Spasme cérébrovasculaire: causes, symptômes et traitement

Un spasme cérébrovasculaire est une maladie qui se caractérise par un rétrécissement de la lumière entre les parois des vaisseaux. Si auparavant seules les personnes âgées souffraient de cette maladie, désormais en raison du rythme de vie intensif, elle survient également chez des personnes relativement jeunes..

Chez les hommes, la maladie est diagnostiquée plus souvent. Le spasme survient à la suite d'une malnutrition dans le cerveau et peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Pour prévenir la maladie, vous devez connaître les causes de son apparition. Une connaissance des symptômes de la maladie vous aidera à consulter un médecin à temps.

Que se passe-t-il avec un spasme des vaisseaux de la tête

Spasme vasculaire - rétrécissement soudain de la lumière des vaisseaux sanguins du cerveau. Lorsqu'il se produit, le bien-être du patient se détériore rarement. En raison de la privation d'oxygène des cellules cérébrales, divers troubles du système nerveux central se développent. Les spasmes vasculaires dans la tête sont une condition dangereuse qui peut provoquer le développement de maladies graves.

La survenue de spasmes est associée non seulement à des problèmes cérébraux, mais également à la colonne cervicale. Après tout, c'est à travers elle que passent les artères qui alimentent le cerveau en sang. Un travail long et dur affecte la qualité de l'apport sanguin au cerveau, ce qui peut entraîner une détérioration de l'état général des vaisseaux sanguins..

Le mouvement du sang à travers les vaisseaux se produit lorsque leurs parois se contractent et se détendent. Le spasme du vaisseau est de réduire ses parois, après quoi la relaxation ne suit pas. En conséquence, la circulation sanguine est difficile et un syndrome douloureux caractéristique se produit également.

Variétés de spasme vasculaire

Les types de spasmes du cerveau sont divisés en fonction de la gravité:

  1. Forme légère (angiospasme). Tous les symptômes de la maladie sont légers, de sorte que l'état du patient se rétablira rapidement. Plus souvent qu'autrement, aucun traitement n'est requis..
  2. Angioedème. Le spasme provoque une faiblesse et une douleur générales. Les parois des vaisseaux atteignent le stade de la dystrophie. Nécessite un traitement immédiat.
  3. Spasme nécrotique cérébral. Dans ce cas, perte de conscience, troubles du mouvement, de la parole et de la vision, maux de tête sévères, vomissements. Dans certains cas, provoque la formation d'un kyste. Nécessite une hospitalisation immédiate.

Les types de spasmes peuvent également être divisés par la propagation des dommages:

  1. Local. Dommages dans une zone spécifique uniquement.
  2. Sont communs. Les dégâts sont plus importants. Elle est observée avec l'hypertension, une augmentation de la viscosité du sang et des troubles circulatoires dans le cerveau.

Premiers signes

Les principaux symptômes des spasmes vasculaires et des troubles circulatoires cérébraux:

  • maux de tête, qui peuvent être localisés dans une certaine zone et peuvent couvrir toute la tête;
  • étourdissements, apparition de taches devant les yeux;
  • acouphène, qui devient plus fort avec des mouvements brusques ou une activité physique;
  • manque de coordination;
  • nausée et vomissements.

Ce qui déclenche le développement du problème?

Raisons qui provoquent un spasme des vaisseaux de la tête:

  1. Manque de sommeil. Le cerveau a besoin d'un bon repos. Une qualité de sommeil inadéquate ou médiocre peut provoquer un vasospasme.
  2. Surmenage. Un spasme vasculaire peut survenir à la suite d'un surmenage. Dans le cas où une personne travaille dur, l'apport sanguin au cerveau diminue. Cela concerne principalement le travail mental sédentaire. Les personnes qui effectuent un travail physique sont moins susceptibles de souffrir de vasospasme..
  3. Carence en oxygène. Travailler dans des zones mal ventilées et vivre dans des régions où l'écologie est mauvaise nuit à la nutrition du cerveau. Par conséquent, il est recommandé de passer plus de temps à l'extérieur, de mettre un purificateur et un humidificateur dans la pièce où vous passez beaucoup de temps.
  4. Fumeur. Chez un fumeur, le risque de développer la maladie augmente de manière multiple. De plus, déjà quelques semaines après avoir abandonné la mauvaise habitude, cet indicateur revient à la normale..

Maladies provocantes

Il existe des maladies qui affectent la probabilité de crampes. Ces affections comprennent:

  • néoplasmes malins du cerveau;
  • violation de la glande thyroïde;
  • tachycardie et arythmie;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • maladie du rein
  • mobilité réduite de la colonne cervicale.

Diverses situations peuvent provoquer un spasme du vaisseau, par exemple, boire des quantités excessives d'alcool, une situation stressante ou une hypothermie.

Manifestations et troubles cliniques

Les symptômes généraux dépendent de l'emplacement du spasme et de la taille du vaisseau. Le principal symptôme est un mal de tête. Dans certains cas, la douleur dans une zone se développe progressivement en zones plus grandes.

Dans ce cas, une sensation de constriction et de lourdeur de la tête peut survenir.

Il existe des symptômes supplémentaires qui indiquent un spasme des vaisseaux cérébraux:

  • douleur dans les yeux ou le cou;
  • étourdissements et douleur accrue en position couchée;
  • douleur accrue dans la tête en toussant;
  • bruit dans les oreilles;
  • nausée et vomissements;
  • pâleur du visage;
  • augmenter ou diminuer la pression;
  • augmentation de la fatigue;
  • transpiration
  • engourdissement des lèvres ou des tempes.

Dans le cas où un spasme vasculaire précède un accident vasculaire cérébral ou une rupture de l'anévrisme, les symptômes peuvent également inclure des troubles de la parole et de l'ouïe, une perte de conscience et une paralysie des membres ou de la moitié du visage..

Comment soulager le spasme des vaisseaux cérébraux?

Le traitement commence par l'élimination du spasme. Cela aidera à soulager la douleur et à soulager l'état général du patient. Les procédures de base doivent être effectuées à domicile dès les premiers signes de maladie..

Pour ce faire, vous devez:

  • abaissez vos jambes dans de l'eau fraîche;
  • laver à l'eau froide;
  • s'allonger et se détendre;
  • buvez de l'eau tiède avec une goutte de miel;
  • effectuer un auto-massage de la tête, en passant progressivement une main du front aux tempes et au menton, tous les mouvements doivent être circulaires;
  • faire un auto-massage de l'articulation du genou, préchauffer les paumes, les frotter les unes contre les autres;
  • l'aromathérapie a d'excellentes propriétés, quelques gouttes d'huile essentielle de valériane ou de lavande auront un effet calmant et relaxant;
  • si après les manipulations la douleur n'a pas disparu, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Assistance professionnelle

Peu importe si vous avez réussi à soulager le spasme à la maison ou si une hospitalisation a été nécessaire, un traitement supplémentaire est nécessaire. Il consiste à renforcer les vaisseaux sanguins et à améliorer l'état de l'organisme dans son ensemble.

Le cours du traitement est prescrit en fonction de l'âge, du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps. Cela nécessitera l'utilisation de vasodilatateurs et de physiothérapie. Avec la permission du médecin traitant, vous pouvez recourir à la médecine alternative, ainsi qu'à diverses recettes folkloriques.

Traitement médical

Dans les pharmacies, vous pouvez trouver divers médicaments qui aident à soulager rapidement les spasmes du cerveau, ainsi qu'à les renforcer pour empêcher le développement de nouveaux symptômes.

Le plus souvent, ces pilules sont prescrites pour soulager les spasmes et améliorer l'état des vaisseaux cérébraux:

  1. Ginko Biloba. Sur la base de cette plante, plusieurs médicaments sont produits qui aident à améliorer la circulation cérébrale.
  2. Extrait de valériane. Non seulement soulage les spasmes, mais apaise également le système nerveux.
  3. Papavérine ou Eufelin. Médicaments recommandés pour la vasodilatation d'urgence. Leur réception n'est autorisée que sur recommandation d'un médecin.
  4. Atomax ou Lipoford. Maintenir un état stable des vaisseaux sanguins, ce qui minimise les risques de spasmes répétés.
  5. Atromide, clofibrate ou fibrates. Médicaments prescrits pour la prévention des crampes.

Mesures physiothérapeutiques

Physiothérapie des spasmes des vaisseaux cérébraux:

  • massage du cou et du cou; assez souvent, des spasmes des vaisseaux de la tête se produisent en raison de l'ostéochondrose de la colonne cervicale; par conséquent, un massage régulier de cette zone est nécessaire;
  • électrophorèse avec novocaïne ou brome;
  • bain moussant, douches de contraste et autres méthodes d'hydrothérapie;
  • l'oxygénothérapie, par exemple, l'utilisation d'un cocktail d'oxygène;
  • darsonvalisation;
  • assister à des séances de balnéothérapie;
  • exercices thérapeutiques pour améliorer la mobilité de la colonne cervicale.

Méthodes de traitement alternatives

La médecine alternative a également réussi à traiter les spasmes vasculaires. Les activités thérapeutiques comprennent:

  1. Thérapie manuelle. Seules quelques séances vous permettent de renforcer les muscles du cou pour réduire la probabilité de spasmes dus à l'ostéochondrose du rachis cervical.
  2. Aromathérapie Vous permet de soulager le stress, de vous débarrasser des maux de tête et du stress émotionnel.
  3. Yoga. Il offre la possibilité non seulement de renforcer les muscles, mais aussi de se détendre.

Recettes folkloriques

Le traitement des spasmes cérébrovasculaires avec des remèdes populaires comprend les méthodes et recettes suivantes:

  1. Compresses froides. Pour soulager la douleur, il est efficace d'utiliser des packs de glace à base de décoctions d'herbes. Verser le bouillon dans des moules à glace, congeler et utiliser pour l'auto-massage des points douloureux.
  2. Une décoction d'herbes. Remplacez le thé et le café par une décoction de rose sauvage, d'achillée millefeuille et d'agripaume. Ce thé normalise non seulement la tension artérielle, mais améliore également le bien-être général..
  3. Miel, ail et citron. Prenez les ingrédients dans des proportions égales. Hachez avec un hachoir à viande. Prenez le mélange fini dans une cuillère à soupe tous les matins pendant un mois.

L'expansion et le rétrécissement des vaisseaux sanguins est un mécanisme naturel pour pomper le sang. Avec le vasospasme dans le cerveau, la circulation sanguine se détériore, ce qui signifie qu'il manque d'oxygène. Cette condition est très dangereuse. Après tout, le vasospasme n'est pas seulement une cause de douleur et de malaise, mais peut également conduire à un accident vasculaire cérébral.

Prévention des spasmes vasculaires GM

Un spasme cérébrovasculaire est une menace non seulement pour la santé mais aussi pour la vie humaine. Par conséquent, il est important de respecter les mesures préventives:

  • arrêter de fumer et de boire de façon excessive;
  • stabiliser le poids;
  • respectez les bases d'une alimentation saine;
  • éviter les surtensions;
  • boire suffisamment d'eau;
  • faire du sport.

Symptômes et traitement du vasospasme cérébral

L'angiospasme des vaisseaux situés dans le cerveau est à la base du mécanisme pathogénique de la crise cérébrale, évoluant selon le type ischémique. Souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les patients présentant des lésions athérosclérotiques des éléments du système circulatoire du cerveau et souffrant d'hypertension artérielle. L'angiospasme cérébral est l'une des principales causes du développement d'une ischémie secondaire du cerveau.

Définition de la pathologie

Le vasospasme est un tel état transitoire, qui se caractérise par un rétrécissement pathologique de la lumière vasculaire, qui est souvent associé à une contraction excessive, intense et prolongée des muscles de la paroi artérielle. Le vasospasme des vaisseaux est une telle pathologie, qui est une variante de l'œdème de Quincke, lorsqu'un dysfonctionnement tonique (endothélial) de la paroi vasculaire est détecté, ce qui entraîne une violation du flux sanguin.

Contrairement à d'autres angio-œdèmes cérébraux, le vasospasme des vaisseaux qui se trouvent dans le cerveau s'accompagne de symptômes neurologiques de type focal. Dystonie vasculaire survenant sous forme aiguë, appelée crise vasculaire.

Les symptômes sont identiques aux lésions cérébrales ischémiques résultant d'un vasospasme. L'angiospasme prolongé des vaisseaux de la tête peut entraîner de graves dysfonctionnements - troubles circulatoires, développement d'une crise cardiaque, accident vasculaire cérébral.

Les causes du vasospasme

L'une des causes courantes de l'angiospasme cérébral est la lésion athérosclérotique des vaisseaux qui alimentent le cerveau. Le développement d'une condition pathologique contribue au diagnostic de l'hypertension artérielle, qui se produit sous une forme chronique. Les facteurs peuvent provoquer une pathologie:

  1. Anomalies dans le développement d'éléments du système vasculaire - malformations, anévrismes congénitaux et acquis.
  2. Processus inflammatoires affectant le tissu de la paroi vasculaire - vascularite.
  3. Sténose (rétrécissement) de la lumière due à la croissance de plaques athérosclérotiques ou à l'amylose - une violation du métabolisme des protéines, qui se manifeste par un dépôt dans les tissus de l'amyloïde (complexe protéine-polysaccharide).
  4. Trouble de la régulation neurohumorale dans un contexte de névrose chronique, d'hypertension, de syndrome hypothalamique.

Pour provoquer une condition lorsque les parois des vaisseaux du cerveau se contractent intensément et intensément, un traumatisme craniocérébral, des interventions chirurgicales dans le domaine des structures intracrâniennes et des infections du système nerveux central peuvent se produire. Facteurs supplémentaires provoquant le développement de la pathologie:

  1. Tabagisme, carence en oxygène.
  2. Stress, surmenage.
  3. Intoxication aux substances (plomb, disulfure de carbone, dioxyde de carbone).
  4. Pathologies vasculaires d'étiologie organique (athérosclérose des vaisseaux situés dans le cerveau, thrombose, embolie).
  5. Ostéochondrose dans la région cervicale (7 vertèbres supérieures) de la colonne vertébrale.
  6. Dystonie végétative-vasculaire.
  7. Insuffisance cardiaque.
  8. Pathologie rénale.

L'angiospasme accompagnant la pathologie vasculaire détermine le tableau clinique de la maladie primaire et l'exacerbe. Le mécanisme pathogénique est basé sur le dysfonctionnement des membranes cellulaires des muscles lisses tapissant les parois de l'artère.

Le mécanisme de développement de la pathologie est associé à une altération du transport (mouvement) des ions (calcium, potassium, sodium), qui s'effectue à travers les membranes cellulaires. En conséquence, l'alternance des étapes de contraction et de relaxation des muscles lisses de la paroi vasculaire échoue. Facteurs pathogénétiques à l'origine du développement de la pathologie:

  • Dépolarisation membranaire.
  • Apport intensif d'ions calcium libres dans les cellules, ce qui contribue à l'activité contractile intense des muscles lisses.
  • Retard (inhibition) de la repolarisation de la membrane, qui contribue au séjour prolongé du tissu musculaire dans un état réduit et stressé.

La norme physiologique suppose que le processus de repolarisation membranaire précède l'état de relaxation des tissus musculaires. Si la repolarisation ne se produit pas, les muscles spastiques de la paroi vasculaire ne se détendent pas. Les causes de ces conditions pathologiques peuvent être causées par:

  • Violation de l'innervation (alimentation des cellules nerveuses) des parois des artères.
  • Déséquilibre entre la production et la destruction des régulateurs neurohumoraux du tonus des tissus musculaires lisses.
  • Sensibilité accrue des récepteurs situés dans la paroi artérielle à une régulation vasoconstrictive normale.

Normalement, les vasoconstricteurs (norépinéphrine, vasopressine, angiotensine) provoquent un rétrécissement des éléments du système circulatoire et une diminution du flux sanguin en eux. L'angiospasme cérébral accompagne généralement des conditions telles qu'un accident vasculaire cérébral, une rupture d'anévrisme, des hémorragies dans l'espace sous-arachnoïdien.

Dans la pathogenèse du vasospasme avec hémorragie sous-arachnoïdienne, deux étapes principales sont distinguées - un spasme transitoire des artères en réponse au développement de l'AAS et un rétrécissement persistant de la lumière vasculaire, en raison de l'effet sur la paroi vasculaire des substances contenues dans le caillot sanguin et formées après sa décomposition..

Les processus pathologiques s'accompagnent de fibrose - une augmentation de la quantité de collagène dans les parois vasculaires, ce qui entraîne un changement de leur structure morphologique. La probabilité de participation au mécanisme pathogénique des réactions inflammatoires se développant en réponse à une hémorragie sous-arachnoïdienne est élevée.

Le vasospasme des vaisseaux situés dans le cerveau est un facteur de dommages secondaires aux structures cérébrales lors d'une lésion cérébrale traumatique, ce qui augmente le risque de résultat indésirable. La fréquence du développement de l'AC dans les traumatismes crâniens est d'environ 18 à 70%.

Symptomatologie

Le tableau clinique dépend de la localisation du processus pathologique. Les symptômes qui manifestent l'angiospasme des vaisseaux qui alimentent le cerveau sont plus souvent associés à une altération du fonctionnement d'une partie du cerveau endommagée en raison de processus ischémiques. Le principal symptôme du vasospasme des vaisseaux est un mal de tête, qui se produit en raison d'une détérioration de l'apport sanguin aux tissus cérébraux. Autres signes:

  1. Étourdissements, confusion passagère transitoire.
  2. Dysfonctionnement visuel (image floue, apparition d'objets étrangers dans le champ de vision).
  3. Bruit, grondement dans les oreilles.
  4. Baisse des performances.

Dans la forme chronique de la pathologie, les symptômes sont légers. Si le vasospasme se développe rapidement et fortement, les symptômes sont prononcés, complétés par des signes de lésions cérébrales focales (en fonction de l'emplacement de l'artère spasmodique) - altération de la coordination motrice, trouble de la motricité grande et fine, syndrome convulsif, dysfonction de la parole, parésie, paralysie.

Diagnostique

Le diagnostic différentiel de vasospasme et d'ischémie d'étiologie organique provoque souvent des difficultés. Surtout dans les cas où un spasme artériel se produit dans le contexte d'une angiopathie (dommages aux éléments du système circulatoire dans le contexte d'une régulation nerveuse altérée) de type obstructif (avec le développement d'une obstruction du vaisseau).

Lors du diagnostic différentiel, il convient de garder à l'esprit que les signes d'ischémie peuvent ne pas être associés à un vasospasme, mais à une insuffisance cérébrovasculaire survenant dans le contexte de l'athérosclérose. Dans ce cas, une diminution du débit sanguin se produit en raison de la plaque athérosclérotique et des facteurs d'influence - une baisse des valeurs de la pression artérielle, une altération des performances cardiaques.

Avec une ischémie révélée d'origine mixte, la proportion de vasospasme dans le processus pathologique est déterminée par le volume de croissance du flux sanguin après l'utilisation de vasodilatateurs. Méthodes diagnostiques instrumentales efficaces: angiographie, dopplerographie transcrânienne, rhéoencéphalographie des vaisseaux se trouvant dans le cerveau.

Au cours d'une étude réographique, l'état de la paroi artérielle est révélé, des indicateurs tels que le ton, l'élasticité, la résistance vasculaire périphérique et le volume de sang pulsé sont déterminés. Une caractéristique importante est la réactivité vasculaire, qui reflète la sensibilité de la paroi des éléments du système circulatoire aux médicaments vasoactifs.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'angiospasme des vaisseaux situés dans le cerveau vise à éliminer les causes de pathologie causées par la maladie ou l'état primaire. Les principales mesures thérapeutiques (prescrites en tenant compte du type de pathologie primaire):

  1. Remédiation des foyers d'infection chronique.
  2. Correction de la pression artérielle.
  3. Normalisation du tonus de la paroi vasculaire.

L'arrêt du tabac, une activité physique dosée, un repos et un sommeil appropriés sont des méthodes supplémentaires de thérapie complexe. L'angioplastie par ballonnet d'une section spasmodique de l'artère est une intervention neurochirurgicale endovasculaire qui est réalisée en cas de traitement médicamenteux inefficace.

L'essence de l'opération est l'expansion mécanique de la section rétrécie du navire. Les complications après angioplastie par ballonnet représentent environ 7% des cas. Cette méthode convient pour éliminer le spasme segmentaire des grandes artères et est inefficace pour le vasospasme des branches distales (distantes).

Médicaments

Dans le traitement du vasospasme des vaisseaux se trouvant dans le cerveau, des antagonistes calciques à effet vasoactif (Nimodipine, Papavérine) sont utilisés. Dans certains cas, les médicaments suivants sont utilisés pour traiter et prévenir la survenue d'un angiospasme cérébral en cas de lésion cérébrale traumatique:

  • Statines (hypolipidémiants utilisés pour traiter l'athérosclérose).
  • Antagonistes de l'endothéline (peptide vasoconstricteur).
  • Vasodilatateurs.

À la maison, avant l'arrivée de l'ambulance avec un mal de tête intense et aigu, vous pouvez boire un anesthésique avec un effet vasodilatateur prononcé - Nurofen, Spazgan, Spazmalgon.

Physiothérapie

Dans un hôpital avec une forme chronique de pathologie, une physiothérapie est prescrite. La darsonvalisation est une technique pour influencer les tissus corporels avec des courants pulsés qui se distinguent par leur faible intensité, leur haute tension et leur fréquence. Le résultat du traitement est une amélioration de la circulation sanguine sur le site d'exposition, une accélération des processus métaboliques, une normalisation du tonus des parois des vaisseaux sanguins.

Autres types de physiothérapie: électrophorèse, magnétothérapie (efficace pour les processus ischémiques et la circulation sanguine altérée), Infita-thérapie - exposition à un champ magnétique pulsé de basse fréquence (efficace pour l'athérosclérose et l'hypertension).

Massage

L'acupression de la tête est réalisée sur le front, la nuque, les yeux et les tempes. Pour éliminer un léger spasme des vaisseaux cérébraux, vous pouvez effectuer plusieurs mouvements de massage:

  • Caresser lentement avec les paumes du front en direction de l'arête nasale dans la région temporale.
  • Mains caressant le visage du front au menton (imitation de lavage).
  • Caresser le cou du cou à la zone des épaules.
  • Pétrissage circulaire de la région temporale du bout des doigts.

Le massage thérapeutique classique pour l'ostéochondrose dans la colonne cervicale est effectué dans la région du col occipital et de l'épaule.

Méthodes de médecine traditionnelle

Le traitement de la pathologie avec des remèdes populaires comprend l'utilisation d'infusions à base de plantes, qui renforcent la paroi vasculaire, normalisent le tonus musculaire lisse, régulent le métabolisme lipidique et normalisent les indicateurs de pression artérielle. Les guérisseurs traditionnels recommandent l'utilisation de décoctions et d'infusions préparées à base de cynorrhodons, d'ortie, de millepertuis, de mélisse, de gui. Les médicaments faits maison à base de graines et d'herbes d'aneth, de fenouil, d'anis ont un effet antispasmodique..

Prévention des attaques

Les médecins recommandent d'abandonner les mauvaises habitudes, de mener une vie active et active, d'organiser une nutrition appropriée avec une quantité suffisante de nutriments - protéines, acides gras polyinsaturés, glucides lents, fibres, vitamines et minéraux. Il est nécessaire de contrôler les indicateurs de poids et de pression artérielle, de traiter les pathologies vasculaires en temps opportun et d'éviter les blessures à la tête.

L'angiospasme cérébral est une affection pathologique qui entraîne des troubles circulatoires et des processus ischémiques dans le pool artériel spasmodique. Selon l'importance fonctionnelle du vaisseau affecté, la pathologie peut se produire sous une forme chronique ou aiguë. Un diagnostic et un traitement opportuns aideront à éviter l'infarctus cérébral et les accidents vasculaires cérébraux..

Crampes des vaisseaux cérébraux - crampes et traitement

Quels sont les symptômes du spasme des vaisseaux de la tête, à quelle vitesse vous pouvez soulager les spasmes. Qu'est-ce qui cause le spasme cérébrovasculaire? Quel est le danger d'un vasospasme? Comment diagnostiquer le spasme des vaisseaux cérébraux. Médicament pour le spasme des vaisseaux cérébraux et traitement alternatif des spasmes des vaisseaux sanguins.

Les vaisseaux ont un diamètre différent. Elle peut varier d'une aorte assez large s'étendant du cœur aux capillaires les plus minces qui emmêlent tous les tissus. Mais même dans le même récipient, le diamètre varie. Le diamètre du récipient est affecté par la température ambiante, l'état du corps, le niveau d'oxygène, l'activité physique. En dilatant et en rétrécissant les vaisseaux sanguins, le corps s'adapte aux conditions externes. Donc dans le froid, les vaisseaux des membres se rétrécissent, ce qui permet moins de refroidissement du sang, et avec lui les organes internes.

Mais un tel spasme est une réaction naturelle du corps, et s'il ne dure pas trop longtemps, il ne constitue pas une menace. Mais si, pour une raison quelconque, il traîne, il menace de nombreuses complications. Et la situation ne fait qu'empirer quand il s'agit de spasmes des vaisseaux cérébraux

Quelles sont les causes du spasme cérébrovasculaire?

Surmenage et tension nerveuse - l'une des causes des spasmes

Les causes des spasmes des vaisseaux cérébraux sont assez nombreuses. Le plus souvent, ce phénomène est causé par les facteurs suivants:

  1. Surmenage. Un travail long, exigeant surtout attention et persévérance (à l'ordinateur, avec des papiers) est fatigant, ce qui peut provoquer une vasoconstriction.
  2. Manque d'oxygène. Séjour prolongé dans des pièces mal ventilées, le manque de promenades quotidiennes peut entraîner une altération de la circulation cérébrale.
  3. Dystonie végétative-vasculaire. Cette maladie a de nombreuses manifestations, notamment, peut conduire à un vasospasme..
  4. Fumeur. La nicotine et d'autres substances contenues dans les cigarettes provoquent un spasme à court terme des vaisseaux cérébraux. Fumer plus de 10 cigarettes par jour, une personne augmente plusieurs fois la probabilité d'un spasme prolongé des vaisseaux cérébraux.
  5. Ostéochondrose. Avec cette maladie, la structure des vertèbres cervicales est perturbée, ce qui peut aggraver l'apport d'oxygène au cerveau.
  6. L'âge des personnes âgées. Au fil des ans, les vaisseaux sanguins perdent leur élasticité et il devient plus difficile pour eux de se redresser après la compression. Cela peut entraîner des spasmes à long terme..

Ces facteurs conduisent à un spasme persistant des vaisseaux cérébraux.

Qu'est-ce qu'un spasme dangereux des vaisseaux sanguins?

L'expansion et le rétrécissement des vaisseaux sanguins est un mécanisme adaptatif naturel du corps. Mais s'il devient incontrôlable, cela peut entraîner de nombreuses conséquences assez graves..

Plus les vaisseaux sont étroits, plus l'approvisionnement du cerveau en oxygène frais et en nutriments dont il a besoin pour fonctionner est pire. Cela réduit les capacités du cerveau, son efficacité et ses performances.

Du fait que les parois des vaisseaux sont constamment tendues, elles subissent des charges accrues. S'il y a des zones faibles et amincies, le risque d'anévrisme (expansion pathologique), d'accident vasculaire cérébral et d'hémorragie augmente. Ces maladies sont extrêmement graves, elles peuvent entraîner une perturbation permanente du cerveau, une invalidité et même la mort. Par conséquent, cette condition nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun.

Symptômes de spasme des vaisseaux de la tête

Le mal de tête est le principal symptôme, mais il y en a d'autres

Il existe plusieurs symptômes principaux de spasme cérébrovasculaire. Tout d'abord, nm comprend:

  1. Maux de tête. Une douleur intense et prolongée, ainsi que des maux de tête fréquents, peuvent être une manifestation de spasme des vaisseaux cérébraux. Ils apparaissent le matin, immédiatement après le sommeil ou en fin d'après-midi. Ils peuvent être localisés n'importe où dans la tête. Surtout souvent, des douleurs apparaissent dans le contexte du changement climatique.
  2. Dépendance au temps. Hypersensibilité aux conditions météorologiques, détérioration de la santé lorsque le temps change - l'un des symptômes de ces maladies.
  3. Nausées Vomissements. Un spasme aigu des vaisseaux peut avoir de telles manifestations.
  4. Troubles de la mémoire, altération de l'attention, altération des performances, augmentation de la fatigue - tout cela est la manifestation d'un spasme prolongé du cerveau, à cause duquel il reçoit moins d'oxygène.
  5. Bruit dans les oreilles. Une sensation fréquente de bruit et de bourdonnement dans les oreilles est l'une des manifestations du spasme vasculaire. Ce symptôme peut augmenter avec l'effort physique..

Le problème est que les symptômes du spasme cérébrovasculaire ne sont pas spécifiques. De nombreuses autres maladies peuvent avoir des manifestations similaires, par conséquent, dans de tels cas, le diagnostic est nécessaire.

Diagnostic des spasmes cérébrovasculaires

Lors du diagnostic d'un spasme cérébrovasculaire, le médecin attire l'attention sur les symptômes et les plaintes caractéristiques, la présence de facteurs provoquants et de prédispositions. Mais pour établir un diagnostic final, le médecin nécessite un examen plus approfondi, qui comprend les méthodes suivantes:

  1. Radiographie de la colonne cervicale. Avec son aide, il est possible de détecter les changements caractéristiques de l'ostéochondrose.
  2. Échographie des vaisseaux sanguins. L'examen échographique des vaisseaux du cou vous permet de connaître leur diamètre, leur état, de déterminer le flux sanguin et un certain nombre d'autres paramètres importants.
  3. IRM Il s'agit d'une méthode de diagnostic complexe, coûteuse et pourtant pas trop courante qui fournit des informations très précises sur l'état des vaisseaux cérébraux..

En outre, d'autres méthodes de diagnostic peuvent être nécessaires, par exemple, un test sanguin biochimique.

Comment soulager rapidement les spasmes

Les pilules aident à soulager le vasospasme

Les spasmes à court terme des vaisseaux cérébraux seront éliminés tout simplement. Il suffit de se coucher ou de s'asseoir confortablement, de se détendre, de fournir un apport d'air frais, de broyer les tempes et le front, de masser le cou. Les sédatifs à base de plantes, comme l'extrait de valériane ou l'infusion d'agripaume, peuvent aider..

Si le spasme est causé par l'hypothermie, une douche ou un bain chaud vous aidera. Quand les vaisseaux sont assez fins pour rester au chaud.

Tout le monde sait que l'alcool dilate les vaisseaux sanguins, mais son utilisation est extrêmement dangereuse et irrationnelle. Après un soulagement temporaire, la situation ne peut qu'empirer. La seule boisson autorisée dans de tels cas est le cognac. Mais une seule dose ne doit pas dépasser 30 à 50 grammes. Il peut être utilisé comme remède contre le stress sévère, l'hypothermie, la tension nerveuse, etc., mais uniquement dans des cas exceptionnels.

Médicament pour le spasme cérébrovasculaire

La pharmacologie moderne a une large gamme de médicaments qui peuvent soulager le spasme des vaisseaux cérébraux. C'est juste de les choisir vous-même est assez risqué. Chaque médicament vise une cause spécifique de rétrécissement des vaisseaux cérébraux, vous ne pouvez donc pas les choisir vous-même, modifier la posologie ou le régime.

Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  1. Extrait de valériane. Il calme non seulement, mais soulage également les spasmes, en particulier, des vaisseaux du cerveau.
  2. Ginko Biloba. Cette plante est activement utilisée aujourd'hui pour traiter les maladies associées aux accidents vasculaires cérébraux. Sur cette base, plusieurs médicaments sont produits avec un effet similaire..
  3. Moyens pour l'expansion d'urgence des vaisseaux du cerveau - eufelin et papavérine. Ils ne doivent être pris qu'avec un spasme aigu et, de préférence, sous la direction et la supervision d'un médecin.
  4. Statines Il s'agit d'un vaste groupe qui comprend des médicaments tels que l'atomax, le lipoford, etc. Ils vous permettent de maintenir les vaisseaux sanguins dans un état stable, empêchant leur spasme.
  5. Fibrates. Atromide, adromidine, clofibrate - ces médicaments sont également prescrits pour une tendance aux spasmes vasculaires.

La sélection de médicaments pour le traitement des spasmes cérébrovasculaires est une tâche assez compliquée qui ne peut être résolue que par un spécialiste expérimenté et qualifié.

En règle générale, un neuropathologiste et non un cardiologue, comme beaucoup le pensent, traitent de tels problèmes. Le cardiologue est spécialisé dans le muscle cardiaque, tandis que le vasospasme affecte principalement le cerveau.

Dans le même temps, il existe de nombreuses méthodes de traitement non médicamenteux des spasmes vasculaires, qui sont basées sur les propriétés curatives des plantes et de certains produits.

Traitement alternatif du vasospasme

Les plantes curatives aideront à se débarrasser des spasmes

Il existe de nombreuses méthodes populaires pour traiter les spasmes cérébraux. Certains d'entre eux sont conçus pour une exposition d'urgence, d'autres doivent être pris pour obtenir l'effet pendant longtemps. Leur efficacité varie également, mais grâce à un grand nombre de recettes, chacun peut choisir la meilleure option:

  1. Compresse froide issue d'une décoction de plantain, de millepertuis et de racine de pissenlit. Soulage rapidement les spasmes des vaisseaux sanguins, soulage les maux de tête.
  2. Bouillon d'églantier. Il peut être brassé et bu comme du thé. Il tonifie les vaisseaux sanguins et soulage les spasmes, et agit également comme un diurétique léger, abaissant la pression artérielle.
  3. Décoction de thym et de feuilles d'ail. Les herbes sont brassées et bues comme du thé. La durée du cours est d'un à deux mois.
  4. Les spasmes vasculaires soulagent les huiles aromatiques de lavande et de jasmin. Ils peuvent être utilisés dans une lampe aromatique ou dans un pendentif aromatique individuel..
  5. Flare commune. Cette plante peut être séchée et prise en poudre un demi-gramme trois fois par jour ou brassée. Pour ce faire, deux cuillères à soupe d'herbe sont versées avec trois verres d'eau bouillante et ont insisté pendant une heure. Prenez une décoction trois fois par jour dans un verre. La durée du cours est d'un mois.
  6. Pervenche. Ce remède est bien connu pour ses propriétés vasodilatatrices. Une cuillère à soupe est versée avec 300 grammes d'eau et insiste sur un bain-marie pendant 15 minutes. Après la perfusion, ils restent encore 45 minutes, filtrent et refroidissent. Prendre une infusion d'un troisième verre trois fois par jour.
  7. Viorne. 200 grammes de fleurs de viorne sont versés avec 300 grammes d'eau bouillante et insisté pendant une heure. Prenez ensuite un demi-verre 3-4 fois par jour.
  8. Sophora japonais. Deux cuillères à soupe du mélange de fruits et de fleurs de sophora japonaise sont versées avec 500 millilitres d'eau bouillante et bouillies pendant 5 minutes. Après cela, le bouillon est filtré et conservé au réfrigérateur. Vous devez prendre un tiers de verre deux fois par jour.
  9. 500 grammes de miel liquide sont mélangés avec 5 citrons hachés et 5 têtes d'ail. Prendre le médicament est recommandé pour une cuillère à soupe le matin. Vous devez conserver le produit au réfrigérateur, en remuant de temps en temps. Il peut être dangereux pour les personnes atteintes de maladies de l'estomac et du duodénum..

Il est également utile de normaliser la nutrition: réduire la quantité de graisses animales dans l'alimentation, en les remplaçant par de l'huile végétale et du poisson, manger plus de poisson et de fruits et légumes frais. Le régime alimentaire est important. Il faut boire au moins un litre et demi de liquide par jour. La marche doit être donnée au moins une demi-heure par jour.

Signes et traitement des spasmes cérébrovasculaires

Un rythme de vie intense, des situations stressantes fréquentes, le tabagisme et l'abus d'alcool sont les causes les plus courantes de spasme cérébrovasculaire. Auparavant, une telle pathologie était le plus souvent diagnostiquée chez les hommes âgés, et aujourd'hui, les personnes de tout sexe et de tout âge peuvent y faire face.

Cette condition est associée à une altération de l'apport sanguin au cerveau et peut entraîner un accident vasculaire cérébral. Par conséquent, il est important non seulement de savoir comment il se manifeste, mais aussi de soulager les spasmes cérébraux?

Pourquoi le vasospasme se produit-il??

Pour le fonctionnement normal du cerveau, il a besoin d'une nutrition, qui est fournie en raison de la circulation constante du sang. Pour cela, de nombreux capillaires traversent les tissus cérébraux. En raison de l'exposition à des facteurs négatifs, la circulation sanguine peut être altérée en raison de la contraction prolongée des tissus ou des spasmes des parois vasculaires.

Un vasospasme ou, comme on l'appelle également angiospasme, un rétrécissement temporaire de sa lumière, qui est transitoire. La raison de cette condition est une contraction réflexe du tissu musculaire de la paroi vasculaire. L'angiospasme est principalement affecté par les capillaires ou les petites artères. En conséquence, le flux sanguin vers eux est limité ou complètement arrêté. La privation d'oxygène des cellules cérébrales entraîne divers troubles du fonctionnement du système nerveux humain.

Une violation plus grave est le vasospasme. Cette condition est de nature pathologique constante. Contrairement à l'angiospasme, avec le vasospasme, les symptômes surviennent progressivement et ne peuvent pas disparaître d'eux-mêmes. En raison du spasme en cours, il y a une pénurie de sang aux structures cérébrales. Les symptômes de spasme cérébrovasculaire dans ce cas sont observés pendant plusieurs jours. La douleur survient à la suite de la rupture de l'anévrisme.

Les causes de cette condition sont nombreuses, mais le plus souvent elles sont:

  • Surmenage. Un travail long et monotone, qui nécessite une concentration accrue de l'attention, conduit souvent à des crampes.
  • Stress, surmenage physique ou psychologique.
  • Manque d'oxygène. Avec une exposition prolongée à des zones mal ventilées, des troubles circulatoires dans le tissu cérébral peuvent survenir..
  • Dystonie végétovasculaire. L'angiospasme peut également être un signe de cette maladie..
  • Fumeur. Même des doses minimes de nicotine entraînent un spasme à court terme du cerveau. Si le nombre de cigarettes fumées pendant la journée dépasse 10, cela augmente le risque de crampes prolongées.
  • Consommation fréquente d'alcool et de drogues.
  • Consommation excessive de boissons caféinées.
  • Ostéochondrose. Cette maladie se caractérise par une modification de l'épaisseur du cartilage des vertèbres cervicales. Cela peut entraîner un rétrécissement des vaisseaux et, par conséquent, une carence en oxygène et en nutriments entrant dans le cerveau..
  • La présence de tumeurs et d'autres néoplasmes dans le cerveau.
  • Blessures à la tête.
  • Maladies neurogènes, parmi lesquelles diverses névroses.
  • Maladie du rein.
  • en surpoids.

L'obésité contribue au développement de plaques artérielles. L'excès de poids affecte non seulement les vaisseaux sanguins, mais aussi les organes du corps humain

  • Maladie thyroïdienne.
  • Diabète.
  • Prédisposition génétique.
  • L'âge des personnes âgées. Au fil du temps, l'élasticité des parois vasculaires diminue, donc lorsqu'elles sont compressées, elles ne peuvent plus revenir à leur position d'origine.

Comment garder un esprit clair et des vaisseaux sains jusqu'à la vieillesse vous dira un médecin de famille, médecin de la plus haute catégorie Anna Nikolaevna Yurganova:

Types de spasmes

En termes de gravité, les angiospasmes sont:

  1. Poids léger. Dans ce cas, les symptômes du spasme cérébral seront légers et l'état du patient reviendra rapidement à la normale, même sans traitement spécial.
  2. Angioedème. Une telle violation est caractérisée par la douleur et la faiblesse générale du patient. Dans ce cas, une dystrophie des parois vasculaires se produit. Cette condition doit être traitée d'urgence..
  3. Spasme nécrotique cérébral. La victime a une mauvaise coordination des mouvements, de la vision et de la parole, des évanouissements sont possibles, des maux de tête et des vomissements apparaissent. Le patient a besoin d'être hospitalisé.

De par la nature de la propagation des dommages, les spasmes sont divisés en:

  • Local - se produit dans une zone.
  • Général - dégâts importants. Possible avec augmentation de la densité sanguine, hypertension et divers troubles circulatoires.

Signes et symptômes

Les manifestations de l'angiospasme dépendent du vaisseau dans lequel le spasme s'est produit, de son emplacement et de sa durée. Les caractéristiques du spasme cérébral comprennent des manifestations de nature neurologique qui sont caractéristiques de la zone dans laquelle la pathologie s'est produite.

Les principaux symptômes de l'angiospasme comprennent:

  1. Tout d'abord, le patient a mal à la tête. Qui a une dystonie végétative-vasculaire, une douleur peut être observée dans un contexte de changement de temps, d'abaissement de la pression artérielle, d'insomnie ou après une inclinaison vers le bas.
  2. Dépendance au temps. Chez l'homme, l'état général empire toujours lorsque le temps change.
  3. Nausées et vomissements qui surviennent après un spasme aigu du vaisseau.
  1. Diminution de la mémoire et des performances, fatigue, distraction de l'attention. De tels signes de la maladie apparaissent en raison du fait que moins d'oxygène est fourni au cerveau que nécessaire pour son fonctionnement normal..
  2. Acouphènes, qui s'intensifient souvent après tout effort physique.
  1. Vertiges.
  2. Pâleur de la peau.
  3. Transpiration accrue.

L'insidiosité de cette condition réside dans le fait que de nombreuses maladies ont des manifestations similaires.Par conséquent, pour déterminer le bon diagnostic, le médecin doit prescrire une série d'études.

Diagnostique

Lors de sa visite chez le médecin, il sera attentif aux plaintes du patient, à sa prédisposition à la survenue d'un vasospasme et à la présence de facteurs pouvant le provoquer. Pour confirmer le diagnostic, de telles méthodes de recherche seront nécessaires:

  • Radiographie du cou, grâce à laquelle vous pouvez voir les changements caractéristiques de l'ostéochondrose.
  • Imagerie par résonance magnétique, qui donne une idée de l'état des vaisseaux de la tête.
  • L'examen échographique des vaisseaux de la tête et du cou montre l'état des vaisseaux et le flux sanguin.

Quel est le danger de crampes??

Tous les navires peuvent se contracter et se développer. Mais, parfois, ce processus peut devenir incontrôlable, ce qui entraîne des complications. Plus le diamètre du vaisseau est petit, moins il traverse de sang, respectivement, le cerveau ne reçoit pas une certaine quantité d'oxygène et les nutriments dont il a besoin. En raison de cette condition, ses performances sont altérées.

En raison d'une tension constante, les parois des navires sont soumises à des charges élevées. Si le corps présente des taches faibles et minces, le risque d'hémorragie, la survenue d'un accident vasculaire cérébral hémorragique ou d'un anévrisme augmente considérablement. Toutes ces pathologies ont des conséquences graves et peuvent entraîner une invalidité ou la mort du patient. Par conséquent, il est si important d'identifier la violation à temps et d'effectuer le traitement nécessaire.

Avec des maux de tête fréquents et intenses qui ne disparaissent pas après avoir pris une pilule anesthésique, vous devez consulter un médecin dans un court laps de temps.

Il convient également de prêter attention à la douleur qui apparaît après la prochaine tasse de café ou de thé fort.

Vasospasme d'urgence

Le traitement principal ne peut être prescrit par un médecin qu'après un examen approfondi et la détermination de la cause profonde de la pathologie. Si vous avez d'abord ressenti ces signes, il est important de savoir comment soulager vous-même le spasme des vaisseaux de la tête. Pour faire ça:

  1. Prenez une position horizontale et détendez-vous.
  2. Aérez la pièce dans laquelle vous vous trouvez.
  3. Laver à l'eau froide.
  4. Faire un auto-massage: frotter le front, les tempes, le cou.

Ne manquez pas les recommandations utiles sur l'auto-massage du Dr Kolpakov:

  1. Buvez un verre d'eau tiède avec du miel dissous.
  2. Si la douleur est apparue après l'hypothermie, vous devez prendre un bain chaud.
  3. 30-50 grammes de bon brandy aideront à élargir les vaisseaux.
  4. Profitez de l'aromathérapie. L'utilisation d'huiles essentielles de lavande ou de valériane a donné de bons résultats..
  5. Les comprimés d'aspirine ou d'ibuprofène aident à soulager les maux de tête.

Si après cela, la douleur persiste, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Traitement de l'angiospasme

Le traitement principal de cette condition est de renforcer les parois vasculaires. L'évolution thérapeutique est prescrite individuellement, en fonction de l'âge du patient, des caractéristiques de son corps et du stade de détection de la maladie. Dans ce cas, des médicaments vasodilatateurs et une physiothérapie sont prescrits. Il est impossible de choisir vous-même des médicaments pour le traitement, car l'effet de chacun d'eux vise une cause spécifique. De plus, un certain dosage d'un médicament est nécessaire..

Dans la plupart des cas, le médecin prescrit ces médicaments:

  • Papavérine ou Eufelin. Ils sont utilisés pour soulager rapidement les spasmes et ne peuvent être utilisés que sous surveillance médicale..
  • Extrait de valériane. Le médicament a non seulement un effet sédatif, mais est également capable de soulager les vasospasmes.
  • Ginko biloba. Aujourd'hui, vous pouvez trouver un grand nombre de médicaments fabriqués à partir de cette plante. Et ils traitent tous efficacement les troubles circulatoires du cerveau.
  • Statines Ce groupe de médicaments comprend Lipoford, Atomax, etc. Tous soutiennent les vaisseaux dans un état normal, empêchant leur spasme..
  • Les fibrates sont des médicaments utilisés lorsque le patient est sujet à des spasmes des vaisseaux sanguins. Parmi ces médicaments, on peut distinguer: "Atromide", "Clofibrate", etc..

Un neurologue expérimenté Mikhail Moiseevich Sperling racontera dans cette vidéo sur les médicaments vasodilatateurs:

Les mesures physiothérapeutiques qui soulagent les spasmes cérébraux comprennent:

  1. Massage du col.
  2. Électrophorèse utilisant du brome ou Novocain.
  3. Douche froide et chaude.
  1. Prendre des cocktails d'oxygène.
  2. Balnéothérapie.
  3. Darsonvalisation.
  4. Thérapie par l'exercice.

Méthodes alternatives de traitement

En plus du traitement principal et de la prise des pilules, d'autres méthodes de thérapie peuvent être utilisées. Ils sont assez divers et chacun peut choisir exactement ce qui lui convient spécifiquement:

  • Compresse froide préparée à partir d'une décoction de plantain, de racine de pissenlit et de millepertuis. Il aide à soulager les maux de tête et les spasmes des vaisseaux sanguins..
  • Bouillon de thym et d'ail.
  • Bouillon d'églantier - a un effet tonique sur les vaisseaux sanguins, abaisse la pression artérielle et soulage les spasmes. Ce bouillon peut remplacer le thé.
  • Teinture de thym commun.
  • Petit bouillon de pervenche.
  • Décoction de fleurs de viorne.
  • Un produit à base de 5 citrons, 5 têtes d'ail et 500 g de miel. Les contre-indications à son utilisation peuvent être des maladies du tube digestif.

Prévention de la pathologie

Pour prévenir l'apparition de spasmes de vaisseaux sanguins dans le cerveau, il est important de s'engager dans la prévention. Des sports réguliers et une douche de contraste donnent un bon effet. Une bonne nutrition aide à maintenir une bonne santé vasculaire.

Les personnes à risque doivent surveiller attentivement leur santé, car la maladie est facile à guérir si elle est détectée au stade initial. Pour ce faire, vous devez subir régulièrement des examens préventifs qui aideront à identifier la maladie et à empêcher sa progression, à la suite de laquelle des lésions cérébrales ischémiques ou la survenue d'un accident vasculaire cérébral sont possibles.

Spasme cérébrovasculaire: symptômes, causes et traitement

Auparavant, les problèmes avec les vaisseaux cérébraux se produisaient principalement chez les personnes âgées. Récemment, la maladie est de plus en plus fréquente chez les jeunes résidents des grandes villes. L'air pollué des mégalopoles contient de nombreuses substances toxiques. Ils pénètrent dans les poumons puis dans le cerveau, agissent sur les vaisseaux du cerveau et provoquent leur rétrécissement.

Un spasme cérébrovasculaire est une contraction forte et durable des vaisseaux cérébraux. Les crampes se produisent en raison d'une altération de l'approvisionnement en sang et de la nutrition cérébrale. Il s'agit d'une maladie grave qui, sans traitement rapide, peut entraîner un accident vasculaire cérébral..

Symptômes de spasmes cérébrovasculaires

Les spasmes vasculaires se caractérisent par les symptômes suivants:

  • maux de tête au front, aux tempes, au cou ou dans toute la tête;
  • étourdissements, écart de pression par rapport à la norme;
  • nausée, douleur dans la moitié du corps;
  • acouphènes, fatigue, diminution des performances;
  • perte d'orientation, troubles de la mémoire et de la parole.

Causes du spasme cérébrovasculaire

Le spasme vasculaire se produit en raison d'un mode de vie inapproprié et d'autres facteurs:

  • manque de sommeil, fatigue physique ou nerveuse;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • stress, émotions fortes, hypothermie de la tête;
  • utilisation constante de thé et de café forts, de chocolat;
  • manque d'oxygène dans la chambre.

Les maladies suivantes provoquent un angiospasme cérébral:

  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • dystonie végétovasculaire;
  • anévrisme cérébral;
  • dommages aux fibres artérielles;
  • violation du cœur, de la glande thyroïde, des reins;
  • hypertension artérielle;
  • une tumeur au cerveau.

À risque sont:

  • les gens qui fument et boivent beaucoup;
  • patients atteints de diabète sucré, d'hypertension, d'angine de poitrine, d'encéphalopathie discirculatoire;
  • les personnes dont les proches ont subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral;
  • ceux qui souffrent d'insomnie, de baisse de pression, boivent constamment du thé ou du café fort.

Examens de traitement

J'exprime ma gratitude à Vladimir Ivanovitch pour sa sincérité dans la conduite de la consultation.

Diagnostique

Nous recommandons de commencer le traitement des spasmes cérébrovasculaires le plus tôt possible pour éviter un accident vasculaire cérébral. Si vous remarquez des problèmes avec les vaisseaux cérébraux, consultez un neurologue. Les médecins de nos cliniques de Saint-Pétersbourg établiront un diagnostic précis en utilisant les méthodes de diagnostic suivantes:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite