Quelles sont les raisons d'augmenter le test du thymol?

La décomposition du thymol est appelée analyse biochimique, qui peut montrer les capacités de synthèse du foie..

Dans le foie, comme vous le savez, la plus grande partie des protéines sanguines est formée, remplissant des fonctions importantes.
Grâce au test au thymol, certaines maladies sont détectées bien avant l'apparition de leurs symptômes cliniques.


L'essence du test d'analyse Thymol

L'essence de cette analyse en laboratoire est que lorsque la protéine est précipitée dans le sérum sanguin, le degré de turbidité est déterminé - la turbidité du sérum indique un résultat positif. Le degré de turbidité du sérum sanguin est déterminé par la méthode photocolorométrique et est exprimé en soi-disant. Unités Maclagan. L'article est consacré aux questions - quelles sont les raisons de l'augmentation du test au thymol.

Raisons d'augmenter le test du thymol

Dans un passé récent, la médecine a considéré le résultat positif d'un test au thymol comme un signe de maladie du foie. À ce jour, il est devenu connu qu'il existe de nombreuses autres conditions pathologiques également caractérisées par une dysprotéinémie. Un test de thymol accru peut être dans les cas suivants.

  • Diverses maladies du foie - hépatite d'étiologies diverses, cirrhose, infiltration graisseuse, tumeurs, prise de stéroïdes et de contraceptifs;
  • Maladie rénale, dans laquelle il y a une perte de protéines d'albumine dans l'urine - glomérulonéphrite, amylose, pyélonéphrite;
  • Troubles héréditaires du métabolisme des protéines;
  • Pathologie rhumatoïde systémique - polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite, lupus érythémateux disséminé;
  • Maladies du système digestif - pancréatite, entérite, accompagnée de diarrhée sévère;
  • Myélome;
  • Néoplasmes malins.

De plus, un test de thymol élevé peut indiquer que le patient a trop mangé des aliments gras. Et à cet égard, pour que l'évaluation soit correcte, d'autres paramètres biochimiques doivent être pris en compte. Par exemple, s'il y a une maladie du foie, vous devez prendre en compte le niveau de bilirubine, de transaminases et de cholestérol, ainsi que le résultat du sulfate de zinc et du test sublimé.

Il ne faut pas oublier que le test au thymol ne peut que confirmer ou infirmer la violation quantitative ou qualitative de la composition protéique du sang du patient. L'interprétation est simple: si la composition protéique du sérum sanguin reste intacte, le résultat du test du thymol est négatif et ne dépasse pas 5 unités. En cas de dysprotéinémie, l'indicateur est plus élevé et le résultat est considéré comme positif.

Le test au thymol est de la plus haute importance pour le diagnostic de l'hépatite. Un résultat positif du test au thymol peut indiquer une hépatite déjà connue et la dynamique du processus de récupération hépatique.

Lors de l'interprétation d'un test au thymol, il est nécessaire de se rappeler que la norme d'un test au thymol dépend du poids, de l'âge, du moment de l'analyse, de la prise de médicaments hépatotoxiques, des contraceptifs oraux et d'autres facteurs.

Test du thymol en analyse biochimique

Le test au thymol, qui est plutôt rarement utilisé aujourd'hui dans un test sanguin, a ses avantages et ses indications. L'essence du test est de déterminer le déséquilibre dans les fractions de protéines. Cela se produit à la suite d'une violation de la fonction synthétique du foie avec l'hépatite, d'autres maladies.

Quel est ce test

Un test au thymol est une analyse dans laquelle le thymol agit comme un agent précipitant sur le sérum sanguin. Ce test détermine la capacité du foie à synthétiser les protéines sanguines. Les données sur le résultat de l'échantillon sont saisies dans le formulaire d'analyse biochimique.

Pour effectuer une recherche thymoloveronale, prenez 0,1 ml de sérum et 6 ml de thymol. À la suite de la réaction de coagulation, après 30 minutes, un précipité précipite, qui consiste en un complexe globulon-thymol-phospholipide. Ce complexe donne l'opacité de la solution, qui est déterminée par la méthode photocolorimétrique et est mesurée en unités de Maclagan (unité M.) ou en unités de turbidité du thymol. (Unité S-H).

Si le patient est dominé par des globulines dans le sang, la solution devient plus trouble plus rapidement et l'échantillon de thymol augmente. Dans le corps, il existe un certain rapport albumine / globuline. L'albumine est synthétisée par le foie et les globulines sont synthétisées par les plasmocytes, qui sont formés à partir des lymphocytes B. Par conséquent, les pathologies hépatiques entraînent une diminution de la quantité d'albumine et une violation du rapport des protéines sanguines.

Avec une diminution de l'albumine et une augmentation de la fraction de globuline, il y a une réaction violente au thymol et des écarts par rapport à la norme de l'échantillon de thymol - il a plus de 4 unités plus foncées.

Norme

Et en unités de Maclagan, et en unités de turbidité, ED S-H, la norme du test du thymol est de 1 à 4 unités - il est donc considéré comme négatif. Si les indicateurs dépassent cette valeur, alors ils disent un test positif.

La norme de l'échantillon de thymol dans le sang est la même chez les femmes, les hommes et les enfants!

Raisons de l'augmentation

Tab.1. Comparaison d'un échantillon pour l'hépatite B et C

Lorsque la fonction synthétique du foie souffre, la quantité de protéines due à la fraction albumine diminue. Dans le même temps, les globulines ne diminuent pas, mais augmentent même en raison du processus d'infection. Par conséquent, lorsque du thymol est ajouté au sérum sanguin de ce patient, un grand nombre de globulines précipitent, la turbidité augmente et une augmentation du test du thymol.

Alors, quelles pathologies conduisent à un écart par rapport aux valeurs normales? Les principales raisons pour lesquelles l'échantillon augmente sont des processus pathologiques qui affectent le parenchyme hépatique:

  • hépatite d'origine virale et autre (alcoolique, toxique, cryptogénique)
  • cirrhose de diverses étiologies;
  • néoplasmes avec localisation dans le foie;
  • hépatose grasse;
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux, de contraceptifs.

Si un patient développe une jaunisse associée à une obstruction du canal biliaire avec une pierre, une tumeur, le test du thymol n'est pas augmenté, car la fonction de synthèse des protéines n'est pas perturbée.

En plus des maladies du foie, les pathologies suivantes peuvent également donner un résultat positif..

  1. Dommages sévères aux glomérules des reins en cas de perte importante de protéines: amylose, glomérulonéphrite, pyélonéphrite.
  2. Troubles des voies digestives avec diarrhée sévère, pancréatite.
  3. Processus oncologiques.
  4. Dysprotéinémie héréditaire ou acquise.
  5. Myélome.
  6. Pathologies rhumatismales ou systémiques - lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, etc..
  7. Paludisme.
  8. Endocardite septique.

Il est important de noter qu'une quantité accrue de lipoprotéines de basse densité, qui sont basées sur le cholestérol, est également précipitée par cette réaction. Par conséquent, l'abus d'aliments gras, le développement de l'athérosclérose vasculaire s'accompagnent d'une augmentation des opacités sériques avec l'ajout de thymol. L'excès de cholestérol sanguin chez les femmes, les hommes après 50 ans, conduit au développement de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins du cœur, d'une crise cardiaque, d'un accident vasculaire cérébral.

Quand monte chez les enfants

Le test du thymol chez l'enfant augmente en raison des mêmes mécanismes que chez l'adulte. Chez les nouveau-nés, cette étude peut être pertinente dans le développement de l'ictère infantile, ainsi que dans la prématurité, lorsque le foie n'est pas complètement formé et ne peut pas encore remplir ses fonctions..

Contrairement aux adultes, les enfants sont plus susceptibles d'avoir l'hépatite A et E. Ce sont les formes les plus faciles à détecter, et dans ce cas, le test au thymol est d'une grande importance, ce qui aide à détecter les dommages au parenchyme hépatique lorsqu'il n'y a pas d'ictère et que les enzymes ne sont pas élevées..

Indications pour l'analyse

L'indication de la réaction du thymol du sang est:

  • diagnostic d'une forme ictérique d'hépatite;
  • évaluation de l'activité de l'hépatite;
  • détection de dysprotéinémie.

Comment donner du sang

L'étude est réalisée à jeun. Vous ne pouvez pas manger des aliments gras et boire de l'alcool la veille. Le sang est prélevé dans une veine, car cette analyse fait partie d'une analyse biochimique.

Que faire si l'indicateur est au-dessus de la normale

Les raisons de l'augmentation du test au thymol sont le plus souvent associées à des dommages aux cellules hépatiques. À cet égard, le patient a besoin d'un traitement visant à maintenir une teneur en protéines normale, à réduire les produits du métabolisme de l'azote dans le sang, à restaurer les cellules hépatiques.

Étant donné que le test au thymol est associé à une insuffisance hépatique, il est nécessaire de réduire l'apport en graisses, les protéines dans les aliments ne doivent pas dépasser 1 gramme par kg de poids corporel du patient. Les graisses animales doivent être éliminées en les remplaçant par des légumes.

Le traitement avec des remèdes populaires pour les pathologies hépatiques ne doit être effectué qu'après consultation d'un médecin.

Autres méthodes sédimentaires

Avec le thymol, il existe également un Veltman sublimé et testé. Ils sont également basés sur la capacité des réactifs à précipiter le sérum sanguin du patient..

Réaction sublimée - un test basé sur la formation d'une suspension colloïdale de chlore mercure avec de l'albumine. S'il y a beaucoup de globulines dans le sérum, cette suspension précipite en flocons. Dans le cas où de tels flocons sont observés dans trois tubes à essai - le test est positif. Cette réaction n'est pas spécifique, elle indique seulement des violations du fonctionnement du parenchyme hépatique. Norme de réaction sublimée - 1,6-2,2 ml de chlorure de mercure.

Test de Veltman - réactif précipitant le chlorure de calcium. Son essence est le raccourcissement ou l'allongement de la bande de coagulation. Normalement, 0,4-0,5 ml d'une solution de chlorure de calcium - 0,5% suffit. Cette réaction est positive lorsqu'un précipité floculant se forme avec une plus petite quantité de solution. Le test de Veltman aide également à déterminer la violation du rapport des fractions protéiques - albumine et globuline.

Test au thymol - qu'est-ce que c'est, la norme chez les femmes dans le sang et les raisons de l'augmentation

Un test sanguin biochimique est une étude approfondie qui vous permet d'identifier les troubles fonctionnels de divers organes et systèmes. Dans son cadre, un test au thymol est également réalisé afin de détecter les pathologies hépatiques. Il n'a toujours pas perdu sa valeur diagnostique, bien qu'aujourd'hui des méthodes modernes avancées soient plus souvent utilisées. Quelle est l'étude, quelles maladies provoquent une réaction positive, comment l'analyse est-elle donnée et transcrite - les réponses à toutes les questions de l'article.

Qu'est-ce que le test du thymol

Un test biochimique pour synthétiser les processus dans le foie est généralement effectué si indiqué. De nombreux indicateurs du sang dépendent du travail de l'organe interne. À la suite de l'étude, il est possible de déterminer le rapport de coagulabilité, la division cellulaire et le nombre de composés individuels entre eux..

L'examen est effectué en laboratoire par la libération de protéines sériques sanguines, qui sont ensuite étudiées. Après séparation du lactosérum protéique, sa turbidité se produit. L'échantillon de thymol dans le sang dépend du degré de changement final des protéines sériques.

Actuellement, ce test est considéré comme une étude de routine avec une faible valeur diagnostique, car le mécanisme d'action exact de l'échantillon n'est même pas connu de manière fiable, et tout se résume à une grande expérience. Mais, selon les critères de diagnostic modernes, tout échantillon ou analyse doit être complètement "clair" et transparent, c'est-à-dire le mécanisme d'action doit être expliqué en détail. C'est à cet égard que l'échantillon de thymol est progressivement retiré de la liste des études des laboratoires modernes.

Dépassement des indicateurs normatifs

Une augmentation des indicateurs indique généralement une dysprotéinémie développée. Cette condition est caractérisée par un changement dans la structure du sérum au niveau des protéines. Dans le même temps, ses caractéristiques qualitatives sont affectées. Ces éléments sont exprimés en 5 fractions. Chacun d'eux se distingue par ses propriétés chimiques et physiques..

Les albumines appartiennent à la catégorie de la fraction la plus légère. Il se caractérise par la capacité de maintenir un état stable du système sanguin dit colloïdal. Les globulines se distinguent par une masse légèrement plus grande et une tendance à précipiter.

Les changements dans l'équilibre du système colloïdal et la tendance des protéines à coaguler inévitablement peuvent être causés par des troubles tels que:

  1. Réduction d'albumine.
  2. Augmentation de la concentration d'alpha globuline.
  3. La présence de paraglobulines dans le sang (chez une personne en bonne santé, elles devraient être absentes).

Les pathologies répertoriées peuvent être identifiées avec précision grâce à un test au thymol. Le principal organe dans lequel se produit habituellement une production accrue de protéines est le foie.

Avec de graves dysfonctionnements dans son travail, un changement dans les caractéristiques du sang est observé et le test au thymol montre un excès de certains paramètres.

D'un autre côté, une réponse d'analyse positive est possible avec des brûlures cutanées étendues. Le dépassement des indicateurs de fraction de globuline est également diagnostiqué dans les processus infectieux, les troubles auto-immunes et les troubles rhumatoïdes.

Le test au thymol a augmenté. Qu'est-ce que ça veut dire

Dans le passé, les résultats positifs étaient considérés comme un signe spécifique d'atteinte hépatique. Aujourd'hui, il est connu qu'il existe un nombre important d'autres pathologies également caractérisées par une dysprotéinémie. En règle générale, un échantillon de thymol élevé est enregistré avec:

maladies du foie (hépatite d'étiologie virale, toxique, médicamenteuse ou alcoolique, cirrhose et infiltration graisseuse du foie, de sa tumeur et altération du fonctionnement due à l'utilisation de stéroïdes ou de contraceptifs); les maladies rénales, qui se caractérisent par une perte de protéines d'albumine dans l'urine (par exemple, la glomérulonéphrite, la pyélonéphrite ou l'amylose); avec des troubles héréditaires du métabolisme des protéines; avec des pathologies rhumatoïdes systémiques - dermatomyosite, polyarthrite rhumatoïde ou lupus érythémateux disséminé; avec des maladies du système digestif, en particulier avec une pancréatite et une entérite avec une diarrhée sévère; avec myélome; en présence de néoplasmes malins; les raisons de l'augmentation du test du thymol peuvent également inclure une consommation excessive d'aliments gras, par conséquent, pour une évaluation correcte des résultats, d'autres paramètres biochimiques doivent être pris en compte

Donc, avec les maladies du foie, vous devez faire attention au niveau de bilirubine, de cholestérol et de transaminases, de phosphatase alcaline, ainsi qu'aux résultats du test de sublimation ou de sulfate de zinc

Il convient de rappeler que cette analyse ne fait que confirmer ou nier les violations quantitatives ou qualitatives de la composition protéique du sang..

L'interprétation est assez simple. Dans les cas où la composition protéique du sérum sanguin n'est pas perturbée, le résultat de l'étude biochimique indiquée est négatif et ne dépasse pas 5 unités (avec dysprotéinémie, cet indicateur est plus élevé).

Malgré le fait qu'il existe de nombreuses maladies qui sont accompagnées

Une caractéristique importante est que chez les enfants atteints d'hépatite A, le test au thymol donne toujours des résultats positifs, mais avec l'hépatite de type B, cet indicateur ne dépasse pas les normes établies. Un test positif au thymol peut déjà indiquer une hépatite et permet de tirer des conclusions concernant la dynamique des processus de récupération dans le foie, il est donc recommandé d'effectuer un test sanguin pour clarifier le diagnostic

Un critère de diagnostic différentiel important est également le fait que dans 75% des cas d'ictère obstructif chez l'adulte, les résultats des tests sont négatifs. Ils ne deviennent positifs que lorsque le processus pathologique est compliqué par une inflammation parenchymateuse du foie..

Lors de l'évaluation des résultats, il convient de rappeler que la norme du test au thymol dépend de l'âge, du poids et d'autres facteurs (par exemple, de la teneur en globulines alpha et gamma, ainsi que de la capacité inhibitrice des bêta-lipoprotéines). Le moment de l'analyse est également important (vous devez prendre le sang le matin strictement à jeun dans un système de vide spécial sans anticoagulants). Lors du déchiffrement des données obtenues, il convient de garder à l'esprit que la prise d'agents pharmacologiques hépatotoxiques peut affecter le résultat de l'examen, et la norme chez les femmes peut légèrement varier en raison des contraceptifs oraux.

Je dois dire que, malgré la disponibilité de méthodes de diagnostic plus modernes (par exemple, électrophorèse ou tests immunologiques), le test au thymol continue d'être largement utilisé dans la pratique médicale, ce qui permet de détecter et de traiter en temps opportun un nombre important de pathologies graves du foie et d'autres organes.

  • politique de confidentialité
  • Conditions d'utilisation
  • Détenteurs des droits d'auteur
  • Adénome
  • Non classé
  • Gynécologie
  • Muguet
  • À propos du sang
  • Psoriasis
  • Cellulite
  • Ovaires

Raisons de l'augmentation

La plus grande valeur diagnostique du test du thymol se manifeste dans la détection de l'hépatite virale aiguë. Un résultat positif est reconnu comme un marqueur de cette maladie..

Le test de Maclagan est le premier à répondre à la multiplication du virus dans le foie, pendant une période où il n'y a pas d'ictère, de changements dans d'autres échantillons de foie et d'augmentation de la concentration de bilirubine.

Une violation de la composition protéique du sang causée par d'autres causes conduit également à un résultat positif de l'échantillon. Cela est dû au fait que le foie répond à l'inflammation, à la destruction des tissus de toute localisation. En présence de tels processus dans le corps, la teneur relative en albumine diminue, car les globulines commencent à être synthétisées intensivement pour la réponse immunitaire.

La perte d'albumine dans l'urine dans les maladies rénales peut modifier le rapport des protéines sanguines. Le test du thymol est au niveau de 3 à 4 unités. M et avec une augmentation des lipoprotéines sanguines. Les maladies qui surviennent avec un test de Maclagan accru comprennent:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite toxique (y compris médicament), infectieuse et auto-immune;
  • infections virales, y compris le VIH;
  • néoplasmes dans le foie ou au-delà avec métastases;
  • alcoolisme chronique (en particulier lors de l'utilisation de boissons de substitution);
  • dégénérescence graisseuse du foie (stéatose);
  • glomérulonéphrite, syndrome néphrotique;
  • pancréatite aiguë, entérocolite;
  • violations héréditaires du rapport des fractions protéiques (dysprotéinémie);
  • myélome
  • paludisme, fièvre typhoïde, mononucléose;
  • maladies auto-immunes.

L'essence et le but de la procédure

Le test du thymol est une étude biochimique de la partie sérique du sang, à savoir la stabilité colloïdale des protéines. Grâce à l'analyse, qui permet de déterminer le rapport exact des composants protéiques dans le plasma, le diagnostic des premiers stades des conditions pathologiques du foie est facilité, lorsque les signes externes ne sont pas encore apparus. Dans l'état normal de l'organisme, les protéines ne précipitent pas sous l'action d'un réactif au thymol. De plus, le degré de turbidité de l'échantillon dû au précipité formé est estimé. L'indicateur est converti en unités Maclagan. Le paramètre de turbidité est estimé à l'aide d'un photocolorimètre électrique.

L'essence de l'analyse est de conduire une réaction d'un échantillon de plasma sanguin avec un réactif au thymol, ce qui devrait conduire à un complexe complexe de type globuline-thymololipide, composé de: 40% de globulines; 32% de thymol; 18% de cholestérol; 10% de phospholipides. Si le contenu de l'une des substances énumérées est rejeté dans la formule, une certaine liste de conditions pathologiques du foie est suspectée. Par conséquent, l'analyse est considérée comme étant étroitement ciblée, car la tâche principale de la réaction est de déterminer la capacité du foie à produire des protéines pour la partie plasmatique du sang..

Une fois nommé?

Le plus souvent, un test au thymol est prescrit pour les hépatites suspectées, en particulier les virus, les intoxications médicamenteuses, le lupus érythémateux. L'analyse contribue à la détection rapide de l'hépatite A, une inflammation toxique du foie, par exemple, chez les personnes qui abusent de l'alcool. À l'aide d'un test au thymol, la fonction de restauration et la dynamique de la régénération du tissu hépatique après une maladie guérie sont contrôlées.

Le but de l'échantillon est considéré comme conseillé en cas de suspicion de développement de pathologies telles que:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • inflammation chronique des articulations et de la colonne vertébrale;
  • lésion auto-immune des capillaires et du tissu conjonctif (lupus érythémateux);
  • dysfonctionnement rénal;
  • pancréatite
  • toute oncologie.

Comment est?

Avant de passer le test, il est recommandé de ne pas manger et de venir à l'étude tôt le matin. À partir de 20h00 la veille, vous ne pouvez pas manger, boire du thé, du café ou du jus. L'eau potable est autorisée en petite quantité. La précision de l'analyse dépend du respect de ces recommandations. Sinon, aucune formation n'est requise. L'étude nécessitera du sang veineux (0,1 ml). On y ajoutera 6 ml de tampon véronal-médial à pH = 7,8, 0,1 ml d'une solution saturée de thymol. Après 30 minutes, le réactif est examiné en utilisant la méthode photocolorimétrique pour déterminer le degré de coagulation et de turbidité..

Brève description

Pour comprendre ce qu'est cette analyse, vous devez comprendre son essence. La majeure partie des protéines dans le sang se forme dans les éléments du foie. Ils représentent de nombreuses tâches variées:

  • participation active à la régulation de la coagulabilité sanguine;
  • maintenir la pression oncotique et assurer le volume du fluide corporel principal;
  • préservation du pH sanguin;
  • le transport vers les tissus de certaines catégories d'éléments (par exemple le cholestérol).

Le sérum sanguin a une composition diverse. Cependant, seules 5 fractions de protéines sont considérées comme des composants importants. Ce sont différentes globulines.

Sous l'influence de certains facteurs, leur nombre peut diminuer ou augmenter. Par exemple, dans le contexte d'une insuffisance hépatique ou d'une alimentation malsaine, le nombre d'albumine est fortement réduit. Une augmentation des globulines se produit avec les pathologies du tissu conjonctif, les processus infectieux de diverses étiologies et certaines maladies oncologiques.

Par décomposition du thymol, il est habituel de comprendre une étude biochimique spéciale. Il vous permet d'obtenir des informations sur la capacité du foie à effectuer une synthèse complète des fractions protéiques..

L'analyse aide à évaluer les perturbations graves du corps avant les premiers signes d'une maladie.

Le principe de la recherche en laboratoire se réduit à la précipitation des protéines de lactosérum. Si un trouble de la substance est observé, ils disent un résultat de test positif. Le degré de changement dans l'apparence du matériau est déterminé par la méthode photocolorimétrique et est exprimé en unités dites de Maclagan (unité M.).

Les caractéristiques physico-chimiques de cette analyse restent mal connues. Cependant, les scientifiques soutiennent que lors de la réaction, des complexes complexes de phospholipides et de globulines, le thymol, le cholestérol sont possibles.

Comment donner du sang

Un test sanguin est recommandé le matin. Environ 8 heures avant la procédure proposée, il est préférable de suivre un régime de famine. Il est permis de boire uniquement de l'eau plate plate. Café ou thé fort, les jus ne doivent pas être consommés en grande quantité..

Décryptage

Même dans le cas où le test du thymol augmente, les raisons ne sont pas toujours sérieuses. Cette étude vise uniquement à confirmer ou à nier la réaction du sérum protéique. Par conséquent, il est impossible de poser un diagnostic sur la base de ce que l'analyse montre..

Le décodage du résultat d'un test sanguin est simple. Si les chiffres ne dépassent pas cinq, le test au thymol est normal. Cependant, si le niveau est supérieur à la normale, un diagnostic complet doit être posé, un diagnostic doit être posé et le traitement doit commencer..

Lorsque, à la suite du diagnostic, il est possible d'identifier que le test au thymol est augmenté, les raisons de l'écart doivent être déterminées le plus tôt possible. Avec le développement de nombreuses maladies, telles que l'hépatite, la cirrhose ou l'oncologie, la détection à un stade précoce du développement, cela augmente considérablement les chances de guérison.

Dans certaines formes de maladie, le taux peut rester inchangé. De plus, chez les enfants, cette analyse nécessite généralement plus d'attention. Depuis, par exemple, avec la progression de l'hépatite A chez l'enfant, la norme est dépassée, mais avec l'hépatite B le test au thymol donne des résultats normaux. Il est également possible d'augmenter la réaction du sérum protéique même après que l'enfant a eu une hépatite. Pour ces raisons, il est toujours recommandé d'effectuer des diagnostics supplémentaires: un test au thymol peut entraîner un faux diagnostic..

À des fins préventives, l'examen décrit n'est pas effectué, car il n'est pas renvoyé aux tests sanguins biochimiques standard. Cependant, s'il existe des indications pour l'étude, de nombreux experts, malgré les possibilités de la médecine moderne, sous forme de tests immunologiques et autres, préfèrent toujours le test au thymol à l'ancienne, car le résultat de ce type de diagnostic vous permet de détecter la maladie à temps et de commencer à la traiter, en évitant les complications..

Le test du thymol est la précipitation des protéines plasmatiques avec l'ajout de thymol et de véronal. Le test montre s'il y a des changements dans les propriétés de l'albumine et des globulines qui se forment dans le foie. Il est utilisé pour le diagnostic précoce de l'hépatite latente. En savoir plus sur les avantages de la méthode, les raisons d'améliorer les résultats et le traitement des écarts dans cet article..

Lisez cet article

Maladies probables

Il y a quelques années, les principales raisons de l'augmentation du test au thymol étaient uniquement envisagées sous l'angle de l'insuffisance hépatique. Aujourd'hui, les opinions des scientifiques ont radicalement changé. Désormais, les experts identifient un certain nombre de maladies dont le développement accompagne l'état de dysprotéinémie.

Parmi eux, il convient de noter en particulier:

  1. Troubles des reins, caractérisés par la perte de protéines d'albumine et d'urine excrétée.
  2. Pathologies du foie, qui se manifestent par une cirrhose, une hépatite ou des néoplasmes.
  3. Affections rhumatoïdes systémiques.
  4. Maladies du système gastro-intestinal.
  5. La présence de néoplasmes d'étiologie maligne.

Le test du thymol est parfois élevé en raison de la malnutrition. En règle générale, ce problème est diagnostiqué chez les femmes. Des aliments gras excessifs peuvent entraîner un changement d'indicateurs. C'est pourquoi lors de l'examen diagnostique, il est important de prendre en compte d'autres options pour les tests sanguins.

Maladies courantes des petits patients

Si le test de thymol d'un enfant est augmenté - qu'est-ce que cela signifie? En règle générale, un résultat similaire indique le développement de troubles dans le foie.

À un jeune âge, la présence de telles maladies est extrêmement indésirable, car elles peuvent affecter le travail de l'organisme dans son ensemble à l'avenir. Chez les enfants, ils se manifestent non seulement par une diminution de l'immunité, mais également par un retard du développement mental.

Aujourd'hui, chez les petits patients, les maladies hépatiques suivantes sont le plus souvent détectées:

  • Jaunisse du nouveau-né. Il se manifeste quelques heures après la naissance du bébé. Pour cette pathologie, la coloration de la peau en jaune est caractéristique. Son développement est dû au fait qu'au moment de la naissance, le foie du bébé n'a pas eu le temps de se former enfin. Par conséquent, elle n'est pas encore prête à exécuter toutes les fonctions. Parmi les principales causes de la maladie, les médecins appellent la bilirubine. Il se forme dans le contexte de la destruction des anciens globules rouges. Si ce pigment commence à s'accumuler dans le corps des miettes, la peau acquiert la couleur appropriée. Avec un diagnostic rapide de la maladie, il est possible de s'en débarrasser sans conséquences graves après 7 à 10 jours.
  • Hépatite des groupes A et E. La maladie de ces types chez les jeunes patients provoque des perturbations persistantes dans le fonctionnement des principaux systèmes des organes internes.

Par quels signes peut-on soupçonner un problème:

  1. Tout d'abord, l'enfant commence à se sentir malade. Parfois, les vomissements ne s'arrêtent pas pendant plusieurs heures.
  2. Ensuite, il y a des sensations douloureuses dans la région du foie.
  3. Les taches fécales sont blanches et l'urine prend une teinte sombre.

Si ces symptômes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Après un examen approfondi, le médecin sera en mesure de poser le bon diagnostic. Seulement après ce traitement est prescrit. Le traitement de diverses formes d'hépatite est effectué exclusivement à domicile..

Il est extrêmement important d'isoler un enfant malade de ses pairs. Le principal signe de récupération est une bonne numération sanguine, l'absence de douleur.

À qui est attribué un test au thymol

Un test de Maclagan est prescrit s'il existe certaines indications. Nous parlons de pathologies hépatiques: hépatite (le plus souvent - virale), toxicose médicamenteuse, intoxication alcoolique et autres pathologies hépatiques.

Important! La réaction thymo-véronale n'est pas seulement utilisée pour diagnostiquer une insuffisance hépatique. Il est utilisé avec succès pour détecter les maladies du cœur, du tractus gastro-intestinal, des reins et d'autres organes.

Une analyse peut également être prescrite pour les défaillances dans le travail d'autres systèmes corporels, qui se caractérisent par une augmentation de l'indicateur. Il s'agit notamment des personnes malades:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • les maladies inflammatoires de la colonne vertébrale et des articulations sous une forme chronique;
  • lupus érythémateux (lésions auto-immunes du tissu conjonctif et des capillaires);
  • pancréatite
  • maladie du rein
  • oncologie.

La technique de l'opacification du thymol est également utilisée pour contrôler la restauration des fonctions et la régénération du tissu hépatique en fonction des résultats de la thérapie. Au-dessus de la norme, l'indicateur tient six mois après l'hépatite.

Quand monte chez les enfants

Le test du thymol chez l'enfant augmente en raison des mêmes mécanismes que chez l'adulte. Chez les nouveau-nés, cette étude peut être pertinente dans le développement de l'ictère infantile, ainsi que dans la prématurité, lorsque le foie n'est pas complètement formé et ne peut pas encore remplir ses fonctions..

Contrairement aux adultes, les enfants sont plus susceptibles d'avoir l'hépatite A et E. Ce sont les formes les plus faciles à détecter, et dans ce cas, le test au thymol est d'une grande importance, ce qui aide à détecter les dommages au parenchyme hépatique lorsqu'il n'y a pas d'ictère et que les enzymes ne sont pas élevées..

Traitement des anomalies

Même une légère augmentation du résultat de l'analyse est une indication pour un examen du foie, des tests virologiques pour l'hépatite, une échographie des organes abdominaux et parfois une biopsie du foie est également nécessaire.

Le traitement est prescrit en tenant compte des causes des violations du foie. Pour le restaurer, vous avez besoin de:

  • limitation de l'activité physique pendant l'exacerbation;
  • quantité minimale de médicament;
  • à l'exception de l'alcool, des aliments gras et frits;
  • restriction stricte des aliments en conserve, des produits fumés, des marinades, des sauces piquantes, des épices et du café fort, du thé;
  • fournir des protéines à partir de viande maigre, de produits laitiers et de poisson;
  • inclure des légumes bouillis, des fruits non aigres dans le menu.

Un groupe de médicaments appelés hépatoprotecteurs est utilisé pour protéger les cellules hépatiques..

Ces médicaments empêchent la destruction des membranes des hépatocytes, accélèrent la récupération de la synthèse d'albumine. Habituellement, ils sont prescrits en cours de 2 à 3 mois au moins deux fois par an. Plus efficace - Essentiale forte N, Heptral, Glutargin, Hepa-Merz, Hepadif.

En cas d'hépatite virale, l'interféron est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse en association avec des médicaments antiviraux (ribavirine), et de nouveaux interférons à longue durée d'action (pégylés) sont également utilisés - Pegasis, Algeron. Si l'hépatite est causée par un processus auto-immun, l'hormonothérapie est indiquée..

Le test au thymol est très sensible aux lésions hépatiques, en particulier avec l'hépatite virale A.

Il permet de l'identifier au stade préclinique. Un résultat positif se produit également avec des processus tumoraux infectieux et auto-immuns dans le corps. Diffère en vitesse d'exécution, il est recommandé pour le contrôle du traitement. En cas de dérogation à la norme, un examen complémentaire et un traitement obligatoire sont indiqués, un régime amaigrissant.

Si une arythmie est suspectée, des tests aideront à établir un diagnostic précis. Quels tests doivent être effectués pour déterminer le diagnostic, sauf pour le sang?

Si l'athérosclérose est suspectée, l'examen doit être effectué en totalité. Il comprend un test sanguin, y compris biochimique, ainsi que de nombreux autres. Quoi d'autre vaut la peine d'être passé?

Inspecter le cœur avec un test sur tapis roulant n'a pas à tout, mais uniquement selon les indications. Elle est réalisée par des enfants et des adultes. Il y a une charge, avec un analyseur de gaz. Quelles en sont les contre-indications? Que dira le résultat?

Un test de Ruthier est effectué pour les enfants, les adolescents et les écoliers. Le test vérifie l'état de préparation à l'activité physique. Normalement, l'indice n'est pas si commun chez les enfants, après que certaines personnes soient envoyées à des groupes spéciaux d'entraînement physique ou pour un traitement.

Qu'est-ce que TP et quels sont ses avantages?

  • Il est nécessaire de donner du sang le matin et à jeun;
  • La consommation devrait être limitée à au moins huit heures pour le don de sang;
  • Pendant plusieurs jours, il est recommandé de limiter la grande quantité d'aliments frits, épicés et salés consommés, ainsi que le café et le thé forts, les jus;
  • Avant l'analyse, vous ne pouvez boire que de l'eau plate et propre;
  • Si vous utilisez des médicaments au moment du test, vous devez obligatoirement en informer le médecin.

Décryptage de l'analyse

Déterminer les résultats vous-même est très simple. Après les tests de laboratoire, un formulaire est émis qui indique un témoignage négatif (dans la plage de 0 à 5 unités de Maclagan) ou positif (plus de cinq unités).

Ce type d'étude ne peut indiquer qu'une faible production d'albumine, et non une violation du reste du ratio protéique.

Dans de tels cas, le médecin envoie le patient à des examens de laboratoire et de matériel supplémentaires d'organes pour diagnostiquer avec précision la maladie.

Test de décodage du thymol

Une personne elle-même peut déterminer son état par cette analyse, si elle connaît les limites des principaux indicateurs, et ils sont mesurés en unités de Maclagan ou S-H.

La norme de cet échantillon se situe dans la plage de 0 à 4 PIECES S-H, dans certains laboratoires médicaux, lors du décodage de l'analyse, 5 unités sont autorisées.

Les limites des hommes et des femmes sont acceptées de la même façon

. Étant donné que dans un corps sain, la stabilité des globulines est assurée par une concentration suffisante d'albumine. Mais dans chaque cas, il peut y avoir certaines nuances à le déchiffrer, donc si une jeune fille est en bonne santé, mais prend des contraceptifs oraux, son test peut être augmenté.

D'autres études peuvent être nécessaires pour confirmer une carence en albumine, après quoi la concentration d'albumine totale et de protéines est déterminée avec précision. Après l'électrophorèse, par exemple, le coefficient exact albumine-globuline est établi.

Avant de réussir le test Maclagan, vous devez vous préparer, exclure les aliments gras la veille et donner du sang le lendemain matin à jeun..

Chez un enfant, les valeurs d'échantillon sont les mêmes que chez l'adulte

, mais ils peuvent identifier avec précision le stade initial de l'hépatite A, avant même l'apparition de signes externes - l'ictère, qui aide à guérir le bébé plus rapidement sans conséquences graves pour ses organes en développement.

Pour présenter le tableau général de la maladie et comprendre comment traiter le patient en cas de résultat positif de la méthode au thymol, le médecin doit prescrire d'autres tests biochimiques: pour la présence d'urobilinogène dans l'urine, l'indice de bilirubine chez les femmes dans le sang, ainsi que dans d'autres catégories de personnes, le niveau de phosphatase alcaline et autres échantillons (sublimation ou formol).

Avantages de la méthode

Un avantage important du test thymoloveronal est sa haute sensibilité. Il aide à diagnostiquer avant l'apparition du principal symptôme de l'hépatite - jaunisse.

Le test de Maclagan répond aux lésions hépatiques plus tôt que les autres. Cela vous permet d'identifier la maladie au stade initial, de prescrire un traitement et de prévenir la destruction du tissu hépatique, la propagation d'une infection virale.

Un test au thymol est également utilisé pour distinguer l'obstruction mécanique des voies biliaires et les lésions hépatiques. Dans les deux cas, les symptômes sont similaires, mais l'ictère en obstruant l'écoulement de la bile donne rarement un résultat positif..

L'analyse est également réalisée pour contrôler l'effet du traitement. Il peut être prescrit à plusieurs reprises, car le test au thymol ne nécessite pas de longue préparation ni de coûts financiers. Il n'y a aucune contre-indication à son utilisation.

Regardez la vidéo sur l'analyse du sang AST et ALT:

Métabolisme des protéines

Numération sanguine: protéines totales

  • chez les nouveau-nés, il est de 48 à 73 g / l
  • chez les enfants de moins d'un an - 47 - 72 g / l
  • de 1 à 4 ans - 61 - 75 g / l
  • de 5 à 7 ans - 52 - 78 g / l
  • de 8 à 15 ans - 58 - 76 g / l
  • chez l'adulte - 65 - 85 g / l

- une protéine simple, facilement soluble dans les solutions salines diluées. Les globulines dans le corps augmentent en présence de processus inflammatoires et d'infections et diminuent avec l'immunodéficience. La teneur normale en globulines est de 33,2 à 43,5%.

- une protéine plasmatique incolore produite dans le foie, qui joue un rôle important dans l'hémostase. Le niveau de fibrinogène dans le sang augmente pendant les processus inflammatoires aigus dans le corps, les maladies infectieuses, les brûlures, les interventions chirurgicales, la prise de contraceptifs oraux, l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, l'amylose rénale, l'hypothyroïdie et les néoplasmes malins. Des niveaux élevés de fibrinogène peuvent être observés pendant la grossesse, en particulier au cours des derniers mois. Le niveau de fibrinogène diminue après avoir consommé de l'huile de poisson, des hormones anabolisantes, des androgènes, etc. La teneur normale en fibrinogène chez le nouveau-né est de 1,25 - 3 g / l, chez l'adulte - 2 - 4 g / l.

Norme 3,5 - 6,0%, soit 2,1 - 3,5 g / l.

La norme est de 6,9 ​​à 10,5%, soit 5,1 à 8,5 g / l.

Norme 7,3 - 12,5% (6,0 - 9,4 g / l).

Norme 12,8 - 19,0% (8,0 - 13,5 g / l).

- un type d'échantillon de sédiments utilisé pour étudier les fonctions hépatiques, dans lequel le thymol est utilisé comme réactif. La norme est de 0 à 6 unités. Les valeurs du test du thymol augmentent avec les infections virales, l'hépatite
ET
, hépatite toxique, cirrhose, paludisme.

- test sédimentaire utilisé dans l'étude fonctionnelle du foie. Norme 1,6 - 2,2 ml. Le test est positif pour certaines maladies infectieuses, les maladies hépatiques parenchymateuses, les néoplasmes.

- réaction colloïde-sédimentaire pour l'étude de la fonction hépatique. Tube à essai Norm 5 - 7.

- une méthode conçue pour détecter le déséquilibre des protéines contenues dans le sang. Le test est normal négatif.

- fait partie intégrante du complexe protéine-glucides, participe au métabolisme des protéines. Norme 0,13 - 0,2 unité. Des niveaux élevés de séromucoïde indiquent une polyarthrite rhumatoïde, des rhumatismes, des tumeurs, etc..

- une protéine contenue dans le plasma sanguin est l'une des protéines de la phase aiguë. Normalement absent. La quantité de protéine C réactive augmente en présence de processus inflammatoires dans le corps.

- une protéine plasmatique synthétisée dans le foie, capable de se lier spécifiquement à l'hémoglobine. La teneur normale en haptoglobine est de 0,9 à 1,4 g / l. Le nombre d'haptoglobine augmente dans les processus inflammatoires aigus, l'utilisation de corticostéroïdes, les cardiopathies rhumatismales, la polyarthrite non spécifique, la lymphogranulomatose, l'infarctus du myocarde (
focal
), collagénoses, syndrome néphrotique, tumeurs. La quantité d'haptoglobine diminue avec les pathologies accompagnées de divers types d'hémolyse, de maladies du foie, d'hypertrophie de la rate, etc..

- est un produit du métabolisme des protéines. Un indicateur qui affiche le travail des reins. Son contenu varie considérablement en fonction de l'âge. Chez les enfants de moins de 1 an, le sang contient de 18 à 35 μmol / L de créatinine, chez les enfants de 1 à 14 ans - 27 - 62 μmol / L, chez l'adulte - 44 - 106 μmol / L. Une teneur accrue en créatinine est observée avec des dommages musculaires, une déshydratation. Un faible niveau est caractéristique du jeûne, d'un régime végétarien, de la grossesse.

- Il est produit dans le foie à la suite du métabolisme des protéines. Un indicateur important pour déterminer le fonctionnement fonctionnel des reins. La norme est de 2,5 à 8,3 mmol / l. Une teneur accrue en urée indique une violation de la capacité excrétrice des reins et une violation de la fonction de filtration.

Pourquoi les indicateurs augmentent-ils?

Diverses pathologies hépatiques s'accompagnent presque toujours d'une diminution de l'albumine, qui est due à une diminution de leur production et à une augmentation des globulines bêta et gamma. Ces changements s'expliquent par le fait que l'albumine est produite par les hépatocytes (cellules hépatiques) et que les tissus affectés ne peuvent pas produire suffisamment d'albumine.

L'augmentation simultanée des globulines (avec une diminution de l'albumine) est due au fait que la synthèse de ces composés est assurée dans une large mesure par d'autres composants sanguins, à savoir les cellules du système macrophagique tissulaire. D'où il résulte que les causes sous-jacentes conduisant à une augmentation du coefficient d'échantillon thymo-véronal sont des pathologies hépatiques avec une violation de sa structure, à savoir:

  • cirrhose du foie;
  • hépatite virale et infectieuse;
  • tumeurs bénignes et malignes se développant dans le foie;
  • dommages au parenchyme hépatique avec l'alcool et leurs substituts;
  • effets toxiques des substances nocives, des sels de métaux lourds, ainsi que des médicaments;
  • hépatose grasse - l'accumulation de graisse dans les cellules hépatiques;
  • dysfonctionnements hépatiques associés à l'utilisation prolongée de contraceptifs oraux et d'autres agents hormonaux.

De plus, d'autres maladies peuvent entraîner une augmentation des paramètres du test thymoloveronal, notamment:

  • formes sévères de pathologies rénales (glomérulonéphrite, pyélonéphrite, amylose), dans lesquelles beaucoup de protéines sortent constamment avec l'urine;
  • maladies du système digestif (pancréatite, entérite, accompagnées d'une diarrhée prononcée);
  • les néoplasmes oncologiques de nature bénigne et maligne, quelle que soit leur localisation;
  • conditions pathologiques causées par une infection virale;
  • dysprotéinémie génétiquement déterminée (un déséquilibre entre les protéines plasmatiques);
  • maladies systémiques - lupus érythémateux disséminé, dermatomyosite, polyarthrite rhumatoïde;
  • endocardite septique (avec rhumatisme, l'opacification n'est pas déterminée, mais est fixée dans la plage normale);
  • myélome, paludisme.

N'oubliez pas non plus une autre raison de l'augmentation des performances du test Maclagan - une consommation excessive d'aliments gras. L'apparition de turbidité dans ce cas n'est pas associée à la présence de la maladie. Pour ramener les indicateurs à la normale, il suffit de reconsidérer le régime alimentaire.

Sinon, un tel bien-être, c'est-à-dire l'absence de la maladie, ne durera pas longtemps, car la probabilité de développer un autre problème est élevée - la croissance du cholestérol et les troubles de la composition lipidique. Les lipoprotéines de faible densité accumulées dans le sang se déposeront tôt ou tard sur les parois vasculaires, formant des plaques athérosclérotiques, ce qui entraînera le développement de l'athérosclérose et de tous les troubles qui accompagnent cette maladie.

L'augmentation constante des coefficients du test thymoloveronal en l'absence de signes cliniques de toute maladie est un signal clair sur la nécessité de revoir le régime alimentaire et de réduire la consommation d'aliments gras.

Test Thymol - qu'est-ce que la norme de test Thymol et la valeur diagnostique

L'essence de la procédure et pourquoi elle est nécessaire

L'échantillon de sang de thymol est la coagulation. Grâce à lui, l'instabilité colloïdale du plasma est déterminée. Sur la base des données obtenues, une pathologie hépatique peut être détectée aux premiers stades. Les premiers symptômes ne sont pas encore apparus et des violations ont déjà été détectées. Qu'est-ce que l'instabilité colloïdale? Normalement, les fractions protéiques ne précipitent pas. Si cela se produit, alors la maladie a commencé son mouvement.

  • quarante pour cent des globulines;
  • trente-deux pour cent de thymol;
  • dix-huit pour cent du cholestérol;
  • dix pour cent de phospholipides.

Avant de passer à la procédure, vous devez vous familiariser avec tout ce qui se passera.

Mécanisme d'analyse

Maintenant sur le mécanisme:

Ce résultat est également influencé par les conditions dans lesquelles cette analyse a été menée. Ceux-ci comprennent: la nature de la solution tampon, son acidité et sa concentration, ainsi que le degré de pureté et la température du thymol.

Pourquoi avez-vous besoin de déterminer le ratio de protéines

Test au thymol - ce que c'est, vous le savez déjà. Parlons maintenant un peu des protéines du sang. Rassemblant en grande quantité dans le foie, ils ont plusieurs objectifs:

  1. Fournir le volume sanguin requis.
  2. Maintenir la pression oncotique.
  3. Contrôlez le pH du sang, maintenez-le au même niveau.
  4. Porter aux tissus: bilirubine, cholestérol.
  5. Livrer des médicaments.

Une diminution de l'albumine se produit avec une insuffisance hépatique et une malnutrition.

La médecine se développe, mais la précision des résultats obtenus avec un test au thymol permet de s'assurer que cette méthode est utilisée et qu'elle est actuellement très active..

Dans quels cas une analyse est-elle attribuée

Un test sanguin - un test au thymol - est souvent prescrit pour les maladies suspectées telles que l'hépatite virale. Le résultat sera particulièrement élevé si le patient souffre d'hépatite A.

Le test du thymol a été augmenté avec les diagnostics suivants: polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux.

Excès de causes

  • Une maladie du foie se développe.
  • Maladie du rein. La protéine d'albumine est perdue, elle est excrétée dans l'urine. Des maladies telles que la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite, l'amylose apparaissent.
  • Troubles du métabolisme des protéines héréditaires.
  • Pathologie rhumatoïde.
  • Maladies digestives.
  • Tumeurs malignes.
  • Myélome.

En plus de tout ce qui précède, un test au thymol peut être augmenté si le patient mange des aliments gras en grande quantité

Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres paramètres biochimiques

Avec la pathologie hépatique, vous devez absolument faire attention à la bilirubine, au cholestérol, à la phosphatase alcaline et au résultat d'un test sublimé

Décryptage de l'analyse

Test au thymol - qu'est-ce que c'est? Il est impossible de bien comprendre cela sans savoir comment les résultats de l'analyse sont déchiffrés. Les données obtenues ne peuvent que réfuter ou confirmer une violation de la composition protéique du sang.

Plus de détails sur les résultats.

Le test d'analyse du thymol est l'un des tests les plus fiables, qui vous permet de donner une évaluation correcte du fonctionnement du foie. Grâce à lui, vous pouvez diagnostiquer le syndrome inflammatoire.

Chez les patients atteints d'ictère sous-hépatique, un test positif ne sera effectué que si une complication causée par une hépatite parenchymateuse se produit.

Pour ceux qui ont eu une hépatite infectieuse, le test donne un résultat accru pendant six mois après la sortie de l'hôpital.

Lorsque le processus pathologique se produisant dans le corps humain s'apaise, l'indice de test du thymol diminue.

Conclusion

Le test du thymol, ce qu'il est et pourquoi il est nécessaire, vous le savez et le comprenez déjà. Même une légère augmentation devrait alerter le médecin traitant. Un changement dans le rapport des protéines indique des processus inflammatoires dans le foie.

Indications de détermination

Votre médecin peut recommander de tester les signes d'hépatite virale. Cette maladie au stade initial est très similaire à un rhume:

  • augmentation de la température;
  • gorge irritée;
  • légère toux;
  • mal de crâne;
  • faiblesse générale;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • nausées Vomissements;
  • éclatement, une sensation de lourdeur dans l'estomac;
  • mauvais goût ou amer dans la bouche.

L'étude est indiquée pour les patients sans manifestations cliniques, si les éléments suivants sont révélés:

  • contact avec un patient atteint d'hépatite virale;
  • maladies auto-immunes (dermatomyosite, lupus, sclérodermie);
  • alcoolisme;
  • cytomégalovirus ou infection herpétique;
  • maladies hépatiques non diagnostiquées dans le passé (montre des changements tout au long de l'année après l'hépatite virale);
  • travailler avec des substances toxiques et chimiques;
  • paludisme, tuberculose;
  • signes de changements dans la structure du foie par échographie;
  • chimiothérapie prolongée.

Essayer de se décrypter

L'interprétation de l'analyse est simple et accessible même au patient lui-même: il suffit de savoir que le laboratoire accepte 4 ou 5 unités S-H comme limite supérieure de la norme. Et l'éventail des maladies accompagnées d'une dégradation accrue du thymol n'est pas si large.

Lorsque vous décodez l'analyse par vous-même, vous ne devez pas juger du rapport quantitatif des protéines. Nous pouvons seulement supposer que pour une raison quelconque, l'albumine est moins synthétisée. Afin de connaître ces chiffres en termes numériques, d'autres études devraient être menées: pour déterminer la concentration de protéines totales et d'albumine, pour isoler les fractions protéiques par électrophorèse, pour calculer le coefficient albumine-globuline... Et si le médecin le juge nécessaire, ces réactions seront délivrées, et le lecteur ne devra que comprendre que sur la base d'une analyse non spécifique, le diagnostic n'est pas établi. Dans le corps, tous les processus biochimiques sont interconnectés, comme en laboratoire: un test implique la conduite parallèle d'autres études.

Et le dernier: pour que le décryptage ne provoque pas de difficultés et d'anxiété, il faut (comme toujours) bien se préparer à l'étude. Et tout est toujours aussi simple: le sang est prélevé d'une veine à jeun, pendant le dîner la veille exclut les aliments gras.

Afficher toutes les publications étiquetées avec:

Allez à la section:

Maladies du sang, tests, système lymphatique

Les recommandations aux lecteurs de VesselInfo sont données par des médecins professionnels ayant une formation supérieure et une expérience dans un travail spécialisé.

L'un des principaux auteurs du site répondra à votre question..

Comment préparer et réussir l'analyse

Le test au thymol est effectué strictement le matin, le sang veineux est prélevé pour la recherche. Il est placé dans une éprouvette sans ajout d'anticoagulant et envoyé au laboratoire. Là, en une heure, en utilisant le plasma de 0,1 g et le tampon véronal et la solution de thymol, une réaction de précipitation est effectuée. Si le résultat n'est pas requis de toute urgence, vous pouvez l'obtenir le lendemain..

Une préparation spéciale pour le prélèvement d'un échantillon de sang n'est pas requise. Les exigences sont assez standard et doivent s'abstenir de nourriture le jour du test le matin. Le dernier repas devrait être le dîner de la veille. Il n'est pas souhaitable de manger des aliments gras pendant les repas, car un excès de cholestérol dans le sang affecte le résultat du test..

Tous les documents sont publiés sous la paternité, ou par les éditeurs de médecins professionnels (à propos des auteurs), mais ne sont pas une prescription de traitement. Contacter un spécialiste!

© Lors de l'utilisation de documents, un lien ou une indication du nom de la source est requis.

Publié par Z. Nelli Vladimirovna, docteur en diagnostic de laboratoire, Institut de recherche en transfusiologie et biotechnologie médicale

Le test du thymol (test thymoloveronal, test de trouble du thymol, test de Maclagan) n'est pas l'une des méthodes biochimiques les plus populaires pour les tests sanguins, cependant, il n'est pas actualisé lors de l'identification de certaines maladies et est toujours utilisé dans les diagnostics de laboratoire clinique.

Une réaction non spécifique basée sur l'interaction avec le thymol dans un tampon véronal de protéines plasmatiques individuelles (gamma-globulines et bêta-globulines associées aux lipides - lipoprotéines de basse densité) et l'opacification de la solution ne donne pas de réponse claire pour certaines maladies, mais elle aide souvent de manière notable combinaison avec d'autres tests, et dans certains cas - également en avance sur eux. Cela se produit dans les premiers stades de la maladie (Hapatite A chez les enfants, par exemple), lorsque d'autres tests de laboratoire sont toujours dans les limites normales. De plus, elle a d'autres avantages qui ne permettent pas aux docteurs en diagnostic de laboratoire de faire oublier cette analyse..

Pourquoi le test au thymol

Cette analyse est assez étroitement ciblée, car elle permet en premier lieu de vérifier le fonctionnement du foie; en particulier, sa capacité à produire des protéines plasmatiques. Mais en plus du fait que la fonction de synthèse elle-même est surveillée lors du test du thymol, le spécialiste à partir des résultats estime le rapport des différentes fractions protéiques, ce qui permet non seulement d'identifier certaines maladies, mais aussi de les prédire avant l'apparition de symptômes prononcés.

  • Les protéines sanguines sont divisées en plusieurs types d'albumine et de globulines; ils participent à la régulation de l'équilibre acido-basique du sang, à la vitesse de sa coagulation et au maintien de son volume correct. De plus, ils sont un transport pour certains composés et même des médicaments: par exemple, la pénicilline.
  • Le test du thymol fait référence à des analyses qui sont considérées pour la sédimentation des protéines dans le sérum sanguin, il appartient donc au groupe d'études biochimiques de coagulation. Dans certains établissements médicaux, il peut être désigné comme un «test de Maclagan» par le nom de son développeur..
  • La solution de thymol, qui a donné le nom principal à cette analyse, est ajoutée au sérum sanguin, ce qui entraîne une réaction qui, avec une réponse positive, conduit à la turbidité. Après cela, le médecin estime le degré de turbidité par la méthode photocolométrique, et le résultat est indiqué en unités de Maclagan - unités M.

À ce jour, le test au thymol est considéré en quelque sorte comme une méthode obsolète pour vérifier la fonction de synthèse du foie, mais il est toujours utilisé dans la plupart des cliniques. Le plus souvent, son passage est prescrit en cas de suspicion d'hépatite, d'intoxication médicamenteuse, de lupus érythémateux.

Diagnostics et spécifications

L'analyse est considérée comme assez ancienne et utilisée depuis longtemps à des fins médicales. Mais il ne perd pas de sa pertinence à ce jour. Il est prescrit pour le diagnostic de certaines pathologies. Un tel échantillon est rarement utilisé indépendamment. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une méthode de diagnostic supplémentaire. Si toutes les autres astuces n'ont pas donné un résultat précis, un tel test vous permet de résoudre les doutes des médecins.

De nombreux experts apprécient hautement le test du thymol dans le diagnostic du foie. Il est souvent prescrit aux enfants soupçonnés d'hépatite A. Ce test permet de détecter une maladie dans les premiers stades et de commencer le traitement. Tous les autres types d'examens peuvent ne pas montrer de signes de maladie, et ce test montre des changements même minimes..

Aujourd'hui, la plupart des médecins orientent les patients vers un test au thymol s'ils suspectent une maladie du foie. Souvent, ce test complète l'analyse de la teneur en enzymes et du niveau de bilirubine. Une telle étude permet de déterminer l'état du foie. Cet organe joue un rôle crucial dans le corps, car de nombreux processus en dépendent..

Diagnostic avec dégradation du thymol

Un test sanguin pour un échantillon de thymol est utilisé depuis l'Antiquité, il est pratique à utiliser pour les médecins qui ont des doutes quant au diagnostic correct. Il n'est pas utilisé comme principale méthode de diagnostic, uniquement en cas de situation controversée.

La précision de l'analyse dépendra de la préparation du patient. Il devrait s'attendre à ce que le diagnostic se fasse à jeun le matin. Après 20 heures du soir avant cela, vous ne pouvez plus manger de nourriture, et si vous buvez, alors seulement de l'eau et avec modération.

L'analyse est prélevée dans une veine, à raison de 0,1 ml, puis en laboratoire 6 ml d'une solution de thymol hautement concentrée avec une acidité allant jusqu'à 7,8 y sont ajoutés. Après une demi-heure, le réactif est examiné pour le degré de turbidité et de coagulation par la méthode photocolorimétrique..

Chez une personne en bonne santé, lorsque des réactifs sont introduits dans son sang, les protéines ne précipiteront pas sous l'influence du réactif, mais si cela se produit, cela indique clairement des écarts dans le corps, par conséquent, le degré de turbidité de l'échantillon est également déterminé.

À la suite de la fusion du sang avec un réactif au thymol, on obtient un complexe complexe composé de plusieurs composants:

  • 32% de thymol;
  • 10% de phospholipides;
  • 40% de globulines;
  • 18% de cholestérol.

La technique est considérée comme très sensible et donne dans la plupart des cas un résultat à 100%. Malgré le fait qu'il existe de nombreuses autres analyses modernes, ce test n'a jusqu'à présent aucun analogue, il est donc utilisé partout. Quel que soit l'âge du patient, tout le monde prend la même quantité de sang.

Un tel test aide à identifier de nombreuses maladies, mais le plus souvent, il est utilisé pour un dysfonctionnement hépatique suspecté..

Très souvent, il est utilisé pour exclure ou confirmer le lupus érythémateux, l'hépatite ou l'intoxication médicamenteuse. L'hépatite peut être à la fois virale et infectieuse. Le test aide à identifier l'inflammation du foie chez les personnes qui abusent de l'alcool et, après traitement, il surveille le processus de restauration des tissus et des cellules de cet organe.

Il est également conseillé de l'utiliser pour les symptômes caractéristiques des maladies suivantes

Un test au thymol peut être effectué sur les nouveau-nés si le bébé présente une «jaunisse», ainsi que des nausées et des vomissements, souvent accompagnés d'anxiété chez l'enfant. Parfois, grâce à elle, les hépatites E et A sont diagnostiquées chez les nourrissons, qui sont traités presque sans trace à un âge précoce.

Interprétation des résultats

Les résultats du test à la conclusion des médecins de laboratoire sont les suivants: le test est positif ou l'échantillon est négatif. Parfois, une indication du degré d'augmentation est possible. Il est exprimé en nombre de «croix» ou unités (avec une norme de 0 à 5).

Le test du thymol est élevé pour les maladies du foie associées à la composante inflammatoire. Ce sont des hépatites virales et toxiques, des dommages aux organes cholestatiques. Typiquement, dans le cas de lésions aiguës aux hépatocytes dues à l'action cytopathique (cellule destructrice) des virus, l'échantillon est fortement positif. En cas d'hépatite chronique, les résultats du test au thymol peuvent se situer dans les limites normales ou légèrement augmenter..

La fibrose et la cirrhose peuvent également augmenter la probabilité de détecter un échantillon de sédiments positif. Les dommages causés au foie par des produits et des médicaments toxiques réduisent également sa fonction de synthèse des protéines due à la nécrose cellulaire. La synthèse d'albumine diminue, tandis qu'à des concentrations élevées (par rapport à l'albumine) des fractions de globuline apparaissent.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite