Comment améliorer la circulation cérébrale?

Date de publication de l'article: 09.16.2018

Date de mise à jour de l'article: 31/05/2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

La violation ou l'aggravation de la circulation cérébrale est très dangereuse, car elle peut entraîner la mort progressive des neurones dans diverses parties de cet organe.

Les symptômes suivants peuvent signaler des problèmes de circulation et de circulation sanguine: faiblesse générale, étourdissements, somnolence et mauvais sommeil, froid dans les doigts des extrémités, troubles de la mémoire, souvent accompagnés de dépression.

À partir de cet article, vous apprendrez: comment améliorer la circulation sanguine dans le cerveau, quels médicaments vous devez boire et quelles procédures existent pour cela.

Dans la plupart des cas, les options de traitement suivantes sont prescrites pour cela:

  • Médicament. Sa fonction principale vise à détoxifier le corps, à réduire la préparation aux convulsions, à réguler le niveau de pression intracrânienne, à augmenter les processus métaboliques et l'écoulement sanguin dans les tissus cérébraux..
  • Récupération et développement. Comprend le massage, l'électrophorèse, l'alimentation, la gymnastique (y compris pour les nourrissons). La thérapie est effectuée pendant la période de récupération..

Examinons-les plus en détail..

Médicaments

Afin de rétablir la circulation sanguine, des médicaments des groupes suivants sont prescrits:

  • les agents antiplaquettaires et les anticoagulants (Curantil, aspirine, fraxiparine, Cavinton) réduisent le risque de caillots sanguins (caillots sanguins) et de vasoconstriction, améliorent la microcirculation et réduisent le risque d'accidents cérébraux;
  • nootropiques - médicaments dont l'efficacité est prouvée, améliorent l'apport sanguin aux vaisseaux sanguins, restaurent la mémoire et la vision, ainsi que la fonction cérébrale, après un AVC, ses dommages mécaniques. Les médicaments de ce groupe (notamment Piracetam, Cerebrolysin, Phenotropil, Picamilon, Mexidol, etc.) améliorent le métabolisme et augmentent la croissance et la différenciation au niveau des cellules cérébrales. Ces médicaments sont également prescrits pour le traitement de la démence sénile et la rééducation après un AVC;
  • les médicaments qui modifient la lumière des vaisseaux sanguins, affectant le système circulatoire. Dans ce cas, il y a une augmentation de l'afflux de nutriments vers les tissus cérébraux. Les pilules aux propriétés similaires comprennent: Cinnarizine, Vinpocetine, Nimodipine.

La nomination de médicaments pharmacologiques ne doit être effectuée que par un médecin. Chacune des classifications de médicaments énumérées a des contre-indications et des effets secondaires..

L'amélioration de la circulation sanguine du cerveau et des yeux sera plus efficace si des médicaments sous forme d'injections sont utilisés ou si des compte-gouttes sont placés. Avec cette administration, l'effet thérapeutique est plus rapide.

Suppléments et vitamines

Bien que les compléments alimentaires et les vitamines synthétiques ne s'appliquent pas aux médicaments prescrits sur un formulaire de prescription, ils sont indiqués pour une utilisation dans un traitement complexe. Voici une liste des plus populaires..

La L-carnitine est une substance biologiquement active, elle est présente dans divers environnements du corps. Il est prescrit comme complément alimentaire en combinaison avec d'autres médicaments, avec une encéphalopathie vasculaire d'étiologies diverses. L'effet se manifeste par une utilisation prolongée jusqu'à 1 mois.

L'Aescusan est l'un des compléments alimentaires utilisés pour prévenir la stagnation veineuse dans le cerveau. Il tonifie les veines, ce qui encourage le pompage du sang de certaines parties du cerveau vers d'autres. La stase du sang veineux et artériel contribue au développement de l'hypoxie et de l'ischémie.

Les compléments alimentaires Ginkoum, Bilobil - contiennent des extraits de plantes médicinales. Avec leur aide, le tonus vasculaire s'améliore, la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins diminue. Les médicaments sont prescrits pour améliorer l'activité cérébrale, la mémoire. Ils contribuent également à la restauration des mécanismes adaptatifs en agissant sur des récepteurs spécifiques. Il est important de considérer que l'effet thérapeutique ne se produit pas immédiatement, ils doivent donc être pris pendant une longue période. Chez les patients âgés présentant des modifications vasculaires sévères, l'utilisation de compléments alimentaires n'est pas toujours justifiée.

Un bon apport sanguin aux cellules du cerveau est important non seulement pour les adultes. Chaque jour, les enfants apprennent quelque chose de nouveau, découvrent le monde qui les entoure. Cela nécessite beaucoup d'énergie, de concentration et de mémoire..

Pour les enfants et les adolescents, afin d'augmenter la circulation sanguine du cerveau, des vitamines PP sont prescrites. La niacine (vitamine PP) a un effet vasodilatateur prononcé. Grâce à son effet, l'élasticité de la paroi vasculaire est préservée, les petits vaisseaux se dilatent, mais cela n'affecte pas la lumière des gros vaisseaux. L'effet de la vitamine est accru si elle fait partie d'un complément alimentaire avec du silicium et du sélénium. Une composition similaire contient Enduracin, Nikoshpan.

Malgré l'innocuité apparente, ces médicaments doivent être utilisés avec prudence, car un surdosage est lourd de manifestations d'effets indésirables.

Massage pour l'ostéochondrose cervicale

Souvent, selon les médecins, la cause d'une perturbation de l'apport sanguin au cerveau est l'ostéochondrose cervicale. Les artères le long de la colonne vertébrale sont serrées par des disques intervertébraux et des muscles spasmodiques modifiés pathologiquement.

Les patients éprouvent des étourdissements, des troubles de la mémoire. Le massage d'acupuncture de la tête, du dos et du col aidera à changer la situation et à redresser la colonne vertébrale. Le masseur agit sur les points biologiquement actifs du corps, détend les muscles, élimine leurs spasmes.

Si vous n'avez pas la possibilité d'utiliser les services d'un massothérapeute, alors en utilisant ce schéma, vous pouvez vous faire un simple auto-massage du cou et de la tête. La circulation sanguine peut être améliorée en frottant les lobes d'oreille, les fossettes au-dessus de la lèvre supérieure et des tempes. Une condition importante de l'effet thérapeutique est la mise en œuvre d'approches de massage au moins 8 à 10 fois.

Peigner les cheveux avec des huiles aromatiques aidera également à réguler le fonctionnement des vaisseaux sanguins et à améliorer la circulation cérébrale. Il apaisera vos nerfs et vous procurera un sommeil de bonne qualité..

Les bébés souffrant de problèmes circulatoires reçoivent également un massage. Il a un effet global sur le corps de l'enfant. Sous l'influence du massage chez les nourrissons, le flux sanguin et le drainage lymphatique du corps sont accélérés, les processus métaboliques s'améliorent, l'excrétion des produits métaboliques est accélérée.

Exercice et yoga

L'amélioration de la mémoire chez les personnes présentant une altération de la circulation sanguine périphérique et centrale peut se produire grâce à la thérapie par l'exercice (kinésithérapie), les exercices peuvent être effectués à la maison.

L'effet de la gymnastique ressemble au massage, seuls les muscles ne sont pas malaxés par le massothérapeute, mais le patient lui-même pendant l'exercice.

Il existe un autre exercice élémentaire pour la colonne cervicale, qui peut être effectué indépendamment à la maison et au travail - tourner la tête dans le sens horaire et antihoraire plusieurs fois. Avec lui, vous pouvez maintenir le tonus musculaire, soulager les tensions, éliminer les spasmes, activer et établir la circulation sanguine dans le cerveau.

Il existe différentes formes d'effets physiques actifs sur la colonne cervicale. Récemment, le yoga a été populaire. Asanas accompagnés d'exercices de respiration.

La technique des exercices peut être trouvée en regardant cette vidéo:

Les femmes et les hommes peuvent améliorer leur bien-être général et fournir de l'oxygène aux tissus, renforcer leur immunité et des exercices sportifs utilisant le système Niche vous aideront. Ce n'est pas seulement une charge, mais un ensemble de règles pour un mode de vie sain. Vous pouvez effectuer la formation à tout âge, même les personnes âgées peuvent faire face à l'activité physique.

Exercices respiratoires

Une mauvaise respiration contribue à un accident vasculaire cérébral. Il existe différents systèmes (Strelnikova, Buteyko, qigong) qui peuvent être utilisés pour se débarrasser de ce problème. Cette gymnastique convient bien à ceux qui souffrent de dystonie végétovasculaire (VVD), car la méditation aidera non seulement à s'étirer, mais aussi à soulager les tensions, à donner du repos aux muscles, aux yeux et au système nerveux central.

Voici un exemple de quelques exercices simples mais efficaces:

  • asseyez-vous, détendez-vous, respirez lentement et profondément par le nez. Retenez votre souffle pendant quelques secondes et expirez par la bouche, tandis que la lèvre doit être tirée dans un espace étroit. Après cela, n'inspirez pas immédiatement. La respiration doit être maintenue pendant 1 à 3 secondes. Un exercice similaire doit être répété jusqu'à 10 fois;
  • prendre une position debout, les jambes jointes. En vous levant sur les chaussettes, vous devez prendre une respiration lente et profonde. Il vaut mieux expirer à nouveau par la bouche, en descendant jusqu'aux pieds, et écarter les bras sur les côtés. Après quelques secondes, reprenez votre position précédente. Effectuez jusqu'à 5 fois;
  • non moins utile sera de respirer par la narine gauche. Une inhalation se fait à travers elle, puis la respiration est retardée, et l'expiration doit se faire par la narine droite. Effectuez jusqu'à 10 fois.

Une telle gymnastique active la circulation sanguine, empêchant les changements sclérotiques.

Remèdes populaires

Certaines herbes et préparations à base de plantes peuvent être bues sur la recommandation d'un spécialiste comme traitement d'appoint pour éliminer le ralentissement du flux sanguin.

La liste des plantes médicinales qui aideront à faire face à cette pathologie:

  1. Fleurs d'aubépine avec l'ajout de feuilles de pervenche. La recette du mélange fini est la suivante: les feuilles doivent être finement hachées et prises à raison de 5 g, y ajouter un demi-litre d'eau bouillante et faire bouillir 3 minutes. Après quelques heures, le bouillon est prêt à l'emploi. Prendre un verre doit être de 50 ml à jeun. La durée d'administration est de 2 à 4 semaines. L'outil régule l'hémodynamique du cerveau.
  2. La chélandine peut être prise non seulement comme traitement des maladies de la peau et des muqueuses. Il est également utilisé activement après un AVC ischémique, c'est-à-dire lorsqu'un accident vasculaire cérébral s'est produit. Pour préparer la composition, vous avez besoin de 20 g d'herbe séchée, qui doit être remplie de 200 ml d'eau bouillante. Après un quart d'heure, la solution doit être filtrée. Le traitement recommandé est de trois semaines. Prendre 20 ml (cuillère à soupe) 2-3 fois par jour. Il est important de respecter la posologie..
  3. Le mélange préparé à partir de raifort, de miel et de canneberges a des propriétés bénéfiques spéciales. Les composants sont pris dans le rapport suivant - 150 g, 350 g et 500 g, respectivement. Chaque ingrédient est moulu (raifort avec une râpe fine) et fouetté avec un mélangeur. Après cela, la composition est versée dans des récipients en verre et stockée dans un endroit frais. Il doit être consommé dans une cuillère à soupe avec de la nourriture. L'utilisation à long terme de ce médicament a un effet renforçant sur la paroi vasculaire, stabilise la circulation sanguine et augmente également la résistance immunitaire.
  4. La valériane a un léger effet sédatif. La réduction de l'excitabilité du système nerveux soulage et prévient les spasmes vasculaires. La valériane peut être prise sous forme d'infusion ou de teinture, la dernière forme posologique est vendue prête à l'emploi en pharmacie. La perfusion peut être préparée indépendamment. Pour ce faire, 25 mg de racines séchées doivent être versés avec de l'eau bouillante. Après 10 heures, la composition est prête. Il est recommandé de le boire dans une cuillère à soupe jusqu'à 3 fois par jour. La teinture d'alcool peut non seulement être consommée sous forme de quelques gouttes dans un demi-verre d'eau, mais aussi inhalée avant le coucher.
  5. Pommes de pin. Ils doivent être utilisés lorsqu'ils sont encore verts. Pour les préparer, 10 pièces sont nécessaires. Ils doivent d'abord être lavés, puis hachés et remplis d'une composition contenant de l'alcool (vodka, alcool) dans un volume d'un demi-litre. Ensuite, ce mélange doit être perfusé pendant 2 semaines. Le produit fini est ajouté une cuillère à café dans un verre de thé. Le cours thérapeutique dure 2 semaines. Après une pause d'un mois, le traitement peut être répété.

Aliments et alimentation sains

L'une des raisons de la mauvaise alimentation sanguine peut être des lésions organiques des vaisseaux qui alimentent le cerveau. Le niveau de substances grasses - le cholestérol - augmente dans le sang, qui s'accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins, formant des taches lipidiques. Cela entraîne des crampes, des caillots sanguins et de l'athérosclérose..

Une bonne nutrition est d'une grande importance dans la lutte contre le cholestérol et la prévention des maladies cérébrovasculaires. Avec son aide, il est possible de normaliser la composition biochimique du sang (sucre, cholestérol), ce qui affecte la santé des parois vasculaires. La composition de certains produits comprend une gamme de composants utiles pour améliorer l'état des vaisseaux sanguins..

Sous leur influence, le flux sanguin augmente, les propriétés rhéologiques des changements sanguins, les vaisseaux sanguins sont nettoyés:

  1. Les fruits de mer doivent être inclus dans le menu d'une personne qui veut avoir des vaisseaux et un cœur sains. Dans sa composition, le poisson marin contient des protéines facilement digestibles, de l'iode et de l'acide oméga 3. Le dernier composant est utile pour la membrane cellulaire. Les antioxydants prolongent la jeunesse du cerveau, empêchent la destruction de ses cellules. Une fois par semaine, un des jours, vous pouvez organiser une journée "poisson". C'est suffisant pour reconstituer le corps avec les composants nécessaires.
  2. L'avoine est la reine de toutes les céréales. Il est inclus dans le menu où le respect du régime doux pour le tube digestif est requis. De plus, la farine d'avoine est bonne pour les vaisseaux sanguins, et tout cela grâce à sa composition. Il contient: protéines végétales, vitamines, minéraux. La consommation régulière de bouillie d'avoine empêchera diverses pathologies vasculaires.
  3. Les tomates, en plus de contenir un ensemble de substances utiles sous forme de minéraux et de vitamines, comprennent un composant qui a une valeur spéciale - c'est le lycopène. Sous son influence, les radicaux libres sont détruits, le niveau de «mauvais» cholestérol dans le sang est nettement réduit, le risque de caillots sanguins est réduit, les parois des vaisseaux sanguins deviennent plus fortes, plus élastiques. Un bon bonus de manger des tomates est de réduire le risque de cancer. La tomate ne peut en remplacer que du jus fraîchement préparé. Le lycopène ne change pas ses propriétés pendant le traitement thermique des tomates, elles restent donc utiles après la mise en conserve.
  4. L'ail contient de nombreuses substances bénéfiques. Le sélénium et l'allicine sont particulièrement intéressants. Ces composants améliorent les propriétés rhéologiques du sang et de sa composition, dissolvent les couches mineures de cholestérol et empêchent leur formation ultérieure. L'utilisation quotidienne d'une gousse d'ail par jour aide à rétablir une circulation normale.
  5. Le chou de toutes les variétés contient des polyphénols dans différents rapports, qui «nettoient» les vaisseaux, stimulent le flux sanguin, améliorant le flux sanguin, grâce auquel le rythme cardiaque se normalise.
  6. La salade et les légumes verts contiennent suffisamment de vitamine C, qui est un antioxydant. La circulation sanguine dans les vaisseaux de différents diamètres et dans le cortex frontal est également stimulée par les huiles essentielles et le calcium. Il est souhaitable que les légumes verts (y compris la laitue) soient présents quotidiennement dans l'alimentation.
  7. L'huile végétale naturelle non raffinée (une avec une odeur) est l'un des produits nécessaires pour maintenir la santé des vaisseaux du cerveau. Il contient des acides gras qui affectent le métabolisme du cholestérol. Le risque de formation de plaque vasculaire est réduit, la perméabilité vasculaire et la composition sanguine sont améliorées. L'huile pressée à froid est particulièrement utile. Il reste des substances intactes utiles pour les membranes cellulaires des vaisseaux du cerveau.
  8. Les noix contiennent des acides gras essentiels, ainsi que des oméga-3 et oméga-6. Ajoute de la valeur au produit et aux protéines végétales. La consommation régulière de plusieurs grains de noix aidera à normaliser le métabolisme du cholestérol, à améliorer la rhéologie sanguine, à augmenter le tonus des cellules cérébrales, ainsi que son activité. Il est utile de manger des noix avec du miel, s'il n'y a pas de contre-indications.

Les personnes prédisposées à l'hypercholestérolémie doivent vivre selon des règles strictes: suivre un régime pauvre en graisses animales, surveiller constamment la tension artérielle. L'arrêt de l'alcool et du tabagisme réduit le risque d'AVC de 2 fois, donc les mauvaises habitudes doivent être complètement éliminées de votre vie. Vous devez dormir au moins 6-8 heures par jour, tandis que vous devez suivre le régime: allez vous coucher et levez-vous en même temps. Il est également recommandé que les patients subissent un examen électrocardiographique, passent des tests sanguins et urinaires généraux, des tests sanguins pour le sucre et les lipides.

Sans aucun doute, les éléments d'un mode de vie sain, des médicaments et des aliments diététiques affecteront positivement les vaisseaux sanguins du cerveau. Si toutes les règles et astuces décrites sont respectées, le patient pourra guérir complètement la maladie et vivre pendant de nombreuses années..

N'oubliez pas qu'avant de vous lancer dans des activités de bien-être, vous devez consulter un médecin.

Maladie vasculaire du cerveau. Tout peut commencer par un mal de tête

Candidat en sciences médicales L. MANVELOV, docteur en sciences médicales A. KADYKOV.

Pour le fonctionnement normal du cerveau, une grande quantité d'énergie est requise. Les nutriments et l'oxygène sont livrés aux cellules du tissu nerveux par la circulation sanguine. La nature a pris soin de créer un degré élevé de fiabilité de l'approvisionnement en sang du cerveau. Il est assuré par quatre artères du tronc puissantes: deux carotides et deux vertébrales. À la base du cerveau, les branches de ces vaisseaux forment un cercle vicieux appelé Willisian d'après le médecin et anatomiste anglais du XVIIe siècle Thomas Willis, qui l'a décrit pour la première fois. Pour cette raison, le manque d'approvisionnement en sang dans l'un des principaux vaisseaux est compensé par d'autres. Il arrive également que même avec de graves troubles de la circulation sanguine dans trois des quatre vaisseaux principaux, une personne ne se plaint que d'une légère détérioration du bien-être - les capacités compensatoires du cerveau sont si grandes. Génial, mais malheureusement pas illimité. L'homme parvient à "saper" ces mécanismes de compensation parfaits créés par la nature. Tout commence par les plaintes les plus courantes de maux de tête, d'étourdissements, de perte de mémoire et de fatigue. Après un certain temps, le patient révèle des symptômes neurologiques plus graves, indiquant de multiples lésions cérébrales. La raison en est l'insuffisance cérébrovasculaire chronique, ou «encéphalopathie discirculatoire». Ce terme a été proposé en 1971 par des scientifiques russes bien connus travaillant à l'Institut de recherche en neurologie de l'Académie russe des sciences médicales, académicien de l'Académie russe des sciences médicales E.V. Schmidt et candidat des sciences médicales G.A.Maksudov, et cela signifie des changements dans le cerveau associés à une circulation sanguine altérée.

L'hypertension artérielle et l'athérosclérose sont les principales causes de l'apparition et du développement de l'encéphalopathie discirculatoire..

La maladie hypertensive affecte plus de 40% de la population adulte de la Russie. Hommes et femmes malades, personnes âgées et jeunes. Dans 5% des cas seulement, la cause de l'hypertension est compréhensible. Il peut s'agir d'une insuffisance rénale, de troubles endocriniens, d'athérosclérose et de certaines autres maladies. Dans 95% des cas, la cause de l'hypertension reste incertaine, c'est pourquoi elle est appelée essentielle (littéralement - en fait l'hypertension). Avec l'hypertension, les parois des vaisseaux deviennent plus denses, un rétrécissement local (sténose) et une tortuosité se forment. Tout cela entraîne des troubles circulatoires, y compris l'apport sanguin au cerveau. Parfois, il s'agit d'occlusion - la fermeture complète de la lumière du vaisseau.

Contrairement à l'hypertension, la cause de l'athérosclérose est connue - c'est une violation du métabolisme lipidique. Chez les patients atteints d'athérosclérose dans le sang, le niveau de substances grasses augmente - cholestérol, lipoprotéines de basse densité, triglycérides, qui précipitent sur les parois des vaisseaux sanguins, formant des taches lipidiques. Ensuite, les taches se transforment en plaques dites. En raison du dépôt de sels de calcium, les plaques se condensent et finissent par rétrécir ou même fermer la lumière des vaisseaux. Ensuite, ils commencent à se désintégrer, leurs particules - les emboles pénètrent dans la circulation sanguine et obstruent parfois d'autres petits et gros vaisseaux.

L'ostéochondrose contribue parfois au développement de l'encéphalopathie discirculatoire, car dans cette maladie, en raison de la déformation des disques intervertébraux, les artères vertébrales alimentant le cerveau en sang peuvent être bloquées.

Les troubles circulatoires entraînent la mort progressive des neurones dans diverses parties du cerveau et le patient présente des symptômes neurologiques. Pour l'encéphalopathie discirculatoire, les troubles de la personnalité émotionnelle sont les plus caractéristiques. Au début de la maladie, des conditions asthéniques sont notées: faiblesse générale, irritabilité, mauvais sommeil. L'asthénie s'accompagne souvent de dépression. Peu à peu, des traits de personnalité douloureux comme l'égocentrisme, l'excitation sans cause qui se produit périodiquement, qui peuvent être prononcés et se manifester par un comportement inapproprié, commencent à apparaître. Avec le développement ultérieur de la maladie, la réactivité émotionnelle diminue et se transforme progressivement en émoussement et en apathie.

Une fois qu'elle a commencé, la maladie progresse régulièrement, bien qu'il puisse y avoir une forte détérioration périodique (évolution paroxystique) et des périodes de lente augmentation des symptômes de la maladie..

N'oubliez pas que l'encéphalopathie discirculatoire augmente le risque de nombreuses maladies graves du cerveau et, surtout, des accidents vasculaires cérébraux (troubles circulatoires aigus du cerveau) (Manvelov A., Ph.D. en sciences médicales; Kadykov A., docteur en sciences médicales. L'AVC est un problème social et médical // Science et vie 2002, n ° 5.). En Russie, les accidents vasculaires cérébraux sont enregistrés dans plus de 400 000 personnes par an. Parmi ceux-ci, 35% meurent au cours des trois premières semaines de la maladie et seulement la moitié des patients dépassent la limite annuelle. La possibilité d'apparition de crises d'épilepsie dans le contexte de développer une encéphalopathie discirculatoire ne doit pas être exclue.

TYPES D'INSUFFISANCE CHRONIQUE DE L'ALIMENTATION CÉRÉBRALE

Il existe trois principaux types d'accidents vasculaires cérébraux..

Dans la maladie de Binswanger, en raison de l'épaississement des parois et du rétrécissement de la lumière des petites artères, des dommages diffus aux structures internes du cerveau, la soi-disant substance blanche, se produisent. De multiples petits foyers de lésions sont des zones de neurones morts. Les patients ont une violation des fluctuations circadiennes (quotidiennes) de la pression: la nuit, elle chute trop fortement ou, au contraire, augmente, bien que la pression la nuit devrait légèrement diminuer. L'un des principaux symptômes de la maladie est la perturbation du sommeil. Le patient s'endort mal ou dort avec des réveils fréquents. D'autres symptômes typiques sont la lente progression des troubles de la mémoire et de l'intelligence, jusqu'à la démence (démence); augmentation des troubles de la marche, des troubles de la miction et des selles. On sait que la maladie de Binswanger peut dépasser même à un âge relativement jeune - jusqu'à 35 ans.

Pour un autre type d'encéphalopathie discirculatoire - les conditions dites de multi-infarctus - de multiples petites crises cardiaques dans le cerveau (micro-AVC) sont caractéristiques. Cela signifie que dans une certaine zone du cerveau due au colmatage du vaisseau, une nécrose du tissu nerveux se produit. Dans ce cas, les structures cérébrales superficielles (matière grise) et profondes (matière blanche) sont affectées.

La principale raison du développement de conditions d'infarctus multiples est le rétrécissement et le durcissement des artères intracérébrales dans l'hypertension artérielle. Une autre cause fréquente est la maladie cardiaque, accompagnée de fibrillation auriculaire. Chez ces patients, des caillots sanguins se forment dans les cavités du cœur - des caillots sanguins, qui peuvent obstruer les vaisseaux qui fournissent le sang au cerveau. La coagulation sanguine contribue également aux caillots sanguins. Une autre cause de conditions d'infarctus multiples est une lésion athéroscléreuse des artères intracérébrales..

L'encéphalopathie discirculatoire se développe également avec des dommages aux artères principales (carotides et vertébrales), qui ne sont pas à l'intérieur du cerveau, mais fournissent le flux sanguin vers le cerveau. Les lésions peuvent avoir une nature et des causes différentes - thrombose, sténose, courbures et excès d'étiologies diverses.

Il existe trois stades d'encéphalopathie discirculatoire. La durée de chacun d'eux peut être différente. Tout dépend du degré d'hypertension ou d'athérosclérose, du mode de vie, des habitudes, de l'hérédité, des maladies concomitantes, etc. Au stade initial de la maladie, les gens se plaignent souvent de maux de tête, d'étourdissements, de bruit dans la tête, de perte de mémoire (non professionnelle) et de performances. Les patients sont distraits, irritables, en larmes, leur humeur est souvent déprimée. Ils ont généralement du mal à passer d'une activité à une autre..

Au stade suivant de la maladie, les troubles de la mémoire, y compris professionnels, progressent. Le cercle des intérêts se rétrécit, la viscosité de la pensée apparaît (en se concentrant sur un problème), l'inexpérience, l'intellect souffre, un changement de personnalité se produit. Ces patients se caractérisent par une somnolence diurne et un mauvais sommeil nocturne. Les symptômes neurologiques s'intensifient, les mouvements ralentissent, la coordination est altérée, de légers troubles de la parole apparaissent, chancelants lors de la marche, les performances sont considérablement réduites.

Au dernier stade de la maladie, des changements bruts dans le tissu cérébral rendent les symptômes neurologiques encore plus prononcés, les troubles mentaux s'intensifient jusqu'à la démence (démence). Les patients perdent complètement leur capacité de travailler, cessent de reconnaître leurs proches, commettent des actions inappropriées, peuvent être perdus lorsqu'ils se promènent.

L'examen de la grande majorité des patients atteints d'encéphalopathie dyscirculatoire révèle des maladies caractéristiques ou des caractéristiques et habitudes physiologiques. Ces facteurs de risque comprennent:

- hypertension artérielle (pression artérielle de 140/90 mm RT. Art. et plus);

- maladie cardiaque (maladie coronarienne, rhumatisme articulaire aigu, troubles du rythme cardiaque, etc.);

- en surpoids;

- mode de vie sédentaire;

- hypercholestérolémie (cholestérol total supérieur à 6,2 mmol / l);

- surmenage neuropsychique prolongé et fréquent (stress);

- hérédité alourdie pour les maladies cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde ou hypertension artérielle chez les proches parents);

Chez les hommes dont l'encéphalopathie discirculatoire progresse rapidement, ils ont généralement des antécédents de surmenage psycho-émotionnel, un mode de vie sédentaire, un abus d'alcool, un manque de traitement régulier et la présence de deux ou plusieurs maladies concomitantes. Chez les femmes, en plus de ces facteurs, le surpoids est souvent associé à une évolution défavorable de la maladie..

Si les patients souffrant d'hypertension artérielle et d'athérosclérose (ou des représentants d'autres groupes à risque) se plaignent de maux de tête, d'étourdissements, de baisse des performances, de troubles de la mémoire, le stade initial de l'encéphalopathie discirculatoire peut être suspecté. Les patients présentant de tels symptômes doivent tout d'abord surveiller constamment la pression artérielle, subir un examen électrocardiographique, passer des tests sanguins et urinaires généraux, des tests sanguins pour le sucre et les lipides. La recherche psychologique, à l'aide de laquelle l'état de la mémoire, de l'intelligence, de l'attention et de la parole est évalué, n'interfère pas..

Même de petits changements non spécifiques dans l'électrocardiogramme peuvent être annonciateurs de maladies cardiovasculaires, se manifestant par une altération de la circulation cérébrale. Soit dit en passant, les électrocardiogrammes ou échocardiogrammes normaux n'excluent pas la présence d'une maladie, car les changements ne peuvent être perceptibles qu'au moment de l'ischémie myocardique (anémie) ou d'une attaque d'angine de poitrine. Des informations importantes sont fournies par un électrocardiogramme pris pendant l'exercice. La surveillance quotidienne du cœur révèle également des anomalies.

Les informations sur l'état du fond (paroi postérieure de l'œil), dont les cellules sont directement connectées aux neurones cérébraux, sont importantes pour poser un diagnostic. Les changements dans les vaisseaux et les cellules nerveuses du fond nous permettent de juger des violations de la structure du tissu cérébral. Chez les patients atteints d'encéphalopathie dyscirculatoire, l'audition est souvent réduite, le réflexe de déglutition et l'odorat sont perturbés. Par conséquent, pour poser un diagnostic, une étude otoneurologique est nécessaire pour identifier les troubles de l'appareil vestibulaire, les perceptions auditives, olfactives et gustatives.

Des informations utiles fournissent une étude des propriétés rhéologiques du sang - sa fluidité. L'hématocrite, le rapport entre le volume de globules rouges et le volume de plasma, est considéré comme le principal facteur influençant les propriétés liquides du sang et le degré de saturation en oxygène. Son augmentation contribue à une augmentation de la viscosité du sang et à une mauvaise circulation sanguine. Il existe un lien direct entre l'hématocrite élevé et l'infarctus cérébral.

Après avoir effectué des études préliminaires, le patient est généralement envoyé pour un examen aux rayons X des vaisseaux du cerveau - angiographie. Les médecins considèrent l'angiographie comme «l'étalon-or» avec lequel ils comparent les résultats d'autres méthodes de recherche. Après l'introduction d'un agent de contraste spécial, des images radiographiques des vaisseaux cérébraux sont obtenues. L'angiographie fournit des informations sur la durée et la séquence de remplissage des vaisseaux sanguins, sur les voies de circulation sanguine "de dérivation" formées pendant le blocage ou le rétrécissement des vaisseaux sanguins du cerveau. Les résultats de l'étude sont importants pour décider de la faisabilité de la chirurgie.

L'électroencéphalographie est une méthode de recherche cérébrale ancienne et très courante basée sur l'enregistrement de ses potentiels électriques. Les changements dans l'encéphalogramme indiquent des changements organiques dans le tissu cérébral, par conséquent, au stade initial de la maladie, l'encéphalographie encéphalopathie discirculatoire peut ne révéler aucune violation.

Une véritable révolution dans la recherche sur le cerveau a été l'émergence de la tomodensitométrie, qui combine les réalisations de la radiographie et des méthodes informatiques de traitement des données. Avec son aide, vous pouvez obtenir des données non indirectes, mais directes sur les structures cérébrales et leurs changements. La méthode permet de déterminer l'emplacement et la taille des foyers de lésions cérébrales et leur nature.

Récemment, des méthodes de résonance magnétique ont été utilisées pour diagnostiquer les troubles circulatoires dans le cerveau: résonance magnétique nucléaire, imagerie par résonance magnétique et angiographie par résonance magnétique. La résonance magnétique nucléaire fournit des informations sur les propriétés physicochimiques des structures cérébrales, de sorte que les tissus sains peuvent être distingués des tissus altérés. L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'obtenir des images du cerveau, de déterminer l'emplacement, la taille, la forme et le nombre de foyers, d'étudier le flux sanguin cérébral. L'angiographie par résonance magnétique est une modification de l'imagerie par résonance magnétique. Avec son aide, vous pouvez explorer le passage et le "calibre" des artères et veines extracrâniennes et intracrâniennes.

À l'heure actuelle, des méthodes très informatives pour obtenir des images tridimensionnelles des structures cérébrales ont été créées et sont utilisées avec succès: tomographie par émission monophotonique et tomographie par émission de positons.

Les méthodes d'échographie sont largement utilisées pour examiner les patients non seulement à l'hôpital, mais aussi en ambulatoire: dopplerographie et écho-tomographie, balayage duplex et dopplerographie transcrânienne. L'échographie Doppler est utilisée pour détecter les lésions des artères carotides et vertébrales. Il permet d'obtenir des informations sur le profil de la circulation sanguine dans les vaisseaux. Avec la numérisation recto verso, le contraste des couleurs des flux permet de distinguer plus clairement les objets en mouvement (sang) et immobiles (parois des vaisseaux). Les principales lésions vasculaires détectées par dopplerographie transcrânienne sont les blocages, les sténoses, les spasmes et les anévrismes. Les informations les plus complètes sur l'état du système vasculaire du cerveau peuvent être obtenues en comparant les données de différentes méthodes d'échographie. Récemment, une nouvelle méthode de diagnostic par ultrasons est apparue - l'échographie transcrânienne avec codage Doppler couleur. Avec lui, vous pouvez "voir" la structure du cerveau à travers les os du crâne.

TRAITEMENT DE L'ENCÉPHALOPATHIE DISCIRCULATOIRE

Les médecins connaissent depuis longtemps la soi-disant loi des moitiés, basée sur les résultats de grandes études épidémiologiques. Son essence est que la moitié des patients ne connaissent pas leur maladie et de ceux qui le savent, la moitié ne sont pas traités. Parmi ceux qui sont traités, la moitié prennent le médicament de façon irrégulière, c'est-à-dire qu'ils sont traités de manière inefficace. Par conséquent, seulement environ 12% des patients reçoivent un traitement. Un tableau aussi déprimant se développe parce que, comme l'écrivain français François de Larochefoucault l'a dit, «nous manquons de caractère pour suivre consciencieusement l'ordre de la raison».

Pendant ce temps, on sait que l'hypertension artérielle et l'encéphalopathie discirculatoire qui en résulte répondent assez bien au traitement. Menés à la fois dans notre pays et à l'étranger, les programmes de recherche pour lutter contre l'hypertension artérielle ont montré qu'avec leur aide, il est possible de réduire l'incidence des AVC de 45 à 50% en cinq ans. Si le programme anti-hypertension a fonctionné à l'échelle de l'ensemble des soins de santé en Russie, alors en cinq ans, il aurait été possible de sauver la vie de plus de deux millions de personnes décédées d'un AVC. Et cela ne compte pas la perte de patients atteints d'autres lésions du cerveau, du cœur, des reins, des yeux et d'autres organes causées par l'hypertension.

Selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et de la Société internationale d'hypertension, sa thérapie devrait être basée sur deux principes:

1. Pour réduire la possibilité d'effets secondaires, un médicament antihypertenseur est prescrit à des doses minimales et avec une diminution insuffisante de la pression artérielle, la dose est augmentée.

2. Pour obtenir l'effet maximum, des combinaisons de médicaments sont utilisées (une faible dose de l'autre est ajoutée à une petite dose de l'un).

Les patients atteints d'encéphalopathie discirculatoire au milieu d'une hypertension sévère ne devraient pas chercher à abaisser la tension artérielle à la normale (en dessous de 140/90 mm Hg), car cela peut entraîner une mauvaise alimentation en sang du cerveau; il suffit de le réduire de 10 à 15% par rapport au niveau initial.

En plus du traitement médicamenteux pour les patients hypertendus, il est nécessaire de suivre des règles simples: limiter l'utilisation de sel (jusqu'à 5 grammes par jour - 1 /2 cuillère à café); pendant longtemps, presque pour la vie, prenez des agents antiplaquettaires (médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins); prendre des vitamines et des complexes vitaminiques contenant de l'acide ascorbique (vitamine C), de la pyridoxine (vitamine B6) et d'acide nicotinique (vitamine PP).

Avec l'encéphalopathie discirculatoire liée à l'athérosclérose, le traitement a ses propres caractéristiques et implique un régime hypocalorique (jusqu'à 2600-2700 kcal par jour) avec restriction des graisses animales. Avec des niveaux persistants de cholestérol sanguin total (supérieur à 6,2 mmol / L), durant au moins six mois dans un contexte de régime strict, des médicaments qui abaissent le cholestérol (statines) sont prescrits.

Pour prévenir la progression des états multi-infarctus du cerveau, une thérapie antiplaquettaire et anticoagulante combinée est utilisée. Les anticoagulants (médicaments qui réduisent la coagulation sanguine) sont sélectionnés en fonction des indicateurs de coagulabilité et de prothrombine du sang et il est recommandé de les prendre pratiquement à vie. Dans ce cas, il est nécessaire de contrôler le niveau de prothrombine sanguine une fois toutes les deux semaines. Les patients prenant des anticoagulants doivent signaler tout signe de saignement au médecin..

En plus du traitement visant à éliminer les causes de l'encéphalopathie discirculatoire, les patients se voient prescrire un traitement symptomatique visant à réduire la gravité des symptômes. Pour prévenir les troubles de la mémoire et une diminution de l'intelligence, des agents sont utilisés pour améliorer le métabolisme dans le cerveau. En cas de troubles moteurs, la gymnastique thérapeutique, le massage et d'autres méthodes de thérapie de rééducation sont recommandés. En cas d'étourdissements, des médicaments vasculaires et des médicaments qui affectent le système nerveux autonome sont prescrits.

Souvent, l'encéphalopathie dyscirculatoire se manifeste sous la forme d'un syndrome asthéno-dépressif. Avec ses symptômes, les médecins prescrivent une psychothérapie, une assistance psychologique, une pharmacothérapie: antidépresseurs, sédatifs. Mais tout d'abord, il faut veiller à créer une atmosphère accueillante dans la famille et au travail. Après tout, un autre médecin éminent du Moyen Âge, Paracelsus, a noté: "Le meilleur remède contre les maladies est la bonne humeur".

Chez les patients présentant un rétrécissement brut des gros vaisseaux de la tête (plus de 70%), la question de l'intervention chirurgicale est résolue. Cela signifie trois types d'opérations: stenting (élargissement de la lumière du vaisseau à l'aide d'un cadre spécial - un stent), reconstruction du système vasculaire (connexion de différents vaisseaux ensemble, formation de branches) ou retrait d'une partie du vaisseau et remplacement de celui-ci par une prothèse.

Pour la prévention de l'encéphalopathie discirculatoire, un mode de vie sain n'a pas d'importance: respect d'un régime de travail, régime avec restriction de sel, liquide (jusqu'à 1-1,2 litres par jour), produits contenant des graisses animales (viandes grasses, foie, crème sure, beurre), œufs, etc.) et la malbouffe. Les aliments riches en calories, en plus des graisses, comprennent l'alcool et les confiseries. Il est bon que les légumes et les fruits prédominent dans l'alimentation. Vous devez manger au moins quatre fois par jour, en répartissant les aliments par teneur en calories comme suit: petit-déjeuner avant le travail - 30%, déjeuner - 20%, déjeuner - 40%, dîner - 10%. Le souper est recommandé au plus tard deux heures avant le coucher. L'intervalle entre le dîner et le petit-déjeuner ne doit pas dépasser dix heures.

Les patients doivent surveiller leur poids, mais il doit être réduit progressivement. Chez une personne menant un mode de vie sédentaire, les coûts énergétiques s'élèvent en moyenne à 2000-2500 kcal par jour. Si une femme réduit la teneur en calories des aliments à 1200-1500 kcal et un homme à 1500-1800 kcal, alors en une semaine, ils perdront 0,5-1 kg. Ce taux de perte de poids est considéré comme optimal. Un bon effet préventif donne une augmentation de l'activité physique. L'entraînement augmente la résistance du système cardiovasculaire à l'effort physique, ce qui se traduit par une diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. En conséquence, l'humeur s'améliore, la confiance en soi apparaît, la dépression, les peurs, les maux de tête, les étourdissements, les troubles du sommeil diminuent, voire disparaissent. Les patients deviennent physiquement plus forts, plus durables. Une amélioration significative est notée lors de la conduite des cours 3 à 4 fois par semaine pendant 30 à 45 minutes. Cependant, même après de courtes séances d'entraînement (15-20 minutes), le patient devient meilleur.

La physiothérapie doit être effectuée régulièrement, avec une augmentation progressive de la charge. L'intensité des exercices est calculée à l'aide d'un indicateur de la fréquence cardiaque maximale (de 220 soustraire l'âge du patient en années). Pour les patients ayant un mode de vie sédentaire et ne souffrant pas de maladie coronarienne, choisissez l'intensité de l'exercice physique à laquelle la fréquence cardiaque est de 60 à 75% du maximum. Bien sûr, avant de commencer à pratiquer la physiothérapie, vous devez absolument consulter un médecin.

Les patients aux stades I et II de l'encéphalopathie discirculatoire reçoivent un traitement de recours au sanatorium. Il vaut mieux que ce soit un sanatorium de type cardiovasculaire dans un climat familier.

L'encéphalopathie discirculatoire diagnostiquée en temps opportun et un traitement complexe correctement sélectionné prolongent une vie active et pleine.

Les auteurs remercient le personnel de l'Institut de recherche en neurologie de l'Académie russe des sciences médicales R. N. Konovalov, M. A. Kravchenko, A. V. Kadykov pour leur aide dans l'illustration de l'article.

Alimentation en sang de la tête

Dans des conditions physiologiques, chaque 100 g de tissu cérébral au repos en 1 min reçoit 55 58 ml de sang et consomme 3 5 ml d'oxygène. Autrement dit, pour le cerveau, dont la masse chez un adulte ne représente que 2% du poids corporel, 750 à 850 ml de sang, près de 20% de tout l'oxygène et environ la même quantité de glucose sont délivrés en 1 min. Un apport constant d'oxygène et de glucose est nécessaire pour maintenir le substrat énergétique du cerveau, le fonctionnement normal des neurones et maintenir leur fonction intégrative.

Le cerveau est alimenté en sang par deux artères principales appariées de la tête - la carotide interne et la vertébrale. Les deux tiers de l'apport sanguin au cerveau sont les artères carotides internes et un tiers des vertébrés. Les premiers forment le système carotidien, les seconds vertébro-basilaires. Les artères carotides internes sont des branches de l'artère carotide commune (Fig.98). Ils pénètrent dans la cavité crânienne par l'ouverture interne du canal carotidien de l'os temporal, pénètrent dans le sinus caverneux (sinus cavernosus), où ils forment un coude en forme de S. Cette partie de l'artère carotide interne est appelée siphon ou partie caverneuse. Ensuite, il «perfore» la dure-mère, après quoi la première branche s'en éloigne - l'artère ophtalmique qui, avec le nerf optique, pénètre dans l'orbite par le canal optique. Les artères villeuses conjonctives et antérieures s'étendent également à partir de l'artère carotide interne. Latéralement à l'intersection des nerfs optiques, l'artère carotide interne est divisée en deux branches terminales: les artères cérébrales antérieure et moyenne. L'artère cérébrale antérieure fournit du sang à l'avant du lobe frontal et à la surface intérieure de l'hémisphère, l'artère cérébrale moyenne - une partie importante du cortex des lobes frontaux, pariétaux et temporaux, des noyaux sous-corticaux et de la plupart de la capsule interne.

Schéma de l'apport sanguin au cerveau: 1 - artère de connexion antérieure; 2 - artère cérébrale postérieure; 3 - artère cérébelleuse supérieure; 4 - l'artère sous-clavière droite; 5 - tronc brachiocephalic; 6 - aorte; 7 - l'artère sous-clavière gauche; 8 - artère carotide commune; 9 - artère carotide externe; 10 - artère carotide interne; 11 - artère vertébrale; 12 - artère de connexion arrière; 13 - artère cérébrale moyenne; 14 - artère cérébrale antérieureLe système des vaisseaux cérébraux avec les anastomoses les plus importantes: I - aorte; 2 - tronc brachiocephalic; 3 - artère sous-clavière; 4 - artère carotide commune; 5 - artère carotide interne; 6 - artère carotide externe; 7 - artères vertébrales; 8 - l'artère principale; 9 - artère cérébrale antérieure; 10 - artère cérébrale moyenne; II - artère cérébrale postérieure; 12 - artère de connexion avant; 13 - artère conjonctive postérieure; 14 - artère oculaire; 15 - l'artère centrale de la rétine; 16 - artère externe de la mâchoire

Les artères vertébrales s'étendent de l'artère sous-clavière. Ils pénètrent dans le crâne par les ouvertures des processus transverses des vertèbres CI-CVI et pénètrent dans sa cavité par le foramen occipital. Dans la région du tronc cérébral (pont), les deux artères vertébrales fusionnent en un seul tronc spinal - l'artère principale (basilaire), qui est divisée en deux artères cérébrales postérieures. Ils alimentent en sang le mésencéphale, le pont, le cervelet et les lobes occipitaux des hémisphères cérébraux. De plus, deux artères vertébrales (antérieure et postérieure) et l'artère cérébelleuse inférieure postérieure s'écartent de l'artère vertébrale.

L'artère de connexion antérieure relie les artères cérébrales antérieures et l'artère de connexion postérieure relie les artères cérébrales moyenne et postérieure. À la suite de la connexion des vaisseaux des pools carotidien et vertébral-basilaire sur la surface inférieure des hémisphères cérébraux, un système fermé se forme - le cercle artériel (willis) du cerveau.

Il existe quatre niveaux d'apport sanguin artériel collatéral au cerveau. C'est le système du cercle artériel (willis) du cerveau, le système d'anastomoses à la surface et à l'intérieur du cerveau - à travers le réseau capillaire entre les branches des artères cérébrales antérieures, moyennes et postérieures, le niveau extracrânien des anastomoses - entre les branches des vaisseaux extra et intracrâniens de la tête (Fig.99).

L'apport sanguin collatéral au cerveau joue un rôle important dans la compensation des troubles circulatoires en cas de blocage dans l'une des artères cérébrales. Dans le même temps, de nombreuses anastomoses entre différents bassins vasculaires peuvent également jouer un rôle négatif par rapport au cerveau lui-même. Un exemple de ceci est le syndrome de vol cérébral (syndrome de vol).

Il convient également de noter qu'il n'y a pas d'anastomoses dans la région sous-corticale, donc, lorsque l'une des artères est endommagée, des changements irréversibles dans le tissu cérébral se produisent dans la zone de son approvisionnement en sang.

Les vaisseaux du cerveau, selon leurs fonctions, sont divisés en plusieurs groupes.

Les vaisseaux principaux ou régionaux sont les artères carotides et vertébrales internes de la section extracrânienne, ainsi que les vaisseaux du cercle artériel. Leur objectif principal est la régulation de la circulation cérébrale en présence de changements de la pression artérielle systémique (TA).

Les artères du pia mater (parasites) sont des vaisseaux avec une fonction nutritionnelle prononcée. La taille de leur lumière dépend des besoins métaboliques du tissu cérébral. Le principal régulateur du tonus de ces vaisseaux est le produit du métabolisme du tissu cérébral, en particulier le monoxyde de carbone, sous l'influence duquel les vaisseaux du cerveau se dilatent.

Les artères et capillaires intracérébraux, qui assurent directement l'une des principales fonctions du système cardiovasculaire, l'échange entre le sang et le tissu cérébral, sont des «vaisseaux d'échange».

Le système veineux remplit principalement une fonction de drainage. Il se caractérise par une capacité beaucoup plus grande par rapport au système artériel. Par conséquent, les veines cérébrales sont également appelées «vaisseaux capacitifs». Ils ne restent pas un élément passif du système vasculaire du cerveau, mais participent à la régulation de la circulation cérébrale.

À travers les veines superficielles et profondes du cerveau des plexus vasculaires et des parties profondes du cerveau, le sang veineux s'écoule dans le rectum (via la grosse veine cérébrale) et d'autres sinus veineux de la dure-mère. Le sang coule des sinus dans les veines jugulaires internes, puis dans les veines brachio-céphaliques et dans la veine cave supérieure.

Apport sanguin au cerveau

Le cerveau est alimenté en sang par deux puissants systèmes vasculaires - les artères carotides et vertébrales internes. Le premier vascularise presque tout le cortex cérébral et les divisions antéropostérieures des nœuds sous-corticaux, le second - le tronc, le cervelet, le cortex du lobe occipital du cerveau et partiellement - les nœuds sous-corticaux. Sur la base du cerveau par anastomoses (art communicans anterior et postérieur), ces deux systèmes sont interconnectés dans l'anneau vasculaire - le cercle artériel du cerveau (le soi-disant cercle Willis).

Les artères carotides internes, traversant le sinus caverneux, sont divisées en deux grandes branches - les artères cérébrales antérieure et moyenne.

L'artère cérébrale antérieure (a. Cerebri anterior) alimente les parties avant, basale et interne du lobe frontal, les sections avant et centrale du corps calleux, ainsi que les nœuds sous-corticaux - la tête du corps caudé.

Les branches perforantes (profondes) de l'artère cérébrale moyenne (a. Cerebri media) vascularisent une partie importante du tubercule optique, de la capsule interne, des ganglions sous-corticaux.

Dans la zone de vascularisation des branches perforantes, les hémorragies cérébrales surviennent le plus souvent (l'une de ces branches, a. Lenticulostriate, était appelée «A. haemorrhagica serebri» par l'une des branches). Après le départ des branches perforantes, l'artère cérébrale moyenne pénètre dans le sillon latéral (sylvien), où les vaisseaux en partent, fournissant la majeure partie de la surface externe des hémisphères cérébraux.

Les artères vertébrales (aa. Vertébrales) passent dans un canal spécial des vertèbres cervicales, puis perforent les membranes dures et arachnoïdiennes et se rejoignent au bord postérieur du pont cérébral pour former l'artère principale (a. Basilaris). Les branches des vertébrés et les artères principales alimentent le tronc cérébral, le cervelet et le lobe occipital du cerveau.

L'artère cérébelleuse inférieure arrière (a. Cerebelli postérieure inférieure) s'écarte des artères vertébrales, alimentant principalement les divisions latérales supérieures de la moelle oblongue - les corps en forme de corde, le noyau de la racine descendante du nerf trijumeau (sensibilité de surface), le double noyau du nerf vague et des nerfs glossopharyngés (fonction motrice), le nerf vestibulaire ainsi que le cervelet postérieur.

Deux autres artères cérébelleuses - le milieu et le haut (aa. Cerebelli media et supérieur) partent de l'artère principale et alimentent respectivement les parties moyenne et supérieure du cervelet. Au bord avant du pont cérébral, l'artère principale est divisée en deux branches - les artères cérébrales postérieures (aa. Cerebri posteriores), qui fournissent les surfaces médiale et ventrale des lobes occipitaux et temporaux, et partiellement la surface externe des lobes occipitaux. De plus, les branches de l'artère cérébrale postérieure participent à l'apport sanguin à l'intérieur postérieur du tubercule optique, au pédicule postérieur de la capsule interne, au plexus choroïde du troisième ventricule, à la partie postérieure du corps calleux, aux monticules inférieurs et supérieurs et au pédoncule. Dans l'approvisionnement en sang des noyaux basaux, de la capsule interne et des plexus vasculaires des ventricules, en outre, une autre branche de l'artère carotide interne - l'artère villeuse antérieure (a. Chorioidea anterior).

En plus du cercle artériel du cerveau, de nombreuses anastomoses existent entre les bassins des artères carotide, vertébrale et sous-clavière, ainsi qu'entre les branches des artères cérébrales antérieure et moyenne, moyenne et postérieure, antérieure et postérieure. Les anastomoses sont un mécanisme protecteur qui protège le cerveau de l'hypoxie circulatoire. En raison du blocage de l'un des gros vaisseaux (sous-clavière, carotide, vertébrale, artères principales, etc.), le sang circule dans la zone ischémique affectée à partir d'un autre vaisseau à travers des anastomoses. De plus, une insuffisance circulatoire peut parfois se développer dans la zone d'où le sang est "prélevé" (syndrome STEAL, phénomène de vol, circulation sanguine rétrograde). Il existe 5 variantes principales du syndrome STEAL: 1) sous-clavière, 2) carotide-carotide, 3) vertébrale-carotide, 4) carotide-vertébrale, 5) entre les vaisseaux du cortex cérébral. Le syndrome STEAL sous-clavier le plus courant. Le flux sanguin se développe de l'artère vertébrale vers la sous-clavière distale jusqu'au site de blocage de la partie initiale de l'artère sous-clavière. La maladie est asymptomatique ou s'accompagne d'une insuffisance vertébro-basilaire..

Les vaisseaux du cerveau sont entourés d'espaces revasculaires (Virchow-Robin), qui, étant connectés à l'espace sous-arachnoïdien, sont des canaux de liquide cérébrospinal intracérébral, c'est-à-dire qu'ils assument la fonction de vaisseaux lymphatiques absents dans le cerveau.

La particularité de la structure des petits vaisseaux du cerveau est que les capillaires sont privés de la capacité de se contracter, et les précapillaires et les postcapillaires sont également activement impliqués dans les processus de transudation et d'absorption..

La sortie de sang du cerveau est réalisée par un système de veines superficielles et internes (profondes). Par le biais de veines superficielles, le sang est prélevé dans le cortex et le pia mater. Des formations sous-corticales et des ventricules du cerveau, le sang circule à travers le système des veines internes dans la grande veine cérébrale (veine de Galen). Les veines superficielles et profondes se jettent dans les sinus veineux (sinus), formés par la duplication de la dure-mère. La construction suffisamment rigide des sinus les protège de toute compression et garantit ainsi une sortie sans entrave du sang veineux du cerveau. Il y a un total de 21 sinus. Les plus grands d'entre eux: sinus sagittalis supérieur et inférieur, sinus rectus, sinus transversus, sinus petrosus supérieur et inférieur, sinus cavernosus.

De tous ces sinus, le sang coule dans la veine jugulaire principale puis dans la veine cave supérieure (v. Cava superior).

Une caractéristique importante des veines du cerveau est l'abondance d'anastomoses et l'absence de valves, ce qui crée des conditions favorables à une sortie de sang sans entrave de la cavité crânienne fermée.

Un article sur le thème de l'apport sanguin au cerveau

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite