Maladies cardiaques

Les maladies cardiaques sont une menace majeure pour la santé humaine et une des principales causes de décès et d'invalidité chez les personnes à travers le monde..

Malgré le fait que la médecine moderne dispose d'un grand nombre de méthodes, ainsi que d'outils pour le diagnostic et le traitement rapides des maladies cardiaques, le nombre de patients ne fait qu'augmenter chaque année. L'âge des patients diminue - la fonctionnalité du cœur se détériore sous l'influence de nombreux facteurs indésirables, il ne résiste pas à des charges importantes même à un jeune âge.

Comment reconnaître l'apparition d'une maladie cardiaque et empêcher son développement? Sur notre site, vous trouverez un grand nombre de descriptions d'une variété de pathologies et de maladies cardiaques avec une description de leurs symptômes et toutes sortes de méthodes de prévention. Ici vous trouverez à la fois des descriptions de vraies maladies et des revues de «maladies» inventées par des amoureux suspects de la médecine traditionnelle.

Activité cardiaque

Le cœur est le principal «moteur» du corps humain, petit (taille du poing), mais une pompe très puissante qui peut pomper un litre de sang en 10 secondes tout au long de la vie. Le travail du muscle cardiaque assure la circulation sanguine, l'apport d'oxygène et de nutriments à tous les organes, par conséquent, les perturbations du système cardiovasculaire affectent la santé de l'organisme tout entier.

Intéressé par l'appareil et le principe du cœur humain? Nous avons un grand article sur ce site dédié à ce problème..

Mais en récompense d'un travail continu, le cœur reçoit un fardeau supplémentaire de notre part sous la forme de malnutrition, de mauvaises habitudes, de stress psycho-émotionnel, d'inactivité physique, d'un régime de charge et de repos anormal et d'une situation environnementale défavorable. Tout cela se manifeste dans les troubles circulatoires et les maladies cardiaques..

La maladie cardiaque la plus courante

Les maladies cardiaques (maladies cardiaques) sont une combinaison de maladies exprimées par la violation de l'activité cardiaque normale.

  • Arythmie
  • Hypertension artérielle et hypotension
  • Athérosclérose
  • Maladies cardiaques inflammatoires (endocardite, myocardite, cardiomégalie inflammatoire)
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises
  • Malaise de l'artère périphérique
  • Infarctus du myocarde
  • Maladie coronarienne
  • Cardiomyopathie
  • Lésions rhumatismales (cardiopathie rhumatismale)
  • Insuffisance cardiaque
  • Angine de poitrine
  • Maladie cérébrovasculaire

Notre site est dédié à la prévention et au traitement de ces maladies. Dans les sections pertinentes du site, vous trouverez des informations complètes sur toutes les maladies.

La principale cause de maladie cardiaque

Les vaisseaux affectés par l'athérosclérose interfèrent avec l'apport sanguin normal au cœur.

L'athérosclérose est un blocage des vaisseaux sanguins par des plaques athérosclérotiques de composition principalement lipidique (cholestérol). qui rétrécissent la lumière des artères, aggravent la structure de leurs parois et interfèrent avec la circulation sanguine normale.

C'est l'athérosclérose qui cause la pathologie cardiaque la plus courante - la maladie coronarienne (CHD), qui, si elle n'est pas traitée, peut entraîner des conséquences aussi graves que l'infarctus du myocarde, la thromboembolie et les accidents vasculaires cérébraux, la mort coronarienne soudaine.

Des études ont montré que l'athérosclérose peut commencer dans l'enfance. Des lésions de l'artère coronaire ont été détectées chez de jeunes hommes âgés de 7 à 10 ans. Dans la grande majorité des cas, l'athérosclérose était associée à l'obésité, ce qui permet de lier le développement de l'athérosclérose à la malnutrition et à une faible activité physique.

Facteurs de risque

Les personnes appartenant à des groupes à risque devraient être particulièrement attentives aux symptômes cardiaques - personnes atteintes de cardiopathie congénitale et de pathologies héréditaires, patients atteints de maladies infectieuses, immunitaires, respiratoires, endocriniennes, nerveuses, obésité, personnes exposées à un stress physique (sportif) et émotionnel important, fumeurs.

Âge

Bien sûr, le vieillissement général du corps augmente considérablement la probabilité de développer une maladie cardiovasculaire ou cardiaque. Les chercheurs soutiennent qu'avec chaque décennie vécue, le risque triple. Dans le même temps, 80% des personnes décédées d'une maladie coronarienne avaient plus de 65 ans. De plus, le risque d'AVC double chaque décennie après avoir atteint 55 ans..

Sol

La femme moyenne en âge de procréer a un risque plus faible de développer des maladies cardiaques que l'homme moyen - il semble que la nature elle-même protège les mères potentielles (on pense que cela se produit sous l'influence de l'hormone sexuelle - l'oestrogène, dont la production diminue après la ménopause). La maladie coronarienne chez les hommes matures est 2 à 5 fois plus fréquente que chez les femmes du même âge.

Bien sûr, n'oubliez pas la différence de style de vie. Habituellement, les hommes sont engagés dans un travail beaucoup plus intense physiquement et mentalement, tandis que de nombreuses personnes choisissent également des activités qui ne sont pas les plus utiles au cœur pour se détendre.

Fumeur

Le tabagisme nuit à la santé cardiaque et vasculaire.

Le tabagisme est l'un des principaux facteurs de développement des maladies cardiaques. Si vous fumez, le risque de décès par infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral est de 2 à 4 fois plus élevé pour vous. Le tabagisme provoque un rétrécissement des artères et détruit les parois des vaisseaux sanguins, ce qui accélère considérablement le développement et aggrave le cours de la principale cause de presque toutes les maladies cardiaques - l'athérosclérose.

Même le tabagisme passif a un effet négatif sur le système cardiovasculaire (inhalation d'air avec de la fumée de tabac contenue dans d'autres personnes).

Inactivité (mode de vie sédentaire)

Activité physique suffisante pour la santé du système cardiovasculaire (facultatif):

  • au moins 30 minutes d'activité physique modérée - au moins 5 fois par semaine;
  • au moins 20 minutes d'activité physique modérée - au moins 3 fois par semaine.

Seulement 2,5 heures d'activité physique par semaine réduisent le risque de maladie coronarienne et de diabète de près d'un tiers. De plus, les entraînements cardio réduisent l'excès de poids corporel et normalisent la pression artérielle..

Consommation excessive d'alcool

Il convient de noter que l'effet négatif de l'alcool se développe en fonction de la quantité bu. L'alcool de mauvaise qualité ou une consommation excessive provoque une intoxication de tout le corps, ce qui augmente considérablement la probabilité de développer une maladie cardiaque.

L'effet négatif minimum et même, dans une certaine mesure, le bien-être amènent une consommation modérée d'une bouteille d'un demi-litre de vin de qualité (pas souvent trouvée même dans le segment de prix cher) au cours de la semaine - en moyenne pas plus de 100 ml par jour.

Mauvaise habitudes alimentaires

Cela comprend la consommation excessive de graisses, de sucre, de sel, de viande et d'additifs alimentaires chimiques. Remplacez une partie de votre alimentation malsaine par des fruits et légumes frais.

Impact environnemental négatif

De nombreuses études ont montré qu'un environnement pollué affecte négativement l'état du sang et des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne un risque accru de développement et de mortalité par maladies cardiovasculaires.

Symptômes les plus courants

Souvent, les symptômes des maladies cardiaques sont similaires, et une pathologie peut entraîner le développement d'une autre (par exemple, l'athérosclérose provoque une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque).

  • Douleur thoracique.
  • Modifications de la fréquence cardiaque (arythmie).
  • Augmenter ou diminuer la pression artérielle, son instabilité.
  • Essoufflement, fatigue, troubles du sommeil, léthargie.
  • Tolérance sévère à l'effort physique normal.

La présence d'un ou plusieurs de ces symptômes est l'occasion de consulter un médecin et un cardiologue pour le diagnostic de maladies cardiovasculaires et autres.

La prévention

La médecine moderne a développé les mesures suivantes pour prévenir le développement de maladies cardiovasculaires:

L'entraînement cardio avec la bonne charge renforcera la santé des systèmes cardiovasculaire et respiratoire.

  • Mangez des aliments faibles en gras, en sucre et en sel. Mangez plus de fruits, légumes et céréales. Remplacer les huiles animales par des huiles végétales.
  • Arrêtez de fumer et évitez de respirer la fumée.
  • Limitez votre consommation d'alcool aux limites quotidiennes recommandées..
  • Minimisez la probabilité de situations stressantes, apprenez des méthodes de relaxation, reliez calmement aux difficultés.
  • Surveillez votre tension artérielle. Si elle est augmentée, dirigez les efforts pour la réduire..
  • Exercice, perte implicite de poids.
  • Faites un test sanguin pour savoir quelles substances vous manquent.

Méthodes de diagnostic

La médecine moderne dispose d'une énorme quantité d'équipements et de méthodes pour le diagnostic rapide des maladies cardiaques.

Examen médical

Habituellement, le médecin pose les bonnes questions, mais il y a des moments où quelque chose d'important est négligé ou où vous n'êtes tout simplement pas prêt à répondre de manière fiable à la question. Pensez à l'avance pour répondre aux points suivants: douleur thoracique, essoufflement, rythme cardiaque rapide ou lent, gonflement, appétit, température corporelle, activité physique et fatigue.

Informez votre médecin des facteurs qui pourraient déclencher un trouble cardiaque. Infections ou chirurgies récentes, piqûres d'insectes, médicaments que vous prenez, mauvaises habitudes et stress émotionnel. N'oubliez pas si vos proches ont une maladie cardiaque. Tout cela peut être écrit et préparé par le médecin.

Électrocardiographie (ECG)

L'électrocardiographie est peut-être connue de tous. Il s'agit d'une méthode de diagnostic assez simple et rapide et, surtout, complètement indolore et confortable pour le patient. Des capteurs spéciaux sont installés sur le corps, après quoi les impulsions électriques sont enregistrées par l'appareil sur une bande de papier. La bande résultante est appelée électrocardiogramme, elle vous permet d'obtenir de nombreuses données diagnostiques importantes. L'ECG est absolument sans danger pour le patient.

Surveillance ECG

Également connu sous le nom de surveillance Holter, enregistrement ECG ambulatoire continu ou enregistrement ECG à long terme. Il s'agit d'un petit appareil qui enregistre en continu un électrocardiogramme pendant 24 heures ou plus. C'est indolore et sûr, la seule chose que vous avez à faire est de transporter cet appareil partout avec vous pendant un certain temps.

Test de stress (stress test)

La tolérance de l'activité physique et les données obtenues au cours de l'étude peuvent détecter de nombreuses maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. À la base, un test de stress est une électrocardiographie sur un simulateur cardio. Cette méthode de diagnostic est également sans danger pour le patient, dans les cas extrêmes, vous devez transpirer un peu.

Examen électrophysiologique (EFI du cœur)

Une étude électrophysiologique révèle la nature des arythmies cardiaques. De petites électrodes sont insérées dans les veines ou les artères directement dans les cavités cardiaques. L'étude n'est pas agréable et il existe certains risques, cependant, les indications d'une étude électrophysiologique l'emportent sur tous les doutes, de sorte que la méthode peut être considérée comme relativement sûre..

Échocardiographie (échocardiographie)

Il s'agit de l'échographie habituelle du cœur. Il fournit une excellente image pour évaluer les changements fonctionnels et morphologiques du cœur, ainsi que de ses valves. Il ne nécessite pas d'irradiation aux rayons X, des ultrasons sont utilisés. Il est considéré comme totalement inoffensif. Complètement indolore.

Roentgenography

Un examen radiologique de routine d'une cellule thoracique, vous permettant d'évaluer la taille et l'état de ses organes. Il ne fait aucun doute que l'exposition est nocive. Cependant, en cas de suspicion de maladie cardiaque, le moindre des maux du mal est choisi. Complètement indolore.

Tomodensitométrie (TDM)

Afin de diagnostiquer les maladies cardiaques, la tomographie n'est pas souvent utilisée, mais elle est utile car elle peut révéler des pathologies anatomiques du cœur et des vaisseaux coronaires. L'irradiation est encore plus forte qu'avec la radiographie, mais pour faire le bon diagnostic, cette méthode est bien plus précieuse.

L'administration intraveineuse d'un agent de contraste est généralement utilisée, ce qui ne peut pas être qualifié d'utile. Sinon, la méthode est indolore et plus qu'une IRM adaptée aux personnes souffrant de claustrophobie (temps de diagnostic d'environ 10 secondes). Le choix de la méthode de recherche dépend également de la maladie cardiaque présumée.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Une méthode de recherche qui vous permet d'obtenir une image de haute qualité des organes cardiaques et thoraciques. Il ne nécessite pas d'irradiation aux rayons X; au lieu de cela, un puissant champ magnétique est créé. La méthode est relativement coûteuse et compliquée. Pendant le diagnostic, le patient doit rester immobile à l'intérieur de l'appareil pendant environ 20 minutes - une tâche difficile pour un enfant ou un patient atteint de claustrophobie. Il existe de nombreuses contre-indications, y compris absolues: un stimulateur cardiaque, de gros implants et fragments ferromagnétiques, tout implant ferromagnétique ou électronique dans l'oreille moyenne.

Étude sur les radionucléides

Une petite quantité d'indicateurs radioactifs est introduite dans le sang par une veine, puis leur rayonnement est enregistré par une caméra spéciale et le médecin reçoit une image sur l'écran. Malgré le danger apparent, cette méthode suppose le moins de dommages dus à l'exposition aux rayonnements (en comparaison avec d'autres méthodes radiologiques). J'utilise une étude sur les radionucléides pour clarifier le diagnostic de douleur au cœur d'origine inconnue.

Tomographie par émission de positrons

Une méthode de diagnostic relativement nouvelle vous permet de détecter les zones du cœur avec un apport sanguin insuffisant. Détecte les maladies coronariennes et les crises cardiaques de longue durée. Lors d'une étude, un médicament marqué est injecté dans une veine, puis un appareil spécial enregistre les sites d'activité. Il faut environ 30 minutes à l'intérieur de l'appareil - informez le médecin si vous avez peur des espaces confinés. On pense que la dose de rayonnement est faible et a un effet minime sur le corps..

Cathétérisme cardiaque

Un cathéter mince est inséré à travers une artère ou une veine et est avancé dans les vaisseaux et les cavités du cœur. L'anesthésie locale est utilisée, de sorte que le patient ne ressent qu'un léger inconfort. Cette méthode vous permet d'évaluer de manière complète l'état du cœur. Pour surveiller la progression du cathéter, une fluoroscopie (radiographie continue) est utilisée. Si possible, cette méthode de recherche doit être évitée, en la remplaçant par d'autres moins traumatisantes et nocives..

Angiographie coronaire

Examen des artères coronaires à l'aide de cathéters, comme dans le cas du cathétérisme cardiaque. Le médecin reçoit à l'écran des images distinctes des cavités cardiaques et des artères qui l'alimentent. Cette méthode est également utilisée pour le traitement - à travers le cathéter, la lumière normale du vaisseau affecté par l'athérosclérose peut être restaurée (angioplastie coronaire). Avec le cathétérisme cardiaque, cette méthode de recherche est également une intervention sérieuse et présente un certain danger.

Traitement des maladies cardiaques

L'athérosclérose et d'autres troubles de l'activité cardiaque sont souvent déterminés par les habitudes de vie (nutrition, sommeil, régime, stress). Si la maladie persiste, vous ne devez en aucun cas vous laisser emporter par l'automédication, abuser des remèdes populaires et consulter un spécialiste dès que possible.

Une alimentation saine est un excellent moyen de traiter et de prévenir les maladies cardiaques..

À l'aide d'un ECG, de tests sanguins et d'autres tests de diagnostic, le médecin déterminera la nature de la maladie et sélectionnera le bon traitement. Cela peut être un traitement médical ou chirurgical (pontage aortocoronarien, implantation d'un stimulateur cardiaque) et, dans presque tous les cas, une correction du mode de vie (régime spécial, refus de mauvaises habitudes, repos).

Le traitement nécessite une surveillance constante des spécialistes et des changements avec une efficacité insuffisante. Plus en détail, sur chaque maladie cardiaque distincte et les méthodes de prévention et de traitement, lisez les documents de notre site.

Il existe des médicaments spéciaux (statines) qui aident à prévenir la formation de plaques de cholestérol, réduisant ainsi le risque de maladie cardiaque.

Film scientifique populaire sur les maladies cardiaques

Maladies cardiaques: liste, symptômes, signes

La pathologie cardiaque occupe la première place dans les statistiques de toutes les maladies des Russes. Sa large prévalence et sa mortalité élevée nous font prêter attention aux principaux signes et symptômes des maladies cardiaques.

La liste des maladies cardiaques comprend:

  1. Maladie coronarienne, y compris les formes: troubles du rythme cardiaque, angine de poitrine, infarctus aigu du myocarde, cardiosclérose post-infarctus.
  2. Maladies inflammatoires: endocardite, myocardite, péricardite.
  3. Insuffisance cardiaque chronique.
  4. Tumeurs (myxome) et métastases de tumeurs malignes d'autres localisations.
  5. Cardiomyopathie (hypertrophique, dilatée, restrictive).
  6. Lésion traumatique (ecchymose, rupture de la paroi).
  7. Effets toxiques (médicaments anticancéreux).

Symptômes de pathologie cardiaque

La liste des signes par lesquels l'une ou l'autre maladie cardiaque peut être suspectée comprend:

  1. Douleur thoracique.
  2. Sensation d'un rythme cardiaque accru ou rapide.
  3. La sensation de "gel" dans le travail du cœur, les interruptions dans le bon rythme du cœur.
  4. Manque d'air avec augmentation du rythme respiratoire - essoufflement.
  5. Gonflement des membres inférieurs combiné à une sensation de lourdeur dans l'hypochondre droit.
  6. Vertiges, mouches scintillantes ou cercles devant les yeux, confusion jusqu'à ce qu'il soit perdu.

Chacun des signes ne se produit pas toujours isolément. Habituellement, une combinaison de symptômes est observée, ce qui peut indiquer l'existence simultanée de plusieurs maladies cardiaques ou une manifestation complexe de l'une d'entre elles. La plupart des patients sont comorbides, c'est-à-dire ont de nombreuses maladies en même temps, et la pathologie cardiaque est presque toujours incluse dans leur liste.

Douleur cardiaque

La douleur dans la poitrine en tant que symptôme d'une pathologie cardiaque peut se manifester sous la forme de:

  • Attaques de douleur d'angine.
  • Cardialgie.

Gorge irritée

Le premier est le principal symptôme de l'angine de poitrine stable comme l'une des formes les plus courantes de maladie coronarienne (CHD). Pour les crises d'angine de poitrine, la localisation de la douleur derrière le sternum est caractéristique, mais elles peuvent aussi «céder» au membre supérieur gauche, à la moitié gauche du cou, à la mâchoire inférieure, mais jamais à droite. La douleur reflétée est la même douleur ou traction, elle est souvent confondue avec l'ostéochondrose cervicale ou la pathologie des nerfs du membre supérieur.

Douleur tirant, compressant, serrant, forçant à s'arrêter et à geler. Souvent, elle est comparée à une sensation de brûlure, «attacher un nœud de corde», comme si elle coupait, faisait mal, tordait ou se cassait derrière le sternum. Elle survient lorsque le cœur commence à ressentir une pénurie aiguë d'oxygène et de nutriments et que les vaisseaux coronaires ne peuvent pas fournir un flux sanguin suffisant en raison de la fermeture incomplète d'une plaque ou d'un spasme athérosclérotique (pour l'angine de Prinzmetal variant).

  • activité physique maximale,
  • hypothermie,
  • stress émotionnel,
  • fumeur,

par conséquent, une personne la remarque éveillée.

Avec la variante de l'angine de poitrine, la douleur apparaît au contraire le matin. La douleur angineuse est généralement soulagée en 5 minutes (maximum en 15 minutes), la nitroglycérine en doses ou en comprimés sous la langue est efficace.

La douleur angineuse accompagne d'autres formes de cardiopathie ischémique:

  • troubles du rythme cardiaque,
  • infarctus aigu du myocarde,
  • une angine instable.

Seule la nature de l'attaque douloureuse est différente. Les sensations sont nettes, piquantes, tirantes, ont une localisation plus claire (le patient peut indiquer l'endroit de la douleur avec un doigt), peuvent «céder» n'importe où dans la moitié droite de la poitrine, tout en conservant les mêmes caractéristiques. La nitroglycérine n'est pas efficace même pendant 15 minutes. Parmi les raisons de la survenue d'une telle clinique, l'infarctus du myocarde ou l'angine de poitrine instable est le plus probable, ce qui est appelé «syndrome coronarien aigu» (SCA) au cours du premier jour suivant l'apparition des symptômes caractéristiques..

Cardialgie

Il s'agit du groupe opposé de douleurs, dont les causes peuvent être les maladies cardiaques et extracardiaques:

  • Myocardite et péricardite (la douleur n'a pas de localisation claire et est associée à des manifestations de la réponse inflammatoire du système immunitaire à l'inflammation des tissus cardiaques - malaise général, faiblesse, fièvre, schéma inflammatoire dans le test sanguin général).
  • Contusion cardiaque (due à une lésion thoracique dans la projection du cœur; s'il y a une rupture de la paroi ventriculaire, la douleur est aiguë et reste au repos, non soumise à l'action des analgésiques; elle menace le développement rapide de la compression cardiaque due à l'écoulement de sang dans le péricarde).
  • Ulcère d'estomac (initialement, la douleur est localisée dans l'hypochondre et l'épigastre gauche, disparaît après avoir mangé, peut s'accompagner de rots acides).
  • Reflux gastro-œsophagien - RGO (la douleur survient après avoir mangé, en raison de la projection du contenu acide de l'estomac dans l'œsophage, également accompagnée d'un goût acide dans la bouche, de brûlures d'estomac).
  • Hernie diaphragmatique, en particulier chez les enfants (la caractéristique de la douleur coïncide avec le RGO).
  • TELA - embolie pulmonaire (douleur aiguë et périodique, accompagnée d'une toux avec un mélange possible de stries sanguines, d'essoufflement, de cyanose croissante de la peau).
  • Pleurésie sèche et exsudative (un lien clair avec les mouvements respiratoires, diminue avec une diminution de la mobilité du côté "malade").
  • Pneumothorax (la douleur est vive, leur développement dû à un traumatisme, une connexion claire avec les mouvements respiratoires).
  • Névralgie herpétique intercostale (douleur le long des nerfs intercostaux le long du bord inférieur des côtes, sont tirantes, brûlantes dans la nature, accompagnées d'éruptions vésiculaires caractéristiques, peuvent apparaître après un bouton de fièvre sur les lèvres ou les organes génitaux externes).
  • Syndromes de compression des faisceaux du plexus brachial (accompagnés d'une altération de la fonction des nerfs correspondants avec perte de la fonction motrice, sensorielle, trophique).
  • Ostéochondrose cervicale et (très rare) thoracique (avec douleur, une douleur locale est observée avec une pression sur les vertèbres, une mobilité limitée des parties correspondantes de la colonne vertébrale, des symptômes neurologiques).
  • Trop manger - syndrome gastrocardique.

Palpitations

La liste des maladies cardiaques dans lesquelles le rythme cardiaque correct subit des changements comprend divers types d'arythmies. Normalement, une personne ne ressent pas de battements cardiaques ou peut ressentir de faibles tremblements rythmiques. Un léger ralentissement perceptible de la fréquence des contractions du cœur lors de l'inspiration est également normal. Par conséquent, diverses interruptions du rythme, accompagnées de peur de la mort, de perte de conscience, de douleurs thoraciques, de réactions autonomes (bouffées vasomotrices, extrémités froides, etc.) pourraient bien être les premiers signes d'arythmie.

Chez ces patients, après avoir retiré l'ECG et effectué une surveillance ECG Holter, l'un des trois types d'arythmies est détecté:

  1. Troubles de la formation d'impulsions:
    • Tachycardie sinusale (fréquence cardiaque supérieure à 90 par minute avec un rythme sinusal normal).
    • Bradycardie sinusale (fréquence cardiaque inférieure à 60 par minute avec un rythme sinusal normal).
    • Syndrome de faiblesse du nœud sinusal.
    • Extrasystole (contractions extraordinaires).
    • Tachycardie paroxystique (crises cardiaques).
    • Flutter auriculaire / ventriculaire.
    • Fibrillation auriculaire / ventriculaire (fibrillation).
  2. Impulsion impulsions de conduction dans les cellules du système de conduction du cœur:
    • Bloc sino-auriculaire (violation du signal à travers le nœud sinusal de l'oreillette droite).
    • Bloc auriculo-ventriculaire (violation du signal à travers le nœud auriculo-ventriculaire dans le septum auriculaire).
    • Bloc auriculaire (signal altéré par les fibres reliant les deux oreillettes).
  3. Combinaison de troubles (parasystole, formation de rythmes supplémentaires, dissociation auriculo-ventriculaire).

Dyspnée

L'un des principaux symptômes et signes caractéristiques des maladies cardiaques est l'essoufflement. Cliniquement, il se traduit par une sensation de manque d'air, les tentatives du corps de consommer de l'oxygène de manière plus intensive. La dyspnée peut avoir deux origines - cardiaque et pulmonaire. Dans le premier cas, la carence d'un échange gazeux adéquat dans le tissu pulmonaire est causée par une pathologie cardiaque, à savoir une violation du cycle normal de contraction cardiaque avec stagnation du sang dans les cavités gauches et les veines pulmonaires. Dans le deuxième cas, l'essoufflement est causé par une pathologie pulmonaire (maladie obstructive chronique, pneumoconiose, pneumonie, bronchectasie). Il s'agit d'un signe clinique important d'une embolie pulmonaire développée avec présence simultanée de douleur dans la poitrine, de stries de sang dans les expectorations sortantes..

L'essoufflement "cardiaque" est inspiratoire, c'est-à-dire qu'il se produit sur l'inspiration. Il peut être trouvé chez les hommes et les femmes avec:

  • Infarctus du myocarde.
  • Cardiomyopathies, myocardite, malformations cardiaques valvulaires, angine de poitrine sévère conduisant au développement d'une insuffisance cardiaque chronique (CHF).
  • Perturbation du rythme cardiaque correct.

Les patients développent ce que l'on appelle un "œdème pulmonaire", qui comporte deux stades - interstitiel et alvéolaire. Dans la première phase, le sang stagnant dans les vaisseaux pulmonaires (sa partie liquide) commence à traverser la barrière sous la forme d'une paroi vasculaire et pénètre dans l'espace intercellulaire des poumons. C'est alors que le patient peut être dérangé par une toux sèche avec une maladie cardiaque, et des râles secs se font entendre dans les poumons. Dans la deuxième phase, le liquide pénètre directement dans les alvéoles des poumons, contribuant à une aggravation de l'état, à une augmentation de l'essoufflement et à une respiration sifflante humide à distance..

Syndrome d'œdème et hépatomégalie

La formation d'un œdème et une augmentation de la taille du foie en combinaison avec un essoufflement sont des signes d'insuffisance cardiaque. Ils caractérisent la présence d'une stagnation sanguine dans un grand cercle de circulation sanguine due à l'incapacité du cœur à se contracter complètement, "pompant" tout le volume de sang. L'œdème apparaît plus près des heures du soir, localisé symétriquement sur les deux extrémités inférieures, a une consistance dense.

Une insuffisance cardiaque sévère entraîne un œdème dans les cavités corporelles:

  • ascite (liquide dans la cavité abdominale),
  • hydrothorax (liquide dans la cavité pleurale),
  • hydropéricarde (liquide dans la cavité péricardique).

L'œdème d'origine rénale, en revanche, est plus prononcé le matin, doux, chaud, règne au visage et pendant la journée sous l'influence de la gravité descend la graisse sous-cutanée dans les parties inférieures du corps.

En règle générale, parallèlement à l'œdème, une augmentation de la taille du foie apparaît, qui peut être asymptomatique pour le patient ou débuter avec une sévérité ou une douleur contondante dans l'hypochondre droit. Avec l'hépatomégalie, il est nécessaire d'exclure la pathologie hépatique (cirrhose, hépatite, lésions tumorales, parasitoses) au moyen d'un test sanguin biochimique (ALT, AST, bilirubine, phosphatase alcaline, cholestérol total), analyse de pathogènes spécifiques, échographie de la cavité abdominale.

L'aggravation des symptômes de l'insuffisance cardiaque survient après une activité physique, ce qui détériore considérablement la qualité de vie des patients et limite leur mobilité quotidienne. Plus souvent, l'insuffisance cardiaque est diagnostiquée après 40 ans, en particulier chez les personnes âgées, cependant, les jeunes sont sujets à cette pathologie. Ils peuvent conduire à CHF:

  • Arythmies.
  • Cardiosclérose post-infarctus.
  • Angine de poitrine.
  • Myocardite.
  • Cardiomyopathie.
  • Maladie cardiaque valvulaire.
  • Anémie sévère prolongée.

Perte de conscience, étourdissements, "vole" devant les yeux

Ce sont les principaux signes d'une diminution de la perfusion des tissus cérébraux, c'est-à-dire manque de glucose et d'oxygène dans les neurones. Les conditions accompagnées de ces symptômes se produisent avec un manque de circulation sanguine dans un grand cercle cardiaque. Ceci, à son tour, est associé à un faible débit cardiaque en raison de:

  • Infarctus du myocarde.
  • Dissection de l'anévrisme aortique, paroi cardiaque.
  • Sténose (rétrécissement) de la valve aortique, y compris origine rhumatismale.
  • Sténose aortique.
  • Péricardite constructive ou exsudative.
  • Myocardite.
  • Arythmies.

Les causes cardiaques et extracardiaques de perte de conscience doivent être différenciées. Ainsi, à une diminution temporaire du niveau de conscience ou à sa perte avec des étourdissements antérieurs, le scintillement des "mouches" ou des boules de lumière devant les yeux peut conduire à:

  • Attaques ischémiques transitoires (accompagnées de troubles neurologiques - troubles du mouvement, sensibilité, élocution, déglutition, mouvements du globe oculaire, etc.).
  • Dystonie végétative-vasculaire avec baisse de la pression artérielle.
  • Différents types de choc (hypovolémique, anaphylactique, toxique infectieux).
  • Effondrement avec une forte baisse significative de la pression artérielle.
  • Syndrome de l'artère vertébrale.
  • Blessure à la colonne cervicale.
  • Effets toxiques.
  • Crise généralisée d'épilepsie occipitale.
  • Hypotension posturale (après un changement brusque de position corporelle).

Les symptômes des maladies cardiaques chez les femmes ne diffèrent pas des symptômes des maladies cardiaques chez les hommes. S'il y a l'un ou l'autre symptôme par lequel il est possible de suspecter une pathologie cardiaque, vous devriez consulter un thérapeute ou un cardiologue. Si nécessaire, le médecin traitant implique un neurologue, un gastro-entérologue, un pneumologue dans l'examen. Seule une détection précoce de la maladie dans presque tous les cas conduit à son résultat le plus favorable..

Quels sont les symptômes d'une maladie cardiaque?

Le système cardiovasculaire fournit à tous les tissus et organes des nutriments et de l'oxygène.

Par conséquent, si un cœur malade ne fait pas face à ses fonctions, cela se reflète dans tout le corps. Tous les symptômes qui surviennent avec une maladie cardiaque peuvent être divisés en subjectifs, ce que le patient ressent, et objectifs, qui sont détectés par un spécialiste pendant l'examen et un examen supplémentaire du patient.

Syndrome douloureux avec maladie cardiovasculaire

Comment reconnaître que les symptômes cardiaques harcelants?

Les premiers signes qui vous y font penser sont une manifestation d'un syndrome douloureux. Les gens, ressentant une gêne dans la zone de projection du cœur sur la poitrine du côté gauche du sternum, commencent à s'inquiéter. En effet, le moteur principal du corps signale que tout n'est pas en ordre dans son travail..

La douleur peut être tiraillante, douloureuse, piquée, sans dépendre de l'activité physique et de l'état émotionnel. Dans ce cas, nous parlons de cardialgie. Ils sont caractéristiques des lésions inflammatoires du cœur (myocardite, endocardite, péricardite), dystonie végétative-vasculaire.

Souvent, la cardialgie s'accompagne de défauts, le mécanisme de leur développement est souvent associé à une compression du plexus du cœur, augmentant de taille avec cette pathologie.

Mais il existe un autre type de douleur associée à l'ischémie myocardique, qui se développe avec une perméabilité réduite des vaisseaux coronaires qui alimentent le cœur. La cause la plus fréquente de rétrécissement de la lumière des artères est un changement athérosclérotique dans leurs parois, à la suite d'une altération du métabolisme des graisses.

La douleur est constrictive, contraignante, pressante ou brûlante dans la nature, localisée derrière le sternum. De plus, il peut se propager à la main gauche, sous l'omoplate, dans la mâchoire inférieure et même émettre une image d'un abdomen aigu, par exemple, avec une variante abdominale d'une crise cardiaque.

Elle apparaît principalement et s'intensifie après un stress physique ou psycho-émotionnel. Une telle douleur est caractéristique des maladies coronariennes: angine de poitrine, crise cardiaque. Sinon, ils parlent toujours d'elle comme d'un cri du cœur à l'aide, car il y a une violation de son approvisionnement en sang.

L'hypoxie myocardique se produit en raison d'un manque d'oxygène, et avec un degré important d'occlusion des artères coronaires, la mort de certaines parties du muscle cardiaque peut survenir - nécrose. Ce type de douleur est très intense, contrairement à la cardialgie, il ne peut être arrêté qu'avec des médicaments à base de nitroglycérine et des analgésiques narcotiques..

La stratification de l'anévrisme aortique s'accompagne d'une douleur brûlante soudaine dans la poitrine ou le dos, en fonction de l'emplacement de la partie pathologiquement modifiée du vaisseau avec une propagation aux bras, aux omoplates ou aux jambes et au bassin, respectivement.

La douleur n'est pas soulagée par la nitroglycérine. Dans ce cas, il y a une forte baisse de la pression artérielle. Avec une thromboembolie du tronc principal de l'artère pulmonaire, une douleur déchirante peut survenir en raison d'une irritation des terminaisons nerveuses.

Certaines conditions peuvent répéter le schéma des maladies cardiaques. L'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, la myalgie, la névralgie intercostale présentent souvent des symptômes cardiaques: des douleurs avec une localisation similaire, mais leur gravité et leur manifestation, en règle générale, varient en fonction de la position du corps.

Reconnaître la nature de la douleur est la tâche d'un spécialiste, cela peut nécessiter des méthodes de diagnostic supplémentaires: ECG, IRM, un test sanguin général et biochimique et d'autres études.

Manifestations de rythme perturbé et de conduction

Les signes de maladie cardiaque chez l'homme sont également ressentis comme une interruption, une décoloration, un flottement, des palpitations. Ce sont tous des symptômes d'un rythme perturbé. Si le système de conduction du cœur est impliqué dans le processus pathologique, ce sera le premier.

Le rythme cardiaque normal est un sinus, avec une fréquence cardiaque approximative de 70 battements par minute chez un adulte.

Il est fixé par le nœud sinusal situé près de l'oreille de l'oreillette droite. Il contrôle le travail de toutes les autres structures. Ce mécanisme débogué est rompu lorsque, pour une raison quelconque, un autre composant du système de conduction devient un stimulateur cardiaque. La fibrillation auriculaire se produit donc si la fonction auriculaire ou la fibrillation prend le relais de cette fonction, si le rythme ventriculaire est défini.

De plus, la fréquence des contractions du muscle cardiaque peut atteindre jusqu'à 500, et les mouvements du myocarde deviennent chaotiques, incapables de fournir un débit cardiaque normal et de couvrir les besoins des tissus cérébraux en premier lieu pour le sang oxygéné.

En conséquence, une personne peut ressentir des étourdissements, un assombrissement des yeux et, dans une situation difficile, une perte de conscience. Une défibrillation peut être nécessaire pour rétablir un rythme normal..

Comme d'autres signes accompagnant une maladie cardiaque, une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 60 battements par minute nécessite une attention particulière. Bien que la bradycardie puisse être une variante de la norme chez les personnes qui sont activement engagées dans une activité physique, cette condition est parfois la manifestation d'un blocage de l'influx nerveux.

De plus, les difficultés à conduire un signal bioélectrique dans les cas graves s'accompagnent de vertiges, de faiblesse, d'évanouissements.

Modification de la pression artérielle

Si la pression artérielle dépasse 140/90 mmHg. Art. ou inférieure à 95/60 mm Hg. Art., Alors il y a lieu de s'inquiéter.

L'hypertension peut être à l'origine d'une augmentation persistante de la pression dans le lit vasculaire. Elle se caractérise par des maux de tête, des étourdissements, des "mouches" vacillantes dans les yeux.

L'absence de traitement approprié pour cette maladie augmente le risque d'AVC et de crise cardiaque.

L'hypertension est souvent accompagnée de changements pathologiques dans la rétine, ce qui entraîne une diminution de l'acuité visuelle. Les vaisseaux rénaux sont endommagés, ce qui entraîne une diminution de la filtration glomérulaire au stade avancé de la maladie.

Hypotension - pression artérielle basse. Parfois, cette condition est normale, par exemple, chez les athlètes. Une tension artérielle forte et rapidement décroissante selon le type d'effondrement peut être une manifestation d'un choc cardiogénique avec infarctus du myocarde, embolie pulmonaire, rupture d'anévrisme du cœur ou de l'aorte.

L'hypotension chronique est caractéristique de la dystonie végétovasculaire. Une condition similaire peut également être observée avec une diminution du débit cardiaque due à une insuffisance cardiaque chronique ou à une sténose de la bouche aortique.

Dyspnée

Quelle que soit la nature de la maladie cardiaque, tous les symptômes de sa fonction inadéquate sont les mêmes. La dyspnée en fait partie..

En règle générale, il a un caractère inspiratoire - une difficulté survient lors de l'inspiration, une sensation de manque d'air est caractéristique.

Avec une insuffisance cardiaque chronique progressive, le patient prend une position forcée - à moitié assis, même dans un rêve, pour réduire la manifestation de l'essoufflement, en raison de la congestion pulmonaire. Il y a souvent de la toux et une respiration sifflante..

Les symptômes de la dyspnée dans le cas du développement d'une maladie cardiaque comme l'embolie pulmonaire sont associés à une embolie de l'artère pulmonaire et de ses branches. Dans trente pour cent des cas avec cette pathologie, une hémoptysie se produit également. Dyspnée accompagnée de malformations cardiaques lors de la décompensation, angine de poitrine, stratification de l'anévrisme aortique, infarctus du myocarde.

Des difficultés respiratoires peuvent survenir chez une personne en parfaite santé lors d'une activité physique intense, en l'absence d'une compétence d'entraînement. S'il y a une maladie cardiaque, des signes d'essoufflement se produisent même avec une activité mineure, et dans un cas grave au repos.

Signes de stagnation du sang dans un grand cercle de circulation sanguine

À la suite de diverses maladies cardiaques, le ventricule droit commence à mal faire face à sa tâche. L'incapacité à pomper la bonne quantité de sang entraîne son retard dans le canal veineux. Cliniquement, cela se manifeste par un œdème..

L'œdème cardiaque s'aggrave, contrairement au gonflement des reins le soir. Ils sont localisés au début sur les membres inférieurs: une lourdeur se fait sentir dans les jambes vers la fin de la journée, les chaussures se resserrent et les marques des vêtements moulants restent sur les jambes..

Mais s'il y a une détérioration progressive du cœur, le gonflement s'étend aux départements sus-jacents: hanches, région lombaire, il peut y avoir une accumulation de liquide dans la cavité abdominale.

La stagnation du système de la veine porte entraîne une augmentation de la taille du foie - hépatomégalie. Le patient ressent une lourdeur dans l'hypochondre du côté droit et la palpation de son foie est douloureuse en raison de l'étirement de la capsule, le bord de l'organe s'étend au-delà de l'arc costal gauche.

L'activité du foie dans les premiers stades reste inchangée, toutes les fonctions sont préservées. Si l'hypertension portale (augmentation de la pression dans la veine porte) persiste longtemps, le développement de modifications fibrotiques du tissu hépatique avec déformation de son appareil structurel est possible, c'est-à-dire une cirrhose d'origine cardiaque.

Dans les cas graves d'insuffisance cardiaque, une splénomégalie se développe également - une augmentation de la taille de la rate.

Les veines du cou gonflent, ce qui est pire en étant allongé sur le dos..

Changement d'apparence avec une maladie cardiaque

Les manifestations externes des maladies cardiaques sont causées par un apport insuffisant de tissus sanguins enrichis en oxygène. La peau est pâle et le bout des doigts, le triangle nasolabial, les lobes des oreilles deviennent cyanotiques, ce qui est appelé acrocyanose.

Avec une maladie chronique de longue durée, la forme des phalanges distales des doigts sur les membres supérieurs change. Il s'épaissit et les doigts deviennent comme des pilons. Et les ongles ressemblent à des verres de montre.

Si la pathologie est congénitale, et en même temps qu'elle s'accompagne d'une augmentation de la taille du cœur, alors, en raison de la flexibilité du cadre thoracique pendant l'enfance, un gonflement dans la région des côtes peut se former - la bosse cardiaque.

Cette déformation est différente de la courbure osseuse causée par une violation du métabolisme du calcium avec le rachitisme..

Avec un anévrisme de la partie abdominale de l'aorte chez les personnes ayant un type de corps asthénique, la pulsation dans l'abdomen peut être visualisée.

Manifestations hypoxiques en pathologie cardiaque

La privation d'oxygène du cerveau avec une fonction cardiaque altérée peut se manifester par de la douleur, une diminution des fonctions mentales, des étourdissements, des évanouissements et des troubles du sommeil. Faiblesse générale, la fatigue est caractéristique.

L'hypoxie des organes excréteurs entraîne une violation de la diurèse. Ce qui peut être exprimé par une miction réduite jusqu'à 500 ml par jour et moins - oligurie. Aussi un phénomène courant - la nycturie.

Il s'agit d'une condition dans laquelle la diurèse nocturne prévaut pendant la journée, ce qui est associé à une microcirculation améliorée des reins en position horizontale.

Le système reproducteur souffre d'un manque d'oxygène. La fonction érectile chez l'homme est réduite, une impuissance peut se développer. Les femmes ont du mal à porter le fœtus pendant la grossesse.

Quels que soient les symptômes, seul un médecin peut confirmer le diagnostic, prescrire le traitement approprié.

Mais une attitude attentive à votre santé, une visite opportune chez un cardiologue aidera à faire face à la maladie beaucoup plus rapidement et évitera des conséquences graves.

Signes de maladie cardiaque: quand consulter un médecin

Les problèmes cardiaques et sanguins sont parmi les plus graves. Ils peuvent passer inaperçus pendant longtemps, mais lorsque de graves changements se produisent dans la structure du cœur ou des vaisseaux sanguins, des symptômes assez graves et sévères apparaissent. Soyez attentif à la santé cardiaque et n'attendez pas de voir un médecin si vous avez des problèmes. Il est toujours important de savoir quelles manifestations indiquent des problèmes du système cardiovasculaire et de quelles pathologies elles parlent. Il est également important de savoir ce qui doit être fait et comment traiter ces maladies..

Les symptômes ne sont pas toujours

La prévention

Il est nécessaire de changer le mode de vie en un bon pour le cœur: cela signifie utiliser un régime à base de plantes principalement qui favorise la santé cardiovasculaire. De plus, l'exercice est essentiel: vous avez besoin d'au moins 150 minutes d'exercice aérobie d'intensité modérée, comme la marche rapide ou un vélo lent, ou 75 minutes d'exercices cardio vigoureux, comme la course ou la natation, chaque semaine.

Enfin, il est important de prendre en compte d'autres facteurs de risque - du sevrage tabagique à la gestion du stress. Des changements dans votre mode de vie habituel mais malsain, des médicaments pédant pour éliminer des provocateurs tels que l'hypertension artérielle et l'hypercholestérolémie sont cruciaux dans la prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Mais comment déterminer s'il y a des problèmes cardiaques, lesquels des symptômes peuvent les indiquer?

Douleur thoracique

Faiblesse ou fatigue

Parfois, le premier signe de maladie coronarienne est le sentiment que vous avez perdu la force physique, il vous est difficile d'effectuer les actions habituelles ou vous ne pouvez pas être aussi actif qu'auparavant. Peut-être que le travail acharné ou les exercices que vous avez effectués auparavant avec facilité vous obligent maintenant à vous fatiguer, souvent à vous détendre. Ou peut-être ressentez-vous de la faiblesse ou de la fatigue sans trop d'efforts. Pour cette raison, même les athlètes professionnels ne doivent pas ignorer les changements dans leur bien-être ou simplement penser qu'il s'agit d'un changement normal de leur condition physique, sauf s'il existe une raison évidente à de tels problèmes..

Si vous avez des inquiétudes concernant la fatigue ou des changements d'endurance physique qui n'ont pas de raison évidente, vous devrez peut-être consulter un médecin. En cas de suspicion de maladie coronarienne, le médecin peut recommander divers tests qui aideront au diagnostic: radiographie pulmonaire, échographie cardiaque, test d'effort pour voir comment votre cœur s'en sort pendant que vous êtes sur le tapis roulant..

Le ronflement sévère est un signe avant-coureur de maladie cardiaque

Si vous ronflez légèrement de temps en temps dans un rêve, ce n'est pas effrayant. Mais ceux qui ronflent sévèrement devraient subir un examen médical pour l'apnée obstructive du sommeil, les troubles du sommeil, qui peuvent provoquer de longues pauses respiratoires, pendant lesquelles il n'y a pas assez d'oxygène et son cœur se fatigue..

Dans le syndrome d'apnée du sommeil, la respiration d'une personne s'arrête souvent pendant une courte période pendant la nuit. En conséquence, le corps ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, ce qui représente un stress grave pour lui. En fin de compte, cela peut entraîner une augmentation de la pression artérielle et des troubles du sommeil empêchent une personne de dormir suffisamment la nuit. Le manque constant de sommeil augmente le risque de troubles de l'approvisionnement en sang du myocarde, augmentant la probabilité d'une crise cardiaque et ses conséquences fatales.

Non seulement l'hypertension artérielle

Bien sûr, le développement de l'hypertension est l'un des provocateurs les plus importants des pathologies cardiaques. Mais un autre signe possible de l'apparition de perturbations dans le fonctionnement du cœur, que vous ne remarquerez peut-être pas, est des fluctuations constantes de la pression artérielle. Un jour, il peut être élevé, un autre - faible, il n'y a pas de norme claire, les chiffres varient considérablement selon les jours. Des études ont montré que de telles fluctuations augmentent le risque de divers problèmes avec les vaisseaux ou avec le muscle cardiaque lui-même..

Les fluctuations de la pression artérielle chez les jeunes sont extrêmement dangereuses. Ils peuvent provoquer les premiers symptômes de la maladie coronarienne déjà à l'âge mûr, après 40-45 ans.

dysfonction érectile

Gonflement des jambes et autres symptômes d'insuffisance cardiaque

Palpitations: symptôme d'arythmie?

Souffle cardiaque: un signe de maladie valvulaire cardiaque

Lorsque les quatre valves du cœur fonctionnent comme elles le devraient, elles s'ouvrent et se ferment chacune en son temps, laissant entrer et laisser sortir le sang. Mais quand une personne a une lésion de la valve cardiaque (anomalie congénitale ou acquise), le sang peut couler dans la mauvaise direction ou s'infiltrer à travers la valve - c'est ce qu'on appelle l'insuffisance, la fermeture incomplète. Ou la valve peut rétrécir, ce qui restreint le flux sanguin, comme avec une sténose de la valve aortique. Ce type de sténose est une forme courante et potentiellement mortelle de lésion valvulaire cardiaque, menaçant les complications, notamment l'insuffisance cardiaque, les accidents vasculaires cérébraux et les caillots sanguins..

Avec une maladie avancée, une personne peut ressentir des symptômes assez frappants, tels que des douleurs dans la poitrine. Mais dans les premiers stades, le seul signe de dommage aux valves cardiaques peut être son bruit caractéristique, que le médecin entend à travers un stéthoscope - c'est le son qui apparaît entre les battements du cœur. Pour déterminer si le bruit est inoffensif ou un signe de quelque chose de grave, un examen et des tests supplémentaires, par exemple, une échocardiographie pour évaluer le fonctionnement des valves cardiaques, sont nécessaires.

Essoufflement et autres symptômes d'une crise cardiaque

Un signe classique qu'une crise cardiaque se produit est, bien sûr, une douleur thoracique. Cependant, différentes personnes peuvent ressentir des douleurs différemment. La plupart des gens décrivent cela comme un inconfort thoracique, généralement avec une forte compression au milieu de la poitrine. La douleur peut être donnée à la mâchoire, au cou et aussi classiquement dans la main gauche. Certaines personnes ont généralement une crise cardiaque indolore. Par conséquent, il est important de se rappeler d'autres symptômes d'une crise cardiaque qui sont étroitement associés à une violation de l'apport sanguin au muscle de pompage - le myocarde.

Ceux-ci inclus:

  • Respiration confuse;
  • Malaise, étourdissements ou vertiges incertains;
  • Faiblesse ou fatigue inhabituelle;
  • Nausée et vomissements;
  • Peau pâle et sueurs froides.
Appelez immédiatement une ambulance s'il y a au moins quelques-uns de ces symptômes..

Caractéristiques d'une crise cardiaque chez les femmes

Bien que la douleur soit le symptôme le plus courant d'une crise cardiaque en développement chez les hommes, les femmes éprouvent le plus souvent des symptômes moins évidents tels que l'essoufflement, des douleurs à la mâchoire ou au dos et des nausées. De plus, les patients reportent souvent la recherche d'une aide médicale pour d'éventuels symptômes d'une crise cardiaque. Cela peut être dû à tout, de la réticence à déranger les autres à l'apparition de symptômes moins évidents. Parfois, l'attaque est similaire aux symptômes d'empoisonnement et il y a une douleur dans le creux de l'estomac. Ne soyez pas timide et reportez: vous devez appeler une ambulance et au moins retirer un ECG (écoutez votre cœur) afin d'éliminer les complications dangereuses.

Lisez également notre documentation sur la façon de distinguer une crise de panique d'une crise cardiaque..

Comment reconnaître les premiers signes de notre maladie cardiaque

Tout le monde dans le monde moderne doit savoir à quel point les maladies cardiaques sont dangereuses. Et je ne découvrirai pas l'Amérique si je dis que les maladies cardiovasculaires occupent la première place parmi toutes les causes de décès. Ces statistiques me font horreur. J'essaie de prendre soin de ma santé et de celle de mes proches, je crois qu'il est plus facile de prévenir la maladie et de commencer le traitement dès les premiers stades. Par conséquent, aujourd'hui, je me suis parfaitement familiarisé avec les premiers signes de maladie cardiaque et ce à quoi vous devez toujours faire attention. Partager avec vous!

L'ennemi s'est glissé inaperçu

Quelles sont les maladies si insidieuses du cœur et des vaisseaux sanguins, c'est donc leur début discret et discret. Une crise cardiaque se développe pendant très longtemps, puis elle peut à la fois avaler. Et c'est bien si vous rencontrez des parents dans la chambre d'hôpital, et pas ailleurs.

De telles maladies masquent les symptômes pendant longtemps, de sorte qu'un simple travailleur acharné ne se rendra pas compte qu'il n'est pas seulement fatigué et ne dort pas suffisamment, mais qu'il doit courir chez le médecin les pieds dans les mains. Après tout, le plus souvent, vous pouvez éviter une crise cardiaque, concentrez-vous à temps sur le bien-être.

  • Êtes vous fatigué. Un jour n'a pas dormi, un autre. d'accord Eh bien, la semaine a été chargée, avec qui ça n'arrive pas. Mais si vous vous sentez faible tous les jours, et il semblerait que vous essayez de dormir normalement et que vous ne traînez pas de sacs de ciment la nuit - c'est le tout premier appel. Quelque chose ne va pas. Si vous, juste en sortant du lit, rêvez du moment où vous rentrez chez vous le soir et allez vous coucher, cela peut indiquer une insuffisance circulatoire et une maladie coronarienne peut se développer. Habituellement, ce diagnostic est fait chez les hommes de plus de 40 ans et chez les femmes de plus de 45 ans. Des problèmes d'approvisionnement en sang au cerveau et aux poumons peuvent également apparaître au début, ils doivent également être vérifiés.
  • Vous avez des sautes d'humeur. Oui, vous pouvez être la personne la plus calme et équilibrée, mais avec une crise cardiaque qui augmente progressivement, il y a une forte excitation, des crises de panique, la peur de la mort. Et cela ne signifie pas que vous êtes devenu une crise de colère. Le problème est beaucoup plus profond.
  • Vous avez un essoufflement, une arythmie. Arythmie - une violation du rythme cardiaque, se manifestant le plus souvent par une tachycardie (pouls fréquent). Ces symptômes (essoufflement + tachycardie) vont généralement de pair. Ils peuvent également apparaître après des charges complètement insignifiantes, qui vous ont été données auparavant facilement. Par exemple, montez les escaliers. Ou marchez sur une petite colline. Et aussi, ils peuvent apparaître la nuit, se réveiller pendant le sommeil. Parfois, il peut y avoir une bradycardie (le pouls est plus lent, plus faible), puis une personne peut même ne pas ressentir les problèmes qui sont apparus.
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort thoracique. C'est peut-être la manifestation la plus évidente de problèmes cardiaques. Ici, tout le monde soupçonne que quelque chose ne va pas. La douleur peut être légère, picotante ou plutôt aiguë, avec une sensation de grande faiblesse, quand il est difficile même de lever une tasse. Cela peut faire connaître l'angine de poitrine et une transition vers un état de pré-infarctus peut commencer. Et ici, vous pourriez avoir besoin de soins d'urgence.
    Ici, il est important de savoir en quoi l'angine de poitrine diffère d'une crise cardiaque. Avec l'angine de poitrine, la douleur peut être soulagée avec de la nitroglycérine. Avec une crise cardiaque - non.
  • Vous vous sentez engourdi. Cette sensation peut se propager aux mains (généralement à gauche), à ​​la poitrine, à la mâchoire. Oui, des symptômes similaires peuvent être dérangeants avec l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Cependant, cette sensation de froid dans la poitrine ou l'abdomen peut être le signe d'un anévrisme aortique ou du début d'une crise cardiaque..
  • Vous avez un gonflement. Souvent, avec un œdème du matin, les visages peuvent pécher en raison de problèmes cardiaques et un gonflement des jambes en soirée peut être attribué aux reins. Il existe un tel critère: ce qui est le plus éloigné du gonflement des organes à problème, auquel le sang atteint plus longtemps et pire. Dans le cas du cœur, le sang en coule plus lentement vers les jambes. Par conséquent, les premiers membres gonflent. Cela peut être vu par l'apparition de traces de chaussettes, bas, chaussures de coupe. Les mains peuvent également gonfler, par exemple, s'il est difficile de serrer les doigts dans un poing ou de retirer un anneau.
  • Étourdi. Les étourdissements peuvent être accompagnés de douleur, la condition peut aller jusqu'à l'évanouissement. Souvent, ces symptômes apparaissent avec une pression artérielle élevée. Et cela augmente les chances d'aggraver les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
  • Fièvre, joues bleutées. Et donc, en combinaison avec des douleurs thoraciques, une maladie cardiaque inflammatoire peut se manifester. Par exemple, les cardiopathies rhumatismales chroniques, dans lesquelles, après une inflammation aiguë, les valves cardiaques semblent être soudées.
  • Triangle nasolabial bleu chez les enfants. Parfois, cela peut se produire après un long cri chez les bébés. Ou tout simplement la peau du visage est fine et pâle. Cependant, si la zone autour des lèvres et du nez présente une cyanose prononcée, elle peut même être dans un état calme, cela peut indiquer des problèmes cardiaques ou respiratoires. Par conséquent, soyez extrêmement vigilant.

Que faire?

Bien sûr, si vous trouvez l'un des symptômes, la première chose que nous allons chez le médecin. Cependant, que faire si une douleur aiguë, un essoufflement, des palpitations, une faiblesse, des nausées, un engourdissement, des étourdissements sont apparus en même temps? Comment aider un proche ou vous-même en cas de crise cardiaque?

Je vais vous donner les recommandations des médecins sur la façon de prodiguer les premiers soins dans de tels cas:

  1. Appelle une ambulance.
  2. Nous faisons asseoir une personne. Ou nous nous couchons à demi assis, levant la tête. Nous allons donc réduire la charge sur le cœur et réduire la zone de dommages.
  3. Nous fournissons un accès aérien. On ouvre la fenêtre, on défait la chemise, on restreint les vêtements, les femmes même le soutien-gorge.
  4. Aspirine + nitroglycérine. L'aspirine est de préférence broyée et mélangée avec une cuillère d'eau, et la nitroglycérine est placée sous la langue et absorbée. Si après ce soulagement ne s'est pas produit - tout indique une crise cardiaque.

Cependant, si vous décidez d'aider une personne complètement inconnue si inconsciente, vous devez être sûr à 100% qu'elle a une pression artérielle élevée.

Si vous n'êtes pas sûr, la nitroglycérine ne doit pas être administrée, car elle réduit la pression et peut même s'aggraver, voire entraîner la mort. Par conséquent, nous attendons une ambulance.

Si les premiers symptômes d'une maladie cardiaque commencent à peine à apparaître, il est très important de consulter un spécialiste compétent à ce stade. Il sera très utile si vous suivez un traitement dans une clinique spéciale à orientation cardiologique.

Les déplacements périodiques vers les sanatoriums à profil cardiologique sont également bien entretenus.
Eh bien, et, bien sûr, nous devons chercher des facteurs provoquants.

Abandonnez les mauvaises habitudes, mangez bien, reposez-vous bien, ne soyez pas nerveux à propos des bagatelles, assurez-vous d'avoir suffisamment d'activité physique dans votre vie.

Que le cœur soit sain!
Partagez des informations avec vos amis. Abonnez-vous à nos mises à jour.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite