15 signes dangereux d'un caillot de sang dans le corps qui peuvent vous tuer instantanément

Connaître les premiers signes d'un caillot sanguin dans le corps, vous pouvez prévenir une situation potentiellement mortelle.

Un caillot de sang se forme généralement dans les veines des jambes et conduit à une thrombose veineuse profonde. Le danger d'un caillot de sang est qu'il passe souvent inaperçu, mais peut soudainement se détacher et entraîner la mort..

Un caillot de sang est un caillot de sang qui a acquis un état épais ou semi-solide à partir d'un état liquide.

En général, vous devez comprendre que la coagulation du sang est un processus nécessaire qui empêche une perte importante de sang dans certaines situations, par exemple lorsque vous vous blessez ou coupez.

Lorsqu'un caillot de sang se forme dans l'une des veines, il ne se dissout pas toujours, ce qui peut par la suite conduire à une situation dangereuse, voire mortelle..

Un thrombus immobile n'est généralement pas une menace, mais s'il se détache et pénètre dans des organes importants tels que le cœur ou les poumons par les veines, il peut entraîner la mort..

Voici quelques signes qu'un caillot sanguin dangereux s'est formé dans votre corps..

Premiers signes d'un caillot de sang

1. Fatigue inexpliquée

La fatigue soudaine indique souvent divers problèmes de santé, notamment un caillot de sang. Lorsque notre corps est obligé de travailler plus que d'habitude, cela a des conséquences négatives pour le corps..

Si la sensation de fatigue ne disparaît pas pendant longtemps, il y a lieu de penser qu'un caillot de sang dans le bras, la jambe, le cerveau ou la poitrine peut être à blâmer..

2. Gonflement des membres

Au site de la formation d'un caillot sanguin, un gonflement ou un gonflement peut apparaître. Si le caillot sanguin se trouve dans le bras ou la jambe, le membre peut gonfler complètement, ce qui est dû à une mauvaise circulation sanguine.

Dans ce cas, la zone affectée peut changer de couleur, rougir ou virer au bleu, devenir chaude ou démanger. Cette situation est très dangereuse, car un caillot de sang peut se détacher et à tout moment tomber dans un organe vital. Ainsi, par exemple, si elle se trouve dans les poumons, cela entraînera une embolie pulmonaire.

3. essoufflement

Ce symptôme peut être assez effrayant, car il peut signifier que le caillot de sang s'est déplacé vers les poumons. Selon les experts, si les difficultés respiratoires s'accompagnent d'une toux constante, cela peut être le premier signe d'embolie pulmonaire - obstruction d'une des artères des poumons.

Vous devez prendre cette situation très au sérieux et appeler une ambulance dès que possible..

4. Douleur thoracique ou douleur respiratoire

Comme mentionné ci-dessus, l'embolie pulmonaire est une condition potentiellement mortelle. Elle survient lorsqu'un caillot sanguin formé dans les membres inférieurs pénètre et bloque l'un des vaisseaux pulmonaires. L'un des principaux symptômes de cette situation est une douleur thoracique et une gêne respiratoire générale, ce qui peut rendre difficile la respiration profonde..

Il est également important de se rappeler que les douleurs cardiaques peuvent indiquer qu'un caillot de sang se trouve dans la zone du cœur, ce qui peut entraîner une crise cardiaque..

5. Fièvre et transpiration

Ce symptôme apparaît très souvent avec une thrombose rénale..

Son principal danger est qu'un caillot sanguin puisse interférer avec votre corps en se débarrassant des déchets, ce qui entraîne une pression artérielle élevée et même une insuffisance rénale. Dans ce cas, un caillot de sang dans les reins entraîne souvent de la fièvre ou une transpiration excessive..

Symptômes de thrombus

6. Étourdissements ou évanouissements

Une combinaison de douleurs thoraciques et d'essoufflement peut provoquer des étourdissements et des évanouissements..

7. Palpitations cardiaques

Si votre rythme cardiaque s'accélère, cela peut être un symptôme dangereux d'une embolie pulmonaire. Lorsqu'un caillot sanguin atteint les poumons, un manque d'oxygène se produit et votre cœur essaie de le compenser, augmentant ainsi votre fréquence cardiaque. Il s'agit d'un signe d'avertissement qui ne peut être ignoré..

8. toux inexplicable

S'il y a des toux accompagnées d'une sensation d'essoufflement et d'un rythme cardiaque accéléré, cela peut indiquer qu'un caillot de sang s'est formé dans votre corps. La toux peut être accompagnée de sang, et c'est une raison sérieuse de consulter un médecin.

La cause d'une telle toux peut être un caillot de sang dans les poumons, ce qui entraîne une congestion des voies respiratoires et se manifeste sous la forme d'une toux.

9. Maux de tête sévères

Beaucoup de gens souffrent d'un mal de tête chronique, mais cette douleur est souvent plus forte que d'habitude. Une telle douleur insupportable peut vous mettre complètement hors de combat, à cause de laquelle vous ne pourrez vous concentrer sur rien.

Les médicaments classiques contre les maux de tête peuvent ne pas atténuer les symptômes. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin, car cela peut indiquer la présence d'un caillot sanguin dans le cerveau, ce qui peut entraîner un accident vasculaire cérébral.

10. Douleur ou sensibilité dans le membre

Il est très difficile de comprendre que vous avez un caillot de sang sans connaissances médicales, mais l'un des symptômes les plus courants de ce problème est une douleur au bras ou à la jambe.

Si cela n'est pas lié à un traumatisme, des sensations douloureuses peuvent signaler une thrombose veineuse profonde. Dans ce cas, une douleur peut être observée en appuyant ou en touchant la zone affectée. Pour la distinguer des crampes musculaires, faites attention à ce que la douleur s'intensifie en marchant ou en pliant la jambe. Si oui, il y a un risque de caillot de sang.

Même si un caillot de sang est présent dans une jambe, vous pouvez ressentir une douleur dans les deux jambes. Cela est dû au fait que vous essayez de soulager l'inconfort d'une jambe et de forcer davantage l'autre jambe, ce qui peut entraîner des tensions et des douleurs..

Caillot de sang à Vienne

11. Peau chaude au toucher

Avec la thrombose, la température de la peau peut changer, en particulier dans un endroit où un thrombus est présent. Vous sentirez que cette zone est plus chaude au toucher..

Cette sensation survient en raison d'une altération du flux sanguin et peut également s'accompagner de pulsations et de démangeaisons..

12. Veines rouges dans les veines

Les caillots sanguins peuvent provoquer l'apparition de veines rouges qui longent les veines et sont souvent chaudes au toucher. Lorsque vous les touchez, ils sont plus chauds que la peau autour et assez visibles. Vous pouvez les prendre pour une éruption cutanée ou des ecchymoses, mais s'ils sont chauds au toucher, vous devriez consulter votre médecin.

13. Douleur dans les mollets des jambes

Lorsqu'un caillot de sang se forme dans les jambes, la douleur au mollet devient l'un des symptômes courants. La douleur est souvent confondue avec des spasmes musculaires ou des crampes, et pour cette raison, un symptôme dangereux est souvent ignoré..

Cependant, contrairement à une crampe qui survient brusquement et dure plusieurs minutes, la douleur dans le mollet du thrombus augmente progressivement et peut persister plusieurs jours ou semaines.

14. Changement de couleur de peau

La rougeur est l'un des symptômes les plus courants associés à la présence d'un caillot sanguin, et il apparaît généralement dans un endroit où un caillot sanguin est présent. Cependant, tout autre changement de couleur de peau devrait vous alerter. Par exemple, la zone d'un caillot sanguin peut pâlir en raison d'une diminution du flux sanguin.

À mesure que la condition s'aggrave, la peau peut prendre une teinte bleuâtre et être plus froide au toucher. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

15. Absence de symptômes

L'une des raisons pour lesquelles la thrombose est si dangereuse est le fait que, souvent, aucun symptôme ne la précède. Au moins, il n'y a pas de signes évidents qui nécessitent une attention médicale rapide, et avant que nous puissions les découvrir, quelque chose d'irréparable se produit.

Pour cette raison, il est important de prendre des mesures préventives pour éviter que cela ne se produise. Évitez de rester assis au même endroit pendant une longue période, faites de l'activité physique, ajustez votre poids et surveillez la nutrition afin de ne jamais savoir ce qu'est la thrombose..

Signes de thrombose

Le contenu de l'article

La thrombose (thrombose) est le processus de formation de caillots sanguins (appelés caillots sanguins), qui sont fixés sur les parois du vaisseau et bloquent sa lumière. En raison de la maladie, la circulation sanguine normale dans la zone touchée est perturbée. En conséquence, une personne ressent une douleur, une rougeur et un gonflement localement. Plus vous tirez longtemps avec le traitement, plus la condition sera mauvaise.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, des signes de thrombose veineuse sont observés chez une personne sur quatre. Si la maladie se poursuit sans symptômes, le risque de décès augmente, car la thromboembolie pulmonaire devient la complication la plus grave de la maladie.

Facteurs de risque de thrombose

Selon les statistiques, en Russie, chaque année, une thrombose est détectée chez près de 250 000 personnes. Le plus souvent, des signes de thrombose veineuse profonde sont observés chez la femme (cinq ou six fois plus souvent que chez l'homme). Cela s'explique par l'utilisation de contraceptifs, la grossesse, une concentration accrue d'hormones.

Les personnes les plus à risque sont les personnes obèses. Sont à risque ceux qui ont atteint l'âge de 40 ans. Lorsque ces deux facteurs coïncident, le risque de tomber malade est multiplié par cinq.

Dans la plupart des cas, ils sont localisés dans les membres inférieurs et la jambe inférieure en souffre le plus. En règle générale, les caillots sanguins sont fixés sur la paroi veineuse, puis ils sont classés comme pariétaux. S'ils bloquent complètement la lumière, un thrombus occlusif se forme.

Le ratio de thrombose veineuse et artérielle

Il est impossible d'éviter complètement l'apparition de caillots sanguins, car la coagulation sanguine, la formation de plaquettes et de collagène sont vitales. Grâce à cela, il est possible d'arrêter les saignements et de guérir les plaies. Les problèmes sont causés par un déséquilibre dans le système sanguin responsable de la coagulation et vice versa.

  • jambes enflées,
  • douleur et tension des membres inférieurs;
  • la zone enflée et douloureuse des jambes devient chaude;
  • la peau devient rouge, la couleur normale est absente.
Causes et signes de thrombose veineuse

Les causes de la thrombose et ses symptômes

  • Si l'intégrité de la paroi vasculaire est violée, le développement de la thrombose commence. Cela se produit généralement à la suite de blessures, pendant la grossesse, lorsque les vaisseaux se rétrécissent et se déforment, si les recommandations du médecin ne sont pas suivies après la chirurgie.
  • En cas de stagnation du sang - en raison d'un manque d'activité motrice ou pendant un alitement prolongé. La congestion veineuse entraîne souvent une thrombose veineuse profonde et des varices. Pour réduire le risque de caillots sanguins, il est recommandé d'utiliser des agents veinotoniques pour les varices: par exemple, la crème pour les pieds Normaven®. Cet outil a été développé par des spécialistes de la société pharmaceutique VERTEX, a passé des études cliniques et dispose de tous les documents et certificats de qualité nécessaires confirmant son efficacité et sa sécurité. À la suite des tests, il a été constaté qu'une application de trois mois de la crème pour les pieds Normaven® aide à améliorer l'état des vaisseaux des membres inférieurs, en raison de laquelle les convulsions disparaissent, la gravité du schéma veineux diminue, le gonflement et une sensation de lourdeur dans les jambes disparaissent.
  • Lorsque le nombre de plaquettes et de globules rouges dans le sang augmente, les indicateurs de coagulation sanguine changent. La cause peut être des perturbations hormonales, des troubles métaboliques et des contraceptifs oraux.
  • La thrombose peut se développer chez les patients atteints de cancer, ainsi que d'une dysfonction rénale.

Facteurs qui aggravent le risque de thrombose:

  • blessures
  • obésité et surpoids;
Obésité et surpoids - facteurs de développement de thrombose
  • grossesse et accouchement;
  • fumeur;
  • les infections
  • voyages et voyages aériens longs et fréquents;
  • âge de 40 ans;
  • prendre des médicaments qui augmentent la coagulation du sang;
  • chirurgie articulaire et chirurgie abdominale sous anesthésie générale;
  • fracture de l'os;
  • mode de vie sédentaire.

Signes de thrombose veineuse de jambe: ce qui précède

Chez les personnes en bonne santé, le sang circule librement dans les artères et les veines.

  1. La vitesse du flux sanguin dans certaines zones diminue. Cela peut être dû à une insuffisance cardiaque, des malformations cardiaques, des varices ou de l'athérosclérose..
  2. La densité sanguine augmente
  3. Les vaisseaux se rétrécissent. Les causes peuvent en être les maladies suivantes: endocardite (endocardite), artérite (artériite).
  4. Les facteurs de coagulation sanguine sont rares, le sang coagule moins bien.

La maladie survient dans les veines, généralement une inflammation des parois, suivie d'une thrombose veineuse. Un choc et des saignements abondants provoquent une thrombose.

La thrombose est une réaction aux maladies aiguës. Il est important que les systèmes nerveux et endocrinien aient une réponse suffisante pour se protéger contre l'apparition de toute maladie. La thrombose représente une grande menace pour la vie dans les maladies du cerveau et les changements des niveaux hormonaux..

Les caillots sanguins peuvent être:

  • rouge (le sang coule lentement, mais coagule bien),
  • blanc (le sang coule rapidement, se coagule lentement).

Les thrombus stratifiés qui se forment depuis longtemps sont capables de se diviser. Ce phénomène est appelé revascularisation (la capacité des vaisseaux est restaurée). Il n'est possible de retracer les signes et symptômes de thrombose que si au moins 10 à 50% du vaisseau est affecté.

Les premiers signes de thrombose

La formation de caillots sanguins est douloureuse, avec une sensation de lourdeur et de gonflement.

Si le thrombus est situé dans la veine fémorale ou la veine iliaque, alors toute la jambe gonfle, la peau acquiert une teinte bleue. En raison de l'écoulement altéré du sang, les caillots sont redistribués dans les veines sous la peau. Un réseau vasculaire apparaît, visible sur l'abdomen à travers les veines saillantes. Le patient indique une impuissance, des frissons, une température corporelle supérieure à la normale.

Lorsque des caillots sanguins se forment dans les petites veines, les symptômes de thrombose pour diverses raisons peuvent ne pas s'exprimer pendant longtemps. Et seules les sensations désagréables lors de la marche signaleront un problème.

Signes et caractéristiques de la thrombose

Signes de thrombose en fonction de l'emplacement du thrombus

La veine porte favorise la circulation sanguine des organes non appariés dans la cavité abdominale (de l'estomac, des intestins, de la rate, du pancréas). Le sang est envoyé d'eux vers le foie (où il est purifié). Si une thrombose se produit dans la veine porte, le risque de maladie hépatique augmente.

Les symptômes de la thrombose de la veine porte sont la douleur et les ballonnements, les troubles intestinaux, les vomissements, les selles rarement noires et une hypertrophie de la rate.

L'artère pulmonaire se bouche lorsque le sang pénètre dans les veines des jambes et du bassin. Le nombre de caillots, la réponse des poumons à eux et l'effet du système d'homéostasie sont importants. Plus le caillot de sang est petit, moins les symptômes sont graves. De gros caillots sanguins interfèrent avec l'échange de gaz dans les poumons, une hypoxie se développe.

Symptômes: douleur thoracique; la peau devient pâle et bleue; les veines sont gonflées sur le cou; il y a une toux avec écoulement sanglant et une respiration sifflante; perte de conscience.

La thrombose des membres inférieurs représente jusqu'à 70% du nombre total de thromboses. Elle est particulièrement dangereuse lorsque les veines profondes sont thrombosées au niveau des hanches et sous les genoux (les signes de thrombose du bas de la jambe doivent être surveillés). Les premiers symptômes sont invisibles.

Gonflement, sensation douloureuse en marchant ou en pliant le bas de la jambe, douleur dans la région de la cuisse de l'intérieur et du pied, peau rougie et crampes sont tous des signes du développement de la maladie. Si une forme aiguë se produit, une personne commence à souffrir d'essoufflement, sa température augmente, sa tête tourne et il perd conscience. Vous pouvez comparer les signes de thrombose des membres inférieurs sur la photo, mais le médecin doit établir un diagnostic.

  • La thrombose est moins fréquente dans les membres supérieurs (thrombose veineuse sous-clavière) et il est difficile de distinguer ses symptômes initiaux d'une blessure à la main. Ils se manifestent par un gonflement, une douleur et un bleuissement. Le patient ressent une sensation de brûlure, ses mains s'engourdissent, sa peau devient insensible.
  • Les vaisseaux du cerveau se lient aux veines et aux artères, où des caillots sanguins peuvent également apparaître, ce qui entraîne un accident vasculaire cérébral. Les symptômes de la thrombose cérébrale sont plus prononcés que ceux de la thrombose d'autres vaisseaux. La maladie s'accompagne de maux de tête, de vertiges, d'une perte d'audition et de vision, d'une perte de conscience et de convulsions périodiques. Une personne est malade.
  • Les caillots sanguins se déposent également dans les veines des hémorroïdes, ce qui est considéré comme une complication des hémorroïdes. Signes de thrombose hémorroïdes (Haemorrois): douleur, démangeaisons, démangeaisons, fièvre, gonflement.
  • La thrombose affecte également la veine centrale de la rétine. Les signes de la maladie peuvent ne pas être exprimés et la personne perd ainsi la vue.
  • La thrombose des veines mésentériques de l'intestin se manifeste par une douleur prolongée dans l'abdomen. D'autres symptômes incluent des ballonnements, de la fièvre, des vomissements et des nausées. Aux premiers stades, il est difficile de déterminer la maladie en fonction des symptômes. Habituellement, ils parlent de la complication de la pathologie.
  • Si les veines fémorales et iliaques sont atteintes, nous parlons alors de thrombose iléofémorale. Elle s'accompagne d'un gonflement des jambes (la peau change de couleur du rougeâtre au bleu), avec des marques de pression brunes apparaissent, des jambes blessées, de l'aine, la température corporelle augmente.
  • Traitement et diagnostic de la thrombose veineuse

    Signes de thrombose et traitement

    Les signes de thrombose indiquent la gravité de la maladie, le traitement est prescrit en fonction du stade de la maladie.

    Que faire? Tout d'abord, un diagnostic précis est nécessaire. Le médecin doit déterminer où se trouve le caillot sanguin, afin de déterminer sa taille et sa mobilité. Vous devez comprendre à quel point le thrombus est solidement fixé et quelle est la probabilité qu'il se détache.

    Prescrire des injections d'héparine et des médicaments anticoagulants. De plus, un complexe de vitamines venotoniques et d'extraits de plantes peut également être prescrit, ainsi que prescrire un régime thérapeutique.

    La thrombolyse implique la résorption chirurgicale des caillots sanguins - en utilisant un cathéter à travers lequel une substance est ajoutée pour dissoudre un caillot sanguin.

    Traitement chirurgical de la thrombose

    Les médecins n'ont recours à une intervention chirurgicale qu'en cas de complications, et l'emplacement du thrombus est important ici. Élimination possible de toute la masse thrombotique.

    Un filtre à kava est un appareil métallique semblable à un parapluie. Il est implanté dans la lumière de la veine cave inférieure de manière endovasculaire..

    Récupération de la thrombose

    La recanalisation est appelée la reprise du débit d'une artère ou d'une veine après une thrombose. Cela peut survenir en raison d'une intervention médicale ou de manière naturelle. La recanalisation survient au plus tôt après 6 mois avec un traitement prolongé. Cela nécessite une prévention continue.

    Après la thrombose, le caillot sanguin dans la veine disparaît avec le temps et le flux sanguin normal est rétabli. Parfois, la recanalisation ne se produit pas. Même après un nettoyage complet, la veine ne peut pas fonctionner normalement..

    La thrombose détruit ses valves internes et elles sont responsables de l'écoulement du sang dans une direction. En conséquence, il y a une violation de l'écoulement du sang du membre, la pression dans son système veineux augmente et la maladie se développe à nouveau. Par conséquent, les signes de recanalisation de la thrombose peuvent être de courte durée..

    Thrombose suspectée

    Pour traiter correctement la thrombose, vous devez poser un diagnostic précis. Pour cela, différentes méthodes sont utilisées:

    • Numérisation recto verso. Avec son aide, la visualisation des vaisseaux sanguins est créée et le flux sanguin est examiné..
    • Phlébographie de contraste aux rayons X. Dans ce cas, l'agent de contraste est introduit dans le vaisseau.
    • En cas de doute, une angiographie IRM-TDM est réalisée lors du diagnostic..
    • Au risque de thromboembolie pulmonaire, le patient subit une radiographie des poumons, une scintigraphie est effectuée..
    • Une pléthysmographie par impédance est réalisée s'il y a des signes de thrombose des jambes. Lors de l'application de cette méthode, un brassard est utilisé qui comprime le bas de la jambe pour une occlusion veineuse à court terme ultérieure. Ensuite, un nouveau volume de vaisseaux sanguins est mesuré après le flux sanguin. Une telle analyse donne un diagnostic précis (jusqu'à 90%) et permet de reconnaître la présence d'une thrombose veineuse profonde dans la région au-dessus du genou.

    Au premier soupçon de thrombose, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'automédication à domicile est très dangereuse..

    Vidéo: comment reconnaître la thrombose?

    VERTEX n'est pas responsable de l'exactitude des informations présentées dans ce clip vidéo. Source - Phlébologue Ignatov V.N..

    1. NOUVELLES APPROCHES POUR LA THÉRAPIE ANTIKOAGULANTE DE LA THROMBOSE AIGUË DES VEINES PROFONDES DES EXTRÊMITÉS INFÉRIEURES. Sukovatykh B.S., Belikov L.N., Savchuk O.F., Chernyatina M.A. // Bulletin scientifique et pratique de Koursk "L'homme et sa santé". - 2008. - n ° 3. - S. 74-78.
    2. STRUCTURE DES FACTEURS DE RISQUE DE LA THROMBOSE AIGUË DES VEINES PROFONDES DES EXTRÊMITÉS INFÉRIEURES. Usov S.A., Rovenskikh D.N., Sartakov G.G. // Acta Biomedica Scientifica. - 2012. - n ° 4 (86). - S. 106-107.
    3. https://www.researchgate.net/publication/261258086_Scientific_Publications_on_Portal_Vein_Thrombosis.
    4. https://www.researchgate.net/publication/7711586_Ultrasound_criteria_for_embologenicity_of_venous_th.
    5. https://thrombosisjournal.biomedcentral.com/
    6. https://www.isth.org/page/JTH

    Pour un diagnostic précis, contactez un spécialiste.

    Lisez aussi:

    Thrombose mésentérique: causes, symptômes et traitement

    Quel type de maladie est-ce, quel est son tableau clinique, le diagnostic est-il difficile et quelles méthodes de traitement existent, plus loin dans notre article.

    Thrombose veineuse profonde de la jambe

    Qu'est-ce que la thrombose des veines et des artères des membres inférieurs et quelles sont ses caractéristiques avec localisation dans la partie inférieure de la jambe? Plus à ce sujet plus tard dans notre article..

    Thrombose veineuse poplitée: symptômes et traitement. Conseils aux phlébologues

    La thrombose de la veine poplitée se produit lorsqu'un thrombus apparaît dans la lumière d'un vaisseau situé dans la région poplitée centrale. Un caillot interfère avec l'écoulement normal du sang et ralentit la circulation sanguine dans les membres.

    Régime alimentaire pour thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

    Un programme nutritionnel spécial est inclus dans un certain nombre de mesures préventives pour prévenir le développement de caillots sanguins. Un régime pour la thrombose en combinaison avec d'autres mesures peut réduire le risque de prolifération des caillots sanguins et est prescrit pour le traitement d'un patient.

    Thrombose veineuse profonde aiguë des membres inférieurs: traitement

    La thrombose aiguë est une maladie courante dans laquelle la circulation sanguine d'une personne est perturbée en raison du colmatage des vaisseaux sanguins par des caillots sanguins. La maladie est classée comme une urgence..

    Prévention de la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs

    La prévention de la thrombose aide à prévenir la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. Dans certains cas, les caillots sanguins se dissolvent d'eux-mêmes.

    Thrombose veineuse profonde des membres inférieurs: causes, symptômes et traitement

    La thrombose veineuse profonde des membres inférieurs affecte les veines sous les muscles. Avec une maladie, ils forment des caillots sanguins.

    Thrombose des veines et des artères des membres inférieurs: symptômes, traitement. Conseils aux phlébologues

    Thrombose veineuse des membres inférieurs - une maladie en cours de développement dont un thrombus se forme dans les vaisseaux des membres.

    Comment savoir s'il y a des caillots sanguins dans le vaisseau, de quoi ils se forment?

    Il est important que chaque personne moderne connaisse les causes des caillots sanguins. Sans comprendre le mécanisme de développement de la maladie, il est impossible de la prévenir. La thrombose est une condition dangereuse qui, dans certains cas, entraîne la mort. Si auparavant, on pensait que seules les personnes âgées étaient à risque, aujourd'hui la maladie affecte également les jeunes, il est donc important que chacun respecte les principes de prévention.

    Causes des caillots sanguins

    La formation d'un caillot dans la lumière du vaisseau est une conséquence des dommages à la paroi interne. Cela se produit sous l'influence de divers facteurs pathogénétiques. En conséquence, l'état de la couche endothéliale change, ce qui provoque la libération d'une grande quantité d'interleukine dans le sang. Cette substance favorise l'agrégation des cellules sanguines. Les plaquettes venant au foyer sont détruites, la thromboplastine et la thrombine en sont sécrétées, ce qui augmente considérablement la viscosité du sang.

    L'isolement de la prothrombinase est dirigé vers l'activation de la prothrombine, à partir de laquelle la fibrine est formée. Ses fibres sont situées dans la cavité du vaisseau de telle sorte qu'un maillage se forme, c'est cette structure qui sert de base au futur caillot sanguin et retarde les éléments formés, ce qui permet de limiter le flux sanguin. Il s'agit d'un processus physiologique qui vous permet d'arrêter les saignements, mais en augmentant, cela conduit au développement d'une thrombose.

    Pour déterminer les causes des caillots sanguins, les principales raisons doivent être soulignées:

    • dommages à la paroi du vaisseau;
    • l'épaississement du sang est causé par des processus auto-immunes, une pathologie oncologique, une déshydratation du corps;
    • ralentissement de la circulation sanguine - les personnes menacées par un mode de vie sédentaire, souffrant de varices, d'hypertension artérielle sont à risque;
    • augmentation de la coagulation sanguine.


    L'athérosclérose est une cause fréquente de caillots sanguins dans les artères. Le cholestérol, déposé sur la paroi, forme une plaque athérosclérotique. Le corps évalue une telle formation comme un défaut, les mécanismes de formation de thrombus sont déclenchés.

    Contrairement à la thrombose artérielle, le dépôt veineux de cholestérol n'est pas caractéristique. Lorsque les veines sont bloquées, les dommages au mur sont de première importance, ce qui se produit à la suite de 2 processus:

    • phlébothrombose - l'inflammation de la paroi vasculaire, qui se produit à la suite d'une exposition à un agent infectieux, avec un défaut valvulaire, des varices, est de première importance;
    • thrombophlébite - la formation de caillots sanguins qui n'est pas associée à une inflammation.

    Types de caillots sanguins et mécanismes de leur formation

    En fonction de la structure et des propriétés, plusieurs types de thrombus sont distingués:

    • blanc - se produisent plus souvent dans les vaisseaux du réseau artériel, se composent de fibrine, de globules blancs et de plaquettes;
    • rouge - comprend la fibrine, les plaquettes et les globules rouges;
    • mixte - trouvé plus souvent que d'autres, ils ont dans leur structure une tête avec la structure d'un caillot de sang blanc, le corps est une substance mixte et la queue est un caillot de sang rouge;
    • les thrombus hyalins provoquent le colmatage des capillaires, composés de globules rouges, de protéines et de plaquettes.

    Les caillots de sang blanc se forment dans les vaisseaux avec une bonne circulation sanguine, ils augmentent lentement, sont perpendiculaires à la circulation sanguine, progressivement la structure devient volumineuse et ressemble à un corail. La substance a une couleur grise ou blanche, une surface en relief. Des caillots de sang rouges se forment dans les vaisseaux avec un flux sanguin lent. Ces caillots sont généralement attachés de façon lâche à la surface et infectent les veines. Des caillots hyalins se forment après des brûlures, des chocs, des chocs électriques, des dommages importants à la peau.

    Le plus grand danger est la queue d'un thrombus mixte. Il est situé contre le flux sanguin et peut facilement se détacher, provoquant une embolie. De plus, sa réalisation de grandes tailles peut conduire à la séparation de l'ensemble du thrombus, ce qui devient la raison du blocage des gros vaisseaux.

    En fonction de la localisation du blocage, les types de thrombose suivants peuvent être distingués:

    Selon le degré de blocage du vaisseau, les types de caillots sanguins suivants sont distingués:

    • pariétal (couvrir une partie du vaisseau, se former en grosses veines et artères);
    • obturation (couvre toute la lumière, située dans de petits vaisseaux);
    • axial (attaché par la tête).

    Comment reconnaître les caillots sanguins

    Le blocage veineux peut être reconnu par les manifestations suivantes: symptômes de perte de débit (gravité, gonflement, éclatement), douleur. La gravité des symptômes dépend du degré de dommage au vaisseau. Le blocage des vaisseaux profonds provoque la redirection du flux sanguin vers les veines superficielles, elles gonflent, deviennent visibles. La thrombose artérielle se manifeste par une augmentation lente des signes d'ischémie.

    Pour savoir s'il existe une thrombose pathologique et identifier sa localisation est possible en raison de symptômes spécifiques:

    • avec des dommages à l'artère pulmonaire, une douleur thoracique se produit, la peau devient pâle ou bleue, les veines du cou sont enflées, une respiration sifflante se produit;
    • la thrombose de la veine porte est associée à des douleurs thoraciques, des ballonnements, une indigestion, des vomissements, une décoloration des selles;
    • des caillots sanguins dans les veines des jambes se manifestent par un gonflement, des douleurs lors de la marche, des sensations désagréables sur la surface interne de la cuisse et du pied, des convulsions;
    • le blocage des vaisseaux des membres supérieurs a des symptômes sous forme d'œdème, de douleur et de bleuissement;
    • les dommages aux vaisseaux cérébraux se manifestent par des maux de tête et des étourdissements, une perte de conscience, des convulsions, des nausées, des vomissements, une déficience auditive et visuelle;
    • l'obstruction des vaisseaux mésentériques est indiquée par une douleur sourde dans la vie, des ballonnements, de la fièvre, des nausées, des vomissements, une aggravation de l'état du patient.

    Chaque patient doit comprendre comment savoir si une thrombose s'est produite. Surtout les personnes à risque. Si les premiers signes de pathologie sont détectés, vous devriez consulter un médecin qui confirmera ou réfutera le diagnostic et prescrira un traitement.

    Diagnostique

    Comment déterminer s'il y a un blocage des vaisseaux sanguins ou si les symptômes ont une explication différente? Le diagnostic est établi sur la base des plaintes des patients, des symptômes objectifs. Souvent, pour identifier un caillot de sang dans le corps, il est possible sans équipement spécial. Un médecin expérimenté peut déterminer s'il y a un blocage en examinant et en effectuant des tests fonctionnels. Les méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales sont informatives, mais les méthodes de diagnostic auxiliaires, elles vous permettent de vérifier le corps pour les caillots sanguins, lorsque les données objectives sont insuffisantes.

    • Les études en laboratoire peuvent déterminer les signes caractéristiques de la thrombose: une augmentation de l'ESR jusqu'à 30-40 millimètres par heure, avec une stagnation du sang dans les veines, une anémie est diagnostiquée. Des changements dans l'urine se produisent lorsque la veine cave inférieure est bloquée. La détermination de l'état du système de coagulation sanguine est importante pour l'hypercoagulation. La thrombose aiguë se manifeste par une réaction positive à la protéine C réactive et une augmentation du taux de fibrinogène..
    • L'angiographie par résonance magnétique est une méthode aux rayons X qui implique l'administration d'un produit de contraste. En conséquence, la perméabilité vasculaire est évaluée..
    • La phlébographie est un type d'angiographie, une étude de contraste des veines. Une substance est injectée dans les vaisseaux du pied ou de la veine fémorale, après quoi plusieurs photos sont prises. Une accumulation de contraste est détectée au site de la lésion..
    • La rhéographie est une méthode pour déterminer l'état du flux sanguin dans les vaisseaux. Un appareil spécial délivre une série d'impulsions électriques faibles dans le tissu. Les résultats sont capturés puis décryptés..
    • L'échographie Doppler est un moyen d'étudier les veines à l'aide du Doppler. Cette méthode est indolore, vous permet de vérifier la présence de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins, d'évaluer l'état de la paroi vasculaire et la vitesse du flux sanguin, ainsi que de localiser la lésion. UZDG est utilisé partout, mais la précision dépend des paramètres techniques de l'appareil et des qualifications d'un spécialiste.
    • La numérisation recto verso vous permet d'évaluer l'état du vaisseau et la circulation sanguine à l'intérieur. Au cours de l'étude, il est déterminé s'il y a une difficulté dans la circulation sanguine, s'il y a un blocage, le risque de décollement du caillot est évalué, la concentration et la densité du thrombus sont déterminées.
    • L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de recherche très précise qui vous permet d'examiner les vaisseaux du cerveau, du cou, des artères coronaires et vertébrales. Il détermine le rétrécissement de la lumière du vaisseau, la présence d'un caillot, des dépôts athérosclérotiques et d'autres types de violation de l'intégrité de la paroi vasculaire.
    • La tomodensitométrie détermine la présence d'une inflammation de la paroi vasculaire, les caillots sanguins, évalue l'état des valves.
    • La thermographie est une méthode de diagnostic basée sur l'évaluation du rayonnement infrarouge des tissus et des organes. La déviation des indicateurs indique la présence d'une pathologie. Cette méthode est informative et vous permet de vérifier les vaisseaux des jambes pour les caillots sanguins, ainsi que les premiers signes de varices..

    Méthodes de traitement

    Dans chaque cas, la décision d'éliminer les caillots sanguins des vaisseaux sanguins est prise individuellement, en fonction de l'état du patient, de la forme et de l'emplacement de la maladie. Avec les lésions des membres inférieurs, l'utilisation de bandages élastiques est une composante essentielle de la thérapie complexe, cela réduit les symptômes et prévient les complications. Toutes les procédures thermiques sont interdites..

    Le traitement conservateur commence par un régime. Le régime comprend des légumes et des fruits, de la viande maigre, du poisson et des produits laitiers. Plats épicés salés, gras, au contraire. Totalement interdit.

    Pour la pharmacothérapie, les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

    • anticoagulant (héparine);
    • antispasmodiques (No-shpa);
    • thérapie thrombolytique (streptokinase, urokinase);
    • désagrégants (aspirine);
    • des moyens pour améliorer le trophisme (Reopoliglyukin);
    • sédatifs;
    • médicaments antiarythmiques pour l'obstruction des artères coronaires;
    • analgésiques.

    Peut-être l'introduction de médicaments qui dissolvent un caillot de sang directement dans la lésion. Cette procédure est appelée thrombolyse. Cependant, il est efficace dans le caillot non compacté, dans les 72 heures suivant la formation.

    Un traitement chirurgical est effectué si les médicaments sont inefficaces ou s'il existe une menace pour la vie du patient. Une thromboectomie est réalisée. Un caillot de sang est retiré et la paroi vasculaire affectée est remplacée par une prothèse. De plus, le solin, le shunt et la ligature des vaisseaux sanguins peuvent être utilisés. Les patients à haut risque d'embolie pulmonaire reçoivent des filtres de cava dans la veine cave inférieure.

    La prévention


    La thrombose peut se développer chez toute personne. La prévention doit être globale. En présence d'une prédisposition héréditaire, cela est particulièrement vrai. Les principales mesures:

    • normalisation de l'activité physique et exclusion de l'inactivité physique;
    • si vous êtes obligé de rester dans la même position pendant une longue période, par exemple pendant les voyages en avion et en bus, vous devez régulièrement effectuer des exercices sur les articulations de la cheville et du genou, porter des vêtements amples;
    • prévenir les maladies infectieuses et renforcer l'immunité;
    • arrêter de fumer et d'abus d'alcool;
    • l'utilisation de bas de compression;
    • refus des vêtements serrés et du linge;
    • douche froide et chaude;
    • normalisation du poids;
    • nutrition adéquat;
    • complexes multivitamines;
    • traitement antiplaquettaire en présence d'un risque de thrombose;
    • début précoce de l'activité postopératoire.

    Une maladie telle que la thrombose a une association significative avec des facteurs de risque. Le respect des mesures préventives réduira considérablement le risque de blocage de toute localisation. Si le blocage s'est déjà développé, vous devez immédiatement consulter un médecin, cela empêchera le développement de complications. De plus, les personnes qui ont eu une thrombose doivent se rappeler qu'il existe un risque de rechute, elles doivent donc consulter périodiquement un médecin pour surveiller l'état..

    Quelle est la thrombose des artères, des veines et des vaisseaux sanguins, les premiers signes et symptômes, les causes, le traitement et le pronostic de la vie

    La contraction des vaisseaux sanguins, des artères ou des veines présente un énorme danger pour la vie et la santé humaines. La probabilité d'une issue fatale ou d'une invalidité grave à la suite de l'apparition de la gangrène, de la nécrose aiguë des tissus, est déterminée par la plage de 20 à 99%, selon l'emplacement du foyer anormal, la cause profonde de la violation.

    D'une manière générale, la thrombose est un trouble aigu de la perméabilité vasculaire résultant du blocage de leurs caillots sanguins du même nom.

    Fondamentalement, ces formations sont d'origine mixte. Ils sont constitués de cellules sanguines en forme: plaquettes, autres, il y a aussi des accumulations de protéine de fibrine, qui agissent comme un composant intégrateur dans la formation anormale.

    Lorsqu'un caillot de sang est séparé du lieu de formation et de son mouvement le long de la circulation sanguine, la structure est appelée embole. D'où le nom principal du processus pathologique - thromboembolie (synonyme du trouble décrit).

    Les artères et les veines sont affectées.

    • Le premier cas est beaucoup plus dangereux, car il y a une violation avec une clinique prononcée et des complications fatales.
    • La deuxième situation n'est pas moins dangereuse, mais le temps de réponse est plus long.

    Le résultat sans traitement est toujours identique: nécrose tissulaire, décès probable suite à des conséquences fatales.

    Mécanisme d'éducation

    Au cœur de la survenue de caillots sanguins se trouvent trois phénomènes.

    • Le premier est une blessure au navire. Cela peut être des dommages évidents à la suite d'une influence mécanique, d'un choc, d'une fracture osseuse, d'un écrasement des tissus mous, ou du résultat d'une intervention chirurgicale ou diagnostique, lorsque la destruction a une surface minimale, mais cela suffit souvent. Le sang sort, s'épaissit, forme une formation pathologique.
    • Le deuxième facteur important dans la thrombogenèse est une diminution du flux sanguin dans le système ou un vaisseau potentiellement impliqué dans le processus. Les causes de ce phénomène sont très différentes: de l'évolution sévère de la grossesse, varices, maladies endocriniennes au cancer, tumeurs malignes, immobilisation (séjour prolongé au lit, alité).
    • La troisième composante de la pathogenèse est représentée par une diminution des propriétés rhéologiques du sang. Le tissu conjonctif liquide devient épais, visqueux, ne se déplace pas bien à travers les vaisseaux. L'hypercoagulation est associée au risque d'embolie (un caillot de sang détaché), voire plus d'un.

    Dans un système, ces facteurs augmentent le danger au maximum. Séparément, la probabilité est également plus grande..

    Vous devez savoir que les caillots sanguins n'ont pas une taille claire. Ce sont des structures amorphes de forme irrégulière, et non des formations sphériques, comme cela peut sembler à première vue.

    Contrairement à un trouble similaire, l'athérosclérose, avec un blocage progressif des vaisseaux sanguins par une plaque de cholestérol, dans ce cas, il existe un processus aigu et urgent.

    Sauf dans les situations où la taille du thrombus est petite et le diamètre du vaisseau où le caillot est coincé est grand. Ensuite, les symptômes peuvent être moins prononcés.

    Classification

    La saisie se fait de deux manières. Le principal moyen de subdiviser le processus pathologique est de localiser la thrombose. C'est un point clé qui détermine les actions futures du médecin..

    • Localisation artérielle. Comme son nom l'indique, les grandes structures qui nourrissent les tissus sont affectées..

    Le trouble peut être classé plus en détail par le blocage du vaisseau du cerveau, des membres, du cœur et des structures environnantes (y compris le petit cercle, l'artère pulmonaire), les intestins.

    Toutes les options sont dangereuses, lourdes de mort rapide sans perspective de réanimation, même dans des conditions stationnaires.

    • Emplacement veineux. Accompagné de dommages aux vaisseaux sanguins.

    L'unité fractionnaire comprend de nombreux sous-types: obstruction de la jugulaire, rénale, veine porte et autres.

    La classification est utilisée pour déterminer la localisation exacte du processus pathologique, le développement de tactiques de traitement.

    Le problème est que le temps de diagnostic est court, on ne sait pas où le "caillot de sang" est "âne" et comment il se comportera davantage. Tout mouvement maladroit suffit pour qu'un caillot relativement petit bloque complètement le vaisseau.

    La deuxième méthode de dactylographie ne concerne pas tant la maladie que le type de caillot de sang lui-même.

    • Les structures classiques sont divisées en blanc (provenant des globules blancs, des plaquettes et des fibres de fibrine), rouge (avec les globules rouges), mélangé. La grande majorité appartient à la troisième espèce ou passe à une autre catégorie (évolue au fur et à mesure que le trouble progresse).
    • Atypique. Causé par des processus pathologiques individuels. En option, septique. Dans le contexte d'une lésion infectieuse du corps. Tumeur avec néoplasie bénigne et maligne et autres. Ils ont une structure généralement identique, d'origine classique mais spécifique.

    Symptômes

    Les signes varient considérablement, selon le cas spécifique. Malgré le nom unique de la maladie.

    Formes artérielles

    Un cœur. Elle s'accompagne de dommages aux structures cardiaques, de mort cellulaire. La maladie est classée comme syndrome coronarien aigu ou crise cardiaque (en savoir plus sur les symptômes d'une maladie pré-infarctus ici).

    La thrombose de l'artère coronaire s'accompagne de signes typiques:

    • Douleurs intolérables dans la poitrine, qui ne sont pas éliminées par des moyens improvisés. Brûler, écraser.
    • Arythmies du type de tachycardie (augmentation de la fréquence des contractions de l'organe musculaire), le processus inverse, également la fibrillation (la formation de coups excessifs et chaotiques, en dehors du rythme normal).
    • Pâleur de la peau. Avec une teinte de marbre prononcée et un motif vasculaire translucide.
    • Cyanose du triangle nasolabial. Membres également.
    • Hyperhidrose. Transpiration accrue en dehors des contraintes mécaniques.
    • Dyspnée sur fond de repos complet, atteignant l'asphyxie.
    • Attaque de panique avec augmentation de l'activité motrice, sensation de peur intense, d'horreur.
    • Perte de conscience. Un peu moins souvent. Signe pronostique négatif.

    Les lésions cérébrales se produisent à peu près à la même fréquence; elles représentent 30% de toutes les situations de la maladie..

    Les symptômes de la thrombose vasculaire cérébrale sont principalement neurologiques, généraux et focaux:

    • Maux de tête dans le cou, la couronne de la tête, les tempes ou diffus, renversé. Intense, insupportable.
    • Déviations psychiques. Comme la dépression, la léthargie, une agressivité accrue non motivée.
    • Dysphagie, incapacité à avaler.
    • Manque de capacité d'expression.
    • Nausées Vomissements.
    • Vertiges.
    • Paralysie musculaire. Différent. Mimique, squelette musculature.
    • Perte de vision, d'audition, d'odeur. La dysfonction sensorielle se produit presque toujours, mais dans différentes variations. La gravité varie d'un minimum à un état critique..

    Les manifestations focales restent longtemps avec le patient.

    Avec un bon «scénario», la récupération est susceptible de se maintenir tout en maintenant le déficit minimum qui accompagne une personne pendant le reste de sa vie.

    Un scénario négatif implique la persistance d'un déficit neurologique prononcé. Les conséquences possibles, par exemple, d'un AVC ischémique du côté gauche sont décrites ici..

    Les artères intestinales (mésentériques) donnent une clinique d'un abdomen aigu avec des manifestations supplémentaires. Qui sont utilisés par les médecins dans le cadre du diagnostic différentiel.

    • Douleurs renversées dans l'abdomen. Fort, coupant ou écrasant. Il est impossible de déterminer l'emplacement exact.
    • Manque de selles, les gaz s'accumulent, mais ne disparaissent pas, ce qui est douloureusement toléré par les patients, provoque des coliques intestinales.
    • La nausée.
    • Pâleur de la peau. Les phénomènes d'un état collaptoïde augmentent rapidement. La thrombose artérielle s'accompagne d'une baisse de pression, d'une diminution de la fréquence des contractions cardiaques, d'une augmentation de la transpiration, d'un essoufflement. Ce sont des phénomènes communs à toutes les formes, avec le développement de l'effondrement..

    Vomissements possibles, selles résiduelles avec une forte odeur putride.

    • Douleur thoracique insupportable d'une nature pressante et éclatante.
    • Essoufflement, asphyxie.
    • Bradycardie.
    • Tousser du sang.
    • La faiblesse.
    • Baisse de la pression artérielle.

    Une urgence dans le système constitue une menace pour la santé et la vie. En quelques heures, parfois les minutes se terminent par la mort d'une personne. En savoir plus sur l'embolie pulmonaire dans cet article..

    Les symptômes de thrombose décrits ne se développent qu'avec un blocage partiel de la lumière des artères. S'il y a occlusion complète ou presque (environ 80-90% du diamètre total), le patient a peu de temps pour le faire.

    La mort survient en 1 à 5 minutes, la probabilité de guérison est minime ou pas du tout, même à l'hôpital.

    Formes veineuses

    Il en existe beaucoup plus. Un parcours moins dangereux est caractéristique, car il y a du temps pour les premiers soins.

    Vaisseaux superficiels des membres inférieurs:

    • Hyperémie de la peau sur la structure affectée. Joints d'infiltration douloureux.
    • Ballonnement des veines dans les jambes. Comme pour les varices, mais rapide.
    • Douleur intense même au repos.
    • Lourdeur dans les membres, incapacité à bouger en raison de la faiblesse des muscles.

    La défaite des veines profondes des jambes est beaucoup plus dangereuse. Parce que la probabilité d'une baisse critique de la qualité du flux sanguin est 3-4 fois plus élevée.

    Mais les symptômes ne sont pas assez typiques.

    • Œdème. La taille des membres augmente considérablement.
    • Changement d'ombre du derme. De pâle avec une légère gravité des dommages au noir ou lilas, violet sur fond de nécrose naissante.
    • Douleur sévère.
    • Conscience altérée. Pas toujours. Uniquement dans les cas cliniques complexes.
    • Effondrer.

    Les premiers signes de thrombose augmentent en quelques heures. Il n'y a pas de régression spontanée; l'exacerbation conduit à la gangrène.

    Avec une aide intempestive, une façon d'éliminer le trouble est l'amputation du membre.

    Veine jugulaire. Sa thrombose ne donne pas du tout de manifestations spécifiques. Mais comme il est élevé, il n'est pas difficile de diagnostiquer la condition.

    Une triade de symptômes est détectée:

    • Distension du navire.
    • Tendresse de palpation.
    • Rougeur de la peau dans la zone touchée.

    Veines des membres supérieurs sous-clavières ou axillaires. La maladie est appelée syndrome de Paget-Schretter..

    • Gonflement des mains du côté de l'implication dans le processus, de la main à l'épaule.
    • Cyanose de la peau.
    • Douleur pendant le mouvement.
    • Transpiration accrue.
    • Peut-être un état grave général avec une baisse de la pression artérielle.
    • Restriction de l'activité motrice, incapacité à contrôler arbitrairement la main.

    Dommages aux veines des reins:

    • Douleur dans le bas du dos.
    • Écoulement de sang avec de l'urine (macrohématurie). Visible à l'œil nu, la nuance de l'urine change.
    • Oligurie. Diminution du débit urinaire quotidien. Sans aide médicale, une personne urine beaucoup moins souvent et si le travail du rein opposé est perturbé, la fonction est complètement perdue. Il est lourd de mort rapide.
    • Intoxication générale. Augmentation de la température corporelle.

    Thrombose veineuse hépatique (syndrome de Budd-Chiari). Il est relativement rare, dans pas plus de 7-12% des cas du nombre total de situations.

    • Nausée, constante, empêchant de sortir du lit: un changement de position corporelle entraîne une augmentation du symptôme.
    • Douleur du côté droit, hypocondre. Où se trouve l'orgue.
    • Accumulation de liquide dans le péritoine. Ascite.
    • Vomissement Peut-être avec du sang.
    • Jaunissement de la peau. Encore insignifiant.
    • Gonflement des jambes.
    • Le phénomène croissant d'encéphalopathie, avec troubles de la conscience, processus de pensée.
    • La faiblesse.

    Dommages aux veines du cerveau. Une telle thrombose se manifeste par des signes neurologiques avec une prédominance des crises d'épilepsie..

    Entre autres:

    • La nausée.
    • Vomissement.
    • Mal de crâne.
    • Augmentation de la température corporelle à 38-39 degrés.
    • Conscience altérée.
    • Symptômes similaires à ceux d'un AVC.

    Thrombose de la veine porte du foie, donne beaucoup de symptômes.

    • Douleur abdominale, violation de la décharge de matières fécales et de gaz.
    • Saignement œsophagien.
    • Ascite.
    • Jaunisse.
    • Flatulence.

    Les signes doivent être évalués dans le système afin de ne rien manquer et d'effectuer un diagnostic différentiel compétent.

    Sans techniques instrumentales, cela n'est pas possible. Besoin urgent de transporter le patient à l'hôpital.

    Effets

    La probabilité de complications est maximale avec des lésions artérielles et une altération du flux sanguin dans les veines avec un état général sévère du patient.

    Parmi les résultats possibles figurent:

    • AVC étendu. Mort des tissus cérébraux.
    • Crise cardiaque avec destruction massive des structures cardiaques.
    • La nécrose des extrémités et le développement de la gangrène sont des conséquences fréquentes de la thrombose, qui nécessite une intervention chirurgicale. Le patient reste en vie, mais acquiert une invalidité grave persistante, car il perd son membre.
    • La mort de l'intestin ou son obstruction. La deuxième option est plus simple en termes de supervision. Le premier se termine également par une invalidité grave, car il nécessite une intervention chirurgicale invalidante pour retirer une partie des structures creuses. Peut-être l'imposition d'anastomoses, la création d'une colostomie pour l'élimination des déchets.
    • La mort du cerveau et, par conséquent, la mort d'une personne avec la préservation formelle du rythme cardiaque et de la respiration.

    Une option finale fréquente est la mort d'une personne.

    Causes et facteurs de risque

    Le sujet a déjà été touché. Le processus pathologique est basé sur trois points principaux: diminution de la fluidité sanguine et hypercoagulation à cet égard, dommages au vaisseau, violation de son intégrité anatomique, baisse du débit de tissu liquide.

    De plus, il existe d'autres causes immédiates de caillots sanguins:

    • Anévrismes (protrusion artérielle).
    • Malformations cardiaques, vaisseaux sanguins.
    • Processus infectieux. Vascularite, phlébite.
    • Athérosclérose. Coupable indirect.
    • Arythmies (fibrillation ou battement des ventricules ou oreillettes)
    • Malnutrition.
    • Travail dangereux, loisirs (par exemple, sports extrêmes).
    • Âge supérieur à 50 ans. Pour certains, les changements séniles commencent un peu plus tôt..
    • Mauvaises habitudes. Dépendance au tabagisme, à l'alcoolisme, à la consommation de drogues. Le même effet négatif est produit par certains médicaments. Comme les anti-inflammatoires d'origine non stéroïdienne, les hormones, les psychotropes.
    • Un stress constant. Être dans un état de fatigue chronique et de manque de sommeil.
    • La présence d'une histoire de maladies infectieuses, également de pathologies endocriniennes, qui conduisent indirectement à une diminution du flux sanguin.
    • Blessures récentes, gros hématomes sans traitement approprié, drainage.

    Les causes de thrombose sont toujours pathologiques, associées à des troubles métaboliques, des défauts organiques, des problèmes de viscosité sanguine.

    Diagnostique

    Il est effectué de toute urgence. Il faut agir extrêmement rapidement. Un spécialiste spécialisé est un chirurgien vasculaire. En l'absence d'un tel phlébologue.

    S'il n'y a ni l'un ni l'autre, un médecin généraliste fera l'affaire. Qui reçoit à la clinique (juste un chirurgien).

    Parmi les méthodes d'enquête:

    • Enquête orale, prise d'histoire. Vous permet de proposer un diagnostic lors du premier rendez-vous. Selon les données visuelles, résultats des contrôles des réflexes, palpation des tissus.
    • Roentgenography. Identifie les problèmes avec les vaisseaux abdominaux et pulmonaires. Réalisé comme mesure principale.
    • Échographie. Technique d'échographie. Il vise à visualiser l'artère ou la veine affectée, permet d'évaluer l'étendue des violations.
    • Angiographie. Avec la précédente, la technique est particulièrement efficace. Il est considéré comme l'étalon-or. Il ne nécessite pas beaucoup de temps, ne donne presque pas d'inconfort, affiche les vaisseaux en détail
    • IRM au besoin. Incluant une évaluation des effets de la thrombose.

    À l'avenir, vous devez trouver la possibilité de consulter un hématologue. Spécialiste du sang.

    La thrombose veineuse a les meilleures perspectives de diagnostic et de traitement. Puisqu'il y a plus de temps pour répondre.

    Traitement

    La thérapie est réalisée de manière conservatrice et opérative en combinaison. Séparément, ils sont inefficaces..

    Outre le blocage des petits vaisseaux, des structures de surface, vous pouvez alors recourir à l'utilisation d'agents exclusivement pharmaceutiques.

    Parmi les médicaments pour la thérapie:

    • Antithrombotique. Dissolvez une formation anormale. Streptokinase, Urokinase. Dans un dosage suffisamment élevé.
    • Anticoagulants. Diluer le sang. Redonne sa fluidité. Aspirine Cardio ou acide acétylsalicylique standard, héparine.
    • Soulagement des spasmes des artères et des veines. Pentoxifylline, Papavérine, Drotavérine.
    • Phlébotonique pour normaliser le courant vasculaire. Troxérutine, Detralex, Venarus et analogues.
    • Origine anti-inflammatoire non stéroïdienne. Nimesulide, Ketorolac.

    Parmi les techniques opérationnelles:

    • Enlèvement d'un caillot de sang avec excision d'un vaisseau.
    • Élimination du segment artériel ou veineux affecté.
    • Amputation d'une partie de l'intestin ou du membre (au début de la nécrose).
    • Chirurgie endovasculaire utilisant un piège à cathéter et implantation d'un dispositif de filtrage (filtre cava) pour empêcher tout mouvement de caillot le long du canal.

    Le traitement de la thrombose mixte, l'efficacité médicamenteuse et chirurgicale varie de 20 à 90%.

    Prévoir

    Le plus favorable dans le contexte des lésions des petits vaisseaux (microthrombose). Le taux de survie est de 98%. Négatif dans la destruction des artères et le début de la gangrène avec obstruction des veines.

    Absolument défavorable si l'obstruction a dépassé les vaisseaux et bloqué la lumière de 80% du diamètre ou plus.

    Thrombose - le nom généralisé pour le blocage partiel ou complet des vaisseaux sanguins par un caillot de sang ou des corps étrangers atypiques.

    Il nécessite un complexe de mesures chirurgicales et conservatrices. Ce n'est qu'ainsi qu'un résultat de qualité peut être atteint.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite