Traitement de la dyspnée dans l'insuffisance cardiaque: médicaments et remèdes populaires

Pour que le traitement de la dyspnée dans l'insuffisance cardiaque soit efficace, il est important d'établir correctement et avec précision le diagnostic. Seul un spécialiste qualifié peut déterminer avec précision la gravité du problème et prescrire les médicaments appropriés..

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque??

L'insuffisance cardiaque est une maladie dans laquelle l'organe principal du corps humain perd partiellement sa capacité à pomper le sang. La cause peut être une maladie cardiaque congénitale ou acquise, un infarctus du myocarde, ainsi qu'une altération de la fonction vasculaire. En conséquence, le travail des ventricules droit et gauche est perturbé. La maladie peut se manifester comme suit:

  • étourdissements fréquents, pouvant entraîner des évanouissements;
  • l'asthme cardiaque;
  • différences de pression artérielle;
  • congestion dans les poumons;
  • dyspnée cardiaque.

En parlant du dernier symptôme, il convient de noter qu'au stade initial de la maladie, il ne se manifeste qu'avec un effort physique intense. Cependant, à mesure que la maladie progresse, l'essoufflement apparaît plus souvent et peut se produire même pendant une conversation.

Pourquoi la dyspnée apparaît?

Particulièrement intéressé par les patients qui s'inquiètent de l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque, le traitement. Un traitement alternatif ou une thérapie traditionnelle est sélectionné en fonction des causes du problème, qui peuvent être les suivantes:

  • processus stagnants dans le système circulatoire;
  • apport insuffisant d'oxygène aux parties du cerveau;
  • emphysème, pneumosclérose et autres maladies du système respiratoire.

Caractéristiques du symptôme

Pour comprendre comment se débarrasser de l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque, vous devez comprendre que le problème est causé précisément par ces maladies. Cela peut être déterminé par les signes caractéristiques suivants:

  • difficulté lors de l'inspiration;
  • détérioration pendant l'exercice;
  • en position couchée, la condition est aggravée;
  • respiration sifflante dans les poumons;
  • gonflement et sensation de froid dans les membres;
  • palpitations et arythmies;
  • cyanose des doigts, des oreilles et du bout du nez.

Premiers soins en cas d'essoufflement dû à une insuffisance cardiaque

Le patient lui-même, ainsi que ses proches et ses proches doivent savoir comment prodiguer les premiers soins. Bien sûr, un traitement systématique et complet de l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque est nécessaire. Mais si des symptômes désagréables vous ont pris par surprise, vous devez effectuer ces actions:

  • prenez une position assise confortable pour que vos jambes soient baissées;
  • ouvrir les évents pour que l'air frais pénètre dans la pièce;
  • utilisez un oreiller à oxygène, le cas échéant;
  • réchauffer les membres avec un coussin chauffant ou une bouteille remplie d'eau chaude.

Assistance médicale d'urgence

Si, après les premiers soins, la dyspnée cardiaque n'est pas passée, il vaut la peine d'appeler une ambulance. Les médecins sont susceptibles de faire ce qui suit:

  • administration sous-cutanée de camphre, de morphine et d'atropine;
  • injection intramusculaire d'Eufillin;
  • prendre des diurétiques;
  • panser les extrémités avec un garrot pour limiter l'accès du sang au cœur;
  • l'hospitalisation peut être suggérée car un repos au lit jusqu'à 3 semaines est recommandé après une crise sévère.

Gymnastique pour l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque

Les patients qui ont des problèmes avec le système cardiovasculaire notent une détérioration au cours de l'effort physique. Néanmoins, la gymnastique douce implique le traitement de l'essoufflement. Avec l'insuffisance cardiaque, il est permis d'effectuer de tels exercices:

  • Les pieds écartés à la largeur des épaules, accroupissez-vous lentement. Dans le même temps, les mains doivent être étendues vers l'avant parallèlement au sol pour assurer l'équilibre.
  • Les bras étendus au-dessus de la tête, fermez le verrou et tournez les paumes vers le haut. Tirez alternativement les jambes droite et gauche en étirant l'orteil.
  • Prenez une position stable avec vos mains sur votre ceinture. Commencez la rotation circulaire avec le corps d'abord, puis, puis dans le sens antihoraire.
  • Placez vos bras pliés au niveau des coudes au niveau de la poitrine afin que vos avant-bras soient parallèles au sol. Reculez vos coudes avec des mouvements de ressort, en alternance avec le redressement.
  • Se promener dans la pièce sur les orteils.
  • Marcher à genoux.

Cela vaut la peine de commencer une leçon avec quelques répétitions. Pour commencer, 5-6 est suffisant (ou moins, basé sur le bien-être).

Remèdes populaires

Le traitement de la dyspnée dans l'insuffisance cardiaque peut être effectué non seulement avec des médicaments, mais aussi avec des remèdes populaires. Cependant, cela n'annule pas le contrôle médical. En accord avec votre médecin, vous pouvez utiliser ces recettes:

Comme requis

ComposantsmontantRecetteaccueilDurée
Numéro de recette 1
Ail350 grBroyer l'ail à un état de bouillie (en utilisant un hachoir ou un hachoir à viande). Mélanger la masse résultante avec du jus de citron, verser dans un bocal en verre et insister dans un endroit chaud pendant une journée.Diluez une cuillère à café de la composition dans une demi-cuillère à soupe d'eau. Prendre avant le coucher.2 semaines
citron24 pièces.
Numéro de recette 2
Ail10 têtesAil pelé pelé et citron pelé à travers un hachoir à viande. Mélanger la masse résultante avec du miel. Verser dans un bocal en verre, couvrir et insister pendant une semaine.4 cuillères à café de la composition sont consommées quotidiennement. En même temps, il ne doit pas être avalé, mais absorbé.2 mois
citron10 morceaux.
Mon chéri1 litre
Numéro de recette 3
Sureau séchéEn quantités égalesMélanger les herbes ensemble. 4 cuillères à café de matières premières versez un verre d'eau froide et laissez reposer 2 heures. Mettez la composition en feu et faites bouillir pendant 15 minutes.La quantité de bouillon obtenue doit être bue en 1 jour, divisée en 3 doses.
Plantain séché
Violet séché tricolore
Numéro de recette 4
Feuille de mûre séchée1 cuillère à soupe. l.Versez l'herbe sèche avec un verre d'eau chaude et faites bouillir pendant une demi-heure.Buvez au lieu du thé.Constamment

Qu'est-ce qui peut aider s'il y a un essoufflement dans l'insuffisance cardiaque? Traitement. Un traitement alternatif, bien sûr, peut soulager la maladie et même avoir un effet thérapeutique dans les premiers stades. Cependant, il ne peut pas remplacer les soins médicaux qualifiés..

Traitement médical

Il est difficile de distinguer un remède unique pour l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque. Le problème ne peut être résolu que par un traitement complexe. Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

GroupeActeLes préparatifs
GlycosidesIl a un effet cardiotonique, augmente le volume cardiaque du cœur et élimine également la tachycardie.
  • "Digoxin";
  • Korglikon;
  • "Strofantan K".
Inhibiteurs de l'ECAFournit l'expansion des artères, ainsi que l'activation des fonctions vasculaires.
  • Quinopril;
  • Thrandolapril;
  • Énalapril;
  • Namipril.
DiurétiquesÉlimination des poches, réduction de la pression sur les vaisseaux sanguins et le cœur.
  • Furasémide;
  • Britomar;
  • "Torasémide".
BêtabloquantsÉlimination de la privation d'oxygène et des arythmies.
  • Métoprolol;
  • "Celiprolol";
  • Carvedipol;
  • "Proplanolol".
Inhibiteurs du canal If du nœud sinusalÉlimination de la tachycardie.
  • Ivabradin
  • Coraxan
  • Coralan.
Antagonistes des récepteurs de l'aldostéroneLa lutte contre l'hypertension artérielle, les processus stagnants dans les vaisseaux, ainsi que l'élimination de l'excès de liquide du corps.
  • Éplérénone
  • "Spironolactone".
VasodilatateursRéduire la charge sur le cœur en abaissant le tonus des vaisseaux sanguins.
  • "Nitroglycérine";
  • "Nesiritide";
  • "Isoket";
  • "Minoxidil";
  • "Apressin".
Médicaments antiarythmiquesNormalisation de la fréquence cardiaque.
  • Amiodarone;
  • "Lerkamen";
  • Cardiodarone
  • Sotaleks
  • Amlodipine.
AnticoagulantsLa prévention des caillots sanguins, ainsi que la facilitation du transport du sang à travers les vaisseaux.
  • Warfarine
  • "Arikstra";
  • Sinkumar
  • Fragmin.
Médicaments antithrombotiques
  • Aspirin Cardio
  • "Curantyl;
  • Cardiomagnyl;
  • Tiklid.
StatinesAbaissement du cholestérol sanguin, inhibant la formation de plaques dans les vaisseaux sanguins.
  • "Anvistat";
  • Zokor;
  • Fluvastatine;
  • "Lipostat"
Complexes de vitaminesEffet de renforcement total.
  • "Acide folique";
  • Asparkam
  • Bromure de thiamine;
  • Riboxine;
  • "Orotate de potassium";
  • "Panangin";
  • "Reserpine".

Toute pilule contre l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque doit être prise conformément aux instructions et sous la surveillance d'un médecin. L'usage indépendant et non contrôlé de médicaments peut entraîner une détérioration ou une perturbation d'autres systèmes corporels.

Intervention chirurgicale

Dans la plupart des cas, les médicaments et les méthodes alternatives aident les patients à éliminer les symptômes désagréables associés à l'insuffisance cardiaque. Cependant, s'ils sont inutiles, une intervention chirurgicale est possible. Il peut comprendre les actions suivantes:

  • élimination des défauts des valves cardiaques;
  • installation d'un stimulateur électronique;
  • installation du défibrillateur;
  • transplantation ventriculaire d'origine artificielle;
  • vêtement du cœur dans un cadre de protection en maille;
  • Transplantation cardiaque.

Conseils utiles

Un problème grave est l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque. Que faire en cas d'exacerbation a été décrit ci-dessus. En outre, il existe un certain nombre de recommandations, dont la mise en œuvre aidera à maintenir une santé normale:

  • l'arrêt complet du tabagisme et de la consommation d'alcool;
  • promenades quotidiennes en plein air;
  • pour minimiser les actions qui provoquent un essoufflement (par exemple, effort physique intense, haltérophilie, etc.);
  • porter des vêtements amples qui ne causent pas d'inconfort;
  • ayez toujours des médicaments avec vous pour vous sentir en confiance en cas d'attaque;
  • aménagez votre couchage de manière à ce que la tête de lit soit relevée à 45 degrés;
  • ne mangez pas de grandes quantités de nourriture en même temps;
  • limiter la consommation de sel et de matières grasses;
  • avec une détérioration soudaine de l'état, vous devez immédiatement appeler une ambulance;
  • dormir au moins 8 heures par jour;
  • surveiller la pression artérielle en continu.

La prévention

En accordant suffisamment d'attention à la prévention de l'insuffisance cardiaque, vous pouvez éviter de graves problèmes à l'avenir (y compris l'essoufflement). Il convient de prêter attention aux recommandations suivantes:

  • activité physique régulière (les charges doivent être modérées);
  • un régime hypocalorique pour prévenir l'obésité;
  • prévention des situations stressantes, création d'un contexte émotionnel favorable;
  • surveillance médicale régulière.

Conclusion

L'essoufflement est l'un des symptômes les plus désagréables de l'insuffisance cardiaque. Si vous laissez la maladie dériver au stade initial, vous pouvez conduire à une détérioration à l'avenir. Toute action pour traiter l'insuffisance cardiaque doit être prise sous la surveillance d'un médecin..

Comment traiter l'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque?

Date de publication de l'article: 25/06/2018

Date de mise à jour de l'article: 06/06/2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

L'essoufflement dans l'insuffisance cardiaque est un symptôme caractéristique de cette pathologie..

C'est un signe de troubles graves de l'appareil circulatoire qui constituent un danger pour la vie humaine en raison du risque élevé de complications.

Dans cet article, nous examinerons en détail les caractéristiques de l'apparition de la dyspnée cardiaque et les options possibles pour sa thérapie.

Raisons de l'apparence

Le mécanisme de développement de la dyspnée est dû à la relation étroite entre le fonctionnement des systèmes cardiaque et pulmonaire.

Sa pathogenèse est déterminée par une diminution du volume de sang provenant du ventricule gauche vers l'aorte, ce qui provoque un retard de la circulation sanguine dans les poumons et provoque une violation de l'échange de gaz dans les alvéoles.

Dans l'insuffisance cardiaque, le cœur est incapable de maintenir un métabolisme normal de l'oxygène. L'échec de la capacité de ventilation dans les poumons crée un sol propice au développement rapide d'une famine en oxygène (hypoxie). Notre cerveau, en réponse à la menace, tente de compenser la situation en activant le travail du système respiratoire, en augmentant la fréquence des mouvements du diaphragme.

Le patient commence à respirer et à expirer fréquemment et brièvement, essayant de rétablir le manque d'oxygène. Chez une personne avec un cœur en bonne santé, ce mécanisme devrait égaliser l'échange de gaz, mais la situation inverse est observée dans les «noyaux».

L'insuffisance cardiaque se manifeste par une diminution de la contractilité des ventricules. Si la pathologie affecte le ventricule gauche, des perturbations se produisent dans la circulation pulmonaire, si le ventricule droit - puis dans la circulation pulmonaire.

Au fil du temps, la pathologie acquiert une forme combinée, soumettant les changements pathologiques aux deux ventricules et passe au stade chronique (CHF - insuffisance cardiaque chronique).

L'insuffisance respiratoire (dyspnée) dans l'insuffisance cardiaque peut survenir pour un certain nombre de raisons:

  • augmentation prolongée de la pression (hypertension artérielle);
  • manque d'oxygène entrant dans le muscle cardiaque (maladie coronarienne - CHD);
  • défauts de la structure du cœur, de ses valves et des gros vaisseaux (maladie cardiaque, maladie valvulaire, anévrisme chronique, sténose mitrale, insuffisance valvulaire mitrale);
  • dommages au muscle cardiaque d'origine inflammatoire (myocardite);
  • une augmentation de l'épaisseur (hypertrophie) des parois et une expansion (dilatation) des cavités du cœur (par exemple, avec une cardiomyopathie ischémique).

Types d'essoufflement

La dyspnée peut être de deux types - physiologique et pathologique.

La dyspnée physiologique est une réaction naturelle du corps à l'exercice. Chez une personne en bonne santé, il passe après quelques minutes de repos.

La dyspnée pathologique est caractérisée par ce qui est observé même en l'absence de toute activité motrice.

Il est divisé en plusieurs types:

  1. Inspiratoire - une personne a de la difficulté à respirer. Ce type de dyspnée peut être causé par une insuffisance cardiaque (la soi-disant dyspnée cardiaque), une diminution de la perméabilité de la trachée, des bronches ou du larynx en raison de leur rétrécissement pathologique. Cette condition survient en raison d'un gonflement des muqueuses des voies respiratoires, d'une inflammation de la plèvre - anomalies dans la structure du système respiratoire, pénétration d'un objet étranger dans les voies respiratoires, etc..
  2. Expiratoire - il est difficile pour une personne d'exhaler. Cet essoufflement est causé par des maladies qui s'accompagnent d'un rétrécissement du diamètre des trous des bronchioles (petites bronches). Par exemple, l'asthme, la bronchite, la maladie pulmonaire obstructive chronique, la bronchiolite et autres.
  3. Mixte - se manifeste par des difficultés à inhaler et à expirer, est détecté dans les formes sévères de maladies cardio-pulmonaires, telles que l'insuffisance respiratoire aiguë et l'insuffisance cardiaque.

Le degré d'essoufflement et ses symptômes

La gravité de la dyspnée dépendra du stade de l'insuffisance cardiaque..

Le degré de dyspnée est déterminé en fonction des symptômes:

  1. Zéro degré - l'essoufflement se produit uniquement pendant les exercices physiques intenses, la restauration de la respiration normale se produit après un court repos (essoufflement physiologique).
  2. Le premier degré (initial) est un léger essoufflement. La dyspnée survient lors d'une activité physique, telle que: monter les escaliers, marcher rapidement, faire de l'exercice intense.
  3. Le deuxième degré (moyen) - la difficulté à respirer se produit pendant le stress physique et domestique quotidien normal, pendant la marche, le patient est obligé de faire des arrêts périodiques. Une personne sent qu'elle se déplace plus lentement que les autres, tout en essayant d'accélérer, elle sent qu'elle n'a pas assez d'air.
  4. Le troisième degré (sévère) - la marche normale provoque un inconfort considérable, il faut des arrêts fréquents pour rétablir la respiration (toutes les 2-3 minutes). Le patient éprouve une sensation constante de surmenage et de fatigue, la peau acquiert une teinte bleuâtre et un gonflement prononcé est présent sur la partie inférieure de la jambe.
  5. Quatrième degré (extrêmement sévère) - la respiration est difficile même au repos, une activité physique minimale s'accompagne d'une sensation d'étouffement. Une personne est incapable de sortir, de s'habiller de façon indépendante. Le patient perd sa capacité de travail, car même une légère charge peut provoquer une exacerbation. Il y a une diminution significative de la qualité du sommeil, le maintien en position horizontale provoque une détérioration, de sorte que les patients sont obligés de dormir en position allongée ou assise (orthopnée).

Différences entre dyspnée cardiaque et pulmonaire

La dyspnée cardiaque présente un certain nombre de signes caractéristiques:

  • se manifeste dans l'exécution des actions habituelles quotidiennes;
  • une diminution de l'activité physique entraîne une diminution de la gravité des symptômes;
  • elle se caractérise par des difficultés d'inspiration, des formes graves d'insuffisance cardiaque - d'inspiration et d'expiration;
  • l'état du patient s'aggrave lorsqu'il se trouve sur une surface horizontale;
  • palpitations, froideur dans les extrémités, bleuissement du nez, des lèvres, des doigts et des orteils;
  • gonflement de la cheville;
  • aux stades initiaux d'insuffisance pendant la toux il n'y a pas de crachats (toux "sèche").

La cause de l'essoufflement, en plus des maladies cardiovasculaires, sont également des maladies des bronches et des poumons. Les symptômes spécifiques de la dyspnée pulmonaire dépendront du type de pathologie et de sa gravité.

Une cause fréquente de dyspnée pulmonaire est une violation de la perméabilité normale des bronches à la suite d'un spasme, d'un gonflement ou d'un remplissage avec une sécrétion fluide des voies respiratoires (expectorations).

Il présente les caractéristiques distinctives suivantes:

  • l'essoufflement peut avoir un degré de manifestation différent: un jour il peut ne pas être, de l'autre, au contraire, il s'intensifie, jusqu'à une sensation de manque d'air;
  • a une forme expiratoire (une difficulté à respirer se fait sentir à l'expiration);
  • lors de l'expiration, des veines gonflées apparaissent sur le cou du patient;
  • Toux «humide», accompagnée de crachats;
  • étant à proximité, à l'expiration, vous pouvez entendre une respiration sifflante sèche avec un sifflement.

La principale différence entre la dyspnée pulmonaire et la dyspnée cardiaque est que le patient peut tolérer une position horizontale sans nuire au bien-être, les membres restent chauds et il n'y a pas de gonflement sur les jambes.

Premiers secours en cas d'attaque

Les soins d'urgence doivent commencer par appeler une ambulance.

Avant l'arrivée des médecins, effectuez les actions suivantes qui peuvent soulager l'état du patient:

  1. Si les fenêtres sont fermées dans la pièce, ouvrez-les d'abord pour fournir de l'air frais.
  2. Invitez le patient à s'asseoir, car avec la dyspnée cardiaque, une position allongée provoquera une augmentation des symptômes et une aggravation de l'état général. Les pieds du patient doivent rester au sol..
  3. Aide à desserrer les vêtements, à retirer les accessoires qui contraignent la poitrine et l'abdomen (détacher les boutons supérieurs, retirer la ceinture, etc.).
  4. Si les mains et les pieds du patient refroidissent, essayez de les réchauffer avec un coussin chauffant ou tout autre récipient contenant de l'eau chaude..
  5. Inhaler avec un oreiller à oxygène, si disponible (disponible dans les pharmacies et les magasins avec du matériel médical). Désinfectez l'embout buccal, assurez-vous que le patient inhale le mélange oxygène-air par la bouche et expire par le nez. La procédure est effectuée dans les 7 à 10 minutes, après quoi vous pouvez prendre une courte pause (10 minutes) et répéter la procédure à nouveau.
  6. Donnez au patient deux comprimés - Nitroglycérine (pour la résorption) et Furosémide. Pour normaliser la pression artérielle, vous pouvez donner un médicament hypotenseur (Anaprilin, Carvedilol, Cardiophyte).

Lors des soins d'urgence, il est important de pouvoir distinguer les symptômes de la dyspnée cardiaque et de la toux cardiaque d'une crise pulmonaire. Les tactiques d'assistance dans ces deux cas seront différentes.

Avec la pathologie cardiaque, le patient commence à tousser violemment et souvent, tout en ressentant une douleur à droite sous la côte. La nature de la toux est sèche, asphyxiante, lors des crises aiguës, elle peut s'accompagner de pertes sanguines et d'une accélération du rythme cardiaque. Pour soulager la toux, des mucolytiques à effet narcotique sont prescrits - Codéine, Codeipront, Hydrocodone ou autres médicaments antitussifs - Glaucin, Libexin, Sinecode.

Les actions des médecins d'urgence visent à arrêter une crise de dyspnée cardiaque à l'aide de médicaments, d'oxygène et d'une application de garrot veineux. La dopamine est administrée pour améliorer temporairement la fonction cardiaque..

Et on prescrit également au patient des diurétiques, leur utilisation réduit les poches et normalise la pression artérielle. Pour prévenir le développement d'un œdème pulmonaire, le personnel médical applique des garrots veineux sur les jambes et le bras droit. La mise en œuvre correcte de cette manipulation réduit la charge sur le cœur, car elle vous permet d'éliminer jusqu'à 2 litres de sang de la circulation pulmonaire. Dans des cas particulièrement difficiles, des inhalations d'oxygène sont effectuées..

Méthodes de traitement

Le traitement doit viser principalement à éliminer la cause de la dyspnée, dans ce cas, c'est l'insuffisance cardiaque.

Avant de prescrire un schéma thérapeutique, le médecin doit envoyer le patient pour un examen complet, comprenant: un test sanguin, une électrocardiographie, un examen échographique du système cardiovasculaire, une radiographie pulmonaire.

Les résultats devraient être la base du choix d'une tactique de traitement combiné.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de la dyspnée avec insuffisance cardiaque avec des médicaments agit sur la cause qui l'a provoquée. De plus, la pharmacothérapie vise à améliorer la fonction cardiaque et à réduire la charge qui en résulte..

Les principaux groupes de médicaments prescrits:

  1. Glycosides cardiaques - augmenter l'endurance cardiaque, prévenir le développement d'arythmies, améliorer la tolérance à l'exercice (Digoxine, Gitoxine, Adoniside).
  2. Bêta-bloquants - empêchent le développement de changements pathologiques dans les départements du cœur, éliminent la tachycardie, réduisent l'instabilité électrique dans le myocarde (Atenolol, Concor, Metoprolol).
  3. Inhibiteurs de l'ECA - empêchent le développement de l'insuffisance cardiaque lors de leur utilisation au stade initial du développement de la maladie, développent les artères et améliorent la circulation sanguine (Captopril, Enalapril, Lisinopril).
  4. Médicaments diurétiques - aident à éliminer l'excès de liquide du corps, à réduire les processus œdémateux et stagnants (Lasix, Furosemide, Britomar).
  5. Méthylxanthines - comme prophylaxie d'attaques répétées d'étouffement et de tonus accru des muscles respiratoires (Eufillin, Theophylline, Eufilong).
  6. Vasodilatateurs - aident à détendre les parois des vaisseaux sanguins, ont un effet vasodilatateur prononcé, améliorent la nutrition tissulaire (nitroglycérine, molsidomin, mononitrate d'isosorbide).
  7. Anticoagulants et agents antiplaquettaires - réduisent la viscosité du sang, empêchent la formation de caillots sanguins (Curantil, Cardiomagnyl, Héparine, Fraxiparine, Warfarine, Aspirine).

Sprays et aérosols

Dans les maladies coronariennes, l'insuffisance cardiaque aiguë ou une crise d'angine de poitrine, les aérosols pour la pulvérisation sublinguale, par exemple, Nitrospray, Nitromint, Isomint Spray, sont les plus efficaces.

Ces médicaments appartiennent au groupe des nitrates. Leur utilisation sous forme d'inhalateur aérosol ou de spray réduit considérablement le temps d'apparition de l'effet thérapeutique, et n'est que de 30 secondes.

Les nitrates améliorent le flux sanguin coronaire en raison de l'expansion rapide des vaisseaux sanguins, réduisent la charge des parois des ventricules du cœur, ont un effet positif sur la capacité électrique du myocarde.

Opération

Certaines maladies d'insuffisance cardiaque peuvent être traitées chirurgicalement.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour cela:

  • prothèses en plastique et valvulaires;
  • opérations de reconstruction sur le ventricule gauche (reconstruction géométrique, résection, cardiomyoplastie, etc.);
  • installation d'un stimulateur cardiaque;
  • élimination des malformations congénitales des cloisons interventriculaires, auriculaires et autres malformations cardiaques congénitales;
  • en dernier recours, la transplantation cardiaque de donneurs est utilisée.

Que faire à la maison?

Il est tout à fait possible de faire face à l'essoufflement par vous-même à la maison, si vous abordez ce problème de manière systématique et délibérée..

Il est important de suivre un régime, de normaliser son poids, de limiter la quantité de liquide et de sel consommée.

Avec l'amélioration du bien-être sur fond de traitement médicamenteux, il est nécessaire de maintenir une activité physique modérée, de pratiquer des exercices de gymnastique respiratoire et de physiothérapie.

Exercices de respiration et autres exercices

La gymnastique respiratoire est un complexe d'exercices visant à augmenter le volume des poumons et à améliorer l'échange de gaz dans les tissus. Ses performances régulières peuvent empêcher la progression des troubles respiratoires, améliorer l'apport sanguin au muscle cardiaque.

La capacité de respirer correctement est un élément important pour prévenir le développement d'attaques de dyspnée.

Exemples de quelques exercices de respiration:

  1. Expirez profondément par la bouche, respirez profondément par le nez. Encore une fois, respirez profondément par la bouche et aspirez votre estomac, tout en retenant votre souffle. Considérez-vous à 10. Après cela, inspirez par la bouche pour que l'air remplisse la cavité abdominale. Sans expirer l'air de l'abdomen, aspirez-le et comptez à nouveau jusqu'à 10.
  2. Position de départ - assis ou debout, pliez vos bras au niveau des coudes, tournez vos paumes vers le haut. Serrez vos poings 8 à 10 fois et prenez en même temps de courtes respirations intenses. Étendez vos bras et abaissez-les pendant 5 à 10 secondes. Répétez l'exercice 15-20 fois.

Les muscles du cou, des épaules et des muscles abdominaux participent activement aux mouvements respiratoires..

L'étude de ces zones permet également de normaliser les processus de ventilation des poumons, et d'améliorer la nutrition des tissus des organes internes en oxygène.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser les exercices suivants:

  1. Prenez une position assise confortable, assurez-vous que vos jambes et vos bras sont complètement détendus. Prenez une courte respiration et levez les épaules, maximisant les muscles du torse supérieur. Retenez votre souffle pendant quelques secondes, pendant que vous expirez, abaissez vos épaules et détendez-les. Faites 10 répétitions.
  2. Position de départ - allongé sur le sol, jambes pliées aux genoux, pieds au sol. Lorsque vous expirez, serrez vos abdominaux et soulevez votre bassin de sorte que votre dos soit légèrement sur le sol. Prenez une position de départ lorsque vous inspirez. Le nombre de répétitions - 5-15 fois, selon l'état de santé.

Remèdes populaires

Les méthodes de médecine alternative sont souvent utilisées pour prévenir les crises de dyspnée cardiaque. Ils sont vraiment capables de soulager temporairement la respiration du patient..

Leur force est que les remèdes populaires n'ont pratiquement aucun effet secondaire ni contre-indication, car ils contiennent des ingrédients naturels.

Citron et ail

Pour le préparer, vous devez hacher 7-10 citrons et le même nombre de têtes d'ail, mélanger la suspension résultante avec un kilogramme de miel. Le produit résultant doit être infusé pendant 2-3 jours, après quoi le prendre 30 minutes avant le repas principal pour quelques cuillères à café.

Teinture d'aloès

L'un des moyens simples et abordables qui empêche efficacement les attaques de toux cardiaque avec essoufflement est une infusion de feuilles d'aloès sur la vodka. Le produit doit être infusé pendant au moins 10 jours dans un endroit sombre, après quoi vous pouvez prendre une cuillère à café de miel. 10-15 minutes après l'ingestion, il est recommandé de boire une tasse de thé chaud.

Teinture muguet

Une infusion de muguet de mai avec des graines de valériane, d'aneth et de menthe apaise non seulement le système nerveux, mais est également un remède efficace contre les dysfonctionnements du myocarde. Pour le préparer, vous devez mélanger une cuillère à café de fleurs de muguet de mai, deux cuillères à café d'aneth et de graines de menthe, trois cuillères à café de valériane. Versez le mélange obtenu avec un litre d'eau bouillante, couvrez, laissez infuser pendant une heure. Une fois la perfusion refroidie, filtrer et prendre 50 grammes au moins 3 fois par jour.

Parmi d'autres herbes qui aident à se débarrasser de la maladie, on peut distinguer - l'agripaume, les feuilles de canneberge, la racine de réglisse, l'achillée millefeuille.

Régime

Les principes généraux de nutrition pour les patients souffrant d'insuffisance cardiaque sont de contrôler la quantité consommée de chlorure de sodium et de liquide. L'apport quotidien recommandé de sel est jusqu'à 2 grammes, liquides - jusqu'à 500 ml. Le sel peut être remplacé par des épices qui affectent favorablement le travail du cœur - cardamome, muscade.

La nutrition doit être variée, équilibrée. Le menu du jour devrait inclure de la viande maigre, du poisson de mer, des légumes, des fruits et des fruits secs..

Les matières grasses, salées, fumées, semi-finies, l'alcool, les produits sucrés et les farines tombent sous le coup de l'interdiction.

Le tabagisme est une habitude que tous les patients souffrant d'une maladie cardiovasculaire doivent être exclus en premier.

Complications possibles

Une attaque de dyspnée cardiaque est dangereuse avec des complications qui surviennent si son développement n'est pas empêché à temps.

Une condition de suffocation aiguë peut déclencher les troubles mortels suivants:

  • stagnation du sang dans la circulation pulmonaire (asthme cardiaque);
  • chevauchement de l'artère pulmonaire ou de ses branches avec un embole (embolie pulmonaire);
  • arrêt du flux sanguin coronaire (forme asthmatique d'infarctus du myocarde);
  • violation de l'écoulement de sang et de lymphe dans la circulation pulmonaire et leur pénétration dans les alvéoles pulmonaires (œdème pulmonaire).

Prévoir

Le pronostic du traitement de la dyspnée dépendra de la forme de l'insuffisance cardiaque, de son stade et de son âge. Le plus souvent, son apparence même indique déjà que le corps travaille à la limite de ses capacités.

L'insuffisance cardiaque est une condition difficile à traiter, dans les derniers stades, elle ne peut être guérie que par transplantation cardiaque.

Il est assez difficile pour les personnes âgées de transférer de telles opérations cardiaques, par conséquent, le pronostic est plus favorable en cas de détection et de traitement de la pathologie à un jeune âge.

Le pronostic de récupération après un traitement chirurgical est affecté par le mode de vie d'une personne, l'adhésion à un traitement médicamenteux, le passage en temps opportun d'examens périodiques.

Pilule magique pour la dyspnée cardiaque - est-elle là?

Qu'est-ce que l'essoufflement? Ce terme est familier à chaque personne. Quelqu'un le définit comme une sensation de manque d'air, quelqu'un comme une sensation d'incomplétude de l'inspiration ou de l'expiration. Et quelqu'un a juste besoin de "respirer" lors de la montée des escaliers. Tout cela détermine l'essoufflement. Et chaque personne au moins une fois dans sa vie a vécu ces sensations désagréables. L'essoufflement peut être physiologique ou pathologique. La pénurie physiologique d'air se développe en raison de l'augmentation de l'activité physique.

Pathologique ou somatique - en raison de maladies de divers organes et systèmes. En premier lieu dans le classement des causes de l'essoufflement se trouvent les pathologies du système cardiovasculaire. Et avant de chercher un remède contre la dyspnée cardiaque, vous devez connaître les causes de son apparition.

Causes, facteurs de risque, prévention

Le cœur est le moteur du corps humain. Comme tout moteur, il a tendance à s'user au fil des ans et à échouer en raison de facteurs externes défavorables. L'un de ces facteurs peut être:

  • des agents infectieux comme les bactéries et les virus;
  • mode de vie sédentaire;
  • malnutrition;
  • fumeur;
  • stress constant;
  • consommation d'alcool;
  • maladies concomitantes des systèmes respiratoire, hématopoïétique et autres;
  • hérédité;
  • médicaments irrationnels (souvent à la suite de l'automédication);
  • ignorer les premiers symptômes inexpressifs de la maladie.

Les maladies cardiaques sont les plus touchées par les personnes âgées et séniles. L'apparition d'une dyspnée indique souvent une maladie à long terme, qu'elle n'est pas traitée, n'est pas contrôlée.

Lisez aussi
Crise cardiaque: ce qui est suivi et comment fournir une assistance?
Les pathologies cardiovasculaires occupent la première place dans le monde parmi les causes de mortalité chez les jeunes et les personnes d'âge moyen. À.

Quelles pathologies conduisent à une dyspnée cardiaque? La liste peut être très longue, car presque tous les dommages cardiaques entraîneront tôt ou tard un essoufflement. Et voici une liste des pathologies principales et les plus courantes:

  • cardiopathie hypertensive;
  • insuffisance cardiaque aiguë et chronique;
  • arythmie;
  • cardiopathie;
  • myocardite;
  • cardiopathie athérosclérotique;
  • angine de poitrine;
  • maladies concomitantes (MPOC, diabète sucré, maladie thyroïdienne);
  • autres pathologies.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses causes de dyspnée cardiaque. Chaque pathologie nécessite un examen approfondi et une thérapie appropriée. L'auto-traitement n'est pas recommandé, seul un spécialiste a le droit de prescrire ou d'annuler tout médicament.

Important! Vous ne devez pas vous impliquer dans les méthodes folkloriques pour lutter contre l'essoufflement. Surtout dans les cas où le symptôme persiste ou progresse..

La dyspnée cardiaque est un phénomène très grave. Peu de gens souhaitent prendre de nombreux médicaments prescrits par un médecin depuis longtemps. Il est plus facile d'empêcher ce symptôme de se produire. Et pour cela, dès le plus jeune âge, vous devez protéger votre santé, et plus encore l'organe le plus important.

Lisez aussi
Douleur dans le cœur: principales causes et diagnostic
Un cœur sain est le fondement d'une vie longue et épanouissante. La douleur cardiaque peut être causée par diverses causes et.

Les principales mesures préventives sont très simples: observer le régime de travail et de repos, bien manger, ne pas trop manger, surveiller son poids, organiser des promenades au grand air au quotidien. Refuser les mauvaises habitudes est l'un des principaux points de la promotion d'un mode de vie sain.

Boire suffisamment d'eau fait partie intégrante de la prévention de diverses maladies. Les méthodes de prévention comprennent également des visites régulières chez le thérapeute, la participation à l'examen médical. Les jeunes doivent subir des examens préventifs par un thérapeute ou un cardiologue au moins 1 fois par an.

Les personnes âgées et les personnes âgées sont invitées à consulter un médecin une fois tous les 6 mois, plus souvent - selon le témoignage des médecins eux-mêmes.

L'activité physique normalisée est importante à la fois au stade prophylactique et au stade du traitement. L'exercice renforce et améliore le tonus non seulement des muscles squelettiques, mais aussi des vaisseaux sanguins et du cœur. Les calories consommées la veille ne sont pas stockées dans les graisses, mais sont consommées sous forme d'énergie.

Cela empêche l'apparition de nouvelles plaques et la croissance de plaques athérosclérotiques existantes. Ces derniers sont des dépôts graisseux sur les parois des artères, rétrécissent la lumière du vaisseau, interférant ainsi avec le flux sanguin normal.

À son tour, le manque d'approvisionnement en sang conduit à une privation d'oxygène de tous les tissus du corps. Le corps n'a tout simplement pas assez de nutrition, d'oxygène avec un fonctionnement adéquat du système respiratoire. C'est l'un des principaux mécanismes de développement de l'essoufflement..

Maladies majeures et thérapie

L'une des premières causes de l'essoufflement peut à juste titre être considérée comme l'hypertension. Dans la plupart des cas, elle est causée par les plaques graisseuses décrites ci-dessus. Cette pathologie se manifeste par une augmentation de la pression. Les symptômes de l'hypertension comprennent également l'essoufflement, des douleurs à l'arrière de la tête, du bruit dans la tête et les oreilles.

La surveillance régulière de la pression artérielle est une méthode de diagnostic précoce de l'hypertension..

La thérapie, respectivement, vise à corriger la pression artérielle (TA). En règle générale, avec l'établissement d'une pression confortable pour le patient, d'autres symptômes, y compris l'essoufflement, régressent.

Quels médicaments sont utilisés pour éliminer l'hypertension artérielle? Le choix des médicaments dépend du niveau de pression accrue, de la sévérité des symptômes et des conditions de leur apparition, de la pathologie concomitante.

Avec une pression artérielle de l'ordre de 140-159 / 80-89 mm. Hg. Art., L'absence de maladies d'autres organes et le jeune âge du patient peuvent se passer de médicaments. Dans ce cas, il est recommandé d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool, de réduire la consommation de sel à 5-6 grammes par jour, d'introduire une activité physique dosée.

L'attitude principale est la suivante: les changements de style de vie ne sont pas temporaires, mais à long terme.

Cela signifie que même avec une nouvelle absence d'essoufflement et d'autres troubles cardiaques, vous devez continuer à respecter le calendrier ci-dessus. Sinon, le bien-être atteint sera temporaire.

Si la pression artérielle dépasse 160/90 mm. Hg. Art., Il existe d'autres pathologies, de mauvaises habitudes et la vieillesse, la nomination de médicaments est nécessaire. Médicaments de choix - agents antihypertenseurs.

Leur fonction principale est de réduire la pression. Certains d'entre eux ont également un effet néphro- et cardioprotecteur. Des anticoagulants et du cholestérol peuvent également être prescrits..

Cela conduit ensemble à l'élimination des symptômes et à la lutte contre les facteurs de risque, à la fois la maladie elle-même et ses complications. Les modes de vie et les changements nutritionnels sont également inclus dans le système de traitement..

Lisez aussi
Symptômes et recommandations pour le traitement de l'hypertension
Une pression artérielle élevée est un symptôme alarmant qui nécessite une attention particulière. Dépassement stable.

Maladies thyroïdiennes et rénales

L'hypertension artérielle peut également être de nature secondaire, lorsqu'une augmentation de la pression est provoquée par une perturbation du fonctionnement d'un autre organe. Avec l'hyperthyroïdie, par exemple, les patients s'inquiètent également de l'hypertension artérielle, de l'essoufflement, des palpitations.

Ou une maladie comme le phéochromocytome. Il s'agit d'une tumeur de la glande surrénale qui libère de l'adrénaline en grande quantité dans le sang. D'où tous les symptômes de l'hypertension, auxquels se joint une excitation excessive non motivée.

Elle peut se manifester par une irritabilité et une agression excessives. Par conséquent, les conseils d'un spécialiste sont très importants. Le médecin choisit non seulement un traitement visant à améliorer le corps.

Le médecin prescrit également les tests de diagnostic nécessaires pour confirmer la nature cardiaque de la pathologie. En effet, sous le masque des symptômes cardiaques, une violation complètement différente peut être cachée. Et puis le traitement cardiaque ne conduira pas à un résultat positif.

Angine de poitrine

Une autre maladie résultant de l'athérosclérose des vaisseaux cardiaques est l'angine de poitrine. Elle est l'une des causes de l'ischémie cardiaque. En plus de l'essoufflement, des douleurs thoraciques (qui ne durent pas plus de 20 minutes) qui donnent au côté gauche (bras, épaule, mâchoire, omoplate).

Ces sensations obligent une personne à s'arrêter, à se reposer, puis à avancer. Si de tels symptômes surviennent, vous devez toujours consulter un médecin. Après tout, ignorer cette condition peut entraîner une crise cardiaque précoce et ses conséquences déplorables..

Très souvent, la pathologie s'accompagne d'hypertension. Le traitement principal consiste à prendre de la nitroglycérine sous la langue lors d'une attaque. Le traitement général vise également à corriger la pression, le cholestérol et à prévenir la thrombose..

Arythmies

Avec des arythmies d'origines diverses, des médicaments antiarythmiques sont ajoutés à la thérapie, ce qui rétablit le travail rythmique du cœur. Dans les cas de troubles du rythme cardiaque, la pharmacothérapie, malheureusement, ne suffit pas.

Lisez aussi
Symptômes d'arythmie cardiaque: signes de perturbation du rythme cardiaque
Dans de nombreux cas, les symptômes d'arythmies cardiaques surviennent spontanément et n'indiquent pas nécessairement de graves.

Insuffisance cardiaque

L'évolution à long terme et incontrôlée de la pathologie cardiaque peut entraîner une stagnation du sang dans le petit et le grand cercle de la circulation sanguine. C'est ainsi que l'insuffisance cardiaque se développe. Ses principaux symptômes sont les suivants:

  1. Dyspnée, même au repos.
  2. Lèvres et bouts des doigts cyanotiques et leur refroidissement.
  3. Gonflement des jambes.
  4. Douleur au cœur ou à la poitrine.
  5. Parfois toux sèche.
  6. La faiblesse.

L'apparition de ces symptômes nécessite une attention médicale immédiate. Une telle pathologie est traitée dans un hôpital sous surveillance médicale 24h / 24..

Le problème des maladies cardiovasculaires est en premier lieu depuis très longtemps. Non seulement le nombre de patients augmente, mais aussi le nombre de décès. Pourquoi cela se produit-il alors que de nombreux nouveaux médicaments apparaissent sur le marché et que les médecins améliorent constamment leurs connaissances.

Cela vient également du manque de sensibilisation du public à la gravité du problème. Les gens ne remplissent pas les conditions de base d'un changement de style de vie. Beaucoup considèrent la prise de pilules comme une mesure de guérison suffisante. Ce n'est pas tout à fait vrai..

Tout état malsain du corps nécessite une approche intégrée de la thérapie, que le patient doit contrôler.

N'oubliez pas que l'essoufflement n'est pas une maladie ou un état indépendant qui nécessite un traitement séparé. Il s'agit d'un symptôme d'une forme nosologique particulière, il s'accompagne souvent d'autres symptômes. Outre l'élimination de toute plainte, le traitement de la dyspnée nécessite le traitement de la maladie qui l'a provoquée. Par conséquent, le traitement de la dyspnée cardiaque ne peut pas être unique, il est sélectionné individuellement pour chaque patient.

Un remède contre l'essoufflement et un diagnostic compétent de la maladie

L'essoufflement affecte de manière significative le bien-être d'une personne, aggrave sa condition physique, tout en affectant le psychologique. Une crise de difficulté respiratoire peut surprendre une personne.

Un manque d'air prolongé peut provoquer un état d'étouffement grave et une perte de conscience. L'essoufflement nécessite un traitement obligatoire, et une cure pour l'essoufflement ne doit être prescrite qu'après avoir découvert la cause de ce problème.

Fonctions d'état

L'essoufflement est une violation de la fonction respiratoire, qui se traduit par les signes suivants:

  • l'inspiration et l'expiration ne sont pas profondes, superficielles;
  • le rythme respiratoire n'est pas calme, accéléré.

Un tel changement dans les mouvements respiratoires se produit en réponse à une diminution du flux d'oxygène vers les organes et les tissus du corps. L'essoufflement ne peut être ressenti que par inhalation, ou uniquement à l'expiration ou être mélangé. La personne pendant l'attaque ressent un manque d'air, peut-être une sensation de poitrine resserrée.

Raisons de la condition

L'identification de la cause est fondamentalement importante pour commencer le traitement, car le médicament pour l'essoufflement avec bronchite sera différent du remède contre l'essoufflement chez les personnes âgées souffrant de maladies du système cardiovasculaire.

L'essoufflement se produit, à la fois dans le contexte de conditions pathologiques et dans certaines circonstances chez des personnes en bonne santé. Si des problèmes respiratoires surviennent dans ce dernier cas, l'essoufflement est appelé.

Tableau numéro 1. Les causes les plus courantes d'essoufflement:

Classe de raisonsCauseCaractéristiques de l'occurrenceComment se débarrasser
Dyspnée physiologiqueExercice excessifIl y a un symptôme désagréable avec des charges inhabituelles, en règle générale, les personnes qui ont peu d'activité physique dans leur vie quotidienne, il n'y a pas de sportAfin de se débarrasser des problèmes respiratoires dans ce cas, il suffit d'éliminer la cause qui provoque la condition. De l'essoufflement, les médicaments dans ce cas ne seront pas nécessaires
Highlands, sommets montagneuxLorsqu'il est touché dans une zone d'altitude plus élevée que d'habitude pour les humains. Ici, le corps a besoin de temps pour s'adapter à de nouvelles conditions
Mauvaise ventilationDans de telles conditions, le niveau de dioxyde de carbone dans l'air dépasse la norme et il n'y a pas assez d'oxygène pour une respiration normale
Essoufflement pathologiqueDyspnée cardiaqueSe produit en présence de problèmes cardiaquesCes raisons ne peuvent pas passer seules. Ils ont besoin d'un traitement qui ne doit être effectué que par un spécialiste qualifié..
Dyspnée pulmonaireAttaque les personnes souffrant de problèmes pulmonaires, de maladies pulmonaires inflammatoires aiguës et d'une tendance aux réactions allergiques
Dyspnée avec anémieIl survient chez les personnes ayant une faible hémoglobine dans le sang lorsque les globules rouges ne sont pas en mesure de transférer suffisamment d'oxygène

Les problèmes respiratoires qui surviennent en présence d'une maladie chronique se présentent sous plusieurs formes:

Chacune de ces formes doit être examinée par un médecin, une personne doit savoir lors d'une visite à un spécialiste qui doit être traité pour un essoufflement. Les médicaments dans cette condition peuvent être prescrits par des spécialistes tels qu'un thérapeute, un cardiologue, un pneumologue, un allergologue.

Diagnostique

La dyspnée est un symptôme qui accompagne certaines conditions pathologiques, ou est causée par une sorte de provocateur chez une personne qui ne souffre pas de maladies chroniques..

Ainsi, l'essoufflement peut être guéri en prescrivant un traitement pour la maladie sous-jacente, ou en arrêtant l'exposition d'un facteur provoquant à une personne. Par conséquent, avant de prescrire un remède contre l'essoufflement, des examens complets sont effectués, qui seront décrits plus loin..

Antécédents médicaux

Une simple conversation avec le patient clarifiera beaucoup la situation d'une personne. Le médecin utilise les questions suivantes:

  • comment l'essoufflement se manifeste, à l'inspiration ou à l'expiration;
  • dans quelles conditions un symptôme se produit - en marchant, après avoir mangé, pendant le sommeil ou en contact avec des substances, des allergènes;
  • Ressentez-vous une gêne supplémentaire pendant l'essoufflement - douleur thoracique, étourdissements, assombrissement des yeux, augmentation du rythme cardiaque;
  • information indiquant si les proches du patient présentent des symptômes similaires ou d’autres maladies chroniques, en particulier celles associées au cœur et aux poumons;
  • si le patient a de mauvaises habitudes;
  • quelles sont les conditions de travail d'une personne au travail, y a-t-il des substances nocives et un stress physique et psychologique excessif;
  • la présence d'une maladie chronique chez le patient lui-même, car même une maladie non directement liée aux poumons et au cœur peut provoquer un symptôme tel qu'un essoufflement.

Le médecin attire également l'attention sur l'état général d'une personne - la couleur de sa peau, l'état de la peau, les surfaces articulaires, la forme et les caractéristiques structurelles de la poitrine. Le médecin évalue les caractéristiques du discours du patient, s'il y a une voix tremblante, caractéristique du cours de l'inflammation. La fréquence et les caractéristiques de la respiration pendant une conversation sont évaluées..

À l'écoute du cœur et des poumons

Après avoir écouté les poumons, le spécialiste évaluera si la respiration sifflante, le sifflement ou toutes les zones pulmonaires sont audibles. Cette méthode permet de comprendre si le processus inflammatoire est un stade aigu de la pathologie pulmonaire..

En plus d'écouter les poumons, le tapotement est effectué, les échos ont également beaucoup de sens sur l'état des poumons et de son environnement..

L'écoute du cœur est la deuxième tâche pour déterminer les causes des difficultés respiratoires. Un cardiologue est capable de déterminer la présence de maladies et de pathologies par les caractéristiques du rythme cardiaque.

Un spécialiste expérimenté ne négligera jamais cet examen, surtout s'il y a un essoufflement chez une personne âgée. Que faire ensuite - quels examens passer et quels tests passer, le spécialiste le dira après avoir recueilli une anamnèse et écouté le cœur.

Analyse sanguine générale

Le sang est le principal véhicule de tous les nutriments dont notre corps a besoin. Son état en dit long.

Tableau numéro 2. Que peut dire la composition clinique du sang humain:

Indicateurs évaluésQue peuvent-ils dire
HémoglobineCette protéine est la substance la plus importante qui transporte l'oxygène des poumons vers les tissus. Si son niveau diminue, les tissus commencent à avoir besoin et à mourir de faim, y compris le tissu cardiaque. Si l'essoufflement est provoqué par une pathologie pulmonaire, par exemple l'asthme, l'hémoglobine augmentera, au-dessus de la normale, ce qui est également un facteur négatif pour la santé humaine. Avec l'anémie, sa quantité est réduite
globules blancsCes corps cellulaires participent à la lutte contre l'infection. Si leur niveau augmente, un processus inflammatoire ou même purulent se développe dans le corps. L'inflammation peut se développer dans les tissus cardiaques et pulmonaires.
des globules rougesCes corps cellulaires sont le réceptacle de l'hémoglobine même, si nécessaire au fonctionnement normal de tous les organes. Dans les problèmes cardiaques chroniques, le taux est presque toujours abaissé.
PlaquettesCe sont les cellules sanguines responsables de la coagulation sanguine. S'il y en a trop dans le sang, cela peut entraîner une thrombose et un blocage du vaisseau, si cela se produit avec l'artère vitale centrale, une issue fatale peut survenir. Avec de faibles plaquettes, le début d'un saignement interne est possible, ce qui est dangereux pour sa furtivité et avec un diagnostic tardif n'est pas moins dangereux
ESR - vitesse de sédimentation des érythrocytesCet indicateur démontre indirectement la présence d'une inflammation dans le corps. Il peut être détecté par une crise cardiaque et des infections dans les tissus cardiaques et pulmonaires.

Test sanguin pour la biochimie

Tableau n ° 3. Le contenu informatif de la composition biochimique du sang:

Composants biochimiques estimésQue peuvent-ils dire
LipidogrammeIl s'agit d'une analyse approfondie du niveau de mauvais et de bon cholestérol dans le sang humain. Si les indicateurs de mauvaise substance sont augmentés, cela indique le risque de formation de maladies cardiaques et de formation de plaques athérosclérotiques, qui menacent également le blocage de vaisseaux importants. En cas d'hypercholestérolémie, un remède contre la dyspnée pour les personnes âgées et d'âge moyen - une alimentation équilibrée et des médicaments pour réduire les mauvaises substances
ASTUne augmentation de cette enzyme indique la présence d'une récente crise cardiaque. Une augmentation indique également des problèmes hépatiques.
LDHUne augmentation du taux indique la présence d'une nécrose cardiaque, souvent après une crise cardiaque
KFKIndique également une crise cardiaque
TroponineCette protéine fait partie des cellules du tissu cardiaque et est importante dans la mise en œuvre des mouvements contractiles. S'il y a beaucoup de protéines, c'est un signe de dommage au tissu cardiaque.
CoagulagrammeComme l'analyse des plaquettes, le risque de thrombose
Phosphatase acideCet indicateur augmente en présence d'une crise cardiaque sévère avec complications
ÉlectrolytesLeurs performances augmentent lorsque le rythme cardiaque et l'insuffisance cardiaque se produisent.
HaptoglobineAugmente avec la pneumonie et d'autres pathologies inflammatoires

Analyse générale d'urine

Le résultat ne démontre pas la présence d'un problème cardiaque, mais est capable de montrer la présence d'un processus pathologique dans le corps humain.

Méthodes de recherche instrumentale

En plus des études en laboratoire, on utilise des instruments qui permettent au spécialiste de regarder l'état des organes thoraciques de ses propres yeux et d'identifier les causes de l'essoufflement.

Important: un inconvénient majeur de l'IRM, de la TDM et des rayons X est l'incapacité de l'utiliser chez les personnes contre-indiquées dans les radiations, par exemple, les femmes enceintes.

Tableau n ° 4. Méthodes de recherche instrumentale:

MéthodeCaractéristiquesQuels indicateurs sont estimés
Radiographie pulmonaireLors du diagnostic de l'essoufflement, une radiographie est très importante, car elle permet d'évaluer l'état des poumons, d'identifier la présence d'un processus inflammatoire
  • La taille et l'état des poumons, la présence de foyers de la maladie.
  • Présence de stagnation.
  • Dimensions et position du cœur.
  • Uniformité de toutes les parties du cœur, présence de toute saillie.
  • Le liquide est-il présent dans les cavités cardiaques et pulmonaires?.
  • L'état des vaisseaux de la poitrine.
  • Malformations cardiaques.
TomodensitométrieUne méthode informatique qui examine les organes internes à l'aide de rayons X
  • L'état des vaisseaux, par exemple, dépôt non sur les parois de diverses substances, anomalies du développement, dommages.
  • Évaluation de l'état des cavités cardiaques.
  • Malformations cardiaques.
  • Condition péricardique.
Imagerie par résonance magnétiqueIl est considéré comme la méthode la plus précise pour analyser l'état de tous les organes internes. La base de l'IRM du tomographe est le phénomène de résonance nucléaire magnétique. Le contraste peut être utilisé pour un examen plus précis.
  • Évaluation de la valve cardiaque.
  • L'état des bronches, des bronchioles et des alvéoles.
  • L'état du myocarde et de la perekarda, avec ses dommages, vous pouvez déterminer avec précision l'étendue du problème.
  • Changements dans la structure du tissu cardiaque et pulmonaire.
Procédure d'échographieLa base de l'étude est les ondes ultrasonores. Les avantages de la méthode sont l'absence de rayonnement, l'échographie peut être effectuée même par les femmes enceintes. En cas d'essoufflement, l'état du cœur est évalué à l'aide de la méthode.

Il existe deux variétés de la méthode: classique, lorsque le capteur est situé à la surface de la peau, et la méthode transœsophagienne, lorsque le capteur est inséré à travers l'œsophage

  • État cardiaque - emplacement, taille, forme.
  • État des valves, des chambres et des membranes d'organes
  • Navires entourant le cœur.
  • L'examen transœsophagien vous permet d'examiner le cœur à proximité, dans ce cas il n'y a pas d'interférence sous forme de graisse, de muscles, de côtes.
  • L'état du tissu pulmonaire, la présence d'une inflammation.
Électrocardiogramme (ECG)Enregistrement de l'activité électrique du cœur à l'aide d'un graphique. La deuxième méthode de recherche après avoir écouté le cœur. Il n'a pas de contre-indications d'utilisation. Elle peut être effectuée une fois, ou une mesure quotidienne à l'aide d'un moniteur personnelLe graphique montre le travail de tous les départements du cœur. Cela permet d'évaluer l'exhaustivité de l'exécution des fonctions et le contrôle de tous les processus se produisant dans le corps.
CathétérismeÀ l'aide d'une sonde qui peut se déplacer le long de grosses veines, le médecin atteint le cœur et à l'aide d'une caméra et de capteurs spéciaux, évalue l'état de l'organe
  • Évaluation de l'état du corps.
  • Mesure précise de la pression cardiaque.
  • Analyse de la saturation en oxygène du sang.
Coronarographie et scintigraphieFluides de contraste et rayons X utilisésLa capacité d'évaluer l'état des tissus pulmonaires et cardiaques. Lors de l'évaluation de l'état des poumons, le patient doit inhaler le produit de contraste
Oxymétrie de poulsRéalisé à l'aide d'un appareil avec moniteur et capteurÉvaluation de la saturation en oxygène du sang dans tout le corps
SpirométrieL'une des principales méthodes d'évaluation de l'état des poumons. Plusieurs mesuresL'indicateur des volumes pulmonaires vitaux avec une respiration calme et une expiration forcée.

Indicateurs similaires uniquement après l'utilisation de médicaments bronchodilatateurs

Analyse des expectorationsLe secret naturel des poumons dans des conditions pathologiques aidera à comprendre s'il y a des organismes pathogènes dans les poumons
  • La présence de pus, de mucus.
  • La présence de micro-organismes.
  • Sensibilité aux antibiotiques
BronchoscopieÀ l'aide d'un endoscope spécial, l'état des poumons de l'intérieur est évalué.
  • Évaluation de l'état de la muqueuse de la trachée et des bronches.
  • La présence de foyers d'inflammation.
  • La présence de néoplasmes.
  • Élimination des formations.
  • Important: l'IRM ne peut pas être utilisée pour les personnes qui ont un stimulateur cardiaque, une prothèse de n'importe quelle partie du corps et des plaques métalliques.

Ce ne sont que les méthodes les plus élémentaires qui vous permettent de comprendre les causes de l'essoufflement. Étant donné que la dyspnée sévère est le plus souvent rencontrée chez une personne âgée, et le principal problème avec l'âge est les pathologies cardiovasculaires et les maladies pulmonaires chroniques, les méthodes d'examen évaluent principalement l'état de ces deux systèmes.

Traitement de l'essoufflement

Une fois la cause du problème identifiée, un traitement peut être prescrit..

Important: il visera toujours à traiter et à améliorer l'état de la maladie sous-jacente.

Cette méthode de traitement est utilisée quel que soit l'âge, il y a une maladie chez une personne d'âge moyen, ou un essoufflement sévère chez une personne âgée. Le traitement se concentrera sur l'organe et le système les plus endommagés selon les résultats des examens..

Dans le traitement des problèmes cardiaques et pulmonaires, non seulement la pharmacothérapie, mais aussi les mesures pour améliorer les changements de vie et de style de vie sont d'une grande importance:

  • l'utilisation d'un régime spécial, prescrit par un médecin;
  • l'exclusion maximale de la vie du stress et des expériences émotionnelles inutiles;
  • le régime de sommeil et d'éveil doit être strictement observé, surtout si le lit est sur une période de maladie cardiaque aiguë;
  • l'activité physique peut être annulée complètement pour une période d'amélioration, pendant la stabilisation très soigneusement sous supervision professionnelle, une culture physique médicale est introduite;
  • le rejet des mauvaises habitudes, l'amélioration des conditions de travail et de vie, comme base pour la prévention de la récurrence des maladies cardiaques et de l'essoufflement, en particulier;
  • l'utilisation de mesures de protection et de prévention pendant la période d'activité houlomotrice de la grippe et du SRAS, l'utilisation de masques de protection et les vaccinations annuelles;
  • ventilation et utilisation d'appareils de purification de l'air pendant la période d'incidence accrue.

Traitement de la dyspnée cardiaque

Le traitement médicamenteux remplira plusieurs fonctions qui sont nécessaires pour stabiliser le système cardiovasculaire.

Tableau n ° 5. Médicaments pour traiter la dyspnée cardiaque:

Quel traitement est nécessaireQuel médicament convient
Élimination de l'œdème et élimination de l'excès de liquide du corps. Cela réduira considérablement la charge sur le cœur et améliorera l'état général.Furosémide, torasémide.
Médicaments vasoconstricteurs qui ont un effet simultané de réduction de la pressionRamipril, énalapril.
Médicaments anti-pressionLosartan, éprosartan.
Réduire la fréquence cardiaque et abaisser la pression artériellePropranolol, métoprolol, acébutolol.
Un diurétique qui abaisse la tension artérielle et préserve le potassium dans le corps, ce qui est si important pour le bon fonctionnement cardiaque.Spironolactone, Aldactone.
Un médicament pour la normalisation des processus métaboliques dans les tissus cardiaques, l'élimination des processus stagnantsDigoxine, Korglikon, strophanthine K.
Normalisation du rythme cardiaqueAmiodarone, vérapamil, diltiazem.

Un effet positif est exercé par l'oxygénothérapie. Une telle thérapie peut être obtenue à l'hôpital. L'oxygène est obtenu à travers le masque. Cette procédure améliore l'état général et aide à récupérer d'une affection cardiaque et pulmonaire aiguë..

Dans certaines situations, avec l'aide d'un traitement médicamenteux, aucun résultat ne peut être obtenu, dans de tels cas, des interventions chirurgicales de divers degrés d'exposition sont effectuées.

Chirurgie cardiaque:

  1. Le pontage coronarien est une intervention qui vous permet de restaurer l'artère coronaire si sa lumière a été rétrécie ou endommagée. À la suite de l'opération, le flux sanguin correct est rétabli, le travail du cœur s'améliore.
  2. Fonctionnement de la vanne. Une valve endommagée peut être remplacée ou réparée. Ainsi, vous pouvez résoudre complètement le problème du défaut de valve.
  3. Le stimulateur cardiaque est un appareil spécialisé qui produit des impulsions électriques qui font fonctionner le cœur. Il est installé à l'extérieur du corps - extérieur ou intérieur - cette méthode est actuellement la plus courante.
  4. La transplantation d'un organe entier est la méthode de la dernière chance quand aucune autre méthode de lutte contre la pathologie n'a aidé.

Thérapie de dyspnée pulmonaire

Comme pour les maladies cardiaques, si la dyspnée se développe avec des problèmes pulmonaires, les pilules contre la dyspnée pour les personnes âgées et pour les personnes d'un âge différent seront des médicaments pour traiter les maladies respiratoires.

Tableau numéro 6. Médicaments pour traiter la dyspnée pulmonaire:

Traitement nécessaireMédicaments appropriés
Relaxation des muscles pulmonaires lisses et expansion de la lumière des bronchesSalbutamol, fénotérol, salmétérol, bromure d'ipratropium, théophylline, aminophylline
La présence d'infection, le besoin d'antibiotiquesPénicillines, fluoroquinolones, céphalosporines, macrolides
La présence d'inflammation, une grande quantité de sécrétion qui interfère avec la respiration libre et le gonflement des tissus, la nécessité d'utiliser des médicaments hormonaux pour résoudre ces problèmesTriamcinolone, fluticasone

Comme dans le cas du problème cardiologique, l'utilisation d'inhalations d'oxygène sera très utile dans le traitement des poumons. Cette procédure joue un rôle important dans la pneumonie et l'asthme bronchique..

Important: la procédure est effectuée uniquement selon les prescriptions du médecin, sous la supervision du personnel médical, car l'oxygène, s'il n'est pas correctement prescrit, peut entraîner une perte de conscience.

Si le traitement conservateur n'apporte pas de bons résultats, alors la question de la chirurgie.

Dans le traitement de la dyspnée due à une maladie pulmonaire, les manipulations suivantes peuvent être prescrites:

  1. La ponction pleurale est une ponction de la cavité pleurale, un liquide est prélevé et sa composition est analysée. La présence de sang, de pus, d'épanchement dans ce fluide est analysée..
  2. La thoracotomie est une opération au cours de laquelle l'accès à tous les organes de la poitrine est organisé par la dissection de la poitrine.
  3. L'installation de drainage de la cavité pleurale est effectuée pour éliminer l'air et le fluide de la cavité.
  4. Réduction du volume pulmonaire grâce à la chirurgie. La procédure est prescrite pour les dommages à n'importe quelle partie du poumon. La partie non fonctionnelle du poumon est retirée pour permettre à la partie saine du poumon de remplir ses fonctions à pleine capacité..
  5. Une transplantation pulmonaire, comme une greffe cardiaque, est considérée comme l'une des interventions les plus difficiles. Au cours du processus, les parties endommagées des poumons sont retirées et remplacées par des tissus sains, qui proviennent d'un donneur sain. Une opération est prescrite si le poumon est tellement endommagé qu'en retirant simplement les parties endommagées, la personne ne pourra pas respirer complètement et recevoir de l'oxygène.

Traitement de l'anémie

Une autre raison de l'essoufflement est une quantité insuffisante d'hémoglobine dans le sang humain. Cette condition survient dans diverses maladies et conditions physiologiques, et le traitement dépendra précisément des raisons de la diminution de cette protéine importante pour le transfert d'oxygène.

Voici les principes de base utilisés pour traiter une condition:

  1. Traitement de ces problèmes chroniques qui ont déclenché une diminution de l'hémoglobine.
  2. Régime recommandé par votre médecin. L'accent principal est mis sur les produits qui augmentent l'hémoglobine dans le sang.
  3. Si l'essoufflement a provoqué une anémie avec une carence en fer, alors des pilules pour l'essoufflement seront prescrites. La liste comprendra des médicaments qui augmentent les niveaux de fer - sorbifer, ferroplex, ferrum.
  4. Le médicament cyanocobalamine est utilisé à la fois dans la carence aiguë et dans la prévention de la condition, aide à normaliser la formation de sang.
  5. Si l'anémie est causée par une perte de sang, des médicaments hémostatiques sont prescrits ou recours à la chirurgie.
  6. Dans des conditions particulièrement sévères, une transfusion sanguine est effectuée.
  7. Les hormones de la classe des glucocorticoïdes aident à l'origine auto-immune de la maladie.
  8. L'acide folique sous diverses formes aide à une récupération rapide.

Important: l'anémie est dangereuse avec ses symptômes lubrifiés et nombreux, la prévention de l'anémie est une alimentation équilibrée et des examens préventifs par un thérapeute.

Il existe certains symptômes qui surviennent avec diverses maladies et à première vue, sans examen, il est impossible de dire avec précision ce qui cause la maladie. Un de ces symptômes vagues est l'essoufflement..

Les pilules pour traiter ce problème varient en fonction de la cause profonde de la maladie. Après l'examen, seul un médecin peut prescrire des pilules pour l'essoufflement. Le nom, le schéma posologique et la posologie doivent être convenus avec un spécialiste.

L'auto-traitement des problèmes respiratoires, qui peut être le signe d'une maladie pulmonaire ou d'une insuffisance cardiaque, est dangereux et peut entraîner la mort..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite