Perturbation du rythme cardiaque

La perturbation du rythme cardiaque est une manifestation clinique qui, dans la plupart des cas, indique la survenue d'une maladie dans le corps. Face à une manifestation similaire, tant les adultes que les enfants. Le sexe n'a pas d'importance non plus. Un grand nombre de facteurs qui ne sont pas toujours associés à des pathologies du côté du cœur peuvent conduire à l'apparition d'un tel signe. De plus, il existe un groupe de raisons totalement inoffensives..

Le tableau clinique sera déterminé par la condition qui a entraîné un changement de rythme, une augmentation de la fréquence cardiaque ou un ralentissement de la fréquence cardiaque. Les principaux symptômes sont les suivants: essoufflement, étourdissements, fluctuations de la pression artérielle, faiblesse et douleur cardiaque.

Identifier les causes des arythmies cardiaques à l'aide de méthodes d'examen en laboratoire et instrumentales. La thérapie sera de nature individuelle, mais la base est la médication et le traitement avec des remèdes populaires.

La perturbation du rythme cardiaque dans la Classification internationale des maladies est codée par plusieurs significations. Code pour ICD-10 - І49.0-І49.8.

Étiologie

Les cliniciens identifient un grand nombre de causes d'anomalies cardiaques, à la fois pathologiques et physiologiques.

Pathologies cardiovasculaires entraînant l'apparition du principal symptôme:

La deuxième catégorie de causes pathologiques comprend les maladies qui affectent le système nerveux. Parmi ces maladies, il convient de souligner:

  • VVD;
  • névrose et neurasthénie;
  • accident vasculaire cérébral et autres conditions caractérisées par une violation de la circulation cérébrale;
  • néoplasmes de toute genèse dans le cerveau;
  • lésions cérébrales traumatiques.

Causes des troubles du rythme cardiaque associés à d'autres organes internes:

  • Diabète;
  • taux d'hormones thyroïdiennes faibles ou élevés;
  • lésions surrénales;
  • hernie hiatale;
  • un large éventail de maladies du système respiratoire;
  • l'ulcère duodénal.

Sources physiologiques de l'apparition d'un symptôme similaire:

  • le syndrome prémenstruel est la cause la plus fréquente d'arythmies chez les adolescentes;
  • ménopause;
  • exposition prolongée à des situations stressantes ou à une tension nerveuse;
  • la période de port d'un enfant - pendant la grossesse, il y a très souvent une augmentation du rythme cardiaque;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • une mauvaise nutrition, en particulier l'utilisation de grandes quantités de café;
  • manque de sommeil;
  • hypothermie prolongée ou surchauffe du corps.

De plus, la consommation incontrôlée de certains groupes de médicaments peut provoquer une perturbation du rythme cardiaque, par exemple:

  • diurétiques;
  • substances hormonales;
  • antidépresseurs;
  • antibiotiques;
  • médicaments contenant de la caféine.

Les troubles du rythme cardiaque chez les enfants, et dans certains cas chez les adolescents, peuvent être dus à:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • prédisposition génétique;
  • intoxication alimentaire grave;
  • surdosage de médicaments;
  • dysfonctionnement du système nerveux central;
  • l'apparition de maladies de nature infectieuse;
  • pathologies d'autres organes internes indiquées ci-dessus.

Il convient de noter que le principal groupe à risque comprend les personnes sujettes à l'obésité et les personnes de plus de 45 ans.

Dans certains cas, les causes de ce symptôme ne peuvent pas être déterminées.

Classification

En médecine, il est de coutume de distinguer les types de troubles du rythme cardiaque suivants:

  • la tachycardie sinusale est une condition dans laquelle la fréquence cardiaque atteint cent cinquante battements et plus par minute. Chez une personne en bonne santé, cela peut se produire dans un contexte de stress ou d'activité physique intense;
  • bradycardie sinusale - dans de tels cas, une situation complètement opposée est observée par rapport à la précédente. La fréquence cardiaque tombe en dessous de soixante battements par minute. Une perturbation similaire chez les adultes en bonne santé est observée pendant le sommeil;
  • tachycardie paroxystique - la fréquence cardiaque varie de cent quarante à deux cents battements par minute, à condition que la personne soit au repos. Cette condition nécessite des premiers soins d'urgence;
  • extrasystole - une violation est caractérisée par le fait que certaines parties du cœur sont coupées tardivement. Il se forme en cas de problèmes cardiaques, en cas de surdosage de drogues, de drogues ou d'alcool. Il convient de noter que chez les enfants, l'extrasystole peut être fatale;
  • fibrillation auriculaire - diffère de l'extrasystole en ce que la contraction de certains groupes de muscles cardiaques se produit de manière chaotique. La fréquence des contractions des ventricules peut atteindre cent cinquante battements par minute, et les oreillettes à ce moment peuvent, en général, ne pas être réduites;
  • rythme cardiaque idioventriculaire, ayant la direction opposée de l'impulsion - des ventricules aux oreillettes;
  • forme nodale de rythme - est un type assez rare de perturbation du rythme cardiaque, mais dans la plupart des cas, il est noté chez les enfants.

Symptomatologie

Le danger de l'arythmie est qu'elle peut, en général, ne pas se manifester du tout, pourquoi une personne peut même ne pas soupçonner qu'elle a une telle violation. Pour cette raison, une perturbation du rythme cardiaque est très souvent détectée lors des examens préventifs..

Cependant, dans certains cas, les interruptions du rythme des contractions cardiaques s'accompagnent des symptômes suivants:

  • essoufflement, qui apparaît soit avec un effort physique mineur, soit au repos;
  • une sensation de "bosses" dans la poitrine;
  • vertiges intenses;
  • diminution de l'acuité visuelle ou assombrissement des yeux;
  • faiblesse déraisonnable et fatigue accrue;
  • l'enfant ne montre pas d'activité habituelle et d'intérêt pour les choses ou les personnes environnantes;
  • douleur au cœur. Une telle manifestation peut avoir une nature différente, par exemple, la couture ou le pressage;
  • irradiation de la douleur dans la main gauche et la région de l'omoplate;
  • changement de comportement du patient;
  • sensation de manque d'air;
  • pré-syncope.

Il est à noter que ceux-ci sont loin de tout signe de perturbation du rythme cardiaque, leur présence et leur intensité de manifestation différeront d'un patient à l'autre.

En cas d'apparition d'un ou plusieurs symptômes, la victime doit recevoir les premiers soins. Tout d'abord, cela vaut la peine d'appeler une équipe d'ambulance, et pendant qu'ils attendent, suivez les règles de premiers soins:

  • rassurer le patient et le coucher de façon à ce que le haut du corps soit plus haut que les membres inférieurs - avec une accélération du rythme cardiaque, un pouls rare, la position de la personne doit être à l'opposé;
  • fournir de l'air frais dans la pièce;
  • libérer le patient de vêtements serrés et serrés;
  • toutes les quinze minutes, mesurez la tension artérielle et la fréquence cardiaque, enregistrez-les en vue d'une consultation ultérieure avec des médecins visiteurs;
  • donner au patient un médicament sédatif. Si l'attaque ne se développe pas pour la première fois, alors donnez les médicaments qui sont destinés à normaliser la condition, mais à condition qu'ils soient prescrits par le médecin traitant.

Diagnostique

Pour identifier les causes et le type de perturbation du rythme cardiaque, le médecin a besoin:

  • étudier l’histoire de la maladie et les antécédents médicaux de la vie du patient - il sera parfois en mesure de signaler les facteurs conduisant à une perturbation du rythme cardiaque;
  • procéder à un examen objectif - pour déterminer l'augmentation ou la diminution de la fréquence cardiaque, ainsi que pour mesurer la pression artérielle;
  • interroger soigneusement le patient, s'il est conscient, sur la fréquence d'apparition des crises d'arythmie, la présence et le degré d'intensité des symptômes.

Parmi les méthodes instrumentales d'examen des troubles du rythme cardiaque, il convient de souligner:

  • ECG, y compris la surveillance quotidienne;
  • test sur tapis roulant et ergométrie à vélo;
  • ECG transœsophagien;
  • dopplerographie;
  • Échographie.

Parmi les tests de laboratoire, des tests sanguins spécifiques ont une valeur diagnostique, grâce auxquels il est possible de déterminer la lésion inflammatoire du cœur.

Traitement

Un cardiologue sait quoi faire et comment traiter les patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Tout d'abord, il est nécessaire de se débarrasser de la cause de l'apparition du symptôme principal, car un schéma thérapeutique individuel est prescrit. Traitement spécialement sélectionné pour les enfants et les femmes pendant la grossesse.

Prescrire la correction des troubles de la fréquence cardiaque, qui est effectuée en utilisant:

  • médicaments antiarythmiques;
  • complexes de vitamines;
  • installation de stimulateurs cardiaques;
  • procédures physiothérapeutiques, parmi lesquelles - l'influence d'un champ magnétique à basse fréquence, de dioxyde de carbone et de bains de radon.

Dans certains cas, les patients peuvent révéler un désir de traitement avec des remèdes populaires, mais cela ne peut être fait qu'après avoir consulté votre médecin. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • fleurs de calendula;
  • écorce de sorbier;
  • fleurs de bleuet bleu;
  • millefeuille et fenouil;
  • racine de valériane;
  • feuilles de fraise des bois;
  • menthe et mélisse;
  • pommes et miel;
  • oignons et céleri;
  • prêle et aubépine;
  • d'églantier et de radis;
  • chicorée et noix.

Complications

De nombreux patients ne soupçonnent pas le danger de perturbation du rythme cardiaque. Ignorer les symptômes et hésiter à demander de l'aide qualifiée peut entraîner de telles complications:

La prévention

Pour éviter les problèmes d'apparition d'une perturbation du rythme cardiaque, vous devez:

  • abandonner complètement les dépendances;
  • vivre un style de vie actif;
  • manger correctement et équilibré;
  • prendre uniquement les médicaments prescrits par le clinicien et en respectant strictement la posologie;
  • garder un poids corporel normal;
  • éviter le stress autant que possible;
  • réduire l'effet sur le corps de températures trop élevées ou trop basses;
  • subir régulièrement un examen médical complet.

Le pronostic de la perturbation du rythme cardiaque dépend directement du type de perturbation, de la raison qui a conduit à un tel trouble, d'un contact rapide avec un cardiologue, d'une thérapie complexe et de la catégorie d'âge du patient.

Arythmie cardiaque - traitement à domicile, symptômes, causes, types

L'arythmie est caractérisée par une fréquence cardiaque et un rythme instables. Il s'agit de toute une gamme de maladies de différents types, un indicateur commun pour lequel est la présence d'échecs dans la formation d'impulsions d'excitation et leur conduction dans le muscle cardiaque, ce qui provoque des écarts par rapport au rythme normal du rythme cardiaque. Les maladies les plus courantes de cette liste sont la tachycardie, l'extrasystopie, la bradycardie.

Des facteurs pathologiques provoquent un dysfonctionnement de la fonction conductrice des services cardiaques, entraînant une hétérogénéité électrique à l'intérieur du myocarde, entraînant une violation du rythme cardiaque.

Causes possibles, facteurs de risque

Si nous considérons toutes les pathologies cardiologiques existantes, la proportion attribuable aux différents types d'insuffisance cardiaque est impressionnante. Environ 10% des personnes de plus de 60 ans présentent des signes d'arythmie, et la prévalence de ces maladies chez les hommes est une fois et demie plus élevée que chez les femmes.

Les enfants et les adolescents sont moins touchés par les maladies liées à un changement du rythme cardiaque: la proportion d'enfants malades est de 0,6%.

La violation des processus du système conducteur myocardique se produit en raison d'une formation incorrecte de signaux électriques ou d'un dysfonctionnement de leur conduite dans différentes zones. En conséquence, le courant saute au nœud suivant de la chaîne, de sorte que le rythme s'égare.

Causes des violations

La violation décrite se produit en raison de la présence de pathologies cardiologiques ou de manifestations négatives de nature interne ou externe.

Les maladies cardiaques suivantes provoquent une pathologie:

  • Cardiomyopathie,
  • Les crises cardiaques,
  • Maladie de l'artère coronaire,
  • Athérosclérose coronaire,
  • Malformations cardiaques (surtout chez les enfants),
  • Dystrophie et autres anomalies myocardiques.

En outre, une violation de la fréquence cardiaque peut provoquer des phénomènes tels que:

  • Maladies des organes internes,
  • Dystonie végétative,
  • Obésité,
  • Déséquilibre hormonal,
  • Pathologies du système nerveux et endocrinien,
  • Empoisonnement, surdosage, intoxication,
  • Stress sévère, détresse émotionnelle,
  • Anémie,
  • Choc électrique,
  • Narcose,
  • Chirurgie.

Groupes à risque

Les principaux facteurs pouvant provoquer divers types de changements pathologiques dans le rythme des contractions sont:

  • Boisson excessive,
  • Fumeur,
  • Maladies infectieuses régulières,
  • Stress mental et physique,
  • Utilisation excessive d'énergie, de caféine,
  • Médicament incorrect,
  • Facteurs génétiques (hérédité),
  • Les personnes âgées.

Dans de rares cas, une arythmie spontanée est observée, caractéristique des personnes de caractère modéré. Pourquoi cette variété est-elle dangereuse? En cas de troubles graves, les patients se plaignent d'un rythme cardiaque irrégulier immédiatement après la fin de l'excitation.

Types d'arythmie

Pour la classification, les maladies doivent être divisées en plusieurs groupes selon le lieu d'apparition des défaillances.

  1. Dysfonctionnements du nœud sinusal.
    • La variété des sinus est caractérisée par un taux de contractions incorrect, est fréquente chez les personnes de moins de 30 ans, survient souvent avec un effort physique intense.
    • La tachycardie sinusale est une palpitations de fréquence accrue.
    • Bradycardie sinusale - rythme cardiaque lent.
    • Asystolie auriculaire - suppression totale du fonctionnement du nœud sinusal.
  2. Défaillances de la fonction de conduction myocardique ou processus inflammatoires dans cette zone.
    • Blocus dans différents services (ralentissement ou arrêt de la transmission des impulsions).
    • Stimulation ventriculaire trop précoce.
  3. Dysfonctionnements simultanés des processus, automatisme, excitabilité.
    • Flutter rapide des ventricules ou des oreillettes.
    • L'extrasystole est caractérisée par la présence de contractions prématurées.
    • Fibrillation auriculaire, fibrillation ventriculaire - contractions irrégulières.

En plus des maladies répertoriées, il existe d'autres formes causées par la combinaison de plusieurs facteurs pathologiques à la fois.

Perturbations du rythme fonctionnel, qui comprennent:

  • Violations d'origine neurogène. Le système nerveux, qui contrôle le fonctionnement de tous les organes internes, affecte directement le travail du cœur. Le système nerveux est un réseau ramifié de nerfs sympathiques et parasympathiques, qui affectent le muscle cardiaque dans différentes directions. Une augmentation du tonus du nerf vague (parasympathique) ralentit le rythme des contractions et le système nerveux sympathique augmente le rythme cardiaque avec une augmentation du tonus. Les raisons de l'activation du tonus sympathique sont le stress, l'expérience d'émotions fortes, la surcharge mentale, physique, le tabagisme fréquent, la consommation excessive de boissons alcoolisées, une grande quantité de caféine par jour, les aliments épicés et gras. De plus, le tonus sympathique augmente en présence de maladies thyroïdiennes, ainsi que d'intoxications, de maladies du sang. Il existe des arythmies vaginales dépendantes qui surviennent principalement la nuit, lorsque l'activité du système parasympathique augmente. Les causes de l'augmentation du tonus peuvent être diverses maladies du tractus gastro-intestinal.
  • Le désélectrolyte provoque une modification de la composition du sang ou de la teneur en éléments chimiques du muscle cardiaque (taux de potassium, de magnésium).
  • Les espèces iatrogènes résultent d'un traitement inapproprié.
  • Les mécaniques sont provoquées par des blessures sternales, des chutes de haute altitude, avec des chocs électriques.
  • Les arythmies idiopathiques sont un terme pour les palpitations, dont la cause n'a pas pu être établie.

Arythmie infantile

Un autre sujet est les palpitations cardiaques chez les enfants. Ils sont congénitaux et acquis..

Le premier type survient même lorsque le bébé est dans l'utérus, de sorte que la tâche des médecins qui procèdent à une grossesse est d'écouter régulièrement le rythme cardiaque du fœtus. Pourquoi cela surgit-il? La raison principale est la prédisposition génétique.

Les jeunes enfants sont sensibles aux événements négatifs qui leur causent un fort stress émotionnel. Des scandales fréquents entre les parents et d'autres événements qui affectent la psyché du bébé peuvent provoquer le développement de maladies cardiaques.

Symptômes

Comme il s'agit d'un complexe de maladies aux caractéristiques diverses, leurs symptômes sont également différents les uns des autres. Considérez les symptômes des manifestations les plus courantes:

  • Avec la tachycardie sinusale, une augmentation de la fréquence cardiaque de 90 battements / min et plus est observée. Le patient rapporte un essoufflement, une fatigue accrue, un rythme cardiaque fort, une sensation de fatigue de tout le corps.
  • Dans le cas de la tachycardie paroxystique, le rythme correct est tracé, mais en même temps, il est plus fréquent - à partir de 140 battements par minute. Le patient atteint d'arythmie se plaint de transpiration abondante, de faiblesse, de mictions fréquentes. Avec une attaque prolongée, une douleur thoracique apparaît jusqu'à l'évanouissement.
  • La bradycardie sinusale est caractérisée par une fréquence de contractions de 55 battements par minute ou moins. Les symptômes comprennent une pression artérielle basse, une sensation de faiblesse, de légers étourdissements et des douleurs douloureuses dans la région du cœur..
  • Les symptômes de la variété des sinus sont considérés comme des contractions lentes lors de l'inhalation et rapides - lors de l'expiration. Cette maladie est courante chez les adolescentes et les femmes pendant la grossesse..
  • L'extrasystole est difficile à diagnostiquer, car le patient ne ressent généralement aucun changement dans le corps. Un patient rare peut remarquer une légère augmentation du choc dans le muscle cardiaque, qui gèle immédiatement.
  • Avec la fibrillation auriculaire, les ventricules du cœur se contractent avec une fréquence allant jusqu'à 150 battements / min, ce qui est un signe de graves malformations cardiaques, provoque une douleur intense dans la poitrine, une fréquence cardiaque insuffisante par rapport à la fréquence des contractions et un tonus cardiaque irrégulier.
  • Les signes de battement de différentes parties du cœur ou leur blocage peuvent être des phénomènes tels que l'arrêt cardiaque, des évanouissements, un pouls filiforme, des crampes, une insuffisance respiratoire, des pupilles dilatées.

Comme vous pouvez le voir, les symptômes spécifiques dépendent complètement de l'espèce. La liste de classification des symptômes est déterminée par le type de maladie, mais parfois l'arythmie est presque asymptomatique, par conséquent, la prévention joue un rôle clé dans le contrôle de la maladie..

Examinez plus en détail les symptômes les plus courants inhérents aux différents types.

Augmentation du rythme SS

Fréquence cardiaque considérée comme pathologiquement élevée, dépassant 90 battements / min. Il s'agit d'un signe clinique reconnu d'un grand groupe de tachycardie. Souvent, un rythme cardiaque rapide s'accompagne d'une sensation de faiblesse, d'une transpiration sévère et d'un essoufflement. La fréquence cardiaque la plus élevée est de 180 battements en 60 secondes - cela représente un grave danger pour la vie du patient.

Les palpitations cardiaques provoquent généralement un rhume, une anémie, une pression artérielle élevée, un effort physique, une consommation excessive de caféine, un tabagisme fréquent.

Si cet indicateur est détecté, une électrocardiographie et d'autres méthodes d'examen doivent être prises. Si un rythme fréquent stable est observé au-dessus de 100 battements, le médecin détermine la tachycardie, prescrit un traitement approprié.

Slow Rhythm SS

Ce symptôme n'appartient pas aux signes cliniques de la pathologie du cœur, car il est assez souvent observé chez des personnes en parfaite santé, en particulier dans la vieillesse. La bradycardie est dangereuse avec des phénomènes tels que des étourdissements, une perte de conscience, des taches sombres devant les yeux. Si les affections énumérées sont absentes, aucun traitement n'est requis..

Douleur thoracique

Parfois, la douleur survient en raison de crampes musculaires causées par une suralimentation ou un entraînement intense. Néanmoins, la douleur dans la région du cœur, qui s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque, qui ne s'arrête pas pendant une période suffisamment longue, peut être la conséquence d'une violation de la fonction normale du muscle cardiaque. Ensuite, vous devez appeler une ambulance, pour offrir au patient une paix totale.

Perte de conscience

Le diagnostic pratique de la cause de la syncope est une tâche difficile. Ce symptôme est caractéristique non seulement des arythmies, mais aussi d'autres pathologies: fortes secousses émotionnelles, prise de médicaments, problèmes avec le système cardiovasculaire. Une attaque de tachycardie ou de bradycardie entraîne souvent une perte de conscience, car ces types de palpitations arythmiques provoquent une diminution du débit cardiaque et une baisse excessive de la pression artérielle.

L'évanouissement est une période à court terme de perte de conscience, qui se manifeste comme une personne tombant au sol. La principale raison de l'évanouissement est une rupture du flux sanguin vers le cerveau. Avant de s'évanouir, les gens ont augmenté la transpiration, une sensation de nausée, un rythme cardiaque fort. Il faut s'inquiéter de la récurrence fréquente de ce symptôme - vous devez consulter un médecin pour obtenir un ECG.

Vertiges

Habituellement, ce symptôme d'arythmie s'accompagne d'une sensation de faiblesse musculaire, de nausées, de transpiration. Les étourdissements peuvent également provoquer une ostéochondrose du rachis cervical, une dystonie végétovasculaire.Par conséquent, pour un diagnostic précis, il est nécessaire de subir un examen spécial.

Diagnostique

Comme il est devenu clair à partir de la partie précédente de l'article, les manifestations cliniques de la maladie sont assez diverses et nombreuses, par conséquent, le diagnostic nécessite plusieurs études.

Si les signes ci-dessus sont identifiés, vous devez contacter un spécialiste de ces maladies - un cardiologue. Le médecin procédera à un examen, prescrira un examen du cœur et des vaisseaux sanguins sur la base des plaintes soumises par le patient pour déterminer la cause, faire des prédictions pour le proche avenir..

Les principales méthodes de diagnostic des arythmies sont l'écoute d'un rythme cardiaque, l'électrocardiographie, l'échocardiographie.

  • L'électrocardiographie permet d'utiliser les électrodes installées à la surface de la poitrine pour obtenir des données sur la fréquence cardiaque, la présence d'ischémie, les effets résiduels des maladies. Le décryptage de l'ECG obtenu est utilisé pour détecter la fibrillation auriculaire.
  • L'échocardiographie utilise les propriétés de l'échographie pour évaluer l'état du cœur et son travail. Le médecin pourra mesurer la taille des services, déterminer l'épaisseur du myocarde, identifier diverses pathologies.

En cas de manifestations irrégulières des symptômes, une surveillance Holter est utilisée, qui consiste en une surveillance 24h / 24 du rythme cardiaque au moyen de capteurs, est effectuée à l'arrêt. La tâche de surveillance consiste à identifier les attaques quotidiennes de fibrillation auriculaire, à évaluer l'exactitude de la restauration du rythme sinusal, à déterminer la fréquence cardiaque moyenne.

Dans les situations où les signes de la maladie par les méthodes ci-dessus n'ont pas pu être identifiés, le médecin peut prescrire des procédures provocantes:

  • Test d'inclinaison. Elle est réalisée sur un plateau tournant en laboratoire, dans des conditions de confort et des procédures de sécurité strictes (des méthodes de réanimation ont été préparées).
  • Le test sur tapis roulant est un test spécial avec activité physique (vélo d'exercice ou tapis roulant), au cours duquel un ECG est effectué, le pouls, la tension artérielle, le bien-être général du patient sont surveillés. Utilisé en l'absence d'attaques régulières afin de corriger le déroulement du traitement.
  • Stimulation œsophagienne.
  • Examen invasif (électrophysiologie) à l'aide de cathéters minces.

Le médecin peut également prescrire un test sanguin général et biochimique, chacun remplissant des fonctions distinctes. Une analyse générale révèle des processus inflammatoires et la biochimie révèle une hyperlipidémie - une augmentation du taux de cholestérol, d'électrolytes ou d'enzymes hépatiques, ce qui est important lors de la prescription de médicaments.

Premiers secours en cas d'attaque

Que faire si une attaque commence avec vous ou votre proche?

Si l'attaque s'est produite pour la première fois, il est nécessaire d'appeler une ambulance, car il est presque impossible de choisir vous-même le type de maladie,.

  • En prévision d'une ambulance, vous devez vous allonger, demander à vos proches de ventiler la pièce, mais avec un essoufflement, il est recommandé de maintenir une position semi-assise du corps. Souvent, changer la pose de la position assise à la position allongée et vice versa aide à soulager les manifestations de l'arythmie, ce qui peut aider les exercices de respiration, appelant à vomir.
  • Les médecins conseillent de prendre 40 gouttes de corvalol, une cuillère à soupe de valériane ou d'agripaume.
  • Pour supprimer une attaque de panique, vous devez obtenir le soutien de vos proches.
  • La thérapie manuelle aide certains patients. Besoin de fermer les yeux, appuyez doucement sur les paupières avec vos doigts toutes les trois secondes.

Si le pouls tombe, vous devez rejeter la tête du patient en arrière pour ouvrir les voies respiratoires, puis desserrer le col des vêtements. Avec l'évanouissement, il est nécessaire de masser la poitrine, de faire la respiration artificielle au patient.

Traitement à domicile

Certains types d'arythmies, tels que la tachycardie ventriculaire chronique et la fibrillation auriculaire, constituent une menace pour la vie du patient, ils nécessitent donc une thérapie et un traitement constants avec des remèdes populaires. Malheureusement, les méthodes existantes de traitement médicamenteux ne peuvent sauver le patient que des accès de la maladie et, pour une élimination complète, nécessitent souvent une intervention chirurgicale.

Médicaments

Les médicaments antiarythmiques pour la maladie décrite sont distribués dans les pharmacies sur ordonnance d'un cardiologue. Selon le comprimé, différents effets s'exercent sur le muscle cardiaque: certains allongent le rythme des contractions, d'autres l'accélèrent.

Les médicaments les plus courants sont la trimécaïne, le disopéramide, la quinidine, la lidocaïne, l'éthacyzine, le métoprolol, l'aténolol, l'amiodarone, le vérapamil.

  • Avec la tachycardie sinusale, les bêta-bloquants sont prescrits avec des sédatifs, des vitamines.
  • Un diagnostic de bradycardie sinusale nécessitera l'utilisation de vasodilatateurs (par exemple, actovegin, aminophylline et autres).
  • Avec l'extrasystole, les médicaments à base d'atropine, les infusions à base de plantes sont prescrites et les préparations à base de potassium sont souvent prescrites. Si les crises surviennent régulièrement, le patient est hospitalisé, traité avec de la lidocaïne et d'autres procédures.
  • Avec la fibrillation auriculaire, la digoxine, le traitement par impulsions électromagnétiques, ainsi que des anticoagulants ainsi que des préparations de potassium sont prescrits pour améliorer l'état du patient. Souvent, la seule option de traitement est la chirurgie.
  • Le flutter ventriculaire nécessite une injection de lidocaïne ou de chlorure de potassium. En cas d'arrêt cardiaque en cas de défibrillation ou de chirurgie urgente.

Les anticoagulants ont un certain nombre de contre-indications, par conséquent, de nombreux patients sont invités à accepter une opération ou l'installation d'un stimulateur cardiaque.

Remèdes populaires

L'arythmie est l'un des phénomènes dans lesquels les médecins recommandent de recourir à des recettes folkloriques, car ils sont capables de compléter et d'améliorer l'effet de la prise de médicaments. Comment traiter l'arythmie à l'aide de recettes folkloriques?

Les principaux composants de la plupart des préparations à base de plantes et des infusions sont des plantes qui ont un effet sédatif sur le corps: valériane, agripaume, aubépine.

En présence d'insuffisance du rythme cardiaque, il est nécessaire de prêter attention à la maladie sous-jacente qui perturbe le fonctionnement normal du cœur: cardiosclérose, myocardite, névrose, etc..

La médecine traditionnelle contient des dizaines de recettes pour soulager les symptômes et rétablir un rythme cardiaque normal. Lesquels sont les plus efficaces? Nous présentons une liste des options les plus populaires, dont l'utilisation est non seulement non dangereuse, mais vice versa - très utile pour les cœurs. Au moins, les critiques positives des patients sur les forums parlent d'elles-mêmes.

  • Fleurs de calendula séchées (quelques cuillères à café) verser de l'eau bouillante (un demi-litre), laisser infuser environ deux heures. Prendre un demi-verre de solution quatre fois par jour.
  • Collection de millefeuille, cônes de houblon, racine de valériane, mélisse dans un rapport de 2: 2: 3: 3. Une cuillère à soupe de ce mélange versez 200 ml d'eau bouillante, laissez reposer 1 heure, puis filtrez. Utiliser quatre fois par jour pour 50 ml.
  • 2 cuillères à café de fleurs de bleuet séchées versez un verre d'eau bouillante, laissez infuser 60 minutes. Buvez 60 à 70 ml 4 fois par jour.
  • Prenez des parties identiques de feuilles de fraise, de mélilot, de cynorrhodon, d'aubépine, de fleur de calendula, de racine de chicorée, de racine d'asperge, de menthe poivrée, de mélange. L'infusion est préparée à partir d'une cuillère à soupe de collecte et de 300 ml d'eau bouillante pendant une nuit. Il faut prendre 100 ml toutes les 4 heures.
  • La procédure de préparation de l'infusion précédente convient à un mélange de parties égales de fenouil, de cynorrhodon, de feuilles de feuilles séchées, de quarts, de fraises des bois, de digitaline et de romarin.
  • Une autre infusion utilisant une technologie similaire est préparée à partir d'un mélange avec les composants suivants: trèfle des prés, millefeuille, écorces de pomme, feuilles décalées, fruits de fenouil, fraises, valériane (parties égales).
  • 30 g d'herbe séchée Belozero versez 500 ml de vodka, insistez pendant deux semaines, secouez régulièrement, puis filtrez le liquide résultant, prenez 30 gouttes quatre fois par jour.
  • Infusion de zyuznik et de vodka européenne dans un rapport de 1: 5 (à défendre pendant 6 jours), prendre 10 gouttes 3 fois par jour.
  • 120 g de cimes de pin pour 500 ml de vodka, insister à la lumière du jour pendant 10 jours. Prendre 20 gouttes 3 fois par jour, avant les repas.
  • Avec l'hypertension artérielle, vous devez prendre un médicament à partir de 1 cuillère à soupe de miel avec 100 ml de jus de betterave 3 fois par jour.
  • Avec un rythme cardiaque rapide, vous pouvez manger des figues.
  • En présence d'arythmies d'origine athérosclérotique, il est utile de faire une salade de bouillie d'oignons frais et de pulpe de pomme.

L'aromathérapie vous aidera également à gérer les crises à la maison. Mélanger une quantité égale d'huile de clou de girofle, mélisse, pin, lavande, muscade, sauge, thym, anis, eucalyptus, verser le mélange dans la lampe aromatique, inhaler après la prochaine attaque.

Des infusions de valériane, d'aubépine, de menthe, de mélisse peuvent être ajoutées au bain ou infuser des thés avec ces herbes.

Mesures préventives

Étant donné que divers types d'arythmies mettent la vie en danger et peuvent augmenter le risque de caillots sanguins, la prévention de ces maladies est montrée à tous les patients, même avec un caractère irrégulier des symptômes.

L'objectif principal des mesures préventives est de prévenir la mort subite d'une attaque. Selon les statistiques, environ 40% des décès sont survenus chez des personnes qui n'avaient jamais subi d'attaque auparavant. Par conséquent, même pour une santé normale, l'absence de symptômes évidents ne garantit pas que vous êtes une personne en parfaite santé..

Nutrition

La clé du bien-être des personnes souffrant de problèmes cardiaques est une bonne nutrition. Lors de la planification d'un régime quotidien, il est recommandé de choisir des aliments riches en potassium et en magnésium, qui ont un effet positif sur le muscle cardiaque. Lors de la sélection des produits, il convient de garder à l'esprit que certains aliments riches en magnésium (graines, noix, céréales) contiennent du calcium et du phosphore, ce qui réduit considérablement l'effet positif du magnésium.

Les besoins quotidiens en magnésium et potassium augmentent avec un effort physique et un stress graves, ainsi qu'avec un travail intellectuel actif, des troubles digestifs.

La prévention est une composante obligatoire en présence de maladies telles que le diabète, la gastrite, les ulcères, des problèmes avec le pancréas, des maladies du système endocrinien.

Aliments riches en potassium:

  • Légumes (carottes, pommes de terre, chou);
  • Gruaux (sarrasin, flocons d'avoine, millet);
  • Fruits secs;
  • Des noisettes.

Aliments riches en magnésium:

Vous devez réduire l'utilisation d'aliments gras, vous concentrer sur les légumes, les fruits et les céréales. Ne pas trop manger, surtout l'après-midi, car un estomac trop rempli peut provoquer une irritation du nerf parasympathique, ce qui menace le fonctionnement normal du nœud sinusal.

Ne sous-estimez pas les effets bénéfiques des vitamines sur le corps souffrant d'arythmie. Étant donné que l'une des causes courantes de perturbation du rythme cardiaque est la faiblesse générale du corps, les vitamines seront utiles. Il est recommandé de consommer plus de baies et de fruits frais, ainsi que de prendre des complexes multivitamines qui saturent le corps en oligo-éléments utiles.

Mode de vie

Un mode de vie sain est la principale condition du succès de la prévention.

Tout d'abord, l'alcool, la caféine et le tabagisme doivent être éliminés ou minimisés, car toutes ces habitudes affectent négativement le fonctionnement du cœur en raison de la psychoactivité.

Deuxièmement, il est nécessaire de diversifier les journées de travail avec des exercices physiques modérés, des promenades au grand air. A cet effet, les sports les plus adaptés sont la natation, la gymnastique, la randonnée. Si le médecin autorise des activités plus actives, la liste peut être complétée par du ski, des exercices sur simulateur, du jogging.

Troisièmement, il est recommandé de surveiller constamment votre poids. Les kilos en trop provoquent une perturbation du métabolisme lipidique et sont également une cause fréquente de diabète. De telles conséquences ont tendance à provoquer des perturbations dans le travail du muscle cardiaque. Pour contrôler le poids, vous devez acheter des balances électroniques, essayez d'utiliser des aliments faibles en calories tout au long de la journée.

Quatrièmement, les personnes souffrant d'arythmie doivent lutter contre le stress de toutes leurs forces. Le rythme de vie moderne provoque souvent une névrose, une surcharge musculaire, qui affecte le travail de tout l'organisme, et le cœur ne fait pas exception. Pour la détente, la méditation, la phytothérapie, les promenades au grand air, l'aromathérapie conviennent..

Les informations ci-dessus sont fournies à titre indicatif uniquement. Si des symptômes d'arythmies sont identifiés, vous devez immédiatement contacter un centre médical de confiance pour consulter un cardiologue afin de poser un diagnostic précis et de recevoir des recommandations de traitement qualifiées..

Perturbation du rythme cardiaque: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Habituellement, lorsque l'on parle du pouls, de la contractilité du cœur, ils impliquent un rythme cardiaque sinusal.

Détermine et contrôle sa fréquence une petite quantité de fibres musculaires qui sont situées dans le nœud sinus-auriculaire, dans la région de l'oreillette droite.

En cas de perturbation ou de dommage, cette fonction peut être exécutée par d'autres parties du système conducteur. En conséquence, il y a une défaillance du rythme cardiaque de la norme, qui chez les adultes est dans la plage acceptable de 60 à 90 battements par minute, chez les bébés jusqu'à 6 mois - de 90 à 120-150.

Les enfants de 1 an à 10 ans sont diagnostiqués avec un trouble du rythme cardiaque, si ses indicateurs dépassent 70-130 battements.

Chez les adolescents et les personnes âgées, le pouls ne doit pas dépasser 60-100. Sinon, une étude approfondie du problème et un traitement ultérieur seront nécessaires..

Causes de l'insuffisance du rythme cardiaque

Environ 15% de tous les cas diagnostiqués de maladies du système cardiovasculaire qui provoquent des troubles du rythme cardiaque sont causés par une arythmie.

Il est représenté par un ensemble complexe de conditions pathologiques, unies par le mécanisme de conduction, les caractéristiques fonctionnelles et la formation d'une impulsion électrique.

Des crises d'arythmie peuvent survenir dans le contexte d'une maladie ischémique et du syndrome clinique de lésions myocardiques, de cardiopathies acquises et congénitales, en relation avec un dysfonctionnement fonctionnel de la valvule mitrale, qui assure le flux sanguin dans le ventricule gauche et l'aorte.

Des facteurs tels qu'une modification de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base, des troubles endocriniens, qui sont une source de perturbation du rythme et de conduction cardiaque, ne doivent pas être exclus. Dans de rares cas, ce groupe comprend les maladies du système biliaire, du système hématopoïétique et des organes digestifs, l'ulcère gastro-duodénal.

Chez la femme, très souvent, les causes non pathologiques et le traitement des arythmies provoquées par des changements hormonaux ne sont pas fournis. Les troubles du rythme cardiaque sont associés au syndrome prémenstruel, à la ménopause et à la période post-partum. Chez les adolescentes, le pouls augmente pendant la période de transition.

Un apport incorrect ou un dépassement de la dose indiquée de médicaments anti-arythmiques, diurétiques et à base de glycosides cardiaques et de substances psychotropes a un effet négatif sur la fréquence cardiaque.

De mauvaises habitudes comme le tabagisme, l'alcool, les drogues et même le café, une abondance d'aliments gras contenant des conservateurs peuvent également affecter le cœur. Stress fréquent et perturbations autonomes, troubles mentaux, dur travail physique et activité mentale intense.

Types de troubles du rythme cardiaque

Une question controversée et controversée reste de savoir comment classer et déterminer correctement les arythmies cardiaques, afin de distinguer leurs principaux types. Aujourd'hui, plusieurs facteurs sont pris en compte afin de distinguer les types de troubles du rythme cardiaque possibles..

Tout d'abord, l'impulsion est associée à une modification de la formation automatique et naturelle de l'impulsion, à la fois dans le nœud sinusal et à l'extérieur. Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque par minute dépasse 90-100, tandis que, comme avec la bradycardie, le pouls diminue à 50-30 battements.

Le syndrome des sinus malades s'accompagne d'une insuffisance cardiaque, des contractions musculaires allant jusqu'à 90 coups, peuvent provoquer un arrêt cardiaque. Cela comprend également le rythme auriculaire inférieur, auriculo-ventriculaire et idioventriculaire..

La source, le moteur de l'impulsion cardiaque n'est pas le nœud sinusal, mais les parties inférieures du système conducteur.

Les changements fonctionnels de l'excitabilité du muscle cardiaque sont associés à la manifestation de l'extrasystole, lorsqu'une impulsion puissante extraordinaire se produit, et à la tachycardie paroxystique, dans laquelle une impulsion allant jusqu'à 220 battements est tracée.

Le trouble du système de conduction est exprimé par une anomalie congénitale, le syndrome WPW, avec une excitation prématurée des ventricules et le soi-disant blocus. Parmi eux, on note le blocage sinoauriculaire, auriculaire, AV, des jambes du faisceau de His.

Un type d'arythmie mixte ou combiné est considéré séparément. Flutter et fibrillation, fibrillation auriculaire et fibrillation ventriculaire. La fréquence cardiaque atteint 200-480 battements.

Accompagné d'une altération de la fonction et de la conduction, de l'excitabilité myocardique.

Signes d'un rythme perdu

Lors de la consultation du cardiologue, les patients se plaignent le plus souvent de sentiments de peur et d'anxiété lorsque des symptômes caractéristiques de perturbation du rythme cardiaque apparaissent, tels que des douleurs constrictives et des picotements dans la poitrine, un essoufflement et un manque d'oxygène. Peut survenir périodiquement ou en continu.

Beaucoup de gens sentent les rythmes du cœur se figer et reprendre soudainement. La toux et la suffocation accompagnent une diminution de la capacité de travail du ventricule gauche, la production d'expectorations est possible. Lors d'une crise de bradycardie, des étourdissements, une mauvaise coordination des mouvements, une faiblesse et même des évanouissements apparaissent.

Avec l'autosurveillance du pouls dans le poignet, une violation non naturelle de la fréquence cardiaque par minute est prononcée. Le nombre de réductions, dans ce cas, n'atteint pas 60 ou dépasse le taux de 100 coups ou plus.

Diagnostique

Un médecin traitant, un neurologue ou un cardiologue peut évaluer un seul changement de la fréquence cardiaque ou une insuffisance prolongée d'un rythme cardiaque. En règle générale, le rythme est mesuré dans l'état de repos d'un patient en comptant les coups délivrés aux artères pendant 12 ou 30 secondes..

En cas d'écart par rapport à la norme, le spécialiste doit prescrire un examen complémentaire.

Tout le monde ne sait pas ce qu'est un diagnostic moderne utilisant le test Tilt et à quoi il est destiné. Elle est réalisée dans des cliniques de cardiologie spécialisées à l'aide d'une table spéciale. Pendant la procédure, le patient, fixé en position horizontale, est déplacé dans un état vertical.

En même temps, une personne subit la charge nécessaire, ce qui nous permet de conclure à la variation de la pression artérielle et à la rupture du rythme cardiaque.

Un test de dépistage traditionnel est effectué en plaçant des électrodes dans la zone thoracique pendant une procédure d'électrocardiographie. Les arythmies cardiaques possibles sont enregistrées graphiquement.

Rythmocardiographie largement utilisée et moderne, suivie d'un traitement informatique des résultats et de leur analyse. Identifie la zone affectée du cœur, conçoit le décrochage ou les complications suspectés de la maladie..

Cette méthode vous permet d'identifier le type et la nature des arythmies, de sélectionner le traitement approprié et de faire un pronostic.

Médicaments de récupération du rythme cardiaque

Les mesures préliminaires de base pour créer des conditions favorables comprennent la nomination de "Sanasol" et d'un mélange d'insuline, de glucose et de potassium sous la supervision d'un médecin. De plus, afin de commencer le traitement et de faire face aux dysfonctionnements du système cardiovasculaire, y compris les troubles du rythme cardiaque, plusieurs groupes de médicaments anti-arythmiques sont prescrits.

Je classe. Représente la catégorie des moyens, analogues de la quinine. Largement utilisé pour traiter la fibrillation auriculaire. Cela comprend également les substituants de la lidocaïne, qui n'affectent pas la fréquence du rythme sinusal, mais ont un effet anesthésique local. Utilisé pour les arythmies ventriculaires.

Novocainamide. Réduit l'excitabilité et l'automatisme du myocarde, des oreillettes, des ventricules, normalise la pression artérielle. Apport quotidien - 0,5-1,25 grammes toutes les 4-6 heures.

Allapinine. Réduit la conduction intraventriculaire, a des effets antispasmodiques et sédatifs. Posologie par jour - 25 mg 3 fois.

Classe II. Les bêta-adrénorécepteurs bloquent les attaques de tachycardie paroxystique, sont recommandés pour l'extrasystole. Réduisez la fréquence cardiaque avec la tachycardie sinusale et la fibrillation auriculaire.

"Bisoprolol." Il inhibe la conduction et l'excitabilité, réduit la contractilité et la demande en oxygène du myocarde et élimine les symptômes de l'hypertension artérielle. Une prise quotidienne unique de 5 à 10 mg.

"Obzidan." Il stimule les vaisseaux périphériques, réduit le besoin d'oxygène myocardique et, par conséquent, réduit la fréquence de contraction du cœur, aide à augmenter les fibres musculaires des ventricules. La norme quotidienne est de 20 à 40 mg 3 fois.

Classe III. Agents intensifs directement antiarythmiques eux-mêmes d'un large spectre d'action. N'affecte pas la fréquence cardiaque, ralentit le rythme sinusal.

Amiodarone. Développe les vaisseaux coronaires, augmente le flux sanguin, réduit la fréquence cardiaque et la pression artérielle, provoque une bradycardie. La norme par jour est de 0,6-0,8 grammes 2 fois.

Les médicaments de classe IV sont efficaces pour la prévention et le traitement des arythmies cardiaques supraventriculaires.

Vérapamil. Réduit le tonus myocardique, empêche la vasodilatation, bloque les canaux calciques, inhibe l'automatisme du nœud sinusal. Apport quotidien - 40 à 80 mg pas plus de 3 fois.

Diltiazem. Réduit la quantité de calcium dans les vaisseaux sanguins et les cellules musculaires lisses, améliore la circulation myocardique, normalise la pression artérielle et réduit l'agrégation plaquettaire. La norme par jour - à partir de 30 grammes.

Ils rétablissent la circulation sanguine, réduisent la pression dans les ventricules, réduisent la charge sur le myocarde et des médicaments tels que les inhibiteurs de l'ECA, les vasodilatateurs, la prednisolone, le sulfate de magnésium. De plus, il est conseillé de boire des sédatifs et des sédatifs puissants qui n'affectent pas la pression artérielle..

Restaurer les remèdes populaires du rythme cardiaque

Il est dangereux d'ignorer les troubles liés au travail du système cardiovasculaire et de refuser de les traiter..

Les conséquences et les complications graves qui pourraient entraîner une déviation apparemment légère de la fréquence cardiaque entraîneront un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ischémique, une insuffisance cardiaque chronique, une cardiosclérose étendue et la mort..

Par conséquent, si les contractions du cœur sont mauvaises, alors ce qui sera fait dans une telle situation, grâce à des remèdes populaires éprouvés et fiables.

Pour réduire la fréquence cardiaque élevée, il est recommandé de faire une teinture de 1 cuillère à café d'agripaume ou d'églantier.

Versez 200 ml d'eau bouillante et laissez reposer environ 3 heures. Prenez un verre toute la journée. Avec la tachycardie, les graines de racine de valériane, de fenouil, de camomille et de cumin peuvent être utilisées. Remuez-les et prenez 1 cuillère à café du mélange.

Versez-le avec un verre d'eau bouillante. Après une heure, buvez à petites gorgées pendant la journée.

Si le pouls est faiblement palpé, il est possible d'augmenter le rythme et de normaliser le fonctionnement du cœur à l'aide de pansements à la moutarde. Ils sont placés dans la zone à droite du cœur pendant 2 minutes. Le chocolat et le thé fort, les aliments épicés aideront à lutter contre la bradycardie.

Avec une pression accrue, il est préférable de refuser ces fonds et de masser le lobe de l'oreille pendant environ 5 à 10 minutes.

La teinture d'alcool à partir d'un litre de vodka et de 25 grammes de racine de ginseng augmentera la fréquence cardiaque si vous buvez 20 gouttes par jour le matin.

L'insuffisance du rythme cardiaque provoque

Perturbation du rythme cardiaque: causes, traitement

Le cœur est un organe qui peut trembler de bonheur et geler d'effroi. Tout dépend des émotions qu'une personne ressent actuellement. Mais si les échecs de notre rythme intérieur sont devenus fréquents, cela signifie des ennuis. Considérez ce qu'est l'arythmie, ses types, symptômes, méthodes de diagnostic, méthodes de traitement, mesures préventives.

Qu'est-ce que l'arythmie cardiaque?

Ce terme médical n'est pas encore un diagnostic, mais plutôt un symptôme inhérent à de nombreux types de cardiopathologies. Habituellement, le pouls ralentit (bradycardie) ou s'accélère (tachycardie). Les deux conditions nécessitent une surveillance par des médecins. De tels changements ne disparaissent pas d'eux-mêmes, mais peuvent entraîner la mort.

Causes des troubles du rythme cardiaque

L'inégalité et l'irrégularité des contractions myocardiques se manifestent de différentes manières: de la légère détérioration du bien-être à l'arrêt cardiaque. Notre «moteur» fonctionne en continu, passant de 60 à 80 fois par minute. Le rythme s'égare en raison d'un traumatisme craniocérébral, d'un stress, d'un manque de repos. Les arythmies se produisent dans le rhumatisme articulaire aigu, l'hypertension artérielle, la maladie coronarienne, la myocardite.

  • médicaments non contrôlés;
  • intoxication régulière;
  • obésité;
  • Diabète;
  • dysfonctionnements de la glande thyroïde entraînant à la fois un ralentissement et une augmentation de la fréquence cardiaque;
  • maladies féminines;
  • l'ostéochondrose de la région cervicothoracique est un problème urgent pour ceux qui sont assis à la table du bureau la plupart du temps de travail;
  • abus d'aliments frits et gras, chocolat, café, boissons "énergétiques".

Le déséquilibre électrolytique déclenche le mécanisme de l'arythmie en raison de changements dans la contractilité du myocarde et sa stabilité.

Classification

La violation la plus courante est la fibrillation auriculaire, qui touche environ 5% des personnes de plus de 60 ans. Il se caractérise non pas par le travail complet des oreillettes, mais uniquement par leurs contractions erratiques. Dans le même temps, les contractions ventriculaires sont plus fréquentes et chaotiques. Dans ce cas, les causes des troubles du rythme cardiaque: ischémie, thyrotoxicose, abus d'alcool, etc. Un travail défectueux des oreillettes provoque une stagnation, la formation de caillots sanguins qui, s'ils se détachent, peuvent se trouver dans les vaisseaux du cerveau et conduire à un accident vasculaire cérébral.

La prise de médicaments anticoagulants aide à réduire le pouls, après quoi une personne vit tranquillement à un rythme de 60 à 75 battements par minute. À petites doses, ces médicaments ne fonctionnent pas; lorsqu'ils sont dépassés, ils provoquent des saignements et des accidents vasculaires cérébraux. Par conséquent, leur admission doit être convenue avec le médecin et en même temps vérifier les indicateurs de la coagulation sanguine selon une analyse spéciale de l'INR. Il est effectué une fois tous les 1-2 mois selon le schéma sélectionné par le médecin pour chaque situation spécifique..

Dans le cas de la fibrillation auriculaire paroxystique, le pouls est rétabli indépendamment. Cela arrive en quelques heures. S'il n'y a aucun effet, vous devez appeler une ambulance dès que possible afin que les médecins aient le temps de corriger la situation dans le sens de l'amélioration.

Tachycardie

Une condition lorsque la fréquence cardiaque au repos dépasse 90 bpm. Les provocateurs peuvent être:

  • névrose;
  • anémie;
  • dysfonction thyroïdienne;
  • insuffisance cardiaque;
  • myocardite;
  • fièvre.

En arythmologie, on distingue plusieurs formes de tachycardie:

  • Fibrillation ventriculaire avec perte de conscience instantanée et issue fatale possible.
  • Supraventriculaire, une espèce assez sûre qui ne se souvient souvent pas d'elle pendant des années.

Seul un spécialiste peut poser un diagnostic précis, évaluer les risques, après un examen approfondi, sélectionner les méthodes de traitement optimales pour une situation donnée.

Bradycardie

Réductions de fréquence cardiaque jusqu'à 60 battements par minute. Se produit s'il y a:

  • prendre certains médicaments;
  • infections virales;
  • diminution de l'activité thyroïdienne;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • faiblesse du nœud sinusal, en tant que changement lié à l'âge dans le myocarde, caractéristique des personnes âgées de plus de 60 ans;
  • crise cardiaque;
  • cardiopsychonévrose.

La condition est accompagnée de vertiges, d'une perte de conscience, d'une faiblesse..

Un patient avec un tel diagnostic est montré un stimulateur cardiaque ou un stimulateur cardiaque artificiel. Le lieu de son implantation est la région sous-clavière gauche. L'appareil génère une impulsion qui stimule l'activité contractile du myocarde. Il fonctionne pendant 7 à 8 ans, jusqu'à épuisement de la batterie.

Estrasystole

Contractions extraordinaires du cœur. Observé avec ischémie, lésions des valves cardiaques, maladies myocardiques. Ils se trouvent chez les enfants et les adolescents. Chez les adultes en bonne santé, ils sont associés à de fortes doses de café, de thé fort, d'alcool et de surcharge émotionnelle. En refusant les facteurs provoquants, les sensations désagréables du cœur disparaissent. Avec l'extrasystole organique, des pathologies graves peuvent affecter le système endocrinien, ainsi que l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, la myocardite, les cardiopathies rhumatismales, l'infarctus du myocarde, l'ischémie. Les arythmologues sont considérés par les arythmologues comme des précurseurs d'affections graves entraînant une mort subite, parmi lesquelles la fibrillation ventriculaire et le flutter, et une augmentation du pouls d'un type paroxystique.

Symptômes d'arythmies cardiaques

Le tableau clinique dépend du type de condition:

  • La tachycardie se caractérise par de l'anxiété, de l'anxiété, une transpiration accrue déraisonnable, des plaintes selon lesquelles un rythme cardiaque est entendu, surtout la nuit. Forte probabilité de perte de conscience fréquente.
  • Avec la bradycardie, le moindre effort provoque de la fatigue, des performances réduites, des évanouissements se produisent. Préoccupé de vertiges sévères avec assombrissement des yeux, pâleur de la peau, "sueurs froides". La thérapie spéciale n'est pas applicable. Thé à la camomille utile, teinture de ginseng, massage, exercices de physiothérapie.
  • Pour l'estrasystole, des tremblements cardiaques extraordinaires sont caractéristiques avec sa décoloration à court terme. Correction recommandée de la nutrition et du mode de vie, traitement de la maladie sous-jacente.

Les symptômes les plus frappants des troubles du rythme cardiaque sont caractéristiques de la fibrillation auriculaire. Le patient souffre d'hypoxie constante, d'essoufflement, de tension, d'excitation. Possible "bloc cardiaque" avec une diminution ou une disparition complète du pouls, des convulsions, une perte de conscience.

Arythmie pendant la grossesse

Phénomène courant associé aux changements hémodynamiques et hormonaux qui exacerbent les problèmes cardiaques existants chez la femme ou deviennent la cause de leur apparition. C'est la base de l'observation par un cardiologue. Il ne nécessite généralement aucune interruption de grossesse ou traitement spécial. Les cas graves sont rares.

Diagnostic de la maladie

La méthode la plus courante en arythmologie est l'ECG ou l'électrocardiographie, ainsi que les tests utilisant l'activité physique sur un vélo d'exercice ou un tapis roulant. Si nécessaire, la dynamique de la pression artérielle et de l'ECG est observée pendant plusieurs jours pour déterminer le type d'arythmie. Pour plus d'informations et le choix des tactiques de traitement optimales, l'outil le plus fiable est utilisé sous la forme d'une étude électrophysiologique du cœur (EFI). Des tests de laboratoire, OAM, OAC, clarification du niveau de sucre, des principaux minéraux du plasma, du spectre du cholestérol.

Traitement de l'arythmie cardiaque

La thérapie des arythmies est la section la plus difficile de la cardiologie. La raison en est la grande variété de leurs modifications, pour chacune desquelles un régime de traitement individuel est sélectionné. De plus, les formes soudaines nécessitent des soins médicaux d'urgence. Dans l'arsenal de spécialistes, il existe de nombreuses techniques douces et peu traumatisantes qui permettent de normaliser la condition. Ils sont indiqués pour l'intolérance subjective aux arythmies, ainsi que pour les troubles hémodynamiques sévères. Des méthodes de psychothérapie rationnelle sont utilisées dans les cas où le tableau clinique n'est pas exprimé et où le patient ne se plaint pas. Le médecin peut recommander:

  • Réception des bloqueurs des canaux potassiques, des antagonistes du calcium afin d'influencer les processus d'excitation dans le myocarde et la normalisation du rythme cardiaque. Tous les médicaments d'action similaire sont divisés en 4 groupes. Le plus grand effet est obtenu après avoir pris leurs combinaisons. Le rythme sinusal normal est rétabli lors de l'utilisation d'un certain nombre de médicaments, tels que la quinidine, le novocainamide, la propafénone, l'amiodarone.
  • Les formes supraventriculaires de tachycardie, de fibrillation et de flutter ventriculaire sont contrôlées par électrocardiographie.
  • Implantation d'un stimulateur cardiaque - un petit appareil qui génère des impulsions électriques, ou un défibrillateur - un appareil pour restaurer l'impulsion dans des situations critiques.
  • L'ablation par cathéter est l'élimination des tissus avec un courant à haute fréquence, qui est devenu une source d'arythmie, y compris la fibrillation auriculaire. Il est utilisé pour toutes les formes de tachycardie, lorsque le traitement conservateur a été inefficace. En conséquence, le patient est partiellement exempté de prendre des composés antiarythmiques. Il est réalisé à l'aide de nouvelles technologies qui vous permettent de considérer le cœur avec une image extrêmement précise..
  • Intervention chirurgicale.

Au cours du traitement, le patient est obligé de respecter strictement toutes les recommandations du médecin, de signaler les changements dans sa santé.

Avec un pouls de 40 battements par minute, une personne peut s'évanouir en raison d'une hypoxie cérébrale. Avant l'arrivée du médecin, le patient peut recevoir 10 gouttes de zélénine en phytothérapie combinée à action antispasmodique. Contient du menthol, de la valériane, du muguet, de la belladone. A en juger par les critiques, ils provoquent des allergies, maux de tête, diarrhée, somnolence, brûlures d'estomac. Affecte les réactions mentales et motrices. La prudence est requise lors de la conduite de véhicules et de machines complexes. Aucun autre médicament ne doit être pris afin que l'arythmie bénigne ne se développe pas sous sa forme maligne. La bradycardie nécessite une clarification du diagnostic et de l'examen par un spécialiste.

Les palpitations cardiaques ne sont pas un signe moins dangereux, nécessitant une attention médicale immédiate. Avant l'arrivée de l'ambulance, la victime doit être en paix et recevoir du valocordin ou du corvalol.

Si la pathologie est ignorée, il faut alors se préparer aux problèmes suivants, parmi lesquels:

  • maux de tête fréquents;
  • hypotension avec faiblesse, évanouissement, sensation de "gel" du cœur;
  • dyspnée.

Si ces symptômes se manifestent, vous devez consulter d'urgence un cardiologue pour éviter une crise cardiaque, une thrombose, un accident vasculaire cérébral et d'autres conditions graves.

Remèdes populaires

Les méthodes alternatives font partie de la thérapie générale. Ils sont utilisés lorsque les troubles du rythme ne sont pas dangereux pour la santé humaine ou, si nécessaire, soutiennent le patient entre les crises. Ils font face à de telles tâches:

  • Infusion de 40 g de racines de livèche et 1 litre d'eau. Faire tremper pendant 8 heures, après quoi tout le volume de boisson.
  • Un délicieux remède à l'aneth, au persil et au céleri, aromatisé avec une petite quantité de sel et de mayonnaise.
  • Un mélange de pomme et d'oignon haché (1: 1). Le cours de traitement par mois selon le schéma 2 fois par jour.
  • Teinture de printemps d'Adonis. Prenez 15 gouttes trois fois par jour. En parallèle, buvez des diurétiques pour éliminer les glycosides cardiaques du corps.

Avec un diagnostic de «perturbation du rythme cardiaque», le traitement avec des remèdes populaires ne peut être sûr et efficace que s'il est effectué sous la supervision d'un spécialiste.

La prévention

Un patient atteint d'arythmie doit reconsidérer son mode de vie, renoncer à l'alcool et au tabac, bien manger, observer le régime de travail et de repos. Suivez attentivement les recommandations du médecin traitant, contrôlez la pression artérielle et le pouls, prenez les médicaments antiarythmiques prescrits par le médecin.

Et l'essentiel est de souhaiter une guérison, comptez sur le médecin comme partenaire dans la lutte pour un cœur en santé. Soyez calme et confiant que vous réussirez ensemble.

Nos navires

Traitement et prévention des maladies vasculaires

Causes de l'insuffisance cardiaque

Les troubles du rythme cardiaque sont courants. Les causes des insuffisances du rythme cardiaque peuvent être non seulement des maladies du cœur, du tractus gastro-intestinal, des systèmes nerveux et endocrinien, mais aussi certaines conditions physiologiques du corps.

Le cœur est l'organe central du corps humain, son moteur. Le muscle cardiaque pompe le sang en continu, jour et nuit, pendant le sommeil, comme une pompe. Une personne n'y fait pas attention du tout. Il dirige le sang dans tout le corps. Des dysfonctionnements cardiaques se produisent parfois. Le rythme avec lequel il fonctionne en douceur s'égare. Si ce dysfonctionnement se produit dans les limites physiologiques, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Mais parfois, les arythmies sont un indicateur de troubles graves dans le corps, accompagnent de nombreux autres troubles cardiovasculaires.

Origine de la fréquence cardiaque

Le cœur se compose de quatre chambres, représentées par deux ventricules et deux oreillettes, et possède en lui une capacité unique à générer une impulsion électrique spontanée. Cette fonction est appelée automatisme du muscle cardiaque. Comment naît cette impulsion? Entre le ventricule droit et l'oreillette, il y a une accumulation de cellules musculaires spéciales qui peuvent se contracter spontanément, provoquant une excitation tissulaire. Ensuite, cette impulsion se propage à d'autres parties du cœur, grâce à certains intermédiaires. Cet élément déclencheur des cellules musculaires est appelé le nœud sinusal. De là, une impulsion électrique suit le nœud auriculo-ventriculaire, se propage au faisceau de fibres His et Purkinje. Il y a donc une contraction de tout le cœur. De 60 à 90 traitements ont lieu par minute. Il convient de noter que chez les enfants, le nombre de contractions cardiaques par minute est d'environ 120, pour eux, c'est la norme. Avec le bon rythme, le cœur se contracte uniformément et périodiquement. Si des violations se produisent dans l'un de ces domaines, une crise d'arythmie se produit. Des troubles similaires peuvent se manifester par une augmentation ou une diminution du nombre de contractions..

Caractérisation de différents types d'arythmies cardiaques

Il existe plusieurs types d'insuffisance cardiaque:

Pathologie de la formation d'impulsions

  • Les impulsions d'excitation qui se produisent dans le nœud sinusal sont appelées le rythme sinusal. De plus, l'augmentation de la production du nombre de ces rythmes est appelée tachycardie sinusale. Réduire le nombre d'impulsions - bradycardie sinusale. Avec la tachycardie, la fréquence cardiaque est supérieure à 90 par minute. Avec la bradycardie, la fréquence cardiaque est inférieure à 60 par minute. Ce sont des violations du nombre d'impulsions produites par le cœur..
  • Dans certaines pathologies, l'excitation nerveuse ne se produit pas dans le nœud sinusal, comme cela devrait normalement, mais dans tout autre élément de la conduite de l'excitation nerveuse dans le cœur. Un tel lieu atypique d'apparition d'une impulsion électrique est appelé le foyer ectopique d'excitation. La contraction spontanée des cellules musculaires peut se produire dans le nœud auriculo-ventriculaire, son faisceau, les oreillettes ou les ventricules. L'impulsion qui en découle peut se propager non seulement aux zones sous-jacentes du cœur, mais aussi à la hausse. Ces troubles comprennent l'extrasystole, l'arythmie paroxystique. Des foyers d'excitation atypiques peuvent également déclencher l'apparition d'une fibrillation ventriculaire ou auriculaire. Il s'agit d'une violation de l'origine du foyer de l'influx nerveux.

Bloc cardiaque

Avec cette condition, il y a des perturbations dans la conduction de l'excitation nerveuse à l'intérieur du cœur, dans l'une de ses sections:

  • blocus des jambes du paquet de la sienne;
  • bloc sino-auriculaire;
  • bloc auriculo-ventriculaire.

Pathologies arythmiques mixtes

Parallèlement au rythme sinusal, un foyer ectopique d'excitation apparaît dans le cœur. Les deux impulsions nerveuses sont distribuées dispersées en raison de la survenue d'un blocage entre elles. Les oreillettes se contractent à un rythme et les ventricules à la seconde.

Causes des arythmies

Les causes de l'insuffisance du rythme cardiaque sont divisées en deux groupes:

  • Les arythmies cardiaques physiologiques peuvent survenir plusieurs fois par jour. Cela ne devrait pas être un sujet de préoccupation..
  • Les troubles du rythme pathologique dépassent les limites physiologiques, ce qui peut être dû à plusieurs raisons.

Les caractéristiques du corps liées à l'âge sont telles qu'au fil du temps, le muscle cardiaque perd son élasticité et sa résilience, il devient difficile de pomper le sang dans le volume approprié, ce qui entraîne une perturbation de l'organe.

La prédisposition génétique n'est pas le dernier facteur de risque de contractions rythmiques pathologiques. La présence dans l'histoire de cette maladie augmente les risques d'insuffisance cardiaque chez la progéniture.

Des anomalies dans le développement et la structure du cœur peuvent également provoquer une attaque répétée d'arythmie.

Causes naturelles de perturbation du rythme

La survenue d'une insuffisance du rythme cardiaque ne signale pas toujours la présence d'une maladie. Il existe un certain nombre de conditions physiologiques normales lorsque des changements de rythme sont observés. Parmi eux, les raisons suivantes ressortent:

  1. Pendant le sommeil, la fréquence cardiaque diminue légèrement, provoquant une bradycardie.
  2. La bradycardie chez les personnes impliquées professionnellement dans le sport est naturelle. Pour mieux s'adapter à un effort physique intense et constant, le cœur commence à fonctionner différemment.
  3. Dans des situations stressantes ou lors d'un effort physique excessif inhabituel, une augmentation de la production d'adrénaline se produit, ce qui entraîne la survenue d'une tachycardie.
  4. La consommation d'alcool, le tabagisme provoquent une tachycardie physiologique. La consommation à long terme de grandes quantités d'alcool peut entraîner une pathologie du rythme cardiaque, qui se manifeste par une fibrillation auriculaire paroxystique.

Des changements temporaires dans le travail du cœur entraînent:

  • intoxication alimentaire,
  • surchauffe au soleil et à haute température,
  • processus inflammatoires,
  • fièvre,
  • conditions de choc,
  • hypothermie.

Maladies qui provoquent des arythmies

1. Maladies du système endocrinien: carence en hormone insulinique (diabète sucré), pathologie thyroïdienne, ménopause chez la femme, certains processus tumoraux dans la glande surrénale (phéochromocytome).

2. Maladies du système nerveux:

  • tumeurs et lésions cérébrales,
  • névrose,
  • neurasthénie,
  • accident vasculaire cérébral, accidents vasculaires cérébraux,
  • dystonie végétovasculaire.
  • Maladies du cœur et des vaisseaux sanguins:
  • infarctus du myocarde,
  • hypertension de toute gravité,
  • endocardite,
  • myocardite,
  • malformations cardiaques, défauts acquis,
  • toutes sortes d'insuffisance cardiaque.

3. Maladies de l'estomac et des intestins:

  • cholécystite,
  • certains types de hernies,
  • pancréatite.

Comment soulager une crise d'arythmie?

Les symptômes des arythmies sont assez divers, parfois ils peuvent être confondus avec les manifestations d'autres pathologies. Si des symptômes tels qu'un essoufflement spontané sans cause, des évanouissements et des évanouissements, un inconfort thoracique, des étourdissements, une fatigue soudaine, l'apparition d'une peur inconsciente, un assombrissement des yeux se produisent, vous devez appeler immédiatement une équipe d'ambulance et prendre des mesures urgentes pour améliorer l'état du patient. Si une personne dit qu'elle a commencé à sentir comment son cœur bat et baisse dans son travail, une arythmie peut être suspectée, ce qui nécessite une certaine aide pour le patient. Beaucoup, quand une telle condition se produit, se perdent, paniquent, car ils ne savent pas quoi faire en cas d’insuffisance cardiaque.

Comment soulager une crise d'arythmie? Avant l'arrivée du personnel médical, il est nécessaire de déposer la personne sur une surface plane, de détendre tous les éléments contraignants des vêtements (cravate, ceinture), de fournir de l'air frais en ouvrant les fenêtres de la pièce, de donner des sédatifs à boire (quelques gouttes de Corvalol ou de teinture de valériane). En cas d'évanouissement, le patient doit être allongé sur le sol, jeter la tête sur le côté et en arrière pour libérer les voies respiratoires. Si une personne a des difficultés à respirer et soupçonne de développer un œdème pulmonaire et une fibrillation auriculaire, vous devez aider le patient à prendre une position semi-assise.

L'arrivée des soins médicaux fera un ECG, effectuera des procédures médicales pour soulager une crise aiguë d'arythmie et emmènera le patient à l'hôpital pour une surveillance plus approfondie de son état..

Diagnostic et traitement

Afin de confirmer le diagnostic, le médecin examine attentivement le patient, clarifie tous les symptômes, leur durée et leur fréquence d'apparition, et prescrit des méthodes d'examen supplémentaires. Ceux-ci inclus:

  • Analyses de sang, d'urine et de fèces - procédures obligatoires pour l'examen de toute pathologie.
  • Électrocardiogramme.
  • Examen échographique du cœur.
  • Imagerie par résonance magnétique, si nécessaire.
  • Contrôle Holter d'un électrocardiogramme. Le suivi est effectué pendant la journée. Pour cela, le patient porte un enregistreur spécial avec lui dans son sac à main, qui enregistre l'électrocardiogramme toute la journée. Le cardiologue décrypte ensuite les données reçues et caractérise les résultats de l'étude pour le patient.

Si une personne a une crise d'arythmie, le traitement ne doit pas être effectué de manière indépendante. Vous devez rechercher une aide qualifiée, qui comprendra plusieurs étapes. Initialement, il est nécessaire d'éliminer la cause d'un dysfonctionnement cardiaque en prenant des médicaments anti-inflammatoires, hormonaux et autres (avec étiologie extracardiaque). Ensuite, divers médicaments antiarythmiques sont prescrits, qui, si nécessaire, stimulent ou, inversement, suppriment la conductivité de l'influx nerveux. Certains de ces médicaments devront être pris pendant longtemps. Pour le meilleur effet du traitement, des vitamines sont utilisées. L'utilisation de méthodes de traitement physiothérapeutiques donne des résultats positifs pour les arythmies cardiaques. Parmi eux se trouve un champ magnétique basse fréquence.

Selon les indications, un traitement chirurgical est prescrit. L'introduction d'un stimulateur cardiaque ou d'un défibrillateur spécial dans le corps résout les problèmes de rythme cardiaque altéré.

À l'heure actuelle, les troubles du rythme cardiaque peuvent être traités avec succès et ne deviennent pas un problème grave pour une personne. L'installation en temps opportun des causes et du diagnostic de la maladie offre de grandes chances de succès dans le traitement de la pathologie.

Perturbation du rythme cardiaque

La perturbation du rythme cardiaque est une manifestation clinique qui, dans la plupart des cas, indique la survenue d'une maladie dans le corps. Face à une manifestation similaire, tant les adultes que les enfants. Le sexe n'a pas d'importance non plus. Un grand nombre de facteurs qui ne sont pas toujours associés à des pathologies du côté du cœur peuvent conduire à l'apparition d'un tel signe. De plus, il existe un groupe de raisons totalement inoffensives..

Le tableau clinique sera déterminé par la condition qui a entraîné un changement de rythme, une augmentation de la fréquence cardiaque ou un ralentissement de la fréquence cardiaque. Les principaux symptômes sont les suivants: essoufflement, étourdissements, fluctuations de la pression artérielle, faiblesse et douleur cardiaque.

Identifier les causes des arythmies cardiaques à l'aide de méthodes d'examen en laboratoire et instrumentales. La thérapie sera de nature individuelle, mais la base est la médication et le traitement avec des remèdes populaires.

La perturbation du rythme cardiaque dans la Classification internationale des maladies est codée par plusieurs significations. Code pour ICD-10 - І49.0-І49.8.

Étiologie

Les cliniciens identifient un grand nombre de causes d'anomalies cardiaques, à la fois pathologiques et physiologiques.

Pathologies cardiovasculaires entraînant l'apparition du principal symptôme:

La deuxième catégorie de causes pathologiques comprend les maladies qui affectent le système nerveux. Parmi ces maladies, il convient de souligner:

  • VVD;
  • névrose et neurasthénie;
  • accident vasculaire cérébral et autres conditions caractérisées par une violation de la circulation cérébrale;
  • néoplasmes de toute genèse dans le cerveau;
  • lésions cérébrales traumatiques.

Causes des troubles du rythme cardiaque associés à d'autres organes internes:

  • Diabète;
  • taux d'hormones thyroïdiennes faibles ou élevés;
  • lésions surrénales;
  • hernie hiatale;
  • un large éventail de maladies du système respiratoire;
  • l'ulcère duodénal.

Sources physiologiques de l'apparition d'un symptôme similaire:

  • le syndrome prémenstruel est la cause la plus fréquente d'arythmies chez les adolescentes;
  • ménopause;
  • exposition prolongée à des situations stressantes ou à une tension nerveuse;
  • la période de port d'un enfant - pendant la grossesse, il y a très souvent une augmentation du rythme cardiaque;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • une mauvaise nutrition, en particulier l'utilisation de grandes quantités de café;
  • manque de sommeil;
  • hypothermie prolongée ou surchauffe du corps.

De plus, la consommation incontrôlée de certains groupes de médicaments peut provoquer une perturbation du rythme cardiaque, par exemple:

  • diurétiques;
  • substances hormonales;
  • antidépresseurs;
  • antibiotiques;
  • médicaments contenant de la caféine.

Les troubles du rythme cardiaque chez les enfants, et dans certains cas chez les adolescents, peuvent être dus à:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • prédisposition génétique;
  • intoxication alimentaire grave;
  • surdosage de médicaments;
  • dysfonctionnement du système nerveux central;
  • l'apparition de maladies de nature infectieuse;
  • pathologies d'autres organes internes indiquées ci-dessus.

Il convient de noter que le principal groupe à risque comprend les personnes sujettes à l'obésité et les personnes de plus de 45 ans.

Dans certains cas, les causes de ce symptôme ne peuvent pas être déterminées.

Classification

En médecine, il est de coutume de distinguer les types de troubles du rythme cardiaque suivants:

  • la tachycardie sinusale est une condition dans laquelle la fréquence cardiaque atteint cent cinquante battements et plus par minute. Chez une personne en bonne santé, cela peut se produire dans un contexte de stress ou d'activité physique intense;
  • bradycardie sinusale - dans de tels cas, une situation complètement opposée est observée par rapport à la précédente. La fréquence cardiaque tombe en dessous de soixante battements par minute. Une perturbation similaire chez les adultes en bonne santé est observée pendant le sommeil;
  • tachycardie paroxystique - la fréquence cardiaque varie de cent quarante à deux cents battements par minute, à condition que la personne soit au repos. Cette condition nécessite des premiers soins d'urgence;
  • extrasystole - une violation est caractérisée par le fait que certaines parties du cœur sont coupées tardivement. Il se forme en cas de problèmes cardiaques, en cas de surdosage de drogues, de drogues ou d'alcool. Il convient de noter que chez les enfants, l'extrasystole peut être fatale;
  • fibrillation auriculaire - diffère de l'extrasystole en ce que la contraction de certains groupes de muscles cardiaques se produit de manière chaotique. La fréquence des contractions des ventricules peut atteindre cent cinquante battements par minute, et les oreillettes à ce moment peuvent, en général, ne pas être réduites;
  • rythme cardiaque idioventriculaire, ayant la direction opposée de l'impulsion - des ventricules aux oreillettes;
  • forme nodale de rythme - est un type assez rare de perturbation du rythme cardiaque, mais dans la plupart des cas, il est noté chez les enfants.

Symptomatologie

Le danger de l'arythmie est qu'elle peut, en général, ne pas se manifester du tout, pourquoi une personne peut même ne pas soupçonner qu'elle a une telle violation. Pour cette raison, une perturbation du rythme cardiaque est très souvent détectée lors des examens préventifs..

Cependant, dans certains cas, les interruptions du rythme des contractions cardiaques s'accompagnent des symptômes suivants:

  • essoufflement, qui apparaît soit avec un effort physique mineur, soit au repos;
  • une sensation de "bosses" dans la poitrine;
  • vertiges intenses;
  • diminution de l'acuité visuelle ou assombrissement des yeux;
  • faiblesse déraisonnable et fatigue accrue;
  • l'enfant ne montre pas d'activité habituelle et d'intérêt pour les choses ou les personnes environnantes;
  • douleur au cœur. Une telle manifestation peut avoir une nature différente, par exemple, la couture ou le pressage;
  • irradiation de la douleur dans la main gauche et la région de l'omoplate;
  • changement de comportement du patient;
  • sensation de manque d'air;
  • pré-syncope.

Il est à noter que ceux-ci sont loin de tout signe de perturbation du rythme cardiaque, leur présence et leur intensité de manifestation différeront d'un patient à l'autre.

En cas d'apparition d'un ou plusieurs symptômes, la victime doit recevoir les premiers soins. Tout d'abord, cela vaut la peine d'appeler une équipe d'ambulance, et pendant qu'ils attendent, suivez les règles de premiers soins:

  • rassurer le patient et le coucher de façon à ce que le haut du corps soit plus haut que les membres inférieurs - avec une accélération du rythme cardiaque, un pouls rare, la position de la personne doit être à l'opposé;
  • fournir de l'air frais dans la pièce;
  • libérer le patient de vêtements serrés et serrés;
  • toutes les quinze minutes, mesurez la tension artérielle et la fréquence cardiaque, enregistrez-les en vue d'une consultation ultérieure avec des médecins visiteurs;
  • donner au patient un médicament sédatif. Si l'attaque ne se développe pas pour la première fois, alors donnez les médicaments qui sont destinés à normaliser la condition, mais à condition qu'ils soient prescrits par le médecin traitant.

Diagnostique

Pour identifier les causes et le type de perturbation du rythme cardiaque, le médecin a besoin:

  • étudier l’histoire de la maladie et les antécédents médicaux de la vie du patient - il sera parfois en mesure de signaler les facteurs conduisant à une perturbation du rythme cardiaque;
  • procéder à un examen objectif - pour déterminer l'augmentation ou la diminution de la fréquence cardiaque, ainsi que pour mesurer la pression artérielle;
  • interroger soigneusement le patient, s'il est conscient, sur la fréquence d'apparition des crises d'arythmie, la présence et le degré d'intensité des symptômes.

Parmi les méthodes instrumentales d'examen des troubles du rythme cardiaque, il convient de souligner:

  • ECG, y compris la surveillance quotidienne;
  • test sur tapis roulant et ergométrie à vélo;
  • ECG transœsophagien;
  • dopplerographie;
  • Échographie.

Parmi les tests de laboratoire, des tests sanguins spécifiques ont une valeur diagnostique, grâce auxquels il est possible de déterminer la lésion inflammatoire du cœur.

Traitement

Un cardiologue sait quoi faire et comment traiter les patients souffrant d'insuffisance cardiaque. Tout d'abord, il est nécessaire de se débarrasser de la cause de l'apparition du symptôme principal, car un schéma thérapeutique individuel est prescrit. Traitement spécialement sélectionné pour les enfants et les femmes pendant la grossesse.

Prescrire la correction des troubles de la fréquence cardiaque, qui est effectuée en utilisant:

  • médicaments antiarythmiques;
  • complexes de vitamines;
  • installation de stimulateurs cardiaques;
  • procédures physiothérapeutiques, parmi lesquelles - l'influence d'un champ magnétique à basse fréquence, de dioxyde de carbone et de bains de radon.

Dans certains cas, les patients peuvent révéler un désir de traitement avec des remèdes populaires, mais cela ne peut être fait qu'après avoir consulté votre médecin. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • fleurs de calendula;
  • écorce de sorbier;
  • fleurs de bleuet bleu;
  • millefeuille et fenouil;
  • racine de valériane;
  • feuilles de fraise des bois;
  • menthe et mélisse;
  • pommes et miel;
  • oignons et céleri;
  • prêle et aubépine;
  • d'églantier et de radis;
  • chicorée et noix.

Complications

De nombreux patients ne soupçonnent pas le danger de perturbation du rythme cardiaque. Ignorer les symptômes et hésiter à demander de l'aide qualifiée peut entraîner de telles complications:

La prévention

Pour éviter les problèmes d'apparition d'une perturbation du rythme cardiaque, vous devez:

  • abandonner complètement les dépendances;
  • vivre un style de vie actif;
  • manger correctement et équilibré;
  • prendre uniquement les médicaments prescrits par le clinicien et en respectant strictement la posologie;
  • garder un poids corporel normal;
  • éviter le stress autant que possible;
  • réduire l'effet sur le corps de températures trop élevées ou trop basses;
  • subir régulièrement un examen médical complet.

Le pronostic de la perturbation du rythme cardiaque dépend directement du type de perturbation, de la raison qui a conduit à un tel trouble, d'un contact rapide avec un cardiologue, d'une thérapie complexe et de la catégorie d'âge du patient.

Lors d'une attaque, tout doit être fait pour soulager l'état du patient. Vous devez savoir quel type de médicament ou de remède populaire aidera à faire face à une maladie aggravée.

L'arythmie peut être fatale. Dès les premières secondes, une faiblesse, des vertiges, des convulsions apparaissent. Il est impossible de déterminer le pouls et la pression, la respiration se détériore. Il y a une expansion des pupilles, une mort clinique peut survenir. Si le patient a une asystolie, il existe un risque de développer une syncope. Avec la fibrillation auriculaire, une complication thromboembolique entraîne un accident vasculaire cérébral.

Méthodes de diagnostic et de thérapie

La première étape du diagnostic est réalisée par un thérapeute, cardiologue. Après cela, des études instrumentales sont utilisées..

Diagnostic de l'arythmie cardiaque:

  • ECG;
  • Échographie du cœur;
  • examen médical;
  • mesure de la fréquence cardiaque, de la pression artérielle;
  • Surveillance ECG, pression artérielle;
  • OAM, OAK, électrolytes.

La cause la plus courante de la pathologie est la forme chronique de maladie coronarienne, d'hypertension, d'insuffisance cardiaque. Dans ce cas, des médicaments et des comprimés sont prescrits qui présentent une efficacité thérapeutique élevée.

Les principaux médicaments pour l'arythmie:

  • statines
  • ACE;
  • bêta-bloquants adrénergiques;
  • diurétiques;
  • des inhibiteurs inhibiteurs de l'angiotensine;
  • médicaments cardiovasculaires.

Un bon effet est observé avec leur utilisation stable. Les médicaments ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant. Les antiarythmiques aident bien: «Sotaleks», «Propanorm», «Cordaron». Ils contribuent à la relaxation du muscle cardiaque. La prévention est d'une grande importance, ce qui implique un mode de vie sain, une activité physique modérée, l'utilisation de certains médicaments.

Méthodes alternatives de traitement de l'arythmie:

  1. Vous pouvez faire une infusion de prêle des champs, vous avez besoin de feuilles séchées. Préparation: 2 cuillères à café brasser les matières premières dans un verre d'eau bouillante. Passer au bout de vingt minutes. Prendre toutes les 2 heures une cuillère à soupe.
  2. Menthe poivrée. Dans 200 ml d'eau bouillante, préparez une cuillère à café d'herbe. Insistez une demi-heure, buvez une fois par jour pendant un an.
  3. La lutte contre la tachycardie: couper les pousses d'asperges - 1 cuillère à soupe. cuillère, verser 250 ml d'eau bouillante, envelopper. Insister heure, boire quotidiennement pour 2 cuillères à soupe. l environ un mois.
  4. En quantités égales, mélangez le jus de radis noir avec du miel liquide. Prenez 3 c. après manger.
  5. Calendula. Pour 0,5 l d'eau chaude 1 cuillère à soupe. l planter des fleurs. Cool. Prendre 100 ml 4-5 fois par jour.

Le cours du traitement doit être convenu avec le médecin pour éviter les effets secondaires et les complications..

La plupart des cas ne menacent pas la santé et la vie. La forme ciliaire de la pathologie, qui contribue au développement de l'AVC et de l'insuffisance cardiaque, est particulièrement remarquable. Une menace particulière et des conséquences négatives sont observées avec la fibrillation, le flutter ventriculaire.

Ainsi, une insuffisance du rythme cardiaque est une maladie dangereuse, qui entraîne le développement de nombreuses complications, ainsi que des conséquences négatives. En cas de symptômes suspects, vous devez consulter un médecin, subir un examen préventif. Il est strictement interdit de s'auto-soigner.

Symptômes - insuffisance cardiaque

Le rythme cardiaque fait partie intégrante de l'activité du cœur, qui a un lien direct avec le pouls. Le dernier indicateur est la fluctuation de la paroi vasculaire, similaire aux tremblements, qui sont à leur tour associés au rythme cardiaque. Contrairement au pouls, la fréquence cardiaque est une caractéristique plus stable, qui comprend des indicateurs supplémentaires et très importants: la fréquence, le rythme et la régularité des contractions myocardiques.

Dans un état normal chez un adulte, une fréquence d'environ 60 à 90 battements / min est déterminée, tandis que le pouls doit être rythmé et régulier. Sinon, ils disent une insuffisance du rythme cardiaque.

Un diagnostic du type d'insuffisance cardiaque est effectué selon un certain schéma, soutenu par tous les médecins et cardiologues modernes en particulier. En particulier, après un examen physique, le patient doit subir une électrocardiographie. De plus, une échographie du cœur ou une surveillance Holter peut être prescrite, tout dépend de la clinique de la maladie et de la conclusion de l'ECG.

Vidéo Arythmie ou perturbation du rythme cardiaque

Alarmes

Dans la plupart des cas, les changements initiaux de la fréquence cardiaque chez les patients peuvent ne pas être ressentis du tout. Ce cours de la maladie est défini comme asymptomatique, mais cela ne signifie pas que vous devez négliger les recommandations générales des cardiologues.

Une alarme caractéristique d'une insuffisance du rythme cardiaque est une gêne périodique du cœur, qui peut au fil du temps être remplacée par une cardialgie plus longue et plus prononcée ou diverses sensations pathologiques. En particulier, avec les arythmies, une sensation de «battement de cœur», de «saut du cœur hors de la poitrine», de «naufrage du cœur», etc. peut survenir..

L'insuffisance cardiaque peut se développer dans diverses maladies.Par conséquent, en plus des perturbations de l'activité cardiaque, les premières cloches peuvent concerner les organes suivants:

  • le système endocrinien, principalement la glande thyroïde (il existe des symptômes caractéristiques d'hypo- ou d'hyperthyroïdie);
  • le système nerveux, en particulier sa section végétative (il y a pâleur, transpiration, irritabilité, anxiété, dans les cas extrêmes - attaques de panique);
  • système digestif, dont l'estomac a un effet plus important sur le cœur (souvent, en cas de suralimentation, une arythmie est ressentie).

Il est important de se rappeler que cela peut prendre beaucoup de temps avant le développement d'une clinique stable pour l'insuffisance du rythme cardiaque, de sorte qu'une personne n'est souvent pas en mesure de déterminer immédiatement si son cœur le dérange ou si un autre organe a besoin d'aide. Par conséquent, en cas de doute, vous devez immédiatement consulter un médecin. En particulier, un cardiologue et un arythmologue sont impliqués dans une insuffisance du rythme cardiaque, bien que dans la clinique, vous devez contacter un thérapeute local.

Les principaux symptômes de l'insuffisance du rythme cardiaque

En présence d'une insuffisance cardiaque, ils parlent souvent d'arythmie. Ce groupe de maladies comprend diverses formes de perturbation du rythme, chacune ayant des caractéristiques du déroulement de la clinique. De plus, toutes les arythmies ont un symptôme similaire et très important - une défaillance du rythme cardiaque, c'est-à-dire la fréquence, la régularité et le changement de rythme.

  • Fréquence cardiaque - avec une insuffisance du rythme cardiaque, elle peut augmenter, puis ils parlent de tachycardie ou de diminution, ce qui indique une bradycardie.
  • Le rythme change principalement en irrégularité, lorsque l'alternance normale des fluctuations du pouls des vaisseaux sanguins est remplacée par une extraordinaire ou arythmique.
  • La régularité du rythme cardiaque dans les cas pathologiques est remplacée par une modification de la fréquence cardiaque, qui indique également un dysfonctionnement du cœur.

Dans de nombreux cas, les symptômes caractéristiques de nombreuses formes d'insuffisance cardiaque sont déterminés:

  • mauvaise santé, apparemment sans cause;
  • inconfort dans le cœur, non seulement pendant l'activité physique, mais aussi au repos;
  • faiblesse générale, qui peut s'exprimer chez les enfants par une diminution de la mobilité;
  • des douleurs dans la région du cœur, qui par leur nature peuvent se manifester (perçues comme des coutures, des douleurs, des pressions), mais, en règle générale, se propagent assez souvent le long du bras gauche.

Il est important de savoir que lors de la prochaine défaillance du rythme cardiaque, le patient cesse de faire ce qu'il faisait auparavant. Il semble écouter l'activité du cœur, alors qu'il y a augmentation de l'anxiété, de la méfiance et de la peur de la mort.

Vidéo Comment fonctionne le cœur. Arythmie cardiaque: symptômes, causes et traitement

Signes d'insuffisance du rythme cardiaque dans diverses formes d'arythmie

Il existe des symptômes d'insuffisance cardiaque qui surviennent avec des formes spécifiques d'arythmie. Lors de leur détermination, vous pouvez établir le diagnostic avec une précision maximale.

Tachycardie sinusale. Il se caractérise par l'apparition d'un rythme cardiaque fréquent, lorsque le pouls chez l'adulte est déterminé au-dessus de 100 battements / min, mais pas plus de 150 battements / min. Chez les enfants, l'indicateur dépend de l'âge: plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque dans le trou est élevée (chez les nourrissons, par exemple, jusqu'à 170 battements / min est normal). Les manifestations de pathologie sont principalement associées à l'effort physique, aux troubles émotionnels. Si le patient est au repos pendant un certain temps, le rythme cardiaque se normalisera. Par conséquent, avec cette forme d'arythmie, il n'est souvent pas nécessaire d'effectuer un traitement médicamenteux.

Bradycardie sinusale. Son évolution est à l'opposé de la forme précédente d'arythmie. Avec cette pathologie, la fréquence cardiaque tombe en dessous de 60 battements / min. Chez les enfants, cet indicateur peut être de 70 à 90 battements / min et moins, ce qui dépend de l'âge de l'enfant. Avec la bradycardie, le plus souvent, il y a une sensation de cœur qui coule, bien que ce symptôme se produise également avec un bloc cardiaque, lorsque l'impulsion ne peut normalement pas se propager à travers le cœur..

Les deux formes d'arythmies, la bradycardie sinusale et la tachycardie sinusale, peuvent être physiologiques et pathologiques. Le principal symptôme de la séparation de ces deux variétés d'arythmie est la présence de manifestations pathologiques dans un état calme. Si la fréquence cardiaque au repos, au contraire, revient à la normale, alors nous parlons de la variante physiologique de la perturbation du rythme.

Tachycardie paroxystique. Il se caractérise par une insuffisance irrégulière, intermittente et soudaine du rythme cardiaque, lorsque, sans raison apparente, la fréquence cardiaque augmente à 200 battements / min et plus. Dans le même temps, l'état du patient s'aggrave sensiblement, dans certains cas, il s'évanouit, ce qui indique une hospitalisation immédiate.

Extrasystole. Se produit relativement souvent et est déterminé même chez les personnes cliniquement saines. Une attaque d'extrasystole est perçue par le patient comme une secousse dans la région du cœur, et plus les extrasystoles sont générées, plus l'état d'une personne est mauvais. L'échec du rythme cardiaque sous la forme d'une extrasystole peut ne pas dépendre de l'activité physique, par conséquent, il est souvent déterminé dans un état calme.

Fibrillation auriculaire. Les symptômes de ce type d'insuffisance cardiaque sont souvent associés à une augmentation de la fréquence cardiaque avec un manque simultané de rythme et de régularité cardiaque. En scintillant, la fréquence cardiaque peut atteindre 400 battements / min, de sorte que les patients pendant une attaque sentent leur cœur trembler ou indiquent que le cœur est sur le point de sortir de la poitrine.

Fibrillation ventriculaire. La forme d'arythmie la plus complexe et la plus dangereuse, qui nécessite des soins médicaux immédiats. Une faiblesse soudaine se manifeste, avec un assombrissement devant les yeux, un rythme cardiaque rapide, lorsque la fréquence cardiaque est de 400 à 500 battements / min. En outre, les patients ressentent un essoufflement, des étourdissements sévères, atteignant dans les cas d'évanouissement.

Les symptômes de l'insuffisance du rythme cardiaque jouent un rôle important dans l'établissement d'un diagnostic précis. Par conséquent, il ne faut pas être surpris quand, lors d'un rendez-vous chez le médecin, vous devez répondre à de nombreuses questions qui semblent souvent à première vue complètement inutiles. Le diagnostic correct vous permet de choisir les bonnes tactiques de traitement, ce qui améliore considérablement la santé du patient.

Signes vidéo des symptômes des maladies cardiaques et conseils

L'insuffisance du rythme cardiaque provoque

Troubles du rythme cardiaque

Troubles du rythme cardiaque: introduction

L'arythmie cardiaque se manifeste sous la forme de perturbations dans le travail du cœur et d'une déviation de la fréquence de ses contractions par rapport à la norme. Ce concept devrait inclure tout rythme cardiaque qui ne correspond pas au rythme sinusal normal. Ceux qui ont ce problème ressentent des interruptions du travail du cœur, des palpitations cardiaques, des étourdissements, des évanouissements, une faiblesse générale. Il est possible d'établir la présence d'arythmie sur la base d'un électrocardiogramme. Si la cause de l'insuffisance cardiaque est un rythme cardiaque rapide, alors nous parlons de tachycardie. Un rythme cardiaque lent indique une maladie appelée bradycardie.

L'anomalie cardiaque la plus courante est la fibrillation auriculaire ou la tachycardie, dans laquelle il y a une augmentation de la fréquence cardiaque et une insuffisance du rythme cardiaque.

Les symptômes de l'arythmie comprennent les palpitations (tachycardie), les étourdissements, la somnolence, la confusion, les évanouissements, la perte de conscience, les crampes, les douleurs thoraciques et cardiaques et l'angine de poitrine (angine de poitrine).

Les complications rares mais très mortelles des arythmies cardiaques peuvent être: embolie (obstruction des vaisseaux sanguins par des caillots sanguins formés en eux - caillots sanguins), accident vasculaire cérébral, infarctus cérébral, infarctus du myocarde, augmentation de l'insuffisance cardiaque, mort subite due à un arrêt cardiaque.

Perturbations du rythme cardiaque: causes et risques

Les causes de l'arythmie cardiaque peuvent être: nervosité, excitation, sentiment de peur, dépendance excessive à la caféine (par exemple, sous forme de café ou de cola), abus d'alcool, consommation de drogues, poisons, effets secondaires de la prise de certains médicaments, tels que les hormones thyroïdiennes ou les antidépresseurs, processus infectieux et inflammatoires, irritation du soi-disant nœud carotidien (syndrome du sinus carotidien).

Les bases organiques des arythmies sont souvent: maladie coronarienne (CHD), infarctus du myocarde, maladie myocardique (cardiomyopathie), inflammation du muscle cardiaque (myocardite), malformations cardiaques ou valvulaires, excitation congénitale ou acquise prématurée des ventricules cardiaques (syndrome de Wolf Parkinson White ou WPW-) ), hypertension artérielle (hypertension artérielle), altération de l'équilibre hydro-électrolytique (par exemple, carence en potassium dans le corps), diminution (hypothyroïdie) ou augmentation (hyperthyroïdie) de la fonction thyroïdienne.

fibrillation auriculaire ou fibrillation auriculaire: des impulsions rapides et irrégulières provoquent des contractions auriculaires, entraînant des troubles du rythme cardiaque.

L'extrasystole est un type d'arythmie, dans lequel il y a des contractions extraordinaires du cœur entier ou d'une certaine partie de celui-ci. Ils peuvent provenir à la fois de l'oreillette et de la chambre du ventricule cardiaque.

La tachycardie supraventriculaire (supraventriculaire) se manifeste sous la forme d'impulsions extraordinaires dans l'oreillette.

Syndrome WPW: excitation congénitale ou acquise prématurée des ventricules cardiaques conduisant à une tachycardie.

L'arythmie ventriculaire se produit sur la base d'impulsions extraordinaires supplémentaires dans le ventricule cardiaque. Il est nécessaire d'y porter une attention particulière, car il peut entrer dans la fibrillation auriculaire potentiellement mortelle.

Fibrillation auriculaire, fibrillation auriculaire: accélération du nombre de contractions cardiaques et d'impulsions électriques dans l'oreillette. Le remplissage auriculaire avec du sang est difficile et, par conséquent, le flux sanguin dans les ventricules est également réduit, il existe donc une menace d'arrêt cardiaque fonctionnel. Sans soins médicaux immédiats, la mort peut survenir en quelques minutes.

Bloc AV (bloc auriculo-ventriculaire): - une violation partielle ou totale de la conduction d'une impulsion d'excitation des oreillettes aux ventricules, entraînant un ralentissement du rythme cardiaque - bradycardie. On distingue 3 degrés de bloc auriculo-ventriculaire. Si la conduction des impulsions est complètement bloquée, un arrêt cardiaque peut survenir. Avec une telle maladie, dans la plupart des cas, l'implantation d'un stimulateur cardiaque est recommandée..

Le blocage CA (bloc sino-auriculaire) est l'un des types d'arythmie lorsque l'impulsion est retardée ou bloquée par les fibres du cœur à l'endroit où se produit la connexion entre le sinus et les ganglions auriculo-ventriculaires..

SSSU - blocus (syndrome des sinus malades) - rythme cardiaque lent, alternant parfois manifestation de bradycardie et de tachycardie à la suite d'un dysfonctionnement du nœud sinusal.

Troubles du rythme cardiaque: examens et diagnostic

Diagnostic non invasif: ECG, tests d'exercice physique (ergométrie), surveillance ECG Holter quotidienne, cartographie ECG de surface, enregistreur de boucle externe ou implantable, échocardiographie, imagerie par résonance magnétique (IRM).

Diagnostic invasif: examen électrophysiologique (EFI) par introduction d'électrodes de cathéter endocardique dans la cavité cardiaque.

Troubles du rythme cardiaque: traitement

Il existe un nombre important de médicaments prescrits pour contrôler la fréquence cardiaque. Les médicaments antiarythmiques classiques comprennent les soi-disant inhibiteurs calciques, les inhibiteurs calciques, les antagonistes calciques, les bêta-bloquants. Ils agissent sur le système de conduite d'une impulsion d'excitation dans le muscle cardiaque et normalisent ainsi le rythme cardiaque.

Les médicaments anti-arythmie efficaces comprennent également les glycosides cardiaques (par exemple, la digoxine, la digitoxine), qui, en augmentant la force des battements cardiaques et en ralentissant la fréquence cardiaque, réduisent la conduction auriculo-ventriculaire. Pour restaurer un rythme sinusal normal, la cardioversion, à la fois médicale et électrique, utilise un défibrillateur. L'électrocardioversion est une mesure d'urgence urgente dans le traitement du flutter ventriculaire, de la fibrillation ventriculaire, de la tachycardie ventriculaire et supraventriculaire.

Si le traitement médicamenteux de la fibrillation auriculaire ne donne pas les résultats souhaités, alors dans de tels cas, une méthode appelée «ablation par cathéter» est utilisée. Dans le même temps, les fibres condensées des muscles cardiaques, à cause desquelles une violation du rythme cardiaque s'est produite, délibérément "ouvertes". Cette procédure est réalisée à l'aide d'un cathéter inséré dans le cœur. L'ablation par cathéter est indiquée dans le traitement de toutes les formes de tachycardie: (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire, tachycardie ganglionnaire AV, syndrome WPW, tachycardie ventriculaire).

La dernière possibilité d'éviter la menace d'un arrêt cardiaque est l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou d'un défibrillateur (dispositif d'électrochoc). Les stimulateurs cardiaques sont de petits appareils alimentés par batterie qui envoient des impulsions électriques au cœur et normalisent ainsi la fréquence cardiaque. Ils sont établis par une petite intervention chirurgicale à proximité immédiate du cœur sous la clavicule..

L'implantation d'un défibrillateur ne convient qu'aux personnes à haut risque de fibrillation ventriculaire. Ces appareils génèrent une décharge électrique (impulsion), avec laquelle vous pouvez restaurer un rythme cardiaque normal à un moment critique.

Troubles du rythme cardiaque: notes

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite