Arythmie

Dans un état normal, le cœur se contracte en rythme, avec approximativement la même fréquence, qui au repos doit être déterminée dans la plage de 60 à 90 battements / min. Un indicateur similaire est typique pour les adultes, car chez les enfants, une fréquence cardiaque plus élevée est normalement déterminée, environ 70-140 selon l'âge (plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque est élevée, ce qui est chez les nouveau-nés dans la plage de 110-140 battements / min.).

Wikipedia note que «l'arythmie est tout rythme cardiaque autre que le rythme sinusal normal (OMS, 1978)».

Parfois, une telle violation peut être considérée comme une variante de la norme, puis ils parlent d'arythmie physiologique. Si disponible, même l'armée n'est pas contre-indiquée. Dans d'autres situations, le trouble du rythme est une pathologie qui, en l'absence de traitement adéquat, peut entraîner de graves complications..

Vidéo: Comment fonctionne le cœur. Arythmie cardiaque: symptômes, causes et traitement

Activité cardiaque normale

Le cœur humain est divisé en quatre chambres, dont deux sont remplies de sang artériel et deux veineuses. Les sections supérieures sont généralement appelées oreillettes et la partie inférieure - les ventricules. Le flux sanguin se déplace des veines à travers les oreillettes vers les ventricules, puis vers les artères. L'avancement du sang de cette manière se produit en raison de contractions cardiaques.

Le système conducteur est engagé à assurer des contractions cardiaques en temps opportun. Son principal moteur est le nœud sinusal, situé dans le coin supérieur droit de l'oreillette droite (plus précisément, près de l'oreillette). L'impulsion électrique générée dans cette section par un petit groupe de cardiomyocytes est transmise à travers les fibres de l'oreillette gauche et plus loin à travers le nœud auriculo-ventriculaire inférieur, passe à travers le faisceau His et les fibres de Purkinje jusqu'aux ventricules. Ainsi, les oreillettes se contractent d'abord, puis les ventricules.

Un cœur entraîné, par exemple chez les personnes qui aiment le sport, peut se contracter moins fréquemment que chez une personne ordinaire. Cela est dû à l'augmentation de la masse du myocarde due à des exercices sportifs constants. Cela permet au cœur de faire des émissions plus fortes dans la circulation sanguine. Par conséquent, dans de tels cas, la fréquence cardiaque peut être de 50 battements / min ou moins, alors qu'elle sera considérée comme une variante de la norme car elle ne provoque pas de conséquences négatives.

Dans le cas des troubles du rythme, Wikipedia indique que «le terme« arythmie »unit la formation et la conduction d'impulsions électriques de mécanismes, de manifestations cliniques et de troubles pronostiques différents».

Les causes

La maladie est souvent associée à des pathologies cardiologiques, qui se caractérisent par une modification de la structure de l'organe (destruction, ischémie, malnutrition, etc.). Le trouble du rythme agit le plus souvent comme une complication avec une activité cardiaque insuffisante, une maladie coronarienne, une myopathie cardiaque, des malformations congénitales et acquises, une inflammation du myocarde.

Lorsqu'elle est exposée à certaines substances médicinales, une arythmie se produit également. En particulier, une mauvaise utilisation des glycosides cardiaques, des diurétiques, des sympathomimétiques, des antiarythmiques à action proarythmique peut entraîner une perturbation du rythme de gravité variable..

Dans certains cas, les conséquences d'une simple pénurie de certains oligo-éléments s'expriment par le développement d'une arythmie. Cela est le plus souvent observé avec l'hypokaliémie, l'hypomagnésémie, l'hyperkaliémie et l'hypercalcémie..

Il convient de se rappeler les méfaits évidents des mauvaises habitudes telles que le tabagisme, la consommation d'alcool et de drogues. Ces substances peuvent avoir un effet toxique sur le cœur et les vaisseaux sanguins. En conséquence, des conséquences indésirables sous la forme non seulement d'arythmies, mais aussi de maladies plus graves.

Facteurs de risque

Chaque année, le diagnostic d '«arythmie» est de plus en plus posé à des patients de différentes catégories d'âge, ce qui est principalement associé à des facteurs de risque. L'arythmie affecte les adultes et les enfants. L'identification de l'une ou l'autre cause de la maladie est à la base de diverses méthodes de diagnostic et tests de dépistage. De plus, leur utilisation compétente permet une prévention efficace.

  • Prédisposition génétique. Certaines arythmies, comme le syndrome de Wolff-Parkinson-White, sont des maladies héréditaires. D'autres associés à des malformations congénitales.
  • Pathologie de la glande thyroïde. Cet organe endocrinien affecte gravement le fonctionnement du cœur. La glande thyroïde produit des hormones qui accélèrent ou ralentissent les processus métaboliques dans le corps. En conséquence, avec la thyrotoxicose, une tachycardie se produit et, avec une fonction organique insuffisante, une bradycardie.
  • Hypertension artérielle. L'hypertension artérielle dans les vaisseaux menace la maladie coronarienne, qui à son tour est souvent compliquée par une perturbation du rythme.
  • Épisodes d'hypoglycémie. Une diminution temporaire de la concentration de glucose dans le sang peut contribuer au développement d'une arythmie. Avec le diabète sucré décompensé, l'hypertension et les maladies coronariennes se produisent, ce qui entraîne également un trouble de l'activité cardiaque..
  • En surpoids. Cette condition provoque souvent une hypertension, une maladie coronarienne et d'autres troubles pathologiques. De plus, l'augmentation du poids corporel exerce en soi une charge supplémentaire sur le cœur, contribuant ainsi à un rythme cardiaque rapide.
  • Cholestérol sanguin élevé. Cet indicateur doit être particulièrement soigneusement vérifié chez les personnes de 55 ans et plus, lorsque le risque de développer des maladies cardiovasculaires, y compris des arythmies, est accru.
  • Anémie - un manque de fer provoque le développement d'une hypoxie dans divers tissus, y compris cardiaques. Cela entraîne à son tour un trouble du rythme..
  • Déséquilibre hormonal - avec ménopause chez la femme, des contractions extraordinaires et d'autres manifestations d'arythmie sont le plus souvent observées.
  • Ostéochondrose - une violation de la structure de la colonne vertébrale entraîne une compression des racines nerveuses, ce qui contribue à son tour au développement de troubles de la régulation autonome (y compris le nerf vague et le système nerveux sympathique). L'activité cardiaque en est principalement affectée..

Symptômes

L'arythmie se manifeste sous diverses formes, par conséquent, la clinique dépend de l'évolution spécifique de la maladie. Néanmoins, il existe des manifestations générales caractéristiques de tous les types de troubles du rythme:

  • Sensation d'interruption de l'activité cardiaque.
  • Changement de fréquence cardiaque.
  • Troubles autonomes (faiblesse, sensation de chaleur, extrémités froides).
  • L'apparition de la peur et de l'anxiété.

Dans les cas graves, des maux de cœur, des évanouissements et des évanouissements s'ajoutent aux symptômes répertoriés. Un blanchiment de la peau, une pression artérielle élevée ou basse peuvent également être déterminés..

Signes caractéristiques des formes individuelles d'arythmie:

  • Avec divers types de tachycardie, lorsque même l'armée est contre-indiquée, une augmentation de la fréquence cardiaque est déterminée. En particulier, une augmentation de la fréquence cardiaque de 150 battements / min est typique de la fibrillation auriculaire, et lorsqu'une fréquence cardiaque de 400 battements / min avec perte de conscience est combinée, la fibrillation ventriculaire est souvent diagnostiquée.
  • La bradycardie est caractérisée par un ralentissement du rythme, c'est-à-dire que chez l'adulte, une fréquence cardiaque inférieure à 50 battements / min est diagnostiquée.
  • L'extrasystole se manifeste par un cœur qui coule et des contractions cardiaques extraordinaires.
  • Le blocage cardiaque se traduit par de graves violations de l'état général du patient. En particulier, les convulsions, les évanouissements, le manque de pouls sont déterminés.

Vidéo: les premiers symptômes de problèmes cardiaques à ne pas ignorer

Types d'arythmie

Différents types de troubles du rythme peuvent être considérés comme des arythmies.Par conséquent, dans la plupart des classifications, on distingue aujourd'hui les groupes suivants:

  • Trouble de l'automatisme - plusieurs sous-groupes sont distingués: nomotopique, lorsque le stimulateur cardiaque est le nœud sinusal (tachycardie sinusale, arythmie sinusale respiratoire et non respiratoire, bradycardie sinusale, syndrome de faiblesse du nœud sinusal) et hétérotopique, lorsqu'un stimulateur cardiaque différent est déterminé par rapport au nœud sinusal (idioventriculaire et inférieur rythme auriculo-ventriculaire).
  • Excitabilité - le plus souvent associée à elle est la tachycardie paroxystique (peut être ventriculaire, auriculo-ventriculaire et supraventriculaire) et l'extrasystole (une classification distincte est considérée par source, nombre de sources, heure de survenue, fréquence et commande).
  • Trouble de la conductivité - les options pour augmenter la conductivité (trouvée dans le syndrome de WPW), ainsi que sa réduction (typique pour le blocage de diverses localisations) sont considérées.

En fonction de la gravité de l'évolution d'une arythmie particulière, l'armée est soit contre-indiquée, soit le jeune est admis au service de ligne.

Dans certains cas, des arythmies mixtes sont détectées lorsque, en plus de l'extrasystole, une condition telle que la fibrillation auriculaire est diagnostiquée. Ou le flutter auriculaire est combiné avec le flutter ventriculaire.

Dépistage et diagnostic

Un cardiologue est engagé dans une violation du rythme cardiaque, qui, à la réception, procède d'abord à une enquête auprès des patients et à un examen externe. Ensuite, un examen instrumental, des tests de laboratoire, des consultations de spécialistes connexes sont assignés.

Presque tous, sans exception, les patients cardiologiques sont soumis à une électrocardiographie, ce qui permet dans la plupart des cas de déterminer de nombreuses formes d'arythmie. Chaque étui a ses propres signes ECG:

  • Tachycardie sinusale - en plus d'augmenter la fréquence cardiaque, d'autres changements de rythme ne sont pas déterminés.
  • Bradycardie sinusale - il y a une diminution de la fréquence cardiaque par rapport à la norme d'âge.
  • Arythmie sinusale - la fréquence cardiaque augmente, diminue ou reste normale, tandis que le rythme devient irrégulier.
  • Syndrome de faiblesse du nœud sinusal - une diminution constante de la fréquence cardiaque du type sinusal est observée, parfois le rythme sinusal disparaît, tandis que des blocages sinoauriculaires sont enregistrés périodiquement. L'ECG peut également être diagnostiqué avec un syndrome de tachycardie-bradycardie.
  • Arythmies hétérotopiques - se manifestant par un changement de la fréquence cardiaque et du rythme correct, qui sont le plus souvent non sinusaux. Avec un rythme idioventriculaire, la fréquence cardiaque est de 20 à 40 battements / min, et avec un rythme auriculo-ventriculaire de 40 à 60 battements / min.
  • Extrasystole - est déterminée lorsque des contractions extraordinaires se produisent sur l'ECG, qui peuvent être simples, appariées, multiples. De plus, cette forme d'arythmie se caractérise par une pause compensatoire incomplète. Selon la source d'excitation, des changements peuvent être notés dans les oreillettes, le nœud auriculo-ventriculaire, les ventricules.
  • Tachycardie paroxystique - apparaît soudainement, tandis que la fréquence cardiaque peut atteindre 150 battements / min et plus.
  • Blocus cardiaque - déterminé par la perte de complexes de la localisation correspondante, avec une faible gravité de la pathologie, seul un ralentissement du rythme peut être observé.
  • Flutter auriculaire - la fréquence cardiaque est de 150 à 160 battements par minute, tandis que les complexes ventriculaires ne changent pas et que le rythme devient non sinusal.

En plus de l'électrocardiographie, d'autres méthodes de recherche passives sont utilisées. Cela peut être une surveillance Holter, une échographie cardiaque (échocardiographie). Si les arythmies surviennent rarement et ne sont pas enregistrées sur l'ECG, des tests d'induction sont utilisés:

  • Échantillons d'activité physique - pour cela, un vélo d'exercice ou un tapis roulant est utilisé, tandis qu'un ECG est enregistré en parallèle.
  • Le test avec une table inclinée - souvent utilisé pour des évanouissements et des évanouissements fréquents et déraisonnables. Pour ce patient, ils sont fixés sur une table qui, après avoir pris les indicateurs en position horizontale, est traduite en verticale et enregistre à nouveau la fréquence cardiaque et la pression artérielle.
  • Étude électrophysiologique - est réalisée afin de déterminer le foyer arythmogène, et si possible, son élimination est effectuée. Souvent utilisé pour la fibrillation auriculaire..

Traitement conservateur

En présence d'une arythmie sévère, un traitement antiarythmique est utilisé. Leur réception n'est possible qu'avec le consentement du médecin traitant, car sinon des conséquences indésirables peuvent survenir.

Groupes de médicaments antiarythmiques utilisés pour l'arythmie:

  • Médicaments qui affectent le système de conduction du cœur. Ce groupe comprend les glycosides cardiaques, les bêta-bloquants. En raison de cette action, la fréquence cardiaque ralentit, ils sont donc plus souvent utilisés pour la tachycardie et la fibrillation auriculaire.
  • Médicaments antiarythmiques directs - affectent la perméabilité des canaux ioniques, ce qui à son tour réduit la fréquence cardiaque. L'amiodarone, l'allapénine, la rythmormone et d'autres sont dans la liste des médicaments de ce groupe..

Les recommandations générales sont les suivantes:

  • Avec une tendance à former des caillots sanguins, ils essaient de traiter avec des médicaments thrombolytiques, y compris l'aspirine cardiologique, le clopidogrel et d'autres médicaments similaires prescrits par un médecin. De plus, l'inclusion de graines de lin, d'ail, de céleri et de persil dans l'alimentation aide à fluidifier le sang.
  • Le mildronate, la riboxine et l'ATP peuvent renforcer le muscle cardiaque. D'autres médicaments couramment utilisés en cardiologie peuvent être prescrits par un médecin. En particulier, il est utile de manger des graines, des noix, des fruits secs, du poisson.
  • Si l'arythmie est une complication d'une autre maladie, tout d'abord, son traitement est effectué, permettant ainsi d'éliminer les crises d'arythmie sans utiliser de préparations cardiologiques.

Le traitement à long terme des arythmies implique la mise en œuvre minutieuse des recommandations médicales, réduisant ainsi la probabilité d'attaques répétées. Dans les cas difficiles, lorsqu'il est impossible d'obtenir l'effet souhaité avec des moyens conservateurs, ils recourent à l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou à l'ablation par cathéter radiofréquence.

Méthodes alternatives de traitement de l'arythmie

Une forme de thérapie non conventionnelle peut être utilisée en combinaison avec un schéma thérapeutique conservateur. Dans certains cas, lorsque les attaques de perturbation du rythme ne sont pas très prononcées et qu'il n'y a pas d'autres troubles cardiologiques, ils essaient de ne traiter que des préparations à base de plantes. Dans tous les cas, le traitement avec des remèdes populaires est convenu au préalable avec le médecin, sinon il peut y avoir des conséquences désastreuses.

  • Adonis spring - parmi une grande variété de préparations de la pharmacie verte a montré sa grande efficacité, la seule chose est qu'il est utilisé avec prudence et pas plus de deux semaines, puis ils prennent une pause pour la même période. Pour le traitement, prenez une teinture, qui est prise 15 gouttes trois fois par jour. Adonis est un glycoside cardiaque, par conséquent, il est pris en association avec des diurétiques.
  • Violet tricolore - également connu sous le nom de «pensées». Pour l'utilisation, l'herbe séchée convient, ce qui en quantité de 2 cuillères à café. préparer un verre d'eau bouillie. Après avoir insisté pendant plusieurs heures, la perfusion est prête à recevoir 2 cuillères à soupe. l jusqu'à trois fois par jour. Il est important de ne pas surdoser le médicament, car des nausées et des vomissements peuvent se développer..
  • Inflorescences d'aigre - utilisées pour traiter les troubles du rythme sous forme d'infusion, préparée à partir d'un verre d'eau bouillante et d'une cuillère à soupe de la plante. Le médicament doit être perfusé, considéré comme prêt à l'emploi après refroidissement.
  • Les asperges ne sont bien connues de personne, bien qu'à l'aide de ses pousses et de ses rhizomes, il soit possible de calmer l'activité cardiaque et de normaliser le rythme. Les composants spécifiés doivent être finement hachés, une cuillère à soupe du mélange est prélevée sur la quantité totale et versée avec un verre d'eau bouillante. Ensuite, environ trois heures, le médicament est infusé dans de la chaleur puis pris en petites quantités plusieurs fois par jour. Ainsi, il peut être traité pendant plusieurs mois, mais avec des interruptions de 10 jours toutes les trois semaines d'admission.
  • Aubépine - cette plante est largement recommandée dans le traitement des maladies cardiovasculaires. La plupart des fleurs sont prises, mais les fruits de la plante peuvent être utilisés. Un verre d'eau bouillante prend quelques cuillères à soupe de fleurs ou de fruits. Le brassage est généralement suffisant pendant 20 minutes, puis vous pouvez boire comme un thé.

Dans certains cas, il est recommandé de prendre de l'ail pour les arythmies, mais ce produit est loin de convenir à tout le monde, en particulier à ceux qui ont mal au ventre. La grossesse n'est pas contre-indiquée en prenant de l'ail frais, mais tout doit être modéré. Le miel peut également avoir un effet bénéfique sur le cœur, mais uniquement s'il n'y a pas d'allergie..

Les remèdes populaires peuvent être considérés comme des mélanges d'herbes qui ont un effet calmant, réparateur et vitaminisant. Quel que soit le médicament choisi, il est important de le prendre avec le consentement du médecin traitant, sinon des effets secondaires peuvent apparaître.

Complications

Dans la plupart des cas, l'arythmie n'est pas ressentie ou provoque un léger inconfort, mais en l'absence d'une exposition adéquate aux médicaments, la maladie est dangereuse non seulement pour la santé mais aussi pour la vie humaine. Le risque augmente avec une combinaison d'arythmies avec d'autres maladies cardiaques. En particulier, les pathologies suivantes peuvent se développer:

  • Insuffisance cardiaque décompensée. L'évolution prolongée de la tachycardie ou de la bradycardie dans les cas graves entraîne une stagnation du sang dans les cavités cardiaques. Avec une surveillance rapide de la fréquence cardiaque, vous pouvez améliorer considérablement votre santé.
  • Accident vasculaire cérébral. Une complication similaire est plus caractéristique du flutter auriculaire, qui n'est pas en mesure de transmettre la portion de sang nécessaire aux ventricules. Si le flux sanguin normal est perturbé dans les oreillettes, le risque de caillots sanguins pouvant pénétrer dans la circulation sanguine générale est augmenté. Souvent, des caillots sanguins pénètrent dans les vaisseaux cérébraux, provoquant par la suite une ischémie des structures cérébrales.
  • L'arrêt cardiaque est la complication la plus redoutable qui provoque souvent une fibrillation ventriculaire. Si, dans cette condition, aucune assistance médicale n'est fournie à temps, la personne décède.

La prévention

Il existe un certain nombre de mesures préventives qui empêchent le développement d'arythmies ou réduisent la probabilité d'attaques répétées..

  • En présence de maladies infectieuses, il est nécessaire d'effectuer leur traitement de haute qualité et d'urgence.
  • Les maladies concomitantes sous forme de pathologies cardiologiques, les maladies thyroïdiennes et l'hypertension artérielle doivent être traitées en temps opportun.
  • La nutrition doit être complète et équilibrée..
  • Si vous avez amélioré l'entraînement physique, vous devez le réduire, mais ne passez pas à l'autre extrême - l'inactivité.
  • Il est inacceptable d'avoir une mauvaise habitude de fumer, il faut aussi renoncer à l'alcool.
  • Les situations stressantes doivent être minimisées et, mieux encore, complètement éliminées..
  • Certains indicateurs sur le type de glucose dans le sang, le poids corporel et le cholestérol doivent être surveillés en permanence..

Quel médecin contacter

L'arythmologiste étudie la nature de l'arythmie, son diagnostic, son traitement et sa prévention. Cependant, dans la plupart des cliniques, il n'y a pas de spécialisation distincte en arythmologie, par conséquent, un cardiologue accepte les patients souffrant de troubles du rythme.

Le diagnostic fonctionnel des troubles du rythme cardiaque est réalisé par le médecin de la spécialisation correspondante. Avec son aide, une échographie, une électrocardiographie et, si nécessaire, une surveillance Holter sont effectuées.

La présence d'une pathologie concomitante peut nécessiter une consultation supplémentaire de médecins de spécialités connexes. Il peut s'agir d'un endocrinologue qui traite la glande thyroïde ou d'un gynécologue qui aide à l'évolution pathologique de la ménopause. Un traitement réussi de la maladie sous-jacente vous permet souvent de faire face aux arythmies.

L'inefficacité de la thérapie conservatrice est une indication pour référer le patient à une consultation avec un chirurgien cardiaque qui décide de la nécessité d'une ablation par radiofréquence du foyer pathologique. Une opération d'implantation de stimulateur cardiaque peut également être effectuée..

Arythmie chez la femme: causes et méthodes de traitement

L'arythmie s'entend comme des troubles pathologiques du rythme cardiaque qui peuvent être associés à la fréquence ou à la violation de la séquence des contractions cardiaques: le rythme rapide alterne avec la décoloration. L'arythmie cardiaque n'est pas aussi brillante chez la femme que chez l'homme.

Par conséquent, le diagnostic de la maladie est difficile. Sans traitement approprié en temps opportun, des conséquences négatives surviennent: l'arythmie devient la cause du développement de maladies plus graves. Des examens médicaux préventifs réguliers permettront d'éviter le développement d'une pathologie..

Traits caractéristiques de la pathologie

Arythmie - une violation systématique du rythme cardiaque de nature stable, couplée à des changements correspondants dans leur séquence et leur force.

Fréquence cardiaque normale par minute - 60-90 battements.

Attention! Il convient de rappeler que l'augmentation de la fréquence cardiaque liée à l'activité physique, le stress psycho-émotionnel, survenu une fois et n'ayant pas de nature systémique, ne peuvent être considérés comme des signes d'arythmie..

La fréquence cardiaque se compose de plusieurs composants. La fonction cardiaque normale dépend de l'absence d'échecs de conduction du signal, de l'excitabilité de l'influx nerveux, des contractions et du fonctionnement d'un système automatisé.

Par conséquent, il peut y avoir plusieurs raisons. Ils peuvent être associés à des troubles du système nerveux, des pathologies cardiaques, des troubles hormonaux, une hérédité génétique.

Causes de pathologie

L'arythmie dans son essence n'est pas une maladie indépendante, mais plutôt un symptôme caractéristique d'une pathologie particulière. Se manifeste très rarement.

En règle générale, il existe d'autres symptômes associés. Les principales actions du traitement devraient viser la cause profonde du problème afin d'éviter une rechute à l'avenir.

L'arythmie chez les femmes peut se développer pour des raisons caractéristiques de la survenue d'une maladie chez les représentants de tout sexe et de tout âge:

  • activité physique, qui a une fréquence élevée, excessive. Cependant, il n'y a pas assez de temps pour une récupération complète,
  • troubles du sommeil, absence d'une longue période de repos complète,
  • trouble de l'alimentation: utilisation de divers régimes alimentaires, famine, absence de régime alimentaire, consommation d'aliments trop salés, gras, épicés et épicés, consommation d'alcool,
  • bouleversements psycho-émotionnels souvent récurrents,
  • la présence de problèmes pathologiques du système cardiovasculaire: crise cardiaque, hypoxie du muscle cardiaque, insuffisance cardiaque, maladie coronarienne, malformations cardiaques d'étiologie congénitale et acquise,
  • autres affections concomitantes: dystonie végétative-vasculaire, hypoxie sévère, déséquilibre hormonal, diabète,
  • manifestation d'effets secondaires dus à l'utilisation de divers médicaments. Ce sont principalement des hormones et des sédatifs, des médicaments contenant de la caféine,
  • violation des fonctions électrolytiques résultant d'un manque d'oligo-éléments,
  • intoxication à la nicotine ou à l'alcool éthylique.

Il existe également des causes distinctes de violations qui ne sont caractéristiques que des femmes:

  • changements soudains des niveaux d'hormones à la ménopause. La probabilité de développer une insuffisance cardiaque chez les femmes de plus de 40 ans augmente,
  • grossesse: un changement des niveaux hormonaux, une diminution du taux d'hémoglobine, un changement du métabolisme, une augmentation du volume sanguin circulant,
  • syndrome prémenstruel: une teneur élevée en hormone œstrogène dans le sang pendant cette période contribue à l'accumulation de liquide dans l'organisme, ce qui favorise le développement d'une arythmie,
  • émotivité féminine: une réaction violente aux stimuli externes, l'excitation dans toute situation stressante est la cause d'une insuffisance du rythme cardiaque, une arythmie légère peut simplement être ignorée,
  • une bonne nutrition: le régime alimentaire doit être varié et contenir toutes les vitamines et minéraux nécessaires. Avec une nutrition insuffisante, le muscle cardiaque s'affaiblit, est épuisé, ne peut pas fonctionner normalement.

Pathogéniquement associée à une arythmie peut être:

  • blessures à la tête et au sternum, à cause desquelles la circulation sanguine est perturbée en raison de dommages mécaniques,
  • les chocs électriques, les engelures graves font geler le cœur ou travailler avec une intensité accrue,
  • violation de la viscosité du sang due au manque d'oligo-éléments (potassium, calcium, magnésium).

Les causes de l'arythmie peuvent être congénitales ou acquises..

Cependant, il existe une catégorie distincte - groupe de risque:

  • âge après 50 ans,
  • mauvaises habitudes, surtout le tabagisme,
  • stress et dépression réguliers,
  • poids corporel extrêmement bas,
  • en surpoids,
  • boire de grandes quantités de boissons contenant de la caféine et contenant de l'énergie,
  • diverses pathologies du système cardiovasculaire,
  • l'utilisation de médicaments qui affectent le cœur ou d'autres parties du système circulatoire.

Symptômes d'arythmie cardiaque

Les symptômes de l'arythmie peuvent se manifester de différentes manières..

Ils sont généralement divisés en trois groupes:

  • les attaques sans raison apparente, se manifestent par un changement brusque de la fréquence cardiaque, ce qui peut entraîner une perte de conscience,
  • manifestations systémiques: une altération du rythme cardiaque s'accompagne d'une faiblesse générale et d'autres signes caractéristiques,
  • le cours de l'arythmie sans manifestations évidentes.

Symptômes du développement de l'arythmie:

  • sensation d'un rythme distinct du rythme cardiaque:
  • rythme rapide avec tachycardie,
  • sensation de cœur qui coule avec bradycardie,
  • palpitations cardiaques avec arythmies mixtes,
  • insuffisance notable du rythme cardiaque avec extrasystole,
  • sensation de lourdeur et de douleur dans le sternum,
  • faiblesse générale, vertiges,
  • conditions dépressives avec sautes d'humeur fréquentes et peurs, y compris la peur de la mort.

En raison de la perception plus émotionnelle des changements pathologiques chez les femmes, il existe des symptômes particuliers d'arythmie:

  • essoufflement, sensation de manque d'air,
  • assombrissement dans les yeux,
  • désorientation, perte de conscience à court terme,
  • une forte augmentation de la température, qui ne dure pas longtemps et se transmet d'elle-même.

Attention! Il convient de rappeler que le développement d'une arythmie est possible chez l'homme et la femme de tout âge. Avez-vous remarqué des anomalies du rythme cardiaque - contactez immédiatement votre cardiologue.

Le jeune âge, une excellente santé, le manque de mauvaises habitudes et les pathologies cardiaques dans le passé ne garantissent pas une protection contre le développement de l'arythmie.

Les principales formes d'arythmie et leurs caractéristiques

La fréquence cardiaque est à la base de la classification des écarts de rythme cardiaque sous les formes suivantes:

  • normocardie: 60-90 contractions cardiaques par minute, rythme cardiaque normal, perturbation du rythme,
  • bradycardie: moins de 60 battements par minute, caractérisée par un ralentissement du rythme cardiaque, une altération de l'apport sanguin aux organes et aux tissus,
  • tachycardie: plus de 100 battements cardiaques par minute, accélération du rythme cardiaque, faible rythme cardiaque et flux sanguin, entraînant une hypoxie tissulaire.

Si nous classons la pathologie en fonction du facteur de la cause de l'occurrence, distinguons les groupes de maladies suivants:

  • Troubles normotropes de l'automatisme. La séquence et l'exactitude des phases du cycle cardiaque ne changent pas, le mode de génération d'impulsions par le nœud sinuso-auriculaire est modifié. Le cœur accélère ou ralentit.
  • Les troubles hétérotropes de l'automatisme se produisent en raison de l'influence des nœuds inférieurs du système conducteur sur la fréquence cardiaque. Le centre de contrôle des impulsions est décalé, la synchronisation des contractions est interrompue.
  • L'extrasystole se produit lorsque la capacité du myocarde à exécuter une fonction de réponse aux impulsions entrantes est altérée. Des contractions défectueuses se forment en raison de la génération de signaux par d'autres parties du cœur.
  • Le type mixte se distingue par une augmentation de l'offre d'impulsions d'excitation et une diminution simultanée de leur conductivité. La fibrillation auriculaire et les palpitations cardiaques appartiennent à ce type..

Diagnostic de la maladie

Pour effectuer des diagnostics de haute qualité, il est nécessaire d'effectuer toutes les étapes séquentielles:

  • étudier l'histoire en interrogeant le patient et en étudiant l'histoire de ses maladies. La force et la fréquence des symptômes de l'arythmie, l'éloignement des premiers signes de déviations, sont importants, même à l'heure de la journée, caractéristiques des manifestations de la maladie,
  • le diagnostic initial est possible en fonction des résultats de l'auscultation - écoute du rythme et de la fréquence cardiaque avec un stéthoscope,
  • tests de laboratoire de sang et d'urine: analyse générale et biochimique, détermination des niveaux hormonaux,
  • électrocardiographie. La procédure permet de déterminer le type d'arythmie. Dans certains cas, il est exécuté avec une charge.,
  • échographie pour déterminer les zones affectées du myocarde et d'autres pathologies cardiaques,
  • L'IRM vous permet de préciser le stade de la maladie, d'identifier les complications dans d'autres organes, les pathologies qui affectent le rythme cardiaque,
  • diagnostic de tachycardie par stimulation du sinus carotidien. Suivez les changements de fréquence cardiaque en appuyant sur l'artère carotide droite. Les cellules de cette zone ont une fonction régulatrice de la fréquence cardiaque.

Traitement de la maladie

L'efficacité du traitement dépend de la qualité du diagnostic. Le traitement des arythmies est déterminé par la pathologie, qui était à l'origine du développement des troubles. En fonction de cela, les méthodes et les schémas thérapeutiques sont sélectionnés pour chaque patient individuellement.

Traditionnellement, 2 méthodes de lutte contre la maladie sont utilisées:

  • thérapie conservatrice. Cela implique l'utilisation de divers médicaments. En cas de modifications pathologiques du cœur, des médicaments visant à renforcer le myocarde et à restaurer sa fonctionnalité doivent être pris: bêtabloquants, diurétiques, inhibiteurs calciques, statines. Avec une excitabilité nerveuse accrue, des sédatifs sont prescrits: Persen, Afobazole, Novopassit. Médicaments ayant un effet direct sur la normalisation du rythme cardiaque: Cordaron, Sotaleks, Propafenone.
  • les opérations chirurgicales sont indiquées dans les cas extrêmes en présence de pathologies graves. Actuellement, la chirurgie peut être remplacée par une ablation par radiofréquence. Les ondes radioélectriques cautérisent une petite zone du myocarde. La procédure stimule la continuité de son travail et aide également à restaurer la fonctionnalité des tissus adjacents à la cicatrice.

En cas de danger de mort, une opération d'implantation d'un stimulateur cardiaque est prescrite. L'appareil est conçu pour maintenir la performance cardiaque à un certain niveau, lorsque l'arrêt cardiaque effectue une stimulation.

Méthodes folkloriques

L'utilisation de la médecine alternative ne devrait être qu'un ajout au traitement principal. Il faut se rappeler que les remèdes populaires peuvent réduire les manifestations des symptômes, faciliter le cours du malaise, mais ne peuvent pas affecter la racine du problème. Pour cela, l'utilisation de tout agent n'est nécessaire qu'après coordination avec le médecin traitant.

En tant que tels fonds, des décoctions à base de plantes sont utilisées, préparées à partir d'un ingrédient ou d'une collection de plantes médicinales. La mélisse, l'origan, l'églantier, l'aubépine, la valériane, l'agripaume, la menthe et le millepertuis ont un effet positif sur les arythmies..

Pour savoir quelles herbes ou frais spécifiques appliquer, vous avez besoin d'une consultation avec un cardiologue. Certains frais sont recommandés pour compléter avec du miel ou du citron, qui ont un effet positif sur les arythmies..

De plus, il est recommandé de respecter certaines règles: éliminer la malbouffe de votre alimentation, minimiser l'utilisation de sel, de poivre et d'autres épices, réduire l'utilisation d'aliments gras, renoncer à l'alcool et aux boissons gazeuses, équilibrer votre alimentation, refuser les aliments en conserve et diverses viandes fumées.

Consommation préférée d'aliments bouillis, plats à la vapeur. L'utilisation de fruits, légumes, baies, noix, légumes verts, légumineuses, fruits secs et fruits de mer a un effet positif sur l'arythmie..

L'arythmie est une maladie insidieuse. La pathogenèse des arythmies cardiaques chez la femme se caractérise par une période de latence assez longue. Une maladie se manifeste lorsque le degré de son développement est déjà assez compliqué.

L’utilisation de mesures préventives, des examens médicaux réguliers et une attitude attentive et attentive à la santé permettent d’éviter le développement de troubles du rythme cardiaque..

Différences dans les signes d'arythmie cardiaque chez les femmes et les hommes, causes de pathologie

L'arythmie a des manifestations caractéristiques chez les femmes en raison de caractéristiques physiologiques. Les troubles du rythme cardiaque y sont aussi fréquents que chez les hommes. Souvent, ces épisodes entraînent des conséquences difficiles pour le corps masculin et féminin, mais l'arythmie doit être contrôlée.

Développement standard / personnalisé

L'arythmie est une déviation persistante de la fréquence cardiaque par rapport à la norme, un changement atypique dans leur ordre et leur force. En cas de violation de la fourniture automatique d'impulsions, une arythmie des contractions se produit. Souvent, les causes du développement sont des pathologies myocardiques ou des troubles des processus autonomes, endocriniens et électrolytiques.

Les mécanismes du développement de la pathologie sont les mêmes, quel que soit le sexe. Fait intéressant, les signes d'arythmies cardiaques chez les femmes sont fortement influencés par leur état psychologique. Comme vous le savez, le sexe féminin est plus émotionnel. Par conséquent, les signes d'arythmies cardiaques chez les hommes ne sont pas aussi prononcés que chez les femmes. De plus, une arythmie peut survenir chez les femmes enceintes et pendant la ménopause en raison de la transformation hormonale du corps.

Remarque! Selon des études, l'arythmie peut être de nature génétique, chez la femme, notamment.

La perturbation du muscle cardiaque se produit dans le sens d'une diminution ou d'une augmentation de la fréquence cardiaque. La fréquence physiologique des contractions cardiaques est considérée comme le niveau de 60 à 90 battements en 60 secondes dans un état calme.

La fibrillation auriculaire, la soi-disant fibrillation auriculaire, et en particulier les ventricules, est considérée comme la forme de pathologie la plus dangereuse. Il se caractérise par des contractions chaotiques des muscles individuels. Cela se produit en raison de l'excitabilité accrue du myocarde, des anomalies dans le fonctionnement des conducteurs. Les symptômes de la fibrillation auriculaire et de la fibrillation ventriculaire sont toujours prononcés chez la femme. et chez les hommes.

Raisons du développement de la pathologie

L'arythmie cardiaque chez la femme se développe pour de nombreuses raisons. Le cœur est affecté par tout ce qui entoure chaque personne - stress, stress excessif, surmenage. Les causes les plus courantes d'arythmies cardiaques chez la femme:

  1. Activité physique fréquente et trop intense. Des études ont prouvé que le cœur souffre le plus s'il n'y a pas de repos et de récupération appropriés après l'exercice.
  2. Troubles du sommeil, courte période de repos.
  3. Imprécisions de puissance. Souvent, les causes des arythmies chez les femmes sont la famine, une nutrition prématurée (sorties nocturnes au réfrigérateur). Les cornichons, les aliments gras et épicés et l'alcool affectent négativement la qualité du cœur..
  4. Expériences psychologiques / émotionnelles systématiques.
  5. Maladies cardiaques, y compris ischémie, crise cardiaque, malformations congénitales et acquises.
  6. Pathologies des organes et des systèmes - VVD, hypoxie due à la bronchite, déséquilibre hormonal, diabète.
  7. Les arythmies chez les femmes provoquent l'utilisation de certains médicaments. Parmi eux, les antidépresseurs, les diurétiques, les hormones, les produits contenant de la caféine.
  8. Un déséquilibre électrolytique provoqué par une carence en oligo-éléments importants peut devenir provocateur. Encore une fois, les régimes et la famine réduisent le niveau de nutriments dans le corps.
  9. Effets toxiques, en particulier de l'alcool éthylique.
  10. Surpoids. Un autre extrême qui provoque le développement d'arythmies chez les femmes.

Raisons spécifiques

Des études ont prouvé qu'il existe des causes caractéristiques, purement féminines, du développement d'arythmies cardiaques. Ils sont associés à des changements hormonaux. Ce processus se produit chez chaque femme pendant la ménopause. Par conséquent, une fois la ménopause terminée, les risques de développer des pathologies cardiaques, y compris des arythmies, chez les femmes sont égalisés avec ceux des hommes.

Étant donné que les femmes ont des caractéristiques psychologiques spécifiques, l'excitabilité émotionnelle excessive est considérée comme la principale cause de la maladie. Même un stress apparemment insignifiant peut provoquer des contractions cardiaques non physiologiques assez stables. Puisque la manifestation de l'arythmie est assez caractéristique, les symptômes déjà vifs sont soutenus par une attaque de panique.

Et encore une fois sur le jeûne et les régimes. Ils peuvent également provoquer des contractions arythmiques du cœur. Un processus incontrôlé de perte de poids entraîne toutes sortes de pathologies cardiaques. Pendant les périodes de nutrition diététique, une femme ne reçoit pas les minéraux et les vitamines nécessaires au fonctionnement des muscles, de sorte que le travail du cœur et des autres organes est perturbé.

Facteurs qui affectent plus les femmes que les hommes et provoquent des maladies cardiaques:

  • hypothermie,
  • surcharge physique, en particulier, entraînement trop dur dans le gymnase,
  • fumer et boire de grandes quantités d'alcool.

Arythmie pendant la grossesse

Lorsqu'elles portent un enfant, les femmes souffrent souvent d'arythmies. Il y a des raisons pour cela:

  1. Puisqu'un nouveau système circulatoire se forme chez le fœtus, le flux sanguin qui doit être pompé vers le cœur de la future femme augmente de 20%. Cela est nécessaire principalement pour le développement normal du fœtus.
  2. Le ton du système nerveux sympathique monte.
  3. La résistance au stress diminue.
  4. Pendant la période de toxicose, il y a un déséquilibre électrolytique.
  5. Le niveau d'hémoglobine diminue.
  6. La fonction thyroïdienne est altérée. Le niveau de sécrétion diminue.
  7. Toutes les maladies chroniques, y compris cardiaques, sont exacerbées..

Remarque! La charge la plus intense survient au cours du premier trimestre et des dernières semaines de grossesse.

Symptomatologie

Les signes d'arythmies cardiaques chez la femme peuvent se révéler de différentes manières. Pour cette raison, l'arythmie est divisée en trois types:

  • Bouts. Une évolution asymptomatique est caractéristique de cette forme de la maladie. Au moment de l'exacerbation, une violente violation des contractions cardiaques apparaît. Il s'évanouit parfois..
  • La forme chronique de la maladie. Il y a presque toujours de la faiblesse et d'autres manifestations. Autrement dit, tous les symptômes des arythmies cardiaques, comme chez les hommes.
  • Arythmie asymptomatique. Dans ce cas, il est détecté par hasard, lors d'un examen médical.

Les femmes sont caractérisées par une attitude très émotionnelle envers leur maladie, de sorte que les manifestations sont amplifiées de manière significative. Symptômes d'arythmie cardiaque chez la femme:

  1. Battements cardiaques anormaux. L'étude peut montrer une tachycardie, une bradycardie, une arythmie mixte, une extrasystole.
  2. Faiblesse, vertiges.
  3. Lourdeur dans la zone cardiaque.
  4. Peur.
  5. Changement d'humeur.
  6. Phobies déraisonnables.
  7. États dépressifs.

Lorsque la nature des contractions du cœur change:

  • assombrissement des yeux, acouphènes,
  • évanouissement,
  • sensation d'étouffement, manque d'air,
  • une forte augmentation à court terme de la température corporelle.

Après la ménopause, la durée et la fréquence des crises augmentent.

Diagnostique

Pour déterminer la présence d'arythmie, sa forme, les femmes, comme les hommes, doivent subir des études spéciales sur les contractions cardiaques. Pour cela, les procédures suivantes sont affectées:

  1. Surveillance Holter. L'étude permettra au bon moment de détecter une insuffisance de contraction cardiaque, car une crise peut survenir une fois tous les quelques jours.
  2. Numération sanguine complète, profil lipidique.
  3. ECG - la première étude et la plus informative, qui est réalisée indépendamment de la forme de pathologie et du sexe du patient.
  4. Échocardiographie - échographie cardiaque - ce diagnostic est nécessaire pour identifier la localisation de la pathologie.
  5. Examen échographique de la glande thyroïde.

Chacune de ces études est inoffensive, elle révélera le niveau de lésions cardiaques et, par conséquent, prescrira le traitement approprié.

Conclusion

Le niveau de danger de développer des arythmies chez les femmes augmente considérablement après la ménopause. Une autre période dangereuse est la grossesse, quand il y a un puissant ajustement hormonal. Une femme à ces moments doit être plus attentive à son état cardiaque.

Arythmie chez la femme

Les signes d'arythmies cardiaques surviennent beaucoup plus souvent chez les femmes que chez les hommes. La maladie se caractérise par une violation du rythme cardiaque, même dans des conditions calmes. Un certain nombre de facteurs à prendre en compte lors de la prescription d'un traitement peuvent provoquer une pathologie. La maladie nécessite un traitement obligatoire, car elle peut entraîner de graves complications..

Facteurs de développement

Raisons courantes

Les facteurs suivants peuvent provoquer la survenue d'arythmies chez la femme:

  • activité physique excessive;
  • manque de sommeil;
  • alimentation malsaine et déséquilibrée;
  • tension nerveuse constante et situations stressantes;
  • perturbation du système cardiovasculaire;
  • utilisation prolongée de certains médicaments (diurétiques, antidépresseurs);
  • un déséquilibre électrolytique;
  • mauvaises habitudes;
  • excès de poids corporel.

De plus, les causes des arythmies chez les femmes résident dans les caractéristiques structurelles du corps. La maladie peut survenir en raison de changements hormonaux pendant la ménopause. La probabilité de développer une maladie augmente après qu'une femme atteigne 50 ans. Les causes les plus courantes des arythmies cardiaques féminines sont une excitabilité émotionnelle accrue et un régime strict. Si nous parlons de situations stressantes, même des expériences mineures peuvent provoquer une arythmie persistante. De plus, le développement de la maladie chez de nombreuses femmes provoque la panique, ce qui ne fait qu'augmenter l'arythmie. Si nous parlons de jeûne pendant un régime, cela devient souvent la cause du développement de diverses maladies cardiaques.

Maladie dans les jours critiques

L'arythmie pendant ou avant les menstruations peut être déclenchée par une violation de l'équilibre électrolyte-eau. Cette condition est souvent observée chez de nombreux représentants du beau sexe. Elle s'exprime sous la forme d'une augmentation du poids corporel, de l'apparition d'un gonflement, d'une augmentation de l'abdomen. L'excès de liquide augmente la charge sur le muscle cardiaque, à la suite de quoi il commence à travailler activement et provoque un rythme cardiaque rapide. De plus, l'arythmie avant les règles se produit souvent dans le contexte de l'utilisation de certains médicaments. Parce que les jours critiques provoquent une douleur intense, de nombreuses femmes décident de l'arrêter avec des médicaments. Une sélection incorrecte d'un médicament ou un excès de sa dose peut affecter une augmentation de la fréquence cardiaque.

Pathologie pendant la grossesse

Au moment où une femme attend un bébé, un certain nombre de changements graves se produisent dans son corps. Par exemple, le flux sanguin augmente, ce qui augmente considérablement la charge sur le cœur. On observe une faible résistance au stress, le tonus du système nerveux sympathique est augmenté. Chez la femme enceinte, la quantité d'hémoglobine diminue, la glande thyroïde est perturbée. Il y a souvent des exacerbations d'une pathologie chronique, en particulier, et des maladies du système cardiovasculaire.

Quels symptômes indiquent une maladie?

Les signes de fibrillation auriculaire peuvent être différents, de sorte que la maladie est divisée en 3 formes:

Symptômes courants des arythmies cardiaques chez les femmes:

  • fatigue accrue;
  • la faiblesse;
  • vertiges;
  • une sensation de lourdeur dans la région du cœur;
  • peur;
  • changement d'humeur soudain;
  • une dépression;
  • assombrissement net des yeux;
  • évanouissement;
  • douleur au coeur;
  • essoufflement
  • augmentation déraisonnable de la température pendant une courte période.
Retour à la table des matières

Effets

Si la maladie n'est pas traitée, le risque de développer des complications graves n'est pas exclu. Souvent, l'arythmie provoque une insuffisance cardiaque, caractérisée par la survenue d'un œdème pulmonaire et une forte diminution de la pression artérielle. De plus, les conséquences suivantes des arythmies cardiaques peuvent être observées:

  • perte de conscience;
  • accident vasculaire cérébral;
  • flutter auriculaire;
  • mort subite.
Retour à la table des matières

Diagnostique

Si une femme soupçonne une arythmie, il est important de contacter immédiatement un établissement médical. Tout d'abord, le médecin interroge la patiente, précise combien de temps elle a eu des problèmes cardiaques et quels symptômes supplémentaires sont présents. Ensuite, le patient est envoyé pour la radiographie, l'électrocardiographie, ainsi que ECHO. Lorsqu'un médecin soupçonne une maladie coronarienne, des tests de stress et une angiographie coronaire sont effectués..

Comment est le traitement?

Thérapie médicamenteuse

Les maladies concomitantes, par exemple l'insuffisance cardiaque, la maladie coronarienne, l'hypertension, provoquent principalement une arythmie chez la femme. Dans cette situation, le cours de la thérapie est basé sur la nomination de médicaments créés pour lutter contre ces pathologies. Les patients devront prendre des bêta-bloquants, des sartans, des inhibiteurs de l'ECA, des diurétiques.

Si nous parlons directement de se débarrasser de l'arythmie, alors souvent les femmes se voient prescrire de tels médicaments:

Avec l'aide de ces produits pharmaceutiques, il est possible de normaliser le rythme cardiaque et de prévenir le développement d'attaques d'arythmie. De plus, les médicaments détendent le muscle cardiaque et permettent de le restaurer après des troubles du rythme.

Intervention chirurgicale

Le traitement chirurgical des arythmies est prescrit dans des situations exceptionnelles. La thérapie conservatrice n'apporte pas toujours l'effet souhaité, donc dans ce cas, ils ont recours à la chirurgie. Pour guérir l'arythmie, les types de chirurgie suivants peuvent être prescrits:

L'installation d'un défibrillateur aidera le patient à se débarrasser du problème.

  • Installation d'un stimulateur cardiaque. Dans les situations nécessaires, cet appareil envoie une impulsion, grâce à laquelle il est possible de normaliser le rythme cardiaque lors d'une crise d'arythmie. Introduisez-le à la fois sous la peau et sous le tissu musculaire du sternum. Pendant l'opération, le médecin fait une incision d'environ 4 cm de long, souvent réalisée sous anesthésie locale.
  • Installation du défibrillateur. Le mécanisme d'action de cet appareil est similaire à celui d'un stimulateur cardiaque. Le processus de mise en œuvre est également presque identique..
  • Ablation par radiofréquence. Non utilisé pour tous les types de maladies. Pendant la chirurgie, le chirurgien insère un cathéter dans le sternum, ce qui vous permet de cautériser la zone souhaitée du cœur.
Retour à la table des matières

Actions préventives

Pour prévenir le développement d'arythmies, les médecins recommandent aux femmes de bien manger. Le régime devrait comprendre des légumes et des fruits, des produits laitiers fermentés sans matières grasses, des aliments riches en protéines, en oligo-éléments et en vitamines. Il est important d'arrêter de boire de l'alcool et de fumer pour mener une vie active. Vous devriez plus souvent être au grand air, faire des promenades quotidiennes, faire du vélo et nager. Une mesure préventive importante est la surveillance systématique de la pression artérielle, ainsi que de la concentration de cholestérol dans le corps. Quant à l'utilisation des médicaments, il est permis de les prendre uniquement après avoir consulté un spécialiste.

Qu'est-ce que l'arythmie cardiaque et comment la traiter

Qu'est-ce que l'arythmie cardiaque et comment la traiter?

Il est très utile et important de connaître les symptômes et les causes de toute maladie cardiaque. Cela vous permet de répartir indépendamment les violations graves dans le travail du système cardiovasculaire et de consulter un spécialiste à temps pour éviter les conséquences désagréables.

Qu'est-ce que l'arythmie??

L'arythmie se réfère à divers changements dans la fréquence cardiaque. Ces troubles surviennent en raison de maladies du système cardiovasculaire, du système endocrinien ou de troubles métaboliques chez les hommes et les femmes. Assez souvent, une arythmie peut être observée chez les femmes pendant la grossesse, lorsque le corps de la future mère restructure son travail.

Normalement, le cœur d’une personne se contracte environ 70 fois par minute. Si une personne souffre d'arythmie, le rythme des contractions cardiaques différera.

Symptomatologie

Les symptômes vous aideront à remarquer immédiatement un problème de santé, ce qui signifie que vous pouvez commencer à traiter une maladie immédiatement. Les symptômes de l'arythmie dépendent uniquement du type d'arythmie et varient également légèrement en fonction de l'âge - la manifestation de la violation chez l'enfant peut ne pas coïncider avec les manifestations de la vieillesse. Mais il existe des signes généraux de troubles du rythme cardiaque:

  • chagrin;
  • pouls altéré;
  • vertiges;
  • évanouissement
  • la faiblesse.

Classification CIM-10

  1. détecté pour la première fois - une seule attaque;
  2. paroxysme de la fibrillation auriculaire - lorsqu'elle dure environ deux jours;
  3. persistante - environ une semaine;
  4. persistant longtemps - dure jusqu'à un an;
  5. permanent - dure plus d'un an.

Pour les symptômes qui peuvent interférer avec un mode de vie normal:

  1. asymptomatique - procède sans signes visibles;
  2. léger - les symptômes sont mineurs, n'interfèrent pas avec le mode de vie normal d'une personne;
  3. sévère - les signes ne vous permettent pas de mener une vie familière;
  4. sévère - les signes sont si graves qu'une personne ne peut pas vivre de façon autonome sans l'aide d'autres personnes.

Selon la localisation de la violation, il existe:

Raisons du développement

Il existe de nombreuses raisons qui provoquent de telles violations. Nous comprendrons les principaux:

  • maladies graves du système cardiovasculaire (maladie cardiaque, crise cardiaque, pression artérielle élevée / basse);
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • métabolisme incorrect;
  • un grand nombre de boissons énergisantes et de boissons contenant de la caféine qu'une personne consomme;
  • consommation d'alcool;
  • le tabagisme affecte négativement le travail du cœur;
  • l'hérédité peut également augmenter le risque d'arythmies;
  • stress nerveux.

Classification

Il existe plusieurs variétés principales d'arythmie:

  1. La tachycardie sinusale se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque (plus de 90 battements par minute). Une personne ressent un pouls constamment élevé.
  2. L'arythmie sinusale est la mauvaise alternance de contractions. Ce type d'arythmie se rencontre le plus souvent chez les jeunes et même les enfants. Avec ce type, le pouls d'une personne change lors de l'inspiration et de l'expiration.
  3. Bradycardie sinusale - rythme cardiaque lent (moins de 55 battements par minute). Au repos chez de nombreuses personnes, le pouls devient faible, mais dans un état normal, cela indique des problèmes cardiaques.
  4. Avec la fibrillation auriculaire paroxystique, le rythme correct est observé, mais en même temps 240 battements par minute. Chez les personnes atteintes de ce type d'arythmie, une pâleur est observée, des évanouissements fréquents.
  5. La tachycardie paroxystique est une augmentation de la fréquence cardiaque à 140, et parfois jusqu'à 240 battements par minute. Une telle augmentation peut survenir à tout moment et passer également de manière inattendue..
  6. L'extrasystole se manifeste fortement par des sensations chez l'homme. Une personne ressent des tremblements dans la poitrine ou une décoloration.

Premiers secours en cas d'attaque

Les premiers secours sauvent souvent la vie de personnes qui ont diverses attaques. Les premières minutes sont très importantes - la personne qui se trouve à proximité doit savoir se comporter, non pas pour paniquer, mais pour prendre des mesures décisives et correctes.

Les premiers soins pour les arythmies dépendent directement du type d'arythmie. Cependant, vous devez effectuer plusieurs actions lors d'une attaque:

  1. Assurez-vous que l'air frais circule librement dans la pièce.
  2. Relâchez le cou de la victime pour qu’il puisse respirer librement..
  3. Assurez-vous de mesurer le pouls et la pression pour vous assurer qu'il s'agit d'une crise d'arythmie.
  4. Aidez une personne à prendre une position allongée confortable. S'il s'agit d'une bradycardie, les jambes doivent être situées juste au-dessus du corps. Cela garantit une bonne circulation sanguine..
  5. Donnez le médicament prescrit par le médecin.
  6. Lavez votre visage à l'eau froide..

L'arythmie est un trouble très dangereux, non sans raison que les maladies cardiovasculaires sont en premier lieu les causes de mortalité. Par conséquent, une attaque grave, appelez immédiatement une ambulance.

Méthodes de traitement

Si vous ou vos proches avez déjà rencontré cette maladie, vous devez savoir quelles méthodes de traitement existent actuellement. Un traitement rapide peut vous éviter des conséquences désastreuses. Votre médecin vous dira quelle méthode de traitement vous convient..

Si l'arythmie est apparue dans le contexte d'une autre maladie, il suffira de la guérir pour oublier à jamais de tels problèmes cardiaques. Cependant, si les violations sont les plus graves, certaines mesures doivent être prises. Il existe certains des remèdes les plus corrects: les médicaments et la chirurgie, utilisés uniquement dans les cas extrêmes.

Il existe plusieurs types de médicaments:

  • ceux qui bloquent les canaux Ca;
  • ceux qui bloquent K canaux;
  • ceux qui bloquent les canaux Na;
  • bêta-bloquants.

La prévention

La prévention est le meilleur traitement. On ne peut que souscrire à cette affirmation. Il est beaucoup plus facile de prévenir une maladie que d'essayer de s'en débarrasser plus tard..

  1. Mise en charge. L'éducation physique et les exercices de respiration sont utiles à tous, ils gardent le corps en bonne forme physique. Améliore le travail du cœur, car une personne est capable de surmonter un effort physique sérieux. Le sport est le meilleur moyen de garder votre corps en bonne santé pour les années à venir..
  2. Arrêtez de boire de l'alcool et du tabac. Les mauvaises habitudes peuvent complètement détruire la santé humaine. De telles habitudes ont un effet particulièrement néfaste sur le système cardiovasculaire..
  3. Une bonne alimentation et une bonne alimentation. Il est nécessaire de refuser les aliments nocifs, qui ont un effet néfaste sur tous les organes et systèmes du corps humain. Inclure plus de fruits et légumes riches en vitamines..
  4. Essayez d'éviter le stress émotionnel et le stress intense. Le stress est la principale arme de toute maladie.
  5. Surveillez votre poids, car l'obésité augmente le risque d'arythmie.

Vidéos utiles

L'intrigue de l'un des programmes de télévision populaires nous aidera à résumer les informations reçues sur l'arythmie et les méthodes de traitement..

Conclusion

L'arythmie n'est pas une condamnation à mort. Cette maladie peut être traitée avec un traitement rapide par un cardiologue. Suivez votre alimentation, menez une vie saine et l'arythmie n'apparaîtra jamais sur votre chemin de vie. N'oubliez pas de subir un examen annuel, qui vous aidera à identifier la maladie à un stade précoce, ou au moins vous pouvez garder un tonomètre avec un indicateur spécial à portée de main. Il est facile de vaincre l’arythmie, l’essentiel est de commencer à temps! N'oubliez pas que vous ne pouvez pas vous auto-soigner!

Arythmie chez les jeunes

Fibrillation auriculaire chez les jeunes

La fibrillation auriculaire est également observée chez les jeunes sans signes cliniques de maladie cardiaque. La fréquence de ces formes idiopathiques est inconnue. Selon certains auteurs, elle représente 4 à 6% de tous les cas de fibrillation auriculaire. Cette forme est caractérisée par une évolution paroxystique, une activité cardiaque peu accélérée, en règle générale, l'absence de phénomènes d'insuffisance cardiaque, une tendance persistante à la rechute et des résultats de traitement insatisfaisants - électro-pouls et antiarythmiques.

Certaines observations montrent que dans de tels cas, les facteurs génétiques sont importants. Le rôle de provocation est également joué par la stimulation du nerf vague et du nerf sympathique ou, en même temps, la forte activation des deux parties du système nerveux autonome. Le syndrome de WPW peut également provoquer une fibrillation auriculaire.

La forme paroxystique de la fibrillation auriculaire peut être, bien que très rarement, un signe d'intoxication aux préparations digitaliques.

Les changements pathologiques dépendent de la nature, de la gravité et de la prescription de la maladie sous-jacente. Le substrat anatomique le plus courant pour la fibrillation auriculaire est la dégénérescence et la dégénérescence fibreuse des cellules du nœud sinoauriculaire dans les conduits auriculaires, l'expansion auriculaire, la dystrophie, la fibrose diffuse et les changements inflammatoires du muscle auriculaire.

Parfois avec un défaut mitral, une expansion géante de l'oreillette gauche est observée. Dans l'oreillette et l'oreille gauche et (ou) droite, on trouve souvent des thrombus, qui deviennent une source d'emboles tombant dans le petit ou le grand cercle de circulation artérielle.

«Perturbations du rythme cardiaque», L. Tomov

Que témoigne l'arythmie, explique un cardiologue

L'arythmie - une violation du rythme cardiaque - n'est pas une maladie indépendante. Cependant, cela indique généralement la présence d'autres maladies graves chez une personne, note un cardiologue.

- Avant, je n'écoutais même pas comment mon cœur bat. Mais cet été, dans la chaleur, j'ai remarqué qu'il semblait geler », explique un habitant de Moscou Svetlana, 48 ans.

Lorsqu'une telle femme l'a remarqué plusieurs fois, elle s'est tournée vers le thérapeute local. Il a conseillé de faire un électrocardiogramme.

«Personne dans la famille n'a eu de problèmes cardiaques», ajoute Svetlana. - Un peu effrayant quel sera le diagnostic.?

L'arythmie n'est qu'un arrière-plan

L'arythmie ne se produit généralement pas d'elle-même, explique la cardiologue Natalya Lisovets. Le plus souvent, il apparaît comme le symptôme d'une autre maladie.

«Par exemple, cela peut se produire dans le contexte de maladies cardiaques inflammatoires: myocardite, péricardite, endocardite», explique le médecin. - Ou, lorsqu'il y a des problèmes avec les valves, des malformations cardiaques, une maladie coronarienne. L'arythmie se produit également en violation du métabolisme électrolytique dans le corps, c'est-à-dire en cas de manque ou d'excès de certains minéraux - potassium, calcium, magnésium.

Par exemple, avec un excès de potassium, un arrêt cardiaque soudain peut survenir, explique le spécialiste. S'il y a trop peu de potassium, une tachycardie se produit. Dans ce cas, la fréquence cardiaque (FC) atteint plus de 200 battements / min. Alors que dans la norme de fréquence cardiaque - 60-80. Dans le même temps, le rythme doit être stable, sans échecs - accélération des battements ou augmentation des pauses entre eux.

Souvent, l'arythmie n'est qu'un symptôme d'une autre maladie. De plus, il peut s'agir d'une maladie même pas du système cardiovasculaire. Par exemple, avec des maladies du tractus gastro-intestinal, des calculs dans la vésicule biliaire. Ensuite, une bradycardie se produit - un rythme cardiaque lent.

Elle entraîne parfois des arythmies et des ulcères d'estomac. En effet, si un organe ou un système est malade, d'autres en souffrent, car ils sont interconnectés par des impulsions nerveuses.

L'arythmie survient souvent avec des troubles hormonaux. Le plus souvent avec des maladies de la glande thyroïde. Ils surviennent avec des maladies du système nerveux.

«Ceux qui ont l'habitude de surveiller leur santé peuvent remarquer l'arythmie comme une insuffisance cardiaque, une main sur le poignet», explique le médecin. - Différents types d'arythmies, et il y en a beaucoup, les gens ressentent différemment. Par exemple, avec la fibrillation auriculaire, le chaos se fait sentir au rythme des contractions cardiaques. Une telle arythmie peut être constante ou de courte durée - de quelques secondes à une heure, voire plusieurs jours.

Un autre type d'arythmie - extrasystole - une personne peut se sentir comme une accélération à court terme du rythme cardiaque, après quoi il y a une courte pause.

"Et avec la tachycardie paroxystique, le sentiment est que le cœur bat vite et ne peut pas être arrêté", poursuit le médecin. - Mais avec une diminution de la fréquence cardiaque à moins de 60 battements par minute, vous pouvez même perdre conscience.

Certes, dans de nombreux cas, l'arythmie est imperceptible, selon les médecins. Et le fait que le cœur «s'égare» ne peut être remarqué que lors de l'examen. La tactique des actions d'un médecin lors de la détection d'une arythmie dépend de son type et de la maladie qui l'a provoquée. Cependant, si l'arythmie n'est pas prise en compte et n'essaie pas de ramener la fréquence cardiaque à la normale, diverses complications sont possibles, selon les médecins..

À risque - pas seulement les personnes âgées

Chez les personnes d'âge mûr et de vieillesse, le risque d'arythmie est plus élevé. En effet, avec l’âge, beaucoup de gens vont «bagager» des maladies.

"Mais les jeunes ne sont pas protégés contre l'apparition d'un tel défaut", note le médecin. - En été, ceux qui souffrent d'une maladie thyroïdienne y sont particulièrement vulnérables. En particulier, les personnes dont la fonction est augmentée.

Les enfants sont souvent amenés chez des cardiologues. Chez eux, la cause de la survenue d'arythmies est le plus souvent les maladies inflammatoires transférées «sur les jambes» après des infections virales. Ou - anomalies cardiaques non diagnostiquées à temps.

- À un jeune âge, l'arythmie se produit souvent également chez ceux qui ont une dystonie neurocirculatoire - une violation des processus autonomes dans le corps, - explique le cardiologue. - Ces personnes ont du mal à retrouver leur force après la fatigue, les troubles, les violations du travail et du repos.

Habituellement, une telle arythmie chez les jeunes n'a pas besoin de soins médicaux. Mais le médecin peut vous conseiller de suivre une psychothérapie, de prendre des sédatifs, de ramener la routine quotidienne à la normale. Habituellement, il suffit que le cœur ne dérange plus.

«Mais les hommes après 40 ans et les femmes après 50 ans doivent prendre soin de leur cœur», conseille le médecin. - Nous parlons de changements liés à l'âge et de cycles hormonaux naturels. Chez les hommes, le cœur devient plus sensible plus rapidement, chez les femmes - plus tard, avec le début de la ménopause.

Comment «attraper» l'arythmie

L'identification du rythme irrégulier du rythme cardiaque n'est que la première étape du diagnostic de la maladie sous-jacente, qui peut «se cacher» pendant longtemps.

De plus, même dans la plupart des cas, l'arythmie elle-même ne peut pas être détectée en faisant un cardiogramme.

"La durée d'un cardiogramme est généralement de 2 à 3 minutes", explique le médecin. - Mais loin d'être toujours une arythmie peut survenir en ce moment même..

Ensuite, les médecins recommandent une méthode de surveillance Holter ECG. Un appareil est fixé au patient, qui enregistre un cardiogramme 24h / 24, même pendant plusieurs jours. Un petit appareil est attaché à la ceinture et des électrodes sont placées sur la poitrine.

N'allez pas à l'hôpital. Au contraire, une telle étude est recommandée pour être effectuée à domicile, lorsqu'une personne travaille et se repose, comme d'habitude. Dans ce cas, l'appareil enregistre tous les troubles du rythme cardiaque qui surviennent pendant la journée. Cela facilite grandement le diagnostic..

Parfois, les arythmies sont encore moins courantes. Par exemple, seulement quelques fois par mois. Afin de les identifier, il existe des appareils sous forme de montres. Ils peuvent être portés à la main même six mois ou un an.

- Au moment où une personne ressent une violation du rythme cardiaque, il est nécessaire de mettre le poignet au poignet. L'appareil est déclenché et enregistre un cardiogramme », explique le médecin. - Toutes les informations sont enregistrées électroniquement sur une carte mémoire. Par la suite, le cardiologue le décrypte et analyse: le patient souffrait-il vraiment d'arythmie, ou s'agissait-il uniquement de sensations subjectives.

Lorsque la défense naturelle est terminée, aider est plus difficile

Un mode de vie sain est la principale prévention des maladies cardiovasculaires, rappellent les médecins.

«Les gens négligent souvent ces conseils simples», se plaint le cardiologue. - Et c'est dommage quand ils demandent de l'aide trop tard.

En été, note le médecin, il est très important de boire 1 à 1,5 litre de liquide par jour. Après tout, avec la déshydratation dans le corps, la quantité de potassium, qui est importante pour le cœur, diminue. Cela peut provoquer une arythmie..

"Mais les personnes qui ont déjà une insuffisance cardiaque et qui sont également en surpoids, un excès d'eau peuvent nuire", ajoute le médecin. - Il est conseillé de ne pas boire plus d'un litre de liquide par jour.

Le médecin rappelle également que dans la chaleur, vous ne devez pas être au soleil, surtout au déjeuner. À ce moment, vous ne devriez pas commencer un travail physique dur.

Il ne fait pas de mal de prendre en compte les jours où des orages magnétiques se produisent. Ensuite, vous devez prendre soin de vous. Et si une arythmie se produit et que la pression augmente (normalement, une personne en bonne santé devrait avoir une pression artérielle inférieure à 140/90) - consultez un médecin.

Dans le menu d'été, rappelle le spécialiste, il devrait y avoir des légumes, des fruits, du poisson, moins frits et gras. Un exercice modéré est également nécessaire, mais pas sous le soleil brûlant..

"La nicotine est l'une des substances les plus nocives pour le cœur", ajoute le médecin. - Il resserre les vaisseaux sanguins. Si une personne fume régulièrement pendant des années, elle se rétrécit constamment. Par conséquent, les fumeurs ont un risque plus élevé non seulement d'arythmies, mais aussi de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et d'autres maladies.

Le médecin note que le tabagisme nuit de la même manière - pour les hommes et les femmes.

«Elle affecte fatalement tous les organes et systèmes du corps», souligne le spécialiste. - Certes, notre corps a un grand potentiel pour compenser les effets nocifs. Mais seulement jusqu'à un certain temps. Le fumeur peut se sentir bien pendant longtemps. Mais lorsque «l'échec» se produit, cela signifie que 90% des possibilités compensatoires sont épuisées. Et 10% restants ne peuvent pas sauver une personne. Ce n'est qu'alors qu'il admet qu'il est malade. Malheureusement, l'aider dans cette condition peut être très difficile..

L'arythmie survient chez les jeunes?

J'ai parfois des palpitations cardiaques, cela peut-il être une arythmie? Et en général, à 30 ans, une telle maladie est-elle possible? Ou seulement dans la vieillesse les gens souffrent-ils d'arythmie? Comment y faire face? J'étais chez le médecin, envoyé pour faire un cardiogramme, mais quand j'ai fait ma demande, ils m'ont dit que l'appareil était cassé et que je ne devrais pas venir avant jeudi. Maintenant, je suis assis et j'attends, et je pense que je l'ai et à partir duquel j'ai parfois de telles attaques. Avec quoi est-il traité?

S'il n'y a pas de pathologie cardiaque congénitale, les jeunes ont une tachyarythmie avec des maladies thyroïdiennes ou des problèmes de la colonne vertébrale thoracique (ostéochondrose, scoliose, cyphose, etc.) Tout d'abord, examinez la glande thyroïde, il s'agit d'une échographie et de tests hormonaux, qui aideront l'endocrinologue Et puis neurologue et chiropraticien.

Merci pour les conseils, maintenant je saurai dans quelle direction aller plus loin. Il n'y a rien de tel inné.

Et en plus des palpitations cardiaques, quelque chose d'autre dérange. Par exemple, il n'y a pas d'attaque de panique accidentelle, de frissons? Et avec la pression, comment ça va? Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin. Et très probablement, un cardiogramme ne suffira pas. Un examen complet y sera prescrit. J'ai eu un cardiogramme, une échographie similaire, toujours vérifié, les vaisseaux. Ensuite, ils ont prescrit des remèdes à base de plantes apaisantes à boire, j'ai acheté du thé à la pharmacie et Kudesan, c'est de la coenzyme Q10 et de la vitamine E, est très bon pour le cœur et les vaisseaux sanguins, il aide à la récupération naturelle du muscle cardiaque, il affecte positivement et globalement le bien-être, il est devenu moins fatigué, le sommeil s'est normalisé.

Il n'y a ni attaques de panique, ni frissons. Il y a parfois une pression accrue. je serai probablement testé plus en détail. Merci pour les conseils, veuillez noter.

Fibrillation auriculaire chez les jeunes - principales caractéristiques

La fibrillation auriculaire est une maladie qui affecte principalement les personnes âgées, mais elle peut également survenir chez les jeunes patients. Mais y a-t-il des différences au cours de l'arythmie chez les jeunes?

Caractéristiques générales

Contrairement aux personnes âgées, les jeunes sont beaucoup plus susceptibles de trouver une cause très spécifique d'arythmie: altération de la fonction thyroïdienne, maladie valvulaire rhumatismale, effets toxiques de l'alcool ou stimulants du système nerveux. Bien sûr, ces conditions doivent être exclues à tout âge, mais chez les personnes du groupe d'âge plus avancé, il n'est le plus souvent pas possible d'identifier une cause spécifique et commune de la maladie.

Le plan d'enquête doit toujours comprendre:

  1. ECG.
  2. Analyses sanguines de routine.
  3. Détermination de la fonction thyroïdienne (TSH, T3, T4).
  4. Radiographie pulmonaire.
  5. Échographie cardiaque.

Après un examen aussi simple, la plupart des facteurs provocateurs d'arythmie peuvent être exclus..

Je dois dire que la fibrillation auriculaire de moins de 30 à 40 ans devrait toujours être alarmante pour des maladies rares telles que l'amylose du cœur, la sarcoïdose, la vascularite et certaines anomalies congénitales. Il vaut particulièrement la peine de penser à des diagnostics alternatifs, lorsqu'un examen standard n'a pas donné la moindre indication de la racine du problème. Pour exclure les diagnostics ci-dessus, il peut être nécessaire de mener une étude spéciale sur les radio-isotopes, l'IRM et même une biopsie du muscle cardiaque. Des tests génétiques peuvent être requis dans des cas individuels..

Caractéristiques du traitement de la fibrillation auriculaire chez les jeunes patients

Les jeunes ont généralement moins de comorbidités et donc le risque de développer des complications (AVC) n'est généralement pas élevé.

Si les personnes âgées rétablissent parfois le rythme (contrôle du rythme) devient parfois une tâche secondaire, alors pour les jeunes - c'est l'objectif numéro un. Le fait est que pour ralentir le pouls (contrôler le pouls), des bêta-bloquants sont utilisés à fortes doses, ce qui limite l'augmentation du pouls. Et si grand-père ou grand-mère au cours de leur activité quotidienne se sentira bien même avec une fréquence cardiaque de 90 à 110 boas par minute, alors les jeunes avec un tel pouls ressentiront des limitations importantes. Une telle impulsion ne leur permettra pas de faire la plupart des choses de tous les jours. Sans oublier le fait que les bêta-bloquants peuvent provoquer une diminution de la puissance chez les hommes. Par conséquent, au lieu de ralentir l'arythmie, il est préférable pour les jeunes de rétablir le rythme et de le maintenir à l'aide de médicaments du groupe des antiarythmiques. Les jeunes préfèrent également des traitements plus agressifs, comme la radiofréquence ou la cryo-ablation de la bouche des veines pulmonaires.

Précautions - Risque de saignement

Si un jeune homme ou une femme a encore besoin de médicaments pour fluidifier le sang, alors il devrait penser à changer son mode de vie - la moindre blessure peut provoquer des saignements abondants. Par conséquent, vous devez dire au revoir aux sports extrêmes, y compris les sports traumatisants: vélo, ski, jeux de contact. Mais si un amincissement du sang n'est pas nécessaire, le patient n'est en aucun cas limité dans le choix d'un mode de vie.

Quelles sont les principales causes des arythmies cardiaques et comment éviter la pathologie?

L'arythmie est une pathologie dans laquelle il y a un écart dans la fréquence, la force et la séquence des contractions cardiaques de la norme. La fibrillation auriculaire est considérée comme le type de perturbation du rythme cardiaque le plus dangereux, dont la progression peut entraîner la mort.

Le danger d'une telle pathologie est qu'elle provoque beaucoup de sensations désagréables dans la poitrine et contribue également à la formation de caillots sanguins dans le cœur. Si un tel caillot de sang pénètre dans l'aorte, puis dans le cerveau, il entraîne un accident vasculaire cérébral, qui s'accompagne de lésions cérébrales étendues..

Les causes des arythmies dans le corps peuvent être variées, associées à des troubles du système cardiovasculaire et à des maladies d'autres organes. Pour différentes catégories d'âge, les causes des troubles du rythme cardiaque présentent des différences qui dépendent du type de maladie et de sa gravité.

Causes du développement des arythmies chez les femmes

Souvent, les femmes accordent une attention accrue à leur apparence, tout en oubliant la nécessité d'un contrôle accru de leur santé. C'est cela qui provoque le développement dans le corps des femmes de divers troubles du système cardiovasculaire, qui à un moment donné se font sentir et forcent à recourir à un traitement.

Caractéristiques du cours de l'arythmie chez les femmes

Cependant, dans certains cas, les maladies cardiaques n'ont pas de symptômes prononcés, ce qui rend impossible de connaître leur existence dans le corps et de prendre les mesures appropriées. Souvent, la pathologie ne se manifeste pas, mais seule une apparition périodique de convulsions est observée. Un tel exemple est l'arythmie cardiaque, dont la manifestation chez les femmes peut être très diverse. Les symptômes brillants d'une telle maladie sont:

  • l'apparition de vertiges;
  • des évanouissements fréquents;
  • l'apparition de douleurs dans la poitrine.

Il faut dire que les symptômes de la manifestation des arythmies cardiaques chez la femme n'ont pas de différences significatives par rapport à l'évolution de cette pathologie chez le sexe fort. Nous pouvons distinguer certaines caractéristiques des symptômes des arythmies cardiaques spécifiques aux femmes:

  • des crises fréquentes et prolongées sont diagnostiquées chez les patients dont l'âge a dépassé 50 ans;
  • pour les femmes, une perception plus claire d'une perturbation inattendue du rythme des contractions cardiaques est caractéristique;
  • la survenue d'une crise chez la femme s'accompagne de l'apparition de panique même lorsque le symptôme de la maladie se manifeste sous une forme bénigne.

Pour les femmes, une rare demande d'aide de spécialistes est caractéristique, par conséquent, le diagnostic des arythmies cardiaques et les causes de leur apparition surviennent le plus souvent lors d'un examen médical préventif lors d'un électrocardiogramme.

Facteurs de risque

Aucune femme ne peut affirmer avec confiance que les problèmes liés au travail du système cardiovasculaire ne la touchent jamais et qu'elle n'a besoin d'aucun traitement. C'est pourquoi, avec l'apparition d'un léger inconfort dans le cœur, ainsi qu'avec l'apparition de signes d'arythmie, vous devez contacter un cardiologue pour obtenir de l'aide dès que possible.

Le principal facteur qui conduit à une violation de la fréquence cardiaque est une maladie cardiaque de nature congénitale ou acquise. Cependant, en plus de cela, un certain nombre de facteurs peuvent être identifiés, dont la présence peut provoquer la survenue d'une telle pathologie:

  • fascination des femmes pour les mauvaises habitudes et surtout le tabagisme;
  • facteur d'âge, c'est-à-dire qu'au bout de 50 ans, le risque de développer une arythmie est considérablement augmenté;
  • présence constante dans un environnement stressant qui provoque des tensions nerveuses et une dépression émotionnelle;
  • l'utilisation de grandes quantités de nourriture contribue à la collecte de kilos en trop, ce qui est la cause de dysfonctionnements fréquents dans le travail des organes et des systèmes, y compris les nombres et l'activité cardiaque
  • traitement utilisant certaines catégories de médicaments et de substances stimulantes.

Quelles sont les causes du développement de la maladie

La manifestation de l'arythmie cardiaque chez la femme est déterminée par le type de pathologie et les causes qui ont conduit à la progression de cette maladie.

Dans certains cas, la dystonie végétovasculaire et les problèmes du système nerveux, ainsi que les maladies qui provoquent une violation du tonus du service parasympathique et une insuffisance rythmique, peuvent conduire à cette condition. Pas la dernière place dans le développement des arythmies cardiaques appartient à des maladies telles que:

  • ischémie, malformations cardiaques de nature congénitale et acquise;
  • insuffisance cardiaque.

Dans certains cas, l'arythmie cardiaque commence à progresser après avoir subi des blessures à la tête ou à la poitrine, car elles ont provoqué une violation de la circulation sanguine dans le corps. Un impact négatif sur la production normale d'impulsions bioélectriques est provoqué par un choc électrique et des gelures, car ils provoquent un ralentissement de la fonction cardiaque ou, à l'inverse, sont trop actifs..

La nourriture comme cause d'arythmie

Actuellement, le nombre de patients chez qui le développement d'arythmies a commencé après avoir mangé est en augmentation significative, bien que certains n'attachent pas d'importance significative à ce processus..

Manifestation de la maladie

En effet, de nombreux patients considèrent que ce n'est pas une condition si dangereuse qu'après avoir mangé, ils peuvent ressentir un léger essoufflement, qui s'accompagne d'une sensation de rythme cardiaque dans les oreilles.

Bien qu'une telle manifestation de la maladie soit le premier signal que le patient développe une arythmie cardiaque après avoir mangé. Certes, pour tout le monde, il se manifeste de manière complètement différente: certains ne subissent qu'une détérioration mineure, tandis que d'autres mettent beaucoup de temps à récupérer.

L'arythmie cardiaque, qui se développe après avoir mangé, se termine rarement avec des conséquences graves, par exemple, un arrêt cardiaque. Le plus souvent, le patient après avoir mangé a des sensations inconfortables dans tout le corps, qui sont diagnostiquées avec des troubles alimentaires normaux de l'estomac et des évanouissements.

Après avoir mangé de la nourriture, le corps commence un processus de digestion actif, ce qui entraîne une augmentation de l'activité du nerf vague. Cette condition a un effet déprimant sur la fonction du nœud sinusal, dans lequel des impulsions se forment pour l'apparition de contractions cardiaques..

Chez certains patients, une arythmie cardiaque après avoir mangé se développe car il y a une pression accrue sur le diaphragme et cela conduit à une augmentation de la fréquence respiratoire et un manque d'oxygène. Pour éviter la privation d'oxygène et normaliser l'équilibre, le cœur doit travailler avec une activité accrue, cependant, la charge entraîne une inégalité de ces réductions.

Règles pour manger avec arythmie

Dans le cas où après chaque repas, une arythmie apparaît, il est nécessaire de revoir complètement votre alimentation et d'y apporter les modifications nécessaires. Il est important de comprendre que le cœur peut défaillir à tout moment et cela entraînera le développement d'effets indésirables. En alimentation, il est recommandé de respecter certaines règles:

  • ne mangez pas de grandes quantités de nourriture en même temps;
  • le dîner est nécessaire quelques heures avant d'aller se coucher pour que l'estomac puisse digérer les aliments;
  • il vaut mieux manger souvent, mais un peu de nourriture et la nutrition doivent être équilibrées.

Le régime alimentaire des personnes souffrant d'arythmies cardiaques, il est recommandé d'inclure autant d'aliments que possible avec une teneur élevée en vitamines et minéraux.

Caractéristiques de l'arythmie chez les hommes

Des études scientifiques ont confirmé que les hommes souffrant d'arythmie cardiaque sont diagnostiqués presque deux fois plus souvent que les femmes. Parmi les principales causes de cette pathologie chez les représentants du sexe fort, on peut identifier:

  • anomalies cardiaques congénitales;
  • un stress et des sentiments mentaux et émotionnels forts;
  • pathologie du système nerveux central;
  • l'abus d'alcool et la dépendance au tabac;
  • consommation incontrôlée de divers groupes de médicaments;
  • calcium et potassium insuffisants dans les cellules du corps masculin.

La moitié des hommes de plus de 50 ans souffrent de contractions cardiaques extraordinaires, appelées extrasystoles. Dans la vieillesse, c'est une telle pathologie qui est le plus souvent diagnostiquée chez l'homme et la femme. De plus, les pathologies telles que le flutter et la fibrillation auriculaire, le bloc cardiaque et la tachycardie paroxystique sont le plus souvent diagnostiquées..

Causes des arythmies à l'adolescence

Une personne peut grandir avec des intensités différentes et dans le cas où la vitesse est trop élevée, le cœur cesse de faire face à ce rythme de chargement et diverses perturbations du rythme se produisent.

Avec des plaintes d'adolescents pour une accélération ou un ralentissement du rythme cardiaque, nous pouvons parler de la progression de l'arythmie sinusale, dont les attaques peuvent se produire à différents intervalles. Si le diagnostic de cette condition dans l'enfance ne pose aucun problème, alors quand il est détecté, les adolescents se voient prescrire un traitement spécial.

Symptômes de la maladie

Les signes d'arythmies cardiaques chez les adolescents ne présentent pas de différences significatives par rapport aux symptômes d'une maladie adulte:

  • l'apparition de vertiges sévères;
  • évanouissement périodique;
  • une sensation de fatigue constante et de faiblesse musculaire;
  • fluctuations prononcées de la fréquence cardiaque;
  • l'apparition de sensations douloureuses et tiraillantes dans la poitrine;
  • transpiration accrue.

Chez certains adolescents, les crises d'arythmie cardiaque peuvent s'accompagner d'une diminution de la pression artérielle et de la pâleur de la peau, ainsi que du développement d'un état de panique.

Raisons du développement de la pathologie

La plupart des parents se demandent de plus en plus quelle est la raison du développement des arythmies cardiaques à un âge aussi précoce. On peut distinguer les raisons suivantes du développement de la pathologie cardiaque à l'adolescence:

  1. Forte dépression psychologique et tension nerveuse. L'adolescence se caractérise par l'instabilité du contexte émotionnel de l'enfant et l'apparition de tout problème dans sa vie s'accompagne de l'apparition d'une réaction violente et d'une excitation. Tout cela conduit au fait que le cœur commence à se contracter beaucoup plus souvent. Dès que l'enfant se calme, l'arythmie disparaît sans aucune intervention particulière, bien sûr, si sa survenue n'est pas associée à des maladies myocardiques.
  2. Une concentration arythmogène peut se produire en raison d'un pompage trop actif du sang, ce qui conduit à un remplissage insuffisant des parties inférieures du cœur. Les perturbations de cette nature surviennent le plus souvent avec un apport sanguin irrégulier, ce qui se produit avec des pathologies myocardiques congénitales et acquises.
  3. Un facteur génétique sous-tend souvent la survenue d'arythmies cardiaques chez les adolescents. Dans le cas où les deux parents sont diagnostiqués avec une maladie similaire, il est probable qu'elle apparaisse chez l'enfant. Le plus souvent, chez les adolescents, la pathologie se déroule sous forme de tachycardie ou de bradycardie, ce qui nécessite une surveillance constante par un cardiologue.

Traitement des maladies

L'arythmie cardiaque, détectée à tout âge, est une condition dangereuse du corps et dans cette situation, un traitement spécial sera nécessaire. Dans le cas où une telle pathologie du cœur est une complication d'une autre maladie, elle peut se transmettre d'elle-même après avoir éliminé sa cause.

Méthodes de traitement

Avec la survenue d'arythmies cardiaques en tant que maladie indépendante, le traitement peut se dérouler sous la forme de:

Le traitement de cette manière implique la prise de médicaments antiarythmiques spéciaux qui aident à normaliser le rythme cardiaque. Médicaments habituellement prescrits tels que:

Le traitement avec ces médicaments a non seulement un effet positif sur le muscle cardiaque, mais empêche également le développement ultérieur d'une arythmie.

Le traitement chirurgical des arythmies cardiaques est assez rare et n'est utilisé que lorsque toutes les méthodes précédentes n'ont pas donné le résultat souhaité. À ces fins, utilisez les méthodes suivantes:

  • implantation d'un stimulateur cardiaque;
  • utilisation de l'ablation par radiofréquence;
  • implantation de défibrillateur.

Conséquences possibles

Dans le cas où un traitement approprié n'a pas été effectué, la probabilité de développer des complications telles que:

  • le muscle cardiaque commence à s'user beaucoup plus rapidement et la famine myocardique en oxygène s'installe;
  • le risque de caillots sanguins qui entraîneront une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral;
  • la fonction de pompage du cœur est fortement affaiblie et la contraction myocardique n'est pleinement possible qu'à une certaine fréquence.

L'arythmie cardiaque est désormais de plus en plus diagnostiquée comme chez les personnes âgées, toujours chez les très jeunes adolescents. Cela est dû au fait que les raisons du développement d'une telle pathologie sont assez diverses et que la présence de certains facteurs contribue à la progression de cette maladie dans le corps. C'est pourquoi une place importante dans toute catégorie d'âge devrait être accordée à un mode de vie sain et à des mesures préventives pour prévenir le développement d'arythmies cardiaques.

Fibrillation auriculaire. Symptômes Traitement. La prévention.

Qu'est-ce que la fibrillation auriculaire

Métaphore: beaucoup ont vu un groupe de personnes pousser une voiture. Pour la mise en œuvre efficace de ces travaux, il est nécessaire de coordonner les efforts. Si chaque personne du groupe fait un effort à un moment différent, alors déplacer la voiture sera beaucoup plus difficile, si possible.

L'animation vidéo montre l'essence de ce qui se passe dans le cœur avec le développement de la fibrillation auriculaire

Facteurs de risque et causes de la fibrillation auriculaire

Complications de la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire n'est pas une arythmie potentiellement mortelle, mais ses complications sont extrêmement dangereuses et peuvent entraîner une diminution significative de la qualité de vie, une invalidité et la mort. Les principales complications de la fibrillation auriculaire comprennent les maladies suivantes:

  • Insuffisance cardiaque chronique
  • Thromboembolie
  • Accident vasculaire cérébral: environ tous les cinquième à sixième accidents vasculaires cérébraux (ou jusqu'à 20% de tous les accidents vasculaires cérébraux) se produit en raison de l'état pathologique du cœur.
  • Mort subite
  • Autres types d'arythmies, y compris mortelles

Fibrillation auriculaire

La classification de la fibrillation auriculaire vous permet de déterminer les tactiques de traitement

  • Première fibrillation auriculaire détectée
  • Fibrillation auriculaire paroxystique une attaque ne dure pas plus de 7 jours (généralement moins de 48 heures) et récupère spontanément dans un rythme sinusal
  • La crise persistante dure plus de 7 jours
  • La saisie de longue durée dure jusqu'à 1 an
  • Fibrillation auriculaire permanente de longue durée (par exemple, plus d'un an), dans laquelle la cardioversion a été inefficace ou n'a pas été effectuée

La fibrillation auriculaire est également classée en fonction de la fréquence des contractions ventriculaires:

  • Normoforme (forme normosystolique) - le nombre de contractions ventriculaires de 60 à 100 par minute
  • Tachyforma (forme tachysystolique) - le nombre de contractions ventriculaires de plus de 100 par minute
  • Bradyform (forme bradysystolique) - le nombre de contractions ventriculaires est inférieur à 60 par minute

Selon l'impact sur la qualité de vie

Les symptômes de la fibrillation auriculaire

Les symptômes de la fibrillation auriculaire sont assez divers et variables, souvent les symptômes peuvent être absents, sans inquiéter le patient. Les plaintes les plus courantes:

  • en fait une arythmie, lorsque le patient ressent un rythme cardiaque irrégulier
  • palpitations, essoufflement (souvent associé à un effort physique),
  • insuffisance cardiaque
  • fatigue et / ou mauvaise tolérance à l'exercice
  • vertiges
  • évanouissement possible et perte de conscience

Diagnostic de la fibrillation auriculaire

Si une fibrillation auriculaire est suspectée, l'une des principales tâches diagnostiques est de documenter cette arythmie, c'est-à-dire sa détection sur un électrocardiogramme conventionnel ou sur une surveillance ECG à long terme.

Avec une fibrillation auriculaire prolongée ou un traitement au moment de l'attaque - il suffit d'enregistrer un ECG et de confirmer la présence de ce type d'arythmie.

Attention: les flèches rouges indiquent différentes distances entre les contractions ventriculaires. Flèches noires sur le soi-disant vagues f, c'est-à-dire absence à l'ECG de signes de contraction auriculaire normale. À propos de l'ECG normal en savoir plus

Traitement de la fibrillation auriculaire

Après avoir confirmé le diagnostic, il est très probablement nécessaire d'identifier la cause de la fibrillation auriculaire, d'identifier les maladies concomitantes, de déterminer les tactiques de traitement. Les études suivantes sont généralement réalisées:

  • Cardioversion immédiate (rétablissement d'un rythme sinusal normal), électrique ou médicamenteuse
  • Cardioversion après deux semaines d'anticoagulation
  • Refus de restaurer le rythme sinusal, contrôler la fréquence des contractions ventriculaires, prévenir les complications de la fibrillation auriculaire
  • Traitement de la maladie sous-jacente à l'origine de la fibrillation auriculaire, rétablissement du rythme après compensation de la maladie sous-jacente.

Quel que soit le choix des tactiques de traitement, vous serez sélectionné et proposé un traitement médicamenteux à long terme, dont les objectifs seront:

  • Prévention des attaques (paroxysmes) de la fibrillation auriculaire (si la fibrillation auriculaire est paroxystique)
  • Contrôle de la fréquence des contractions ventriculaires si la fibrillation auriculaire a une forme permanente ou longue. L'objectif est d'atteindre la forme normosystolique de la fibrillation auriculaire.
  • Prévention des complications de la fibrillation auriculaire, y compris la prévention de la thrombose et de la thromboembolie
  • Traitement de la maladie sous-jacente qui a provoqué le développement de la fibrillation auriculaire (le cas échéant)
  • Traitement des maladies qui aggravent l'évolution et le pronostic de la fibrillation auriculaire

Fibrillation auriculaire. Restaurer ou non restaurer le rythme sinusal

Rétablir ou ne pas restaurer le rythme sinusal normal est l'une des principales questions auxquelles le médecin et le patient devront répondre. Malgré toute sa simplicité apparente, tout n'est pas si simple. Il faut savoir que le problème principal n'est pas tant de restaurer le rythme sinusal que de le garder longtemps.

Sur les indications et l'importance de la thérapie anticoagulante

L'une des complications les plus redoutables de la fibrillation auriculaire est la thromboembolie, y compris l'AVC.

Cependant, le traitement par la warfarine augmente considérablement le risque de saignement et nécessite une surveillance régulière de l'INR. De nombreuses études ont révélé quand le traitement par la warfarine est indiqué et quand vous pouvez vous en abstenir. Pour calculer la nécessité de la nomination de la warfarine permet un court test:

  • La présence d'une insuffisance cardiaque chronique ou d'un dysfonctionnement systolique du ventricule gauche - 1 point
  • La présence d'hypertension artérielle - 1 point
  • Âge supérieur à 75 ans - 2 points.
  • Diabète sucré - 1 point
  • Accident vasculaire cérébral, attaque ischémique transitoire ou antécédents de thromboembolie - 2 points
  • Maladie de l'artère périphérique, infarctus du myocarde, athérosclérose aortique - 1 point
  • 64-75 ans - 1 point
  • Sexe féminin - 1 point
  • pas toujours la warfarine peut être remplacée par des médicaments du groupe PLA
  • coût de traitement relativement élevé
  • l'antidote n'a pas encore été enregistré en Fédération de Russie (il convient de noter que le risque de saignement dans ce groupe de médicaments est considéré comme faible)

Traitements chirurgicaux et de haute technologie pour la fibrillation auriculaire

En plus de la cardioversion et de la pharmacothérapie, les méthodes suivantes de traitement chirurgical de la fibrillation auriculaire existent: Labyrinthe de type chirurgie: une intervention visant à détruire le substrat pour le développement de la fibrillation auriculaire dans les oreillettes.

À quoi s'attendre des arythmies dans la vieillesse?

L'arythmie est une pathologie dangereuse qui provoque des troubles du rythme cardiaque, qui nécessitent un traitement.

Pour la détection rapide d'une violation, il est important de connaître ses symptômes et les méthodes par lesquelles il sera possible de diagnostiquer une pathologie. Comprendre les méthodes de traitement de la maladie aide à évaluer le niveau de professionnalisme du médecin traitant et à naviguer dans ce qui se passe.

Causes de pathologie chez les personnes âgées

Le processus de vieillissement affecte tous les systèmes du corps, à cause desquels il y a des violations dans leur travail. Les principales causes d'arythmies chez les personnes âgées sont les suivantes:

  • vieillissement des cellules du muscle cardiaque et leur mort partielle;
  • une augmentation du pourcentage de tissu conjonctif dans le cœur;
  • athérosclérose des vaisseaux sanguins;
  • diminution de l'activité du nœud sinusal, responsable des contractions cardiaques;
  • troubles métaboliques dans les muscles;
  • aggravation du processus de circulation artérielle;
  • diminution du débit cardiaque.

La présence de pathologies endocriniennes augmente considérablement le risque de développer des arythmies chez les personnes âgées. Plus rarement, l'arythmie après 60 ans se développe comme une complication d'une maladie virale ou bactérienne grave, qui a été traitée avec un certain retard. Une prédisposition aux maladies cardiaques provoque un surmenage à un âge avancé et un stress constant survenu à un jeune âge.

Symptômes et méthodes de diagnostic

Les symptômes d'arythmie chez les personnes âgées sont dans la plupart des cas modérés, moins souvent très prononcés. Au moment de l'apparition des symptômes visibles pour le patient, la maladie est déjà assez négligée.

Dans les premiers stades, l'arythmie n'est détectée que lors d'un examen médical, car il n'y a pas encore de manifestations exprimées. Des troubles importants du rythme cardiaque se manifestent par les symptômes suivants:

  • étourdissements sévères fréquents;
  • faiblesse chronique;
  • accès de nausée périodiques;
  • douleur occasionnelle au cœur;
  • pré-syncope à court terme après une explosion émotionnelle ou un changement brusque de position corporelle;
  • transpiration
  • mains et pieds froids;
  • sensation de manque d'air;
  • sensation périodique de contraction du cœur après l'exercice;
  • attaques de panique épisodiques pour lesquelles il n'y a aucune raison apparente.

Si une personne âgée soupçonne des arythmies, elle doit être examinée. Pour cela, plusieurs méthodes de diagnostic sont utilisées, dont les principales sont:

  1. Échographie du muscle cardiaque avec dopplerographie (détermination du niveau de circulation sanguine);
  2. électrocardiogramme;
  3. radiographie pulmonaire;
  4. IRM
  5. fréquence cardiaque et écoute du muscle cardiaque.

Si nécessaire, le médecin peut prescrire des mesures diagnostiques supplémentaires qui aideront non seulement à clarifier le diagnostic, mais aussi à prescrire le traitement le plus efficace pour un patient particulier.

Le traitement de la pathologie doit être effectué nécessairement. Si vous ignorez les perturbations dans le travail du cœur, le risque de développer des complications telles qu'une crise cardiaque et un accident vasculaire cérébral est élevé. Les méthodes de traitement de la maladie ne sont déterminées qu'après un examen complet du patient. Les médicaments et la durée de leur utilisation sont prescrits individuellement pour chaque patient.

Médicament

L'objectif d'un traitement conservateur avec l'utilisation de médicaments est de stabiliser le travail du muscle cardiaque et de prévenir le développement de complications. Dans la vieillesse, en règle générale, il n'est pas possible de guérir complètement l'arythmie. À des fins thérapeutiques, des médicaments de plusieurs groupes sont utilisés.

  1. Médicaments stabilisant la fréquence cardiaque. Ils inhibent les crises dans diverses formes d'arythmie. Ils sont utilisés à la fois pour le traitement au moment de la détérioration et pour la prévention des crises. Les meilleurs médicaments sont Cordaron et Rhythmorm..
  2. Anticoagulants. En raison d'arythmies cardiaques, la circulation sanguine étant également altérée, le patient présente un risque élevé de caillots sanguins. Les médicaments abaissant la viscosité du sang peuvent aider à prévenir cela. Attribué pour le traitement dans la plupart des cas, la warfarine et le sincumar. L'aspirine peut également être prescrite..
  3. Les bêta-bloquants affectent le fonctionnement du nœud sinusal en allongeant ou en raccourcissant les intervalles de fréquence cardiaque. Selon que la tachycardie ou la bradycardie est diagnostiquée, des médicaments qui affectent le rythme sont prescrits.
  4. Les antagonistes du calcium ont un effet sur l'échange d'ions calcium et affectent ainsi également le fonctionnement du nœud sinusal. Le diltiazem et le vérapamil sont prescrits aux patients.

Si une arythmie chez une personne âgée se produit en raison de pathologies existantes du système endocrinien ou d'autres systèmes, le médecin prescrira également des médicaments pour corriger ces maladies.

Chirurgical

Une opération est prescrite si les méthodes de traitement conservatrices ne sont pas efficaces. Selon la décision du médecin traitant, l'une des 4 opérations peut être effectuée.

  1. Moxibustion. Le patient révèle le site du myocarde, dans lequel une pathologie est notée, et le cautérise. Après l'intervention, la fréquence cardiaque revient à la normale..
  2. Installation d'un défibrillateur - un dispositif spécial est implanté dans la partie supérieure de la poitrine. Lorsqu'une attaque se produit, il l'arrête rapidement, rétablissant une fonction cardiaque normale.
  3. L'installation d'un stimulateur cardiaque est effectuée si les arythmies surviennent fréquemment et sont difficiles. Avant d'installer un stimulateur cardiaque, un nœud auriculo-ventriculaire doit être bloqué.
  4. Labyrinthe L'opération se déroule à cœur ouvert. Avec lui, des coupures sont faites dans les oreillettes qui modifient le passage des impulsions électriques et normalisent le travail du cœur..

Les formes les plus dangereuses de la vieillesse

Dans la vieillesse, des problèmes cardiaques surviennent dans 90% de la population. Les arythmies particulièrement dangereuses sont plusieurs troubles du rythme cardiaque qui nécessitent une attention particulière des médecins et une visite régulière chez un cardiologue.

  1. Fibrillation auriculaire. Les anomalies cardiaques de la pathologie deviennent chaotiques et le pouls peut atteindre 150 battements par minute. La violation entraîne une stagnation de sang dans la cavité cardiaque et la formation de caillots sanguins, qui peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et provoquer des accidents vasculaires cérébraux, une embolie pulmonaire ou une crise cardiaque.
  2. Tachycardie paroxystique supraventriculaire. Le pouls peut atteindre jusqu'à 220 battements par minute. L'attaque s'accompagne également d'une forte augmentation de la pression. Avec la maladie, la circulation sanguine dans le cœur et les organes internes est perturbée, entraînant de graves dysfonctionnements dans leur travail.
  3. Bradycardie Une diminution significative de la fréquence cardiaque entraîne une violation de la circulation sanguine, ce qui entraîne la formation de caillots sanguins qui, se détachant et se déplaçant avec le flux sanguin, peuvent provoquer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

La dangerosité de l'arythmie détectée chez un patient particulier n'est déterminée que par le médecin après l'examen. Le traitement est prescrit pour toutes les formes de maladies cardiaques..

La prévention

Pour les personnes de plus de 50 ans, la principale prévention de la maladie est des visites préventives régulières chez un cardiologue. Cela permettra de détecter en temps opportun les changements dans le travail du cœur et d'effectuer la thérapie nécessaire, tandis que les violations sont réversibles. Le maintien d'un poids santé et l'abandon de mauvaises habitudes contribuent également à maintenir la santé cardiaque..

Vidéo utile

Diriger des programmes populaires «Sur les plus importants» ne parlera pas seulement des règles nutritionnelles pour les personnes âgées.

Conclusion

L'arythmie chez les personnes âgées survient chez la plupart des gens, et cette condition ne doit pas être ignorée. Les maladies cardiaques nécessitent un traitement avec un médecin. Plus le trouble est diagnostiqué tôt, plus il est probable qu'il sera possible de normaliser la condition et de prévenir les complications. L'intervention chirurgicale est une mesure extrême et, avec le bon traitement, au début du développement de la pathologie, elle peut être évitée.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite