Causes possibles de douleur lancinante dans le cœur

La douleur cardiaque peut avoir une nature différente. Souvent, les patients se plaignent de douleurs aux coutures. En règle générale, ce sont eux qui inquiètent les gens. Dans le même temps, les experts estiment que les douleurs aux piqûres dans la région du cœur sont loin d'être toujours un signe de maladies d'origine coronaire. Au contraire, un tel symptôme n'est pas caractéristique de la plupart des pathologies cardiaques potentiellement mortelles. Il est le plus souvent observé avec des lésions de la colonne vertébrale et du système nerveux..

En règle générale, se plaignant d'une vive douleur lancinante dans le cœur, les gens parlent des sensations du côté gauche de la poitrine. Beaucoup sont sûrs que l'organe principal est à gauche. En fait, le cœur est situé au milieu de la poitrine et la douleur cardiologique est généralement ressentie derrière le sternum, bien qu'elle puisse également être donnée à la moitié gauche. Il arrive souvent que les gens prennent des douleurs aiguës et poignardes, qui ne sont pas du tout dangereuses, pour une crise cardiaque. En même temps, ils peuvent manquer ou ne pas prendre au sérieux les symptômes cardiaques..

La différence entre les douleurs cardiaques et non cardiaques

Les signes suivants peuvent parler d'origine non cardiologique:

  1. Ils sont permanents, tandis qu'une crise d'angine de poitrine ne dure pas plus de 10 à 15 minutes.
  2. Habituellement, la prise de vue ou l'assemblage. Quant au cœur, il presse, brûle, comprime.
  3. Des douleurs aiguës aux coutures surviennent avec des mouvements soudains, des respirations profondes, une toux. Le cœur est généralement associé à un stress psycho-émotionnel et physique..
  4. Les sensations douloureuses d'origine non coronaire, en règle générale, ne donnent pas au bras gauche, au cou, à l'omoplate, à la mâchoire, comme cela peut être avec les maladies cardiaques.

Pourquoi surgit?

Les raisons de son apparition sont diverses..

  1. L'une des causes les plus courantes est la névralgie intercostale, qui est souvent confondue avec une crise cardiaque. La maladie se caractérise simplement par une douleur intense, des coutures ou un perçage, qui dure de plusieurs minutes à plusieurs jours..
  2. Les névroses sont une autre cause fréquente. De plus, une personne peut se plaindre d'une boule dans la gorge, d'un essoufflement, de nausées, de palpitations, d'irritabilité et de douleurs à l'estomac. Le patient parle généralement émotionnellement de sa santé et se considère gravement malade. En règle générale, cela est possible avec un stress sévère, ainsi que chez les personnes impressionnables qui s'inquiètent de chaque occasion et réagissent vivement à tous les problèmes.
  3. Des douleurs aux piqûres dans la région du cœur peuvent survenir avec des maladies de la colonne vertébrale. Parfois, avec l'ostéochondrose, il y a des symptômes de maladie cardiaque, à savoir, l'irradiation dans le bras, l'omoplate.

Dans certains cas, c'est un signe de maladie cardiaque:

  • Crise cardiaque Un symptôme d'une crise cardiaque peut être une douleur de cette nature. Elle, en plus, redonne, bras gauche, gorge, mâchoire. Le patient développe des nausées et des brûlures d'estomac, des sueurs froides apparaissent, une perte de conscience est possible.
  • Angine de poitrine. Dans ce cas, ce symptôme peut apparaître en raison de spasmes des vaisseaux coronaires et en raison d'un flux sanguin insuffisant vers le péricarde.
  • Une cardiomyopathie hypertrophique, caractérisée par un épaississement des parois du ventricule gauche ou droit, peut également présenter un tel symptôme..
  • La péricardite est une maladie inflammatoire de la muqueuse externe du cœur. Les agents pathogènes peuvent être des bactéries, des virus, des champignons. La péricardite est traumatique et allergique, peut se développer dans le contexte de tumeurs malignes et après la prise de corticostéroïdes.

Douleurs piquantes chez les enfants

Une attention particulière devrait être accordée aux plaintes des enfants. Ils ont une douleur lancinante périodique dans le cœur pour d'autres raisons, contrairement aux adultes. Dans ce cas, l'enfant doit être soigneusement examiné. Les pathologies suivantes peuvent être détectées:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • péricardite;
  • cardiopathie rhumatismale après amygdalite;
  • dystrophie myocardique;
  • troubles de la circulation coronaire;
  • névrose.

Que faire?

Le plus souvent, une douleur lancinante au cœur, même grave, n'a rien à voir avec une maladie cardiaque dangereuse et ne menace pas la vie. Pour en connaître la raison, dans tous les cas, vous devrez consulter un médecin qui vous prescrira un examen et un traitement. Avec ce symptôme, un diagnostic différentiel est nécessaire..

Une ambulance doit être appelée en cas de suspicion de crise cardiaque ou d'angine de poitrine. Encore une fois, il faut dire que dans ces cas, une telle douleur survient rarement. Une crise cardiaque aiguë se caractérise par des douleurs thoraciques pressantes s'étendant au dos, au bras gauche, au cou et à la mâchoire. De plus, lors d'une crise cardiaque, on observe un essoufflement, des brûlures d'estomac, des nausées, des malaises gastriques. Avec l'angine de poitrine, la douleur est généralement brûlante ou se brisant, bien qu'elle ne soit pas aiguë, mais terne.

Le cœur perce: que faire?

Les douleurs aux piqûres dans le cœur peuvent être le résultat de nombreuses maladies. Pour fournir une assistance appropriée, il est important de connaître les causes de l'inconfort. Souvent prises à temps, des mesures sauvent une vie humaine.

Que faire si ton cœur te fait mal? Pour commencer - arrêtez de vous inquiéter et essayez d'évaluer calmement la nature des sensations. En cardiologie, la douleur dans la région cardiaque est conditionnellement divisée en deux groupes: cardialgie et religieuse. Le choix de la méthode de premiers soins dépend de la catégorie d'inconfort..

© Zinkevych / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Cardialgie

Le syndrome douloureux avec cardialgie est le plus souvent le résultat de maladies d'origine non cardiaque. Ceux-ci incluent l'ostéochondrose, les maladies neurologiques, les troubles de l'estomac, la dystonie végétovasculaire, la ménopause chez les femmes et autres.

La douleur avec cardialgie peut être douloureuse, piquante, coupante. Ressenti pendant une longue période.

Ces sensations ne sont pas arrêtées par la nitroglycérine et d'autres médicaments cardiaques.

Les crises s'accompagnent souvent d'une panne, de transpiration, de chair de poule, d'hypotension.

La sensation est renforcée par l'inspiration et lors du changement de position du corps. Avec l'ostéochondrose, les manifestations douloureuses des vertèbres cervicales et de la zone entre les omoplates se rejoignent.

Que faire à la maison si le cœur perce?

La première étape consiste à rassurer la victime. Fournir une circulation d'air, déboutonner le col de la chemise, retirer les ceintures et autres parties des vêtements qui gênent le mouvement. Vous pouvez donner des sédatifs: corvalol, infusion de racine de valériane, validol.

Si l'attaque s'est produite pour la première fois, il est préférable de ne pas utiliser de nitroglycérine et ses analogues

La prise de médicaments puissants peut aggraver une mauvaise condition. La deuxième action requise consiste à appeler un médecin. Seul un spécialiste évaluera correctement la nature de la douleur et fournira une assistance adéquate. Ignorer les douleurs cardiaques est inacceptable!

© nensuria / iStock / Getty Images Plus / Getty Images

Douleur religieuse

La douleur religieuse indique des pathologies graves du système cardiovasculaire. Ils ont un caractère pressant et compressif, souvent ressenti sous forme de brûlure.

Que faire si le cœur poignarde de cette façon? La réponse est sans équivoque - appelez immédiatement une ambulance. Avant l'arrivée, vous devez:

  • Arrêtez de bouger, asseyez-vous ou allongez-vous;
  • Sous la langue, placez un comprimé de nitroglycérine ou son analogue. Il est préférable de prendre des médicaments en position couchée - les nitrates réduisent fortement la pression, les étourdissements et la perte de conscience sont possibles.
  • Si la sensation ne s'arrête pas dans les 5 minutes - prenez un ou deux comprimés supplémentaires.

Important: l'apport et le dosage des nitrates doivent être convenus avec le médecin! Il est préférable de discuter des actions en cas d'attaque à l'avance au rendez-vous chez le médecin.

Il n'est pas conseillé de prendre Corvalol ou Valocordin pour soulager la douleur dans l'angine de poitrine. Ces médicaments apaisent, mais n'arrêtent pas, les crises cardiaques..

Dans les services d'urgence, il y a un service gratuit: consulter un médecin par téléphone. Le médecin vous recommandera ce que vous pouvez faire à la maison si votre cœur pique. Assurez-vous d'utiliser les conseils avant d'arriver immédiatement. Parfois, des mesures opportunes prises par des êtres chers sauvent des vies.

- Une douleur thoracique aiguë est souvent confondue avec une crise cardiaque. Des symptômes similaires se manifestent dans la névralgie, un syndrome tout aussi dangereux.

Quand ils ressentent une gêne dans la moitié gauche de la poitrine, les patients se tournent souvent vers le thérapeute ou le cardiologue, soupçonnant une angine de poitrine. Mais avec la maladie coronarienne, la douleur, en règle générale, est localisée derrière le sternum, brûlante et insupportable, donne soit à la main ou à la mâchoire inférieure, elle est arrêtée par la nitroglycérine. Avec la névralgie intercostale, la douleur est localisée dans seulement la moitié de la poitrine, mais pas au centre. En règle générale, il apparaît après un effort physique, change avec une inspiration ou une expiration profonde, s'intensifie si vous touchez les côtes. Souvent, la névralgie intercostale survient comme complication d'une infection herpétique, puis passe au stade chronique. Dans ce cas, la neuropathie se développe - une nature complètement différente des syndromes douloureux et, en conséquence, un traitement différent.

Coup de cœur

Maladie extracardiaque

Avec les lésions cardiaques organiques, les attaques ischémiques, l'attaque ne peut pas durer longtemps sans changements. En l'absence d'aide, la douleur s'intensifie et conduit à un infarctus du myocarde.

Si le patient se plaint de douleurs cardiaques et indique qu'il éprouve périodiquement une gêne thoracique pendant une longue période, très probablement, son état n'a rien à voir avec une maladie coronarienne ou un infarctus du myocarde.

Cette symptomatologie est plus caractéristique des maladies de l'estomac, de l'oesophagite par reflux, de la hernie hiatale et du spasme du muscle pectoral, qui se manifestent lors de la palpation de la douleur de la zone musculaire.

Troubles neurogènes

Avec des pathologies du système nerveux, il poignarde dans le cœur en raison de troubles neurologiques, d'un degré élevé d'anxiété et de troubles hypocondriaques. La cardialgie causée par des manifestations phobiques et des expériences émotionnelles est caractérisée par une sensation d'étouffement, un coma dans la gorge et un manque d'air.

Les attaques sont généralement courtes, ondulées, d'une durée de 3 à 5 minutes. Une attaque causée par un trouble neurologique peut être de courte durée, mais parfois elle dure longtemps, s'étendant sur plusieurs jours.

Les cardialgies d'origine neurogène peuvent, à partir de la jeunesse, durer toute une vie. Leurs caractéristiques sont les suivantes:

  • manque d'air;
  • transpiration
  • rythme cardiaque
  • panique;
  • peur de la mort.

La douleur donne au côté gauche du sternum, de l'aisselle, de l'épaule. Il peut irradier vers le côté droit de la poitrine, donner au bas du dos, mais ne s'accompagne pas de maux de dents, ne se fait pas sentir dans la mâchoire inférieure.

La cardialgie neurogène est un compagnon fréquent de la dystonie végétovasculaire.

Cardialgie avec VVD:

  • non associé à la position du corps;
  • ne rayonne pas vers d'autres organes;
  • indépendant du repos ou de l'activité physique;
  • longue durée.

La cardialgie psychogène n'augmente pas avec le temps, ne menace pas un patient avec une crise cardiaque, mais affecte négativement son état mental. Une crise cardiaque peut provoquer une crise de panique chez ces patients, la peur de la mort, une dépression sévère.

Le patient se plaint de piquer, pincer, serrer, percer le cœur. L'attaque ne peut pas être arrêtée avec de la nitroglycérine, mais l'état s'améliore considérablement lors de la prise de sédatifs - valocordin, corvalol.

La douleur psychogène est généralement clairement localisée. Le patient peut indiquer avec précision l'endroit où il est ressenti de manière particulièrement aiguë. Le plus souvent, ce point est situé au mamelon gauche dans la zone de projection de l'apex du cœur.

Douleur dans les maladies du système musculo-squelettique

Pas toujours avec un inconfort dans le cœur peut aider un cardiologue. Si un cœur perce fortement avec une respiration profonde ou expire, cette douleur peut être causée par un spasme musculaire des muscles pectoraux, une maladie de la colonne vertébrale.

La cardialgie causée par des maladies du système musculo-squelettique est aggravée par le mouvement. Le patient se plaint d'être piqué dans la région du cœur ou en lui-même lors de l'inhalation, en essayant de tourner la tête, de plier le corps.

La douleur aux piqûres peut être causée par le syndrome radiculaire, dans lequel les disques du cartilage intervertébral sont détruits et les nerfs sont comprimés, ce qui s'accompagne de sensations désagréables.

Un inconvénient grave est causé à une personne par une attaque de cardialgie vertébrogène causée par des changements dégénératifs dans les vertèbres de la colonne thoracique.

Une exacerbation de cette maladie est similaire à une crise cardiaque, mais aucune crise cardiaque ou sédatif ne peut être utilisé pour soulager une telle crise. Dans de tels cas, les agents thérapeutiques les plus efficaces sont la physiothérapie et la physiothérapie.

Maladies des voies digestives

S'il poignarde dans le cœur après avoir mangé, on peut supposer que l'attaque est causée par un ulcère gastro-duodénal, des ballonnements, une œsophagite.

La cardialgie causée par un ulcère à l'estomac est différente en ce qu'elle ne disparaît pas lors de la prise de sédatifs ou d'analgésiques, mais elle s'arrête après la prise de médicaments qui abaissent l'acidité de l'estomac.

Maladies respiratoires

Le cœur peut être malade avec des maladies inflammatoires des voies respiratoires inférieures - bronches, trachée. La véritable cause de la cardialgie est parfois:

Pourquoi pique-t-il dans le cœur lors de l'inhalation? La cause peut être une pleurésie - une maladie inflammatoire de la membrane pulmonaire, ainsi qu'une tumeur maligne dans les poumons.

La cardialgie causée par des maladies du système respiratoire est toujours associée à la respiration. Pourquoi, avec une profonde inspiration, mon cœur transperce-t-il? La cause peut être des maladies respiratoires. Lorsque vous prenez une profonde inspiration, un inconfort aigu se produit lorsque vous retenez votre respiration.

Raisons pour lesquelles le cœur pique

Les médecins divisent les douleurs cardiaques en 2 groupes principaux: les douleurs religieuses et les cardialgies. L'apparition de douleurs religieuses est facilitée par différentes étapes de l'évolution de la maladie coronarienne. L'apparition de cardialgie se produit dans le contexte de la présence d'inflammation, de maladies congénitales, de malformations cardiaques, de dystonie végétative-vasculaire.

Dans le cas de maladies de nature rhumatismale, avec des dommages au muscle cardiaque et la présence d'une inflammation du sac péricardique, le patient peut ressentir des douleurs douloureuses et des coutures sur le côté gauche du sternum pendant une longue période de temps, caractérisée par une intensification avec une respiration profonde et une toux. En prenant des analgésiques, un soulagement temporaire peut être obtenu..

La survenue de douleurs aux coutures peut ne pas être associée à la présence de maladies du cœur lui-même, elles peuvent être provoquées par des maladies d'autres organes: névralgie intercostale, pathologie du cartilage costal. L'intensification de la douleur dans ces maladies se produit lors de la flexion, de la rotation du corps, des mouvements brusques des mains.

Les patients atteints de névrose notent également l'apparition de douleurs dans la région du cœur qui surviennent lors d'une courte attaque. La douleur cardiaque peut être causée par la courbure de la colonne vertébrale ou son affaiblissement dans la région thoracique, le pincement de la racine nerveuse.

Les causes courantes de douleurs cardiaques comprennent:

  • infarctus du myocarde;
  • angine de poitrine;
  • péricardite;
  • développement d'embolie pulmonaire;
  • cardiopsychonévrose;
  • ostéochondrose

Avec l'infarctus du myocarde, la douleur apparaît soudainement, il est impossible de supporter, en règle générale, la douleur est principalement localisée derrière le sternum. Dans la plupart des cas, le recul, l'avant-bras, la mâchoire inférieure et le cou sont ressentis. Elle s'accompagne de la peur de la mort, de l'apparition de vertiges, d'un essoufflement, de l'apparition de sueurs froides. Peut-être que l'apparition de nausées, de vomissements, de perte de conscience n'est pas exclue. Habituellement, la douleur est intense, sa durée est supérieure à 15 minutes.

Avec l'angine de poitrine, la douleur survient également soudainement en raison de la présence d'athérosclérose des artères coronaires. La douleur peut être faible et insupportable par nature, localisée derrière le sternum. En même temps, il fait mal à l'omoplate, à l'épaule gauche, au cou et à la mâchoire inférieure. La principale différence avec l'infarctus du myocarde est la durée de la douleur, qui est inférieure à 15 minutes, et s'arrête si la personne est au repos ou prend de la nitroglycérine. Le plus souvent, une telle douleur survient pendant le stress et l'activité physique, il est possible d'avoir un caractère systémique, c'est-à-dire son apparition se produit à certaines heures.

Dans le cas de la péricardite, la douleur se caractérise par la possession d'un certain nombre de caractéristiques:

  • apparition progressive;
  • augmentation de l'intensité sur plusieurs heures;
  • saillie sur le côté gauche de la poitrine et derrière le sternum;
  • recul dans l'hypochondre droit, le cou et l'épigastre;
  • respiration accrue, déglutition, changement de position corporelle;
  • affaissement en prenant une position allongée sur le côté droit, tandis que les jambes sont pressées contre la poitrine;
  • arrêter en prenant des analgésiques;
  • accompagnée de transpiration, de faiblesse, de nausées et de vomissements, de hoquet.

Avec l'embolie pulmonaire, il est important de déterminer non seulement la nature et l'emplacement de la douleur, mais également la présence de manifestations concomitantes. Cette maladie se caractérise par l'apparition d'un essoufflement sévère, d'une toux et d'une hémoptysie

L'apparition de la douleur survient soudainement, avec localisation derrière le sternum. Elle est accompagnée de transpiration, de panique, de syncope.

En cas de dystonie neurocirculatoire, la douleur est principalement localisée du côté gauche de la poitrine, sa durée peut être de plusieurs jours. À l'apparition de la douleur prédispose le stress, le surmenage, l'excitation. Des interruptions du travail du cœur, l'apparition d'un essoufflement, une faiblesse et des étourdissements peuvent accompagner la douleur. Si vous prenez des sédatifs, la douleur disparaît.

Avec l'ostéochondrose, des picotements sont ressentis dans la région du cœur, ce qui se produit en cas de dommages à la colonne cervicale et thoracique. Il y a une augmentation de la douleur pendant les virages, les mouvements, la respiration profonde, la toux. Elle s'accompagne de l'apparition de douleurs dans les membres et le dos..

Classification

En raison de la survenue de douleurs cardiaques, elles sont classées en deux groupes - douleurs angineuses et cardialgies. La douleur du premier type indique la présence d'une maladie ischémique et peut apparaître à différents stades. Les autres causes de cardialgie sont la dystonie végétative-vasculaire, les malformations cardiaques, l'inflammation et les maladies congénitales. Examinons de plus près pourquoi les piqûres cardiaques - causes, nature de la douleur.

  1. La douleur angineuse est également appelée ischémie ou angine de poitrine. Ils apparaissent quand il est nécessaire d'augmenter le flux sanguin. Une telle situation peut se produire avec un stress psychologique, un effort physique. La douleur se caractérise par une apparition soudaine lors de la marche, un stress émotionnel et lorsque la paix vient, elle passe. Le patient ressent une douleur brûlante, compressive et pressante derrière le sternum, qui donne à l'épaule, au bras, à la mâchoire, à l'omoplate. Cette condition est supprimée en prenant de la nitroglycérine.
    Vous devez savoir qu'une forte occurrence de déchirure sévère, de brûlure et de douleur pressante dans la zone située derrière le sternum peut signaler le développement d'une crise cardiaque aiguë. Sa caractéristique dans ce cas est telle qu'il n'est pas éliminé après la prise de nitroglycérine. Dans ce cas, vous devez appeler immédiatement une ambulance.
  2. La cardialgie est quelque peu différente de la douleur religieuse. Ils accompagnent les maladies rhumatismales du cœur, l'inflammation de la coque externe de cet organe. La cardialgie se manifeste sous forme de douleurs piquantes, douloureuses, persistantes, sur le côté gauche du sternum, devenant plus fortes avec toux, éternuements, respiration. La nitroglycérine avec une telle douleur est inefficace, les analgésiques aident.

Mais la douleur cardiaque n'indique pas toujours des maladies de cet organe, il existe d'autres causes possibles. Ainsi, avec un changement dans la nature de la douleur pendant le mouvement - inclinaisons corporelles, virages, mouvements des membres, inspiration profonde, expiration, lorsque la nitroglycérine ne soulage pas - nous pouvons conclure que la sciatique thoracique est devenue la source de la douleur. L'inflammation du cartilage costal peut donner les mêmes symptômes..

L'herpès zoster provoque une douleur intense dans l'espace intercostal. Les patients atteints de névrose notent une douleur cardiaque à court terme, qui peut se reproduire périodiquement, localisée dans une petite zone et qui pique, fait mal dans la nature. Des sensations désagréables dans la région du cou et des épaules peuvent être le résultat d'une dépression et d'un stress..

Parfois, avec des ballonnements, il appuie sur le cœur et il y a une violation du bon fonctionnement de cet organe. En conséquence, des signes caractéristiques des maladies cardiaques apparaissent: douleur constrictive, essoufflement. Des problèmes dans des organes tels que le pancréas ou l'estomac peuvent provoquer des douleurs cardiaques après avoir mangé certains types d'aliments..

Souvent, les causes de la douleur cardiaque sont les dysfonctionnements de la colonne vertébrale, l'ostéochondrose, la courbure, une région thoracique faible, ainsi qu'une atteinte du cœur radiculaire.

Causes de la douleur thoracique

Facultativement, la douleur aux piqûres dans le cœur peut être associée à une pathologie cardiaque, parfois d'autres maladies peuvent la provoquer.

Alors pourquoi mon cœur me transperce-t-il:

  1. Infarctus du myocarde. Dans ce cas, un syndrome de douleur aux piqûres intolérable se développe. La douleur est causée par le colmatage d'un caillot de sang dans l'une des artères. La condition humaine se manifeste par une transpiration abondante et une pâleur de la peau. Dans ce cas, une assistance médicale d'urgence est requise..
  2. Hypertension, se transformant en angine de poitrine. Avec cette maladie, une obstruction vasculaire avec des cellules graisseuses se produit. Une mauvaise perméabilité du sang entraîne une diminution de l'apport de nutriments au cœur, ce qui provoque des douleurs dans le côté gauche du sternum. L'angine de poitrine peut être une conséquence du stress.
  3. Cardiomyopathie En commençant par l'arythmie, cette maladie entraîne de graves troubles du rythme cardiaque, qui, à leur tour, endommagent le muscle cardiaque et provoquent des douleurs aux piqûres. Cette pathologie est héréditaire ou résulte d'une infection..
  4. Dissection de l'aorte. Il s'agit d'une maladie héréditaire causée par une faiblesse des muscles cardiaques. Elle survient en raison d'un fort impact physique dans la région du cœur (accident vasculaire cérébral). Manifesté par une forte douleur coupante.
  5. Athérosclérose. Cette maladie provoque des spasmes coronaires, ce qui conduit à une carence de sang pénétrant dans les organes de tout le corps. Lors d'un spasme, le cœur commence à poignarder..
  6. Cardialgie Les coliques cardiaques, inhérentes à cette condition, sont provoquées par une maladie coronarienne ou une insuffisance cardiaque.
  7. Péricardite. Dans cette condition, des troubles pathologiques du travail du muscle cardiaque se produisent, ce qui provoque des douleurs de couture.
  8. Prolapsus valvulaire mitral. Cette maladie provoque une douleur de pression prolongée et non soulageante..
  9. Cardiopsychonévrose.

Chacune de ces pathologies nécessite une attention médicale immédiate. Une évaluation incorrecte de l'état du patient et des actions tardives de premiers soins peuvent lui coûter la vie.

Les conditions suivantes peuvent provoquer de la douleur:

  • activité physique excessive;
  • stress, dépression, névrose;
  • dystonie végétovasculaire en combinaison avec un mal de tête;
  • maladies de l'estomac, d'où la douleur irradie vers la poitrine;
  • ostéochondrose thoracique;
  • conséquences des maladies infectieuses;
  • douleur causée par des blessures aux côtes dues à un stress mécanique;
  • des mouvements brusques provoquent des douleurs avec radiculite du sternum;
  • zona;
  • la suralimentation et le surpoids provoquent des coliques et un essoufflement;
  • ainsi, une réaction allergique peut se produire.

Il y a aussi des conditions dans lesquelles le cœur ne pique que sur l'inspiration. De plus, la douleur est très intense, accompagnée d'une panique du patient. Névralgie, névrose, pleurésie, pneumothorax, pneumonie, bronchite (y compris l'asthme bronchique), certains virus, coliques rénales et diverses blessures provoquent ce type de douleur. Une telle douleur peut survenir chez un enfant ou un adolescent et aucune pathologie n'est détectée. Les médecins parlent de la sécurité d'une telle douleur, elle est probablement liée à l'âge et donc passagère.

Douleur au cœur d'un enfant

Souvent, les parents, notant des douleurs aux coutures dans le cœur des adolescents, attribuent cela à un corps en croissance et à une excitation excessive. Cependant, des symptômes souvent inquiétants peuvent indiquer les pathologies suivantes:

  • cardiopathie;
  • péricardite;
  • cardiopathie rhumatismale;
  • névrose;
  • dystrophie myocardique.

Avec le développement de la douleur dans le cœur d'un enfant, vous ne devriez pas penser longtemps à quoi faire, dans de tels cas, il est extrêmement nécessaire de prendre rendez-vous avec un cardiologue.

Souvent, la douleur dans la poitrine gauche se produit également pendant la grossesse. Les raisons peuvent être la névralgie intercostale, une posture inconfortable et la dystonie végétovasculaire. Dans un nombre prédominant de cas, cela n'est pas dangereux pour le bébé. Cependant, chaque future mère doit se rendre dans une clinique prénatale en temps opportun et informer le médecin de tout changement concernant sa santé. Cela aidera à éliminer les pathologies graves du côté du cœur et du système cardiovasculaire..

Les douleurs désagréables et piquantes dans la zone cardiaque provoquent très souvent de l'anxiété et de l'anxiété, car elles peuvent être des symptômes de maladies imprévisibles et dangereuses de cet organe vital.. Causes de la douleur lancinante

Causes de la douleur lancinante

Des maladies telles que l'inflammation des membranes du cœur, l'angine de poitrine, le rhumatisme articulaire aigu sont les principales causes de douleurs périodiques ou constantes aux coutures cardiaques. Dans certains cas, ces sensations désagréables se produisent avec un stress émotionnel et physique intense, une névrose constante et un état psychologique dépressif, des maladies de la colonne thoracique et lombaire.

Selon la durée et la régularité de la douleur lancinante, vous pouvez déterminer le type de maladie cardiovasculaire possible:

  • La myocardite s'accompagne souvent de courtes douleurs aux coutures dans la poitrine, même après un effort physique mineur.
  • La cardiomyopathie peut provoquer des symptômes tels que des douleurs aiguës et piquantes dans le cœur.
  • La dystonie végétative-vasculaire peut également être accompagnée de courtes, dans certains cas, de douleurs de couture régulières dans la région de la poitrine.

Causes psychologiques des douleurs cardiaques

Des douleurs désagréables dans la poitrine surviennent souvent dans un contexte de troubles psychologiques variés: dépression, apathie, stress sévère, sentiments constants de peur, d'anxiété et d'anxiété. Dans ces cas, des douleurs aux coutures non liées à une maladie cardiaque, une gêne apparaît dans les muscles de la région cervicobrachiale.

La violation du nerf cardiaque, l'ostéochondrose, la lordose et la scoliose de la colonne vertébrale sont également des causes courantes de douleur cardiaque poignardante.

Que faire en cas de gêne thoracique?

Pour le traitement le plus efficace, il est nécessaire de déterminer avec précision la cause de la douleur aux piqûres..

Tout d'abord, il est recommandé de consulter un chirurgien cardiaque ou un cardiologue et de procéder à un examen détaillé. L'une des méthodes de recherche requises est un électrocardiogramme et une surveillance holter ECG, qui est effectuée dans les 24 heures.

L'échocardiographie et la phonocardiographie sont utilisées pour étudier l'état des valves et des muscles cardiaques, la méthode coronarographique est nécessaire pour déterminer l'état des artères coronaires.

L'imagerie par résonance magnétique calculée et la radiographie sont recommandées pour vérifier l'état des autres organes de la poitrine, si les médecins ont déterminé que les douleurs de couture ne sont pas liées au cœur..

Une surveillance régulière par des cardiologues qualifiés a montré que si un patient se plaint de douleurs persistantes aux coutures dans la poitrine qui durent longtemps, la maladie n'est probablement pas cardiologique.

Si la douleur est vive, courte, survient après un effort physique mineur, cela peut indiquer une maladie cardiaque grave. Il est nécessaire de contacter immédiatement un spécialiste.

Trucs et astuces utiles

  • En cas de douleurs soudaines et aiguës dans le cœur, prenez du corvalol, de la valocordin ou de la valériane, les médicaments aideront à vous débarrasser de l'inconfort.
  • Frotter régulièrement la poitrine avec du venin d'abeille, Efkamon, Bom Benghe améliore l'état général du corps et sert à prévenir les maladies cardiaques.
  • Ne prenez jamais de médicaments aussi sérieux que, par exemple, la nitroglycérine sans l'avis d'un médecin qualifié. Si la douleur persiste même après avoir pris le médicament, assurez-vous d'appeler une ambulance.

Douleurs piquantes dans le cœur lors de l'inhalation

Souvent, des douleurs cardiaques surviennent lorsque vous inspirez. Le plus souvent, cela est associé à une névralgie intercostale, un syndrome précordial, un pneumothorax, une thoracalgie. Ce dernier apparaît le plus souvent en raison d'une exposition à l'ostéochondrose. La névralgie herpétique, qui a entraîné des complications corporelles sous la forme d'une diminution de l'immunité, contribue également à l'apparition de sensations de piqûres dans la région cardiaque lors de l'inhalation.

La plupart des patients pensent que la douleur cardiologique est localisée uniquement sur le côté gauche de la poitrine. En fait, le cœur est au milieu, car les douleurs cardiaques sont caractérisées par des sensations rétrosternales, mais parfois elles peuvent irradier vers la poitrine gauche.

Les principales causes de douleurs aux coutures lors de l'inhalation:

  • syndrome précordial;
  • l'impact des maladies névralgiques;
  • pneumothorax de diverses formes.

Une douleur importante pendant l'inspiration est caractérisée par un syndrome précordial. Parfois, les patients confondent cette condition avec une crise cardiaque. Cependant, ce syndrome n'est en aucun cas associé à une maladie cardiaque. Elle survient le plus souvent dans la poitrine avec tous les autres symptômes cardiaques douloureux. Ce symptôme est caractérisé par une occurrence aiguë répétée, parfois même au repos, il passe également de manière inattendue.

La durée de couture soudaine varie de 30 secondes à 3 minutes. Parfois, la douleur passe après une profonde inspiration. De telles attaques peuvent survenir à la fois rarement et avec une fréquence allant jusqu'à plusieurs fois par jour, et leur relation avec un effort physique sévère en médecine n'a pas été prouvée. Cette condition n'est pas mortelle car elle ne comporte pas de troubles physiologiques et survient généralement chez les patients de moins de 20 ans..

Retour à la table des matières

Causes de la douleur cardiaque

Avant de procéder au traitement d'une maladie, il est nécessaire de déterminer sa source. Tout le monde sait qu'une thérapie ou un traitement incorrects des symptômes de la maladie peuvent non seulement améliorer la situation sanitaire, mais aussi affecter négativement le corps dans son ensemble

Il est particulièrement important de déterminer avec précision la cause de la maladie, si elle concerne le cœur, en tant que principal organe fonctionnel.

Le fait est que même un spécialiste qualifié ne sera pas toujours en mesure de donner une réponse définitive à la question de savoir pourquoi un cœur pique, sans un diagnostic approfondi. Les principales sources de douleur coupante peuvent être différentes et avoir à la fois une cardiologie et une étiologie non liées au cœur.

Aux causes de la réduction de la douleur dans la région du cœur, la médecine répertorie les affections cardiologiques suivantes:

  1. La présence d'une inflammation dans le muscle cardiaque ou le péricarde. Dans une telle situation, la douleur a souvent un caractère coupant et aigu, elle survient soudainement, s'intensifie par inhalation d'air et est souvent dispersée dans la poitrine et le bras droit.
  2. Ischémie cardiaque. Dans ce cas, des symptômes douloureux peuvent indiquer un spasme des vaisseaux de la catégorie coronaire, une angine de poitrine, un infarctus du myocarde. Avec l'angine de poitrine, la douleur provoque le plus souvent une athérosclérose vasculaire, caractéristique des personnes en âge de prendre leur retraite et caractérisée par un court terme. Les symptômes douloureux les plus intolérables se manifestent par une crise cardiaque, qui s'accompagne de douleurs aiguës et poignardes, d'une peur panique pour la vie, de changements dans le pouls et la tension artérielle.
  3. Les défaillances du rythme cardiaque peuvent provoquer une douleur aiguë dans la région du cœur, tandis que la perturbation de la pulsation peut être causée à la fois par des charges intenses et témoigner de graves problèmes avec le système vasculaire.
  4. Défauts et changements pathologiques. La douleur est caractérisée par une acuité, ne dépend pas de la position du corps, peut survenir à la fois dans un état calme et pendant l'effort, souvent accompagnée de symptômes d'insuffisance cardiaque chronique.

Souvent, les causes des douleurs aiguës dans la région cardiaque n'ont absolument rien à voir avec cet organe: souvent leur étiologie réside dans des problèmes avec les organes internes ou le système nerveux. Parmi les causes non cardiaques de coupures dans la région thoracique sont le plus souvent diagnostiquées:

  1. Maladies de la colonne vertébrale. Les sources peuvent inclure l'ostéochondrose, la névralgie intercostale, les traumatismes, les terminaisons nerveuses altérées.
  2. Maladies des organes digestifs. Les brûlures d'estomac, les ballonnements ou la gastrite peuvent provoquer une élévation du diaphragme, avec une restriction parallèle de la mobilité pulmonaire, ce qui provoque une douleur brûlante dans l'hypochondre, qui se propage souvent au cœur.
  3. Les problèmes végétatifs-vasculaires et, se développant dans un contexte de surmenage, de situations stressantes et de surmenage émotionnel, peuvent être à l'origine de douleurs au voisinage du cœur.
  4. Les affections bronchopulmonaires, y compris l'inflammation et la bronchite, provoquent souvent des douleurs dans la région cardiaque, aggravées par des attaques ou des mouvements de toux..
  5. Maladies endocriniennes de la catégorie chronique.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un cœur peut être poignardé, et il est presque impossible de décider par vous-même, sans diagnostic matériel qualifié, quel est le problème.

Maladies possibles

Selon la raison, la piqûre dans la région cardiaque peut être effectuée de différentes manières: des picotements légers aux «tirs» aigus les plus forts qui amènent le patient à rester immobile dans une position, en retenant son souffle. Le tableau décrit les maladies les plus courantes et comment exactement le cœur pique avec elles.

Causes et maladiesCaractéristiques des coutures et de la douleur
Névralgie intercostaleColite soudainement pendant les virages et les mouvements de la poitrine, augmente avec la palpation de la zone douloureuse, les espaces intercostaux et près de la colonne vertébrale
Ostéocondrite de la colonne vertébrale
Blessures aux côtes
Dystonie végétative-vasculaire et névroseElle est représentée par des picotements, des palpitations, une excitation psycho-émotionnelle, survient après l'effort et le stress, mais ne dépend pas de la respiration, accompagnée de bruits de souffle lors de l'écoute
Maladie cardiaque valvulaire
Myocardite (inflammation), y compris rhumatismalePiqûres ou autres douleurs clairement dans la région du cœur après avoir souffert de rhumes et de maladies infectieuses, constantes, synchrones avec le bruit de friction péricardique lors de l'écoute
Péricardite (forme la plus fibrineuse)
Pleurésie et pleuropneumonie (pneumonie et plèvre)Tranchant dans la moitié gauche de la poitrine, observé uniquement pendant l'inspiration profonde et la toux avec le bruit de friction pleurale pendant l'auscultation
Anévrisme de l'aorte thoraciqueSouvent associée à une pression artérielle élevée, piquant non seulement le cœur, mais également dans la région interscapulaire
Hernie diaphragmatique, reflux gastro-œsophagienAlimentation intermittente, suralimentation, brûlures d'estomac, éructations
Troubles du rythme cardiaqueFormes paroxystiques instables d'arythmie, provoquant de légers picotements dans la poitrine et une faiblesse

cliquez sur la photo pour l'agrandir

Une personne en bonne santé ne devrait pas avoir de couture dans le cœur. Mais la pathologie n'est pas considérée comme un léger picotement à court terme qui se produit périodiquement pendant ou après un stress physique et psycho-émotionnel actif..

Brûler au cœur: ce que cela peut être, les causes et ce qu'il faut faire

Sazykina Oksana Yuryevna, cardiologue

Une sensation de brûlure ou d'inconfort dans le cœur est l'un des symptômes les plus courants chez les personnes de plus de 40 ans, en particulier chez les hommes. Cependant, une sensation de brûlure dans la poitrine est également notée dans une catégorie d'âge plus jeune, et même dans l'enfance. Mais cela ne signifie pas toujours qu'il ne brûle dans le cœur qu'avec une pathologie cardiologique..

En raison du fait que plusieurs organes sont situés dans la poitrine, la sensation de brûlure peut être due à des processus pathologiques dans chacun d'entre eux. Cependant, selon les statistiques, c'est la pathologie cardiaque qui s'accompagne le plus souvent de brûlures dans la poitrine.

De nombreux patients au rendez-vous chez le médecin disent avec confiance qu'ils craignent de brûler dans le cœur, même s'ils croient à tort que le cœur est situé à gauche dans l'hypochondrie.

Ici, il faut clarifier - le cœur est situé derrière le sternum, un peu à gauche de celui-ci, donc les douleurs cardiaques ont le plus souvent une localisation du sternum.

Bien sûr, la douleur irradiante dans diverses zones du corps est souvent notée.Par conséquent, pour bien comprendre l'origine des douleurs brûlantes dans la poitrine, il est nécessaire d'effectuer au moins un examen minimum.

Causes cardiologiques de brûlure cardiaque

En règle générale, les brûlures dans le cœur sont causées par l'angine de poitrine, qui n'est rien de plus qu'un syndrome clinique qui survient avec une maladie coronarienne (CHD). L'ischémie myocardique, à son tour, a une certaine base physiopathologique, représentée par la formation et le dépôt de plaques de cholestérol dans la lumière des artères cardiaques.

Avec un rétrécissement partiel ou complet de la lumière de l'artère, le muscle cardiaque (myocarde) éprouve un besoin urgent d'oxygène et de nutriments apportés par le sang artériel.

Si l'oxygène ne suffit pas, les cellules du muscle cardiaque perdent leur capacité à se contracter, ce qui se manifeste cliniquement par une douleur brûlante ou pressante (angine de poitrine), et sur l'électrocardiogramme, cela ressemble à des changements ischémiques.

Les processus inflammatoires dans le muscle cardiaque peuvent être causés par divers agents infectieux ou toxiques (bactéries, champignons, virus, substances toxiques, alcool), et sont appelés myocardite (dans le premier cas) ou dystrophie myocardique (en cas d'intoxication).

Chacun d'entre eux peut être accompagné de brûlures dans le cœur..

La péricardite (processus inflammatoires dans la muqueuse externe du cœur - dans la chemise du cœur) et l'endocardite (changements inflammatoires sur les valves et autres structures internes du cœur, souvent causées par une infection bactérienne ou l'utilisation de drogues par voie intraveineuse) se manifestent également cliniquement par une sensation de brûlure dans la poitrine..

Y a-t-il toujours une sensation de brûlure dans la poitrine due à une maladie cardiaque?

En fait, il peut y avoir plusieurs causes de brûlures au cœur. Par exemple, en plus de la pathologie cardiologique, les brûlures d'estomac banales, qui peuvent à leur tour se produire avec diverses maladies du tractus gastro-intestinal, peuvent être considérées comme une sensation similaire.

  • Souvent, des douleurs brûlantes dans la région du cœur, ainsi que dans la moitié droite ou gauche de la poitrine apparaissent avec une pathologie des muscles intercostaux et de la colonne cervicothoracique.
  • En plus des raisons énumérées, une sensation de brûlure peut être accompagnée de maladies respiratoires, y compris une infection virale respiratoire aiguë (ARVI) ou une maladie respiratoire aiguë (IRA) avec lésions trachéales (trachéite aiguë).

Comme on peut le voir sur l'écrit, il est parfois difficile de comprendre de façon indépendante pourquoi il brûle dans la poitrine. C'est pourquoi seul un médecin doit être déterminé avec un diagnostic différentiel, en interprétant soigneusement les symptômes qui l'accompagnent et, si nécessaire, en utilisant des méthodes de recherche supplémentaires.

Quels autres symptômes caractéristiques peuvent s'accompagner d'une sensation de brûlure au cœur?

Avec la pathologie de l'un ou l'autre organe, divers symptômes sont généralement observés, bien qu'ils soient souvent les mêmes pour différentes maladies.

Par exemple, une toux associée à une sensation de brûlure dans la poitrine peut survenir à la fois dans la trachéite et dans la variante asthmatique de l'infarctus aigu du myocarde.

C'est pourquoi, lors de l'évaluation des symptômes de chaque patient, le médecin doit être extrêmement prudent.

douleur avec angine de poitrine et crise cardiaque

Avec la pathologie du cœur, la brûlure peut s'accompagner d'essoufflement ou d'une sensation de manque d'air.

Ainsi, avec un infarctus aigu du myocarde, la douleur derrière le sternum peut non seulement avoir un caractère brûlant, mais aussi pressant, et ne pas disparaître après une triple administration de nitroglycérine par voie sublinguale.

Une crise d'angine de poitrine s'accompagne également d'une forte sensation de brûlure dans le cœur, mais elle est arrêtée par une dose unique de nitroglycérine ou de sydnopharm.

inflammation du muscle cardiaque

Avec la myocardite, le patient a un essoufflement sévère et une incapacité à effectuer l'activité physique habituelle. Le patient présente un gonflement des membres inférieurs en raison d'une augmentation de l'insuffisance cardiaque. Il y a aussi des interruptions du travail du cœur jusqu'au développement de graves troubles du rythme cardiaque.

La péricardite se caractérise non seulement par des sensations de brûlure dans le sternum et le côté gauche de la poitrine, mais également par une douleur intense, s'intensifiant ou, inversement, se calmant avec un changement de position corporelle, par exemple, en se penchant en avant ou en se couchant.

Les brûlures cardiaques, alternant avec des douleurs aiguës sur une respiration profonde ou en levant les bras, sont caractéristiques de la névralgie intercostale due à l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Parfois, avec cette forme de thoracalgie (origine vertébrogène) dans la poitrine cuit de sorte que le patient est enclin à penser à une crise d'angine de poitrine.

Avec une inflammation de la paroi interne de la trachée causée par une infection virale ou bactérienne, le patient a une sensation de brûlure et une douleur derrière le sternum, accompagnées de fièvre et d'attaques de toux suffocante. Si le patient a une toux atroce et toux avec une augmentation de la fréquence respiratoire, comme cela se produit avec les crises d'asthme bronchique, une brûlure dans la zone cardiaque peut également le déranger..

Dans les maladies de l'œsophage et de l'estomac, les brûlures, les brûlures d'estomac et la douleur peuvent être localisées à la fois dans l'abdomen et dans la poitrine, ce qui est souvent pris par le patient pour brûler dans le cœur.

Le fait que la brûlure dans ce cas soit due à une pathologie de l'œsophage ou de l'estomac est mis en évidence par un lien clair entre les brûlures d'estomac et l'alimentation, surtout si le patient a violé le régime alimentaire et mangé des aliments gras ou frits. Souvent, ces patients ont des antécédents d'ulcère gastroduodénal dans la paroi de l'estomac..

Avec œsophagite, brûlures chimiques de l'œsophage, hernie hiatale, reflux gastro-œsophagien ou avec spasme de la section cardiaque de l'estomac (à l'endroit où l'œsophage passe dans l'estomac), en plus des brûlures dans la poitrine, dans la plupart des cas, il y a étouffement avec du liquide ou, inversement, des aliments solides, a augmenté Bave et incapacité à avaler de l'eau ou de la nourriture (dysphagie).

Comme vous pouvez le voir, une sensation de brûlure dans le cœur peut être causée par un certain nombre de maladies. Afin de savoir ce qui provoque une sensation de brûlure dans le cœur, vous devez consulter un médecin et, si nécessaire, effectuer une étude, qu'il vous prescrira.

Diagnostic et diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel comprend non seulement les différences de symptômes et de présentation clinique, mais également les données des méthodes d'examen instrumentales.

Ainsi, lors du traitement d'un patient souffrant de douleurs brûlantes au cœur, le médecin doit d'abord effectuer un électrocardiogramme (ECG) pour exclure la pathologie coronaire aiguë.

Il arrive souvent que le patient présente toutes les plaintes caractéristiques d'un infarctus aigu du myocarde, mais l'ECG ne montre aucun signe d'ischémie, de lésion ou de nécrose du myocarde. Dans de tels cas, les médecins disent que le cardiogramme est «en retard» et tous les critères ECG pour une crise cardiaque peuvent encore apparaître après quelques heures.

Dans le cas où le médecin s'inquiète de quelque chose dans le tableau clinique (plus de données pour une crise cardiaque), il nomme un test sanguin biochimique pour les marqueurs des dommages myocardiques (troponines, KFK, KFK-MB, AlAT, AsAT, etc.).

S'il y a une suspicion d'angine de poitrine, une sensation de brûlure dans le cœur pendant laquelle apparaît pendant l'activité du patient, il est nécessaire de mener une série d'études utilisant l'activité physique afin de provoquer une sensation de brûlure dans le cœur et de la fixer immédiatement sur un ECG si la sensation de brûlure est réellement causée par l'ischémie myocardique et l'angine de poitrine, respectivement. Ces tests comprennent l'ergométrie du vélo (VEM), un test sur tapis roulant et un test de marche de six minutes. De plus, ces tests sont utilisés non seulement pour établir l'angine de poitrine comme cause de brûlure cardiaque, mais aussi pour déterminer sa classe fonctionnelle.

Si un patient avec des plaintes de brûlure ne révèle pas de données pour une pathologie du muscle cardiaque, il est recommandé de subir une radiographie des poumons, une fibrogastroscopie (examen de l'œsophage et de l'estomac), ainsi qu'une consultation d'un neurologue et une radiographie de la colonne cervicale ou thoracique avec thoracalgie de genèse vertébrogène.

Ces études peuvent être menées à la fois à la clinique, si le patient s'est d'abord tourné vers son thérapeute local, et à l'hôpital d'urgence si le patient y a été emmené par une équipe d'ambulance suspectée de pathologie cardiaque.

Que faire en cas de brûlure au cœur?

La tactique des soins d'urgence si le patient a une sensation de brûlure dans la poitrine varie en fonction de la cause du symptôme..

Si le patient sait déjà ce qui provoque la sensation de brûlure dans la poitrine et que ce n'est pas sa première attaque pour le moment, il peut prendre indépendamment les médicaments que le médecin lui a prescrits précédemment..

Par exemple, lors d'une brûlure due à une crise d'angine de poitrine, un patient peut mettre 1 comprimé de nitroglycérine sous la langue ou injecter 1 à 2 doses de nitromint (nitrospray).

Avec l'intolérance aux nitrates, que l'on retrouve souvent chez les patients souffrant d'angine de poitrine, ainsi qu'avec une pression artérielle basse, vous pouvez prendre 0,2 mg de sydnopharm, bien qu'il n'agisse pas aussi instantanément que la nitroglycérine.

De plus, tout en conservant une sensation de brûlure dans le cœur, il est préférable d'appeler une ambulance pour examiner un professionnel de la santé.

Lorsqu'une sensation de brûlure dans la poitrine est provoquée par une maladie respiratoire aiguë, alors en tant que premiers secours, des médicaments antipyrétiques sont pris si la sensation de brûlure est accompagnée de fièvre.

Souvent chez les patients souffrant d'une grave crise d'asthme bronchique, il existe également une sensation de brûlure dans le sternum, due à une respiration fréquente et à des spasmes du muscle lisse des voies respiratoires.

Un médicament d'urgence dans ce cas est l'inhalation de médicaments provenant d'inhalateurs - salbutamol, berodual, etc..

  1. En cas de névralgie intercostale, accompagnée de brûlures au cœur, il est recommandé de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés (nise, kétorol) ou en injections (kétorol, diclofénac, méloxicam).
  2. Lorsqu'une sensation de brûlure dans la poitrine est provoquée par une œsophagite, un RGO ou un ulcère d'estomac, on peut prendre des inhibiteurs de la pompe à protons (oméprazole), des antagonistes des récepteurs H2 (ranitidine, famotidine, etc.) ou des antiacides (almagel, maalox, renny, etc.).
  3. Si un patient a une sensation de brûlure au cœur après avoir pris ou administré des médicaments d'urgence, il doit consulter un médecin.

Plus de traitements, prolongement de traitements

La thérapie après le soulagement d'une sensation de brûlure aiguë dans le cœur vise à traiter la maladie sous-jacente qui a provoqué un symptôme aussi désagréable. Cours habituellement prescrit ou administration continue des médicaments suivants:

  • En pathologie cardiaque - administration situationnelle de nitrates, utilisation prolongée ou continue de bêta-bloquants (bisoprolol, métoprolol, nébivolol), inhibiteurs de l'ECA (lisinopril, périndopril, énalapril), agents antiplaquettaires qui empêchent la formation de caillots sanguins dans le lit vasculaire (thromboAss, aspirine, aspirateur) dans certains cas, diurétiques (torasémide, furosémide, véroshpiron, indapamide, hypothiazide, spironolactone, etc.). Ici, il est important pour tout patient de comprendre que la brûlure cardiaque n'est qu'un symptôme provoqué par la pathologie des vaisseaux sanguins et du muscle cardiaque, par conséquent, le traitement de l'angine de poitrine ou de la myocardite avec péricardite doit être complexe. Cela signifie qu'une pilule avec une brûlure au cœur due à des maladies cardiaques ne sera clairement pas suffisante.
  • Avec pathologie de l'œsophage et de l'estomac - évolution (pendant une à deux semaines ou plus), prise d'oméprazole, d'antiacides et avec ulcère gastro-duodénal - antibiotiques.
  • Dans les maladies du système respiratoire - médicaments antibactériens avec un cours ne dépassant pas deux semaines (avec des infections respiratoires aiguës), médicaments antiviraux avec un cours ne dépassant pas 5-7 jours (SRAS) et en cas d'asthme bronchique - situationnel (berodual, salbutamol) ou permanent (Seretide, Foradil Combi, Spiriva) inhalation.
  • Avec névralgie intercostale - administration de cours (1-2 semaines) d'AINS (kétorol, movalis) et de relaxants musculaires (midocal), ou utilisation à long terme de chondroprotecteurs (avec ostechondrose de la colonne cervicothoracique) - arthrosique, chondrolon, structure, téraflex, etc..

Des complications sont-elles possibles si elles ne sont pas traitées?

Le plus grand danger lors d'une brûlure cardiaque est le risque que vous puissiez ignorer la pathologie coronarienne aiguë, en d'autres termes - une crise cardiaque ou des troubles graves du rythme cardiaque.

Pour éviter cela, le patient doit consulter un médecin à temps s'il a des sensations de brûlure dans le cœur, et le médecin, à son tour, évalue soigneusement les plaintes et l'anamnèse et interprète correctement les données de recherche.

Si la sensation de brûlure est causée par la pathologie d'autres organes situés dans la poitrine, en l'absence de diagnostic et de traitement en temps opportun, le patient peut développer une pneumonie, de l'asthme, un ulcère gastrique perforé ou un rétrécissement cicatriciel de l'œsophage dû à une œsophagite non traitée ou des brûlures de l'œsophage..

Vidéo: tromper les douleurs et brûler dans le cœur

Allez à la section:

  • Maladies cardiaques et aortiques
  • Les recommandations aux lecteurs de VesselInfo sont données par des médecins professionnels ayant une formation supérieure et une expérience dans un travail spécialisé.
  • L'un des principaux auteurs du site répondra à votre question..

Les questions de cette section sont actuellement répondues par: Sazykina Oksana Yuryevna, cardiologue, thérapeute

Vous pouvez remercier un spécialiste pour son aide ou soutenir le projet VesselInfo en utilisant un lien de paiement arbitraire.

Brûler au cœur: pourquoi se pose et que faire

Une sensation de brûlure dans le cœur est un signe dangereux.

S'il est détecté, il est urgent de se rendre à l'hôpital ou d'appeler une ambulance, si la condition est extrêmement grave, accompagnée d'autres symptômes potentiellement mortels.

Le tableau clinique qui a émergé peut témoigner du développement de diverses maladies des systèmes cardiovasculaire et autres. Pour identifier le véritable facteur causal, vous devrez subir un examen complet.

Cuit dans le cœur - qu'est-ce que c'est?

  • hypodynamie (manque d'activité physique);
  • malnutrition;
  • séjour fréquent dans des situations stressantes;
  • hyperdynamie (activité physique excessive);
  • abus de mauvaises habitudes;
  • manque de sommeil.

Les facteurs exprimés contribuent au développement de pathologies et de divers dysfonctionnements dans le corps, entraînant l'apparition de sensations désagréables dans la poitrine. Cependant, la source de la douleur n'est pas toujours le cœur. Parfois, il rayonne d'autres services, ce qui rend difficile la différenciation du processus pathologique principal.

Les causes

Les brûlures au cœur se manifestent le plus souvent pour les raisons suivantes:

  • Déséquilibre hormonal;
  • perturbation du muscle cardiaque;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • pathologie de la colonne vertébrale.

Dysfonctionnement cardiaque

La liste des pathologies du système cardiovasculaire, dans lesquelles il peut être ressenti comme brûlant dans la zone du cœur, est la suivante:

  • dystonie végétovasculaire (VVD);
  • infarctus du myocarde;
  • angine de poitrine.

VVD se développe en raison de la perturbation du système nerveux autonome. Une attaque de la maladie peut survenir en raison du stress, du surmenage, du rhume et d'autres facteurs. Le tableau clinique est dominé par les symptômes neurologiques et cardiaques:

  • légères coutures et douleurs thoraciques douloureuses;
  • tachycardie;
  • faiblesse générale;
  • vertiges;
  • tremblant dans le corps;
  • transpiration accrue;
  • coups de bélier;
  • mal de crâne;
  • crise de panique.

Une douleur intense ne se produit généralement pas. Dans la plupart des cas, le patient commence à ressentir une légère sensation de picotement dans la poitrine. Une attaque dure plusieurs minutes ou heures, selon la gravité de l'échec.

Avec l'infarctus du myocarde, le cœur brûle et le tableau clinique suivant apparaît:

  • engourdissement des membres et de la mâchoire inférieure;
  • manifestation de sueur froide;
  • blanchiment de la peau;
  • augmentation de la température;
  • difficulté à respirer
  • perturbation du rythme cardiaque;
  • perte de conscience.

Parfois, le patient commence à se sentir étourdi et il y a une probabilité de choc. La douleur ne s'arrête pas avec la nitroglycérine.

L'angine se caractérise par une sévérité et une douleur sourde à gauche (du côté du muscle cardiaque). Elle peut donner dans la main gauche et l'omoplate. Les sensations désagréables sont éliminées en prenant de la «nitroglycérine. La cause de l'attaque est souvent une surcharge physique ou un stress vécu..

Problèmes gastro-intestinaux

Une sensation de brûlure dans le cœur peut signifier le développement de maladies gastro-intestinales. Très probablement, le problème est la formation d'une hernie diaphragmatique. Le patient peut ressentir une gêne accrue pendant la toux et la flexion. Le processus pathologique s'accompagne de brûlures d'estomac, de nausées jusqu'aux vomissements, d'insuffisance respiratoire et d'éructations. Après avoir mangé, l'estomac gonfle et une tachycardie apparaît..

Maladies de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose est une raison fréquente de douleur aiguë et de brûlure dans la poitrine. L'essence du problème est le pincement des racines nerveuses dû à la déformation des vertèbres ou au déplacement des disques intervertébraux.

Une personne souffrant d'ostéochondrose peut être «emportée» (engourdie) des mains et montrer des signes de paresthésie. Le tableau clinique est aggravé en fin d'après-midi et un léger soulagement se produit le matin. La douleur est particulièrement ressentie lors des mouvements et de la respiration..

Déséquilibre hormonal

Un déséquilibre de l'équilibre hormonal qui peut provoquer une sensation de brûlure dans le cœur se produit chez les femmes pendant la ménopause. Elle s'accompagne des symptômes suivants:

  • défaillances du système digestif;
  • changement dans le contexte psycho-émotionnel;
  • tachycardie;
  • coups de bélier;
  • l'ostéoporose;
  • syndrome métabolique.
  • Le cœur brûle généralement pendant la «marée». C'est une vague chaude qui se propage dans tout le corps. Ce symptôme se manifeste peu de temps avant la ménopause ou quelques années après.

    Premiers secours

    Les brûlures cardiaques se manifestent pour certaines raisons, sachant que vous pouvez essayer d'empêcher le développement du processus pathologique et de savoir évidemment quoi faire pour arrêter l'attaque. Les mesures de premiers soins sont sélectionnées en fonction du tableau clinique:

    • L'attaque de la dystonie végétative-vasculaire et les marées caractéristiques de la ménopause peuvent être arrêtées en prenant un sédatif (Negrustin, Deprim).
    • En cas d'hypertension artérielle et de troubles du rythme cardiaque, des médicaments aux propriétés antihypertensives et antiarythmiques sont utilisés («Quinidine», «Rhythmorm»). Vous pouvez compléter le traitement avec des sédatifs..
    • L'inconfort causé par la pathologie de la colonne vertébrale est arrêté par des comprimés ayant des effets anti-inflammatoires et analgésiques (Movalis, Diclofenac).
    • Une attaque d'angine de poitrine est soulagée en prenant de la nitroglycérine. Le médicament dilate les vaisseaux coronaires et réduit la demande en oxygène du myocarde..
    • Les brûlures d'estomac peuvent être éliminées si vous prenez un médicament du groupe des antiacides ("Almagel", "Rennie"). Ils sont créés à base de substances (aluminium, magnésium), à l'aide desquelles l'acide chlorhydrique est neutralisé..

    Après avoir pris des médicaments, le patient doit se reposer. La pièce doit être bien ventilée et le cou et la poitrine doivent être exempts de vêtements serrés. Un appel d'ambulance est nécessaire lorsqu'il y a une sensation de brûlure prononcée, qui ne peut pas être arrêtée par les moyens vocaux. L'équipe de médecins visiteuse devrait parler des symptômes de harcèlement et des mesures prises à la maison.

    Sélection de spécialistes

    S'il y a une sensation de brûlure dans la poitrine, l'aide des médecins suivants peut être requise:

    Spécialiste
    CardiologueMaladie cardiovasculaire
    GastroentérologueProblèmes gastro-intestinaux
    NeurologuePathologie du système nerveux
    GynécologueMaladies génitales féminines

    Le thérapeute aidera à déterminer le choix d'un spécialiste. Il prescrira des examens et, en fonction de leurs résultats, il indiquera quel médecin étroitement ciblé demander de l'aide pour plus.

    Diagnostique

    • fibrogastroduodénoscopie;
    • imagerie par résonance magnétique et calculée;
    • électrocardiogramme;
    • tests sanguins et urinaires;
    • échographie;
    • coronarographie;
    • radiographie.

    De plus, une surveillance quotidienne de l'ECG et de l'ergométrie du vélo peut être nécessaire, surtout si une pathologie cardiaque est suspectée. Diagnostiqué après avoir reçu tous les résultats d'examen..

    Caractéristiques du traitement

    Quelle que soit l'intensité de la brûlure dans le cœur, il est conseillé au patient de consulter un médecin. Toute maladie est beaucoup plus facile à guérir dans les premiers stades, alors n'hésitez pas. Le cours de la thérapie, en fonction du facteur causal, est le suivant:

    • Les pathologies cardiologiques sont éliminées par des médicaments. Le régime de traitement est complété par des remèdes populaires. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale sera nécessaire.
    • Les maladies gastro-intestinales sont traitées avec des médicaments et un régime strict. Une hernie diaphragmatique nécessite souvent une intervention chirurgicale.
    • Ils essaient de traiter les pathologies du dos avec de la physiothérapie, de la physiothérapie et des médicaments avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques..
    • La perturbation du fond hormonal est éliminée par les médicaments hormonaux et les sédatifs.

    Une sensation de brûlure dans la poitrine peut être soit le signe d'une maladie dangereuse du système cardiovasculaire, soit le symptôme d'un dysfonctionnement de l'équilibre hormonal ou de la section autonome. Pour établir un schéma thérapeutique, vous devrez subir un examen complet. Sur la base des résultats diagnostiques obtenus, le médecin choisira des méthodes thérapeutiques efficaces.

    Brûlure au cœur: causes possibles et que faire?

    Brûler au cœur est un signe alarmant. Il peut parler non seulement des maladies circulatoires, mais aussi des dommages au système nerveux, des troubles hormonaux et des problèmes gastro-intestinaux.

    Maladies cardiaques et vasculaires

    Le plus souvent, la cause de ce symptôme est une maladie du système cardiovasculaire:

    • CHD (angine de poitrine, crise cardiaque).
    • Insuffisance ventriculaire gauche aiguë.
    • Péricardite.
    • Anévrisme aortique exfoliant.

    Angine de poitrine

    Selon les statistiques, la cause la plus fréquente de brûlures légères est l'angine de poitrine ou «angine de poitrine». Ce syndrome clinique est associé à un flux sanguin insuffisant vers le myocarde. Elle survient chez 15% des adultes de plus de 65 ans.

    La pathologie se manifeste sous forme de crises. Ils provoquent leur activité physique inhabituelle, l'hypertension artérielle, le stress, la suralimentation, l'hypothermie ou la surchauffe.

    L'angine de poitrine est caractérisée par:

    • douleurs sourdes, pressantes, douloureuses, brûlantes derrière le sternum à gauche (comme si un feu brûle, brûle, il devient très chaud ou cuit dans le cœur);
    • étendue au cou, à l'épaule gauche, au bras;
    • oppression thoracique.

    La durée de chaque attaque est en moyenne de 1 à 15 minutes. Facilite l'état du patient en prenant des nitrates et des médicaments de type nitrate (nitroglycérine, Isoket. Nitromint).

    Crise cardiaque

    L'infarctus du myocarde est une affection aiguë causée par la nécrose d'une partie du muscle cardiaque.

    • douleurs intenses de la même localisation que l'angine de poitrine. Parfois, en plus du côté gauche, la douleur donne à l'épaule et au bras droit, au dos entre les omoplates, le haut de l'abdomen;
    • sensation de forte compression, lourdeur, brûlure, chaleur dans la région du cœur;
    • forte faiblesse, excitation, anxiété, peur de la mort;
    • manque d'air;
    • tachycardie de fréquence cardiaque;
    • TA irrégulière - fluctuations de haute à basse pression et vice versa;
    • arythmie, interruptions du rythme cardiaque;
    • pâleur aiguë de la peau, sueur froide et moite;
    • parfois nausées et vomissements;
    • rarement - une augmentation de la température à 38-38,5 degrés.

    Les patients décrivent leurs sentiments de différentes manières: «chaud, cuit dans la poitrine», «quelque chose presse et brûle dans la région du cœur», «il est difficile de respirer». Des symptômes similaires peuvent survenir à la fois après un surmenage (physique, émotionnel) et au repos.

    Contrairement à l'angine de poitrine, avec une crise cardiaque, les nitrates n'ont pas la bonne efficacité, et le bien-être du patient se détériore rapidement.

    Cette condition nécessite un appel immédiat à l'ambulance (chaque minute compte!) Et l'hospitalisation de la victime dans un hôpital.

    Pathologie de la colonne vertébrale

    En plus des maladies cardiaques, une sensation de brûlure dans la région du cœur peut également survenir avec des problèmes de colonne vertébrale.

    Ostéochondrose

    L'ostéochondrose est une maladie basée sur des changements dégénératifs-dystrophiques des disques intervertébraux (MTD). Avec la progression de la maladie, les disques commencent à faire saillie, des ostéophytes pathologiques se forment. La compression des vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses se produit, ce qui provoque le développement de symptômes négatifs.

    Il brûle, fait mal, fait des ajustements et des pincements, cuit, pique, chatouille près du cœur, il semble qu'il démange à l'intérieur, des démangeaisons apparaissent - généralement avec une ostéochondrose de la colonne thoracique.

    Aussi, avec cette pathologie, on ressent:

    • diminution de la sensibilité, engourdissement des mains;
    • paresthésie (picotements, chair de poule rampante sur la peau);
    • douleur au milieu entre les omoplates;
    • gêne respiratoire (difficulté à respirer), parfois essoufflement;
    • raideur des mouvements dans la poitrine;
    • spasme, tension douloureuse des muscles du dos.

    Les manifestations sont améliorées lors de l'activité physique (flexion, flexion du corps), des mouvements respiratoires. Parfois, une attaque de douleur se produit au repos (généralement la nuit).

    Nerf pincé

    Des symptômes similaires sont observés avec des nerfs pincés au niveau de 1 à 12 vertèbres thoraciques.

    Cela ressemble à une cardiopathie ischémique: une personne qui fait mal, écrase, brûle, parfois pince dans la moitié gauche de la poitrine. Lorsque vous essayez de respirer profondément ou de vous retourner brusquement, l'inconfort s'intensifie. Habituellement, ces douleurs sont constamment perturbées et mal traitées avec des analgésiques «standard», mais peuvent être périodiques, comme des attaques.

    De plus, le patient se plaint de violations de la sphère motrice ou sensorielle, souvent sa main sur le côté de la lésion est engourdie ou emportée.

    Névralgie intercostale

    Cette pathologie est caractérisée par une inflammation aseptique (non infectieuse) des nerfs périphériques qui s'étendent le long de la côte. Se développe le plus souvent sous l'influence d'une hypothermie locale.

    Avec cette maladie, des brûlures aiguës unilatérales, des picotements, des pincements dans la poitrine se produisent également (si les nerfs sont affectés à gauche, les patients les caractérisent souvent comme des brûlures dans le cœur).

    Cependant, contrairement à l'angine de poitrine:

    • l'inconfort ne se propage que le long de l'arc intercostal;
    • il n'y a pas d'irradiation dans l'épaule, le bras;
    • la douleur s'intensifie avec la respiration, les mouvements de la colonne vertébrale;
    • l'inconfort est bien arrêté en prenant des AINS (Ibuprofène, Ketanov).

    Dystonie végétative-vasculaire

    Brûle souvent le cœur et avec des troubles neurologiques, en particulier le VSD.

    Dans le même temps, les sensations désagréables s'accompagnent de:

    • fluctuation de pression;
    • un changement de la fréquence cardiaque, à la fois vers le haut et vers le bas;
    • maux de tête;
    • faiblesse, fatigue;
    • intolérance au froid et à la chaleur.

    En outre, l'inconfort se produit souvent avec la névrose, un stress sévère.

    Déséquilibre hormonal

    La perturbation endocrinienne est une autre cause fréquente de pathologie. Tout d'abord, un tel symptôme est caractéristique de l'hyperthyroïdie - augmentation de l'activité hormonale de la glande thyroïde.

    En plus des douleurs thoraciques, les patients atteints de ce trouble sont préoccupés par:

    • tachycardie;
    • perte de poids soudaine due à une augmentation de l'appétit;
    • irritabilité, anxiété;
    • transpiration excessive;
    • mains tremblantes;
    • troubles des selles, diarrhée;
    • effervescence, gonflement des paupières;
    • fragilité des ongles, des cheveux;
    • chez les femmes - troubles du cycle, chez les hommes - impuissance.

    La brûlure derrière le sternum est l'un des signes d'un déséquilibre hormonal pendant la ménopause..

    De plus, les femmes au stade préménopausique:

    • endolori et étourdi;
    • des bouffées de chaleur et une forte transpiration sont observées;
    • perturbé par l'irritabilité, les larmes;
    • le sommeil s'aggrave;
    • démangeaisons (démangeaisons) de la peau, le nombre de rides augmente;
    • les doigts deviennent engourdis;
    • diminution de la libido;
    • le poids corporel augmente.

    Hernie paraœsophagienne

    Parce que la grande partie topographique de l'estomac est située dans l'épigastre, les problèmes digestifs imitent souvent la cardialgie.

    Des douleurs brûlantes sont observées avec une hernie paraœsophagienne - un déplacement pathologique de la section cardiaque de l'estomac dans la cavité thoracique. Cette condition est accompagnée de brûlures d'estomac, de difficultés à avaler, de hoquet. Aussi malade malade après des repas copieux.

    Méthodes de diagnostic différentiel

    S'il y a des douleurs brûlantes dans la poitrine, il est nécessaire de subir un examen pour en découvrir la cause. Sur la base de l'examen clinique et des données d'examen, le spécialiste sera en mesure d'établir un diagnostic précis et de prescrire le traitement approprié.

    Dans ce cas, un diagnostic différentiel est effectué entre toutes les maladies décrites ci-dessus:

    Nature de la douleurSymptômes supplémentairesDonnées d'examen cliniqueDonnées de l'Enquête
    Maladies cardiaques et vasculairesDouleurs, brûlures, irradiant vers l'épaule et le bras gauche
    • dyspnée;
    • fluctuations de la pression artérielle;
    • tachycardie;
    • troubles autonomes (pâleur, sueurs froides).
    • hypertension artérielle / hypotension;
    • bruits cardiaques étouffés pendant l'auscultation;
    • augmentation de la fréquence cardiaque.
    • signes d'ischémie / nécrose myocardique sur un ECG;
    • signes de rétrécissement / obstruction des artères coronaires pendant l'angiographie coronaire.
    Pathologie de la colonne vertébraleTir, brûlure, aggravé par la respiration et les mouvements de la colonne vertébrale
    • troubles de la sensibilité périphérique;
    • douleur le long de la colonne vertébrale;
    • spasme des muscles squelettiques.
    Palpation douloureuse de la colonne vertébrale.Signes de changements dégénératifs-dystrophiques dans la MTD thoracique.
    Névralgie intercostalePicotements le long de l'espace intercostalSont absentsPalpation douloureuse le long de l'espace intercostal.
    VSDIncertain (faible à intense), écrasant, parfois brûlant
    • fluctuations de la pression artérielle;
    • maux de tête;
    • troubles autonomes.
    Le diagnostic spécifique est difficile et consiste en l'exclusion de la pathologie organique.
    Troubles hormonauxIntermittent, non associé à l'activité physique et aux mouvements respiratoiresChangements pathologiques de tous les organes et systèmes.Troubles hormonaux Dans l'hyperthyroïdie:

    Avec préménopause:

    Hernie paraœsophagienneIntensité plus souvent persistante, modérée ou faible
    • brûlures d'estomac;
    • éructations aigres;
    • la nausée.
    Augmentation de la douleur lors de la palpation de l'abdomen dans l'épigastre.Détection de hernie pendant la radiographie, FGDS.

    Que faire et comment être traité?

    Que faire pour se débarrasser de la douleur pour toujours? Le traitement de la brûlure dans le cœur ne commence qu'après que la cause profonde du symptôme a été établie.

    Techniques de premiers soins

    Les premiers secours sont déterminés en fonction du tableau clinique:

    1. L'angine de poitrine doit arrêter l'activité physique et boire 1 à 2 doses de nitroglycérine ou de ses analogues. Ces agents dilatent les artères coronaires et réduisent la demande en oxygène du myocarde..
    2. Si la douleur persiste et que la victime présente des signes de crise cardiaque, il est nécessaire d'appeler une équipe d'ambulance. Pendant que les médecins voyagent, le patient doit essayer de ne pas s'inquiéter, de prendre une position allongée avec la tête surélevée, de fournir un accès libre à l'air frais.
    3. L'inconfort causé par les maladies de la colonne vertébrale et la névralgie intercostale est éliminé avec des comprimés anti-inflammatoires et analgésiques (Movalis, Ketanov).
    4. Vous pouvez essayer d'arrêter l'attaque de la douleur avec VSD en prenant un sédatif (Deprim, Novopassit).
    5. Les brûlures d'estomac et les brûlures provoquées par une hernie diaphragmatique sont réduites par les médicaments du groupe antiacide (Rennie, Almagel).

    Traitement des pathologies provoquantes

    Quelle que soit l'intensité des symptômes, si une personne est blessée et désagréable, cela vaut la peine de consulter un médecin.

    • thérapeute;
    • cardiologue;
    • neuropathologiste (vertébrologue);
    • endocrinologue;
    • gynécologue;
    • gastroentérologue.

    Les maladies du système circulatoire sont traitées principalement de manière conservatrice, à l'aide d'une correction du mode de vie, de l'abandon de l'alcool et du tabagisme, un ensemble sélectionné de médicaments: nitrates, antihypertenseurs, antiagrégants pour l'amincissement du sang. Une crise cardiaque nécessite des soins intensifs au service de soins intensifs et, selon les indications, une intervention chirurgicale (stenting, pontage aortocoronarien).

    Avec les pathologies du dos, une activité physique adéquate est prescrite (par exemple, courir, il est préférable de préférer la thérapie par l'exercice), le massage, la physiothérapie et avec exacerbation - de courtes séries de médicaments à effet anti-inflammatoire.

    Avec le VVD, la correction du mode de vie et l'activité physique sont nécessaires. Si la psychosomatique est à la base des violations, les pratiques spirituelles, le yoga, l'aromathérapie seront utiles.

    Les troubles endocriniens sont éliminés par correction hormonale. Les médicaments de choix sont les thyréostatiques (Merkazolil, Tyrosol) avec syndrome d'hyperthyroïdie et les THS avec ménopause.

    Dans le traitement de la hernie diaphragmatique, le respect strict du régime alimentaire aide. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire.

    Il est difficile de comprendre indépendamment ce que signifie une brûlure dans la poitrine. Par conséquent, ce symptôme ne doit pas être ignoré. Un accès rapide à un médecin vous aidera à vous débarrasser de l'inconfort et à éviter le développement de complications graves.

    Dmitrieva Julia (Sych) - En 2014, elle a obtenu son diplôme avec distinction de l'Université médicale d'État de Saratov du nom de V.I. Razumovsky. Travaille actuellement en tant que cardiologue 8 SGKB en 1 k / o.

    Brûlures et brûlures au cœur: quelles pourraient-elles être, causes possibles, traitement

    Une sensation de brûlure dans la poitrine est un symptôme courant, indiquant diverses conditions pathologiques. Des sensations douloureuses peuvent survenir à gauche et à droite du sternum et au centre.

    Une douleur thoracique brûlante peut être le premier signe d'une maladie cardiovasculaire. Il n'est pas rare que ce symptôme indique une violation du travail d'autres organes internes..

    Causes de brûlure au cœur

    L'organe principal, situé dans le sternum, est le muscle cardiaque, il est responsable de la circulation du sang dans tout le corps.

    Le cœur dans la poitrine est localisé avec un léger décalage vers la gauche. Par conséquent, des sensations douloureuses sont notées au milieu du sternum, et non sur le côté gauche, comme la plupart de ceux qui ne connaissent pas.

    • Crise cardiaque La présence de cette condition dangereuse est indiquée par une attaque d'angine de poitrine, qui ne passe pas longtemps et n'est pas éliminée à l'aide de médicaments. La principale symptomatologie clinique qui indique un infarctus du myocarde est la douleur et les brûlures au cœur. Dans cette condition, des soins médicaux urgents sont nécessaires, vous devez contacter une ambulance ou livrer le patient à l'hôpital vous-même.
    • Maladie de Titz. Les pathologies de la poitrine et des articulations du cartilage sont la cause de la rougeur et du gonflement des articulations du cartilage, qui sont situées sur le sternum. Des brûlures et des douleurs dans la région du cœur surviennent lors des mouvements de la poitrine lors d'un travail physique actif. La douleur dure longtemps, passe après l'utilisation d'analgésiques.
    • Angine de poitrine (angine de poitrine). Sensations douloureuses et brûlures dans la poitrine - cela peut être le premier symptôme du développement de l'angine de poitrine. Une gêne et une compression dans le sternum, en règle générale, apparaissent après un surmenage psychologique ou physique excessif, cette condition a tendance à progresser et disparaît si vous vous calmez ou terminez un travail physique. Le plus souvent, la durée de l'attaque ne dépasse pas 15 minutes.
    • Myocardite. La cause du développement de la maladie peut être des dommages au muscle cardiaque, par exemple, après une infection bactérienne, en raison d'une réaction allergique ou de pathologies auto-immunes. S'il brûle et brûle dans la région du cœur, cela peut indiquer l'apparition de cette condition pathologique.
    • Anévrisme aortique. La maladie met la vie en danger et n'est pas rarement fatale. Lors de l'apparition de cette pathologie, une sensation de brûlure dans la poitrine se développe de manière inattendue et sans progression progresse instantanément - une douleur est donnée aux membres, au dos et au péritoine. Un pouls n'est pas ressenti sur les veines radiales et la douleur n'est pas arrêtée même avec l'aide d'analgésiques puissants. Tous les symptômes de cette maladie sont assez dangereux, par conséquent, si une personne se plaint de cette condition, il est urgent d'effectuer un ECG.
    • Thromboembolie des poumons. La cause de la maladie est la thrombose des veines des membres inférieurs. Un caillot de sang se détache d'une artère sanguine et commence à migrer dans tout le corps. Il y a de grandes chances que cette condition puisse provoquer un blocage des artères, qui à son tour provoquera une ischémie des tissus endommagés. Les principaux symptômes, en plus de la douleur dans la région du cœur, qui s'intensifie pendant la respiration, comprennent la toux avec libération des expectorations sanguines, l'essoufflement. La thromboembolie nécessite des soins médicaux urgents, cette condition peut être fatale.
    • Zona. Au cours de cette maladie cutanée de nature virale, une éruption cutanée, des démangeaisons apparaissent. Avant l'apparition d'une éruption cutanée sur le corps, des symptômes de névralgie sont notés. Le plus souvent, avec cette pathologie, des dommages unilatéraux se produisent. Une légère sensation de brûlure dans la poitrine apparaît à partir d'autres pathologies virales similaires. De plus, une faiblesse, des vomissements, des maux de tête peuvent être notés..
    • Malformations cardiaques. Pendant la structure anormale de l'aorte, un cœur surchargé commence à se contracter plus rapidement, cela est dû à une augmentation de la demande en oxygène du muscle cardiaque. À un certain moment, en raison d'un travail actif, un dysfonctionnement commence, qui se traduit par des brûlures et des douleurs dans le sternum, qui sont des coutures, des poussées de pression se produisent également, une fatigue élevée, un gonflement des jambes, une faiblesse générale.
    • Cardionévrose (névrose cardiaque). La raison du développement de cette maladie est un stress mental constant et un stress régulier. Souvent, le développement d'une pathologie est indiqué par des sensations de brûlure douloureuses qui se produisent dans le côté droit de la poitrine, mais d'autres symptômes désagréables peuvent également apparaître. La douleur pendant la névrose cardiaque dure assez longtemps, elle n'est pas causée par le stress physique, mais est soulagée par l'utilisation de sédatifs.
    • Péricardite. La maladie a souvent une étiologie d'origine infectieuse, car la pathologie est causée par des bactéries nocives. Le processus inflammatoire de la membrane cardiaque provoque également une sensation de brûlure dans la poitrine et un état de fièvre indique l'apparition d'une intoxication. La péricardite diffère des autres maladies cardiaques en ce que la douleur dépend de la posture du corps. Dans ce cas, la toux et la respiration rapide augmentent la douleur. Le médecin écoute les souffles cardiaques pendant l'auscultation.
    • Rhumatisme. Cette pathologie affecte le muscle cardiaque et ses membranes, de sorte que les sensations douloureuses et d'autres symptômes sont considérés comme le stade initial des complications rhumatismales.

    Autres causes de brûlure au cœur

    D'autres causes de brûlure peuvent également provoquer une sensation de brûlure. Les plus courants sont:

    Pendant les brûlures d'estomac, en règle générale, il y a une sensation de brûlure et une douleur dans l'œsophage. La sensation d'inconfort peut durer assez longtemps et s'accompagner de rots. Vous pouvez vous débarrasser de cette condition en buvant un verre d'eau avec du soda. Si l'inconfort sous la forme d'une sensation de brûlure dans l'œsophage apparaît régulièrement, vous devez consulter un gastro-entérologue.

    Parmi les autres pathologies du tractus gastro-intestinal, la cause de la brûlure est le reflux de l'œsophagite, un processus inflammatoire dans l'œsophage. La maladie s'exprime par le fait que le suc gastrique est éjecté dans l'œsophage et commence à corroder sa muqueuse. La douleur est notée sous le sternum et dure longtemps..

    De plus, une sensation de brûlure provoque des pathologies du système respiratoire:

    Les maladies infectieuses, qui s'accompagnent d'une augmentation de la toux et de la fièvre, sont la principale cause de douleur cardiaque. L'inconfort peut être permanent ou se produire exclusivement pendant la toux, être donné au milieu du sternum ou se déplacer dans une certaine direction. Avec la pleurésie, des symptômes douloureux sous forme de brûlure sont localisés dans la poitrine.

    De plus, les maladies infectieuses comportent également des symptômes désagréables dans ce domaine. Il peut également y avoir de la fièvre, une gêne lors de la déglutition, une toux sèche, une sensation de brûlure.

    La cause de la douleur dans la région du cœur peut être un stress sévère et des troubles émotionnels. Souvent, les patients notent cette condition, bien que physiquement leur corps soit complètement sain. De plus, la sensation de brûlure est permanente et ne disparaît pas lors de l'utilisation de certains médicaments ou du changement de posture corporelle.

    Important! Ces douleurs dans la zone cardiaque entraînent une détérioration de l'appétit, une fatigue accrue et une distraction. Dans ce cas, vous devez contacter un psychologue.

    Méthodes de diagnostic: quels examens vous devez subir?

    Le diagnostic différentiel consiste non seulement à déterminer les symptômes cliniques de la maladie, mais aussi à diverses méthodes d'examen.

    Thromboembolie pulmonaire (EP)

    S'il y a une sensation de brûlure et des brûlures dans le cœur, le patient est d'abord envoyé à un ECG. Cet examen élimine le syndrome coronarien. Si l'ECG détermine l'état normal, le diagnostic est effectué dans une direction différente..

    Avec des symptômes de douleur cardiaque, le patient doit également consulter un rhumatologue, un gastro-entérologue et un endocrinologue, les femmes pendant la ménopause doivent être examinées par un gynécologue. Les examens suivants sont prescrits au patient:

    • Cardiographie ECHO;
    • radiographie du sternum;
    • IRM
    • test sanguin.

    Les méthodes d'examen sont sélectionnées en tenant compte des symptômes cliniques spécifiques du patient. La thérapie vise à éliminer la cause de la sensation de brûlure. Le traitement symptomatique le plus couramment utilisé. Si le diagnostic d'une crise cardiaque est confirmé, une hospitalisation urgente d'une personne sera nécessaire.

    Le choix des méthodes de diagnostic instrumentales dépendra également de la manifestation de la gravité de la maladie. La tomodensitométrie ou l'IRM sont effectuées pour déterminer avec précision la maladie si, après avoir effectué d'autres méthodes de diagnostic,.

    Comment et comment traiter ce symptôme

    La thérapie vise non pas à se débarrasser des symptômes désagréables, mais à traiter directement la cause de cette condition. Le plan de traitement est élaboré par le médecin après le diagnostic:

    • Pendant la myocardite et les maladies rhumatismales, un traitement antiviral et antibactérien est prescrit. De plus, des antihistaminiques, des immunosuppresseurs et des anti-inflammatoires sont prescrits.
    • Le traitement des maladies du système cardiovasculaire est effectué dans des conditions stationnaires. La thérapie symptomatique implique l'utilisation de Valocordin et de nitroglycérine.
    • Pendant les pathologies du tube digestif, des médicaments antispasmodiques et antiacides sont utilisés. Si des brûlures apparaissent après avoir mangé, alors des médicaments antiulcéreux prescrits: Famotidine, Omez. Ces médicaments aident à éliminer les symptômes..
    • Pour restaurer le fonctionnement normal du cœur, des médicaments cardiotrophes sont utilisés: Phosphaden, Carnitine.
    • Pendant l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés: nimésulide, méloxicam. Pour le soulagement des sensations douloureuses, les spasmes musculaires sont prescrits par des relaxants musculaires: Tolpérisone, Midocalm.
    • Avec les pathologies du système respiratoire, des agents antibactériens sont utilisés. Pour soulager les symptômes désagréables, un traitement par inhalation avec une solution saline est utilisé..

    Si, en plus de la douleur dans la région cardiaque, d'autres symptômes de la maladie apparaissent qui ne sont pas associés au système cardiovasculaire, utilisez ce qui suit:

    • Pendant l'ostéochondrose, un régime est nécessaire, une physiothérapie est prescrite et des médicaments sont utilisés. Il est également conseillé au patient de choisir une posture spécifique dans laquelle la douleur n'est pas si prononcée.
    • En cas de brûlures d'estomac, une nutrition et des médicaments appropriés sont recommandés. Lors d'une augmentation de l'acidité dans le tube digestif, des médicaments sont prescrits pour neutraliser l'acide chlorhydrique. Mais la hernie œsophagienne ne peut être enlevée que chirurgicalement.
    • Pendant VVD, des sédatifs sont prescrits au patient..
    • Pour les femmes ménopausées, des médicaments à base d'œstrogènes sont utilisés..

    L'automédication est interdite, car de graves complications peuvent être causées, cela entraînera des conséquences négatives..

    Prévention et recommandations

    Si la brûlure se produit régulièrement, cette condition ne peut pas être autorisée si certaines règles sont respectées:

    • dormir pendant au moins 8 heures;
    • exclure la restauration rapide, les aliments gras et fumés, l'alcool du menu du jour. Le régime quotidien doit être équilibré et fractionné avec beaucoup de fruits frais, céréales, produits laitiers;
    • observer un mode de vie sain;
    • promenades quotidiennes;
    • effectuer des examens préventifs;
    • traiter à temps diverses pathologies.

    Les brûlures dans la poitrine sont un symptôme assez courant, indiquant un dysfonctionnement du tube digestif, du muscle cardiaque, des organes respiratoires, du système nerveux central. Pour accélérer le processus de traitement, n'ignorez pas cette symptomatologie, mais contactez immédiatement le médecin approprié.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite