Qu'est-ce que l'hydrocéphalie de remplacement externe et quel est le pronostic de la maladie?

De l'article, vous apprendrez les caractéristiques de la substitution de l'hydrocéphalie, les causes de la pathologie, les manifestations cliniques, les méthodes de diagnostic, la prévention, les complications et le pronostic.

L'hydrocéphalie de remplacement externe est une violation des processus de production et d'absorption du liquide céphalorachidien, ce qui entraîne une augmentation de sa quantité et de son accumulation dans la cavité crânienne.

informations générales

L'hydrocéphalie de remplacement est une pathologie dangereuse qui se développe dans les tissus cérébraux. Sa formation est causée par une violation de l'écoulement de fluide. L'alcool s'accumule dans les tissus, provoquant des symptômes désagréables et des complications dangereuses..

Le tissu cérébral ne touche pas l'os, car il est situé dans le liquide céphalorachidien. Il s'agit du liquide céphalo-rachidien qui protège le cerveau des blessures mécaniques. Il fournit une température stable, fournit une nutrition aux cellules. Le volume standard de liquide céphalorachidien est de 150 ml. Plusieurs fois par jour, la composition du liquide est complètement mise à jour.

Si ce processus est perturbé, le liquide céphalorachidien est mal absorbé et s'accumule entre les membranes, provoquant l'hydropisie. Parfois, le liquide est absorbé par les ventricules, ce qui exercera une pression sur le cerveau. À la suite du développement de microadénomes, l'activité cérébrale est perturbée, des symptômes alarmants se produisent.

Classification

L'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau est classée par type:

  • Par origine, la maladie peut être héréditaire ou acquise.
  • De par la nature du développement de la maladie, les NZH aiguës, subaiguës et chroniques sont partagées.

Sous une forme aiguë, de l'apparition des premiers symptômes à l'apparition de troubles cérébraux, jusqu'à 3 jours s'écoulent.

La forme subaiguë de NZH dure environ un mois.

La forme chronique se développe 6 mois et plus.

Une forme passive de la maladie est appelée «hydrocéphalie externe modérée et prononcée». Les médecins pensent que cette forme est plus dangereuse que progressive. Le fait est l'absence de symptômes. Lorsque le patient comprend que le problème persiste, l'hydrocéphalie de remplacement externe est assez négligée. La maladie peut évoluer constamment. Dans le même temps, le volume du cerveau ne diminue pas et le volume de liquide céphalorachidien n'augmente pas.

Si le patient se sent bien, le traitement est doux. Le patient se voit prescrire une observation régulière par un spécialiste et un examen. Avec la nature progressive du NZG, il est nécessaire de traiter les méthodes cardinales. Sinon, le patient fait face à la démence ou à l'incontinence urinaire, des maux de tête sévères et une altération des fonctions motrices peuvent survenir. Parfois, une exacerbation ou un traitement trop tardif à l'hôpital entraîne la mort du patient.

L'hydrocéphalie de remplacement externe modérée peut avoir des degrés divers. Par exemple, il se caractérise par différents indicateurs de pression. Il augmente, diminue ou reste normal.

Il existe une autre classification de la maladie:

  • une forme fermée signifie que les conduits conduisant au liquide céphalo-rachidien se chevauchent. Le fluide ne peut pas circuler normalement. Dans la plupart des cas, le conduit est bloqué en raison d'un caillot de sang après une hémorragie;
  • ouvert - l'absorption par le système veineux est altérée;
  • hypersécrétoire - la production de liquide céphalorachidien se produit rapidement;
  • externe - le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans l'une des zones au lieu du cerveau, qui diminue en volume;
  • interne. Le fluide est absorbé par les ventricules;
  • type mixte - le liquide céphalo-rachidien remplit non seulement des parties du cerveau, mais aussi la coquille.

Les causes

Le principal facteur provoquant la formation d'une hydrocéphalie de remplacement externe est considéré comme un déséquilibre entre la formation de liquide céphalorachidien (sa quantité peut augmenter en raison de la présence de maladies vasculaires et métaboliques du cerveau) et l'absorption (ce processus peut être perturbé en raison de la présence de processus inflammatoires qui s'étendent jusqu'à la membrane du cerveau et de sa substance).

La liste des causes qui provoquent le plus souvent l'apparition de la maladie comprend:

  • hypoxie fœtale;
  • dommages au système nerveux d'un enfant de nature infectieuse survenus in utero ou immédiatement après la naissance;
  • dommages au système nerveux de nature infectieuse chez un adulte;
  • intoxication d'origine exogène ou endogène;
  • changements dans l'état des vaisseaux sanguins qui se produisent avec l'âge;
  • lésions cérébrales traumatiques;
  • histoire de commotion cérébrale et de dépendance à l'alcool.

Le traitement de cette condition pathologique ne sera efficace et efficace que si le facteur provocateur est correctement établi et des mesures sont prises pour l'éliminer..

Image clinique

Les symptômes de l'hydrocéphalie de remplacement externe légère sont généralement distingués chez les enfants et les adultes. Chez les bébés, la maladie provoque des symptômes plus désagréables et aigus:

  • Un enfant crache très souvent
  • Un enfant crache très souvent.
  • tremblements (menton tremblant, mains);
  • la tête est rejetée en arrière;
  • le nouveau-né a des crampes;
  • la régurgitation se produit très souvent, alors qu'en grande quantité;
  • les globes oculaires ne bougent pas comme ils le devraient;
  • l'enfant crie constamment en raison de douleurs à la tête;
  • des retards de développement sont observés dans lesquels le bébé ne tient pas la tête, n'apprend pas à se retourner, etc..

Si les parents ignorent ces signes, l'hydropisie se manifestera par une déformation du tissu osseux. La tête se développera de manière disproportionnée par rapport au reste du corps.

Chez les patients adultes, les signes de la maladie dépendent de la forme sous laquelle elle se produit. Par exemple, au stade initial, les symptômes sont généralement absents. À mesure que le problème s'aggrave, une personne ressentira des sensations désagréables:

  • migraine constante, avec laquelle les médicaments ne peuvent pas faire face;
  • nausées (surtout le matin), vomissements;
  • sensation de faiblesse, fatigue constante;
  • elle doublera dans les yeux, la transpiration s'intensifiera;
  • le sommeil et l'éveil seront perturbés, dans lesquels l'insomnie tourmentera la nuit et pendant la journée, vous voudrez dormir;
  • des pannes de mémoire se produisent. Parfois, les patients ne se souviennent pas de leur jour de naissance;
  • les capacités intellectuelles sont considérablement réduites, la négligence se développe, la parole devient incohérente.

Mesures diagnostiques

Il est difficile, même pour un médecin expérimenté, de poser un diagnostic précis de cette maladie sur la base des plaintes des patients et des signes visuels.

  • Pour un examen complet, les méthodes suivantes sont utilisées:
  • La thérapie par résonance magnétique (IRM) est l'étude la plus informative, vous permettant de voir les cavités élargies des ventricules du cerveau, les changements atrophiques dans ses tissus, l'augmentation du volume de liquide céphalorachidien;
  • Angiographie - un examen aux rayons X des vaisseaux du cerveau;
  • Échographie du cerveau;
  • Radiographie du crâne;
  • Ophtalmoscopie du fond d'œil;
  • Réalisation d'une réaction de PCR pour la détermination dans le sang d'anticorps dirigés contre les agents responsables de l'herpès, de la toxoplasmose, de la rubéole, de la syphilis en cas de suspicion de cause infectieuse de la maladie.

Si l'hydrocéphalie de remplacement se déroule sous une forme modérée avec des symptômes minimes, un examen doit être effectué tous les 6 mois pour détecter en temps opportun la dynamique négative de la maladie. En cas de symptômes graves d'augmentation de la pression intracrânienne, le traitement doit être démarré immédiatement.

Méthodes de traitement

Le plus souvent, les patients se voient prescrire un traitement conservateur de l'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau. Le choix des médicaments et des méthodes de traitement est fait par le médecin après étude des données d'analyses et de la santé humaine. Le traitement est effectué afin de soulager la pression intracrânienne, de normaliser la circulation cérébrale, de renforcer le corps.

Thérapeutique

Pour le traitement de la pathologie, le patient est prescrit:

  • diurétiques, ils éliminent l'excès de liquide du corps;
  • prendre des médicaments nootropiques;
  • massage;
  • divers types de baignoires;
  • exercice physique;
  • régime spécial.

Chirurgical

L'hydrocéphalie de remplacement chirurgical est rarement traitée - dans les cas extrêmes. Il existe 2 types d'opérations réalisées avec l'hydropisie: la chirurgie de pontage, la chirurgie endoscopique.

Les chirurgiens effectuent une chirurgie de pontage. Il vous permet d'éliminer l'excès de liquide. Le patient reçoit une injection de divers tubes et valves, à travers lesquels le liquide céphalorachidien s'écoule dans le péritoine. La chirurgie endoscopique est effectuée afin de fournir des voies supplémentaires pour le drainage du liquide céphalo-rachidien dans les réservoirs du cerveau, dans lequel il est absorbé naturellement. Chez l'homme, les caillots sanguins, les ecchymoses, les veines sont traités.

Le deuxième type d'intervention chirurgicale est utilisé plus souvent, car il est moins traumatisant pour le patient. Avec une forme bénigne de la maladie, la chirurgie peut restaurer complètement la santé du patient. Dans des situations avancées - pour soulager l'état du patient.

Conséquences et complications

Les conséquences de l'hydrocéphalie de remplacement externe peuvent être de nature différente. Une personne peut non seulement devenir handicapée, mais aussi mourir, car les processus de nature pathologique qui se produisent dans le cerveau dans cette condition pathologique peuvent être irréversibles.

Il faut se rappeler que le développement d'une hydrocéphalie de remplacement externe peut également être évité. Pour ce faire, il vous suffit de faire attention à votre état de santé et de traiter au plus vite les maladies à caractère viral et infectieux (et pas seulement).

Une attention particulière nécessite également l'état du système cardiovasculaire. Un rôle important dans cette affaire appartient à une bonne nutrition. Il est nécessaire de mener une vie saine, de pratiquer une activité physique modérée et d'abandonner toutes les mauvaises habitudes.

Commentaire d'expert: L'hydrocéphalie de substitution n'est pas toujours une condition dangereuse. Dans certains cas, une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien selon l'IRM ne provoque aucun symptôme négatif, car elle est la conséquence d'une diminution du volume du tissu cérébral. Ce sont des changements cérébraux naturels associés au vieillissement..

Prévision et prévention

Pour éviter la maladie, il faut:

  • contrôler la pression intracrânienne et empêcher son augmentation;
  • n'abusez pas d'alcool;
  • éviter les infections pouvant entraîner des complications cérébrales;
  • traiter l'hypertension.

Le diagnostic d'hydrocéphalie de remplacement n'est pas une phrase. À un stade précoce, le corps lui-même résiste avec succès à l'excès de liquide céphalorachidien. Une personne ressent un léger vertige, qui passe avec le temps. Le traitement de la maladie au stade intermédiaire est effectué avec succès avec des médicaments. La pathologie dans les cas complexes est éliminée par des méthodes chirurgicales et une thérapie complexe..

Dans le cas d'une détection et d'un traitement rapides de l'hydrocéphalie de remplacement externe au stade initial, le pronostic est considéré comme positif et le patient a beaucoup plus de chances de revenir au mode habituel de sa vie. Cependant, il existe des cas où la maladie entraîne une altération de la fonction vocale.

Si les soins et traitements médicaux n'ont pas été effectués à temps, le patient perdra ainsi non seulement la capacité de travail et le statut social, mais aussi la personnalité.

Hydrocéphalie externe de remplacement du cerveau chez l'adulte. Qu'est-ce que c'est, le traitement du pronostic

La dropsie (hydrocéphalie) du cerveau est appelée une pathologie associée à une violation de l'écoulement du liquide cérébral. L'hydrocéphalie de remplacement externe se développe principalement chez l'adulte. C'est un type de maladie dans laquelle l'excès de liquide s'accumule dans le cortex cérébral, remplaçant ses tissus partiellement détruits.

Caractéristiques de la maladie

Du fait que les symptômes de l'hydropisie chez les enfants de la 1ère année de vie sont plus prononcés, elle s'accompagne de:

  • changements clairement visibles dans la forme de la tête;
  • saillie de la fontanelle;
  • retard de développement.

En médecine, pendant longtemps, l'opinion dominante était que seuls les bébés étaient atteints d'hydrocéphalie. En fait, les personnes de tous âges sont touchées par cette maladie, mais ses causes, ses symptômes et ses conséquences sont différents pour les adultes et les enfants..

L'hydrocéphalie de remplacement externe chez l'adulte, selon l'étiologie de la maladie et le lieu où l'excès de liquide est collecté et le degré de lésions cérébrales, peut:

  • couler facilement, se faire sentir uniquement avec des maux de tête;
  • entraîner des conséquences graves, entraînant parfois une invalidité profonde ou la mort;
  • avoir une forme chronique, subaiguë ou aiguë, différant par les symptômes et les méthodes de traitement.

Raisons et mécanisme de développement

Le cerveau humain, enfermé dans le crâne, est situé dans le liquide céphalorachidien (livkor), qui remplit 4 fonctions essentielles:

  • Protéger le cerveau des dommages mécaniques.
  • Stabilisation de la pression intracrânienne, compensation de ses différences résultant du mouvement de la tête, de la conversation, du rire - toutes les actions effectuées par une personne.
  • Nutrition des cellules cérébrales.
  • Élimination des produits de leur activité vitale.

Normalement, le livcor est produit dans les 4 ventricules du cerveau, puis à travers le canal interventriculaire et le canal cérébral pénètre dans l'espace entre l'arachnoïde et les membranes molles du cerveau. Il est éliminé par absorption à travers les capillaires pénétrant l'arachnoïde dans le sang veineux..

La quantité totale de liquide cérébral reste inchangée, pour un adulte son volume doit être compris entre 140 et 270 ml.

Si le processus de circulation (écoulement) de Livcor est ralenti et que les ventricules continuent à le produire dans le même volume, l'excès de liquide s'accumulera, créant une pression excessive sur certaines structures cérébrales et provoquant des perturbations dans leur travail.

L'hydrocéphalie se développera, dont les principales raisons sont considérées:

  • blessures à la tête;
  • changements liés à l'âge dans les vaisseaux cérébraux;
  • accidents vasculaires cérébraux, hémorragies cérébrales;
  • néoplasmes, tumeur cérébrale
  • hérédité défavorable;
  • hypertension
  • infections et maladies inflammatoires affectant le cerveau, notamment: méningite et encéphalite;
  • maladies cardiovasculaires graves.

Dans certains cas, la cause de la maladie ne peut pas être identifiée.

L'hydrocéphalie de remplacement externe chez l'adulte a ses propres caractéristiques de développement. Elle est associée à l'apparition de cavités dans les coquilles du cerveau, qui sont le résultat de la destruction (atrophie) de leurs tissus. En présence de vides, le liquide cérébral de l'espace subarchnidal y pénètre, remplaçant les tissus détruits. Dans ce cas, le volume du cerveau diminue.

Les causes de l'atrophie des tissus cérébraux peuvent être:

  • l'athérosclérose et d'autres maladies du système vasculaire;
  • encéphalopathie (carence nutritionnelle chronique des tissus cérébraux);
  • empoisonnement régulier du corps avec de l'alcool, de la nicotine, des drogues;
  • lésions cérébrales traumatiques (en l'absence de traitement adéquat);
  • maladies liées à l'âge associées à des changements dégénératifs du cerveau: maladie d'Alzheimer, Parkinson, Huntington, Peak;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • maladies infectieuses affectant le cerveau;
  • exposition aux radiations.

Les facteurs suivants augmentent le risque d'atrophie tissulaire et le développement d'une hydrocéphalie atrophique:

  • stress fréquents;
  • insomnie;
  • mauvaise habitudes alimentaires;
  • déséquilibre dû à la déshydratation ou à une consommation excessive de liquide;
  • travailler avec des substances potentiellement dangereuses pouvant provoquer des intoxications: métaux lourds, gaz toxiques, pesticides, peintures, solvants.

Chez l'adulte et l'enfant, il existe 3 stades de développement de l'atrophie (hydrocéphalie de remplacement externe):

La description

Étape
InitialeL'atrophie est insignifiante, il n'y a pas de symptômes, le patient se sent bien, il n'y a pas de plaintes ou la personne n'y fait pas attention.

  • malaise mineur;
  • maux de tête légers;
  • parfois il y a un assombrissement dans les yeux. Certains changements dans la structure du tissu cérébral sont déjà présents et peuvent être détectés par un examen diagnostique sur un appareil d'IRM et en comparant les images prises à différents moments.
ModéréIl y a des symptômes visibles:

  • une personne perd la capacité de s'autocritiquer;
  • perçoit mal de nouvelles informations;
  • les diagnostics montrent des écarts individuels, la distance entre les sillons est augmentée.
PrononcéSes symptômes sont les suivants:

  • les changements de comportement qui étaient présents plus tôt se transforment rapidement en démence (démence);
  • la capacité de naviguer dans l'espace est altérée;
  • la parole est difficile;
  • une miction incontrôlée et des difficultés à avaler sont possibles.Dans les images IRM, les zones non fonctionnelles du cortex sont clairement visibles..

Classification

La classification de l'hydrocéphalie est complexe, car elle prend en compte plusieurs critères à la fois.

Au moment de l'événement, il peut s'agir:

  • Congénital Il se forme dans l'utérus sous l'influence des maladies dont elle a souffert pendant la grossesse: toxoplasmose, syphilis, cytomégalie.
  • Acquis. Apparaît après la naissance sous l'influence de certains facteurs: infections, inflammation, blessures..

La localisation de l'excès de liquide peut être:

  • Interne. Dans ce cas, le livkor s'accumule dans les ventricules, qui augmentent en même temps de taille, serrant les tissus voisins. Sa cause peut être un blocage des canaux reliant les ventricules à l'espace entre les membranes du cerveau..
  • Externe. L'accumulation de LCR est observée dans l'espace sous-arnéoïde: les coquilles liquides sursaturées se dilatent et créent une pression excessive sur le cerveau de l'extérieur. La cause de cette hydrocéphalie est généralement une violation de la capacité d'aspiration des vaisseaux cérébraux.
  • Mixte. Ce cas combine des formes internes et externes..

Selon le mécanisme de développement, il peut s'agir:

  • Ouvert lorsque la connexion entre les ventricules et la cavité entre les méninges est maintenue. La cause peut être une augmentation de la sécrétion de liquide cérébral..
  • Fermé. Avec elle, cette connexion est rompue (blocage des canaux de sortie).

Pour des raisons d'apparence, les types suivants sont distingués:

  • Post-traumatique après une lésion cérébrale traumatique.
  • Postinfectieux, résultant de maladies neuroinfectieuses passées.
  • Posthémorragique, se développant en raison d'une violation de l'intégrité des vaisseaux sanguins et des hémorragies dans les ventricules du cerveau. Surtout diagnostiqué chez les nouveau-nés.
  • Tumeur, dans laquelle la tumeur peut bloquer les voies de sortie de Livcor ou stimuler sa production.

Par la nature du cours et le rythme de développement, les formes suivantes se distinguent:

  • Progressive (aiguë), dans laquelle pas plus de 3 jours ne s'écoulent entre le moment où les premiers symptômes de la maladie apparaissent et le développement de troubles cérébraux persistants.
  • Subaigu, dont le développement prend un mois.
  • Compensé (chronique), caractérisé par une détérioration lente mais régulière de l'état du patient dans les six mois.

Selon l'effet sur la pression intracrânienne, il peut être

  • Hypertensive, conduisant à son augmentation.
  • Normotensive, sans pression.
  • Antihypertenseur, le réduisant.

L'hydrocéphalie de remplacement externe chez l'adulte est un type d'hydrocéphalie externe dans laquelle l'excès de liquide remplit les parties endommagées et atrophiées du cerveau. Avec cette forme d'hydropisie, une augmentation de la pression intracrânienne n'est pas observée.

La maladie peut être congénitale et acquise. En règle générale, il est chronique et se développe dans la vieillesse. Sa forme aiguë est moins courante, résultant de traumatismes crâniens et de neuroinfections..

Symptômes

Les symptômes de l'hydropisie du cerveau dépendent largement de l'âge.

Chez les enfants de 1ère année de vie, ils sont plus vifs:

  • une augmentation du volume du crâne;
  • amincissement de l'os et divergence des sutures crâniennes;
  • l'apparition d'un motif veineux clairement visible sur le cuir chevelu;
  • strabisme;
  • retard de développement.

Chez l'adulte, les symptômes sont moins prononcés, nombre d'entre eux peuvent s'expliquer par d'autres maladies..

Il:

  • maux de tête fréquents et graves qui ne disparaissent pas même après la prise d'analgésiques;
  • troubles de l'appareil vestibulaire;
  • nausées Vomissements;
  • déficience visuelle: double vision, buée, rétrécissement des champs visuels;
  • diminution de la capacité motrice des membres, parfois - paralysie complète;
  • diminution des capacités tactiles;
  • la disparition de la sensibilité de la peau.

Avec l'hydrocéphalie atrophique, la maladie est longtemps asymptomatique ou ses manifestations sont si faibles qu'elles sont confondues avec la fatigue et le surmenage. Plus tard, les symptômes s'intensifient, deviennent plus prononcés, mais sont souvent considérés à tort comme une conséquence de divers troubles mentaux, ce qui conduit à un diagnostic et à un traitement incorrects..

Ça peut être:

  • pertes de mémoire;
  • diminution de la capacité mentale;
  • difficulté à prononcer les mots;
  • troubles de la marche;
  • l'énurésie;
  • irritabilité, agressivité, comportement inapproprié.

Diagnostique

D'autres variétés d'hydropisie, ainsi que des maladies non associées à un œdème cérébral, peuvent donner des symptômes similaires avec l'hydrocéphalie de remplacement externe..

Les principaux objectifs des études diagnostiques sont:

  1. Clarification du diagnostic et de la détection de signes incontestables d'atrophie cérébrale.
  2. Détermination du facteur ayant conduit à des modifications des tissus cérébraux: infection, traumatisme crânien, tumeur, hérédité, mode de vie.
  3. Choisir la meilleure méthode de traitement.

Pour résoudre ces problèmes, les procédures suivantes sont effectuées:

ProcédureLa description
IRMLa méthode consiste à influencer les parties nécessaires du cerveau avec des ondes électromagnétiques et à obtenir une série d'images qui fournissent des informations complètes sur la structure du cerveau. Études particulièrement informatives faites à différents moments, qui vous permettent de voir la dynamique des changements.
CTLa tomodensitométrie est similaire à l'IRM, mais au lieu d'ondes électromagnétiques dans ce cas, le rayonnement X est utilisé.
ÉchographieLes examens échographiques montreront s'il existe des maladies pouvant provoquer une atrophie des tissus cérébraux..
Diagnostics DopplerÉtude des caractéristiques du flux sanguin dans les membranes du cerveau et la détermination des troubles du processus d'absorption du liquide cérébral.
Ponction lombaireIl vous permet d'examiner le liquide céphalo-rachidien.
Analyses sanguines de laboratoireIls sont nécessaires pour déterminer ses paramètres biochimiques: coagulabilité, cholestérol, hormones.

En outre, dans le cadre du diagnostic, un certain nombre de spécialistes peuvent demander au patient de subir des examens supplémentaires:

Leur objectif est d'exclure d'autres causes des symptômes identifiés et de déterminer s'il existe des contre-indications à certaines méthodes de traitement..

Ce qui est dangereux

Le principal danger de l'hydrocéphalie de remplacement ouverte est qu'elle se développe pendant longtemps de manière presque asymptomatique. Lorsque les symptômes commencent à inquiéter le patient et qu'il va chez le médecin, la maladie atteint des stades difficiles et le volume du cerveau dû à l'atrophie du tissu cérébral est tellement réduit que les changements deviennent irréversibles.

Traitement médical

L'objectif du traitement conservateur est d'éliminer la cause de la maladie et de soulager les symptômes..

Aux stades initial et modéré, les médicaments suivants sont utilisés pour lutter contre l'œdème et stabiliser l'état du patient:

  • contribuer à l'élimination de l'excès de liquide du corps;
  • antibiotiques (avec hydrocéphalie post-infection);
  • normaliser l'apport sanguin au cerveau;
  • abaisser le niveau de glutamate - une substance qui contribue à la destruction des neurones;
  • antioxydants qui normalisent le fonctionnement des cellules nerveuses.

Le cours du traitement médicamenteux est prescrit par un médecin. La plupart des médicaments utilisés pour l'hydrocéphalie ont de nombreux effets secondaires, donc s'ils ne sont pas utilisés correctement, ils peuvent nuire gravement à la santé. L'automédication dans ce cas est inacceptable.

En plus du traitement médicamenteux, le patient peut être recommandé comme mesures de restauration:

  • un ensemble d'exercices de thérapie par l'exercice développé par un spécialiste en tenant compte des causes de la maladie et de l'état du patient;
  • restriction de l'apport hydrique;
  • suivre un régime;
  • bains médicinaux d'extraits de conifères;
  • électrothérapie;
  • massages.

Avec l'initiation du traitement en temps opportun, les patients observent:

  • soulagement progressif des symptômes;
  • renforcement des vaisseaux du cerveau;
  • normalisation de leur capacité à absorber le liquide.

Intervention chirurgicale

Si les méthodes conservatrices sont inefficaces, un traitement chirurgical est utilisé. Dans l'arsenal de la neurochirurgie moderne, il existe plusieurs méthodes mini-invasives pour normaliser la quantité de liquide cérébral, qui consistent à créer une voie supplémentaire de sortie de livcor.

En règle générale, la chirurgie endoscopique est effectuée par les voies nasales, après quoi il ne reste plus de cicatrices ouvertes..

Chirurgie de pontage

Si la chirurgie endoscopique est impossible ou inefficace, une méthode de dérivation est utilisée pour normaliser l'écoulement du liquide céphalorachidien. Il consiste à installer sous la peau de la tête du shunt - un mince tube creux en silicone équipé d'une valve qui empêche le mouvement inverse du fluide.

Il y a shunt:

  • verticulo-péritonial - lorsque l'excès de livcor est envoyé dans la cavité abdominale;
  • verticulo-auriculaire - l'autre extrémité du shunt est suturée dans le système circulatoire.

Les indications les plus courantes de pontage sont les types d'hydrocéphalie qui se développent à la suite d'un accident vasculaire cérébral ou d'une lésion cérébrale traumatique..

Un traitement exclusivement par shunt est également possible s'il existe une pathologie d'hydropisie concomitante connue sous le nom d'hydrophalie à pression normale (NTG), qui se développe généralement chez les patients âgés (plus de 65 ans).

L'opération est effectuée après un examen approfondi, qui est prescrit par un neurochirurgien pour confirmer le diagnostic et sélectionner le type optimal de pontage..

Les contre-indications à la conduite peuvent inclure:

  • maladies infectieuses et inflammatoires;
  • infections cutanées;
  • mauvaise condition buccale.

Les limites sont associées au fait qu'un shunt, étant un corps étranger, peut provoquer une augmentation des processus inflammatoires dans le corps.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale, dure environ 1 heure Pour installer un shunt, le neurochirurgien fait des incisions dans la tête et le cou (abdomen). La durée de la période postopératoire ne dépasse pas 5 jours, pendant lesquels le patient reste sous la surveillance d'un médecin. Les anesthésiques sont utilisés pour soulager la douleur dans la zone d'incision..

Selon la gravité de la maladie et les caractéristiques du corps du patient, une amélioration de son état peut être observée immédiatement après la chirurgie ou un mois plus tard. Le shunt reste à vie, périodiquement, pour des raisons d'usure et l'apparition de divers défauts, nécessite une correction.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle ne peut fournir qu'un traitement symptomatique..

Après avoir consulté un spécialiste, certaines de ses techniques peuvent être appliquées:

  • pour soulager l'état du patient;
  • augmenter l'efficacité des médicaments;
  • dans le cadre d'une thérapie de rééducation postopératoire.

L'hydrocéphalie de remplacement externe chez l'adulte en traitement peut être complétée par les recettes alternatives suivantes:

  • Broyer l'ail avec le radis dans des proportions égales en bouillie, presser le jus obtenu et le prendre ½ cuillère à café. 3 fois par jour pendant 3 semaines.
  • Hacher finement la racine de sureau noir et ajouter de l'alcool (10 parties d'alcool à 1 partie de la racine écrasée). Insistez pendant 7 jours, puis prenez trois gouttes trois fois par jour pendant 25 gouttes.
  • Sécher et hacher l'écorce ou les baies de nerprun. Prendre la poudre résultante (½ g, 3 fois par jour), utiliser comme décoction (1 cuillère à soupe. L. 3 fois par jour). Vous pouvez remplacer la poudre par de l'extrait de nerprun acheté en pharmacie en buvant 30 gouttes par jour en 3 doses.
  • Le jus de citrouille éliminera l'excès de liquide du corps, nettoiera le corps et normalisera le sommeil. Pour sa préparation, il faut faire passer la pulpe d'une citrouille à travers un presse-agrumes. Pour le traitement, seul du jus frais est utilisé, qui peut être conservé pendant 2 jours au maximum, buvez un demi-verre tous les jours.

Jus de citrouille

  • Infusion de bourgeons et de feuilles de bouleau: hacher les feuilles de bouleau séchées ou les bourgeons gonflés, verser la vodka (1: 1), laisser reposer 3 semaines. Passer, boire, diluer ½ c. infusion dans 1 cuillère à soupe. l eau, 3 p. en un jour.
  • La mélisse peut soulager les migraines associées à l'hydrocéphalie. 15 g d'herbe pour 1 cuillère à soupe. eau bouillante, insister 2 semaines, boire 15 gouttes après chaque repas.
  • Le bleuet a la capacité d'éliminer le liquide du corps et de combattre les infections bactériennes. Pour préparer le bouillon, il faut verser 1 litre d'eau bouillante 50 g de colorant séché, prendre 50 g de bouillon après avoir mangé.
  • Réadaptation et pronostic

    Avec le traitement médical et chirurgical de l'hydrocéphalie, la cause de la maladie est éliminée et la circulation du liquide céphalorachidien est normalisée. Pour restaurer le plein fonctionnement du cerveau, l'activité motrice, la parole, la vision et d'autres fonctions perdues pendant la maladie, une longue période de rééducation est nécessaire.

    Le patient peut se voir proposer:

    • Physiothérapie. Les exercices sont prescrits par un médecin, en les effectuant, vous devez suivre strictement les recommandations d'un spécialiste, ne pas essayer de forcer les événements, augmenter l'intensité ou la durée des cours. Le non-respect de cette règle peut aggraver l'état du patient..
    • Massage. Il renforcera les muscles et augmentera leur tonus..
    • Cours avec orthophoniste, neuropsychiatre. Cela vous permettra de traiter rapidement les manifestations de l'aphasie et d'éliminer l'irritabilité associée à ces difficultés, l'agressivité, la dépression, associées à cette condition.
    • Un ensemble de mesures visant à éliminer les troubles cognitifs: restauration de la mémoire, capacité de concentration, capacité de réflexion logique.

    Il n'existe pas de technique universelle pour la rééducation des patients atteints d'hydropisie cérébrale.

    Le choix des techniques spécifiques dépend de plusieurs facteurs:

    • âge;
    • degré de lésions cérébrales;
    • les détails du traitement antérieur;
    • la présence de maladies concomitantes.

    À condition que l'hydrocéphalie de remplacement externe ait été détectée à un stade précoce de développement, un traitement compétent et le respect des exigences de réadaptation, la maladie est complètement traitable, les changements dans la structure de la matière grise sont réversibles. En règle générale, le patient après la période de récupération peut mener une vie normale.

    Aux 2e et 3e étapes, il est possible d'éliminer partiellement les symptômes et d'atténuer l'état du patient, parfois d'arrêter le développement de la maladie, mais il est déjà impossible d'inverser le processus de destruction cérébrale. Un certain nombre de restrictions sont imposées à une personne, dont le but est de prévenir les rechutes et l'augmentation des symptômes de l'hydrocéphalie.

    Si elle n'est pas traitée, la maladie progresse, le volume cérébral diminue progressivement, ce qui conduit à:

    • diminution supplémentaire des capacités intellectuelles;
    • extinction des fonctions motrices;
    • perte de vision.

    En fin de compte, une personne devient une personne gravement handicapée, dans certains cas, une issue fatale est possible.

    Il est difficile de détecter une hydrocéphalie de remplacement externe dans les premiers stades, son traitement nécessite beaucoup de temps et ne donne pas une garantie de récupération à 100%, et les conséquences de la maladie peuvent être désagréables.

    Cependant, vous pouvez essayer:

    • éviter les blessures à la tête;
    • suivre le calendrier des vaccinations qui protègent contre les neuroinfections;
    • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
    • subir régulièrement des examens d'IRM;
    • au premier signe de maladie, consultez un médecin.

    Ces étapes simples minimiseront le risque de familiarisation étroite avec l'hydrocéphalie de remplacement externe chez l'adulte et préserveront la santé du cerveau..

    Hydrocéphalie de remplacement: causes, signes, traitement

    L'hydrocéphalie substitutive du cerveau est l'une des variétés de la maladie: la substance du cerveau diminue progressivement de volume et est remplacée par du liquide céphalorachidien.

    L'hydrocéphalie est une accumulation excessive dans les ventricules et l'espace sous-arachnoïdien du cerveau du liquide céphalorachidien - liquide céphalo-rachidien.

    La maladie (son autre nom est l'hydropisie) est plus souvent diagnostiquée à un âge avancé et nécessite un traitement obligatoire..

    Causes de pathologie

    La cause immédiate de l'hydrocéphalie est une violation de la circulation du liquide céphalorachidien par les canaux naturels.

    Parfois, le liquide céphalo-rachidien peut être produit en excès, ce qui rend également difficile son écoulement normal. La survenue de ces processus conduit à:

    • les maladies inflammatoires du cerveau causées par des infections;
    • blessures à la tête;
    • maladie cérébrovasculaire (athérosclérose, anévrisme);
    • kystes cérébraux (congénitaux et acquis);
    • hypertension artérielle (hypertension);
    • alcoolisme;
    • la présence de parasites dans le cerveau.

    Dans certains cas, les médecins ne sont pas en mesure de découvrir la raison pour laquelle une hydropisie cérébrale de remplacement se développe..

    Classification

    Il existe plusieurs formes sous lesquelles la maladie se manifeste:

    • l'hydrocéphalie de remplacement externe du cerveau est une forme classique de la maladie dans laquelle le volume du cerveau diminue et l'espace précédemment occupé par la substance cérébrale est rempli de liquide céphalorachidien;
    • hydrocéphalie de remplacement interne du cerveau, dans laquelle la majeure partie du liquide s'accumule dans les ventricules du cerveau;
    • hydrocéphalie de remplacement mixte du cerveau, dans laquelle le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les ventricules et dans l'espace sous les membranes du cerveau - la cavité sous-arachnoïdienne.

    L'hydrocéphalie de tous types a tendance à progresser, il est donc presque toujours nécessaire de procéder à un traitement complet de la maladie.

    Les variétés mixtes, internes et externes donnent nécessairement une symptomatologie caractéristique qui oblige les patients à se rendre à la clinique.

    Les médecins identifient également une hydrocéphalie de remplacement modérée du cerveau - une forme sous laquelle la maladie ne progresse pas, mais se prolonge pendant longtemps sous une forme latente.

    Malgré le fait qu'une personne puisse se sentir normale, tôt ou tard, des troubles de la circulation sanguine du cerveau apparaîtront, donc une hydrocéphalie modérée nécessite également une intervention thérapeutique en temps opportun.

    Panneaux

    L'hydrocéphalie de remplacement (externe, interne et mixte) est localisée dans l'espace intracrânien et affecte directement le système nerveux central.

    Les symptômes de la maladie peuvent être très divers:

    • maux de tête, lourdeur dans la tête (ces symptômes sont les plus prononcés le matin);
    • chutes de pression;
    • palpitations et arythmies;
    • transpiration excessive;
    • nausée et vomissements;
    • somnolence le jour et insomnie la nuit;
    • diminution des performances, fatigue;
    • nervosité, irritabilité;
    • déficience visuelle;
    • changement de démarche.

    Aux stades ultérieurs, les symptômes cérébraux s'intensifient. Les patients souffrent de pertes de mémoire, ne peuvent pas effectuer d'opérations simples avec des chiffres en tête, se distraire.

    Une diminution de l'intelligence peut entraîner une démence (démence) et d'autres troubles mentaux. Les crises d'épilepsie et le coma sont également des complications de l'hydropisie..

    Diagnostique

    L'hydrocéphalie de remplacement sous toutes ses formes est détectée à l'aide:

    • l'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie, qui permettent d'évaluer le degré de la maladie et la localisation du fluide;
    • examen du fond d'œil (ophtalmoscopie);
    • étude du liquide céphalorachidien par ponction lombaire (un échantillon de liquide céphalorachidien est prélevé à travers un trou avec une aiguille fine);
    • tests sanguins (pour la présence de micro-organismes pathogènes);
    • Ultrason
    • radiographie de contraste - angiographie (étude utilisant un liquide de contraste injecté dans les vaisseaux).

    Sur la base du diagnostic, un traitement est prescrit..

    Thérapie

    Traitement conservateur

    Les variétés externes, internes et mixtes de la maladie dans les phases aiguës nécessitent un traitement immédiat.

    Pour ce faire, les médecins retirent d'abord une petite quantité de liquide par les perforations du crâne.

    La poursuite du traitement de l'hydrocéphalie de remplacement du cerveau dépend de la gravité de la maladie..

    Parfois, des médicaments sont prescrits avec des médicaments qui régulent la pression intracrânienne et stimulent l'apport sanguin au système nerveux central.

    Traitement général de renforcement, physiothérapie, balnéothérapie - bains de conifères et de sel, thérapie anti-inflammatoire sont également prescrits..

    Intervention chirurgicale

    Le traitement conservateur n'est pas toujours efficace, les médecins pratiquent donc une thérapie radicale - une intervention chirurgicale. Des procédures telles que le shunt et la chirurgie endoscopique sont effectuées..

    Shunt - création d'une solution de contournement pour le liquide céphalorachidien. Les tubes flexibles sont placés dans la cavité intracrânienne et sont rejetés dans l'environnement interne du corps - souvent dans le péritoine.

    Les opérations sont lourdes de complications, car les shunts sont souvent obstrués, pliés et deviennent inutilisables. Cela nécessite un remplacement de shunt d'urgence..

    La priorité dans la thérapie moderne pour l'hydropisie cérébrale est la chirurgie endoscopique neurochirurgicale.

    Un trou est fait dans les ventricules cérébraux à travers lequel le fluide s'écoule dans les réservoirs du cerveau. La progression de l'opération est surveillée sur l'écran du moniteur, car l'endoscope est équipé d'une mini-caméra vidéo.

    Le traitement endoscopique vous permet de vous passer d'une intervention extensive et n'a pratiquement aucune complication. Dans le même temps, la qualité de vie du patient s'améliore - il n'a pas besoin d'effectuer des révisions régulières des shunts et de se garder d'un colmatage soudain du tube.

    L'hydropisie externe de remplacement est le plus souvent un diagnostic à vie.Par conséquent, même si le traitement réussit, le patient doit être régulièrement examiné pour son état en clinique.

    La prévention

    La maladie peut être évitée si un traitement rapide des maladies infectieuses est effectué, ainsi que surveiller le fonctionnement normal du système vasculaire.

    Un mode de vie sain - refus de l'alcoolisme, du tabac, des produits qui affectent négativement l'état des vaisseaux sanguins du système circulatoire - réduit également la probabilité de développement d'une hydropisie de remplacement du cerveau.

    Hydrocéphalie de remplacement mixte qu'est-ce que c'est

    Qu'est-ce que l'hydrocéphalie de remplacement mixte?

    L'hydrocéphalie (hydropisie cérébrale) est une affection pathologique grave dans laquelle le liquide céphalo-rachidien s'accumule dans les espaces cérébrospinaux du cerveau.

    Pourquoi l'hydrocéphalie se développe-t-elle??

    Le liquide céphalo-rachidien (liquide lavant le cerveau et la moelle épinière) est formé par les cellules de la membrane des ventricules du cerveau. À partir des ventricules, ce fluide pénètre dans l'espace situé sous la membrane arachnoïdienne de l'organe principal du système nerveux central. Dans l'espace sous-arachnoïdien, le liquide céphalorachidien est absorbé dans le lit veineux. Le fonctionnement ininterrompu du système de formation et de résorption du liquide céphalorachidien assure la constance de son volume. Si le travail de ce système est perturbé, l'hydrocéphalie se produit. Les variétés d'hydrocéphalie suivantes sont distinguées en fonction de l'origine, des mécanismes de développement et des sites d'accumulation de liquide:

    • Congénitale et acquise.
    • Occlusive (associée au blocage des canaux à travers lesquels circule le liquide céphalo-rachidien).
    • Hypersécrétoire (accompagné d'une formation excessive de liquide céphalorachidien).
    • Dysresorptive (altération de l'absorption du liquide céphalorachidien).
    • Aigu et chronique.
    • À l'intérieur et à l'exterieur.
    • Hyper-, hypo- et normotensif.

    En outre, il existe une autre forme de pathologie - l'hydrocéphalie de remplacement. Il se tient à l'écart de toutes les autres variétés de la maladie à l'étude en raison du fait que les mécanismes de son développement ne sont pas associés à une violation de la circulation du liquide céphalorachidien.

    Hydrocéphalie de remplacement: qu'est-ce que c'est?

    Le nom de la pathologie parle de lui-même:

    • • remplacement, car le tissu cérébral est remplacé par du liquide céphalorachidien;
    • • mixte, car les ventricules et l'espace sous-arachnoïdien se dilatent.

    Avec ce type d'hydrocéphalie, la quantité de liquide céphalorachidien reste normale, mais le volume du tissu cérébral diminue. À cet égard, certains chercheurs sont enclins à croire que cette condition pathologique n'est pas entièrement correcte à attribuer à l'hydropisie cérébrale. Maladies dans lesquelles se développe une hydrocéphalie de remplacement:

    • Athérosclérose.
    • Hypertension artérielle.
    • Alcoolisme chronique.
    • Changement pathologique de la colonne cervicale, qui s'accompagne d'une compression des artères vertébrales.
    • Maladies auto-immunes du tissu conjonctif et des vaisseaux sanguins.

    Avec toutes ces maladies, une violation chronique de la circulation cérébrale se développe et, par conséquent, une atrophie progressive de la substance cérébrale. L'espace vacant dans l'espace sous-arachnoïdien est rempli de liquide céphalorachidien.

    Symptômes de la maladie

    Si l'atrophie et l'hydrocéphalie sont modérées, les symptômes neurologiques exprimés pendant une longue période peuvent ne pas l'être. Avec la progression de la maladie, des signes de lésions cérébrales dyscirculatoires-dystrophiques apparaissent:

    • maux de tête;
    • étourdissements fréquents;
    • distraction;
    • «Bruit dans la tête»;
    • déficience de mémoire;
    • les troubles du sommeil
    • divers troubles mentaux.

    Dans les cas graves négligés, une personne devient handicapée, car elle ne peut absolument pas contrôler ses actions. De plus, la cause de cette condition n'est pas du tout l'hydrocéphalie, mais des processus atrophiques dans le cerveau.

    Les soins médicaux pour les patients ayant une substitution d'hydrocéphalie sont le traitement de la maladie sous-jacente et la correction des troubles circulatoires du cerveau. Les patients sont généralement prescrits:

    • Vasodilatateurs. Sélectionnez des médicaments qui agissent sélectivement sur les vaisseaux du cerveau..
    • Médicaments antihypertenseurs en cas de problèmes de tension artérielle.
    • Médicaments diurétiques en cas de signes d'augmentation de la pression intracrânienne.
    • Neuroprotecteurs. Ces médicaments protègent les tissus nerveux contre les effets nocifs et les destructions supplémentaires..
    • Médicaments psychotropes pour réduire la gravité des troubles mentaux.

    Les patients et leurs proches doivent comprendre qu'il est impossible de restaurer le tissu cérébral. Si des changements atrophiques se sont produits, il n'est plus possible de restaurer l'anatomie et la fonctionnalité normales de l'organe principal du système nerveux central. Mais ne désespérez pas, avec l'aide d'une thérapie moderne, le médecin peut améliorer l'état du patient et arrêter la progression de la maladie.

    Chez de nombreux patients, l'hydrocéphalie de remplacement demeure jusqu'à la fin de la vie. De plus, si les changements dans les tissus cérébraux ne sont pas critiques, les gens peuvent travailler et prendre soin d'eux-mêmes. L'essentiel dans de telles situations est d'empêcher une aggravation de l'évolution de la maladie sous-jacente: prendre des médicaments qui normalisent la pression artérielle, mener une vie saine, bien manger et être régulièrement examiné par un neurologue.

    Hydrocéphalie de remplacement mixte du cerveau

    Le liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien) circule dans les cavités de la moelle épinière et du cerveau, protégeant les méninges des dommages mécaniques et maintenant une pression intracrânienne optimale. Cependant, il y a parfois des interruptions dans son absorption ou sa synthèse. Ce phénomène est appelé hydropisie cérébrale ou hydrocéphalie et se manifeste par une accumulation excessive de liquide céphalorachidien dans les cavités cérébrales. Dans le contexte du développement de ce processus pathologique, la pression du patient augmente, à la suite de quoi la tête commence à faire mal, des vomissements apparaissent, etc. La pathologie est principalement divisée par l'emplacement de l'amas et le type de cours. Cependant, il existe des formes qui combinent plusieurs sous-espèces, par exemple une forme mixte d'hydrocéphalie cérébrale, mais ce n'est pas si facile à comprendre. Pour ce faire, vous devrez comprendre toutes les caractéristiques de cette maladie.

    Partager la pathologie sous une forme congénitale et acquise au fil du temps. Le premier type d'hydrocéphalie est souvent trouvé chez les nouveau-nés en raison d'une infection qui a été reçue pendant le développement fœtal. Une femme enceinte en tombe malade, puis la maladie pénètre à travers les vaisseaux du placenta dans le corps de l'enfant. Parfois, la cause de la perturbation de la circulation du liquide céphalo-rachidien est l'hypoxie fœtale (manque d'oxygène) ou une structure cérébrale anormale.

    La variété acquise de la maladie se manifeste principalement dans les premiers mois après la naissance. Parmi les principales causes, on peut distinguer les traumatismes crâniens, les pathologies vasculaires, les tumeurs et les kystes, les maladies infectieuses, par exemple la méningite, l'intoxication, etc. L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est également acquise et ses causes sont pratiquement identiques à celles des enfants. Cependant, dans leur cas, les traumatismes crâniens et les pathologies vasculaires sont des facteurs clés de développement.

    Ces facteurs peuvent entraîner une altération de l'écoulement du liquide céphalorachidien de l'espace ventriculaire (ventricules cérébraux). Dans des cas plus rares, ils affectent la synthèse excessive du liquide céphalorachidien, à la suite de quoi la taille du ventricule augmente et les tissus environnants sont comprimés.

    Types de pathologie

    L'hydrocéphalie est ouverte et fermée. Dans le premier cas, le problème est la synthèse excessive de liquide céphalo-rachidien ou se produit en raison de problèmes d'absorption. Dans le deuxième mode de réalisation, la défaillance est une conséquence de l'obstacle. Selon cette nuance, le traitement peut être radicalement différent. Vous pouvez identifier le formulaire en utilisant la recherche instrumentale.

    La pathologie est également divisée par la nature du remplissage des cavités du cerveau, à savoir:

    • Forme intérieure. Dans ce cas, une grande quantité de liquide céphalo-rachidien est localisée dans le système gastrique du cerveau;
    • Forme extérieure. Ce type se caractérise par l'accumulation de liquide dans l'espace sous-arachnoïdien, qui est une cavité entre les méninges molles et arachnoïdiennes;
    • Hydrocéphalie mixte du cerveau. Il se manifeste par une accumulation de liquide à la fois dans l'espace ventriculaire et dans la sous-arachnoïdienne.

    La forme externe de la pathologie est souvent une conséquence de l'atrophie des tissus cérébraux, elle est donc également appelée substitution, car le liquide céphalorachidien doit remplacer l'espace libéré afin de compenser. Certains experts n'assimilent pas du tout ce type de maladie à l'hydropisie cérébrale. Après tout, la principale cause d'atrophie réside dans les processus pathologiques tiers. Si l'espace interne et l'espace externe sont remplis, une hydrocéphalie de remplacement mixte du cerveau est diagnostiquée. L'essence du traitement sera de maintenir l'état général et d'arrêter les changements atrophiques, car la production et l'écoulement de liquide céphalorachidien sont normaux.

    La plupart des personnes âgées souffrent de ce type de pathologie et les facteurs suivants provoquent son développement:

    • Athérosclérose;
    • Ostéochondrose de la colonne cervicale;
    • Alcoolisme chronique;
    • Hypertension;
    • Dommages au cerveau dus à une blessure.

    Une hydrocéphalie mixte légère est parfois diagnostiquée. Il a un cours asymptomatique, qui peut durer de nombreuses années. Au fil du temps, la pathologie se manifeste en raison d'une violation du flux sanguin cérébral due à une diminution de l'intensité du mouvement sanguin. Souvent, des changements dans le cerveau sont détectés par hasard, lors de l'examen.

    Le traitement est effectué principalement à l'aide de médicaments vasodilatateurs et de diurétiques (diurétiques).

    Symptomatologie

    Si la forme de la pathologie est modérée, elle n'apparaît pas particulièrement. Dans le cas d'autres variétés de ce processus pathologique, les signes sont plus visibles. Parmi eux, on peut distinguer une pression intracrânienne élevée, en raison de laquelle le patient développe les symptômes suivants:

    • Nausée jusqu'au vomissement;
    • Somnolence constante;
    • Le développement de la stagnation du disque optique;
    • Déplacement des structures cérébrales;
    • Maux de tête sévères.

    Le signe le plus insidieux est la somnolence. Ils n'y prêtent pas beaucoup d'attention, mais ce symptôme se manifeste souvent avant l'apparition de symptômes neurologiques graves..

    La compression constante du tissu cérébral entraîne la mort des cellules nerveuses et l'aggravation de la condition humaine. Un mal de tête avec un type mixte d'hydrocéphalie se manifeste souvent après le réveil, ce qui indique une augmentation de la pression à l'intérieur du crâne pendant le sommeil. Si le patient a une forme mixte d'hydropisie asymétrique, la douleur éclate et capture toute la circonférence de la tête. Les vomissements surviennent principalement le matin presque immédiatement après le sommeil.

    L'hydropisie mixte du cerveau avec des changements atrophiques peut se produire comme suit:

    • Forts maux de tête;
    • Défauts d'élocution;
    • Attaques convulsives
    • Parésie (faiblesse) des membres;
    • Troubles de la mémoire, en particulier à court terme;
    • Comportement apathique.

    L'hydrocéphalie a un cours progressif, de sorte qu'au fur et à mesure que le patient se développe, l'activité mentale diminuera considérablement. Il peut cesser de mener indépendamment ses activités quotidiennes normales, par exemple se laver, manger, dormir, etc. Les actions d'une personne deviennent inadéquates, il faudra donc la surveiller constamment afin que le patient ne se fasse pas de mal à lui-même ou aux autres. Aux derniers stades de l'hydrocéphalie, l'incontinence urinaire se manifeste.

    Le cours de la thérapie et du diagnostic

    Après avoir identifié des signes d'hydrocéphalie, le patient doit immédiatement se rendre à un rendez-vous avec un neurologue pour subir un diagnostic. Dans le cas des nourrissons, ce diagnostic est assez simple en raison d'une circonférence de la tête anormalement accrue. Cependant, l'examen ne fera que montrer clairement que l'enfant est malade, mais ce n'est qu'avec l'aide de méthodes d'examen instrumentales que la cause du problème peut être identifiée:

    • Tomographie (calculée et résonance magnétique). Avec lui, vous pouvez découvrir la cause du processus pathologique et voir le foyer de l'accumulation de liquide céphalorachidien;
    • Cisternographie. Il est utilisé pour déterminer le type d'hydropisie..

    Pour déterminer la cause de l'accumulation de liquide céphalorachidien, le médecin traitant peut également utiliser une radiographie avec un produit de contraste et un examen neuropsychologique. Si le diagnostic est confirmé, un schéma thérapeutique sera établi en fonction du type de maladie.

    Vous pouvez traiter l'hydrocéphalie mixte de la manière suivante:

    • Traitement médical. Une telle thérapie convient principalement au soulagement de l'hydrocéphalie modérée et de remplacement. Dans d'autres cas, il est utilisé comme thérapie symptomatique. Habituellement, les médicaments comprennent des médicaments pour réduire la pression à l'intérieur du crâne et des diurétiques;
    • Chirurgie de pontage. Elle est nécessaire pour éliminer la cause de l'accumulation de liquide céphalorachidien, mais elle n'est pas réalisée avec une hydrocéphalie chronique, ainsi qu'en présence de processus inflammatoires, de problèmes de vision, etc. La chirurgie de pontage montre le meilleur effet lors du traitement d'une forme asymétrique. Pendant l'opération, le patient reçoit un drainage et l'excès de liquide céphalorachidien va dans d'autres cavités du corps. Habituellement, après l'intervention, l'état du patient se normalise rapidement, mais au fil du temps, il peut être nécessaire de répéter la procédure pour remplacer les composants, en particulier chez les enfants en raison de leur croissance;
    • Endoscopie Il est utilisé pour traiter l'hydropisie mixte, symétrique et de remplacement. Pendant l'opération, le médecin, à l'aide de micro-outils, élimine l'excès de liquide céphalorachidien et la cause de son accumulation, par exemple, les kystes ou l'enflure;
    • Ethnoscience. Le traitement avec ses recettes vous permet seulement d'arrêter légèrement les symptômes. Parmi la médecine traditionnelle, on distingue les herbes à effet diurétique (origan, persil), ainsi que la teinture d'alcool à la racine de calamus et de baies de genièvre;
    • Régime. L'hydrocéphalie est un processus pathologique extrêmement difficile, surtout s'il est de type mixte. C'est pourquoi il est important non seulement d'utiliser des médicaments, mais également d'élaborer le bon régime alimentaire. Une telle mesure est nécessaire pour normaliser l'équilibre eau-sel. Les experts recommandent d'éliminer complètement les aliments qui retiennent le liquide dans le corps et consomment plus de légumes et de fruits. Il est conseillé de ne cuisiner que pour un couple ou de manger des aliments bouillis.

    Un type mixte d'hydrocéphalie cérébrale est une anomalie pathologique grave, mais avec une détection rapide, elle peut être éliminée. Si cela n'est pas fait, la maladie progressera. En plus d'exacerber les symptômes neurologiques, le patient peut développer une démence (démence). Si le problème a affecté l'enfant, l'inaction est souvent fatale.

    Symptômes et traitement de l'hydrocéphalie chez l'adulte

    Beaucoup ont probablement entendu parler d'une maladie comme l'hydropisie cérébrale et, d'une manière scientifique, l'hydrocéphalie. La plupart des gens et même certains médecins pensent qu'une telle pathologie n'est caractéristique que de l'enfance. En effet, il est assez fréquent chez les nouveau-nés, mais les personnes après 18 ans sont sujettes à l'hydrocéphalie à un moindre, et parfois même plus. Elle peut être masquée sous différents diagnostics: sous forme d'encéphalopathie discirculatoire, de démence mixte, d'effets de traumatisme crânien ou d'accident vasculaire cérébral. Et seulement après un examen ciblé, il est possible de tirer une conclusion correcte, reconnaissant l'hydropisie du cerveau.

    informations générales

    Le liquide céphalorachidien ou le liquide céphalorachidien est contenu dans les ventricules du cerveau et du canal rachidien en une quantité de 125 à 150 ml. C'est une sorte de dérivé du plasma sanguin et remplit un certain nombre de fonctions importantes:

    1. Protège le cerveau des chocs et des chocs (absorption des chocs).
    2. Nourrit les tissus environnants (trophique).
    3. Participation au métabolisme eau-sel et protéines (équilibre osmotique et oncotique).
    4. Accumulation d'anticorps (défense immunitaire).
    5. Régulation de la circulation intracrânienne et cérébrospinale (hémocirculation).

    La liqueur est produite par le plexus vasculaire situé dans le latéral et au bas du quatrième ventricule du cerveau. À partir de ce dernier, par des ouvertures spéciales (Lyushka et Mazhandi), le liquide pénètre dans l'espace sous-arachnoïdien et s'accumule dans ses extensions (réservoirs). En lavant les hémisphères cérébraux, le liquide céphalorachidien est absorbé dans le système veineux par des granulations de pachyons et des cellules arachnoïdiennes. Le mouvement du liquide céphalorachidien dépend également du débit sanguin, de la respiration et des contractions musculaires..

    La liqueur est extrêmement importante pour le fonctionnement normal du système nerveux central, et sa quantité est limitée par des limites strictes.

    L'origine de l'hydrocéphalie cérébrale chez un adulte est quelque peu différente des mécanismes de l'hydropisie chez un enfant. Fondamentalement, il s'agit d'une violation de trois processus dans le circuit du liquide céphalorachidien:

    • Augmentation de la production (papillome vasculaire).
    • Blocage ou compression des voies (gonflement, thrombus, adhérences).
    • Absorption insuffisante (processus inflammatoire).

    Sur la base de ce qui précède, distinguer respectivement l'hydrocéphalie hypersécrétoire, occlusale (fermée) et désorptionnelle (ouverte). Ce sont les principaux facteurs de l'hydropisie acquise du cerveau. Auparavant, l'hydrocéphalie mixte était également distinguée lorsque l'expansion des ventricules et de l'espace sous-arachnoïdien était combinée à des processus atrophiques dans les structures environnantes. Cependant, maintenant, il n'est pas considéré comme une véritable hydropisie, car les mécanismes de formation, de circulation et d'absorption du liquide céphalorachidien ne sont pas rompus, et l'augmentation des cavités internes se produit en raison de l'amincissement du tissu cérébral.

    Grâce à l'expansion des capacités diagnostiques de la médecine moderne, il est devenu connu que l'hydrocéphalie peut accompagner presque toutes les maladies du système nerveux central. Dans de nombreux cas, cela devient une complication de la pathologie suivante:

    1. Maladies infectieuses et inflammatoires (méningite, encéphalite).
    2. Hémorragies intracrâniennes (hématomes post-traumatiques, ruptures d'anévrismes et malformations vasculaires).
    3. AVC (ischémique et hémorragique).
    4. Processus tumoraux.
    5. Encéphalopathies (toxiques, posthypoxiques, etc.).

    Par conséquent, un examen complet et opportun est extrêmement important pour les tactiques de traitement ultérieures. Et si des symptômes d'hydrocéphalie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    La cause de l'hydrocéphalie peut être cachée sur l'un des liens de la circulation du liquide céphalorachidien, provoquant une violation de la production, de l'excrétion ou de l'absorption du liquide céphalorachidien.

    Classification

    Le diagnostic d'hydrocéphalie se fait uniquement sur la base d'une classification clinique généralement acceptée. En plus des formes de pathologie déjà mentionnées, basées sur les caractéristiques du mécanisme de développement (pathogenèse), il est nécessaire de mentionner d'autres variétés d'hydropisie du cerveau. Selon le rythme de développement des adultes, cela se produit:

    • Aigu - décompensation pendant 3 jours.
    • Subaigu - se développe sur 1 mois.
    • Chronique - formé sur une période de 3 semaines à 6 mois.

    De plus, l'hydrocéphalie est divisée en groupes en fonction de la pression du liquide céphalorachidien: hyper-, normale- ou hypotensive. Ces caractéristiques sont importantes dans l'aspect clinique, car elles déterminent largement les symptômes de la pathologie.

    Le tableau clinique de l'hydrocéphalie est assez varié. La vitesse de manifestation et l'augmentation des symptômes dépendent de la gravité du processus pathologique dans le système nerveux central. Avec les formes occlusives d'hydrocéphalie cérébrale chez un adulte, les signes d'une augmentation de la pression intracrânienne sont en premier lieu:

    • Maux de tête.
    • Nausées Vomissements.
    • Congestion du fond d'œil.
    • Luxation des structures cérébrales.

    Les maux de tête éclatent dans la nature, principalement localisés dans la région frontotopariétale et combinés à une sensation de "pincement" des globes oculaires. Il s'intensifie le matin, ainsi qu'avec les flexions, la toux, les éternuements, les efforts.

    Avec une hydrocéphalie sévère, des signes de luxation des structures cérébrales sont observés. Il existe différents degrés de troubles de la conscience - de la somnolence au coma. Il existe des troubles oculomoteurs sous forme de nystagmus, de déplacement des pommes vers le bas et vers l'extérieur (symptôme du «soleil couchant»), de strabisme. Avec un hématome intracrânien du côté de la lésion, une expansion de la pupille (anisocorie) est notée. En cas de compression de la moelle épinière (coincement dans le grand foramen occipital), des troubles respiratoires et cardiovasculaires sont observés, pouvant entraîner la mort..

    L'hydrocéphalie aiguë chez l'adulte est associée non seulement à une perturbation du système nerveux central, mais également à un risque élevé pour la vie.

    La congestion chronique du liquide céphalo-rachidien, en particulier l'hydrocéphalie de remplacement du cerveau, a un tableau clinique fondamentalement différent. Les premiers symptômes apparaissent généralement un mois après un traumatisme ou une maladie neurologique (accident vasculaire cérébral, méningite, etc.) et augmentent progressivement. Les principales caractéristiques sont les troubles psycho-émotionnels, mentaux et de conduction, qui se manifestent par de telles conditions:

    • Démence.
    • Marche de l'apraxie - marche incertaine avec les jambes écartées.
    • Parésie et paralysie.
    • Incontinence urinaire.

    Tout d'abord, chez les patients, la somnolence diurne et l'insomnie nocturne prennent le dessus (le cycle «veille-sommeil» est rompu). Puis la mémoire de l'actualité s'aggrave progressivement, une personne devient indifférente, déprimée, répond les monosyllabes. Au fil du temps, les troubles intellectuels-ménagers sont exacerbés, entraînant l'incapacité de la vie sociale et des soins personnels.

    L'hydrocéphalie chronique chez l'adulte s'accompagne d'un complexe de troubles neuropsychiatriques se développant après une blessure ou une maladie du cerveau.

    Diagnostique

    Selon les résultats d'un examen médical, on ne peut que supposer une violation de la circulation du liquide céphalorachidien, car de tels symptômes peuvent se produire avec un large éventail de pathologies. Par conséquent, les patients doivent nécessairement subir un examen supplémentaire. Le programme de diagnostic de l'hydrocéphalie comprend des méthodes pour visualiser les structures internes du cerveau et déterminer les paramètres liquorodynamiques. Il s'agit notamment des études suivantes:

    1. Tomodensitométrie.
    2. Imagerie par résonance magnétique.
    3. Radiographie (cisternographie).
    4. Échoencéphalographie.
    5. Angiographie.
    6. Ponction vertébrale.

    Selon les résultats de l'examen, une consultation d'un neurologue et d'un neurochirurgien est nécessaire, ce qui indiquera la nécessité de certaines méthodes de traitement.

    L'hydrocéphalie cérébrale chez l'adulte est sujette à une correction en temps opportun. Plus les mesures de traitement sont effectuées tôt, plus le risque de complications neurologiques est faible et plus les chances de restauration complète des fonctions perdues sont élevées. Mais l'efficacité de certaines méthodes dépend du taux de montée des symptômes.

    Méthodes conservatrices

    Si le tableau clinique de l'hydrocéphalie n'est pas encore passé à un stade développé ou se caractérise par une augmentation progressive des symptômes (subaiguë ou chronique), des méthodes conservatrices peuvent être utilisées. Ils consistent en l'utilisation de médicaments qui contribuent à l'élimination de l'excès de liquide céphalorachidien, à la normalisation des processus vasculaires et à la nutrition des tissus nerveux. Pour cela, de tels médicaments sont utilisés:

    • Diurétiques (Diacarbe, Mannitol, Lasix).
    • Vasculaire (Actovegin).
    • Neurotrope (cérébrolysine, cortexine).
    • Venotonic (Detralex).

    En cas de pathologie aiguë, des mesures de soins intensifs sont souvent nécessaires, mais sans traitement chirurgical, leur efficacité reste assez faible. L'hydrocéphalie mixte du cerveau avec atrophie est également difficile à corriger. Malheureusement, vous n’avez pas à attendre une cure complète, mais vous pouvez toujours améliorer ou restaurer certaines fonctions.

    L'hydrocéphalie chronique ou subaiguë peut être traitée de façon conservatrice, dans laquelle l'état du patient est à un niveau satisfaisant..

    Dans les troubles sévères du liquide céphalorachidien, la chirurgie sera la seule issue pour le patient. Le traitement de l'hydrocéphalie consiste en une correction neurochirurgicale, souvent réalisée selon des indications vitales. Dans l'hydropisie aiguë, les ventricules du cerveau sont drainés en utilisant une chirurgie ouverte (trépanation) ou des techniques endoscopiques. Ces derniers sont les plus acceptables dans les conditions modernes, car ils se caractérisent par une faible morbidité et un faible risque de complications.

    Le traitement de l'hydrocéphalie chronique consiste en diverses opérations de shunt, dont l'essence consiste à assurer l'écoulement du liquide céphalorachidien dans d'autres cavités corporelles:

    • Oreillette droite.
    • Cavité abdominale.
    • Veine cave supérieure.
    • Grand réservoir.

    Les systèmes de dérivation se composent de deux cathéters (ventriculaire, périphérique) et d'une valve qui régule l'écoulement du liquide céphalorachidien. Cela vous permet de normaliser la pression dans les ventricules du cerveau et de protéger le patient des problèmes neurologiques à l'avenir. Le traitement chirurgical donne une efficacité de près de 100%, ce qui le distingue du conservateur. Les patients immédiatement après la chirurgie endoscopique connaissent une amélioration significative..

    Le problème de l'hydrocéphalie est répandu non seulement chez les enfants, mais aussi chez les patients adultes. Il existe de nombreuses raisons à cela, mais dans toutes les situations, vous devez consulter un médecin à temps. Après avoir effectué des manipulations diagnostiques, le médecin traitant recommandera les tactiques optimales nécessaires pour une récupération complète, une réadaptation sociale et professionnelle précoce.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite