8 causes de somnolence et la lutte contre elles

L'état de somnolence est connu de tous. Elle se caractérise par tout un complexe de sensations désagréables: une personne devient léthargique, a une forte envie de se coucher, ses réactions ralentissent, une apathie apparaît. Cela peut être observé à tout moment de la journée, y compris au moment où les affaires quotidiennes nous attendent. Les personnes qui souffrent constamment de somnolence deviennent irritables et sans contact, leur activité physique et intellectuelle diminue.

Dans une telle situation, le malaise ne peut être ignoré - il est nécessaire de découvrir sa cause et de déterminer les moyens de résoudre le problème. Aujourd'hui, nous présenterons aux lecteurs les facteurs les plus courants à l'origine de la somnolence..

Fatigue

La somnolence causée par la fatigue survient en fin d'après-midi, après des activités diurnes intenses. Il s'agit d'une condition normale qui survient après une nuit de sommeil..

Afin de dormir suffisamment, vous devez suivre quelques règles:

  • la salle de repos nocturne doit être bien ventilée;
  • dans la chambre, vous ne pouvez pas allumer une lumière vive, laissez le téléviseur ou l'écran d'ordinateur allumé;
  • la pièce doit être calme;
  • la literie, les vêtements de nuit (chemise de nuit, pyjamas) et tous les accessoires textiles de la chambre doivent être faits de tissus naturels doux;
  • un canapé ou un lit (matelas) destiné à la nuit devrait être choisi en fonction des caractéristiques anatomiques du corps de la personne qui les utilisera;
  • il est important de se coucher au plus tard à minuit. La durée du repos nocturne, permettant la récupération de l'activité physique et mentale, pour la plupart des gens est de 7 à 8 heures.

Stress

Certaines personnes développent des troubles du sommeil au milieu du stress: une personne souffre d'insomnie la nuit et la somnolence la surmonte pendant la journée. En cas d'insomnie due au stress, l'aide d'un psychothérapeute et l'utilisation de sédatifs peuvent être nécessaires. Bien sûr, le type de médicament et le schéma d'administration doivent être déterminés par le médecin. L'automédication dans une telle situation est lourde d'aggravation du problème et d'autres complications graves..

Maladie

La cause de la somnolence devient souvent un processus pathologique dans le corps. La fatigue et la léthargie en milieu de journée provoquent les maladies suivantes:

  • Diabète;
  • perturbation des glandes endocrines. La somnolence avec dysfonctionnement du système endocrinien, accompagnée d'obésité (syndrome de Pickwick) est particulièrement caractéristique;
  • cardiopathie
  • instabilité de la pression artérielle (la somnolence peut être un signe d'hypertension et d'hypotension);
  • Déficience en fer;
  • pathologie hépatique;
  • altération de la fonction rénale;
  • problèmes d'estomac et d'intestins;
  • processus inflammatoires;
  • infections virales;
  • développement de néoplasmes malins;
  • névrose et dépression.

La somnolence survient presque toujours avec des traumatismes crâniens et des empoisonnements. Les situations caractérisées par une hypoxie cérébrale croissante sont particulièrement dangereuses: dans ces cas, la somnolence est un signe de coma.

Médicament

La somnolence peut être due à des médicaments:

  • tranquillisants et antipsychotiques;
  • antihistaminiques;
  • certains médicaments antitussifs;
  • analgésiques;
  • abaisser la pression artérielle;
  • utilisé pour traiter les maladies cardiaques;
  • utilisé dans le traitement de l'ulcère gastrique;
  • antibiotiques;
  • contraceptifs hormonaux.

L'intensité des effets secondaires de ce type est très individuelle: chez certains patients, la somnolence n'est presque pas observée lors de la prise de médicaments, tandis que d'autres se plaignent constamment de léthargie et de perte de force..

Immobilité

Les personnes obligées de s'asseoir constamment pendant le travail éprouvent souvent une sensation de somnolence au milieu de la journée. Cela peut s'expliquer par la congestion: en l'absence d'effort physique, le flux sanguin dans les vaisseaux ralentit, le cerveau commence à souffrir d'une carence en oxygène et en nutriments.

La façon de résoudre le problème dans ce cas est évidente: vous devez faire un échauffement de temps en temps. Il est nécessaire de quitter le lieu de travail au moins une fois par heure, de marcher, de faire des exercices pour les bras, le cou et les jambes. Habituellement, quelques mouvements suffisent pour que la somnolence disparaisse et que la léthargie soit remplacée par de la vigueur.

Il est important que les employés de bureau compensent le manque de mouvement dans le sport pendant leur temps libre. En ce sens, le vélo, le jogging ou la marche rapide, la natation sont les meilleurs choix. En hiver, le ski et les jeux familiaux en plein air sont utiles..

Avitaminose

La carence en vitamines est mauvaise pour le bien-être général. Entre autres symptômes, il peut provoquer une somnolence diurne. Le plus souvent, une carence en vitamines C, E, B6 et B12 se manifeste. En règle générale, des sensations désagréables se produisent pendant la période automne-hiver, lorsque la quantité de fruits et légumes consommés diminue.

S'il n'y a aucun problème associé à l'absorption des vitamines, les préparations pharmaceutiques ne sont pas nécessaires. La carence saisonnière en vitamines peut être facilement ajustée en ajoutant des fruits de mer, du foie, des noix et des légumineuses à l'alimentation quotidienne, ainsi qu'en augmentant la proportion de fruits et de baies riches en vitamine C: cassis, agrumes, kiwi, cynorrhodon, etc..

Défaillance du biorythme

La somnolence diurne peut être causée par des perturbations du rythme de vie dues aux besoins de production. Cela se produit souvent avec des personnes qui sont obligées de travailler périodiquement le soir et la nuit. Une condition similaire se produit lorsqu'une personne déménage dans un autre fuseau horaire ou dans une zone aux conditions climatiques inhabituelles. Un corps sain se reconstruit assez rapidement et l'inconfort disparaît de lui-même. Mais en présence de maladies, le processus peut prendre un certain temps. Dans certains cas, il n'est pas du tout possible de s'adapter aux changements, et les gens doivent retourner à leur environnement habituel, refusant de mettre en œuvre leurs plans.

Climat intérieur incorrect

L'intensité du cerveau dépend de la qualité de l'air inhalé par une personne. Une humidité trop faible, une teneur en oxygène insuffisante, une température élevée provoquent une hypoxie et une somnolence. Des problèmes peuvent survenir en raison d'un excès de fumée de tabac dans l'air ou de la présence d'odeurs saturées (par exemple, les arômes de certaines couleurs ou parfums). Par conséquent, il est si important de ventiler régulièrement les locaux résidentiels et industriels, de maintenir une température et une humidité optimales à l'intérieur..

La somnolence persistante est un symptôme dangereux, surtout s'il s'accompagne d'étourdissements, de maux de tête, de nausées, d'un manque d'appétit, d'un gonflement et de douleurs. Dans ce cas, une attention médicale urgente est requise..

Vidéo de YouTube sur le sujet de l'article:

Formation: première université médicale d'État de Moscou du nom de I.M. Sechenov, spécialité "Médecine générale".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Il existe des syndromes médicaux très intéressants, tels que l'ingestion obsessionnelle d'objets. 2500 objets étrangers ont été trouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Des scientifiques de l'Université d'Oxford ont mené une série d'études au cours desquelles ils sont arrivés à la conclusion que le végétarisme peut être nocif pour le cerveau humain, car il entraîne une diminution de sa masse. Par conséquent, les scientifiques recommandent que le poisson et la viande ne soient pas complètement exclus de leur alimentation..

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure par téléphone mobile augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur cérébrale.

Une personne prenant des antidépresseurs dans la plupart des cas souffrira à nouveau de dépression. Si une personne fait face à la dépression par elle-même, elle a toutes les chances d'oublier cet état pour toujours..

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Donc, l'image d'une ampoule au-dessus de votre tête au moment de l'apparition d'une pensée intéressante n'est pas si loin de la vérité.

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et ont conclu que le jus de pastèque empêche le développement de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. Un groupe de souris a bu de l'eau plate et le second un jus de pastèque. En conséquence, les vaisseaux du deuxième groupe étaient exempts de plaques de cholestérol.

Pour dire même les mots les plus courts et les plus simples, nous utilisons 72 muscles.

Le médicament bien connu "Viagra" a été initialement développé pour le traitement de l'hypertension artérielle.

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans nos intestins. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils se réunissaient, ils tiendraient dans une tasse à café ordinaire.

Nos reins peuvent nettoyer trois litres de sang en une minute.

La maladie la plus rare est la maladie de Kuru. Seuls les représentants de la tribu Fore en Nouvelle-Guinée sont malades avec elle. Le patient meurt de rire. On pense que la cause de la maladie est de manger le cerveau humain..

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun perd 6,4 kcal par minute, mais en même temps, ils échangent près de 300 sortes de bactéries différentes.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par un manque d'oxygène..

Environ la moitié des femmes pendant la ménopause ou la périménopause éprouvent divers symptômes inconfortables - bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie,.

Causes de somnolence, de léthargie et de fatigue

La condition lorsque le corps humain éprouve de la somnolence, qui s'accompagne d'une perte de force, de distraction, d'une diminution des capacités intellectuelles et du potentiel énergétique, est une conséquence de l'épuisement psychologique, de la fatigue mentale ou physique. D'un point de vue physiologique, la somnolence est un signe caractéristique de surmenage ou de manque de sommeil..

La somnolence s'exprime dans les manifestations suivantes:

  • perception terne des stimuli externes;
  • altération de la concentration de l'attention;
  • réaction retardée, distraction;
  • envie fréquente de bâiller;
  • diminution du pouls;
  • lourdeur des paupières, yeux fatigués;
  • contraction du liquide salivaire;
  • diminution de l'hydratation des yeux.

Lorsqu'une personne veut systématiquement dormir longtemps et qu'il y a un malaise général, et pour des raisons qui lui sont inconnues, cette condition indique déjà un syndrome grave qui est directement lié à la santé du corps. Dans ce cas, la somnolence agit comme l'un des symptômes d'une certaine pathologie.

Pourquoi la somnolence apparaît?

La somnolence chronique est un signe commun d'un dysfonctionnement spécifique du corps. Une condition similaire se développe dans un contexte de troubles pathologiques, notamment:

  • épuisement émotionnel et mental;
  • épuisement physique et mental;
  • violation du flux sanguin cérébral;
  • hypoxie cérébrale;
  • activation des processus inhibiteurs dans le système nerveux central;
  • dommages à la zone hypnogène du cerveau;
  • la présence d'une lésion cérébrale traumatique;
  • maladies du système endocrinien;
  • infection par des micro-organismes pathogènes;
  • pathologie des organes internes (reins, foie, cœur, etc.)
  • la présence de tumeurs malignes.

Somnolence - besoin physiologique

En l'absence de repos approprié, et peu importe le nombre de jours pendant lesquels le corps a été en mode stressant - un jour, deux ou plus - le département principal du système nerveux démarre automatiquement les processus inhibiteurs, se manifestant par la suppression de l'excitation. La somnolence survient lorsque les organes de perception et les terminaisons nerveuses sensibles sont soumis à une surcharge, par exemple:

  • organes sensoriels lorsque vous regardez la télévision pendant une longue période, travaillez longtemps sur un ordinateur, lisez des livres, etc.;
  • les organes auditifs, si une personne travaille dans des conditions bruyantes, par exemple, dans une usine, sur scène, à l'école et au jardin d'enfants;
  • formations de récepteurs avec interaction de contact prolongée avec des stimuli.

Somnolence après avoir mangé

Un événement commun - il a mangé et est immédiatement tombé dans un rêve, ce sentiment est familier à chaque personne. Et il y a une explication à cela. Lorsque les aliments pénètrent dans le service gastro-intestinal, les organes digestifs, ainsi que les systèmes responsables de la fermentation des substances nécessaires à la digestion des aliments, ils commencent à fonctionner de manière intensive. Pour le travail productif du tractus gastro-intestinal, cependant, comme pour tout organe situé dans la phase active, un enrichissement suffisant en oxygène et en nutriments est nécessaire, dont le système circulatoire est responsable. Il y a donc une redistribution du sang vers les zones particulièrement nécessiteuses, dans notre cas - vers l'estomac, le pancréas, les intestins, le foie. En conséquence, l'oxygène est délivré aux tissus cérébraux moins que d'habitude avec la circulation sanguine, à partir de laquelle l'organe principal passe pour fonctionner en mode économique. Dans le cadre d'une activité cérébrale réduite, une personne somnolente.

Somnolence due au manque de sommeil

On sait que le sommeil aide à restaurer l'énergie et la fonctionnalité des organes équilibrés. Et pour entrer dans la phase normale d'activité après la journée passée, le corps a besoin de temps pour reconstituer ses réserves d'énergie. Pour ce faire, il devra se «déconnecter» - prendre une pause de huit heures, pendant une telle période, le cerveau et le corps compensent les forces gaspillées avec une nouvelle portion d'énergie, ce qui sera suffisant pour les 15-16 prochaines heures d'éveil. En l'absence de repos adéquat, les ressources énergétiques s'épuisent rapidement pendant la journée. Le signal de la nécessité de les restaurer pénètre dans le cerveau, ce qui provoque une sensation de somnolence et même une somnolence à court terme. Afin de ne pas ressentir de fatigue et un fort désir de faire une sieste pendant la journée, ce qui est mauvais pour la capacité de travail, vous devez dormir la nuit conformément à la norme établie, ce qui est d'au moins 8 heures.

Somnolence due au facteur de stress

Un séjour prolongé dans un état de stress agit également comme un provocateur de l'apparition de somnolence. Bien qu'il y ait des réactions complètement opposées du corps à l'épuisement mental, il s'agit d'une surexcitation du système nerveux et du développement de l'insomnie due à la stimulation des glandes endocrines des glandes surrénales, qui produisent les hormones cortisol et adrénaline. La libération excessive de substances puissantes dans ce cas empêche une personne de se détendre. Mais une image similaire n'est observée qu'aux premiers stades du déséquilibre mental. Lorsque le système nerveux humain est exposé de façon chronique au stress, l'activité des glandes surrénales se termine par leur déplétion et déjà une diminution pathologique de la sécrétion de substances biologiquement actives. L'hypofonctionnement de l'organe endocrinien apparié provoque un état de fatigue, de fatigue, de somnolence dû au manque d'hormones vitales.

Somnolence pendant la grossesse

Les femmes qui sont en excellente position, familières avec le sentiment de désir de dormir pendant la journée, et cela avec un repos nocturne suffisant. Ce sentiment est tout à fait normal du point de vue de la physiologie. Au moment où l'œuf pénètre dans la cavité utérine, les glandes ovariennes commencent à reproduire en quantités suffisamment importantes l'hormone principale responsable de la préparation du corps à porter l'embryon, la progestérone. Des niveaux élevés de cette hormone dans le sang donnent des symptômes similaires, qui sont une réaction normale du corps au moment de la grossesse.

Plus longue période de sommeil chez les nourrissons

Chez les nourrissons, pendant 6 mois après la naissance, la période de sommeil prévaut sur la période d'éveil. Le système nerveux du bébé au cours de la première moitié de l'année doit limiter les stimuli de l'extérieur afin de poursuivre librement la formation de la partie principale du corps - le cerveau. En un mot, le sommeil des bébés fait partie intégrante de la physiologie, contribuant à la formation de systèmes importants, dont dépendra la relation neuronale-impulsion du cerveau avec les organes internes.

Pour les bébés, un long sommeil n'est pas un écart par rapport à la norme, mais agit comme une composante indispensable d'un développement harmonieux. Au cours des 2-3 premiers mois, les bébés dorment en moyenne 8 heures l'après-midi et 10 heures la nuit, en 3-5 mois, ils dorment pendant la journée pendant 5 heures, la nuit - 11 heures. Par an, la période de sommeil diurne est réduite à 2 heures.

La somnolence à toute enfance peut avoir un caractère pathologique, lorsqu'elle s'accompagne d'une apparence douloureuse de l'enfant. Les parents doivent être alertés par l'aspect lent du bébé si une blessure pathologique a été précédée d'une condition pathologique. Un enfant endormi nécessite des soins médicaux immédiats s'il présente les symptômes suivants:

  • accès de vomissements répétés;
  • diarrhée fréquente ou, au contraire, constipation;
  • rétention urinaire;
  • manque d'appétit, refus de manger;
  • l'enfant est léthargique, inactif;
  • essoufflement, peau bleue;
  • pâleur de la peau;
  • absence de réponse aux stimuli externes;
  • la température corporelle est extrêmement élevée.

La somnolence est un signe de pathologie

Dans certains cas, un phénomène tel que la somnolence peut indiquer le développement et la présence d'une pathogenèse dans le corps. Le sommeil continu et son besoin accru pendant la journée sont des plaintes fréquentes des patients qui ont des problèmes de circulation sanguine et de formations vasculaires. Et c'est loin d'être la seule pathologie.

  • Maladies aiguës et chroniques. En particulier, le plan infectieux: après l'état clinique, le corps est épuisé, et pour restaurer les forces du système immunitaire consacrées à la maladie, une personne a besoin de plus de temps que d'habitude pour se reposer. Pour cette raison, un système biologique appauvri a également besoin d'une pause de jour et d'une augmentation du sommeil la nuit.
  • La présence d'anémie. Comme la maladie se caractérise par une réduction pathologique de la composition sanguine des corps rouges (érythrocytes) et de l'hémoglobine, les processus de liaison et de transport de l'oxygène vers les tissus des organes internes, y compris le cerveau, sont perturbés dans la circulation sanguine. En raison de la «famine» d'oxygène du cerveau, les gens sont préoccupés par les conditions anémiques typiques - manque d'énergie, léthargie, fatigue et envie de dormir, chancelant, évanouissement, chute, distraction et perte de mémoire.
  • Athérosclérose cérébrale. En plus de l'anémie, les hémisphères cérébraux manquent également d'oxygène et de sang lors des lésions vasculaires, telles que l'athérosclérose. Comme pour l'anémie, une personne aura un tableau clinique - somnolence, vertige, vertiges, troubles de la mémoire et de la concentration, bruit et bourdonnements dans les organes de l'audition, faiblesse et tremblements dans les membres. Cette condition est dangereuse par la formation d'un caillot sanguin et le développement d'un AVC ischémique..
  • Hypersomnie idiopathique et narcolepsie. Il y a tout à fait deux maladies problématiques du système nerveux qui violent à peu près la vie humaine. Une longue nuit de sommeil, dont il est très difficile pour une personne de sortir, et après le réveil, il n'y a pas de sentiment de récupération complète de la force, c'est pourquoi je veux constamment dormir toute la journée - c'est typique de l'hypersomnie idiopathique. Un trouble similaire qui se développe à l'adolescence est très rare. En ce qui concerne la narcolepsie, la maladie se caractérise par un sommeil superficiel la nuit et un besoin excessif de sommeil pendant la journée, en relation avec quoi, une personne peut simplement s'éteindre et s'endormir à tout moment, même en marchant. De telles pathologies affectent sérieusement la qualité de vie et peuvent conduire à des accidents, par conséquent, elles nécessitent un diagnostic et une thérapie spécialisés..
  • Toxicité par des substances toxiques. L'entrée dans le sang de substances empoisonnant le corps, qui est accompagnée d'alcool éthylique, de nicotine, des composants chimiques de certains médicaments et de stupéfiants, a un effet déprimant sur le système nerveux, la circulation sanguine et les fonctions métaboliques. En raison d'une intoxication prolongée avec les poisons ci-dessus, un syndrome pathologique se développe - somnolence chronique.

Suppression du SNC due à la pathogenèse des organes internes

  1. Insuffisance cardiovasculaire. Les troubles critiques associés à un dysfonctionnement du muscle cardiaque avec un affaiblissement de ses capacités contractiles conduisent à un apport sanguin insuffisant aux organes et tissus du corps. En raison de la défaite de la "pompe" cardiaque, le cerveau souffre, connaissant une carence catastrophique en oxygène. Ainsi, les personnes souffrant de pathologies cardiaques souffrent souvent d'insomnie la nuit, et pendant la journée, elles deviennent brisées et somnolentes.
  2. Encéphalopathie. La maladie se caractérise par une diminution significative de l'apport sanguin aux hémisphères cérébraux. La violation est une conséquence des pathologies des organes et systèmes individuels, dont la pathogenèse a affecté la fonction de la circulation sanguine. Avec l'encéphalopathie, une atrophie des cellules nerveuses et une «famine» en oxygène du cerveau se produisent. Sous l'influence de facteurs négatifs, le système nerveux central est inhibé, en raison duquel les processus d'inhibition prennent une position de leader, ce qui provoque une augmentation du bâillement et un état de sommeil chez l'homme.
  3. Processus pathologique dans les reins. Dans le sang d'une personne souffrant de maladies rénales d'origine diverse - de nature inflammatoire ou inflammatoire-infectieuse - le sang est littéralement saturé de produits de décomposition des protéines (toxines urémiques). Les scories pénètrent dans le corps dans un état d'intoxication aiguë, qui se traduit par un sommeil anormalement long et une inhibition de l'activité intellectuelle et physique.
  4. La présence de pathogenèse dans le foie. En raison de facteurs indésirables affectant la fonction hépatique, la destruction des cellules parenchymateuses - l'unité principale du foie. Ainsi, un organe qui a perdu une proportion importante de cellules fonctionnelles ne peut pas faire face à la purification du sang des déchets du métabolisme des protéines - l'ammoniac et l'urée. La sursaturation du sang avec des substances toxiques qui, lorsqu'un organe sain est retiré sans aucun problème du corps, provoque une intoxication. Une toxicose progressive se développe généralement avec une cirrhose, des néoplasmes hépatiques et une maladie ictérique. L'intoxication affecte le cerveau, provoquant un gonflement de ses tissus et une hypoxie sévère, ce qui explique la somnolence du patient. Des formes graves de pathologies peuvent amener le corps au coma.
  5. La présence de micro-organismes pathogènes. Les produits vitaux de diverses bactéries, champignons, virus, formes parasitaires de micro-organismes peuvent endommager gravement les organes internes. Pénétrant dans le système circulatoire, des substances toxiques empoisonnent tout le corps de l'intérieur, ce qui affecte négativement le bien-être d'une personne - il y a une fatigue et une somnolence rapides, des maux de tête, une instabilité émotionnelle, des nausées, une diminution de l'activité mentale, etc. Une perte de force prononcée, accompagnée d'un état de somnolence, est inhérente à l'herpès maladies.
  6. Diabète. Dans une plus large mesure, le diabète affecte les vaisseaux de toutes les parties du corps. Beaucoup ne soupçonnent pas que la perte de leur vitalité, ainsi qu'une faiblesse catastrophique et une perte de poids intense soient associées à une glycémie élevée. La présence de sucre dans le sang est plus que normale - elle a un effet néfaste sur les vaisseaux du cerveau et du cœur, ce qui peut conduire une personne à un état d'inhibition, d'épuisement physique. Avec des augmentations soudaines de sucre - son déclin rapide d'un niveau élevé à des valeurs normales (cela se produit plus souvent avec le diabète de type 1), le système nerveux central entre dans une phase critique d'inhibition, l'activité cérébrale s'arrête, ce qui entraîne une perte de conscience. Et sans assistance en temps opportun (administration de glucose), le coma n'est pas exclu.
  7. Perte de sang interne. Une perte de sang intense dans le corps et une hémorragie, résultant d'une hémorragie due à des lésions vasculaires, conduisent à une carence en nutriments et en oxygène dans les parties principales du cerveau. Les saignements gastro-intestinaux entraînent souvent des sensations de somnolence, par exemple avec des hémorroïdes, des ulcères gastro-duodénaux et des fissures dans l'œsophage. De plus, des symptômes similaires peuvent être présents avec des menstruations douloureuses et abondantes, une rupture des ovaires et des saignements après un avortement. Les blessures de la cavité abdominale et de la tête dans les cas graves s'accompagnent également d'une perte de sang interne et d'une sensation de perte de force, de troubles de la conscience, jusqu'au développement d'un coma.

résultats

Comme vous pouvez le voir, la somnolence en soi ne se développe pas, elle est précédée de facteurs nécessairement provocateurs, à savoir les besoins physiologiques et la présence de pathogenèse dans le corps. Et si dans le premier cas il est facile de corriger la situation, il suffit juste d'ajuster votre propre routine quotidienne, alors dans le second cas la situation est beaucoup plus compliquée. Les causes pathologiques qui mettent le corps hors d'action, en raison desquelles il y a une perte de force intense, et aussi le système nerveux central est affecté, nécessitent encore de déterminer où leur source principale est localisée.

Lorsqu'une personne perd de l'énergie chaque jour dans la première moitié de la journée, alors qu'elle ressent un irrésistible désir de faire une sieste au moins un peu, de tels phénomènes devraient l'exciter. En effet, de cette manière, l'organisme «rend compte» de son état défavorable. Les personnes en bonne santé qui ont une nuit de sommeil de huit heures ne souffrent pas de fatigue chronique et ne dorment pas en déplacement. La somnolence dans ce cas n'est pas une condition, mais un symptôme clinique qui signale des problèmes de santé..

Si vous constatez une faiblesse déraisonnable et une augmentation du besoin de repos, assurez-vous de consulter un médecin afin de ne pas déclencher les processus pathologiques cachés à l'intérieur du corps. Il existe un nombre suffisant de maladies ayant des manifestations similaires - de l'hypovitaminose, des troubles végétovasculaires, de la néphrite et au cancer, des lésions cérébrales et cardiaques graves. Il est possible qu'une sensation de somnolence soit associée à une petite carence en vitamines ou à une infection aiguë récente, mais dans tous les cas, subir un simple examen médical n'empêchera pas.

Il est important de comprendre que même à première vue, un manque de sommeil inoffensif, s'il est déjà entré dans le système, se transformera tôt ou tard en conséquences désagréables pour le corps. Cela est particulièrement vrai pour tous les fans d'éveil nocturne - ceux qui aiment s'asseoir devant un ordinateur ou regarder la télévision jusqu'au matin. Un sommeil sain et une bonne nutrition, la marche et l'activité physique sont les principaux moyens de prévenir la somnolence pendant la journée.

Somnolence pendant la journée

La somnolence pendant la journée est un symptôme courant qui peut être dû à un manque de nutriments ou à la progression de conditions pathologiques. Pour identifier la cause profonde de la violation, il est recommandé de subir un examen complet et de consulter un médecin. Parfois, ce symptôme se produit avec une diminution de l'acidité de l'estomac et une suralimentation, lorsque la majeure partie de l'énergie est consacrée à la digestion des aliments. Les fluctuations du fond hormonal affectent également le bien-être: les femmes enceintes, en particulier au premier trimestre, rencontrent souvent cette manifestation. Dans ce cas, il s'agit d'une réaction physiologique normale du corps, qui ne nécessite pas de thérapie spécifique.

Les causes

La somnolence constante affecte considérablement la qualité de vie, affecte la capacité de travailler, l'état psycho-émotionnel d'une personne. Les causes associées à la somnolence diurne peuvent être naturelles, physiologiques ou dues à certains troubles. Souvent, la somnolence prévaut chez les patients ayant des antécédents d'anémie ferriprive, d'hypothyroïdie. Par conséquent, en premier lieu, il est conseillé de présélectionner les déficiences et d'évaluer l'état fonctionnel de la glande thyroïde.

Certaines personnes associent la cause de la somnolence diurne aux changements météorologiques: augmentation de l'humidité, brouillard, pluie. Dans ce cas, il est recommandé de vérifier l'état des glandes surrénales, car une personne en bonne santé ne doit pas être exposée à une météorosensibilité excessive. Avec un manque de sommeil nocturne, une somnolence diurne peut également se produire, ce qui nécessite un examen du régime de sommeil et de l'hygiène.

Stress

Les situations stressantes et l'aggravation de l'état psycho-émotionnel provoquent des troubles du sommeil la nuit et une somnolence accrue pendant la journée. Un état de surmenage constant peut conduire au fait qu'une personne arrête complètement de dormir, ce qui est lourd de complications graves pour le corps. Des remèdes doux pouvant réduire les effets du stress: apport en magnésium et vitamine B6, herbes à effet calmant: camomille, menthe. Bains utiles avec des sels d'Epsom, cours, 10 procédures chacun. Si le stress n'est pas traité pendant une longue période, la probabilité de développer une dépression augmente, ce qui est difficile à traiter avec des minéraux et des complexes végétaux. Dans ce cas, l'aide d'un psychothérapeute est nécessaire, travaillez avec des hormones et des neurotransmetteurs.

Mauvaises habitudes

Les personnes ayant de mauvaises habitudes se plaignent souvent de somnolence diurne. L'utilisation de boissons alcoolisées provoque une intoxication générale du corps, le tabagisme - des vasospasmes. Les mauvaises habitudes provoquent souvent le développement d'autres maladies qui peuvent également provoquer une somnolence pendant la journée: pathologies de la glande thyroïde, dysfonction surrénalienne et pancréatique, hypertension artérielle. Les fumeurs ont un risque accru de développer des conditions déficientes: les métaux lourds remplacent les minéraux essentiels, éliminent les substances bénéfiques liposolubles.

Médicament

La somnolence est l'un des effets secondaires courants qui surviennent lors de la prise de certains groupes de médicaments. Parfois, une telle réaction n'est pas décrite dans les instructions et la somnolence est une réponse individuelle du patient à la substance active. Le plus souvent, de telles réactions se produisent lors de l'utilisation:

  • tranquillisants
  • antipsychotiques
  • antidépresseurs
  • anti-hypertenseurs
  • antihistaminiques pour les allergies, en particulier l'ancienne génération

Pour réduire le risque de somnolence pendant la journée, il est recommandé de reporter la prise d'un tel groupe de médicaments le soir, avant de se coucher. Si les propriétés pharmacocinétiques du médicament et les instructions d'utilisation ne permettent pas un tel transfert, il est recommandé de discuter avec le médecin de la possibilité de remplacement. Par exemple, les médicaments contre les allergies de l'ancienne génération peuvent être remplacés par des médicaments modernes..

Diabète

Le diabète sucré est une affection pathologique qui s'accompagne d'un trouble métabolique chronique. La base de la maladie est une synthèse insuffisante de l'insuline intrinsèque par les cellules du pancréas, en raison de laquelle le glucose n'entre pas dans les cellules du corps. La maladie survient dans le contexte de l'obésité, d'une prédisposition héréditaire, de troubles de l'alimentation, de maladies cardiovasculaires, d'un stress chronique, ainsi que d'une insuffisance du cortex surrénalien. La maladie s'accompagne d'une soif constante, d'une bouche sèche, d'une fatigue accrue, d'une somnolence pendant la journée, d'un appétit accru, d'une augmentation de la miction, de convulsions, de troubles visuels, d'insomnie et de démangeaisons cutanées.

Apnée

Apnée - la respiration fréquente s'arrête la nuit, causée par le ronflement. L'une des causes les plus dangereuses de somnolence diurne. L'arrêt respiratoire peut durer de quelques secondes à 1-2 minutes. Cela provoque une privation d'oxygène, perturbe le système nerveux central. Le sommeil d'une personne apnée est intermittent, agité et de mauvaise qualité. En raison d'un manque constant de sommeil, la somnolence se manifeste pendant la journée, la capacité de travail est réduite et la qualité de vie se détériore. Les patients ne sont pas enclins à associer une aggravation du bien-être pendant la journée à des ronflements nocturnes. Environ un tiers de tous les accidents de la circulation sont associés à l'apnée nocturne, en raison de laquelle la qualité du sommeil nocturne empire et la somnolence pendant la journée prévaut.

Hypertension

L'hypertension est une violation du fonctionnement de l'appareil cardiovasculaire, dans lequel la pression artérielle systolique et diastolique est perturbée. L'hypertension artérielle secondaire est un trouble qui survient dans le contexte de maladies des organes impliqués dans la régulation de la pression artérielle. Les principales manifestations de la violation sont les suivantes:

  • mal de crâne
  • bruit dans les oreilles
  • essoufflement
  • douleur thoracique
  • palpitations
  • déficience visuelle: «voile devant les yeux»

La somnolence pendant la journée est une manifestation non spécifique de l'hypertension, qui est prise en compte conjointement avec d'autres manifestations. Souvent, la somnolence peut être causée par la prise d'antihypertenseurs prescrits par un médecin..

Hypotension

L'hypotension artérielle est une affection qui s'accompagne d'une baisse persistante de la pression artérielle. Elle s'accompagne de vertiges, de déficience visuelle, de somnolence diurne. Les patients ont des plaintes de fatigue, d'évanouissement, de troubles thermorégulateurs, de pâleur de la peau. Si l'hypotension survient dans le contexte d'un autre trouble, les manifestations de la cause profonde de la maladie se manifestent, qui s'accompagnent de faiblesse, de labilité émotionnelle, de troubles de la mémoire, de transpiration accrue des mains et des pieds, de tachycardie.

Anémie

L'anémie (anémie) est un syndrome clinique et hématologique, qui se caractérise par une diminution de la concentration d'hémoglobine et de globules rouges dans le plasma sanguin. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme d'autres conditions pathologiques. Il existe différents types d'anémie, selon le médecin qui prescrit le traitement approprié:

  • carence en fer
  • manque de B-12
  • carence en acide folique
  • hémolytique
  • aplastique
  • posthémorragique

Les signes communs typiques de tous les types d'anémie sont: faiblesse, fatigue accrue, somnolence diurne, malaise général, diminution de la concentration.

Hypersomnie idiopathique

L'hypersomnie est une affection caractérisée par une somnolence diurne excessive et une nuit de sommeil excessivement longue. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais peut être le signe d'autres troubles. L'hypersomnie est psychophysiologique et pathologique. Dans le premier cas, la condition est causée par des facteurs externes et temporaires: stress, fatigue accrue, manque d'exercice, manque de sommeil. Dans le second, on soupçonne une mauvaise qualité du sommeil nocturne et la présence de conditions pathologiques concomitantes. En plus d'une sensation constante de somnolence pendant la journée, l'hypersomnie se caractérise par une fatigue accrue, une léthargie et une diminution de la capacité de travailler..

Maladie thyroïdienne

La maladie thyroïdienne, en particulier, une diminution de sa fonction, est l'une des causes les plus courantes de somnolence diurne. Les représentantes sont en danger. Les femmes sont plus sensibles au stress, à une diminution des niveaux de ferritine due à une perte de sang mensuelle. La situation est aggravée si le patient vit dans une région carencée en iode, ne reçoit pas suffisamment de zinc, vitamines A et D, vitamines B de son alimentation, a une prédisposition héréditaire aux pathologies thyroïdiennes.

Complications possibles

L'absence de traitement compétent et rapide des causes profondes de la somnolence est lourde de complications:

  • troubles végétatifs, diminution de la concentration
  • chez les patients souffrant d'anémie, l'absence de traitement entraîne des acouphènes, des migraines, un essoufflement
  • avec hypotension, irrégularités menstruelles chez la femme et impuissance chez l'homme sont possibles
  • hypertension artérielle: angine de poitrine, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ischémique / hémorragique, asthme cardiaque, œdème pulmonaire, décollement de la rétine
  • diabète sucré: accident vasculaire cérébral, insuffisance rénale, infarctus du myocarde, gangrène des extrémités, déficience visuelle, affections potentiellement mortelles: hyper-, hypoglycémie coma
  • troubles thyroïdiens: problèmes de conception, formation de goitre nodulaire;
  • apnée: une respiration prolongée est mortelle
  • mauvaises habitudes: risque de développer l'oncologie, dysfonctionnement du système respiratoire, du système cardiovasculaire, impact négatif sur le bien-être général

Comme le montre la liste, la somnolence diurne peut être une manifestation de conditions dangereuses qui sont lourdes de complications graves. Plus le traitement commence tôt, plus le pronostic est favorable et moins le développement de complications est probable.

Quel médecin contacter

Aux premiers signes de somnolence dans la journée, il est recommandé de consulter un médecin généraliste. Le médecin prescrira un examen complet, après quoi il sera redirigé vers un spécialiste dans une spécialité adjacente, si nécessaire. Pour résoudre le problème, vous devrez peut-être consulter un neurologue, neurologue, endocrinologue, gynécologue, hématologue, somnologue. Il est important de s'abstenir d'automédication et de confier le choix de la thérapie appropriée à un spécialiste qualifié.

Diagnostique

Aux premiers symptômes d'une violation, il est recommandé de consulter un médecin, de subir un examen complet. Le médecin procède à une enquête orale du patient concernant les plaintes concomitantes, l'anamnèse, le mode de vie, la présence de mauvaises habitudes. Un examen à plein temps est effectué, des études complémentaires sont prescrites:

  • analyse générale du sang et de l'urine
  • examen thyroïdien: paramètres de laboratoire de TSH, T3, T4, diagnostic par ultrasons
  • taux de ferritine, d'hémoglobine, de fer sérique, de transferritine pour détecter l'anémie
  • insuline, glucose, hémoglobine glyquée, indice HOMA
  • électrocardiographie, échocardiographie
  • analyse de la salive pour le cortisol
  • coprogramme
  • surveillance quotidienne de la pression artérielle

En fonction des résultats obtenus, un schéma thérapeutique approprié est sélectionné.

Traitement

Dès les premiers signes de somnolence, les médecins déconseillent fortement l'utilisation de psychostimulants, dont la caféine, ainsi que les boissons énergisantes. Ces fonds affectent négativement le fonctionnement du système nerveux central, du tractus gastro-intestinal et peuvent entraîner de graves complications. La stimulation du système nerveux ne résout pas le problème de somnolence accrue, mais aide seulement à faire face temporairement aux symptômes externes du trouble, provoquant une dépendance.

Le schéma thérapeutique exact est sélectionné individuellement pour chaque patient, en tenant compte de ces facteurs: causes de somnolence, âge, sexe, caractéristiques individuelles du corps, troubles concomitants:

  • anémie: avec l'anémie, des préparations de fer sont prescrites, des vitamines B avec des cofacteurs associés: minéraux, acide ascorbique, coenzyme 10;
  • hypotension artérielle: adaptogènes d'origine végétale (radiol rose, ginseng), cérébroprotecteurs, nootropiques, tranquillisants, reconstitution des affections déficientes;
  • hypertension artérielle: antihypertenseurs, bêtabloquants, diurétiques, sédatifs, hypolipidémiants et hypoglycémiants;
  • maladies thyroïdiennes: complexes vitaminiques (iode, magnésium, zinc, cuivre, vitamine D, fer), médicaments hormonaux sélectionnés en tenant compte des indicateurs individuels des diagnostics de laboratoire (eutirox, l-thyroxine);
  • diabète sucré: alimentation, hypoglycémiants, acide alpha-lipoïque, taurine.

Au cours d'une thérapie complexe, des méthodes non pharmacologiques sont également utilisées: psychothérapie, diététique, massage, exercices de physiothérapie, hydrothérapie, acupuncture, aromathérapie.

La prévention

Pour prévenir la somnolence diurne, les médecins proposent ces recommandations:

  • observer l'hygiène du sommeil nocturne: se coucher à l'heure, au plus tard à 23h00, dans une pièce sombre et fraîche, dormir au moins 7 heures, analyser la qualité du sommeil
  • établir le fonctionnement du tractus gastro-intestinal: restaurer l'acidité et l'écoulement de la bile, sélectionner une liste de produits adaptée et individuelle, observer le régime de consommation
  • introduire des fruits, des légumes, des graisses saines, des antioxydants, des fibres, des graines, des légumineuses dans votre alimentation quotidienne
  • combler la carence en vitamines et minéraux: vitamines des groupes B, D, fer, zinc, cuivre, iode, substances liposolubles, magnésium
  • observer le régime de travail et de repos
  • privilégier l'activité physique modérée: yoga, course à pied, Pilates, pratiques respiratoires, promenades quotidiennes en plein air au moins 10000 pas, natation, douche de contraste
  • restaurer les glandes surrénales: dormir, prendre des adaptogènes recommandés par votre médecin
  • les somnifères ne peuvent être pris que dans des situations d'urgence, de courte durée, sous la surveillance et sur recommandation d'un médecin
  • évaluer objectivement l'état psychologique: demander l'aide d'un psychothérapeute, si nécessaire

Il est important de traiter en temps opportun les maladies émergentes et, dès les premiers symptômes d'un trouble, de consulter un médecin qualifié. Une somnolence constante affecte négativement l'état d'une personne et peut provoquer de graves troubles psychologiques.

Causes de la somnolence: quels symptômes alarmants rechercher

Vers la fin du printemps, fatigués du froid, du manque de soleil et des paysages gris à l'extérieur de la fenêtre, beaucoup se plaignent de somnolence, d'apathie et de fatigue constantes. Mais si cette condition devient permanente et ne disparaît pas même après un long sommeil et un repos, vous devez y faire attention.

Des raisons inoffensives

«Somnolence et lenteur constantes, l'apathie peut avoir des raisons assez objectives. Par exemple, de nombreux médicaments provoquent de la somnolence. Cet effet secondaire est toujours indiqué sur la notice. Si vous suivez un traitement médical, il n'y a aucune raison de s'inquiéter », a déclaré le docteur Victoria Savitskaya..

Une autre raison est le manque d'oxygène. Trop exiguë, la pièce étouffante "dort" également. Lorsque la pression atmosphérique diminue, le cerveau est mal alimenté en oxygène, d'où le désir de s'enfouir la tête dans un oreiller. Ventilez simplement la pièce plus souvent, sortez à l'air frais, bougez un peu.

«Souvent, dans un rêve, commence à avoir tendance à trop manger. Les aliments très gras et lourds affectent également le corps. Le corps dépense toutes ses forces pour la digestion des aliments, car il n'y a tout simplement plus de pouvoir pour autre chose », a noté le médecin..

Les causes de la somnolence inoffensives incluent également les longs trajets,.

Déficience en fer

La somnolence est l'un des principaux symptômes de cette maladie. Le désir de se coucher découle du fait que lorsque le corps manque de fer, la production d'hémoglobine est perturbée. Et il participe activement à l'apport d'oxygène à toutes les cellules du corps, y compris le cerveau. Lorsqu'il n'y a pas assez d'oxygène, le cerveau ne peut pas travailler intensivement et nécessite un repos urgent. Manifestations fréquentes - étourdissements, faiblesse générale, perte de cheveux.

«Un test sanguin urgent est nécessaire. Pour le traitement de l'anémie, une correction alimentaire et des médicaments contenant du fer sont nécessaires, mais seul un spécialiste doit les prescrire », a noté le médecin..

État déprimé
Le désir de dormir peut être une réaction au stress - le corps essaie de se protéger de ce qui lui est destructeur.
«Si vous pensez que votre corps ne peut pas faire face au stress quotidien, tout d'abord, changez votre horaire, dormez suffisamment, commencez à prendre des multivitamines et enfin résolvez les problèmes qui vous dépriment. Échec - demandez l'aide d'un psychologue, mais ne laissez pas cette condition disparaître d'elle-même.

Une excellente solution au problème serait de courtes vacances, même pendant 3 à 5 jours, et un changement de décor », a conseillé l'expert..

Syndrome d'apnée

Autrement dit, il s'agit d'un syndrome d'arrêt respiratoire dans un rêve. Cela se produit avec presque tous ceux qui ronflent constamment. Un tel rêve ne permet pas à une personne de se détendre complètement et de redonner de la force. D'où la somnolence. Une personne ne peut pas remarquer le syndrome par elle-même, c'est la tâche du mari ou de la femme, des parents, des enfants - en général, ceux qui sont proches quand vous dormez. Ronflement - accalmie pendant quelques secondes - et encore ronflement - c'est comme ça que l'apnée sonne.

«Il vaut la peine de consulter un médecin, car il s'agit d'un phénomène totalement dangereux - l'équilibre de l'oxygène dans le sang est perturbé, l'hypoxie se produit, lorsque l'arrêt respiratoire s'arrête, le cerveau reçoit des alarmes et se réveille, même si une personne dort à ce moment-là. Les réveils fréquents ne donnent pas un sommeil complet et, naturellement, conduisent au fait que pendant la journée une personne ressent de la somnolence et de la fatigue. Mais les conséquences les plus dangereuses de l'apnée sont les accidents vasculaires cérébraux de nuit et les crises cardiaques », a déclaré le médecin..

Problèmes de thyroïde

Cet organisme produit les hormones les plus importantes pour la vie, qui non seulement régulent le métabolisme, mais maintiennent également la vitalité. L'échec de la glande thyroïde s'accompagne presque toujours d'une fatigue rapide et d'une somnolence constante. D'autres symptômes majeurs incluent la perte de mémoire, les ongles cassants et la prise de poids avec une diminution de l'appétit..

«Avec somnolence et apathie, vous devez absolument vérifier la glande thyroïde en passant un test sanguin. Malheureusement, souvent, la sensation de fatigue est le résultat d'une perturbation dans son travail. Un spécialiste ne peut prescrire un traitement que sur la base des résultats de l'analyse et de l'examen personnel », a noté le médecin..

Basse pression

L'hypotension, comme les médecins appellent l'hypotension artérielle, affecte l'apport sanguin au cerveau. Avec une forte baisse de la pression artérielle, le cerveau ne reçoit pas la «nourriture» nécessaire et souffre d'un manque chronique d'oxygène. D'où la somnolence.
Symptômes concomitants - faiblesse, vertiges, douleur dans les tempes.

«Il vaut la peine d'acheter un appareil de mesure de pression pour pouvoir le contrôler. Pour une évaluation objective, il vaut plusieurs fois par jour, pendant au moins plusieurs jours, de mesurer des indicateurs en même temps. Avec de tels résultats, vous devez consulter un médecin - ayant ces informations en main, il sera plus facile pour un expert de prescrire le bon traitement », a noté le médecin..

Diabète

La somnolence constante peut être le diabète. Le fait est qu'une augmentation du taux de glucose dans le sang provoque une sensation de fatigue et de somnolence constantes. Dans un corps sain, lorsque le glucose pénètre, la production d'insuline commence. Une fois dans les cellules, il est converti en énergie - nous nous sentons vigoureux et pleins de force. Mais dans le diabète sucré, ce mécanisme est perturbé et les cellules ne reçoivent pas de glucose, et donc leur vitalité n'est pas suffisante.

«Les symptômes peuvent également indiquer un diabète sucré: soif constante, faiblesse, démangeaisons cutanées, bouche sèche. Si vous ressentez également des symptômes concomitants en cas de somnolence accrue, vous devez absolument passer un test sanguin pour le sucre et consulter un médecin dès que possible ».

Pourquoi veux-tu toujours dormir? Raisons et meilleures façons de résoudre un problème

Pourquoi ai-je toujours envie de dormir, quelles sont les causes de la léthargie éternelle, et comment, enfin, arrêter de rêver toute la journée de notre lit douillet? Ces questions clignotent dans la tête de nombreuses personnes, vous n'êtes donc pas seul.

Lorsque vous avez des délais et travaillez toute la nuit, ou jusqu'à l'aube, votre petite amie ou votre série préférée ne vous a pas laissé dormir - bâiller le lendemain est absolument normal.

Mais si vous songez sérieusement à vous déclarer un ours et, en toute conscience, à aller en hibernation, ou si votre plan de week-end le plus impressionnant est de ne pas quitter votre lit du tout, alors il est temps de sonner l'alarme.

Ci-dessous, nous avons compilé une liste des options possibles pour lesquelles un homme veut constamment dormir, ainsi que des moyens de résoudre ce problème.

7 raisons pour lesquelles vous voulez constamment dormir et vous vous sentez léthargique

Un certain nombre de facteurs peuvent vous amener immédiatement à vous sentir fatigué et somnolent sur une base régulière, que vous vous couchiez à une heure raisonnable la plupart des nuits de la semaine ou non. Voici sept coupables possibles pour lesquels vous voulez toujours dormir..

Remarque: cette liste n'est pas une consultation médicale et si vous souffrez de fatigue chronique, la visite d'un médecin sera une décision très sage..

1. Mauvaise qualité de sommeil

Chaque personne a ses propres besoins pendant la durée du sommeil: quelqu'un n'a besoin que de cinq heures pour se sentir frais et reposé, tandis que d'autres ont besoin d'au moins huit heures pour se «recharger»..

Et si vous remplissez votre norme et que le lendemain vous vous mordez toujours le nez, le problème n'est peut-être pas dans la durée, mais dans la mauvaise qualité du sommeil. Le magazine Sleep Health a publié les principaux signes d'un sommeil de qualité. Les voici:

1. La plupart du temps, vous dormez au lit (au moins 85% du temps total au lit).

2. L'endormissement se produit 30 minutes ou moins après votre coucher.

3. Vous ne vous réveillez pas plus d'une fois par nuit.

Un mauvais sommeil peut être causé par des facteurs externes. Le plus évident d'entre eux:

  • éclat;.
  • bruit;.
  • caféine ou alcool.

Une étude publiée dans le Journal of Psychosomatic Research montre qu'une mauvaise qualité de sommeil peut provoquer une somnolence diurne et de la fatigue..

S'il n'y a aucun moyen d'éliminer les irritants externes (par exemple, si les fenêtres donnent sur une rue bruyante ou sont malchanceuses avec les voisins), alors vous pouvez améliorer la qualité de votre sommeil à l'aide d'appareils spéciaux (bouchons d'oreille, masque de sommeil et le reste de la liste).

2. Stress

Le sentiment de stress ne vous rend pas seulement irritable, selon la clinique Mayo, il peut également contribuer à une sensation chronique de fatigue et de somnolence. La bonne nouvelle est que nous avons déjà écrit sur la façon de surmonter le stress et d'attraper le zen, alors suivez nos conseils.

3. Une alimentation déséquilibrée

Une carence en diverses vitamines et minéraux pourrait bien être à l'origine de la raison pour laquelle une personne souhaite constamment dormir en automne et en hiver. Si vous êtes sur le point de risquer de luxer votre mâchoire de bâiller, votre corps peut manquer:

  • glande;.
  • vitamine B12;.
  • Les acides gras omega-3;.
  • Vitamine D.

À leur tour, les régimes riches en graisses, en sucres ou en aliments transformés malsains peuvent également réduire considérablement vos niveaux d'énergie. Il est impossible de diagnostiquer indépendamment une carence en vitamines et minéraux en vous-même, par conséquent, il vaut la peine de parler à un médecin sur ce sujet et de faire un test sanguin spécial.

4. Déshydratation

Selon la clinique Mayo, la soif mène non seulement à la bouche sèche, mais est également une cause fréquente de fatigue et de somnolence. La déshydratation peut survenir en raison de diverses circonstances, allant de la transpiration abondante à la diarrhée, aux vomissements ou simplement à une consommation insuffisante de H2O.

5. Un mode de vie sédentaire

Bien qu'il soit logique de supposer que l'oisiveté économise de l'énergie, des études à l'Université du Wisconsin à Madison ont montré qu'un mode de vie sédentaire peut réduire les niveaux d'énergie et contribuer à une sensation de fatigue.

6. Abus de caféine

Boire une tasse de café est souvent une très bonne idée. Et à partir d'une deuxième tasse de café par jour, il n'y aura aucun mal. Mais le troisième, peut-être, devrait être abandonné. Oui, la caféine stimule le système nerveux central, vous faisant vous sentir plus alerte, mais cet effet positif n'est pas sans défauts..

Découvrez notre galerie de moyens de s'endormir rapidement.

Chaque personne a une sensibilité différente à la caféine, mais l'abus systématique de cette boisson peut entraîner des effets secondaires tels que:

  • rythme cardiaque rapide ou anormal;.
  • anxiété;.
  • insomnie;.
  • vertiges;.
  • mal de crâne;.
  • déshydratation;.
  • anxiété.

Par conséquent, bien que dans des limites raisonnables, le café soit votre ami dans la lutte contre la somnolence, si vous vous appuyez dessus, cela ne fera qu'aggraver votre problème..

7. Maladie non diagnostiquée

Dans la plupart des cas, la fatigue est le résultat de facteurs liés au mode de vie, mais parfois la raison pour laquelle vous voulez constamment dormir peut être une sorte de maladie. Voici une courte liste de problèmes de santé qui s'accompagnent souvent de léthargie, d'une fatigue accrue et d'une somnolence:

  • anémie;.
  • Diabète;.
  • hypothyroïdie;.
  • hépatite C;.
  • apnée obstructive du sommeil;.
  • infections des voies urinaires;.
  • sensibilité alimentaire;.
  • maladies cardiaques;.
  • congestion nasale.

De plus, la fatigue chronique peut être un effet secondaire de certains médicaments (sur ordonnance et en vente libre), alors lisez attentivement les instructions pour tous les médicaments que vous prenez.

5 façons naturelles d'arrêter de vouloir constamment dormir

Quelles que soient les causes de votre fatigue, ces cinq stratégies peuvent vous aider à profiter d'un niveau d'énergie plus élevé et plus durable..

1. Maintenez un rythme de sommeil constant (même le week-end)

Atteindre un sommeil de qualité est l'un des facteurs les plus importants pour lutter contre la somnolence diurne. Vous pouvez augmenter considérablement vos chances de passer une bonne nuit avec cette simple liste de contrôle de l'hygiène du sommeil..

Aller au lit et se réveiller à la même heure chaque jour.

Proposez un rituel au coucher pour aider votre esprit et votre corps à se détendre avant de vous mettre au lit. Cela peut être de la méditation, du yoga ou juste quelques minutes de respiration profonde et consciente pour calmer la musique. Mais certainement pas retourner une cassette dans les réseaux sociaux, lire un livre fascinant ou regarder une série passionnante - arrêtez de faire cela au moins une demi-heure avant le coucher (oui, c'est difficile, mais réel).

Gardez votre chambre aussi sombre et silencieuse que possible et ne la surchauffez pas: les températures fraîches peuvent être plus propices à une bonne nuit de sommeil. Pour la même raison, vous pouvez également envisager l'option de dormir nu.

2. Buvez de l'eau

Étant donné que la déshydratation est une cause courante de fatigue, il ne sera probablement pas surprenant que boire suffisamment d'eau soit un moyen simple mais efficace de réduire le risque de somnolence diurne. Et vous devez commencer le matin - un verre d'eau immédiatement après le réveil vous donnera une bonne poussée de vigueur et vous aidera enfin à vous réveiller.

Découvrez la galerie de faits sur l'eau:

Hélas, même si tout cela ne semble nulle part plus facile, dans une hâte éternelle et sous le poids des soucis quotidiens, il est facile d'oublier de prendre une autre gorgée d'eau. Production? Essayez de télécharger une application de rappel spéciale ou de garder votre bouteille d'eau en vue à tout moment..

Si l'eau ordinaire vous semble trop ennuyeuse, rendez-la plus amusante avec une tranche de citron vert, de citron ou de concombre. Et rappelez-vous: le thé, le jus et surtout le soda ne sont pas une alternative à l'eau.

3. Éliminer les facteurs de somnolence

La caféine, le tabac, le sucre et l'alcool sont des gars très drôles et une entreprise agréable, mais en plus du fait qu'ils peuvent nuire à la santé, ils volent également de l'énergie.

Si vous ne pouvez pas les abandonner complètement, essayez au moins de réduire progressivement la consommation de ces produits - en voyant comment la vigueur et l'activité vous viennent, vous aurez une motivation supplémentaire pour dire au revoir aux mauvaises habitudes.

4. Faites du sport plusieurs fois par semaine.

Lorsque vous vous sentez léthargique et submergé, vous voulez probablement simplement vous allonger sur le canapé et participer à un spectacle. Mais les médecins et les chercheurs à l'unisson disent: le mouvement c'est la vie.

L'activité physique sur une base régulière augmente les niveaux d'énergie et réduit la fatigue. L'exercice, la natation ou la course à pied peuvent également réduire l'anxiété et augmenter l'humeur - surtout, choisissez le type d'activité que vous préférez, afin de ne pas vous forcer à bouger par la force.

5. N'oubliez pas de marcher au grand air

Des études de l'Université de Rochester montrent que le temps passé dans la nature est associé à une augmentation des niveaux d'énergie et au bien-être émotionnel global..

Bien que cette poussée d'énergie puisse résulter en partie du fait que sortir signifie souvent participer à une certaine forme d'activité physique (même si c'est juste une marche facile), il existe également des preuves que c'est juste le fait d'être dans " l’habitat »peut avoir un effet« revitalisant ».

Seulement 20 minutes dans la rue chaque jour peuvent suffire pour donner plus d'énergie à votre corps. De plus, en prime, dans la nature, vous serez exposé à la lumière naturelle, ce qui augmentera la production de vitamine D, qui est nécessaire pour maintenir un niveau d'énergie sain..

Et ce n'est qu'un des avantages d'une simple promenade - il y en a plusieurs (et tous sont cool).

Si vous avez essayé toutes les stratégies de cette liste et que rien ne fonctionne, il est peut-être temps de demander l'avis d'un médecin. Il sera en mesure d'évaluer votre alimentation, votre style de vie et vos facteurs physiologiques pour vous prodiguer des soins médicaux..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite