Uvéite: symptômes, diagnostic, prévention et traitement

L'inflammation des organes de la vision est toujours désagréable et dangereuse, en particulier lorsque la choroïde est impliquée dans le processus, qui participe à toutes les fonctions complexes de l'œil et sert de médiateur entre les processus métaboliques locaux (intraoculaires) et généraux du corps humain. Cette membrane est également appelée tractus uvéal et représente la partie la plus étendue du globe oculaire; elle est représentée anatomiquement par l'iris, le corps ciliaire et le tissu vasculaire (choroïde). Le nom collectif du processus inflammatoire dans cette partie de l'œil est uvéite. Il représente environ la moitié de tous les problèmes ophtalmiques humains.

Anatomie et espèces

Le tractus uvéal est situé entre la sclère (capsule oculaire) et la surface postérieure de l'organe de vision (rétine). Dans la section antérieure, il y a un iris avec une pupille et un corps ciliaire (ciliaire), ce qui permet de changer la forme de la lentille et de mettre en œuvre le processus d'accommodation. L'inflammation de cette partie du globe oculaire est appelée iritis et iridocyclite. Le compartiment postérieur du tractus uvéal est sa propre choroïde ou choroïde, qui tapisse la surface de la rétine jusqu'au nerf optique. Le processus inflammatoire s'appelle ici choriorétinite. Avec des dommages au tronc nerveux, une névoveite peut se développer.

L'uvéite est une maladie extrêmement courante en raison de la grande ramification des vaisseaux de l'œil et de la lente circulation sanguine en eux, ce qui favorise le retard des microbes qui sont arrivés ici et leur reproduction. Une autre caractéristique du tractus vasculaire est la séparation des sources d'approvisionnement en sang pour les structures des sections antérieure et postérieure du réseau artériel ciliaire. Cela crée les conditions pour l'occurrence isolée du processus inflammatoire et la séparation de la pathologie en uvéite postérieure et antérieure. Dans ce cas, les causes, les symptômes et le traitement de ces deux formes seront également différents. Parfois, l'inflammation se propage à toutes les parties du tractus uvéal, dans ce cas, elles parlent de panuveitis.

Selon la façon dont la maladie apparaît, les types d'inflammation des voies vasculaires de l'œil suivants sont distingués:

  1. Uvéite exogène - est associée à la pénétration d'une infection de l'extérieur dans les structures internes du globe oculaire (processus primaire). Cela inclut les lésions oculaires post-traumatiques..
  2. Uvéite endogène - se produit avec la propagation hématogène de la microflore pathogène à partir d'autres foyers du corps (amygdalite, sinusite, méningite, etc.). Dans ce cas, ils parlent de la nature secondaire de la maladie..

Les causes

L'inflammation du tractus uvéal fait référence à des maladies polyétiologiques.

Les causes les plus connues de cette pathologie:

  1. Infection - provoque plus de la moitié de tous les cas d'uvéite. Les microbes peuvent pénétrer dans les yeux de l'extérieur ou de l'intérieur du corps, à partir des foyers d'inflammation chronique. Le plus souvent, les agents pathogènes sont les virus de l'herpès (uvéite herpétique), les champignons, la chlamydia, le cytomégalovirus, les streptocoques, mycobacterium tuberculosis, le toxoplasma, le tréponème pâle et les micro-organismes simples. Le traitement dépendra du type d'agent pathogène..
  2. Allergie - aux médicaments, aux aliments, aux vaccins, à la laine, à la poussière, au pollen des plantes. Pour l'occurrence, il est nécessaire d'avoir une sensibilisation de l'organisme à un certain type d'allergène.
  3. Maladies du tissu conjonctif de nature systémique (polyarthrite rhumatoïde, lupus, sclérodermie), psoriasis, sarcoïdose, pathologie auto-immune (glomérulonéphrite, thyroïdite), maladies du système hématopoïétique et autres.
  4. Blessures - brûlures, corps étrangers.
  5. Problèmes ophtalmiques tels que kératite, blépharite, ulcères cornéens, conjonctivite.
  6. Pathologie endocrinienne - diabète décompensé.
  7. Causes idiopathiques - indéterminées lors de l'examen.

Symptômes et évolution

Le tableau clinique dépend de la place et du volume du processus inflammatoire, du facteur étiologique et de la réaction immunologique générale du corps. Dans 80% des cas, les patients sont diagnostiqués avec une uvéite antérieure. Dans la première étape, elle peut se manifester par un flou des yeux, une sensation de lourdeur dans la tête et une diminution régulière de l'acuité visuelle, à l'avenir, des douleurs et une augmentation de la pression oculaire. Dans les situations avancées, si le traitement n'est pas administré, les symptômes progressent jusqu'à la cécité.

L'uvéite arrière se caractérise par une image moins prononcée - il n'y a pas d'hyperémie des yeux et de la douleur, mais la perte de vision progresse régulièrement, il y a de fréquents «éclairs de lumière» devant les yeux, le développement d'une hémeralopie («cécité nocturne»). Le diagnostic de cette forme de la maladie est généralement difficile et l'intervention médicale est tardive. Avec des dommages au nerf optique, une douleur sourde dans les sections profondes de l'orbite.

L'uvéite infectieuse a le plus souvent une évolution problématique et des symptômes vifs:

  • douleur aiguë;
  • hyperémie et irritation de la conjonctive de l'œil;
  • peur de la lumière légère et abondante;
  • déficience visuelle.

L'inflammation secondaire du tractus uvéal en cas d'infection tuberculeuse et de maladies systémiques est souvent chronique, les symptômes sont légers.

Un diagnostic tardif et un traitement prématuré peuvent entraîner le développement de complications telles que:

  • un changement dans la structure du cristallin, le développement de cataractes et la cécité subséquente;
  • accession de glaucome secondaire;
  • l'apparition d'adhérences (synéchie) entre l'iris et le cristallin, entraînant une violation de l'écoulement normal de fluide à l'intérieur des cavités oculaires;
  • prolifération des pupilles;
  • dommages aux nerfs optiques;
  • décollement de la rétine.

Diagnostic et traitement

Seul un ophtalmologiste peut diagnostiquer l'un des types d'uvéite. L'examen suivant est effectué:

  • examen du fond d'œil par ophtalmoscopie pour évaluer l'état des vaisseaux sanguins, de la rétine et du tronc optique;
  • biomicroscopie des structures frontales de l'œil (examen à l'aide d'une lampe à fente) pour étudier la structure de l'organe de vision;
  • Échographie de l'œil;
  • analyses de sang et méthodes de diagnostic supplémentaires (radiographie, IRM) pour identifier l'étiologie de la maladie.

Le traitement de l'uvéite doit être effectué par un spécialiste, en fonction des plaintes du patient et des symptômes objectifs. La thérapie conservatrice comprend des moyens pour les effets locaux et généraux sur le corps, prescrits en fonction de l'étiologie de la maladie.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • médicaments antibactériens (pour l'infection) - sont appliqués par voie topique sous forme de gouttelettes, pommades, injections locales dans la zone parabulbaire, ainsi qu'à l'intérieur sous forme de capsules (comprimés) ou par voie intramusculaire;
  • des moyens pour soulager les tensions d'accommodation et dilater la pupille (Tropicamide, Phényléphrine, Atropine ou autres);
  • traitement anti-inflammatoire avec des corticostéroïdes (Prednisone, Dexamethasone) - pommades, gouttes ou injections dans la paupière inférieure (avec uvéite postérieure);
  • immunosuppresseurs (cyclosporine) - prescrits pour l'inefficacité de l'hormonothérapie;
  • physiothérapie - efficace dans la période de disparition des événements aigus;
  • traitement chirurgical - est effectué avec le développement et la progression de complications (glaucome, cataracte ou décollement de la rétine).

La prévention

Les mesures préventives de l'inflammation du tractus uvéal sont réduites au traitement rapide de tout problème ophtalmique (conjonctivite, blépharite, herpès oculaire), ainsi que des maladies générales ou systémiques. Il est nécessaire de prêter attention aux processus allergiques dans le corps, ainsi que d'éviter les blessures aux yeux, en particulier chez les enfants. La prévention de l'uvéite infantile doit être effectuée avant la naissance de l'enfant - au stade de la planification de la grossesse, les parents doivent être examinés et traités pour la toxoplasmose, le cytomégalovirus, l'infection herpétique, la syphilis, la tuberculose.

Le pronostic de l'inflammation du système vasculaire de l'œil est favorable. Le rétablissement d'une uvéite aiguë survient généralement après un mois ou un mois et demi, si le patient a reçu un traitement complet et en temps opportun. Les complications surviennent généralement rarement en raison de soins médicaux avancés et des progrès modernes de l'ophtalmologie..

Uvéite de l'œil - description, causes, symptômes et traitement

Les yeux sont la création la plus précieuse et la plus étonnante de la nature. Il est très difficile de surestimer la valeur de la vision, car la plupart des informations (jusqu'à 90%) qu'une personne perçoit en raison de la fonction visuelle, ce qui rend notre vie plus lumineuse, plus riche, plus active et est l'assistant le plus fiable. La perte de vision pour une personne est un problème grave mais surmontable - dans un cas ou dans l'autre, elle peut être résolue à l'aide d'un traitement moderne. L'uvéite est l'une des maladies les plus courantes des organes visuels..

Étiologie

L'uvéite appelle une inflammation du système vasculaire dans la couche protéique des yeux.

Le tractus uvéal comprend l'iris, le corps ciliaire, la choroïde. Ces éléments sont responsables de l'apport sanguin aux organes de la vision..

La prévalence élevée du processus inflammatoire de l'uvéite est associée à la structure anatomique et au vaste réseau vasculaire étendu des organes visuels. Habituellement, en raison de cette maladie, l'acuité visuelle est perdue. Ce problème doit être résolu immédiatement, sans délai. La maladie nécessite un diagnostic rapide et un traitement rapide, car elle entraîne de graves conséquences. Dans certains cas, le patient peut perdre la vue.

Cette maladie est de deux types:

  • Primaire La maladie peut se développer activement dans un contexte de diverses maladies.
  • Secondaire Associé à la pathologie des organes de la vision.

Les processus inflammatoires sont généralement associés à l'entrée dans la choroïde d'agents pathogènes tels que:

  • Streptocoque.
  • Parasites (taxoplasme, amibiase).
  • Champignons (candidose, cryptococcose).
  • Virus de l'herpès simplex, VIH, cytomégalovirus.
  • Bactéries (syphilis, tuberculose, lèpre, etc.)

Dans le contexte du rhume des foins, des allergies médicamenteuses ou alimentaires, une uvéite allergique peut se développer après l'administration de divers vaccins.

Les dysfonctionnements hormonaux, les troubles métaboliques, le développement de la blépharite, de la conjonctivite et d'autres maladies de l'organe visuel contribuent également à l'inflammation de la choroïde (uvéite).

Types de maladies

La séparation des processus inflammatoires est basée sur le développement de la maladie, sa forme, ses caractéristiques, son étiologie.

Selon la structure anatomique, l'uvéite est divisée en:

  • Uvéite avant, divisée en iritis et cyclite. Dans le premier mode de réalisation, le corps ciliaire est immédiatement enflammé, dans le second - l'iris. La maladie est appelée pré-cyclite, si le processus inflammatoire est détecté à la fois dans la cyclite et l'iritis..
  • Uvéite périphérique. Le processus inflammatoire couvre la zone située derrière le corps ciliaire, affectant la rétine et le corps vitré. Cette forme est considérée comme l'une des plus difficiles, car elle n'est pratiquement pas diagnostiquée..
  • Uvéite arrière. Le processus inflammatoire se déroule dans le plan postérieur du réseau vasculaire. Si la rétine est sensible à l'inflammation, une choriorétinite peut se développer. Si la zone affectée n'a pas contourné la rétine et le nerf optique, une panuvetite se développe.

Plusieurs types d'uvéites sont connus:

  • Séreux.
  • Purulent.
  • Plastique fibrineux.
  • Mixte.
  • Hémorragique.

Selon les indicateurs cliniques, la maladie est classée en aiguë, chronique et lente..

La maladie est exogène, dans laquelle la propagation de l'infection commence à partir de la cornée de la sclérotique.

Les causes de l'uvéite

La large propagation de l'inflammation de la membrane contribue à une forte ramification du système vasculaire avec un flux sanguin assez lent - ce qui provoque l'accumulation de micro-organismes qui provoquent le processus inflammatoire.

Le tractus vasculaire est caractérisé par l'apport sanguin individuel aux parties antérieure et postérieure des yeux. Dans la partie antérieure, le sang circule à travers les artères longues ciliaires et postérieures antérieures. La partie postérieure est alimentée à l'aide d'artères courtes et ciliaires. Compte tenu de cette particularité de l'approvisionnement en sang, les dommages aux parties du tractus vasculaire se produisent séparément, provoquant un développement plus fréquent des processus inflammatoires de l'organe visuel.

Les principales causes d'uvéite:

  • Les infections Les streptocoques, les staphylocoques, la chlamydia, le bacille tuberculeux, les champignons et autres virus, pénétrer dans le lit vasculaire du site d'infection provoquent le développement d'une uvéite infectieuse.
  • Réaction allergique. Les effets des vaccins puissants, les allergies aux médicaments et aux aliments peuvent provoquer une uvéite allergique.
  • Maladies auto-immunes systémiques: rhumatismes, polyarthrite rhumatoïde, colite ulcéreuse, psoriasis, etc..
  • Infections chroniques: amygdalite, sinusite, carie, etc..
  • Blessures, brûlures à l'organe visuel, pénétration de divers corps étrangers.
  • Déséquilibre hormonal et troubles métaboliques. La cause du développement de l'uvéite peut être le diabète, diverses maladies du sang, la ménopause, les maladies oculaires, etc..

Symptomatologie

Pour les symptômes de l'uvéite des yeux, le stade de développement de la maladie, la localisation des foyers d'inflammation et la capacité du corps humain à résister aux infections sont importants.

  • Les yeux deviennent rouges et la douleur apparaît.
  • Nébuleuse.
  • Réduction significative de la clarté visuelle.
  • Hypersensibilité à la lumière.

Certains symptômes de la maladie ont des symptômes supplémentaires..

Si la choroïde antérieure est sensible à l'inflammation, la couleur de l'iris change. La maladie devient aiguë et s'accompagne de symptômes:

  • Douleur et inconfort dans l'organe visuel.
  • Manque de sensibilité cornéenne.
  • Lacrimation.
  • Rétrécir la pupille et changer sa forme.
  • Peur de la lumière vive.

Symptômes de l'uvéite postérieure:

  • Entourer le patient sujet à la distorsion.
  • Des points noirs commencent à clignoter devant mes yeux. Cela est particulièrement visible lorsque vous regardez des avions légers..
  • Flashs périodiques.

Symptômes d'uvéite périphérique:

  • Dommages aux deux yeux.
  • Déficience visuelle centrale.
  • Opacités optiques.

La forme la plus grave de la maladie est l'iridocyclochorioïdite. Avec cette maladie, une inflammation de l'ensemble du tractus vasculaire se produit.

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie est effectué par un ophtalmologiste. Lors du premier rendez-vous, le médecin procède à un examen visuel de l'œil. L'acuité visuelle et le champ de vision sont vérifiés. La tonométrie est effectuée pour déterminer la pression intraoculaire..

Si nécessaire, le spécialiste prescrit des études supplémentaires pour lesquelles un équipement moderne est utilisé.

Traitement de l'uvéite oculaire dans notre centre

Les spécialistes de notre centre effectuent une large gamme de services variés visant à diagnostiquer les organes visuels et à traiter efficacement la plupart des maladies.

Les médecins qualifiés utilisent exclusivement des équipements européens innovants, grâce auxquels la nature et le stade de la maladie sont déterminés le plus précisément. Après un examen approfondi, le médecin décide de la nomination de certains médicaments.

Des agents antibactériens à large spectre d'action sont prescrits avec une solution conservatrice. Si la maladie a une forme chronique, il est nécessaire de procéder à une antibiothérapie périodique. Dans la plupart des cas, des corticostéroïdes sont prescrits. Si, après cela, le traitement n'apporte pas l'effet attendu, des immunosuppresseurs sont prescrits.

L'intervention chirurgicale est réalisée dans les cas extrêmes. Vous ne pouvez pas vous en passer s'il y a une opacification du corps vitré..

La prévention

Si la maladie est diagnostiquée à un stade précoce et que le patient reçoit un traitement compétent et en temps opportun, la maladie recule après 20 à 45 jours..

Pour prévenir la maladie, vous devez respecter plusieurs règles:

  • Il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène. Si vous portez des lentilles de contact, rincez-les soigneusement dans une solution spéciale. Gardez vos mains toujours propres..
  • Assurez-vous que votre corps n'est pas exposé à l'hypothermie.
  • Parfois, la maladie survient en raison d'un travail prolongé à l'ordinateur. Essayez de détourner le regard du moniteur de temps en temps et faites des mouvements circulaires avec eux. Cela permettra aux organes visuels d'être moins fatigués..
  • Si vous rencontrez des problèmes avec le système immunitaire, prenez un traitement dès que possible. Une diminution de l'immunité contribue au développement d'une variété de maladies oculaires.

Uvéite - qu'est-ce que c'est, comment traiter une maladie oculaire aiguë, provoque

Les yeux sont une composante importante de tout l'organisme. Parfois, lors du diagnostic, la source du problème ne se trouve pas du tout là où il a été précédemment recherché. Le traitement de tout problème de santé doit être abordé de manière globale. Cela est particulièrement vrai pour une maladie oculaire telle qu'une uvéite. Il est important de traiter non seulement les symptômes, mais aussi d'identifier la cause de la maladie.

Qu'est-ce que l'uvéite??

L'uvéite est un concept général qui fait référence à l'inflammation de diverses parties de la choroïde de l'œil (iris, corps ciliaire, choroïde).Cette maladie est assez courante et dangereuse. Souvent (dans 25% des cas), l'uvéite entraîne une déficience visuelle et même la cécité.

L'apparition de cette maladie contribue à la forte prévalence du système vasculaire de l'œil. Dans ce cas, le flux sanguin dans les voies uvéales est ralenti, ce qui peut entraîner un retard des micro-organismes dans la choroïde. Dans certaines conditions, ces micro-organismes s'activent et provoquent une inflammation..

Le développement de l'inflammation est également affecté par d'autres caractéristiques de la choroïde, notamment divers apports sanguins et innervation de ses différentes structures:

  • la section avant (l'iris et le corps ciliaire) est alimentée en sang en raison des artères longues ciliaire et postérieure antérieures, et est innervée par les fibres ciliaires de la première branche du nerf trijumeau;
  • la partie postérieure (choroïde) est alimentée en sang par les artères ciliaires courtes postérieures et se caractérise par l'absence d'innervation sensible.

Ces caractéristiques déterminent l'emplacement de la lésion du tractus uvéal. L'avant ou l'arrière peuvent être affectés..

Classification

L'anatomie de l'œil prédispose au fait que la maladie peut être localisée à différents endroits du tractus uvéal. En fonction de ce facteur, ils distinguent:

  • Uvéite antérieure: iritis, iridocyclite, cyclite antérieure. L'inflammation se développe dans l'iris et le corps vitré. Cette variété est la plus courante..
  • Uvéite médiane (intermédiaire): cyclite postérieure, pars-planète. Les ciliaires ou vitreux, la rétine, la choroïde sont affectés.
  • Uvéite postérieure: choroïdite, choriorétinite, rétinite, neuroveitis. La choroïde, la rétine et le nerf optique sont affectés.
  • Uvéite généralisée - panuveitis. Ce type de maladie se développe si toutes les parties de la choroïde sont affectées..

Formes

La nature de l'inflammation avec uvéite peut être différente, et donc les formes suivantes de la maladie sont distinguées:

Selon la durée de l'inflammation, on distingue les formes d'uvéite aiguë et chronique (plus de 6 semaines)..

Les causes de l'inflammation

L'uvéite peut se développer pour diverses raisons, dont les principales sont:

  • les infections
  • réactions allergiques;
  • blessures
  • maladies systémiques et syndromiques;
  • déséquilibre métabolique et hormonal.

L'uvéite infectieuse la plus courante: elle survient dans 43,5% des cas. Dans ce cas, les agents infectieux sont mycobacterium tuberculosis, streptocoque, toxoplasme, tréponème pâle, cytomégalovirus, virus de l'herpès, champignons. En règle générale, une telle uvéite est associée à une infection du lit vasculaire de toute source d'infection et se développe avec une sinusite, une tuberculose, une syphilis, des maladies virales, une amygdalite, une septicémie, une carie dentaire, etc..

Dans le développement de l'uvéite allergique, un rôle est joué par une sensibilité spécifique accrue aux facteurs environnementaux - allergies médicamenteuses et alimentaires, rhume des foins, etc. Souvent, avec l'introduction de divers sérums et vaccins, une uvéite sérique se développe.

L'uvéite peut survenir dans un contexte de maladies systémiques et syndromiques, telles que:

  • rhumatisme;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • psoriasis;
  • spondylarthrite;
  • sarcoïdose;
  • glomérulonéphrite;
  • thyroïdite auto-immune;
  • sclérose en plaques;
  • rectocolite hémorragique;
  • Reiter, syndromes Vogt-Koyanagi-Harad, etc..

L'uvéite post-traumatique survient à la suite de brûlures aux yeux, de lésions pénétrantes ou de contusion du globe oculaire, de corps étrangers pénétrant dans les yeux.

Les maladies suivantes contribuent également au développement de l'uvéite:

  • troubles métaboliques et dysfonctionnement hormonal (diabète, ménopause, etc.);
  • maladies du système circulatoire;
  • maladies des organes de la vision (décollement de la rétine, conjonctivite, kératite, blépharite, sclérite, perforation des ulcères cornéens).

Et ce n'est pas toute la liste des maladies en raison desquelles une uvéite peut survenir et se développer..

Symptômes et diagnostic

Au stade initial de la maladie, la couleur de l'iris change et des adhérences apparaissent. Le cristallin de l'œil devient trouble. De plus, l'uvéite peut se manifester de différentes manières, selon le type et la forme de l'inflammation. Les symptômes courants sont:

  • rougeur de l'œil;
  • photophobie;
  • larmoiement chronique;
  • douleurs douloureuses ou aiguës;
  • douleur et inconfort;
  • déformation, pupille rétrécie;
  • l'apparition d'un léger "brouillard" devant les yeux;
  • détérioration de l'acuité visuelle, jusqu'à la cécité;
  • perception floue;
  • augmentation de la pression intraoculaire (avec cela, on ressent une lourdeur dans l'œil);
  • transition de l'inflammation vers le deuxième œil.

L'examen ophtalmologique comprend un examen externe des yeux et la conduite:

  • visométrie;
  • périmétrie;
  • tonométrie;
  • études de réaction des élèves;
  • biomicroscopie;
  • gonioscopie;
  • néovascularisation de l'iris et de l'angle de la chambre antérieure;
  • ophtalmoscopie ou échographie de l'œil.

Pour le diagnostic de l'uvéite postérieure, l'angiographie des vaisseaux rétiniens, la tomographie à cohérence optique de la macula et du disque optique, la tomographie à balayage laser de la rétine sont présentées.

Parfois, pour clarifier l'étiologie de la maladie, le médecin prescrit la rhéophtalmographie et l'électrorétinographie. De plus, vous devrez peut-être consulter un médecin TB avec une radiographie des poumons et un test de Mantoux; consultation neurologique (TDM ou IRM du cerveau); consultation d'un rhumatologue (radiographie de la colonne vertébrale et des articulations); consultation d'un allergologue-immunologue avec des échantillons, etc..

Des tests de laboratoire pour l'uvéite, vous devrez peut-être:

  • Test RPR;
  • détermination des anticorps dirigés contre les mycoplasmes, les ureaplasma, les chlamydia, les toxoplasmes, les cytomégalovirus, l'herpès, etc.;
  • détermination de la protéine C réactive, du facteur rhumatoïde, etc..

Traitement

L'efficacité du traitement de l'uvéite dépend de la précision du diagnostic et des causes de la maladie. Le traitement doit être effectué par un ophtalmologiste en tenant compte des causes de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps. L'automédication ne peut qu'aggraver la situation..

En règle générale, le médecin mène une thérapie antibactérienne, anti-inflammatoire et immunostimulante locale. Un traitement physiothérapeutique, une thérapie enzymatique et une physioréflexothérapie sont également menés en parallèle..

Médicaments prescrits sous forme de pommades, gouttes, injections et comprimés. Des médicaments hormonaux et vasodilatateurs sont parfois prescrits. Et au stade initial du processus inflammatoire, il est nécessaire de prendre des médicaments qui dilatent la pupille. Cela est particulièrement vrai pour l'uvéite antérieure. Parfois, le médecin recommande l'utilisation de médicaments homéopathiques. Mais seul un spécialiste expérimenté devrait les récupérer.

Si la maladie provoque une augmentation de la pression intraoculaire, des médicaments antiglaucome sont utilisés. Dans les cas difficiles, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, y compris l'utilisation d'un laser.

Le traitement est généralement effectué dans un hôpital. Les patients qui ont subi une inflammation choroïdienne sont sous surveillance médicale pendant encore deux ans..

Des méthodes alternatives de traitement de l'uvéite sont également connues. Mais ils doivent être traités avec prudence afin de ne pas compliquer la situation. La médecine traditionnelle conseille de se laver les yeux avec une décoction de camomille, calendula, cynorrhodon, sauge, guimauve. Le jus d'aloès, dilué avec de l'eau, aide également à se frotter les yeux. Avant d'utiliser ces recettes, assurez-vous de consulter votre médecin.

Complications

Un traitement complet et rapide de l'uvéite antérieure aiguë entraîne généralement une guérison après 3 à 6 semaines. L'uvéite chronique est sujette à rechuter en raison de l'exacerbation de la maladie primaire. Une évolution compliquée de l'uvéite peut entraîner des conséquences telles que:

  • la formation de synéchies postérieures;
  • développement de glaucome à angle fermé, cataractes, dystrophie et infarctus rétiniens, œdème optique, décollement de la rétine;
  • diminution significative de l'acuité visuelle.

La prévention

Pour prévenir la récurrence de l'uvéite auto-immune, il est important de respecter l'hygiène oculaire et d'éviter l'hypothermie et le surmenage. S'il y a diverses maladies allergiques, alors pendant la période aiguë, il est très important de surveiller l'état général du corps afin d'éviter la transition de l'uvéite vers une forme chronique qui ne peut pas être traitée.

L'angiopathie rétinienne ou la dystrophie est une maladie dangereuse qui peut conduire à la cécité..

Comment choisir des lentilles de contact sans médecin, lisez cet article.

Vidéo

résultats

L'uvéite est donc une maladie complexe qui peut survenir pour de nombreuses raisons. La conjonctivite bactérienne, en tant que maladie courante, peut également conduire à une uvéite. Plus important encore, le médecin doit identifier la véritable cause de la maladie et prescrire un traitement dès que possible. L'uvéite chronique est très dangereuse et peut entraîner des maladies oculaires incurables, jusqu'à la cécité. N'attendez pas que la maladie disparaisse d'elle-même. Les premiers symptômes devraient être un signal qu'il est urgent de courir chez l'optométriste. Parce que les symptômes des maladies oculaires sont principalement similaires, vous ne devez pas espérer qu'à la maison vous pouvez guérir les manifestations de cette maladie. De plus, les cataractes, que vous pouvez lire ici, peuvent se manifester sur des symptômes similaires..

Uvéite de l'œil: symptômes et traitement

L'uvéite de l'œil est une inflammation pathologique du réseau vasculaire de l'œil. La membrane vasculaire (uvéal) devrait nourrir l'ensemble du globe oculaire et le processus inflammatoire peut commencer n'importe où dans le tractus uvéal ou l'œil. Ceux-ci comprennent: l'iris, les vaisseaux sanguins et le corps ciliaire.

L'uvéite de l'œil a un effet grave sur la vision humaine. S'il s'agit d'une forme d'uvéite sévère ou avancée, les conséquences seront tangibles. Le patient peut perdre une partie de sa vision ou devenir complètement aveugle. Même si l'uvéite oculaire présente les moindres symptômes, il est urgent de consulter un ophtalmologiste. La maladie peut être observée chez les adultes et les enfants..

Les causes de la maladie sont si diverses qu'il n'est pas logique de les décrire toutes. Nous vous indiquerons les principaux symptômes et causes du développement d'une uvéite oculaire. Qu'est-ce qu'une uvéite et quel traitement est nécessaire?

Qu'est-ce que l'uvéite des yeux?

L'uvéite de l'œil est un terme en ophtalmologie qui combine les processus inflammatoires dans toutes les parties de la choroïde. L'œil lui-même est représenté par un corps ciliaire, une choroïde et un iris.

La maladie peut toucher un œil ou les deux. Certains yeux peuvent être affectés par une uvéite en cas d'inflammation infectieuse. S'il s'agit d'une maladie auto-immune, alors l'inflammation va aux deux yeux..

La pathologie peut s'accompagner d'une sensibilité suffisamment élevée à la lumière, aux rougeurs, à la douleur, aux larmoiements, aux taches flottantes devant les yeux, ainsi qu'aux rougeurs.

Il existe un nombre suffisant de raisons différentes pour l'uvéite de l'œil. La maladie peut être aiguë et les symptômes cliniques visibles se développent progressivement..

Dans de nombreux cas, le patient développe une infection inflammatoire causée par la présence de virus (uvéite herpétique) ou de bactéries. Dans certains cas, une personne peut développer une uvéite oculaire toxique ou allergique..

Les patients atteints d'uvéite de l'œil sont considérés comme difficiles en termes d'examen diagnostique. Il faut comprendre que le pronostic et le traitement de l'uvéite sont assez variables. L'ophtalmologiste a pour tâche d'établir le diagnostic le plus précis. Un diagnostic multidisciplinaire est réalisé et plusieurs spécialistes peuvent conduire la maladie.

Si le patient a un stade initial d'uvéite antérieure aiguë non granulomateuse, une évaluation en laboratoire peut ne pas être nécessaire. En règle générale, ils font une liste de diagnostics potentiels et après un historique complet et un examen approfondi, nous pouvons parler de la maladie exacte.

Bon à savoir!
Si une uvéite oculaire est observée, les symptômes et le traitement ne peuvent être déterminés que par un ophtalmologiste. C'est lui qui fera le bon diagnostic et prescrira une thérapie efficace.

La nature de l'évolution de la maladie

On distingue plusieurs formes d'uvéite de l'œil:

- Yeux uveite pointus. Cela commence soudainement, la durée est limitée;

- Uvéite récurrente. A des périodes de rémission. Dans la plupart des cas, au moins 3-4 mois si non traité;

- Uvéite chronique de l'œil. Récurrence d'épisodes de la maladie, même après traitement. Peut reprendre en moins de trois mois.

En règle générale, le traitement de l'uvéite oculaire est purement individuel. Tout dépendra des résultats des diagnostics et des examens approfondis supplémentaires. Dans le traitement de l'uvéite, une thérapie locale et systémique peut être utilisée. Si l'uvéite présente des complications, une intervention chirurgicale sera nécessaire..

Classification de l'uvéite de l'œil

En médecine, il existe une certaine classification de la maladie. Tout dépend de l'emplacement de sa localisation:

- Périphérique. Avec une telle maladie, l'inflammation affecte le corps ciliaire, la choroïde, le vitré et la rétine.

- De face. Un type de maladie beaucoup plus courant que les autres. Accompagné de lésions de l'iris et du corps ciliaire.

- Arrière. Le nerf optique est enflammé, la choroïde, la rétine.

- Lorsqu'il y a une inflammation dans la choroïde du globe oculaire, ce type de maladie est appelée panuvéite..

Quant à la durée du processus, un type aigu de maladie se distingue lorsque les symptômes s'intensifient. L'uvéite chronique est diagnostiquée si la pathologie inquiète le patient pendant plus de 6 semaines.

Causes de l'uvéite de l'œil

Les principaux facteurs et causes du développement de l'uvéite oculaire sont diverses réactions allergiques, infections, troubles hormonaux et métaboliques, maladies syndromiques et systémiques. Très souvent, la cause de la maladie est une uvéite infectieuse. Ce type de maladie peut être causé par un agent viral ou bactérien..

Avec le développement de l'uvéite oculaire, les principaux agents infectieux peuvent être distingués:

Chez les personnes âgées et les enfants, l'uvéite des yeux a généralement un caractère infectieux. Divers stress psychologiques et allergies peuvent être un déclencheur.

Uvéite de l'œil: symptômes

Ayant certains facteurs, les signes d'uvéite peuvent être aggravés et avoir également une certaine séquence.

Les principaux symptômes de l'uvéite des yeux:

- il y a une nébuleuse dans les yeux;

- une sensation de lourdeur dans les yeux;

- faible réaction à la pupille légère et étroite;

- le patient essaie d'éviter la lumière, car cela lui donne un inconfort;

- une cécité complète peut survenir.

Uvéite antérieure: symptômes

Cette forme de la maladie est le plus souvent diagnostiquée (jusqu'à 70%) et se manifeste:

  1. larmoiement sévère;
  2. photophobie;
  3. rougeur des yeux, qui ont une teinte violette;
  4. vision diminuée.

Uvéite périphérique des yeux.

Une forme très rare de maladie. Le processus inflammatoire affecte la zone située derrière le corps ciliaire.

Oeil uvéite postérieure

L'uvéite arrière de l'œil présente des symptômes très légers. Les signes apparaissent très tard n'aggravent pas la condition d'une personne. Avec cette forme de la maladie, la douleur peut être absente et la vision diminue progressivement. Des petits points vacillants devant les yeux peuvent apparaître..

Ayant la nature de l'inflammation, on peut distinguer:

  • uvéite purulente;
  • mixte;
  • uvéite séreuse;
  • hémorragique;
  • fibro-lamellaire.

Si l'uvéite des yeux est associée au syndrome de Vogt-Koyanagi-Harad, elle peut être observée chez un patient:

L'uvéite chez les enfants peut survenir à la suite de blessures aux yeux. De plus, les réactions allergiques et les spreads infectieux ne sont pas exclus. Les symptômes de l'uvéite chez les enfants peuvent être similaires à ceux des adultes.

Diagnostique

Pendant la période de diagnostic, le rôle principal est joué par les antécédents du patient et toutes les informations sur son statut immunologique. Grâce à un examen par un ophtalmologiste, il est possible de clarifier le site de l'inflammation de la choroïde.

L'uvéite des yeux est spécifiée en utilisant des échantillons de peau pour tous les allergènes. Ceux-ci incluent: staphylocoque, streptocoque ou toxoplasmine. Si vous touchez à l'étiologie tuberculeuse, alors un symptôme important de l'uvéite sera une lésion de la conjonctive de l'œil et l'apparition de conflits sur la peau (acné spécifique).

Les processus inflammatoires de nature systémique et les infections existantes dans le diagnostic de l'uvéite oculaire peuvent être confirmés par l'analyse du sérum sanguin.

Traitement de l'uvéite oculaire

Le traitement de l'uvéite de l'œil est un avertissement du développement ultérieur de complications pouvant entraîner une perte complète de la vision.

Le traitement de l'uvéite doit être complet. Les médicaments locaux et systémiques suivants sont utilisés: antimicrobien, immunostimulant, vasodilatateur. Des enzymes, diverses méthodes physiothérapeutiques, l'hirudothérapie ainsi que la médecine traditionnelle sont utilisés. En règle générale, dans le traitement de l'uvéite, utilisez des formes posologiques telles que: pommades, gouttes et injections.

Médicament pour l'uvéite oculaire:

  1. Antihistaminiques.
  2. Thérapie de vitamine.
  3. Pour l'uvéite virale, divers médicaments antiviraux sont utilisés..
  4. Agents antibactériens.
  5. Anti-inflammatoires.
  6. Immunosuppresseurs.
  7. Gouttes pour les yeux. Utilisé pour empêcher les adhérences.
  8. Médicaments fibrinolytiques.

Le traitement de l'uvéite oculaire doit viser à éliminer l'inflammation. Ceci est très important dans un processus lent. Si vous manquez les principaux symptômes de l'uvéite, non seulement la couleur de l'iris peut changer, mais la dystrophie se développera également, conduisant à la carie.

Rappelles toi! Les remèdes populaires dans le traitement de l'uvéite des yeux ne peuvent être utilisés qu'après consultation d'un médecin spécialiste. C'est le médecin qui doit déterminer toutes les méthodes de récupération et prescrire un schéma thérapeutique.

Dans certains cas, lorsqu'il existe un risque de perte de vision complète chez un patient, des méthodes chirurgicales de traitement de l'uvéite oculaire sont utilisées..

L'opération comprend quelques étapes:

- le chirurgien dissèque les adhérences qui relient la coque et le cristallin;

- élimine le vitré, la cataracte ou le glaucome;

- supprime le globe oculaire;

- attache la rétine à l'aide d'un équipement laser spécial.

Matériel utilisé sur le sujet: Uvéite yeux: symptômes et traitement

(8 notes, moyenne: 5.00 sur 5)

Auteur du matériel: Demidov A. S.

Yeux uvéites: qu'est-ce que c'est

L'uvéite de l'œil est un groupe de processus pathologiques qui peuvent se produire dans n'importe quelle zone de la choroïde de l'œil. Le globe oculaire devient comme une grappe de raisin en raison de vaisseaux prononcés.

L'avant de la choroïde se compose de l'iris et du corps ciliaire. L'inflammation dans ces zones est appelée iritis ou iridocyclite..

Avec une maladie du dos, la rétine et le nerf optique sont affectés. Ces zones forment le tractus uvéal. Lorsque le processus inflammatoire affecte l'avant et l'arrière, cela s'appelle la panuveitis..

L'uvéite survient dans 50% des cas avec inflammation de la choroïde. 30% des patients sont malvoyants ou deviennent aveugles.

Classification

La classification de l'uvéite se déroule de trois manières:

  • Durée
  • lieu de l'événement;
  • pathogénèse.

Irit et cyclite (iridocyclite)

L'iridocyclite est une inflammation à l'avant de l'œil, c'est-à-dire dans l'iris et le corps ciliaire ensemble. Cette pathologie peut se développer avec une maladie concomitante, telle qu'un rhumatisme. Selon les statistiques, ce type d'uvéite apparaît souvent chez les personnes en bas âge (de 20 à 40 ans). La pathologie peut affecter l'un ou les deux organes de la vision, se développer rapidement ou devenir chronique.

L'inflammation peut affecter l'iris et le corps ciliaire séparément. Une telle pathologie sera appelée iritis (processus pathologique dans l'iris) et cyclite (inflammation du corps ciliaire).

Choroïdite

La choroïdite peut également être appelée uvéite postérieure, car le processus pathologique affecte l'arrière du globe oculaire (nerf optique). Si la rétine est également affectée, cette variété sera appelée choriorétinite.

Selon les statistiques, 50% des patients atteints de choroïdite ont une maladie concomitante, comme la tuberculose ou la syphilis. Le processus inflammatoire peut également se manifester sur une longue période de temps après des maladies.

Panuweit

La panuvéite est très rare. Comme mentionné précédemment, le processus inflammatoire, avec ce type de maladie, affecte l'ensemble du système vasculaire de l'œil.

Les facteurs d'occurrence sont:

  • pénétration dans la choroïde de l'œil d'agents pathogènes par le sang;
  • le résultat d'une réaction allergique;
  • effets toxiques.

Pathogenèse et étiologie

Yeux uvéite, provoque:

  • traumatisme aux yeux d'une nature différente, en particulier chez les enfants;
  • réactions allergiques;
  • Troubles métaboliques;
  • troubles du fond hormonal;
  • l'impact négatif de la chlamydia, du bacille tuberculeux et d'autres micro-organismes pathogènes;
  • maladies systémiques et syndromiques;
  • pathologies chroniques des organes internes;
  • affaiblissement du système immunitaire;
  • affections oculaires associées.

Il existe des situations où la cause de l'événement reste inconnue..

Symptomatologie

L'uvéite de chaque variété a ses propres symptômes. Par conséquent, il est nécessaire de démonter chaque formulaire séparément.

Uvéite avant

La forme avant de la maladie a les manifestations suivantes:

  • syndrome douloureux;
  • peur des flashs de l'appareil photo;
  • détérioration de l'acuité visuelle;
  • hyperémie;
  • yeux flous;
  • inconfort;
  • larmoiement intense;
  • diminution de la sensibilité de la zone cornéenne;
  • rétrécissement et forme irrégulière de la pupille, mauvaise réponse au flux lumineux.

Les symptômes prononcés durent généralement un mois et demi à deux mois. La rechute se produit en automne et en hiver..

Uvéite postérieure

Symptômes de cette variété:

  • déficience visuelle lente;
  • scintillement devant les yeux;
  • turbidité;
  • violation de la perception des couleurs.

Le processus, le plus souvent, se révèle trop tard en raison de l'absence de symptômes prononcés. L'uvéite du dos est très difficile à diagnostiquer, car le processus inflammatoire se concentre dans une zone difficile à étudier.

Iridocyclite

Cette espèce est très rare et comporte un énorme danger. Si vous ne commencez pas le traitement à temps avec l'iridocyclochorioïdite, vous pouvez devenir aveugle. Les symptômes de la maladie comprennent tous les symptômes ci-dessus.

Effets

Si le processus pathologique n'est pas détecté en temps opportun et que le traitement nécessaire n'est pas démarré, les complications suivantes peuvent être provoquées:

  • cataracte;
  • glaucome;
  • déformation de la lentille;
  • violation de la circulation du liquide intraoculaire;
  • blessure au nerf optique;
  • Opacification vitréenne;
  • la formation de nouveaux capillaires;
  • désinsertion rétinienne.

Diagnostique

Un rôle très important dans la détection de l'uvéite est joué par l'anamnèse et l'évaluation du système immunitaire du patient. L'inspection à l'ophtalmoscope permet de déterminer la localisation du foyer d'inflammation.

Afin d'établir la nature de l'origine de la maladie, un ophtalmologiste passe un test cutané pour la présence de bactéries pathogènes. Par exemple, comme le bacille de Koch, le staphylocoque et d'autres.

Traitement avec la médecine traditionnelle

Avec une maladie telle que l'uvéite, un traitement en milieu hospitalier est nécessaire. Les effets thérapeutiques visent à éliminer la maladie, qui a provoqué le début du processus inflammatoire. Selon la maladie concomitante, le spécialiste traitant peut prescrire des médicaments:

  • sulfonamides;
  • antibiotiques
  • vitamines
  • désensibilisant;
  • renforcement général;
  • antiviral.

Également assigné:

  • solutions médicamenteuses;
  • onguents à usage externe;
  • injections de médicaments anti-inflammatoires hormonaux;
  • événements thermiques;
  • sangsues médicales;
  • électrophorèse.
Machine d'électrophorèse

Un traitement rapide de la maladie donne un bon pronostic. Si l'inflammation affecte l'ensemble de la choroïde, de graves effets irréversibles peuvent survenir..

Pour éliminer l'inflammation aiguë, une thérapie complexe est utilisée. En cas d'épidémies aiguës de nature toxique-allergique, les agents suivants sont généralement utilisés:

  • Anti allergène;
  • antihistaminiques en tandem avec assainissement des lésions.
  • antibiotiques
  • sulfonamides;
  • vitamines B et C.

Avec des variétés infectieuses de la maladie, des médicaments sont prescrits:

Les uvéites infectieuses aiguës apparues à l'arrière-plan des toxoplasmes sont traitées avec les médicaments suivants:

  • antihistaminiques;
  • analgésiques;
  • désensibilisant.
  • avec des sulfonamides;
  • thérapie vitaminique;
  • exposition thermique;
  • sangsues.

En cas d'uvéite de nature non sévère, des médicaments de renforcement général et immunostimulants sont utilisés.

Traitement par des méthodes folkloriques

Lors du traitement d'une maladie à la maison, les recettes suivantes sont utilisées:

  • Décoction de camomille. Pour le préparer, prenez trois cuillères à soupe de pharmacie de camomille et versez 200 millilitres d'eau bouillante. Laisser infuser dans une pièce sombre et sèche pendant une heure. Après cela, assurez-vous de filtrer le bouillon à travers une gaze stérile et de vous rincer les yeux quotidiennement. Pour ce faire, prenez deux tampons en coton et essuyez chaque organe dans le sens du coin extérieur vers l'intérieur.
  • Le permanganate de potassium. Le matin, rincez-vous les yeux avec une solution de permanganate de potassium quotidiennement. Il devrait être rose pâle. Pour chaque œil, utilisez votre coton.
  • Aloès. Prenez les feuilles sèches d'aloès et versez-les avec de l'eau bouillante. Proportion 1 à 10. Chaque jour, creusez le bouillon obtenu au moins cinq fois par jour.

Toute utilisation de la médecine traditionnelle implique une consultation obligatoire d'un spécialiste hautement qualifié. Cela est nécessaire pour que le traitement avec des remèdes populaires ne soit pas nocif et n'entraîne pas de conséquences graves.

Uvéite

Rougeur des yeux, maux de tête, douleur, troubles de la vision - ces symptômes peuvent signaler une variété de maladies oculaires, y compris - l'uvéite, qui sans traitement approprié peut mettre fin à la cécité, même.

L'uvéite est le nom commun de l'inflammation de la choroïde de l'œil - le tractus uvéal. La membrane vasculaire ressemble à une grappe de raisin: d'où le nom de la maladie (du latin uva - raisins). Il est situé autour du périmètre du globe oculaire..

Selon l'emplacement, la choroïde est divisée en:

  • l'iris (l'avant du tractus uvéal, qui est chargé de réguler le flux de lumière entrant dans la rétine en rétrécissant et en dilatant la pupille);
  • corps ciliaire ou ciliaire (la partie médiane du tractus uvéal. Il est situé sous la sclère et est responsable de la production de l'humeur aqueuse de l'œil, ainsi que de l'accommodation - la capacité de se concentrer sur des objets à différentes distances);
  • choroïde (la choroïde proprement dite, située sous la sclérotique. Sa fonction est de saturer la rétine en nutriments et de restaurer les substances visuelles).

De plus, la choroïde sert de sorte de barrière qui sépare les plus petits capillaires de l'œil de la circulation sanguine générale, sans lâcher de grosses molécules, bactéries, toxines et autres substances pouvant nuire à l'organe de la vision.

Classification des uvéites

Selon diverses raisons, la maladie a plusieurs classifications.

Des experts partagent une uvéite:

Par localisation

La localisation du processus pathologique vous permet de mettre en évidence:

    inflammation de l'iris - iritis.

Symptômes: hyperémie oculaire, photosensibilisation, larmoiement sévère, douleur lors de la visualisation d'objets de près, vision trouble.

inflammation du corps ciliaire (ciliaire) - cyclite.

Symptômes: larmoiement, vision trouble, rougeur de l'œil. La douleur oculaire s'aggrave souvent la nuit. De plus, la cyclite se caractérise par un changement - une diminution ou une augmentation - de la pression intraoculaire.

inflammation simultanée de l'iris et du corps ciliaire - iridocyclite ou uvéite antérieure.

Symptômes: douleur oculaire s'étendant aux zones temporale et frontale. Les sensations désagréables sont généralement pires la nuit. Le patient a augmenté la larmoiement, la pupille se rétrécit pathologiquement, la couleur et le motif de l'iris changent. Acuité visuelle considérablement réduite. Des accumulations de leucocytes, de fibrine et d'autres cellules apparaissent sur la paroi arrière de la cornée - précipités. Cette forme de la maladie affecte le plus souvent les patients âgés de 20 à 40 ans.

inflammation de la partie plate du corps ciliaire - uvéite périphérique.

Symptômes: les patients se plaignent de mouches et d'une diminution significative de l'acuité visuelle. Cette forme d'uvéite est particulièrement difficile à diagnostiquer, car de nombreuses méthodes de diagnostic standard ne fonctionnent pas en raison des particularités de la localisation de l'inflammation..

inflammation de la choroïde elle-même - uvéite ou choroïdite postérieure.

Symptômes: la choroïdite se caractérise par l'absence de douleur. Les patients notent une diminution générale de la vision, l'apparition de mouches et des zones dans lesquelles la vision est particulièrement réduite ou complètement absente. Ces taches aveugles sont appelées scotomes. De plus, la perception des objets est perturbée: leurs contours sont déformés.

inflammation complexe de la choroïde et de la rétine - appelée choriorétinite.

Symptômes: photosensibilité, larmoiement accru, scintillement, taches sombres et "mouches" devant les yeux.

inflammation de toutes les parties du tractus uvéal - c'est la panuveitis.

Symptômes: avec l'implication de toutes les parties de la choroïde dans le processus inflammatoire, vous pouvez observer tous les symptômes caractéristiques des sous-espèces de la maladie. L'uvéite de tous les services est aiguë (par exemple, avec des dommages microbiens) et chronique (avec l'herpès, la tuberculose, etc.).

Les symptômes de l'uvéite oculaire chez l'adulte peuvent être effacés, des formes asymptomatiques de la maladie sont également trouvées..

Par la nature de l'évolution de la maladie

Selon la nature de l'évolution de la maladie, il existe:

  • uvéite aiguë. Elle se caractérise par une apparition soudaine, dure jusqu'à 3 mois.
  • uvéite récurrente. Cette forme se caractérise par des périodes d'atténuation et d'exacerbation de la maladie, se remplaçant depuis plus de 3 mois.
  • uvéite chronique. Il a une longue durée, des exacerbations surviennent dans les trois mois après la fin du traitement précédent.

Par le type de processus inflammatoire

Selon ce critère, qui était basé sur les caractéristiques de l'évolution de la maladie, l'uvéite est divisée en séreuse, lamellaire, hémorragique, fibrineuse, purulente et mixte.

Les causes de l'uvéite

Les causes de l'uvéite sont nombreuses. Parfois, il n'est même pas possible d'établir le véritable coupable de la maladie.

Le plus souvent, l'uvéite survient en raison de:

  • attaques virales, mycotiques, parasitaires ou bactériennes. L'uvéite peut provoquer le virus de l'herpès, des infestations fongiques, la toxoplasmose, la bactérie de la tuberculose, etc.
  • les allergies
  • maladies systémiques du corps (dysfonctionnements endocrinologiques, hématologiques);
  • maladies auto-immunes (par exemple, uvéite rhumatoïde avec polyarthrite rhumatoïde);
  • blessures
  • interventions chirurgicales;
  • prédisposition génétique;
  • diminution de l'immunité générale du corps;

Si avec une maladie une lésion du tractus uvéal se développe en premier lieu, ils parlent d'uvéite primaire. Si des agents pathogènes pénètrent dans l'œil à partir d'un autre processus inflammatoire dans le corps - nous parlons d'uvéite secondaire.

Diagnostic et traitement de l'uvéite

Seul un ophtalmologiste peut diagnostiquer le type et identifier la cause de la maladie. Il recueillera une anamnèse, effectuera un examen biomicroscopique de l'œil, vérifiera le fond d'œil et, si nécessaire, orientera le patient pour des tests ou des études supplémentaires.

Pour le traitement de l'uvéite, des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et stéroïdiens sont utilisés, tous deux locaux - sous la forme de gels, de pommades, de gouttes et d'effets systémiques. S'il est possible d'établir la cause de l'uvéite secondaire, son traitement est effectué simultanément..

L'automédication dans ce cas est inacceptable. Des formes négligées de la maladie peuvent entraîner une cécité complète et d'autres complications de l'uvéite. Si vous pensez qu'un ou plusieurs symptômes de votre maladie peuvent indiquer une uvéite, consultez immédiatement un médecin: plus tôt vous commencez le traitement, plus la probabilité de maintenir la vision et de se débarrasser complètement de la maladie est élevée..

Prévention de l'uvéite

La prévention de l'uvéite consiste en une hygiène personnelle et des visites régulières chez l'optométriste pour diagnostiquer les formes asymptomatiques de la maladie. Des signes de la maladie peuvent même être détectés lors des consultations sur la sélection des lentilles de contact selon le certificat Bausch & Lomb®: avant de choisir la bonne paire pour vous, le médecin s'assurera que vos yeux sont en parfaite santé!

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite