Arythmie sinusale du cœur - qu'est-ce que c'est. Raisons, diagnostic et traitement

Dans l'article, nous considérons qu'il s'agit d'une arythmie sinusale du cœur.

L'activité cardiaque chez les personnes est normalement caractérisée par la continuité et le rythme. Dans le cas où des changements organiques se sont produits dans le myocarde ou un effet externe a été exercé sur le cœur, un dysfonctionnement du rythme se produit. En raison de la structure complexe de cet organe, divers troubles du rythme peuvent être observés: la tachycardie et la bradycardie sont distinguées, qui selon la localisation sont auriculaires, ventriculaires et nodulaires. Divers facteurs sont impliqués dans la survenue d'une pathologie. La manifestation clinique de la maladie se distingue par sa dynamique de développement et sa gravité. Pour comprendre ce qu'est une arythmie sinusale dangereuse, il est nécessaire de comprendre les causes de sa formation et quels symptômes cette condition pathologique se manifeste. Après cela, les médecins effectuent une correction médicale compétente.

Arythmie sinusale du cœur - qu'est-ce que c'est?

Une telle arythmie est un trouble du rythme cardiaque associé à un changement dans le travail du nœud sinusal. Le système cardiaque conducteur se compose de composants complexes, à savoir des fibres, des nœuds et divers faisceaux. Le leader est le nœud sino-auriculaire situé dans l'oreillette droite. Des impulsions sont envoyées de celui-ci au nœud ventriculaire auriculaire. Après que le signal a traversé les ventricules.

Tout dysfonctionnement de la fréquence ou de la séquence des battements cardiaques des cavités cardiaques est appelé arythmie. Dans ce cas, le taux de passage des impulsions électriques à travers les tissus musculaires du cœur peut changer, ce qui permet aux médecins de distinguer:

  • Le rythme sinusal standard, dans lequel la fréquence cardiaque chez l'adulte est de soixante à quatre-vingt-dix battements par minute.
  • Le type accéléré, contre lequel la fréquence cardiaque chez les patients adultes est de cent battements par minute et plus.
  • Type de ralenti dans lequel un adulte a une fréquence cardiaque de cinquante battements par minute ou moins.

Tous les patients ne savent pas exactement ce que c'est. Selon la classification, l'arythmie sinusale du cœur est déterminée sous la forme d'une violation de l'automatisme, caractérisée par une origine nomotopique, c'est-à-dire que le nœud sinusal agit comme un stimulateur cardiaque. Cela a un effet sur les symptômes plus légers par rapport au syndrome de faiblesse des ganglions. Les facteurs prédisposants ont une valeur importante dans l'intensité des manifestations de la pathologie. Avec les bonnes tactiques de traitement, la pathologie donne très rarement une complication grave. Que signifie l'arythmie sinusale du cœur et comment se manifeste-t-elle?

Symptômes développementaux

Fondamentalement, cette maladie se manifeste comme une forme respiratoire, caractéristique des enfants, des jeunes et des adolescents. Les patients sont souvent caractérisés par une sensibilité accrue, et en même temps, une excitabilité et une perception intense. Ainsi, ce qui suit est caractéristique d'une condition pathologique:

  • Insuffisance du rythme cardiaque peu fréquente.
  • L'apparition d'inconfort et de douleur dans la poitrine.
  • L'apparition d'un rythme cardiaque ou, inversement, d'un cœur qui coule.
  • La présence d'excitation et d'anxiété.

De plus, une manifestation végétovasculaire est notée sous la forme de transpiration, de rougeur ou de blanchiment de la peau des mains, du visage et des taches rouges ainsi que des tremblements dans les membres peuvent être notés sur la poitrine. Dans des exemples complexes, les patients subissent des attaques du type d'une attaque de panique, lorsque l'anxiété augmente, la peur de la mort survient et commence simplement à manquer d'air. Les palpitations fréquentes de nombreux patients sont particulièrement mal tolérées.

Dans le premier cas, le cerveau est mal alimenté en sang, ce qui provoque des étourdissements avec des semi-évanouissements et des évanouissements. Avec un rythme cardiaque rapide, l'irritabilité avec des formes de fatigue. Dans les deux cas, la capacité de travail diminue, à cet égard, il ne faut pas permettre le développement de la pathologie à ce stade. Parlons maintenant des causes et établissons quels facteurs contribuent à la formation d'une arythmie sinusale grave du cœur. Les raisons du développement de la maladie seront examinées plus avant..

Les causes

Comme d'autres pathologies du cœur, l'arythmie sinusale se produit chez les personnes en raison de facteurs externes et internes. Une explication claire de la cause vous permet de prescrire un traitement efficace et d'organiser ensuite la prévention correcte de la maladie. Les maladies cardiaques dans la plupart des cas sont observées chez les personnes après cinquante à soixante ans. Les principales causes d'arythmie sinusale comprennent:

  • La présence de processus infectieux affectant le myocarde du cœur. Il peut s'agir d'une endocardite et d'une myocardite, passant dans le tissu musculaire du cœur..
  • La survenue de cardiomyopathies, accompagnée d'une violation de la structure du myocarde, et avec elle de cicatrices ou de prolifération des tissus conjonctifs, remplaçant progressivement les fibres musculaires.
  • La présence d'une maladie coronarienne, en particulier l'infarctus du myocarde, en cas d'échec de l'automatisme du cœur. La cardiosclérose post-infarctus est également incluse..
  • Malformations cardiaques qui modifient la structure cardiaque normale, à la suite de quoi les chambres sont étirées, épaissies et l'automatisme d'un organe important est altéré ainsi que l'excitabilité et la conduction des impulsions.

Les malformations cardiaques sont considérées à la fois acquises et congénitales. La première se développe souvent à l'âge adulte, et les congénitales sont déterminées chez les nourrissons, à cet égard, une pathologie cardiaque similaire en combinaison avec une arythmie sinusale peut être observée même chez les très jeunes enfants. Ensuite, nous parlerons de la façon dont l'arythmie sinusale du cœur se produit chez les adultes et les enfants.

Manifestations de la maladie chez l'adulte

La propagation d'une telle pathologie est ambiguë. Il se rencontre sous deux formes: sous forme d'arythmie respiratoire sinusale et de sinus respiratoire.

La première est considérée comme une pathologie, car elle se développe principalement chez l'adulte et très souvent chez les personnes âgées. L'arythmie cardiaque sinusale chez l'adulte est caractérisée par des manifestations caractéristiques cliniques. En fonction de son évolution, une défaillance du rythme constant et une défaillance périodique sont distinguées, ce qui se produit de temps en temps chez les patients adultes.

Chez les enfants

L'arythmie cardiaque sinusale chez un enfant est considérée comme un trouble fonctionnel, qui se rencontre principalement chez les jeunes enfants et les jeunes.

Chez les nouveau-nés, cette maladie est généralement associée à une gestose pendant la grossesse, un accouchement précoce et une pathologie hypoxique du système nerveux. Entre autres choses, la présence de dommages organiques aux tissus musculaires d'un organe joue un rôle dans le développement de troubles du rythme. Les parents peuvent remarquer des sautes d'humeur et une fatigue rapide chez un enfant qui peut souffrir d'un essoufflement grave lors de l'allaitement.

Chez un enfant plus âgé, l'arythmie sinusale du cœur survient le plus souvent par le type respiratoire. Dans certains cas, on note une forme non respiratoire, qui peut se manifester par une faiblesse, la pâleur est fixe, les exercices physiques deviennent difficiles à réaliser. Un enfant peut souvent se plaindre de douleurs cardiaques et d'interruption de son activité.

Dans la plupart des situations, le pronostic de la maladie est favorable, mais beaucoup peut dépendre des processus pathologiques sous-jacents. Dans le cas où, par exemple, il s'agit d'un défaut congénital ou acquis, alors plus tôt son traitement sera commencé, l'arythmie sera moins prononcée. Il en va de même pour les autres facteurs externes et cardiaques..

Tout type d'arythmie, y compris la forme asymptomatique, doit être surveillé par un cardiologue; pour cela, le patient doit subir tous les examens à temps et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Diagnostique

Les premières manifestations de la maladie sont déterminées lors d'un rendez-vous chez le médecin. Un examen externe peut indiquer la présence d'une pâleur de la peau et d'une cyanose du triangle nasolabial. Dans le cadre de l'écoute, ils écoutent le mauvais rythme. Les calculs de fréquence cardiaque indiquent une augmentation ou, inversement, un ralentissement du rythme, ce qui est négligeable par rapport à la fibrillation ou au scintillement.

Les méthodes de diagnostic de base pour déterminer les arythmies sont l'électrocardiographie et la surveillance Holter, qui contrôle l'électrocardiogramme et la pression artérielle. Lors du diagnostic, il est important de distinguer la forme non respiratoire de l'arythmie sinusale du type respiratoire sinusal. Pour cela, un rythme cardiaque est enregistré, et s'il n'est pas associé à la phase respiratoire, cela signifie que nous parlons d'une forme de pathologie sinusale. Les principaux signes ECG de tous les types de cette maladie comprennent:

  • Avant les complexes QRS, l'onde P est déterminée, ce qui indique un rythme sinusal.
  • Les intervalles RR entre eux peuvent différer d'au moins dix pour cent, ce qui indique une activité cardiaque anormale.
  • Taux de contraction augmenté, diminué ou normal.

Les méthodes de diagnostic supplémentaires sont des options de recherche en laboratoire et en même temps instrumentales. Avec cette maladie, ils aident à clarifier l'évolution de la maladie: permanente ou transitoire. Pour cela, des tests d'urine, biochimie sanguine, échographie, cœur et échocardiographie sont prescrits. Selon les spécificités de la maladie sous-jacente, les médecins peuvent effectuer une angiographie coronaire (pour la maladie coronarienne) ou une radiographie pulmonaire (en cas d'insuffisance cardiaque).

Comment traiter l'arythmie sinusale?

Traitement de pathologie

En règle générale, le traitement de cette maladie comprend plusieurs des étapes clés suivantes:

  • Les patients cardiologiques doivent reconsidérer leur mode de vie habituel et, selon les recommandations médicales, le corriger. Dans le cas où l'insuffisance cardiaque est déterminée, il est nécessaire de limiter la consommation de sel et d'eau. En prévenant la surcharge cardiaque, la probabilité de développer des arythmies peut être considérablement réduite. En présence d'une maladie ischémique, la préférence devrait être donnée aux aliments faibles en gras et de préférence non frits si possible. La graisse végétale devrait remplacer la graisse animale. Une bonne alimentation contribue à réduire le développement de l'artériosclérose des artères, ce qui contribue au développement de l'ischémie myocardique.
  • Le traitement médicamenteux de l'arythmie sinusale du cœur doit viser la maladie sous-jacente, ainsi que la réduction de la manifestation de l'arythmie. Par exemple, la pathologie anémique est corrigée avec des préparations contenant du fer sous la forme d'un sorbifère. Un indicateur critique de l'hémoglobine est augmenté par l'administration intraveineuse d'agents appropriés ou de sang total. La thyréotoxicose est corrigée avec des médicaments appropriés, qui réduisent la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang. L'empoisonnement, ainsi que la fièvre et l'intoxication, devraient également être soumis à un traitement opportun, en règle générale, à l'introduction de médicaments complétant le volume de goutte à goutte, qui affecteront favorablement l'activité du cœur. Comment traiter l'arythmie sinusale, le médecin vous dira.
  • La thérapie chirurgicale n'est effectuée que dans les cas extrêmes, lorsque l'effet médicinal n'aide pas le patient. Ainsi, l'élimination des ganglions thyroïdiens vous permet de réduire la concentration d'hormones dans le sang et de normaliser le travail du cœur. Les malformations cardiaques graves nécessitent une cardioplastie. Avec une bradycardie prolongée et résistante aux médicaments, l'installation d'un stimulateur cardiaque est prescrite. Afin de rétablir une circulation coronaire saine, les médecins effectuent un pontage aortocoronarien..

Comment traiter l'arythmie sinusale avec des médicaments?

Les préparatifs

Dans le traitement de l'arythmie sinusale, divers schémas et combinaisons de médicaments sont utilisés. Les catégories de médicaments suivantes sont considérées comme les plus courantes:

  • L'utilisation d'inhibiteurs de l'ECA. Ils inhibent l'enzyme de conversion de l'angiotensine. Ces médicaments sont recommandés pour tous les patients souffrant d'hypertension et d'activité cardiaque insuffisante. Selon l'indication, le «lisinopril» ou le médicament «Prestarium» (5 milligrammes par jour) peuvent être prescrits. En outre, les médecins prescrivent souvent dans de tels cas "Valz" (en moyenne 60 grammes) ou "Lorista" (50 milligrammes par jour).
  • L'utilisation de bêta-bloquants est indiquée pour la tachycardie, lorsque le patient a un rythme cardiaque fréquent. Certains médicaments peuvent considérablement réduire la pression artérielle, ils sont donc prescrits avec prudence. En règle générale, utilisez "Egilok" à 25 grammes par jour et "Coronal" à 5 milligrammes le matin.
  • L'utilisation de diurétiques est efficace dans le traitement de l'insuffisance cardiaque causée par une cardiosclérose ou une myocardite. Le plus souvent utilisé dans le traitement de "l'Indapamide" à 2 milligrammes ou de Veroshpiron "à 35 milligrammes par jour.

Prévention de cette pathologie

Beaucoup se demandent s'il est possible d'éviter le développement de cette maladie. Tout est possible si vous prenez bien soin de votre santé.

Les mesures préventives sont efficaces en cas d'arythmie épisodique sinusale. Ces mesures contribuent également à réduire la probabilité de saisies. Donc, vous devez suivre ces recommandations:

  • Essayez d'être à l'extérieur plus.
  • Vous ne pouvez pas abandonner l'activité physique, mais vous devez effectuer des exercices réalisables.
  • En l'absence de contre-indications, vous devez vous engager dans la marche, et en plus, la natation.
  • Il est important d'éviter les surmenages psycho-émotionnels.
  • Vous avez besoin de repos en temps opportun et d'une nuit de sommeil pendant au moins huit heures (particulièrement vrai pour les enfants).

Qu'est-ce qu'une arythmie sinusale dangereuse du cœur?

Quelle est cette maladie dangereuse??

L'arythmie physiologique, en règle générale, ne constitue pas une menace pour la santé humaine. Chez les personnes jeunes, le pronostic est généralement favorable. Dans le cas d'autres types de maladie, le scénario du développement ultérieur de la pathologie est déterminé par la nature de la maladie sous-jacente. Cette maladie est à risque d'arrêt cardiaque soudain, d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque, d'insuffisance organique, de troubles circulatoires, de thromboembolie et de coma.

Ce qui indique la présence d'une maladie chez un adolescent?

En général, les symptômes de la maladie chez les enfants de plus de onze ans ne diffèrent pas significativement de ceux caractéristiques de l'arythmie adulte. Mais l'arythmie sinusale du cœur chez les adolescents peut se produire, en règle générale, soudainement, et en même temps, les adultes ne sont pas toujours à proximité pour pouvoir fournir de l'aide. De plus, pour les enfants, l'apparition d'un léger rythme cardiaque n'est pas un sujet de préoccupation, les adultes doivent donc surveiller le bien-être de l'enfant afin de prévenir la transition de cette maladie vers la phase chronique.

Sur la base des facteurs de la formation de la maladie, les symptômes sont divisés en causes subjectives et médicales. Parmi les signes caractéristiques du développement de cette pathologie cardiaque chez l'adolescent figurent:

  • L'apparition de vertiges sévères.
  • La présence d'évanouissements courts et longs.
  • Faiblesse musculaire et fatigue constante.
  • La présence de fluctuations importantes de la fréquence cardiaque (le cœur peut battre très souvent, puis geler complètement pendant quelques secondes).
  • L'apparition de lourdeur et de douleur dans la poitrine.
  • L'apparition d'une transpiration accrue. Bien que beaucoup souffrent de transpiration pendant l'adolescence, cela indique souvent un problème avec le fonctionnement du myocarde.

Arythmie sinusale et armée

Comment les arythmies sinusales du cœur et de l'armée sont-elles liées? Les jeunes prennent-ils pour servir avec une telle maladie??

Tout dépend directement de la gravité clinique des pathologies cardiaques et vasculaires, c'est-à-dire qu'elles évaluent l'état général des recrues. En particulier, pour qu'une personne soit libérée du service militaire, il doit y avoir une très bonne raison.

Prennent-ils l'armée avec une arythmie sinusale?

Vous pouvez observer plusieurs façons dont la situation évolue:

  • L'arythmie est une maladie majeure et peut provoquer des affections potentiellement mortelles..
  • L'arythmie est une complication d'une autre maladie dangereuse pour la vie et la santé..

Le type cardiaque de perturbation du rythme cardiaque est une cause courante de reconnaissance de l'inaptitude au service. Il est nécessaire de diagnostiquer une douleur cardiaque persistante avec une déficience végétovasculaire sévère.

Dans de tels cas, la tachycardie persistante ou paroxystique devient la raison de la reconnaissance des conscrits inadaptés. Si la question se pose de savoir si l'armée est engagée dans l'armée avec une arythmie sinusale, alors le degré de gravité du rythme cardiaque est évalué. En présence de tachycardie ventriculaire, l'armée est souvent contre-indiquée. Dans le même temps, l'arythmie fonctionnelle des sinus ainsi que les rares extrasystoles solitaires ne sont pas des raisons pour déclarer les recrues inaptes ou leur donner un ajournement.

Nous avons considéré qu'il s'agissait d'une arythmie sinusale du cœur..

Arythmie sinusale du cœur

L'arythmie sinusale (sinus) est un tel changement périodique de la fréquence des contractions, dans lequel le rythme sinusal régulier du cœur est maintenu, ce qui se reflète dans l'ECG en modifiant l'intervalle R - R. La fréquence cardiaque (fréquence des contractions) ne s'écarte pas de la norme de 60 à 80 battements / minute, changements la fréquence cardiaque ne dépasse pas 10%.

Classification

L'arythmie sinusale se réfère à nomotopique, dans lequel le stimulateur cardiaque est le nœud sinusal situé à l'apex de l'oreillette droite. Ce type de violation est courant chez les enfants, les adolescents et est associé à une imperfection du système nerveux.

Il existe des formes de perturbation de la fréquence cardiaque:

  • respiratoire - changements de la fréquence cardiaque associés à la respiration, augmentation à l'inspiration et diminution à l'expiration;
  • non respiratoire - changements non liés à la respiration.

La forme non respiratoire de l'arythmie survient plus souvent à un âge avancé..

Les changements de fréquence cardiaque associés aux phases de respiration sont plus souvent observés chez les enfants, les jeunes. L'arythmie sinusale chez les jeunes est une manifestation physiologique de la réaction du système nerveux aux changements qui se produisent pendant la respiration ou lorsque la position du corps change.

Les causes

La principale raison du changement périodique de la fréquence cardiaque est la génération irrégulière d'impulsions électriques dans le nœud sinusal. Dans ce cas, tous les indicateurs ECG restent normaux..

L'arythmie respiratoire des sinus est plus souvent diagnostiquée chez les jeunes et les enfants, chez les adolescents, et ce n'est pas une pathologie, car un tel changement est causé par une violation du tonus du nerf vague, et l'arythmie est associée à la dystonie vasculaire, qui se manifeste par une violation du rythme cardiaque.

Les périodes d'augmentation ou de diminution de la fréquence cardiaque sont associées à l'apport sanguin au cœur. Avec une perturbation du rythme sinusal, une décoloration du cœur à court terme est notée, ce qui est ressenti par les patients, mais ne provoque pas d'inconfort et n'est généralement pas accompagné de douleur..

Dans la vieillesse, cette violation se produit chez les patients ayant une tendance à la bradycardie, à la dystonie neurocirculatoire, après des maladies infectieuses, à l'infarctus du myocarde.

La violation du nœud sinusal reflète le degré d'adaptation du myocarde au stress physique et mental, aux fluctuations de la concentration d'oxygène dans l'air. La capacité du cœur à répondre aux changements de charge est un indicateur indirect de sa santé.

Électrocardiogramme

En cas de perturbation du rythme sinusal, les segments R - R de l'ECG s'allongent progressivement à l'inspiration, puis se raccourcissent progressivement à l'expiration. La différence entre le plus grand et le plus petit segment R - R est supérieure à 0,15 s, le rythme correct est maintenu et associé aux phases de respiration.

  • Si des changements sur l'ECG ne se manifestent par aucun symptôme, une telle arythmie sinusale est considérée comme modérée, ne nécessitant pas de traitement.
  • Une arythmie sinusale grave n'est pas seulement détectée sur l'ECG, mais se manifeste également par des symptômes cliniques.

Le rythme régulier sur l'ECG avec une arythmie sinusoïdale prononcée est maintenu, ce qui signifie que l'intervalle QRS est de la bonne forme, l'onde P est positive, passe devant le QRS et cette condition correspond à une fonction cardiaque assez efficace.

Symptômes

Avec l'arythmie sinusale, l'approvisionnement en sang du myocarde et du cerveau est perturbé, en raison duquel les symptômes apparaissent:

Chez les jeunes enfants, une perturbation du rythme peut se manifester par un essoufflement, un refus de manger, une pâleur, une insomnie. Chez les adolescents, la pathologie peut être supposée avec une faible tolérance à l'effort physique, à la fatigue et à une diminution des résultats scolaires..

Forme respiratoire

Avec une arythmie des sinus respiratoires à l'inhalation, la fréquence cardiaque augmente, à l'expiration, elle diminue. Cette perturbation est plus prononcée au repos. Pendant l'exercice, la différence est lissée.

La différence de fréquence cardiaque pendant l'expiration et l'inhalation disparaît si vous retenez votre souffle. Ce type d'arythmie respiratoire survient chez les enfants et les jeunes en bonne santé..

Chez les adultes de plus de 60 ans, une arythmie respiratoire sinusale peut apparaître après une crise cardiaque, une pneumonie, et cela peut signifier qu'un tel changement de rythme est le début de la récupération et de la récupération du myocarde.

Forme non respiratoire

Si la violation du rythme du sinus de l'oreillette n'est pas associée aux phases de la respiration, cette condition correspond à une arythmie sinusale non respiratoire, qui persiste lorsque le souffle est retenu.

Distinguer l'arythmie sinusale non respiratoire:

  • périodique - une augmentation progressive de la fréquence cardiaque et une diminution;
  • apériodique - début / fin soudaine (spasmodique).

La pathologie est causée par des maladies cardiaques, un empoisonnement par des glycosides cardiaques, des maladies du système nerveux, des dommages ou une faiblesse du sinus auriculaire.

Traitement, prévention

L'arythmie respiratoire modérée des sinus ne se manifeste pas par des symptômes cliniques, le traitement ne nécessite pas.

Avec une forme prononcée d'arythmie, des médicaments sont prescrits:

  • pour améliorer le métabolisme myocardique - Cocarboxylase, Riboxine;
  • normaliser le pouls - Vérapamil;
  • Équilibreurs de sel - Panangin, Asparkam.

Une arythmie sinusale prononcée chez les adolescents peut entraîner une baisse de la fréquence cardiaque à l'inspiration et à l'expiration jusqu'à 50 battements par minute. Dans de tels cas, une ablation par radiofréquence peut être nécessaire..

Pour éviter une violation de la pulsation du cœur, avec une prédisposition à cette violation, le café, le thé, l'alcool sont exclus de l'alimentation. Besoin de plus de repos, essayez de ne pas être nerveux, d'éliminer le stress.

Dans la vieillesse, il est nécessaire d'introduire des exercices physiques dans la routine quotidienne habituelle. C'est bon pour le cœur de marcher dehors tous les jours.

Pour qu'il y ait une incitation pour les cours, vous pouvez rivaliser avec vous-même. Pour ce faire, mettez en évidence le "chemin cardiologique" - une distance de 100 m, et surmontez-le quotidiennement, en augmentant progressivement la distance.

Chez les personnes âgées, l'arythmie sinusale est souvent associée à une bradycardie. Traitez cette condition comme une bradycardie sinusale, décrite dans un article précédent.

Prévoir

L'arythmie respiratoire des sinus à un jeune âge a un pronostic favorable. La forme non respiratoire a un pronostic plus complexe, elle est donc causée par des pathologies cardiaques, des maladies internes. La gravité de la maladie concomitante et le pronostic de l'arythmie sinusale non respiratoire sont déterminés.

Arythmie sinusale sévère chez l'adulte: traitement, armée

L'arythmie sinusale se caractérise par un allongement ou un raccourcissement de la pause entre les rythmes cardiaques. Avec la pathologie, il n'y a pas de coordination altérée des contractions cardiaques. Le tableau clinique de chaque patient peut différer selon le type de maladie. Une personne se plaint souvent d'un pouls rapide ou lent, de l'apparition d'un essoufflement, de crises de douleur dans le sternum et d'autres sensations désagréables. Il convient de contacter un médecin qui déterminera les sources d'arythmie sinusale et sélectionnera les mesures thérapeutiques nécessaires.

À temps, sans remarquer une violation du rythme cardiaque, une personne peut subir un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde. L'arythmie sinusoïdale est une mort subite dangereuse du patient.

Arythmie

Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 40% des personnes de plus de 50 ans souffrent d'arythmies - troubles du rythme cardiaque. Mais pas seulement eux. Cette maladie insidieuse est détectée même chez les enfants et souvent au cours de la première ou de la deuxième année de vie. Qu'est-ce qu'il est insidieux? Et le fait que déguise parfois la pathologie d'autres organes vitaux en maladie cardiaque. Une autre caractéristique désagréable de l'arythmie est le secret du cours: jusqu'à ce que la maladie aille trop loin, vous ne pouvez pas le deviner...

Lisez dans cette section:

  • comment détecter une arythmie à un stade précoce;
  • quelles formes sont les plus dangereuses et pourquoi;
  • lorsque le patient reçoit un traitement suffisant avec des médicaments anti-arythmiques, et dans quels cas ne peut pas se passer de chirurgie;
  • comment et combien ils vivent avec une arythmie;
  • quelles attaques de perturbation du rythme nécessitent un appel immédiat en ambulance, et dans lesquelles il suffit de prendre une pilule sédative.

Et aussi tout sur les symptômes, la prévention, le diagnostic et le traitement de divers types d'arythmies.

Classification

Bien que l'arythmie sinusale soit un type indépendant de perturbation du rythme, en fonction de la fréquence cardiaque et du rythme correct, les conditions suivantes peuvent être distinguées:

  1. Arythmie des sinus respiratoires. En fait, une véritable arythmie sinusale. Cette forme est physiologique et n'est pas considérée comme un écart par rapport à la norme. Sa manifestation est une augmentation de la fréquence cardiaque lors de l'inspiration et une contraction lors de l'expiration, associée à un changement de tonus du nerf vague et des nerfs sympathiques.
  2. Tachycardie sinusale. Il se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque correcte (plus de 90 battements par minute). Le cœur n'est pas complètement rempli de sang, il y a une violation du flux sanguin, ce qui affecte négativement l'état des organes internes. De plus, la tachycardie est dangereuse car le muscle cardiaque travaille constamment sous une charge accrue et n'a tout simplement pas le temps de se détendre. La tachycardie survient en raison d'une surcharge physique ou psycho-émotionnelle, de faibles niveaux d'hémoglobine dans le sang, d'une surchauffe du corps, de changements dans les niveaux hormonaux, de VVD. La tachycardie sinusale est un précurseur de la fibrillation auriculaire et de la tachycardie paroxystique.
  3. Tachycardie paroxystique. Fréquence du pouls occasionnelle jusqu'à 140-200 battements par minute tout en maintenant le rythme. Une attaque de tachycardie se produit et se termine de manière inattendue. En parallèle, faiblesse, fièvre, transpiration se font sentir.
  4. Bradycardie sinusale. Une condition où le rythme cardiaque ralentit (moins de 60 battements par minute). Le ralentissement du rythme est dû à l'hypothermie, à l'affaiblissement du nœud sinusal, au dysfonctionnement de la glande thyroïde, à un régime hypocalorique prolongé, à la prise de médicaments antihypertenseurs. Une diminution de la fréquence cardiaque en tant que norme physiologique est souvent observée chez les athlètes entraînés et les personnes âgées. Si la fréquence cardiaque tombe à 40 battements par minute ou moins, la personne s'évanouit. La bradycardie sinusale, en tant que manifestation d'un syndrome des sinus malades, peut provoquer une fibrillation auriculaire. Dans ce type d'arythmie, des contractions cardiaques «glissantes» peuvent être observées, qui doivent être distinguées des extrasystoles.
  5. L'extrasystole est le moment où l'ensemble du muscle cardiaque ou sa section individuelle se contracte fortement et à l'avance en raison de l'apport supplémentaire d'une impulsion. Pendant les extrasystoles, une personne ressent une pause dans le travail du cœur, puis un rythme cardiaque accéléré. Les sensations sont complétées par l'anxiété, la peur de la mort, le manque d'air. Les causes des extrasystoles sont des situations stressantes, une tension nerveuse, une carence en potassium-magnésium dans le corps. Des extrasystoles rares sont parfois notées chez des personnes en bonne santé (jusqu'à 5 épisodes par minute). Ils ne constituent pas une menace pour la vie et la santé et ne nécessitent donc pas de traitement spécial. Des attaques plus fréquentes avec des symptômes prononcés nécessitent une observation par un cardiologue.
  6. Stimulateur de migration. Une condition qui survient avec un syndrome des sinus malades. Les impulsions provenant du nœud sinusal sont périodiquement remplacées par des impulsions provenant d'autres sources.
  7. Bloc cardiaque. Une condition où la conduction d'une impulsion dans le cœur ralentit ou s'arrête complètement. Une attaque se développe dans le contexte d'un ralentissement du rythme (inférieur à 40 battements par minute) avec évanouissements et vertiges concomitants. Causes de survenue: myocardite, infarctus du myocarde.

Selon la gravité des symptômes, plusieurs stades de la maladie sont distingués:

  • Léger ou modéré. Les signes de pathologie sont généralement complètement absents, une condition comme une variante des caractéristiques individuelles du corps. Chez les adolescents, elle n'est pas considérée comme une pathologie si elle résulte de changements hormonaux. Souvent formé chez les personnes âgées en raison de changements liés à l'âge.
  • 1er degré. Elle se caractérise par de rares épisodes qui se terminent indépendamment sans conséquences ni inconfort pour le patient. Si l'attaque s'accompagne d'un évanouissement, une consultation avec un cardiologue est nécessaire.
  • 2e degré. Les signes de la maladie sont plus prononcés: faiblesse, fatigue excessive, essoufflement. L'arythmie se développe dans un contexte de diverses pathologies cardiaques.
  • 3e degré. Il se caractérise par des symptômes sévères persistants, nécessite nécessairement un examen et un traitement complets.

Athérosclérose

Le fait que le rôle principal dans le développement de l'athérosclérose soit joué par un excès de cholestérol dans les aliments est écrit dans tous les journaux, mais pourquoi alors dans les familles où tout le monde mange de la même façon, un seul est souvent malade? L'athérosclérose est connue depuis plus d'un siècle, mais une grande partie de sa nature n'est pas encore résolue. Est-ce une raison de désespérer? Bien sûr que non! Les experts d'OKardio.com vous expliquent le succès de la médecine dans la lutte contre cette maladie, comment la prévenir et comment la traiter efficacement..

De cette section, vous apprendrez également:

  • pourquoi la margarine est plus nocive que le beurre pour les personnes souffrant de lésions vasculaires;
  • qu'est-ce que l'athérosclérose aortique et pourquoi est-elle dangereuse;
  • pourquoi les régimes sans cholestérol n'aident pas;
  • ce qui devra être abandonné à vie aux patients atteints d'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des jambes;
  • comment éviter les lésions cérébrales athérosclérotiques et maintenir la clarté d'esprit jusqu'à la vieillesse.

Prévoir

Le pronostic de l'arythmie sinusale est favorable si le traitement est commencé en temps opportun et que votre mode de vie est revu. La médecine moderne résiste avec succès à cette maladie, aidant les patients à se remettre complètement..

Le pronostic empire si la pathologie est ignorée. Cela entraînera des complications potentiellement mortelles. Dans une telle situation, le risque de décès augmente parfois.

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale du cœur et pourquoi est-ce dangereux

L'une des formes courantes de changements du rythme coronaire. Il se développe principalement chez les personnes âgées souffrant de maladies cardiaques. Peut survenir chez les adolescents atteints de malformations cardiaques congénitales. Dans certains cas, la SA est un processus physiologique et n'indique pas la présence de changements négatifs dans le système circulatoire. Des formes graves de pathologie deviennent la cause d'une instabilité hémodynamique, d'une diminution de l'éjection aortique et de la mort du patient. Le code ICD-10 est I49 (autres perturbations du rythme). S'il y a des changements principaux, d'autres sections de la classification internationale peuvent s'appliquer..

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale du cœur?

L'arythmie sinusale est une violation de la fréquence et du rythme des contractions cardiaques, en raison d'un dysfonctionnement du nœud sinuso-auriculaire de l'excitation myocardique. Cependant, son rôle de stimulateur cardiaque ne change pas. Le centre de formation des impulsions est toujours situé entre l'oreille auriculaire et l'ouverture de la veine cave supérieure, dans la zone sous-endocardique. Il existe 4 variétés de CA:

  1. Tachycardie. Une augmentation de la fréquence cardiaque à des nombres qui dépassent les valeurs normales. Selon les concepts modernes, une impulsion de moins de 90 battements par minute est considérée comme acceptable. De grands nombres sont un signe de tachyarythmie sinusale. Le temps entre les systoles est réduit, mais reste le même. Ces phénomènes sont causés par une augmentation de l'automatisme normal du stimulateur cardiaque en cas d'hypoxie, d'effort physique, de stimulation chimique de l'activité électrophysique, d'hyperthermie.
  2. Bradycardie La fréquence cardiaque tombe en dessous de 60 battements / min, les intervalles de temps entre les contractions restent les mêmes. Rythme sinusal, il n'y a aucun signe de présence de foyers ectopiques supplémentaires. Elle se développe avec une diminution de l'automatisme du nœud sinatrial, la prédominance de l'activité du système nerveux parasympathique. Normalement trouvé chez les athlètes en raison de la bonne formation de CVS. La forme pathologique de la bradyarythmie est diagnostiquée chez les patients présentant une altération organique ou fonctionnelle du site SA.
  3. Arythmie sinusale directe. Augmentation de la fréquence cardiaque pendant l'inspiration et diminution à l'expiration. En règle générale, les adolescents atteints de dystonie neurocirculatoire et de névrose souffrent généralement. Si vous retenez votre respiration, elle s'arrête d'elle-même, mais reprend rapidement. Peut ne pas avoir de relation directe avec l'échange de gaz. Les fluctuations de la fréquence cardiaque ne sont pas associées au processus respiratoire, elles surviennent peu de temps après le réveil ou au coucher. Une forme similaire se produit chez les adultes et les patients âgés..
  4. Syndrome de faiblesse du site CA. Il se caractérise par une diminution de l'automatisme du stimulateur cardiaque et un trouble en cours de conduite d'une impulsion vers la zone environnante. Peut survenir à la suite de dommages organiques au tissu cardiaque ou être de nature secondaire (type vagal). On peut prévoir que les plus défavorables peuvent avoir des conséquences graves sous la forme d'un syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, d'une discoordination, de convulsions, d'un choc.

Pourquoi est-elle dangereuse

Les types physiologiques d'arythmies ne constituent pratiquement pas une menace pour l'homme. La fréquence cardiaque accélérée après l'exercice passe d'elle-même en quelques minutes. La diminution de la fréquence des systoles coronaires chez les athlètes est entièrement compensée par une augmentation de la force des contractions et de la quantité de sang éjecté dans l'aorte. Chez les personnes non formées souffrant de lésions vasculaires athérosclérotiques, la tachyarythmie peut entraîner une décompensation de la maladie, le développement d'une crise de cardiopathie ischémique, un infarctus du myocarde. La bradycardie pathologique est dangereuse par une diminution du débit cardiaque et de la pression artérielle, ce qui entraîne une ischémie de tous les organes et systèmes. Un apport sanguin insuffisant au cerveau provoque une perte de conscience. Réduire le pouls à 35 battements par minute augmente le risque de fibrillation ventriculaire ou d'asystolie plusieurs fois, ce qui se termine par la mort clinique du patient.

L'arythmie sinusale directe ne comporte pas en soi de risques pour la vie et la santé. Le pronostic dépend de la maladie sous-jacente qui a provoqué l'apparition de la maladie. La variété respiratoire est généralement diagnostiquée chez les adolescents et les nouveau-nés, est relativement facile à traiter et n'entraîne pas d'effets retardés. Les espèces non respiratoires sont accompagnées de signes d'ischémie myocardique et peuvent entraîner une crise cardiaque. Le syndrome de faiblesse du stimulateur cardiaque est dangereux par des épisodes de perte de conscience, des convulsions, une fibrillation auriculaire dans le contexte d'une forte diminution du débit cardiaque. Cela peut entraîner la mort du patient si l'aide n'est pas fournie à temps..

Les symptômes de l'arythmie sinusale

Le tableau clinique qui se produit avec divers types de pathologie peut varier dans une fourchette assez large. Avec l'augmentation de la fréquence cardiaque, les gens se plaignent d'un rythme cardiaque, d'un manque d'air, de douleurs thoraciques. Irradiation possible de sensations dans la main gauche, qui devient souvent la cause d'un diagnostic erroné d'une crise d'angine de poitrine. Le statut psycho-émotionnel est modifié. Une personne ressent de l'anxiété, de l'anxiété, peut être trop active.

Une bradyarythmie modérée n'apparaît pratiquement pas à l'extérieur. Avec une diminution significative du nombre de systoles, le patient éprouve des étourdissements, une faiblesse grave, une altération de la conscience. Des épisodes syncopaux, des convulsions toniques ou cloniques, une perte de respiration spontanée sont possibles. La peau est pâle, couverte de sueur collante froide, la pression artérielle est fortement réduite. Impulsion de basse tension et de remplissage, palpée avec difficulté. Avec une variante de l'arythmie sinusale, les symptômes sont légers. Un tableau clinique changeant de brady et de tachycardie peut être noté..

Les causes

Une augmentation de la fréquence cardiaque se produit sous l'influence de stimulants: café, thé, certains médicaments. Les arythmies de ce type disparaissent d'elles-mêmes en quelques heures. De plus, la croissance des systoles coronaires est notée dans le contexte de l'hyperthyroïdie, de la température corporelle élevée. La tachycardie compensatoire est présente chez les patients souffrant d'insuffisance respiratoire, d'anémie. Les causes intracardiaques incluent l'AMI, la myocardite, la cardiomyopathie, l'ICC.

La bradyarythmie et les MCV se développent avec des dommages organiques au nœud sinatrial, un empoisonnement par des bêtabloquants, de la quinidine, des glycosides cardiaques. Les formes secondaires de la maladie sont déterminées avec une augmentation du tonus parasympathique n / s, principalement avec une irritation du nerf vague. L'apparition d'une forme directe d'arythmie sinusale se produit sous l'influence des mêmes raisons que pour la tachycardie. Dans la plupart des cas, la pathologie est déterminée chez les personnes atteintes de coronaropathie, de myocardite.

Diagnostic précis

L'ECG est la principale méthode de détection des maladies cardiaques. Un cardiogramme vous permet de détecter un grand nombre de troubles, dont presque toutes les arythmies en période active. En l'absence de changements au moment de l'examen, cependant, il existe des antécédents de troubles cardiaques, une surveillance quotidienne de l'activité cardiaque est utilisée. Le symptôme de la tachycardie sur le film est une diminution de l'intervalle «R-R» aux indicateurs inférieurs à 0,78 seconde, en maintenant le rythme sinusal correct, un «P» positif dans les dérivations I, II, AVF, V4-V6. À une fréquence cardiaque ≥ 150 battements par minute, une légère dépression oblique «ST» peut être observée, mais pas plus de 1 mm sous le contour. L'intervalle PQ est raccourci. Avec les bradyarythmies, "R-R" augmente à 1 seconde ou plus. La dent "P" est positive dans les dérivations I, II, AVF, V4. Rythme sinusal, correct. La présence de foyers pathologiques d'ectopie n'est pas détectée.

Les échecs SA immédiats se produisent sous la forme d'un changement périodique de la durée des intervalles entre les systoles ventriculaires des indices caractéristiques de la tachycardie aux nombres qui se produisent avec un rythme cardiaque irrégulier. Les fluctuations sont toujours ≥ 0,15 seconde. En cas de maladie respiratoire, un arrêt respiratoire entraîne la disparition des symptômes. Sinon, les troubles du rythme persistent. Le syndrome des sinus malades se manifeste par une bradycardie persistante. L'intervalle "R-R" peut atteindre 1,3-1,6 secondes. Les signes de blocage sinatrial (prolapsus d'une partie des complexes ventriculaires, rythme sinusal irrégulier), fibrillation auriculaire (absence de dents «P», ondes «f») sont déterminés.

Des informations supplémentaires sont obtenues en utilisant des techniques telles qu'un échantillon avec une activité physique dosée (différenciation des CVS primaire et secondaire), la stimulation auriculaire transœsophagienne (détermination de l'état fonctionnel du site CA). Les plaintes subjectives du patient et les résultats de l'examen sont importants. Un historique complet suggère la cause de la pathologie et détermine l'orientation future de la recherche diagnostique.

Arythmie sinusale pendant la grossesse

Les troubles cardiaques surviennent souvent pendant la gestation. Les raisons de ces phénomènes ne sont pas bien comprises. Il est connu que des modifications électrophysiques spécifiques du myocarde et des zones de son excitation ne se produisent pas. Les experts estiment que le développement de l'arythmie sinusale se produit pour les raisons suivantes:

  • augmentation physiologique du Cci;
  • augmentation du volume systolique et du débit cardiaque;
  • augmentation naturelle de la concentration de certaines hormones: œstrogène, progestérone, angiotensinogène et autres;
  • sensibilité accrue des récepteurs adrénergiques.

La présence de SA entraîne une instabilité hémodynamique, une détérioration du fœtus, son hypoxie. Le risque de pathologie de la formation de son système nerveux central, le retard de croissance intra-utérin est augmenté. De la part de la femme, les spécialistes notent la possibilité de décollement placentaire prématuré, de contractilité utérine altérée, la survenue d'une hypertonie myométriale, le risque d'avortement.

La question de la nomination d'un traitement pharmacologique est décidée individuellement, après une analyse approfondie du rapport bénéfice / risque. Presque tous les antiarythmiques sont capables de surmonter la barrière transplacentaire, beaucoup d'entre eux ont des effets tératogènes ou ne sont pas bien compris. Les médicaments les plus sûrs sont la quinidine, la digoxine, l'adénosine. En cas d'urgence, la nomination de vérapamil, diltiazem est autorisée. L'amiodarone est la plus dangereuse, provoquant des anomalies du développement, une naissance prématurée.

Arythmie chez un enfant et un adolescent

Les NDS représentent environ 60% de la mortalité pédiatrique cardiologique. Jusqu'à un certain point, la maladie peut être asymptomatique et se manifester uniquement sur le film ECG. Les troubles transitoires surviennent souvent chez des enfants en parfaite santé, ce qui rend la prévision difficile. Le groupe à risque comprend les bébés de 4 à 5 ans; 7-8; 12-13 ans. La forme de violation la plus courante est la MVR (13,5%). La bradycardie (3,5%), les tachyarythmies (2,7%), les extrasystoles (1,9%), le WPW (0,5%) sont un peu moins courants. Parmi les causes d'une diminution pathologique de la fréquence cardiaque chez les enfants et les adolescents figurent:

  • dystonie végétovasculaire;
  • violation de l'approvisionnement autonome du nœud sinatrial;
  • détérioration de la nutrition de la zone CA (sclérose ou sténose de l'artère);
  • maladie cardiaque inflammatoire;
  • syndrome de faiblesse nœud CA;
  • modifications du système nerveux central (méningo-encéphalite, tumeurs, hématomes).

Chez un enfant, l'arythmie sinusale sous une forme tachysystolique est le résultat de changements constitutionnels ou héréditaires. De plus, cela peut indiquer la présence d'anémie ferriprive, d'hypotension artérielle, de thyréotoxicose, d'intoxication et de fièvre dans les maladies infectieuses. L'arrêt direct des arythmies n'est effectué qu'avec un degré élevé de danger de mort cardiaque subite. La thérapie principale vise à éliminer les causes de la maladie.

Traitement de l'arythmie sinusale

Le rétablissement du rythme cardiaque est effectué à l'aide de techniques médicinales. L'opération n'est indiquée qu'avec l'inefficacité totale des mesures conservatrices. Le respect du régime médical et de protection est d'une importance considérable, dans certains cas - la restriction de l'activité physique.

Médicament

Pour arrêter les crises de palpitations cardiaques provoquées par des réactions psycho-émotionnelles, des sédatifs sont utilisés: agripaume, corvalol, teinture de valériane. Avec une excitation sévère, le phénozépam, l'elsepam est autorisé. La présence de changements organiques dans le cœur nécessite des antiarythmiques: bêta-bloquants (propranolol), glycosides (digoxine).

Bradycardie modérée - une occasion pour la consommation d'anticholinergiques (teinture belladone (Beladonna), gouttes de zélénine) ou de stimulants bêta-adrénergiques (éphédrine, alupent).

Les arythmies sinusales directes ne nécessitent pas de traitement spécifique. Le traitement de la maladie sous-jacente est indiqué. Les modifications respiratoires physiologiques ne sont pas sujettes à correction médicale. Avec SSSU, le patient reçoit des médicaments tels que l'atropine, le belloïde, le carillon, l'isadrine. L'allapinine peut être nécessaire. Le syndrome des sinus malades ne se prête pas à une exposition aux médicaments. Le seul traitement efficace est la chirurgie.

Chirurgical

Les manipulations invasives avec arythmies sinusales ne sont pratiquement pas représentées. Comme mentionné ci-dessus, la seule indication d'une restauration chirurgicale du rythme coronaire est le CCS. Dans le même temps, un stimulateur cardiaque est installé sur le patient - un appareil qui prend la fonction d'un stimulateur cardiaque sinatrial. Le travail est effectué à la radiographie, l'anesthésie n'est pas utilisée. La méthode d'anesthésie est l'anesthésie locale. L'appareil lui-même est monté dans la graisse sous-cutanée, des électrodes sont insérées dans la cavité cardiaque.

Que faire est interdit

Avec la tachycardie, l'utilisation de thé fort, de café et de boissons énergisantes est contre-indiquée. Les violations complexes nécessitent le refus de pratiquer des sports lourds. Avec l'autorisation du médecin, les charges dynamiques légères sont autorisées, vous pouvez marcher ou faire du jogging plusieurs minutes par jour. Vous ne devez pas rester longtemps au soleil, dans des pièces étouffantes. Si la pathologie est causée par des lésions vasculaires athérosclérotiques ou des modifications cicatricielles après un IAM, les aliments gras et hypercaloriques sont contre-indiqués pour le patient. Il est recommandé à tous les patients, sans exception, de refuser l'alcool. Le stress, le stress psycho-émotionnel élevé doivent être évités..

Prennent-ils dans l'armée

Des jeunes souffrant de tachycardie idéopathique servent dans les forces armées. Dans le même temps, ils n'auraient pas dû identifier les maladies primaires qui ont provoqué une augmentation de la fréquence cardiaque et sont une contre-indication à l'envoi aux troupes. La bradycardie physiologique qui se produit chez les athlètes n'est pas un motif de report. Les recrues souffrant de maladies traitables reçoivent du temps pour se rétablir: myocardite, grippe. Les hommes adultes sont reconnus comme totalement inaptes, ayant des arythmies cardiaques prononcées irréparables, ayant des manifestations cliniques, réduisant la qualité de vie et limitant les capacités physiques. De plus, les personnes atteintes de maladies graves incurables accompagnées d'arythmies ne sont pas engagées dans l'armée: GB, tumeurs cérébrales, changements organiques dans les tissus cardiaques, malformations congénitales.

La prévention

La prévention primaire comprend des mesures générales visant à maintenir la santé cardiaque. Ceux-ci comprennent des cours de sport dynamique, une nutrition fractionnée équilibrée, le maintien dans une équipe psychologiquement saine, un examen préventif régulier avec électrocardiographie. Activités secondaires - mise en œuvre stricte des rendez-vous médicaux, prise de médicaments en temps opportun, pratique des sports autorisés, surveillance de l'état tous les 6 mois ou en cas de détérioration.

Les arythmies sinusales sont des arythmies cardiaques dues à la pathologie organique ou fonctionnelle du SVC. L'autodiagnostic et le traitement ne sont pas possibles. La thérapie est prescrite en tenant compte des causes de la maladie. Par conséquent, aux premiers signes de changements cardiaques négatifs, vous devez contacter un cardiologue pour effectuer un examen clinique et déterminer le schéma thérapeutique optimal.

Arythmie sinusale du cœur

Dans la société moderne, il est déjà à la mode de fumer et de prendre de l'alcool, maintenant c'est à la mode de surveiller votre santé et de mener une bonne vie. Après tout, la qualité de vie dépend principalement du bien-être d'une personne.

C'est à des fins de détection précoce des maladies et de leur prévention dans les cliniques qui sont examinées chaque année, vous pouvez également passer des tests et réaliser un électrocardiogramme qui reflète le travail du cœur dans les centres médicaux privés.

Les possibilités d'examen aujourd'hui sont très larges, il y aurait un désir. Mais ce n'est pas toujours la personne qui, après l'examen, explique clairement et lucidement ce que signifie tel ou tel indicateur dans les analyses, ou ce que signifie le décodage de son cardiogramme. A la lecture de la conclusion de l'ECG «arythmie sinusale», le patient ne comprend pas toujours ce que signifie cette formulation, qu'arrive-t-il au travail de son cœur, faut-il traiter l'arythmie sinusale cardiaque? Pendant ce temps, le droit principal du patient de savoir ce qui arrive à sa santé.

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale?

Arythmie légère des sinus

Si vous lisez «arythmie sinusale modérée» ou «arythmie respiratoire sinusale» dans le décodage de votre électrocardiogramme, vous ne devriez pas immédiatement paniquer et vous attribuer à la catégorie des patients cardiologiques, surtout si vous vous sentiez complètement en bonne santé avant l'ECG et que vous n'aviez aucun problème cardiaque. Vous devez savoir que cette définition ne signale pas toujours une maladie; il peut également s'agir d'un état physiologique..

L'arythmie sinusale est un rythme cardiaque irrégulier, qui se caractérise par une augmentation et une diminution périodiques des impulsions électriques dans le nœud sinusal avec une fréquence changeante. Le nœud sinusal, qui génère normalement de façon rythmique des impulsions avec une fréquence de 60 à 90 battements par minute, sous l'influence de certains facteurs cesse de maintenir le rythme correct et commence à être "paresseux" - pour produire des impulsions de moins de 60 battements par minute avec le développement d'une bradyarythmie, ou "à la hâte" - produire une production d'impulsions accrue de plus de 90 battements par minute avec le développement d'une tachyarythmie.

Maladie ou physiologie?

Arythmie respiratoire des sinus

Il existe deux formes d'arythmie sinusale: respiratoire (cyclique) et non respiratoire (non cyclique).

L'arythmie respiratoire n'est pas une pathologie, elle ne nécessite pas de traitement, ne provoque pas de symptômes cliniques. Les médecins associent sa survenue à une maturité insuffisante et à un déséquilibre du système nerveux autonome qui contrôle le cœur. Avec cette forme, la prévalence de l'influence de n.vagi ou du nerf vague sur l'activité cardiaque est clairement tracée..

L'arythmie respiratoire des sinus se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque à l'inspiration et un ralentissement de la fréquence cardiaque à l'expiration. Elle survient souvent chez les enfants, les jeunes en bonne santé, les adolescents pendant la puberté, chez les athlètes, les patients ayant une tendance à la névrose, chez les patients atteints de dystonie végétovasculaire.

La forme non cyclique indique la présence d'une maladie qui s'accompagne d'une violation du rythme cardiaque. Cette forme est plus grave en valeur pronostique, surtout s'il s'agit d'une arythmie sinusale prononcée..

Causes de la forme non cyclique

Maladie valvulaire rhumatismale

Une arythmie sinusale modérée ou sévère non cyclique peut survenir dans les conditions suivantes:

  • maladies cardiaques et vasculaires (myocardite, lésions valvulaires rhumatismales, hypertension artérielle, ischémie myocardique, anomalies congénitales et acquises);
  • troubles hormonaux (hyperfonction de la glande thyroïde ou production insuffisante d'hormones thyroïdiennes, maladies des reins et des glandes surrénales, diabète sucré);
  • maladies du sang (anémie d'origines diverses);
  • manque de poids corporel, cachexie;
  • troubles mentaux (névrose, états dépressifs, manie);
  • maladies infectieuses (rhumatismes, tuberculose, brucellose);
  • intoxication à l'alcool, à la nicotine;
  • troubles électrolytiques (manque de potassium, de calcium et de magnésium dans le sang);
  • surdosage d'antiarythmiques, d'antidépresseurs, de médicaments hormonaux.

Arythmie chez les personnes âgées au réveil après le sommeil ou l'endormissement

Toutes ces maladies peuvent provoquer des perturbations dans le nœud sinusal et, par conséquent, une arythmie. De plus, la forme non cyclique est courante chez les personnes âgées, elle se produit chez elles au réveil après le sommeil ou lors de l'endormissement. Cela est dû, d'une part, aux changements liés à l'âge dans le muscle cardiaque et, d'autre part, à un effet de contrôle réduit du système nerveux central pendant la transition du sommeil à l'éveil et vice versa..

Connaître la cause des troubles du rythme est très important pour déterminer avec d'autres tactiques de traitement.

Symptômes cliniques

La forme respiratoire ou l'arythmie non cyclique modérément sévère peuvent ne pas se manifester de quelque façon que ce soit, elles ne peuvent être détectées que sur un ECG. L'arythmie sinusale grave se caractérise par des symptômes tels qu'un rythme cardiaque en cas de tachyarythmie ou un dysfonctionnement cardiaque, une sensation de cœur qui coule, en cas de bradyarythmie. Souvent avec des bradyarythmies, des étourdissements, des troubles vestibulaires, des évanouissements sont observés. Des symptômes tels que faiblesse, essoufflement, douleur cardiaque peuvent apparaître. Les symptômes seront principalement associés à la maladie qui a provoqué une perturbation du rythme cardiaque..

Comment déterminer l'arythmie sinusale?

Le médecin, après un entretien approfondi, recueillant les plaintes, commencera l'examen. Le pouls sur les artères radiales sera irrégulier, tandis qu'en écoutant les tonalités cardiaques, des contractions irrégulières sont également notées. Avec les arythmies respiratoires, une relation avec la respiration se fera entendre: à l'inspiration, la fréquence cardiaque s'accélérera, à l'expiration, elle ralentira. Avec une forme non cyclique, une telle connexion ne sera pas tracée.

Assistants de diagnostic - méthodes d'examen instrumentales et de laboratoire:

  • ECG,
  • Surveillance Holter ECG,
  • Échocardiographie
  • analyses cliniques, biochimiques générales,
  • Échographie de la glande thyroïde, des reins, des glandes surrénales,
  • Examen électrophysiologique du cœur.

Comment distinguer l'arythmie respiratoire d'une pathologie?

Il existe des méthodes et techniques médicales qui permettent de distinguer facilement deux formes d'arythmie.

  1. La forme respiratoire lors de l'arrêt du souffle disparaît sur l'ECG, celle pathologique ne disparaît pas après l'arrêt du souffle;
  2. L'arythmie respiratoire s'intensifie après la prise de b-bloquants, et non cyclique ne change pas;
  3. La forme non respiratoire ne disparaît pas sous l'influence de l'atropine, et la forme respiratoire disparaît.

Comment traiter les troubles du rythme sinusal

La forme respiratoire ne nécessite pas de traitement. Le traitement de la forme non cyclique dépend du traitement de la maladie, qui a contribué à l'apparition de troubles du rythme. Souvent, après avoir ajusté l'équilibre électrolytique du sang, guérir l'anémie, les troubles hormonaux, l'arythmie disparaît et le rythme cardiaque normal est restauré.

Avec les tachyarythmies sévères, les b-bloquants, les antiarythmiques, les médicaments antithrombotiques sont utilisés pour réduire le rythme cardiaque, avec des bradyarythmies prononcées, des médicaments à base d'atropine, une thérapie par électropulse peut être utilisée, ou si le traitement médicamenteux est inefficace - chirurgical: implantation d'un stimulateur cardiaque. Le traitement de l'arythmie sinusale est effectué en présence de symptômes cliniques et de troubles hémodynamiques.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite