L'asthme cardiaque

Asthme cardiaque - crises d'essoufflement et d'étouffement, résultant de la stagnation du sang dans les veines pulmonaires en cas de perturbation du cœur gauche.

Les crises d'asthme cardiaque apparaissent après le stress, l'effort physique ou la nuit, lorsque le flux sanguin vers les poumons augmente. Pendant l'attaque, il est difficile d'inhaler, d'étouffer, d'attaques de toux sèche, de panique peur de la mort. Les attaques durent de quelques minutes à plusieurs heures. Dans les cas complexes, un œdème pulmonaire se développe, pouvant entraîner la mort. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes de l'asthme cardiaque apparaissent, une équipe d'ambulance doit être appelée.

Selon diverses sources, les symptômes de l'asthme cardiaque ont été ressentis par 1 à 5% de la population mondiale. Les hommes et les femmes souffrent également de ses manifestations. L'âge moyen des patients est supérieur à 60 ans.

L'asthme cardiaque n'est pas une maladie indépendante, mais une complication résultant d'autres maladies: malformations cardiaques, crise cardiaque, pneumonie, maladie rénale, ainsi qu'une augmentation significative de la pression artérielle.

Anatomie cardiaque et circulation pulmonaire

Le cœur est un organe musculaire creux. Il prend le sang qui entre dans ses veines et, se contractant, l'envoie aux artères. Ainsi, le cœur fonctionne comme une pompe et assure la circulation sanguine dans le corps..
Le cœur est situé dans la poitrine derrière le sternum, entre le poumon droit et gauche. Il a à peu près la taille d'un poing et pèse 250-350 g. Les parois du cœur se composent de trois couches:

  • L'endocarde est la couche interne. Il est formé d'endothélium, un tissu conjonctif lisse spécial qui empêche les caillots sanguins de se fixer aux parois du cœur.
  • Le myocarde est la couche intermédiaire. La couche musculaire qui fournit les contractions du cœur. En raison de la structure particulière des cellules musculaires (cardiomyocytes), le cœur fonctionne sans s'arrêter. Dans les oreillettes, la membrane musculaire est à deux couches et dans les ventricules à trois couches, car ils doivent se contracter davantage pour pousser le sang dans les artères.
  • L'épicarde est la couche externe. La gaine extérieure est en tissu conjonctif, ce qui protège le cœur et l'empêche de se dilater excessivement. Le cœur est divisé par une partition en deux moitiés. Chacun d'eux se compose de l'oreillette et du ventricule. Premièrement, les oreillettes se contractent en même temps, poussant le sang dans les ventricules. Les contractions ventriculaires se produisent après un certain temps. Ils envoient une portion de sang aux artères.
  • La moitié droite du cœur est appelée veineuse. L'oreillette droite reçoit le sang de tous les organes. Sa teneur en oxygène est faible. Après la contraction auriculaire, une partie du sang pénètre dans le ventricule. Du ventricule droit, le sang pénètre dans l'artère appelée tronc pulmonaire. Ce vaisseau transporte le sang vers les poumons, où il est enrichi en oxygène. Entre l'oreillette droite et le ventricule droit se trouve une valve tricuspide. Il fournit le flux sanguin dans une direction.
  • La moitié gauche du cœur est artérielle. Le sang des veines pulmonaires pénètre dans l'oreillette gauche. Il pénètre dans le ventricule gauche et de là dans la plus grande artère - l'aorte. De plus, le sang enrichi en oxygène est transporté dans tout le corps, assurant la respiration de tous les organes. Dans la moitié gauche entre l'oreillette et le ventricule se trouve une valve bicuspide ou mitrale, qui ne permet pas le retour du sang des parties inférieures du cœur.

Les poumons sont le principal organe du système respiratoire. Ils assurent l'échange de gaz entre l'air atmosphérique et le sang..

De plus, les poumons remplissent un certain nombre de fonctions:

  • Thermorégulation. Lors de la respiration, le corps se refroidit en raison de la libération de vapeur.
  • Protégez le cœur des battements.
  • La sécrétion bronchique contient de l'immunoglobuline A, ainsi que de la mucine, du lysozyme, de la lactoférine pour protéger contre les infections. L'épithélium cilié des bronches fait ressortir les particules de poussière et les bactéries.
  • Fournir un flux d'air pour créer la voix.

Facteurs provocateurs

  • Cardiomyopathie
  • Inflammation aiguë du muscle cardiaque
  • Anévrisme
  • Ischémie
  • Constriction valvulaire mitrale
  • Arythmie, tachycardie
  • Hypertension artérielle menant à l'hypertension
  • Troubles dans le travail du cœur gauche
  • La présence de tumeurs, de caillots sanguins
  • Allergie
  • Pneumonie
  • Troubles de la circulation sanguine dans le cerveau et la moelle épinière
  • Immobilité prolongée
  • L'abus d'alcool
  • L'apparition de la gestose chez la femme enceinte
  • Boire beaucoup d'eau et de sel la nuit ou tard le soir. L'une des propriétés du sel est la rétention d'eau dans le corps. En conséquence, les poumons gonflent et la fonction cardiaque est perturbée.
  • Stress qui provoquent une augmentation de la pression, la survenue d'arythmies

La raison du développement de la maladie est une charge constante sur le cœur. L'incapacité à respirer à fond provoque une surcharge physique ou émotionnelle, et en cas de soudaineté, des problèmes liés au système circulatoire.

Caractéristiques

La survenue du syndrome est impossible à prévoir à l'avance, elle se caractérise par un développement rapide. Les patients présentant une maladie cardiaque sont à risque. Le début d'une attaque provoque un changement de la position corporelle du patient de la verticale à l'horizontale. Cela se reflète dans l'intensité du mouvement du flux sanguin: le sang se précipite plus activement vers les poumons et y reste.

  • L'oreillette gauche ne peut pas absorber tout le flux sanguin dans les poumons
  • Un dysfonctionnement de la valve mitrale se produit, situé entre l'oreillette et le ventricule, la direction du flux sanguin
  • Le ventricule gauche ne peut pas pousser le sang dans la circulation pulmonaire

Le sang reste dans un petit cercle, la congestion dans les poumons augmente, créant des problèmes respiratoires et augmentant la pression. Considérez ce qui constitue une circulation pulmonaire. Le sang dans le ventricule droit passe par les poumons, où la saturation en oxygène se produit. Ensuite, il y a un retour de sang vers l'oreillette gauche. Lorsque l'oreillette gauche ne résiste pas à la prise de volume sanguin, elle stagne dans les veines pulmonaires.

En raison de l'augmentation de la pression dans les vaisseaux, un œdème pulmonaire se développe. Le plasma sanguin pénètre dans les poumons par les capillaires. Sans aide médicale, le patient court le risque d'étouffement dû au liquide dans les poumons.

Structure pulmonaire


L'air atmosphérique par les voies respiratoires supérieures pénètre dans les bronches. Les bronches sont divisées en branches, chacune formant des bronches plus petites (3-5 ordres). À leur tour, ils se ramifient en tubes-bronchioles minces, d'un diamètre de 1-2 mm. Chaque bronchiole fournit de l'air à un petit segment du poumon - l'acinus. Dans l'acinus, la bronchiole se ramifie et forme des passages alvéolaires. Chacun d'eux se termine par deux sacs alvéolaires, sur les parois desquels se trouvent les alvéoles. Ce sont des vésicules à parois minces dans lesquelles les capillaires sanguins sont situés sous la couche d'épithélium. À travers leur fine membrane, il y a un échange de gaz et un dégagement de vapeur.
L'innervation des poumons est réalisée par le nerf vague et les nerfs sympathiques. Les centres de contrôle respiratoire sont situés dans le centre respiratoire situé dans la moelle oblongue. Il provoque une contraction des muscles qui assurent la respiration. Cela se produit en moyenne 15 fois par minute..

Symptômes de la maladie

Nous avons divisé les signes d'asthme cardiaque en trois groupes. Les symptômes du premier groupe annoncent une attaque. Le deuxième groupe correspond directement à l'attaque. Les symptômes du troisième groupe décrivent l'état du patient lors d'attaques prolongées et sévères.

  1. L'essoufflement sous forme paroxystique apparaît généralement quelques jours avant l'attaque. Le rythme cardiaque avec l'asthme change, la poitrine est comprimée. Avec tout effort physique, même après avoir pris une position horizontale, une toux apparaît.
  2. La survenue d'attaques est de nature nocturne. Cela est dû à plusieurs facteurs: la régulation adrénergique s'affaiblit, le flux sanguin dans le petit cercle augmente. Une personne ressent une pénurie aiguë d'oxygène, ce qui la fait se réveiller. L'essoufflement augmente, l'étouffement apparaît avec une toux sèche. Une toux supplémentaire s'accompagne d'une production de crachats..

Lors d'une crise d'asthme, le principal symptôme est la respiration buccale, la difficulté à parler, la panique. Sur les phalanges des ongles, ainsi que sur le visage, dans la zone du triangle nasolabial, il y a des signes de cyanose. Le cœur bat souvent et la pression monte. Il y a un besoin irrépressible d'air frais, donc je veux aller à la fenêtre ou aller dehors.

  1. Une attaque sévère prolongée se traduit par une cyanose "grise", l'apparition de sueurs froides. Les veines du cou gonflent et le pouls devient filiforme. La pression chute fortement, une forte faiblesse se fait sentir dans le corps. Il est difficile de déterminer le moment de la transition de l'asthme vers un œdème pulmonaire, car cela se produit soudainement et de manière inattendue. Une condition similaire est diagnostiquée par des expectorations abondantes sous la forme d'une mousse avec des impuretés de sang. Dans cette condition, des cas mortels peuvent survenir, l'aide doit donc être immédiate.

Chez la femme, les signes d'asthme cardiaque sont les mêmes que chez l'homme. Même eux, ils souffrent également de cette maladie.

Caractéristiques de la circulation sanguine des poumons (circulation pulmonaire)

Chaque minute, 5-6 l de sang passent dans les poumons. Par le tronc pulmonaire (la plus grande artère du petit cercle), il pénètre par le ventricule droit dans les artères pulmonaires. Le sang passe à travers les capillaires, emmêlant les alvéoles. L'échange de gaz a lieu ici: à travers une membrane mince, le dioxyde de carbone s'infiltre dans les poumons et l'oxygène pénètre dans le sang.

Après cela, le sang est recueilli dans les veines pulmonaires et pénètre dans l'oreillette gauche. C'est la moitié gauche du cœur qui est responsable de l'écoulement du sang des poumons.

Définition

L'asthme cardiaque est une maladie accompagnée de crises d'asthme et liée aux conditions sévères d'une personne. C'est l'insuffisance aiguë des parties gauches du cœur humain qui provoque de telles attaques. Le rythme respiratoire perturbé est le plus souvent soudain, mais peut également se produire progressivement.

Le cœur humain se compose de 4 chambres: oreillettes (droite et gauche) et ventricules (droite et gauche). Les veines pulmonaires amènent du sang vers l'oreillette gauche. La seule stagnation du sang dans la circulation pulmonaire (le ventricule droit et l'oreillette gauche en sont les composants) est à l'origine des troubles respiratoires et circulatoires caractéristiques de l'asthme. Dans l'oreillette gauche, la pression augmente, la sortie de sang vers le ventricule gauche est difficile. Étant donné que le sang s'accumule dans les capillaires des poumons, l'asthme cardiaque peut provoquer un œdème pulmonaire, ce qui est extrêmement dangereux pour la vie humaine. Avec une insuffisance cardiaque de ce type, une assistance médicale d'urgence est nécessaire de toute urgence.

Le mécanisme de l'œdème pulmonaire

Le ventricule droit pompe le sang dans les vaisseaux de la circulation pulmonaire. Si le ventricule gauche se contracte insuffisamment efficacement (insuffisance ventriculaire gauche), le sang stagne dans les vaisseaux pulmonaires. La pression dans les artères et les veines augmente, la perméabilité de la paroi vasculaire augmente. Cela conduit à la libération de plasma (le composant liquide du sang) dans le tissu pulmonaire. Le liquide imprègne les espaces autour des vaisseaux et des bronches, provoque un gonflement de la membrane muqueuse des bronchioles et le rétrécissement de leur lumière, comprime les alvéoles. Dans ce cas, l'échange de gaz est perturbé et le corps manque d'oxygène.

ASSISTANCE D'URGENCE ET PREMIERS SECOURS

  • Aidez le patient à s'asseoir, à abaisser ses jambes. Soutenez votre dos avec des oreillers;
  • Videz la poitrine;
  • Ouvrez la fenêtre, fournissant un afflux d'air frais dans la pièce, cela réduira la panique du patient;
  • Après dix minutes, placez les jambes du patient dans la chaleur: sous une couverture, un coussin chauffant ou dans de l'eau chaude;
  • Si la pression artérielle du patient est élevée, donnez un médicament à effet vasodilatateur;
  • Les vapeurs d'alcool éthylique ne permettent pas la formation d'un œdème pulmonaire: goutte quelques gouttes sur une serviette ou une gaze et maintenez-la près du visage du patient.

Les premiers soins pour l'asthme cardiaque aident le patient à survivre jusqu'à l'arrivée du personnel médical.

Premiers soins pour le coma hypoglycémique.

Coma hypoglycémique. une perte de conscience soudaine est notée; la peau est pâle, humide; tonus musculaire élevé; réflexes tendineux élevés; il peut y avoir des crampes; pupilles dilatées.

Mesurer la pression artérielle, compter le pouls, la VAN.

- système pour perfusion intraveineuse, seringues pour administration intraveineuse, intramusculaire et sous-cutanée de médicaments, garrot, boules de coton;

- Solution de glucose à 40%, solution de chlorure de sodium à 0,9% 500 ml, prednisone (ampoules), glucagon, lasix, oxygène.

L'asthme cardiaque est une manifestation clinique de stase sanguine dans la circulation pulmonaire, due à une diminution de la contractilité du ventricule gauche.

Causes: infarctus aigu du myocarde, hypertension, myocardite, glomérulonéphrite aiguë, etc..

La principale manifestation clinique de l'asthme cardiaque est la dyspnée inspiratoire (NPV 30 - 40 en 1 min), passant en suffocation. Une attaque se développe souvent fortement la nuit, et parfois il peut y avoir des précurseurs (oppression thoracique, palpitations, toux sèche intermittente).

L'attaque s'accompagne d'un sentiment de manque d'air, de peur de la mort.

Le patient est agité, attrapant de l'air dans sa bouche. Il prend une position forcée - orthopnée avec les jambes baissées, tient les mains sur le bord du lit, fixant la ceinture scapulaire pour attirer les muscles auxiliaires dans la respiration.

La peau est grisâtre - pâle avec une pression artérielle basse ou hyperémique avec une pression artérielle élevée, humide au toucher, acrocyanose.

À la palpation de la poitrine, la voix tremblait uniformément dans tous les champs pulmonaires. Percussion - un son pulmonaire clair. Auscultation - respiration difficile et râles secs.

Impulsions fréquentes à faible remplissage et tension à basse pression artérielle ou fréquentes, haute tension à haute pression artérielle.

Les bruits cardiaques sont étouffés, l'accentuation du deuxième ton sur l'artère pulmonaire.

L'œdème pulmonaire est également une manifestation clinique de la stase sanguine dans la circulation pulmonaire avec l'accumulation de liquide dans les alvéoles, la formation de

crachats mousseux en raison de la contractilité diminuée du ventricule gauche.

Manifestations cliniques de l'oedème pulmonaire. dyspnée inspiratoire (NPV 40 - 60 en 1 min), passant en suffocation, souffle bouillonnant, qui se fait entendre à distance. Des expectorations mousseuses, souvent roses, se détachent de la bouche et du nez..

Les patients sont agités, craignent la mort. À la palpation de la poitrine - la voix tremblante est affaiblie.

Percussion sur les poumons - raccourcissement du son pulmonaire.

Avec l'auscultation - la respiration est affaiblie, la masse de râles humides de différentes tailles. Le pouls est fréquent, la pression artérielle peut être basse ou élevée. Les bruits cardiaques sont étouffés, l'accentuation du deuxième ton sur l'artère pulmonaire. Si vous n'aidez pas, la mort surviendra..

Quelle est la caractéristique générale de l'asthme cardiaque??

L'asthme cardiaque est une crise d'asthme qui menace la vie du patient. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais plus souvent - une complication de l'infarctus du myocarde, de l'hypertension, de la cardiosclérose athérosclérotique, des malformations cardiaques. Le symptôme le plus important de l'asthme cardiaque est l'essoufflement paroxystique avec une prédominance de la respiration allongée bruyante.

Quels sont les principes de base des soins aux patients?

Avec l'asthme cardiaque, le patient doit recevoir une position élevée. Le traitement d'urgence doit viser à réduire l'excitabilité du centre respiratoire et à décharger la circulation pulmonaire.

Comment les soins d'urgence sont-ils fournis pour l'asthme cardiaque??

Pour réduire l'excitabilité du centre respiratoire, de la morphine est administrée, à partir de laquelle il est nécessaire de commencer le traitement d'une crise d'asthme cardiaque. En plus de l'effet sélectif sur le centre respiratoire, la morphine réduit le flux sanguin vers le cœur et la congestion dans les poumons en réduisant l'excitabilité des centres vasomoteurs, et a un effet calmant général sur le patient.

1 ml d'une solution à 1% de morphine (ou 2% de solution de pantopone) est administré par voie sous-cutanée en combinaison avec 0,5 ml d'une solution à OD% d'atropine, ce qui empêche les vomissements qui surviennent chez de nombreux patients atteints de morphine et soulage les spasmes des muscles bronchiques. En cas de tachycardie sévère (plus de 100 battements par minute), il est préférable d'introduire du pipolfène, de la diphenhydramine ou de la suprastine (1 ml par voie intramusculaire) au lieu de l'atropine.

Quels moyens sont utilisés pour décharger la circulation pulmonaire?

Un moyen direct de décharger la circulation pulmonaire est la saignée. Son utilisation est obligatoire en cas de congestion sévère dans les poumons et, en particulier, leur œdème, des garrots peuvent également être appliqués sur les membres, serrant les veines, mais pas les artères (le pouls doit être palpé). Gardez les harnais pendant plus d'une demi-heure ne devrait pas l'être. Ils ne doivent pas être retirés immédiatement, mais en alternance avec une pause de plusieurs minutes, afin d'éviter une forte augmentation du flux sanguin vers le cœur.

Le prochain événement urgent, qui devrait être effectué dans presque tous les cas d'asthme cardiaque. si le pouls est d'au moins 60 par minute et que le patient ne reçoit pas de préparations digitaliques, l'administration intraveineuse lente (au moins 3 minutes) de 0,5 à 1 ml d'une solution à 0,05% de strophanthine (ou 1 ml d'une solution à 0,06% de corglycon) avec 20 ml de solution de glucose à 40%.

Dans la même seringue avec strophanthine, dans la plupart des cas, il est conseillé d'administrer 0,24 g d'aminophylline (0,5 ml de strophanthine, 10 ml de solution d'aminophylline à 2,4% et 10 ml de solution de glucose à 40%), ce qui soulage le bronchospasme, réduit la pression artérielle pulmonaire et dans un grand cercle de circulation sanguine, stimule le muscle cardiaque, dilate les artères coronaires, a un effet diurétique prononcé.

Quelles sont les caractéristiques du transport et de l'hospitalisation des patients?

Lors d'une attaque, le patient a besoin d'un maximum de paix. Le patient n'est pas transportable: les soins d'urgence sont effectués sur place. Après la fin de l'attaque, ces patients doivent être hospitalisés. S'il est impossible d'appeler un médecin et que l'attaque ne peut pas être arrêtée, une hospitalisation immédiate est requise, effectuée selon toutes les règles de transport d'un patient avec infarctus du myocarde, mais avec une tête surélevée du brancard.

Coma hypoglycémique: une perte de conscience soudaine est notée; la peau est pâle, humide; tonus musculaire élevé; réflexes tendineux élevés; il peut y avoir des crampes; pupilles dilatées.

Respirer de l'acétone peu profonde et inodore. Le pouls est fréquent, faible. La pression artérielle est normale ou légèrement réduite..

L'œdème est également une manifestation clinique de la stase sanguine dans la circulation pulmonaire avec l'accumulation de liquide dans les alvéoles, la formation de

Manifestations cliniques de l'œdème pulmonaire: dyspnée inspiratoire (NPV 40 - 60 en 1 min.), Passage en suffocation, souffle bouillonnant, qui se fait entendre à distance. Des expectorations mousseuses, souvent roses, se détachent de la bouche et du nez..

Causes de l'asthme cardiaque


L'asthme cardiaque peut être causé par une maladie cardiaque et des anomalies cardiaques..

    Maladies cardiaques
      insuffisance cardiaque aiguë et chronique (insuffisance ventriculaire gauche)

maladie coronarienne

  • infarctus du myocarde
  • myocardite aiguë
  • cardiosclérose athérosclérotique
  • anévrisme cardiaque chronique
  • malformations cardiaques - sténose mitrale, insuffisance aortique

    Les maladies du cœur violent sa contractilité. Le ventricule gauche n'apporte pas de sortie de sang et stagne dans les vaisseaux pulmonaires.

    Violation de la sortie de sang des poumons

      tumeurs cardiaques

    gros thrombus intracardiaque

    Les tumeurs et les caillots sanguins sont une barrière mécanique à l'écoulement du sang des poumons..

  • Hypertension artérielle
    • maladie hypertonique

    L'hypertension artérielle provoque un débordement vasculaire.

    Accident vasculaire cérébral

      infarctus cérébral - accident vasculaire cérébral ischémique

    hémorragie intracrânienne - accident vasculaire cérébral hémorragique

    En cas de lésion cérébrale, le contrôle du centre respiratoire sur le travail des poumons est altéré.

    Maladies infectieuses

      pneumonie

    Les maladies entraînent une rétention d'eau dans le corps, une augmentation de la perméabilité vasculaire et un œdème. Avec la pneumonie, un œdème inflammatoire se produit et la fonction pulmonaire est altérée. Ces facteurs peuvent provoquer une crise d'asthme..

    Facteurs contributifs qui augmentent le risque de développer de l'asthme cardiaque

    • surmenage
    • forte tension nerveuse
    • boisson abondante et nourriture pour la nuit
    • consommation d'alcool
    • rétention d'eau chez les femmes enceintes
    • position couchée
    • administration intraveineuse d'une grande quantité de liquide

    Dans ces situations, le flux sanguin vers les poumons augmente, ce qui peut entraîner un débordement des vaisseaux pulmonaires.

    Premiers soins pour l'asthme cardiaque Algorithme d'action

    L'asthme cardiaque ou cardiaque est une pathologie associée aux maladies des systèmes cardiovasculaire, rénal et infectieux..

    Les causes

    L'asthme cardiaque est une diminution aiguë de la fonction contractile du ventricule cardiaque gauche, due à la congestion du système de circulation sanguine et à l'insuffisance pulmonaire. Elle se traduit par une crise d'asthme, accompagnée de sensations de pénurie d'air aiguë, d'insuffisance respiratoire, d'un syndrome de toux brutale, d'une peau bleutée du visage, de palpitations cardiaques, d'une augmentation de la pression et d'une peur mortelle.

    Des lésions cardiaques directes ou des conditions pathologiques non cardiogéniques peuvent provoquer l'apparition de ce type d'asthme. L'ischémie cardiaque, une période de crise cardiaque aiguë, un rétrécissement des artères du cœur, des lésions musculaires inflammatoires du cœur, une cardiopathie post-partum, une protrusion limitée de la zone cardiaque ont une complication sous la forme d'une crise cardiaque - asthmatique.

    L'asthme cardiaque, se développe sur le fond de la pneumonie, des dommages au système rénal, des troubles circulatoires aigus. Les facteurs prédisposants comprennent une activité physique accrue, une émotivité intense accrue, un volume sanguin accru, un souper tardif serré, un changement de position corporelle.

    Symptomocoplex

    Une crise d'asthme est précédée par l'apparition d'un essoufflement en quelques jours, une sensation de constriction dans la poitrine, une toux faible avec une légère charge et en essayant de s'allonger. Les attaques se produisent principalement la nuit, lorsqu'une personne est en position horizontale. Pendant la journée, les crises sont peu probables, mais peuvent survenir avec un stress physique ou émotionnel. La plupart des attaques surviennent pendant le sommeil: une personne peut ressentir un manque d'air aigu avec une augmentation de la violation de la fréquence et de la profondeur d'inspiration, se transformant en une condition d'étouffement avec une toux tendue et la libération de mucus incolore. Dans ce cas, le patient prend une position assise, les jambes baissées, en inspirant et en expirant par la bouche, la parole est difficile. Le patient se caractérise également par un sentiment d'anxiété, de panique, de peur de la mort. La cyanose de la peau du nez, des lèvres et des ongles est déterminée visuellement. Du système cardiovasculaire: palpitations cardiaques, augmentation de la pression artérielle. L'écoute des poumons note un seul bruit de bulle fine. L'attaque dure de dix minutes à deux heures, selon les caractéristiques de la maladie primaire. Une attaque complexe et de longue durée se caractérise par l'apparition de sueurs froides, de taches sur les ongles et le triangle nasolabial avec une teinte grise, des veines bombées sur le cou; pulsation filamenteuse du sang, chute de pression, sensation de perte de force aiguë. La transition d'une crise d'asthme coronaire en gonflement des organes respiratoires se produit avec une augmentation du développement de la maladie, avec la libération d'un grand nombre de crachats pétillants roses, écouté des râles bouillonnants petits et moyens dans les poumons, un arrêt respiratoire.

    Diagnostic Le diagnostic est basé sur les données de la condition externe, le questionnement du patient, les radiographies des poumons et le résultat de l'électrocardiographie.

    Premiers soins pour l'asthme cardiaque. Algorithme d'action

    Si une attaque soudaine d'asthme cardiaque est nécessaire:

    • appeler d'urgence des soins médicaux d'urgence;
    • asseoir la victime au lit et abaisser ses jambes au sol;
    • donner accès à l'air frais;
    • donner quelques comprimés de nitroglycérine à dissoudre trois fois en cinq minutes;
    • abaisser les pieds et les jambes dans un récipient rempli de liquide chaud.

    Dans le service de l'hôpital, un avis médical est contenu dans la demande de traitement de la maladie leader et la correction d'une crise d'asthme cardiaque à l'aide de glycosides cardiaques, d'un diurétique, d'analgésiques, de neuroanalgésiques, de médicaments cardiotoniques.

    Types d'asthme cardiaque

    L'asthme cardiaque est une variante de l'insuffisance cardiaque aiguë. Une crise survient avec une insuffisance cardiaque ventriculaire gauche. Au cours de la maladie, plusieurs stades se distinguent..

    • Stade de signes avant-coureurs d'une crise d'asthme cardiaque. Pendant 2-3 jours avant l'attaque, un essoufflement, une sensation de manque d'air, une légère toux se font sentir. Le patient se sent normal, mais la condition s'aggrave lors d'actions vigoureuses: en marchant, en montant des escaliers.
    • Une crise d'asthme cardiaque. Une pénurie aiguë d'air survient brusquement, le rythme cardiaque s'accélère, la pression augmente, le patient éprouve une sensation de panique. Il prend une position forcée (assis, debout). Il est plus facile de respirer dans cette position..
    • Œdème pulmonaire. C'est une complication de l'asthme cardiaque. Les alvéoles pulmonaires sont remplies de liquide et il devient impossible de respirer. Cette condition met la vie en danger, il est donc urgent d'appeler une ambulance.

    Caractéristiques du développement de la pathologie

    L'asthme cardiaque se développe dans le contexte d'une insuffisance cardiaque aiguë, mais peut également résulter de la progression d'autres pathologies du système cardiovasculaire. Le développement de la maladie peut être observé:

    • avec cardiosclérose;
    • avec myocardite;
    • avec l'athérosclérose;
    • avec infarctus du myocarde.

    Lire aussi: Toux pour l'asthme cardiaque

    Le développement d'une telle condition pathologique peut être dû à l'influence des raisons suivantes:

    • l'effet sur le corps humain d'un effort physique élevé;
    • développement de l'angine de poitrine;
    • situations stressantes constantes qui conduisent à une surcharge psycho-émotionnelle.

    Une telle pathologie s'accompagne de l'apparition de symptômes, similaires aux signes d'asthme bronchique. C'est pour cette raison que seul un spécialiste peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace.

    L'asthme cardiaque est considéré comme une maladie dépendante, et son développement signale divers dysfonctionnements du fonctionnement du système cardiovasculaire. Il est important de se rappeler qu'une telle pathologie ne peut pas se développer chez une personne qui n'a aucune maladie du cœur et des vaisseaux sanguins.

    Avec une attaque, un essoufflement est noté et un essoufflement systématique apparaît, qui est complété par du bruit. L'apparition de certains signes de pathologie est déterminée par l'heure de la journée. Le patient peut présenter les symptômes suivants:

    • transpiration accrue;
    • l'apparition d'un essoufflement;
    • difficulté à respirer normalement;
    • cardiopalmus;
    • l'apparition de douleurs dont la localisation devient la zone thoracique.

    Lorsqu'une crise d'asthme cardiaque se produit la nuit, le patient peut ressentir les symptômes suivants:

    • l'apparition de difficultés à respirer;
    • toux prolongée sans écoulement d'expectoration;
    • sensation de pression dans la poitrine.
    • développement de sentiments de peur et d'anxiété.

    Les patients souffrant d'asthme cardiaque se distinguent par leur comportement inapproprié, ce qui crée certaines difficultés dans le traitement et les premiers soins. Habituellement, l'attaque dure plusieurs minutes, mais peut être retardée de 2 à 3 heures. La fréquence des attaques et leurs caractéristiques sont déterminées par la nature de l'évolution de la maladie sous-jacente.

    Traitement de l'asthme cardiaque

    Le traitement de l'asthme cardiaque commence avec l'apparition des premiers symptômes d'une crise. Les mesures visent à soulager la tension nerveuse, à faciliter le travail du cœur, à éliminer l'excitation du centre respiratoire, à prévenir l'œdème pulmonaire.

    Premiers soins pour l'asthme cardiaque:

    • Il est commode de placer le patient. Dans ce cas, les jambes doivent être abaissées du lit, car en position couchée augmente le flux sanguin vers les poumons.
    • Un bain de pieds chaud assure le flux sanguin vers les jambes et réduit le débordement des vaisseaux pulmonaires.
    • Appliquer un garrot sur les membres inférieurs à 15 cm sous le pli inguinal. Il est placé sur les vêtements pendant 20 à 30 minutes. Ainsi, une quantité importante de sang est retenue dans les membres. Cela vous permet de réduire la quantité de sang en circulation et de décharger la circulation pulmonaire.

    Médicament pour traiter l'asthme cardiaque

    Groupe de médicamentsLe mécanisme de l'action thérapeutiqueReprésentantsMode d'application
    Nitrates et produits analogues aux nitratesSoulage les spasmes des vaisseaux coronaires. Améliore la nutrition cardiaque, augmente sa fonction contractile.Nitroglycérine2 comprimés sous la langue avec répétitions après 10 minutes.
    Médicaments antihypertenseursRéduisez la tension artérielle. Améliorer l'apport d'oxygène au cœur, faciliter son travail.Corinfar1 comprimé Avaler sans mâcher avec beaucoup d'eau.
    Analgésiques stupéfiantsÉlimine les maux de cœur sévères et l'essoufflement. Aide à détendre les muscles lisses.Omnopon (pantopon)Attribuer 0,01-0,02 g à l'intérieur ou sous la peau.
    Solution de chlorhydrate de morphinePar voie intraveineuse 1 ml de solution à 1%.
    AntipsychotiquesIls ont un fort effet calmant, éliminent une attaque de panique et une tachycardie..Dropéridol (indiqué pour la dépression respiratoire, le bronchospasme, l'œdème cérébral)Introduire 2,5-5 mg par voie intramusculaire en combinaison avec 0,05-0,1 mg de fentanyl.
    AntihistaminiquesRéduisez la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins, réduisez l'enflure et la tachycardie.Pipolfen a un effet calmant et analgésique..1-2 ml de solution par voie intramusculaire.
    Inhalation d'oxygène avec vapeur d'alcoolPour réduire l'œdème pulmonaire et le démoussage. Sature le sang d'oxygène, élimine les symptômes de suffocation.Oxygène + vapeur 70% d'alcoolL'inhalation est réalisée à l'aide d'un équipement spécial à travers des masques nasaux et oraux ou des cathéters. La session dure 20-60 minutes.

    Une hospitalisation est-elle nécessaire pour traiter l'asthme cardiaque??

    Dans la plupart des cas, l'équipe d'ambulance, après avoir pris des mesures d'urgence, hospitalise le patient dans le service de cardiologie de l'hôpital. Cela est nécessaire pour le traitement de la principale pathologie qui a provoqué une crise d'asthme cardiaque..

    Indications d'hospitalisation:

    • première crise d'asthme cardiaque
    • suspicion d'infarctus du myocarde et d'autres affections aiguës
    • modifications importantes de l'ECG
    • augmentation de l'œdème et de l'essoufflement, malgré les mesures en cours

    Que faire d'une attaque

    Si une personne subit un choc émotionnel grave, travaille dur, son état s'aggrave. Pendant la grossesse, le volume de sang augmente également de manière significative, ce qui oblige le cœur à travailler dur. La fièvre et les fluides intraveineux contribuent également au développement de l'attaque..

    Lisez également: Signes d'hypertrophie du ventricule droit La suralimentation le soir est un certain danger pour l'état du patient. Si le cœur est en très mauvais état, même si vous vous allongez brusquement, vous pouvez provoquer une crise d'asthme.

    Un rôle important est joué par une intervention infirmière indépendante dans l'asthme cardiaque. Tout d'abord, il est important d'appeler une équipe médicale. Avant l'arrivée des experts, vous devez:

    1. Pour vous débarrasser des vêtements qui serrent et rendent la respiration difficile, ouvrez les fenêtres, mettez-les au lit pour qu'il repose son dos contre l'oreiller et abaisse ses jambes.
    2. Pour développer les artères coronaires, recourez à l'aide de nitroglycérine. Pour ce faire, mettez un comprimé sous la langue ou goutte à goutte Validol.
    3. Faites un bain de pieds chaud ou mettez un coussin chauffant sur vos pieds.
    4. Écrivez la tension artérielle, les expectorations et la couleur de la peau, la fréquence cardiaque sur une feuille de papier.

    Après l'arrivée, le médecin prendra des mesures pour:

    • déshydratation des organes respiratoires;
    • diminution de la quantité de sang circulant;
    • réduire la charge sur le cœur;
    • réduction de la pression dans un petit cercle de circulation sanguine;
    • éliminer la libération de mousse;
    • augmenter l'apport d'oxygène aux tissus;
    • augmenter la contractilité myocardique.

    Pour atteindre ces résultats, recourir à l'introduction de la morphine et de l'atropine. Si une personne souffre d'hypotension, la morphine est remplacée par Promedol. En outre, selon les indications, ils peuvent effectuer une saignée jusqu'à 400 ml. Après cela, entrez Strofantin. Une fois qu'il est possible de stabiliser l'état du patient, il est emmené dans un établissement médical pour un traitement ultérieur..

    Quels sont les types d'asthme?

    Le mot «asthme» est traduit du grec ancien par «essoufflement». Ce terme combine de nombreuses maladies causées par des causes hétérogènes. Aujourd'hui, il existe plusieurs systèmes de classification de l'asthme selon différents critères. Dans l'un des plus courants, 4 formes se distinguent:

    • allergique - ses attaques sont causées par une variété d'allergènes (pollen des plantes à fleurs, acariens, poils et squames d'animaux, produits chimiques, etc.);
    • l'asthme, se développant sur la base du stress nerveux;
    • l'asthme bronchique associé à des changements persistants dans les bronches;
    • l'asthme cardiaque causé par la congestion cardiaque.

    Comment se développe la maladie??

    La base de l'asthme cardiaque est l'insuffisance cardiaque, qui progresse très rapidement si on ne lui accorde pas l'attention requise.

    L'image ressemble à ceci:

    Une asphyxie et une toux douloureuse surviennent en raison du fait qu'un cœur affaibli est incapable de fournir une circulation sanguine normale et que du liquide commence dans les poumons, ce qui provoque une toux, une respiration rauque et un essoufflement.

    Souvent, l'inflammation provoquée par des processus stagnants est également liée à ce phénomène, puis les manifestations de l'asthme cardiaque et bronchique deviennent si similaires que même les meilleurs spécialistes peuvent poser un diagnostic correct. La radiographie et l'IRM, qui montrent des changements douloureux dans le cœur, en particulier son augmentation due à la congestion (la soi-disant cardiomégalie), aident à clarifier le diagnostic..

    Soins d'urgence pour l'asthme cardiaque et l'oedème pulmonaire

    L'asthme cardiaque

    L'asthme cardiaque (œdème interstitiel) et l'œdème pulmonaire (alvéolaire) sont des manifestations cliniques d'une stagnation aiguë de la circulation pulmonaire. La cause la plus fréquente d'asthme cardiaque et d'oedème pulmonaire sont les maladies cardiovasculaires: maladie coronarienne (en particulier, infarctus du myocarde), hypertension artérielle d'origines diverses, malformations cardiaques aortiques et mitrales, myocardite, embolie pulmonaire.

    De plus, ces complications surviennent dans la néphrite aiguë et chronique, la pneumonie, les lésions thoraciques, les chocs électriques, l'empoisonnement à l'ammonium avec du chlorure, le monoxyde de carbone, l'oxyde nitrique, les fumées acides et certaines autres conditions..

    Le tableau clinique de l'asthme cardiaque se caractérise par l'apparition d'attaques d'asthme, plus souvent la nuit. Le patient prend une position assise, respire souvent et superficiellement; l'expiration, contrairement à une crise d'asthme bronchique, n'est pas difficile.

    Lors d'une attaque, des râles secs se font entendre au-dessus des poumons (dans la partie inférieure des poumons, des râles humides peuvent également être entendus). Les bords du cœur s'étendent souvent vers la gauche, les tons sont étouffés, le rythme du galop se fait entendre. La pression artérielle chez certains patients est augmentée.

    Traitement

    Le traitement d'une crise d'asthme cardiaque vise à réduire l'excitabilité du centre respiratoire et à décharger la circulation pulmonaire. Cependant, la nature des mesures de traitement dépend des caractéristiques du processus pathologique qui cause l'asthme cardiaque. Plusieurs variantes de l'asthme cardiaque peuvent être distinguées, compliquant le cours de la période initiale d'infarctus du myocarde.

    1. Une attaque de suffocation, se produit simultanément avec le développement du syndrome de l'angine de poitrine L'hyperfonction du ventricule droit est combinée avec une diminution de la fonction contractile de la gauche (en grande partie en raison de l'hypokinésie généralisée des parties intactes du myocarde).

    L'attaque peut être arrêtée avec de la nitroglycérine (commencer par une administration sublinguale de 0,5 mg toutes les 5 minutes avec une transition supplémentaire vers une administration intraveineuse sous contrôle de la pression artérielle: la pression artérielle systolique doit être maintenue à un niveau de 90-100 mm Hg). En l'absence de signes de dépression du centre respiratoire (perturbation du rythme respiratoire) et de phénomènes de collapsus, l'administration intraveineuse de 05-10 ml d'une solution à 1% de chlorhydrate de morphine en association avec 0,5 ml d'une solution à 0,1% d'atropine peut être utilisée.

    2. Une crise de suffocation, combinée à une augmentation de la pression artérielle. Avec cette option, il est recommandé d'introduire des antihypertenseurs, en particulier des bloqueurs ganglionnaires (0, Z-0,5 ml d'une solution à 5% de pentamine par voie intramusculaire ou intraveineuse). L'administration de dropéridol (2 ml d'une solution à 2,5% par voie intraveineuse) est également utilisée..

    3. Une crise de suffocation, due à l'apparition d'une tachyarythmie. Pour arrêter une crise d'asthme, des médicaments antiarythmiques sont nécessaires (voir la section "Arythmie").

    4. Une crise de suffocation se produit 3 à 16 heures après le début de l'infarctus du myocarde, causée par des dommages à une grande partie du myocarde ventriculaire gauche. L'arrêt d'une telle attaque nécessite l'utilisation d'une thérapie complexe: diurétiques (60-80 mg de Lasix par voie intraveineuse), nitroglycérine, morphine, avec tachyarythmie - strophanthine (0,25-0,5 ml d'une solution à 0,05% de glucose, par voie intraveineuse).

    5. L'option «bronchoconstricteur» se distingue par la particularité avec laquelle il y a une composante bronchospastique prononcée due à l'hyperémie des bronches (une combinaison d'IM avec bronchite chronique est également observée).

    Dans la clinique de cette variante de l'asthme cardiaque, une place importante est occupée par les signes d'obstruction bronchique (respiration difficile avec expiration prolongée, un grand nombre de sifflements secs).

    Pour arrêter une telle attaque, les glucocorticoïdes (prednisone), les sédatifs (seduxen ou relanium à la dose de 0,3 mg / kg par voie intraveineuse), les antihistaminiques (pipolfène à la dose de 0,7 mg / kg ou suprastine à la dose de 0,4 mg) occupent une grande place. / kg par voie intraveineuse).

    En l'absence de contre-indications, la morphine ou le promedol sont utilisés. Gardez à l'esprit que l'asthme cardiaque peut être le signe avant-coureur d'une complication plus grave..

    Œdème pulmonaire

    Le tableau clinique de l'œdème pulmonaire: étouffement avec respiration bouillonnante, la libération d'une grande quantité d'expectorations mousseuses, souvent de couleur rose, est caractéristique. Le patient est assis. Le visage est cyanotique, couvert de sueur froide. Pouls de remplissage faible, fréquent, la pression artérielle est souvent abaissée (mais peut être élevée). Les tons sont étouffés, au rythme d'un galop. De nombreux râles humides de différentes tailles se font entendre sur toute la surface des poumons..

    Le type de circulation sanguine peut être hypo- ou hyperdynamique. La clinique et le traitement de l'œdème pulmonaire présentent certaines caractéristiques en raison de la maladie qui l'a provoqué. Un œdème pulmonaire avec infarctus du myocarde peut survenir en arrière-plan d'une crise d'angine ou se poursuivre sans douleur.

    Il est nécessaire de créer une position élevée de la moitié supérieure du corps, d'appliquer des tourniquets aux membres inférieurs (le pouls artériel doit être préservé), d'appliquer des agents antimousse (vapeur d'éthanol, ou 2,0 ml d'une solution à 33% par voie intraveineuse ou endotrachéale, ou antifomsilan), aspiration de mousse, oxygénothérapie, ventilation mécanique - selon indications.

    Lors de la combinaison d'un œdème pulmonaire et d'une douleur, une neuroleptoanalgésie est utilisée (le fentanyl est injecté par voie intraveineuse dans une quantité de 1-2 ml d'une solution à 0,005%, le dropéridol -2-4 ml d'une solution à 2,5% par voie intraveineuse et le lasix - 60-120 mg par voie intraveineuse). En l'absence de douleur, une neurolepsie au dropéridol (2-4 ml d'une solution à 25% par voie intraveineuse) est recommandée. De plus, la nitroglycérine est utilisée (par voie intraveineuse ou sublinguale) ou le nitroprussiate de sodium à une dose de 15-300 mcg / min.

    Si un œdème pulmonaire survient chez des patients atteints d'infarctus du myocarde en cas d'insuffisance cardiaque et d'hypotension (sans signe de choc), une perfusion intraveineuse de nitroglycérine est associée à une perfusion intraveineuse de dopamine à une dose de 200 mg (5 ml d'une solution à 4%) pour 200 ml d'une solution de glucose à 5% pour le contrôle de la pression artérielle ( il ne doit pas descendre en dessous de 100 mm Hg. 80-120 mg de lasix administrés par voie intraveineuse.

    Dans les cas où un œdème pulmonaire est associé à un choc cardiogénique, la dose de dopamine augmente, la prednisolone est administrée à une dose de 60 à 90 mg, lasix (avec une pression artérielle non inférieure à 90 mm Hg).

    L'œdème pulmonaire chez les patients atteints de cardiosclérose post-infarctus survient souvent dans un contexte d'insuffisance cardiaque chronique avec stagnation dans un grand cercle de circulation sanguine. Il est recommandé à ces patients l'introduction de strophanthine (lentement par voie intraveineuse 0,25 ml d'une solution à 0,5%), dropéridol (2 ml d'une solution à 2,5%), lasix (60-120 mg), nitroglycérine.

    Dans les cas où l'œdème pulmonaire complique une crise hypertensive, 0,5 à 1 ml d'une solution à 5% de pentamine, 60 à 120 mg de Lasix, 2 à 4 ml d'une solution à 2,5% de dropéridol sont injectés lentement par voie intraveineuse lors du contrôle de la pression artérielle. La nitroglycérine peut être utilisée (sous la langue et par voie intraveineuse), avec une insuffisance cardiaque chronique - la strophanthine par voie intraveineuse.

    L'œdème pulmonaire est une complication courante de la sténose mitrale. Dans la pathogenèse de cette complication, l'insuffisance auriculaire gauche (et non ventriculaire gauche) joue un rôle important. Pour le traitement, du chlorhydrate de morphine de jet intraveineux (1 ml d'une solution à 1%), du lasix (120-180 mg) sont utilisés. Les glycosides cardiaques sont administrés avec prudence. Avec un œdème pulmonaire, qui s'est développé dans le contexte d'une pneumonie aiguë, la strophanthine (0,5 ml d'une solution à 0,05%), le lasix (120-180 mg), la prednisone (120-180 mg) sont administrés par voie intraveineuse..

    Pour tous les types d'œdème pulmonaire, l'oxygénothérapie, la thérapie anti-mousse, l'application de garrots sur les membres sont utilisées; le patient reçoit une position semi-assise (ou la tête du lit se lève). Si le traitement est inefficace, une ventilation mécanique est recommandée..

    Après l'arrêt de l'œdème pulmonaire au stade préhospitalier, le patient doit être hospitalisé en unité de soins intensifs par une équipe d'urgence cardiologique spécialisée (Fig. 2, f). Pendant le transport du patient à l'hôpital, toutes les activités de traitement se poursuivent.

  • Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite