Régurgitation

Le programme de dépistage échographique pour le premier trimestre de la grossesse nécessite (mais en aucun cas tous, pas toujours et pas toujours comme il se doit) une étude de la circulation sanguine sur la valve tricuspide du fœtus.

Le fait de détecter une régurgitation tricuspide chez le fœtus (c'est-à-dire un flux sanguin naturel inversé et une insuffisance valvulaire tricuspide) par les recommandations de sommités nationales et étrangères de diagnostics prénatals et échographiques est considéré comme un marqueur du risque de malformations fœtales et de ses aberrations chromosomiques..

En effet, avec diverses anomalies structurelles du cœur, telles que le défaut septal auriculo-ventriculaire (AVK), la dysplasie tricuspide, la maladie d'Ebstein, ainsi que la sténose ou l'atrésie de la valve pulmonaire, la sténose et la fermeture prématurée du conduit, avec l'hypoplasie du cœur gauche, avec des arythmies du fœtus, nous rencontrons une insuffisance valvulaire tricuspide - avec une régurgitation tricuspide. Et, bien sûr, cela se produit dans les cardiomyopathies fœtales et la myocardite, l'insuffisance cardiaque fœtale, diverses malformations vasculaires du fœtus (un exemple classique est l'anévrisme veineux de Galien).

Mais, excusez-moi, toutes ces maladies énumérées sont évidentes et ont des manifestations principales plus importantes, et l'insuffisance tricuspide n'est qu'un des nombreux autres symptômes et non une conclusion indépendante!

Dans le même temps, nous (en tant que cardiologues) savons que presque tout le monde a une régurgitation tricuspide physiologique - à la fois chez un nouveau-né et chez des patients âgés. De l'insuffisance pathologique de la valve tricuspide, elle se distingue par un faible degré et un débit de régurgitation relativement faible, et, bien sûr, par l'absence d'une autre pathologie congénitale ou acquise grave du cœur et de la circulation sanguine en général.

Mais les législateurs du diagnostic prénatal reproduisent obstinément des chiffres tout à fait alarmants: seuls 5% des fœtus avec régurgitation tricuspide n'ont pas de pathologies, les 95% restants sont porteurs de pathologie chromosomique, le risque de trisomie de 21 chromosomes est particulièrement élevé, à savoir Maladie de Down!

Les forums Internet crient à mille voix: «Au secours, ils ont découvert une régurgitation tricuspide chez mon enfant à naître!» Que faire! Personne ne peut rien expliquer! " Le profane ne l'expliquera pas, il n'a aucune idée de ce avec quoi cette régurgitation se mange..

C'est bien si au départ le flux de régurgitation mitrale et tricuspide n'est pas mélangé, ou (pire encore), le flux sanguin normal dans l'artère principale du cœur avec cette même régurgitation tricuspide (et, croyez-moi, ces «trouvailles» ont été bloquées - la moitié de ceux qui criaient dans ces mêmes forums et ceux qui doutent de cette déclaration, je me réfère aux images échographiques publiées dans la même ressource réseau).

Il est plus facile pour ce spécialiste de vous renier en envoyant des études sans fin supplémentaires, d'autres examens et consultations à des cercles infernaux..

Dans notre pratique, lors de la détection d'une régurgitation tricuspide chez le fœtus, nous effectuons un certain nombre de mesures de diagnostic supplémentaires qui nous permettent d'évaluer plus en détail à la fois le degré et l'importance de la régurgitation tricuspide et du cœur fœtal et de sa circulation sanguine en général, et, si possible, d'éliminer les malformations congénitales du cœur fœtal. insuffisance cardiaque fœtale, etc..

Si un cœur intact est détecté, ainsi qu'en l'absence d'autres marqueurs de risque échographique pour la fœtopathie et les maladies chromosomiques du fœtus, la signification diagnostique de la régurgitation tricuspide révélée chez le fœtus est négligeable.

Je pense qu'un examen échographique répété de haute qualité du cœur fœtal, lorsque la régurgitation tricuspide est détectée lors du premier dépistage échographique de la grossesse, non seulement gênera, mais est vraiment nécessaire. Ils la réalisent (échocardiographie fœtale) à 20-23 semaines de grossesse, et c'est à ce moment qu'un spécialiste expérimenté est en mesure d'examiner méticuleusement littéralement chaque millimètre du cœur de votre bébé à naître.

Il s'agit de la discipline et de la diligence des patients et, hélas, c'est loin d'être toujours au top! Et le choix d'un chercheur spécialisé vous appartient, chers futures mamans et papas! Le choix «proche et rapide» n'est pas raisonnable même lors de l'achat d'une miche de pain!

Grossesse 16 semaines. Échocardiographie du fœtus. PWD - Imagerie Doppler. Il y a un flux sanguin transtricuspide d'orientation physiologique remplissant le ventricule droit à une vitesse de 0,60 ms, et le flux de régurgitation avec une vitesse maximale de 1,30 ms.

Grossesse 11 semaines. TVI. Échocardiographie du fœtus. CDK - Dopplerographie du cœur. Le flux sanguin sur les valves mitrale et tricuspide du cœur, symétrique en spectre et en vitesse, est clairement visualisé (les flux de remplissage des ventricules du cœur sont affichés en rouge). Aucune régurgitation n'est notée! Nous attirons votre attention sur les capacités de diagnostic de l'équipement: la taille totale du cœur est inférieure à 5 mm, les ventricules du cœur ont un diamètre de 2 mm, les artères principales ont un diamètre de 1 mm, mais à quel point l'étude est informative!

Grossesse 31 semaines. Échocardiographie du fœtus. CDK - Dopplerographie du cœur. Le flux de régurgitation sur la valve tricuspide (flux rouge) est clairement visualisé. Le flux sanguin physiologique de remplissage du ventricule droit à travers la valve tricuspide dans cette étude est cartographié en bleu.

Pourquoi le dépistage des trimestres I et II est nécessaire et pourquoi il est indiqué pour toutes les femmes enceintes?

Tout couple a un risque de concevoir un enfant atteint d'une maladie génétique. Dans ce cas, le mode de vie des parents, leur statut social et leur état de santé ne jouent aucun rôle. Il y a toujours un risque.

Des études de dépistage sont proposées à toutes les personnes observées pendant la grossesse. L'un de ces examens est un examen échographique des anomalies génétiques au cours du premier trimestre de la grossesse, dont le passage est souhaitable pour chaque femme enceinte avant la 14e semaine de gestation.

Ainsi, le dépistage au premier trimestre est un complexe d'études prénatales menées à 11-14 semaines de gestation, dont le but est l'identification préliminaire des femmes présentant un risque accru de donner naissance à un enfant atteint de maladies chromosomiques.

À la 11-12e semaine de gestation, l'enfant atteint déjà une taille suffisante pour bien étudier ses caractéristiques anatomiques. À l'heure actuelle, il est déjà possible d'identifier des violations graves du développement de l'enfant, qui peuvent être incompatibles avec la vie ou entraîner une invalidité grave. Parmi toutes les anomalies génétiques détectées, le syndrome de Down est le plus fréquent, dans lequel dans 21 paires non pas deux, mais trois paires de chromosomes.

Marqueurs à ultrasons qui augmentent le risque de maladies génétiques


La première chose qui devrait alerter et nécessiter une attention particulière est l'expansion du TVP (épaisseur de l'espace du col), des os nasaux non visualisables, une anomalie cardiaque associée à un dysfonctionnement de la valve tricuspide, ainsi qu'un flux sanguin inversé dans le canal veineux. Vous trouverez ci-dessous des améliorations plus détaillées pour chaque écart..

L'espace du col est défini comme la zone d'accumulation de liquide entre la peau et les tissus de la colonne cervicale. Il est détecté à la fois dans la norme et dans les maladies génétiques, mais dans le deuxième cas, le TBP augmente à 2,6 mm (ou peut-être plus). Il est d'une importance fondamentale de subir un dépistage à 12 (+ -1) semaines de gestation, car aux stades ultérieurs de la grossesse, l'espace du col disparaît. Très rarement, cette structure se transforme en œdème généralisé ou local, parfois incompatible avec la vie.

Comment le TVP est-il mesuré?

Deux méthodes sont utilisées pour mesurer la TVP - transabdominale (dans presque tous les cas) ou transvaginale. Les résultats de ces études ne seront pas différents..

  1. L'examen n'est effectué qu'au premier trimestre de la grossesse, à un âge gestationnel de 11 à 14 semaines. Dans le même temps, la taille de l'enfant pour un dépistage efficace doit être d'au moins 45 mm, mais pas plus de 85 mm. Si à 11 semaines le fœtus est légèrement plus petit, cela peut être considéré comme une variante de la norme, alors l'examen est reporté de 7 à 10 jours.
  2. Les mesures sont effectuées dans la direction antéropostérieure, c'est-à-dire sagittale, et la tête de l'enfant est neutre.
  3. La zone sur le moniteur augmente jusqu'à la tête et au tiers supérieur du corps.
  4. La portée doit être augmentée afin que le plus petit mouvement de curseur produise un changement de taille d'un dixième de millimètre.
  5. La TVP est mesurée à l'endroit le plus large et une différenciation de l'échostructure de la peau et de l'amnios est nécessaire.
  6. Pendant l'examen, l'épaisseur de l'espace du col est mesurée plusieurs fois et la plus grande des valeurs obtenues est sélectionnée.

Parfois, une augmentation imaginaire du TVP entraîne l'entrelacement du cou avec un cordon ombilical. Puis mesuré des deux côtés du cordon ombilical. Afin d'évaluer le risque, la valeur moyenne est calculée à partir des données reçues.

Imagerie des os nasaux

Elle est réalisée à 11-14 semaines de gestation. Pendant cette période, la visualisation est obtenue dans 96% des cas. La taille coccyx-pariétale du fœtus doit être d'au moins 45 mm et d'au plus 85 mm.

  1. L'image sur le moniteur est agrandie de sorte que la tête et le tiers supérieur du corps soient entièrement visibles.
  2. Le fœtus doit être vu dans le plan antéropostérieur.
  3. En l'absence de pathologies chromosomiques, il peut y avoir un manque de détermination des os nasaux dans 1% des cas chez les femmes de race blanche et dans 9% des cas chez les femmes d'origine africaine.
  4. Avec une trisomie de 21 paires, les os nasaux ne sont pas visualisés dans 65% des cas, avec une trisomie de 13 paires - 25%, avec une trisomie de 18 paires - de moitié.

Dans le processus d'imagerie des os nasaux, trois couches doivent être reconnues. Le haut est la peau, au milieu est la pointe. L'os nasal lui-même est visualisé ci-dessous, cette ligne est plus épaisse.

Dopplerométrie du conduit veineux et régurgitation tricuspide

Souvent, la plupart des pathologies chromosomiques s'accompagnent de troubles et de malformations de nombreux systèmes corporels. Le plus souvent - cardiovasculaire, ce qui conduit dans certains cas à une invalidité grave.

Conduit veineux

Au cours du premier trimestre de la grossesse, une violation du flux sanguin dans le canal veineux, ainsi que des anomalies chromosomiques et des pathologies cardiaques, peuvent entraîner une fausse couche. Pendant ces périodes de gestation, un changement dans les courbes de vitesse du flux sanguin est diagnostiqué chez 85% des personnes atteintes de trisomie 21 et chez les fœtus en bonne santé - 5%.

Régurgitation tricuspide

La régurgitation tricuspide est appelée un défaut dans les cavités droites du cœur, caractérisée par une insuffisance de la valve tricuspide, qui conduit au retour du sang dans l'oreillette par le ventricule au moment de la systole.

Ce phénomène, comme le courant inverse dans le canal veineux, n'est plus diagnostiqué après 15-16 semaines. Néanmoins, une échocardiographie doit être effectuée à la semaine 19, car dans certains cas, les phénomènes décrits ci-dessus peuvent indiquer la présence d'une cardiopathie congénitale.

Bien sûr, l'étude décrite ne doit pas se limiter à identifier des marqueurs échographiques qui augmentent le risque pour l'enfant - syndrome d'Edwards, Patau, etc. Au cours du premier trimestre, ils diagnostiquent également le syndrome de Dandy-Walker, l'acrania, le mégacystis et bien plus encore.

Les résultats du dépistage, en particulier en combinaison avec l'analyse du facteur de croissance placentaire, sont d'une importance considérable non seulement pour le diagnostic ultérieur d'un certain nombre de pathologies chromosomiques, mais sont également utilisés pour analyser le risque de fausse couche, de gestose sévère, de développement fœtal altéré et retardé.

Les recommandations de la Fetal Medicine Foundation (FMF)


Pour évaluer les symptômes ci-dessus, le médecin doit être hautement qualifié. Nos spécialistes effectuant un dépistage prénatal à Rostov-sur-le-Don sont agréés par la Fetal Medicine Foundation, une organisation internationale dédiée à la recherche dans le domaine de la biologie fœtale, de la médecine prénatale.

L'organisation développe le dernier logiciel, dont sont fournis les centres prénatals médicaux certifiés, qui permet d'analyser le risque d'anomalies chromosomiques chez le fœtus en fonction des résultats des échographies et des études biochimiques.

Pour obtenir un certificat de dépistage échographique à 12 (+ - 3) semaines de gestation, vous devez:

  1. Suivez la formation avec le soutien de la Fetal Medicine Foundation. Les cours ont lieu dans des centres accrédités..
  2. Apprenez un cours pratique au centre.
  3. Fournir une photo échographique à l'organisation conformément aux critères développés par l'organisation - l'épaisseur de l'espace du col, la visualisation des os nasaux, les résultats d'une étude Doppler du flux sanguin dans le conduit veineux et la valve tricuspide.

Possédant un certificat de norme internationale, un spécialiste peut participer à des conférences internationales, à des recherches, améliorer ses qualifications.

finalement

Dans le cas où les résultats obtenus indiquent un faible risque de présence d'anomalies chromosomiques chez l'enfant, les spécialistes du centre recommanderont une deuxième échographie à 20 semaines de gestation et à 31 semaines de gestation (+ - 1-2 semaines).

Si un risque accru d'un enfant souffrant de maladies génétiques est identifié, il faut comprendre qu'il ne s'agit que d'un résultat de dépistage, mais pas d'un diagnostic. Une telle situation nécessitera une consultation avec un généticien et un caryotypage fœtal ultérieur. Il s'agit d'une méthode cytogénétique qui vous permet d'analyser le nombre et la structure des chromosomes, de diagnostiquer des anomalies dans la composition des chromosomes. Des méthodes de diagnostic invasives sont utilisées - la chorionbiopsie ou l'amniocentèse, qui peut détecter les anomalies chromosomiques congénitales.

Ni un mode de vie sain des parents, ni l'absence de parents ayant des pathologies génétiques, ni un bien-être social élevé ne peuvent garantir la naissance d'un enfant sans anomalies chromosomiques. Nos experts vous recommandent de subir des examens en temps opportun tout au long de la période de gestation..

Prix ​​de l'échographie pendant la grossesse

Un servicePrix
Consultation avec un spécialiste du diagnostic prénatal550
Détermination de b-hCG par ELISA650
Détermination du RAPP par ELISA700
Échographie de 11 à 14 semaines (Espert)1700
Prélèvement de sang dans une veine200

Régurgitation tricuspide: qu'est-ce que c'est, le degré de la maladie, les causes, les symptômes et le traitement

La régurgitation peut se produire en 4 étapes différentes (degrés). Mais parfois, les médecins distinguent une cinquième, la soi-disant régurgitation physiologique. Dans ce cas, il n'y a aucun changement dans le myocarde, les trois cuspides valvulaires sont complètement saines, il y a juste une violation à peine perceptible du flux sanguin dans les cuspides elles-mêmes ("tourbillon" de sang).

  • Première étape. Dans ce cas, le patient a un petit flux de sang vers l'arrière, du ventricule à l'oreillette à travers les volets de la valve..
  • Deuxième étape. La longueur du jet de la valve atteint 20 mm. La régurgitation tricuspide du 2e degré est déjà considérée comme une maladie qui nécessite un traitement spécial.
  • Troisième étape. Le flux sanguin est facilement détecté lors du diagnostic, dépasse 2 cm de longueur.
  • La quatrième étape. Ici, le flux sanguin va déjà très loin dans l'oreillette droite.

Cette condition ne menace pas du tout la vie, n'affecte en rien le bien-être et est détectée accidentellement lors de l'examen. À moins, bien sûr, de commencer à progresser.

La régurgitation tricuspide est une pathologie que l'on retrouve chez les patients de tous âges, souvent par accident. La maladie a 4 degrés de gravité et plusieurs causes. Parfois, un traitement n'est pas nécessaire et des mesures préventives aident à prévenir la détérioration du cœur. Qu'est-ce que c'est, quels symptômes indiquent la présence d'une condition et comment elle est dangereuse.

Une valve tricuspide sépare l'oreillette droite du ventricule. Ses valves permettent normalement l'écoulement veineux de l'oreillette, puis se ferment hermétiquement. Le flux sanguin entrant dans le ventricule se déplace plus loin dans l'artère pulmonaire et va dans les poumons.

Avec la régurgitation tricuspide, comme avec la mitrale, tout le sang du ventricule ne va pas aux poumons, certains sont rejetés dans l'oreillette.

Cela se produit en raison de l'insuffisance du tissu valvulaire - les valves après l'éjection du sang de l'oreillette ne se ferment pas suffisamment. Avec une augmentation régulière de la charge sur l'oreillette, il hypertrophie, le tissu musculaire de la cavité s'étire, sa taille augmente.

Dans le même temps, le ventricule est également hypertrophié, ce qui entraîne des dysfonctionnements dans son travail et une stagnation du sang est observée dans un grand cercle.

Il existe 2 types d'insuffisance valvulaire: absolue (organique) et relative (fonctionnelle). Dans le premier cas, les dommages aux valves tricuspides sont dus à une pathologie congénitale, telle que la dysplasie du tissu conjonctif. En conséquence, le tissu est dépourvu de turgescence, les feuilles s'affaissent. Cependant, avec l'âge et la prolifération des tissus, l'anomalie peut disparaître. Certaines maladies entraînent également cela:

  • cardiopathie rhumatismale;
  • endocardite d'origine infectieuse;
  • tumeur carcinoïde.

Une variante relative se développe à la suite d'un étirement de la valve, qui s'est produit en raison de la résistance qu'elle rend au retour du sang dans l'oreillette. Cela se produit avec une relaxation excessive du ventricule à la suite d'une hypertension pulmonaire ou de lésions diffuses du muscle cardiaque..

De plus, la force du flux sanguin inverse s'exprime différemment. Il y a 4 degrés:

  1. Une petite quantité de sang rejetée est notée.
  2. La longueur du jet vers l'intérieur de la valve atteint 2 cm.
  3. Le flux sanguin vers l'intérieur de la valve dépasse une distance de 2 cm
  4. Le volume sanguin occupe une grande partie de l'oreillette.

L'insuffisance des parois de la valve 1 cuillère à soupe ne dérange généralement pas, la pathologie est insignifiante. Les patients ont noté une légère pulsation dans les veines du cou. Cela est dû à une pression élevée dans la veine jugulaire. Les stades ultérieurs peuvent se manifester par une fatigue accrue, des ballonnements et une anorexie. Une fibrillation ou un flutter auriculaire peut être détecté..

Aux stades 2 et 3, les veines jugulaires peuvent gonfler fortement, le foie également hypertrophies et le liquide s'accumule dans les tissus périphériques. L'auscultation produit des souffles cardiaques caractéristiques, changeant lors de la respiration, augmentant lors de l'inhalation.

Les symptômes ne sont pas spécifiques. Ces signes peuvent indiquer la présence de toute autre maladie du système cardiovasculaire..

Le symptôme principal est un tremblement perceptible de la veine jugulaire. 1 La régurgitation tricuspide est présente chez de nombreux enfants nés après 2010 et est considérée comme une norme physiologique. De plus, si l'enfant n'a pas d'autres pathologies cardiaques, la valve est restaurée à l'état souhaité. Si la condition s'aggrave, il y a une forte probabilité d'insuffisance cardiaque. Dans tous les cas, une surveillance par un cardiologue est requise.

Diagnostique

Une régurgitation tricuspide de la valve de 1 et 2 degrés est souvent détectée avec une échocardiographie effectuée pour d'autres indications. Il est possible de supposer la présence des trois stades restants de la maladie lors de la collecte de l'anamnèse et de l'examen physique (y compris l'auscultation), et le diagnostic sera confirmé par échocardiographie s'il y a un ou plusieurs signes:

  • Insuffisance bidimensionnelle avec rapprochement ou mobilité pathologique;
  • flux de régurgitation intense sur doppler couleur;
  • un grand débit de la zone de convergence proximale vers la valve;
  • largeur de l'isthme de régurgitation gt; 7 mm;
  • reflux systolique dans les veines hépatiques;
  • dominance de l'onde transcuspide gt; 1 cm / sec;
  • dense, triangulaire, pic au début, onde continue d'un doppler d'un flux TN.

Pour évaluer la taille et la fonction du ventricule droit, ils ont recours à l'IRM. ECG, échographie et radiographie pulmonaire souvent effectués.

Cathétérisme cardiaque rarement prescrit. La méthode aide à mesurer avec précision la pression dans l'artère pulmonaire en cas de régurgitation sévère et à évaluer l'état des vaisseaux coronaires, si une intervention chirurgicale est prévue.

La thérapie de la pathologie dépend du type et du degré. De plus, la présence de maladies concomitantes est prise en compte. Le degré initial de retour de sang dans l'aorte nécessite rarement une correction; le patient ne ressent aucun inconvénient. Habituellement, suivi par un cardiologue pendant 3 ans. Si la condition ne s'aggrave pas, le traitement n'est pas prescrit.

Les deuxième et quatrième étapes nécessitent une intervention chirurgicale. Cependant, auparavant, l'état du patient était stabilisé avec des médicaments pendant plusieurs mois:

  1. Rétablissement d'un rythme cardiaque normal - doses minimales de médicaments antiarythmiques.
  2. Récupération de la fréquence cardiaque - Bêtabloquants.
  3. Normalisation de la contractilité du muscle cardiaque - glycosides cardiaques.
  4. Protection du myocarde contre des charges excessives, infarctus du myocarde, accélération de la rééducation après l'opération venant sur les parois de la valve tricuspide - cardioprotecteurs.
  5. Prévention de la thrombose et de la mort prématurée du patient - anticoagulants.
  6. Indemnisation pour insuffisance rénale - diurétiques.

En plus des médicaments, des décoctions et des infusions d'aubépine, d'épines et de bruyère sont prescrites. L'acceptation de toute médecine alternative doit être convenue avec votre médecin. La nutrition doit être diététique: ne pas manger de viande grasse, de sucre, de glucides rapides.

Au moment de l'opération, le rythme doit être stable, entrez l'intervalle autorisé, la pression artérielle dans la valeur définie ou près de celle-ci. Le corps doit être prêt pour une récupération rapide. Selon le stade de la maladie et la nature des changements, une chirurgie plastique ou des prothèses valvulaires tricuspides sont prescrites.

La pathologie n'a pas de rechute, sous réserve des recommandations du médecin traitant. Les patients qui ont subi une chirurgie cardiaque ne sont pas autorisés à fumer ou à boire de l'alcool. Les personnes atteintes d'un degré de régurgitation tricuspide doivent également éviter cela, afin que la maladie ne progresse pas..

Il est important d'observer le régime de travail et de repos, d'éviter le stress, de rationaliser la nutrition. Une activité physique modérée est requise. N'ignorez pas la supervision d'un cardiologue.

Prévoir

L'issue de la maladie dépend du degré de développement de la pathologie et de l'approche du traitement. Le stade initial n'est pas terrible, surtout s'il n'y a pas de maladies concomitantes aggravantes.

Par 2 degrés de régurgitation, le taux de survie des patients est de 85%, dans le troisième, seulement 45%. Il s'agit d'une maladie nécessitant un traitement. Le quatrième degré ne donne aucune chance aux patients. L'opération ne contribue qu'à prolonger la vie de 1, parfois 2 ans.

La détection précoce et le traitement complet prolongent légèrement la vie des gens. De plus, cela est possible avec certains facteurs favorables:

  • jeune âge;
  • manque de mauvaises habitudes;
  • récupération rapide après la chirurgie;
  • absence de pathologie dans l'histoire familiale;
  • dynamique positive du traitement.

La définition du pronostic repose sur les épaules du cardiologue. Pour ce faire, vous devez d'abord effectuer un diagnostic complet du patient.

La régurgitation tricuspide n'est pas une phrase, surtout dans l'enfance. Si la pathologie est détectée en temps opportun et le traitement nécessaire est effectué, le pronostic est toujours favorable. Cependant, vous devrez suivre les instructions du médecin et renoncer aux mauvaises habitudes.

Étiologie de la maladie

Régurgitation de la valve tricuspide du cœur - qu'est-ce que c'est et quelle est la nature de cette maladie? Dans le département de cardiologie de la médecine, la régurgitation se réfère au reflux du sang d'une chambre du cœur vers un compartiment adjacent.

La maladie a 4 degrés, selon le type de valve qui a été endommagée..


Le cœur est normal et avec régurgitation

Valves cardiaques:

  1. Valve mitrale (régurgitation mitrale).
  2. Aortique (régurgitation aortique).
  3. Pulmonaire (régurgitation pulmonaire).
  4. Tricuspide (régurgitation tricuspide).

Le type de maladie le plus courant est la régurgitation mitrale et l'aortique. Dans certains cas, le patient peut rencontrer les deux types de pathologie..

Cette maladie cardiaque n'est pas indépendante, mais se développe dans le contexte d'autres maladies des organes internes, en particulier le cœur ou les poumons.

Est un citoyen avec un PMK de 1 degré à rédiger

Si un jeune homme est diagnostiqué avec le grade PMC 1, il ne peut pas servir de motif pour accorder un retard ou une libération complète de l'armée. Très probablement, le jeune homme se verra attribuer une catégorie de condition physique B, ce qui implique de ne pas servir dans l'élite, mais dans les parties les plus «banales». Bien entendu, des informations sur cette maladie seront portées à la connaissance des médecins qui doivent être en garnison.

Le stress psychologique et physique excessif est interdit pour ces patients, mais on leur montre de la gymnastique et des sports légers. Oui, les médecins ne voient aucune contre-indication au service militaire, mais il convient de considérer qu'un tel patient doit être sous la surveillance d'un cardiologue et subir des examens réguliers, car la maladie peut parfois progresser. Il arrive qu'un type PMK ait un premier degré, mais un effort à court terme provoque un essoufflement. Ensuite, dans le dossier médical, il est fait sur la base de l'affectation d'un jeune homme à la catégorie «non conscriptible» B. Mais de tels cas ne sont pas courants.

Types de maladies

La régurgitation tricuspide peut être une maladie congénitale ou acquise. Chez un enfant, le phénomène est enregistré au cours des premiers mois. Il se trouve que les vannes elles-mêmes se mettent en place. L'anomalie congénitale est beaucoup plus facile à contrôler, surtout s'il existe une prévention de l'exacerbation de la maladie.

Le type de régurgitation acquis se développe avec d'autres maladies du cœur ou des vaisseaux sanguins.

En fonction des raisons qui entraînent le développement d'anomalies, la maladie peut être primaire ou secondaire:

  1. Le principal type de régurgitation valvulaire tricuspide est associé à une maladie du muscle cardiaque. La cause en est l'hypertension pulmonaire. Cela signifie que le sang à travers l'artère pulmonaire passe sous très haute pression..
  2. La forme secondaire est directement liée à la valve, qui présente un dysfonctionnement.

Étant donné que la régurgitation est toujours directement liée à l'insuffisance valvulaire cardiaque, elle peut être absolue et fonctionnelle. Une régurgitation absolue se produit lorsque les volets de valve sont affectés. C'est une forme congénitale de la maladie. La forme fonctionnelle se produit dans le contexte d'un fort étirement des parois valvulaires, qui est une conséquence de maladies ou de processus pathologiques dans le système circulatoire pulmonaire, ou en raison de lésions qui se produisent sur les tissus cardiaques.

Complications, conséquences possibles

S'il n'est pas traité correctement, cela peut entraîner de graves conséquences..

Comme souvent cette maladie ne se déroule pas isolément, l'action simultanée de plusieurs maladies peut entraîner des complications plus graves:

  • Tout d'abord, il est important de noter
    , que lors du diagnostic de cette maladie, un médecin joue un rôle important. Cela est dû au fait que seul un professionnel peut utiliser des diagnostics compétents et fiables sur un équipement spécial conçu à cet effet..
  • Il est également important de considérer
    , que cette maladie se manifeste souvent avec d'autres anomalies cardiaques. Ils doivent également être diagnostiqués..
  • Lors du traitement, il est important de considérer
    l'ensemble des circonstances spécifiques. Un traitement complet ne peut être de haute qualité que sous la supervision d'un médecin.
  • Avec des degrés relativement faibles
    une bonne option ne serait pas un traitement spécial, mais des actions pour renforcer la santé cardiaque du patient. Mais la décision à ce sujet ne peut être appliquée que par un médecin.

Stades de développement

Le processus pathologique a 4 étapes de son développement. Il y a 5 étapes que les cardiologues prennent séparément - la régurgitation physiologique:

  1. Régurgitation de la valve tricuspide de 1 degré - le sang coule dans l'oreillette du ventricule cardiaque à travers les cuspides valvulaires.
  2. La régurgitation de grade 2 est une maladie qui doit être traitée. Il se caractérise par le flux sanguin de la valve, tandis que le flux dépasse 20-25 mm.
  3. Régurgitation de la valve tricuspide de 3 degrés - le jet dépasse 2 cm Le diagnostic de cette maladie n'est pas un problème.
  4. 4 degrés - le flux sanguin dépasse 2 cm.
  5. 5 degrés est un phénomène physiologique. Cela représente-t-il une menace pour la santé et la vie humaines et sont-ils enrôlés dans l'armée avec un tel diagnostic? Contrairement aux 4 premiers stades de la maladie valvulaire cardiaque, cette espèce n'est pas un processus pathologique difficile, à condition qu'elle ne se développe pas davantage.

Classification différente

En outre, la régurgitation tricuspide est divisée en:

  1. Primaire. Ce type de pathologie est combiné avec des pathologies organiques du myocarde, mais ne s'accompagne pas de problèmes dans le système circulatoire des poumons. La régurgitation tricuspide primaire est souvent associée à des défauts d'autres valves, parfois une pathologie combinée, une régurgitation mitrale et tricuspide du 1er degré, dans laquelle un flux sanguin de retour est présent dans les cavités cardiaques droite et gauche, est parfois détectée..
  2. Secondaire. Il se développe toujours à la suite de maladies myocardiques existantes et s'accompagne d'une violation de l'apport sanguin aux poumons (hypertension pulmonaire). Avec un type secondaire de maladie, une hypertrophie et une fonctionnalité accrue du ventricule droit sont détectées.

La classification principale qui donne une idée de la prévalence du processus est la séparation par degrés. Il y en a 4.

  1. Régurgitation tricuspide du 1er degré, ce que c'est, comment l'identifier - tout le monde ne le sait pas. Le flux sanguin de retour n'est presque pas visualisé, le volume et la longueur du flux sont minimes. La condition n'affecte pas le bien-être du patient, généralement 1 degré est détecté par hasard. Parfois, le médecin n'utilise pas d'exposant dans la description de la pathologie, mais indique que le patient présente une régurgitation tricuspide minimale.
  2. Régurgitation tricuspide de 2 degrés. Ce type de pathologie a déjà besoin d'un traitement médicamenteux. La longueur du jet lors du retour du sang est bien visualisée lors de l'examen, mais ne dépasse pas une longueur de 20 mm.
  3. Le troisième degré est clairement visible pendant l'examen, la longueur du flux sanguin dépasse 20 mm.
  4. Avec 4 degrés de pathologie, le jet de courant inverse est visualisé loin dans la profondeur de l'oreillette droite. Une pathologie sévère s'accompagne de symptômes vifs.

EN SAVOIR PLUS: Rennie pendant la grossesse - mode d'emploi et posologie

Les états fonctionnels sont également distingués lorsque les phénomènes de régurgitation 0 ou 1 degré ne sont pas associés à des défauts de la valve tricuspide. Plus souvent, des anomalies fonctionnelles valvulaires révèlent chez des adultes de haute stature et de teint maigre.

Selon les statistiques médicales, la régurgitation fonctionnelle 0-1st est présente dans 2/3 d'une population en bonne santé et est considérée comme la norme.

Il ne nécessite pas de traitement, est une caractéristique physiologique, mais en présence de facteurs provoquants et d'un mode de vie inapproprié, il peut progresser.

  1. Une insuffisance tricuspide absolue ou organique est plus souvent observée chez les nouveau-nés et est associée à des anomalies congénitales des cuspides valvulaires. Dans les cas où des manifestations pathologiques sont présentes des deux côtés du myocarde, elles parlent d'insuffisance valvulaire combinée aortique et tricuspide.
  2. Une insuffisance valvulaire relative ou fonctionnelle peut survenir avec des lésions cardiaques diffuses et des défauts de l'artère pulmonaire.

Considérez les principales raisons à la suite desquelles la maladie se développe. Les facteurs suivants sont importants pour l'apparition de formes primaires:

  1. Prolapsus de la valve tricuspide. Ce défaut est associé à une saillie anormale d'un ou plusieurs feuillets..
  2. Endocardite. Maladie inflammatoire du tissu cardiaque, qui se développe dans le contexte d'une invasion d'infection.
  3. Toutes les maladies rhumatismales provoquant une fibrose valvulaire.
  4. Crise cardiaque droite.
  5. Syndrome carcinoïde, dans lequel des plaques de tissu conjonctif peuvent se déposer dans les vaisseaux et le cœur. Syndrome dû à une excès de sérotonine dans le sang.
  6. L'anomalie d'Ebstein, une malformation congénitale rare dans laquelle la valve auriculo-ventriculaire est anormalement située dans la paroi du ventricule droit.
  7. Le syndrome de Marfan, une pathologie génétique qui s'accompagne d'anévrisme et d'insuffisance cardiaque.
  8. Utilisation à long terme de certains médicaments.
  9. Les conséquences des blessures traumatiques de la poitrine.

Les causes du type secondaire de régurgitation sont les maladies suivantes:

  1. Cardiomyopathie - une maladie associée à des changements structurels dans le myocarde.
  2. Hypertrophie (épaississement, élargissement) ou expansion (dilatation) du ventricule droit.
  3. Hypertension pulmonaire - augmentation de la pression interne dans les vaisseaux pulmonaires.
  4. Autres défauts de l'artère pulmonaire (obstruction).
  5. Sténose mitrale.
  6. Insuffisance combinée des deux ventricules.
  7. Défauts septaux auriculaires congénitaux.

Avec des manifestations légères et modérées de régurgitation tricuspide, classées selon le premier degré de pathologie, une personne ne se sent pas mal et ne se plaint pas.

La pathologie est détectée par hasard, avec un diagnostic échographique du muscle cardiaque. Le seul symptôme pouvant alerter le médecin est une légère ondulation des veines cervicales, aggravée par l'effort.

Avec la transition de la maladie en 2 et aux stades suivants, les signes de la maladie apparaissent plus brillants, deviennent très intenses aux stades 3 et 4.

Le patient se plaint d'essoufflement, de fatigabilité et de faiblesse rapides, d'apparition d'œdème sur les jambes, de mictions fréquentes, de lourdeur sous les côtes à droite.

À l'examen, des veines jugulaires enflées et tremblantes sont clairement visibles, avec une auscultation du cœur, des bruits cardiaques fendus et des murmures pansystoliques. Aux stades 3-4 de la maladie, les manifestations cliniques suivantes sont observées:

  • insuffisance cardiaque;
  • troubles du rythme;
  • pulsation dans l'artère pulmonaire à l'inspiration, dans l'oreillette droite, dans le foie;
  • l'échographie cardiaque révèle des modifications hypertrophiques de l'oreillette droite et du ventricule, des malformations mitrales et aortiques;
  • avec un diagnostic échographique de la cavité abdominale, une accumulation de liquide dans celle-ci, une hypertrophie pathologique du foie est notée;
  • l'apparence du patient change - le visage devient gonflé, la peau prend une teinte jaunâtre, le bas des jambes est postose ou enflé.

Tous ces symptômes nécessitent une correction et indiquent des violations graves du travail du muscle cardiaque. Cependant, on ne peut pas appeler la clinique de régurgitation typique d'elle - ces manifestations sont également caractéristiques d'autres pathologies. Par conséquent, les patients ont besoin d'un diagnostic approfondi..

Pour diagnostiquer la régurgitation tricuspide et d'autres maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, les médecins prescrivent:

  1. Électrocardiogramme.
  2. Échographie cardiaque avec dopplerométrie, qui vous permet d'évaluer le flux sanguin vasculaire. Échographie Doppler avec régurgitation
  3. Radiographie des organes thoraciques, dans les cas complexes - TDM ou IRM selon les indications.
  4. Dans les cas diagnostiques complexes - cathétérisme cardiaque.
  5. De plus, en présence d'hypertension et d'arythmies - surveillance Holter.
  6. Échographie de l'abdomen.
  7. Tests de sang et d'urine en laboratoire.

La base de diagnostic moderne vous permet de différencier avec précision le diagnostic et d'assigner au patient une thérapie ou une chirurgie adéquate.

Les cardiologues pour enfants diagnostiquent souvent une régurgitation tricuspide chez un enfant de 1 degré. Cette pathologie n'est pas traitée, l'état de l'enfant est régulièrement surveillé, en l'absence d'autres maladies cardiaques avec l'âge, tout part de lui-même.

Si la pathologie est associée à des maladies congénitales et que les grades 3 ou 4 sont classés, l'enfant nécessite la surveillance d'un cardiologue et un traitement complexe, parfois chirurgical.

Important: si l'examen d'un adolescent révèle une régurgitation valvulaire turgescente, de grade 1 et l'absence de maladies cardiaques concomitantes, il n'y a pas de contre-indication au service militaire.

Les enfants atteints de régurgitation tricuspide du 1er degré ne sont pas contre-indiqués dans le sport. Cependant, cela ne signifie pas que l’enfant peut s’engager dans des.

L'activité physique devrait être de nature à améliorer la santé jusqu'à ce que le symptôme disparaisse complètement. Avec le 2e degré de pathologie, la question du sport est résolue individuellement, et avec les 3e et 4e étapes, seuls les exercices de physiothérapie avec un moniteur sont autorisés.

Causes de pathologie

Le principal facteur qui provoque le développement d'un processus anormal dans les valves cardiaques est l'insuffisance valvulaire au milieu de la dilatation du cœur. Dans certains cas, la maladie survient dans le contexte de développement de rhumatismes, d'endocardite ou en raison de l'utilisation régulière de certains médicaments.

Les raisons provoquant la régurgitation de la valve cardiaque de la forme primaire:

  • Inflammation des tissus conjonctifs - rhumatisme.
  • Endocardite du cœur de nature infectieuse (survient dans la plupart des cas chez les personnes toxicomanes).
  • Déviation des feuilles des valves (prolapsus).
  • Maladie du tissu conjonctif génétique - Maladie de Marfan.
  • Maladie valvulaire cardiaque congénitale, dans laquelle leurs valves sont déplacées ou complètement absentes.
  • Traumatisme thoracique.
  • Médicaments à long terme.

Raisons de la régurgitation secondaire:

  • Haute pression dans le système circulatoire des poumons (hypertension).
  • Dilatation ventriculaire.
  • Dysfonction ventriculaire.
  • Pathologie valvulaire.
  • Insuffisance ventriculaire cardiaque.
  • Cardiopathie.
  • Défaut septal auriculaire congénital.
  • Obstruction de l'artère pulmonaire.

Image clinique

Les symptômes de régurgitation de la valve tricuspide dépendent du stade de la maladie et de son type. 1 et 2 degrés de régurgitation ne présentent aucun signe prononcé.

La seule chose à laquelle le patient peut prêter attention est la pulsation des veines situées sur le cou. La raison en est l'hypertension artérielle. Pour détecter le phénomène, il suffit de mettre une paume sur le côté droit du cou.

Avec le développement ultérieur de la maladie, les veines commencent à trembler, à gonfler:

  • Peau bleue (en particulier le bout du nez, sous la plaque de l'ongle, les lèvres).
  • Gonflement des jambes.
  • Fibrillation auriculaire.
  • Bruits dans le muscle cardiaque (particulièrement bien entendus lors de l'inhalation).
  • Fatigue.
  • Symptômes d'essoufflement.
  • Douleur sur le côté sous les côtes.
  • Hypertrophie du foie.


Une douleur aiguë dans l'hypochondre peut signaler des problèmes cardiaques

Cette image symptomatique peut également indiquer d'autres maladies du système cardiovasculaire, par conséquent, le tremblement des veines du cou est l'image diagnostique la plus précise..

Symptômes chez les enfants

La régurgitation tricuspide congénitale chez les nourrissons dans 25% des cas se manifeste par une tachycardie supraventriculaire ou une fibrillation auriculaire, une insuffisance cardiaque grave ultérieure peut survenir.

Chez les enfants plus âgés, même avec un effort minimal, un essoufflement et un rythme cardiaque fort apparaissent. Un enfant peut se plaindre de douleurs cardiaques. Des troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, flatulences) et des douleurs ou une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit peuvent être observés. Si la stagnation se produit dans un grand cercle de circulation sanguine, un œdème périphérique, une ascite, un hydrothorax ou une hépatomégalie apparaissent. Toutes ces conditions sont très graves..

Caractéristiques de la régurgitation des enfants

La régurgitation de la valve tricuspide dans l'enregistrement fœtal du phénomène est possible dans les premiers stades de développement à l'aide d'ultrasons. Dans la plupart des cas, cette pathologie est associée à une déviation des chromosomes de la chaîne d'ADN (syndrome de Down). Bien qu'un enfant en parfaite santé puisse ressentir une régurgitation. La présence de ce phénomène n'indique pas un écart de développement.

En l'absence d'autres maladies du système cardiovasculaire, la valve s'aligne indépendamment de l'âge. Cependant, si l'événement a été signalé, il est nécessaire de consulter régulièrement un cardiologue pour suivre le processus de développement éventuel..

Diagnostic et méthodes thérapeutiques

Pour établir un diagnostic, le patient doit subir une échographie. Le médecin examine l'anamnèse, l'électrocardiographie, le cathétérisme cardiaque et la radiographie pulmonaire sont effectués..

Le traitement de la régurgitation est complexe. Des méthodes de traitement chirurgicales et conservatrices sont utilisées. Au 1er stade de développement, un examen régulier par un cardiologue suffit.


Échographie cardiaque
En présence de défauts et de processus pathologiques dans le système cardiovasculaire qui ont provoqué des perturbations dans les valves cardiaques, toutes les méthodes de traitement visent à les arrêter. La deuxième étape du développement de la maladie doit être traitée avec l'utilisation de médicaments spécialisés. En règle générale, le patient se voit prescrire des diurétiques et des médicaments qui détendent les muscles des parois vasculaires, le potassium.

Si nécessaire, des opérations chirurgicales sont effectuées - de l'annuloplastie aux prothèses complètes.

Comment est diagnostiqué?

La principale méthode de diagnostic de la régurgitation est une échographie cardiaque..

Autres procédures de diagnostic pour clarifier le diagnostic:

  • Antécédents médicaux, examen externe, écoute du cœur avec un phonendoscope.
  • Électrocardiographie.
  • Échocardiographie Doppler.
  • Radiographie pulmonaire.
  • Cathétérisme cardiaque: une procédure de diagnostic dans laquelle l'état des artères et de l'apport sanguin au cœur est examiné à l'aide d'un cathéter et d'une radiographie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite