Arythmie sinusale du cœur

Dans la société moderne, il est déjà à la mode de fumer et de prendre de l'alcool, maintenant c'est à la mode de surveiller votre santé et de mener une bonne vie. Après tout, la qualité de vie dépend principalement du bien-être d'une personne.

C'est à des fins de détection précoce des maladies et de leur prévention dans les cliniques qui sont examinées chaque année, vous pouvez également passer des tests et réaliser un électrocardiogramme qui reflète le travail du cœur dans les centres médicaux privés.

Les possibilités d'examen aujourd'hui sont très larges, il y aurait un désir. Mais ce n'est pas toujours la personne qui, après l'examen, explique clairement et lucidement ce que signifie tel ou tel indicateur dans les analyses, ou ce que signifie le décodage de son cardiogramme. A la lecture de la conclusion de l'ECG «arythmie sinusale», le patient ne comprend pas toujours ce que signifie cette formulation, qu'arrive-t-il au travail de son cœur, faut-il traiter l'arythmie sinusale cardiaque? Pendant ce temps, le droit principal du patient de savoir ce qui arrive à sa santé.

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale?

Arythmie légère des sinus

Si vous lisez «arythmie sinusale modérée» ou «arythmie respiratoire sinusale» dans le décodage de votre électrocardiogramme, vous ne devriez pas immédiatement paniquer et vous attribuer à la catégorie des patients cardiologiques, surtout si vous vous sentiez complètement en bonne santé avant l'ECG et que vous n'aviez aucun problème cardiaque. Vous devez savoir que cette définition ne signale pas toujours une maladie; il peut également s'agir d'un état physiologique..

L'arythmie sinusale est un rythme cardiaque irrégulier, qui se caractérise par une augmentation et une diminution périodiques des impulsions électriques dans le nœud sinusal avec une fréquence changeante. Le nœud sinusal, qui génère normalement de façon rythmique des impulsions avec une fréquence de 60 à 90 battements par minute, sous l'influence de certains facteurs cesse de maintenir le rythme correct et commence à être "paresseux" - pour produire des impulsions de moins de 60 battements par minute avec le développement d'une bradyarythmie, ou "à la hâte" - produire une production d'impulsions accrue de plus de 90 battements par minute avec le développement d'une tachyarythmie.

Maladie ou physiologie?

Arythmie respiratoire des sinus

Il existe deux formes d'arythmie sinusale: respiratoire (cyclique) et non respiratoire (non cyclique).

L'arythmie respiratoire n'est pas une pathologie, elle ne nécessite pas de traitement, ne provoque pas de symptômes cliniques. Les médecins associent sa survenue à une maturité insuffisante et à un déséquilibre du système nerveux autonome qui contrôle le cœur. Avec cette forme, la prévalence de l'influence de n.vagi ou du nerf vague sur l'activité cardiaque est clairement tracée..

L'arythmie respiratoire des sinus se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque à l'inspiration et un ralentissement de la fréquence cardiaque à l'expiration. Elle survient souvent chez les enfants, les jeunes en bonne santé, les adolescents pendant la puberté, chez les athlètes, les patients ayant une tendance à la névrose, chez les patients atteints de dystonie végétovasculaire.

La forme non cyclique indique la présence d'une maladie qui s'accompagne d'une violation du rythme cardiaque. Cette forme est plus grave en valeur pronostique, surtout s'il s'agit d'une arythmie sinusale prononcée..

Causes de la forme non cyclique

Maladie valvulaire rhumatismale

Une arythmie sinusale modérée ou sévère non cyclique peut survenir dans les conditions suivantes:

  • maladies cardiaques et vasculaires (myocardite, lésions valvulaires rhumatismales, hypertension artérielle, ischémie myocardique, anomalies congénitales et acquises);
  • troubles hormonaux (hyperfonction de la glande thyroïde ou production insuffisante d'hormones thyroïdiennes, maladies des reins et des glandes surrénales, diabète sucré);
  • maladies du sang (anémie d'origines diverses);
  • manque de poids corporel, cachexie;
  • troubles mentaux (névrose, états dépressifs, manie);
  • maladies infectieuses (rhumatismes, tuberculose, brucellose);
  • intoxication à l'alcool, à la nicotine;
  • troubles électrolytiques (manque de potassium, de calcium et de magnésium dans le sang);
  • surdosage d'antiarythmiques, d'antidépresseurs, de médicaments hormonaux.

Arythmie chez les personnes âgées au réveil après le sommeil ou l'endormissement

Toutes ces maladies peuvent provoquer des perturbations dans le nœud sinusal et, par conséquent, une arythmie. De plus, la forme non cyclique est courante chez les personnes âgées, elle se produit chez elles au réveil après le sommeil ou lors de l'endormissement. Cela est dû, d'une part, aux changements liés à l'âge dans le muscle cardiaque et, d'autre part, à un effet de contrôle réduit du système nerveux central pendant la transition du sommeil à l'éveil et vice versa..

Connaître la cause des troubles du rythme est très important pour déterminer avec d'autres tactiques de traitement.

Symptômes cliniques

La forme respiratoire ou l'arythmie non cyclique modérément sévère peuvent ne pas se manifester de quelque façon que ce soit, elles ne peuvent être détectées que sur un ECG. L'arythmie sinusale grave se caractérise par des symptômes tels qu'un rythme cardiaque en cas de tachyarythmie ou un dysfonctionnement cardiaque, une sensation de cœur qui coule, en cas de bradyarythmie. Souvent avec des bradyarythmies, des étourdissements, des troubles vestibulaires, des évanouissements sont observés. Des symptômes tels que faiblesse, essoufflement, douleur cardiaque peuvent apparaître. Les symptômes seront principalement associés à la maladie qui a provoqué une perturbation du rythme cardiaque..

Comment déterminer l'arythmie sinusale?

Le médecin, après un entretien approfondi, recueillant les plaintes, commencera l'examen. Le pouls sur les artères radiales sera irrégulier, tandis qu'en écoutant les tonalités cardiaques, des contractions irrégulières sont également notées. Avec les arythmies respiratoires, une relation avec la respiration se fera entendre: à l'inspiration, la fréquence cardiaque s'accélérera, à l'expiration, elle ralentira. Avec une forme non cyclique, une telle connexion ne sera pas tracée.

Assistants de diagnostic - méthodes d'examen instrumentales et de laboratoire:

  • ECG,
  • Surveillance Holter ECG,
  • Échocardiographie
  • analyses cliniques, biochimiques générales,
  • Échographie de la glande thyroïde, des reins, des glandes surrénales,
  • Examen électrophysiologique du cœur.

Comment distinguer l'arythmie respiratoire d'une pathologie?

Il existe des méthodes et techniques médicales qui permettent de distinguer facilement deux formes d'arythmie.

  1. La forme respiratoire lors de l'arrêt du souffle disparaît sur l'ECG, celle pathologique ne disparaît pas après l'arrêt du souffle;
  2. L'arythmie respiratoire s'intensifie après la prise de b-bloquants, et non cyclique ne change pas;
  3. La forme non respiratoire ne disparaît pas sous l'influence de l'atropine, et la forme respiratoire disparaît.

Comment traiter les troubles du rythme sinusal

La forme respiratoire ne nécessite pas de traitement. Le traitement de la forme non cyclique dépend du traitement de la maladie, qui a contribué à l'apparition de troubles du rythme. Souvent, après avoir ajusté l'équilibre électrolytique du sang, guérir l'anémie, les troubles hormonaux, l'arythmie disparaît et le rythme cardiaque normal est restauré.

Avec les tachyarythmies sévères, les b-bloquants, les antiarythmiques, les médicaments antithrombotiques sont utilisés pour réduire le rythme cardiaque, avec des bradyarythmies prononcées, des médicaments à base d'atropine, une thérapie par électropulse peut être utilisée, ou si le traitement médicamenteux est inefficace - chirurgical: implantation d'un stimulateur cardiaque. Le traitement de l'arythmie sinusale est effectué en présence de symptômes cliniques et de troubles hémodynamiques.

Arythmie grave des sinus

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour le choix des sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

En médecine, l'arythmie sinusale indique le fait que le patient a également eu un dysfonctionnement cardiaque, un changement accru de la fréquence cardiaque, qui, à son tour, conduit à une violation de son rythme. Dans un état sain, les intervalles de temps entre les AVC restent les mêmes, tout en conservant le synchronisme de la séquence de contraction du cœur. Le nombre optimal de battements au repos se situe généralement entre 60 et 90 battements par minute..

Avec une telle pathologie, le patient peut même ne pas remarquer ces écarts. La situation est pire lorsque l'arythmie sinusale prononcée est diagnostiquée, dans laquelle des interruptions de l'approvisionnement en sang des cellules cérébrales sont déjà observées..

Code ICD-10

Causes de l'arythmie sinusale sévère

Personne n'a besoin de prouver le fait qu'un résultat positif de la thérapie dépend en grande partie de la détermination correcte de la cause de l'arythmie sinusale sévère.

La principale et peut-être la source la plus fréquemment constatée de la pathologie considérée est une violation du travail du cœur.

  • La maladie coronarienne occupe la première place dans la fréquence des manifestations. Avec cette évolution de la maladie, le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d'oxygène.
  • Infarctus du myocarde. Dans ce cas, il y a une nécrose de certaines sections du tissu cardiaque, suivie de cicatrices.
  • Myocardite - le processus d'inflammation du muscle cardiaque.
  • Insuffisance cardiaque. Il y a un dysfonctionnement du système de pompage sanguin.
  • Cardiomyopathie due à des troubles structurels affectant les tissus du muscle cardiaque.
  • Maladie cardiaque (congénitale et acquise).

Les maladies d'autres organes et systèmes peuvent également provoquer une arythmie sinusale grave..

  • La cause la plus fréquente de ce symptôme est la dystonie végétative-vasculaire..
  • Anémie.
  • Pathologie liée aux hormones.
  • Bronchite ou asthme.
  • Diabète.
  • Hyperthermie - surchauffe du corps.
  • Maladie des glandes surrénales.
  • Changement pathologique dans le fonctionnement de la glande thyroïde.
  • Chez les personnes âgées, en raison de changements liés à l'âge qui aggravent la circulation sanguine.
  • Stress.
  • Grand stress physique ou émotionnel à long terme.
  • Surdosage de médicaments, par exemple, tels que les glycosides, les substances antiarythmiques, les bêta-bloquants, les diurétiques. Une telle pathologie peut entraîner des conséquences irréversibles dans le corps humain..
  • Alcool et tabagisme.

Symptômes d'arythmie sinusale sévère

Une impulsion cardiaque est «formée» dans le nœud sinusal, qui se compose de cellules spécifiques situées dans les tissus de la paroi cardiaque. Leur travail principal est la génération d'une impulsion électrique qui, traversant les fibres des tissus, est un signal musculaire de contraction. Dans un corps sain, la fréquence des signaux déclenchés se situe dans la plage acceptable de 60 à 90 impulsions pendant une minute, ce qui correspond au nombre de coups reçus.

À bien des égards, c'est le système conducteur des fibres qui est responsable de la coordination et de la fréquence des contractions, et en cas d'échec, la pathologie cardiaque commence à progresser et, en raison de son développement, un décalage dans la séquence des contractions auriculaires et ventriculaires.

Les symptômes de l'arythmie sinusale sévère dépendent largement du type de perturbation du rythme cardiaque:

  • Avec tachycardie - une augmentation du nombre de contractions cardiaques au-dessus de 90 battements par minute:
    • Une personne commence à manquer d'oxygène.
    • Il y a une pulsation accrue dans les tempes et la zone cardiaque, elle "saute" simplement de la poitrine.
    • Essoufflement.
    • Douleur sur le côté gauche de la poitrine causée par un stress myocardique élevé.
    • Il y a des symptômes de douleur derrière le sternum et sur le côté gauche de la poitrine.
  • Avec bradycardie - une réduction du nombre de contractions de moins de 60 battements par minute:
    • Douleur à la tête.
    • Faiblesse générale du corps et diminution de sa tonicité.
    • Vertiges.
    • Silence du coeur.
  • La pathologie en question se manifeste également:
    • Une violation de l'approvisionnement du cerveau en sang et, en conséquence, en oxygène et en nutrition.
    • Condition d'évanouissement. Évanouissement.

Arythmies graves des sinus pendant le sommeil

Les défaillances du rythme et de la fréquence cardiaque peuvent être associées aux processus d'inspiration et d'expiration, et ne s'appliquent pas aux pathologies si l'écart par rapport à la norme n'est pas supérieur à 10%.

Chez certains patients, la cause de la perturbation du rythme cardiaque peut être un changement brusque de la position du corps pendant le sommeil, ou un changement de position de l'horizontale à la verticale, à la suite d'une réaction compensatoire du corps.

Mais il existe des maladies plus graves qui peuvent provoquer une défaillance du rythme et de la fréquence des contractions. Pendant le sommeil, des arythmies sinusales graves peuvent survenir contre l'apnée obstructive après un arrêt respiratoire anormal. Les patients ayant des antécédents d'une telle maladie ont une forte probabilité de bradycardie sévère et de tachycardie. Dans le même temps, la valeur numérique de la diminution ou, inversement, de l'augmentation des contractions par minute peut être assez impressionnante - de 30 à 40. En même temps, le changement minute par minute du nombre de coups, du plus grand au plus petit, et vice versa, conduit parfois à des changements irréversibles dans le travail du corps. Il y a une diminution du volume de sang pompé. Ce tableau clinique nécessite une attention médicale immédiate par des spécialistes qualifiés..

Les cas les plus fréquemment enregistrés (jusqu'à 68%) de bradycardie sinusale grave causée par l'apnée obstructive du sommeil, lorsque la fréquence des contractions diminue à 30 - 50 battements par minute. Cette image est déterminée par le mécanisme de transformation vagal, dans lequel le corps, en réduisant le nombre d'impulsions, tente de se protéger en réduisant le besoin de myocarde en oxygène. Ce besoin se forme contre l'hypoxémie, qui fait partie intégrante de l'apnée obstructive du sommeil.

À mesure que les mesures de réanimation sont effectuées et que l'activité respiratoire est rétablie. Il existe une manifestation épisodique de bradycardie ou de tachycardie.

Par conséquent, si un patient présente une manifestation de tachycardie - bradycardie pendant le sommeil, nous pouvons parler de la présence d'apnée obstructive dans son histoire. C'est cette image qui peut servir de critère de diagnostic pour cette maladie.

Arythmie sinusale sévère chez l'adulte

Au fil du temps, en grandissant, le corps humain commence à s'user, ajoutant de plus en plus de déviations pathologiques à son histoire. Une arythmie sinusale grave peut également survenir chez l'adulte, ce qui n'est considéré comme la norme que si la respiration forcée est à l'origine d'une perturbation du rythme cardiaque. Autrement dit, des inhalations et des expirations fréquentes et profondes.

La situation peut également être attribuée à la norme de l'apparition d'un rythme cardiaque rapide associé à une tension nerveuse, à un état de stress, à une peur intense et à des situations similaires. Fondamentalement, il suffit de se calmer pour que le rythme cardiaque revienne également à la normale..

Si la cause de la perturbation du rythme cardiaque n'est pas notée par les sources ci-dessus, se manifeste avec une constance enviable et a des racines pathologiques plus profondes, alors, dans la plupart des cas, elle ne doit pas être ignorée. La consultation et l'assistance d'un spécialiste est tout simplement nécessaire.

Arythmie sinusale sévère chez un enfant

Le corps de l'enfant n'est pas encore parfait et une arythmie sinusale sévère chez un enfant est un phénomène fréquent associé à l'apparition d'une arythmie respiratoire ou à des changements d'état similaires.

La cause des symptômes considérés, apparaissant chez les jeunes enfants, peut également être:

  • Défaut cardiaque congénital.
  • Dystonie végétative-vasculaire.

Pour déterminer la cause, il est nécessaire de recueillir les antécédents d'un enfant et de procéder à un examen général de son corps, l'étude de Holter (une technique pour détecter les troubles du rythme cardiaque) ne sera pas à sa place.

Arythmie grave des sinus chez les adolescents

Il existe également des cas connus où une arythmie sinusale sévère est observée chez les adolescents. Si dans son histoire il n'y a pas de changements pathologiques congénitaux ou acquis dans le travail du cœur, alors l'un des principaux écarts par rapport à la norme peut être appelé la période de puberté, lorsqu'il y a une "augmentation" du fond hormonal, causée par l'activation des organes producteurs d'hormones. Ce sont la glande thyroïde, les organes génitaux et le système surrénalien.

Ces symptômes, après la fin de la puberté, finissent par s'arrêter d'eux-mêmes et ne devraient pas être particulièrement inquiets à ce sujet. Si les troubles du rythme cardiaque font toujours peur aux parents, vous pouvez consulter un spécialiste, qui vous recommandera un traitement d'entretien.

Diagnostic de l'arythmie sinusale sévère

Une violation modérée du rythme cardiaque n'a souvent pas de manifestation intense, alors que lorsque des crises fréquentes et régulières apparaissent, elle nécessite, pour établir la source de la pathologie, une attitude plus prudente et un examen obligatoire. Le diagnostic de l'arythmie sinusale grave comprend généralement:

  • Collection de l'histoire du patient.
  • Analyse de ses plaintes et symptômes.
  • Réalisation d'une électrocardiographie, qui vous permet d'évaluer la déviation de la fréquence et du rythme de la fréquence cardiaque. La présence de l'onde R indique que le nœud sinusal est la cause de la perturbation du rythme cardiaque. S'il y a une diminution de l'intervalle R-R, alors ce fait indique une accélération du rythme. Allongement des intervalles R-R associés à une bradycardie et une diminution du rythme.
  • Surveillance de l'état du cœur à l'aide de l'appareil Holter. La procédure consiste à porter un appareil spécial (mini-ECG), qui pendant la journée (24 heures) transmet les principaux indicateurs du cœur à l'appareil récepteur. Le journal de surveillance enregistre la fréquence cardiaque au repos, lors de la montée des escaliers, lorsque le patient est en paix ou soumis à un stress, etc..
  • Si nécessaire, un diagnostic échographique est attribué au patient. Il permet d'observer visuellement l'état de divers composants structurels et d'obtenir des paramètres dimensionnels des cavités cardiaques.
  • Obligatoire est une analyse biochimique de l'urine et du sang.
  • Ne vous passez pas de recherche sur le niveau des différentes hormones sexuelles dans le corps d'un adulte ou d'un adolescent.
  • Pour exclure la nature organique de la pathologie, un cardiogramme ECHO peut être prescrit.

Ce que vous devez examiner?

Comment sonder?

Qui contacter?

Traitement de l'arythmie sinusale sévère

Les méthodes pour arrêter le problème sont différentes et dépendent largement de la cause de la pathologie. Il est tout à fait possible d'éliminer le symptôme pathologique et de l'obtenir par vous-même, en vous protégeant du catalyseur de l'inadéquation du rythme. Si cela concerne, par exemple, un adolescent pendant sa puberté, alors il suffit de supporter. Dès que les hormones "calment" les problèmes cardiaques disparaissent d'eux-mêmes.

Cependant, si nous parlons d'anomalies pathologiques graves entraînant une violation de l'approvisionnement en sang des organes vitaux, le traitement de cette condition pathologique nécessite une attitude plus prudente et scrupuleuse. Peut-être l'utilisation de techniques thérapeutiques éprouvées et d'un stimulateur cardiaque.

La stimulation est généralement utilisée lorsque l'arythmie sinusale sévère est gênée par des accès d'inconscience..

La sélection de la méthodologie et du protocole de thérapie est effectuée par le médecin traitant uniquement individuellement, sur la base du tableau clinique de la maladie et de la santé du patient.

Si la source de perturbation du rythme cardiaque est un stress prolongé, un choc nerveux ou une autre situation associée à une exposition au système nerveux du corps humain, il est tout à fait naturel de prescrire des médicaments sédatifs à un tel patient. Il peut s'agir de: teinture de valériane, laikan, valosedan, new-passit, valocordin, sanoson, teinture d'agripaume, neuroflux, corvalol, perseus forte.

Le valocordin sédatif combiné est pris par voie orale trois fois au cours de la journée. La posologie du médicament est individuelle et varie de 15 à 20 gouttes, qui sont coulées dans un récipient avec une petite quantité d'eau. En cas d'échec à atteindre l'efficacité thérapeutique et en cas de besoin médical, il est permis de prendre 30 gouttes à la fois. La durée du traitement est fixée par le médecin traitant.

Les contre-indications du médicament comprennent l'hypersensibilité du corps de la patiente à l'un des composants de la valocordie, une altération sévère et modérée du fonctionnement des reins et / ou du foie, l'âge de la patiente de moins de 18 ans, ainsi que la période de grossesse et l'alimentation du nouveau-né avec du lait maternel.

Avec une extrême prudence, il est permis de prendre le médicament en cas de présence d'une pathologie cérébrale ou d'alcoolisme dans l'histoire du patient.

Si l'image pathologique montre la fréquence cardiaque chez une personne moyenne inférieure à 45 battements par minute, et chez un athlète de moins de 35 battements, alors que la clinique détermine des anomalies en hémodynamique centrale, une consultation de médecins pose la question de l'installation d'un stimulateur cardiaque.

Ce médicament est un appareil miniature qui, grâce aux manipulations nécessaires, est introduit sous la peau du patient dans la zone de la zone sous-clavière. Le dispositif est équipé d'une puce spéciale qui, selon un programme développé précédemment, commence à envoyer des signaux d'impulsion passant par les électrodes aux ventricules et aux oreillettes. Dans le même temps, le stimulateur cardiaque ne s'allume que si les impulsions cardiaques descendent en dessous d'un niveau critique.

Arythmie sinusale sévère chez l'adulte: traitement, armée

L'arythmie sinusale se caractérise par un allongement ou un raccourcissement de la pause entre les rythmes cardiaques. Avec la pathologie, il n'y a pas de coordination altérée des contractions cardiaques. Le tableau clinique de chaque patient peut différer selon le type de maladie. Une personne se plaint souvent d'un pouls rapide ou lent, de l'apparition d'un essoufflement, de crises de douleur dans le sternum et d'autres sensations désagréables. Il convient de contacter un médecin qui déterminera les sources d'arythmie sinusale et sélectionnera les mesures thérapeutiques nécessaires.

À temps, sans remarquer une violation du rythme cardiaque, une personne peut subir un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde. L'arythmie sinusoïdale est une mort subite dangereuse du patient.

Arythmie

Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 40% des personnes de plus de 50 ans souffrent d'arythmies - troubles du rythme cardiaque. Mais pas seulement eux. Cette maladie insidieuse est détectée même chez les enfants et souvent au cours de la première ou de la deuxième année de vie. Qu'est-ce qu'il est insidieux? Et le fait que déguise parfois la pathologie d'autres organes vitaux en maladie cardiaque. Une autre caractéristique désagréable de l'arythmie est le secret du cours: jusqu'à ce que la maladie aille trop loin, vous ne pouvez pas le deviner...

Lisez dans cette section:

  • comment détecter une arythmie à un stade précoce;
  • quelles formes sont les plus dangereuses et pourquoi;
  • lorsque le patient reçoit un traitement suffisant avec des médicaments anti-arythmiques, et dans quels cas ne peut pas se passer de chirurgie;
  • comment et combien ils vivent avec une arythmie;
  • quelles attaques de perturbation du rythme nécessitent un appel immédiat en ambulance, et dans lesquelles il suffit de prendre une pilule sédative.

Et aussi tout sur les symptômes, la prévention, le diagnostic et le traitement de divers types d'arythmies.

Classification

Bien que l'arythmie sinusale soit un type indépendant de perturbation du rythme, en fonction de la fréquence cardiaque et du rythme correct, les conditions suivantes peuvent être distinguées:

  1. Arythmie des sinus respiratoires. En fait, une véritable arythmie sinusale. Cette forme est physiologique et n'est pas considérée comme un écart par rapport à la norme. Sa manifestation est une augmentation de la fréquence cardiaque lors de l'inspiration et une contraction lors de l'expiration, associée à un changement de tonus du nerf vague et des nerfs sympathiques.
  2. Tachycardie sinusale. Il se caractérise par une augmentation de la fréquence cardiaque correcte (plus de 90 battements par minute). Le cœur n'est pas complètement rempli de sang, il y a une violation du flux sanguin, ce qui affecte négativement l'état des organes internes. De plus, la tachycardie est dangereuse car le muscle cardiaque travaille constamment sous une charge accrue et n'a tout simplement pas le temps de se détendre. La tachycardie survient en raison d'une surcharge physique ou psycho-émotionnelle, de faibles niveaux d'hémoglobine dans le sang, d'une surchauffe du corps, de changements dans les niveaux hormonaux, de VVD. La tachycardie sinusale est un précurseur de la fibrillation auriculaire et de la tachycardie paroxystique.
  3. Tachycardie paroxystique. Fréquence du pouls occasionnelle jusqu'à 140-200 battements par minute tout en maintenant le rythme. Une attaque de tachycardie se produit et se termine de manière inattendue. En parallèle, faiblesse, fièvre, transpiration se font sentir.
  4. Bradycardie sinusale. Une condition où le rythme cardiaque ralentit (moins de 60 battements par minute). Le ralentissement du rythme est dû à l'hypothermie, à l'affaiblissement du nœud sinusal, au dysfonctionnement de la glande thyroïde, à un régime hypocalorique prolongé, à la prise de médicaments antihypertenseurs. Une diminution de la fréquence cardiaque en tant que norme physiologique est souvent observée chez les athlètes entraînés et les personnes âgées. Si la fréquence cardiaque tombe à 40 battements par minute ou moins, la personne s'évanouit. La bradycardie sinusale, en tant que manifestation d'un syndrome des sinus malades, peut provoquer une fibrillation auriculaire. Dans ce type d'arythmie, des contractions cardiaques «glissantes» peuvent être observées, qui doivent être distinguées des extrasystoles.
  5. L'extrasystole est le moment où l'ensemble du muscle cardiaque ou sa section individuelle se contracte fortement et à l'avance en raison de l'apport supplémentaire d'une impulsion. Pendant les extrasystoles, une personne ressent une pause dans le travail du cœur, puis un rythme cardiaque accéléré. Les sensations sont complétées par l'anxiété, la peur de la mort, le manque d'air. Les causes des extrasystoles sont des situations stressantes, une tension nerveuse, une carence en potassium-magnésium dans le corps. Des extrasystoles rares sont parfois notées chez des personnes en bonne santé (jusqu'à 5 épisodes par minute). Ils ne constituent pas une menace pour la vie et la santé et ne nécessitent donc pas de traitement spécial. Des attaques plus fréquentes avec des symptômes prononcés nécessitent une observation par un cardiologue.
  6. Stimulateur de migration. Une condition qui survient avec un syndrome des sinus malades. Les impulsions provenant du nœud sinusal sont périodiquement remplacées par des impulsions provenant d'autres sources.
  7. Bloc cardiaque. Une condition où la conduction d'une impulsion dans le cœur ralentit ou s'arrête complètement. Une attaque se développe dans le contexte d'un ralentissement du rythme (inférieur à 40 battements par minute) avec évanouissements et vertiges concomitants. Causes de survenue: myocardite, infarctus du myocarde.

Selon la gravité des symptômes, plusieurs stades de la maladie sont distingués:

  • Léger ou modéré. Les signes de pathologie sont généralement complètement absents, une condition comme une variante des caractéristiques individuelles du corps. Chez les adolescents, elle n'est pas considérée comme une pathologie si elle résulte de changements hormonaux. Souvent formé chez les personnes âgées en raison de changements liés à l'âge.
  • 1er degré. Elle se caractérise par de rares épisodes qui se terminent indépendamment sans conséquences ni inconfort pour le patient. Si l'attaque s'accompagne d'un évanouissement, une consultation avec un cardiologue est nécessaire.
  • 2e degré. Les signes de la maladie sont plus prononcés: faiblesse, fatigue excessive, essoufflement. L'arythmie se développe dans un contexte de diverses pathologies cardiaques.
  • 3e degré. Il se caractérise par des symptômes sévères persistants, nécessite nécessairement un examen et un traitement complets.

Athérosclérose

Le fait que le rôle principal dans le développement de l'athérosclérose soit joué par un excès de cholestérol dans les aliments est écrit dans tous les journaux, mais pourquoi alors dans les familles où tout le monde mange de la même façon, un seul est souvent malade? L'athérosclérose est connue depuis plus d'un siècle, mais une grande partie de sa nature n'est pas encore résolue. Est-ce une raison de désespérer? Bien sûr que non! Les experts d'OKardio.com vous expliquent le succès de la médecine dans la lutte contre cette maladie, comment la prévenir et comment la traiter efficacement..

De cette section, vous apprendrez également:

  • pourquoi la margarine est plus nocive que le beurre pour les personnes souffrant de lésions vasculaires;
  • qu'est-ce que l'athérosclérose aortique et pourquoi est-elle dangereuse;
  • pourquoi les régimes sans cholestérol n'aident pas;
  • ce qui devra être abandonné à vie aux patients atteints d'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des jambes;
  • comment éviter les lésions cérébrales athérosclérotiques et maintenir la clarté d'esprit jusqu'à la vieillesse.

Prévoir

Le pronostic de l'arythmie sinusale est favorable si le traitement est commencé en temps opportun et que votre mode de vie est revu. La médecine moderne résiste avec succès à cette maladie, aidant les patients à se remettre complètement..

Le pronostic empire si la pathologie est ignorée. Cela entraînera des complications potentiellement mortelles. Dans une telle situation, le risque de décès augmente parfois.

Vous devez savoir: qu'est-ce que l'arythmie sinusale du cœur et pourquoi est-ce dangereux

Le cœur est un organe important dont le travail n'a pas encore été entièrement étudié, malgré les succès et les percées de la médecine moderne.

C'est une sorte de pompe qui pompe le sang, grâce à laquelle il circule à travers le système circulatoire et nourrit tout le corps.

Mais parfois son travail échoue. Voyons ce que c'est - l'arythmie sinusale du cœur, une telle perturbation du rythme est-elle dangereuse et comment.

informations générales

L'arythmie sinusale signifie un dysfonctionnement cardiaque lorsque la différence entre les contractions cardiaques est supérieure à 10% (si cet indicateur est moindre, il n'y a pas de pathologie). Dans ce cas, le pouls reste dans les limites normales (60-80 battements par minute).

L'arythmie sinusale devrait être présente chez une personne, car dans un état calme, le cœur bat modérément et en réponse à l'excitation ou au moment de l'effort physique, le pouls augmente. Il permet de voir le niveau de fitness du muscle cardiaque au stress et est, dans certaines limites, un signe de bonne santé.

Selon les statistiques, la part des arythmies représente 10 à 15% de toutes les maladies cardiaques. Ces dernières années, le nombre de cas augmente. L'arythmie sinusale est le plus souvent observée chez les personnes âgées, ainsi que chez ceux qui abusent d'alcool ou de drogues..

Chez les enfants, l'arythmie sinusale est présente assez souvent, mais, dans la plupart des cas, n'est pas une pathologie, car le système nerveux ne suit tout simplement pas le corps en croissance.

La maladie ne nécessite pas de traitement si elle se développe dans le contexte d'expériences nerveuses graves. Dès qu'une personne se détend, elle passe d'elle-même. Pour vous calmer dans ce cas, vous pouvez utiliser des plantes médicinales (valériane, agripaume).

Les symptômes de la maladie, en particulier aux premiers stades, n'apparaissent pas clairement. Une personne peut, pendant un certain temps, ne pas être consciente de ses problèmes de santé..

Classification

L'arythmie sinusale est divisée en les types suivants, en raison de la fréquence cardiaque (FC):

    Tachyarythmie, dans laquelle un rythme cardiaque fréquent de plus de 80 battements par minute est surveillé; le sang ne remplit pas complètement le cœur, à cause duquel tous les organes internes souffrent, la circulation sanguine est perturbée.

Il est détecté chez les personnes ayant des problèmes avec la glande thyroïde, le système nerveux autonome;

Bradycardie sinusale - un patient dont la fréquence cardiaque est inférieure à 60 battements par minute; la cause peut être la famine ou une alimentation prolongée, une augmentation de la pression intracrânienne, des problèmes avec la glande thyroïde, la prise de certains médicaments.

Une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 40 battements par minute peut entraîner un léger arrêt cardiaque, voire la mort;

L'extrasystole est une contraction prématurée du muscle cardiaque due à une surcharge nerveuse et au stress, à de mauvaises habitudes, au manque de magnésium et de potassium dans le corps.

La cause peut également être des formes de maladie coronarienne et de dystrophie du muscle cardiaque. Le débit cardiaque est improductif. Le patient ressent une sensation de cœur qui coule, des tremblements sourds au cœur, un sentiment d'anxiété et un manque d'air;

Arythmie sinusale physiologique (respiratoire) - n'est pas une déviation de la norme, se manifeste par un ralentissement de la fréquence cardiaque à l'expiration et une accélération à l'inspiration.

Inhérente chez l'enfant et l'adolescent, chez l'adulte, l'arythmie respiratoire sinusale accompagne parfois la dystonie végétative-vasculaire, les maladies cérébrales, apparaît après des infections sévères.

Étapes

On distingue les stades suivants de la maladie:

    Arythmie sinusale légère (modérée) - pour la plupart, ne se manifeste en aucune façon, elle peut être une caractéristique spécifique d'un organisme particulier, ainsi qu'être associée à la vieillesse.

Ce n'est pas un écart par rapport à la norme s'il est associé à des changements hormonaux dans le corps (chez les adolescents). Il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer la cause exacte et la nature de la maladie. Arythmie sinusale du premier degré - les symptômes se produisent rarement et, en règle générale, disparaissent d'eux-mêmes, le patient ne ressent pas d'inconfort.

Se manifeste souvent par des troubles respiratoires (arythmie respiratoire), détectés chez les adolescents à la puberté, chez les athlètes, chez les personnes âgées. Une consultation chez le médecin est nécessaire, surtout en cas de syncope fréquente. Arythmie sinusale du deuxième degré - les symptômes sont les plus prononcés et coexistent avec différentes maladies cardiaques. Une personne souffre de faiblesse grave, de fatigue, d'essoufflement.

De graves complications sont probables. Un examen de tous les organes internes est requis..

Les causes

Chez les enfants et les adolescents:

  • stress sévère, dépression psychologique;
  • malformations fœtales;
  • tumeurs et malformations cardiaques;
  • pathologie des organes internes;
  • hérédité;
  • empoisonnement;
  • infections prolongées et graves;
  • maladie myocardique.

Chez les jeunes et les personnes d'âge moyen:

  • hypertension artérielle;
  • malformations cardiaques;
  • maladies chroniques des poumons et de la glande thyroïde;
  • l'alcoolisme et le tabagisme;
  • infections virales;
  • stress;
  • chirurgie cardiaque
  • manque de potassium et de magnésium dans le corps.

Chez les personnes âgées, l'arythmie sinusale, en plus des raisons ci-dessus, est presque toujours la manifestation d'une autre maladie cardiaque, conséquence d'autres problèmes de santé, y compris ceux liés à l'âge. Les facteurs de risque peuvent inclure: les médicaments, les aliments gras lourds et l'abus de café et de cigarettes..

Symptômes et signes

Les symptômes de l'arythmie sinusale sont associés à des arythmies cardiaques. Une personne se plaint d'un cœur qui «coule», d'un essoufflement, d'un manque d'air, de vertiges, de faiblesse et d'évanouissements, elle a des crises de panique associées à un sentiment de peur et d'anxiété..

Les premiers signes de la maladie sont:

  • palpitations palpables;
  • douleur sur le côté gauche de la poitrine, s'étendant jusqu'au bras;
  • incapacité à respirer à fond;
  • dyspnée;
  • pulsation dans la région temporelle;
  • accès de faiblesse grave, vertiges, évanouissement;
  • refroidissement des membres.

Diagnostique

Les méthodes suivantes sont utilisées pour diagnostiquer l'arythmie sinusale:

  • ECG (électrocardiogramme) - comme moyen primordial;
  • EFI (étude électrophysiologique);
  • échocardiogramme;
  • surveillance (épisodique, Holter);
  • test de chargement;
  • test orthostatique;
  • tests de laboratoire (réussite d'un test sanguin général, sang pour les hormones T3 et T4);
  • détermination de la variabilité de la fréquence cardiaque.

Que signifie l'arythmie sinusale, nous l'avons compris, mais voici à quoi cela ressemble sur l'ECG:

Le diagnostic différentiel consiste à reconnaître la maladie à temps et à prévenir les complications. C'est pourquoi le médecin prescrit toujours un ECG pour les troubles du rythme et comme méthode thérapeutique préventive qui vous permet de reconnaître la pathologie et fonctionne comme méthode de diagnostic initial.

Premiers secours

Une attaque peut être prise par surprise, elle commence soudainement et se termine également. Le patient doit appeler une ambulance.

Avant l'arrivée de la brigade, vous devez essayer de calmer la personne, créer des conditions confortables, ouvrir la fenêtre, vous pouvez donner un sédatif (agripaume, valériane, valocordin).

Si le patient perd connaissance, vous devez incliner la tête en arrière et détacher le collier. En l'absence de respiration et de palpitations, il est nécessaire de pratiquer la respiration artificielle avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance.

Traitement et réadaptation

Le traitement doit être strictement contrôlé par un spécialiste. Techniques de base:

  • une alimentation saine et équilibrée (refus du café, du thé fort, de l'alcool, des aliments gras et sucrés);
  • arrêter de fumer;
  • traitement médicamenteux (sédatifs, tranquillisants, antiarythmiques);
  • installation d'un stimulateur cardiaque (dans les cas graves de la maladie);
  • chirurgie;
  • médecine traditionnelle (uniquement avec le traitement principal et avec l'autorisation du médecin): traitement aux asperges, citrons, noix et miel, aubépine;
  • traitement sangsue.

Comment traiter l'arythmie sinusale du cœur dans chaque cas individuel, détermine le médecin traitant.

La rééducation après une crise d'arythmie sinusale consiste à recevoir des soins médicaux, qui viseront à restaurer le rythme cardiaque (médicament ou stimulation électrique), en assurant les conditions les plus calmes.

En savoir plus sur la signification de l'arythmie sinusale dans la vidéo:

Pronostic, complications et conséquences

Les prévisions sont extrêmement mitigées. L'arythmie physiologique ne constitue pas une menace pour la santé humaine. Chez les jeunes, le pronostic est généralement favorable. Dans d'autres types de maladies, le scénario de développement est déterminé par la nature de la maladie sous-jacente.

Complications et conséquences:

Prévention des rechutes et méthodes de prévention:

  • émotions positives et bonne humeur;
  • évitement du stress;
  • éviter les contraintes élevées sur le cœur;
  • mode économe et atmosphère la plus détendue;
  • traitement des maladies concomitantes;
  • nutrition adéquat;
  • rejet des mauvaises habitudes.

L'arythmie sinusale est une formidable violation du cœur, car elle est presque toujours le symptôme d'une autre maladie. Il est très important de diagnostiquer la maladie à temps et correctement et de prendre les mesures appropriées. Le traitement doit être effectué uniquement sous la supervision d'un spécialiste.

Aucun message connexe.

chez le conscrit, néphroptose de 2 degrés, dystonie végétovasculaire, arythmie sinusale, pieds plats de 2 degrés. Il y a eu un report lorsque j'étais au collège médical. Étudie actuellement en première année dans une université de médecine. Ils ont demandé un ajournement d'un an pour qu'il puisse terminer 1 cours et après son service dans l'armée, récupérer à l'Université. Et s'il est appelé maintenant, il devra à nouveau agir. De plus, il a le statut de parent laissé sans soins parentaux..

vous vous êtes entassés ici, dans les instituts médicaux il y a un département militaire, laissez-le y aller et ne le laissez pas entrer, puis personne ne l'emmènera dans l'armée

Nous avons été diagnostiqués aujourd'hui, il y a 2 jours j'étais très nerveux. Le soir, il est devenu mauvais, étourdi et assombri dans les yeux, une légère douleur au cœur. Ils ont fait un ECG et prescrit du tricardin, du neurovitan et de l'aspark. Si la pression est supérieure à 140, buvez des captopres. Après 4 jours pour un nouvel examen.

Parmi les causes, il n'y a pas de hernie du milieu de la poitrine comme facteur supplémentaire. Merci pour la discussion informative sur le sujet..

Ajouter un commentaire Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaires sont traitées..

Arythmie sinusale

L'arythmie sinusale est une violation du rythme cardiaque, dans laquelle il y a une violation du rythme des contractions cardiaques (la contraction ne se produit pas à intervalles réguliers) tout en maintenant leur coordination (la séquence correcte de contraction des cavités (départements) du cœur). Dans certains cas, l'arythmie sinusale peut être une condition physiologique, par exemple, avec une respiration profonde (arythmie respiratoire), après avoir mangé, en réaction au stress ou à l'effort physique.

Les symptômes de l'arythmie sinusale

Les causes

Parfois, l'arythmie sinusale peut se produire sans cause pathologique (maladie) - c'est ce que l'on appelle l'arythmie physiologique. Les raisons peuvent être:

  • activité physique, sports;
  • dormir, manger.

Il existe 5 groupes de causes pouvant provoquer une arythmie sinusale.

  • Les causes cardiaques (cardiaques):
    • maladie coronarienne (apport sanguin insuffisant et privation d'oxygène du muscle cardiaque, provoquant des douleurs cardiaques) et infarctus du myocarde (mort d'une partie du muscle cardiaque due à la privation d'oxygène avec remplacement de celui-ci par du tissu cicatriciel);
    • insuffisance cardiaque (une condition dans laquelle le cœur ne remplit pas pleinement sa fonction de pompage du sang);
    • cardiomyopathies (maladie cardiaque, se manifestant par un changement structurel du muscle cardiaque);
    • malformations cardiaques congénitales et acquises (troubles graves de la structure des valves, des parois et des vaisseaux sanguins du cœur);
    • myocardite (inflammation du muscle cardiaque).
  • Causes non cardiaques:
    • neurogène - dysfonctionnement du système nerveux (dystonie végétovasculaire);
    • hypoxique - manque d'oxygène causé par des maladies du système respiratoire (bronchite, asthme bronchique), anémie (anémie).
    • maladies endocriniennes (diabète sucré, maladies de la thyroïde et des glandes surrénales).
  • Causes médicinales (médicales) - prise prolongée ou incontrôlée de certains médicaments, tels que:
    • glycosides cardiaques (médicaments qui stimulent la fonction cardiaque);
    • médicaments antiarythmiques (médicaments qui affectent la fréquence cardiaque);
    • diurétiques (médicaments qui augmentent la production et l'excrétion d'urine).
  • Perturbations électrolytiques (changements dans les proportions du rapport des électrolytes (éléments salins) dans le corps - potassium, sodium, magnésium).
  • Effets toxiques (toxiques):
    • fumeur,
    • de l'alcool.
  • Arythmie sinusale idiopathique - se produit sans cause visible (détectable pendant l'examen).

Un cardiologue vous aidera dans le traitement de la maladie.

Diagnostique

Le diagnostic peut être établi sur la base de:

  • analyse des plaintes (sur la sensation d '«interruptions» du travail du cœur, de «décoloration», d'essoufflement, de faiblesse) et d'une anamnèse de la maladie (lorsque les symptômes sont apparus, quel est le lien entre le patient et son apparence, quel traitement a été effectué et son efficacité, comment les symptômes de la maladie ont-ils évolué au fil du temps) ;
  • analyse de l'histoire de la vie (maladies et opérations passées, mauvaises habitudes, style de vie, travail et vie) et de l'hérédité (présence de maladies cardiaques chez des parents proches);
  • examen général, palpation du pouls, auscultation (écoute) du cœur (le médecin peut détecter un changement dans la fréquence et le rythme des contractions cardiaques, percussion (cliquetis) du cœur (le médecin peut détecter un changement dans les limites du cœur causé par sa maladie, qui est la cause de l'arythmie sinusale);
  • indicateurs d'analyse générale et biochimique du sang et de l'urine, analyse du statut hormonal (taux d'hormones), qui peuvent révéler des causes extracardiques (non liées aux maladies cardiaques) d'arythmie sinusale;
  • données d'électrocardiographie (ECG) qui peuvent détecter les changements caractéristiques de l'arythmie sinusale;
  • indicateurs de surveillance ECG quotidienne (surveillance Holter) - une procédure de diagnostic qui consiste à transporter un appareil ECG portable pendant une journée. Dans le même temps, un journal est tenu dans lequel toutes les actions du patient sont enregistrées (levage, alimentation, activité physique, anxiété émotionnelle, mauvaise santé, coucher, se réveiller la nuit). Les données de l'ECG et du journal sont vérifiées, ainsi, des arythmies cardiaques incohérentes (associées à un effort physique, une alimentation, un stress ou des arythmies nocturnes) sont détectées;
  • données d'échocardiographie (échographie cardiaque), qui permettent d'identifier les causes cardiaques de bradycardie sinusale (maladie cardiaque entraînant une perturbation du rythme cardiaque).
La consultation du thérapeute est également possible..

Traitement de l'arythmie sinusale

  • Recommandations générales - le médecin peut prescrire un régime (limiter les aliments gras et sucrés, manger plus de légumes et de fruits frais), limiter le stress et l'activité physique, se reposer correctement, vitamines.
  • De plus, un effet positif peut avoir:
    • Acupuncture (exposition à des points sensibles spéciaux du corps humain avec des aiguilles spéciales);
    • traitement physiothérapeutique (traitement par exposition à l'électricité, à la chaleur, au champ magnétique);
    • psychothérapie.
  • Traitement de la maladie à l'origine de l'arythmie (si sa cause est connue).

Complications et conséquences

L'arythmie sinusale seule ne provoque pas de complications. Il peut être combiné avec des complications de la maladie sous-jacente..

La combinaison de complications la plus courante est l'insuffisance cardiaque (une condition dans laquelle le cœur n'est pas en mesure de remplir pleinement sa fonction de pompage du sang).

Prévention de l'arythmie sinusale

  • Respect du régime de travail et de repos.
  • Alimentation efficace et équilibrée (manger des aliments riches en fibres (légumes, fruits, herbes), refuser les aliments frits, en conserve, trop chauds et épicés).
  • Soulagement du stress.
  • Arrêter de fumer et de boire de l'alcool.
  • Prendre des médicaments sous la supervision d'un médecin.
  • Diagnostic et traitement en temps opportun des maladies cardiaques et d'autres organes.
  • Contactez un spécialiste si des symptômes de la maladie apparaissent.

aditionellement

  • Une impulsion cardiaque normale se forme dans le nœud sinusal - un groupe de cellules spéciales situées dans la paroi cardiaque qui sont capables de produire une impulsion électrique.
  • De plus, cette impulsion est conduite à travers des fibres spéciales dans la paroi cardiaque, qui sont appelées le système de conduction du cœur..
  • Ce système se ramifie en de nombreuses fibres, dont les plus petites conviennent à chaque fibre musculaire de la paroi cardiaque.
  • En conséquence, avec la survenue normale d'une impulsion dans la paroi cardiaque, le muscle cardiaque se contracte en douceur, en rythme (c'est-à-dire que les contractions se produisent aux mêmes intervalles de temps), avec une fréquence optimale de contractions (60-100 battements par minute).
  • Le système de conduction du cœur est également responsable de la séquence correcte des contractions des oreillettes et des ventricules (cavités ou services du cœur).
  • Si des violations se produisent dans le fonctionnement du système ci-dessus, il y a des dysfonctionnements dans le fonctionnement du cœur.
  • Certaines causes, telles que: les maladies cardiaques, les troubles de l'innervation (régulation du système nerveux), l'exposition à des médicaments ou à des substances toxiques, et certains autres facteurs, peuvent entraîner une arythmie sinusale.

INFORMATIONS DE RÉFÉRENCE

La consultation d'un médecin est requise

  • Auteurs
  • Cardiologie. Leadership national. - Belenkov Yu.N., Oganov R.G. - M: GEOTAR-MEDIA, 2007 - 1255 s.
  • Maladies internes. Manuel: en 2 volumes / éd. A.I. Martynova, N.A. Mukhina, A.S. Galyavich. - M: GEOTAR-MEDIA, 2004. - V.2. - 648 s.

Que faire avec l'arythmie sinusale?

  • Choisissez un cardiologue approprié
  • Passez des tests
  • Obtenez un schéma thérapeutique auprès d'un médecin
  • Suivez toutes les recommandations

Arythmie sinusale: norme ou pathologie?

L'arythmie sinusale est un changement courant du rythme sinusal. Cette condition est généralement une variante absolue de la norme et ne nécessite aucun traitement. Le plus souvent, il est observé chez les enfants, ainsi que les jeunes. Les scientifiques modernes sont convaincus que l'arythmie physiologique des sinus est un indicateur d'une bonne santé cardiovasculaire. Et son absence peut être un symptôme d'insuffisance cardiaque ou de maladie cardiaque structurelle. Cependant, si l'arythmie sinusale provoque certains symptômes de malaise, elle ne doit pas être ignorée. En effet, dans une telle situation, elle peut ne pas être physiologique, mais pathologique, et nécessiter une observation et un traitement dynamiques.

Qu'est-ce que l'arythmie sinusale??

Le cœur humain effectue le pompage sanguin selon un schéma assez compliqué: un cycle cardiaque consiste en une réduction séquentielle des oreillettes, une contraction des ventricules et une relaxation complète du muscle cardiaque. Pour un travail constant à un rythme stable, le cœur a besoin de contrôle. Cette fonction est exécutée par les conducteurs du rythme cardiaque - certaines sections du muscle cardiaque qui génèrent des impulsions qui soutiennent le rythme cardiaque..

Le conducteur principal est le nœud sinusal-auriculaire, les médecins le classent également comme un conducteur de premier ordre. À sa base, c'est un faisceau de terminaisons neuronales dans le système nerveux autonome. C'est cette zone qui contrôle la fréquence cardiaque, normalement elle supprime les messages d'impulsion des conducteurs de rang inférieur.

Le rythme cardiaque normal est appelé sinus - en raison du nom du conducteur de premier ordre. Si des problèmes surviennent dans un tel nœud, le contrôle passe aux pilotes d'ordre inférieur - une arythmie se développe. Et l'arythmie sinusale apparaît en cas de perturbation du rythme sinusal, lorsque le nœud sinuso-auriculaire continue d'être le principal moteur. Dans cette condition, une personne a un changement correct dans les contractions et les relaxations, cependant, le rythme de ces processus change (l'intervalle de temps entre les contractions est allongé et raccourci).

Mécanisme d'occurrence

À ce jour, les scientifiques continuent d'étudier les mécanismes de l'arythmie sinusale. En 2019, un livre de scientifiques américains «Sinus Arrhythmia» a été publié, dans lequel les auteurs ont examiné trois principaux types d'arythmie sinusale, en fonction de la pathogenèse:

  • Arythmie sinusale en phase respiratoire

Il s'agit d'une condition absolument normale, caractérisée par un changement cyclique de la fréquence cardiaque, provoqué par une stimulation du nerf vague et des changements dans l'apport sanguin au cœur pendant l'acte de respirer. Pendant l'inspiration, il y a une diminution du tonus du nerf vague, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence du nœud sinusal et une augmentation du pouls. Lors de l'inhalation, au contraire, le tonus du nerf vague augmente et la fréquence du nœud sinusal diminue, respectivement, la fréquence du pouls diminue. Avec l'âge, une telle cohérence entre la fréquence cardiaque et le rythme respiratoire est irréversiblement perdue, ce qui indique indirectement une violation de l'équilibre végétatif. L'arythmie des sinus respiratoires peut être associée à l'obésité, au diabète ou à l'hypertension..

  • Arythmie sinusale non respiratoire sans phase

Dans une telle situation, l'arythmie sinusale sur l'électrocardiogramme ressemble exactement à l'arythmie respiratoire (respiratoire), mais sa survenue n'est pas associée au cycle respiratoire. Un phénomène similaire peut être observé chez des personnes en parfaite santé, mais le plus souvent, sa survenue est associée à une pathologie. Diverses maladies cardiaques, blessures à la tête (hémorragie intracérébrale, hypoxie, augmentation de la pression intracrânienne) peuvent provoquer une arythmie sinusale non respiratoire..

  • Arythmie sinusale non respiratoire-ventriculophasique

Une telle arythmie sinusale est observée chez les patients présentant un bloc auriculo-ventriculaire de grade 3. Avec cette violation, l'impulsion passant des oreillettes aux ventricules est interrompue. Il s'agit d'une violation assez grave nécessitant l'implantation d'un stimulateur cardiaque. L'arythmie sinusale dans ce cas n'est qu'un symptôme secondaire..

Les symptômes de l'arythmie sinusale

L'arythmie sinusale ne cause absolument aucune gêne à une personne si elle est de nature physiologique. Il est détecté complètement par accident lors de l'exécution d'un ECG. Très rarement, cette condition est complétée par des symptômes de malaise:

  • essoufflement
  • gonflement des membres inférieurs;
  • neuropathie périphérique.

Ces symptômes ne sont pas provoqués par l'arythmie sinusale elle-même, mais par une autre raison qui provoque une perturbation du rythme. En présence de signes pathologiques, il est nécessaire d'exclure d'autres causes possibles de modifications du rythme sinusal, en particulier l'hémorragie intracrânienne et le bloc auriculo-ventriculaire du 3ème degré.

Vous lisez beaucoup et nous l'apprécions!

Laissez votre e-mail pour toujours recevoir des informations et des services importants pour maintenir votre santé

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite