau à travers lequel le fluide s'écoule dans les cavités internes du corps - le plus souvent dans la cavité abdominale, où l'absorption se produit.

Un tel traitement a longtemps été la principale méthode thérapeutique, mais disparaît actuellement à l'arrière-plan..

Le shunt présente un certain nombre d'inconvénients importants:

  • les shunts se plient, se bouchent et deviennent inutilisables;
  • il y a toujours une possibilité de rejet par un corps d'un objet étranger;
  • nécessite une révision régulière du système de shunt;
  • il y a un danger constant de septicémie (infection).

Chirurgie endoscopique

Le développement de la médecine moderne - l'avènement des derniers équipements et instruments médicaux - permet des opérations plus sûres en utilisant l'endoscopie.

Le traitement endoscopique est peu invasif - l'opération est réalisée à travers un petit trou dans le crâne.

Un endoscope équipé d'une caméra vidéo et d'un rétro-éclairage est inséré dans le trou, de sorte que la progression de l'opération est contrôlée visuellement par le chirurgien. Une ponction est pratiquée dans le ventricule, à travers laquelle le fluide s'écoule librement dans la cavité interne du crâne (citernes basales), où l'absorption se produit.

Le traitement endoscopique est non seulement plus sûr, mais aussi plus économique. La chirurgie endoscopique est prescrite si une hydrocéphalie cérébrale de remplacement interne (ainsi que communicante) est diagnostiquée.

La prévention

La prévention de l'hydrocéphalie est, tout d'abord, le traitement rapide des maladies infectieuses par les futures mères, ainsi qu'un mode de vie sain avant la conception et pendant la grossesse.

À l'état adulte, il est nécessaire de surveiller en permanence l'état des vaisseaux cérébraux et, si des problèmes sont identifiés, il est impératif de les éliminer.

Hydrocéphalie cérébrale adulte: causes, symptômes, traitement

Accueil Maladies cérébralesHydrocephalus du cerveau Hydrocéphalie adulte du cerveau: causes, symptômes, traitement

L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est basée sur une accumulation excessive de liquide céphalo-rachidien (liquide céphalo-rachidien) dans le système des ventricules du cerveau. Normalement, il occupe un dixième du volume de la cavité crânienne. Il est plus souvent détecté dans l'enfance, mais peut également se développer chez l'adulte.

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie (hydropisie) du cerveau?

Traduction littérale du grec: «hydro» est l'eau, «cephalus» est la tête, ou «l'eau dans la tête», ou l'hydropisie. À l'intérieur du cerveau, il y a des cavités spéciales (ventricules et aqueduc sylvien) dans lesquelles circule le liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien). Les plexus vasculaires situés dans les ventricules latéraux pendant la journée forment environ 600 ml de liquide céphalorachidien, pénétrant en continu dans le système ventriculaire, puis absorbés par des cellules spéciales de la membrane arachnoïdienne. L'écoulement de la cavité crânienne se produit le long des veines et des vaisseaux rachidiens du système lymphatique. L'alcool soutient l'homéostasie, nourrit les neurones et protège le cerveau des dommages externes.

L'hydrocéphalie cérébrale est due à une production excessive de liquide céphalorachidien, à des difficultés de circulation ou à une malabsorption. En conséquence, la quantité de liquide à l'intérieur du cerveau dépasse les normes physiologiques, ce qui entraîne une augmentation de la pression intracrânienne. Divers symptômes apparaissent, allant des maux de tête et des nausées, et se terminant par de graves troubles neurologiques, troubles mentaux et démence. Dans les cas graves, la mort est possible..

Les causes de la maladie

Le développement de l'hydropisie cérébrale peut entraîner:

  • les maladies du cerveau ou de ses membranes résultant de dommages causés par des bactéries ou des virus;
  • dommages mécaniques dus à des blessures;
  • néoplasmes;
  • hémorragies, kystes, anévrismes;
  • malformations et malformations congénitales;
  • intoxication chronique de diverses étiologies (alcoolique, drogue, stupéfiant, etc.), provoquant des perturbations dans les cellules du cerveau et ses structures;
  • complications postopératoires.

Comment reconnaître l'hydropisie du cerveau? Signes de la maladie chez un adulte

Les patients se plaignent d'une sensation de pression dans le contour des yeux, de rougeurs ou de brûlures. Sur la sclérotique, des vaisseaux dilatés peuvent être visibles. Avec la progression de la maladie, la vision se détériore, un «brouillard» apparaît devant les yeux, double vision, limitation des champs visuels.

Les troubles du sommeil et la somnolence pendant la journée, les difficultés de concentration, les troubles de la mémoire, les sautes d'humeur et l'irritabilité sont fréquents. Dans les cas graves, des troubles neurologiques, des troubles de la marche, une incontinence urinaire et fécale, des crises convulsives apparaissent, il peut y avoir des troubles de la conscience allant d'une légère stupidité au coma. Lorsque la moelle oblongue est comprimée, des perturbations du système cardiovasculaire se produisent, une dépression respiratoire et la mort surviennent.

Signes de maladie chez un enfant

Plus fréquent chez les garçons. Il est généralement diagnostiqué au cours des trois premiers mois de la vie. Peut être acquis ou congénital.

Les os du crâne de l’enfant sont plus mous, sont déplacés les uns par rapport aux autres et les articulations des os sont mobiles. Cela facilite la livraison. Normalement, chez les enfants de la première année de vie, le tour de tête augmente d'environ un cm et demi par mois. Si la tête pousse plus vite, vous devez consulter un neurologue.

Avec une teneur élevée en liquide céphalo-rachidien, la tête est disproportionnée, la peau est fine et brillante avec des vaisseaux sanguins clairement définis. La fontanelle est enflée, peut palpiter. En tapotant doucement les os du crâne, le son d'un «pot fissuré» apparaît.

En plus de l'anxiété, de l'augmentation des larmes et des problèmes de sommeil, un enfant souffrant d'hydrocéphalie peut avoir divers troubles neurologiques, notamment la parésie, des perturbations dans les mouvements du globe oculaire, le roulement des yeux, des convulsions, des vomissements, un retard dans le développement psychomoteur.

Les principaux symptômes de l'hydrocéphalie cérébrale

L'hydrocéphalie chez l'adulte n'entraîne pas d'augmentation de la taille du crâne, car les os d'un adulte sont étroitement interconnectés et les fontanelles sont fermées dans l'enfance. Par conséquent, une augmentation de la pression intracrânienne s'accompagne de symptômes neurologiques, dont le tout premier est un mal de tête. Elle survient après avoir dormi le matin, n'est pas soulagée par la prise d'analgésiques et s'accompagne souvent de nausées. Au plus fort de la douleur, il y a souvent des vomissements abondants d'une «fontaine» qui soulage («vomissements cérébraux»). Être debout pendant la journée facilite la situation. Certains patients notent que l'utilisation d'un oreiller haut pendant le sommeil réduit l'intensité des maux de tête. Travail en pente, la tension musculaire de la paroi abdominale antérieure provoque des convulsions.

Dans la maladie aiguë, il est caractéristique:

  • vertiges;
  • démarche instable;
  • altération des mouvements oculaires et déficience visuelle;
  • hoquet persistant;
  • somnolence;
  • troubles du tonus musculaire;
  • symptômes neurologiques pathologiques détectés lors de l'examen.

L'évolution chronique de la maladie s'accompagne souvent d'une détérioration de la mémoire, d'une diminution des fonctions cognitives, de la fatigue, de la somnolence pendant la journée et des troubles du sommeil la nuit, et de l'irritabilité. Des convulsions, une incontinence urinaire et fécale peuvent survenir..

Types d'hydrocéphalie du cerveau

La maladie peut être congénitale (des problèmes sont survenus pendant la période prénatale) et acquise (plus fréquente chez les adultes).

Congénitale ou acquise

Facteurs de risque d'hydropisie congénitale du cerveau:

  • les troubles génétiques;
  • effets toxiques sur le fœtus résultant de mauvaises habitudes maternelles (alcool, drogues, stimulants, tabagisme, usage incontrôlé de drogues);
  • infection infectieuse du fœtus (oreillons, rubéole, syphilis, toxoplasmose, etc.);
  • hypoxie intra-utérine;
  • traumatisme lors du passage du canal génital.

L'hydropisie acquise du cerveau apparaît à la suite d'une sécrétion excessive de liquide céphalorachidien, d'une altération de la circulation dans le crâne ou d'une altération de l'écoulement. Cela peut entraîner:

  • blessures à la tête et leurs conséquences;
  • processus inflammatoires dans le cerveau ou ses membranes (encéphalite, arachnoïdite, méningite, ventriculite, abcès, adhérences);
  • néoplasmes (bénins et malins);
  • invasion helminthique (échinococcose, cysticercose);
  • pathologie vasculaire (hémorragies dans les ventricules ou la substance blanche, ischémie, kyste);
  • intoxication chronique (tabagisme, consommation d'alcool, drogues, substances toxiques, travail dans des industries dangereuses, etc.);
  • anomalies congénitales du système de liquide céphalo-rachidien, qui étaient auparavant compensées et ne montraient rien;
  • chirurgie du cerveau.

Selon le mécanisme de développement

  • Hydrocéphalie externe (ouverte, interconnectée, aréosobique). Elle survient chez 80% des patients présentant une hydrocéphalie confirmée. La base est une violation de l'écoulement du liquide céphalorachidien. Le problème peut survenir au niveau de la choroïde, des sinus veineux ou du système lymphatique. L'accumulation de liquide céphalo-rachidien se produit sous les membranes du cerveau, qui sont étirées. Dans ce cas, les ventricules ne modifient pas leur volume;
  • Interne (fermé, non communicant, occlusal). Circulation perturbée à l'intérieur des ventricules et alimentation en eau sylvienne, entraînant leur étirement. Un liquide céphalo-rachidien excessif stagne à l'intérieur des ventricules du cerveau et le volume de l'espace sous-arachnoïdien ne change pas;
  • Hypersécrétoire. Variante d'hydropisie externe. Une production excessive de liquide céphalo-rachidien provoque une augmentation de la pression intracrânienne;
  • Mixte. La teneur en liquide est augmentée à la fois sous les coquilles (dans une plus grande mesure) et à l'intérieur des ventricules. À la suite d'une hypotrophie ou d'une atrophie (amincissement), le cerveau diminue en taille, ce qui fait que les vides résultants sont remplis de liquide céphalorachidien.

Selon le niveau de pression intracrânienne

Normalement, environ 150 ml de liquide céphalorachidien sont contenus à l'intérieur du crâne. La mesure de la pression du liquide céphalo-rachidien est effectuée pendant la ponction lombaire (colonne vertébrale) et représente 150 à 180 mm de colonne d'eau.

Compte tenu des indicateurs de pression intracrânienne, les types d'hydropisie sont distingués:

  • hypertension (la pression intracrânienne est augmentée);
  • hypotensive (avec une pression intracrânienne réduite);
  • normotensive (pression normale; survient avec le syndrome de Hakim-Adams).
  • Le syndrome de Hakim-Adams survient chez 4% des patients souffrant de démence avec une violation simultanée des fonctions des organes pelviens. Dans ce cas, une augmentation de la pression intracrânienne se produit la nuit et est de nature à court terme. En conséquence, avec une mesure planifiée de la pression du liquide céphalorachidien, les indicateurs sont dans les limites normales.

Par moment de l'événement

Selon le moment de l'apparition de l'hydrocéphalie se produit:

  • aiguë (survient dans les trois jours);
  • subaiguë (termes allant de 3 semaines à un mois);
  • chronique (en moyenne, un à six mois ou plus est requis).

Diagnostic de l'hydrocéphalie du cerveau

Diagnostic non instrumental

Au stade initial, une collecte complète des antécédents médicaux et des plaintes est nécessaire. La séquence d'apparition des symptômes, leur progression, la cause de leur apparition est précisée. En cas de troubles de la conscience ou de diminution des capacités cognitives, les détails sont clarifiés par les proches. En cas de suspicion d'hydrocéphalie, des études supplémentaires sont effectuées..

  1. Examen neurologique standard. L'apparition de symptômes pathologiques, une diminution du tonus musculaire, une démarche instable indiquent des problèmes de fonctionnement du système nerveux. L'apparition de douleur avec pression sur les globes oculaires, la restriction des champs visuels, la violation des mouvements oculaires, un changement de forme du crâne indiquent une possible hydrocéphalie.
  2. Examen neuropsychologique. Détecte les troubles cognitifs, la dépression, les manifestations initiales de la démence.
  3. Examen du fond d'œil. Elle est réalisée en ambulatoire à l'aide de médicaments qui dilatent la pupille. Des changements dans l'état des vaisseaux du fond indiquent des problèmes de circulation du liquide céphalorachidien. À l'examen, des signes de stagnation et de gonflement du disque oculaire, une augmentation de la lumière et de la sinuosité des vaisseaux sanguins peuvent être détectés.

Diagnostic instrumental

  1. Radiographie du crâne. Informatif dans les processus chroniques. Une «selle turque» élargie, un amincissement des os, révélant des empreintes sous forme d'empreintes digitales («empreintes digitales»), l'expansion des canaux dans une substance spongieuse indique une hydrocéphalie prolongée.
  2. Ponction vertébrale. Il vous permet de mesurer directement la pression céphalorachidienne, de détecter les impuretés sanguines, d'évaluer les paramètres biochimiques. Lorsque 30 à 50 ml de liquide céphalo-rachidien sont retirés du canal rachidien, les patients ressentent une amélioration. Cependant, avec l'hydrocéphalie normotensive n'est pas informative. En cas de forte baisse de pression, un œdème cérébral compensatoire peut survenir, augmentant le risque de complications voire de décès.
  3. Tomodensitométrie avec angiographie. Vous permet d'explorer le calibre des vaisseaux sanguins et des volumes de sinus. Normalement, l'agent de contraste introduit est complètement excrété en 6 heures. Avec l'hydrocéphalie, le processus ralentit une fois et demie ou plus.
  4. Imagerie par résonance magnétique. La manière la plus informative. Il permet non seulement d'évaluer la taille des vaisseaux sanguins et des ventricules, mais également d'identifier la cause de la maladie.

Méthodes de traitement

Un traitement radical est l'intervention neurochirurgicale. Dans la plupart des cas, il vous permet d'éliminer la cause de l'hydropisie cérébrale et de restaurer la perméabilité avec un pontage. Avec un développement lent de la maladie, qui a un caractère compensé, la principale méthode reste une thérapie conservatrice en combinaison avec une thérapie diététique.

Avec l'hydrocéphalie, la consommation de liquides doit être limitée, les aliments salés et épicés doivent être exclus. Les boissons contenant de la caféine ne sont pas souhaitables. Alcool fortement interdit.

Les principaux groupes de médicaments

L'objectif est de normaliser la pression intracrânienne avec des produits chimiques avec différents points d'exposition..

  1. Diurétiques L'élimination de l'excès de liquide du corps réduit la quantité de liquide circulant dans le cerveau. Différents types de diurétiques sont utilisés: osmotique (mannitol), boucle (furosémide, lasix) et épargnant le potassium (spironolactone, veroshpiron). Pour maintenir les taux de potassium, la panagine ou l'aspartame est également prescrite (non requise lors de la prise de diurétiques épargneurs de potassium). Le diacarbe est considéré comme un médicament efficace, qui réduit la production de liquide céphalorachidien en raison de l'inhibition de la carboanginase;
  2. Médicaments qui élargissent la lumière des vaisseaux sanguins. Il s'agit notamment de l'acide nicotinique, du cavinton, de la vinpocétine, qui sont pris en cours plusieurs fois par an;
  3. Neuroprotecteurs. Les préparations améliorent les processus biochimiques dans les neurones, éliminent partiellement les effets de l'hypoxie et divers effets pathogènes et augmentent les capacités adaptogènes. Ce sont l'autovégine, la choline, la cortenxine et d'autres médicaments;
  4. Anticonvulsivants. Attribuer comme traitement symptomatique des crises convulsives ou leurs équivalents non convulsifs;
  5. Analgésiques;
  6. Médicaments hormonaux.

Traitement symptomatique

Utilisé dans des conditions sévères pour réduire l'œdème et la détoxification.

Intervention chirurgicale

Il est indiqué pour l'hydrocéphalie aiguë qui menace la vie du patient. Si la cause est un kyste, une infestation parasitaire ou une tumeur bénigne, leur élimination conduit souvent à une guérison complète..

En l'absence d'effet d'un traitement conservateur et d'un blocage (occlusion) des ventricules (accumulation de caillots sanguins) ou de l'approvisionnement en eau sylvienne, le traitement neurochirurgical est plus efficace. Diverses opérations sont utilisées, par exemple, la création de solutions de contournement pour l'écoulement du liquide céphalorachidien ou la création de trous supplémentaires.

Le shunt est le plus courant, par lequel des moyens sont créés pour détourner l'excès de liquide céphalorachidien et le décharger vers des endroits où il est bien absorbé. Il peut s'agir d'une cavité pleurale ou abdominale, d'un uretère, d'un atrium, d'un petit bassin. Lorsque la pression du liquide céphalo-rachidien augmente, une valve anti-siphon se déclenche, ce qui empêche le LCR de refluer. Dans certains cas, une pompe manuelle est installée sous la peau, lorsque la valve est serrée mécaniquement, la valve s'ouvre.

Une méthode plus douce est l'intervention neurochirurgicale endoscopique. Il est moins traumatisant, réduit le risque de complications, rétablit la circulation naturelle du liquide céphalorachidien.

Facteurs de risque

L'hydrocéphalie chez l'adulte est plus souvent acquise dans la nature. Les facteurs de risque comprennent:

  • plus de 50 ans;
  • de nouvelles blessures au crâne et au cerveau;
  • les maladies du système cardiovasculaire au stade de la sous- et de la décompensation;
  • hémorragies dans l'espace sous-arachnoïdien et les ventricules avec leur tamponnement subséquent avec des caillots sanguins:
  • processus inflammatoires du cerveau et des membranes;
  • formations volumétriques;
  • effets toxiques aigus et chroniques sur le système nerveux central;
  • intervention neurochirurgicale;
  • prédisposition aux maladies génétiques.

L'hydropisie cérébrale non traitée nuit considérablement à la qualité de vie du patient et entraîne une invalidité. L'augmentation des symptômes neurologiques provoque des difficultés à marcher, le tonus musculaire est réduit et le risque de blessures résultant de chutes et de convulsions est accru. Les patients ne peuvent pas se servir et nécessitent une aide extérieure. En même temps, les fonctions cognitives diminuent, la démence et la conscience confuse se développent. Souvent, le travail des sphincters du rectum et des organes urogénitaux est perturbé, une incontinence urinaire et fécale se produit.

Hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte. Traitement, qu'est-ce que la substitution, modéré, interne. Panneaux

L'hydrocéphalie cérébrale (hydropisie) est une pathologie grave, caractérisée par l'accumulation d'une grande quantité de liquide céphalorachidien dans l'espace intracrânien. La maladie s'accompagne de symptômes caractéristiques, nécessite l'aide d'un thérapeute, d'un neurochirurgien ou d'un neurologue. Le traitement est sélectionné après un diagnostic complet et un diagnostic précis.

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie cérébrale?

Les processus pathologiques provoquent l'accumulation de liquide en excès dans la cavité intracrânienne. Le tissu cérébral est pressé contre le crâne en raison de l'apparition de beaucoup de pression. Sans traitement en temps opportun, si vous commencez la maladie, une personne attend un handicap ou même la mort.

La principale raison du développement de l'hydropisie chez l'adulte est un processus perturbé de production et de sortie de liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien). Chez les enfants, l'hydrocéphalie est dans la plupart des cas diagnostiquée immédiatement après la naissance. La maladie se caractérise par une taille de tête accrue..

Un adulte est confronté à une pathologie après des maladies qui ont nui au système vasculaire et nerveux. Il est important d'identifier la maladie à un stade précoce afin de commencer le traitement en temps opportun et de prévenir les conséquences irréversibles.

Types d'hydrocéphalie chez l'adulte

En médecine, il existe une grande classification de l'hydropisie, pour chaque type certains symptômes sont caractéristiques.

TitreLa description
Ouvert (désorption)Il se produit dans un contexte d'absorption réduite du liquide céphalorachidien dans le système circulatoire. Une cause fréquente de changements pathologiques est une maladie infectieuse (méningite). Le volume cérébral diminue progressivement et l'atrophie tissulaire.
Fermé (occlusif)Se produit lors d'un obstacle physique à l'écoulement du liquide céphalorachidien dans le système circulatoire (kyste, tumeur, hémorragie, thrombose ou processus inflammatoire). Le liquide s'accumule dans les ventricules.
HypersécrétoireUn type rare d'hydrocéphalie qui survient dans 5% des cas. La raison principale est la production excessive de liquide céphalo-rachidien dans le contexte des pathologies du plexus vasculaire.

Il existe également une hydrocéphalie mixte, lorsque le cerveau humain diminue en taille et que le liquide céphalo-rachidien s'accumule à sa place.

Selon le moment d'apparition de la maladie, ils se distinguent dans l'ordre suivant:

TitreLa description
CongénitalApparaît chez une personne dès sa naissance.
AcquisSe produit après certaines maladies.
RemplacementApparaît en cas de dégradation du tissu cérébral et de son remplacement par du liquide céphalorachidien.

Un diagnostic précoce de la maladie et un traitement correctement sélectionné peuvent éliminer la pathologie. Sinon, la probabilité de changements graves dans le fonctionnement du système nerveux central est élevée. L'intelligence en souffrira également. Un traitement rapide empêchera les complications et arrêtera les processus irréversibles.

Stades et degrés d'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte

Compte tenu de l'évolution des processus pathologiques, en médecine, il existe 3 stades d'hydrocéphalie chez l'adulte:

TitreLa description
TranchantLa période où 3 jours s'écoulent entre les premiers signes et la décompensation brute.
Subaigu (progressif)La maladie dure au moins un mois, à partir du jour où les premiers signes apparaissent.
ChroniqueLa pathologie dure de 3 semaines à 6 mois et plus, accompagnée de signes bénins.

Compte tenu des manifestations cliniques de l'hydropisie, il existe en médecine 3 degrés de processus pathologiques:

TitreLa description
FacileÀ ce stade, le corps humain est capable de restaurer indépendamment le mouvement du liquide céphalorachidien. Le patient développe une faiblesse, des maux de tête, un léger malaise et des étourdissements, s'assombrit parfois dans les yeux.
MoyenneUne hydrocéphalie modérée s'accompagne de signes graves de lésions cérébrales. Il y a une pression dans les globes oculaires et l'apparition de cercles colorés lors de la fermeture des yeux. Maux de tête aggravés après un effort physique. Nausées, vomissements et lourdeur du crâne.
LourdLe degré d'hydropisie auquel les crises convulsives et épileptiques apparaissent. Souvent, une personne perd conscience, des problèmes de mémoire apparaissent et les capacités intellectuelles sont altérées. Il est difficile pour le patient de se soigner.

Dans chaque cas, la maladie s'accompagne de signes caractéristiques qui aident le médecin à établir un diagnostic précis et à choisir le traitement le plus efficace..

Les symptômes de l'hydrocéphalie adulte

L'hydrocéphalie cérébrale (le médecin choisit le traitement, en tenant compte du tableau clinique et des résultats des tests) dans la plupart des cas chez un adulte s'accompagne d'une augmentation de la pression intracrânienne, une augmentation des os du crâne n'est pas observée.

Le principal symptôme des changements pathologiques est des maux de tête constants, qui ne peuvent pas être éliminés à l'aide d'analgésiques. La nuit, la pression intracrânienne (ICP) augmente, donc le matin, une personne s'inquiète de graves maux de tête.

La forme aiguë de l'hydrocéphalie chez l'adulte s'accompagne des symptômes cliniques suivants:

  • nausées Vomissements;
  • mauvaise vue;
  • somnolence accrue, faiblesse;
  • étourdi, la coordination est perturbée;
  • la parésie se produit;
  • les fonctions oculomotrices sont perturbées;
  • changements de tonus musculaire.

Dans le contexte de la progression des processus pathologiques, la parole et le comportement du patient s'aggravent, l'agressivité augmente, ou vice versa, toutes les choses environnantes sont indifférentes à la personne (apathie).

La forme chronique de l'hydrocéphalie se caractérise par les symptômes suivants:

  • le patient est perturbé par l'insomnie;
  • l'apathie apparaît au monde environnant;
  • marche perturbée;
  • il y a des problèmes de mémoire;
  • des troubles cognitifs apparaissent.
L'article discute des principales méthodes de traitement de l'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte.

Les crises d'épilepsie et l'incontinence urinaire (énurésie) indiquent également le développement de l'hydrocéphalie chez un adulte.

Causes de l'hydrocéphalie cérébrale adulte

Dans la plupart des cas, l'hydrocéphalie adulte est le résultat de nombreuses pathologies, notamment:

  • maladie hypertonique;
  • insuffisance cardiaque;
  • tuberculose;
  • encéphalite;
  • méningite;
  • maladie du rein
  • tumeurs cérébrales;
  • hypoxie;
  • alcoolisme;
  • maladie de l'artère coronaire;
  • les lésions cranio-cérébrales, qui ont provoqué l'écoulement des structures cérébrales et la rupture des vaisseaux sanguins, sont également des complications post-traumatiques;
  • anévrisme vasculaire;
  • sarcoïdose.

Les processus atrophiques dans les tissus du cerveau conduisent également au développement de l'hydrocéphalie du cerveau. La même chose s'applique aux complications après les interventions chirurgicales, lorsque le cerveau gonfle ou la compression de la liqueur, des canaux d'approvisionnement en sang sont observés. La cause de la maladie peut également être des pathologies génétiques rares - syndrome de Dandy Walker, Bickers Adams.

Diagnostic de l'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte

L'hydrocéphalie cérébrale (le traitement et le diagnostic sont déterminés par le médecin après un examen médical approfondi) provoque des symptômes communs d'un trouble du corps, avec lequel le patient se tourne d'abord vers le thérapeute. Une consultation supplémentaire du neurologue, de l'ophtalmologiste et du neurochirurgien peut être requise.

Pour diagnostiquer l'hydrocéphalie chez l'adulte, le médecin prescrit les examens suivants:

TitreLa description
Recueil des plaintes et des antécédents médicauxLe médecin découvre par le passé si une personne souffre d'hémorragie, de maladies infectieuses ou de traumatismes crâniens. Il est important de considérer tous les facteurs qui affectent négativement la fonction cérébrale..
Examen du fond d'œilL'enquête vous permet d'identifier la stagnation.
Examen général ophtalmologisteLe médecin examine l'acuité et le champ de vision. Détecte le dysfonctionnement oculomoteur.
Tomodensitométrie (TDM)Des méthodes efficaces qui vous permettent de confirmer ou de réfuter le développement de l'hydropisie cérébrale. Les résultats montreront la gravité des processus pathologiques, aideront à déterminer la forme et le type d'hydrocéphalie. Dans certaines situations, l'imagerie par résonance magnétique et calculée peut aider à déterminer la source du trouble..
Imagerie par résonance magnétique (IRM)
ÉlectroencéphalographieLa méthode de diagnostic est plus auxiliaire, car elle montre le travail du cerveau, mais pas le développement de processus pathologiques.
Examen échographique (échographie)Les résultats montrent le degré d'hypertension intracrânienne..
RoentgenographyVous permet de déterminer l'état des vaisseaux sanguins et de leurs parois.
CisternographieAide à déterminer la forme d'hydropisie du cerveau. Connaître également la direction du liquide céphalo-rachidien.

Le diagnostic de pathologie permet également une ponction lombaire. L'étude en laboratoire du liquide céphalo-rachidien aide à déterminer le processus inflammatoire.

Quand consulter un médecin

La dropsie du cerveau est traitée par un neurochirurgien. Mais le médecin doit être consulté si des signes de troubles neurologiques apparaissent (mauvais sommeil, fatigue, faiblesse générale, maux de tête fréquents, déviations mentales ou problèmes avec l'appareil vestibulaire). Le spécialiste procédera à un examen, prescrira un examen supplémentaire et sélectionnera un traitement sûr pour prévenir les complications graves..

Prévention de l'hydrocéphalie chez l'adulte

Vous pouvez prévenir l'hydropisie dès la naissance d'une personne.

Il est recommandé aux femmes ayant un enfant:

  • boire de l'acide folique et des vitamines;
  • à titre préventif, consultez un médecin afin de traiter en temps opportun diverses maladies;
  • pendant la période de gestation, renoncer aux cigarettes et à l'alcool;
  • prendre des médicaments strictement sous surveillance et en observant la prescription du médecin.

Un adulte, afin de prévenir l'apparition d'une hydropisie cérébrale, est recommandé d'être moins nerveux, d'éviter les conditions stressantes et de traiter en temps opportun les maladies sexuellement transmissibles..

Le surmenage est également un facteur provoquant. S'il y avait des parents dans la famille avec une hydrocéphalie du cerveau, il est important de consulter constamment un médecin, de subir des examens réguliers pour identifier les violations à un stade précoce.

Méthodes de traitement de l'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte

L'hydrocéphalie cérébrale (le traitement dépend de la source du problème, du degré et du stade de la pathologie) est souvent éliminée par intervention chirurgicale. Les médicaments sont utilisés à un stade précoce de la maladie. Pendant les procédures médicales, le chirurgien élimine l'excès de liquide qui s'est accumulé dans la cavité crânienne.

Médicaments

Les médicaments sont utilisés comme traitement adjuvant. Le médicament est sélectionné par un neurochirurgien ou un neurologue.

Groupe de médicamentsTitreApplication et efficacité
Diurétiques"Diacarbe", "Mannit", "Furosémide".Retirez l'excès de liquide du corps. Prenez l'onglet 0,5-1. 1 p. par jour ou tous les deux jours. Le traitement est effectué en cours de 2-4 jours avec des interruptions.
Moyens pour corriger les niveaux de potassiumAsparkam.Reconstitue une quantité insuffisante de magnésium et de potassium. La posologie quotidienne est de 1 à 2 comprimés. 3 p. par jour. Le cours du traitement dans la plupart des cas est de 3-4 semaines. Après une pause, vous pouvez reprendre le traitement.
Médicaments pour améliorer la nutrition des tissus cérébrauxActovegin, Cavinton.Par voie intraveineuse tous les jours, 100-200 mg pendant 2 semaines, suivi d'un passage aux comprimés. Les médicaments améliorent la nutrition des tissus cérébraux.
Médicaments vasoactifsGlivenol, sulfate de magnésium.Améliore la circulation sanguine et rétablit le tonus vasculaire. Le médicament est pris aux repas ou après les repas. La posologie minimale est de 400 mg (1 capsule) 2 r. par jour pendant 2 semaines. La dose quotidienne maximale est de 800 mg..
AnalgésiquesNimesil, Ketoprofen.Arrêtez la douleur et les symptômes neurologiques avec l'hydropisie cérébrale. Le médicament est pris après un repas. Le contenu du sachet de Nimesil est dissous dans 100 ml d'eau. Prenez 2 p. par jour pendant 15 jours.
Préparations glucocorticostéroïdesPrednisolone, Betamethasone.Les médicaments éliminent les toxines du corps et sont prescrits aux patients dans un état grave, comme les immunosuppresseurs. La posologie minimale de Prednisolone est de 20 à 30 mg par jour.
BarbituriquesPhénobarbital.Un médicament sédatif qui élimine l'effet négatif sur le système nerveux central. Le médicament est pris en 30-50 mg de 3 r. en un jour.

Pour le traitement de l'hydrocéphalie bénigne du cerveau, les diurétiques sont suffisants. Dans les situations difficiles, les médicaments sont utilisés avant la chirurgie. Les médicaments réduisent la manifestation négative de la maladie, mais ne peuvent pas éliminer complètement l'hydropisie.

Méthodes folkloriques

Les remèdes non traditionnels sont utilisés exclusivement pour éliminer les signes cliniques désagréables qui accompagnent l'hydropisie cérébrale. La thérapie est choisie en collaboration avec le médecin traitant, car elle peut provoquer une réaction allergique ou aggraver l'état de santé.

TitreRecetteApplication et efficacité
Baies ou écorce d'argousierPré-sécher et broyer le produit en poudre. L'écorce de nerprun est utilisée pour fabriquer des teintures..La poudre est prise 3 p. par jour, pas plus de 0,5 g. La teinture est utilisée pour 1 cuillère à soupe. L'extrait de nerprun de la pharmacie prend 20 à 40 capsules. 3 p. en un jour.
Teinture de bleuetPlantez des fleurs (2 c. À thé) versez de l'eau bouillante (250 ml). Laisser refroidir complètement, filtrer et prendre selon le schéma.Il a un effet diurétique. La teinture est prise à 1/5 cuillères à soupe. 3 p. par jour 15 minutes avant les repas.
Calamus des maraisPeler la racine de la tourbière calamus (50 g). Ajoutez 0,5 l de vodka. Laisser dans un endroit sombre.

Vous pouvez préparer une décoction à base de calamus de tourbière. Racine de plante (15 g) versez de l'eau chaude (0,6 l). Mettez le feu et chauffez pendant 25 minutes. Refroidir, filtrer et boire selon le schéma.

Le médicament renforce le corps dans son ensemble et rétablit le processus de miction. La teinture est prise 1 dl. 3 p. par jour 30 minutes avant les repas.

La décoction du marais calamus avec l'hydrocéphalie du cerveau est prise selon le même schéma que la teinture.

Jus de radis noirPour préparer le médicament, vous devez obtenir le jus de radis noir. Mélangez-le avec du jus d'ail dans des proportions égales (1: 1).Il est recommandé de prendre le médicament immédiatement après la préparation selon le schéma de 1 cuillère à café. 3 p. en un jour. Le cours de traitement dure au moins un mois.

Le thé de racine d'ortie aide à éliminer de nombreux symptômes d'un cerveau hydropisant. Le produit est broyé et versé avec de l'eau bouillante. Insistez et prenez 2 p. par jour au lieu du thé. Il est important de se rappeler que les recettes folkloriques sont recommandées pour une utilisation dans le traitement de l'hydrocéphalie.

Autres méthodes

L'hydrocéphalie cérébrale (le traitement est généralement effectué chirurgicalement) est une maladie grave dans laquelle des mesures urgentes sont nécessaires.

Pour éliminer l'excès de liquide céphalo-rachidien accumulé dans l'espace intracrânien, les médecins utilisent les opérations suivantes:

TitreLa description
Ventriculocysternostomie endoscopique du bas du troisième ventriculeLa chirurgie invasive la plus utilisée et la moins traumatisante. À l'aide d'un neuroendoscope et d'un instrument chirurgical spécial, le médecin fait un trou dans le bas du troisième ventricule. Cela rétablit le mouvement naturel du liquide céphalo-rachidien entre les ventricules et les citernes. L'opération ne dure pas plus de 20 minutes.
Drainage ventriculaire externeLa procédure est réalisée avec une hydropisie aiguë, ce qui menace la vie du patient. Le chirurgien effectue une trépanation du crâne et impose un drainage externe pour assurer l'écoulement de l'excès de liquide.
Opération de dérivation d'alcool (pontage ventriculopéritonéal, ventriculo-auriculaire, cystopéritonéal)L'opération est réalisée avec une forme chronique d'hydrocéphalie. Pendant les procédures médicales, le chirurgien utilise des valves et des cathéters spéciaux pour expulser le liquide céphalorachidien dans les cavités naturelles du corps humain..

Pendant le traitement de l'hydrocéphalie cérébrale, il est conseillé au patient de suivre un régime pour réduire le développement de la maladie et prévenir les processus irréversibles. Il est important d'exclure du régime alimentaire les plats et les produits qui contribuent à l'accumulation de liquide dans le corps humain (viandes fumées, confiseries, viandes et volailles grasses, produits de boulangerie frais).

Complications possibles

Sans traitement approprié et adéquat, la maladie provoque de graves conséquences. Les processus pathologiques progressent, ce qui peut même entraîner la mort du patient.

Complications possibles de l'hydrocéphalie adulte:

  • crises d'épilepsie;
  • œdème cérébral;
  • accident vasculaire cérébral;
  • déficience mentale;
  • le tonus musculaire des membres diminue;
  • il y a un déséquilibre eau-sel;
  • problèmes d'audition, de vue;
  • coma;
  • déplacement du cerveau;
  • dysfonctionnement des organes respiratoires et du système cardiaque.

L'hydrocéphalie est une maladie dangereuse, une personne peut devenir invalide ou mourir en raison de changements irréversibles. Le thérapeute recommande d'aller à l'hôpital lorsque les premiers signes d'hydrocéphalie apparaissent. Il est important d'identifier la maladie à un stade précoce et d'empêcher sa progression..

Le pronostic, dans la plupart des cas, dépend de la vitesse de réception des soins médicaux. L'hydrocéphalie cérébrale est traitée avec succès à un stade précoce. Des complications et des conséquences irréversibles peuvent être évitées si vous vous rendez à l'hôpital en temps opportun..

Vidéo sur l'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte, ses symptômes et ses méthodes de traitement

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie:

Traitement de l'hydrocéphalie par chirurgie:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite