Rééducation après un AVC hémorragique

Un accident vasculaire cérébral est une condition dangereuse dans laquelle une partie des cellules cérébrales meurent. L'AVC hémorragique est un type d'AVC dans lequel l'un des vaisseaux est endommagé. La pathologie s'accompagne d'hémorragie. Un certain pourcentage de cas entraîne la mort. Avec une assistance en temps opportun, la vie de la victime peut être sauvée. La récupération d'un AVC hémorragique prend beaucoup de temps et d'énergie. Le patient a besoin de l'aide et de l'attention de ses proches.

Principes généraux de réadaptation

Le succès de la récupération dépend de la vitesse des premiers soins. C'est pour cette raison qu'il est important de contacter un professionnel de la santé lorsque des symptômes d'un AVC cérébral sont détectés. Un résultat positif est possible en raison de la capacité du tissu cérébral à se régénérer. Cela vous permet de restaurer des fonctions temporairement perdues..

Pour restaurer correctement la fonction, vous devez suivre toutes les recommandations de votre médecin. Le programme de réadaptation est basé sur plusieurs principes..

  1. La période optimale pour effectuer des mesures de réadaptation est la première année après un AVC. Passé ce délai, la rééducation est possible, mais l'effet sera moindre.
  2. Il est impératif de commencer la réhabilitation en temps opportun. Les premières mesures doivent être prises déjà à l'hôpital après stabilisation du patient.
  3. Il est inacceptable de faire des pauses lors de la restauration d'une fonction. Toutes les classes doivent être régulières..
  4. Les activités de rééducation devraient couvrir tous les systèmes et sens organiques. Il est nécessaire de prêter attention à la restauration de l'activité motrice, de la parole, de la vision.
  5. Lors des cours, il est important de surveiller l'état du patient. Au début, après un AVC, les patients se fatiguent rapidement. Ne surchargez pas.
  6. Pendant la période de récupération, différentes techniques sont utilisées. Méthodes efficaces de physiothérapie et d'exercices thérapeutiques. Besoin de médicaments.

Après un AVC hémorragique, l'observation par un neurologue ne suffit pas. Des consultations d'autres spécialistes seront nécessaires: optométriste, orthophoniste. Les cours avec un psychothérapeute font partie intégrante du programme de réadaptation. Les patients qui ont subi un AVC ne s'adaptent pas immédiatement aux nouvelles conditions de vie. Le spécialiste contribuera à l'adaptation.

Période de récupération précoce

La rééducation après un AVC hémorragique est un processus long et complexe. Les médecins stabilisent l'état du patient à l'aide de médicaments. Après 5-7 jours, les premiers cours commencent à restaurer les fonctions.

La principale conséquence d'un AVC est la perte d'activité motrice. Avec un impact du côté gauche, le côté droit du corps est paralysé. Des symptômes similaires sont observés avec une hémorragie dans le côté droit du cerveau, mais le patient ne sera pas en mesure de contrôler la moitié gauche du corps. Cela est dû aux caractéristiques structurelles du cerveau..

L'objectif principal de la rééducation précoce est de restaurer la transmission des impulsions des structures cérébrales au système musculo-squelettique. Le patient à ce stade ne peut toujours pas faire de mouvements à part entière. Pour cette raison, les parents ont besoin d'aide.

La gymnastique compulsive est pratiquée pour une victime d'AVC. Elle consiste à effectuer des mouvements passifs de flexion et d'extenseur des membres. Ils commencent une telle gymnastique avec les doigts, augmentant progressivement l'amplitude des mouvements.

Cela est nécessaire pour rétablir la transmission des influx nerveux. Initialement, les signaux se déplaceront dans la direction opposée, c'est-à-dire des membres au cerveau. Progressivement, le corps s'adapte. Le système nerveux central répondra. Le cerveau va commencer à envoyer des impulsions aux membres. De cette façon, l'innervation du corps est restaurée..

Récupération des fonctions motrices

La tâche principale après stabilisation de l'état du patient est la restauration de l'activité motrice. Ce processus est lent. Il est impossible de prédire avec précision le degré de récupération. Les fonctions ne peuvent être retournées que partiellement..

Exercices physique

Après la gymnastique forcée, les patients peuvent déjà faire leurs premiers mouvements indépendants. A partir de ce moment, un spécialiste des exercices de physiothérapie s'occupera d'une personne qui a eu un AVC hémorragique.

Les premiers exercices sont primitifs. Le patient plie ses doigts, puis les mains. Progressivement, les mouvements des membres sont rétablis. Le patient a la possibilité de s'asseoir, de sortir du lit et de rester debout pendant un certain temps. Après cela, il est permis de faire de courtes promenades avec l'aide de parents.

En milieu hospitalier, les patients retrouvent leur motricité à l'aide de simulateurs spéciaux. Assurez-vous d'utiliser un appareil qui simule les mouvements de rotation des jambes. Ce vélo d'exercice est fixé sur le lit du patient. Les exercices sont effectués en position couchée. Un autre appareil qui aide à retrouver la capacité de se déplacer complètement est le verticalisateur. C'est une plateforme qui permet à une personne de prendre une position assise.

Progressivement, les patients passent à des activités plus difficiles. Exercices utiles sur un vélo d'exercice assis. Le dispositif de marche robotisé vous permet de prendre des mesures vous-même.

Pour restaurer avec succès l'activité motrice, un massage est nécessaire. Le déroulement des procédures vous permettra de maintenir le muscle sur un ton normal. Le massage améliore également la circulation sanguine..

Physiothérapie pour la récupération

Le médecin peut conseiller la physiothérapie. Utiles après un AVC avec hémorragie cérébrale:

  • électromyostimulation;
  • thérapie au laser;
  • l'électrophonophorèse;
  • traitement par ultrasons;
  • balnéothérapie;
  • thérapie thermique;
  • magnétothérapie.

Toutes les procédures sont conçues pour améliorer la circulation sanguine dans les tissus. La physiothérapie aide à renforcer les muscles.

Restaurer d'autres fonctionnalités

L'accident vasculaire cérébral transféré avec hémorragie laisse sa marque sur la santé humaine. En plus de la déficience motrice, une déficience visuelle peut survenir. C'est un événement rare. Les conséquences dépendent de l'emplacement de la zone affectée du cerveau. Si une artère éclate dans le lobe occipital du cortex cérébral, la vision est perdue pour toujours.

Dans tous les autres cas, des exercices spéciaux pour les yeux seront utiles. Le strabisme normal pendant quelques secondes est considéré comme efficace. Vous pouvez effectuer de légers mouvements de pression sur les paupières ou l'arête nasale. L'optométriste vous dira quels exercices donneront le maximum d'effet. Vous devrez peut-être prendre des médicaments conçus pour préserver l'acuité visuelle.

Un autre aspect du traitement de l'hémorragie cérébrale est la restauration des capacités d'élocution. La capacité d'une personne à prononcer des sons et des mots est inextricablement liée à l'activité motrice. Ces fonctions sont restaurées en parallèle..

Si vous avez des problèmes d'élocution, il est important de contacter un orthophoniste en temps opportun. Le médecin fera de précieuses recommandations. Habituellement, dans de tels cas, il est recommandé d'effectuer une gymnastique légère pour les lèvres et la langue. Cela peut être mordre, lécher, faire saillir la langue. Ces mouvements simples soutiennent l'activité musculaire du visage..

Souvent, les patients se plaignent de pertes de mémoire. Il faut de l'aide pour les proches. Avec un AVC, vous devez beaucoup communiquer. Les parents doivent raconter des histoires liées à des souvenirs agréables. Vous pouvez poser des questions simples. Il stimule l'activité cérébrale et aide à restaurer la mémoire..

Réadaptation après la sortie

Le patient sortira de l'hôpital au retour des fonctions principales. Il est important de poursuivre la réadaptation à domicile. Le patient a encore besoin de gymnastique. Il est nécessaire de maintenir le muscle en bonne forme. Vous pouvez effectuer des exercices dans n'importe quelle position. Cela dépend de l'état de la personne qui a subi un AVC cérébral..

Les exercices nécessaires sont:

  • serrer les poings;
  • flexion des orteils;
  • flexion des bras et des jambes;
  • lever les membres couchés;
  • se balance avec les mains couchées;
  • tourne de l'arrière vers le côté;
  • élévations pelviennes;
  • inclinaison de la tête;
  • rotation du cou;
  • jambes oscillantes;
  • torse debout;
  • Squats
  • pistes.

Pour améliorer et restaurer les compétences vocales, vous devez développer la motricité fine. À cette fin, il est préférable d'utiliser des jouets pour enfants. Il sera utile de trier les boutons et autres petits objets.

L'AVC hémorragique entraîne souvent des conséquences irréversibles. Tous les patients ne peuvent pas restaurer complètement l'activité motrice au niveau précédent. Ces patients ont particulièrement besoin de l'aide de proches..

Le succès de la rééducation ne dépend pas seulement de la localisation de l'hémorragie et de la durée de la période de privation d'oxygène de la zone cérébrale. Le rôle et l'heure du début des premières mesures de rééducation jouent un rôle. Le respect de toutes les recommandations des médecins permettra au patient de s'adapter à l'évolution des conditions d'existence..

Récupération d'un AVC hémorragique

Est-il possible de se remettre d'un AVC hémorragique? Cette question inquiète souvent les patients ayant subi un «AVC cérébral», leurs proches.

Une femme sur cinq et un homme sur six de plus de 45 ans souffrent d'un AVC. Parmi les causes de mortalité dans le monde, cette maladie arrive en deuxième position - au cours de l'année, 6 millions de personnes sont diagnostiquées, dont 450 000 en Russie. Seuls cinq-soixante-cinq patients survivent pendant cinq ans et l'invalidité survient en 2/3 cas. Non seulement les symptômes, mais aussi le succès de la poursuite du traitement, de la rééducation et du degré de récupération dépendent de la zone de lésions cérébrales lors d'un AVC hémorragique..

De quoi dépend la rééducation après une hémorragie cérébrale??

L'établissement de la vie après un AVC hémorragique est beaucoup plus difficile qu'après un AVC ischémique. Le danger réside dans la rupture de la paroi vasculaire et la libération de sang dans les tissus environnants, suivie de leurs dommages et de leur mort.

Si lors d'un AVC ischémique, il y a un blocage de la lumière de l'artère et une «famine» des cellules, puis lors d'un AVC hémorragique - leur destruction agressive, qui peut entraîner la mort. Même avec une combinaison de circonstances «réussie», il faudra plus de temps pour se remettre d'une attaque.

Les facteurs suivants affectent la réadaptation:

  • Type de coup. Comme le montrent des études étrangères, la mortalité par AVC hémorragique est très élevée au cours des 30 premiers jours (36%). Mais selon les mêmes données, la survie au cours des cinq prochaines années est légèrement plus élevée qu'après un état ischémique. En d'autres termes, si une personne a connu une «période critique», à l'avenir, la guérison est encore plus réussie qu'après un AVC ischémique..
  • Âge. Ce n'est pas seulement un facteur de risque, mais affecte également la gravité et le moment de la rééducation après un AVC hémorragique. À domicile, il n'est pas toujours possible de guérir, car les hémorragies cérébrales nécessitent la surveillance du personnel médical et des conseils, ce qui est plus difficile pour les personnes âgées. Selon des études étrangères, le plus grand nombre de survivants est enregistré à l'âge de 41-50 ans, cette valeur correspond à 60% du total, et dans les groupes de plus de 70 ans, cet indicateur n'est que de 9%;
  • Maladies d'accompagnement. La période de récupération après un AVC hémorragique chez les personnes souffrant d'hypertension artérielle et de diabète sucré est particulièrement difficile. Avec ces pathologies, la paroi des vaisseaux est endommagée - sa résistance est réduite, donc une rupture artérielle avec le développement de complications graves peut se produire avec des chutes de pression.
  • De l'alcool. Selon des scientifiques américains, au cours des 5 premières années après l'attaque, le taux de survie chez les personnes qui abusent de l'alcool est beaucoup moins élevé que chez les patients en bonne santé.
  • La gravité des troubles neurologiques. La récupération d'un accident vasculaire cérébral hémorragique avec le développement de la paralysie, une mauvaise coordination des mouvements ou des troubles de la parole est difficile. Ces conditions sont souvent accompagnées d'une perte ou d'un manque de sensibilité. Certains patients tombent dans le coma.
  • La zone touchée et l'ampleur de l'épidémie. Si la rupture du vaisseau s'est produite dans les centres vitaux ou s'il y a une hémorragie étendue, le risque de mortalité et une augmentation du temps de récupération après un AVC hémorragique sont augmentés. Le tissu nerveux est très mal renouvelé, avec la mort de certaines cellules nerveuses, les neurones «survivants» commencent à travailler plus activement, essayant de compenser la fonction perdue. Par conséquent, plus la zone de destruction est grande, plus le risque de mortalité et de complications est élevé. Le deuxième point important est la défaite du côté droit ou gauche. Selon les études, la période de récupération avec localisation à droite de l'AVC hémorragique est plus courte et le pronostic est plus favorable.
  • AVC récurrent. Le programme de réadaptation est conçu depuis longtemps, mais de nombreux patients, après avoir amélioré leur santé, arrêtent de consulter un médecin, reprennent de mauvaises habitudes et cessent de surveiller leur mode de vie. Toutes ces conditions sont des facteurs déclenchants qui augmentent le risque d'AVC hémorragique répété, ce qui est plus dangereux que le premier.

N'oubliez pas les caractéristiques individuelles des patients. Les ressources et la capacité du corps à compenser les fonctions perdues chez chaque personne diffèrent.

Récupération d'un AVC hémorragique

Après un AVC hémorragique chez les patients survivants, il est important de restaurer le fonctionnement du système nerveux, des organes internes et du système musculo-squelettique.

Le programme de récupération après un AVC hémorragique résout les tâches suivantes:

  • Améliorez l'état du patient. Il est important d'éliminer les conséquences de l'AVC hémorragique dans le volume maximum afin que le patient puisse prendre soin de lui-même, parler pleinement et bouger.
  • Prévention des complications, telles que les contractures (mobilité réduite des articulations due à une inactivité prolongée), l'atrophie musculaire, les escarres et les infections chez les patients alités, les problèmes psychologiques, la dépression.
  • La prévention des rechutes est la principale condition pour réduire la mortalité par AVC hémorragique, car les attaques répétées l'augmentent plusieurs fois. Il est important de mener une vie correcte, d'observer l'utilisation des médicaments et de suivre toutes les recommandations du médecin.

La base de la réhabilitation de l'AVC hémorragique est la neurologie, car c'est un neurologue qui surveille le patient et le traitement dès les premiers jours après l'hémorragie. Ensuite, le programme se développe, les patients sont renvoyés à leur domicile ou peuvent subir une rééducation dans différents établissements médicaux.

Une récupération complète est-elle possible après un AVC hémorragique?

Selon les statistiques, 33% des patients meurent d'un AVC au cours de la première année, 37% ne peuvent pas récupérer complètement et 9% des patients reçoivent un diagnostic d'attaques répétées. C'est pourquoi le patient doit être dans un établissement médical - les premiers mois sont les plus dangereux et nécessitent une surveillance par un médecin. Pendant cette période, le patient est activement observé par un neurologue: le médecin établit un programme de traitement de réadaptation, surveille l'état du patient et tire des conclusions sur la possibilité de se remettre complètement d'un AVC hémorragique dans un cas particulier.

Il est important de se souvenir: plus la réadaptation est commencée tôt, plus les chances de rétablissement complet sont élevées. Le traitement de restauration doit être démarré littéralement dès les premiers jours. Avec un programme bien conçu, de nombreux patients peuvent obtenir les résultats suivants:

  • Au cours des trois premiers mois, il est possible de retourner la moitié de toutes les fonctions perdues.
  • Au cours du prochain trimestre, le patient élimine 20 à 30% des violations.
  • Les troubles restants sont éliminés dans les six mois, une guérison complète est possible.

La rééducation active devrait commencer dans les 2-3 premières semaines. En parallèle, le traitement est effectué après un accident vasculaire cérébral hémorragique dans la période de récupération, visant à résoudre le foyer d'hémorragie et à prévenir les complications et les rechutes.

Ce dont vous avez besoin pour récupérer d'un AVC hémorragique?

Après avoir subi une hémorragie intracérébrale ou sous-arachnoïdienne, la rééducation vise à éliminer les conséquences qui violent la vie normale du patient. Ceux-ci inclus:

  • Troubles du mouvement et de la sensibilité. Ils sont exprimés à des degrés divers, selon l'emplacement et le volume des tissus cérébraux morts..
  • Coordination altérée des mouvements - cette complication survient souvent après un accident vasculaire cérébral hémorragique, caractérisée par des dommages aux cellules nerveuses, qui sont responsables de mouvements complexes et ciblés. Si la réadaptation n'est pas effectuée, les fonctions perdues ne reviendront pas entièrement et entraîneront une invalidité.
  • Troubles de la parole et de la déglutition. Ici, vous aurez besoin d'une consultation avec un médecin ORL et un orthophoniste.
  • Troubles de la mémoire, de la pensée, des problèmes psycho-émotionnels. Le degré du trouble dépend d'un certain nombre de facteurs et nécessite une approche responsable pendant la période de réadaptation. En cas de complications graves, une conversation est menée avec des proches qui contrôleront partiellement le rétablissement après un AVC hémorragique à domicile.

Des difficultés particulièrement importantes pendant la période de réadaptation surviennent chez les patients alités. Cela limite considérablement la mise en œuvre de mesures de rééducation, peut conduire au développement de plaies de pression et d'atrophie musculaire. Cette condition affecte négativement la psyché du patient, réduisant la motivation et l'intérêt pour la récupération..

Méthodes de réadaptation

Il est nécessaire de mener un programme de récupération complet, qui comprend l'observation du patient par plusieurs médecins spécialistes, ainsi que divers types de thérapie - des médicaments à la médecine alternative. Mener une «lutte sur tous les fronts» accélère la récupération, prévient les complications et le développement d'hémorragies répétées.

Préparations pour la récupération d'un AVC hémorragique

Les médicaments sont la première chose à lancer un programme de réadaptation pour les hémorragies cérébrales. Pour la prévention, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés pour améliorer la circulation sanguine, la fonction du système nerveux et renforcer les parois des vaisseaux sanguins..

Le traitement d'entretien après un AVC hémorragique comprend les médicaments suivants:

  • Les hémostatiques (Dicinon, Ethamsylate, Cyclonamide) sont utilisés pour prévenir les récidives cérébrales, leur tâche principale est d'arrêter les saignements. Ces fonds sont activement utilisés dans les premiers jours de la réadaptation et réduisent la mortalité chez les patients..
  • Les médicaments qui abaissent la pression artérielle (médicaments antihypertenseurs) font partie intégrante du programme de réadaptation, car une augmentation de la pression entraîne souvent une rupture du vaisseau avec le développement ultérieur d'une hémorragie. La prise de ces médicaments améliore le bien-être du patient et complète la période de rééducation..
  • Les nootropiques améliorent la fonction cérébrale, soulagent la fatigue et augmentent l'efficacité du système nerveux. Pour fournir un effet prononcé, ces médicaments après un AVC hémorragique doivent être pris régulièrement, en suivant strictement les recommandations du médecin..
  • Les antidépresseurs sont indiqués pour ajuster l'état psychologique du patient. Selon des études à l'Université de l'Iowa, ces médicaments ont permis d'obtenir une amélioration significative du bien-être des patients ayant subi un AVC hémorragique. Après leur réception, la mémoire est revenue, la réflexion s'est améliorée. Les scientifiques affirment également que les antidépresseurs contribuent à l'adaptation des patients à la vie quotidienne..

Il est important de noter que la rééducation médicamenteuse doit être effectuée strictement sous la supervision d'un médecin - avec l'utilisation indépendante de médicaments, vous pouvez nuire à votre corps.

Physiothérapie

Magnétothérapie après AVC hémorragique

Dans la période de récupération après un AVC hémorragique, diverses méthodes de physiothérapie sont activement utilisées, mais avant leur rendez-vous, vous devez consulter un médecin. Si le médecin s'assure que la santé du patient n'est pas en danger, les méthodes de traitement physiothérapeutiques suivantes sont autorisées:

  • La stimulation électrique utilise de faibles impulsions de courant électrique afin d'éliminer la parésie ou la paralysie des muscles. Cette technique est indiquée pour les troubles du mouvement, mais elle doit être mise en œuvre avec soin pour prévenir les hémorragies récurrentes..
  • En cas de violation de la déglutition, une stimulation musculaire avec un appareil spécial peut être prescrite, qui sera effectuée sous la supervision d'un médecin ORL et d'un physiothérapeute
  • Quelques mois après l'attaque dans certaines zones, l'ultraphonophorèse, la magnétothérapie, la thérapie au laser, etc. peuvent être effectuées. - ces méthodes restaurent les tissus endommagés après une immobilisation prolongée, stimulent le travail musculaire.

Pendant la période de physiothérapie, les patients sont sous surveillance médicale constante - c'est pourquoi ces types de traitement sont effectués uniquement dans des cliniques ou des centres spécialisés.

Massage

Pour restaurer le tonus musculaire des membres affectés, un massage doux est prescrit aux patients. Commencez par de courtes séances de plusieurs minutes, en augmentant progressivement la durée.

Massage après AVC hémorragique

Massage pour AVC hémorragique:

  • contribue à une meilleure nutrition des tissus affectés;
  • prévient les escarres et l'érythème fessier;
  • restaure la conduction neuromusculaire, active le travail des centres moteurs du cerveau;
  • aide à normaliser le tonus musculaire.

Le massage est de préférence effectué dans des institutions spécialisées avec un massothérapeute professionnel. S'il est impossible de visiter l'hôpital, un spécialiste peut être appelé à la maison ou la procédure est effectuée par le parent du patient après une formation appropriée.

Exercices de physiothérapie (LFK)

La thérapie par l'exercice fait partie intégrante du traitement et du rétablissement après un AVC hémorragique. La gymnastique est très utile à la fois pour la normalisation de l'activité motrice partiellement perdue et pour le fonctionnement du système nerveux. Avant de réaliser le patient, un neurologue consultera le patient, après quoi un programme doux spécial sera établi..

Les règles de base pour effectuer des exercices après un AVC hémorragique:

  • En l'absence de contre-indications, vous pouvez commencer quelques jours après l'attaque, mais en position couchée et en mode économe. Cela préservera les connexions neuromusculaires, empêchera la formation de plaies de pression.
  • Si la rééducation réussit, après 5 à 7 jours, le patient est autorisé à s'asseoir sur le lit, effectuant des exercices spéciaux avec les bras et les jambes.
  • Après 3 semaines, le patient apprend à marcher et acquiert les dernières compétences d'auto-soins.

Tous ces termes sont moyens. Bien sûr, ils dépendront de l'état d'un patient particulier. Certains patients parviennent à se «soulever» très rapidement, tandis que d'autres restent alités pendant longtemps.

Mécanothérapie, ergothérapie

Récemment, ces deux méthodes ont été activement utilisées pour restaurer la motricité fine, l'activité physique et la capacité de prendre soin de soi..

La mécanothérapie est l'utilisation de simulateurs spécialisés qui modèrent les muscles des membres, leur redonnant leur tonus. Ce programme comprend:

  • Dans les premiers jours après la maladie, des chaussures spéciales avec airbags sont utilisées, qui sont gonflées alternativement dans la zone des pieds et des doigts, simulant la marche. Cette approche permet au système nerveux de ne pas «oublier» les capacités de mobilité, ce qui simplifie considérablement la rééducation.
  • Après 5-7 jours, un vélo d'exercice spécial est utilisé pour les patients alités, ce qui développe les muscles des jambes, améliore la circulation sanguine. Cette méthode est également la prévention des escarres et de la paralysie..

Il ressemble à un vélo d'exercice pour un patient alité

  • Si le patient ne peut pas se lever, après 14 jours, des canapés médicaux spéciaux sont utilisés pour déplacer le patient en position verticale - verticaliseurs. Cela est nécessaire pour activer les centres moteurs du cerveau et de l'appareil vestibulaire..
  • Avec un traitement réussi pour la 3e semaine, un vélo d'exercice standard est utilisé, ainsi que des exercices spécialisés en gymnase, effectués sur des simulateurs, pour développer les muscles des bras et des jambes.

Le programme est complété par l'ergothérapie - la mise en œuvre d'activités de travail simples pour restaurer la motricité fine. Grâce à cette méthode, le patient a la possibilité de prendre soin de lui-même et de s'adapter à la vie quotidienne.

Travailler avec un psychologue

Pour stabiliser l'état psychologique, il est recommandé que les patients soient observés par un psychologue, car la moitié du succès dépend de l'humeur du patient pour un rétablissement rapide. Le médecin mène des conversations, révélant de l'anxiété et de l'irritabilité, de la peur de la mort ou des pensées suicidaires.

Aux stades initiaux, un soutien moral est fourni, si nécessaire, des médicaments spécialisés sont prescrits. Le psychologue travaille non seulement avec le patient, mais aussi avec ses proches. Le médecin explique aux parents et amis comment se comporter avec le patient, l'empêchant de devenir déprimé.

Correction logopédique

Si un accident vasculaire cérébral hémorragique est compliqué par une altération de la parole, un orthophoniste sera nécessaire. En quelques mois, le patient devra effectuer des exercices d'élocution visant à «éveiller» le travail des centres correspondants du système nerveux.

En règle générale, le cours de correction est le suivant:

  • Aux stades initiaux, la gymnastique de la parole est effectuée pendant 3-5 minutes 2-3 fois par semaine.
  • Puis la durée augmente progressivement jusqu'à un quart d'heure, la fréquence des séances reste inchangée..
  • Certains orthophonistes jugent efficace d'effectuer des exercices en cours - 2 fois par semaine pendant trois mois avec des pauses ultérieures.

Pour obtenir des résultats durables, vous devez consulter régulièrement un orthophoniste, effectuer tous les exercices. En l'absence de lésions prononcées, une restauration complète de la parole en quelques années est possible.

Médecine douce

Certains médecins peuvent recommander de compléter la rééducation par diverses méthodes de médecine alternative. Ceux-ci inclus:

  • Acupuncture - l'introduction d'aiguilles minces dans certaines zones du corps pour stimuler l'activité réflexe afin de soulager les crampes musculaires et activer le cerveau.
  • Thérapie manuelle - effets sur les éléments osseux pour améliorer la circulation cérébrale, lutter contre les contractures et les troubles moteurs.
  • Hirudothérapie - l'utilisation de sangsues médicales pour normaliser la pression artérielle, la coagulation sanguine.
  • Thérapie sous vide - l'effet des boîtes pour améliorer l'apport sanguin aux tissus et les processus métaboliques qui s'y trouvent.

Il est important de noter que l'efficacité des méthodes de médecine alternative n'a pour la plupart pas été prouvée dans les essais cliniques, par conséquent, une telle récupération devrait être prescrite à une date ultérieure et uniquement en complément du programme principal..

Où mieux récupérer?

Aujourd'hui, de nombreux patients se posent la question «comment se remettre rapidement d'un AVC hémorragique?», Mais seulement 20% du nombre total de patients se tournent vers les centres de rééducation. Les statistiques montrent que le taux de mortalité au cours du premier mois lorsque le patient est à domicile est de 43%, et dans un établissement spécialisé est de la moitié. C'est pourquoi les médecins recommandent la restauration dans des centres spécialisés..

La restauration de la maison n'est possible que dans les cas suivants:

  • Avec une légère gravité de l'AVC hémorragique.
  • État stable du patient.
  • En l'absence de troubles moteurs graves et de troubles de la parole.

La rééducation après un AVC est réalisée par des cliniques neurologiques spécialisées, des centres de rééducation. Dans les pensions et les hospices, il y a des patients qui ont besoin de soins constants. Dans les étapes ultérieures, le patient peut améliorer la santé dans un sanatorium.

Recommandations

Lorsque la récupération d'un AVC hémorragique a réussi, le patient doit respecter les principales recommandations qui préviendront la survenue d'attaques répétées:

  • Tous les médicaments prescrits par un médecin sont pris régulièrement et strictement selon la prescription..
  • Surveiller quotidiennement la pression artérielle, avec son augmentation - prendre des médicaments antihypertenseurs.
  • Réduisez la consommation de sel et de graisses, contrôlez la glycémie et le cholestérol.
  • Essayez d'être moins nerveux, évitez le stress.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Visitez régulièrement votre médecin.

Est-il possible de prendre le soleil et d'aller vers le sud?

En conclusion, nous répondrons à la question commune que les patients posent aux médecins - est-il possible de prendre le soleil après un AVC hémorragique? Le bronzage pendant la période de rééducation n'est pas recommandé, car cela peut aggraver la restauration de l'activité motrice et, en cas de coup de soleil ou de coup de chaleur, entraîner une augmentation de la pression artérielle et une rechute de la maladie. Vous pouvez bronzer doucement après 16h00 - lorsque le soleil n'est "pas toxique", pendant 10-15 minutes. Se déplacer vers le sud après un AVC hémorragique est autorisé vers les stations balnéaires du territoire de Krasnodar - dans ce cas, il n'y aura pas de changement brusque de climat. Il vaut mieux voyager en train; les vols pour un survivant d'un AVC sont indésirables.

Récupération de l'AVC à la maison - exercices pour la parole, la mémoire et les fonctions motrices

Selon les statistiques, chaque année, un accident vasculaire cérébral rajeunit, entraînant des conséquences assez désagréables pour une personne, qui nécessitent une récupération complète:

  1. Troubles de l'activité motrice et intellectuelle.
  2. La défaite de l'appareil vocal.
  3. Détérioration de la mémoire, de l'attention, de la capacité de vivre pleinement.

C'est pourquoi vous devez prendre la solution à ce problème avec sérieux..

Récupération après un AVC ischémique et hémorragique

Si nous regardons les données officielles, nous pouvons affirmer avec certitude qu'un accident vasculaire cérébral avec des éléments d'ischémie est une forme moins grave que l'hémorragie. Mais la récupération d'un AVC hémorragique se produit beaucoup plus souvent. La plupart des cas sont ischémiques (jusqu'à 80%).

Les chances d'un résultat positif du traitement dépendent de la taille et de l'emplacement de la lésion focale. Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral peuvent être complètement restaurées si la fonction du bras et de la jambe d'un même côté est partiellement perdue. La durée du traitement dans ce cas dure de 3 à 12 mois.

Le résultat de la récupération est également affecté par la rapidité des premiers secours. Il convient de rappeler que si plus de 4 heures se sont écoulées depuis la cessation de l'apport d'oxygène au cerveau, les chances de récupération sont proches de zéro..

Cas où la réadaptation est inefficace:

  1. Lésions des centres vitaux du cortex cérébral (99% - mort ou coma).
  2. Avec de grandes lésions (plus de 5 mm.).
  3. Le patient a plus de 70 ans.
  4. Un patient qui souffre d'une maladie chronique ou qui utilise des drogues, ce qui affecte l'état de santé général.

Par où commencer la récupération

Dans un premier temps après un AVC:

  • Le patient doit passer la plupart de son temps à se détendre. La victime doit syntoniser un mode de vie à part entière. Alors que le régime alimentaire normal et le sommeil sont rétablis, le patient peut arriver au lit, car une telle personne nécessite des soins et une attention constants et attentifs. Cela peut prendre de quelques jours à quelques mois.
  • Dès le début, il est nécessaire de prendre la bonne position pour les membres blessés. Changez constamment la posture du patient, retournez-le toutes les deux heures au lit. Cela a un effet bénéfique sur la motilité et prévient les escarres. Un léger échauffement des membres des bras et des jambes améliore le tonus musculaire et développe la mémoire kinesthésique lors des mouvements limités du patient.
  • Il est également nécessaire de mesurer en permanence les indicateurs de pression artérielle comme indicateur de traitement après un dysfonctionnement cérébrovasculaire aigu. Pour déterminer la charge de réadaptation appropriée sur le corps, il est nécessaire de réaliser des statistiques complètes sur l'état du patient, en mesurant sa tension artérielle à jeun avant le coucher..
  • Dans les premiers jours, une plus grande attention devrait être accordée à la bonne nutrition du patient. Il doit être dans un complexe équilibré avec les médicaments prescrits par un spécialiste qualifié.
  • La récupération initiale implique des séances d'un psychologue, un orthophoniste, des éléments de physiothérapie vérifiée.
  • Le patient n'est pas autorisé à entrer dans un état d'excitation psychologique, ce qui entraîne une dépression et une névrose.
  • Les parents et les amis doivent indiquer clairement à la victime qu'il n'est pas un fardeau supplémentaire pour eux - cela donnera au patient confiance en un résultat positif de la réadaptation..

À quoi se tenir après un AVC?

Ces recommandations concernent directement les patients et aideront à faciliter le temps de toute la rééducation:

  1. Ne surchargez pas votre corps, il est mauvais d'affecter votre bien-être général. Effectuez de petites séries d'exercices et organisez-les.
  2. Si l'un des membres est engourdi pendant le sommeil, mettez quelque chose de mou en dessous (oreiller, rouleau)
  3. Chargez toujours les membres endommagés et assurez-vous que la charge est uniformément répartie des deux côtés du corps..
  4. Pendant les exercices de rééducation, essayez de ne pas faire attention aux stimuli externes, concentrez-vous sur votre exercice, surveillez votre respiration. Surtout s'il s'agit d'un ensemble de mesures visant à restaurer la fonction vocale.

En savoir plus sur le massage des AVC ici..

Récupération de la parole après un AVC à la maison

La restauration de la parole vocale commence aux premiers stades de la rééducation, si cela permet l'état général du patient.

À la maison, les proches doivent diviser leurs actions en étapes:

  1. Occupation avec des cartes. Vous pouvez acheter des cartes spéciales où le sujet est dessiné et le mot le décrivant peut être dans n'importe quel magasin pour les orthophonistes.
  2. Jeu de loto.
  3. Learning ABC.

Un bon résultat peut être observé à partir de:

  1. Parler avec les virelangues affectées
  2. Lecture des textes de l'orthophonie du patient, affichage de toutes sortes de sons dans un format de test avec des images.
  3. Chanter toutes sortes de chansons
  4. Créer, avec le patient, des liens logiques avec les événements qui se produisent avec lui.
  5. Souffler de l'air d'un tube dans un verre rempli d'eau
  6. Pratiquez des exercices de respiration.
  7. Massage de la langue pour se brosser les dents

Récupération de la mémoire

Une étape importante de la rééducation du patient est la restauration de la mémoire.

Pour ce faire, vous devez effectuer des exercices spéciaux et garder à l'esprit plusieurs aspects:

  1. Jouez le jeu avec vos doigts. Quelques rimes élémentaires sont prononcées avec les doigts pliés, les poings serrés, les applaudissements, le massage à la brosse et d'autres mouvements.
  2. Lors de la prononciation des versets, nous devons apprendre la séquence des mouvements de la main, ce qui distrait le patient, et les gestes stimulent la restauration de la parole et de la mémoire.
  3. La mémorisation des poèmes doit être effectuée progressivement (une ligne par jour)
  4. Il est nécessaire de créer un environnement calme et aimant, de ne pas montrer d'insatisfaction si le patient ne réussit pas.
  5. Rappelez-vous avec le patient des moments agréables de sa vie.
  6. Jouez plus souvent dans les villes. Vous nommez la ville (où vous étiez malade) et avec elle, souvenez-vous des moments agréables qui s'y sont produits. Et puis le patient doit nommer une autre ville qui commence par la dernière lettre de la précédente.
  7. Insistez pour que la victime lise des livres en gros caractères. S'il a oublié l'une des lettres, achetez-lui un alphabet coloré
  8. Posez au patient des questions de base sur ses intérêts dans la vie.
  9. Jouez des noms avec lui. Associer les noms des personnes qui plaisent au patient
  10. Essayez de créer des images visuelles avec la salle.

Marche de récupération

À l'étape initiale, vous devez faire attention aux conseils suivants:

  1. Si le patient n'a pas la capacité de redresser sa jambe sans l'aide des autres, alors à cette étape, il doit aider à plier les membres inférieurs.
  2. Le patient est obligé d'essayer de reprendre le contrôle de ses propres jambes, dans ses pensées aidant son assistant, qui à ce moment plie ses membres.
  3. Si tout se passe comme prévu, nous révélerons le moment où le patient devrait ressentir les premiers signes de contrôle. Le patient doit se concentrer sur cette sensation, augmentant les progrès du traitement.

Nous portons à votre attention un article sur un simulateur après un AVC.

Des exercices:

  1. Relever alternativement les jambes en étant allongé sur le dos avec un contrôle respiratoire. Sur l'inspiration - soulever les membres, expirez - la position de départ. (5-10 répétitions).
  2. Plier une jambe au genou et la tirer vers l'estomac en étant allongé sur le dos. Inspirez - flexion, expirez - retournez à i.p. (5-10 répétitions).
  3. Une personne est allongée dans un lit sur le dos (fixant ses pieds sur le sol), étirant ses membres supérieurs le long du corps. Soulever la jambe gauche, tout en essayant de ne pas la plier dans l'articulation du genou, le talon touche le genou droit. (5-10 répétitions).
  4. Le même état initial. Papillons d'exercice - la disposition simultanée des genoux sur les côtés et le retour à I.P. (5-10 répétitions).
  5. Allongé sur le dos, bras le long du corps, jambes jointes. Imitation du vélo - mouvements de rotation des jambes levées, pliées aux genoux. La durée de la procédure est jusqu'à 2 minutes.
  6. Lifting latéral des jambes. Allongé sur le côté droit, tout en inspirant, soulevez la jambe gauche, tout en expirant - revenez à l'état initial (5-10 répétitions).
  7. Presser le ballon sur le dos avec les genoux pliés (4-5 répétitions, durée 3-8 secondes).
  8. Allongé sur le dos avec les jambes tendues, l'étirement maximal des orteils des pieds et le maximum en les tirant vers vous, tout en étirant la surface arrière de la jambe. (3-5 répétitions).

Produits de récupération après un AVC

Au stade actuel de développement de la médecine, des médicaments néotropes sont utilisés - des médicaments qui ont un effet positif sur l'activité intégrative du cerveau. Affecte directement les processus métaboliques dans les neurones et augmente la résistance du système nerveux central aux stimuli environnementaux.

Le principe d'action des mécanismes de ces substances:

  1. Accélérez la pénétration du glucose dans le cerveau et son utilisation.
  2. Contribuer à l'intensité de l'échange mutuel d'acides nucléiques dans les cellules du système nerveux.
  3. Améliore la conduction cholinergique.
  4. Renouvelle et protège la structure membranaire des fibres nerveuses.
  5. Améliore la microcirculation dans le cerveau sans dilater les vaisseaux sanguins.
  6. Contribuer à l'amélioration des processus cérébraux qui affectent la focalisation du comportement du patient.
  7. Réduisez l'activité neuronale inutile.
  8. Réduit le besoin de neurones dans l'oxygène.

Il existe plusieurs classes de néotropes:

  • Neotropil - Camping Pyrrolidone.
  • Deanol - Camping Diméthylaminoéthanol.
  • Celenbar, pyrititol - semblable à la pérédaxine.
  • Aminalon et autres similitudes chimiques avec le GABA.
  • Phenibutun, pantogam - dérivés du GABA.
  • Préparations à base de melkophénoxane - cerutil et acefen.

Ces médicaments diffèrent par le coefficient de l'effet clinique obtenu, mais il y a toujours leur manifestation dans l'action néotropique.

Il n'y a pas de classification systématique et volumétrique unique des médicaments néotropes. Cela provoque la présence d'une variété déraisonnable de divers médicaments de nature néotropique. Par conséquent, vous avez toujours besoin d'une consultation compétente de votre médecin.

Réadaptation psychologique et sociale

Il existe des principes de base de l'assistance psychologique pour les patients ayant subi un AVC:

  1. La thérapie psychiatrique doit être administrée aux tout premiers stades de la réadaptation. Cela peut accélérer le processus de restauration des fonctions perdues et arrêter le développement de complications après un AVC..
  2. Une participation intensive du patient et de ses proches est requise..

Le travail social d'un psychologue du personnel est également important, au cours duquel il existe un traitement et une restauration de ces troubles psychologiques des fonctions du système nerveux:

  1. Diminution de la proportion de troubles cognitifs associés à la mémoire, à l'intelligence et à l'attention.
  2. Coordination motrice altérée après un AVC et une sensibilité.
  3. Acclusion - violation de la possibilité de compter et de compter les actions du patient.
  4. Désorientation du patient dans l'espace.

40 à 60% des patients connaissent le développement d'une dépression, associée à la perte de certaines fonctions de leur corps. Par conséquent, une psychothérapie bien choisie et une combinaison d'antidépresseurs sont nécessaires..

Un travailleur social compétent aidera à surmonter les problèmes de faible estime de soi et de foi en un rétablissement rapide. La tâche principale de la réadaptation psychologique et sociale est de prévenir l'aggravation des facteurs qui conduisent à un AVC répété..

Épilogue

Les parents dans des conditions confortables à la maison seront en mesure de fournir pleinement l'assistance physiologique et morale nécessaire au patient. La chose la plus importante est d'avoir de la patience et de l'endurance.

7 programmes de récupération après un AVC hémorragique

La restauration des compétences initiales après un accident vasculaire cérébral hémorragique nécessite des coûts énergétiques et de temps importants pour le patient lui-même et sa famille pour se réhabiliter après la maladie.

Contenu

Combien de temps dure la récupération

Le temps de rééducation après une maladie dépend de sa gravité. Avec des coups étendus, il faut plusieurs années pour traiter la pathologie. Dans le même temps, le patient a une déficience motrice jusqu'à la fin de sa vie.

Sur ce sujet

10 raisons pour le développement d'une attaque ischémique

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 5 juin 2018.

Il y a plusieurs étapes temporaires de récupération après un AVC hémorragique:

  • précoce - la durée du traitement peut aller jusqu'à 6 mois après le début de la maladie;
  • récupération tardive - 6 à 12 mois après une lésion vasculaire;
  • résiduel - période après 12 mois.

Les activités de réadaptation doivent être effectuées au maximum dans les 12 premiers mois après un AVC. Seulement dans ce cas, le traitement donnera un résultat notable..

La thérapie des effets résiduels n'apportera pas de changements significatifs, car pendant cette période, les anomalies neurologiques sont pratiquement impossibles à corriger. Par conséquent, il est nécessaire d'organiser des cours avec le patient le plus tôt possible. De plus, les principes suivants doivent être respectés:

  1. Effectuez des cours avec le patient en continu. Ils doivent avoir lieu tous les jours, sept jours par semaine..
  2. Faire un programme de formation individuellement pour chaque patient, en tenant compte de ses capacités.
  3. Concentrez-vous sur la mise en œuvre complète des tâches - pour restaurer la motricité, la parole, la pensée, etc..

Le démarrage précoce de la réadaptation et la mise en œuvre quotidienne du complexe de réadaptation empêcheront le développement du handicap.

Tâches de réadaptation

L'objectif principal de la réadaptation est d'atteindre le niveau nécessaire d'adaptation sociale par le patient. Cela doit être fait dans tous les cas, quelle que soit la gravité de la maladie. La tâche est effectuée de plusieurs manières:

  • former la victime aux nouvelles compétences et aptitudes qu'elle avait auparavant;
  • adaptation d'une personne aux écarts moraux et physiques existants après une pathologie antérieure.
Sur ce sujet

6 causes d'AVC à un jeune âge

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 25 mai 2018.

Il est important de savoir que même la réadaptation professionnelle ne peut pas toujours aider la victime à se remettre complètement. Les objectifs des mesures de rééducation sont de mobiliser les forces du patient et de lui donner confiance en lui pour une vie future pleine.

L'objectif principal de la phase de réadaptation hospitalière est de maximiser la compensation des capacités perdues du patient en raison de dommages aux centres du système nerveux. Le début, le contenu et la durée des mesures médicales visant à la réadaptation du patient sont déterminés non seulement par la nature de la pathologie, mais également par le degré des écarts fonctionnels causés par l'état anormal.

Programmes de récupération

Les mesures de réadaptation sont signées par des spécialistes pendant le séjour du patient à l'hôpital. Le patient exécute des programmes de récupération à domicile avec le soutien de ses proches.

Traitement médical

L'objectif du traitement médicamenteux est de maintenir les fonctions vitales d'une personne et de prévenir l'œdème cérébral. Pour cela, selon les indications, des médicaments sont utilisés pour réduire la pression artérielle et supprimer les crises d'épilepsie. Grâce aux médicaments, l'excès de liquide est éliminé des méninges, ce qui contribue à réduire la pression intracrânienne.

Sur ce sujet

7 faits sur l'AVC ischémique dans le cerveau droit

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 25 mai 2018.

Pendant la période de récupération, les médicaments suivants sont prescrits au patient, en fonction des symptômes:

  • neurométabolites et antioxydants,
  • médicaments visant à améliorer la conduction neuromusculaire;
  • des moyens pour surveiller une pression artérielle normale;
  • médicaments qui inhibent le fonctionnement des canaux calciques.

La prise de médicaments est nécessaire car le fardeau sur les zones saines du cerveau augmente. Les médicaments leur donnent une nutrition supplémentaire, accélérant la restauration active du travail des cellules organiques.

Méthodes de correction non médicamenteuses

Pour se remettre de la maladie, un médicament ne suffit pas. Le patient doit suivre certaines règles concernant son régime, son alimentation et son mode de vie..

Règles nutritionnelles

Si le patient n'a pas de violations de la fonction de déglutition, les repas doivent être pris souvent, en petites portions. Dans le même temps, les plats épicés, frits et fumés sont exclus..

En cas de mastication et de déglutition altérées, une sonde est installée chez le patient, dont l'extrémité se trouve dans l'estomac. La nutrition entérale ressemblant à une préparation pour nourrissons est introduite à travers elle..

Mode

Après la sortie de l'hôpital, le patient doit se conformer au régime moteur autorisé par le médecin.

Si le patient ne peut pas s'asseoir et se lever, utilisez des matelas spéciaux anti-escarres. Les membres paralysés sont placés dans la position anatomique correcte en utilisant des techniques de positionnement..

Récupération des fonctions motrices et sensorielles

L'une des conséquences les plus courantes d'un AVC hémorragique est un trouble du mouvement. Avec des dommages simultanés aux bras et aux jambes, l'hémiplégie se produit d'un côté. Il existe plusieurs méthodes pour restaurer les capacités motrices:

  • physiothérapie;
  • stimulation électrique;
  • biofeedback.

La thérapie par l'exercice est considérée comme le moyen de réadaptation le plus abordable après une maladie. La tâche des exercices est de restaurer les anciennes forces de la victime, de lui apprendre à marcher, à s'asseoir et à maintenir l'équilibre, ainsi qu'à effectuer des actions simples - se laver, s'habiller.

Le programme de thérapie par l'exercice dépend de la gravité de l'état du patient. Dans les troubles graves du système nerveux, les patients se voient proposer une gymnastique passive, lorsqu'un spécialiste ou des proches effectuent des mouvements avec les membres de la victime. Cela aide à rétablir le flux sanguin dans le corps et à améliorer le fonctionnement des muscles paralysés..

Après avoir amélioré la santé du patient, ils apprennent à s'asseoir puis à marcher seuls. Avant qu'une personne ait la possibilité de maintenir l'équilibre pendant longtemps, on lui offre un soutien - un bâton ou des mains courantes.

Sur ce sujet

Comment prévenir le développement d'un accident vasculaire cérébral de la moelle épinière

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 26 mars 2018.

Les exercices de rééducation ne doivent pas épuiser le patient. La durée des cours augmente après une restauration progressive des capacités.

Une attention particulière est portée à la gymnastique visant à développer les mains. Pour ce faire, effectuez des exercices sur la rotation des mains, la motricité fine.

Stimulation électrique

L'essence de la technique est l'effet d'impulsions de courant de fréquence différente sur les fibres musculaires endommagées. La procédure accélère la circulation sanguine dans les cellules affectées, tout en stimulant le tonus corporel. La stimulation électrique est souvent prescrite pour les patients alités qui ne peuvent pas faire d'exercice.

Méthode de rétroaction

Le patient effectue une série d'exercices, puis reçoit des données sonores et visuelles sur l'état de son corps. Ces signaux aident les spécialistes de différents profils à évaluer la dynamique de la réadaptation des patients. La technique est mise en œuvre à l'aide de programmes informatiques.

Sur ce sujet

Ce qui menace un AVC du tronc cérébral

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 26 mars 2018.

Les procédures physiothérapeutiques contribuent à la restauration des fonctions motrices et sensorielles. Ceux-ci inclus:

  • magnétothérapie;
  • électrophorèse de la zone du col;
  • bains d'oxygène et de conifères;
  • échauffement.

Le type de procédure physiothérapeutique est sélectionné en tenant compte des caractéristiques individuelles d'une personne. Avec une récupération prolongée et une tendance aux spasmes, le massage est recommandé pour les patients. La procédure est effectuée selon le plan standard..

Récupération de la parole

Les spécialistes développent activement de nouvelles méthodes de restauration de la parole après un AVC hémorragique. Il existe plusieurs façons d'éliminer la dysarthrie:

  1. Cours d'orthophonie. Le patient effectue des exercices spéciaux pour le développement de l'appareil vocal. Au cours de la procédure, le médecin applique souvent des intonations mélodiques qui ont un effet bénéfique sur l'activité de l'hémisphère droit du cerveau. La thérapie comprend également la gymnastique pour la langue, la visite d'un orthophoniste, la prise de médicaments..
  2. Méthodes physiothérapeutiques - stimulation électrique des zones responsables de la reproduction des sons, acupuncture.
Sur ce sujet

Tout sur les techniques de prévention des AVC

  • Ekaterina Nikolaevna Kislitsyna
  • 26 mars 2018.

Les exercices quotidiens suivants aideront à restaurer la parole:

  1. Tirer les lèvres dans le tube pendant 5 secondes et se détendre pendant 2 secondes.
  2. Capture de la lèvre inférieure avec des dents. Les lèvres supérieures et inférieures sont mordues alternativement pendant 5 secondes pour chaque action..
  3. Tirant au maximum la langue vers l'avant.
  4. Léchage alterné des lèvres en cercle.
  5. Coagulation de la langue.

Un bon résultat est le chant et la répétition des virelangues. L'essentiel dans le déroulement des cours est d'intéresser le patient et de lui donner une attitude positive.

Mâcher et avaler la récupération

La violation de la fonction de déglutition et de mastication est associée à une perte de sensibilité labiale d'un côté. Dans ce cas, les patients ne peuvent pas avaler des morceaux de nourriture normalement, s'étouffer et tousser.

Les exercices suivants aideront à restaurer le niveau de sensibilité requis:

  • reproduction du processus de déglutition en l'absence de nourriture;
  • bouche grande ouverte, comme en bâillant;
  • rincer la cavité buccale;
  • gonfler les joues avec rétention d'air pendant 5 à 10 secondes;
  • reproduction d'un long «et» avec frappe le long du larynx;
  • ronflement avec un soupir;
  • prononciation des voyelles: A, U, O, ET.

Le patient n'a pas à effectuer toute la gamme d'exercices. Le choix des actions dépend de son état et de ses capacités physiologiques. Les classes sont contre-indiquées dans les formes sévères de la maladie, la fièvre ou la pression et la fatigue du patient.

Restauration du fonctionnement des intestins et de la vessie

Le problème de l'incontinence fécale et urinaire est rencontré par 30% des personnes qui ont eu une hémorragie cérébrale. Les symptômes apparaissent dans la première semaine après un AVC hémorragique. Entre 6 et 12 mois après la lésion, la plupart des patients reprennent le contrôle de la vessie et des intestins.

Sur ce sujet

Comment manger pour se remettre d'un AVC

  • Ekaterina Nikolaevna Kislitsyna
  • 26 mars 2018.

Pour que le problème ne se manifeste pas à l'avenir, il est nécessaire de respecter les règles générales:

  1. Manger pour ne pas provoquer de constipation - consommer suffisamment de fibres et exclure les glucides simples de l'alimentation.
  2. Pour éviter la déshydratation, buvez au moins 30 ml de liquide par kg de corps.
  3. Uniquement sur recommandation d'un médecin de prendre des diurétiques.
  4. En plus de la nutrition de base, inclure des vitamines C, des probiotiques qui remplissent la microflore intestinale de bactéries bénéfiques.

Un patient qui a des problèmes pour vider les intestins et la vessie doit commencer à se déplacer dans l'espace dès que possible. L'activité physique accrue améliore la motilité digestive.

Récupération de la pensée et du comportement

Les proches qui s'occupent d'une personne doivent être conscients des changements possibles de son comportement, qui se manifestent par une perte d'adaptation sociale et des attaques d'agression. Dans de tels cas, vous devez suivre certaines règles:

  1. Prendre des précautions pour le patient lui-même et les personnes qui prennent soin de lui.
  2. Cherchez des soins médicaux immédiatement pendant les crises aiguës.
  3. Se comporter le plus calmement possible avec le patient avec une exacerbation de la maladie: la panique et l'agression affectent négativement l'état général du patient.
  4. Vous ne pouvez pas allumer ou éteindre brusquement la lumière dans la pièce où se trouve la personne blessée, surtout le soir.
  5. Pendant la rééducation, ne changez pas la situation dans la chambre du patient.
Sur ce sujet

Tout sur l'AVC hémorragique de l'hémisphère gauche du cerveau

  • Ekaterina Nikolaevna Kislitsyna
  • 26 mars 2018.

La récupération du processus de réflexion se produit généralement à la maison sous la supervision d'un psychiatre avec des antidépresseurs et des antipsychotiques. Tout signe de rage ne doit pas être ignoré. Plus tôt le patient révèle des signes de troubles psychologiques, plus son traitement sera rapide et efficace.

La récupération de la mémoire est également un long processus qui doit avoir lieu sous la supervision d'un médecin observateur. Les actions suivantes aident à stimuler l'activité cérébrale:

  1. Jeux avec les mains. Le patient lit les versets simples des enfants afin qu'il effectue des mouvements simples de la main - plie les doigts, serre les paumes. L'essence de la tâche est qu'une personne se souvient de toutes les actions des doigts avec certains mots.
  2. Souvenirs partagés de moments de vie positifs.
  3. Jeux dans les villes.
  4. Lire des livres et des poèmes pour enfants en gros caractères.
  5. Lettres d'apprentissage.
  6. Conversations constantes avec le patient au sujet de ses intérêts et passe-temps.
  7. Comparaison d'objets et de faits, par exemple, une personne et l'arôme de son parfum ou de ses vêtements.

La science n'a pas prouvé plus précisément ce qui contribue au développement de la pensée et de la mémoire. Par conséquent, les actions répertoriées doivent être effectuées aussi souvent que possible. Même un léger souvenir peut donner un sérieux élan à la restauration d'événements et de compétences oubliés..

Commentaire d'experts

Il est prouvé qu'après un AVC hémorragique initial, les risques d'hémorragies répétées sont élevés. Par conséquent, il est impératif que toutes les recommandations du médecin traitant sur la prévention secondaire des AVC soient suivies. Obligatoire est le traitement de l'hypertension avec la réalisation des objectifs de pression artérielle, l'arrêt complet du tabagisme, l'abus d'alcool et le contrôle de la glycémie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite