Hydrocéphalie de remplacement: symptômes, diagnostic, traitement

L'hydrocéphalie de remplacement externe qui se produit dans le tissu cérébral est une maladie qui se développe en raison d'une violation de la circulation du liquide céphalorachidien, ce qui entraîne à son tour un certain nombre de troubles neurologiques. L'hydrocéphalie de remplacement, connue sous le nom d'hydropisie, est une pathologie qui survient souvent à la suite d'une perturbation des processus de production et d'absorption du liquide céphalorachidien.

Qu'est-ce que l'hydrocéphalie cérébrale?

L'hydrocéphalie, qui est un substitut, se développe chez un enfant ou un adulte à la suite du remplacement du tissu cérébral par du liquide céphalorachidien. Le liquide céphalo-rachidien occupe l'espace formé à la suite d'une réduction du volume de la moelle. Si le volume des structures cérébrales n'a pas diminué, les valeurs de la pression intracrânienne augmentent.

Types de pathologie

Une forme congénitale de pathologie se forme pendant la période de formation intra-utérine du fœtus. L'espèce acquise se développe à la suite de maladies infectieuses transférées ou de blessures dans la région de la tête. Compte tenu des valeurs de la pression intracrânienne, il existe une forme normotensive (normale), hypotensive (faible) et hypertensive (élevée) de la maladie. On distingue les variétés externes, internes et mixtes d'hydrocéphalie de remplacement présentes dans le cerveau..

Dans le premier cas, le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans la cavité formée entre les méninges (molle, arachnoïde). L'hydrocéphalie substitutive de type interne est caractérisée par l'accumulation de liquide céphalorachidien à l'intérieur des ventricules cérébraux. Avec un type mixte, le liquide céphalo-rachidien se trouve dans le système ventriculaire et dans l'espace formé entre les membranes.

Les causes de la maladie

La maladie se déroule en deux étapes: stabilisation et progression. Chez les nouveau-nés, elle survient souvent en raison de maladies infectieuses portées par la mère pendant la grossesse. Chez les enfants plus âgés, il peut se développer dans le contexte d'une méningite précédente ou d'autres maladies infectieuses du cerveau. Autres causes chez les enfants:

  1. Prédisposition génétique.
  2. Blessure à la naissance.
  3. Infection du bébé lors de l'accouchement.

L'hydrocéphalie de remplacement détectée chez l'adulte est souvent associée à des antécédents de maladies telles que l'hypertension artérielle, les modifications athérosclérotiques des vaisseaux sanguins situés dans le cerveau, les tumeurs et les néoplasmes qui se forment dans le tissu cérébral. La pathologie chez l'adulte peut se former après un AVC.

Le tableau clinique qui est observé avec l'hydrocéphalie de remplacement externe indique souvent des changements atrophiques dans les structures cérébrales associés au processus de vieillissement naturel ou aux maladies passées. En conséquence, le volume de tissu cérébral est réduit, l'espace libre est occupé par le liquide céphalorachidien. La pathologie survient souvent en raison d'une obstruction (spasme) dans les ventricules ou l'espace sous-arachnoïdien.

Symptômes principaux

L'hydrocéphalie de remplacement externe chez un adulte aux premiers stades de développement est asymptomatique, ce qui, sans traitement, entraîne des dommages et une destruction importants du cerveau. La maladie diagnostiquée à un stade précoce est plus facile à traiter, il est donc important de prêter attention aux symptômes:

  • Maux de tête comme la migraine.
  • Vertiges.
  • Nausées et vomissements.

La forme externe d'hydrocéphalie de substitution, caractérisée par une évolution modérée, n'apparaît pas longtemps. En progression, la maladie provoque l'apparition de syndromes neurologiques:

  • Irritabilité à court terme au milieu de l'apathie et de la dépression dominantes.
  • Saisies.
  • Troubles maniaques, obsessions.
  • Hallucinations, délires.

Si le liquide cérébrospinal accumulé comprime les tissus des hémisphères cérébraux, les capacités cognitives (processus de mémorisation, activité mentale) se détériorent, des changements atrophiques se produisent dans la structure des nerfs optiques et des dysfonctionnements de l'appareil vestibulaire. Avec le développement d'une hydrocéphalie de substitution de type interne ou externe, les symptômes augmentent.

Des signes tels qu'une violation du rythme cardiaque (arythmie, tachycardie), des convulsions, une parésie et une paralysie des membres apparaissent. Lorsque cette hydrocéphalie de remplacement modérément exprimée du type externe se développe en une forme aiguë, une affection se développe qui menace la vie du patient, ce qui se reflète dans les symptômes - troubles mentaux et moteurs, provoquant éventuellement un coma.

Symptômes de la maladie chez un adulte

Les principaux signes de la pathologie sont identiques aux manifestations de l'hypertension cérébrale. Une hydrocéphalie externe modérée et lente du type substitution ne conduit pas à des conditions mortelles, accompagnées de symptômes:

  1. Démarche atypique.
  2. Violation de la motricité grande et fine.
  3. Détérioration de l'activité mentale, de la mémoire et des fonctions de la parole.
  4. Psychoses, stupéfaction.

Il y a souvent une paralysie des nerfs crâniens, à cause de laquelle la fonction visuelle se détériore. La spasticité musculaire apparaît dans les membres inférieurs. Les signes peuvent être exprimés fortement ou modérément selon la nature de l'évolution de la maladie. L'occlusion (obstruction) des voies du liquide céphalorachidien provoque une augmentation des maux de tête, une bradycardie (altération du rythme cardiaque sinusal) et des vomissements. Chez les patients adultes, une augmentation du diamètre de la tête ne se produit pas.

La manifestation de la pathologie chez le nouveau-né

L'hydrocéphalie est diagnostiquée en moyenne chez 5 à 15 nouveau-nés sur mille. En raison de la douceur et de la souplesse des structures crâniennes osseuses chez les enfants, les symptômes de l'hypertension cérébrale sont rares. Manifestations de la maladie chez les nourrissons:

  1. Têtes de tête plus grandes.
  2. Gonflement des veines situées dans la zone de la peau du crâne.
  3. Peau amincie.
  4. Coutures entre les os crâniens.
  5. Fontanelle bombée.

Le pédiatre et le neurologue font attention aux signes caractéristiques de la progression de la maladie chez les nouveau-nés: croissance de la tête accélérée par rapport à la normale, absence de pulsation dans la région de la fontanelle fortement saillante. Avec des lésions sévères, le développement mental ralentit.

Chez les enfants plus âgés, de légères déviations de l'activité mentale se développent - débilité. Les nourrissons avec un diagnostic d'hydropisie sont inactifs. Aux premiers stades du développement de la pathologie, ils ont un excès de poids corporel, au stade terminal - une forte diminution du poids.

Diagnostique

L'examen diagnostique est effectué principalement à l'aide de méthodes instrumentales - IRM et TDM. L'échographie vous permet d'évaluer le degré d'expansion des ventricules et d'identifier la présence de foyers d'hémorragie dans le système ventriculaire. Techniques de support:

  1. Craniographie. Le degré de déformation des structures osseuses du crâne est déterminé. Détecter les néoplasmes, signes d'augmentation de la pression intracrânienne.
  2. Échoencéphalographie. Détecter le niveau d'atrophie des structures cérébrales et le déplacement des parties internes du cerveau.
  3. Ventriculographie. Examen radiographique des ventricules cérébraux à l'aide d'un produit de contraste.
  4. Ponction lombaire.

L'angiographie est réalisée lorsque l'hydropisie se développe en parallèle ou dans un contexte de pathologies vasculaires. Des méthodes sont utilisées pour aider à déterminer l'état du système de liquide céphalorachidien - mesure de la pression du liquide céphalorachidien, déterminer la capacité du système craniospinal, surveiller la pression du liquide céphalorachidien.

Lors de l'examen diagnostique, des changements atrophiques dans le tissu cérébral, une augmentation notable de la taille des ventricules sont révélés. Avec une forme ouverte de pathologie, un ventriculogramme montre une augmentation symétrique du diamètre des services situés dans le système ventriculaire.

Traitement

Si le tableau clinique après une IRM indique une évolution modérée de l'hydrocéphalie de remplacement externe, il s'agit d'une forme de la maladie qui peut être traitée avec des médicaments, ce qui suggère un pronostic favorable.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement vise à normaliser la pression intracrânienne. Avec une forme légère de pathologie, les méthodes de médecine traditionnelle sont efficaces. Les guérisseurs traditionnels recommandent de boire une infusion préparée à base de persil, d'adonis, de mélisse, de menthe, de bleuet, de marais de calamus, de racine de sureau noir. La teinture de baies de genièvre améliore la circulation sanguine, a un effet anti-inflammatoire prononcé. Le traitement traditionnel comprend la prise de médicaments:

  • Diurétiques. Préparations inhibant la réabsorption de l'eau et des sels dissous dans celle-ci, accélérant le retrait du liquide à travers le système urinaire.
  • Analgésique.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  • Glucocorticostéroïdes.
  • Médicaments vasoactifs. Améliore l'apport sanguin aux tissus cérébraux, normalise les processus métaboliques, contribue à la restauration des fonctions perdues des structures cérébrales endommagées.
  • Médicaments de remplacement du plasma.

Le traitement de l'hydrocéphalie de substitution de type externe par la faim sèche est une méthode alternative, peu testée et pas suffisamment étayée scientifiquement. Les partisans du jeûne sec affirment que dans des conditions critiques, le corps s'accorde à la survie, active les réserves et lance son propre programme de défense immunitaire..

Intervention chirurgicale

Dans les cas difficiles, une opération est effectuée au cours de laquelle le liquide céphalo-rachidien est retiré de la cavité de la tête. La dérivation ventriculopéritonéale implique le mouvement du liquide céphalorachidien dans la cavité abdominale, le ventriculopleural - dans la cavité pleurale, le ventriculosinus - dans le sinus veineux transversal situé dans le crâne. En cas de pontage ventriculo-auriculaire, le liquide céphalorachidien est évacué dans l'oreillette. Le médecin surveille l'état du patient, en faisant attention à la présence de processus inflammatoires.

Les changements inflammatoires se développant dans le cerveau conduisent à des complications postopératoires - la formation d'adhérences dans la zone d'admission du liquide céphalorachidien retiré (en tant que réaction protectrice pour délimiter la zone de l'environnement inflammatoire), la formation de cavités kystiques qui empêchent l'écoulement du liquide céphalo-rachidien. Au lieu de kystes, un abcès et une septicémie peuvent se développer. Des complications après la chirurgie surviennent dans 40 à 70% des cas.

La prévention

La prévention de la pathologie se résume à la prévention des traumatismes crâniens, au traitement rapide des maladies infectieuses, des maladies du système cardiovasculaire.

L'hydrocéphalie est une violation dangereuse de la circulation du liquide céphalorachidien, ce qui peut entraîner une démence, des troubles moteurs, de la parole et des fonctions visuelles. Une thérapie correcte des maladies primaires et la création d'un système pour éliminer l'excès de liquide céphalorachidien des cavités cérébrales augmentent les chances de récupération.

Hydrocéphalie mixte modérée

Raisons et mécanisme de développement

Pendant de nombreuses années, essayant de guérir JOINTS?

Directeur de l'Institut pour le traitement des articulations: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est facile de guérir les articulations en prenant un remède pour 147 roubles par jour.

À l'intérieur du crâne se trouvent le cerveau, le sang et le liquide céphalorachidien. Dans un état normal, un équilibre est maintenu entre les volumes de ces trois composants. Toute violation de celui-ci conduit au développement de pathologies complexes.

Pour le traitement des articulations, nos lecteurs ont utilisé avec succès Sustalaif. Vu la popularité de ce produit, nous avons décidé de l'offrir à votre attention.
En savoir plus ici...

Ainsi, une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien comprime les vaisseaux sanguins et le cerveau, entraîne une violation de l'approvisionnement en sang, la mort des tissus, une augmentation de la pression artérielle.

L'hémorragie, à son tour, conduit à une violation de l'écoulement du liquide céphalorachidien, son accumulation.

À partir de ces cavités, il pénètre dans la surface externe du cerveau et est ensuite absorbé par les villosités situées dans la région des sinus veineux. Normalement, la quantité de liquide céphalorachidien produite (en moyenne chez un adulte est de 150 ml) correspond à la quantité absorbée.

  • Cependant, dans l'un de ces domaines, des obstacles ou des troubles peuvent survenir, entraînant une teneur excessive en liquide céphalorachidien - hydrocéphalie.
  • Les causes suivantes provoquent la maladie:
  1. Inflammation du cerveau et de ses membranes. Ce groupe comprend la méningite, l'encéphalite, la tuberculose.
  2. Apport sanguin altéré. L'hydrocéphalie se développe à la suite d'une hémorragie cérébrale, de l'apparition d'un caillot sanguin, de la rupture d'une saillie d'un vaisseau (anévrisme).
  3. Néoplasmes. Quelle que soit leur nature - bénigne ou maligne, ils conduisent à bloquer la circulation du liquide céphalorachidien.
  4. Intoxication. L'action de l'alcool, des drogues, des sels de métaux lourds.
  5. Blessures. Ce groupe comprend non seulement les lésions cérébrales traumatiques qui ont conduit à un œdème cérébral, une destruction vasculaire, mais aussi les conséquences après les opérations.
  6. Maladies du SNC.
  7. Maladies infectieuses. C'est la rubéole, la syphilis.
  8. Changements liés à l'âge. Le remplacement de l'hydrocéphalie est associé à la façon dont le corps et ses tissus changent avec l'âge..

Une analyse de la maladie permet d'identifier les principaux facteurs qui caractérisent son évolution et sa forme: la période d'apparition, la vitesse et le mécanisme de développement, le niveau de pression intracrânienne, la localisation, la sévérité des symptômes.

Période d'occurrence

L'apparition de signes d'hydropisie dans le développement intra-utérin ou dans les trois mois chez un nouveau-né nous permet de parler d'une maladie congénitale.

La maladie acquise se produit en raison de l'action de facteurs pathogènes apparus après la naissance. Il peut s'agir de parasites, de néoplasmes, de kystes, d'hémorragies, de processus inflammatoires.

Vitesse de développement

L'apparition de signes d'hydrocéphalie, leur développement dans les 3 jours indique une forme aiguë. Pendant cette période, les premières manifestations de la maladie entraînent les dommages les plus profonds au cerveau.

Si leur occurrence dure jusqu'à 3-4 semaines, ils parlent d'une forme progressive subaiguë. Augmentation lente des symptômes pendant six mois ou plus, leur faible gravité indique une forme chronique.

Mécanisme de développement

Selon la cause conduisant à l'apparition de l'hydropisie, plusieurs types de cette maladie sont distingués. Avec un courant de liquide céphalo-rachidien fermé (non communicant) est perturbé en raison d'un obstacle sur son chemin.

Cela peut être un caillot de sang, une adhérence, un néoplasme, un rétrécissement de l'approvisionnement en eau. La liqueur s'accumule à cet endroit et entraîne une augmentation de la pression intracrânienne et une augmentation de la taille ventriculaire.

Un autre nom pour ce formulaire est occlusif.

Pourquoi la pression intracrânienne peut augmenter chez les enfants et les adultes

Une hydrocéphalie ouverte (désorption) apparaît en raison d'une violation des processus d'absorption, tandis que le processus de production de liquide céphalorachidien est préservé. L'élimination du déséquilibre se produit en raison d'une augmentation du PCI. Elle survient principalement en raison d'une hémorragie, d'une inflammation ou de l'apparition de métastases..

Lorsque le liquide céphalo-rachidien hypersécrétoire est trop produit, il y en a trop.

Selon les dernières données, la forme externe de substitution n'est pas l'hydrocéphalie cérébrale. le liquide céphalorachidien augmente dans la cavité sous-arachnoïdienne et les ventricules, comme dans l'hydropisie.

La pathologie apparaît comme un phénomène secondaire et compensateur provoqué par des processus associés au cerveau: son atrophie et sa réduction de taille. Liqueur comme si elle remplace la matière grise.

Cela nous permet de conclure que la forme mixte n'est pas l'hydropisie.

Pression intracrânienne

Les données obtenues à la suite de la mesure indiquent une pression intracrânienne normale, diminuée et augmentée. Dans le premier cas, nous parlons d'hydrocéphalie normotensive, dans le second - hypotenseur, dans le troisième - hypertendu.

Emplacement

Le lieu d'accumulation de liquide céphalo-rachidien nous permet de parler d'hydropisie externe, interne et mixte.

Dans le premier mode de réalisation, le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans l'espace sous-arachnoïdien. La raison principale est la mort du tissu nerveux. Interne se produit lorsqu'il y a un excès de liquide dans les réservoirs cérébraux et les ventricules. Avec l'hydrocéphalie mixte, un volume accru de liquide céphalo-rachidien s'accumule en tous points.

Selon l'emplacement, le diagnostic est déterminé, par exemple, «hydrocéphalie externe de l'espace sous-arachnoïdien».

Gravité des symptômes

Des manifestations évidentes et vives indiquent une hydrocéphalie sévère. Des symptômes légers, parfois disparaissants, parlent d'hydrocéphalie externe modérée..

Symptômes

Les principaux signes d'hydrocéphalie sont des maux de tête, des troubles visuels, des nausées, souvent accompagnés de vomissements, de troubles émotionnels, cognitifs et moteurs.

Dans le développement de la maladie, plusieurs stades peuvent être distingués, chacun ayant ses propres symptômes, et ceux précédemment découverts acquièrent de nouvelles fonctionnalités:

  1. Première étape. Le principal symptôme est une douleur à la tête faible et non constante, une faiblesse, un malaise, des étourdissements. Il peut y avoir un assombrissement, du brouillard dans les yeux. Une personne se sent faible, fatiguée. Cette étape est caractérisée par une hydrocéphalie modérée..
  2. Deuxième étape. La douleur dans la tête s'intensifie, elle devient particulièrement perceptible après une nuit de repos, une activité physique, une toux, des éternuements. Une sensation d'éclatement du crâne apparaît. Des taches de couleur, des éclairs peuvent apparaître dans les yeux. Il y a le sentiment que quelque chose les presse de l'intérieur, un strabisme apparaît. Le visage se gonfle. Il y a souvent des nausées, accompagnées de vomissements, et leur apparence n'est pas associée à la nourriture. Une légère tendance à la fatigue au premier stade est remplacée par une sensation constante de fatigue et de fatigue. Une personne devient insatisfaite, nerveuse, irritable, agressive. Démarche perturbée, coordination. Une sensation d'engourdissement des bras et des jambes apparaît, progressivement cette sensation est remplacée par l'incapacité de les déplacer - une paralysie se développe. Le patient perd la capacité d'exprimer ses pensées et de percevoir ce qui a été dit dans son discours. Des signes de démence apparaissent.
  3. Troisième étape. À ce stade, des crises d'épilepsie apparaissent, souvent une perte de conscience, une miction involontaire et une défécation. Il y a une perte totale d'intelligence, de mémoire, de compétences en libre-service. Le patient perd la capacité de marcher, l'apparition de mouvements chaotiques, une paralysie totale ou partielle. La déglutition est altérée. Le travail du cœur et des organes respiratoires est inhibé.

Diagnostique

La dropsie du cerveau, en particulier au premier stade, n'est diagnostiquée qu'après toutes les études nécessaires. Avant de les prescrire, le médecin recueille des données sur les antécédents médicaux, les facteurs de provocation possibles, effectue des tests réflexes et des tests. Tout cela vous permet de clarifier le degré de lésions cérébrales..

En cas de suspicion d'augmentation de la pression intracrânienne, une ponction lombaire est réalisée. Cette opération vous permet de mesurer la pression, de prélever un échantillon de liquide céphalorachidien, d'analyser sa composition, sa couleur, d'identifier la cause de la maladie.

Pour l'examen instrumental, une tomodensitométrie avec introduction d'un agent de contraste est prescrite.

Au cours de cette étude, le produit de contraste est injecté dans le liquide céphalorachidien, ce qui vous permet de voir son mouvement dans toutes les zones.

  1. Utilisation de l'imagerie par résonance magnétique pour déterminer le stade de l'hydrocéphalie, sa cause, sa forme.
  2. Pour clarifier les changements dans diverses parties du cerveau, une échoencéphalographie est effectuée, ce qui permet d'obtenir des informations sur le troisième ventricule, le déplacement du tronc et la teneur en liquide céphalo-rachidien.
  3. Si nécessaire, une angiographie est réalisée - une étude des vaisseaux du cerveau.

Une méthode importante pour déterminer la maladie est un examen ophtalmique. Il aide à vérifier la fin du nerf optique, la pulsation dans les vaisseaux de l'œil, les hémorragies, d'autres signes de pression intracrânienne.

Traitement

Dans les premiers stades, l'hydrocéphalie peut être traitée avec des médicaments, sous forme aiguë ou avancée, un traitement chirurgical est indiqué. Les remèdes populaires ne soulagent que les symptômes.

Thérapie conservatrice

Le traitement médicamenteux vise à réduire la pression du liquide céphalorachidien, à restaurer l'apport sanguin et la nutrition du cerveau. Il comprend:

  1. Médicaments diurétiques. Ces médicaments réduisent le niveau de liquide dans le corps. Utilisez Diacarbe, Furosémide.
  2. Préparations contenant du potassium. Ils sont prescrits pour reconstituer la teneur en potassium de l'organisme. En particulier, utilisez Asparkam.
  3. Antidouleurs. Destiné à réduire l'intensité de la douleur dans la tête. Ce pourrait être Nurofen, Ketorolac.
  4. Nootropique. Les médicaments de cette classe aident à rétablir la circulation sanguine. Attribué à Pantogam, Noofen.
  5. Hormonal La prednisolone et la dexaméthasone soulagent l'enflure et l'inflammation.

Les opérations

Si nécessaire, prenez des mesures urgentes, l'inefficacité de la thérapie conservatrice, effectuez les opérations.

La chirurgie de pontage implique l'installation d'un cathéter spécial avec une valve et des tubules. Avec une augmentation de la pression intracrânienne, la valve d'ouverture aide à expulser le liquide céphalorachidien dans la cavité abdominale. Chez les enfants, en raison d'une croissance constante, l'opération est effectuée à plusieurs reprises.

La chirurgie endoscopique est réalisée si la chirurgie de pontage a des complications ou après des blessures. Un trou est fait dans le fond du ventricule et connecté à la citerne. Cela vous permet de restaurer l'écoulement du liquide céphalorachidien.

Remèdes populaires

Pour améliorer l'élimination des fluides du corps, des boissons aux fruits d'airelle rouge ou de canneberge sont utilisées. Pour les préparer, prenez 2 cuillères à soupe de baies et 30 g de sucre dans un verre d'eau. Le mélange est bouilli, refroidi et bu..

Un bouillon d'églantier peut être préparé à partir de 100 g de fruits de cette plante et d'un litre d'eau. Prendre 100 g trois fois par jour.

Une décoction d'aneth aidera non seulement à éliminer l'excès de liquide, mais aussi à réduire la pression artérielle. Un demi-litre d'eau fait bouillir une cuillère à café de graines et la même quantité de légumes verts. Les graines peuvent être prises à sec par une demi-cuillère à café.

Au bain-marie, une décoction de feuilles d'ortie est préparée. Pour ce faire, prenez 1 litre d'eau et 4 cuillères à soupe de la plante.

Effets

Le pronostic du nombre de personnes atteintes d'hydropisie dépend de sa forme, de la fugacité et de la rapidité du traitement. Une hydrocéphalie externe du cerveau détectée en temps opportun dans une faible mesure permet à une personne de maintenir sa capacité de travail, son intelligence.

Le stade négligé, un traitement mal sélectionné, un développement rapide entraînent des changements organiques irréversibles. Ils entraînent à leur tour l'épilepsie, la démence, une altération de la fonction cardiaque, la paralysie et, dans certains cas, le coma et la mort..

Conclusion

L'hydrocéphalie se produit en raison d'une production excessive de liquide céphalo-rachidien, de l'apparition d'obstacles à son passage et d'une malabsorption. Il se développe sous forme aiguë et chronique. Pour le traitement, des médicaments, une intervention chirurgicale sont utilisés. Avec un traitement commencé en temps opportun, le pronostic est favorable.

Classification de l'hydrocéphalie

Cette maladie est divisée en 3 types principaux:

  • Hydrocéphalie interne du cerveau. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide céphalorachidien directement dans les ventricules du cerveau, entraînant une augmentation de la pression intracrânienne. Le liquide céphalorachidien commence à exercer une pression sur diverses parties du cerveau, il y a une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes entiers dont ces zones sont responsables. Cette forme est provoquée par des processus inflammatoires dans le corps, une perturbation du système nerveux central chez le patient, des tumeurs et des néoplasmes.
  • Hydrocéphalie externe. Auparavant, il s'agissait d'un type de maladie à part entière, mais maintenant il n'est plus considéré comme tel. Ce type d'hydropisie a une origine différente et des conséquences très différentes. Avec cette violation, une diminution du volume cérébral se produit et peut même s'atrophier partiellement. Dans ce cas, tout l'espace vide dans le crâne est occupé par le liquide céphalo-rachidien.
  • Hydrocéphalie de remplacement mixte. Elle se caractérise par une diminution du volume cérébral et un remplissage de liquide céphalo-rachidien non seulement des ventricules cérébraux, mais aussi de l'espace vide formé dans le crâne. Cette forme de la maladie est appelée substitution. Ce type de maladie est le plus touché par les personnes âgées.

Selon la nature du cours, l'hydrocéphalie est divisée en:

  • Tranchant. La forme aiguë de la maladie se caractérise par une évolution rapide et constitue une menace sérieuse pour la vie et la santé du patient. En règle générale, il nécessite une intervention chirurgicale urgente. Avec lui, la trépanation du crâne et l'installation de drains pour l'écoulement du liquide céphalo-rachidien des cavités du cerveau.
  • Chronique La forme chronique ne comporte pas un danger aussi grave, mais nécessite bien sûr un traitement. Avec elle, le shunt est effectué - l'installation d'un système complexe de cathéters qui assurent le mouvement du liquide céphalorachidien du crâne vers d'autres cavités du corps - l'abdomen ou le bassin, où le liquide céphalorachidien sera rapidement absorbé.

Il existe également une hydrocéphalie subaiguë - une combinaison de formes de maladie aiguës et chroniques. C'est la forme la plus dangereuse de la maladie, elle représente une grande menace pour la santé et la vie normale. Cependant, l'hydropisie subaiguë est rarement diagnostiquée..

Il existe également une hydrocéphalie vicaire du cerveau, qui se produit en raison de l'atrophie du cortex cérébral.

Traitement mixte de remplacement du cerveau par hydrocéphalie

Au mot "hydrocéphalie", la plupart imaginent un petit enfant avec un crâne élargi de manière disproportionnée.

En effet, à un âge précoce, l'hydrocéphalie congénitale entraîne une déformation de la tête due à une forte augmentation de la pression intracrânienne. L'hydrocéphalie de remplacement, cependant, est complètement différente..

Premièrement, il se trouve généralement chez les patients âgés, et deuxièmement, comme les sutures du crâne d'un adulte sont ossifiées, la maladie n'entraîne pas son augmentation et sa déformation.

Troisièmement, il peut être accompagné d'une pression intracrânienne normale ou même diminuée. Par conséquent, très souvent, la maladie reste non détectée pendant de nombreuses années, voire des décennies..

Hydrocéphalie de remplacement du cerveau: symptômes et traitement - le sujet de cet article.

Classification

Comme toute autre forme d'hydrocéphalie, l'hydrocéphalie de remplacement a plusieurs formes:

  • Avec l'hydrocéphalie de remplacement externe - le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans la cavité sous-arachnoïdienne, remplaçant un volume cérébral diminué.
  • Avec hydrocéphalie de remplacement interne - le liquide céphalo-rachidien remplit les ventricules du cerveau.
  • L'hydrocéphalie de remplacement mixte se caractérise par une accumulation de liquide céphalorachidien à l'intérieur et à l'extérieur du cerveau, sous ses membranes.

Causes de pathologie

L'hydrocéphalie de remplacement diffère des autres types de la maladie principalement en ce qu'elle s'accompagne d'une atrophie du tissu cérébral..

L'alcool en même temps prend leur place, d'où le nom - "substitution".

Le plus souvent, la mort des cellules cérébrales provoque des changements liés à l'âge..

Il existe d'autres raisons pour l'atrophie cérébrale: l'alcoolisme, les maladies infectieuses telles que la neurosyphilis, l'herpès, la rubéole, la toxoplasmose, l'augmentation de la pression intracrânienne, qui peut être non seulement un symptôme, mais aussi la cause de l'hydrocéphalie de remplacement, de l'hypertension artérielle et de l'athérosclérose, ainsi que les effets des lésions cérébrales traumatiques.

La cause de la maladie affecte dans une certaine mesure son évolution. L'hydrocéphalie de remplacement liée à l'âge, ne se fait souvent pas sentir longtemps, résultant d'un traumatisme ou de lésions cérébrales infectieuses - chevauche la maladie sous-jacente et aggrave ses symptômes.

L'hydrocéphalie est une maladie grave qui a de lourdes conséquences pour les enfants et les adultes. Hydrocéphalie mixte du cerveau chez l'adulte - qu'est-ce que c'est et comment traiter une maladie?

Les types d'hydrocéphalie chez les nouveau-nés et les méthodes de traitement d'une maladie seront examinés ici.

Saviez-vous qu'une augmentation de la pression intracrânienne peut entraîner un accident vasculaire cérébral et une perte de vision? Sous le lien http://neuro-logia.ru/zabolevaniya/golova/sosudistye-zabolevaniya-mozga/vnutricherepnoe-davlenie-simptomy-i-lechenie-u-vzroslyx.html vous pouvez lire en détail les dangers de cette maladie et les méthodes de traitement.

Toutes les formes d'hydrocéphalie ont tendance à progresser avec le temps et la substitution ne fait pas exception. L'augmentation progressive de la pression intracrânienne entraîne les symptômes suivants:

  • maux de tête accompagnés de nausées et de vomissements;
  • détérioration générale du bien-être, fatigue accrue;
  • perturbations de sommeil;
  • déficience visuelle, double vision;
  • problèmes de contrôle de la miction et des selles;
  • diminution de l'intelligence, troubles de la mémoire;
  • léthargie, léthargie, manque d'initiative;
  • syndrome épileptique;
  • différences de pression artérielle et arythmie.

Les maux de tête causés par l'hydrocéphalie sont souvent confondus avec la migraine, mais contrairement aux migraines, ils ne sont généralement pas unilatéraux et couvrent toute la tête. Les troubles intellectuels affectent principalement la pensée logique et les capacités de comptage: le patient ne peut pas résoudre un exemple simple, oublie son âge, se perd dans le temps.

Diagnostique

Pour établir un diagnostic précis, les symptômes neurologiques caractéristiques ne suffisent pas - un examen du cerveau est nécessaire. Le plus souvent, une IRM est suffisante pour détecter une atrophie des tissus cérébraux et une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien. Cependant, dans certains cas, des examens supplémentaires sont nécessaires..

Il s'agit de l'angiographie, de l'échographie, de la radiographie du crâne, avec une nature infectieuse présumée de la maladie - des tests pour les agents responsables de l'herpès, de la syphilis, de la toxoplasmose, ainsi que de l'ophtalmoscopie.

Hydrocyphaly de remplacement - une selle turque vide

Souvent, l'hydrocéphalie de remplacement est détectée par hasard. Avec une évolution bénigne de la maladie, il est nécessaire de subir un examen au moins tous les six mois afin d'identifier les premiers signes de développement de troubles aux stades précoces. Si la pression intracrânienne augmente fortement, le traitement doit être immédiatement commencé.

Comme toute autre forme de cette maladie, elle n'est pas sujette à une régression indépendante.

La tactique de l'hydrocéphalie substitutive externe est déterminée en fonction de la gravité des symptômes et de la nature de la lésion cérébrale. Avec l'hydrocéphalie de substitution, le plus souvent un traitement conservateur suffit, mais ses formes sévères peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Lorsque la maladie se déroule sans symptômes prononcés et n'est pas accompagnée d'une augmentation de la pression intracrânienne, qui vise suffisamment à améliorer la circulation cérébrale et l'état général de l'organisme de thérapie.

Il s'agit d'un massage de la zone du col et des tempes, d'une activité physique modérée, de bains thérapeutiques, de l'utilisation de nootropiques et de médicaments qui améliorent l'apport sanguin au cerveau, tels que Phenibut, Glycine, Cavinton, Cinnarizine, Cerebrolysin.

Si la pression intracrânienne est élevée, des diurétiques sont prescrits au patient pour éliminer l'excès de liquide du corps et réduire le volume de liquide céphalorachidien: diacarbe, furosémide, mannitol.

S'il y a un tel besoin, les diurétiques en comprimés peuvent être remplacés par des remèdes à base de plantes ayant un effet similaire - ce sont les bourgeons de peuplier, les stigmates de maïs, les orties. Avec l'utilisation régulière de diurétiques, il est impératif d'utiliser des préparations de potassium et de magnésium, ainsi que des aliments riches en ces oligo-éléments, tels que les bananes, les noix, les légumineuses, la laitue, les épinards et le chocolat noir, car ils sont excrétés en grande quantité dans l'urine.

L'intervention chirurgicale avec hydrocéphalie de remplacement est extrêmement rare, mais dans les cas où la maladie commence à progresser rapidement, conduisant à une détérioration grave de l'état du patient en peu de temps, il peut être nécessaire.

Le plus souvent, avec l'hydrocéphalie interne, un shunt est installé qui relie la cavité ventriculaire à toute autre cavité corporelle, en commençant par le péricarde et en terminant par l'un des uretères.

Il s'agit généralement d'une cavité abdominale. Lorsqu'un certain indicateur de pression intracrânienne est atteint, la valve de dérivation s'ouvre et l'excès de liquide quitte le cerveau.

Cette opération supprime tous les symptômes de la maladie, mais la vie saine du patient avec un shunt dépend de l'état de l'appareil, qui doit de temps en temps être remplacé.

Les chirurgies endoscopiques, telles que la ventriculostomie endoscopique, dans lesquelles des trous sont faits pour l'écoulement ventriculaire dans le fond ventriculaire, sont dépourvues de cet inconvénient, mais loin de toutes les cliniques.

La prévention

Les infections doivent être évitées, ce qui, à long terme, peut entraîner des dommages aux tissus nerveux, des lésions cérébrales traumatiques et, avec des symptômes d'augmentation de la pression intracrânienne et artérielle, des mesures opportunes doivent être prises, ainsi que l'abus d'alcool et d'autres substances neurotoxiques.

Prévenir la principale raison du développement de la maladie - les changements cérébraux liés à l'âge - est actuellement impossible.

En conclusion, il faut dire que la substitution d'hydrocéphalie se produit rarement sous une forme sévère et répond généralement bien au traitement. Par conséquent, lors de ce diagnostic, il ne faut pas désespérer et imaginer le pire.

Parfois, l'hydrocéphalie ne se manifeste en aucune façon et le diagnostic est détecté par hasard. L'hydrocéphalie cérébrale modérée chez l'adulte est souvent perçue comme les premiers symptômes de la démence, mais ce sont deux maladies complètement différentes..

Des méthodes alternatives pour traiter une tumeur cérébrale sont décrites dans cet article..

Vidéos connexes

L'hydrocéphalie chez l'adulte peut être une maladie indépendante ou une manifestation de la pathologie d'autres organes et systèmes. Chez les patients atteints d'hydrocéphalie, le processus d'accumulation excessive de liquide céphalorachidien dans le liquide céphalorachidien progresse activement, en raison d'une altération de la production, de la circulation ou de l'absorption. Elle se manifeste par une augmentation des ventricules du cerveau, une diminution de la densité de la substance cérébrale en raison de son imprégnation avec du liquide céphalorachidien et le rétrécissement des espaces sous-arachnoïdiens. À l'hôpital de Yusupov, les neurologues traitent l'hydrocéphalie avec les médicaments les plus efficaces qui ont un spectre minimal d'effets secondaires. L'examen des patients est effectué à l'aide de méthodes de recherche modernes qui sont effectuées par des spécialistes expérimentés de la clinique de neurologie.

Symptômes et hydrocéphalie de remplacement mixte

L'hydrocéphalie atrophique mixte du cerveau fait référence aux formes acquises de la maladie. La pathologie est caractérisée par une augmentation des ventricules du cerveau et de l'espace sous-arachnoïdien dans des conditions d'atrophie cérébrale progressive..

Selon le rythme de la maladie, il y a:

  • hydrocéphalie aiguë (du moment des premiers symptômes de la maladie à la décompensation brute, pas plus de 3 jours ne passent);
  • hydrocéphalie progressive subaiguë (se développe dans le mois suivant le début de la maladie);
  • hydrocéphalie chronique (formée dans la période de 3 semaines à 6 mois).

L'hydrocéphalie de remplacement hypertensive, normotensive et hypotensive se distingue par le niveau de pression du liquide céphalorachidien. L'hydrocéphalie asymétrique mixte se caractérise par une augmentation de l'un des ventricules cérébraux. L'hydrocéphalie de remplacement mixte se produit dans le contexte de lésions cérébrales traumatiques, d'hypertension artérielle, d'athérosclérose cérébrale, d'instabilité des vertèbres cervicales, d'alcoolisme.

Une caractéristique distinctive de l'hydrocéphalie mixte est le remplacement de l'espace libéré du cerveau par du liquide céphalorachidien. Une hydrocéphalie mixte mineure contribue à une diminution du flux sanguin cérébral. Cela conduit à une inhibition des fonctions neurologiques. Si l'hydrocéphalie de remplacement s'accompagne d'une augmentation du volume des ventricules cérébraux, alors chez les patients, une diminution de la pression intracrânienne est détectée, dans d'autres cas, elle sera augmentée.

Une hydrocéphalie mixte asymétrique modérée du cerveau sur une longue période peut être asymptomatique. Les symptômes de l'asymétrie ventriculaire sont déterminés lors de l'examen des patients. Les patients atteints d'hydrocéphalie de substitution se plaignent de maux de tête graves le matin après le réveil, causés par une position horizontale du corps maintenue depuis longtemps, des nausées et des vomissements. Ils ont enregistré des augmentations de la pression artérielle, une augmentation de la fréquence cardiaque, une arythmie. Les signes suivants de la maladie sont également déterminés:

  • insomnie et altération de la qualité du sommeil;
  • somnolence et léthargie;
  • fatigue;
  • irritabilité;
  • diminution de l'audition et de l'acuité visuelle;
  • démarche instable, manque de coordination des mouvements.

Aux derniers stades de la maladie, des symptômes de démence apparaissent: distraction, pertes de mémoire, troubles de la mémoire à court terme, incapacité à penser de façon logique. Une complication grave de l'hydrocéphalie de remplacement est le syndrome épileptique. Le patient développe une démence, il peut tomber dans le coma.

Diagnostic de l'hydrocéphalie de remplacement mixte

À l'hôpital de Yusupov, la thérapie par ordinateur et par résonance magnétique est effectuée immédiatement après l'entrée du patient à la clinique de neurologie. Pour évaluer le stade de l'hydrocéphalie et déterminer les indications d'une intervention chirurgicale, les médecins calculent les coefficients ventriculo-crâniens, qui montrent le degré d'expansion du système ventriculaire. La tomodensitométrie vous permet de clarifier la présence et la prévalence de lésions cérébrales ischémiques chez les patients atteints d'hémorragie sous-arachnoïdienne.

Pour prédire le résultat du traitement chirurgical de l'hydrocéphalie de remplacement, tous les patients subissent un tap-test. Son essence est que lors de l'élimination d'au moins 40 ml de liquide céphalorachidien lors d'une ponction lombaire chez des patients souffrant d'hydrocéphalie chronique, l'état de santé s'améliore pendant une courte période. Si le test est positif, il est plus probable que le patient puisse se remettre de la chirurgie.

À l'hôpital de Yusupov, les neurologues effectuent un examen complet des patients atteints d'hydrocéphalie de remplacement. Il comprend un examen échographique du cerveau, une craniographie (radiographie du crâne), une ophtalmoscopie du fond d'œil. Les patients sont conseillés par un ophtalmologiste, un cardiologue, un neurochirurgien.

Si l'hydrocéphalie de remplacement mixte se déroule sous une forme modérée avec des symptômes minimes, les patients sont examinés tous les 6 mois pour détecter en temps opportun la dynamique négative de la maladie. En présence de signes prononcés d'augmentation de la pression intracrânienne, le traitement est immédiatement commencé. En cas d'évolution sévère de l'hydrocéphalie, lors d'une réunion du conseil d'experts avec la participation de professeurs et de médecins de la plus haute catégorie, des tactiques de prise en charge d'un patient souffrant d'hydrocéphalie sont développées.

Traitement et prévention de l'hydrocéphalie cérébrale mixte chez l'adulte

Si le patient est diagnostiqué avec une hydrocéphalie de remplacement mixte du cerveau, le traitement est effectué dans une clinique de neurologie. Le choix de la méthode de traitement dépend de la gravité des symptômes de la maladie et du degré d'atrophie cérébrale. Avec une légère hydrocéphalie mixte, le traitement vise à améliorer la circulation cérébrale, à réduire la pression intracrânienne et à améliorer l'état général du corps.

Pour améliorer le fonctionnement des cellules cérébrales, on prescrit aux patients des médicaments à effet nootrope - phénibut, cérébrolysine, glycine, cinnarizine, bifren. Pour réduire la pression intracrânienne, des diurétiques sont utilisés - diacarbe, mannitol, furosémide en association avec l'asparkam. Les rééducateurs effectuent un cours d'exercices de physiothérapie, massage des tempes et de la zone du col.

Les patients atteints d'encéphalopathie de substitution à l'hôpital de Yusupov reçoivent une alimentation diététique. Le goût dans les plats ne diffère pas de la cuisine maison. Le régime comprend des aliments riches en oligo-éléments (salade, noix, épinards, bananes, chocolat noir).

Avec la faible efficacité de la thérapie conservatrice ou une forte détérioration de l'état du patient, les neurochirurgiens décident de la faisabilité de la chirurgie. Pour faciliter le bien-être du patient dans les cliniques partenaires, une opération de pontage est effectuée - l'installation d'une voie artificielle d'écoulement du liquide céphalorachidien. La cavité ventriculaire est reliée par shunt à une autre cavité du corps humain, où le liquide céphalo-rachidien est absorbé par le corps. Le plus souvent, le shunt est retiré dans la cavité abdominale. Dès que la pression intracrânienne dépasse la norme, ouvrez la valve shunt et retirez une partie du liquide céphalorachidien des ventricules cérébraux. La ventriculostomie endoscopique vous permet d'éliminer le volume supplémentaire de liquide céphalo-rachidien à travers des trous créés artificiellement au bas des ventricules du cerveau.

Afin de prévenir l'hydrocéphalie de remplacement, les maladies infectieuses doivent être évitées, dont les complications entraînent des lésions cérébrales. Les cardiologues de l'hôpital Yusupov sélectionnent individuellement les médicaments et les doses de médicaments antihypertenseurs pour chaque patient souffrant d'hypertension artérielle. Les neurologues recommandent de ne pas abuser de l'alcool, d'éviter l'exposition aux neurotoxines.

S'il y a des signes de substitution de l'hydrocéphalie, appelez l'hôpital Yusupov, où les neurologues effectuent un traitement complexe de la maladie, en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps. Avec une hydrocéphalie de remplacement mineure, le traitement médicamenteux peut ralentir la progression des symptômes de la maladie.

L'hydrocéphalie mixte est une maladie neurologique assez rare mais très dangereuse. Il peut être diagnostiqué chez les adultes et les jeunes enfants, donc tout le monde doit être au courant de cette maladie. Si elle n'est pas traitée, l'hydrocéphalie cérébrale mixte peut entraîner des conséquences très graves..

Cette maladie se produit en raison d'une violation de l'écoulement du liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien) du crâne. Le liquide s'accumule et remplit à la fois les ventricules du cerveau et l'espace entre le cerveau et le crâne. La pression intracrânienne augmente, ce qui entraîne un certain nombre de symptômes graves.

Classification de l'hydrocéphalie

Cette maladie est divisée en 3 types principaux:

  • Hydrocéphalie interne du cerveau. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide céphalorachidien directement dans les ventricules du cerveau, entraînant une augmentation de la pression intracrânienne. Le liquide céphalorachidien commence à exercer une pression sur diverses parties du cerveau, il y a une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes entiers dont ces zones sont responsables. Cette forme est provoquée par des processus inflammatoires dans le corps, une perturbation du système nerveux central chez le patient, des tumeurs et des néoplasmes.
  • Hydrocéphalie externe. Auparavant, il s'agissait d'un type de maladie à part entière, mais maintenant il n'est plus considéré comme tel. Ce type d'hydropisie a une origine différente et des conséquences très différentes. Avec cette violation, une diminution du volume cérébral se produit et peut même s'atrophier partiellement. Dans ce cas, tout l'espace vide dans le crâne est occupé par le liquide céphalo-rachidien.
  • Hydrocéphalie de remplacement mixte. Elle se caractérise par une diminution du volume cérébral et un remplissage de liquide céphalo-rachidien non seulement des ventricules cérébraux, mais aussi de l'espace vide formé dans le crâne. Cette forme de la maladie est appelée substitution. Ce type de maladie est le plus touché par les personnes âgées.

Selon la nature du cours, l'hydrocéphalie est divisée en:

  • Tranchant. La forme aiguë de la maladie se caractérise par une évolution rapide et constitue une menace sérieuse pour la vie et la santé du patient. En règle générale, il nécessite une intervention chirurgicale urgente. Avec lui, la trépanation du crâne et l'installation de drains pour l'écoulement du liquide céphalo-rachidien des cavités du cerveau.
  • Chronique La forme chronique ne comporte pas un danger aussi grave, mais nécessite bien sûr un traitement. Avec elle, le shunt est effectué - l'installation d'un système complexe de cathéters qui assurent le mouvement du liquide céphalorachidien du crâne vers d'autres cavités du corps - l'abdomen ou le bassin, où le liquide céphalorachidien sera rapidement absorbé.

Il existe également une hydrocéphalie subaiguë - une combinaison de formes de maladie aiguës et chroniques. C'est la forme la plus dangereuse de la maladie, elle représente une grande menace pour la santé et la vie normale. Cependant, l'hydropisie subaiguë est rarement diagnostiquée..

Il existe également une hydrocéphalie vicaire du cerveau, qui se produit en raison de l'atrophie du cortex cérébral.

Les causes de la maladie

L'hydrocéphalie, ou hydropisie cérébrale, est le plus souvent diagnostiquée chez les nouveau-nés. Le fait est que le cerveau, comme d'autres organes, continue de croître et de se développer rapidement après la naissance, ce qui provoque des dysfonctionnements dans le corps. Dans ce cas, l'hydrocéphalie cérébrale est diagnostiquée. Il est considéré comme congénital et, souvent, une forme bénigne n'est pas une menace pour la santé. La maladie passera dès que le crâne commencera à croître et que le rapport de la masse cérébrale à la taille du crâne sera rétabli.

Cependant, dans certains cas, l'augmentation de la pression intracrânienne et l'hydrocéphalie diagnostiquées chez un nouveau-né peuvent être une source de préoccupation grave. Assez souvent, la maladie est déterminée avant même la naissance du fœtus.

Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement de la maladie chez les jeunes enfants:

  • Accouchement et blessures intra-utérines.
  • Infection pendant la grossesse.

Le plus souvent, l'hydrocéphalie se produit pour les raisons suivantes:

  • Blessures graves à la tête et à la colonne vertébrale.
  • Infections antérieures et méningite.
  • Intoxication.

Soumis à l'hydrocéphalie, y compris aux personnes mixtes et âgées. On peut dire que ce sont eux qui sont en danger. Le fait est que dans la vieillesse, la colonne vertébrale devient faible et toutes ses blessures, en particulier la colonne cervicale, et les déplacements peuvent provoquer une violation de l'écoulement du liquide céphalorachidien. Causes de l'hydropisie chez les personnes âgées:

  • Faiblesse et fragilité de la colonne vertébrale, sa blessure.
  • Athérosclérose.
  • Hypertension.

Le plus dangereux de cette maladie est qu'elle ne se fera pas sentir longtemps. Au début, une personne peut ne pas ressentir d'inconfort, car les signes de la maladie n'apparaissent pas immédiatement. Quelle que soit la cause, une forme avancée d'hydrocéphalie, tant chez les enfants que chez les adultes, peut faire face à de graves conséquences. Par exemple, incapacité partielle ou totale chez l'adulte et retard de développement sévère chez l'enfant.

Symptômes de la maladie

Il est important de connaître une maladie telle que l'hydrocéphalie mixte du cerveau, ce qu'elle est, quels signes (symptômes) de cette maladie.

Chez un petit enfant, y compris un nouveau-né, l'hydropisie se caractérise tout d'abord par la taille disproportionnée du crâne. Cela se voit le plus souvent à l'œil nu. Bien sûr, seul un médecin qualifié peut déterminer avec précision le diagnostic. Cependant, un signe comme une grosse tête devrait éveiller les soupçons des parents.

De plus, l'hydrocéphalie des enfants présente des symptômes tels que:

  • Augmentation de la pression intracrânienne (ICP).
  • Pleurs et anxiété constants.
  • Difficulté apparente avec le mouvement de la tête.
  • Coordination de l'enfant avec facultés affaiblies.
  • Fontanelle convexe.
  • Attaques sous forme de convulsions, yeux qui roulent, contractions.
  • Basculement involontaire de la tête, déficience visuelle et auditive évidente.

Tous les facteurs ci-dessus devraient servir de raison sérieuse pour consulter un médecin. De nos jours, l'hydrocéphalie est traitée, cependant, un retard pour aller chez le médecin peut entraîner un retard de développement grave pour l'enfant, une mauvaise intelligence et des problèmes de soutien de vie indépendant.

Avec hydrocéphalie chez l'adulte:

  • Maux de tête persistants et graves, migraines.
  • Acouphènes, diminution significative de la vision et de l'ouïe.
  • Mouvement difficile des globes oculaires.
  • Perte d'orientation dans l'espace, accès inattendus de nausées, vomissements, somnolence. Ces signes sont plus visibles le matin, immédiatement après le réveil..
  • Faiblesse et manque d'initiative.
  • Dans les cas négligés, des changements de comportement marqués, une diminution de l'intelligence et même l'incapacité de répondre à une question simple sont caractéristiques.
  • De plus, des changements dans la forme du crâne sont possibles même chez l'adulte - le plus souvent, un renflement se forme dans le front.

Diagnostic de la maladie

L'hydrocéphalie mixte du cerveau chez l'adulte, dont le traitement ne doit pas être différé, comme chez l'enfant, est diagnostiquée par radiographie du crâne et imagerie par résonance magnétique (IRM), qui vous permet de suivre la taille du cerveau et de ses ventricules, ainsi que la quantité de liquide accumulée. Les enfants qui n'ont pas envahi une fontanelle subissent une échographie des structures cérébrales à travers elle.

On sait que chez les personnes en bonne santé, le volume de liquide céphalo-rachidien est d'environ 150 ml, tandis que chez un patient la quantité de liquide céphalorachidien peut atteindre 1 litre. Après cela, les examens sont effectués par un neurologue, endocrinologue et ophtalmologiste. Il existe également d'autres moyens de diagnostiquer l'hydrocéphalie cérébrale. Parmi eux:

  • Angiographie - l'introduction dans le corps d'un agent de contraste qui vous permet d'identifier la pathologie du cerveau, des vaisseaux sanguins, etc..
  • Examen échographique (échographie).
  • Analyse sanguine générale.
  • Tomodensitométrie.
  • Échantillonnage du LCR aux fins de son enquête plus approfondie sur la présence de bactéries pathogènes ou de troubles de la composition.

Traitement de l'hydrocéphalie

Avec l'hydrocéphalie mixte modérée du cerveau, qui ne présente pas de grand danger pour la santé humaine, les méthodes de traitement suivantes existent:

  • Médicament.
  • Thérapie manuelle.
  • Physiothérapie.

En règle générale, on prescrit au patient des diurétiques qui stimulent la circulation accélérée de liquide dans le corps, ainsi que des antibiotiques si la cause infectieuse de la maladie est confirmée. De plus, les médicaments qui accélèrent la circulation sanguine dans le cerveau sont traités..

Chirurgie

Cependant, même une hydrocéphalie mixte de substitution modérée du cerveau peut se transformer en une forme aiguë à tout moment, il est donc important d'être constamment surveillé par un médecin qui recueillera des données. Si une forme aiguë de la maladie se produit, une intervention neurochirurgicale immédiate est effectuée.

Il existe plusieurs types d'opérations pour l'hydrocéphalie:

  • Chirurgie de pontage. Le shunt, utilisé sous forme chronique d'hydrocéphalie, est de moins en moins utilisé. Le fait est que cette opération est plutôt traumatisante et menace de graves complications en cas de mauvaise exécution. Même après l'installation de shunts, un système complexe de cathéters nécessite des soins attentifs constants, le remplacement des éléments, etc. Dans de telles conditions, il est assez facile d'introduire une infection dans le corps et d'obtenir une infection grave..
  • Installation de drains. Le drainage est utilisé lorsqu'il est urgent de réduire la pression intracrânienne et de retirer une partie du liquide céphalorachidien des cavités du cerveau. Cela peut se produire lorsque le néoplasme bloque complètement le canal pour l'écoulement du liquide céphalorachidien du crâne et que son accumulation rapide dans les cavités cérébrales se produit..
  • Endoscopie L'endoscopie est réalisée avec un minimum de lésions corporelles. À l'aide d'un appareil spécial - un endoscope - le médecin pénètre dans les ventricules du cerveau et fait des trous pour assurer l'écoulement du liquide céphalorachidien directement dans les réservoirs du cerveau. La pression intracrânienne diminue et le liquide céphalorachidien est absorbé.

Le shuntage et l'installation de drains est une forme de chirurgie quelque peu dépassée, bien qu'il soit toujours utilisé dans la pratique. La façon la plus moderne de lutter contre l'hydrocéphalie cérébrale est la chirurgie endoscopique.
"Alt =" ">

L'hydrocéphalie mixte du cerveau est une maladie très grave et dangereuse qui affecte tous les groupes d'âge. Le traitement de cette maladie ne doit pas être reporté, car avec la forme avancée de la maladie, des changements irréversibles dans le corps sont possibles, jusqu'à une diminution du niveau intellectuel et une invalidité complète. De nos jours, un traitement médicamenteux et neurochirurgical réussi de cette maladie est effectué..

Neurologue, réflexologue, diagnostiqueur fonctionnel

Expérience 33 ans, catégorie la plus élevée

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement du système nerveux périphérique, maladies vasculaires et dégénératives du système nerveux central, traitement des maux de tête, soulagement des syndromes douloureux.

L'hydrocéphalie est une pathologie neurologique caractérisée par la production de quantités excessives de liquide céphalo-rachidien. Ce fait entraîne une augmentation de la pression crânienne et d'autres symptômes négatifs. L'hydrocéphalie peut être congénitale ou acquise, elle est classée pour divers motifs. Hydrocéphalie mixte - l'un des types rares, mais très dangereux d'hydropisie cérébrale

Le contenu de l'article:

Le tableau clinique de l'hydrocéphalie mixte

Le cerveau est protégé des influences extérieures par plusieurs obus. La cavité entre eux est appelée espace sous-arachnoïdien. À l'intérieur du cerveau, il y a des cavités particulières - les ventricules, dans lesquelles circule le liquide céphalo-rachidien. Avec une concentration de liquide céphalo-rachidien dans les ventricules, la maladie est attribuée à la forme interne de l'hydrocéphalie, avec l'accumulation de liquide céphalo-rachidien dans la cavité sous-arachnoïdienne, l'hydrocéphalie externe est diagnostiquée.

Si le liquide céphalorachidien déborde des deux cavités, un diagnostic d'hydrocéphalie mixte est posé. Dans le même temps, une destruction du tissu cérébral est observée, dont la place est le liquide céphalorachidien. Son excès comprime la structure du cerveau, qui se manifeste par des déficiences intellectuelles, une diminution de la mémoire, des douleurs. Le plus souvent, de telles complications apparaissent dans la vieillesse en raison d'une atrophie cérébrale.

Une atrophie mixte peut apparaître dans le contexte de l'alcoolisme, des effets d'une lésion cérébrale traumatique, d'une athérosclérose sévère. Dans les cas graves, au cours du développement de la maladie, le patient tombe dans le coma, il peut avoir une issue fatale ou des conditions préalables à l'invalidité peuvent apparaître. Le manque de contrôle musculaire entraîne une miction involontaire et des selles. Le patient perd la capacité de s'auto-soigner, ne peut se passer d'aide.

Causes de l'hydrocéphalie mixte

Il y a plusieurs années, l'hydrocéphalie était considérée comme une pathologie inhérente à l'enfance. Jusqu'à présent, la part du lion des cas diagnostiqués d'hydrocéphalie mixte survient dans la première moitié de la vie de l'enfant ou pendant la période de développement intra-utérin.

Causes d'une forme mixte d'hydrocéphalie chez les enfants:

Pathologie du développement fœtal;

Infection du fœtus par une femme enceinte; maladies;

Intoxication fœtale pendant la grossesse;

Pathologies fœtales génétiquement déterminées.

Causes de l'hydrocéphalie mixte chez l'adulte:

Blessures à la colonne vertébrale et à la tête;

Les conséquences de la méningite et des neuroinfections;

Intoxication à l'alcool, aux drogues;

La fragilité de la colonne cervicale dans la vieillesse;

L'hydrocéphalie mixte dans l'enfance inhibe considérablement le développement intellectuel et mental de l'enfant. Chez l'adulte, cette maladie peut ne pas apparaître aux premiers stades, mais au cours de plusieurs années ou mois, elle affecte considérablement la qualité de vie..

Les symptômes de l'hydrocéphalie mixte

Les principaux symptômes sont une augmentation de la pression intracrânienne et des symptômes neurologiques tels que des troubles de la mémoire, de la parole, des réactions émotionnelles à la réalité environnante.

Symptômes chez l'adulte:

Nausées et vomissements le matin;

Passivité, perte d'intérêt pour l'environnement;

Luxation du cerveau, ou son déplacement le long de l'axe principal;

Somnolence, signe avant-coureur d'une détérioration;

Avec le développement de l'hydrocéphalie mixte, les crises de type épileptique peuvent commencer, la capacité de mémoriser et de manipuler les nombres est perdue. Les réponses aux questions les plus simples présentent des difficultés pour le patient; il ne répond pas adéquatement à l'appel qui lui est adressé.

Symptômes chez les enfants:

Attaques de pleurs avec la tête en arrière;

Omission du globe oculaire (symptôme du cou);

Pleurs agités fréquents;

Diminution de l'acuité auditive et visuelle;

Manque de coordination des mouvements.

Le symptôme visuel le plus notable est une hypertrophie du crâne, particulièrement visible dans la partie frontale. Une légère augmentation des lobes frontaux peut être enregistrée même chez un adulte. L'hydrocéphalie mixte, même sous sa forme la plus modérée, nécessite une attention médicale immédiate. Si l'aide nécessaire n'est pas fournie en temps opportun, des problèmes inévitables avec une intelligence réduite, l'incapacité de l'enfant à mener une vie autonome.

Comment l'hydrocéphalie mixte est-elle diagnostiquée??

Le tableau clinique de l'hydrocéphalie indique généralement si clairement sa présence que, dans la plupart des cas, le médecin n'a aucun doute sur le diagnostic dès l'examen initial. Pour clarifier le type d'hydrocéphalie et le stade de son développement, des études complémentaires sont menées.

Il existe «trois baleines», ou trois signes principaux, sur la base desquels le diagnostic d '«hydrocéphalie mixte» est posé:

Analyse du fond d'œil.

Si tous confirment le diagnostic allégué, il est posé sans aucun doute. Si au moins pour une raison il y a des doutes, ou si la réponse ferme est «non», très probablement, au lieu de l'hydrocéphalie, le patient souffre d'une pathologie avec des symptômes similaires.

Radiographie du crâne - l'écart entre les sutures du crâne, l'amincissement de ses os, sur la surface intérieure de la voûte crânienne révèlent le symptôme des «empreintes digitales», l'asymétrie du crâne;

L'échoencélographie, ou échographie du cerveau, - détermine le degré de pression intracrânienne;

Échographie - une scintigraphie cérébrale chez les nourrissons à travers une fontanelle ouverte;

Ophtalmoscopie, périmétrie, détermination de l'acuité visuelle - un ophtalmologiste détermine le degré de déficience visuelle, l'état des disques du nerf optique;

IRM cérébrale - détermine le type d'hydrocéphalie, la cause du développement de la pathologie (kyste, tumeur), anomalie congénitale;

Ponction lombaire avec étude du liquide céphalorachidien - aide à identifier les causes de la maladie.

Si l'hydrocéphalie mixte est causée par une infection, des diagnostics par PCR sont recommandés pour clarifier le type de facteur infectieux..

Traitement de l'hydrocéphalie mixte

Le traitement principal de cette maladie complexe est la chirurgie..

La thérapie conservatrice, bien qu'elle soit utilisée pour réduire le volume de production de LCR, n'est utilisée que dans des cas particuliers:

Atténuer les symptômes neurologiques en préparation à la chirurgie;

Traitement de l'hydrocéphalie mixte acquise de faible intensité résultant d'une hémorragie ventriculaire, d'une lésion cérébrale traumatique ou de l'alcoolisation d'un patient.

Le plus souvent, des diurétiques sont utilisés pour réduire la quantité de liquide dans le corps et le volume de liquide céphalorachidien dans les ventricules et l'espace sous-arachnoïdien.

Groupes de médicaments pour le traitement de l'hydrocéphalie mixte:

Diurétiques - Lasix, Mannitol, Diacarbe;

Nootropiques et agents pour améliorer la circulation cérébrale - Cerebrolysin, Cavinton, Phenotropil, Glycine;

Les préparations qui reconstituent le potassium et le magnésium sont activement excrétées avec les diurétiques, - Panangin, Asparkam;

Dans les cas complexes, une opération est effectuée pour installer un shunt entre la cavité sous-arachnoïdienne, les ventricules du cerveau et d'autres cavités du corps du patient pour réduire la pression intracrânienne.

Chemins de shunt externes - où le shunt est dérivé du cerveau:

À l'urètre.

Techniques de bypass interne:

Création d'un message entre le ventricule cérébral et la citerne occipitale (opération Torkildsen);

Créer un message entre le ventricule du cerveau et la citerne interstitielle dans la zone du tubercule gris;

Implantation de stents, élargissant la circulation du liquide céphalorachidien;

Expansion de la lumière du cerveau;

Création d'ouvertures ventriculaires pour la circulation du liquide céphalorachidien.

L'introduction d'un shunt dans le cerveau nécessite une surveillance régulière par un neurochirurgien, un neurologue. Si le shunt est installé sur l'enfant, avec la croissance de la tête, une deuxième opération est nécessaire pour le remplacer par un shunt plus grand. Lorsqu'un canal créé artificiellement est infecté, des cours d'antibiothérapie sont prescrits.

Éducation: En 2005, un stage a eu lieu à la première université médicale d'État de Moscou Sechenov et un diplôme en neurologie a été obtenu. En 2009 école doctorale dans la spécialité "Maladies Nerveuses".

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite