Syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud est une maladie vasospastique caractérisée par un trouble paroxystique de la circulation artérielle dans les vaisseaux des membres (pieds et mains) sous l'influence du froid ou d'une excitation émotionnelle. Le syndrome de Raynaud se développe dans le contexte des collagénoses, de la polyarthrite rhumatoïde, de la vascularite, de la pathologie endocrinienne et neurologique, des maladies du sang et des maladies professionnelles. Cliniquement, le syndrome de Raynaud se manifeste par des attaques, notamment un blanchiment séquentiel, une cyanose et une hyperémie des doigts ou des orteils, du menton et du bout du nez. Le syndrome de Raynaud entraîne des modifications graduelles des tissus trophiques. Les mesures conservatrices incluent les vasodilatateurs; le traitement chirurgical consiste en une sympathectomie..

ICD-10

informations générales

Le syndrome de Raynaud est une affection secondaire qui se développe dans le contexte d'un certain nombre de maladies: pathologie diffuse du tissu conjonctif (sclérodermie, lupus érythémateux disséminé), vascularite systémique, polyarthrite rhumatoïde, maladies des ganglions sympathiques, troubles endocriniens et hématologiques, troubles diencéphaliques, compression des faisceaux neurovasculaires. De plus, le syndrome de Raynaud peut être déclenché par une exposition à des risques professionnels (refroidissement, vibrations).

Dans la pathogenèse du syndrome de Raynaud, le rôle principal est attribué aux vasoconstricteurs endogènes - catécholamines, endothéline, thromboxane A2. Dans le développement du syndrome de Raynaud, on distingue trois phases consécutives: ischémique, cyanotique et hyperémique. La phase ischémique se développe en raison d'un spasme des artérioles périphériques et d'une vidange complète des capillaires; se manifestant par un blanchiment local de la peau. Dans la deuxième phase, en raison de la rétention sanguine dans les veinules et les anastomoses artério-veineuses, le blanchiment de la peau est remplacé par une cyanose (cyanose). Dans la dernière phase - réactive-hyperémique, une rougeur de la peau est notée.

En l'absence d'étiofacteurs caractéristiques du syndrome de Raynaud, la maladie de Raynaud est suspectée. Dans la survenue de la maladie de Raynaud, le rôle de l'hérédité, des dysfonctionnements endocriniens, des traumatismes mentaux, de la nicotine chronique et de l'intoxication alcoolique a été établi. La maladie de Raynaud est plus fréquente chez les femmes de 20 à 40 ans souffrant de migraine.

Les symptômes du syndrome de Raynaud

Les symptômes du syndrome de Raynaud sont dus à un vasospasme paroxystique et à des lésions tissulaires en résultant. Dans les cas typiques de syndrome de Raynaud, les quatrième et deuxième orteils et les mains sont touchés, parfois le menton, les oreilles et le nez. Attaques d'ischémie au premier court terme, rares; se produisent sous l'influence d'agents froids, en raison de l'excitation, du tabagisme, etc. Soudain, la paresthésie, le refroidissement des doigts se développe, la peau devient blanc albâtre. L'engourdissement est remplacé par une sensation de brûlure, une douleur intense, une sensation de satiété. L'attaque se termine par un rinçage brutal de la peau et une sensation de chaleur.

La progression du syndrome de Raynaud entraîne une prolongation du temps des attaques à 1 heure, leur accélération, leur survenue spontanée sans provocations visibles. Après l'apogée du paroxysme, la phase cyanotique s'installe, un léger gonflement des tissus apparaît. Dans les intervalles entre les accès du pied et de la main restent froids, cyanotiques, humides. Pour les paroxysmes d'ischémie dans le syndrome de Raynaud, un développement symétrique et séquentiel des manifestations est caractéristique: d'abord sur les doigts des mains, puis sur les pieds. Changements trophiques sous forme d'ulcères trophiques mal cicatrisants, de zones de nécrose, de lésions dégénératives des plaques des ongles, d'ostéolyse et de déformation des phalanges, la gangrène peut devenir une conséquence de l'ischémie tissulaire dans le cas d'une évolution longue et sévère du syndrome de Raynaud..

Diagnostic du syndrome de Raynaud

Un patient atteint du syndrome de Raynaud est référé pour consultation par un rhumatologue et un chirurgien vasculaire. Avec le syndrome de Raynaud, l'angiographie du lit vasculaire périphérique, qui détermine les zones de sténose inégale et d'obstruction vasculaire totale, l'absence de réseaux capillaires et de collatérales, permet de détecter les modifications des artères distales. Avec la capillaroscopie du lit de l'ongle et de la surface antérieure de l'œil, des changements morphologiques dans le schéma microvasculaire sont détectés, indiquant une violation de la perfusion.

La débitmétrie laser Doppler, utilisée pour évaluer la microcirculation périphérique, révèle des défauts dans la régulation métabolique et myogénique de la circulation sanguine, une diminution des réactions veino-artérielles et de l'activité sympathique. Entre les crises de syndrome de Raynaud, un test à froid permet de provoquer un vasospasme et d'évaluer l'état du flux sanguin.

Traitement du syndrome de Raynaud

Le premier principe de la thérapie du syndrome de Raynaud est l'exclusion des moments provocateurs - tabagisme, refroidissement, vibrations et autres facteurs domestiques et industriels. La maladie primaire qui a provoqué le développement du syndrome de Raynaud est identifiée et traitée. Parmi les vasodilatateurs atteints du syndrome de Raynaud, l'administration d'antagonistes du calcium - nifédipine, alprostadil, inhibiteurs sélectifs des canaux calciques - vérapamil, nicardipine diltiazem est efficace. Si nécessaire, des inhibiteurs de l'ECA (captopril), des bloqueurs sélectifs des récepteurs de la sérotonine HS2 (kétansérine) sont utilisés.

Avec le syndrome de Raynaud, des médicaments antiplaquettaires sont prescrits - dipyridamole, pentoxifylline, dextrans de faible poids moléculaire (réopoliglyukine). La progression et la résistance du syndrome de Raynaud à la pharmacothérapie sont une indication de sympathectomie chirurgicale ou de gangllectomie. Avec une attaque ischémique développée, des mesures urgentes comprennent le réchauffement du membre dans de l'eau tiède, le massage avec un chiffon en laine et l'offre d'une boisson chaude au patient. Avec une attaque prolongée, des formes injectables d'antispasmodiques (drotavérine, platifilline), diazépam et autres médicaments sont prescrits.

Avec le syndrome de Raynaud, des méthodes non médicamenteuses sont utilisées - psychothérapie, réflexologie, physiothérapie, oxygénation hyperbare. Avec le syndrome de Raynaud dû à des collagénoses systémiques, des séances d'hémocorrection extracorporelle sont indiquées. Un nouveau mot dans le traitement du syndrome de Raynaud est la thérapie par cellules souches visant à normaliser le flux sanguin périphérique. Les cellules souches contribuent à la découverte de nouvelles collatérales dans le lit vasculaire, stimulent la régénération des cellules nerveuses endommagées, ce qui conduit finalement à l'arrêt des paroxysmes de vasoconstriction.

Prédiction et prévention du syndrome de Raynaud

Le pronostic du syndrome de Raynaud dépend de la progression de la pathologie sous-jacente. L'évolution du syndrome est relativement favorable, les crises d'ischémie peuvent s'arrêter spontanément après un changement d'habitudes, de climat, de profession, de traitement en sanatorium, etc..

L'absence de mesures préventives primaires nous permet de ne parler que de prévention secondaire du syndrome de Raynaud, c'est-à-dire de l'exclusion des facteurs déclenchants menant au vasospasme - hypothermie, vibration, tabagisme, stress psycho-émotionnel.

Le lien entre la maladie de Raynaud et la santé intestinale

Dans notre centre médical, nous parlons beaucoup de la façon de s'attaquer à la racine des problèmes de santé, et pas seulement de chasser les symptômes. Les méthodes standard de traitement des maladies auto-immunes, telles que la maladie de Raynaud, ne sont qu'un exemple de traitement des conséquences, et non des raisons, à cause desquelles les patients tombent dans un cercle vicieux.

Selon les estimations du National Institute of Health des États-Unis, environ 23,5 millions de personnes (près de 8% de la population) souffrent de maladies auto-immunes. Aucune statistique précise n'est conservée dans la Fédération de Russie.

Les scientifiques creusent intensément dans cette direction, le nombre de publications scientifiques ne cesse de croître, mais la population est encore peu consciente de ce sujet..

La maladie de Raynaud est peut-être l'une des maladies auto-immunes les plus obscures de toute la liste, malgré le fait qu'elle affecte 3 à 5% de la population. Notre objectif dans cette publication est de suivre comment la maladie de Raynaud se produit et comment elle est associée au syndrome de l'intestin qui fuit.

Maladie de Raynaud (CIM-10 code I73.0)

La maladie de Raynaud est une maladie auto-immune du système circulatoire qui affecte les artères périphériques et les artérioles - principalement les vaisseaux des doigts et des orteils. Nommé d'après le médecin français Maurice Reynaud, qui a décrit la maladie en 1862.

Les principaux symptômes de la maladie de Raynaud

Engourdissement, picotements et refroidissement des doigts et des orteils;

La réaction des extrémités à tout changement de température.

La maladie affecte principalement les femmes et se manifeste le plus souvent dans un climat froid. En plus des doigts, il peut également affecter le nez, les lèvres et les oreilles, bien que dans de rares cas. Le principal danger de la maladie de Raynaud est l'apparition d'ulcères et l'infection par des infections secondaires. Cependant, cela ne se produit que dans les cas avancés..

On sait qu'environ un tiers des patients ont des cas de maladie dans la famille (parmi les parents, les frères et sœurs). Cela suggère une prédisposition génétique.

Si vous vous concentrez uniquement sur le traitement des vaisseaux sanguins, au moins la moitié de l'image disparaît. La gestion du stress, une bonne nutrition, le soin de l'immunité, entre autres, sont la clé de la prévention et du traitement de toute maladie auto-immune. La maladie de Raynaud ne fait pas exception.

Plus d'informations apparaissent en surface, plus les chercheurs associent la maladie de Raynaud à la santé intestinale et à d'autres maladies auto-immunes apparentées.

Maladie de Raynaud primaire et secondaire

Environ 3 à 5% de la population mondiale souffre d’une forme primaire ou secondaire de la maladie de Raynaud.

Le phénomène secondaire ou de Raynaud, comme vous pouvez le deviner, se développe à la suite d'une autre maladie. La primitive, respectivement, se manifeste comme une maladie indépendante.

Capillaroscopie sous les plaques des ongles, un test sanguin pour les anticorps, l'âge du patient - tout cela est utilisé pour déterminer la forme de la maladie.

Les perturbations des capillaires, ainsi que la présence d'anticorps dans le sang suggèrent qu'il est secondaire et est apparu en raison de la polyarthrite rhumatoïde ou du lupus.

Causes de la maladie de Raynaud

Il n'est pas encore possible d'établir exactement par quoi commence la maladie de Raynaud. Cependant, plusieurs hypothèses appuyées par des preuves scientifiques ont aidé les scientifiques à résoudre ce casse-tête..

Tous les cas de maladie de Raynaud sont causés par une violation de la fonction de thermorégulation, ou plutôt des vaisseaux sanguins de la peau impliqués dans le processus de transfert de chaleur. Lorsque le corps a froid, les terminaisons nerveuses transmettent des signaux au système nerveux central (SNC). Ensuite, le cerveau envoie un signal de réponse à travers le système nerveux sympathique (végétatif) au rétrécissement des vaisseaux sanguins - en particulier ceux superficiels. Cependant, chez les patients atteints de la maladie de Raynaud, cette réaction est toujours exagérée, ce qui fait que les membres se refroidissent davantage.

Des études montrent que les récepteurs alpha 2 du système autonome dans la maladie de Raynaud sont trop actifs, conduisant à une sensibilité excessive à basse température. Cependant, les scientifiques ne savent pas encore pourquoi cela se produit - des données supplémentaires et de nouvelles études sont nécessaires.

L'utilisation de l'oxyde nitrique (NO) est désormais considérée comme un domaine de traitement prometteur, car il joue un rôle important dans l'expansion des vaisseaux sanguins et la réduction du stress oxydatif. Une étude a montré que les patients atteints de la maladie de Raynaud souffrent d'une diminution de la production de NO par les cellules endothéliales (parois vasculaires).

Une autre cause de la maladie de Raynaud secondaire est considérée comme un médicament utilisé pour éliminer les réactions allergiques immédiates - l'éphédrine et l'épinéphrine..

Autres raisons: stress vibratoire prolongé (souvent trouvé chez les pianistes), syndrome du canal carpien et utilisation prolongée de divers stimulants du système nerveux, tels que la caféine.

La relation du phénomène de Raynaud avec les réactions auto-immunes

Le phénomène de Raynaud accompagne ou précède souvent d'autres maladies auto-immunes: lupus, sclérodermie, polyarthrite rhumatoïde. Les scientifiques suggèrent que toutes ces maladies provoquent des facteurs similaires..

Voici quelques statistiques:

    Jusqu'à 1/3 des patients atteints de lupus souffrent également du syndrome de Raynaud;

9 personnes sur 10 atteintes de sclérodermie (une maladie auto-immune dans laquelle le corps attaque le tissu conjonctif sous la peau) commencent à un moment donné à souffrir de la maladie de Raynaud;

Dans une étude de Harvard, le phénomène de Raynaud était présent chez 22% des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR).

Que nous disent ces faits?

La relation entre la maladie de Raynaud et ces conditions indique clairement la présence d'un composant auto-immun. Avec le lupus, la PR ou la sclérodermie, ce sont les tissus du corps qui sont touchés. Et ici, les systèmes immunitaire et digestif entrent en jeu. Des études montrent que le syndrome de l'intestin qui fuit est toujours une condition préalable au développement d'une réaction auto-immune.

Qu'est-ce que l'intestin a à voir avec la maladie de Raynaud?

Les systèmes immunitaire et digestif ne peuvent jamais être considérés séparément. 70% de notre immunité dépend de la santé intestinale, de l'état de la microflore à l'intérieur du tube digestif.

Les intestins sont protégés par une immunoglobuline appelée IgA sécrétoire (abrégé SIgA), qui peut être considérée comme un filet protecteur des intestins, nous aidant à éviter les toxines et les bactéries nocives. Malheureusement, le stress augmente la production de cortisol, ce qui inhibe la sécrétion de SIgA. Lorsque le stress devient chronique, SIgA n'est plus en mesure de protéger efficacement le tractus gastro-intestinal, et à partir de ce moment, le syndrome de l'intestin qui fuit commence.

Les fuites intestinales ouvrent la porte à toute une série de maladies allant de l'intolérance alimentaire (allergies alimentaires) aux infections bactériennes.

L'une de ces infections est causée par Helicobacter pylori, une bactérie à Gram négatif qui vit principalement dans l'estomac et le duodénum. Sa division incontrôlée peut faire des ravages dans le corps si l'environnement y contribue (par exemple, fuite intestinale).

Les scientifiques ont pu retracer une relation intéressante:

83% des patients ont réussi à éradiquer l'infection, 17% ont complètement disparu des manifestations de la maladie de Raynaud;

Les 73% restants ont montré une diminution de la durée et de la gravité des symptômes;

Les symptômes de la maladie de Raynaud ont persisté chez les personnes qui ne pouvaient pas se remettre d'une infection.

Ce n’est qu’un exemple de la façon dont un trouble intestinal affecte la maladie de Raynaud..

Le régime de Raynaud

Pour le dire légèrement, le régime alimentaire de la maladie de Raynaud est très important. Que puis-je dire - presque tout en dépend. Mais en même temps, il est nécessaire que le corps non seulement reçoive les bons nutriments, mais apprenne également à les absorber à nouveau.

Pour améliorer l'absorption, il est nécessaire de faciliter le travail de digestion - à savoir, d'éliminer le syndrome de l'intestin qui fuit. Cela donne une chance de surmonter toute maladie chronique (y compris auto-immune).

Il existe plusieurs principes de base d'un régime pour la maladie de Raynaud:

Graisse de poisson. Les acides gras essentiels oméga-3 contribuent à l'inflammation, tout en augmentant la résistance du corps au froid et en réduisant le vasospasme (compression des artères au froid);

L-arginine. Un acide aminé essentiel qui stimule la production d'oxyde nitrique et peut même inverser les dommages tissulaires dans la forme secondaire de la maladie de Raynaud;

Magnésium. Il est nécessaire de détendre les parois des capillaires et d'améliorer la circulation sanguine. Une étude réalisée par des scientifiques de l'hôpital Västmanland Västeras (Suède) indique que le magnésium a un certain effet lorsque les patients atteints d'une forme primaire de la maladie de Raynaud sont exposés au froid;

Oligo-éléments. Une carence en vitamine C et en sélénium entraîne une prédisposition à endommager les tissus et les vaisseaux sanguins. La qualité de l'air que nous respirons joue également un rôle important - une forte concentration de fumée de cigarette, par exemple, réduit l'absorption des micronutriments importants.

Cependant, tous ces composants ne donnent qu'un résultat primaire, car il existe un certain nombre d'autres nutriments qui sont importants pour éliminer les symptômes de la maladie de Raynaud. Un régime glucidique spécial vous aidera à mieux absorber les nutriments.

Le stress - un élément manquant dans la maladie de Raynaud

Une réponse au stress aigu est notre mécanisme de défense contre la maladie. Cependant, il peut devenir le pire ennemi, si l'occasion se présente. Il est connu, par exemple, qu'il déclenche de nombreuses maladies chroniques, dont le diabète.

Notre corps réagit à un événement stressant en libérant du cortisol et de l'épinéphrine - deux hormones qui aident à déclencher l'ancien mécanisme «hit or run». Augmentation de la pression, respiration et pouls rapides, flux sanguin vers les muscles - tous ces signes d'une réaction au stress.

Le sang est redirigé vers de grands groupes musculaires afin que le corps ait suffisamment de carburant pour l'auto-défense (évasion ou bataille). En conséquence, l'apport sanguin aux intestins et aux petites parties du corps (les doigts, par exemple) diminue. Les membres devenus froids de peur semblent tout à fait naturels. Quand un ours attaque, la nourriture est la dernière chose dont vous avez besoin, vraiment?

La réponse au stress aigu est normale, prévisible et bénéfique pour sauver des vies. Mais que se passe-t-il lorsque le stress devient chronique?

La surproduction de cortisol entraîne une vasoconstriction, certains d'entre eux se chevauchent complètement (la plupart du temps de petite taille). Avec un stress constant, une personne ressent constamment une gêne et une sensation de tiraillement (assise "comme une aiguille"), et cela est en partie dû à l'effet du cortisol sur le système circulatoire. Surtout si une personne le renforce régulièrement avec de l'alcool.

Voici quelques conseils pour réduire le stress dans votre vie:

N'oubliez pas votre pensée et le rôle qu'elle joue dans votre vie. Ne vous attardez pas sur les problèmes et les appréhensions;

Pratiquer la méditation et la respiration profonde;

Faites du sport ou n'importe quelle activité physique. Même la marche ordinaire protège contre le stress;

N'oubliez pas de dormir suffisamment (de façon optimale 8 heures par jour) et de maintenir la routine quotidienne;

Pour lutter contre le stress et le mauvais sommeil, prenez un bain relaxant;

N'abusez pas des stimulants du système nerveux, comme le café. Remplacez-le plus souvent par des tisanes..

Médicaments pour la maladie de Raynaud

Le traitement actuel de la maladie de Raynaud, malheureusement, se concentre principalement sur l'élimination des symptômes et le contrôle du vasospasme. Étant donné que le calcium affecte la compression vasculaire, des antagonistes du calcium sont généralement prescrits..

Cependant, le principal risque est que ces médicaments redirigent les substances en excès à excréter du corps et, avec une utilisation prolongée, des calculs biliaires ou des lithiases urinaires peuvent se développer. De plus, les inhibiteurs calciques ne donnent qu'un résultat à court terme, mais les effets secondaires peuvent être bien pires: essoufflement, gonflement des extrémités, problèmes de vision.

En outre, les anticoagulants (par exemple, l'aspirine) et les vasodilatateurs sont utilisés comme traitement médical. Malheureusement, l'aspirine est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) et affecte négativement la santé de l'estomac..

Le traitement le plus extrême est peut-être les alpha-bêtabloquants. Le but de leur administration est de lutter contre la norépinéphrine, qui comprime les vaisseaux sanguins. Cela est dû au fait que les cellules du cerveau et du cœur ne peuvent pas recevoir les signaux corrects..

Je ne sais pas pour vous, je ne voudrais pas charger mes organes internes comme ça. Il peut y avoir des moyens plus doux?

La maladie de Raynaud peut-elle être guérie?

Plus récemment, on pensait qu'après l'inclusion d'une réaction auto-immune, rien ne pouvait être corrigé. Cependant, des études récentes réfutent cette.

Docteur en sciences médicales, gastro-entérologue, Alessio Fasano dans son article «Intestins qui fuient et maladies auto-immunes» donne quelques arguments intéressants. Il considère que la prévention est la clé pour se débarrasser des problèmes, cependant, même après le début de la maladie, elle peut être inversée..

Pour le développement de toute maladie auto-immune, trois facteurs sont nécessaires:

Prédisposition génétique (le gène exact reste à déterminer);

L'impact des déclencheurs de l'environnement (dans le cas de la maladie de Raynaud, c'est le froid et le stress);

Augmentation de la perméabilité intestinale (également connue sous le nom de syndrome de l'intestin qui fuit).

La théorie de Fasano est que si nous nous concentrons sur la santé du tube digestif, alors toute réaction auto-immune peut être surmontée.

Comment désactiver les maladies auto-immunes

Peu importe si vous avez une forme secondaire ou primaire de la maladie de Raynaud, les études montrent une implication intestinale dans le processus inflammatoire. Commencez par un régime et tout d'abord, éliminez tous les facteurs nocifs qui peuvent affecter votre santé: alcool, stress, tabagisme, aliments transformés avec beaucoup de sucre et de graisses saturées.

Votre tube digestif doit être rebondi avec des aliments normaux et sains..

Maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud (syndrome, phénomène) est un épisode d'ischémie numérique transitoire due à la vasoconstriction des artères numériques, des artérioles précapillaires et des shunts artérioveineux cutanés sous l'influence du froid et du stress émotionnel. Avec cette pathologie, l'apport sanguin artériel aux mains et / ou aux pieds est perturbé..

La maladie est de nature paroxystique et affecte généralement les membres symétriques. La particularité de la réaction vasculaire réside dans le fait qu'elle est inadéquate au stimulus, et au fil du temps, elle ne fait qu'empirer cliniquement. Source:
Alekperov R.T. Le sildénafil dans le traitement du syndrome de Raynaud / R.T. Alekperov // Rhumatologie scientifique et pratique. - 2009. - n ° 48 (3). - S. 38-45..

Dans différents pays, la prévalence de la RS varie de 2,1 à 16,8%. Dans les pays aux climats relativement froids, l'incidence de la RS est nettement plus élevée que dans les pays aux climats plus chauds. L'incidence maximale survient à l'âge de 20 à 30 ans. Parmi les patients, les femmes prédominent Source:
Alekperov R.T. Syndrome de Raynaud dans la pratique d'un rhumatologue / R.T. Alekperov // Rhumatologie moderne. - 2014. - n ° 2. - art. 37-46..

Causes de la maladie de Raynaud

On pense que la cause d'un vasospasme excessivement exprimé en réponse à des stimuli provocateurs est un défaut dans les mécanismes centraux et locaux de régulation du tonus vasculaire. Parmi ces facteurs, les troubles vasculaires endothéliaux, intravasculaires et neurovégétatifs sont importants. Dans la RS secondaire, les changements structurels vasculaires sont également un facteur important..

Les facteurs qui déclenchent des réactions vasospastiques sont une température ambiante basse et / ou un stress émotionnel..

Symptômes

Caractéristiques cliniques du syndrome de Raynaud:

  • le plus souvent, une décoloration est observée sur les doigts des mains;
  • les changements commencent sur un doigt, se propagent ensuite à d'autres doigts et deviennent symétriques sur les deux mains;
  • les doigts des mains sont le plus souvent impliqués dans II-IV, le pouce reste généralement inchangé;
  • une décoloration de la peau peut être observée dans d'autres zones: les oreillettes, le bout du nez, le visage, au-dessus des genoux;
  • lors des attaques de Raynaud, l’apparition d’un filet de vie sur les membres, qui disparaît après la fin du vasospasme, est possible;
  • dans de rares cas, il y a une lésion de la langue, qui se manifeste par son engourdissement et une altération transitoire de la parole.

Cliniquement, une attaque dans la maladie de Raynaud se compose de trois phases:

  • La première phase se traduit par des spasmes des artères, une pâleur de la peau, une diminution de sa température, des engourdissements, des douleurs.
  • La deuxième phase est caractérisée par le développement d'un bleuissement de la peau, une augmentation de la douleur.
  • La troisième phase - gonflement et rougeur de la peau, diminution de la douleur.

Cependant, les attaques classiques de Raynaud en trois phases ne sont notées que chez 15% des patients; dans la plupart des cas, des changements de couleur en deux phases sont observés Source:
Alekperov R.T. Syndrome de Raynaud dans la pratique d'un rhumatologue / R.T. Alekperov // Rhumatologie moderne. - 2014. - n ° 2. - art. 37-46..

La durée de l'attaque est généralement de 15 à 20 minutes, mais parfois elle peut durer même plusieurs heures..

Au dernier stade de la maladie, des lésions cutanées persistantes se développent, une déformation des doigts est possible.

Dans la plupart des cas, la maladie de Raynaud a un caractère symétrique: si la pathologie affecte un bras, puis après un certain temps, la pathologie se développe sur le second.

Diagnostic du phénomène de Raynaud

Le diagnostic de la maladie de Raynaud est établi principalement sur la base de plaintes et de symptômes cliniques et est considéré comme fiable si la réponse aux questions suivantes est positive:

  • si une sensibilité inhabituelle au froid est notée?
  • La couleur des doigts change-t-elle lorsqu'elle est exposée au froid?
  • deviennent-ils blancs et / ou bleuâtres?

Parallèlement au diagnostic de SR, sa version clinique est en cours de clarification - primaire ou secondaire. Pour ce faire, utilisez des méthodes instrumentales et de laboratoire telles que la débitmétrie laser Doppler, la thermographie, la méthode KNL, la pléthysmographie, l'échographie Doppler couleur.

Maladie de Raynaud (syndrome): symptômes et traitement

La maladie de Raynaud est une pathologie connue de la médecine depuis 1862. Elle est basée sur un spasme paroxystique des vaisseaux sanguins des parties périphériques des membres, du visage. Un spasme se produit, par exemple, en réponse à une exposition au froid, à des vibrations ou à un stress sévère..

En conséquence, une personne ressent une douleur au site de la survenue d'un spasme, il y a un engourdissement, un ramper. La zone affectée devient initialement blanche, puis devient bleue. La peau est froide au toucher. Lorsque l'attaque se termine, la peau devient rouge et la chaleur se fait sentir dans cette zone. Avec l'existence à long terme de la maladie, des troubles trophiques se développent.

La maladie de Raynaud doit être distinguée du syndrome de Raynaud, car malgré la similitude des symptômes, ils diffèrent par le facteur étiologique. Le fait est qu'après que Maurice Reynaud a décrit les signes et l'étiologie de la maladie, il a été constaté qu'elle peut se développer comme une maladie indépendante en raison d'une altération du fonctionnement du système nerveux central et peut agir comme un syndrome de certaines autres pathologies. C'est la raison de la différence entre les deux concepts.

Les causes

Les causes de la maladie de Raynaud ne peuvent pas être considérées séparément du mécanisme de développement de la maladie. Elle est basée sur des violations du plan organique et fonctionnel, affectant à la fois les parois vasculaires et l'appareil responsable de leur innervation. En conséquence, il y a une violation de la régulation nerveuse des vaisseaux sanguins, ils réagissent donc à divers effets des spasmes, suivis d'une atrophie croissante.

Causes du syndrome de Raynaud:

  1. Troubles de la viscosité sanguine: cryoglobulinémie, véritable polycythémie, macroglobulinémie de Waldenstrom.
  2. Ostéochondrose du thorax supérieur cervical.
  3. Exposition continue aux vibrations avec développement d'une maladie vibratoire.
  4. Insuffisance de la régulation nerveuse autonome - syringomyélie.
  5. Maladies auto-immunes affectant le tissu conjonctif: lupus érythémateux disséminé, sclérodermie systémique, polyarthrite nodulaire rhumatoïde, rhumatismes, syndrome de Sjogren, dermatomyosite, périartérite.
  6. La maladie vasculaire est la maladie de Takasyau, qui oblitère l'athérosclérose des jambes, etc..
  7. Dommages aux nerfs périphériques dans le diabète sucré (polyneuropathie).
  8. Intoxication du corps par le plomb, les sels d'arsenic, les cytostatiques et l'ergotamine.
  9. Troubles du fonctionnement de la glande surrénale, de la thyroïde et de la glande parathyroïde.
  10. Plus rarement, le syndrome de Rhin provoque un syndrome supplémentaire des côtes cervicales, le syndrome du canal carpien, le syndrome du scalène antérieur.

À son tour, les causes de la maladie de Raynaud résident dans les pathologies du système nerveux central et de la moelle épinière lorsque l'hypothalamus, le tronc et le cortex sont impliqués dans ce processus. Ces processus pathologiques conduisent au fait que les impulsions qui régulent le fonctionnement des vaisseaux sanguins sont transmises avec des violations.

Premiers signes

La maladie de Raynaud se manifeste comme suit:

  • les doigts des membres pâlissent chez une personne;
  • il y a une sensation de picotement;
  • les membres deviennent engourdis;
  • le patient a un flux sanguin altéré vers les doigts, ils acquièrent une teinte bleuâtre;
  • douleur dans les membres;
  • la température augmente;
  • la pression artérielle augmente;
  • des maux de tête et des étourdissements sont observés;
  • difficultés de coordination des mouvements des membres.

Avec le réchauffement et la stabilité émotionnelle, les symptômes ne disparaissent pas immédiatement, les membres acquièrent une couleur rouge. Ces symptômes peuvent également affecter non seulement les membres, mais aussi les oreillettes, le bout des lèvres, le bout du nez. La maladie de Raynaud s'accompagne souvent de migraines sévères. Si ces symptômes apparaissent, vous devez consulter d'urgence un spécialiste qui diagnostiquera et recommandera un traitement adéquat de la maladie.

Symptômes et stades

Les principaux symptômes de la maladie de Raynaud chez les femmes et les hommes sont caractérisés par une lésion prédominante des doigts (plus souvent - l'index, le milieu et l'anneau, moins souvent - les gros et les petits doigts), qui se manifeste par un changement progressif de l'état des vaisseaux sanguins et des tissus de la zone touchée. La gravité de ces manifestations est déterminée par le stade de la maladie et la durée de son évolution. Les autres parties exposées du corps (orteils, menton, pointes des oreilles et du nez) qui sont également régulièrement exposées au froid ou à la chaleur et à d'autres facteurs de risque sont beaucoup moins susceptibles d'être affectées..

Dans le tableau clinique du syndrome de Raynaud, il y a:

  • La première étape;
  • Deuxième étape;
  • troisième étape.

Le premier stade du syndrome de Raynaud

La première étape est également appelée angiospastique, en raison de la nature des dommages aux vaisseaux sanguins (c'est-à-dire leur spasme, leur rétrécissement). À ce stade de développement, les premiers symptômes de la maladie apparaissent, qui sont de courte durée.

Le premier stade du syndrome de Raynaud peut se manifester par les symptômes suivants:

  1. Douleur. La survenue de douleur est également due à une violation de la circulation sanguine dans les doigts. Le fait est que dans des conditions normales, les cellules du corps émettent constamment des sous-produits de leurs fonctions vitales (acide lactique et autres), qui sont emportés avec le sang vers le lieu de neutralisation dans d'autres organes. Avec un spasme des artérioles, la circulation sanguine est perturbée, à la suite de quoi des sous-produits métaboliques s'accumulent dans la zone de formation et conduisent à l'apparition de douleur (dans ce cas, la douleur peut être brûlante, piquante, douloureuse). Après normalisation de la circulation sanguine, les substances toxiques accumulées à des concentrations élevées sont transportées par le flux sanguin vers les tissus voisins, ce qui peut entraîner une intensification à court terme de la douleur dans la phase d'expansion réflexe des vaisseaux sanguins.
  2. Décoloration de la peau. C'est la première manifestation de la maladie. La première occurrence de ce symptôme est associée à une violation de la régulation nerveuse et hormonale du tonus vasculaire, qui est toujours due à l'action de facteurs provoquants ou prédisposants. À la suite d'un spasme aigu de petits vaisseaux sanguins (artérioles), l'apport sanguin aux vaisseaux diminue. Étant donné que la couleur rosée de la peau est due à la présence de sang dans les capillaires, avec un vasospasme, la peau de la zone affectée devient de couleur pâle. Une caractéristique du syndrome de Raynaud est une limitation claire de la lésion des zones non affectées (il peut sembler à une personne que ses doigts ont été trempés dans de la peinture). Le spasme vasculaire dure assez peu de temps (2 à 4 minutes), après quoi leur expansion réflexe s'installe, les vaisseaux débordent de sang et la peau devient rouge vif. À ce stade, un œdème dans les articulations peut survenir, en raison de la perméabilité accrue des parois vasculaires et de la transpiration de la partie liquide du sang dans les tissus environnants. En 10 à 30 minutes, le tonus vasculaire se normalise, la peau prend sa couleur habituelle et toutes les manifestations cliniques disparaissent.
  3. Engourdissement des doigts. Un engourdissement dans la zone affectée résulte d'une altération de l'apport de sang et de nutriments aux fibres nerveuses, qui sont extrêmement sensibles à l'hypoxie (manque d'oxygène). Au début de l'attaque, le patient peut ressentir une légère sensation de picotement ou «chair de poule» (ces symptômes sont caractéristiques du stade initial de la lésion nerveuse), mais après quelques minutes, la sensibilité diminue considérablement jusqu'à ce qu'elle disparaisse complètement..
  4. Réduction de la température des tissus dans la zone touchée. Une température corporelle constante est maintenue en raison de la circulation sanguine, qui est chauffée par les organes internes (foie, muscles) et refroidie dans la peau et d'autres tissus périphériques. Avec un spasme des vaisseaux sanguins, le sang cesse de couler dans la zone des doigts, ce qui entraîne un refroidissement rapide de la peau (la température locale peut chuter de 2 à 4 degrés ou plus).

La deuxième étape du syndrome de Raynaud

La deuxième étape se développe environ six mois après le début des premiers symptômes de la maladie et se caractérise par une violation plus prononcée des mécanismes de régulation du tonus vasculaire. La caractéristique est une diminution de la fréquence et une augmentation de la durée des crises pouvant survenir à la suite d'une exposition à des facteurs provoquants ou spontanément..

Une caractéristique distinctive de ce stade de la maladie est la cyanose prononcée du bout des doigts, qui survient après un vasospasme. Cela s'explique par le fait que dans des conditions normales, l'oxygène contenu dans les cellules sanguines (érythrocytes) est transmis aux cellules de divers tissus, qui émettent à la place du dioxyde de carbone (un sous-produit de la respiration cellulaire). Le sang riche en oxygène (artériel) a une couleur rouge, tandis que le sang veineux (saturé de dioxyde de carbone) est caractérisé par une teinte bleuâtre. Normalement, le dioxyde de carbone libéré par les cellules est rapidement emporté par le flux sanguin vers les poumons, où il est libéré avec de l'air expiré. Cependant, dans des conditions de circulation altérée, la concentration de dioxyde de carbone dans le sang augmente de manière significative, ce qui fait que les téguments de la peau acquièrent une teinte bleuâtre.

Il convient également de noter que le deuxième stade de la maladie de Raynaud est caractérisé par une expansion pathologique des vaisseaux veineux, ce qui améliore encore les manifestations de la maladie. Après un vasospasme prolongé, la douleur est généralement plus intense et prolongée qu'au premier stade..

Le troisième stade du syndrome de Raynaud

Il se développe 1 à 3 ans après le début de la maladie et se caractérise par des lésions irréversibles des tissus des doigts associées à des troubles circulatoires. Les attaques de spasme des vaisseaux sanguins avec leur expansion ultérieure peuvent avoir une fréquence et une intensité différentes, accompagnées de douleurs intenses.

Le troisième stade de la maladie de Raynaud se caractérise par les complications suivantes:

  1. Complications infectieuses. Le sang en circulation contient des cellules immunitaires qui protègent le corps contre les infections. En cas de violation de la circulation sanguine locale, le risque de développer des maladies infectieuses de la peau et des tissus mous des doigts augmente, ce qui est également facilité par l'ischémie et la nécrose locales..
  2. Mort (nécrose) des tissus mous. En raison de l'apport sanguin insuffisant aux tissus, la mort cellulaire se produit dans les zones les plus touchées (peau du bout des doigts). Les tissus morts sont arrachés au fil du temps et des plaies apparaissent à leur place. Ils peuvent atteindre plusieurs millimètres de profondeur, saignent rarement et sont indolores. La guérison des ulcères se produit sur une longue période (jours, semaines) et conduit à la formation de cicatrices denses.

Maladie de Raynaud: photos

À quoi ressemble la maladie de Raynaud, la photo montre les mains d'une femme atteinte de cette maladie:

Diagnostique

Quel médecin consulter si cette maladie est suspectée? Si la maladie de Raynaud est suspectée, il est nécessaire de contacter un angiologue, et s'il est impossible de le faire, contactez un rhumatologue. De plus, une consultation avec un cardiologue et un chirurgien vasculaire sera nécessaire.

Le premier critère diagnostique de la maladie de Raynaud est un spasme persistant des vaisseaux de la peau: lors du réchauffement, la circulation sanguine ne se rétablit pas, les membres restent froids et pâles.

Dans l'étude des patients atteints de la maladie de Raynaud, il est d'abord nécessaire d'établir si le phénomène est une caractéristique constitutionnelle de la circulation périphérique, c'est-à-dire une réaction physiologique normale sous l'influence du froid d'intensité variable.

Les tests de laboratoire sont obligatoires:

  • analyse sanguine générale;
  • les fractions de protéine, d'albumine et de globuline totales et c-réactives;
  • coagulogramme détaillé, taux de fibrinogène, plaquettes et propriétés des globules rouges.

Récemment, des experts ont noté la grande efficacité d'une nouvelle méthode de diagnostic de la maladie de Raynaud - la capillaroscopie à large champ du lit de l'ongle. Cette méthode a une grande précision dans le diagnostic de la maladie..

Le diagnostic final de la maladie de Raynaud ne peut être établi qu'à la suite d'un examen approfondi. S'il n'y a pas d'autres maladies qui ont provoqué l'apparition du complexe de symptômes, le diagnostic de la maladie de Raynaud est établi..

Comment traiter la maladie de Raynaud?

Avec le syndrome de Raynaud, l'invalidité est délivrée principalement en relation avec la maladie principale (rhumatismes, sclérodermie, etc.). Mais parfois, si le patient n'est pas en mesure d'accomplir un travail lié à sa profession, une invalidité est possible en lien avec le syndrome de Raynaud de stade II ou III.

Les personnes au stade III du syndrome de Raynaud ne sont pas aptes au service militaire, au stade II, elles sont d'une utilité limitée, au stade I, elles sont appelées.

Fournir une assistance d'urgence lors d'une attaque, c'est:

  1. Éliminez le facteur qui a déclenché l'attaque
  2. Réchauffer la zone touchée - masser avec un chiffon en laine, prendre une boisson chaude
  3. Réception ou injection de médicaments vasodilatateurs et analgésiques, antispasmodiques (drotavérine, sans spa, platifilline).

Dans la maladie de Raynaud, le traitement des femmes et des hommes est à long terme. Tout d'abord, il vise à traiter la maladie sous-jacente, qui a provoqué l'apparition du complexe de symptômes..

Vous devez arrêter de fumer et éviter les effets de facteurs provoquants au travail et dans les conditions domestiques - contact avec de l'air froid et de l'eau froide, exposition aux vibrations, utilisation prolongée sur un clavier d'ordinateur et des produits métalliques lourds, contact avec diverses substances chimiques de production, stress psychologique.

  • action vasodilatatrice (antagonistes et bloqueurs des canaux calciques) - nifédipine (Corinfar, Cordipin, Cordaflex, Calcigrad, Nifedipine, Nifecard, Osmo-Adalat, Fenigidin), nicardipine, vérapamil (Isoptin, Finoptin, Verogalid)
  • Inhibiteurs de l'ECA - Captopril, Kapoten
  • bloqueurs des récepteurs de la sérotonine - kétansérine
  • prostaglandines - Vazaprostan, Vap, Coverject, Alprostan
  • amélioration des propriétés physico-chimiques du sang et de la microcirculation - Agapurin, Trental, Dipyridamole, Pentoxifylline, Wasonite

Le traitement médicamenteux doit être associé à des traitements physiothérapeutiques et non traditionnels. Physiothérapie - UHF, fangothérapie, oxygénation hyperbare, bains galvaniques, exercices de physiothérapie, réflexologie. Avec l'inefficacité du traitement médical et physiothérapeutique, une intervention chirurgicale est possible - sympathectomie. L'une des méthodes modernes de traitement du syndrome de Raynaud est la thérapie par cellules souches, qui aide à normaliser le flux sanguin périphérique.

Physiothérapie

Les méthodes de traitement visent à soulager les symptômes et, pendant la rémission, à soulager les crises. Les méthodes sont assez efficaces, en particulier dans les premiers stades de la maladie et sont très diverses..

  • massage de la zone du col - cela active les zones régionales d'approvisionnement en sang et de réflexe. Le massage améliore la microcirculation et améliore le drainage lymphatique, empêchant l'enflure. Le cours comprend au moins 15 procédures;
  • magnétothérapie - un champ magnétique courant réduit le tonus des veinules, ce qui contribue à améliorer l'écoulement du sang et de la lymphe. La procédure est effectuée à différentes fréquences magnétiques, au moins 10 fois;
  • thérapie sous vide segmentaire - la région cervicothoracique ou la zone du col est affectée par un applicateur à vide. Dans le même temps, le gradient de pression hydrostatique augmente, ce qui entraîne une diminution du tonus des artérioles et un écoulement actif de la lymphe.
  • électrophorèse des vasodilatateurs - par exemple, avec de l'acide nicotinique, qui soulage rapidement le gonflement et réduit les symptômes douloureux;
  • L'ultratonothérapie est une combinaison de courants à haute tension et de fréquence supersonique. Améliore l'écoulement du sang et de la lymphe;
  • barothérapie - exposition à des pressions élevées et basses, particulièrement indiquée pour l'endartérite oblitérante;
  • irradiation IR - stimule la circulation capillaire et améliore l'apport d'oxygène aux tissus mous.
  • magnétothérapie basse fréquence - exposition à un champ basse fréquence. Améliore l'apport sanguin aux tissus et au trophisme;
  • irradiation laser du sang - l'efficacité des procédures est basée sur l'absorption par les structures moléculaires du sang d'un faisceau laser d'une certaine longueur. Ainsi, la composition rhéologique du sang est améliorée, ce qui entraîne une diminution des phénomènes spasmodiques.

Ils ont également recours à des procédures stimulantes: douches perlières, thalassothérapie, aérothérapie, bains de contraste.

Approche alternative de traitement

Tout d'abord, il est recommandé aux patients diagnostiqués du syndrome de Raynaud de masser les zones touchées - doigts, mains, membres inférieurs. Les mouvements de massage doivent commencer du bout des doigts et se déplacer progressivement vers l'épaule. Les mouvements doivent être fluides - vous pouvez caresser la peau, frotter, pincer, tapoter. Un tel massage doit être effectué pendant au moins 2 semaines pendant 10 minutes. Après cela, vous devez faire une pause d'une semaine, puis recommencer le cours. Si les symptômes cliniques de la maladie s'étendent aux lobes d'oreille, ils doivent également être massés, caressés et frottés.

Pour rendre le traitement encore plus efficace, un massage peut être effectué en pré-humidifiant les mains avec de l'huile de massage avec l'ajout de quelques gouttes d'huile essentielle de menthe, d'anis, d'agripaume ou de millefeuille. Ces huiles ont des effets antispasmodiques et analgésiques..

Les bains chauds avec de l'eau ajoutée à l'eau avec une décoction d'herbes - agripaume, racine de valériane, inflorescences d'aneth et millefeuille sont bien établis. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes des huiles essentielles énumérées ci-dessus à l'eau. La durée du bain thérapeutique est de 15 minutes, tandis que la température de l'eau ne doit pas dépasser 39 à 40 degrés. Pendant ce temps, le patient se réchauffe correctement, l'apport sanguin aux petits vaisseaux sanguins augmente et le rythme cardiaque augmente.

Au lieu d'un bain, vous pouvez essayer le bain. Ils sont préparés de la même manière qu'un bain thérapeutique, seules les mains ou les pieds sont trempés dans l'eau. Il est important de surveiller la température de l'eau - vous ne pouvez pas garder les membres dans le bain après avoir refroidi l'eau. Non seulement cela n'est pas utile, mais cela peut également conduire à une exacerbation des attaques de Reynaud..

Mode de vie

Les médicaments sont un facteur qui ne peut être «évité». Peu importe combien une personne veut arrêter de prendre des médicaments, elle ne devrait pas le faire pour que le trouble ne prenne pas une forme encore plus grave. De plus, il doit les prendre non pas au cas par cas, mais selon un système strict, comme le médecin l'a prescrit. Le traitement effectué au hasard ne conduira à aucun résultat..

Comme déjà mentionné, des procédures physiques sont également nécessaires. Sans eux, les médicaments n'auront pas un bon effet. Cependant, le mode de vie correct du patient joue un rôle important. C'est lui qui vous permettra de vivre des spasmes aussi rarement que possible. Que doit faire une personne atteinte de la maladie de Raynaud et que ne doit-elle pas faire?

  1. Assurez-vous d'arrêter de fumer. La nicotine contribue à de graves spasmes des vaisseaux sanguins, en particulier chez les personnes qui souffrent déjà de problèmes de vaisseaux sanguins.
  2. Le patient doit éviter tout appareil vibrant. Par exemple, vous ne pouvez pas tenir un moulin à café fonctionnel entre vos mains, toucher un robot culinaire, travailler avec une perceuse électrique et d'autres équipements qui créent des vibrations. Même un aspirateur peut contribuer à l'apparition d'une autre attaque. Il n'est pas toujours possible d'éviter un tel travail, car une personne ne peut pas se passer complètement d'appareils électroménagers. Dans de tels cas, il est conseillé de les utiliser le moins possible et de porter des gants en laine pour réduire les vibrations.
  3. Vous devez toujours garder vos membres au chaud. Même si les signes de la maladie ne sont observés que sur les mains, rien ne garantit qu'ils n'apparaîtront pas sur les jambes après une hypothermie constante. Par conséquent, les gants doivent être chauds et les chaussures sèches et également chaudes. Le patient ne doit pas se laver les mains à l'eau froide. Si l'eau chaude n'est pas toujours fournie à l'appartement, il est préférable de la chauffer sur la cuisinière et de se laver les mains à l'eau tiède, cela ne provoquera certainement pas un autre spasme.
  4. Les facteurs les plus importants affectant le début des crises sont les tremblements nerveux et le surmenage. Par conséquent, nous devons éviter ces facteurs et rechercher le calme et la tranquillité d'esprit..

En suivant ces règles, une personne peut ne pas avoir peur de la manifestation constante du phénomène Raynaud. C'est le nom du cours de l'attaque de la maladie, composé de trois phases:

  1. Blanchir et abaisser la température des doigts avec des sensations de douleur;
  2. L'apparition de cyanose et une douleur accrue;
  3. Apaiser la douleur et retrouver la couleur normale de la peau ou sa rougeur.

Opération

Il existe également un traitement chirurgical du syndrome de Raynaud, qui est indiqué en cas de résistance de la maladie à des traitements médicaux et physiothérapeutiques complexes. L'essence de la procédure est la dénervation des vaisseaux sanguins qui fournissent une nutrition aux zones touchées. Une telle intervention est appelée sympathectomie. Dans ce cas, à l'aide d'un scalpel, les fibres nerveuses sont coupées, le long desquelles une impulsion passe, provoquant un vasospasme. La pertinence de cette méthode de traitement n'est envisagée que dans les cas graves de syndrome de Raynaud..

Il convient de noter que parmi les médecins, il existe un autre point de vue sur cette méthode de traitement. Le fait est que dans certains cas, plusieurs mois après le traitement chirurgical, les symptômes de la maladie réapparaissent et que cette méthode de traitement n'est donc pas considérée comme efficace. Et, bien sûr, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un chirurgien lorsque les troubles trophiques conduisent à la gangrène.

La prévention

La prévention de la maladie consiste à garder les membres au chaud..

Pour cela, il est nécessaire de porter des vêtements multicouches, notamment pour protéger les mains et les pieds. Les mitaines sont plus pratiques que les gants, car les doigts s'y réchauffent. Des gants et des chaussettes spéciaux avec chauffage électrique et chauffe-mains sont actuellement en vente. Certains parviennent à prévenir les attaques de la maladie de Raynaud en effectuant de rapides mouvements circulaires de la main: sous l'influence de la force centrifuge, le sang est pompé dans les membres. L'eau tiède vous aide à rester au chaud, mais vous devez vous assurer qu'elle n'est pas trop chaude. Les personnes atteintes de la maladie de Raynaud ne devraient pas fumer..

La maladie de Raynaud peut être évitée si les facteurs provoquants sont évités et si le traitement commence dès ses premiers signes. Mais dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. La maladie de Raynaud est un symptôme précoce d'autres maladies, telles que la sclérose systémique, caractérisée par un épaississement de la peau. Cependant, la maladie de Raynaud ne doit pas être considérée comme un signe commun de son apparition..

Pronostic de traitement

La maladie de Raynaud ne peut pas être complètement guérie. Une personne souffrant de cette maladie est obligée de suivre les recommandations décrites ci-dessus toute sa vie et de recourir périodiquement à des méthodes de physiothérapie. Selon la gravité de la maladie, la pharmacothérapie peut être constante ou prescrite au cours.

Si le syndrome de Raynaud est diagnostiqué et que la maladie sous-jacente est traitable, il est tout à fait possible de se débarrasser du vasospasme. En règle générale, la récupération entraîne la disparition des facteurs provoquant le syndrome.

Parmi les affections autonomo-vasculaires des extrémités distales, la maladie de Raynaud occupe une position de leader. Les données à ce sujet sont assez contradictoires. En règle générale, la maladie ne constitue pas une menace pour la vie, mais elle limite les possibilités et nécessite un traitement médicamenteux constant.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite