Athérosclérose aortique du cœur: symptômes, traitement, complications

Date de publication de l'article: 08.24.2018

Date de mise à jour de l'article: 22/03/2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

L'athérosclérose aortique entraîne des maladies graves avec une forte probabilité de décès, car les dommages aux vaisseaux principaux sont beaucoup plus dangereux que la pathologie des petites branches.

Ils affectent négativement la santé générale et provoquent des problèmes supplémentaires dans le travail des organes internes..

Mécanisme de développement

Le plus gros vaisseau du corps humain vient du cœur. Cette artère commence un grand cercle de circulation sanguine et s'appelle l'aorte..

Il est divisé en trois départements:

  • Ascendant - l'expansion (racine) du vaisseau commence à partir du ventricule gauche.
  • Arc - section de la transition de la partie ascendante à la partie descendante.
  • Descendant - la partie la plus longue du vaisseau, qui est divisée en thoracique et abdominale.

Ensuite, il y a une division de l'aorte en deux artères iliaques.

S'il y a des plaques athérosclérotiques dans le vaisseau, l'approvisionnement en sang est perturbé, ce qui affecte négativement le travail des organes qui alimentent la zone affectée de l'aorte.

Les plaques sont des dépôts de cholestérol qui, en l'absence de traitement approprié, continuent de croître et d'augmenter en volume. Au lieu de leur fixation, du tissu conjonctif et une déformation des vaisseaux se forment, ce qui conduit finalement à un chevauchement complet de la lumière.

Des plaques ulcérées, des caillots sanguins se forment à leur surface, qui peuvent se détacher et se propager à travers les organes, provoquant une thromboembolie menaçant le pronostic vital. Cette maladie n'est caractéristique que des artères - des vaisseaux qui transportent du sang enrichi en oxygène du cœur..

Causes et facteurs de risque

Pourquoi de tels processus pathologiques peuvent-ils se produire dans l'aorte? Les étapes du développement de la maladie sont bien comprises, mais les causes profondes restent un mystère pour les médecins.

On sait que les maladies concomitantes et les facteurs indésirables peuvent provoquer une pathologie, mais on ne sait toujours pas quel est le déclencheur..

L'athérosclérose aortique abdominale est généralement diagnostiquée chez les patients de plus de 45 ans, principalement chez les hommes.

Les facteurs qui contribuent au développement de la maladie sont divisés en trois catégories:

  • Remplaçable - erreurs dans la nutrition, le mode de vie sédentaire, le tabagisme et l'alcool.
  • Partiellement amovible - obésité, diabète sucré, hypertension artérielle, intoxication chronique, altération du métabolisme lipidique.
  • Mortel - prédisposition génétique, changements liés à l'âge.

La combinaison de facteurs indésirables augmente le risque d'athérosclérose aortique.

Ce processus pathologique peut être asymptomatique pendant longtemps. La maladie est souvent détectée dans les derniers stades ou accidentellement pendant l'examen pour d'autres raisons. Il est impossible de guérir complètement l'athérosclérose, cependant, il est assez facile d'arrêter la progression de la pathologie à l'aide de médicaments modernes.

Plus le problème est diagnostiqué tôt, plus il est probable qu'il évite les complications et un pronostic défavorable.

Symptômes

L'athérosclérose est une maladie qui survient depuis longtemps et est cachée. Il ne présente aucun symptôme prononcé ou caractéristique, ce qui rend difficile le diagnostic et le traitement en temps opportun.

Aux stades initiaux du développement de la pathologie, lorsque les plaques athérosclérotiques sont encore petites, les symptômes peuvent être absents en raison du grand diamètre et de la lumière de l'aorte. La grande élasticité du vaisseau et la force de sa couche musculaire lui permettent de remplir pleinement ses fonctions, malgré la présence d'inclusions pathologiques.

À mesure que les caillots de cholestérol se développent et que des changements dégénératifs se produisent, l'artère principale devient incapable d'accepter le volume de sang pompé par le myocarde. À ce stade, les premiers signes de surcharge cardiaque se manifestent, qui se manifestent par une fatigue accrue, un rythme cardiaque excessif, une tension artérielle irrégulière.

En règle générale, une personne attribue les premiers symptômes à la fatigue habituelle, à un mode de vie actif ou à une carence en vitamines. À mesure que l'athérosclérose progresse, les troubles circulatoires commencent à affecter non seulement le cœur, mais aussi les vaisseaux ramifiés.

Si la pathologie est localisée dans l'aorte ascendante, la circulation sanguine est perturbée dans les artères coronaires qui alimentent le cœur. Cela entraîne une angine de poitrine, une maladie coronarienne, une hypertrophie ventriculaire gauche.

Les symptômes de dommages à la valve aortique ou aux artères coronaires sont:

  • douleur derrière le sternum;
  • couture dans la main gauche et sous l'omoplate;
  • inconfort accru pendant l'effort physique;
  • bruit dans les oreilles;
  • transpiration accrue;
  • dyspnée;
  • palpitation accrue dans le cou.

De la section médiane de l'aorte (arcade), les artères brachiocephalic mènent à la tête, au cou et aux bras.

Les conséquences de la formation de plaque dans cette zone sont les symptômes suivants:

  • maux de tête fréquents;
  • évanouissement
  • vertiges;
  • altération de la fonction cognitive du cerveau;
  • instabilité de la pression artérielle;
  • mauvaise circulation dans les doigts;
  • refroidissement et diminution de la force des membres;
  • difficulté à manifester la motricité fine;
  • respiration difficile.

En cas de dommages à la partie thoracique de l'aorte, la circulation sanguine des branches des vaisseaux est perturbée, ce qui alimente le diaphragme, le système respiratoire et l'œsophage.

  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • Vertiges
  • coups de bélier;
  • maladies pulmonaires
  • essoufflement, respiration sifflante, toux;
  • respiration difficile;
  • douleur thoracique.

De la dernière - l'aorte abdominale, les vaisseaux partent qui assurent la circulation sanguine dans les organes digestifs, le petit bassin et les membres inférieurs.

Les lésions athérosclérotiques dans ce domaine conduisent à:

  • problèmes de miction;
  • maladies de la région génitale;
  • violation de la sensibilité et de la mobilité des jambes;
  • ballonnements et selles;
  • insuffisance rénale;
  • douleur intense et nécrose intestinale avec thromboembolie mésentérique.

Les symptômes de tels problèmes peuvent inclure une claudication intermittente, un engourdissement et des picotements des jambes, des ecchymoses et des ulcères à long terme non cicatrisants, ainsi que des signes de troubles trophiques et dégénératifs dans le système génito-urinaire.

Diagnostique

Pour le diagnostic, les résultats d'un examen physique, les données d'analyse en laboratoire, ainsi que l'image obtenue après les études instrumentales sont utilisées.

Le diagnostic doit être complet et exclure les autres diagnostics qui peuvent être accompagnés de symptômes similaires..

Pour un examen complet du patient, effectuez:

  • Détermination de l'état lipidique - le nombre de toutes les fractions significatives et le coefficient d'athérogénicité.
  • ECG.
  • Échographie.
  • Angiographie coronaire.
  • IRM.
  • Examen macroscopique. Une surface interne inégale de l'aorte est visible sur un macrodrogue.
  • Examen microscopique. Vous permet de voir les changements structurels dans les tissus du vaisseau.

Selon les résultats des examens, le médecin étudie non seulement l'état structurel de l'aorte, mais évalue également son fonctionnement et le contenu quantitatif des inclusions athérogènes dans le sang.

Traitement

Il n'est pas possible de guérir complètement l'athérosclérose de l'abdomen ou d'une autre partie de l'aorte.

Le traitement vise généralement à éliminer le facteur provoquant et à arrêter le développement du processus pathologique. Après un diagnostic complet et l'identification des phoques dans la lumière du vaisseau, le médecin prescrit des médicaments au patient, ainsi que des recommandations sur les changements de style de vie.

Un traitement intensif dure généralement 3-4 mois, mais le traitement d'entretien est effectué pour le reste de votre vie.

Le bon style de vie et l'alimentation

On pense qu'un régime alimentaire approprié peut arrêter la formation de plaques athérosclérotiques même sans l'aide de médicaments. Dans ce cas, les graisses animales, les viandes fumées, les aliments riches en cholestérol, l'alcool doivent être exclus. Le régime doit être rempli de viande maigre, de légumes et de fruits frais, de jus naturels, de céréales.

Le patient doit également surveiller le mode de travail et de repos. Un sommeil complet devrait être d'au moins 8 heures, et c'est la nuit. L'activité quotidienne doit inclure un exercice modéré, l'inactivité physique est interdite. Promenades utiles en plein air, soins de l'eau, piscine, baignade.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments sont prescrits pour normaliser la concentration de diverses fractions lipidiques, ainsi que pour absorber les plaques de cholestérol existantes.

Pour cela, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • statines
  • les fibrates;
  • les dérivés d'acide nicotinique;
  • acides gras insaturés;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • médicaments pour la nutrition de la paroi artérielle.

Les médicaments ci-dessus appartiennent au groupe de prescription et ne peuvent pas être prescrits seuls. Leur posologie est choisie en tenant compte de la négligence de la pathologie uniquement par un médecin.

Intervention chirurgicale

Si la lésion ne peut pas être compensée à l'aide de médicaments et qu'ils provoquent une zone d'ischémie prononcée, le médecin décide si une intervention chirurgicale est nécessaire. Elle peut être réalisée par la méthode endovasculaire ou par chirurgie ouverte.

Les méthodes de traitement chirurgical suivantes sont utilisées:

  • stenting - installation d'un dispositif d'expansion spécial - un stent dans la lumière du vaisseau;
  • shunt - création de voies de contournement en utilisant les propres veines du patient;
  • prothèses - retrait de la zone affectée et remplacement de celle-ci par une prothèse.

Conséquences possibles

L'accumulation de plaques pathologiques dans les parties supérieures de l'aorte entraîne souvent un anévrisme - une protrusion de la paroi vasculaire. Par la suite, il provoque une insuffisance cardiaque, une perturbation de l'appareil valvulaire, une cardiosclérose et même sa rupture avec une issue fatale. L'anévrisme aortique ne peut être traité que chirurgicalement.

L'athérosclérose de la région abdominale provoque une violation de la circulation sanguine des artères viscérales. Le processus pathologique peut entraîner une nécrose des organes et nécessite des soins médicaux urgents..

Les complications sont également souvent l'hypertension, l'insuffisance rénale, la privation d'oxygène des tissus et l'ischémie des organes. En cas de malnutrition pulmonaire, une pneumosclérose diffuse se produit. Il est nécessaire de traiter ces conditions de manière globale, en éliminant simultanément le déséquilibre lipidique.

Prévisions de vie

Le pronostic est déterminé par l'emplacement de la lésion, le mode de vie du patient et une approche responsable du traitement.

En présence de sites nécrotiques et d'insuffisance de tout organe, le pronostic est mauvais. Si des complications thromboemboliques se produisent, la probabilité d'une issue fatale soudaine augmente.

Le diagnostic d'athérosclérose ne signifie pas une peine, mais la maladie est assez dangereuse en l'absence de traitement approprié. L'amélioration ne peut être obtenue qu'avec une approche intégrée du problème - prise de médicaments, correction du mode de vie et nutrition.

La bonne méthode de thérapie permettra au patient de vivre avec un tel diagnostic de 10, 20 ans ou plus.

Le degré et le traitement de l'athérosclérose aortique

Les raisons du développement de l'athérosclérose de l'aorte cardiaque peuvent être variées, mais le principal facteur prédisposant est la prédisposition génétique, lorsque la maladie est héréditaire dans la famille. Pour que la cardiopathie athérosclérotique ne progresse pas, un diagnostic rapide et un traitement complexe sont nécessaires, sinon la pathologie menace de développer des complications dangereuses, dont la plus grave est fatale.

Les principales causes

L'athérosclérose de l'aorte et des artères coronaires est une maladie dans laquelle des plaques de cholestérol se forment sur la surface interne du vaisseau, affectant la perméabilité de l'artère et perturbant la circulation sanguine normale. Si la pathologie n'est pas guérie au stade initial, la choroïde devient inélastique, fragile et peut être endommagée à tout moment, ce qui est lourd de complications graves.

La maladie athérosclérotique des vaisseaux du cœur se développe souvent en raison de l'impact négatif sur le corps de ces facteurs internes et externes:

  • prédisposition héréditaire;
  • perturbations endocriniennes et hormonales;
  • hypertension artérielle;
  • maladie cardiovasculaire chronique;
  • pathologies systémiques;
  • angiopathie diabétique;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • malnutrition;
  • obésité;
  • stress constant, tension nerveuse;
  • mode de vie inactif et sédentaire;
  • changements physiologiques liés à l'âge qui perturbent le fonctionnement du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins.
La perturbation circulatoire se produit en raison de la formation d'anévrisme, qui apparaît en raison de la plaque grasse.

Sous l'influence constante de facteurs négatifs, un compactage pathologique des parois de l'aorte se produit et une tache de graisse se forme dans la lumière, qui augmente constamment en taille. En raison d'une violation de la structure des tissus vasculaires, un anévrisme se forme, ce qui entraîne une pénurie de sang et une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes internes.

Localisation

Des plaques athérosclérotiques peuvent se former sur n'importe quelle partie de l'aorte. Les départements de localisation communs sont:

  • Ascendant. Ce site, originaire du ventricule gauche du cœur, situé entre la valve et le tronc brachiocephalic.
  • Vers le bas. Situé de l'embouchure de l'artère sous-clavière gauche jusqu'au diaphragme.

Et distinguer également l'athérosclérose de l'arc aortique, qui relie les sections ascendantes et thoraciques. L'athérosclérose des artères iliaques est localisée au-dessous du site diaphragmatique, avec sa progression, des lésions des vaisseaux mésentériques responsables de la circulation sanguine dans les organes abdominaux sont observées.

Degrés, symptômes et signes caractéristiques

Compte tenu de la gravité de l'évolution et de la nature de la manifestation, il existe 3 degrés de développement de la maladie:

Les premiers signes du développement de la maladie sont l'angine de poitrine et les crampes d'estomac aiguës..

  • Au stade initial, la paroi aortique a une perméabilité normale, cependant, à un certain endroit, une tache de graisse se forme, qui augmente progressivement en taille, en raison de laquelle le système vasculaire cesse de fonctionner normalement. Périodiquement, le patient s'inquiète du syndrome ischémique sous forme d'attaques d'angine de poitrine, de spasmes aigus dans l'estomac.
  • Au stade 2, l'athérose de l'aorte se développe. Il s'agit d'une complication dans laquelle, en plus d'une augmentation du volume de la plaque grasse, les tissus conjonctifs commencent à se développer. Les zones affectées deviennent enflammées, des lésions macroscopiques y apparaissent, ce qui entraîne une inflammation et une intoxication du corps. Le risque de développer un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde augmente.
  • Les 3 derniers degrés sont caractérisés par le compactage des plaques graisseuses, ce qui affecte négativement la circulation sanguine. À ce stade, des complications graves se développent, telles qu'une ischémie, une nécrose ou un blocage complet de la lumière du vaisseau.

Les autres signes courants de l'athérosclérose aortique sont:

  • douleur aiguë, localisée dans la moitié gauche de la poitrine, souvent trahie sous l'omoplate et le bras;
  • sauts brusques de la pression artérielle;
  • difficulté à avaler;
  • dyspnée;
  • étourdissements, opacification de l'esprit;
  • la formation de wen sur le visage.

L'athérosclérose des artères mésentériques s'accompagne des symptômes suivants:

  • douleur dans l'abdomen;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • problèmes de digestion;
  • ballonnements, flatulences, indigestion.
Retour à la table des matières

Quel est le danger de la maladie?

L'athérosclérose de l'aorte et de ses branches avec un traitement intempestif est la cause de l'anévrisme, qui, à son tour, conduit à une stratification des parois du vaisseau et à une insuffisance cardiaque. Si la valve aortique est affectée, la circulation cérébrale est altérée, ce qui contribue à l'hypoxie, à la perte de la parole, à la paralysie, à la parésie, à l'AVC, les issues fatales ne sont pas rares.

  • pneumosclérose, dans laquelle le tissu pulmonaire fonctionnel est remplacé par un tissu conjonctif;
  • angine de poitrine;
  • cardiosclérose;
  • hypoxie et nécrose des organes et des tissus;
  • insuffisance rénale et cardiaque.
Retour à la table des matières

Diagnostique

Si une personne présente tous les symptômes de la pathologie, il est urgent de prendre rendez-vous avec un cardiologue, qui traitera ensuite le problème. Lors de l'examen initial, le médecin mesure la pression artérielle, pose des questions sur les plaintes, recueille des données importantes, détermine à l'avance le degré de développement de la pathologie. Pour déterminer le diagnostic exact, vous devrez suivre un cours de diagnostic étendu, qui comprend ces techniques:

Le diagnostic implique l'utilisation de diverses procédures, y compris le cardiogramme ECHO du cœur.

  • Cardiogramme ECHO du cœur. Vous permet de vérifier l'étendue des dommages aux vannes de AK et AM, ainsi que les vannes défectueuses.
  • Échographie, dont les signes d'écho indiquent la présence de formations de cholestérol;
  • Fluorographie. Si l'athérosclérose de l'aorte thoracique s'accompagne d'une destruction du tissu pulmonaire, les résultats de la fluorographie aideront à remarquer ce processus..
  • IRM Il montre l'état des parois aortiques, dans quelle mesure le vaisseau est dilaté en épaisseur, et également en utilisant cette méthode détermine la taille et l'emplacement des lésions athérosclérotiques.

Les changements athérosclérotiques dans l'aorte aideront à voir les procédures de diagnostic invasives:

  • coronographie;
  • angiographie;
  • examen intravasculaire par ultrasons,
Retour à la table des matières

Quel traitement est prescrit?

Médicament

Pour guérir la cardiosclérose, vous devez d'abord vous débarrasser de la racine du problème - un taux de cholestérol élevé dans le sang. Dans cette situation, une pilule ne peut pas faire. Il est important d'établir une nutrition, de se débarrasser des mauvaises habitudes, de faire les exercices prescrits par le médecin, de connecter un travail physique modéré.

Les médicaments visent à éliminer les symptômes et à normaliser le flux sanguin.

Pour améliorer la perméabilité vasculaire et éliminer les symptômes pathologiques, les médicaments des groupes suivants sont prescrits:

Un autre médicament qui fait partie du schéma thérapeutique conservateur est l'acide nicotinique. Il aide à augmenter les lipoprotéines de haute densité et à réduire les triglycérides et le cholestérol. Mais ce remède a de nombreuses contre-indications, ce qui signifie que seul un médecin peut le prescrire; il est dangereux de prendre des médicaments par vous-même.

Chirurgical

Si l'aorte est complètement sclérosée et que le traitement conservateur est impuissant, une décision est prise sur l'opération pour éliminer le défaut. Le médecin choisit le type de chirurgie et d'anesthésie en fonction des caractéristiques individuelles du corps du patient. les méthodes efficaces pour traiter l'athérosclérose de l'aorte du cœur sont:

  • shunt;
  • angioplastie;
  • prothèses de la zone affectée du vaisseau;
  • chirurgie radicale pour rupture d'anévrisme.
Retour à la table des matières

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques, qui ne sont prescrites que par un médecin, aideront à renforcer l'effet de la pharmacothérapie. S'il n'y a pas de contre-indications, il est recommandé de suivre un cours de ces méthodes:

  • thérapie diadynamique;
  • thérapie par ampoule;
  • traitement au laser;
  • barothérapie;
  • magnétothérapie;
  • Thérapie DMV;
  • bains de radon, de térébenthine et de sulfure;
  • massage manuel.
Retour à la table des matières

Régime pour la sclérose aortique

Un régime amaigrissant fait partie intégrante d'un régime complet de traitement conservateur et de récupération postopératoire. Si la nutrition est ajustée, il sera possible d'empêcher la formation de nouvelles plaques athérosclérotiques et le développement de complications concomitantes. Le menu doit être complet et équilibré, composé d'aliments et de plats digestibles dans les prés, avec lesquels vous pouvez contrôler le poids et le taux de cholestérol. Une liste d'aliments sains comprend:

  • fruits frais, légumes, baies, légumes verts;
  • viande blanche, boeuf, veau, agneau;
  • poisson et fruits de mer;
  • bouillie bouillie dans l'eau;
  • les produits laitiers;
  • pain de blé entier;
  • haricot.
Retour à la table des matières

ethnoscience

Il est possible d'empêcher la formation de nouvelles plaques athérosclérotiques si les cours d'une durée de 60 jours sont traités avec de la teinture d'ail préparée selon cette recette:

  1. Peler et hacher 300 g d'ail.
  2. Mettez les matières premières dans un pot d'un demi-litre et remplissez-le à ras bord d'alcool ou de vodka.
  3. Fermez le récipient avec un couvercle et laissez infuser pendant 3 semaines.
  4. Prenez le produit fini à l'intérieur de 20 gouttes, préalablement dissous dans du lait frais.
Retour à la table des matières

Actions préventives

Pour prévenir le développement de l'athérosclérose de l'aorte, il est nécessaire de surveiller la santé, d'augmenter les fonctions de protection du corps et de mener une vie saine. Si une personne a une tendance à cette maladie, il est nécessaire de subir régulièrement des examens médicaux préventifs et de donner du sang pour analyse, à l'aide duquel le taux de cholestérol dans le sang est déterminé. Le refus de mauvaises habitudes, une bonne nutrition, l'exercice dans des sports légers, l'élimination des facteurs de stress sont également des étapes importantes pour réduire le risque de développer cette dangereuse maladie vasculaire.

Athérosclérose aortique du cœur: causes, symptômes, principes de diagnostic et de traitement

Les changements vasculaires athérosclérotiques provoquent souvent la plupart des pathologies du système cardiovasculaire. Fondamentalement, cette maladie affecte les parois des grandes artères (aorte, artères des membres inférieurs, artères iliaques, rénales, carotides ou sous-clavières). Dans l'athérosclérose, le cholestérol «nocif» se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins qui, formant des épaississements, se développent avec le tissu conjonctif au fil du temps et forment des plaques athérosclérotiques.

L'athérosclérose aortique est le plus souvent observée chez les personnes de plus de 50 ans, mais dans certains cas, elle est également détectée chez les jeunes. Cette maladie s'accompagne d'un processus inflammatoire chronique et, avec sa progression, peut conduire au développement de pathologies cardiaques sévères - angine de poitrine, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque et arythmies. L'athérosclérose peut toucher diverses parties de l'aorte ou capturer toute l'artère. L'insidiosité de ce processus athérosclérotique réside dans le fait qu'il peut ne pas se manifester pendant de nombreuses années. Par la suite, dans un contexte de santé absolument normale, une personne commence à ressentir des symptômes qui apparaissent soudainement (par exemple, une forte augmentation de la pression artérielle, une douleur cardiaque brûlante, des étourdissements ou des difficultés à avaler).

Dans cet article, nous parlerons des principales causes, symptômes, principes de diagnostic et de traitement de l'athérosclérose aortique cardiaque..

Les causes

L'athérosclérose aortique peut être causée par de nombreuses causes et leur combinaison. Le groupe à risque comprend les personnes:

  • plus de 40-50 ans (en particulier les hommes);
  • les fumeurs;
  • avec une tendance à l'inactivité physique;
  • obèse
  • avec une prédisposition héréditaire;
  • souffrant de diabète;
  • sensible aux maladies infectieuses fréquentes.

Avec l'athérosclérose de l'aorte, une tache jaune se forme sur la paroi interne du vaisseau, elle commence à s'élever au-dessus de la surface et augmente en taille. L'aorte perd progressivement son élasticité, ses parois se densifient et, sous l'influence d'une pression artérielle constante, se dilatent. En raison d'une violation de la structure de la paroi vasculaire de l'aorte, un anévrisme se forme, qui augmente constamment, s'amincit et peut entraîner la rupture de cette grande artère.

Symptômes

La nature des symptômes de l'athérosclérose de l'aorte dépend de la localisation du processus pathologique. Il peut se développer dans la région thoracique ou abdominale de cette grande artère. Les signes indirects d'athérosclérose aortique peuvent être des signes de vieillissement qui apparaissent soudainement ou du tissu adipeux.

Athérosclérose de l'aorte thoracique

Cette pathologie aortique n'a pas été ressentie depuis longtemps et est souvent associée à des lésions des plaques athérosclérotiques des artères du cœur et du cerveau. Les premiers signes de cette maladie commencent à se manifester après 60 ans. Les patients notent les symptômes suivants:

  • douleurs thoraciques intenses et brûlantes périodiques (aortoalgie);
  • difficulté à avaler;
  • vertiges;
  • arythmies;
  • augmentation de la pression systolique.

Athérosclérose de l'aorte abdominale

Une telle pathologie aortique est plus courante que des dommages à la région thoracique de cette grande artère. Il peut également passer inaperçu pendant longtemps, et déjà à des stades plus sévères, il commence à se manifester sous forme de symptômes d'ischémie des organes abdominaux. Les patients se plaignent de:

  • troubles digestifs (constipation, flatulence, diarrhée, perte d'appétit);
  • douleurs paroxystiques douloureuses dans l'abdomen, qui apparaissent 2 à 6 heures après avoir mangé et n'ont pas de localisation claire.

Avec la progression de la pathologie chez les patients, diverses complications de l'athérosclérose de l'aorte abdominale peuvent se développer:

  1. Hypertension artérielle et insuffisance rénale: se développe en raison du rétrécissement de la lumière des artères rénales et de l'ischémie des tissus rénaux. Le patient développe des symptômes d'insuffisance rénale (oligurie, nausées, vomissements, appétit s'aggrave, un gonflement apparaît) et la tension artérielle augmente.
  2. Thrombose de l'artère viscérale - une telle pathologie peut entraîner une nécrose des artères et des parois intestinales, une péritonite et la mort. Le patient a une douleur abdominale intense, qui ne peut pas être arrêtée avec des analgésiques.

Diagnostique

Pour diagnostiquer l'athérosclérose de l'aorte, les méthodes de recherche suivantes peuvent être prescrites au patient:

  • test sanguin pour déterminer le cholestérol;
  • Échographie des vaisseaux sanguins;
  • Test sur tapis roulant;
  • angiographie radio-opaque;
  • ECG;
  • profile lipidique;
  • CT et IRM.

Après avoir analysé les données, le patient peut se voir prescrire un traitement.

Traitement

Le traitement de l'athérosclérose aortique est toujours long et complexe. Il ne peut être prescrit que par un médecin et son volume est déterminé par l'étendue de la lésion aortique..

Pour le traitement conservateur de l'athérosclérose de l'aorte, le patient est prescrit:

  • régime sans cholestérol;
  • les statines (fluvastatine, simvastatine, cérivastatine, lovastatine, etc.);
  • Un acide nicotinique;
  • les fibrates (gemfibrozil, ciprofibrate, fénofibrate);
  • séquestration des acides biliaires (colestipol, colestyramine);
  • traitement symptomatique des pathologies concomitantes (diabète sucré, hypertension, angine de poitrine, etc.);
  • traitement de l'obésité;
  • arrêter de fumer et de boire de l'alcool;
  • Thérapie par l'exercice.

Dans les cas graves d'athérosclérose aortique, un traitement chirurgical peut être recommandé. Pendant l'opération, le chirurgien enlève la zone de la partie endommagée de l'aorte et installe une prothèse à sa place (explant synthétique).

Régime pour l'athérosclérose

Le respect du régime alimentaire pour l'athérosclérose est d'une importance particulière, car une mauvaise nutrition dans cette maladie peut conduire à sa progression constante. Une attitude attentive à la préparation d'un régime quotidien devrait faire partie intégrante de la vie de ces patients, car elle peut devenir une mesure essentielle pour prévenir le développement de pathologies redoutables telles que l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, la rupture aortique, etc..

Les produits suivants doivent être exclus du régime alimentaire du patient:

  • graisses d'origine animale (produits laitiers gras, saindoux, viande grasse, beurre, margarine);
  • des œufs
  • caviar;
  • déchets;
  • sucre rafiné;
  • thé au café fort.

Pour la préparation du menu du jour, les patients atteints d'athérosclérose peuvent utiliser les produits suivants:

  • poisson faible en gras;
  • viande blanche (dinde, poulet);
  • légumes et fruits (de préférence crus);
  • les huiles végétales;
  • produits laitiers écrémés;
  • Céréales à grains entiers;
  • son de maïs et d'avoine;
  • pimenter;
  • Ail;
  • arc;
  • gingembre.

Il est assez simple de suivre un tel régime anti-cholestérol, car à partir des produits ci-dessus, vous pouvez facilement cuisiner de nombreux plats délicieux et variés.

Athérosclérose aortique: qu'est-ce que c'est, causes et symptômes, traitement et pronostic

La sclérosclérose aortique cardiaque est deux processus qui partagent des conséquences communes pour l'homme..

Dans le premier cas, une sténose se produit, c'est-à-dire un rétrécissement de la lumière du plus gros vaisseau. C'est le résultat du tabagisme, de pathologies cardiaques d'un type différent, ainsi que de problèmes hormonaux..

Une autre option clinique est l'occlusion, c'est-à-dire le blocage d'une artère avec une plaque de cholestérol ou un thrombus.

D'une manière ou d'une autre, c'est dangereux, mais le résultat est retardé. Il n'y a pas de conditions aiguës, sans compter la phase terminale, lorsque le flux sanguin est perturbé à un niveau généralisé.

Il y a beaucoup de temps pour le diagnostic et le traitement, la période approximative de formation d'une pathologie (du début à l'apparition des complications fatales) est de 10 à 20 ans, parfois plus. Les premiers symptômes se font sentir encore plus tôt.

Mécanisme de développement

L'aorte est le plus grand vaisseau du corps humain. Lorsque vous vous déplacez dans le corps, il se décompose en plusieurs structures. Des branches distinctes fournissent du sang aux gros organes et aux systèmes entiers.

Cette artère quitte le cœur, dans un grand cercle porte du tissu conjonctif liquide. Le processus pathologique est déterminé par plusieurs phases de développement.

La raison en est un trouble métabolique à un niveau généralisé: une déviation du métabolisme des minéraux ou des structures lipidiques est possible, souvent ensemble.

À la suite de ce phénomène, une sténose (rétrécissement) ou un blocage d'un vaisseau sanguin se produit. Selon le volume du foyer pathologique, tel ou tel symptôme se manifeste.

Si la lumière aortique n'est pas fermée de plus de 25%, l'intensité des manifestations est minime. Alors tout est beaucoup plus dangereux. Le résultat est une ischémie des organes et des tissus, une violation générale de l'hémodynamique, une insuffisance de systèmes entiers. Résultat létal possible.

Classification des processus

La typification d'un phénomène de maladie s'effectue sur plusieurs bases.

Selon la localisation de l'État, ils sont appelés:

  • Athérosclérose de l'aorte ascendante. Cela se produit surtout souvent, c'est l'option la plus simple du point de vue du diagnostic et de la guérison. Les symptômes surviennent tardivement, mais la mortalité est élevée. L'hémodynamique diminue progressivement. Les complications sont probables sans thérapie appropriée, mais les médecins et le patient ont suffisamment de temps pour réagir.
  • Athérosclérose du service descendant. C'est beaucoup plus dangereux, car les poumons, le foie et le cœur lui-même sont affectés. La récupération présente certaines difficultés, car se rendre dans ce département n'est pas facile. Aux stades ultérieurs, la calcification des formations de cholestérol se produit. Ces conditions ne sont traitées que chirurgicalement. L'opération comporte des risques importants..
  • Athérosclérose de l'aorte abdominale. Il se caractérise par une localisation similaire, mais principalement le tractus gastro-intestinal en souffre. Constipation possible, diarrhée, symptômes dyspeptiques et autres "charmes" d'une telle condition. Le traitement est efficace, dans les premiers stades conservateur (médicament).

De plus, dans de rares cas, l'athérosclérose de l'arc aortique est isolée, mais elle appartient au premier type présenté ci-dessus. Il n'y a aucune différence dans le tableau clinique ou dans les complications possibles..

Le deuxième critère de classification est la nature du processus..

Selon elle sont déterminés:

  • Sténose. Autrement dit, le rétrécissement de la lumière de l'aorte à la suite d'une exposition à des facteurs internes, rarement externes. Il s'agit d'une option clinique relativement rare (pas plus de 15% de toutes les situations).
  • Occlusion ou colmatage. Cela se produit presque toujours. L'essentiel est la formation de plaques de cholestérol sur les parois d'un grand vaisseau. Plus la lésion est grande, plus les symptômes sont importants et plus les risques sont élevés..

La constance du processus en tant que tel n'a pas été développée, ce qui pourrait faciliter considérablement les problèmes de diagnostic..

Dans certains pays, une classification similaire existe; elle a été élaborée par les sociétés nationales de cardiologie..

Un exemple de frappe ressemble à ceci:

  • 1er étage. Initiale. Elle est déterminée par la fermeture de la lumière de l'aorte d'au plus 15%. L'hémodynamique est normale. Symptômes minimum, mécanismes adaptatifs activés.
  • 2 étages. Modéré. 25% L'occlusion est un danger pour la santé et la vie, mais les risques ne sont pas élevés jusqu'à présent. La récupération s'effectue comme prévu, des mesures urgentes sont nécessaires en cas de situations d'urgence, comme une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  • 3 étages. Développé. Les plaques de cholestérol sont calcifiées, le pourcentage de blocage atteint 50-60%, ce qui affecte de manière significative la nature de l'activité fonctionnelle de l'organisme entier. Récupération chirurgicale urgente.
  • 4ème étape. Terminal. Le jeu est réduit de 70 à 80%. Insuffisance d'organes multiples, anomalies anatomiques graves du cœur, vaisseaux sanguins. Le traitement est effectué, mais les chances de guérison complète ne sont pas élevées en raison de processus organiques massifs dans tout le corps.

Ces classifications sont utilisées pour déterminer le degré d'écart et la nature des complications possibles, ainsi que les perspectives de leur survenue..

Les causes

Les facteurs de développement sont principalement organiques, pathogènes. Ceci est rarement le résultat de processus naturels d'atténuation de la vie..

Un exemple de liste ressemble à ceci:

  • Âge supérieur à 55 ans. L'une des principales raisons. En même temps, tout à fait prévisible. Il est habituel d'examiner chaque année les patients du groupe plus âgé pour détecter des anomalies du système cardiovasculaire.

La durée du processus est importante, plusieurs dizaines d'années. Par conséquent, le patient peut tout simplement ne pas vivre pour voir les complications. Beaucoup plus dangereux si le processus commence dans les jeunes années.

Le principal facteur dans le développement de la pathologie est les troubles du métabolisme lipidique provoqués par une atténuation stable du système endocrinien.

Les femmes ont également une période de ménopause. Les représentants du sexe fort en dehors des mauvaises habitudes souffrent moins.

  • Hypercotricisme. Production excessive d'hormones du cortex surrénalien. Elle survient à la suite d'une augmentation prolongée de la corticotropine ou de l'évolution du processus tumoral dans la région des glandes elles-mêmes. Phéochromocytome en option.

Une variété clinique du phénomène pathologique est le syndrome d'Itsenko-Cushing. Il s'agit d'une condition grave entraînant la destruction de l'organisme dans son ensemble..

Traitement conservateur, moins souvent chirurgical. La thérapie combinée montre les meilleurs résultats..

  • La production d'un grand nombre d'hormones gonadotropes. FSH et LH principalement. Ils entraînent une augmentation de la concentration de substances sexuelles spécifiques dans la circulation sanguine. Chez les hommes, il s'agit de testostérone. Dans le corps des femmes est produit - œstrogène.
  • Climax Post-ménopause. Elle s'accompagne d'une diminution des substances inhérentes au sexe faible. Ils régulent partiellement la concentration des structures lipidiques, éliminent l'excès de cholestérol.

Le processus est corrigé par l'utilisation de l'hormonothérapie substitutive, mais ce n'est pas une garantie de prévention des changements pathologiques. Bien que les risques soient réduits.

Andropause - la version masculine de la ménopause est également déterminée par les processus d'atténuation du système reproducteur, qui s'accompagnent de changements cardiaques et vasculaires. La récupération est plus facile que les femmes.

  • Diminution de la synthèse des hormones thyroïdiennes. La soi-disant hypothyroïdie. Contrairement à la toxicose provoquée par une production excessive, tous les processus métaboliques ralentissent jusqu'à l'impossibilité de restaurer l'activité fonctionnelle.

Le résultat est une augmentation de la quantité de «mauvais» cholestérol libre dans le corps et de l'athérosclérose aortique. Le traitement est effectué par un endocrinologue, en utilisant des préparations d'iode et des substituts de substances naturelles.

  • Accablé par l'hérédité. S'il y avait une personne dans la famille qui souffrait d'athérosclérose de l'aorte, la probabilité de développer un processus similaire chez la progéniture augmente.

"Chances" approximatives - 40% contre le standard 10-15%. Peut être plus élevé en raison de la présence de maladies somatiques et de mauvaises habitudes.

La prévention est possible dans le cadre de la prévention, mais ce n'est pas une garantie et il n'est pas question d'une sécurité totale.

  • Mauvaise alimentation. Les aliments gras, beaucoup d'abats au menu, la restauration rapide et d'autres aliments nocifs entraînent une augmentation du cholestérol sanguin.

Étant donné que cette substance provient principalement de l'extérieur, il est facile de contrôler le facteur. De plus, tout dépend des caractéristiques individuelles du corps..

Jusqu'à un certain point, un corps fort peut neutraliser les structures lipidiques en excès, mais même la personne la plus robuste ne pourra pas rester éternellement. Les erreurs sont corrigées en début de période.

  • Le manque d'exercice. Il provoque une stase sanguine, des troubles métaboliques dans tout le corps. 2 heures de marche par jour suffisent, moins peut être.
  • Pathologies endocriniennes de nature systémique. Surtout le diabète et d'autres conditions telles que la thyroïdite d'Hashimoto.
  • Fumeur. Provoque une vasoconstriction. Dans les cas plus fréquents - dépôt de cholestérol sur les parois de la plus grande artère.
  • Inflammation aortique. La soi-disant vasculite. Il est principalement de nature auto-immune, moins souvent provoqué par des virus.

Les facteurs gérés sont peu nombreux, mais leur élimination peut réduire considérablement le risque de développer une athérosclérose.

Symptômes selon la localisation

Le tableau clinique est variable. Caractérisé par un emplacement de processus typique.

Abdominal

  • Douleurs aux jambes d'origine inconnue. Le caviar est affecté, la structure musculaire manque de sang et de nutriments. En conséquence - hypertonicité, processus dystrophiques.
  • Engourdissement des membres inférieurs pour les mêmes raisons.
  • Gonflement. Elle survient à la suite d'une stase veineuse secondaire (la soi-disant maladie variqueuse).
  • Violation des processus de digestion des aliments. La durée du phénomène naturel augmente, l'absorption des nutriments est incomplète. D'où la forte perte de poids corporel pour des raisons inconnues. Les pathologies bactériennes et le cancer doivent être exclus..
  • Constipation ou diarrhée. À la suite de la malnutrition du côlon. Des événements alternés sont également possibles..
  • Flatulence. Augmentation de la production de gaz intestinaux. Il se développe spontanément, accompagne presque toujours le patient. Il n'y a pratiquement aucun lien avec le type de régime.
  • Douleur dans la région épigastrique et épigastrique. Douleurs, tiraillements, faible intensité.

Descendant thoracique

  • Gêne dans le côté droit et l'hypochondre. Elle est causée par une altération de la fonction hépatique. Une hépatite secondaire est possible - inflammation de la structure anatomique. La récupération s'effectue en peu de temps. Il existe un risque de rupture ou de début d'atrophie avec cirrhose, c'est-à-dire mort d'hépatocytes.
  • Augmentation de la pression artérielle.

Il augmente de façon inégale, la différence entre les indicateurs supérieur et inférieur au niveau de 80-90 mm RT. Art., Et l'indicateur systolique est beaucoup plus élevé que la normale (par exemple, 170 à 90).

Une hypertension isolée se forme. Il s'agit d'une option clinique dangereuse, l'arrêt de la maladie à l'hôpital, l'utilisation d'une thérapie d'entretien.

  • Douleur dans la poitrine, dans le cœur. Accompagné d'essoufflement. Mains dans le dos.

Section ascendante, arc aortique

  • Violation du ton de la voix, enrouement ou disparition complète.
  • Dysphagie ou incapacité à avaler normalement.
  • Faiblesse, somnolence, difficulté à se concentrer.
  • Troubles de la fréquence cardiaque.
  • Dyspnée au repos aux derniers stades, en cours d'activité physique intense au début.
  • Gêne derrière le sternum, accompagnée de sensations pressantes.

Les signes d'athérosclérose aortique sont variables et non spécifiques. Ils n'apparaissent pas suffisamment jusqu'au dernier moment où un traitement intensif est nécessaire..

Diagnostique

La prise en charge des patients suspects du processus en question est la prérogative d'un cardiologue. Dans le cadre d'une enquête élargie, les consultations de spécialistes apparentés permettent d'identifier l'origine de la maladie (principalement un endocrinologue).

Le schéma approximatif est le suivant:

  • Interrogatoire du patient pour réclamations, également litige de données anamnestiques. Cet exercice de routine joue un rôle majeur dans la détermination de nouvelles tactiques. Ne sous-estimez pas la scène.
  • Mesure de la pression artérielle. Dans le cadre de l'augmentation des indices systoliques avec un plus bas normal, on peut tirer quelques conclusions. Aussi la fréquence cardiaque. Il n'y a aucun écart dans les premiers stades. Ensuite, il y a une tachycardie stable.
  • Écouter une auscultation sonore cardiaque.
  • Radiographie pulmonaire. Ne montre qu'un processus athérosclérotique en cours avec calcification des foyers (plaques).
  • IRM La technique la plus informative. Il permet de diagnostiquer la maladie à un stade précoce.
  • Analyses sanguines: biochimiques, générales, pour les hormones.

Au besoin, d'autres études peuvent être prescrites: scintigraphie du foie, de la thyroïde ou du cœur, techniques d'échographie (ECHO-KG), électrocardiographie, tests de résistance.

Ils visent à identifier les complications, le diagnostic principal est fait par les méthodes ci-dessus.

Traitement

Thérapie conservatrice utilisant plusieurs groupes pharmaceutiques:

  • Moyens pour restaurer une nutrition normale des parois aortiques. Vasoprostan ou Policosanol, également leurs analogues.
  • Statines Ils contribuent à l'élimination du cholestérol du corps, empêchent le dépôt de lipides sur les parois du vaisseau. L'atorvastatine comme principal médicament.
  • Acides gras insaturés. Les noms sont déterminés par le médecin.
  • Fibrates. Pour restaurer le métabolisme lipidique. Gemfibrozil d'occasion.

Il s'agit de la principale méthode pour éliminer les changements aortiques athérosclérotiques. Il est également possible d'utiliser d'autres médicaments pour suspendre les transformations organiques dans les tissus et les systèmes.

Il est censé traiter l'athérosclérose aortique avec un cours médical d'une durée d'environ 4 à 6 mois, puis les doses sont réduites à l'appui.

En cas d'inefficacité de la pharmacothérapie, ils recourent à un traitement chirurgical. Il vise à éliminer les plaques..

Les changements de style de vie, principalement l'alimentation, jouent un rôle majeur.

L'utilisation d'oeufs, de fruits de mer, de beurre et d'huiles végétales, de fruits secs et de sucreries naturelles, de légumes, de fruits, de céréales à base de céréales et également de protéines (volaille) est illustrée..

Le menu ne comprend pas les gras, les fritures, le chocolat, le café et le thé, les abats, la restauration rapide et les collations. Il est préférable de discuter de la nutrition avec un médecin pour prescrire un régime alimentaire compétent. Tableau de traitement illustré numéro 10.

La liste des produits spécifiques est déterminée par le nutritionniste..

  • Arrêter de fumer, d'alcool, de drogues.
  • Activité physique modérée.
  • Sommeil complet (8 heures minimum).
  • Sel pas plus de 7 grammes.

Traitement systémique de l'athérosclérose aortique - avec l'utilisation de médicaments, principalement des méthodes radicales dans des situations compliquées.

La période de récupération est d'environ 2 à 3 mois. Le régime est constant car des rechutes sont possibles.

Il est important de ne pas prendre le nouveau régime comme une punition. Ce n'est pas une mesure temporaire, mais un changement dans le paradigme de la nutrition lui-même.

Prévoir

Facteurs conduisant à un résultat favorable dans la plupart des cas:

  • Jeune âge.
  • L'absence de maladies somatiques dans l'histoire ou le minimum de telles.
  • Le bon style de vie d'un point de vue clinique.
  • Antécédents familiaux normaux, aucun épisode d'athérosclérose chez les ascendants.
  • Idéalement, ne devrait pas non plus avoir de mauvaises habitudes.
  • Bonne réponse à un traitement conservateur (médicaments).

Si le patient est âgé, il existe de nombreux facteurs négatifs, le pronostic est bien pire. Les perspectives de reprise sont vagues.

Le pourcentage de décès dus à l'athérosclérose elle-même est minime. La phase négligée est relativement rare.

Complications possibles selon l'emplacement

Localisation de l'athéroscléroseConséquence
Département amont:
  • Crise cardiaque Malnutrition aiguë des structures musculaires avec leur nécrose. Cela provoque un handicap dans tous les cas. La mort est également probable..
  • La cardiopathie ischémique. La conséquence d'un long cours de la maladie sous-jacente.
  • Angine de poitrine. Une variante de l'insuffisance coronaire. Peut entraîner une nécrose des structures cardiaques.
Arc:
  • Encéphalopathie et malnutrition cérébrale.
  • AVC ischémique ou hémorragique.
Poitrine:
  • Insuffisance respiratoire avec développement d'une suffocation. Mort possible à court terme.
  • Dysphagie.
Abdominal:
  • Problèmes intestinaux et rénaux associés à l'ischémie.
  • Impuissance.
  • Fécondité altérée.
  • Ulcères trophiques des jambes, gangrène.

Les conséquences sont graves, invalidantes. Parfois mortel.

finalement

L'athérosclérose aortique est un rétrécissement ou un blocage de la lumière de la structure, entraînant une ischémie aiguë des tissus et des organes.

Thérapie sous la supervision d'un cardiologue et de quelques autres médecins, comme indiqué.

Les perspectives de reprise sont de plusieurs mois. En cas d'échec du traitement conservateur, un traitement chirurgical est indiqué..

Symptômes et traitements efficaces de l'athérosclérose aortique

L'aorte est le plus grand vaisseau artériel du corps. Il transporte le sang du ventricule gauche du cœur et le répartit entre les principaux vaisseaux principaux alimentant tout le corps. L'athérosclérose aortique est une maladie courante et l'une des principales causes d'anévrisme d'un organe, une condition qui menace la vie du patient.

Facteurs de risque

L'athérosclérose est une maladie chronique dans laquelle des plaques athérosclérotiques apparaissent sur les parois du vaisseau. Ces dépôts sont composés de cholestérol, de résidus de lipoprotéines, de cellules sanguines, de tissu conjonctif.

L'éducation des adultes fait même germer ses propres vaisseaux.

La plaque athérosclérotique dans les petits vaisseaux peut obstruer leur lumière, et dans des artères aussi grandes que l'aorte, elle peut déformer l'artère elle-même et bloquer le flux sanguin dans les vaisseaux sortants.

L'athérosclérose aortique se développe très lentement - plusieurs décennies. Pendant ce temps, de nombreux facteurs dommageables affectent les parois des artères. Par conséquent, il est impossible de nommer une cause claire de la maladie. Il existe une liste de facteurs de risque pouvant conduire au développement de l'athérosclérose:

  • vieillissement des artères lié à l'âge. Chez les personnes âgées, les parois des vaisseaux deviennent plus cassantes et sujettes aux blessures. L'âge critique pour les hommes est de 50 ans, pour les femmes après la ménopause;
  • haute pression;
  • cholestérol élevé, LDL;
  • fumeur;
  • surpoids;
  • prédisposition génétique;
  • stress chronique;
  • immobilité;
  • maladies inflammatoires chroniques.

Selon la classification internationale des maladies de la 10e révision (ICB-10), le code І70 est attribué à l'athérosclérose de l'aorte.

Localisation des lésions

Il y a 4 sections de l'aorte:

  • La partie ascendante de l'aorte, qui suit la valve aortique, les artères coronaires qui alimentent le cœur s'en éloignent.
  • L'arc aortique est une courte section du vaisseau reliant les parties ascendantes et descendantes. Malgré sa faible ampleur, il est très important. De l'arc aortique, l'artère sous-clavière gauche, l'artère carotide gauche et le tronc brachiocephalic partent. Ces artères nourrissent le cerveau, le cou et les épaules..
  • La partie descendante est divisée en aorte thoracique et abdominale. Il passe devant la colonne vertébrale sur toute la longueur de la poitrine, la cavité abdominale. Les vaisseaux qui alimentent les organes du petit bassin, de la partie abdominale et de la poitrine s'en éloignent..

L'athérosclérose aortique peut affecter n'importe lequel de ces départements. Les symptômes de la maladie dépendent de la localisation de la plaque athérosclérotique.

Signes d'athérosclérose aortique

La maladie peut se développer de 30 à 40 ans sans un seul symptôme. Des plaques athérosclérotiques sur l'aorte sont souvent trouvées après une issue fatale, bien que pendant la vie une personne n'ait pas présenté de symptômes de la maladie. Les signes d'athérosclérose aortique sont incroyablement divers et sont déterminés par la localisation des dépôts, ainsi que la présence de complications.

Partie ascendante

La partie ascendante peut être affectée par les plaques de cholestérol, mais pendant longtemps elles ne se font pas sentir. Même le développement d'un anévrisme n'est pas accompagné de symptômes spécifiques. Très souvent, un anévrisme est détecté lors d'une fluorographie élective, d'une échographie cardiaque. Avec le développement de complications, les symptômes de l'athérosclérose aortique dans ce département comprennent:

  • forte faiblesse;
  • pâleur;
  • douleur thoracique sauvage;
  • souvent - perte de conscience.

Avec de tels symptômes, il est urgent d'appeler une ambulance. Peut-être que la dissection aortique a commencé, nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence.

Si une plaque de cholestérol bloque la bouche des artères coronaires, les sensations sont similaires à celles avec une ischémie du muscle cardiaque, une insuffisance cardiaque:

  • douleur soudaine dans la partie centrale gauche de la poitrine, la serrant. Ce phénomène est appelé angine de poitrine;
  • fatigabilité rapide;
  • dyspnée;
  • sensation de propre rythme cardiaque;
  • gonflement.

Arc aortique

À partir de cette section de l'artère, les vaisseaux alimentant le cou, le cerveau et les épaules partent. Si une plaque athérosclérotique obstrue ou rétrécit sensiblement la lumière de l'une de ces artères, le cerveau recevra moins d'oxygène, ce qui est très sensible à la qualité de l'apport sanguin. Par conséquent, il répond d'abord à la malnutrition.

Au stade initial, l'athérosclérose de l'arc aortique se manifeste par les symptômes suivants:

  • fièvre;
  • la faiblesse;
  • petit appétit;
  • sueurs nocturnes;
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • douleur thoracique
  • gonflement des amygdales.

À un stade ultérieur chez les patients observés:

  • Vertiges
  • mal de crâne;
  • évanouissement
  • micro-coups;
  • crampes
  • nausées Vomissements;
  • mains, pieds froids;
  • déficience visuelle.

Département thoracique

L'athérosclérose dans cette zone affecte la circulation sanguine des organes de la cavité thoracique. Cliniquement, cela peut se manifester:

  • aortalgie - douleur brûlante et / ou pressante derrière le sternum, donnant dans les deux mains, le cou, le dos, le haut de l'abdomen. La douleur s'intensifie avec l'effort physique, le stress. Elle se distingue de l'angine de poitrine par sa constance. L'aortalgie peut durer des heures, voire des jours, parfois s'intensifiant, puis s'affaiblissant;
  • difficulté à avaler en raison de la compression de l'œsophage par l'artère dilatée;
  • enrouement;
  • taille de pupille différente;
  • maux de tête;
  • vertiges
  • crampes se développant avec un tour brusque de la tête;
  • maux de dos, côtes ressemblant à une névralgie intercostale.

Abdominal

L'athérosclérose de l'aorte abdominale se développe le plus tôt et le plus souvent. La bouche des vaisseaux alimentant les organes du petit bassin, de la cavité abdominale et des membres se rétrécit. Les symptômes dépendront de l'emplacement des plaques athérosclérotiques. Signes possibles:

  • la claudication intermittente;
  • coup de froid, engourdissement, jambes pâles;
  • ulcères de jambe;
  • indigestion (éructations, nausées, flatulences).

Méthodes de diagnostic

L'athérosclérose aortique est généralement détectée par hasard lors d'un examen. Après tout, la maladie n'est accompagnée d'aucun symptôme pendant une longue période. Lors de l'écoute du cœur, des vaisseaux sanguins, le médecin peut détecter des bruits pathologiques, changer les tons. Le pouls des deux mains peut être asymétrique.

Pour un diagnostic plus détaillé du patient, ils sont envoyés pour un examen instrumental:

  • Échographie cardiaque. Permet d'évaluer la taille de l'aorte ascendante, ainsi que l'arc aortique, l'épaisseur de leurs parois, la présence de défauts, les anévrismes.
  • Échocardiographie transœsophagienne. Une variante de l'échographie du cœur, l'aorte, dans laquelle le capteur est avalé par le patient. Cette technique vous permet d'obtenir des images de très haute qualité. Après tout, le vaisseau ne sépare du capteur que la paroi mince de l'œsophage. Il est utilisé pour diagnostiquer l'athérosclérose aortique, lorsqu'une imagerie détaillée est requise..
  • Dopplerographie. Un type spécial d'examen échographique qui permet au médecin de comprendre la vitesse du flux sanguin de diverses sections de l'artère.
  • CT, IRM. Les deux études permettent au médecin d'obtenir une image des vaisseaux. Ils peuvent être réalisés avec ou sans contraste. La dernière méthode d'examen implique l'administration intraveineuse d'une peinture médicale spéciale qui rend la lumière du vaisseau sur l'image plus claire. Mais comme l'artère étudiée est très grande, l'athérosclérose aortique est bien visualisée et sans contraste.

Traitements modernes

Le traitement de l'athérosclérose implique trois méthodes principales:

  • les changements de style de vie, un examen de leur alimentation;
  • prendre des médicaments;
  • intervention chirurgicale.

Habituellement, le premier est obligatoire et les deux autres sont indiqués.

Il existe également de nombreuses méthodes de thérapie populaires, mais la plupart d'entre elles ne sont pas reconnues par la médecine officielle..

Changement de mode de vie, alimentation

L'athérosclérose aortique dans les stades initiaux peut être ralentie sans médicament. Se débarrasser complètement des plaques athérosclérotiques ne vous permet pas de vous débarrasser de toute méthode de traitement. L'amélioration du bien-être de nombreux patients est observée avec:

  • arrêter de fumer. Le tabagisme actif ou passif a un effet néfaste sur les parois du vaisseau. Refuser les cigarettes, éviter la collecte de fumeurs contribue à réduire considérablement le risque de développer des complications de l'athérosclérose;
  • activité physique quotidienne. Le vélo ou la marche, le jardinage, la natation, le yoga ou tout autre sport devraient être un attribut quotidien indispensable de votre vie. Seulement 30 minutes d'exercice par jour peuvent réduire considérablement le cholestérol;
  • normalisation du poids. Se débarrasser des kilos superflus supprime le stress excessif du cœur et normalise également les niveaux de cholestérol. Le complexe a un effet bénéfique sur la santé du patient;
  • minimisation du stress. Essayez d'éviter les situations stressantes, trouvez le temps de vous détendre. Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, consultez un psychologue pour obtenir de l'aide professionnelle..

Le régime alimentaire pour l'athérosclérose aortique implique:

  • rejet des produits contenant des gras trans. Ils augmentent le contenu des mauvaises lipoprotéines, réduisent le contenu des bonnes. Les gras trans sont des compagnons d'aliments frits qui peuvent se cacher dans de nombreux aliments transformés. Il est nécessaire d'étudier attentivement l'étiquette pour le contenu des composants indésirables;
  • la base de l'alimentation est constituée d'aliments riches en fibres. Les légumes, les fruits, les céréales, le son de légumineuses contiennent un grand nombre de fibres alimentaires solubles et insolubles. Les deux types de fibres améliorent l'état du cœur et des vaisseaux sanguins, tandis que les fibres solubles réduisent également le niveau de LDL;
  • minimum de graisses saturées. Viande rouge, en particulier les types gras, fromage cottage gras, fromage, crème, jaune d'oeuf - ce sont les produits dont le contenu doit être limité. Tous augmentent le mauvais cholestérol;
  • les acides gras oméga-3 sont une composante essentielle de l'alimentation. Les médecins américains recommandent de manger des variétés de poissons gras au moins deux fois par semaine. Le hareng, le maquereau, le saumon, le maquereau et le thon - contiennent une quantité incroyable d'acides gras insaturés et sont également une source précieuse de protéines. Les végétariens peuvent obtenir des acides gras oméga-3 à partir de graines de lin, d'amandes, de noix;
  • apport d'eau adéquat. 1,5 à 2 litres d'eau / jour aident à normaliser le cholestérol. Si le corps ne reçoit pas d'eau, il augmente la concentration de stérol, protégeant ses cellules de la déshydratation.

Médicaments

L'athérosclérose aortique à un stade avancé nécessite l'utilisation de médicaments. En fonction des symptômes et de l'état de santé général du patient, le médecin peut prescrire:

  • médicaments hypolipidémiants - un groupe de médicaments qui normalise le cholestérol, le LDL, le HDL, le cholestérol. Le plus souvent dans les schémas thérapeutiques modernes, des statines sont utilisées pour bloquer la synthèse du cholestérol. Les principaux représentants du groupe sont l'atorvastatine, la rosuvastatine, la simvastatine. Avec une légère augmentation des niveaux de stérols, des fibrates, des préparations d'acides gras insaturés, des séquestrants d'acide biliaire, de l'acide nicotinique peut être prescrit au patient;
  • les médicaments qui normalisent la pression artérielle facilitent également le cœur. Souvent, le bisoprolol, l'amplodipine, la nitroglycérine, l'énalapril sont utilisés pour traiter l'athérosclérose aortique;
  • corticostéroïdes - ont un effet anti-inflammatoire. Si le cours de l'athérosclérose est aggravé par une inflammation, on prescrit au patient de la prednisone ou des médicaments apparentés;
  • anticoagulants - réduisent le risque de thrombose en réduisant la viscosité du sang, empêchant l'adhésion cellulaire. Les médicaments les plus populaires sont l'aspirine, la ticlopidine, la warfarine, la streptokinase.

Méthodes chirurgicales

Le traitement chirurgical de l'athérosclérose aortique est indiqué pour les personnes présentant de graves plaintes de bien-être général, à haut risque de complications: accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, rupture ou dissection de l'aorte. Il existe plusieurs techniques opérationnelles:

  • L'excision d'une plaque athérosclérotique est une opération au cours de laquelle le chirurgien enlève les sédiments par une incision. Le vaisseau et la plaie sont suturés. La complexité de la manipulation s'explique par l'emplacement de l'aorte (le long de la colonne vertébrale), ainsi que sa valeur pour le corps, le volume potentiel de perte de sang.
  • L'angioplastie est une opération difficile, au cours de laquelle la partie endommagée du vaisseau est excisée, remplacée par une prothèse.
  • La dilatation par ballonnet est une procédure moins traumatisante, qui implique l'introduction d'un cathéter avec une boule dégonflée. Lorsque le chirurgien atteint le point de rétrécissement, il gonfle plusieurs fois, souffle le ballon. Un rétrécissement se redresse. Une opération pour traiter l'athérosclérose aortique peut entraîner l'installation d'un stent - un cadre qui retiendra la lumière du vaisseau de l'intérieur. Cette manipulation est appelée stenting..

Remèdes populaires

Bien qu'il ne soit pas nécessaire de prendre des médicaments, vous pouvez contrôler la maladie en utilisant des méthodes traditionnelles:

  • Bourgeons de bouleau. Verser 5 g de la plante avec un verre d'eau, porter à ébullition, puis laisser mijoter 15 minutes, retirer du feu, laisser infuser 1 heure. Prenez le bouillon filtré une demi-tasse une heure avant les repas 4 fois / jour;
  • Fleurs d'aubépine. Versez 5 g de fleurs dans un verre d'eau bouillante, mettez sous un couvercle au bain-marie. Après 15 minutes, retirer, refroidir à température ambiante. Porter le volume résultant à 200 ml. 30 minutes avant un repas, buvez un demi-verre le matin, le soir;
  • Les racines de l'élécampane. Versez 30 g de poudre avec 500 ml de vodka, laissez reposer 40 jours dans un endroit sombre. Buvez 25 gouttes avant les repas;
  • Noyer Mangez 100 g de noix chaque jour, en divisant une portion en 3 doses;
  • Rose musquée. Broyer les cynorhodons, les verser dans un pot d'un demi-litre. Les fruits devraient occuper les deux tiers du volume. Versez la vodka au sommet. Insistez dans un endroit sombre, en secouant quotidiennement. Prendre 2 fois / jour pendant 20 gouttes.

Complications, prévention

L'athérosclérose aortique est la cause la plus fréquente d'anévrismes. Ce qu'on appelle la saillie de la paroi du vaisseau, qui peut atteindre différentes tailles. Les petits diverticules ne sont pas nocifs pour l'homme. Ils deviennent problématiques lorsqu'ils atteignent certaines tailles. La paroi artérielle est très tendue, ce qui peut entraîner sa rupture partielle ou complète.

La rupture partielle est appelée dissection aortique. Dans ce cas, seule la coque interne du vaisseau ou l'éclatement interne et intermédiaire. Le flux sanguin se précipite vers le site de la blessure, exfoliant les différentes couches de l'artère entre elles. La dissection aortique nécessite des soins chirurgicaux d'urgence, sinon tout se terminera par la mort.

Lorsque les trois coquilles de vaisseaux se rompent, des saignements à grande échelle se produisent, plus de 90% des personnes meurent.

La prévention de l'athérosclérose aortique implique l'élimination des facteurs de risque de maladie. Pour ce faire, vous devez:

  • mange correctement;
  • bouger beaucoup, il est conseillé de faire du sport;
  • prendre des mesures opportunes pour traiter les maladies chroniques;
  • contrôler votre pression;
  • arrêter de fumer;
  • buvez de l'alcool modérément;
  • subir régulièrement des examens préventifs.

Malgré l'apparente simplicité, de telles mesures protègent vraiment efficacement une personne contre les formes graves d'athérosclérose, ce qui signifie qu'il sera possible de vivre une vie pleine même après la retraite.

Athérosclérose du cœur aortique: causes, symptômes, traitement avec des remèdes populaires et des médicaments

On sait peu ce qu'est l'athérosclérose de l'aorte du cœur. Le traitement avec des remèdes populaires, les médicaments ne doivent être effectués qu'après consultation avec votre médecin.

L'athérosclérose est une maladie assez courante, en particulier chez les personnes âgées. Il s'agit d'une maladie chronique des artères due à une altération du métabolisme des graisses et des protéines. Accompagné d'un dépôt de cholestérol dans la lumière aortique.

Le cholestérol peut être appelé sous forme de mauvaise graisse. Entrant dans le corps, il adhère aux parois de l'aorte, formant des excroissances. Ils sont appelés plaques de cholestérol. Au fil du temps, les excroissances déforment un vaisseau sanguin, rétrécissent sa lumière et perturbent la circulation sanguine. L'athérosclérose aortique entraîne une maladie coronarienne, un blocage aortique et la mort.

Récemment, les statistiques de l'athérosclérose se sont multipliées. Le plus souvent diagnostiqué chez les hommes de 45 à 50 ans, mais les cas de morbidité sont enregistrés à un âge plus jeune.

Raisons du développement de la pathologie

La principale raison du développement de l'athérosclérose de l'aorte est le dépôt de cholestérol. Un certain nombre de facteurs conduisent à ceci:

La maladie touche plus d'hommes. Le fait est que l'hormone sexuelle féminine œstrogène est produite en grande quantité avant le début de la ménopause. Il est activement impliqué dans le métabolisme du cholestérol..

En termes simples, il aide à décomposer les graisses nocives. Les hommes n'ont pas une telle protection. Par conséquent, jusqu'à 50 ans, les hommes souffrent plus souvent d'athérosclérose. Avec le début de la ménopause, des troubles hormonaux se produisent dans le corps féminin, la production d'oestrogène diminue.

En conséquence, le risque d'athérosclérose augmentera chez les femmes..

Avec l'âge, tout le monde a un corps vieillissant. Les vaisseaux sanguins deviennent moins durables, élastiques sous l'influence de multiples facteurs. Une paroi lâche se forme aux sites des lésions vasculaires, où il est préférable de s'en tenir au cholestérol.

Malheureusement, une personne ne peut pas modifier son génome. Si la famille a des parents atteints d'une maladie similaire, la personne est à risque.

Le tabagisme, la consommation excessive d'alcool est une voie directe vers l'athérosclérose aortique. La fumée de tabac, les molécules d'éthanol sont les poisons les plus puissants pour le corps. Les toxines l'empoisonnent, perturbent la circulation sanguine, déforment les vaisseaux sanguins, y compris l'aorte.

Les personnes souffrant d'hypertension (également appelée hypertension artérielle) sont exposées à l'athérosclérose aortique. L'hypertension s'accompagne de surpressions constantes. C'est surtout élevé. Dans le même temps, le sang exerce une pression très forte sur les parois des vaisseaux sanguins, les endommageant, les rendant plus vulnérables au rétrécissement, à la formation de plaques de cholestérol.

Les kilos en trop entraînent une violation du métabolisme des graisses. Dans le même temps, l'équilibre entre le cholestérol «bénéfique» et «nocif» est également violé. Le résultat est la formation de plaque dans l'aorte et l'athérosclérose..

Il s'agit d'une maladie endocrinienne, accompagnée d'une violation du métabolisme des glucides. Dans le corps des personnes atteintes de diabète, de telles violations s'accompagnent nécessairement de dysfonctionnements du métabolisme des graisses. Une personne atteinte de diabète diagnostiqué est beaucoup plus sujette à l'athérosclérose que les personnes en bonne santé.

Le travail sédentaire, le manque de sport entraînent une stagnation du sang dans les vaisseaux. Ils se déforment, troubles circulatoires, ce qui conduit à l'athérosclérose de l'aorte du cœur.

Le fait que les virus, les bactéries peuvent provoquer l'athérosclérose est devenu connu il n'y a pas si longtemps. Mais c'est quand même un fait avéré. Les personnes qui souffrent souvent de diverses maladies infectieuses courent un risque d'incidence de l'athérosclérose. Hépatite, l'herpès peut provoquer une pathologie..

Le stress nerveux causé par le stress s'accompagne de la production d'une grande quantité d'adrénaline.

Il a un effet très dangereux pour le corps: il génère des molécules d'oxygène, qui à leur tour rendent les molécules de cholestérol collantes.

À des concentrations élevées, les cellules graisseuses commencent à adhérer à la paroi aortique. Par conséquent, les personnes affectives sont plus sujettes à l'athérosclérose aortique..

La restauration rapide, les aliments frits et fumés contiennent des gras trans. Une fois dans le corps, ils provoquent non seulement l'athérosclérose, mais aussi la formation de radicaux libres. Soit dit en passant, la croûte frite sur la viande n'est rien d'autre que du mauvais cholestérol.

Comme vous pouvez le voir, plusieurs causes peuvent être à l'origine du développement de l'athérosclérose aortique. Lorsqu'elle est exposée aux facteurs ci-dessus, des dommages à la paroi aortique se produisent. À ces endroits, les plaquettes (plaques de sang rouge) s'accumulent et s'effondrent. La destruction des plaquettes s'accompagne de la libération de substances actives, du fait de l'action dont les cellules musculaires de l'aorte se densifient. Résultat - des changements athérosclérotiques se forment dans l'aorte.

Symptômes et complications de la maladie

Les symptômes de l'athérosclérose aortique peuvent ne pas se produire pendant une longue période. C'est l'insidiosité de la maladie. L'athérosclérose est souvent diagnostiquée lorsque des complications surviennent..

Signes d'athérosclérose

L'aorte est divisée en deux parties: abdominale et thoracique. Symptômes de l'athérosclérose aortique thoracique:

  • des étourdissements qui finissent par s'évanouir;
  • violation du réflexe de déglutition, sensation de boule dans le larynx;
  • violation de la voix - elle devient enrouée, enrouée;
  • crampes dans le cou;
  • fatigabilité rapide;
  • essoufflement même avec peu d'effort physique;
  • augmentation de la pression;
  • douleur au cœur, peut irradier sous les omoplates, dans le cou, les mains gauche et droite, la colonne vertébrale.

La douleur ne disparaît pas, même si une personne a pris des médicaments avec de la nitroglycérine. En raison de l'aorte compactée, la charge sur le cœur augmente considérablement. Une hypertrophie (épaississement) du muscle cardiaque se développe. Cette condition est caractérisée par des attaques régulières d'étouffement..

L'athérosclérose de l'aorte abdominale est beaucoup plus courante. Il semble:

  • troubles digestifs (une personne est tourmentée par la constipation, les flatulences, la diarrhée, le manque d'appétit);
  • douleurs paroxystiques douloureuses dans l'abdomen, se développant 3-4 heures après avoir mangé.

Complications

Si vous ne traitez pas la pathologie, les conséquences peuvent être les suivantes:

  1. Crise d'hypertension.
  2. Infarctus du myocarde.
  3. Accident vasculaire cérébral (hémorragique / ischémique).
  4. Insuffisance cardiaque.
  5. Anévrisme aortique exfoliant.

Le pronostic dépend des dommages à l'aorte. Le fait que les gens soient prêts à combattre la maladie affecte également. Si une personne à temps remarque ses symptômes, subit un traitement complet, le pronostic est favorable. Les gens vivent avec la maladie, mais vous devez être diagnostiqué régulièrement.

En médecine légale, il y a le concept de mort subite qui, dans 89% des cas, est causée par l'athérosclérose de l'aorte cardiaque.

Diagnostic, traitement

Les méthodes suivantes sont utilisées pour le diagnostic:

  • test sanguin pour le cholestérol;
  • examen échographique des vaisseaux sanguins;
  • Doppler du cœur;
  • électrocardiographie pendant l'exercice;
  • examen radiographique de contraste des vaisseaux sanguins;
  • électrocardiogramme;
  • étude approfondie du métabolisme lipidique;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

Sur la base des résultats de ces études, un diagnostic est posé et une cure thérapeutique est prescrite..

Il est nécessaire de traiter la pathologie pendant une longue période et de manière complète. Cela ne veut pas dire qu'il existe un seul schéma thérapeutique. Tous les médicaments et techniques sont prescrits par le médecin traitant dans chaque cas individuel. Cela tient compte de l'âge de la personne, de l'état général du corps, du degré de dommages à l'aorte, de la présence de pathologies mineures.

Traitement médical

L'une des conditions importantes du traitement est la physiothérapie, l'adhésion à un régime sans cholestérol. Les médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

  1. Statines Ralentir la synthèse des molécules de cholestérol, aider à réduire la concentration de graisses dans le sang.
  2. Fibrates. Affecté pour réduire la concentration de graisses.
  3. Un acide nicotinique. Aide à accélérer la répartition des graisses.
  4. Séquestration des acides biliaires. Empêcher l'absorption des acides biliaires du tube digestif. Cela réduit la quantité de mauvais cholestérol..

En parallèle, des médicaments sont prescrits pour le traitement de pathologies concomitantes, par exemple le diabète sucré, l'hypertension, l'angine de poitrine, l'obésité.

Une condition tout aussi importante pendant le traitement est le rejet absolu des mauvaises habitudes, la consommation d'alcool.

Chirurgie

Dans les cas graves, le traitement de l'athérosclérose de l'aorte cardiaque est effectué chirurgicalement. Pendant l'opération, la zone de la partie endommagée de l'aorte est enlevée, la prothèse est placée (explant synthétique).

Traitement avec des remèdes populaires

Avec l'athérosclérose de l'aorte du cœur, un traitement avec des remèdes populaires peut également être effectué. Mais ils ne peuvent être qu'un moyen de thérapie secondaire, mais pas le principal. Les herbes les plus efficaces à récolter:

  1. Racine de pissenlit; tiges, feuilles, racines de fraise des bois; ortie; la mélisse est prise en proportions égales, 1 litre d'eau bouillante est versé. La composition est insistée 2-3 heures. Prendre 0,5 tasse 3 fois par jour.
  2. Racine de bardane (50 g), aneth (30 g), prêle des champs (60 g), lettre initiale (50 g). 1 cuillère à soupe. l recueillir verser 200 ml d'eau bouillante, laisser refroidir, filtrer. Prendre un verre pendant la journée.
  3. Prenez aubépine, millefeuille, feuilles de bouleau en quantités égales. 100 g de la collection versez 1 litre d'eau, faites bouillir au bain-marie pendant 5 minutes. Après refroidissement, prenez 2 cuillères à soupe. l 2 fois dans la journée.
  4. Églantier, feuilles de fraise, menthe, avoine. Prenez 50 g de chaque ingrédient. Versez 500 ml d'eau. Faire bouillir 10 minutes au bain-marie. Prendre un demi-verre 2 fois par jour.

De nombreuses personnes vivent longtemps avec l'athérosclérose aortique sans prêter attention aux douleurs abdominales et thoraciques. N'oubliez pas que la plaque de cholestérol peut se développer le long de l'aorte, mais elle peut également se développer dans la lumière.

Lors de l'achat d'une aorte, la mort sera instantanée.

Si une personne est à risque, a de mauvaises habitudes, elle doit subir un diagnostic au moins 3 fois par an pour éviter le développement de complications et de conséquences irréversibles.

Athérosclérose aortique: qu'est-ce que c'est, symptômes, comment traiter?

L'athérosclérose aortique entraîne des maladies graves avec une forte probabilité de décès, car les dommages aux vaisseaux principaux sont beaucoup plus dangereux que la pathologie des petites branches.

Ils affectent négativement la santé générale et provoquent des problèmes supplémentaires dans le travail des organes internes..

Mécanisme de développement

Le plus gros vaisseau du corps humain vient du cœur. Cette artère commence un grand cercle de circulation sanguine et s'appelle l'aorte..

Il est divisé en trois départements:

  • Ascendant - l'expansion (racine) du vaisseau commence à partir du ventricule gauche.
  • Arc - section de la transition de la partie ascendante à la partie descendante.
  • Descendant - la partie la plus longue du vaisseau, qui est divisée en thoracique et abdominale.

Ensuite, il y a une division de l'aorte en deux artères iliaques.

S'il y a des plaques athérosclérotiques dans le vaisseau, l'approvisionnement en sang est perturbé, ce qui affecte négativement le travail des organes qui alimentent la zone affectée de l'aorte.

Les plaques sont des dépôts de cholestérol qui, en l'absence de traitement approprié, continuent de croître et d'augmenter en volume. Au lieu de leur fixation, du tissu conjonctif et une déformation des vaisseaux se forment, ce qui conduit finalement à un chevauchement complet de la lumière.

Des plaques ulcérées, des caillots sanguins se forment à leur surface, qui peuvent se détacher et se propager à travers les organes, provoquant une thromboembolie menaçant le pronostic vital. Cette maladie n'est caractéristique que des artères - des vaisseaux qui transportent du sang enrichi en oxygène du cœur..

Causes et facteurs de risque

Pourquoi de tels processus pathologiques peuvent-ils se produire dans l'aorte? Les étapes du développement de la maladie sont bien comprises, mais les causes profondes restent un mystère pour les médecins.

  • On sait que les maladies concomitantes et les facteurs indésirables peuvent provoquer une pathologie, mais on ne sait toujours pas quel est le déclencheur..
  • L'athérosclérose aortique abdominale est généralement diagnostiquée chez les patients de plus de 45 ans, principalement chez les hommes.

Les facteurs qui contribuent au développement de la maladie sont divisés en trois catégories:

  • Remplaçable - erreurs dans la nutrition, le mode de vie sédentaire, le tabagisme et l'alcool.
  • Partiellement amovible - obésité, diabète sucré, hypertension artérielle, intoxication chronique, altération du métabolisme lipidique.
  • Mortel - prédisposition génétique, changements liés à l'âge.

La combinaison de facteurs indésirables augmente le risque d'athérosclérose aortique.

Ce processus pathologique peut être asymptomatique pendant longtemps. La maladie est souvent détectée dans les derniers stades ou accidentellement pendant l'examen pour d'autres raisons. Il est impossible de guérir complètement l'athérosclérose, cependant, il est assez facile d'arrêter la progression de la pathologie à l'aide de médicaments modernes.

Plus le problème est diagnostiqué tôt, plus il est probable qu'il évite les complications et un pronostic défavorable.

Symptômes

L'athérosclérose est une maladie qui survient depuis longtemps et est cachée. Il ne présente aucun symptôme prononcé ou caractéristique, ce qui rend difficile le diagnostic et le traitement en temps opportun.

Aux stades initiaux du développement de la pathologie, lorsque les plaques athérosclérotiques sont encore petites, les symptômes peuvent être absents en raison du grand diamètre et de la lumière de l'aorte. La grande élasticité du vaisseau et la force de sa couche musculaire lui permettent de remplir pleinement ses fonctions, malgré la présence d'inclusions pathologiques.

À mesure que les caillots de cholestérol se développent et que des changements dégénératifs se produisent, l'artère principale devient incapable d'accepter le volume de sang pompé par le myocarde. À ce stade, les premiers signes de surcharge cardiaque se manifestent, qui se manifestent par une fatigue accrue, un rythme cardiaque excessif, une tension artérielle irrégulière.

En règle générale, une personne attribue les premiers symptômes à la fatigue habituelle, à un mode de vie actif ou à une carence en vitamines. À mesure que l'athérosclérose progresse, les troubles circulatoires commencent à affecter non seulement le cœur, mais aussi les vaisseaux ramifiés.

Si la pathologie est localisée dans l'aorte ascendante, la circulation sanguine est perturbée dans les artères coronaires qui alimentent le cœur. Cela entraîne une angine de poitrine, une maladie coronarienne, une hypertrophie ventriculaire gauche.

Les symptômes de dommages à la valve aortique ou aux artères coronaires sont:

  • douleur derrière le sternum;
  • couture dans la main gauche et sous l'omoplate;
  • inconfort accru pendant l'effort physique;
  • bruit dans les oreilles;
  • transpiration accrue;
  • dyspnée;
  • palpitation accrue dans le cou.

De la section médiane de l'aorte (arcade), les artères brachiocephalic mènent à la tête, au cou et aux bras.

Les conséquences de la formation de plaque dans cette zone sont les symptômes suivants:

  • maux de tête fréquents;
  • évanouissement
  • vertiges;
  • altération de la fonction cognitive du cerveau;
  • instabilité de la pression artérielle;
  • mauvaise circulation dans les doigts;
  • refroidissement et diminution de la force des membres;
  • difficulté à manifester la motricité fine;
  • respiration difficile.

En cas de dommages à la partie thoracique de l'aorte, la circulation sanguine des branches des vaisseaux est perturbée, ce qui alimente le diaphragme, le système respiratoire et l'œsophage.

  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • Vertiges
  • coups de bélier;
  • maladies pulmonaires
  • essoufflement, respiration sifflante, toux;
  • respiration difficile;
  • douleur thoracique.

De la dernière - l'aorte abdominale, les vaisseaux partent qui assurent la circulation sanguine dans les organes digestifs, le petit bassin et les membres inférieurs.

Les lésions athérosclérotiques dans ce domaine conduisent à:

  • problèmes de miction;
  • maladies de la région génitale;
  • violation de la sensibilité et de la mobilité des jambes;
  • ballonnements et selles;
  • insuffisance rénale;
  • douleur intense et nécrose intestinale avec thromboembolie mésentérique.

Les symptômes de tels problèmes peuvent inclure une claudication intermittente, un engourdissement et des picotements des jambes, des ecchymoses et des ulcères à long terme non cicatrisants, ainsi que des signes de troubles trophiques et dégénératifs dans le système génito-urinaire.

Diagnostique

Pour le diagnostic, les résultats d'un examen physique, les données d'analyse en laboratoire, ainsi que l'image obtenue après les études instrumentales sont utilisées.

Le diagnostic doit être complet et exclure les autres diagnostics qui peuvent être accompagnés de symptômes similaires..

Pour un examen complet du patient, effectuez:

  • Détermination de l'état lipidique - le nombre de toutes les fractions significatives et le coefficient d'athérogénicité.
  • ECG.
  • Échographie.
  • Angiographie coronaire.
  • IRM.
  • Examen macroscopique. Une surface interne inégale de l'aorte est visible sur un macrodrogue.
  • Examen microscopique. Vous permet de voir les changements structurels dans les tissus du vaisseau.

Selon les résultats des examens, le médecin étudie non seulement l'état structurel de l'aorte, mais évalue également son fonctionnement et le contenu quantitatif des inclusions athérogènes dans le sang.

Traitement

Il n'est pas possible de guérir complètement l'athérosclérose de l'abdomen ou d'une autre partie de l'aorte.

Le traitement vise généralement à éliminer le facteur provoquant et à arrêter le développement du processus pathologique. Après un diagnostic complet et l'identification des phoques dans la lumière du vaisseau, le médecin prescrit des médicaments au patient, ainsi que des recommandations sur les changements de style de vie.

Un traitement intensif dure généralement 3-4 mois, mais le traitement d'entretien est effectué pour le reste de votre vie.

Le bon style de vie et l'alimentation

On pense qu'un régime alimentaire approprié peut arrêter la formation de plaques athérosclérotiques même sans l'aide de médicaments. Dans ce cas, les graisses animales, les viandes fumées, les aliments riches en cholestérol, l'alcool doivent être exclus. Le régime doit être rempli de viande maigre, de légumes et de fruits frais, de jus naturels, de céréales.

Le patient doit également surveiller le mode de travail et de repos. Un sommeil complet devrait être d'au moins 8 heures, et c'est la nuit. L'activité quotidienne doit inclure un exercice modéré, l'inactivité physique est interdite. Promenades utiles en plein air, soins de l'eau, piscine, baignade.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments sont prescrits pour normaliser la concentration de diverses fractions lipidiques, ainsi que pour absorber les plaques de cholestérol existantes.

Pour cela, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • statines
  • les fibrates;
  • les dérivés d'acide nicotinique;
  • acides gras insaturés;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • médicaments pour la nutrition de la paroi artérielle.

Les médicaments ci-dessus appartiennent au groupe de prescription et ne peuvent pas être prescrits seuls. Leur posologie est choisie en tenant compte de la négligence de la pathologie uniquement par un médecin.

Intervention chirurgicale

Si la lésion ne peut pas être compensée à l'aide de médicaments et qu'ils provoquent une zone d'ischémie prononcée, le médecin décide si une intervention chirurgicale est nécessaire. Elle peut être réalisée par la méthode endovasculaire ou par chirurgie ouverte.

Les méthodes de traitement chirurgical suivantes sont utilisées:

  • stenting - installation d'un dispositif d'expansion spécial - un stent dans la lumière du vaisseau;
  • shunt - création de voies de contournement en utilisant les propres veines du patient;
  • prothèses - retrait de la zone affectée et remplacement de celle-ci par une prothèse.

Conséquences possibles

L'accumulation de plaques pathologiques dans les parties supérieures de l'aorte entraîne souvent un anévrisme - une protrusion de la paroi vasculaire. Par la suite, il provoque une insuffisance cardiaque, une perturbation de l'appareil valvulaire, une cardiosclérose et même sa rupture avec une issue fatale. L'anévrisme aortique ne peut être traité que chirurgicalement.

L'athérosclérose de la région abdominale provoque une violation de la circulation sanguine des artères viscérales. Le processus pathologique peut entraîner une nécrose des organes et nécessite des soins médicaux urgents..

Les complications sont également souvent l'hypertension, l'insuffisance rénale, la privation d'oxygène des tissus et l'ischémie des organes. En cas de malnutrition pulmonaire, une pneumosclérose diffuse se produit. Il est nécessaire de traiter ces conditions de manière globale, en éliminant simultanément le déséquilibre lipidique.

Prévisions de vie

Le pronostic est déterminé par l'emplacement de la lésion, le mode de vie du patient et une approche responsable du traitement.

En présence de sites nécrotiques et d'insuffisance de tout organe, le pronostic est mauvais. Si des complications thromboemboliques se produisent, la probabilité d'une issue fatale soudaine augmente.

Le diagnostic d'athérosclérose ne signifie pas une peine, mais la maladie est assez dangereuse en l'absence de traitement approprié. L'amélioration ne peut être obtenue qu'avec une approche intégrée du problème - prise de médicaments, correction du mode de vie et nutrition.

La bonne méthode de thérapie permettra au patient de vivre avec un tel diagnostic de 10, 20 ans ou plus.

L'athérosclérose de l'aorte du cœur, c'est quoi?

La plaque athérosclérotique peut se former dans diverses parties du système cardiovasculaire. L'une des formes de pathologie est l'athérosclérose de l'aorte du cœur, pour savoir ce qu'il faut pour toute personne prédisposée aux maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Si une maladie est détectée, le patient doit être traité, ce qui aide à prévenir le développement de complications graves.

L'athérosclérose aortique est une pathologie systémique souvent causée par une altération du métabolisme des graisses. Avec cette forme de développement athérosclérotique, la paroi aortique est affectée, bien que des vaisseaux de gros et moyen calibre puissent en outre être impliqués dans le processus pathologique.

Selon la CIM-10, le code 170.0 est attribué à l'athérosclérose de l'aorte.

Les caractéristiques de l'évolution de la maladie contribuent au fait que, dans de rares cas, il est possible de diagnostiquer l'athérosclérose de l'aorte à un stade précoce. Néanmoins, au moindre soupçon, des méthodes de recherche instrumentale peuvent être utilisées pour clarifier la localisation du site de l'aorte affecté par l'athérosclérose.

Description de l'athérosclérose aortique

L'athérosclérose aortique est un terme médical qui décrit un état très grave dans lequel l'aorte, la plus grande artère chez l'homme, est sujette à la sclérose en raison de la prolifération de la plaque d'athérome dans la paroi vasculaire.

L'aorte est le principal vaisseau de l'appareil circulatoire. Elle s'éloigne du ventricule gauche, se lève, se plie puis tombe. Il traverse ensuite les cavités thoraciques et abdominales et est divisé en deux artères iliaques, qui alimentent les membres inférieurs droit et gauche.

Compte tenu de cette localisation anatomique dans l'aorte, trois départements principaux sont distingués:

  1. Département amont.
  2. Arc aortique ressemblant à une lettre inversée U.
  3. Département aval.

La dernière section de l'aorte, c'est-à-dire la partie descendante, est ensuite divisée en sections thoraciques et abdominales. Le premier est situé au-dessus du diaphragme, et le second est en dessous du diaphragme.

À partir de la partie ascendante, des artères plus petites partent de l'aorte, à travers laquelle le sang circule vers tous les organes et tissus. La violation du flux sanguin dans n'importe quelle partie de l'aorte entraîne un dysfonctionnement grave du système correspondant du corps ou d'un organe individuel.

Comme toutes les artères du corps humain, l'aorte est de nature élastique et se compose de couches de fibres musculaires lisses, de cellules nerveuses et de cellules endothéliales.

Le mécanisme de développement de l'athérosclérose de l'aorte

L'athérosclérose (ou artériosclérose) est une maladie vasculaire menaçant le pronostic vital, car elle conduit à l'accumulation de formations graisseuses (plaques) sur les parois internes des artères.

Les plaques athérosclérotiques ont tendance à s'épaissir avec le temps. Ils rendent également les artères plus rigides, c'est pourquoi le vaisseau perd sa capacité à se dilater et à se contracter. Dans les cas critiques, ils bloquent complètement les artères et le sang cesse de circuler à travers elles.

Si une maladie aussi dangereuse arrive à une artère aortique vitale, une irréparable peut survenir à tout moment. Cette condition mortelle est appelée athérosclérose aortique..

L'aorte est l'une des premières grandes artères qui peuvent être affectées par l'athérosclérose. Le rétrécissement athérosclérotique peut se produire ensemble, avant ou après l'athérosclérose des vaisseaux coronaires ou carotidiens. Dans les cas graves, le processus athérosclérotique peut affecter cinq parties de l'aorte en même temps ou se déplacer alternativement de l'une à l'autre.

Les symptômes de l'athérosclérose aortique

Les signes généraux de la maladie dépendent en grande partie de la localisation du département affecté. Par exemple, une clinique est observée pour les lésions athérosclérotiques de l'aorte thoracique, et l'autre pour la partie abdominale (abdominale) de l'aorte.

Mais dans la plupart des cas, aux premiers stades du développement de l'athérosclérose, il n'y a aucun signe. Le processus lui-même peut s'étirer pendant des décennies, si souvent que dans la vieillesse, les premiers signes de la maladie commencent à être déterminés.

Près de 75% de l'athérosclérose aortique se produit dans sa partie abdominale, située dans la cavité abdominale. Les 25% restants concernent la poitrine de l'aorte descendante, passant dans le médiastin postérieur de la cavité thoracique.

Selon le New England Journal of Medicine, l'athérosclérose aortique thoracique est un facteur à haut risque potentiel de formation d'embolie cérébrale et de développement d'un AVC ischémique..

Le mal de dos est un symptôme courant de l'athérosclérose de l'aorte abdominale. Une douleur dans l'abdomen ou la poitrine peut également être ressentie..

Symptômes de l'athérosclérose de l'aorte thoracique:

  • Douleur thoracique qui peut devenir brûlante et se produire périodiquement.
  • Augmentation de la pression artérielle, le plus souvent l'indicateur supérieur systolique.
  • Gêne lors de la déglutition.
  • Étourdissements fréquents et il peut même y avoir des épisodes de perte de conscience.
  • Détermination de la graisse corporelle (wen).
  • Amélioration de la croissance des cheveux dans les oreilles.
  • Cheveux gris prématurés.

De plus, chez certains patients, une bande blanchâtre apparaît sur l'iris de l'œil (sur sa coque externe).

Signes d'athérosclérose de l'aorte abdominale:

  • Douleur dans l'abdomen, qui apparaît souvent immédiatement après avoir mangé puis disparaît après environ deux heures.
  • Avec l'athérosclérose simple, la douleur est le plus souvent douloureuse..
  • Violation de la motilité intestinale, qui peut se manifester par des ballonnements, de la diarrhée, de la constipation, etc..
  • Changement de la pression artérielle, le plus souvent dans le sens de son augmentation.
  • Développement de l'insuffisance rénale.

Dans les cas graves, lorsqu'une complication telle qu'une thrombose vasculaire intestinale se manifeste, une douleur abdominale sévère se produit qui ne peut pas être éliminée par les analgésiques et peut augmenter en force.

Les causes de l'athérosclérose aortique

Les causes exactes de la pathologie sont inconnues aujourd'hui. Cependant, il existe des conditions spécifiques qui augmentent le risque de développer la maladie. Parfois, ces facteurs à haut risque peuvent être contrôlés. Tout d'abord, ceux-ci comprennent:

  • manque d'activité physique;
  • alimentation en graisses saturées;
  • fumer des cigarettes;
  • obésité.

D'autres facteurs prédisposants ne peuvent pas être contrôlés - ce sont des conditions non modifiables. Tout d'abord, ils incluent l'âge (l'athérosclérose survient souvent après 55 ans) et l'hérédité dysfonctionnelle, car, même chez les nouveau-nés, les premiers signes d'athérosclérose peuvent être déterminés.

  • Un taux de cholestérol élevé est le principal indicateur du passage actif du processus athérosclérotique dans le corps.
  • Lorsque des changements majeurs sont apportés au mode de vie, à une alimentation nutritive, au poids corporel, ainsi qu'à la prise régulière de médicaments prescrits, il est possible de prévenir ou au moins d'arrêter les dommages aortiques causés par l'athérosclérose.

Réponses aux questions fréquemment posées

Quel est le diagnostic d'athérosclérose de l'aorte cardiaque??

Comparée à d'autres formes de cette maladie courante, l'athérosclérose aortique cardiaque est rare. Pour cette raison, avec l'apparition de douleurs dans la poitrine ou l'abdomen, les suspicions de lésions aortiques athérosclérotiques ne se manifestent pas toujours.

C'est pourquoi cette maladie, dépourvue de symptômes typiques, est le plus souvent déterminée lors d'un examen pour une autre pathologie.

Par exemple, si une tumeur est suspectée, une radiographie de contraste peut être effectuée, dans laquelle un radiologue oncologue peut déterminer les anomalies de la paroi aortique..

Les changements dans l'aorte dus aux dommages athérosclérotiques peuvent être déterminés en utilisant les méthodes de recherche suivantes:

  1. Diagnostic échographique (cœur et aorte) associé à l'électrocardiographie.
  2. Angiographie qui, si nécessaire, peut être complétée par une coronarographie.
  3. Imagerie par résonance magnétique.
  4. Numérisation (duplex et triplex).

Pour confirmer le processus athérosclérotique, des tests de laboratoire sont effectués, tels que le profil lipidique, le taux de cholestérol, etc. De plus, dans certains cas, la consultation de spécialistes connexes peut être nécessaire, en particulier lors du choix des tactiques de traitement.

Quel est le traitement moderne de l'athérosclérose de l'aorte cardiaque??

La qualité du traitement dépend en grande partie du début du traitement. Les meilleurs résultats sont observés lors du démarrage du traitement aux premiers stades du développement de la maladie. Adhèrent le plus souvent aux domaines de traitement suivants:

  1. Réduire la quantité de cholestérol dans le sang.
  2. Stimulation de l'élimination du cholestérol de l'organisme.
  3. Traitement des manifestations pathologiques concomitantes.

Avec l'athérosclérose de l'aorte du cœur, les médicaments suivants sont le plus souvent utilisés:

  • Statines - affectent la quantité de cholestérol dans le sang, elles sont donc le plus souvent utilisées pour traiter l'athérosclérose.
  • Fibrates - réduisent également le niveau de «mauvais» lipides, mais en raison d'un ralentissement de la synthèse des propres graisses dans le corps.
  • Acide nicotinique et ses dérivés - aide à augmenter le nombre de «bons» lipides, réduit encore la concentration de triglycérides et de cholestérol.
  • Séquestrants d'acides biliaires - ne permettent pas l'absorption du cholestérol dans l'intestin, raison pour laquelle sa quantité dans le sang n'augmente pas.

Les groupes de médicaments ci-dessus ont leurs indications et contre-indications, par conséquent, leur utilisation est strictement déconseillée sans prescription médicale.

De plus, si les instructions du médecin ne sont pas suivies, des effets indésirables du tractus gastro-intestinal et du foie peuvent survenir..

Compte tenu de cela, vous devez d'abord consulter un médecin local (médecin de famille), puis, si nécessaire, une référence à un spécialiste plus étroit peut être émise.

Une bonne nutrition est importante dans le traitement de l'athérosclérose de l'aorte du cœur. Lors de l'élaboration d'une stratégie d'exposition aux médicaments, une attention particulière est accordée à l'alimentation. De plus, des préparations contenant des acides gras polyinsaturés et des complexes vitaminiques peuvent être prescrites..

Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire lorsqu'un cathéter est utilisé pour renforcer les parois du vaisseau avec un stent ou une autre méthode similaire. L'angioplastie peut également être effectuée, mais cela entraîne déjà de graves dommages au vaisseau. En général, l'athérosclérose défavorable de l'aorte du cœur peut être compliquée par une ischémie rénale, un infarctus du myocarde et un accident vasculaire cérébral ischémique..

La conclusion pronostique de l'athérosclérose aortique dépend en grande partie du stade de développement de la maladie. Si la correction des facteurs prédisposants a été effectuée en temps opportun, le risque de mortalité est nettement réduit. À cet égard, il est préférable de prévenir les maladies..

Est-il possible de prévenir le développement de l'athérosclérose de l'aorte du cœur?

La base de la prévention de toute forme d'athérosclérose est la prévention d'une augmentation du cholestérol, pour laquelle différentes méthodes peuvent être utilisées, folkloriques ou naturelles, et des médicaments. En conséquence, les plaques ne seront pas déposées sur les murs, ce qui permet aux vaisseaux de fonctionner normalement.

La réduction de la probabilité de développer une athérosclérose dépend des éléments suivants:

  1. Il faut tout d'abord abandonner les mauvaises habitudes, notamment le tabagisme, ce qui augmente parfois les risques d'athérosclérose.
  2. Avec de la nourriture, jusqu'à 30% du cholestérol total pénètre dans le corps, vous devez donc bien composer un régime et en faire la norme de vie. Il est particulièrement important de ne pas consommer de graisses animales, ainsi que des produits transformés avec de la palme ou une autre huile similaire.
  3. L'apparition des signes les plus mineurs qui ont été notés ci-dessus devrait alerter et devenir une raison pour visiter un médecin avec le passage ultérieur des études nécessaires.
  4. En présence de maladies telles que l'obésité, le diabète sucré ou l'hypertension, leur traitement doit être effectué d'urgence. Cela réduira la probabilité d'athérosclérose de l'aorte et d'autres vaisseaux du corps.
  5. L'activité physique doit être maintenue à un niveau suffisant pour que le corps ne se fatigue pas trop, mais cela ne vaut pas la peine de mettre la matière en veille. En particulier, il suffit parfois de pratiquer régulièrement un sport acceptable pour la santé, afin de renforcer la santé et de retarder le développement de l'athérosclérose.

De plus, vous ne devez pas être exposé au stress et essayer de subir des examens médicaux chaque année. En conséquence, le risque de développer une athérosclérose aortique du cœur sera réduit et la qualité de vie sera maintenue à un niveau élevé..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite