Gestose pendant la grossesse: signes et conséquences

La gestose, ou prééclampsie, est une pathologie de la grossesse qui survient aux stades ultérieurs et se caractérise par une augmentation de la pression artérielle, l'apparition d'un œdème et la détection de protéines dans l'urine. La gestose reste l'une des principales causes de mortalité maternelle dans le monde, car sa survenue et son évolution sont imprévisibles, et l'accouchement est la méthode de traitement la plus efficace. La mortalité infantile pendant la gestose dépasse plusieurs fois la moyenne.

Causes et théories de la maladie

La prééclampsie ne survient que chez les femmes enceintes. Les médecins croient que chez certaines femmes, le corps ne peut pas s'adapter aux conditions d'existence qui lui sont nouvelles pendant la grossesse, tous les systèmes sont soumis à une surcharge, une gestose se produit.

Les femmes à risque de développer cette pathologie sont enceintes:

  • moins de 18 ans;
  • avec grossesse multiple;
  • ayant une maladie rénale, des maladies auto-immunes (par exemple, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite rhumatoïde, la sarcoïdose);
  • avoir une pression artérielle élevée avant la grossesse;
  • obèse (avec un indice de masse corporelle supérieur à 30);
  • avec des mutations dans le système hémostatique (PAI-1, Leiden);
  • avec le diabète, particulièrement incontrôlé.

En présence d'un ou de plusieurs facteurs de risque, le corps d'une femme cesse de faire face à une charge élevée, un vasospasme et des troubles circulatoires se produisent. Un vasospasme généralisé entraîne une défaillance de tous les systèmes organiques.

Classification de la prééclampsie

Pour déterminer les tactiques de traitement, il est conseillé de distinguer la gestose pendant la grossesse de sévérité modérée de la sévère.

La gestose modérée se caractérise par une augmentation de la pression supérieure à 140/90 mm Hg. et la détection de protéines dans l'urine en une quantité de 0,3 à 5 g / l. Une prééclampsie sévère est diagnostiquée avec une augmentation de la pression supérieure à 160/110 mm Hg. et la détection de protéines dans l'urine quotidienne de plus de 5 g / l. Dans ce cas, des symptômes supplémentaires peuvent être détectés:

  • mal de crâne;
  • troubles visuels ("vole" devant les yeux);
  • nausées ou vomissements
  • douleur à l'estomac, hypochondre droit;
  • gonflement
  • léthargie et apathie;
  • faiblesse et somnolence;
  • retard de croissance fœtale;
  • changements dans l'analyse biochimique du sang (augmentation de la créatinine, AST, ALT, diminution des plaquettes).

Diagnostic de la prééclampsie

Le diagnostic final de gestose tardive ne peut être posé que par le médecin traitant. Le diagnostic est posé si la femme a un œdème, une pression artérielle élevée de 140/90 mm Hg, si des protéines sont détectées dans l'urine.

Il est important de savoir que la prééclampsie s'accompagne le plus souvent d'un soi-disant œdème latent. Ils peuvent être reconnus par:

  • gain de poids pathologique de plus de 350 grammes par semaine;
  • diminution du volume quotidien d'urine en dessous de 900 ml;
  • la nycturie (une condition où le volume d'urine excrété la nuit dépasse le volume quotidien);
  • «symptôme positif de l'anneau» (anneaux qui étaient auparavant librement retirés des doigts, il devient impossible de les retirer).

Le gynécologue doit mesurer la pression artérielle à chaque visite à une consultation de femme enceinte. Dans les cas controversés (chez certaines femmes, par exemple, la pression n'augmente qu'au rendez-vous chez le médecin), il est recommandé à la femme enceinte de prendre sa propre tension artérielle tous les jours et de tenir un journal où les mesures du matin et du soir sont entrées. Si une femme n'a pas la capacité de prendre des mesures par elle-même, le gynécologue peut écrire une référence à un hôpital, où la pression artérielle sera surveillée pendant la journée (BPM) avec un appareil spécial. Cette méthode de diagnostic de l'hypertension chez les femmes enceintes est la plus précise.

Un test d'urine général doit également être effectué avant chaque visite chez le médecin. Le développement de la prééclampsie est indiqué par l'apparition de protéines et une diminution de la densité urinaire. Pour éviter les erreurs dans les résultats, les femmes doivent prélever correctement l'urine pour analyse..

  1. A la veille de l'analyse, les produits à propriétés diurétiques (pastèque, café) sont exclus du régime alimentaire de la femme enceinte, l'utilisation de plats de viande, de légumineuses est limitée.
  2. Urine du matin utilisée. L'urine est recueillie immédiatement après le réveil, souhaitable après un sommeil continu de 6 heures.
  3. L'urine est collectée dans un récipient jetable stérile.
  4. Avant de collecter l'analyse, une femme conduit des toilettes des organes génitaux externes sans utiliser de produits d'hygiène et de savon, l'entrée du vagin doit être fermée avec un coton stérile ou un tampon de gaze (pour empêcher la décharge des pertes vaginales dans le récipient d'urine).
  5. Une portion moyenne d'urine est collectée pour analyse..
  6. Le récipient doit être livré au laboratoire dans un délai de 1 à 2 heures. Si l'accouchement prend plus de temps, le réservoir d'urine doit être conservé au réfrigérateur, mais pas plus de 6 heures.

De plus, le gynécologue nomme une femme enceinte un test sanguin biochimique et un test de coagulation (coagulogramme). Le développement de la gestose peut indiquer:

  • augmentation de l'urée et de la créatinine;
  • diminution des protéines dans le sang;
  • abaissement des plaquettes.

Gestose chez les femmes souffrant d'hypertension

Chez les femmes enceintes souffrant d'hypertension artérielle, le diagnostic de gestose entraîne certaines difficultés. Le diagnostic est posé dans les cas suivants:

  • dans le contexte de l'hypertension artérielle, une protéine se trouve dans l'analyse générale de l'urine;
  • l'hypertension précédemment contrôlée devient incontrôlable, la pression artérielle devient plus élevée que d'habitude pour cette femme;
  • l'apparition de signes d'insuffisance cardiovasculaire ou rénale, c'est-à-dire l'apparition d'un œdème, un essoufflement sévère.

Il convient de noter que chez les femmes souffrant d'hypertension, le risque de développer une prééclampsie compliquée est très élevé.

Complications et gestose

Les conséquences les plus redoutables de la gestose sont le syndrome HELLP et l'éclampsie..

Une éclampsie peut survenir chez les femmes atteintes de gestose en fin de grossesse. Le diagnostic est posé lorsque, dans le contexte d'une clinique de prééclampsie, une femme enceinte développe des convulsions généralisées, c'est-à-dire une contraction involontaire de tous les groupes musculaires. Le plus souvent, les signes avant-coureurs du début de l'attaque et les premiers symptômes sont un mal de tête très grave qui ne peut pas être arrêté en prenant des analgésiques et une contraction involontaire des muscles du visage..

Le syndrome HELLP se caractérise par une évolution rapide et une augmentation rapide des symptômes. La pathologie se développe en raison d'une altération de la fonction hépatique. Une femme enceinte développe un jaunissement de la peau, des vomissements avec une petite quantité de sang, des convulsions, des hémorragies aux sites d'injection. La survenue des symptômes ci-dessus est associée à des maux de tête, une faiblesse générale, des douleurs de traction dans l'hypochondre droit. Pour le diagnostic du syndrome HELLP enceinte, un test sanguin général et biochimique est nécessaire, dans lequel une diminution du nombre de plaquettes, une augmentation des enzymes hépatiques (AST et ALT) et des signes d'hémolyse sont détectés.

De plus, la gestose peut s'accompagner d'un décollement de la rétine, d'une hémorragie cérébrale, d'un œdème pulmonaire et cérébral, d'un décollement placentaire, d'une mort fœtale.

Les principes de base du traitement de la gestose

Étant donné que la cause de la prééclampsie est le rejet du fœtus par la mère, le traitement le plus efficace de la prééclampsie est l'accouchement. Avec une gestose modérée, une femme est hospitalisée dans un hôpital. Il surveille son état et l'état de l'enfant. Dans la plupart des cas, une grossesse continue est possible. L'accouchement est indiqué avec une détérioration significative de l'état de la mère et du fœtus.

Dans les cas graves de prééclampsie, l'accouchement est effectué immédiatement après la stabilisation de la mère et, si possible, après la prévention du syndrome de détresse respiratoire fœtale (syndrome de détresse respiratoire) avec un âge gestationnel pouvant aller jusqu'à 34 semaines. La livraison devrait être effectuée dans des institutions de haut niveau. La prévention des troubles respiratoires du fœtus implique l'introduction de corticostéroïdes selon des schémas spéciaux.

Selon les recommandations de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), si la gestose survient avant la 24e semaine de gestation, il est conseillé d'interrompre une grossesse dangereuse. Lorsque la prééclampsie se produit entre 25 et 34 semaines, ils essaient de maintenir et de prolonger la grossesse. Si la gestose survient après la 35e semaine, l'accouchement est possible. Dans ce cas, la livraison peut être urgente dans les cas suivants:

  • saignement du canal de naissance;
  • hypoxie fœtale aiguë (selon CTG);
  • éclampsie;
  • maux de tête sévères persistants et changement de vision;
  • vomissements indomptables;
  • hypertension artérielle non traitable;
  • diminution prononcée des plaquettes;
  • pénurie d'eau.

Dans d'autres cas, la livraison planifiée est autorisée..

Médicament pour la prééclampsie

Pour le traitement de la gestose, des médicaments de divers groupes sont utilisés - abaissement de la pression artérielle, médicaments pour le traitement des crises, diurétiques, thérapie par perfusion.

Il convient de rappeler que le médicament et sa posologie ne peuvent être sélectionnés que par un gynécologue. Avec une baisse excessive de la pression artérielle chez une femme enceinte, la circulation sanguine dans le placenta est possible, ce qui peut entraîner une détérioration du fœtus, une hypoxie ou même la mort.

Pour la prévention et le soulagement des crises, une femme peut se voir prescrire du sulfate de magnésium (magnésie). Après l'accouchement, l'administration de magnésie doit se poursuivre pendant 24 heures. Comme thérapie par perfusion, l'administration intraveineuse d'une solution saline spéciale en volumes modérés (environ un litre par jour) est utilisée. Les diurétiques ne sont utilisés que pour commencer un œdème pulmonaire..

Caractéristiques de l'accouchement des femmes atteintes de prééclampsie

Au deuxième stade du travail (période de tentatives), une épisiotomie est souvent réalisée pour réduire la durée de ce stade.

Au troisième stade du travail (la période de séparation du placenta), l'ocytocine est administrée pour prévenir l'hémorragie post-partum afin de réduire le risque de saignement massif. L'anesthésie péridurale est indiquée pour la prévention des crises lors de l'accouchement..

Prééclampsie

Il est recommandé aux femmes à haut risque de développer une prééclampsie de prendre de faibles doses d'aspirine (75 mg par jour). Cela se fait avec le consentement volontaire éclairé écrit de la femme enceinte, car conformément aux instructions, la prise d'acide acétylsalicylique au cours du premier trimestre de la grossesse est contre-indiquée..

Les femmes enceintes ont un apport supplémentaire de vitamines contenant du calcium (1 mg par jour). Le calcium, agissant sur les vaisseaux sanguins, empêche le développement de l'hypertension artérielle chez une femme enceinte. L'apport d'acides gras oméga-3 insaturés a un effet positif sur la paroi vasculaire. Des méthodes préventives telles que le repos sur le côté gauche le matin et le soir, la limitation de la consommation de sel, l'utilisation d'héparine, la prise de diurétiques, l'ail, n'ont pas prouvé leur efficacité.

Toxicose tardive des femmes enceintes

Qu'est-ce que la toxicose tardive des femmes enceintes??

La toxicose tardive (prééclampsie) des femmes enceintes est une affection pathologique qui survient dans la seconde moitié de la grossesse et s'accompagne de divers troubles du système nerveux, y compris le développement d'un syndrome convulsif, cardiovasculaire, endocrinien, d'hémostase et d'autres systèmes, qui peuvent entraîner des résultats indésirables pour la mère et fœtus. Mais se manifestant le plus souvent par une triade de symptômes: œdème, protéinurie, hypertension.

La fréquence est de 7 à 16%. Le système d'examen clinique permet aux femmes d'être hospitalisées dans le service de pathologie de la grossesse dès l'apparition des premiers signes de la maladie. Cependant, en raison de l'attrition des manifestations cliniques, souvent observée récemment avec cette complication, il existe des cas de développement d'un syndrome convulsif (éclampsie) et d'autres manifestations cliniques sévères de toxicose en dehors de l'hôpital.

Groupes à risque de développement d'une toxicose tardive (gestose):

Quelle est la gestose pendant la grossesse, les principaux signes, symptômes et traitement dans les stades ultérieurs

La gestose en obstétrique est considérée comme l'un des problèmes les plus difficiles qui menacent la mère et le fœtus. Ce concept dénote un complexe de troubles dans le corps d'une femme enceinte, affectant le système cardiovasculaire, le foie et les reins. La gestose la plus courante pendant la grossesse est tardive - elle est diagnostiquée chez 30% des femmes.

Qu'est-ce que la gestose pendant la grossesse?

À propos de ce qu'est la gestose chez les femmes enceintes peut être dit de manière ambiguë. Ce sont des états qui se développent simultanément et se manifestent par une détérioration du fonctionnement de plusieurs organes et systèmes vitaux à la fois:

Il existe également une violation du système métabolique. Une toxicose sévère pendant la grossesse prend fin fatalement chez 40% des femmes. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence d'une diminution des capacités d'adaptation du corps féminin, ce qui conduit à l'incapacité de répondre pleinement aux besoins vitaux du fœtus.

Quel est le danger de la condition

Le plus grand risque de gestose tardive pendant la grossesse est le syndrome HELLP. Les causes de décès dans cette condition sont:

  • saignement hépatique;
  • rupture du placenta;
  • œdème pulmonaire;
  • insuffisance rénale aiguë.

Le principal danger du syndrome HELLP est une thrombocytopénie sévère et une coagulation intravasculaire altérée, qui se développent en raison de l'inadéquation entre les protéines fœtales et les protéines mères. Ces conditions entraînent des saignements massifs, qui sont extrêmement difficiles à arrêter..

Une autre complication dangereuse de la grossesse est l'éclampsie. Il s'agit du stade extrême de la gestose, caractérisé par le développement d'une crise hypertensive, le syndrome convulsif, contre laquelle une rupture placentaire peut survenir. Cette condition provoque la mort de la mère et de l'enfant dans 80% des cas. La seule façon de sauver des vies avec cette complication de la gestose est d'avoir une césarienne d'urgence, même en cas de prématurité sévère.

La violation du flux sanguin dans le foie avec le développement d'une toxicose conduit à la formation d'une hépatose grasse aiguë - la transformation des cellules hépatiques en cellules graisseuses. Les complications sont rares, mais presque toujours fatales.

La toxicose est dangereuse non seulement avec des complications mortelles, mais également avec des conditions qui affectent négativement la santé ultérieure de la mère et de l'enfant:

  • perte de vision;
  • pneumonie;
  • thrombose dans divers organes;
  • insuffisance cardiaque;
  • déshydratation;
  • la privation d'oxygène fœtal;
  • développement fœtal inférieur.

Savoir ce qu'est la gestose pendant la grossesse et pourquoi elle est dangereuse vous permet de diagnostiquer les complications en temps opportun et d'éviter la mortalité maternelle et infantile.

Causes tardives

La principale raison du développement de cette condition est l'œuf fœtal - c'est-à-dire le fait de la grossesse. Par conséquent, la maladie survient uniquement chez les femmes enceintes et disparaît presque toujours après l'accouchement. Pourquoi certaines femmes ont un fœtus augmente le risque de développer une gestose - la médecine ne peut pas dire. Il existe plusieurs théories qui expliquent la survenue d'une condition pathologique:

  • allergique
  • rénal;
  • placentaire;
  • hormonal;
  • immunologique.

Le principal mécanisme de formation d'une pathologie est un spasme soudain de vaisseaux sanguins dans tout le corps. Cela conduit à une violation de l'approvisionnement en sang de tous les tissus et organes, qui se manifeste par une violation de leurs fonctions. L'augmentation de la viscosité du sang est également d'une importance particulière..

Il existe un certain nombre de conditions qui contribuent au développement de la toxicose. Ils sont appelés facteurs de risque:

  • âge - moins de 19 ans ou plus de 35 ans;
  • hérédité accablée;
  • caractéristiques de la profession;
  • la présence de facteurs de production nocifs;
  • mauvaise écologie;
  • mauvaises habitudes de la mère pendant la grossesse;
  • malnutrition ou malnutrition;
  • Grossesse non désirée;
  • maladie du foie
  • la présence d'une pathologie gynécologique;
  • augmentation persistante de la pression artérielle;
  • gestose lors d'une grossesse précédente.

Puisqu'il y a beaucoup de raisons pour le développement de la pathologie, une femme doit examiner tout le corps, surtout s'il s'agit d'une deuxième grossesse. La pathologie extragénitale (maladies non liées aux organes reproducteurs) conduit au développement de formes mixtes plus difficiles. Si une femme présente des cas fréquents d'œdème, de maux de tête, d'inconfort cardiaque, elle doit être sous la surveillance d'un médecin tout au long de la grossesse.

Symptômes au 3e trimestre

La gestose s'accompagne du développement d'une défaillance d'organes multiples, il n'est donc pas difficile de déterminer ses symptômes à une date ultérieure. La pathologie se manifeste par le développement d'un ou plusieurs symptômes. Le premier signe est un gonflement. L'œdème affecte les extrémités, la paroi abdominale antérieure ou tout le corps.

Un autre symptôme courant est une augmentation persistante de la pression artérielle. Il est associé à une violation de la microcirculation. Cette condition se manifeste par de la fatigue, des maux de tête, des mouches devant les yeux.

Le signe de gestose le plus grave en fin de grossesse est le syndrome HELLP. Il se trouve généralement à 35 semaines. Les symptômes augmentent très rapidement:

  • malaise sévère;
  • mal de crâne;
  • vomissement
  • douleur dans le foie;
  • jaunisse;
  • les tests d'urine montrent un taux élevé de protéines.

Le résultat est un épisode convulsif se transformant en coma.

Il existe plusieurs formes rares de gestose avec un tableau clinique atypique..

    Jaunisse. Il se développe si une femme est malade ou a déjà eu une hépatite virale. La peau et les muqueuses jaunissent, des démangeaisons sévères commencent, des saignements sont possibles.

Les formes atypiques sont difficiles à diagnostiquer, ce qui augmente le risque de complications.

La gestose précoce se développe généralement chez les femmes enceintes pour la première fois. Ils coulent plus facilement que dans les multipares.

Formes de pathologie

La gestose est classée en fonction du nombre de symptômes et de la gravité. La gestose monosymptomatique se distingue lorsqu'une femme présente l'un des signes - œdème, augmentation de la pression artérielle ou excrétion de protéines dans l'urine. Avec la toxicose polysymptomatique, une combinaison de deux ou trois symptômes est possible en même temps. La gravité de la gestose ne dépend pas du nombre de symptômes.

Gestose légère et sévère

La toxicose classique est appelée la triade Zangenmeister - une femme a simultanément un œdème, une hypertension et des protéines dans l'urine. Pour évaluer le risque d'éclampsie, le stade de la gestose est déterminé..

Table. Stades de la toxicose de la grossesse par manifestations caractéristiques.

ÉtapeGonflementNiveau de pression artérielleLa quantité de protéines dans l'urine
Léger, stade 1Des membres inférieursJusqu'à 150/80 mmHgJusqu'à 1 g / l
2 étagesMembres inférieurs et supérieurs, abdomenJusqu'à 170/100 mmHgJusqu'à 3 g / l
3 étagesLe corps entier - cette condition est appelée anasarkaPlus de 170/100 mm HgPlus de 3 g / l

En ce qui concerne la pression artérielle, vous ne pouvez pas vous reposer sur des chiffres spécifiques lors de la détermination de la gravité. Si une femme avait initialement une pression artérielle basse, des signes de prééclampsie peuvent apparaître à une pression artérielle de 130-140 / 90 mm Hg.

L'insuffisance rénale est le dernier symptôme de la toxicose. Son apparition est un grand danger dans le plan pronostique. Pour déterminer l'œdème latent, un patient est régulièrement pesé. Au cours d'une grossesse normale, une femme n'ajoute pas plus de 400 grammes par semaine. Dans les cas graves, accompagnés d'insuffisance rénale, la prise de poids atteint 2 kg en 7 jours.

Comment traiter la gestose pendant la grossesse

Le traitement de la gestose pendant la grossesse au 3ème trimestre est effectué de manière pathogène et symptomatique. La thérapie étiotropique est un accouchement d'urgence, elle n'est utilisée que dans les cas très graves. Une approche intégrée est utilisée pour traiter la gestose pendant la grossesse, elle est réalisée dans des conditions stationnaires.

La thérapie vise à éliminer l'hypertension, l'œdème et la restauration de la fonction rénale. Il est également nécessaire de traiter la maladie qui a provoqué le développement d'une toxicose. S'exprimant sur la façon de traiter la gestose pendant la grossesse, les médecins soulignent l'importance de créer une femme dans des conditions absolument calmes. Ceci est réalisé en prescrivant un repos au lit strict et des sédatifs..

Les tactiques thérapeutiques visent à préserver au maximum la grossesse. Les indications pour l'interruption urgente de grossesse sont:

  • le développement de l'éclampsie;
  • complications graves de la gestose;
  • autre pathologie obstétricale;
  • absence d'effet de traitement;
  • progression rapide des symptômes.

La pharmacothérapie implique l'utilisation de médicaments qui affectent les principaux symptômes et mécanismes de la toxicose.

  1. Sédatifs. Affecte le système nerveux central, élimine l'excitabilité excessive, l'anxiété, normalise le sommeil. Attribuer Relanium, Sibazon, Seduxenum à l'intérieur ou par voie intramusculaire.
  2. Antihistaminiques. Agit comme un activateur sédatif, améliore le sommeil. Utilisez Fenkarol, Suprastinum à l'intérieur ou par voie intramusculaire.
  3. Antispasmodiques. Contribue à la diminution du tonus utérin, dilate les vaisseaux sanguins, réduit la pression. Appliquer No-shpa ou Papaverine par voie intramusculaire.
  4. Agents antihypertenseurs. Normaliser la pression artérielle. Les femmes enceintes sont autorisées à prendre Dibazole et Dopegit, la posologie est choisie en fonction de la valeur de la pression artérielle.
  5. Sulfate de magnésium. Le médicament a un effet complexe, avec la capacité de réduire la pression, de calmer le système nerveux central, d'éliminer les convulsions. Le médicament est prescrit par voie intramusculaire, dans les cas graves - par voie intraveineuse.
  6. Moyens pour améliorer la microcirculation. Attribuer Trental, une solution de chlorure de sodium goutte à goutte par voie intraveineuse. Les médicaments fluidifient le sang, améliorent sa fluidité.
  7. En cas de gestose sévère, une thérapie par perfusion est nécessaire. Il consiste en l'administration intraveineuse de solutions - Reopoliglyukin, Hemodez, solution de glucose.
  8. Hépatoprotecteurs. Les médicaments améliorent la fonction hépatique en inhibant le développement du syndrome HELLP. Prescrire Essential ou Solcoseryl sous forme de perfusions intraveineuses.

La durée du traitement est déterminée par son efficacité. La période optimale est de 7 à 10 jours. L'utilisation à long terme de médicaments n'est pas recommandée en raison d'effets indésirables sur le fœtus..

Comment traiter la gestose après l'accouchement

Une femme qui a subi une toxicose gravidique après la naissance est placée sous surveillance dans une clinique prénatale. Chez 98% des femmes, la gestose après l'accouchement disparaît d'elle-même, un traitement spécial n'est donc pas nécessaire. La durée de la gestose après l'accouchement et son passage chez les 2% de patients restants dépendent de la gravité de leur état.

Il est recommandé à une femme de s'abstenir de grossesse pendant les 3 à 5 prochaines années. La façon de traiter la gestose après l'accouchement dépend de son évolution au cours de la grossesse. En cas d'œdème persistant, des diurétiques sont prescrits. Si les protéines avec l'urine continuent d'être excrétées pendant deux mois, consultez un néphrologue et un urologue.

Prévention de la gestose pendant la grossesse

La prévention du développement de la gestose précoce des femmes enceintes consiste en les mesures suivantes:

  • détection rapide de la pathologie extragénitale;
  • élimination des foyers chroniques d'infection;
  • examen régulier des femmes à risque pendant la grossesse;
  • l'exclusion du stress émotionnel et physique;
  • assurer un sommeil complet;
  • nutrition adéquat;
  • prévention de la constipation;
  • activité motrice suffisante;
  • promenades quotidiennes en plein air;
  • apport de magnésium, d'acide folique.

Conclusion

Pour que la future mère et l'enfant soient en bonne santé, il suffit d'observer toutes les mesures de prévention de la gestose, surtout si la femme y est prédisposée. Lorsque les premiers signes de toxicose tardive apparaissent, une femme doit être hospitalisée dans un hôpital, où des spécialistes la surveilleront 24h / 24.

J'écris des articles dans divers domaines qui affectent à un degré ou à un autre une maladie telle que l'œdème..

Gestose enceinte: précoce et tardive

La grossesse est un exemple parfait pour construire une théorie des probabilités, car elle apparaît comme si une collision incroyable de deux matériaux génétiques et se déroule au hasard, subit de nouvelles sensations. La grossesse est comme une roue de fortune - dès les premiers jours, quelqu'un a une perversion de goût et de vomissements, et chez d'autres femmes, cela se déroule de manière absolument normale et sans aucune déviation.

L'ensemble des conditions pathologiques qui surviennent pendant la grossesse est communément appelé gestose. Les causes de l'apparition des symptômes dépendent principalement de l'histoire somatique, obstétricale et gynécologique de la femme. La gestose est divisée en début (jusqu'à 20 semaines) et en retard (après 20 semaines).

La gestose précoce et ses causes

Une gestose précoce au cours du premier trimestre de la grossesse peut se manifester par une salivation et des vomissements abondants.
Sans aucun doute, la présence d'un œuf fœtal en développement est le principal facteur étiologique. La physiologie de la grossesse est complexe, car une métamorphose de tous les systèmes corporels se produit: les changements du système endocrinien (la production des hormones hypophysaires du lobe antérieur - hormones lutmentaires et gonadotropes, les hormones de croissance augmentent), la consommation d'oxygène augmente, car le principal processus métabolique tend à assurer une alimentation normale du fœtus et de la mère. Le système cardiovasculaire fait des demandes accrues, puisque les CIO augmentent, l'hypertrophie physiologique du ventricule gauche se produit, en raison d'une charge accrue. Ainsi, les changements précoces dans le corps d'une femme enceinte sont les premières causes de gestose.

Diagnostic de la gestose précoce

Études qui doivent être effectuées pour établir la gravité des vomissements au cours de la gestose précoce:

  • courbe de masse corporelle;
  • mesure de la pression artérielle, pouls;
  • diurèse;
  • analyse clinique de l'urine pour la présence d'acétone, de glucose, de protéines;
  • test sanguin clinique (hémoglobine, globules rouges, plaquettes);
  • analyse biochimique du sang (électrolytes, hématocrite, protéines totales);
  • coagulogramme (indice de prothrombine);
  • degré de déshydratation.

Le tableau clinique des vomissements, en fonction de la gravité

La légère gravité de la gestose n'est pas caractérisée par une déshydratation excessive et une perte de poids. Les signes avant-coureurs des vomissements sont la nausée, la perte d'appétit, la perversion gustative, l'apathie. Les vomissements commencent après un repas, jusqu'à 5-6 fois par jour. L'état général de la femme enceinte reste satisfaisant, la diurèse est normale, la pression artérielle et le pouls sont normaux, l'urine et la numération sanguine sont inchangées. Une femme enceinte est traitée en ambulatoire - à domicile.
Les vomissements de stade modéré et sévère sont une indication d'hospitalisation en hôpital, dans le service de pathologie de la femme enceinte. Les vomissements sont répétés plus de 10 fois par jour, une femme enceinte perd rapidement du poids. Un symptôme pathognomonique de gravité modérée et sévère est considéré comme des modifications du système nerveux, une violation de l'homéostasie, une acidocétose. La femme enceinte est gênée par des étourdissements, une faiblesse, la langue est couverte, sèche, sur les fissures muqueuses, la sclérotique avec une teinte jaunâtre. Une odeur âcre et âcre d'acétone se fait sentir dans la bouche. La température est longue à faible teneur. Pour une femme enceinte, un pronostic défavorable survient dans le cas d'une combinaison des symptômes suivants: oligurie, sufébrilité, jaunisse, protéinurie et troubles de la régulation du système nerveux.
Un état prolongé d'acidose métabolique peut entraîner une violation de la fonction de filtration des reins et, par conséquent, une insuffisance rénale aiguë, typique d'une période prolongée de prééclampsie sévère. Les corps cétoniques détruisent l'épithélium de l'appareil glomérulaire, par conséquent, la protéine, le glucose apparaît dans l'urine. Les premiers symptômes sont des douleurs lombaires, une oligurie, une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle. La teneur en électrolytes dans le sang diminue, les produits métaboliques s'accumulent (métabolites - acide urique) - une crise se produit.

Traitement et prévention de la gestose précoce

Une femme doit limiter sa consommation de médicaments afin de ne pas nuire au fœtus, car de nombreux médicaments peuvent passer à travers la barrière hémato-encéphalique. Le sommeil et une bonne nutrition sont le principal remède à la gestose précoce. Si les vomissements ou persistent pendant une longue période, un traitement médicamenteux est nécessaire. Pour une meilleure biodisponibilité, le médicament est administré par voie parentérale.

Le plus souvent, les médicaments suivants sont prescrits pour le traitement de la gestose précoce:

  • chlorpromazine (1 ml de 2,5% m 2 fois par jour - antipsychotique - a un effet sédatif et antiémétique);
  • dropéridol (0,5 ml. 2,5% par voie intramusculaire 2 fois en frappant) - a une action antipsychotique et anti-choc;
  • 300 mg d'acide ascorbique (son besoin quotidien augmente pendant la grossesse, réduit le stress neuropsychique);
  • 50 mg de pyridoxine, 100 mg de thiamine (nécessaires pour normaliser le fonctionnement du système nerveux central et périphérique);
  • Ringer (250 ml in / in a drop), Trisol (100 ml in in a drop) - pour éliminer l'intoxication, l'acidocétose, la déshydratation;
  • acétate de tocophérol - 1 ml - solution à 30%) - effet antioxydant.

Il est important de ne pas confondre les symptômes!

Les jeunes mères peuvent confondre des vomissements prolongés avec un empoisonnement et utiliser tous les médicaments de la trousse de premiers soins pour le résoudre. Il est important de se rappeler que la drotoverine, c'est-à-dire sans spa, est un médicament qui peut détendre le col de l'utérus et provoquer un avortement spontané..

S'il y a des symptômes de douleur, il est préférable de boire des comprimés sous forme d'analgésiques non narcotiques ou d'anti-inflammatoires non sélectifs (Voltaren, Nurofen au cours du premier et du deuxième trimestre. De plus, le cérucal est l'antiémétique le plus courant, cependant, il est contre-indiqué pour les femmes enceintes jusqu'à 12 semaines).

Quelles formes de gestose peuvent survenir au cours du premier trimestre de la grossesse?

En médecine, il est de coutume de distinguer les formes rares de gestose:

  • dégénérescence graisseuse du foie (due à une lithiase biliaire en période d'exacerbation, d'intoxication)
  • dermatite (elle doit être différenciée par des formes atypiques de syphilis, car la réaction RV peut être faiblement positive)
  • ostéomalacie (en raison d'une altération du métabolisme du calcéphosphore, d'une diminution de la fonction du calcitriol parathyroïdien, d'une lixiviation prolongée du calcium des os) Les femmes enceintes se voient prescrire de la parathyroïdine, des suppléments de calcium et de la vitamine D2. Les enfants se voient prescrire une solution d'ergocalciférol en gouttes - 1 goutte tout au long de l'année.
  • tétanie (caractérisée par l'apparition de crises cloniques). Pour éliminer le syndrome convulsif, une thérapie bolus avec de la magnésie est utilisée et une thérapie vitaminique (calcemin, ergocalciférol) est également indiquée..

Caractéristiques de la gestose tardive

La gestose tardive a ses propres caractéristiques:

  • commence après 20 semaines;
  • atypique;
  • a un cours sévère;
  • la présence d'une triade de prééclampsie (taux élevé de protéines dans l'urine, œdème, hypertension).

Groupe à risque pour le développement d'une gestose tardive

Le groupe à risque comprend:

  • faible statut social des femmes;
  • pathologie extragénitale;
  • l'âge des primipares (plus de 35 ans et moins de 16 ans);
  • présentation incorrecte, gros fœtus, macrosomie;
  • polyhydramnios;
  • Conflit rhésus (la mère a un facteur Rh négatif), ABO - conflit - incompatibilité isosérologique;
  • dérive kystique (carcinome chorionique).

Classification de la gestose tardive

Les caractéristiques cliniques des étapes

1. Hypertension gestationnelle (le niveau de pression artérielle est estimé par la pression diastolique, qui dépend moins de l'état émotionnel).

4. Formes combinées d'éclampsie.

La prééclampsie est une hypertension persistante associée à une protéinurie (protéine dans l'urine), qui survient après 20 semaines, est également caractérisée par l'apparition d'un œdème..

Selon les données diagnostiques, la prééclampsie est divisée en trois degrés de gravité:

légère (pression diastolique 90 99, protéine dans l'urine inférieure à 0,3, pas d'oedème);

moyenne (pression 100 109, protéines dans l'urine 0,3 - 5,0, gonflement des jambes, des bras, maux de tête prolongés);

sévère (pression supérieure à 110, protéines dans les urines supérieures à 5,0, œdème généralisé). Une prééclampsie sévère est une indication d'hospitalisation. En cas d'hypoxie et de présence de signes de mort fœtale, une femme enceinte doit effectuer une chirurgie d'accouchement - césarienne.

Diagnostic de la gestose tardive

Des méthodes instrumentales pour diagnostiquer la gestose tardive sont utilisées:

  • Échographie du fœtus (familiarisation avec le profil biophysiologique du fœtus - mouvement, palpitations, abdomen, épaules et hanches, respiration);
  • CTG (étude continue de la fréquence des contractions cardiovasculaires du fœtus et du tonus utérin);
  • Dopplerographie du flux sanguin utéro-placentaire du fœtus et de la mère;

Des méthodes de diagnostic en laboratoire et instrumentales sont nécessaires pour surveiller l'état du fœtus et de la mère et exclure la pathologie des femmes enceintes, pour prévenir les complications de l'éclampsie.

Les femmes souffrant d'hypotension pendant la grossesse deviennent hypertendues en raison d'une augmentation de la charge cardiaque, de sorte que le médecin peut évaluer le niveau de pression comme indicateur normal. Cependant, si toutes les deux semaines, en venant à la clinique prénatale, vous apporterez un test d'urine (pour évaluer le niveau de protéine), alors personne ne manquera cette pathologie. Et dans les premiers stades, le développement de l'éclampsie des femmes enceintes peut être exclu.

Complications de la gestose tardive

Les complications de la gestose tardive sont:

  • livraison prématurée ou urgente;
  • insuffisance hépatique rénale;
  • mort fœtale du fœtus;
  • détachement d'un placenta normalement situé;
  • œdème pulmonaire;
  • coma de la mère après une crise d'éclampsie;
  • insuffisance placentaire.

Prééclampsie et comment la traiter?

Traitez la prééclampsie ou prévenez le développement de l'éclampsie comme suit.

Au premier stade, il est nécessaire d'appliquer ces médicaments (pour une gravité modérée à sévère):

  • bolus thérapeutique avec sulfate de magnésium (16,0-25% sulfate de magnésium - bolus, 20,0-25% MgSO4 en solution physique);
  • médicaments antihypertenseurs:
    (nifédipine (adalat 10 mg 2-3 fois, dose quotidienne maximale - 100 mg),
    Labétalol (normodine iv 10 mg),
    méthyldopa (aldemed - 0,25 g 3-4 fois par jour, la dose maximale - 3 g);
    aminophylline, clonidine (0,5-1 ml de solution à 0,01% in / in (v / m)
    papavérine, drootérine,
    Hydralazine (1 ml) + 20 ml de solution à 0,9% de solution physique pour introduire iv - vasodilatateur périphérique,
    Diazépam (10 mg (2 ml) iv + 10 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9%.
  • l'introduction de cristalloïdes pendant l'intoxication (Cristalloïdes - 10-15 ml / kg (solution de NaCl à 0,9%,
    Solution de Ringer et autres.) Colloïdes synthétiques - 10 ml / kg (Reftan, etc.).
  • en cas d'insuffisance rénale, l'utilisation de gluconate de calcium (3 ml in / in stream), furosémide (100 mg 1 fois, le matin) est indiquée

Tout degré d'éclampsie nécessite la supervision d'un médecin dans le département de pathologie des femmes enceintes, car cette condition menace la vie de la mère et du fœtus. Prévention de la gestose impliquée dans la consultation des femmes

Prévention de la gestose de la grossesse

La prévention de la maladie doit commencer au stade de la planification du bébé. Il est important de guérir toutes les maladies existantes, de commencer un mode de vie sain, qui comprend:

  • nutrition adéquat;
  • sommeil diurne pendant 2 heures, sommeil nocturne pendant 8 heures;
  • traitement de la pathologie extragénitale (maladies chroniques qui ne sont pas liées au système reproducteur);
  • arrêter de fumer;
  • Acide acétylsalicylique 100 mg / jour (aspecard, acesal, therapin) à partir de 20 semaines;
  • Calcium 2 g / jour (Calcium: phosphate, gluconate, carbonate, acétate, lactate, lactogluconate) à partir de 16 semaines;
  • Ne buvez pas de boissons qui peuvent abaisser ou vice versa augmenter la tension artérielle;
  • suivre un laitier démoniaque et un régime sans sel;
  • pour normaliser la fonction de filtration de l'appareil glomérulaire, utiliser des produits diurétiques (thé à la menthe poivrée 1 fois par jour, eau alcaline) contenant de la vitamine C (citron vert, pamplemousse, citron).

La gestose survient spontanément, est asymptomatique dès le début, puis se développe rapidement. Il est difficile de restaurer l'état précédent, par conséquent, surveillez la dynamique de la pression artérielle, du poids et de la présence d'un œdème. L'un des points importants est le niveau de protéines dans l'urine, donc contactez plus souvent une clinique prénatale.

Gestose pendant la grossesse: signes et traitement

La gestose est une maladie spécifique qui survient uniquement en fin de grossesse. Selon la classification médicale, il s'agit d'une toxicose tardive. Dans le même temps, les reins souffrent le plus, ainsi que les vaisseaux et le système d'approvisionnement en sang, y compris le fœtus. Ainsi, la gestose est une pathologie de la grossesse compliquée par une altération des fonctions des systèmes corporels les plus importants..

La maladie se manifeste par une triade de signes cliniques, notamment:

  • gonflement latent ou manifeste;
  • la présence de protéines dans l'urine;
  • augmentation régulière de la pression.

La combinaison de deux de ces symptômes peut indiquer le développement d'une gestose pendant la grossesse. La gravité de la maladie est indiquée par le fait que, selon les statistiques, elle est incluse dans les trois principales causes courantes de naissances complexes (selon diverses estimations, dans 10 à 15% des cas).

Les causes

Un diagnostic de gestose est posé chez environ une femme enceinte sur trois. Malgré une étude approfondie de la pathologie, aucun consensus n'a été formé sur la cause profonde de son apparition dans la communauté médicale. Par conséquent, en obstétrique, on parle de «maladie d'hypothèse». Voici les plus fiables d'entre eux:

  1. La théorie dominante explique la gestose comme une violation de l'interaction de diverses parties du cerveau. Les fans de cette interprétation ont tendance à la considérer comme une névrose spécifique des femmes enceintes, ce qui entraîne des changements négatifs dans le lit vasculaire.
  2. Le concept endocrinien détermine le principal coupable de l'insuffisance hormonale qui survient pendant la grossesse.
  3. La théorie immunologique parle d'une inadéquation immunitaire entre les tissus du corps de la mère et le fœtus.
  4. L'interprétation génétique fait référence aux mécanismes héréditaires associés à la présence de «gènes de gestose».

La plupart des praticiens sont d'avis que la coïncidence de plusieurs de ces points conduit à un état de toxicose tardive..

Facteurs de risque

La gestose est divisée en deux types: pure et combinée. Pour le premier type, il est habituel d'attribuer des toxicoses qui ne sont pas accablées par d'autres affections. Une telle évolution simple de la maladie survient chez 25 à 30% des femmes enceintes. La plus fréquemment observée est le deuxième type de pathologie, qui survient dans un contexte de plusieurs maladies. Parmi eux:

  • hypertension;
  • maladies des reins, du foie;
  • troubles hormonaux;
  • obésité;
  • nervosité accrue, stress.

La probabilité de complications augmente avec une grossesse trop précoce (avant 18 ans), liée à l'âge (après 35 ans), ainsi que des grossesses multiples.

Bien que le mécanisme exact de la gestose ne soit pas encore clair, les médecins ont réussi à développer un système pour leur prédiction. Toutes les femmes enceintes subissent des examens spécifiques et sont évaluées par les médecins en fonction des groupes à risque afin de commencer la prévention et le traitement appropriés à temps.

Mécanisme d'éducation

Les premiers signes de gestose sont détectés après la 16-18e semaine de grossesse, mais le diagnostic n'est généralement posé qu'au cours du troisième trimestre. Dans le même temps, des composés se forment dans le corps qui rendent les vaisseaux perméables. Le liquide commence à fuir à travers les vaisseaux endommagés dans divers tissus du sang.

Un œdème apparaît, qui a d'abord un caractère caché. Une pesée régulière permet de les retrouver. Dans le même temps, la vigilance devrait entraîner une prise de poids inégale ou excessive (plus de 300 g par semaine).

Des microdommages se forment également dans les vaisseaux rénaux. Grâce à eux, la protéine pénètre dans l'urine. Par conséquent, il est important que la femme enceinte passe des tests d'urine aussi souvent que prescrit par le médecin. Des diagnostics réguliers aident à identifier les premiers signes de la maladie, qui sont beaucoup plus faciles à traiter..

Aux stades ultérieurs, le spasme vasculaire corporel est compensé par une augmentation de la pression artérielle. Un sang plus épais a une coagulabilité élevée, il existe donc un risque élevé de thrombose. Le manque de volume sanguin dans le lit vasculaire entraîne une malnutrition des tissus. Les reins et le cerveau souffrent particulièrement d'une carence en oxygène. Le placenta, pénétré par un grand nombre de vaisseaux, est également sensible aux premiers signes de gestose..

Types de gestose pendant la grossesse

Le développement de la prééclampsie se déroule en plusieurs étapes: des plus légères aux plus sévères, ce qui est dangereux pour la vie d'une femme et du fœtus. Les spécialistes distinguent quatre degrés de la maladie, se développant l'un après l'autre.

1. Dropsie des femmes enceintes

Le principal signe de la maladie est l'œdème. D'abord, les jambes gonflent, puis l'estomac, la poitrine et, dans de rares cas, le visage. Le soir, les poches s'intensifient. Le bien-être de la femme, en règle générale, souffre légèrement. Avec un œdème sévère, les femmes enceintes peuvent se plaindre d'une fatigue accrue, d'une soif constante, d'une lourdeur dans les jambes.

Cependant, l'œdème seul ne signifie pas la présence d'une gestose. Vous ne devez en aucun cas essayer de vous débarrasser de l'accumulation excessive de liquide par vous-même, par exemple en prenant des diurétiques. Seul un obstétricien-gynécologue peut comprendre les causes des poches et prescrire un traitement adéquat.

2. Néphropathie

Si l'œdème s'accompagne d'une augmentation persistante de la pression artérielle et de la présence de protéines dans l'urine, la maladie passe à l'étape suivante - des lésions rénales se produisent. La néphropathie pendant la grossesse se développe généralement après la 20e semaine.

Pour évaluer l'hypertension, une femme doit connaître ses indicateurs habituels de TA. Une adversité est signalée par une augmentation des valeurs supérieures de 30, les inférieures de 15 mm Hg. Art. et plus. Une augmentation de la pression diastolique (cardiaque) est particulièrement alarmante avec la gestose. Cette situation est dangereuse pendant la grossesse, car elle peut entraîner une carence en oxygène fœtal. Plaintes typiques de néphropathie: maux de tête, irritabilité, faiblesse.

3. Prééclampsie

Si vous ne traitez pas la prééclampsie pendant la grossesse, elle peut prendre une forme plus menaçante. Dans ce cas, l'état de la femme s'aggrave sensiblement. Les signes de néphropathie s'ajoutent:

  • troubles visuels, qui se manifestent par le brouillard et le scintillement devant les yeux des "mouches";
  • la nausée;
  • déficience de mémoire;
  • douleur sous les côtes à droite;
  • troubles du sommeil, irritabilité;
  • déviations psychiques.

Dans le même temps, une insuffisance rénale se développe, la circulation sanguine dans le système nerveux central est perturbée, une hypoxie fœtale et d'autres changements dangereux se produisent.

4. Éclampsie

Un signe du stade final de la toxicose tardive est une attaque convulsive, lourde de menaces pour la vie du fœtus et de la femme.

Qu'est-ce que la gestose dangereuse?

Contrairement à la toxicose précoce, la gestose est une pathologie insidieuse et sévère. L'anxiété chez les médecins est causée par l'imprévisibilité de cette condition. Il se caractérise à la fois par une évolution prolongée des symptômes et un développement d'ouragan.

Que faire si vous soupçonnez une toxicose tardive de la grossesse? La réponse est banale, mais la seule correcte. Il est nécessaire de contacter immédiatement un gynécologue, de subir un examen approprié et un traitement compétent.

Sinon, une menace pour la santé de la femme elle-même et du bébé à naître n'est pas exclue. Même si les signes de pathologie ne sont pas prononcés, le fœtus peut souffrir d'une carence en oxygène et d'un empoisonnement par des produits métaboliques toxiques. De plus, il n'a pas les nutriments nécessaires en raison de la détérioration de l'apport sanguin au placenta.

Échelle de gestose

  • jusqu'à 7 points - Bénin;
  • 8-11 points - moyenne;
  • 12 ou plus - lourd.

Traitement de la gestose

À ce jour, la médecine n'a pas de panacée pour l'élimination complète de la toxicose tardive de la grossesse. Cependant, elle a appris à contrôler ces conditions et à réduire le risque d'effets indésirables à presque zéro.

La principale chose à retenir est que toute automédication est inacceptable. Rappelez-vous l'imprévisibilité de la gestose et ne risquez pas le plus cher - la santé du bébé. La gestose légère peut être traitée à domicile, mais sous la surveillance étroite de spécialistes. Aux deuxième et troisième étapes, une hospitalisation obligatoire est requise..

Le traitement médicamenteux de la gestose est strictement individuel. Selon les indications disponibles, le médecin peut prescrire:

  • sédatifs;
  • diurétiques
  • médicaments pour réguler la pression artérielle et le débit sanguin.

Le traitement en milieu hospitalier de la prééclampsie implique l'administration de préparations plasmatiques à l'aide d'un compte-gouttes qui compensent le manque de protéines. En outre, des médicaments qui fluidifient le sang et stimulent la fonction excrétrice sont également utilisés. En parallèle, le traitement de l'insuffisance placentaire.

Si le traitement prescrit ne donne pas de résultats positifs tangibles, les médecins peuvent décider d'une naissance prématurée. L'accouchement précoce est le plus souvent effectué par césarienne. Mais des naissances naturelles avec une préparation hormonale préalable sont également possibles..

Régime pour la gestose

Il est recommandé aux femmes enceintes atteintes de gestose de boire un régime et de limiter leur apport en sel. Vous ne devez pas boire plus d'un litre de liquide par jour, y compris les soupes et les boissons. Un régime pauvre en protéines salines est indiqué. La base de la nutrition doit être une protéine animale sous une forme facilement digestible.

Les viandes diététiques (veau, volaille, lapin), les poissons de mer, les produits de caillé sont préférés. En tant que source de fibres et de vitamines, enrichissez votre alimentation avec de la citrouille, de la betterave, des algues, des baies, des fruits et des herbes. Une excellente source de reconstitution des fluides est les jus fraîchement pressés. Exclure les plats épicés et frits, en les remplaçant par de la vapeur, bouillis, cuits au four. Ne vous laissez pas emporter par des bonbons et des pâtisseries.

Le meilleur traitement de la gestose est son avertissement

La prévention de cette complication doit commencer dès le deuxième trimestre de la grossesse. Certains obstétriciens conseillent de le faire au stade de la planification de la grossesse. La tâche la plus importante devrait inclure le traitement des maladies qui contribuent à l'apparition de la gestose..

Des précautions particulières doivent être prises par les femmes familiarisées avec la prééclampsie au cours de la grossesse précédente. Pour eux, l'élimination des facteurs provoquants tels que le stress, les mauvaises habitudes, le surmenage.

Pour identifier les premiers signes, il est nécessaire de surveiller la dynamique de la prise de poids. N'oubliez pas que la norme est considérée comme une augmentation ne dépassant pas 300 à 400 g par semaine. Ne négligez pas les recommandations concernant la marche, un bon sommeil et le repos. Gymnastique pour femmes enceintes, natation, exercices de respiration sont présentés. Une activité motrice efficace stimule la circulation sanguine et sature les tissus avec l'oxygène nécessaire.

N'oubliez pas que les meilleurs amis d'une future maman heureuse sont la tranquillité d'esprit, les émotions positives et une attitude positive.

Toxicose tardive ou gestose des femmes enceintes: qu'est-ce que c'est?

En parlant de toxicose des femmes enceintes, cela signifie généralement des nausées et des vomissements des premières semaines de grossesse. Cette condition est connue même des hommes et des jeunes filles célibataires. Mais tout le monde ne sait pas qu'il existe d'autres types de toxicose qui attendent déjà certaines femmes enceintes à un moment respectable - ce sont les soi-disant toxicoses de fin de grossesse.

Depuis 1996, il est d'usage en médecine d'appeler la gestose tardive de la toxicose des femmes enceintes. Ce sont des conditions assez graves qui surviennent à la suite de troubles métaboliques profonds et forts dans le corps d'une femme causés par la grossesse. La gestose occupe la deuxième place en obstétrique parmi les causes de mortalité maternelle et infantile, peut affecter la santé future des femmes et conduire à des problèmes de santé des enfants qui lui sont nés. Aujourd'hui, la gestose des femmes enceintes n'est pas rare - de 12 à 18 pour cent des femmes enceintes se produisent pendant la grossesse avec une gestose de gravité variable.

Photo - Banque de photos Lory

Qu'est-ce que la gestose?

La prééclampsie est divisée en hydropisie des femmes enceintes (lorsque l'œdème sévère prédomine), néphropathie des femmes enceintes (lorsque les symptômes de lésions rénales prédominent), prééclampsie et éclampsie (lorsque les dommages au système nerveux et les crises prédominent). La prééclampsie peut se développer même chez les femmes qui sont en parfaite santé avant la grossesse, dans le contexte des premiers mois en toute sécurité. Une telle gestose est appelée "gestose pure", elle survient chez environ 25-30% des femmes. La gestose peut également survenir dans le contexte de la pathologie de la mère - lésions rénales, hypertension, lésions hépatiques, altération du métabolisme des graisses ou troubles endocriniens. Ces gestoses sont liées.

Dropsy enceinte

Lorsqu'une femme développe l'hydropisie des femmes enceintes, un œdème persistant et prononcé se manifeste d'abord. Ils surviennent en raison de la rétention de liquide pathologique dans le corps et l'œdème est généralement considéré comme le tout premier signe d'une gestose imminente. L'œdème peut être caché et évident, tandis qu'un œdème latent est appelé une augmentation pathologique du poids corporel par semaine (plus de 500 g) ou une prise de poids inégale par semaine. Cela est dû à une diminution de la quantité d'urine libérée, à la rétention d'eau par les tissus corporels et, par conséquent, à une augmentation du poids corporel due à l'eau. De plus, une nycturie peut être notée (lorsque beaucoup plus d'urine est libérée la nuit que pendant la journée).

Tout d'abord, des poches commencent à se former dans la région des chevilles et des jambes, un œdème monte progressivement sur le corps, mais dans certains cas, un gonflement sur le visage peut se former avec les jambes. Le matin, l'œdème n'est pas aussi perceptible, car pendant une nuit de sommeil, le liquide est réparti de manière relativement uniforme dans tout le corps de la femme. Pendant la journée, en raison de la position verticale du corps, l'œdème tombe généralement sur les membres et le bas de l'abdomen avec un entrejambe.

Selon la gravité et la prévalence, l'œdème peut être divisé en quatre degrés:

  • le premier degré, dans lequel l'enflure n'est exprimée que sur les pieds et les jambes,
  • deuxième degré, dans lequel un gonflement est exprimé sur les jambes et le bas de l'abdomen,
  • le troisième degré d'œdème, dans lequel l'œdème est situé sur les jambes, le visage et la paroi abdominale antérieure,
  • quadruple degré d'œdème avec leur propagation dans tout le corps.

Cependant, même avec un œdème suffisamment sévère, l'état général et le bien-être des femmes enceintes restent satisfaisants. Le médecin détermine la présence d'hydropisie des femmes enceintes avec une détection visuelle de l'œdème, une palpation dans le bas des jambes, lors de la pesée et de la fixation de la prise de poids, ainsi que lors de la comparaison de la quantité de liquide bu et sécrétée. Normalement, une femme devrait consommer au moins 3/4 du liquide.

Néphropathie des femmes enceintes

La néphropathie (atteinte rénale pendant la gestose) se manifeste par la présence de trois symptômes principaux - œdème, apparition de protéines dans l'urine et augmentation de la pression artérielle. Seuls deux des trois symptômes peuvent apparaître dans différentes combinaisons. En règle générale, la néphropathie se produit comme une condition progressive avec hydropisie, tandis que la pression dépasse 135/85 dans le contexte d'un œdème sévère et de changements dans l'urine, et d'une perturbation de l'état général.

Quelle est l'augmentation dangereuse de la pression chez une femme enceinte?

L'hypertension artérielle est le signe de gestose le plus évident et le plus dangereux. Dans ce cas, les chiffres de la pression artérielle eux-mêmes seront particulièrement importants - une augmentation de la pression supérieure de 30 mm Hg ou plus par rapport à la normale et de la pression inférieure de 15 mm Hg ou plus. En tenant compte de la pression, une augmentation de la pression inférieure est plus dangereuse que la pression supérieure, car une pression inférieure affecte plus fortement le bébé - elle réduit le flux sanguin dans le placenta et réduit le flux d'oxygène vers le fœtus.

Le développement de la néphropathie peut être dangereux pour la santé des femmes enceintes car cette condition, sans traitement approprié, peut évoluer vers un état de prééclampsie et d'éclampsie (crises graves avec altération du fonctionnement de tous les organes et systèmes). De plus, le développement de la néphropathie chez les femmes enceintes peut perturber le fonctionnement des organes vitaux - le foie, le cœur, le cerveau, car ils sont tous étroitement liés. En outre, la néphropathie peut créer des conditions préalables à des complications graves de la grossesse telles que le décollement placentaire prématuré (normalement localisé), le développement de saignements, d'hypoxie fœtale et de naissance prématurée, et la mort fœtale à la suite d'une hypoxie aiguë. Toutes ces complications surviennent à la suite de fortes fluctuations de la pression artérielle..

Qu'est-ce qu'une protéine dangereuse dans l'urine d'une femme enceinte?

L'apparition dans l'urine d'une protéine appelée protéinurie est l'un des signes typiques de la gestose. De plus, si la quantité de protéines dans l'urine augmente progressivement, cela indique une détérioration de l'état de la femme et nécessite une attention médicale immédiate. Simultanément à l'apparition de protéines dans l'urine et à une augmentation de la pression, le volume d'urine excrété par jour diminue, sa quantité peut diminuer jusqu'à 500 ml ou moins. Moins d'urine est excrétée chez une femme enceinte, pire sera l'évolution de la maladie et le pronostic de la grossesse. La néphropathie prolongée est particulièrement dangereuse, ce qui peut menacer les complications dangereuses de la mère et du fœtus..

Prééclampsie et éclampsie

Les principales complications dans le développement de la prééclampsie sont la prééclampsie et l'éclampsie, ce sont des conditions enceintes sévères, progressives et potentiellement mortelles.

Avec la prééclampsie, une perturbation circulatoire progressive se développe dans les petits vaisseaux des organes et des tissus, en particulier dans le système nerveux. Dans le contexte de la détection de protéines dans l'urine, de l'hypertension artérielle et de l'enflure, la prééclampsie donne une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête, des douleurs à l'estomac, des maux de tête, des nausées, des douleurs du côté droit, des vomissements et des troubles visuels. En plus de ces symptômes, somnolence ou insomnie, problèmes de mémoire, indifférence ou irritabilité, une léthargie sévère peut se produire, une vision trouble peut se produire avec des mouches scintillantes ou des étincelles dans les yeux, un voile devant les yeux, qui est causé par des problèmes de circulation dans la région de la rétine et du tronc cérébral.

La prééclampsie se caractérise par une augmentation de la pression de plus de 160/110 avec l'apparition dans l'urine de protéines de plus de 5 g / l, avec une forte diminution du volume d'urine à 400 ml ou moins et une condition générale sévère. La prééclampsie provoque des lésions cérébrales graves, une déficience visuelle et des problèmes de coagulation sanguine, ce qui provoque des saignements et une fonction hépatique.

L'éclampsie est une manifestation extrême de la prééclampsie, une affection potentiellement mortelle dans laquelle tous les symptômes décrits ci-dessus se manifestent, et des attaques de crises sévères et prolongées leur sont ajoutées. Habituellement, l'apparition de convulsions convulsives est provoquée par des stimuli externes - lumière vive, douleur, sons aigus; les crampes dans de telles attaques ne durent généralement pas plus de deux minutes. Après une crise, la femme enceinte est inconsciente, et elle revient progressivement avec une perte de mémoire lors de l'attaque. De graves maux de tête et une faiblesse générale se produisent. Dans certains cas, l'état inconscient reste inchangé jusqu'à la prochaine attaque de crises, et il peut y avoir beaucoup de telles attaques.

Le pronostic de cette condition est extrêmement défavorable, car des crises d'épilepsie peuvent conduire au développement d'un coma - un manque de conscience avec une perte partielle de contrôle des fonctions du corps du côté du cerveau. Avec des convulsions, des hémorragies dans le cerveau ou un œdème et un gonflement du cerveau peuvent se développer. Parfois, l'éclampsie peut être incontrôlée avec des maux de tête, l'obscurité dans les yeux et la formation progressive d'un coma sur un fond de pression fortement accrue.

Pourquoi et comment se développe la gestose?

Les médecins identifient de nombreuses raisons pour le développement de la gestose, mais aujourd'hui, l'influence directe d'un facteur spécifique n'a pas été clarifiée avec précision. À cet égard, plusieurs théories sur l'origine de la gestose ont été avancées..

Selon une version de la gestose, elle se produit comme une violation de la connexion entre le cortex cérébral et les formations sous-corticales, ce qui provoque une altération du tonus vasculaire et conduit à des troubles circulatoires, à une pression accrue et à des problèmes dans les organes.

D'autres spécialistes attachent une grande importance au développement de la gestose aux troubles du métabolisme hormonal et à ses effets sur les organes vitaux. Le rôle est également donné aux conflits immunologiques entre le corps de la mère et le fœtus et, pour ainsi dire, au rejet de l'enfant par l'organisme maternel. Beaucoup sont également confiants dans le rôle de l'hérédité dans le développement de la gestose. La plupart des scientifiques, cependant, ont formé l'opinion qu'il n'y a pas de mécanisme unique dans le développement de la gestose, et plusieurs facteurs interagissent dans le développement de cette pathologie.

Avec le développement de la gestose, il y a un spasme prononcé de petits vaisseaux dans tous les organes et tissus, ce qui entraîne des troubles dans leur travail. À la suite d'un spasme de petits vaisseaux, une forte augmentation de la pression artérielle se produit. Avec la gestose, des dommages à la paroi interne des vaisseaux (endothélium) se produisent également, ce qui perturbe la formation de substances spéciales, ce qui aide les vaisseaux à rester en bonne forme et les substances qui affectent la coagulation du sang. En conséquence, la circulation sanguine et la viscosité du sang en souffrent, à cause de laquelle la pression augmente également et la fonction rénale en souffre. La nutrition fœtale souffre également, moins de sang y circule que nécessaire.

Les vaisseaux deviennent plus perméables au liquide, puis la partie liquide du plasma sanguin pénètre dans les tissus, ce qui provoque un gonflement. Les reins ne peuvent pas faire face à l'élimination de l'excès d'eau, ils commencent à mal fonctionner et passent la protéine dans l'urine. La perte de protéines ne fait qu'augmenter le gonflement. Tous les problèmes les uns après les autres dans le corps d'une femme se développent comme une boule de neige, le cerveau et tous les organes internes souffrent et des convulsions se produisent. Avec des convulsions et un coma, le placenta et le fœtus souffrent gravement.

Comment la gestose est détectée?

Pour détecter une gestose, le médecin s’interrogera attentivement sur le bien-être de la femme enceinte et tiendra compte de toutes ses plaintes. Un examen approfondi est nécessaire pour identifier l'œdème, mesurer le poids et la pression. Pour poser un diagnostic, plusieurs tests et études sont nécessaires:

  • analyse sanguine générale,
  • analyse générale de l'urine,
  • analyse d'urine pour l'excrétion quotidienne de protéines,
  • coagulogramme (sang pour vissage),
  • analyse biochimique du sang et de l'urine,
  • volume d'urine quotidien,
  • examen du fond d'œil.

Une échographie du fœtus et du placenta, une dopplerométrie sont également effectués, il est nécessaire de consulter un médecin, un néphrologue, un ophtalmologiste et un neurologue.

Comment traiter la gestose?

La gestose est traitée exclusivement dans un hôpital, car cette condition est progressive et menace la santé et même la vie. La base du traitement est la création d'un régime d'épargne pour la femme, la restauration du travail de tous les organes vitaux et l'accouchement le plus délicat. Seul un œdème pulmonaire est acceptable à traiter dans les conditions d'une consultation féminine sous la supervision d'un obstétricien-gynécologue.

En traitement, il est nécessaire de suivre un régime avec une restriction hydrique jusqu'à 1000 ml par jour, un contrôle strict de l'apport en sel, enrichi en protéines et vitamines. Un repos complet et la prise de sédatifs, une thérapie par perfusion avec des préparations de plasma sanguin, de la réopoliglyukine, une solution saline avec des médicaments sont nécessaires. Le volume de liquide entrant est calculé par le médecin. Il est nécessaire de mener une thérapie pour réduire la pression artérielle avec des préparations de magnésium, du dibazole et d'autres médicaments, en fonction du niveau de pression et des indications. Des médicaments diurétiques, un médicament pour améliorer la circulation sanguine, le flux sanguin placentaire, des vitamines, etc. peuvent être prescrits..

La durée du traitement dépend du degré de gestose et de sa gravité, ainsi que de l'état du fœtus et du corps de la mère. La néphropathie est traitée dans un hôpital pendant au moins deux semaines, avec un degré sévère pouvant aller jusqu'à un mois, évaluant constamment l'état du fœtus. Le suivi peut être suivi d'un suivi dans les conditions d'une clinique prénatale, et parfois les femmes restent à l'hôpital jusqu'à la naissance même. En l'absence d'effet du traitement ou de menace de prééclampsie, la question de la césarienne précoce est résolue.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite