Que signifie un souffle cardiaque chez un enfant?

Lors du rendez-vous, le médecin a dit que des bruits étaient entendus dans la région cardiaque de l'enfant? Pas de panique, les souffles cardiaques n'apparaissent pas toujours chez les bébés en raison de la présence de pathologies développementales. Il existe de nombreuses options lorsque le médecin entend des sons inhabituels dans la zone du cœur de l'enfant. Voyons quand il est urgent d'agir, quand il est logique de subir des examens supplémentaires et ce qui peut provoquer des souffles cardiaques chez un enfant?

Selon les statistiques, des souffles cardiaques sont entendus chez environ 90% des nouveau-nés. D'accord, un chiffre impressionnant? Heureusement, lorsque les médecins disent que l'enfant fait du bruit, cela signifie dans la plupart des cas des murmures fonctionnels ou systoliques. Leur apparition est associée à la présence d'obstacles supplémentaires dans les vaisseaux du cœur - cordes élastiques qui ressemblent à des cordes ou trabécules - formations à structure musculaire qui ne portent aucune charge fonctionnelle.

Étant sur le chemin de la circulation sanguine, ils vibrent et provoquent un effet de bruit. Dans ce cas, le bruit est généralement doux ou musical, ce qui devient plus prononcé avec l'augmentation de la fréquence cardiaque. Par exemple, avec une augmentation de la température corporelle ou après une longue marche, une excitation excessive et des pleurs.

Les accords et les trabécules supplémentaires ne nuisent pas au corps de l'enfant et n'affectent pas la qualité de sa vie. Par conséquent, le bruit fonctionnel n'est pas dangereux. Il ne nécessite pas de traitement spécial et n'est pas du tout une source de soucis - avec l'âge, il passe le plus souvent sans laisser de trace. Mais pour le calme, les parents devraient régulièrement consulter un cardiologue et faire une échographie cardiaque. Le bruit fonctionnel n'est pratiquement pas visible sur l'échocardiogramme.

Les bruits organiques ou pathologiques sont dangereux. Leurs médecins sont également appelés diastoliques. Ils sont associés à une maladie cardiaque ou à une malformation. Le bruit pathologique est divisé en congénital et acquis. Les souffles congénitaux se produisent dans le fœtus même dans l'utérus, ils sont associés au développement de malformations cardiaques et vasculaires, et les souffles acquis se manifestent après des maladies telles que la grippe, les rhumatismes, l'amygdalite, la scarlatine et d'autres.

Les enfants atteints de bruit pathologique présentent souvent tous les symptômes des maladies cardiaques - c'est la pâleur et le bleuissement de la peau, une augmentation du rythme cardiaque même avec des charges légères, un essoufflement, un retard de développement physique, de la fatigue et un manque d'appétit. L'enfant a souvent un rhume, le SRAS et une pneumonie. Le bruit peut avoir à la fois un timbre intense et grossier, et un timbre lent et doux, et certains étaux peuvent ne pas causer du tout de bruit.

On trouve des souffles cardiaques pathologiques dans tous les types d'études. Avant un diagnostic, il faut exclure un effort physique intense et le stress du bébé. Vous ne pouvez pas lui donner de drogue du cœur à votre discrétion. Sur la base des résultats de la recherche, un cardiologue peut prescrire un médicament ou une intervention chirurgicale. Vous ne devez pas paniquer et refuser un traitement chirurgical - le niveau moderne de la chirurgie cardiaque est à un niveau élevé. Aujourd'hui, les chirurgiens réalisent avec succès des opérations même sur le cœur d'embryons dans l'utérus. Les prévisions sont le plus souvent favorables.

La maladie cardiaque congénitale chez les enfants est la présence d'un canal artériel ouvert à l'âge de 3 mois. Pour comprendre ce qu'est un canal artériel ouvert, vous devez connaître les caractéristiques structurelles du système circulatoire. Chez les nourrissons jusqu'à 1 an, des souffles cardiaques peuvent survenir en raison de la restructuration de ce système. Dans l'utérus, le fœtus ne respire pas par les poumons, l'oxygène pénètre dans son sang par le cordon ombilical de la mère.

Le sang du fœtus s'écoule à travers le canal artériel ouvert, qui relie l'artère pulmonaire et l'aorte, et la fenêtre ovale ouverte, qui est l'ouverture entre les oreillettes gauche et droite. Après la naissance, dès que le bébé prend son premier souffle, ses poumons se redressent et le cordon ombilical le reliant à sa mère est coupé.

Le bébé commence à respirer par lui-même et, normalement, déjà 2 à 7 jours après la naissance, les canaux artériels ouverts doivent cesser de fonctionner. S'ils restent jusqu'à 3 mois après la naissance, les médecins diagnostiqueront une cardiopathie congénitale. Si les conduits sont petits, ils peuvent se fermer à la fin de la première année de vie..

Une fenêtre ovale ouverte chez un nouveau-né sur deux continue de fonctionner jusqu'à un an. Le plus souvent, sa fermeture complète se produit vers l'âge de 2-3 ans. Une fenêtre ovale ouverte est une anomalie mineure du cœur et non une malformation congénitale. Il se caractérise par l'absence de bruit et n'affecte pas le développement de l'enfant, car il possède une valve. De plus, la différence de pression entre les oreillettes est insignifiante et il ne peut donc pas y avoir de flux sanguin vortex dans la fenêtre ovale ouverte.

Le bruit dans le cœur peut être différent: soufflant, applaudissant, doux et même ressemblant à un «ronronnement de chat». Un cardiologue expérimenté peut déterminer par la nature du bruit s'ils sont fonctionnels ou pathologiques. Pour déterminer avec précision la cause du souffle cardiaque chez un enfant, une échographie et un échocardiogramme doivent être effectués. Les résultats de ces études fournissent les informations les plus précises sur les anomalies de la structure du cœur et des gros vaisseaux, l'état de l'approvisionnement en sang, la présence de défauts, les structures supplémentaires et la contractilité myocardique.

Il est important que les parents de bébés qui ont reçu un diagnostic de souffle cardiaque se souviennent que ce n'est pas une raison de paniquer, mais une occasion de visites régulières chez un cardiologue..

Souffle au coeur

informations générales

Le souffle cardiaque est un symptôme qui peut être le signe d'une maladie ou une manifestation des processus physiologiques qui se produisent dans le corps humain. Le symptôme peut être isolé ou exister en parallèle avec d'autres symptômes. Selon l'origine et la cause du bruit, un examen et un traitement sont effectués si nécessaire..

Le cœur humain se compose de 4 chambres musculaires qui assurent la circulation sanguine dans les petits et grands cercles de circulation sanguine. Les cavités sont séparées par des valves qui déterminent la direction du flux sanguin et empêchent son courant inverse. Pendant l'auscultation, des murmures cardiaques spécifiques sont entendus, qui caractérisent le mouvement du sang à travers les valves et les gros vaisseaux. Normalement, le bruit que la valve produit pendant son fonctionnement vient au premier plan. Avec des changements pathologiques dans la structure du cœur, avec des défauts dans les septa, des tourbillons de la circulation sanguine se forment, qui forment un bruit spécifique dans le cœur, qui est détecté par l'oreille.

Pathogénèse

Les souffles cardiaques sont des sons qui apparaissent à la suite de l'activité du cœur dans diverses positions anatomiques. Normalement, le souffle diastolique et systolique dans le cœur est fixe. Le souffle systolique se produit pendant la période de contraction - systole et souffle diastolique - pendant la relaxation du myocarde et sa récupération. Il ne devrait pas y avoir de fluctuations étrangères entre les processus de contraction et de relaxation. Les coupables du bruit sont les défauts anatomiques. Un souffle cardiaque chez un adulte apparaît à la suite des mécanismes suivants:

  • régurgitation avec défaillance valvulaire chez un adulte;
  • le flux sanguin à travers la zone rétrécie;
  • écoulement pathologique du sang de la chambre cardiaque à haute pression dans la chambre à basse pression;
  • flux sanguin vers la zone élargie, anévrisme;
  • circulation sanguine accélérée à travers des structures normales.

Classification

La présence de bruit pathologique et fonctionnel est déterminée par des facteurs étiologiques. Les premiers surviennent dans certaines maladies et les seconds peuvent être associés à une certaine congestion cardiaque.

Les symptômes peuvent inclure:

  • primaire (associé à des troubles structurels du cœur);
  • secondaire (se produit dans le contexte d'une pathologie différente des organes et des systèmes).

Lors de l'auscultation, il est habituel de décrire le bruit par caractéristiques:

  • direction de l'irradiation sonore;
  • localisation du bruit;
  • pas
  • attachement à la systole / diastole.

Le bruit de localisation est déterminé par:

  • dans le deuxième espace intercostal (à droite, à gauche, il peut se déverser dans la région axillaire);
  • sur le sternum;
  • au sommet du coeur.

Selon le facteur causal, le bruit pathologique peut avoir une hauteur et une intensité différentes, apparaître tout au long du cycle ou pendant la systole / diastole.

Le bruit pathologique sous forme est:

  • fusiforme;
  • décroissant;
  • en forme de ruban;
  • croissance.

Le bruit peut se produire dans certaines situations, de façon permanente ou temporaire.

Les causes du souffle cardiaque

Un souffle cardiaque chez un adulte peut se produire pour plusieurs raisons:

  • pathologie congénitale dans la structure du cœur;
  • dysplasie héréditaire du tissu conjonctif;
  • prolapsus valvulaire, régurgitation du flux sanguin;
  • maladies génétiques;
  • dystonie du système nerveux autonome;
  • cardiomyopathie;
  • myocardite, endocardite;
  • maladies auto-immunes;
  • acquis des violations des structures des valves, du péricarde, de l'endocarde, des vaisseaux sanguins;
  • des dommages aux structures des valves après des blessures à la poitrine;
  • dysfonctionnement valvulaire après un infarctus du myocarde.

Des souffles cardiaques anormaux peuvent survenir non seulement à la suite d'une défaillance de la valve, mais également en présence de défauts dans le septum du cœur.

En cas de violation de l'élasticité des cuspides, des modifications de leurs cuspides et de l'anneau valvulaire lui-même, avec une désorganisation de la mobilité, il apparaît des turbulences dans le flux sanguin et la régurgitation, qui donnent un bruit pathologique lors de l'auscultation. Les trous dans les cloisons interventriculaires et interauriculaires déterminent la direction anormale et pathologique du mouvement du flux sanguin.

Un bruit fonctionnel et temporaire apparaît lorsque:

Les bruits temporaires disparaissent d'eux-mêmes après la disparition du facteur causal.

Les causes du souffle cardiaque chez un enfant. Ce que dit Komarovsky sur les causes du bruit chez un enfant?

Un médecin pour enfants bien connu affirme que lors de la détection du bruit chez un enfant, il est impératif de procéder à un diagnostic qualifié afin d'établir la véritable cause. Le médecin estime que les souffles cardiaques, accompagnés de l'absence de plaintes de l'enfant et de ses parents, si le bébé se sent bien, ne devraient pas inquiéter. On distingue également le bruit pathologique systolique et diastolique..

Causes d'un nouveau-né

Très souvent, l'apparition de bruit chez un nouveau-né est associée à la transition du système circulatoire d'une activité intra-utérine à une activité prénatale indépendante. Le sang qui coule dans les artères du fœtus est toujours mélangé, ce qui est associé aux caractéristiques du système cardiovasculaire, à savoir:

  • Canal de Batalov ou canal artériel;
  • fenêtre ovale;
  • Arantia ou canal veineux.

Chez un nouveau-né, tous les mécanismes ci-dessus continuent de fonctionner, mais après un certain temps, ils envahissent ou se ferment (les bruits passent indépendamment).

fenêtre ovale

Il est situé dans le septum interauriculaire et, en règle générale, il doit être fermé le premier mois après la naissance du bébé. Le mécanisme est associé à une augmentation de la pression dans l'oreillette gauche. La fermeture d'une fenêtre ovale ouverte peut se terminer par deux ans. Une fenêtre ovale non fermée conduit dans de rares cas à de graves troubles hémodynamiques, mais le plus souvent, le constat pathologique ne se manifeste pas et n'affecte pas le développement de l'enfant.

Conduit artériel

Nécessaire pour connecter l'aorte et le tronc pulmonaire. Il cesse de fonctionner dans la deuxième semaine après la naissance. Dans certains cas, la croissance excessive s'étend jusqu'à ce que l'enfant atteigne deux mois. Si le conduit ne se ferme pas, l'enfant est diagnostiqué avec une maladie cardiaque congénitale..

Conduit veineux

Relie la veine cave inférieure et la veine porte. Le conduit disparaît immédiatement après la naissance du bébé. Le canal veineux ne fonctionne pas pendant la circulation extra-utérine. Pas une cause de maladie cardiaque congénitale.

Faux accords

Des accords anormalement localisés dans le ventricule gauche peuvent provoquer un bruit pathologique chez le nouveau-né. Les accords relient les parois opposées du ventricule. Le nombre de faux accords et les lieux de leur attachement affectent l'intensité du bruit chez l'enfant. Cette pathologie est considérée comme inoffensive et n'affecte pas le travail du cœur. Il existe des preuves que, en grandissant chez les enfants avec de faux accords, ils augmentent le risque de développer des arythmies.

Symptômes

En plus des murmures pendant l'auscultation, le patient peut présenter d'autres symptômes au cours des antécédents médicaux et de l'examen:

  • troubles du rythme cardiaque;
  • mauvaise tolérance à l'effort physique;
  • cyanose des lèvres, acrocyanose;
  • gonflement;
  • évanouissement, vertiges;
  • toux;
  • gonflement des veines cervicales;
  • hépatomégalie - une augmentation de la taille du foie;
  • transpiration accrue;
  • instabilité de la pression artérielle;
  • essoufflement grave;
  • physique asthénique;
  • douleurs à la poitrine;
  • dans l'enfance - retard dans le développement mental et physique.

Le complexe de symptômes et la gravité des manifestations cliniques dépendent de la maladie sous-jacente et de la présence de complications:

  • la dysplasie héréditaire du tissu conjonctif se caractérise par une hypermobilité des articulations, une extensibilité accrue de la peau, un physique asthénique, une myopie;
  • Le syndrome de Marfan se caractérise par des doigts, des membres, une croissance élevée disproportionnée, une hypotension musculaire squelettique, la présence de signes d'insuffisance cardiaque.

Selon la pathologie existante, la localisation du bruit change. En cas de pathologie aortique, le bruit est enregistré à droite dans le deuxième espace intercostal, en cas de dysfonctionnement de la valvule mitrale, le bruit est entendu à l'apex du cœur, en cas de dysfonctionnement de la valve tricuspide, le bruit est enregistré au dessus du processus xiphoïde.

Tests et diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base de la collecte des plaintes, de l'examen, de l'évaluation des antécédents médicaux, des données d'auscultation et des résultats d'un examen supplémentaire. Les patients dépensent:

  • Échocardiographie;
  • ECG;
  • Échocardiographie avec doppler;
  • fluorographie;
  • Surveillance Holter ECG;
  • cœur battant;
  • R-graphique de la poitrine;
  • tests de résistance fonctionnelle;
  • KLA, test sanguin biochimique.

Après une écoute attentive et une analyse du bruit, d'autres tactiques d'examen sont déterminées. Le diagnostic est posé par un cardiologue; si nécessaire, d'autres spécialistes peuvent être impliqués..

Traitement

Les tactiques de traitement sont déterminées en fonction du diagnostic et de la présence de complications. Avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservatrices, recourir à la chirurgie. Selon le degré d'activité fonctionnelle et le diagnostic, le régime moteur protecteur est déterminé, le massage, la gymnastique thérapeutique, l'entraînement sont prescrits.

Médicament

  • complexes de vitamines;
  • analgésiques;
  • antioxydants;
  • statines, fibrates;
  • antiarythmiques;
  • sédatifs;
  • médicaments antihypertenseurs.

Procédures et opérations

Selon les indications, un traitement chirurgical peut être effectué, qui comprend la chirurgie plastique des éléments de valve individuels, la correction de forme et le remplacement de la valve par une valve artificielle. Dans des cas extrêmes, ils ont recours à la transplantation cardiaque d'un donneur.

Souffle cardiaque chez un enfant

Les jeunes parents sont souvent préoccupés par le problème des souffles cardiaques chez l'enfant. Un pédiatre aidera à diagnostiquer et à identifier la cause du bruit. Caractéristiques de détection du bruit chez les enfants:

  • la source sonore chez les enfants est beaucoup plus proche de la tête du stéthoscope que chez les patients adultes en raison des caractéristiques anatomiques de la structure des enfants;
  • les enfants ne peuvent pas toujours décrire leurs sentiments, symptômes, plaintes;
  • chez les enfants, des anomalies congénitales peuvent être détectées dès la naissance.

À mesure que l'enfant grandit, des bruits pathologiques peuvent apparaître qui se transmettent d'eux-mêmes et ne nécessitent pas de traitement spécifique. C'est l'avis du célèbre docteur Komarovsky.

Souffle cardiaque pendant la grossesse

Explication physiologique de l'apparition d'un souffle cardiaque pendant la grossesse:

  • Le corps féminin est reconstruit d'une nouvelle manière, le fond hormonal change. Le corps doit fournir de l'oxygène non seulement à lui-même, mais aussi au futur bébé, qui a besoin d'une plus grande quantité d'oxygène pour son développement que le corps de la mère.
  • Le flux sanguin est amplifié, pour l'apport complet d'oxygène à tous: à la fois la mère et le fœtus. Les bruits sont dus à la nécessité pour le cœur de pomper plus d'oxygène. Dans ce cas, un murmure systolique caractéristique est entendu..

Mais tous les bruits ne sont pas considérés comme inoffensifs et physiologiques. Pendant la grossesse, une pathologie chronique existante peut s'aggraver. En cas de souffle diastolique, une femme enceinte est examinée pour une cardiopathologie.

Caractéristiques du bruit pendant la grossesse

En plus du bruit, une femme enceinte atteinte d'une pathologie cardiaque peut présenter d'autres signes:

  • peau bleue;
  • arythmie;
  • une augmentation de la taille du cœur;
  • gonflement des veines cervicales;

La décompensation se développe lentement et la femme enceinte développe un œdème, l'essoufflement s'intensifie, les palpitations augmentent, la sensation de manque d'air progresse. Dans les cas graves, une toux avec du sang apparaît.

Une valve prolapsitale se développe. Certaines femmes enceintes ne le ressentent pas du tout, mais il y a celles qui notent un battement de cœur.

Pendant l'examen, le médecin doit faire attention même aux signes apparemment insignifiants qui indiquent des violations dans le travail du système cardiovasculaire. L'apparition du bruit n'est pas une maladie, c'est un signal qui doit être reconnu: un bruit physiologique ou une maladie grave est caché en dessous. L'identification des causes du bruit chez les femmes enceintes nécessite certaines compétences..

Prévoir

Le pronostic dépend du diagnostic sous-jacent, qui a servi de formation de souffle cardiaque. Le bruit fonctionnel peut disparaître complètement après un traitement étiotrope adéquat. Le bruit organique ne disparaît pas, mais je peux changer le caractère après correction du défaut sous-jacent. Les méthodes radicales ne donnent pas toujours de bons résultats. Nous devons évaluer non pas le son lui-même, entendu lors de l'auscultation, mais le processus à la suite duquel un bruit pathologique s'est formé.

Liste des sources

  • Dyachkov V.A., Rubanenko A.O. Diagnostic du souffle cardiaque en cardiologie. Partie 1. Informations générales sur les souffles cardiaques Texte d'un article scientifique dans la spécialité "Médecine et soins de santé"
  • Schukin Yu.V., Dyachkov V.A., Surkova E.A., Rubanenko A.O. et d'autres méthodes physiques pour l'étude d'un patient cardiologique. Module. M.: GEOTAR-Media, 2015
  • Manjoni S. Secrets de diagnostic clinique: Per. de l'anglais M.: BINOM, 2014

Éducation: Diplômé de l'Université médicale d'État de Bashkir avec un diplôme en médecine générale. En 2011, elle a reçu un diplôme et un certificat dans la spécialité "Thérapie". En 2012, elle a reçu 2 certificats et diplômes en «Diagnostic fonctionnel» et «Cardiologie». En 2013, elle a suivi des cours sur les «Questions d'actualité de l'oto-rhino-laryngologie en thérapie». En 2014, elle a suivi des formations avancées dans la spécialité «Échocardiographie Clinique» et des cours dans la spécialité «Réadaptation Médicale». En 2017, elle a suivi des formations avancées dans la spécialité "Echographie des vaisseaux sanguins".

Expérience professionnelle: De 2011 à 2014, elle a travaillé comme thérapeute et cardiologue à la polyclinique MBU n ° 33 à Oufa. Depuis 2014, elle a travaillé comme cardiologue et médecin diagnostique fonctionnel à la Polyclinique №33 à Oufa. Depuis 2016, elle travaille comme cardiologue à la Polyclinique №50 d'Oufa. Il est membre de la Société russe de cardiologie.

Souffle cardiaque chez un enfant: systolique, fonctionnel, physiologique. Raisons et quoi faire

Les souffles cardiaques malsains chez un enfant se retrouvent souvent non seulement dans la petite enfance, mais aussi à un âge plus avancé. Les causes de cette déviation peuvent être à la fois des anomalies congénitales et des maladies acquises du système cardiovasculaire. Après avoir étudié attentivement l'article ci-dessous, les parents trouveront comment identifier les souffles cardiaques et comment les éliminer..

Comment déterminer les causes du souffle cardiaque chez un enfant

Les bruits dans le cœur d'un enfant (les raisons doivent être déterminées par un médecin dès que possible) sont diagnostiqués dans la plupart des cas, en l'absence de déviations visibles, lors d'un examen de routine par un pédiatre. Pour établir un diagnostic approprié, le médecin prescrit des études supplémentaires pour déterminer les causes de la pathologie identifiée.

Parmi eux, les plus populaires sont:

  • électrocardiogramme (ECG) - un enregistrement graphique du rythme cardiaque qui peut détecter le bruit et d'autres anomalies à un stade précoce;
  • radiographie pulmonaire;
  • échocardiographie (une procédure efficace pour déterminer les pathologies, au cours de laquelle un spécialiste qualifié analyse non seulement la courbe graphique des contractions cardiaques, mais vérifie également la pression artérielle dans les chambres de l'organe le plus important pour la vie humaine);
  • imagerie par résonance magnétique de la poitrine;
  • tomodensitométrie thoracique;
  • examen échographique du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • angiocardiographie (un examen qui vous permet d'analyser l'état actuel des vaisseaux sanguins et d'identifier les anomalies de leur fonctionnement ou de leur circulation sanguine);
  • faire un test sanguin dans une veine ou un doigt (une étude de laboratoire élimine certaines des circonstances menant à la maladie).

Les causes qui provoquent le plus souvent la survenue d'un souffle cardiaque chez un enfant: le développement d'une maladie infectieuse, les pathologies des reins et des glandes surrénales, ainsi que le dysfonctionnement du système immunitaire.

Lors du diagnostic de la maladie en question et de l'identification de ses causes, il est important de comprendre que l'interprétation d'examens étroits, dans la grande majorité des cas, présente des caractéristiques subjectives.

Ce fait nécessite l'observation d'un enfant avec une pathologie révélée par le même médecin hautement qualifié pour lui permettre de suivre la dynamique et de formuler de nouvelles prévisions basées sur l'expérience et les connaissances personnelles..

Les causes du souffle cardiaque à différents âges

Les souffles cardiaques chez un enfant (les raisons peuvent varier selon les circonstances), à savoir le degré de leur danger pour une personne en croissance, devraient être analysés par les médecins du point de vue des caractéristiques d'âge d'un jeune patient.

Dans la grande majorité des cas, en l'absence d'écarts significatifs identifiés lors de l'examen concerné, les anomalies considérées dans le corps du nouveau-né sont considérées comme physiologiques.

Ils peuvent être dus à:

  • caractéristiques structurelles du système cardiovasculaire;
  • maladies portées par la mère pendant la grossesse;
  • inconduite d'une femme portant un enfant, née par la suite avec des écarts dans le travail du cœur.

Des souffles cardiaques survenant à l'âge de 1 à 12 mois peuvent indiquer:

  • la présence d'une maladie infectieuse dans le corps d'un enfant qui ne présente pas de symptômes associés;
  • examen inattentif de l'enfant par le pédiatre à la naissance, au cours duquel le défaut n'a pas été diagnostiqué en temps opportun.

Lors de l'identification du dysfonctionnement considéré à cet âge, il est conseillé de faire attention à la présence d'autres changements dans le comportement d'une personne en croissance: somnolence, fatigue, retard de développement, etc. S'ils sont détectés, l'enfant se verra prescrire un traitement approprié par un cardiologue et un pédiatre.

Un souffle cardiaque chez un enfant provoque de la fatigue et de la somnolence. Les raisons peuvent résider en présence d'une maladie infectieuse..

Une situation dans laquelle aucun changement dans le bien-être des enfants n'a été détecté, indique une anomalie physiologique, ne nécessitant qu'une observation dans la dynamique.

En 1-2 ans, les causes des violations du travail du cœur sont traditionnellement considérées:

  • examen incorrect de l'enfant par un pédiatre à un âge plus précoce;
  • état constant d'anxiété et de peur accrues;
  • croissance trop rapide du corps de l'enfant, bien en avance sur le développement du système cardiovasculaire.

Dans la grande majorité des cas, à condition que le bébé soit correctement examiné par des spécialistes à la naissance, de tels changements à l'âge indiqué sont naturels et ne doivent pas inquiéter les parents. Dans des cas extrêmement rares, un enfant de 2 à 3 ans, auparavant sans diagnostic associé à divers types de dysfonctionnements du système cardiovasculaire, sera enregistré auprès d'un cardiologue.

Si cela se produisait, et c'est à l'âge en question que les médecins ont pu diagnostiquer des souffles cardiaques, cela pourrait se produire en raison d'un petit nombre de circonstances.

Elles sont:

  • examen incorrect de l'enfant par un pédiatre à un âge plus précoce;
  • conditions inappropriées pour l'examen (surmenage de l'enfant, fatigue après une activité physique, etc.).

Des bruits dans le cœur d'un enfant identifié à 5 - 7 ans peuvent survenir en raison de:

  • stress physique et psychologique excessif sur le corps encore fragile;
  • anxiété et dépression;
  • défaillance du système endocrinien;
  • fièvre ou maladie infectieuse en développement actif.

À l'adolescence, la survenue de dysfonctionnements du système cardiovasculaire de cette nature est traditionnellement due à:

  • changements naturels dans l'hémodynamique des vaisseaux sanguins;
  • surmenage constant;
  • nervosité accrue;
  • maladies névrotiques.

Les bruits dans le cœur d'un enfant (les raisons doivent déterminer le traitement), en fonction de l'âge du patient, doivent être évalués différemment par le médecin. Afin d'éviter les conséquences négatives, ainsi que pour débarrasser l'enfant de la pathologie cardiaque à temps, il est conseillé de subir un examen prescrit par un médecin à la moindre déviation dans le travail du système cardiovasculaire d'une petite personne.

Murmure systolique dans le cœur d'un enfant

Le souffle cardiaque systolique est divisé en fonction de la phase du cycle de son fonctionnement. Il est formé par la compression du ventricule du muscle cardiaque, ce qui provoque une nouvelle sortie du flux sanguin de celui-ci dans un minuscule trou de taille. L'anomalie systolique est traditionnellement diagnostiquée par un examen approfondi de la partie supérieure de l'organe principal de la vie.

Les anomalies septales et valvulaires des cloisons situées entre les ventricules et les oreillettes sont responsables de sa provocation et de son développement ultérieur dans le corps des enfants. Lors de l'organisation d'une recherche, le bruit du type en question lors de l'écoute par un spécialiste sera aigu, fort, dur et en même temps long.

Le son décrit sera clairement entendu lorsque l'enfant prend n'importe quelle position du corps pendant l'examen.

Dans la plupart des cas, le fait du passage de l'anomalie à la région axillaire et sous-scapulaire, c'est-à-dire à l'extérieur du muscle cardiaque lui-même, est observé. Il est conseillé de souligner qu'en présence de souffles systoliques, des bruits malsains dans le travail du cœur des enfants seront entendus plus clairement après un effort physique intense.

Dans le même temps, après un certain temps, ce gain non seulement ne disparaît pas, mais se consolide même et devient habituel.

Les souffles systoliques, souvent diagnostiqués chez les jeunes enfants, sont classés en:

  • systolique précoce;
  • holosystolique;
  • en retard;
  • systolique moyenne.

Et par nature, selon la situation nécessitant ou non un traitement, à:

  • fonctionnel (dans la plupart des cas naturel, ne nécessitant pas de traitement);
  • pathologique (impliquant une intervention médicale obligatoire).

Caractéristiques de bruit fonctionnel

Les circonstances qui ont affecté la survenue de l'anomalie considérée chez l'enfant peuvent être fonctionnelles ou pathologiques. Le bruit fonctionnel est considéré comme étant dû à une circulation sanguine accélérée due à des changements liés à l'âge, au sexe, au style de vie et à l'activité physique dans la vie de l'enfant.

En l'absence d'autres signes d'anomalies, par exemple une respiration confuse, un rythme cardiaque ou un manque d'oxygène dans le sang d'une personne en croissance, ces anomalies sont considérées comme une option normale et ne nécessitent pas de traitement..

Les raisons qui ont provoqué des anomalies fonctionnelles dans le cœur d'un enfant récemment né sont traditionnellement attribuées à:

  • caractéristiques structurelles du système cardiovasculaire, qui dans la plupart des cas s'autocorrigent au fil du temps (fenêtre ovale ouverte, canal botallique ouvert; canal veineux ouvert, etc.);
  • croissance intensive du corps, avant le développement du système cardiovasculaire;
  • ajustement du système hormonal;
  • perturbations du système endocrinien;
  • la proximité des vaisseaux sanguins de la poitrine;
  • constitution du corps maigre d'un enfant.

Basé sur les «stimulants» ci-dessus de l'émergence de souffles cardiaques fonctionnels, leur diagnostic soudain est tout à fait justifié dans la plupart des cas, car il est observé aux moments de pics de croissance particuliers chez une personne en croissance. Il s'agit de l'âge de 2 à 5 ans et à l'adolescence de 12 à 15 ans.

Malgré l'innocuité externe du type d'anomalie cardiaque envisagée, il est conseillé aux parents, lorsqu'ils sont détectés chez un enfant, de contacter un pédiatre ou un cardiologue pour un examen approprié de leur fille ou de leur fils. De telles mesures peuvent minimiser le risque de complications en cas d'apparition de la maladie..

Bruits au cœur du type organique (pathologique)

Les souffles cardiaques pathologiques diffèrent des souffles fonctionnels par la nécessité d'une intervention médicale en cours d'élimination dans tous les cas.

Les anomalies du type considéré sont provoquées, en règle générale, il y a:

  • les maladies génétiques, par exemple, le syndrome de Down (dans un tel cas, une déclaration de la malformation cardiaque existante chez l'enfant sera détectée dans l'utérus lors des dépistages de routine et des ultrasons);
  • circonstances préjudiciables affectant négativement la mère d'un enfant malade lorsqu'elle était enceinte de lui;
  • les maladies portées par la mère pendant la gestation d'un enfant né plus tard avec une activité cardiovasculaire altérée (par exemple, la rougeole ou la rubéole);
  • mauvaise conduite de la mère pendant la grossesse (fumer, boire, etc.).

Les bruits au cœur d'une espèce organique se manifestent sous la forme:

  • cardiopathie rhumatismale;
  • maladies infectieuses purulentes;
  • malformations de Fallot ou troubles de la structure du cœur lui-même, ainsi que de l'aorte et de l'artère pulmonaire.

Les conditions ci-dessus caractérisant la présence de souffles cardiaques pathologiques nécessitent une consultation avec un spécialiste compétent.

Il est important de comprendre que même dans le cas d'une opération visant à restaurer la pleine activité du muscle cardiaque, l'enfant sera enregistré auprès d'un cardiologue et forcé de subir des examens réguliers toute sa vie. Une surveillance attentive est nécessaire pour exclure la possibilité de rechute..

Thérapie médicamenteuse

Souffle cardiaque chez un enfant, dont les causes ont été identifiées par un médecin comme ayant un caractère pathologique, dans la grande majorité des cas nécessitent un traitement médicamenteux.

En spécifiant la situation, un traitement avec des médicaments spéciaux est prescrit dans des cas tels que, par exemple:

  • période de rééducation après une intervention chirurgicale, contribuant à la restauration du fonctionnement normal du système cardiovasculaire;
  • thérapie de soutien, qui se produit dans les cas où il n'est pas possible de corriger les anomalies congénitales de manière opérationnelle;
  • troubles mineurs de l'appareil circulatoire, qui ne nécessitent pas de chirurgie, mais nécessitent une correction facile de l'état général et du fonctionnement normal du muscle cardiaque;
  • malformations cardiaques chez un enfant de plus d'un an (le traitement médicamenteux est contre-indiqué pour les nouveau-nés et les nourrissons).

Les médicaments les plus couramment utilisés pour corriger une anomalie détectée dans le travail du cœur comprennent:

  • acides aminés;
  • complexes de vitamines;
  • composants hormonaux;
  • glycosides.

Les caractéristiques de la thérapie médicamenteuse pour les souffles cardiaques détectés chez un petit patient comprennent:

  • détermination graduelle de la posologie du médicament afin de vérifier sa conformité avec les caractéristiques de l'organisme;
  • une combinaison de médicaments qui améliorent le fonctionnement du système cardiovasculaire ainsi que des sédatifs et des diurétiques, ainsi que la régulation de la pression artérielle.

Chirurgie

Le traitement chirurgical des souffles diagnostiqués de diverses étymologies dans le cœur des enfants ne peut être prescrit qu'en dernier recours, lorsque la pharmacothérapie est insensée ou inefficace dans un cas particulier..

Les raisons les plus courantes de prescrire une intervention chirurgicale pour corriger l'anomalie décrite sont:

  • défaut septal auriculaire;
  • défaut septal ventriculaire;
  • malformations cardiaques congénitales;
  • dommages à la valve pulmonaire;
  • dommages à la valve aortique, mitrale, tricuspide du muscle cardiaque;
  • dysfonction myocardique;
  • hypertrophie excessive des cavités cardiaques;
  • augmentation de la densité de la paroi myocardique;
  • dommages infectieux à l'intérieur du cœur;
  • péricardite aiguë.

La clé de l'efficacité de l'opération pour éliminer le souffle cardiaque chez un enfant est son diagnostic rapide. En cas de suspicion d'un premier examen préventif d'une personne en croissance par un pédiatre, les parents doivent immédiatement subir un examen spécialisé pour exclure d'éventuels problèmes avec le système vital du corps..

Étant donné qu'il existe un large éventail de pathologies nécessitant une intervention chirurgicale, des spécialistes qualifiés sont obligés d'effectuer des opérations non seulement sur les vaisseaux et les valves fonctionnelles, mais également sur des sections individuelles du tissu cardiaque du muscle lui-même.

Ces opérations nécessitent une grande précision et une préparation minutieuse de leur conduite, ce qui nécessite le respect de toutes les recommandations d'un professionnel de la santé.

Souvent diagnostiqués chez des enfants d'âges différents, les souffles cardiaques devraient être la raison d'un examen supplémentaire de l'enfant par des spécialistes étroits. Si une nature pathologique est identifiée, des médecins qualifiés prendront les mesures appropriées pour minimiser le risque de complications dues à une maladie existante dans le corps de l'enfant.

Conception de l'article: Oleg Lozinsky

Vidéo sur le bruit dans le cœur d'un enfant

Causes et traitement des souffles cardiaques:

Avez-vous trouvé un souffle cardiaque chez votre enfant? - pas de raison de paniquer

Les gynécologues obstétriciens commencent à écouter le cœur du bébé même pendant son développement intra-utérin. Avant la naissance, le souffle cardiaque d'un enfant n'est pas déterminé. Les médecins sont guidés par la sonorité des tons et la fréquence des contractions, indicateurs du «bien-être» du fœtus, grossesse non compliquée chez la femme enceinte.

Après la naissance, le premier jour du nouveau-né, un pédiatre spécial examine la maternité. Les grands centres périnatals ont des néonatologistes spécialisés. Ce sont des pédiatres spécialement formés pour le diagnostic et le traitement des pathologies de la petite enfance, des maladies congénitales. Ils procèdent à la première auscultation du bébé, en cas de bruit, ils doivent établir la cause.

Description du syndrome, comment détecter?

Que signifie le souffle cardiaque??

  • Le cœur se compose de quatre chambres: 2 oreillettes et 2 ventricules. Entre eux, il y a des vannes; elles s'ouvrent et se ferment en continu. À leur tour, ils sont remplis de sang dans la phase de diastole. Et vide (contrat) en phase systolique. Systoles du cœur - qu'est-ce que c'est?
  • Nous appelons ces tons un coup, mais il a un terme médical - un ton. Il y a des pauses entre les deux - appelées accalmies. Juste en eux, des bruits superflus peuvent également être entendus. Ils peuvent être inoffensifs, totalement sans danger pour la santé et la vie..
  • Mais souvent, il existe également des anomalies anatomiques congénitales dans la structure, qui conduisent à un handicap, et à l'inaction des adultes à des conséquences irréversibles et même à la mort d'un enfant. La nécessité d'une intervention chirurgicale ne laisse pas de temps pour la réflexion, vous devez agir.
  • Détecter le bruit peut encore à l'hôpital, dans les premiers jours de la vie. Si le bébé a un léger bruit fonctionnel, cela est considéré comme normal..

Ensuite, vous devez observer attentivement à la maison afin que les signes caractéristiques des bruits non pathologiques apparaissent chez le bébé:

  1. essoufflement, essoufflement;
  2. peau bleue;
  3. perte d'appétit, léthargie;
  4. palpation faible ou manque de pouls.

Chez les nourrissons, les bruits congénitaux peuvent ne pas apparaître immédiatement, mais dans les deux mois ou plus. Cela peut indiquer un sous-développement ou un défaut (pendant la grossesse).

Ces enfants doivent être gardés sous contrôle constant, en cas de menace pour la vie, ils subiront une intervention chirurgicale.

Actions des parents

Les médecins qui observent l'enfant doivent réfléchir à la manière d'agir et aux tactiques de traitement à choisir. La tâche des parents, selon Yevgeny Komarovsky, n'est pas d'interférer avec eux, mais de contribuer de toutes les manières. L'algorithme d'action est assez simple:

  1. Détection de bruit primaire. Habituellement, cela se produit lors de la nomination d'un pédiatre au moment d'écouter un phonendoscope. Un médecin normal ne fera pas de diagnostic sur la seule base de ce qu'il a entendu, il expliquera simplement quels changements il a entendus et donnera une référence pour examen. Komarovsky conseille de ne pas paniquer et en aucun cas de refuser de diagnostiquer. Les parents devraient obtenir des instructions pour un ECG, une échographie du cœur, un examen échocardiographique, parfois une IRM. Après avoir visité ces bureaux et spécialistes avec les résultats des mesures et des graphiques, vous devez vous rendre chez le cardiologue pédiatrique.
  2. Confirmation du bruit organique. Si un cardiologue, sur la base d'études, conclut qu'il existe une lésion cardiaque organique pathologique, il peut prescrire des médicaments ou une intervention chirurgicale. Toutes les recommandations doivent être suivies à nouveau, sans panique - le niveau actuel de chirurgie cardiaque est à un niveau si élevé que même les embryons dans l'utérus sont opérés avec succès. Les prévisions sont le plus souvent très favorables..
  3. Confirmation du bruit fonctionnel. Si le cardiologue dit que le bruit est inoffensif, vous pouvez soupirer de soulagement, rentrer chez vous et vivre comme avant, en laissant l'enfant seul. Certes, il est conseillé d'être encore observé par un cardiologue pendant un certain temps, lui rendant visite au moins une fois tous les six mois pour surveiller la dynamique - le bruit peut disparaître ou ne pas disparaître.
  4. Déni de bruit. Et cela arrive souvent. Des études montrent que tout est normal chez l'enfant, le cardiologue ne trouve pas de bruit à l'écoute répétée. Les parents dans cette situation n'ont pas à scandaliser un pédiatre qui a entendu le bruit pour la première fois. L'examen n'est jamais superflu.

Variétés de souffles cardiaques

Les bruits dans le cœur d'un nouveau-né peuvent être: dangereux (organiques) et non dangereux (fonctionnels).

Non dangereux - ne sont pas une conséquence d'une maladie cardiaque:

  • ne perturbent pas la circulation sanguine;
  • avoir des changements structurels mineurs;
  • lors de l'examen d'un électrocardiogramme et d'une échographie, les études montrent la norme;
  • n'affectent pas le travail du cœur.

Le bruit est souvent provoqué - le système cardiovasculaire, la circulation sanguine est reconstruite, commence à s'adapter à une nouvelle vie non intra-utérine, d'où le bruit. Au fil du temps, ils disparaissent généralement complètement..

Dangereux - il s'agit d'une maladie cardiaque congénitale, elle est associée à une violation de la circulation sanguine.

Ils le diagnostiquent plus souvent dans les premiers jours de vie, selon les symptômes suivants:

    la peau a une teinte bleutée;

  • peut-être manque d'air, essoufflement;
  • les enfants sont très faibles, en retard de développement.
  • La présence de vibrations n'est généralement pas un problème. Chez de nombreux nourrissons, le bruit peut survenir même après un mois, après la restructuration de la circulation sanguine. L'augmentation subséquente de la pathologie est un phénomène dangereux.

    Tout le bruit peut être divisé de façon conditionnelle: diastolique, systolique. On pense que le souffle systolique au cœur d'un nouveau-né peut être de nature fonctionnelle.

    Et dans la plupart des cas, les diastoliques ont une origine organique, c'est-à-dire que la raison peut être:

    • anomalie aortique du septum pulmonaire;
    • sténose du foramen auriculo-ventriculaire droit ou gauche;
    • le canal aortique n'est pas fermé;
    • insuffisance des valves de l'artère pulmonaire et de l'aorte, etc..

    Dangereux

    Avec de graves pathologies cardiaques, la situation peut évoluer dans plusieurs directions:

    1. Quelqu'un est immédiatement opéré.
    2. Si la chirurgie n'est pas possible pour une raison quelconque, un médicament est alors prescrit.
    3. Certains seront simplement enregistrés pour le reste de leur vie.

    Non dangereux

    Ils représentent environ 40%, n'interfèrent pas avec le fonctionnement du muscle cardiaque et n'entraînent pas de modifications de la circulation sanguine. Ils témoignent de la conversion et de l'adaptation de la circulation sanguine et de l'ensemble du système cardiovasculaire à une vie ultérieure.

    Si le bébé de la maternité a été diagnostiqué avec cela, cela signifie qu'il sera simplement enregistré auprès d'un cardiologue pédiatrique et sera suivi. Sans aucun médicament. Il ne faudra que des soins et des soins appropriés. Après un certain temps, la situation peut se normaliser, le bruit disparaîtra complètement ou, inversement, augmentera.

    Caractéristiques physiologiques et anatomiques du système cardiovasculaire chez les enfants

    Le signet du cœur chez un enfant commence au cours de la deuxième semaine de développement fœtal à partir de deux embryons cardiaques indépendants, qui fusionnent ensuite en un tube situé dans le cou. Dès la fin du deuxième mois de grossesse, une circulation placentaire s'établit, qui persiste jusqu'à la naissance du bébé (jusqu'à cet âge, le fœtus se nourrit de manière histotrophique). Le système cardiovasculaire du fœtus se distingue par le fonctionnement des trois formations suivantes: ouverture ovale, canaux artériels et veineux. Ils sont nécessaires pour soulager l'excès de sang et aider le cœur à fonctionner en l'absence de respiration et de basse pression. Dans l'oreillette droite, les flux sanguins ne se mélangent pas complètement, car le sang de la veine cave inférieure est dirigé à travers la fenêtre ovale dans l'oreillette gauche, puis dans le ventricule gauche, tandis que le sang de la veine cave supérieure coule à travers l'oreillette droite dans le ventricule droit.

    À la naissance, les poumons sont redressés et remplis de sang, les voies sanguines fœtales (Arantia et canaux artériels, la fenêtre ovale et les restes des vaisseaux ombilicaux) sont fermées. La circulation sanguine extra-utérine est établie chez les nouveau-nés, de petits et grands cercles de circulation sanguine commencent à fonctionner. Dans l'oreillette gauche, la pression artérielle augmente en raison de la réception d'une grande quantité de celui-ci, et la valve ovale de fenêtre se ferme mécaniquement. La fermeture du canal artériel se produit sous l'influence de facteurs nerveux, musculaires et de torsion.

    Pendant ce temps, le cœur du nouveau-né présente un certain nombre de caractéristiques anatomiques et physiologiques. Chez les nouveau-nés, le cœur est relativement gros et représente 0,8% du poids corporel (environ 22 g), tandis que chez les adultes, il est de 0,4%. Les ventricules droit et gauche sont approximativement égaux, leur épaisseur de paroi est de 5 mm. Avec l'âge, il y a une augmentation de la masse cardiaque: de huit mois, la masse double, de trois ans - triple, de six ans, elle augmente de 11 fois. Anatomiquement, le cœur du nouveau-né est situé plus haut que chez les enfants plus âgés, ce qui est partiellement dû à la position plus élevée du diaphragme. Le pouls chez les enfants de tous âges est plus fréquent que chez les adultes. Cela est dû à la contractilité plus rapide du muscle cardiaque en raison de la moindre influence du nerf vague et d'un métabolisme plus intense. Le rythme cardiaque normal d'un nouveau-né est de 120 à 140 battements par minute, tandis que l'alimentation ou les pleurs augmentent à 160-200 battements. Ensuite, le pouls chez les enfants diminue progressivement avec l'âge. Les cris, l'anxiété, la fièvre font toujours augmenter la fréquence cardiaque chez les enfants. L'arythmie respiratoire est caractéristique du pouls des enfants: à l'inspiration, elle devient plus fréquente, à l'expiration, elle s'amincit.

    Raisons de l'apparence

    La raison réside parfois dans l'âge du bébé, peut-être: dangereux et non dangereux. Parfois, les formations anatomiques conduisent à un mélange de sang veineux et artériel pendant le développement intra-utérin. Au fil du temps, ils peuvent disparaître, alors ce sera sûr.

    Mais lorsqu'après une certaine période ils resteront, cela indiquera une malformation cardiaque:

    1. Ouvert canal artériel chez les enfants - relie l'aorte et l'artère pulmonaire. Avec un bon développement, il devrait se fermer après la naissance dans 1,5 à 2 semaines. Même à 2-3 mois, cela est considéré comme autorisé, si plus, alors c'est déjà une maladie cardiaque définitivement.
    2. La fenêtre ovale - le conduit entre le septum des oreillettes, devrait se fermer au cours du premier mois de vie. Mais parfois, il reste ouvert jusqu'à 1 an, mais cela n'affecte presque pas la nature du flux sanguin.
    3. Conduit veineux - vaisseau reliant la veine (creuse) du fœtus au cordon ombilical. Il devrait disparaître 1 à 2 heures après la naissance, mais parfois le canal veineux reste.

    Bruit organique - évidence de malformations congénitales.

    Classification et principales raisons:

    1. Bruits de régurgitation - apparaissent avec des changements dans le flux sanguin:
        type systolique - causé par une insuffisance des valves tricuspide ou mitrale;
    2. type diastolique - apparaît principalement avec des malformations de la valve (artère pulmonaire).
    3. Bruits d'exil - sont entendus lorsque les ouvertures utilisées pour l'écoulement du sang sont réduites:
        rétrécissement mitral - caractère diastolique;
    4. sténose de la bouche de l'aorte, artère pulmonaire - a un caractère systolique.
    5. Bruits d'anastomoses pathologiques - trouvés dans les malformations, ils peuvent être:
        conduit ouvert,
    6. défaut ventriculaire, mais plus souvent entre les cloisons auriculaires.

    La césarienne a parfois des conséquences négatives sur la santé et la vie du nouveau-né, et des soins médicaux sont souvent nécessaires après.

    César est uniquement pour les indicateurs vitaux afin de sauver la vie de la mère et de l'enfant. Ils sont: d'urgence et planifiés.

    Dans tous les cas, il y a une distorsion du mécanisme de l'accouchement. Le bébé subit: une pression, de la tête au pape. Souvent, les mains du médecin se joignent à cela. Par conséquent, blesser dans cette situation est facile.

    Avec l'accouchement naturel, les blessures graves sont éliminées et les déclencheurs vitaux démarrent immédiatement:

    1. L'enfant est pressé à tour de rôle par le canal génital de la mère: tête, ventre, jambes. Cela aide à le pousser du mucus des poumons, à redresser ses poumons, à prendre le premier souffle, pour un cri.
    2. Par conséquent, la décharge de liquide céphalo-rachidien (liquide lavant la moelle épinière, ainsi que le cerveau) se produit naturellement.
    3. Lors de l'accouchement, les hormones du bébé sont jetées dans la circulation sanguine, ce qui l'aide à respirer, à sucer, etc..
    4. Pendant l'accouchement, le bébé fait: plusieurs tours, flexions, extension du corps, mécanismes déclenchés de la circulation des fluides.

    Avec une césarienne, l'enfant est sorti dans un état de compression, ce qui signifie que les mécanismes de déclenchement ne seront pas pleinement mis en œuvre. C'est pourquoi ces enfants peuvent avoir une prédisposition à de nombreux maux. Un souffle cardiaque chez un nouveau-né après une césarienne ne fera pas exception.

    Les principales causes de souffle cardiaque chez les nouveau-nés

    Classiquement, les souffles cardiaques chez un nouveau-né peuvent être divisés en deux groupes principaux:

    Parlons de chacun de ces groupes séparément..

    Souffle cardiaque fonctionnel

    Ce groupe de bruit est dû aux caractéristiques structurelles et au travail du cœur du nouveau-né. Le fait est que dans l'utérus, le système cardiovasculaire du fœtus fonctionne de manière complètement différente. Puisque le placenta remplit la fonction de nutrition et de respiration pour un bébé à naître, tous les flux sanguins fœtaux sont dirigés vers l'exclusion des poumons «endormis» ou non fonctionnels de la circulation sanguine systémique.

    À ces fins, il existe un certain nombre de dispositifs intra-utérins intéressants:

      Une fenêtre ovale ouverte est un petit trou entre les oreillettes droite et gauche à travers lequel le sang, contournant les poumons, entre dans un grand cercle de circulation sanguine.

    Le canal ouvert de Botallov est un vaisseau reliant l'aorte et le tronc pulmonaire. Grâce à elle, le sang, qui devrait aller dans les poumons par le tronc pulmonaire, est évacué par l'aorte dans la circulation pulmonaire.

      Le canal veineux ouvert, ou Arantsiev, est un vaisseau reliant la veine cave inférieure et la veine porte. Grâce à elle, encore une fois, le sang veineux est évacué pour "contourner" les poumons endormis.

    Immédiatement après la naissance, ces appareils de longue date ne peuvent pas disparaître immédiatement. Par conséquent, en partie, ils fonctionnent même après la naissance, créant des murmures cardiaques très fonctionnels. En moyenne, la fermeture des conduits Arantsiev et Botallov se produit dans l'intervalle de deux semaines à deux mois, la fenêtre ovale ouverte peut durer beaucoup plus longtemps - jusqu'à deux ans.

    Dans certains cas, une fenêtre ovale ouverte peut entrer dans l'âge adulte, dressant une liste d'un autre groupe de caractéristiques anatomiques - petites anomalies dans le développement du cœur, ou MARS.

    Il s'agit d'un groupe de changements minimes dans la structure du cœur, qui occupent un certain état limite entre la norme et la pathologie. Ceux-ci comprennent des écarts mineurs dans la structure des cavités cardiaques, des vaisseaux principaux et de l'appareil valvulaire de l'organe par rapport aux valeurs moyennes de la population:

  • fenêtre ovale ouverte;
  • anévrisme septal auriculaire;
  • valve d'Eustache élargie;
  • prolapsus valvulaire mitral (MVP);
  • prolapsus valvulaire tricuspide (PTC);
  • des accords supplémentaires ou anormaux dans les cavités des ventricules du cœur;
  • anomalies dans le diamètre des grands vaisseaux - aorte, tronc pulmonaire.
  • En règle générale, MARS n'affecte pas la circulation sanguine et la santé humaine. Le plus souvent, ces changements minimes sont une découverte accidentelle sur une échographie cardiaque. Dans certains cas, ces anomalies ou d'autres petites anomalies dans le développement du cœur peuvent produire des souffles cardiaques, en entendant que le médecin envoie l'enfant pour examen.

    Souffle cardiaque pathologique

    Ce groupe de bruit est causé par certaines malformations cardiaques - congénitales ou acquises. En ce qui concerne les murmures pathologiques chez un nouveau-né, dans la grande majorité des cas, nous parlons de malformations cardiaques congénitales, car les malformations acquises n'ont tout simplement pas le temps de se former dans les 28 jours de la période néonatale.

    Des malformations cardiaques congénitales sont retrouvées chez environ 1% des nouveau-nés, certains d'entre eux sont diagnostiqués même au stade de la vie intra-utérine - lors du dépistage échographique des femmes enceintes. Les malformations cardiaques congénitales sont la principale cause de mortalité infantile parmi les malformations.


    Tétralogie de Fallot - Maladie cardiaque congénitale

    Les principales causes de malformations cardiaques congénitales sont:

    1. Maladies et syndromes génétiques: syndrome de Down, Edwards, Patau et autres.
    2. L'impact sur le corps d'une femme enceinte de facteurs nocifs: produits chimiques, rayonnements ionisants, médicaments.
    3. Certaines maladies virales ou bactériennes. La rubéole dont souffre une femme enceinte a un impact énorme sur les malformations cardiaques.
    4. Mauvaises habitudes: fumer, boire de l'alcool, prendre des drogues pendant la grossesse.

    Il est important de comprendre que les malformations cardiaques, contrairement au MARS et aux états de transition fonctionnelle de la période néonatale, se manifestent nécessairement cliniquement - c'est-à-dire que le souffle cardiaque s'accompagne de certains symptômes cliniques.

    • Cyanose ou peau bleutée. Le plus souvent, ce symptôme est observé lors d'un effort physique. Chez un bébé, l'effort physique principal est la succion et les pleurs. C'est en mangeant et en criant que les lèvres de l'enfant peuvent devenir bleues, le triangle nasolabial au-dessus de la lèvre supérieure, des membres et du lit de l'ongle.
    • Essoufflement - l'enfant peut suffoquer au plus fort de l'activité physique ou même au repos. De tels bébés ont très souvent des conditions très dangereuses - apnée nocturne, lorsque pendant la phase de sommeil profond, l'enfant cesse simplement de respirer.
    • Faible appétit et crachats fréquents car le bébé est très difficile à téter.
    • Retard dans le développement physique dû à la fois à une mauvaise nutrition et à la malnutrition des tissus. Ces enfants prennent mal du poids, commencent à tenir la tête tard, se retournent, ont les bras et les jambes faibles.
    • Retard dans le développement mental dû à un enrichissement sanguin insuffisant en oxygène et en nutriments et à une nutrition inadéquate des tissus du système nerveux.

    Les malformations cardiaques sont diverses, leurs énormes classifications à plusieurs degrés existent. Il n'est pas nécessaire de donner une description détaillée de toutes les malformations cardiaques congénitales, il suffit de dire que les tactiques d'un tel enfant sont déterminées par les cardiologues et les chirurgiens cardiaques après un examen approfondi.

    Diagnostique

    • Tous les nouveau-nés encore à la maternité subissent le premier examen du cœur avec un stéthoscope conventionnel - l'auscultation. Si une pathologie congénitale est détectée, elles sont immédiatement déterminées avec des tactiques de traitement et un pronostic est établi. L'absence de bruit n'indique pas toujours l'absence de défaut.
    • La qualification d'un cardiologue pédiatrique doit être telle qu'il doit déterminer, par un seul caractère du bruit, à quel point la pathologie est dangereuse et si une intervention chirurgicale est requise ou non.
    • Souvent chez les nourrissons, le bruit n'est tout simplement pas entendu ou est mal interprété: en raison de l'inexpérience, de la fréquence des recherches, de l'état de l'enfant, etc..
    • Le néonatologiste doit identifier le souffle cardiaque à temps et envoyer le nouveau-né pour un examen plus approfondi aux institutions médicales.

    Les techniques de diagnostic suivantes y sont utilisées:

      Clinique

    - un changement de rythme, sous la peau, apparaît clairement: cyanose de la peau, réseau veineux, vaisseaux très pulsants, palpation dans le cœur commence à trembler la poitrine.

  • L'échocardiographie ultrasonique (Echo-KG) - vous permet d'obtenir: une image dimensionnelle 1-2-3, détermine la direction, la vitesse et la nature du flux sanguin, la pression artérielle. Le diagnostic doit être nuancé. Ils le réalisent dans les hôpitaux de chirurgie cardiaque, où ils sont impliqués dans une pathologie sévère. Ou dans des centres cardiologiques spécialisés et spécialisés où ils traitent des maladies similaires.
  • Résonance magnétique ou même tomodensitométrie - si nécessaire, un produit de contraste est injecté dans une veine. Ces techniques nécessitent une immobilité totale, elles sont donc même réalisées sous anesthésie générale..
  • Cathétérisme - aide à clarifier la teneur en oxygène, les problèmes fonctionnels et les caractéristiques.
  • Examens nécessaires

    Quelles procédures de diagnostic doivent être effectuées pour établir la cause du souffle cardiaque?

    1. Électrocardiographie (ECG) - un enregistrement de l'activité électrique du cœur. Vous permet de juger du rythme et de l'exactitude des contractions, de la taille de la chambre de l'organe, de la transmission d'un signal électrique à travers le muscle cardiaque avant la contraction.
    2. Radiographie thoracique - pour évaluer la forme et la taille du cœur, ainsi que l'état des vaisseaux pulmonaires, qui représentent un cercle distinct de circulation sanguine. Un changement de pression dans leurs vaisseaux peut être la preuve d'un défaut..
    3. Échocardiographie (échocardiographie, échographie cardiaque) avec cardiographie Doppler - visualise les cavités cardiaques, les valves, vous permet de voir leur travail, d'évaluer l'intensité et la direction du flux sanguin, la présence d'ouvertures pathologiques et les messages entre les vaisseaux.

    Dans la plupart des cas, ces études sont suffisantes pour un diagnostic précis. Dans des situations particulièrement difficiles, ils recourent à des tests de stress (enregistrement ECG après chargement physique ou médicamenteux), un suivi quotidien de l'ECG et de la pression artérielle, l'imagerie par résonance magnétique (IRM), la tomodensitométrie (TDM), l'angiographie coronarienne.

    Le diagnostic différentiel est effectué en cas de suspicion de rhumatisme articulaire aigu. Des analyses sont nécessaires pour confirmer cette maladie particulière:

    • analyse générale de l'urine pour exclure les lésions rénales causées par le streptocoque;
    • analyse biochimique du sang pour identifier les marqueurs de l'inflammation - protéine C-réactive (CRP), fibrinogène, certaines fractions de globulines;
    • un test sanguin spécial pour les anticorps contre le streptocoque - antistreptolysine-O, antistreptokinase, antihyaluronidase;
    • examen du frottis de gorge pour confirmer l'infection au BSA;
    • test sanguin général pour identifier le processus inflammatoire - augmentation de l'ESR, leucocytose, décalage de la formule leucocytaire vers la gauche.

    Observation, principes de traitement

    Ce sera idéal si une mère avec un bébé peut être constamment observée par un médecin. Ainsi, il sera plus facile de suivre et d'enregistrer: timbre, dynamique, nature de la maladie. Et il sera plus facile de déterminer les autres tactiques de traitement..

    Si le bruit est inoffensif, une surveillance périodique une fois par an sera nécessaire: consultation et réalisation d'un Echo-KG. Au fil du temps, les enfants peuvent mener une vie normale: pratiquer la danse, les sports, la natation, etc..

    Dans les cas particulièrement graves, les méthodes thérapeutiques sont sélectionnées individuellement pour chaque nourrisson. Choisissez l'une des deux méthodes de traitement:

    Conservateur, c'est:

    • supprimer la réaction auto-immune - anti-inflammatoires non stéroïdiens;
    • l'insuffisance cardiaque est éliminée - médicaments neurotrophiques;
    • les bactéries pathogènes tuent - les antibiotiques;
    • renforce les vaisseaux sanguins - angio protectors.

    Chirurgie - si la maladie progresse rapidement, une intervention chirurgicale est indiquée.

    Le souffle cardiaque est-il dangereux? Essayons de comprendre.

    Tous les bruits ne sont pas dangereux, mais seulement ceux qui provoquent de graves perturbations dans le travail du cœur. Si l'examen n'a révélé aucun écart de santé grave, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

    Il est seulement nécessaire de faire des examens préventifs annuels pour la sécurité, l'échographie du cœur en dynamique.

    Mais lorsque le bruit s'accompagne de symptômes concomitants: bleuissement de la peau, manque de poids corporel, manque d'appétit, etc. Il indiquera clairement une maladie. Sans traitement en temps opportun, tout peut malheureusement se terminer..

    Important:

    • visitez un cardiologue à temps;
    • subir des examens qui surveillent l'état du bébé;
    • suivre strictement toutes les prescriptions du médecin.

    Si une intervention chirurgicale est nécessaire, faites-la immédiatement. Parce qu'ils le prescrivent dans des cas exceptionnels, la vie en dépend..

    Recommandations pour l'apparition de bruit, ce qu'il ne faut pas faire?

    1. Ne pas se soigner soi-même.
    2. Panique.
    3. Vous ne pouvez pas traîner le temps, attendre que tout disparaisse tout seul, un traitement prématuré peut entraîner des conséquences irréversibles et même la mort.
    4. Ne manquez pas les visites chez le médecin et ne suivez pas ses recommandations.
    5. Vous ne pouvez pas exposer le bébé aux ARVI et attraper un rhume.
    6. La mère doit surveiller sa santé afin de ne pas infecter accidentellement l'enfant: désinfecter la cavité buccale à temps, mettre un masque en cas de maladie, garder les autres membres de la famille hors de portée des enfants pour éviter toute infection, etc..
    7. Vous ne pouvez pas vous nourrir avec des mélanges artificiels, essayez d'organiser l'allaitement, c'est important.

    Si votre nouveau-né a un souffle cardiaque, ne vous précipitez pas dans la stase en panique. Parce que le plus souvent, ils ont un caractère fonctionnel (non dangereux).

    Même si votre enfant a une maladie cardiaque congénitale, ne désespérez pas, mais plutôt, consacrez toute votre énergie à résoudre le problème. Les opérations réussies sont effectuées même par de très petits patients, sans conséquences négatives à l'avenir, ils vont: aller à l'école, aller au collège, avoir leurs propres enfants, mener une vie normale!

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite