Varices de l'utérus

Le syndrome de douleur utérine chronique est également connu sous le nom de varices des organes pelviens ou varices dans l'utérus. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes en âge de procréer, elle est difficile à diagnostiquer et peut être presque asymptomatique, mais vous devez connaître ses signes afin d'éviter le diagnostic erroné de maladies féminines.

Qu'est-ce que les varices utérines

Les varices sont une stagnation du sang dans les veines, ce qui a entraîné la perte de leur élasticité en raison de changements hormonaux ou d'une prédisposition génétique. Les vaisseaux des membres inférieurs et des organes pelviens sont plus sensibles à la maladie. Les varices pelviennes sont plus dangereuses que la manifestation d'une maladie similaire sur les jambes car elle ne peut pas être déterminée visuellement, et l'infertilité, les processus inflammatoires dans les ovaires, l'utérus et le vagin peuvent devenir une conséquence de l'expansion interne des veines.

Causes de dilatation pelvienne

Il existe plusieurs théories sur l'apparition de cette pathologie chez les femmes en âge de procréer. Le principal déclencheur des varices de l'utérus est la grossesse, car Il existe des conditions pour la progression de la maladie:

  • augmentation de la concentration de progestérone dans le sang, ce qui détend les parois des vaisseaux sanguins;
  • augmentation de la charge sur les organes pelviens (OMT), une violation de leur apport sanguin normal;
  • inverser le flux sanguin dans la veine ovarienne;
  • processus inflammatoires chroniques de l'utérus, appendices;
  • Avortement.

Toutes les femmes enceintes ne courent pas ce risque car cette maladie est génétiquement déterminée. Avant de planifier une grossesse, vous devez subir un examen sérieux pour exclure les risques pour votre santé et les complications possibles lors de l'accouchement. Les varices utérines sont détectées à l'aide d'un diagnostic par ultrasons et une confirmation du diagnostic est détectée à l'aide d'une phlébographie transcutanée, d'une ovaricographie.

Symptômes des varices

La maladie peut être détectée principalement par deux symptômes:

  • douleur chronique dans le bas-ventre, aggravée par l'effort physique, pendant les rapports sexuels, dans la seconde moitié du cycle menstruel et pendant la gestation;
  • augmentation des pertes vaginales.

La douleur s'intensifie si une femme mène un mode de vie sédentaire et inactif, pendant les processus inflammatoires du système génito-urinaire. Souvent, les varices de l'utérus sont étroitement associées à un dysfonctionnement sexuel. Les symptômes peuvent être mineurs ou absents, cela dépend du stade de développement de la maladie:

  • le premier stade - la taille des veines (diamètre) jusqu'à 5 mm, le parcours tortueux des vaisseaux sanguins (symptômes mineurs);
  • le second - une veine jusqu'à 10 mm, des varices de l'utérus;
  • le troisième - un diamètre de plus de 10 mm, le type total de varices.

Ce qui est dangereux pendant la grossesse

Si le diagnostic a été posé avant la conception, pendant la grossesse, les symptômes peuvent s'intensifier en raison de changements hormonaux. Beaucoup de femmes se demandent pourquoi les varices sont dangereuses et comment y faire face pendant la grossesse? Si une femme est sous la surveillance constante d'un médecin et surveille son état de santé, la perturbation du flux sanguin pendant la grossesse n'est pas dangereuse. Dans de rares cas, les varices des veines pelviennes peuvent provoquer une césarienne, moins souvent - peuvent provoquer une insuffisance placentaire.

Régime pour les varices

Dans le traitement et la prévention des varices d'étiologies diverses, la nutrition joue un rôle très important. Les médecins recommandent de renoncer au café, au thé fort, en limitant l'utilisation de sucre et de sel. Il sera utile de remplir le régime avec des légumes frais, des fruits, des huiles végétales. Un tel régime a un effet bénéfique sur le flux sanguin, l'état des parois des vaisseaux sanguins, empêche la stagnation de liquide dans le corps, ce qui supprime la charge des veines. Il est important pour les femmes enceintes de limiter leur apport hydrique car le fond hormonal provoque une stase sanguine.

Traitement des varices du petit bassin

Après avoir révélé les signes de varices, après avoir confirmé le diagnostic, les patients commencent à être traités avec des méthodes conservatrices utilisant des médicaments et de la physiothérapie. Si le traitement ne s'améliore pas et que la douleur persiste, ils ont recours à la chirurgie. Une question importante pour beaucoup reste: comment traiter les varices pendant la grossesse? À ce moment, la femme doit être sous la supervision d'un médecin pour un traitement d'entretien et après l'accouchement - pour subir un traitement intensif.

Venotonique

La première chose qui traite les varices de l'utérus au stade 1-2 est veinotonique. Un phlébologue les nomme après un examen approfondi. Des médicaments venotoniques comme Flebodia, Detralex sont prescrits. La prise de comprimés dure de deux à trois mois sous la surveillance d'un médecin. Pendant ce temps, la douleur de l'OMT devrait diminuer de manière significative, le syndrome douloureux pendant la menstruation devrait diminuer. Un tel traitement est mieux combiné avec des exercices de bien-être..

Des exercices

L'activité physique obligatoire prévoit de longues promenades et des exercices de déchargement qui détendent le col et les muscles périnéaux - ce sont des exercices "bouleau", "vélo". Une gymnastique médicale respiratoire spéciale est utile - respiration profonde uniforme avec inclusion de muscles dans le bas-ventre. Le port de vêtements de compression et de collants qui soutiennent les jambes, le plexus vasculaire du périnée et les fesses est également illustré. La douche contrastée a un effet bénéfique supplémentaire..

Traitement chirurgical des varices

Si le traitement médicamenteux n'aide pas, que la douleur n'est pas soulagée ou que le troisième stade des varices du bassin est diagnostiqué, une intervention chirurgicale est fournie, dont le degré est sélectionné, en tenant compte de l'emplacement du flux sanguin inverse:

  • ligature de la veine ovarienne;
  • embolisation de la veine ovarienne;
  • angiographie (administration d'agents de contraste);
  • ablation d'une veine gonadique ouverte.

Si l'expansion variqueuse du patient est observée non seulement dans les organes pelviens, mais aussi sur les jambes, alors l'opération Troyanov-Trendelenburg est utilisée, qui consiste à retirer la grosse veine saphène. Cette méthode est courante dans la lutte contre le troisième stade des varices de l'utérus et l'expansion veineuse totale. Avec un diagnostic précoce, il est possible d'éviter la chirurgie, d'arrêter son développement aux premiers stades. Il est nécessaire d'exclure les facteurs satellites des varices et des complications:

  • fumeur;
  • de l'alcool;
  • mode de vie sédentaire;
  • automédication lors de changements hormonaux, maladies gynécologiques;
  • malnutrition.

Varices utérines pendant la grossesse: causes, symptômes, traitement

Les femmes en âge de procréer sont à risque de varices utérines. Cette maladie est caractérisée par l'expansion des vaisseaux veineux des organes pelviens, à la suite d'un dysfonctionnement de l'appareil valvulaire des vaisseaux présentés ou d'une diminution de leur élasticité.

Cette pathologie peut souvent être combinée à l'expansion des veines du col de l'utérus, de son appareil ligamentaire, il y a une expansion variqueuse des veines vaginales et des vaisseaux sanguins sur les grandes lèvres.

Une maladie similaire peut apparaître en raison de la présence de violations par:

  1. Vaisseaux génitaux - dans ce cas, l'utérus, les ovaires et le vagin souffrent;
  2. Vaisseaux pelviens - des vaisseaux veineux de la vessie et des muscles pelviens sont ajoutés;
  3. Veine cave - une altération de la circulation sanguine dans un vaisseau donné ou des dommages aux principaux troncs qui y pénètrent, peuvent entraîner une hémostase dans les veines du bassin et des membres inférieurs.

Il y a une tendance à rajeunir cette maladie, le pourcentage de varices chez les filles de moins de 16 ans augmente. Mais surtout, cette maladie affecte les femmes qui ont accouché, ainsi que les patients pendant la ménopause.

Les causes

Les varices de l'utérus ou les varices du col de l'utérus sont une pathologie dangereuse, caractérisée par un remplissage excessif et un allongement des vaisseaux veineux. À la suite d'un étirement constant, les parois veineuses s'amincissent et s'atrophient, des protubérances nodulaires apparaissent, ce qui empêche l'écoulement normal du sang.

En règle générale, la maladie survient chez les femmes en âge de procréer, les enfants et les adolescents sont moins susceptibles de tomber malades.


Les varices utérines sont une maladie gynécologique qui ne présente pas de symptômes spécifiques

Les varices des veines utérines sont une maladie polyétiologique dont les causes sont:

  • prédisposition génétique, qui se manifeste par une dysplasie et un sous-développement du tissu conjonctif;
  • changements héréditaires dans les veines et les artères;
  • augmentation de la coagulation sanguine;
  • maladies aiguës ou chroniques du système reproducteur;
  • forme anormale de l'utérus (bicorne ou selle);
  • déséquilibre hormonal des hormones sexuelles féminines;
  • interventions chirurgicales du système de reproduction en libre accès;
  • évolution pathologique de la grossesse et de l'accouchement;
  • compression de l'écoulement veineux de toute genèse;
  • maladie intestinale et tendance à la constipation.

L'un des facteurs de risque est l'utilisation à long terme de contraceptifs hormonaux oraux..


La prise de contraceptifs hormonaux oraux peut entraîner des varices utérines.

La grossesse peut être une cause fréquente de varices..

Pathogenèse des varices des vaisseaux utérins pendant la grossesse:

  • augmentation des niveaux de progestérone, qui est produite par le corps jaune pendant la grossesse;
  • sous l'influence de la progestérone, l'élasticité et l'épaisseur des parois veineuses diminuent;
  • expansion et allongement des veines avec la présence d'anévrismes nodulaires spécifiques;
  • compression des veines par le fœtus et diminution de l'écoulement du sang veineux;
  • violation du métabolisme et de l'approvisionnement en sang de l'utérus;
  • changements atrophiques dans la structure de l'utérus.

Il existe un certain nombre de facteurs qui augmentent le risque de varices dans l'utérus:

  • porter des corsets, des ceintures et des sous-vêtements serrés;
  • Irrégularités menstruelles;
  • mode de vie inactif;


Un mode de vie inactif peut entraîner une telle maladie.

  • grossesse multiple et multiple;
  • mauvaises habitudes.

Le groupe à risque comprend les femmes qui ont des pathologies de valves veineuses sur les membres inférieurs.

Les maladies du système veineux utérin sont divisées en ce qui concerne les facteurs étiologiques et la localisation des varices.

Classification pour des raisons:

  • primaire - survient en raison d'anomalies dans la structure de l'utérus ou d'une prédisposition génétique;
  • secondaire - se développer dans le contexte d'autres maladies inflammatoires.

Classification concernant la localisation:

  • varices de l'utérus;
  • varices cervicales.


Varices utérines pendant la grossesse

Ce qui menace l'expansion des vaisseaux sanguins après l'accouchement?

La pathologie est principalement associée aux veines des jambes et aux hémorroïdes. En règle générale, les varices dans l'utérus et les jambes après l'accouchement sont considérablement réduites. Cependant, avec l'âge, dans la plupart des cas, l'expansion des veines recommence à progresser, une exacerbation des hémorroïdes est enregistrée pendant les menstruations.

La conduite d'un traitement n'est autorisée qu'en l'absence de grossesse. La façon la plus courante de normaliser la maladie est la sclérothérapie par compression. Elle implique l'introduction d'un médicament spécial dans la zone veineuse. L'outil aide à normaliser la circulation sanguine et vous permet de faire face aux symptômes de l'anémie. Classiquement, toutes les méthodes de traitement des varices utérines doivent être divisées en deux groupes:

Comment traiter les varices dans l'utérus, le spécialiste décide après un examen complet. La thérapie conservatrice est principalement pratiquée pendant une longue période, parfois tout au long de la vie du patient. Le traitement des varices de l'utérus peut comprendre la prise de médicaments pharmacologiques (veinotoniques), la physiothérapie, le durcissement, l'hirudothérapie, etc..

Une condition indispensable au succès de la thérapie est l'utilisation de techniques complexes qui affectent directement la cause des pathologies. Si, après avoir évalué les symptômes, le spécialiste comprend qu'un traitement conservateur ne bénéficiera pas au patient, alors utilisez la méthode chirurgicale.

La méthode chirurgicale est utilisée si le traitement conservateur ne fonctionne pas.

Symptômes et signes de la maladie

Les varices de l'utérus sont difficiles à diagnostiquer à l'avance en raison d'une présentation clinique floue ou floue..

Il y a des symptômes qui peuvent inciter le médecin à penser à l'expansion des veines de l'utérus ou des varices de son cou.

Les plaintes les plus courantes qui surviennent avec les varices du col de l'utérus ou du corps utérin:

  • douleur dans le bas-ventre, qui s'intensifie pendant les rapports sexuels, les menstruations et l'activité physique. La douleur irradie souvent vers le périnée ou les lèvres;
  • sensibilité accrue des récepteurs vaginaux;
  • écoulement de sang noir du vagin qui se produit dans le contexte d'un travail physique ou de rapports sexuels.

De tels symptômes de varices peuvent survenir non seulement avec l'expansion des veines, mais aussi avec d'autres maladies accompagnées de changements inflammatoires ou dégénératifs dans le cou de l'organe lui-même.

Pour établir un diagnostic de varices utérines, vous devriez consulter un gynécologue, plus tôt la pathologie est établie et traitée, mieux c'est pour votre santé reproductive.

Le col de l'utérus et le corps utérin sont très dangereux pour leurs complications et peuvent entraîner une invalidité du patient.


Douleur dans le bas-ventre

Qu'est-ce que les varices utérines?

Les varices internes sont une expansion des veines de l'utérus, qui sont situées dans la cavité de l'organe. Dans ce cas, les vaisseaux externes sont également souvent modifiés. Ils ont une stagnation de sang. Les parois des veines deviennent minces et sous tout impact leur intégrité est violée.

Aux premiers stades, la maladie est difficile à diagnostiquer, car les premiers symptômes n'apparaissent que dans les cas avancés. Les parois de l'utérus et de son col sont le plus souvent sujettes à des changements pathologiques..

Les varices internes sont une expansion des veines de l'utérus, qui sont situées dans la cavité de l'organe.

Comment se fait le traitement au laser des varices - lire dans cet article.

Rééducation après chirurgie pour varices.

Caractéristiques pendant la grossesse

Pendant la période de développement fœtal, la quantité de sang qui pénètre dans l'utérus augmente considérablement. S'il y a des facteurs de risque ou des anomalies génétiques dans la structure des veines, des varices utérines peuvent se développer pendant la grossesse.

Contrairement à l'expansion habituelle des veines, les varices des organes génitaux pendant la grossesse surviennent chez les femmes qui tombent enceintes après 30 ans.

Le gros problème est que, en raison de la présence d'un fœtus en croissance, les remèdes pour le traitement des varices sont limités.

Les obstétriciens recommandent une césarienne pour prévenir les complications suivantes:

  • thrombophlébite;
  • Syndrome DIC;
  • saignement utérin;
  • thrombose des veines ovariennes et des plexus des ovaires.

Les femmes ayant une grossesse multiple doivent être particulièrement prudentes..


Varices de l'utérus pendant la grossesse

Qu'est-ce que les varices utérines dangereuses?

Les varices utérines sont dangereuses en cas de saignement. Une telle conséquence se produit à un stade avancé en l'absence de traitement adéquat. En présence de cette maladie, il n'est pas recommandé d'accoucher de manière naturelle, car le passage d'un enfant par le cou d'un organe peut entraîner la rupture des vaisseaux sanguins et des saignements abondants.

Une congestion constante dans le bassin provoque un dysfonctionnement des ovaires, ce qui peut contribuer à des menstruations irrégulières. La pathologie entraîne un certain nombre de troubles hormonaux. L'infertilité peut se développer.

Diagnostique

Si vous soupçonnez des varices utérines pendant la grossesse, le gynécologue recueille soigneusement une anamnèse et procède à un examen objectif du vagin et du col de l'utérus. Attribuer des tests de laboratoire et cytologiques pour détecter la structure cellulaire et la présence de microflore pathologique.

Pour visualiser l'image interne, un examen échographique des organes qui sont dans le bassin.

Le SPL peut être effectué des manières suivantes:

  • par voie transvaginale ou transrectale (la deuxième méthode est utilisée pour les filles qui n'ont pas de partenaires sexuels);
  • échographie transabdominale à travers la paroi abdominale.

La première méthode visualise très bien le système veineux de l'utérus. Lors de l'échographie, vous pouvez voir des veines qui se sont dilatées et des endroits où la pathologie progresse considérablement..

La méthode suivante peut être la phlébographie intra-utérine. La procédure est prescrite pour un examen plus précis des veines de l'utérus (contre-indiqué pour les femmes enceintes).

D'autres méthodes incluent la tomodensitométrie et l'IRM. Ceci est fait pour visualiser plus précisément la pathologie utérine, qui peut être vue sur des photos spéciales..

Après avoir été convaincu de l'exactitude du diagnostic, le traitement doit être démarré immédiatement..


Les méthodes de diagnostic supplémentaires incluent la tomodensitométrie et l'IRM

Comment faire un diagnostic correct

Vous avez d'abord besoin d'un examen approfondi par un gynécologue, qui voit parfois plus avec ses yeux et ses mains que les meilleurs appareils. Examen gynécologue - examen des organes génitaux externes et internes:

Après avoir interviewé le patient, le gynécologue examine généralement les organes génitaux externes. Avec l'expansion des veines du bassin, les lèvres et l'entrée du vagin ont une teinte bleuâtre. Ensuite, le médecin procède à un examen manuel (manuel). Le médecin insère une main dans le vagin et l'autre sonde les organes pelviens. Parfois, il est possible de trouver des nodules dont l'origine est spécifiée à l'échographie.

Diagnostics à l'aide de matériel

Une image échographique montre des veines dilatées et nodulaires sur le corps de l'utérus, des veines ovariennes. Je dois dire que de nombreux chirurgiens (et la phlébologie est une section de la chirurgie vasculaire) sont sceptiques vis-à-vis du diagnostic échographique, préférant la laparoscopie.

Méthode d'administration des produits de contraste

Si l'image de la maladie, même après la laparoscopie, n'est pas suffisamment claire, la méthode de recherche sur le contraste des rayons X est utile. Une substance est introduite dans les vaisseaux, ce qui est clairement visible sur la radiographie. Ainsi, le médecin peut considérer le cours des vaisseaux sanguins, l'expansion des murs, la tortuosité.

Méthode de recherche laparoscopique


Ce terme signifie qu'une petite incision est pratiquée sur l'estomac, un tube flexible spécial (laparoscope) y est inséré. Les fibres optiques traversent le tube, ce qui permet au chirurgien de voir de ses propres yeux ce qui se passe dans l'estomac. Ainsi, les varices de l'utérus, le cas échéant, peuvent être vues immédiatement. Des veines bleues gonflées des ovaires peuvent également être observées.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L'IRM est aujourd'hui l'une des meilleures méthodes pour diagnostiquer une grande variété de maladies. Les varices utérines peuvent également être diagnostiquées, ou plutôt, pour clarifier le diagnostic sur un tomographe. Dans les cas controversés, ils ont recours uniquement à cette méthode, afin que l'image soit suffisamment complète.

Méthodes de traitement de la maladie

Peu importe si une femme est enceinte ou non, il est nécessaire de prescrire des mesures thérapeutiques pour lutter contre les varices. Un gynécologue et un phlébologue (spécialiste des veines) sont impliqués dans la préparation du programme de traitement. Pendant la grossesse, les tactiques de gestion du travail sont également décidées en collaboration avec un phlébologue..

Le nombre de mesures de traitement dépend du nombre de veines dilatées, de leur emplacement et de l'état du patient.

Le complexe de mesures thérapeutiques comprend:

  • normalisation de la journée;
  • rendre la bonne alimentation riche en vitamines, protéines et fibres;
  • refus d'alcool et de tabac;
  • des exercices pour renforcer les muscles du périnée;
  • physiothérapie.


Exercices pour renforcer les muscles du périnée

Traitement chirurgical

Si une pathologie est détectée aux derniers stades de la maladie et qu'un traitement conservateur est déjà inefficace, les gynécologues effectuent une intervention chirurgicale. La méthode et la procédure de l'opération sont choisies par le chirurgien, mais seulement après avoir expliqué au patient pourquoi les varices sont dangereuses et quelles complications peuvent survenir.

L'objectif de l'opération est:

  • effet thérapeutique maximum;
  • dommages tissulaires minimes pendant la chirurgie;
  • élimination des rechutes possibles.

Types d'opérations pour les varices utérines:

  • ablation des varices (phlébectomie). Les petites veines sont retirées à l'aide de petites incisions;
  • sclérothérapie. La technique consiste à provoquer une inflammation aseptique dans la lumière des veines, suivie d'un collage de leurs parois internes;
  • coagulation au laser. L'essence de la méthode est la dénaturation des protéines intimales avec le développement ultérieur du tissu conjonctif pour l'oblitération de la veine;
  • ablation par radiofréquence.

S'il est impossible d'effectuer une intervention mini-invasive et s'il y a des indications, les chirurgiens peuvent recourir à l'ablation de l'utérus et des ovaires avec une hormonothérapie ultérieure.


Coagulation laser du col de l'utérus

Traitement médical

Ils effectuent également une thérapie médicamenteuse, qui comprend la prise de tels médicaments:

  • capsules de troxérutine;
  • Detralex
  • médicaments contenant de l'héparine;
  • Acide cardiomagnylique ou acétylsalicylique;
  • veinotonique.

Pour préserver la santé du fœtus, les femmes sous traitement sont traitées sans drogue.

Causes des problèmes veineux dans le bassin

Voici à quoi vous devez prêter une attention particulière:

  • si vous avez un défaut du tissu conjonctif, la soi-disant dysplasie du tissu conjonctif, les problèmes ne concerneront pas seulement les veines, mais aussi les articulations, la colonne vertébrale et les reins. En savoir plus dans l'article à ce sujet;
  • problèmes hormonaux, en particulier pendant la grossesse, lorsque les vaisseaux de l'utérus se dilatent et deviennent pleins de sang;
  • avec l'obésité et la grossesse, les gros troncs veineux sont comprimés, ce qui augmente respectivement la congestion veineuse, ce qui entraîne une vasodilatation;
  • les veines ovariennes ont des valves qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas remplir leur fonction. La conséquence - stagnation du sang et des vaisseaux nodulaires des ovaires et de l'utérus.
  • maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux. Soit dit en passant, ce point est très important - de nombreux chirurgiens affirment que les varices de l'utérus sont la conséquence de maladies inflammatoires féminines.

Traitement alternatif

Le traitement alternatif des varices ne se produit que comme traitement d'appoint. Prendre des infusions ou des herbes sans recommandation d'un spécialiste peut être dangereux pour votre bébé..


Detralex pour varices
Avec les médicaments pharmacologiques, vous pouvez utiliser le veno folk et les utérotoniques:

  • décoction de marronnier d'Inde;
  • infusions de pissenlit et de Kombucha;
  • rose musquée et thé aux framboises.

Tests diagnostiques pour varices

Pour clarifier la pathologie, le gynécologue examine, recueille une anamnèse, analyse et classe les symptômes, prescrit des tests cliniques. De plus, une échographie peut être prescrite, qui est effectuée de deux manières:

Dans le premier cas, les ondes ultrasonores traversent la paroi abdominale antérieure et dans le second cas, les ultrasons se produisent lorsqu'un transducteur spécial, un capteur, est inséré dans le pénis. Ce type de recherche est sûr même en début de grossesse et possède de grandes capacités de diagnostic par rapport à la méthode transabdominale. Si une pathologie veineuse est détectée lors d'un examen intravaginal, le médecin envoie la femme chez un phlébologue. Le spécialiste peut prescrire des études telles que:

  • phlébographie intra-utérine avec un agent de contraste;
  • tomodensitométrie;
  • dopplerographie;
  • laparoscopie.

Ces méthodes ne sont pas utilisées pendant la grossesse, de sorte que la maladie est si dangereuse pendant cette période que l'état de la femme impose certaines restrictions à la conduite des procédures de diagnostic et à l'utilisation de méthodes thérapeutiques.

Selon les résultats d'un ensemble d'études, le médecin élabore une stratégie de traitement prenant en compte toutes les caractéristiques de l'affection et les pathologies associées.

Prévention des maladies

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique pour les varices utérines, mais le risque de maladie indésirable peut être réduit.

La première place dans la prévention est prise par des visites périodiques chez le médecin pour examiner les organes génitaux. Il est particulièrement important de faire prof. examens pour les femmes à risque.

Recommandations pour la prévention des varices du col de l'utérus et de l'utérus:

  • sports légers et gymnastique;
  • perte de poids aux normes d'âge;
  • refus d'alcool et de tabac;
  • éviter les situations stressantes;
  • réception d'utérotoniques et de venotoniques;
  • relations sexuelles régulières avec un partenaire de confiance.

La prévention de cette maladie n'est pas compliquée et ne prend pas beaucoup de temps, contrairement au traitement de la maladie.

Régime pour les varices

Dans le traitement et la prévention des varices d'étiologies diverses, la nutrition joue un rôle très important. Les médecins recommandent de renoncer au café, au thé fort, en limitant l'utilisation de sucre et de sel. Il sera utile de remplir le régime avec des légumes frais, des fruits, des huiles végétales. Un tel régime a un effet bénéfique sur le flux sanguin, l'état des parois des vaisseaux sanguins, empêche la stagnation de liquide dans le corps, ce qui supprime la charge des veines. Il est important pour les femmes enceintes de limiter leur apport hydrique car le fond hormonal provoque une stase sanguine.

Quelles sont les causes des varices pelviennes?

L'effet de l'expansion veineuse des veines du petit bassin dépend du degré de sa manifestation. Au total, 3 degrés de la maladie sont distingués:

  • Premier degré: les vaisseaux sont dilatés à 5 mm et peuvent être localisés dans l'un des plexus du petit bassin;
  • Le deuxième degré: le diamètre des veines est de 6 à 10 mm et les varices peuvent avoir un caractère total et affecter des plexus veineux importants comme l'ovaire, le myomètre ou les veines paramétriques;
  • Troisième degré: le diamètre des veines est déjà supérieur à 10 mm; varices à total ou paramétrique.

Varices utérines: caractéristiques de la maladie et aspects importants du traitement

Les cliniciens n'isolent pas une raison qui pourrait provoquer des varices dans l'utérus chez la femme. Il existe un certain nombre de facteurs qui, d'une manière ou d'une autre, affectent le développement des varices utérines. Les principales raisons sont:

  • troubles hormonaux, déséquilibre (grossesse, ménopause, première menstruation);
  • avortements (chirurgicaux, médicaux);
  • grossesse pathologique, fausse couche;
  • naissance compliquée (gros fœtus, nécessité de procédures obstétricales supplémentaires);
  • maladies inflammatoires de diverses localisations;
  • facteurs héréditaires;
  • changement dans le calendrier habituel du cycle menstruel;
  • utilisation prolongée de contraceptifs oraux;
  • maladies ovariennes de nature similaire;
  • mode de vie inactif.

Le groupe à risque est constitué de patients présentant des pathologies de la glande thyroïde et du système endocrinien, après des opérations sur les organes pelviens, subissant des avortements et plusieurs accouchements. L'excès de poids, les varices sur les jambes, l'effort physique débilitant, les sports mécaniques spécifiques peuvent également être des facteurs provoquants..

Les causes

Les varices de l'utérus ou les varices du col de l'utérus sont une pathologie dangereuse, caractérisée par un remplissage excessif et un allongement des vaisseaux veineux. À la suite d'un étirement constant, les parois veineuses s'amincissent et s'atrophient, des protubérances nodulaires apparaissent, ce qui empêche l'écoulement normal du sang.

En règle générale, la maladie survient chez les femmes en âge de procréer, les enfants et les adolescents sont moins susceptibles de tomber malades.


Les varices utérines sont une maladie gynécologique qui ne présente pas de symptômes spécifiques

Les varices des veines utérines sont une maladie polyétiologique dont les causes sont:

  • prédisposition génétique, qui se manifeste par une dysplasie et un sous-développement du tissu conjonctif;
  • changements héréditaires dans les veines et les artères;
  • augmentation de la coagulation sanguine;
  • maladies aiguës ou chroniques du système reproducteur;
  • forme anormale de l'utérus (bicorne ou selle);
  • déséquilibre hormonal des hormones sexuelles féminines;
  • interventions chirurgicales du système de reproduction en libre accès;
  • évolution pathologique de la grossesse et de l'accouchement;
  • compression de l'écoulement veineux de toute genèse;
  • maladie intestinale et tendance à la constipation.

L'un des facteurs de risque est l'utilisation à long terme de contraceptifs hormonaux oraux..


La prise de contraceptifs hormonaux oraux peut entraîner des varices utérines.

La grossesse peut être une cause fréquente de varices..

Pathogenèse des varices des vaisseaux utérins pendant la grossesse:

  • augmentation des niveaux de progestérone, qui est produite par le corps jaune pendant la grossesse;
  • sous l'influence de la progestérone, l'élasticité et l'épaisseur des parois veineuses diminuent;
  • expansion et allongement des veines avec la présence d'anévrismes nodulaires spécifiques;
  • compression des veines par le fœtus et diminution de l'écoulement du sang veineux;
  • violation du métabolisme et de l'approvisionnement en sang de l'utérus;
  • changements atrophiques dans la structure de l'utérus.

Il existe un certain nombre de facteurs qui augmentent le risque de varices dans l'utérus:

  • porter des corsets, des ceintures et des sous-vêtements serrés;
  • Irrégularités menstruelles;
  • mode de vie inactif;


Un mode de vie inactif peut entraîner une telle maladie.

  • grossesse multiple et multiple;
  • mauvaises habitudes.

Le groupe à risque comprend les femmes qui ont des pathologies de valves veineuses sur les membres inférieurs.

Les maladies du système veineux utérin sont divisées en ce qui concerne les facteurs étiologiques et la localisation des varices.

Classification pour des raisons:

  • primaire - survient en raison d'anomalies dans la structure de l'utérus ou d'une prédisposition génétique;
  • secondaire - se développer dans le contexte d'autres maladies inflammatoires.

Classification concernant la localisation:

  • varices de l'utérus;
  • varices cervicales.


Varices utérines pendant la grossesse

Caractéristiques des manifestations cliniques

Les cliniciens distinguent deux types d'insuffisance veineuse:

  • expansion des vaisseaux de l'utérus;
  • varices cervicales.

Avec les deux formes, les parois des vaisseaux deviennent plus minces, les espaces s'élargissent considérablement et des nodules se forment. Il existe des varices utérines congénitales et acquises. Si la forme congénitale accompagne une femme dès la naissance, celle acquise peut être à la fois une maladie indépendante et un processus secondaire, résultat d'une maladie gynécologique de base. Il y a plusieurs étapes de développement:

  • Je suis diplômé. Lumens veineux de moins de 6,5 mm, parois vasculaires lisses.
  • II degré. Le diamètre des lumens veineux est d'environ 8 mm, les veines se plient.
  • III degré. Les veines atteignent un diamètre de 13 mm; des nodules veineux se forment.

Avec les varices au dernier stade, le traitement n'est effectué que par des méthodes radicales. Les symptômes dépendent complètement de la gravité des dommages aux structures vasculaires. Il existe plusieurs symptômes typiques de l'insuffisance veineuse de la cavité utérine:

  • douleur dans le plancher pelvien;
  • douleur accrue après les rapports sexuels;
  • violation du cours des menstruations (écoulement maigre ou abondant, modification du calendrier des menstruations);
  • écoulement atypique (taches sanglantes, anémone, caillots brun foncé).

Les symptômes des varices du petit bassin sont considérés comme communs pour de nombreuses maladies gynécologiques, par conséquent, des tests diagnostiques approfondis doivent être effectués pour différencier les varices des autres pathologies.

Ce qui menace l'expansion des vaisseaux sanguins après l'accouchement?

La pathologie est principalement associée aux veines des jambes et aux hémorroïdes. En règle générale, les varices dans l'utérus et les jambes après l'accouchement sont considérablement réduites. Cependant, avec l'âge, dans la plupart des cas, l'expansion des veines recommence à progresser, une exacerbation des hémorroïdes est enregistrée pendant les menstruations.

La conduite d'un traitement n'est autorisée qu'en l'absence de grossesse. La façon la plus courante de normaliser la maladie est la sclérothérapie par compression. Elle implique l'introduction d'un médicament spécial dans la zone veineuse. L'outil aide à normaliser la circulation sanguine et vous permet de faire face aux symptômes de l'anémie. Classiquement, toutes les méthodes de traitement des varices utérines doivent être divisées en deux groupes:

Comment traiter les varices dans l'utérus, le spécialiste décide après un examen complet. La thérapie conservatrice est principalement pratiquée pendant une longue période, parfois tout au long de la vie du patient. Le traitement des varices de l'utérus peut comprendre la prise de médicaments pharmacologiques (veinotoniques), la physiothérapie, le durcissement, l'hirudothérapie, etc..

Une condition indispensable au succès de la thérapie est l'utilisation de techniques complexes qui affectent directement la cause des pathologies. Si, après avoir évalué les symptômes, le spécialiste comprend qu'un traitement conservateur ne bénéficiera pas au patient, alors utilisez la méthode chirurgicale.

La méthode chirurgicale est utilisée si le traitement conservateur ne fonctionne pas.

Caractéristiques de la pathologie

La stase sanguine dans les vaisseaux des veines est appelée varices. Cela entraîne la perte de leur élasticité, déformation, expansion. Les vaisseaux des organes pelviens et des jambes en souffrent le plus..

Si des signes de pathologie sont perceptibles aux membres inférieurs, les changements dans la veine utérine sont difficiles à détecter. Les complications d'une stagnation prolongée du sang peuvent être une inflammation des ovaires, de l'utérus, de l'infertilité.

Souvent, la maladie est associée à des lésions similaires d'un emplacement différent.

Les vaisseaux des femmes en âge de procréer sont plus sujets à la déformation. Parfois, les varices de l'utérus sont associées à des pathologies des vaisseaux des grandes lèvres. Les patients viennent chez le médecin avec une maladie suspectée, car ils ressentent un gonflement et un inconfort.

Symptômes et signes de la maladie

Les varices de l'utérus sont difficiles à diagnostiquer à l'avance en raison d'une présentation clinique floue ou floue..

Il y a des symptômes qui peuvent inciter le médecin à penser à l'expansion des veines de l'utérus ou des varices de son cou.

Les plaintes les plus courantes qui surviennent avec les varices du col de l'utérus ou du corps utérin:

  • douleur dans le bas-ventre, qui s'intensifie pendant les rapports sexuels, les menstruations et l'activité physique. La douleur irradie souvent vers le périnée ou les lèvres;
  • sensibilité accrue des récepteurs vaginaux;
  • écoulement de sang noir du vagin qui se produit dans le contexte d'un travail physique ou de rapports sexuels.

De tels symptômes de varices peuvent survenir non seulement avec l'expansion des veines, mais aussi avec d'autres maladies accompagnées de changements inflammatoires ou dégénératifs dans le cou de l'organe lui-même.

Pour établir un diagnostic de varices utérines, vous devriez consulter un gynécologue, plus tôt la pathologie est établie et traitée, mieux c'est pour votre santé reproductive.

Le col de l'utérus et le corps utérin sont très dangereux pour leurs complications et peuvent entraîner une invalidité du patient.


Douleur dans le bas-ventre

Aidez la médecine traditionnelle

Les recettes de la médecine traditionnelle doivent être utilisées comme un outil supplémentaire, car les varices utérines ne peuvent être guéries que par des méthodes traditionnelles. L'utilisation de guérisseurs traditionnels doit être signalée au médecin traitant afin que le traitement ne se contredit pas..

Les cônes de houblon sont bons pour les varices de l'utérus. Une grande cuillerée de matières premières est broyée, versez de l'eau bouillante (200 ml). Laisser infuser et refroidir environ 20 minutes. Buvez à la fois. Trois fois par jour, vous devez cuisiner et boire une décoction de cônes avant de manger.

La jeune ortie est une excellente aide pour les vaisseaux endommagés. Une grande cuillère est versée avec de l'eau (200 ml), portée à ébullition. Divisé en 3 parties, à boire avant les repas. Traitement à long terme (1 an), mais efficace.

Caractéristiques pendant la grossesse

Pendant la période de développement fœtal, la quantité de sang qui pénètre dans l'utérus augmente considérablement. S'il y a des facteurs de risque ou des anomalies génétiques dans la structure des veines, des varices utérines peuvent se développer pendant la grossesse.

Contrairement à l'expansion habituelle des veines, les varices des organes génitaux pendant la grossesse surviennent chez les femmes qui tombent enceintes après 30 ans.

Le gros problème est que, en raison de la présence d'un fœtus en croissance, les remèdes pour le traitement des varices sont limités.

Les obstétriciens recommandent une césarienne pour prévenir les complications suivantes:

  • thrombophlébite;
  • Syndrome DIC;
  • saignement utérin;
  • thrombose des veines ovariennes et des plexus des ovaires.

Les femmes ayant une grossesse multiple doivent être particulièrement prudentes..


Varices de l'utérus pendant la grossesse

Traitement des varices du petit bassin

Après avoir révélé les signes de varices, après avoir confirmé le diagnostic, les patients commencent à être traités avec des méthodes conservatrices utilisant des médicaments et de la physiothérapie. Si le traitement ne s'améliore pas et que la douleur persiste, ils ont recours à la chirurgie. Une question importante pour beaucoup reste: comment traiter les varices pendant la grossesse? À ce moment, la femme doit être sous la supervision d'un médecin pour un traitement d'entretien et après l'accouchement - pour subir un traitement intensif.

Venotonique

La première chose qui traite les varices de l'utérus au stade 1-2 est veinotonique. Un phlébologue les nomme après un examen approfondi. Des médicaments venotoniques comme Flebodia, Detralex sont prescrits. La prise de comprimés dure de deux à trois mois sous la surveillance d'un médecin. Pendant ce temps, la douleur de l'OMT devrait diminuer de manière significative, le syndrome douloureux pendant la menstruation devrait diminuer. Un tel traitement est mieux combiné avec des exercices de bien-être..

Des exercices

L'activité physique obligatoire prévoit de longues promenades et des exercices de déchargement qui détendent le col et les muscles périnéaux - ce sont des exercices "bouleau", "vélo". Une gymnastique médicale respiratoire spéciale est utile - respiration profonde uniforme avec inclusion de muscles dans le bas-ventre. Le port de vêtements de compression et de collants qui soutiennent les jambes, le plexus vasculaire du périnée et les fesses est également illustré. La douche contrastée a un effet bénéfique supplémentaire..

Traitement chirurgical des varices

Si le traitement médicamenteux n'aide pas, que la douleur n'est pas soulagée ou que le troisième stade des varices du bassin est diagnostiqué, une intervention chirurgicale est fournie, dont le degré est sélectionné, en tenant compte de l'emplacement du flux sanguin inverse:

  • ligature de la veine ovarienne;
  • embolisation de la veine ovarienne;
  • angiographie (administration d'agents de contraste);
  • ablation d'une veine gonadique ouverte.

Si l'expansion variqueuse du patient est observée non seulement dans les organes pelviens, mais aussi sur les jambes, alors l'opération Troyanov-Trendelenburg est utilisée, qui consiste à retirer la grosse veine saphène. Cette méthode est courante dans la lutte contre le troisième stade des varices de l'utérus et l'expansion veineuse totale. Avec un diagnostic précoce, il est possible d'éviter la chirurgie, d'arrêter son développement aux premiers stades. Il est nécessaire d'exclure les facteurs satellites des varices et des complications:

  • fumeur;
  • de l'alcool;
  • mode de vie sédentaire;
  • automédication lors de changements hormonaux, maladies gynécologiques;
  • malnutrition.

Qu'est-ce que les varices utérines dangereuses?

Les varices utérines sont dangereuses en cas de saignement. Une telle conséquence se produit à un stade avancé en l'absence de traitement adéquat. En présence de cette maladie, il n'est pas recommandé d'accoucher de manière naturelle, car le passage d'un enfant par le cou d'un organe peut entraîner la rupture des vaisseaux sanguins et des saignements abondants.

Une congestion constante dans le bassin provoque un dysfonctionnement des ovaires, ce qui peut contribuer à des menstruations irrégulières. La pathologie entraîne un certain nombre de troubles hormonaux. L'infertilité peut se développer.

Varices du corps et du col de l'utérus chez la femme enceinte

Comme vous le savez, pendant la grossesse, toute maladie peut s'aggraver et entraîner des conséquences indésirables. Ce qui menace l'expansion des veines du corps et du col d'une femme enceinte?

Vous serez surpris, mais généralement les femmes accouchent calmement (et seules) avec un tel diagnostic. Donc, il s'avère que les gynécologues nous font peur en vain?

Pourtant, des complications surviennent. Le plus souvent, c'est un saignement difficile à arrêter. Mais la difficulté ici est que dans la plupart des cas, les hémorragies obstétricales ne sont pas associées à des varices, d'autres mécanismes y fonctionnent.

Diagnostique

Si vous soupçonnez des varices utérines pendant la grossesse, le gynécologue recueille soigneusement une anamnèse et procède à un examen objectif du vagin et du col de l'utérus. Attribuer des tests de laboratoire et cytologiques pour détecter la structure cellulaire et la présence de microflore pathologique.

Pour visualiser l'image interne, un examen échographique des organes qui sont dans le bassin.

Le SPL peut être effectué des manières suivantes:

  • par voie transvaginale ou transrectale (la deuxième méthode est utilisée pour les filles qui n'ont pas de partenaires sexuels);
  • échographie transabdominale à travers la paroi abdominale.

La première méthode visualise très bien le système veineux de l'utérus. Lors de l'échographie, vous pouvez voir des veines qui se sont dilatées et des endroits où la pathologie progresse considérablement..

La méthode suivante peut être la phlébographie intra-utérine. La procédure est prescrite pour un examen plus précis des veines de l'utérus (contre-indiqué pour les femmes enceintes).

D'autres méthodes incluent la tomodensitométrie et l'IRM. Ceci est fait pour visualiser plus précisément la pathologie utérine, qui peut être vue sur des photos spéciales..

Après avoir été convaincu de l'exactitude du diagnostic, le traitement doit être démarré immédiatement..


Les méthodes de diagnostic supplémentaires incluent la tomodensitométrie et l'IRM

Diagnostic de VRVMT

Le diagnostic des varices du bassin consiste en un examen gynécologique standard, une échographie de l'OMT et des veines des membres inférieurs, une phlébographie pelvienne, une TDM du bassin, une laparoscopie. Un gynécologue et un phlébologue devraient participer à l'examen des patients suspects de SRVMT.

L'examen des organes génitaux externes révèle des veines superficielles dilatées dans la vulve et le périnée; avec un examen vaginal, une cyanose des parois du vagin, une douleur à la palpation de l'abdomen est déterminée. L'échographie des organes pelviens permet de confirmer le BPMT, tandis que l'accès combiné TA + TV aux ultrasons est le plus informatif. L'étude permet non seulement d'identifier la pathologie organique, mais également d'utiliser le régime CDK pour détecter les conglomérats de varices à flux sanguin altéré, reflux sanguin pathologique. Selon les données échographiques des vaisseaux sanguins, une diminution de la vitesse maximale du flux sanguin dans les veines utérines, ovariennes et iliaques internes est déterminée. Dans le cadre de l'évaluation de l'état phlébologique du patient, il est conseillé de réaliser une angioscopie échographique des veines des membres inférieurs.

Afin d'étudier la localisation et la prévalence des varices du petit bassin, l'état du système valvulaire et des anastomoses veineuses, ainsi que la détection de caillots sanguins, une phlébographie intra-utérine est réalisée. Dans le syndrome de congestion veineuse, une ovarographie sélective peut être indiquée, suggérant l'introduction de contraste directement dans les veines ovariennes. Avec les varices vulvaires-périnéales isolées, la varicographie est utilisée - contraste des veines périnéales. Actuellement, la tomodensitométrie des organes pelviens remplace l'étude de contraste aux rayons X, pas inférieure à eux en termes de diagnostic. Dans le cadre du diagnostic différentiel, ainsi qu'avec un contenu informationnel insuffisant des méthodes ci-dessus, recourir à la laparoscopie diagnostique.

Comment faire un diagnostic correct

Vous avez d'abord besoin d'un examen approfondi par un gynécologue, qui voit parfois plus avec ses yeux et ses mains que les meilleurs appareils. Examen gynécologue - examen des organes génitaux externes et internes:

Après avoir interviewé le patient, le gynécologue examine généralement les organes génitaux externes. Avec l'expansion des veines du bassin, les lèvres et l'entrée du vagin ont une teinte bleuâtre. Ensuite, le médecin procède à un examen manuel (manuel). Le médecin insère une main dans le vagin et l'autre sonde les organes pelviens. Parfois, il est possible de trouver des nodules dont l'origine est spécifiée à l'échographie.

Diagnostics à l'aide de matériel

Une image échographique montre des veines dilatées et nodulaires sur le corps de l'utérus, des veines ovariennes. Je dois dire que de nombreux chirurgiens (et la phlébologie est une section de la chirurgie vasculaire) sont sceptiques vis-à-vis du diagnostic échographique, préférant la laparoscopie.

Méthode d'administration des produits de contraste

Si l'image de la maladie, même après la laparoscopie, n'est pas suffisamment claire, la méthode de recherche sur le contraste des rayons X est utile. Une substance est introduite dans les vaisseaux, ce qui est clairement visible sur la radiographie. Ainsi, le médecin peut considérer le cours des vaisseaux sanguins, l'expansion des murs, la tortuosité.

Comment détecter cette maladie?


L'échographie est le moyen le plus sûr et le plus courant de diagnostiquer l'ectasie pelvienne. Cette méthode est utilisée pour plusieurs bonnes raisons. Parmi eux, son accessibilité et sa sécurité. Ce dernier facteur est extrêmement important, en raison du risque d'irradiation des ovaires et d'autres parties du système reproducteur avec tout autre rayonnement pouvant causer des dommages irréparables (mais uniquement en cas d'utilisation fréquente). En raison de la sécurité des ultrasons, vous pouvez effectuer un nombre illimité de fois sans crainte de complications. Tout cela grâce à l'utilisation d'ondes ultrasonores qui ne sont pas nocives et qui sont, par essence, un son basse fréquence.

Tels, par exemple, sont utilisés par les chauves-souris et les dauphins. La sécurité des ultrasons n'est pas prouvée par des mots, mais dans de nombreux essais cliniques et de nombreuses années d'expérience.

L'examen échographique est l'une des études les plus courantes et les plus abordables. Il peut être obtenu gratuitement et à petit prix dans des centres de diagnostic privés, des cliniques, etc. Cela permet de subir un diagnostic pour presque toutes les femmes.

L'échographie en particulier a bien réussi à diagnostiquer les varices du bassin. Il vous permet de clarifier la localisation du processus et son degré, cependant, vous pouvez avoir besoin d'une méthode ultrasonique supplémentaire - CDK. Mais il vaut la peine de comprendre qu'avant de vous rendre pour une échographie, vous devriez consulter un gynécologue qui procédera à un examen et, peut-être, dans le sens de l'étude, donnera des instructions spéciales au diagnosticien, si cela est bien sûr nécessaire.

Méthodes de traitement de la maladie

Peu importe si une femme est enceinte ou non, il est nécessaire de prescrire des mesures thérapeutiques pour lutter contre les varices. Un gynécologue et un phlébologue (spécialiste des veines) sont impliqués dans la préparation du programme de traitement. Pendant la grossesse, les tactiques de gestion du travail sont également décidées en collaboration avec un phlébologue..

Le nombre de mesures de traitement dépend du nombre de veines dilatées, de leur emplacement et de l'état du patient.

Le complexe de mesures thérapeutiques comprend:

  • normalisation de la journée;
  • rendre la bonne alimentation riche en vitamines, protéines et fibres;
  • refus d'alcool et de tabac;
  • des exercices pour renforcer les muscles du périnée;
  • physiothérapie.


Exercices pour renforcer les muscles du périnée

Traitement chirurgical

Si une pathologie est détectée aux derniers stades de la maladie et qu'un traitement conservateur est déjà inefficace, les gynécologues effectuent une intervention chirurgicale. La méthode et la procédure de l'opération sont choisies par le chirurgien, mais seulement après avoir expliqué au patient pourquoi les varices sont dangereuses et quelles complications peuvent survenir.

L'objectif de l'opération est:

  • effet thérapeutique maximum;
  • dommages tissulaires minimes pendant la chirurgie;
  • élimination des rechutes possibles.

Types d'opérations pour les varices utérines:

  • ablation des varices (phlébectomie). Les petites veines sont retirées à l'aide de petites incisions;
  • sclérothérapie. La technique consiste à provoquer une inflammation aseptique dans la lumière des veines, suivie d'un collage de leurs parois internes;
  • coagulation au laser. L'essence de la méthode est la dénaturation des protéines intimales avec le développement ultérieur du tissu conjonctif pour l'oblitération de la veine;
  • ablation par radiofréquence.

S'il est impossible d'effectuer une intervention mini-invasive et s'il y a des indications, les chirurgiens peuvent recourir à l'ablation de l'utérus et des ovaires avec une hormonothérapie ultérieure.


Coagulation laser du col de l'utérus

Traitement médical

Ils effectuent également une thérapie médicamenteuse, qui comprend la prise de tels médicaments:

  • capsules de troxérutine;
  • Detralex
  • médicaments contenant de l'héparine;
  • Acide cardiomagnylique ou acétylsalicylique;
  • veinotonique.

Pour préserver la santé du fœtus, les femmes sous traitement sont traitées sans drogue.

Intervention chirurgicale

Dans le cas où une pathologie est détectée à un stade avancé de la maladie et qu'un traitement conservateur n'a pas donné de résultats, les médecins peuvent recourir à une méthode de traitement opératoire. La méthode de correction chirurgicale est choisie par le médecin et le patient.

Comme il existe de nombreuses méthodes d'intervention chirurgicale, un spécialiste est en mesure de choisir la moins traumatisante et la plus efficace d'entre elles..

Types d'opérations pour les varices utérines:

  • Phlébectomie (ablation de petits vaisseaux variqueux par incisions);
  • Sclérothérapie (un médicament spécial est injecté dans la veine endommagée, le vaisseau se colle et finit par disparaître en raison de l'arrêt de la circulation sanguine à travers elle);
  • Coagulation au laser (normalisation du flux sanguin)
  • Coagulation radiofréquence;
  • En présence de complications graves, ils recourent à l'ablation de l'utérus sans ovaires, et parfois avec eux. Après une telle intervention chirurgicale, une hormonothérapie substitutive est prescrite au patient, ce qui évite une ménopause précoce.

Causes des problèmes veineux dans le bassin

Voici à quoi vous devez prêter une attention particulière:

  • si vous avez un défaut du tissu conjonctif, la soi-disant dysplasie du tissu conjonctif, les problèmes ne concerneront pas seulement les veines, mais aussi les articulations, la colonne vertébrale et les reins. En savoir plus dans l'article à ce sujet;
  • problèmes hormonaux, en particulier pendant la grossesse, lorsque les vaisseaux de l'utérus se dilatent et deviennent pleins de sang;
  • avec l'obésité et la grossesse, les gros troncs veineux sont comprimés, ce qui augmente respectivement la congestion veineuse, ce qui entraîne une vasodilatation;
  • les veines ovariennes ont des valves qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas remplir leur fonction. La conséquence - stagnation du sang et des vaisseaux nodulaires des ovaires et de l'utérus.
  • maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux. Soit dit en passant, ce point est très important - de nombreux chirurgiens affirment que les varices de l'utérus sont la conséquence de maladies inflammatoires féminines.

Les causes de la maladie. Groupes à risque

Causes des varices dans l'utérus:

  • grossesse (le flux sanguin utérin augmente, les veines ayant une paroi musculaire plus faible sont étirées, la fonction de leurs valves est altérée);
  • activité physique avec des poids (augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens);
  • constipation fréquente (le flux sanguin dans les organes pelviens augmente également en raison de l'augmentation de la pression intra-abdominale);
  • utilisation à long terme de médicaments hormonaux (sous l'influence des œstrogènes, les parois des vaisseaux perdent leur élasticité);
  • inactivité physique;
  • modifications congénitales de l'anatomie de l'utérus (par exemple, flexion);
  • incapacité à ressentir l'orgasme;
  • perturbations hormonales.

Les femmes qui ont des antécédents de maladies inflammatoires à long terme des organes pelviens sont également à risque. Femmes qui ont vécu une naissance difficile et qui ont interrompu à plusieurs reprises une grossesse.

Traitement alternatif

Le traitement alternatif des varices ne se produit que comme traitement d'appoint. Prendre des infusions ou des herbes sans recommandation d'un spécialiste peut être dangereux pour votre bébé..


Detralex pour les varices Avec les médicaments pharmacologiques, vous pouvez utiliser le veno folk et les utérotoniques:

  • décoction de marronnier d'Inde;
  • infusions de pissenlit et de Kombucha;
  • rose musquée et thé aux framboises.

informations générales

Varices pelviennes (SRVMT) - une maladie des veines pelviennes associée à une violation de leur architectonique et à la stagnation du sang veineux dans le bassin. Dans la littérature, les varices pelviennes sont également indiquées par les termes «syndrome de congestion veineuse pelvienne», «varicocèle chez la femme» et «syndrome de douleur pelvienne chronique». La prévalence des varices pelviennes augmente proportionnellement à l'âge: de 19,4% chez les filles de moins de 17 ans à 80% chez les femmes en périménopause. Le plus souvent, la pathologie des veines pelviennes est diagnostiquée au cours de la période de reproduction chez les patients de 25 à 45 ans. Dans la grande majorité des cas (80%), la transformation variqueuse affecte les veines ovariennes et est extrêmement rare (1%) dans les veines du ligament large de l'utérus. Selon les approches médicales modernes, le traitement pour HRVMT devrait être effectué non seulement à partir de la position de la gynécologie, mais, tout d'abord, à partir de la position de la phlébologie.

Tests diagnostiques pour varices

Pour clarifier la pathologie, le gynécologue examine, recueille une anamnèse, analyse et classe les symptômes, prescrit des tests cliniques. De plus, une échographie peut être prescrite, qui est effectuée de deux manières:

Dans le premier cas, les ondes ultrasonores traversent la paroi abdominale antérieure et dans le second cas, les ultrasons se produisent lorsqu'un transducteur spécial, un capteur, est inséré dans le pénis. Ce type de recherche est sûr même en début de grossesse et possède de grandes capacités de diagnostic par rapport à la méthode transabdominale. Si une pathologie veineuse est détectée lors d'un examen intravaginal, le médecin envoie la femme chez un phlébologue. Le spécialiste peut prescrire des études telles que:

  • phlébographie intra-utérine avec un agent de contraste;
  • tomodensitométrie;
  • dopplerographie;
  • laparoscopie.

Ces méthodes ne sont pas utilisées pendant la grossesse, de sorte que la maladie est si dangereuse pendant cette période que l'état de la femme impose certaines restrictions à la conduite des procédures de diagnostic et à l'utilisation de méthodes thérapeutiques.

Selon les résultats d'un ensemble d'études, le médecin élabore une stratégie de traitement prenant en compte toutes les caractéristiques de l'affection et les pathologies associées.

Regarde! Nous avons préparé une vidéo pour vous:

Le traitement des varices utérines pendant la grossesse est compliqué par le fait que la nomination de médicaments est limitée en raison des effets secondaires de nombreuses substances sur le corps d'une femme et le fœtus. Par conséquent, le plus souvent pendant cette période, les femmes enceintes se voient prescrire un traitement non médicamenteux et portent des bas de compression spéciaux pour les femmes enceintes. Le traitement non médicamenteux comprend:

  • physiothérapie;
  • thérapie par l'eau;
  • thérapie diététique;
  • exercice thérapeutique.

Si un traitement conservateur ne donne pas de résultats positifs, une ablation chirurgicale de l'utérus et une résection des veines ovariennes sont prescrites. Après la procédure, un traitement hormonal substitutif est prescrit au patient pour réduire les symptômes de la ménopause artificielle. La chirurgie moderne utilise un traitement au laser pour les varices. Des méthodes mini-invasives sont également utilisées:

  • ablation par radiofréquence;
  • sclérothérapie;
  • ablation au laser, etc..

Pendant la grossesse, le traitement chirurgical est contre-indiqué. Parfois, selon le témoignage d'une femme enceinte à une date ultérieure, une césarienne est prescrite.

Prévention des maladies

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique pour les varices utérines, mais le risque de maladie indésirable peut être réduit.

La première place dans la prévention est prise par des visites périodiques chez le médecin pour examiner les organes génitaux. Il est particulièrement important de faire prof. examens pour les femmes à risque.

Recommandations pour la prévention des varices du col de l'utérus et de l'utérus:

  • sports légers et gymnastique;
  • perte de poids aux normes d'âge;
  • refus d'alcool et de tabac;
  • éviter les situations stressantes;
  • réception d'utérotoniques et de venotoniques;
  • relations sexuelles régulières avec un partenaire de confiance.

La prévention de cette maladie n'est pas compliquée et ne prend pas beaucoup de temps, contrairement au traitement de la maladie.

Traitement médical

En l'absence de grossesse, une femme se voit prescrire des médicaments pour soigner les vaisseaux dilatés des veines du col de l'utérus et du vagin. En même temps, plusieurs médicaments sont prescrits, car l'effet doit être complexe pour obtenir un effet durable.

Les médicaments suivants peuvent guérir les varices utérines:

  1. Venotonic. Moyens pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins, réduire l'enflure dans l'utérus et l'inflammation, par exemple Detralex. Il est autorisé pour les femmes enceintes et allaitantes.
  2. Angioprotecteurs. Moyens pour améliorer le mouvement du sang à travers de petits vaisseaux, renforcer leurs parois, réduire la perméabilité, par exemple le glivenol.
  3. Préparations enzymatiques. Leur action améliore les processus métaboliques, ce qui contribue à réduire la congestion..
  4. Médicaments à base de nitrate. Utilisé pour l'œdème tissulaire..

Les femmes enceintes ne sont pas prescrites. Il existe un risque d'effets négatifs sur le fœtus. Pendant cette période, il est recommandé d'utiliser une douche de contraste, des complexes vitaminiques, une physiothérapie thérapeutique.

Régime pour les varices

Dans le traitement et la prévention des varices d'étiologies diverses, la nutrition joue un rôle très important. Les médecins recommandent de renoncer au café, au thé fort, en limitant l'utilisation de sucre et de sel. Il sera utile de remplir le régime avec des légumes frais, des fruits, des huiles végétales. Un tel régime a un effet bénéfique sur le flux sanguin, l'état des parois des vaisseaux sanguins, empêche la stagnation de liquide dans le corps, ce qui supprime la charge des veines. Il est important pour les femmes enceintes de limiter leur apport hydrique car le fond hormonal provoque une stase sanguine.

Pourquoi cela se produit pendant la grossesse et ce qui est dangereux?

Souvent, la pathologie se retrouve d'abord pendant la période de grossesse. L'apparition de varices utérines pendant la grossesse est associée à des changements hormonaux dans le corps, à une pression fœtale sur les parois de l'utérus et à une charge accrue sur les vaisseaux. Généralement, la condition se développe à une date tardive. Voici le danger des varices pendant la grossesse:

  • augmente considérablement le risque de caillots sanguins;
  • il y a un risque d'hémorragie interne;
  • dans certains cas, une insuffisance placentaire se développe.

Quelles sont les causes des varices pelviennes?

L'effet de l'expansion veineuse des veines du petit bassin dépend du degré de sa manifestation. Au total, 3 degrés de la maladie sont distingués:

  • Premier degré: les vaisseaux sont dilatés à 5 mm et peuvent être localisés dans l'un des plexus du petit bassin;
  • Le deuxième degré: le diamètre des veines est de 6 à 10 mm et les varices peuvent avoir un caractère total et affecter des plexus veineux importants comme l'ovaire, le myomètre ou les veines paramétriques;
  • Troisième degré: le diamètre des veines est déjà supérieur à 10 mm; varices à total ou paramétrique.

Symptômes des varices

La maladie peut être détectée principalement par deux symptômes:

  • douleur chronique dans le bas-ventre, aggravée par l'effort physique, pendant les rapports sexuels, dans la seconde moitié du cycle menstruel et pendant la gestation;
  • augmentation des pertes vaginales.

La douleur s'intensifie si une femme mène un mode de vie sédentaire et inactif, pendant les processus inflammatoires du système génito-urinaire. Souvent, les varices de l'utérus sont étroitement associées à un dysfonctionnement sexuel. Les symptômes peuvent être mineurs ou absents, cela dépend du stade de développement de la maladie:

  • le premier stade - la taille des veines (diamètre) jusqu'à 5 mm, le parcours tortueux des vaisseaux sanguins (symptômes mineurs);
  • le second - une veine jusqu'à 10 mm, des varices de l'utérus;
  • le troisième - un diamètre de plus de 10 mm, le type total de varices.

La prévention

Afin de minimiser le risque de développer des varices dans l'utérus. Il est nécessaire de respecter les règles d'un mode de vie sain:

  1. Adhérer à un rapport approprié et équilibré de protéines, de graisses et de glucides;
  2. vivre un style de vie actif;
  3. faire régulièrement du sport et de l'activité physique;
  4. consulter régulièrement un médecin pour un examen de routine;
  5. boire suffisamment d'eau;
  6. utiliser en plus des préparations multivitamines et minérales.

Les varices dans l'utérus d'une femme deviennent chaque année une maladie de plus en plus courante.

Cela est dû à une diminution de l'activité motrice, à une détérioration de la nutrition, à un impact environnemental négatif..

Cela provoque à son tour des perturbations du système hormonal.

Cependant, malgré le diagnostic complexe des varices utérines, la plupart des cas sont traités avec succès. Cette maladie est la plus dangereuse pour les femmes enceintes. Mais un traitement rapide réduit considérablement le risque de complications.

Raisons et mécanisme de développement

Les raisons deviennent souvent:

  • un changement négatif dans le fond hormonal d'une femme;
  • pathologie du système endocrinien, qui à son tour provoque une insuffisance hormonale;
  • faible niveau d'activité physique;
  • niveau d'activité physique trop élevé;
  • en surpoids;
  • tabagisme et autres mauvaises habitudes;
  • avortements
  • grossesses fréquentes;
  • les maladies du système reproducteur qui n'ont pas été traitées depuis longtemps;
  • gros fruits;
  • prédisposition héréditaire aux maladies vasculaires;
  • augmentation de la pression veineuse;
  • tendance à la thrombose;
  • prendre des contraceptifs oraux;
  • porter des sous-vêtements correctifs serrés.

Souvent, le facteur provoquant est précisément la grossesse. Il combine plusieurs raisons à la fois..

Malgré le diagnostic complexe de cette maladie, les symptômes suivants des varices dans l'utérus peuvent être distingués:

  1. Dessin de crampes douloureuses dans le bas de l'abdomen. Parfois, il y a de la douleur dans la région lombaire.
  2. Irrégularités menstruelles. Raccourcissement ou, inversement, augmentation significative.
  3. Hypersensibilité à l'intérieur du vagin.
  4. Les femmes enceintes confondent souvent les varices utérines avec le début du travail prématuré. Parce que des sensations éclatantes apparaissent.
  5. Miction douloureuse, mais uniquement en l'absence de maladies du système excréteur.

Les varices utérines sont une maladie dangereuse pour une femme. Les manifestations négatives pendant la grossesse et l'accouchement sont particulièrement accrues..

En cours d'essais, le risque de rupture des vaisseaux sanguins augmente considérablement. Il convient également de noter que cette maladie s'accompagne de symptômes bénins. Cela complique grandement le diagnostic et le diagnostic..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite