Souffle au coeur

Les souffles cardiaques des enfants ne signifient pas toujours un problème grave avec le principal organe humain. Seul un spécialiste peut déterminer si maman et papa devraient s'inquiéter. Après avoir entendu un souffle cardiaque chez un enfant, le pédiatre avisera les parents et proposera de mener une étude complémentaire du problème. Nous avons recueilli des informations détaillées sur les causes et les conséquences des souffles cardiaques dans notre examen.

Seul un spécialiste peut déterminer la cause du bruit dans le cœur d'un enfant

Que peuvent signifier les souffles cardiaques?

Les statistiques médicales indiquent que des tonalités excessives dans le cœur d'un nouveau-né se retrouvent chez un tiers des nourrissons examinés. Qu'est-ce qu'ils aiment? Lorsque le sang passe dans le myocarde et rencontre un rétrécissement des vaisseaux sanguins ou une autre anomalie, des vibrations sonores se forment. Le médecin les entend chez le nouveau-né entre les battements cardiaques. Les bruits sont divisés en trois catégories: pathologiques, acquis et fonctionnels, qui sont autrement appelés «bruits innocents».

Les murmures pathologiques ou congénitaux sont diagnostiqués dès la naissance. L'apparition du problème est associée au sous-développement du myocarde pendant la grossesse. Les bruits en eux-mêmes ne sont pas aussi dangereux que leur effet sur le fonctionnement du cœur. Les bruits acquis chez les enfants peuvent être détectés à un âge plus avancé - par exemple, à 2 ans, ils peuvent être associés à une infection antérieure ou à une crise de rhumatisme.

Les pédiatres notent que le "bruit innocent" se forme pendant la croissance intensive de l'enfant et se produit à différentes périodes: du 1er mois à un an, de 4 à 7 ans, de 11 à 12 ans à 15 ans. Ils sont répartis selon les phases du cycle cardiaque en systolique et diastolique.

  • Un souffle systolique se produit lorsque le ventricule se contracte et que le sang en est expulsé dans une ouverture anormalement rétrécie. Écouté au sommet de l'orgue, divisé en organique et fonctionnel. Les tons organiques systoliques sonnent fortement, font une vague au-delà du cœur, sont donnés à l'omoplate. Les sons systoliques fonctionnels sont entendus plus doux, étouffés, même. Murmure systolique provoqué par une anomalie septale ou valvulaire du septum interventriculaire et auriculaire.
  • Un souffle diastolique se fait entendre lorsque le sang pénètre dans le ventricule. Le pédiatre indique la nature du bruit dans le diagnostic, en se concentrant sur leur séparation de phases. Trouvé dans le myxome, la sténose relative et la sténose de la valve tricuspide. Peut signifier une malformation congénitale, moins fréquemment une hypertension pulmonaire. Classé en début, fin et milieu.

Pourquoi il y a des bruits dans le cœur?

En étudiant le problème des tons pathologiques chez les enfants, les cardiologues ont découvert plusieurs types d'anomalies qui expliquent pourquoi l'échec se produit. De longues études ont permis de dresser une liste complète des changements, qui incluent des anomalies des valves cardiaques, du muscle cardiaque, des trous. Les anomalies, à leur tour, sont représentées par différentes localisations:

  • anomalie valvulaire cardiaque: sténose de l'artère pulmonaire, valve tricuspide, aortique et mitrale, insuffisance valvulaire tricuspide et régurgitation aortique ou mitrale (circulation sanguine inverse);
  • une ouverture anormale se produit en raison de défauts dans le septum interchambre et dans le canal artériel ouvert;
  • une anomalie du muscle cardiaque se forme avec une malformation congénitale et pour des raisons acquises (hypertension artérielle, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque).

Cependant, seulement sur les anomalies ne met pas fin à la liste de toutes les causes de la maladie. Les maladies suivantes sont souvent coupables:

  • malformation congénitale associée à un rétrécissement de la lumière aortique de nature segmentaire (coarctation);
  • accord supplémentaire héréditaire formé;
  • hypoplasie des départements (souvent à gauche);
  • endocardite;
  • myxome cardiaque (une tumeur bénigne des tissus mous du cœur, rarement diagnostiquée);
  • tetrad fallot.

Des bruits sont également entendus pendant l'hémodynamique lorsque la vitesse du flux sanguin est altérée. Cependant, tous ces facteurs sont associés à une altération du flux sanguin, ce qui produit des effets sonores. Les cardiologues classent ces phénomènes sonores selon leur localisation, leur nature et leur origine. Affecter les écarts sous forme de souffles cardiaques et les caractéristiques liées à l'âge du corps de l'enfant.

Comment l'âge affecte-t-il le souffle cardiaque??

Il est important que les parents sachent que dans chaque enfance il y a une chance de rencontrer un phénomène désagréable. Après avoir traversé plusieurs stades de développement, le système cardiovasculaire du bébé change, essayant d'atteindre le niveau de développement d'un organisme adulte. Le processus est naturel, mais parfois confronté au fait que l'augmentation de la longueur des vaisseaux sanguins et du volume du cœur ne coïncide pas avec la croissance globale du corps de l'enfant. La même image se dégage lorsque l'on fait progresser le développement du système cardiovasculaire de la croissance du corps. Que se passe-t-il à un certain âge dans le cœur d'un enfant?

Période néonatale

Examinant un nouveau-né, un néonatologiste est tenu d'écouter le bruit. Leur manifestation facile est caractéristique de tous les enfants et est associée à la restructuration du système circulatoire de l'enfant. Le flux sanguin direct entre l'aorte et l'artère pulmonaire, caractéristique du fœtus, se termine. La tâche principale du spécialiste est de reconnaître correctement le problème entendu et d'identifier à temps le défaut. Selon des estimations statistiques, environ 1,5% des nourrissons naissent avec une anomalie congénitale.

L'écoute du cœur est indiquée, y compris du nouveau-né, pour exclure les malformations congénitales

1-12 mois

Si l'examen de l'enfant à la maternité n'a pas provoqué d'anxiété chez le néonatologue, le pédiatre peut écouter le bruit après un mois. Un problème similaire après un mois, lorsque les malformations congénitales devaient disparaître, se traduit par un diagnostic sérieux de 5-6 mois. Une cyanose cutanée, un essoufflement, un retard de développement noté chez un bébé d'un an ou au cours de la première année indiquent une malformation cardiaque. Les bruits sans les symptômes décrits ci-dessus sont classés comme fonctionnels, qui disparaissent avec la croissance de l'enfant.

1-2 ans

Un examen de routine universel visant à identifier les affections cardiaques est effectué pour les enfants âgés de 1 an. Les tonalités supplémentaires détectées à ce moment peuvent être causées par une anxiété accrue de l'enfant ou une croissance rapide. Peut-être que le médecin n'avait auparavant pas attaché d'importance à la violation. En règle générale, 95% du bruit établi à cet âge est lié à une apparence fonctionnelle sûre, car un défaut est diagnostiqué avec une grande précision beaucoup plus tôt.

2-3 ans

Période pendant laquelle un bébé sur trois est observé par un cardiologue en raison d'un souffle cardiaque. Des tonalités supplémentaires surgissant soudainement peuvent être expliquées par des facteurs accompagnant l'examen. L'enfant a beaucoup couru avant de subir un examen ou sa température a un peu augmenté, ou il était anxieux et très inquiet avant de consulter le médecin.

Si l'enfant courait ou jouait activement avant le test, cela peut affecter les résultats.

5-7 ans

Les cardiologues attribuent le bruit aux enfants d'âge préscolaire de 5 à 7 ans à bénin, ne causant pas de tons particulièrement préoccupants, indiquant leur nature externe. Une activité physique solide, un sentiment d'anxiété, de la fièvre, une hyperthyroïdie peuvent provoquer de telles manifestations dans le cœur. Si les parents éliminent les facteurs négatifs de la vie de leur enfant, les tonalités pathologiques disparaîtront..

10-12 ans

L'adolescence 10-12 ans et le début de la puberté sont marqués par de petits tons fonctionnels, même s'ils n'apparaissent pas plus tôt. Il y a une croissance des vaisseaux sanguins en largeur et en longueur, mais elle est inégale.

Comment diagnostique-t-on les tons pathologiques??

Le diagnostic nécessite une recherche approfondie afin que le médecin puisse exclure ou identifier avec précision les facteurs négatifs. Les coupables correctement identifiés de la maladie permettent à un spécialiste d'élaborer un plan de traitement complet et compétent pour un petit patient. Le renvoi initial pour examen par un cardiologue est délivré par un pédiatre. Les techniques de diagnostic comprennent:

  1. Écoute.
  2. ECG (électrocardiogramme).
  3. Radiographie pulmonaire.
  4. Un échocardiogramme donnant une image tridimensionnelle du cœur, qui vous permet de déterminer la cause du bruit avec une grande précision. De plus, le médecin peut déterminer la pression dans les chambres et la vitesse du flux sanguin.
  5. Organe d'échographie.
  6. L'introduction d'une substance spéciale pour les rayons X (angiocardiographie). Une série de clichés.
  7. Cathétérisme visant à étudier les structures cardiaques et l'apport sanguin à l'organe.
  8. Un test sanguin pour identifier les maladies qui affectent la fonction cardiaque.
Pour le diagnostic de pathologie, un test sanguin peut être nécessaire

Une radiographie et un ECG ne révèlent pas de tonalités fonctionnelles, les spécialistes ont donc recours à une échographie cardiaque. Il est important que les parents s'assurent qu'un petit patient est suivi par un médecin. Avec cette prise en charge du patient, le médecin pourra voir le tableau complet de la maladie, enregistrer les changements qui se produisent; changer les tactiques de traitement en temps opportun, si nécessaire.

Techniques de traitement du bruit

Après avoir découvert la cause de la maladie, le médecin commence à élaborer un plan de traitement. Lors du diagnostic des malformations congénitales des muscles cardiaques et des valves, l'enfant est hospitalisé. Parfois, le patient peut subir une intervention chirurgicale.

Si la pathologie n'est pas si grave et ne menace pas la vie du bébé, le traitement est effectué avec des médicaments. Pour les enfants dont les tons pathologiques sont associés à des caractéristiques structurelles de l'organe principal, la chirurgie est contre-indiquée. Il leur est utile de prendre des médicaments qui renforcent et soutiennent le muscle cardiaque.

La pathologie qui s'est formée après une maladie nécessite une réduction de l'activité physique. Un surmenage peut augmenter la charge sur le cœur, ce qui entraînera des complications. L'évitement des maladies cardiaques contribuera à la prévention associée à certains sports ou à l'éducation physique..

Tournons-nous vers l'avis du pédiatre, populaire et aimé de nombreuses mères. Komarovsky, soulevant le sujet de la pathologie cardiaque, demande à ses parents de ne pas s'inquiéter à l'avance, mais de consulter un médecin et d'écouter ses recommandations.

N'oubliez pas que le bruit dans le cœur d'un bébé ne signifie pas qu'il est gravement malade, souvent ils sont associés à la croissance rapide de son corps. Si le pédiatre, après avoir écouté le bruit, doute de leur innocuité, vous devriez vous rendre chez un cardiologue et procéder à un examen détaillé du bébé.

Que signifie un souffle cardiaque chez un enfant?

Qu'est-ce qu'un souffle cardiaque chez un enfant

Les bruits sont des sons étrangers qui apparaissent lorsque le flux sanguin passe de laminaire à turbulent, par exemple, lors du passage à travers des ouvertures naturelles rétrécies ou des messages pathologiques entre les cavités cardiaques. Leur détection nécessite des tests de diagnostic supplémentaires, même si l'enfant se sent bien et qu'il n'y a pas de symptômes suspects..

Il existe une certaine classification du bruit. Selon le type d'écart par rapport à la norme conditionnelle, il existe:

  • bruit fonctionnel. Elle survient chez un nombre considérable d'enfants et ne constitue pas une menace pour la vie. Ce type de bruit est dû à la restructuration du système circulatoire. Le corps de l'enfant doit s'habituer à fonctionner en dehors du corps de la mère. Les bruits physiologiques sont souvent détectés pendant les périodes critiques de développement accru de l'enfant: au cours du premier mois de vie, lorsque l'échange de gaz avec l'environnement commence non pas à travers le placenta, mais à travers les poumons; environ 3 ans, lorsque l'appareil vocal se développe activement, la capacité de se servir de manière autonome dans la vie quotidienne apparaît; à 7 ans, lorsque le développement du système nerveux atteint un nouveau niveau; à l'adolescence, de 12 à 16 ans, lorsque des changements hormonaux importants se produisent;
  • bruit organique. Il se produit en raison d'une mauvaise fonction cardiaque et indique indirectement des défauts existants. Dans ce cas, il est nécessaire de subir un diagnostic, au cours duquel des maladies cardiaques congénitales ou acquises, survenant principalement avec des lésions valvulaires, peuvent être détectées. Traitement spécial requis.

En fonction de la phase du cycle cardiaque, le souffle systolique et le souffle diastolique sont isolés. Un pédiatre, un cardiologue pédiatrique ou un chirurgien cardiaque local peut déterminer leur présence.

Les causes

Les causes de bruit qui ne sont pas associées à des défauts valvulaires peuvent être les suivantes:

  • absence de formation du système circulatoire et du muscle cardiaque, qui est souvent observée chez un enfant mensuel;
  • croissance inégale des organes du système cardiovasculaire;
  • Déficience en fer.

Chez un nouveau-né, le bruit peut également être causé par la régurgitation - un flux inverse de sang d'une chambre cardiaque à l'autre ou à travers le canal aortique ouvert. Ce processus indique une fermeture incomplète des valves ou une non-fermeture de l'anastomose qui a fonctionné pendant la période prénatale. Il est possible que l'écart se resserre lorsque l'enfant grandit un peu. Une régurgitation détectée suggère que l'enfant a besoin d'examens physiques réguliers.

Les raisons de l'apparition d'un bruit organique comprennent:

  • défaut septal auriculaire;
  • défaut septal ventriculaire;
  • écarts dans le développement des valves cardiaques;
  • violation de l'écoulement du sang du ventricule droit vers l'artère pulmonaire;
  • épaississement de la paroi du ventricule gauche ou droit;
  • endocardite - un processus inflammatoire dans la paroi interne du cœur;
  • la présence d'un accord supplémentaire dans le ventricule gauche;
  • rétrécissement de la lumière de l'aorte dans sa zone spécifique;
  • tumeur bénigne dans l'un des oreillettes.

Les enfants sont les plus susceptibles de faire du bruit en raison d'une insuffisance cardiaque et d'un infarctus du myocarde.

Diagnostique

Pour déterminer l'apparence du bruit dans le cœur d'un enfant et comprendre pourquoi ils sont apparus, vous pouvez utiliser les études suivantes:

  • auscultation - écoute avec un stéthoscope. Désigne les méthodes de diagnostic physique ou clinique. L'auscultation du cœur chez les nouveau-nés est effectuée dans les premiers jours de la vie, les tons normaux doivent être clairs et propres. Selon les résultats de l'étude, nous pouvons supposer la présence d'une cardiopathie congénitale, d'une hypoxie intra-utérine, d'une fièvre transitoire;
  • électrocardiographie - l'étude des signaux électriques générés pendant le travail du cœur. Les avantages de l'ECG incluent la facilité d'utilisation, des résultats rapides et aucun danger pour la santé. Des électrodes sont attachées à la poitrine, l'appareil qui leur est connecté enregistre un cardiogramme. Le cardiologue doit déchiffrer les résultats. Les enfants de moins de 1 an pendant l'ECG doivent emmailloter;
  • échocardiographie - une méthode d'échographie qui vous permet d'étudier les changements morphologiques et fonctionnels du cœur et de son appareil valvulaire;
  • Échographie Doppler. Elle est réalisée de la même manière que l'échographie. Le spécialiste examine la qualité du flux sanguin à travers les cavités et les valves du cœur. Parfois, la dopplerographie révèle des caillots sanguins à l'intérieur du muscle cardiaque et des dysfonctionnements dans le fonctionnement de l'aorte - le principal vaisseau de la circulation pulmonaire;
  • la radiographie pulmonaire est une étude de projection dont le résultat est d'obtenir une image standard. Il peut être utilisé pour diagnostiquer une hypertrophie cardiaque, une calcification valvulaire..

Le pédiatre doit diriger toutes ces études vers l'enfant..

Traitement

Les sons pathologiques de nature fonctionnelle ne nécessitent généralement pas de traitement spécial. Avec l'âge, la plupart d'entre eux disparaissent d'eux-mêmes. Si le bruit est détecté à l'adolescence et a été causé par des changements hormonaux dans le corps, le médecin peut recommander de limiter temporairement l'activité physique et d'éviter le stress..

Les tactiques médicales pour le bruit organique sont déterminées par les causes qui les ont provoquées. Dans certains cas, les médicaments sont appropriés. Son but est de maximiser la compensation de la fonction cardiaque altérée. On prescrit à l'enfant des antimicrobiens, des complexes de vitamines, des diurétiques et autres.

Souvent, la seule issue est la chirurgie.

Les opérations sont les suivantes:

  • pour remplacer les valves cardiaques défectueuses;
  • pour éliminer les malformations congénitales;
  • ablation d'une tumeur.

De plus, les interventions chirurgicales sont des types suivants:

  • ouvert, impliquant l'ouverture de la poitrine sous anesthésie générale. L'enfant est connecté à une machine cœur-poumon. Les opérations ouvertes sont utilisées pour se débarrasser du défaut septal auriculaire;
  • fermé, qui sont effectuées par une ponction dans le sternum sous le contrôle de l'échographie ou de l'IRM. L'anesthésie est courante;
  • Chirurgie aux rayons X. La chirurgie endovasculaire est un domaine jeune de la médecine moderne. Le médecin a accès à la zone nécessaire à travers l'artère fémorale, à travers laquelle un cathéter spécial est avancé. Le médecin contrôle ses actions à l'aide d'un appareil à rayons X. L'image est visualisée sur un moniteur spécial.

Après l'opération, l'enfant est en soins intensifs pendant un certain temps, puis il est transféré en salle. Le bébé aura une longue convalescence, la rééducation dure jusqu'à 2 ans. Pendant cette période, il est nécessaire de respecter le régime médico-protecteur, qui comprend un ensemble de mesures préventives et thérapeutiques. L'activité physique doit être limitée..

Le refus d'une intervention chirurgicale pour maladie cardiaque entraîne des complications: risque d'insuffisance cardiaque, risque accru d'infarctus du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral, œdème pulmonaire. Les maladies respiratoires chez les enfants atteints de maladies cardiaques vont souvent dur, finissent par une pneumonie.

Une intervention chirurgicale opportune peut prolonger considérablement la durée de vie et améliorer sa qualité. Dans la période postopératoire, il est très important de suivre toutes les recommandations médicales.

Souffle cardiaque chez un enfant provoque

Vous avez un événement heureux: vous êtes devenus parents! C'est vraiment magnifique. Mais, soudain, vos sentiments anxieux sont couverts par une vague de sentiments et de peurs. Votre bébé a un souffle cardiaque. Comment y faire face? Parlez-en ensemble.

D'où vient le bruit

Dans la systole, les valves sont fermées et le volume sanguin accumulé est expulsé dans les vaisseaux. Les voies de sortie des ventricules droit et gauche sont également équipées de valves. Le fonctionnement coordonné des valves conduit à la formation de bruits cardiaques. Cependant, pour diverses raisons qui sont de nature innocente ou pathologique, du bruit peut apparaître en remplissant les pauses entre les tons..

Classification

Souffle cardiaque chez un enfant

Toute la variété des souffles cardiaques chez un enfant peut être combinée en plusieurs classifications. Attribuer des bruits innocents ou fonctionnels, pathologiques ou organiques. Les bruits innocents ne sont pas un signe de maladie, mais ne peuvent que refléter la restructuration du système cardiovasculaire à différentes périodes d'âge.

La présence d'un bruit pathologique peut indiquer la présence d'une sorte de pathologie chez l'enfant. Les bruits congénitaux et acquis sont également distingués. Le bruit congénital est détecté à la naissance et persiste pendant un certain temps ou toute une vie. Le bruit acquis se produit après un certain temps à la suite d'une maladie, d'une blessure ou d'autres causes..

Les causes du bruit

Conduit artériel ouvert

Pourquoi un souffle cardiaque se produit-il chez un enfant? Leurs raisons peuvent être très différentes. Ils peuvent apparaître et disparaître avec le temps. L'exercice, l'anxiété, les modifications des propriétés rhéologiques du sang, une augmentation de la température corporelle, une augmentation de la fonction thyroïdienne peuvent conduire au fait qu'un bruit fonctionnel dans le cœur d'un enfant peut être entendu. Un murmure cardiaque innocent chez un nourrisson peut survenir en raison d'un remodelage circulatoire.

Il reflète l'adaptation du système cardiovasculaire du corps de l'enfant au travail dans des conditions extra-utérines. Les bruits dans le cœur du bébé peuvent indiquer une fermeture progressive du canal botallal, qui a fonctionné pendant la période prénatale. Un murmure systolique fonctionnel chez un enfant peut également être observé pendant une période de croissance intensive, lorsqu'il y a un décalage entre le taux de croissance du tissu musculaire et les lambeaux valvulaires. L'activité physique peut provoquer son renforcement, mais elle n'affecte pas le fonctionnement du cœur et du corps dans son ensemble, sans nuire au développement de l'enfant, comme prévu.

Fenêtre ovale ouverte

Les causes de bruits innocents peuvent être les soi-disant petites anomalies cardiaques. On les appelle de petites anomalies car elles n'altèrent pas le fonctionnement du cœur et n'affectent pas le bien-être de l'enfant. Ceux-ci comprennent une fenêtre ovale ouverte, un anévrisme septal auriculaire, un anévrisme septal interventriculaire, des trabécules anormales, un excès de trabécules ventriculaires gauches, des muscles papillaires supplémentaires et anormalement situés du ventricule gauche, une déformation de la voie d'écoulement du ventricule gauche, un affaissement, une asymétrie du sous-développement des valves.

La situation avec les bruits pathologiques est un peu différente. Les raisons de leur apparition sont divers types de changements organiques dans la structure du système cardiovasculaire. Le rétrécissement du diamètre des ouvertures auriculo-ventriculaires communiquant avec les oreillettes et les ventricules, ainsi que le rétrécissement des voies excrétoires des ventricules droit et gauche, peuvent provoquer un bruit fonctionnel organique ou pathologique.

Insuffisance valvulaire aortique

Des souffles cardiaques pathologiques chez un enfant peuvent également survenir en raison d'une insuffisance de l'appareil valvulaire. Dans de telles situations, les volets des valves ne se ferment pas complètement et des conditions sont créées pour le flux sanguin inverse et l'apparition de bruit. La présence de communication entre les ventricules droit et gauche, ainsi qu'entre les oreillettes droite et gauche, peut provoquer un bruit organique. Certains enfants peuvent ne pas avoir la fermeture du canal botallal.

Dans ce cas, le souffle systolique de l'enfant dans le cœur n'aura pas de développement inverse. La cause la plus désagréable du bruit organique peut être la présence de plusieurs défauts dans la structure du système cardiovasculaire. Un exemple de telles anomalies dans le développement du système cardiovasculaire même pendant la période prénatale peut être la triade, la tétrade et la pentade de Fallot. De telles conditions, en règle générale, conduisent non seulement à l'apparition de bruit, mais également au développement d'une insuffisance cardiaque.

Danger "stupide" ou que rechercher

Défaut septal auriculaire

L'absence de bruit ne signifie pas toujours que l'enfant va bien. Par conséquent, au cours de la première année de vie, l'enfant doit être examiné par un pédiatre qui, au prochain examen, peut remarquer que quelque chose ne va pas et envoyer un petit patient pour un examen plus approfondi. Il existe des défauts dits «muets» qui peuvent être ignorés lors de l'examen par auscultation. Défaut septal auriculaire, défaut septal interventriculaire, canal artériel ouvert d'un diamètre allant jusqu'à 2 mm et d'autres écarts peuvent ne pas être auscultatoires.

Qu'est-ce qui devrait alerter les parents et le médecin dans de tels cas? Tous ces défauts «muets» ne peuvent pas affecter le bien-être de l'enfant. Mais, si un enfant se plaint de douleurs dans la région du cœur avec sa propagation au bras gauche et au côté gauche de la poitrine, il ne tolère pas la charge quotidienne habituelle, la peau est cyanotique et œdémateuse, la poitrine a une forme inhabituelle et la température corporelle augmente sans être visible raisons à considérer.

Diagnostic du souffle cardiaque

La première audition du cœur du bébé commence immédiatement après la naissance. Il y a des situations où le bruit dans le cœur d'un bébé n'est pas entendu immédiatement après la naissance, mais n'apparaît qu'après un mois, ce qui indique une restructuration de son travail cardiovasculaire. Après examen par un néonatologiste, les petits patients sont placés sous la surveillance de pédiatres, qui doivent également régulièrement examiner et écouter le cœur du patient écarlate.

Les bruits innocents et pathologiques, en règle générale, diffèrent les uns des autres. Les pathologiques sont caractérisés par un timbre «rugueux», parfois ils peuvent être entendus même à distance. Ils peuvent se propager à la surface de la poitrine. Une étude électrocardiographique peut indiquer des anomalies cardiaques qui ne se produisent jamais dans des bruits innocents. En plus des sons audibles, il existe également des défauts «muets» qui peuvent être détectés à l'aide du diagnostic par ultrasons..

En plus de l'échographie, la tomodensitométrie, parfois avec une imagerie par résonance magnétique contrastée, peut également être utilisée. Vous pouvez également répertorier des méthodes de diagnostic plus complexes, telles que le cathétérisme des cavités cardiaques, l'étude du contraste des vaisseaux sanguins, mais toutes sont assez coûteuses et nécessitent une immobilité du patient, et cela est presque impossible chez les petits patients.

Observation, observation et observation à nouveau

Observations du médecin

Les bruits dans le cœur d'un nouveau-né peuvent disparaître avec le temps, mais peuvent au contraire augmenter leur dynamique. Parfois, un examen inadéquat d'un enfant peut entraîner une restriction déraisonnable de l'activité physique. Il est conseillé que votre enfant soit surveillé par un spécialiste qui peut surveiller l'état de l'enfant au fil du temps.

En aucun cas vous ne devez laisser ces patients sans surveillance, il convient de surveiller régulièrement l'état de leur système cardiovasculaire. Même si le bruit est innocent, n'affecte pas le travail du cœur et le bien-être général du bébé, vous ne pouvez pas l'oublier.

La restructuration du système circulatoire, la croissance rapide du corps peuvent conduire au fait que le bruit innocent deviendra pathologique et que la situation ne sera pas remarquée à temps. Par conséquent, tout d'abord, il est dans votre intérêt, chers parents, d'aider votre enfant à se développer de façon absolument normale et si vous avez des questions à temps, prenez sa décision.

Un souffle cardiaque chez un enfant

Lors du rendez-vous, le médecin a dit que des bruits étaient entendus dans la région cardiaque de l'enfant? Pas de panique, les souffles cardiaques n'apparaissent pas toujours chez les bébés en raison de la présence de pathologies développementales. Il existe de nombreuses options lorsque le médecin entend des sons inhabituels dans la zone du cœur de l'enfant. Voyons quand il est urgent d'agir, quand il est logique de subir des examens supplémentaires et ce qui peut provoquer des souffles cardiaques chez un enfant?

Selon les statistiques, des souffles cardiaques sont entendus chez environ 90% des nouveau-nés. D'accord, un chiffre impressionnant? Heureusement, lorsque les médecins disent que l'enfant fait du bruit, cela signifie dans la plupart des cas des murmures fonctionnels ou systoliques. Leur apparition est associée à la présence d'obstacles supplémentaires dans les vaisseaux du cœur - cordes élastiques qui ressemblent à des cordes ou trabécules - formations à structure musculaire qui ne portent aucune charge fonctionnelle.

Étant sur le chemin de la circulation sanguine, ils vibrent et provoquent un effet de bruit. Dans ce cas, le bruit est généralement doux ou musical, ce qui devient plus prononcé avec l'augmentation de la fréquence cardiaque. Par exemple, avec une augmentation de la température corporelle ou après une longue marche, une excitation excessive et des pleurs.

Les accords et les trabécules supplémentaires ne nuisent pas au corps de l'enfant et n'affectent pas la qualité de sa vie. Par conséquent, le bruit fonctionnel n'est pas dangereux. Il ne nécessite pas de traitement spécial et n'est pas du tout une source de soucis - avec l'âge, il passe le plus souvent sans laisser de trace. Mais pour le calme, les parents devraient régulièrement consulter un cardiologue et faire une échographie cardiaque. Le bruit fonctionnel n'est pratiquement pas visible sur l'échocardiogramme.

Les bruits organiques ou pathologiques sont dangereux. Leurs médecins sont également appelés diastoliques. Ils sont associés à une maladie cardiaque ou à une malformation. Le bruit pathologique est divisé en congénital et acquis. Les souffles congénitaux se produisent dans le fœtus même dans l'utérus, ils sont associés au développement de malformations cardiaques et vasculaires, et les souffles acquis se manifestent après des maladies telles que la grippe, les rhumatismes, l'amygdalite, la scarlatine et d'autres.

Les enfants atteints de bruit pathologique présentent souvent tous les symptômes des maladies cardiaques - c'est la pâleur et le bleuissement de la peau, une augmentation du rythme cardiaque même avec des charges légères, un essoufflement, un retard de développement physique, de la fatigue et un manque d'appétit. L'enfant a souvent un rhume, le SRAS et une pneumonie. Le bruit peut avoir à la fois un timbre intense et grossier, et un timbre lent et doux, et certains étaux peuvent ne pas causer du tout de bruit.

On trouve des souffles cardiaques pathologiques dans tous les types d'études. Avant un diagnostic, il faut exclure un effort physique intense et le stress du bébé. Vous ne pouvez pas lui donner de drogue du cœur à votre discrétion. Sur la base des résultats de la recherche, un cardiologue peut prescrire un médicament ou une intervention chirurgicale. Vous ne devez pas paniquer et refuser un traitement chirurgical - le niveau moderne de la chirurgie cardiaque est à un niveau élevé. Aujourd'hui, les chirurgiens réalisent avec succès des opérations même sur le cœur d'embryons dans l'utérus. Les prévisions sont le plus souvent favorables.

La maladie cardiaque congénitale chez les enfants est la présence d'un canal artériel ouvert à l'âge de 3 mois. Pour comprendre ce qu'est un canal artériel ouvert, vous devez connaître les caractéristiques structurelles du système circulatoire. Chez les nourrissons jusqu'à 1 an, des souffles cardiaques peuvent survenir en raison de la restructuration de ce système. Dans l'utérus, le fœtus ne respire pas par les poumons, l'oxygène pénètre dans son sang par le cordon ombilical de la mère.

Le sang du fœtus s'écoule à travers le canal artériel ouvert, qui relie l'artère pulmonaire et l'aorte, et la fenêtre ovale ouverte, qui est l'ouverture entre les oreillettes gauche et droite. Après la naissance, dès que le bébé prend son premier souffle, ses poumons se redressent et le cordon ombilical le reliant à sa mère est coupé.

Le bébé commence à respirer par lui-même et, normalement, déjà 2 à 7 jours après la naissance, les canaux artériels ouverts doivent cesser de fonctionner. S'ils restent jusqu'à 3 mois après la naissance, les médecins diagnostiqueront une cardiopathie congénitale. Si les conduits sont petits, ils peuvent se fermer à la fin de la première année de vie..

Une fenêtre ovale ouverte chez un nouveau-né sur deux continue de fonctionner jusqu'à un an. Le plus souvent, sa fermeture complète se produit vers l'âge de 2-3 ans. Une fenêtre ovale ouverte est une anomalie mineure du cœur et non une malformation congénitale. Il se caractérise par l'absence de bruit et n'affecte pas le développement de l'enfant, car il possède une valve. De plus, la différence de pression entre les oreillettes est insignifiante et il ne peut donc pas y avoir de flux sanguin vortex dans la fenêtre ovale ouverte.

Le bruit dans le cœur peut être différent: soufflant, applaudissant, doux et même ressemblant à un «ronronnement de chat». Un cardiologue expérimenté peut déterminer par la nature du bruit s'ils sont fonctionnels ou pathologiques. Pour déterminer avec précision la cause du souffle cardiaque chez un enfant, une échographie et un échocardiogramme doivent être effectués. Les résultats de ces études fournissent les informations les plus précises sur les anomalies de la structure du cœur et des gros vaisseaux, l'état de l'approvisionnement en sang, la présence de défauts, les structures supplémentaires et la contractilité myocardique.

Il est important que les parents de bébés qui ont reçu un diagnostic de souffle cardiaque se souviennent que ce n'est pas une raison de paniquer, mais une occasion de visites régulières chez un cardiologue..

Pourquoi un souffle cardiaque se produit-il chez un enfant et comment le traiter

Chaque parent rêve que le bébé naisse sain. Cependant, certains doivent faire face à une situation où, lors du prochain examen, un cardiologue ou un pédiatre déclare qu'il entend clairement un bruit dans le cœur d'un nouveau-né.


Dans ce cas, les parents n'ont pas besoin de paniquer pour s'assurer que le bébé a de graves problèmes de santé. Pour confirmer la présence d'un problème, l'enfant sera sûrement envoyé pour une échographie et un ECG, selon les résultats desquels il est possible d'évaluer l'état de santé du bébé. C'est après un examen diagnostique si complet que les parents doivent suivre les recommandations du pédiatre, remplir tous les rendez-vous médicaux et suivre strictement les mesures préventives.

Qu'est-ce qu'un souffle cardiaque

Comprendre le mécanisme de formation du bruit est beaucoup plus facile si vous avez des informations sur la structure du cœur, le principe de son fonctionnement.

L'organe principal du corps humain se compose de quatre chambres, le sang circule entre elles, passant par des valves interchambres. En raison de la contraction, la chambre est complètement libérée du sang et, au contraire, lors de la relaxation, la chambre est complètement remplie de sang. Ce mécanisme de pompage du sang s'accompagne de sons caractéristiques, appelés «tonalités cardiaques» en médecine. Entre eux, il devrait y avoir des pauses sonores. Cependant, les médecins peuvent entendre des bruits anormaux en ce moment même..

Lors de l'identification de cette pathologie, les pédiatres et les cardiologues pédiatriques effectuent des mesures de diagnostic pour déterminer le type de bruit détecté et, par conséquent, décident d'autres actions.

Espèces et dangers potentiels

Les souffles cardiaques sont divisés en deux variétés principales:

  • biologique
  • fonctionnel.

Dans le premier cas, les parents doivent vraiment s'inquiéter car le bruit organique indique des problèmes de santé. Mais les bruits fonctionnels réfutent la présence de maladies et de graves violations qui en découlent.

Les médecins classent également les souffles cardiaques comme congénitaux et acquis. Même au moment du développement intra-utérin, le myocarde peut se former incorrectement chez l'enfant, de ce fait, le flux sanguin doit rencontrer des difficultés, surmonter les ouvertures rétrécies.

À l'âge de 4 à 6 ans, ainsi que de 12 à 15 ans, le corps de l'enfant se développe intensément.Par conséquent, en écoutant les battements cardiaques, les médecins peuvent entendre des bruits fonctionnels entre les tonalités cardiaques. Cependant, même sans intervention médicale, lorsque le bébé ou l'adolescent devient trop grand pour cet âge, son état se normalise, et lorsqu'il est examiné par un cardiologue, de tels problèmes ne sont plus détectés.

Selon les statistiques, un bruit physiologique est détecté chez presque un enfant sur deux. Les pédiatres recommandent aux parents de consulter régulièrement leur cardiologue pour un suivi.

Il n'y a pas de raison particulière de s'alarmer si un souffle systolique est localisé à l'apex du cœur. Si un cardiologue détermine non pas un souffle systolique dans le cœur d'un enfant, mais un souffle diastolique qui se produit lorsque la chambre est remplie de sang, les médecins indiquent un processus pathologique évident.

Raisons à différents âges

Lors de la détection de souffles cardiaques chez un enfant, les raisons peuvent être différentes. Le pédiatre écoute attentivement le rythme cardiaque afin de ne pas rater la pathologie. Malheureusement, les maladies cardiaques, y compris les malformations congénitales, sont assez courantes. En termes de fréquence d'apparition, les pathologies cardiaques ne sont en avance que sur les maladies nerveuses congénitales..

C'est au cours des premiers mois de grossesse que la période de ponte des vaisseaux sanguins et du cœur tombe. Si c'est à ce moment qu'une femme est affectée négativement, se trouve dans des situations stressantes, le risque de maladie cardiaque chez un nouveau-né augmente plusieurs fois.

Si un pédiatre fait du bruit au cœur d'un nouveau-né, cela peut être dû à une fenêtre ovale non fermée dont la fonction est de créer et de maintenir les conditions d'une circulation intra-utérine normale. Une telle fenêtre ouverte chez les nourrissons n'est pas considérée par les pédiatres comme une pathologie.

De plus, le processus de circulation intra-utérine soutient le canal artériel qui, selon les processus naturels, se ferme immédiatement après la naissance du bébé, pendant les premiers jours. Cependant, il existe des exceptions à cette règle. Si le bébé est né prématurément ou en raison d'une césarienne, le canal artériel se ferme, mais beaucoup plus lentement, pendant environ deux mois. C'est lui qui peut aussi être à l'origine de l'apparition de parents cardiaques inhabituels et effrayants des bruits des bébés.

Le bruit peut être entendu non seulement chez un bébé d'un an. Les enfants de plus d'un an peuvent également rencontrer des problèmes de fonction cardiaque. Les pédiatres sont particulièrement préoccupés par les souffles cardiaques chez un enfant dont l'âge est de 2 ans ou plus (avant l'âge de six ans), après des maladies infectieuses.

En raison d'un mal de gorge, de la scarlatine, qui devait être malade, les enfants développent une maladie très dangereuse - les rhumatismes. C'est pour cette raison que les pédiatres exhortent à ne pas recourir à l'automédication, à demander de l'aide médicale en temps opportun.

Les étudiants sont également confrontés à ce problème pour des raisons courantes:

  • malnutrition;
  • augmentation de l'activité physique.

Pour cette raison, le myocarde n'a pas les nutriments nécessaires, dans le contexte de cela, des souffles cardiaques se produisent chez un adolescent.

Les adolescents sont soumis à un déséquilibre de deux départements du système nerveux:

Si un tel déséquilibre est observé, l'écoute du bruit ne surprend pas les pédiatres, mais en même temps cela ne provoque pas beaucoup d'anxiété, car lorsque le déséquilibre est éliminé, la condition se normalise, le cœur fonctionne bien et sans «accompagnement sonore».

Assistance médicale

Tout changement déterminé par les pédiatres ne doit pas être ignoré. L'enfant doit être sous la surveillance d'un médecin afin de reconnaître le problème à temps, nécessitant une intervention médicale urgente.

À cette fin, les enfants sont envoyés pour un examen diagnostique, selon les résultats duquel un plan de traitement est élaboré.

Diagnostic de la maladie

Les cliniques modernes ont les outils pour identifier les problèmes cardiaques.

En particulier, il est conseillé aux enfants et aux adolescents de subir:

  • échocardioscopie (l'échographie vous permet de visualiser la cavité organique, de visualiser chaque valve, d'évaluer l'état des vaisseaux sanguins, révélant des changements structurels pathologiques dans ceux-ci);
  • un électrocardiogramme (lors de cet examen diagnostique, une insuffisance du rythme cardiaque est déterminée, une hypertrophie de la caméra est établie);
  • radiographie (vous permet d'évaluer l'état des poumons, ainsi que de visualiser les limites du cœur);
  • IRM (prescrit uniquement dans des cas exceptionnels, lorsque les résultats de diagnostic précédents ne vous permettent pas de créer une image holistique de la pathologie).
Échocardioscopie

Un pédiatre peut soupçonner des problèmes avec le fonctionnement du cœur non seulement à l'aide de diagnostics instrumentaux. Lors d'un examen externe, le pédiatre peut remarquer un bleuissement de la peau, ce qui est une indication indirecte de la présence d'un problème. La pathologie peut également indiquer:

Méthodes de traitement

Si les résultats de l'examen diagnostique confirment la pathologie, les pédiatres et les cardiologues élaborent un plan de traitement individuel, impliquant:

  • examen médical;
  • thérapie médicamenteuse;
  • intervention chirurgicale.

Le traitement avec des médicaments est effectué lorsque les médecins excluent la progression de la pathologie, et rien ne menace la vie du bébé.

La pharmacothérapie consiste à prendre des médicaments visant à:

  • abaisser la pression artérielle;
  • augmentation de l'excrétion d'urine;
  • améliorer la fonction cardiaque.

En outre, les enfants peuvent se voir prescrire des vitamines, des hormones, des acides aminés.

Lors du diagnostic des malformations congénitales, les médecins peuvent recommander d'effectuer des opérations au cours desquelles la valve cardiaque peut être remplacée et l'ouverture du septum inter-chambre fermée par une méthode chirurgicale. Après l'opération, l'enfant doit être hospitalisé sous la surveillance d'un médecin. On lui prescrit des médicaments qui consistent à prévenir la survenue d'un processus infectieux ou inflammatoire..

Pronostic de la maladie

Les médecins diagnostiquent des maladies cardiaques congénitales chez 8 bébés pour mille nouveau-nés. Seules les situations les plus difficiles entraînent la mort dans 20% des cas.

Accès en temps opportun à un médecin, une intervention chirurgicale minimise considérablement le danger, évite les problèmes les plus graves, permet au bébé de vivre longtemps. La seule restriction peut être une interdiction d'efforts physiques importants.

La prévention

Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à traiter par la suite. À cet égard, les médecins recommandent aux femmes enceintes de maintenir des conditions qui assurent une bonne santé au bébé. Enceinte déconseillée:

  • boire de l'alcool en toute quantité;
  • fumer;
  • rester dans des situations stressantes.

Il est très important pour les femmes enceintes d'organiser une bonne alimentation équilibrée.

Après la naissance du bébé, les parents devraient, en cas de symptômes indiquant un processus pathologique, demander l'aide d'un pédiatre sans être tentés de pratiquer l'automédication.

Le bébé devrait recevoir une quantité suffisante de fruits et légumes frais. Les aliments gras sont interdits. L'enfant doit mener une vie active, dans sa routine doit être présente une activité physique autorisée, contribuant au renforcement de la force physique, prévenant l'apparition de fatigue excessive.

Les souffles cardiaques ne sont donc pas toujours source de frustration. Il est important de se tourner vers un cardiologue hautement qualifié à temps, d'obtenir des recommandations utiles, de les suivre strictement pour exclure toute complication.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite