Comment le cœur fait mal: symptômes. Maladie cardiaque: traitement

La douleur dans la zone thoracique s'accompagne non seulement de maladies cardiaques, mais également de pathologies d'origine différente. Il peut s'agir de blessures, de maladies de la colonne vertébrale, du système respiratoire, du système digestif ou nerveux et autres. Dans tous les cas, seul un médecin peut le reconnaître à l'aide d'études instrumentales..

Les premiers signes d'une crise cardiaque

Comme déjà mentionné, l'inconfort thoracique peut avoir différentes raisons. La maladie cardiaque est déterminée par certains signes caractéristiques. Vous devez savoir que le «noyau» ne ressent souvent aucune sensation désagréable. Dans le même temps, une personne souffrant d'autres pathologies peut se plaindre qu'il lui est difficile de respirer, son cœur lui fait mal. Cependant, ces symptômes ne seront pas liés aux maladies cardiaques..

1. Douleurs compressives et pressantes derrière le sternum, s'étendant vers le dos, le bras, le cou, la mâchoire, en particulier vers le côté gauche. Accompagné d'essoufflement, de transpiration, de nausée.

2. La douleur survient après l'effort, physique ou psychologique, disparaît pendant le repos et après la prise de nitroglycérine.

3. L'essoufflement se produit pendant l'effort, même pendant le travail quotidien pas trop dur, en mangeant, en position couchée. À la veille d'une attaque, une personne peut dormir assise ou souffrir d'insomnie.

4. La fatigue accrue due au travail régulier peut hanter une personne plusieurs mois avant une attaque.

5. Les hommes peuvent souffrir de dysfonction érectile pendant plusieurs années avant de recevoir un diagnostic de maladie coronarienne..

6. Gonflement - l'un des signes caractéristiques d'un dysfonctionnement du cœur. Au début, ils sont insignifiants, mais deviennent progressivement plus visibles, cela est particulièrement évident dans les anneaux sur les doigts et sur les chaussures. En cas de gonflement, un cardiologue ou un thérapeute doit être examiné.

7. L'apnée nocturne ou un arrêt respiratoire pendant le sommeil et le ronflement peuvent signaler une prédisposition à une crise cardiaque.

Comment le cœur me fait-il mal? Les symptômes de la maladie coronarienne

Les signes d'une crise cardiaque peuvent varier. Le tableau clinique classique d'une crise cardiaque se déroule, en règle générale, comme suit:

une sensation de lourdeur, une douleur pressante ou compressive au centre de la poitrine, derrière le sternum et dans le bras;

irradiation de la douleur dans le bras gauche, le cou, les dents inférieures, la gorge, le dos;

étourdissements, transpiration, pâleur de la peau, nausées, parfois vomissements;

une sensation de lourdeur dans l'abdomen, une brûlure dans la poitrine, rappelant les brûlures d'estomac;

peur de la mort, anxiété, faiblesse grave;

rythme cardiaque instable et rapide.

Une crise cardiaque dure environ une demi-heure, il est impossible de l'arrêter avec de la nitroglycérine.

La maladie coronarienne se manifeste par des crises d'angine de poitrine. Dans ce cas, comment le cœur fait-il mal? Les symptômes sont généralement les suivants:

interruptions du travail du cœur;

Avec l'ischémie cardiaque, les patients se plaignent d'inconfort dans la poitrine: pression, lourdeur, débordement, brûlure. Une douleur peut être apportée aux épaules, à l'omoplate, aux bras, au cou, à la mâchoire inférieure et à la gorge. Se produit généralement pendant le stress physique et émotionnel et s'arrête au repos..

Maladie cardiaque inflammatoire

La douleur est le principal symptôme de la péricardite ou inflammation de la muqueuse externe du cœur. Il se fait sentir au milieu de la poitrine, donne parfois au dos, au cou, au bras, augmente en avalant, en inspirant, en toussant, ainsi qu'en se couchant. En position assise ou en se penchant en avant, il y a un certain soulagement. La respiration des patients est généralement superficielle. En règle générale, il s'agit d'une douleur sourde ou douloureuse dans la région du cœur, mais parfois elle est aiguë et coupante. Avec la péricardite, une température subfébrile et des palpitations sont observées.

Avec une inflammation du muscle cardiaque, jusqu'à 90% des patients se plaignent de douleur. Il s'agit de douleurs aux coutures, pressantes ou douloureuses dans la région du cœur, qui ne dépendent pas de l'activité physique, mais peuvent s'intensifier un jour après le chargement. Il ne passe pas par la nitroglycérine.

Maladie valvulaire cardiaque

Avec les pathologies valvulaires, les symptômes ne reflètent pas la gravité de la maladie. Une personne peut ne pas se plaindre, mais il est difficile de tomber malade. Les symptômes peuvent être les suivants:

essoufflement, essoufflement pendant les activités quotidiennes et pendant l'effort, ainsi qu'en position couchée;

inconfort (lourdeur, pression) dans la poitrine pendant l'effort, inhalation d'air froid;

étourdissements, faiblesse générale;

troubles du rythme: pouls irrégulier, rythme cardiaque rapide, interruptions du travail du cœur.

Avec les maladies valvulaires, l'insuffisance cardiaque peut se développer avec des signes caractéristiques: gonflement des jambes, ballonnements, prise de poids.

Cardiomyopathie

Presque tous les patients avec ce diagnostic souffrent. Elle est particulièrement prononcée avec la cardiomyopathie hypertrophique. La douleur change avec l'évolution de la maladie. Au début, elle est prolongée, elle n'est en aucun cas liée à l'activité physique, elle ne s'arrête pas à la nitroglycérine, elle est localisée à différents endroits. À l'avenir, il y a des douleurs ou des crises spontanées après l'exercice, qui sont arrêtées par la nitroglycérine, mais pas toujours. La nature de la douleur est différente. Il a une localisation spécifique ou occupe une vaste zone, est présent en permanence ou uniquement sous des charges, passe de la nitroglycérine, mais peut ne pas passer.

Arythmie

Il existe de nombreux types d'arythmies, caractérisées par une violation du rythme cardiaque. Avec certains d'entre eux, il y a des douleurs dans le cœur, qui donnent au côté gauche du corps et au bras.

Malformations cardiaques

Les malformations cardiaques, congénitales ou acquises, peuvent ne pas se manifester pendant des années, mais peuvent également s'accompagner de douleurs. En règle générale, il s'agit de douleurs constantes de douleur, de piqûres ou de coupures, auxquelles se joignent un gonflement des jambes et une augmentation de la pression artérielle.

Prolapsus valvulaire mitral

La douleur survient généralement dans la poitrine gauche et n'est pas associée au stress. Il a un caractère pressant, douloureux ou douloureux et ne passe pas par la nitroglycérine. De plus, des maux de tête nocturnes et matinaux, des étourdissements, des évanouissements, des palpitations fréquentes, une sensation de manque d'air sont possibles.

Sténose aortique

Avec cette pathologie, il y a une sensation de compression dans la poitrine, un essoufflement à l'effort, une faiblesse musculaire, de la fatigue, des palpitations. Avec le développement d'une insuffisance coronaire, une dyspnée nocturne, des étourdissements, des évanouissements avec un changement brusque de position corporelle, des crises d'asthme cardiaque et d'angine de poitrine se joignent.

Embolie pulmonaire

Cette condition dangereuse nécessite une aide urgente. Une douleur intense dans la région du cœur, qui s'intensifie avec l'inspiration, est un signe précoce d'embolie pulmonaire. Contrairement à l'angine de poitrine, la douleur ne rayonne pas vers d'autres endroits. Le patient apparaît une peau bleutée, la pression chute fortement, il souffre d'un essoufflement sévère et de palpitations. La nitroglycérine dans ce cas n'aidera pas.

Maladies aortiques

Douleurs thoraciques atroces, soudainement apparues, d'une nature éclatante - dissection aortique. Une douleur intense peut entraîner une perte de conscience. Le patient a besoin de soins médicaux urgents..

Avec un anévrisme de l'aorte aortique, on note des douleurs inexprimées, moins souvent sévères, lancinantes ou douloureuses dans la poitrine et le dos. Lorsque l'anévrisme se rompt, le patient ressent une douleur déchirante insupportable, un choc et la mort sont possibles si l'aide n'est pas fournie à temps.

Cardiopathie

1. Névralgie intercostale. Il est souvent confondu avec le chagrin, mais en fait, il existe des différences importantes. Avec la névralgie intercostale, la douleur est piquante, aiguë, aggravée par une inspiration et une expiration profondes, des torsions du corps, des mouvements brusques, une toux, un rire, des éternuements. Elle peut lâcher prise en quelques minutes, mais peut durer jusqu'à plusieurs heures et jours. Une personne indique avec précision le lieu de la douleur, sa localisation est ponctuelle, dans le côté gauche ou droit de la poitrine entre les côtes. Avec l'angine de poitrine, elle brûle, se brise, mais n'est pas nette, ne dépend pas de la position du corps, l'emplacement exact ne peut pas être indiqué, généralement indiqué sur toute la poitrine.

2. Ostéochondrose thoracique et cervicale. Il est facile de le confondre avec l'angine de poitrine. Il semble à la personne que le cœur lui fait mal, la main devient engourdie, généralement la gauche, et la zone entre les omoplates fait mal au dos, au haut de l'abdomen, s'intensifie avec la respiration et le mouvement. Surtout, il ressemble au cœur, s'il se produit la nuit, alors qu'une personne éprouve de la peur. La principale différence avec l'angine de poitrine est que la nitroglycérine n'aide pas..

4. Violations du tube digestif. La douleur causée par des pathologies du système digestif, plus longue que cardiaque, accompagnée de nausées, de vomissements, de brûlures d'estomac, dépend de l'apport alimentaire. La pancréatite aiguë est parfois confondue avec une crise cardiaque: douleur intense avec nausées et vomissements. Une douleur avec spasme de la vésicule biliaire et des conduits peut être donnée sur le côté gauche de la poitrine, il semble donc que le cœur fasse mal. Que boire pour savoir avec certitude? Si les antispasmodiques ont aidé, alors des problèmes avec le tube digestif.

5. Maladies des poumons. Avec la pneumonie, des douleurs ressemblant au cœur peuvent survenir. Avec la pleurésie, une douleur aiguë se produit, elle est limitée, pire avec la toux et l'inhalation..

Que faire?

Tout d'abord, vous devez vous calmer et vous asseoir. La panique ne fera qu'aggraver la situation.

Essayez de changer la position du corps. Si c'est plus facile, ce n'est probablement pas un cœur qui fait mal. Si la douleur n'a pas reculé, mais continue d'augmenter et est compressive ou oppressive, il est possible qu'il s'agisse d'angine de poitrine.

Dans la pièce, vous devez ouvrir la fenêtre pour l'air frais.

Rien ne doit gêner la respiration, donc le col de vêtements doit être détaché ou déshabillé à la taille.

Mettez un comprimé de nitroglycérine sous la langue, avec angine de poitrine, la douleur devrait disparaître assez rapidement. Si au bout de 15 minutes, il ne s'est pas écoulé, prenez une autre pilule et appelez une ambulance. S'il s'agit d'une crise cardiaque - la nitroglycérine n'aidera pas.

Conclusion

Même si l'attaque a été stoppée, le lendemain, vous devez vous rendre à l'hôpital pour un examen. Et, bien sûr, pas besoin d'automédication.

Ce que vous ne pouvez pas faire et ce que vous pouvez faire à la maison si votre cœur vous fait mal

Cet article vous apprendra: si votre cœur vous fait mal, que devez-vous faire à la maison? Lorsqu'une hospitalisation d'urgence est nécessaire, comment prodiguer les premiers soins pour les douleurs cardiaques? Que peut-on et ne peut-on pas faire avec une douleur cardiaque.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

La zone dans laquelle la douleur cardiaque apparaît est située directement derrière le sternum, parfois elle peut légèrement se déplacer vers la gauche. Les douleurs cardiaques typiques sont constrictives, pressantes ou brûlantes, souvent insupportables. Un signe caractéristique est l'irradiation (écho de la douleur) dans la moitié gauche du corps (dans le bras, sous l'omoplate, dans l'épaule, dans la mâchoire). Se posent généralement dans un contexte de stress nerveux, d'activité physique, pendant le processus de consommation et s'estompent progressivement au repos.

cliquez sur la photo pour l'agrandir

En cas de douleur cardiaque aiguë, il est nécessaire d'appeler l'équipe d'ambulance; vous ne pouvez en aucun cas arrêter l'attaque vous-même. Avant l'arrivée des médecins, vous pouvez fournir les premiers soins, les médicaments autorisés à la maison - aspirine et nitroglycérine.

Avec des douleurs, des tiraillements ou des coutures, mais des douleurs tolérables qui se répètent régulièrement, aucune hospitalisation d'urgence n'est nécessaire. Cependant, il est nécessaire de consulter un cardiologue et de subir un examen pour déterminer la cause du symptôme.

Lorsqu'une hospitalisation urgente est nécessaire pour des douleurs cardiaques

Il existe plusieurs signes permettant de distinguer (dans 80%) des douleurs d'origine cardiaque:

  1. Elle surgit soudainement.
  2. Rarement - la nuit ou tôt le matin.
  3. Habituellement - en train d'effectuer des actions physiques, après avoir mangé, au milieu d'un stress sévère.
  4. La douleur est intense, insupportable, brûlante, déchirante, pressante, compressive.
  5. «Donne» à la moitié gauche du corps (dans le bras, l'épaule, sous l'omoplate, la mâchoire).
  6. Peut s'étendre à l'estomac ou au dos.
  7. Son intensité ne dépend pas des changements de position corporelle, des respirations ou des expirations.

La douleur pendant l'attaque peut ne pas être trop vive et distincte, par la force de sa manifestation, il est impossible de conclure à la gravité de la pathologie cardiaque.

Si la douleur est combinée:

  • avec essoufflement;
  • panique croissante, peur de la mort, agitation;
  • la faiblesse
  • pâleur de la peau ou cyanose (cyanose) de la peau;
  • sueur froide;
  • la nausée
  • vomissement
  • perte de conscience,

puis ces signes indiquent des pathologies cardiaques (infarctus du myocarde, angine de poitrine), quand ils apparaissent, le patient doit être hospitalisé.

Que faire à la maison avant l'arrivée de l'ambulance

Lorsqu'une douleur aiguë se produit derrière le sternum, l'heure du début de l'attaque est enregistrée, l'équipe d'ambulance est appelée et les symptômes sont décrits au répartiteur (sur le fond duquel le personnage est apparu, y a-t-il un essoufflement, une pâleur, une transpiration, etc.).

Que peut-on faire chez soi avant l'arrivée de la brigade:

  • rassurer une personne sans l'utilisation de sédatifs médicinaux (pas de valériane, corvalol en gouttes!);
  • il est pratique de s'asseoir ou de s'allonger (seulement pas sur le côté gauche);
  • assurer la ventilation de la pièce (ouvrir la fenêtre);
  • retirer ou détacher les vêtements qui interfèrent avec la position libre du corps;
  • donner au patient un comprimé d'aspirine (le médicament dilue le sang, améliorant le flux sanguin et l'apport sanguin aux organes);
  • donner un comprimé de nitroglycérine (le patient doit le dissoudre dans la cavité buccale). Si vous n'êtes pas sûr que la douleur soit causée par une maladie cardiaque, vous devez arrêter de prendre de l'aspirine. La nitroglycérine dilate considérablement les vaisseaux sanguins et abaisse la tension artérielle, elle peut être dangereuse pour les personnes souffrant d'hypotension (pression artérielle basse);
  • si après 5 minutes la douleur persiste, le patient doit dissoudre un autre comprimé de nitroglycérine.

La nitroglycérine ne peut être administrée que 3 fois avec un intervalle de 5 minutes, peut-être qu'elle atténuera la douleur aiguë.

Si l'attaque a été arrêtée dans les 20 minutes, le patient doit encore être hospitalisé, entièrement examiné et diagnostiqué, ce qui a provoqué l'apparition du symptôme. C'est encore plus nécessaire si la douleur ne disparaît pas (20 minutes après le début de l'attaque).

Lorsque l'hospitalisation d'urgence n'est pas nécessaire, que peut-on faire à domicile

La douleur cardiaque ou des sensations similaires peuvent être causées non seulement par une maladie cardiaque, mais également par un certain nombre d'autres causes (hypertension, névrose, hernie œsophagienne). Vous pouvez vous aider à la maison si vous savez ou soupçonnez quelle maladie est à l'origine du symptôme..

Avec l'angine de poitrine (une forme de maladie coronarienne), la douleur soulagera

  1. Moutarde sur la poitrine, au coeur. Après environ 5 minutes, il dilatera les vaisseaux sous-jacents, provoquant une ruée de sang. Un effet supplémentaire est l'effet irritant de la moutarde, qui distrait des sensations désagréables dans le cœur. Gardez la moutarde sur votre poitrine pendant plus de 20 minutes.
  2. Patch de poivre sur la poitrine, dans le cœur (ne pas garder plus de 20 minutes).
  3. Un bain de 2 litres d'eau tiède (pas plus de 45 ° C) et une cuillère à soupe de moutarde, gardez vos pieds dans l'eau pendant pas plus de 10-15 minutes.
  4. 10 à 15 gouttes d'huile de sapin, si frottée sur la peau du sternum pendant 5 à 7 minutes.
  5. Validol sous forme de gouttes (4-6 par tranche de sucre) ou de comprimés (un sous la langue), le médicament commencera à agir dans les 2-3 minutes.

Pour les douleurs cardiaques et l'hypertension artérielle

Alterner pendant 10 minutes un bain chaud (un peu plus de 50 ° C) avec de l'eau froide (température ambiante). Les pieds sont immergés dans l'eau chaude pendant 2 minutes et dans l'eau froide pendant 20-30 secondes.

Pour la douleur dans le cœur et la hernie de l'œsophage

Buvez un demi-verre d'eau plate avec 1 cuillère à café de soda.

Pour les douleurs cardiaques dans un contexte de dépression, dépression, rate, névrose

  • Mélanger l'herbe-mère, la valériane, la pivoine, les fruits d'aubépine dans des proportions égales, brasser une cuillère à café de matières premières avec un verre d'eau bouillante. Après refroidissement, filtrer l'infusion, diviser en trois parties, boire 1/3 lentement, par petites gorgées.
  • Mélanger la mélisse et le thym dans des proportions égales, infuser une cuillère à café du mélange avec de l'eau bouillante, filtrer après refroidissement. Répartir en 3 parties, 1/3 à boire lentement, par petites gorgées.

Toutes les douleurs, même les plus faibles, derrière le sternum sont une raison pour aller à la clinique et un examen complet, la pathologie cardiaque est mieux traitable dans les premiers stades.

Ce que vous ne devriez pas faire à la maison avec des douleurs cardiaques

Pour les douleurs cardiaques sévères, qui sont apparues pour la première fois, ne recommandent pas:

  • bouger intensément, effectuer des exercices (la charge accentue les symptômes);
  • être nerveux;
  • respirer profondément, effectuer des exercices de respiration (séparation possible d'un caillot sanguin et thromboembolie);
  • appliquer un massage (un décollement du thrombus est possible);
  • stimuler le nerf vague (vagal) (les tests vagaux aident à éliminer la tachycardie).

Aucun remède populaire ou à la maison n'a un effet vasodilatateur ou analgésique suffisant pour soulager les douleurs cardiaques pendant une longue période. Toutes les méthodes produisent un effet temporaire sans éliminer la cause du symptôme..

Par conséquent, une consultation avec un cardiologue, un examen individuel et un rendez-vous, une thérapie de soutien adéquate, des fonds propres, l'arrêt de l'attaque.

Comment déterminer ce qui fait exactement mal au cœur avec une douleur thoracique

La douleur dans la région du cœur est un problème courant, mais dans 90% des cas, le cœur n'est pas la source de sensations atroces. Rambler publie les symptômes de diverses maladies qui s'accompagnent de douleurs dans la poitrine gauche.

Attaque d'angine

Il se caractérise par une douleur derrière le sternum, qui est constrictive, constrictive, parfois coupante, mais toujours terne. La sensation survient exactement là où se trouve le cœur, cependant, une personne ne peut pas indiquer avec précision où elle fait mal. Donne généralement à la zone située entre les omoplates, la main gauche, la mâchoire, le cou. Il peut se manifester lors d'un surmenage émotionnel, d'un effort physique, de sortir dans le froid d'une pièce chaude, de manger des aliments et la nuit. Lorsque le cœur fait mal, l'inconfort dure de quelques secondes à vingt minutes, tandis qu'un essoufflement et une sensation de manque d'air apparaissent. Un soulagement important se produit immédiatement après la prise de nitroglycérine.

Infarctus du myocarde

Douleur aiguë soudaine derrière le sternum ou brûlure, s'étendant vers le côté gauche de la poitrine et le dos. Une personne a l'impression que quelque chose de très lourd presse sur le cœur, il y a une augmentation de la respiration, une incapacité à être en position couchée. Contrairement à l'angine de poitrine, ce sont des douleurs aiguës qui peuvent s'intensifier en se déplaçant. L'infarctus du myocarde n'est pas soulagé par les médicaments conventionnels pour le cœur.

Maladie cardiaque inflammatoire

La douleur cardiaque peut survenir lors de processus inflammatoires tels que la myocardite et la péricardite. La première s'accompagne des mêmes sensations que l'angine de poitrine. Les principaux signes: douleurs douloureuses ou piquantes, donnant à l'épaule et au cou gauche, une sensation de pression derrière le sternum. Les douleurs sont presque continues et longues, ont tendance à s'aggraver avec l'effort physique. La nitroglycérine dans ce cas ne sauvegarde pas. Les patients souffrent généralement de crises d'asthme et d'essoufflement pendant le travail physique et la nuit, il y a un risque de gonflement et de douleur dans les articulations.

La péricardite se caractérise par des douleurs et une fièvre uniformes et modérées. Les sensations douloureuses sont concentrées dans la partie gauche de la poitrine, généralement au-dessus du cœur, ainsi que dans l'abdomen supérieur gauche et l'omoplate gauche. La douleur est aggravée par la toux, le changement de position du corps, la respiration profonde et la position allongée..

Maladies aortiques

L'anévrisme aortique s'accompagne de douleurs dans la partie supérieure de la poitrine, d'une durée de plusieurs jours et associées à un effort physique. Il ne dégage pas d'autres parties du corps et ne passe pas après la nitroglycérine.

L'anévrisme aortique exfoliant se caractérise par une intense douleur éclatante derrière le sternum, qui peut s'accompagner d'une perte de conscience. Dans ce cas, le patient a besoin de soins d'urgence..

Embolie pulmonaire

Un signe précoce de cette maladie est une douleur thoracique sévère, pire lors de l'inhalation. Les sensations peuvent correspondre aux symptômes de l'angine de poitrine, mais la douleur ne se propage pas aux autres parties du corps. Les analgésiques dans ce cas n'aident pas. Le patient présente un essoufflement et des palpitations sévères, ainsi qu'un bleuissement de la peau et une diminution rapide de la pression. Dans ce cas, le patient nécessite une hospitalisation immédiate.

Douleur non cardiaque

Névralgie intercostale

La maladie est souvent confondue avec des douleurs cardiaques, elle ressemble vraiment à l'angine de poitrine, mais il existe une différence significative entre elles. La névralgie se caractérise par une vive douleur lancinante, aggravée par les mouvements, les virages corporels, la toux, le rire, l'inspiration et l'expiration. Les sensations douloureuses peuvent être libérées rapidement ou durer suffisamment longtemps. La névralgie est localisée ponctuellement vers la gauche ou la droite entre les côtes, tandis que la douleur peut se dissiper dans le cœur, le bas du dos, le dos ou la colonne vertébrale.

Ostéochondrose

Avec l'ostéochondrose thoracique, le patient ressent une douleur cardiaque, s'étendant jusqu'au dos, au haut de l'abdomen, à l'omoplate et s'intensifiant pendant la respiration et le mouvement. Il y a une chance de ressentir un sentiment d'engourdissement de la région interscapulaire et du bras gauche. Il existe une similitude avec l'angine de poitrine, cependant, dans le cas de l'ostéochondrose, la nitroglycérine ne pourra pas aider.

Maladies digestives

La douleur thoracique peut être causée par des crampes musculaires dans les parois de l'estomac. Une différence caractéristique réside dans les symptômes tels que nausées, brûlures d'estomac et vomissements. Les sensations douloureuses dépendent de l'apport alimentaire et sont arrêtées par les antispasmodiques.

La forme aiguë de pancréatite s'accompagne de douleurs intenses, qui peuvent facilement être confondues avec des maux de cœur. La condition est similaire à une crise cardiaque, tandis que dans les deux cas, des nausées et des vomissements sont possibles. Soulager les symptômes à la maison est presque impossible..

Avec un spasme de la vésicule biliaire et des voies biliaires, il semble que le cœur souffre. Bien que le foie et la vésicule biliaire soient à droite, ils provoquent une douleur intense sur le côté gauche de la poitrine. Les antispasmodiques aident ici.

Une hernie de l'œsophage (ouverture du diaphragme) avec ses sensations douloureuses est similaire à l'angine de poitrine. Apparaît généralement la nuit, lorsqu'une personne est en position horizontale. Lorsque le patient prend une position verticale, la condition s'améliore.

système nerveux central

Les troubles du SNC se caractérisent par des douleurs fréquentes et prolongées dans la poitrine, en bas à gauche. Les symptômes sont décrits par les patients de différentes manières, cependant, en règle générale, il y a des douleurs constantes, parfois aiguës et à court terme. Dans ce cas, la douleur s'accompagne toujours de troubles du sommeil, d'irritabilité, d'anxiété et d'autres manifestations de troubles autonomes. Les sédatifs et les somnifères peuvent aider.

Il convient de noter que l'automédication en cas de symptômes n'est pas souhaitable. Mieux vaut demander l'aide d'un professionnel qualifié..

Caractéristiques de la douleur cardiaque (cardialgie): ce que cela peut être et ce qu'il faut faire?

Envisager des douleurs, des pressions, des coutures et d'autres douleurs cardiaques, des symptômes et des causes de cardialgie, le diagnostic, les caractéristiques du traitement, la prévention, ce qu'il faut faire à la maison?

Comment comprendre cette douleur cardiaque

Le cœur peut souffrir de différentes manières, selon les raisons présentées dans le tableau.

Type de douleurLes caractéristiques
DouloureuxLe plus incompréhensible, survient à la suite de changements hormonaux dans le corps, dans un contexte de stress (cardionévrose), d'ostéochondrose, ou est le signe d'une crise d'angine de poitrine.

L'essentiel est un changement de tonus vasculaire avec malnutrition des tissus et des organes localisés dans ou près du médiastin

ÉcrasementLe plus fréquent (jusqu'à 99%). Presque toujours, la cause de son apparition réside dans la perturbation du myocarde et des principaux vaisseaux: cardiomyopathie, myocardite, anomalies valvulaires cardiaques, aorte. L'essentiel, c'est la perturbation hémodynamique
PiqûreNon spécifique, survient le plus souvent avec une ischémie cardiaque de diverses origines et des spasmes vasculaires (25%). Parmi les causes extracardiaques - les sondes d'ostéochondrose (jusqu'à 80%)
StupideApparaît après des blessures ou comme une attaque d'angine de poitrine, nécessite une visite chez un spécialiste, car l'hypoxie myocardique progressive de diverses étiologies crée un risque de complications graves
TirantUne condition dangereuse avertissant d'une éventuelle crise cardiaque ou d'une tumeur du sein se caractérise par une violation de la qualité de vie, une gêne constante due au développement d'une ischémie tissulaire
TranchantLa douleur cardiaque est extrêmement forte, elle ne peut pas être tolérée, l'inconfort se propage à toute la moitié gauche de la poitrine, irradie vers la main gauche, sous l'omoplate, le cou, les brûlures, les pâtisseries - dans 95% des cas, elle devient le précurseur d'une pathologie cardiaque potentiellement mortelle
TranchantSe produit généralement soudainement dans un contexte d'activité physique et progresse rapidement, signalant une attaque d'angine de poitrine, un pré-infarctus, un traumatisme, accompagné d'une arythmie
Douleur sous le cœur gaucheA rarement une origine cardiaque: dans l'épigastre, le système digestif, le diaphragme ou les poumons sont plus susceptibles de provoquer une gêne
Douleur en toussant ou en respirantLa raison en est une pathologie du système pulmonaire ou une ostéochondrose, la douleur cardiaque n'est pas associée à la respiration et au mouvement
Douleur irradianteCeci est un signe de pathologie cardiaque grave, ils indiquent une augmentation de l'ischémie myocardique, un pré-infarctus, un état pré-AVC

Il est impossible de comprendre que c'est le cœur qui souffre sans un examen clinique et de laboratoire complet, même en sachant comment la nature des sensations désagréables derrière le sternum change. Besoin de contacter un spécialiste.

La cardialgie représente jusqu'à 70% des sensations désagréables derrière le sternum, les 30% restants sont d'origine extracardique. Cependant, il existe plusieurs signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire qui surviennent avant même une crise de douleur et préviennent du risque de développer une pathologie grave. Ceux-ci inclus:

  • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
  • inconfort après l'exercice, qui disparaît après un court repos ou est arrêté par la nitroglycérine;
  • dyspnée;
  • ronflement, apnée nocturne;
  • pâleur

Ce sont des symptômes précoces de problèmes cardiaques qui aident à prévenir les pathologies graves..

Causes et symptômes de la cardialgie

La douleur cardiaque peut être divisée en cardiaque et extracardiaque, en corrélation avec certains symptômes, ce qui est particulièrement visible dans la version du tableau.

Les causesSymptômes
Cordial
Malformations cardiaquesComment un mal de cœur avec des défauts anatomiques congénitaux ou acquis aide-t-il à comprendre les symptômes et signes suivants:

  • sensations derrière le sternum d'un personnage coupant, piquant, douloureux;
  • dyspnée;
  • la faiblesse;
  • acrocyanose;
  • arythmies;
  • évanouissement;
  • transpiration.

Une caractéristique distinctive est la fluctuation de la pression artérielle.

SUIS-JELa douleur cardiaque est vive, pressante, irradiant vers le dos et sous l'omoplate, accompagnée de:

  • un sentiment de peur de la mort;
  • transpiration abondante;
  • tachycardie.

La nitroglycérine n'aide pas, tout mouvement augmente l'inconfort

MyocarditeIl se caractérise par de légères sensations douloureuses derrière le sternum, qui s'intensifient pendant l'effort physique et ne sont pas éliminées par la nitroglycérine.
CardiomyopathieUne caractéristique distinctive de la maladie est la nature diffuse de la cardialgie et son évolution au fur et à mesure que la maladie progresse: au début, le cœur fait mal constamment, l'inconfort ne dépend pas de l'activité physique et ne s'arrête pas avec les nitrates, puis les douleurs deviennent paroxystiques, surviennent spontanément ou après une surcharge, mais la nitroglycérine est éliminée
Angine de poitrineIl s'agit d'un symptôme de maladie coronarienne, qui survient dans un champ de charge, accompagné de:

  • essoufflement
  • tachycardie;
  • douleur sourde, pressante et constrictive dans le sternum;
  • la faiblesse
  • vertiges.

Amovible avec des nitrates.

Anévrisme aortique exfoliantUne affection aiguë nécessitant des soins d'urgence est caractérisée par une douleur thoracique incroyablement sévère, jusqu'à une perte de conscience, qui entraîne la mort
TelaUne situation d'urgence lorsqu'une personne n'a pas le temps de comprendre pourquoi le cœur fait mal, avec un essoufflement, des douleurs dans la poitrine, pire lorsque vous inspirez, mais ne donne nulle part, tachycardie, une forte baisse de la pression artérielle, entraînant un effondrement et la mort
PéricarditeLa douleur dans la région du cœur est sourde, localisée au centre du sternum, aggravée par la toux, en position assise, donne au bras gauche, au cou, accompagnée d'un rythme cardiaque fréquent
ArythmieUne caractéristique distinctive irradie vers la main gauche avec une douleur de toute nature en combinaison avec une violation du rythme cardiaque
Extracardiaque
Névralgie intercostale, myositeLes sensations désagréables ressemblent à une attaque d'angine de poitrine, mais s'intensifient avec la respiration, la toux, le mouvement, le caractère est aigu, comme un lumbago, localisé le long des côtes dans la moitié gauche de la poitrine
Ostéochondrose, hernie intervertébraleCela fait mal dans la région du cœur, mais en même temps il donne au dos et au côté gauche de l'abdomen, il peut ressembler à l'angine de poitrine, mais l'inconfort augmente avec le mouvement, il n'est pas soulagé par la nitroglycérine
Maladies du tube digestifSensations toujours désagréables associées à la nourriture, douloureuses dans la nature, accompagnées d'éructations, de brûlures d'estomac, de flatulences
Troubles du SNCDe longues douleurs derrière le sternum, accompagnées de:

  • anxiété
  • insomnie;
  • labilité émotionnelle;
  • baisse de la libido;
  • migraine
Pathologie pulmonaireL'inconfort douloureux, constant, dépend de la respiration. Combiné avec essoufflement, toux, hyperthermie.

Diagnostique

Il est typique d'examiner une personne souffrant de douleurs cardiaques de nature différente:

  • antécédents médicaux, examen physique;
  • tonométrie, pulsométrie;
  • OAC, OAM, biochimie, tests hormonaux;
  • Examen aux rayons X: une image panoramique de la poitrine, fluorographie, CT, MSCT;
  • ECG, échocardiographie, Holter;
  • Échographie des reins;
  • examen du fond d'œil;
  • IRM

Il existe des caractéristiques diagnostiques spécifiques qui aident à différencier les douleurs cardiaques et non cardiaques..

CordialSans coeur
Localisé derrière le sternum ou à gauche de celui-ciSpot, peut être montré avec votre doigt.
Irradier vers la main gauche, le cou, l'omoplateIrradier le long des côtes à gauche, jusqu'à la colonne vertébrale
Caractère - pressage, gravure, couture (rarement)Sous la forme d'un lombaire, de coutures, de douleurs
Amplifie sous chargeElle est provoquée par le mouvement, la respiration, l'alimentation.
Plus souvent paroxystiquePlus constant
Diminue au reposDiminue dans une position confortable
Arrêté par la nitroglycérineIl n'est pas arrêté par la nitroglycérine, mais est éliminé avec des analgésiques.
La pression sur la poitrine n'augmente pas la douleurPression douloureuse
Elle s'accompagne d'essoufflement, de tachycardie, d'arythmie. Fluctuations de la pression artérielle, hyperhidrose, faiblesse généraleSymptômes du resserrement de la colonne vertébrale, de la toux, de l'hyperthermie, des brûlures d'estomac, de l'amertume dans la bouche, des éructations sans inconfort important

Premiers soins à domicile, si la cause est connue

Si la douleur cardiaque n'est pas apparue pour la première fois, mais que ce qui doit être pris a été préalablement convenu avec le médecin, l'algorithme des actions est connu.

CauseActions
Angine de poitrineDe la douleur cardiaque, vous pouvez prendre:

  • Comprimé de nitroglycérine;
  • mâcher un comprimé de cardiomagnyl ou d'aspirine;
  • avec une pression normale ou élevée, l'absence d'arythmie, de tachycardie - utilisez des bêta-bloquants: métoprolol, nebival, bisoprolol;
  • manque de résultats dans une demi-heure - une occasion d'appeler l'ambulance;
  • autogestion d'une attaque - une occasion de voir un médecin
Inflammation de la muqueuse du cœurCela implique de prendre des analgésiques: Analgin, Diclofenac, Dolaren, Nimid, puis, appeler un médecin ou une visite indépendante chez un cardiologue
Névralgie intercostale, problèmes de la colonne vertébraleIl est recommandé de prendre des AINS (AINS): Nurofen, Ketoprofen, Meloxicam, puis, contactez un neurologue
Troubles du tube digestifLa règle principale est l'alimentation, pour la douleur: Omez, Maalox, Famotidine, Motilium, Motoricum, puis une consultation gastro-entérologue

Aide si l'étiologie de la douleur cardiaque n'est pas claire

S'il est impossible de déterminer ce qui provoque les sensations désagréables dans la région cardiaque, quelle que soit leur cause, il est nécessaire:

  • Ne paniquez pas, ne vous calmez pas, respirez peu profondément et uniformément;
  • fournir une paix totale - pas de mouvements, choisissez une position qui vous convient: couché, assis, debout;
  • ouvre les fenêtres;
  • desserrer les parties serrées des vêtements;
  • si possible, tonométrie et surveillance de la fréquence cardiaque: pour une pression artérielle supérieure à 140/90 ou inférieure à 100/60 et une fréquence cardiaque supérieure à 95 ou inférieure à 55 battements / minute - un appel d'ambulance est requis;
  • si la douleur persiste, vous devez prendre des analgésiques: Ketanov, Imet, Panadol en association avec de l'aspirine ou simplement mâcher une aspirine (comprimé);
  • le manque de résultats dans les 20 prochaines minutes est l'occasion d'un appel urgent Ambulance (risque de crise cardiaque).

Avec une gêne derrière le sternum de toute étiologie, vous ne pouvez pas prendre de médicaments contenant de la caféine: caféine, citramon, kopacil et autres.

La prévention

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique. Les événements de base sont recommandés à tous ceux qui surveillent leur santé:

  • restriction de l'activité physique (soulever des poids ne dépassant pas 4 kg, interdiction du travail physique intense et des sports associés à une surcharge excessive);
  • maintien d'une activité physique minimale: marche, vélo, ski; la natation;
  • restriction dans l'alimentation des protéines animales (viande, saucisses, saucisses, lait gras, beurre) avec une redistribution en faveur des aliments végétaux (viande diététique, poisson, huile végétale);
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • examen médical;
  • administration prophylactique d'aspirine, de panangine, de vitamine E, D pour maintenir le myocarde;
  • trousse de premiers soins d'urgence à domicile: nitroglycérine, aspirine, corvalol - devrait toujours être à portée de main;
  • traitement en sanatorium dans des sanatoriums spécialisés en direction du cardiologue traitant

Les douleurs cardiaques ne peuvent être ignorées. Ils nécessitent une surveillance régulière de l'état de santé et une prévention appropriée..

Réveil. Six nuances de douleur cardiaque

Un mot - au réanimateur d'une équipe spécialisée, spécialiste en chef en cardiologie de la station d'urgence et de soins médicaux d'urgence nommée d'après A.S.Puchkov de Moscou Alexey Sokolov.

S'il y a une douleur au cœur, il est important d'agir collectivement et clairement. Après tout, ce symptôme peut être le signal de problèmes graves, jusqu'au syndrome coronarien aigu, qui est un ensemble de réactions pathologiques du corps qui se produisent lors du développement de l'infarctus du myocarde. Afin d'éviter une catastrophe cardiaque et d'orienter correctement le répartiteur d'ambulance, vous devez faire attention aux nuances suivantes:

Où est-ce que ça fait mal?

En cas de problèmes cardiaques, la douleur derrière le sternum (c'est-à-dire au centre de la poitrine) est la plus caractéristique. L'entrelacement des terminaisons nerveuses situées dans cette zone crée les zones les plus sensibles, réagissant subtilement aux troubles cardiaques.

Comment ça fait mal? Une crise cardiaque se caractérise par une douleur compressive, pressante, brûlante, parfois déchirante. «La douleur est apparue dans son épaule droite... Puis elle a rampé jusqu'à sa poitrine et s'est coincée quelque part sous son mamelon gauche. Puis, comme si la main calleuse de quelqu'un pénétrait dans la poitrine et commençait à serrer le cœur, comme une grappe de raisin. Serré lentement, avec diligence - un-deux, deux-trois, trois-quatre... Enfin, quand il n'y avait plus un seul sang dans un cœur serré, la même main le jeta indifféremment... »- l'écrivain Nodar Dumbadze a décrit l'attaque d'une crise cardiaque.

Combien de temps ça fait mal? Avec une crise cardiaque en développement, une crise de douleur cardiaque dure beaucoup plus longtemps (à partir de 15 minutes ou plus) qu'avec l'angine de poitrine, souvent provoquée par un effort physique ou un stress, mais peut également survenir au repos, sans raison apparente.

Où cela donne-t-il? La plupart des cardiologues sont alarmés par des plaintes de douleur derrière le sternum, qui cède dans une ou deux épaules et surtout dans la mâchoire. Certains prennent par erreur une telle douleur pour un mal de dents et à la fin de l'attaque, ils vont même chez le dentiste, ne soupçonnant pas qu'ils étaient à mi-chemin d'une crise cardiaque. Le fait est que dans la projection de la colonne cervico-thoracique passent les nerfs le long desquels l'innervation du cœur, de la région du menton et de la région des articulations de l'épaule va. Par conséquent, l'impulsion de douleur du muscle cardiaque est souvent transmise au nœud voisin. Si en même temps la main gauche de la personne devient aussi engourdie (de l'épaule au coude ou au petit doigt) et que le corps est couvert de sueur froide, il ne peut y avoir deux opinions: il faut d'urgence composer le «03».

La douleur dépend-elle des mouvements? En répondant à cette question, nous pouvons supposer ce qui est associé au syndrome douloureux résultant - avec un problème cardiovasculaire ou une névralgie intercostale, des maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose). Si la douleur d'une personne change ou s'intensifie pendant l'inspiration, l'expiration et le mouvement de la main, il est fort probable qu'elle n'est pas de nature cardiaque. Si la douleur est apparue lors d'une promenade ordinaire dans l'appartement ou au repos, c'est un signe certain de syndrome coronarien aigu et une occasion d'appeler une ambulance.

Y a-t-il un essoufflement? Pour l'essoufflement, nécessitant une attention particulière, un début soudain et aigu est caractéristique. Surtout si la sensation de manque d'air est apparue pour la première fois, au repos ou pendant la charge physique habituelle d'une personne (nettoyer un appartement, marcher, sur le chemin du travail), et diminue quand une personne est accroupie ou couchée. Parfois, une maladie coronarienne (CHD), une hypertension pulmonaire, une insuffisance coronaire aiguë, une forme indolore d'infarctus du myocarde, une embolie pulmonaire peuvent survenir par ce type..

Cependant, l'essoufflement peut également être d'origine névrotique, après un stress émotionnel, lorsque des hormones de stress sont libérées dans le sang, augmentant le nombre de mouvements respiratoires. Donc, ce symptôme est mieux considéré en combinaison avec d'autres.

Important

Si vous remarquez la plupart des problèmes décrits ci-dessus, n'hésitez pas à appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous devez vous asseoir ou vous allonger sur un lit avec une tête de lit haute, fournir à vous ou à la victime un apport d'air frais, arrêter toute activité physique, essayer de compter le pouls et mesurer la pression artérielle.

Pour les douleurs cardiaques, une ou deux doses de nitrospray ne sont pas interdites (mieux en position assise ou couchée, cela évite une forte baisse de la pression artérielle et l'apparition d'évanouissements). Soit dit en passant, l'utilisation de la nitrospray peut être considérée comme une sorte de test. Si le médicament nitro ne soulage pas la douleur ou ne la soulage pas légèrement, cela peut être la première preuve que vous êtes à mi-chemin d'une crise cardiaque ou, inversement, ce syndrome douloureux n'est pas associé au cœur. Cependant, il est important de se rappeler que la nitroglycérine accélère le travail du cœur et dans le contexte de la tachycardie en combinaison avec une augmentation de la pression artérielle, son administration n'est pas souhaitable.

Mon cœur me fait mal: raisons et quoi faire à la maison

Le cœur appartient à la liste des organes vitaux, dont la perturbation affecte très gravement le bien-être d'une personne et entraîne dans certains cas des complications assez graves et la mort. Le plus souvent, la pathologie cardiaque s'accompagne d'une douleur caractéristique derrière le sternum. Lorsqu'il apparaît, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital pour des soins d'urgence.

Dans d'autres cas, des douleurs cardiaques non intenses peuvent déranger une personne pendant une longue période sans détérioration notable. Un tel syndrome douloureux, en règle générale, ne constitue pas une menace pour la vie et peut être traité seul à la maison. Cependant, avec des répétitions fréquentes, vous devez consulter un cardiologue.

Types de douleurs cardiaques

Selon le mécanisme de l'apparition de la douleur cardiaque, elle peut être divisée en deux types caractéristiques:

  • Maux de gorge (ischémiques). Dans ce cas, les symptômes se développent avec un rétrécissement ou un blocage complet du flux sanguin dans l'une des artères qui alimentent le muscle cardiaque. Avec cette condition, l'angine de poitrine se développe, et par la suite l'infarctus du myocarde. De telles douleurs sont très dangereuses pour l'homme et ont de mauvais résultats pronostiques. Il est strictement interdit de se soigner avec eux, car cela est lourd de complications les plus dangereuses.
  • Cardialgie. Ce type de douleur survient dans tous les autres cas qui ne relèvent pas de troubles ischémiques. La cardialgie peut être d'origine inflammatoire, névrotique ou rhumatismale. Si une personne connaît son diagnostic et souffre de douleurs similaires pendant un certain temps, elle peut utiliser diverses méthodes acceptables pour les arrêter.

Clinique de la douleur de l'angine

Afin d'apprendre à différencier la douleur religieuse de la douleur cardiaque, vous devez connaître leurs manifestations cliniques.

En cas de douleur religieuse:

  1. En règle générale, l'apparition de la douleur est associée à un choc émotionnel vécu ou à un dur travail physique effectué la veille..
  2. Les patients caractérisent ces douleurs, dans la plupart des cas, comme pressantes ou contraignantes.
  3. La douleur survenant derrière le sternum s'étend jusqu'à l'épaule gauche, l'omoplate ou le membre supérieur.
  4. Les symptômes disparaissent ou diminuent après avoir pris un comprimé de nitroglycérine sous la langue..

En plus des symptômes décrits ci-dessus, une crise de douleur angineuse peut s'accompagner d'une faiblesse générale sévère, de vertiges, de transpiration et même d'une perte de conscience. Comme déjà mentionné, il peut s'agir de symptômes d'angine de poitrine instable ou d'infarctus du myocarde. Par conséquent, avec un tel tableau clinique, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital.

Les symptômes de la cardialgie

Ce type de douleur dans la région du cœur se caractérise par de tels signes:

  • Douleurs douloureuses ou douloureuses.
  • Elle se produit progressivement et, en règle générale, dure longtemps sans détérioration significative.
  • Le plus souvent, les douleurs sont localisées à gauche du sternum dans la projection du cœur et ne s'étendent pas à d'autres parties du corps.
  • La douleur n'est pas soulagée après la prise de nitroglycérine, mais l'état du patient peut s'améliorer considérablement avec l'utilisation d'analgésiques.

Si le patient est préoccupé par de tels symptômes et que ce tableau clinique n'apparaît pas pour la première fois, vous pouvez essayer d'arrêter l'attaque vous-même.

Les causes de la cardialgie

Si la seule cause de douleur angineuse est une maladie coronarienne aiguë, qui peut se manifester sous forme d'angine de poitrine ou d'infarctus du myocarde, les causes de cardialgie sont beaucoup plus importantes. Dans certains cas, le facteur étiologique affecte le choix de la méthode de traitement, vous devez donc savoir ce qui provoque des douleurs cardiaques.

Le plus souvent, il peut s'agir des conditions pathologiques suivantes:

  • névrose: douleur dans le cœur, qui est une sorte de signal en réponse à un grand nombre d'émotions négatives et de stimuli psychogènes;
  • maladies inflammatoires des membranes du cœur: myocardite, endocardite, péricardite;
  • myocardiopathie et dystrophie myocardique - maladies se manifestant par une expansion progressive et une augmentation de la masse du muscle cardiaque;
  • lésions cardiaques dues à des maladies systémiques: hypertension, diabète sucré, altération de la glande rénale ou thyroïdienne;
  • les maladies rhumatismales;
  • maladie valvulaire cardiaque congénitale ou acquise;
  • tumeurs cardiaques bénignes.

Causes non cardiaques de douleur au sternum

En plus des maladies cardiaques, il existe une grande liste de conditions pathologiques d'autres organes qui provoquent des douleurs derrière le sternum..

Et si lors du diagnostic initial aucune pathologie cardiaque n'est détectée, le patient doit exclure les maladies décrites ci-dessous:

Que faire à la maison si le cœur est douloureux

Le traitement de la douleur dans la région cardiaque à domicile n'est autorisé que dans les cas où une personne connaît son diagnostic, a connu des signes cliniques similaires et a reçu les conseils d'un spécialiste. Sinon, l'automédication peut avoir de graves conséquences..

Premiers soins pour les douleurs cardiaques douloureuses

Si le patient ressent une douleur derrière le sternum, qui s'accompagne de douleurs compressives caractéristiques se propageant au bras, à l'épaule ou à l'omoplate, vous devez:

  • Donner accès à l'air frais. Idéalement, s'il y a quelqu'un près du patient qui peut ouvrir la fenêtre. Assurez-vous de détacher le col de la chemise ou de retirer l'écharpe, car cela provoque un rétrécissement réflexe des bronches, ce qui ne fait qu'accentuer les symptômes d'essoufflement.
  • Prenez une position orthopédique - à moitié assis avec l'extrémité de la tête surélevée du corps. Dans cette position, la pression des organes internes de la cavité abdominale sur le diaphragme diminue et le flux sanguin vers le cœur de la moitié inférieure du corps diminue également légèrement. Cela réduit considérablement la charge sur le muscle cardiaque..
  • Si disponible, prenez sous la langue un comprimé de nitroglycérine, qui aide à développer les vaisseaux coronaires qui alimentent le muscle cardiaque.
  • Composez le 03 et attendez l'arrivée de l'ambulance.

Il ne faut pas oublier qu'une telle attaque peut être le signe d'un infarctus aigu du myocarde, qui nécessite souvent une intervention chirurgicale urgente. Par conséquent, l'hospitalisation en temps opportun dans un hôpital cardiologique pour examen est très importante. Si le patient souffre d'attaques répétées d'angine de poitrine, il doit alors soulager la douleur avec un comprimé de nitroglycérine et consulter son cardiologue pour corriger le schéma thérapeutique permanent..

Traitement des cardialgies à domicile

La névrose cardiaque est la cause la plus fréquente de douleurs non anginales dans le cœur.

Lorsque les symptômes surviennent en réponse à des émotions négatives ou à des facteurs psychogènes, les premiers soins dans cette condition doivent être les suivants:

  • Maîtrise de soi. Tout d'abord, vous devez essayer de "vous ressaisir" et de vous calmer. Souvent, cela suffit pour surmonter la douleur cardiaque..
  • Air frais. Comme pour la douleur angineuse, dans ce cas, il est extrêmement important de prendre une bouffée d'air frais et de libérer votre cou des vêtements.
  • Prenez une position corporelle confortable. Une douleur aiguë au cœur peut provoquer un évanouissement. Pour éviter cela, vous devez vous asseoir ou vous allonger dans une position confortable.
  • Réflexologie. Il est nécessaire de comprimer la phalange de l'ongle de l'auriculaire gauche jusqu'à l'apparition d'une douleur aiguë, puis de relâcher lentement le doigt. Il est conseillé de répéter cette procédure plusieurs fois. L'impulsion de douleur émanant du doigt peut bloquer le signal allant au système nerveux central du cœur, ce qui entraîne une diminution ou une disparition du syndrome douloureux.
  • Moutarde sur le sternum et bains de pieds chauds C'est également un bon traitement de réflexologie pour les douleurs cardiaques névrotiques..

Si les procédures ci-dessus ne vous aident pas, pour éliminer les douleurs cardiaques à la maison, vous devez prendre un médicament - Barboval, Corvalol, Corvalment et autres.

En l'absence d'effet positif de la prise de ces médicaments, vous pouvez utiliser le même comprimé de nitroglycérine sous la langue ou prendre un anesthésique comme Analgin, Diclofenac et similaires.

Si le syndrome douloureux ne s'arrête pas dans les 15 à 20 minutes, ou s'il se répète à haute fréquence, vous devez consulter un cardiologue qui choisira le plan de traitement le plus adapté.

Symptômes dangereux pour lesquels vous devez consulter un médecin

Si le patient est préoccupé par des douleurs cardiaques non intenses, qui sont facilement éliminées par les procédures ci-dessus, il a besoin d'une consultation médicale en cas de:

  • augmentation de la température corporelle;
  • interruptions du travail du cœur ou de ses contractions arythmiques, déterminées par le pouls au poignet;
  • fatigue humaine accrue;
  • pâleur ou bleuissement de la peau;
  • bleu du triangle nasolabial;
  • essoufflement.

Tous ces symptômes peuvent être le signe de cardiopathies rhumatismales, inflammatoires ou dystrophiques qui, bien qu'elles ne constituent pas une menace aiguë pour la vie humaine, mais peuvent entraîner des conséquences très graves..

Prévention des douleurs cardiaques

Le traitement des douleurs cardiaques peut être beaucoup plus efficace si la prophylaxie correcte de cette condition pathologique est effectuée. Dans de tels cas, la douleur peut survenir beaucoup moins fréquemment, manifester moins d'intensité et il est préférable de répondre au traitement.

Principes de base pour la prévention des douleurs cardiaques:

  1. Activité physique. Comme tout muscle du corps, le cœur a besoin d'un entraînement constant. Si vous vous engagez dans des exercices physiques modérés réguliers, qui visent principalement à l'entraînement d'endurance, le résultat sera une amélioration de la fonction cardiaque. La surcharge physique subie par les athlètes professionnels n'a rien à voir avec un entraînement approprié..
  2. Rester calme. Le stress est le principal facteur causal de la douleur cardiaque, vous devez donc essayer de l'éviter autant que possible. Si l'auto-entraînement, les exercices de respiration et la méditation n'apportent pas l'effet souhaité, vous pouvez prendre l'aide d'un psychologue professionnel ou répéter régulièrement l'utilisation de sédatifs. Dans ce cas, il vaut mieux privilégier les plantes médicinales.
  3. Régime équilibré. Pour le bon fonctionnement du cœur, il est extrêmement important que les aliments riches en potassium soient dans l'alimentation humaine. Il s'agit principalement de pamplemousses, de noix et de fruits de mer. Évitez les aliments gras et salés..
  4. Se débarrasser des mauvaises habitudes. Le tabagisme et la consommation d'alcool sont parmi les facteurs les plus graves qui déclenchent une dysfonction cardiaque. Suivre toutes les autres mesures préventives contre le tabagisme ou l'abus d'alcool peut simplement être inutile..

Si vous menez un mode de vie sain, subissez des examens programmés à temps par un thérapeute et un cardiologue, vous ne connaissez peut-être même pas une condition telle que la douleur cardiaque.

À propos du traitement des douleurs cardiaques avec des méthodes folkloriques peut être vu dans la vidéo:

Chumachenko Olga, médecin, observateur médical

17,373 vues totales, 11 vues aujourd'hui

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite