Engourdissement des doigts sur la main droite

L'engourdissement fait référence à une sensation désagréable de picotements, de brûlures et de "chair de poule courante" sur la peau, accompagnée d'une diminution ou d'une disparition de la sensibilité. Selon la cause du symptôme, l'engourdissement peut s'accompagner de douleur et de raideur.

Les causes

Dans la plupart des cas, l'engourdissement est une réaction normale à la compression des nerfs ou des vaisseaux sanguins - par exemple, après un long séjour dans une position inconfortable ou des vêtements serrés.

Un peu moins souvent, les problèmes de sensibilité sont causés par une pathologie du système nerveux ou cardiovasculaire jusqu'à un AVC. Dans certains cas, l'engourdissement est associé à la croissance tumorale..

Les causes de l'engourdissement sont très diverses, de même que les mécanismes par lesquels il se développe. Il est nécessaire de traiter la maladie qui a causé le trouble de sensibilité, mais parfois même une guérison complète ne garantit pas de se débarrasser de l'engourdissement pour toujours.

L'engourdissement des doigts de la main droite peut accompagner des pathologies telles que:

  • ostéochondrose cervicale et hernie intervertébrale;
  • syndromes tunnel;
  • rhumatisme, polyarthrite rhumatoïde;
  • spondylose de la colonne cervicale;
  • blessures de la zone du col cervical;
  • sclérose en plaques;
  • athérosclérose des vaisseaux sanguins;
  • La maladie de Parkinson;
  • thrombose;
  • surtensions hormonales, y compris pendant la grossesse;
  • diabète sucré, hypothyroïdie;
  • AVC ischémique;
  • polyneuropathie dans le contexte de l'abus d'alcool;
  • La maladie de Raynaud;
  • travail physique intense;
  • carence en vitamine b12.

Si les doigts des deux membres deviennent engourdis et picotent, alors que la sensibilité est perturbée symétriquement dans les jambes des mêmes doigts, une polyneuropathie peut être supposée. Cette maladie peut se développer avec diverses pathologies, mais elle survient le plus souvent dans l'alcoolisme chronique..

Carence en vitamine B12 plus souvent, les femmes souffrent, qui peuvent se plaindre non seulement d'engourdissement des doigts, mais aussi de faiblesse, d'essoufflement, de palpitations, de troubles digestifs. Un symptôme caractéristique de la carence en vitamines est une sensation de brûlure dans la langue lors de la consommation d'aliments acides et épicés.

La maladie de Raynaud est une maladie vasospastique dans laquelle les petites artères terminales des doigts sont affectées. Dans la plupart des cas, la lésion est bilatérale et symétrique, c'est-à-dire que si un ou plusieurs doigts sont engourdis de la main droite, alors les mêmes doigts de la gauche sont engourdis.

La maladie de Raynaud a un tableau clinique assez vif: les doigts peuvent changer brusquement de couleur en blanc, rouge et même bleuâtre, ils font mal et gèlent constamment. La pathologie indésirable peut provoquer une pathologie dans la vie quotidienne ou au travail, lorsqu'une personne est obligée de rester longtemps dans le froid ou de garder ses mains dans de l'eau glacée.

La cause de la maladie de Raynaud peut être une maladie auto-immune systémique - rhumatismes, lupus érythémateux, sclérodermie, périarthrite noueuse, ainsi que certaines pathologies vasculaires et du SNC. Dans certains cas, la cause ne peut pas être déterminée.

Pourquoi mes doigts sur ma main droite s'engourdissent constamment et sans raison apparente? Il s'agit très probablement d'un signe de lésion de l'un des départements du système nerveux ou du développement d'un processus auto-immun dans le corps. Dans une telle situation, une assistance médicale est nécessaire.

Si l'annulaire et l'auriculaire sont engourdis

Un tel tandem est caractéristique des neuropathies tunnels, ou syndromes tunnels, dans lesquelles généralement seul le bras dominant souffre. La cause immédiate est la compression du nerf cubital causée par un traumatisme. Cela peut être une ecchymose sévère, une luxation du coude ou de la main, une fracture des os du bras.

Le syndrome du tunnel est souvent diagnostiqué chez les personnes habituées à s'appuyer sur leurs coudes ou à travailler avec des outils à main - tournevis, marteaux, ciseaux, pinces, etc..

Un symptôme caractéristique du nerf ulnaire pincé est la faiblesse de la main. Il est difficile de capturer et de tenir des objets: il est difficile de prendre une tasse ou d'ouvrir la porte par la poignée, de jouer du piano ou de taper sur le clavier.

Il convient de noter que le plus souvent, l'annulaire n'est engourdi que de moitié, le «coup» principal tombe sur l'auriculaire et le bord de la paume - ce sont les zones les plus engourdies. Les patients se plaignent également d'inconfort dans l'articulation du coude, parfois ils ressentent une douleur, donnant à la main.

Que faire

Dans la phase aiguë du syndrome du tunnel, lorsque les doigts deviennent très engourdis et douloureux, il est très important d'exclure ou au moins de réduire la charge sur les membres supérieurs. Vous devez plier le bras le moins possible et le garder étendu la plupart du temps.

La nuit, une serviette enroulée peut être attachée au bras pour éviter une flexion excessive. Après la disparition des symptômes aigus, une série d'exercices spéciaux est prescrite pour restaurer l'activité motrice du membre.

Le choix de la méthode de traitement dépend de la cause de la compression du nerf. Si nécessaire, les hématomes et les tumeurs qui appuient sur le nerf cubital sont retirés chirurgicalement. S'il n'y a pas de telles formations, les médicaments et la physiothérapie aident à guérir le syndrome du tunnel..

Pour éliminer l'engourdissement, la douleur et la restauration des fibres nerveuses, des médicaments anti-inflammatoires (Diclofenac, Ketorolac), des analgésiques (Baralgin) sont prescrits, avec une douleur intense, des injections avec des anesthésiques locaux.

Le schéma thérapeutique peut également inclure des médicaments vasoactifs - Pentoxifylline, acide nicotinique; médicaments anticholinestérases - néostigmine, ipidacrine; Acide alpha-lipoïque et vitamines B. De la physiothérapie, l'électrophorèse, l'UHF, la magnétothérapie, l'électromyostimulation et le massage sont efficaces.

Si le majeur est engourdi

La perte de sensation dans le majeur peut indiquer une altération fonctionnelle de la colonne cervicale. Il s'agit d'un symptôme caractéristique de l'ostéochondrose et d'une hernie en développement du disque intervertébral, à laquelle s'ajoutent souvent des douleurs dans le cou, les épaules et les bras. La raison réside dans le nerf spinal pincé avec un disque ou une vertèbre déplacé. Aux stades initiaux de l'ostéochondrose, même les spasmes musculaires peuvent provoquer une compression nerveuse..

Le majeur de la main droite devient engourdi avec le syndrome du canal carpien, mais ici la sensibilité disparaît dans les deux premiers doigts - le pouce et l'index. La maladie commence par une légère diminution de la sensibilité tactile et des douleurs qui surviennent de temps en temps..

Dans la zone des trois premiers doigts et la moitié de la douleur palmaire, un lumbago est noté. La douleur, en règle générale, est courante et est donnée dans l'avant-bras. Souvent, il apparaît la nuit et réveille une personne: après des mouvements actifs avec une brosse - secouant et agitant - la douleur diminue. Le massage des paumes aide également..

Le membre dominant est le plus souvent atteint, mais le syndrome carpien bilatéral est rare. Dans 90% des cas, la neuropathie tunnel est traitée de façon conservatrice, avec une thérapie inefficace, ils ont recours à la chirurgie pour la section transversale du ligament du poignet.

La réponse à la question «pourquoi le majeur est engourdi» peut être des dommages aux branches terminales du nerf radial dans la polyneuropathie périphérique. La raison en est un étirement ou une déchirure des processus nerveux avec une ecchymose, une subluxation ou une luxation de l'articulation du coude.

Traitement

Les stades initiaux de l'ostéochondrose peuvent être facilement traités avec des méthodes physiologiques - physiothérapie et thérapie par l'exercice. Les formes lancées nécessitent une approche intégrée et la prise de médicaments, massage. Les séances de thérapie manuelle et de traction traction de la colonne vertébrale donnent un bon effet. Cependant, le choix des tactiques thérapeutiques n'est effectué que par un médecin.

Le traitement de l'engourdissement dans le syndrome du tunnel consiste à éliminer les causes du rétrécissement du canal carpien, où passe le nerf médian. La gamme d'activités comprend la réduction des luxations et des subluxations, l'immobilisation (immobilisation) de la main avec une attelle, la correction des troubles métaboliques et le soulagement de l'œdème inflammatoire.

Problèmes d'index

Un engourdissement isolé de l'index peut être un signe d'ostéochondrose, d'arthrose et d'arthrite des articulations. Si la cause est l'ostéochondrose, cela signifie que la sixième, avant-dernière vertèbre cervicale et le nerf passant près d'elle sont affectés.

Avec l'ostéochondrose, les disques intervertébraux et les petites articulations facettaires reliant les vertèbres souffrent. Les disques deviennent plus minces en raison de la malnutrition et de l'humidité, et les vertèbres voisines se rejoignent. À la suite de ce processus, les nerfs spinaux tombent littéralement «sous la presse» et se révèlent être pincés par des structures déplacées..

L'engourdissement des doigts indique un problème dans la région cervicale ou thoracique précoce: par exemple, si 7 vertèbres cervicales ou 1 vertèbre thoracique sont endommagées, l'auriculaire de la main droite est engourdi. Les racines nerveuses s'écartent de la moelle épinière des deux côtés de la colonne vertébrale, mais le plus souvent l'une d'entre elles subit une compression. Un nerf pincé à droite entraînera un engourdissement des doigts de la main droite et à gauche, respectivement, de la gauche.

L'engourdissement peut être la cause d'une maladie articulaire, lorsque les tissus de l'articulation du coude sont affectés. Avec l'arthrose, le cartilage recouvrant les surfaces articulaires des os est détruit, ce qui conduit souvent au développement du processus inflammatoire dans le coude. L'inflammation, à son tour, provoque une douleur, qui donne dans la main, une raideur des mouvements, un engourdissement des doigts. Avec une exacerbation de l'arthrose, la brosse ne peut pas être serrée en poing.

L'arthrite du coude survient à la suite d'un traumatisme, d'une surcharge physique, d'une infection ou d'une maladie auto-immune existante. L'inflammation chronique de l'articulation s'accompagne d'une détérioration de la conduction nerveuse et d'une diminution de la sensibilité des doigts.

Engourdissement du pouce

Comme indiqué ci-dessus, le pouce peut devenir engourdi avec le syndrome du canal carpien et des lésions dystrophiques des disques intervertébraux. Cependant, il existe d'autres raisons - en particulier, la thromboangiite oblitérante et l'athérosclérose vasculaire. Ce sont ces pathologies qui se manifestent le plus souvent unilatéralement, tandis que la plupart des autres provoquent un engourdissement des doigts des deux mains.

Séparément, il faut parler de la perte de sensibilité des doigts chez la femme enceinte, car elle inquiète souvent les femmes enceintes. Sa cause est un changement de microcirculation qui se produit sous l'influence des hormones..

Le flux sanguin principal est reçu par l'utérus en croissance pour fournir au fœtus une nutrition et de l'oxygène, ce qui est obtenu en augmentant le tonus des vaisseaux périphériques, qui comprennent de petits capillaires des doigts. Dans ce cas, l'engourdissement, en règle générale, s'étend à plusieurs doigts et augmente à basse température ambiante.

En raison de cette caractéristique, la restructuration habituelle du corps peut être confondue avec des manifestations de la maladie de Raynaud. Pour vérifier le processus physiologique et exclure la pathologie, il est recommandé de subir un examen.

Quel médecin contacter

Si l'engourdissement dérange constamment ou souvent, et qu'il n'y a aucune raison à cela (il n'y a pas eu de long séjour dans une position inconfortable, un long travail dur, etc.), vous devez consulter un thérapeute. Avec une forte et forte diminution de la sensibilité, qui ne revient pas, il vaut mieux appeler une ambulance.

Le nombre de maladies accompagnées d'engourdissement des doigts est très important. Un médecin généraliste - un médecin généraliste, qui, si nécessaire, sera envoyé à un spécialiste étroit, peut déterminer leur type et la direction où chercher une raison. Il pourrait être:

  • cardiologue;
  • neuropathologiste;
  • psychiatre, psychothérapeute;
  • neurochirurgien;
  • Chirurgien vasculaire;
  • physiothérapeute;
  • rhumatologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses.

Un cardiologue est consulté pour l'hypertension, car dans le contexte d'une augmentation persistante de la pression, les mains et les doigts sont souvent engourdis. Les hématologues participent au diagnostic et au traitement de l'anémie chronique, qui se développe avec une carence en vitamines..

La compétence des rhumatologues comprend les maladies articulaires, y compris l'arthrite d'origines diverses et l'arthrose. Un neuropathologiste aidera à identifier et à traiter l'ostéochondrose et ses conséquences sous forme de hernies intervertébrales, ainsi que de tumeurs cérébrales, de sclérose latérale amyotrophique, de neurosyphilis, etc. Parfois, un neurochirurgien est également impliqué.

Étant donné que l'une des causes des troubles sensoriels est la névrose et le stress psycho-émotionnel prolongé, le patient peut avoir besoin d'une aide psychologique. Selon la gravité du trouble, consultez un psychothérapeute ou un psychiatre.

Le traitement physiothérapeutique est indiqué pour la plupart des maladies les plus diverses, commençant par l'ostéochondrose et se terminant par des processus oncologiques. Si une athérosclérose vasculaire est suspectée, une consultation avec un angiosurgeon qui traite une maladie vasculaire est nécessaire..

Les personnes présentant des signes de borréliose ou d'encéphalite à tiques sont envoyées pour un rendez-vous avec un spécialiste des maladies infectieuses. Ces infections se manifestent également par un engourdissement des doigts et d'autres parties du corps..

Caractéristiques du diagnostic et du traitement

Après l'examen initial et l'interrogatoire, le médecin établit un diagnostic préliminaire et donne une référence pour examen. Les études instrumentales sont particulièrement informatives dans ce cas - radiographie de la colonne vertébrale dans l'ostéochondrose, angiographie et dopplerographie dans les lésions vasculaires.

L'imagerie par résonance magnétique et l'électroencéphalographie permettent d'évaluer l'état des vaisseaux cérébraux. Dans les situations douteuses, la TDM est prescrite - tomodensitométrie. Selon les résultats de l'examen, un traitement est prescrit.

Parfois, plusieurs procédures de massage suffisent pour éliminer la violation. Certains patients bénéficient d'exercices thérapeutiques et de correction du mode de vie: en particulier, les pauses dans les travaux physiques pénibles. Avec une carence en vitamines, il est recommandé de prendre des complexes vitamino-minéraux et d'introduire des aliments riches en vitamine B dans l'alimentation12 - foie, viande, poisson, œufs, fruits de mer.

Le traitement des maladies systémiques peut être conservateur ou chirurgical. S'ils sont présents, il est important de diagnostiquer en temps opportun et de commencer les mesures de traitement dès que possible..

Doigts engourdis: raisons et quoi faire

Les causes d'engourdissement des doigts peuvent être à la fois naturelles et pathologiques. Des sensations désagréables accompagnent le cours de l'ostéochondrose cervicale, de la sclérodermie, du diabète sucré. Leur apparence peut indiquer un manque d'oligo-éléments et de vitamines dans le corps. Tout d'abord, il est nécessaire d'établir pourquoi les doigts s'engourdissent. Après le diagnostic, un traitement conservateur ou chirurgical est effectué..

informations générales

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

L'engourdissement des doigts est généralement causé par la paresthésie - un trouble de la sensibilité, qui se caractérise également par des sensations de picotements, de brûlures, de «rampements rampants». Elle peut être déclenchée par une violation de la circulation sanguine dans les mains avec un changement ultérieur dans la conduite des impulsions nerveuses. Parfois, l'engourdissement est causé par une irritation directe de l'un des nerfs superficiels, qui se produit avec des ecchymoses ou une compression prolongée de la main.

Pourquoi tes doigts s'engourdissent

Si les causes de l'engourdissement sont physiologiques, elles disparaissent rapidement avec une flexion ou une extension des doigts. Il n'y a qu'une courte sensation de picotement. Le développement de la pathologie est mis en évidence par l'apparition fréquente d'inconfort, qui peut être éliminé par un frottement prolongé des paumes, des poings serrés et desserrés.

Engourdissement sans maladie

Une cause fréquente d'engourdissement est une exposition prolongée au gel. Sous l'influence de la basse température, la sensibilité du bout des doigts, puis de l'ensemble du pinceau, est d'abord bouleversée. Les doigts sont souvent engourdis chez les personnes qui préfèrent dormir avec les mains derrière la tête. En raison de la compression, l'apport sanguin aux tissus en oxygène se détériore, l'innervation est perturbée.

Une sensation désagréable se produit lorsque vous placez votre paume sous la joue pendant le sommeil. Dans certains cas, cela s'explique par l'habitude, dans d'autres par un oreiller inconfortable et trop doux. Sur celui-ci, le cou se plie excessivement, ce qui entraîne des troubles circulatoires non seulement dans les mains, mais aussi dans le cerveau.

Syndromes tunnels

Les soi-disant lésions des nerfs qui se trouvent dans les canaux cubital (coude) ou carpien (carpien). Les syndromes tunnels se produisent avec la compression des fibres nerveuses, leur inflammation, une blessure traumatique.

Cliniquement, ils se manifestent par de la douleur, une diminution de la sensibilité, une faiblesse, une maladresse avec des mouvements de la brosse pour capturer et tenir n'importe quel objet.

Maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud (syndrome) est une pathologie caractérisée par un trouble de la circulation artérielle dans les vaisseaux des mains et des pieds lorsqu'elle est exposée au froid ou au stress. Les collagénoses, les vascularites, la polyarthrite rhumatoïde, de nombreuses maladies endocriniennes et neurologiques peuvent provoquer son développement. Les principaux symptômes du syndrome de Raynaud sont un blanchiment constant, une cyanose et une rougeur des doigts, un engourdissement et des sensations de picotements.

Anémie

Il s'agit d'un groupe entier de syndromes, dont un signe courant est une diminution de la concentration d'hémoglobine dans le sang. L'anémie se développe dans le contexte de nombreuses pathologies des systèmes cardiovasculaire, respiratoire, génito-urinaire, gastro-intestinal. Elle est généralement indiquée par une faiblesse, une fatigue, un malaise général et une diminution de la concentration de l'attention. Avec un manque d'hémoglobine, des palpitations, un essoufflement, des maux de tête, des acouphènes, une perte d'appétit sont observés.

La sclérodermie

La sclérodermie est la pathologie du tissu conjonctif qui se manifeste par la sclérose (densification) de la peau et le rétrécissement des petits vaisseaux sanguins. Les doigts gonflent, gonflent, deviennent engourdis, et la peau acquiert une couleur cyanotique, devient moins élastique. La sclérodermie systémique se manifeste également par des dommages au système musculo-squelettique et aux organes internes (cœur, poumons, reins, tube digestif).

Le syndrome de Guillain Barre

Le syndrome de Guillain-Barré est une maladie auto-immune sévère du système nerveux périphérique. Au stade initial du développement de la pathologie, une faiblesse musculaire, une sensation d'engourdissement, des picotements dans les jambes se produisent. Après quelques heures, et parfois quelques jours, ils se sont propagés aux mains. Dans certains cas, le syndrome de Guillain-Barré manifeste une douleur dans les muscles des membres inférieurs et supérieurs, de la colonne vertébrale lombaire et sacrée.

Effet de l'alcool

Aux derniers stades de l'alcoolisme, une polyneuropathie alcoolique se produit - une pathologie neurologique qui affecte le système nerveux périphérique. La cause de son apparition est l'intoxication par l'alcool éthylique et ses métabolites, en particulier l'acétaldéhyde. Avec la neuropathie alcoolique, l'état des vaisseaux sanguins se détériore, l'absorption des protéines et des vitamines est altérée. Cela entraîne une altération de la transmission des impulsions nerveuses et de la sensibilité des doigts.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Intoxication chimique et aux métaux lourds

L'intoxication chronique est souvent diagnostiquée chez les personnes employées dans des industries dangereuses. Sur leur corps se trouve une exposition constante et à long terme aux sels de métaux lourds, aux alcalis et acides caustiques, aux solvants. Ils s'accumulent dans les tissus et exercent un effet négatif sur l'état des tissus nerveux, musculaires, cartilagineux et osseux. L'engourdissement des doigts pendant l'intoxication chronique s'accompagne d'essoufflement, de faiblesse, de fatigue rapide.

Diabète

Cette pathologie se caractérise par un trouble métabolique chronique dû à une carence dans la formation de sa propre insuline et une augmentation de la glycémie. Dans la plupart des cas, les doigts deviennent engourdis avec une complication déjà développée du diabète sucré (polyneuropathie diabétique) à la suite d'une lésion des nerfs périphériques. Cliniquement, il se manifeste également par un gonflement et une froideur des mains, une sensation de brûlure et des «rampements rampants».

Carence en vitamine B1

Dans le contexte de la malabsorption de la vitamine B1 (thiamine) ou de son apport insuffisant dans le corps avec de la nourriture, le béribéri se développe. Les principaux symptômes de sa forme périphérique sont la paresthésie et la faiblesse des mains et des pieds. Une personne a de la difficulté à effectuer de petits travaux avec ses mains, par exemple lors du laçage des chaussures ou du boutonnage des boutons. Avec une hypovitaminose sévère, le patient n'est pas en mesure de tenir des objets dans ses mains, perd ses compétences d'autosoins au quotidien.

Polyneuropathie diphtérique

Il s'agit d'une cause assez rare d'engourdissement des doigts, car les enfants sont constamment vaccinés. La diphtérie se développe à la suite d'une infection par des bactéries Gram-positives Corynebacterium diphtheriae. La pathologie provoque le développement de nombreuses complications, dont la polyneuropathie diphtérique. En plus des troubles de la sensibilité, les ganglions lymphatiques augmentent également, des problèmes respiratoires se produisent et la température corporelle augmente..

Spondylose

La spondylose est caractérisée par des changements dystrophiques dans les disques intervertébraux antérieurs, une calcification du ligament longitudinal antérieur et une prolifération de tissu osseux. Lorsque les ostéophytes pressent les racines vertébrales, des troubles neurologiques se produisent, généralement avec des mouvements brusques, une hypothermie, un effort physique intense. L'engourdissement des doigts, et parfois de tout le bras, s'accompagne de douleurs aiguës ou sourdes et pressantes dans la région vertébrale affectée par la spondylose.

Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

Il s'agit d'une pathologie sévère qui affecte les cellules nerveuses responsables du mouvement. Il y a d'abord une faiblesse dans les doigts, ressemblant à un engourdissement. À mesure que la SLA progresse, la démarche devient fragile, les muscles s'atrophient et la capacité de coordonner les mouvements est perdue. Aux derniers stades de développement, la parole est perturbée, des problèmes de déglutition surviennent, une pneumonie se développe souvent.

Quel spécialiste contacter

Étant donné que de nombreuses pathologies peuvent provoquer un engourdissement des doigts, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin généraliste - un médecin généraliste. Il prescrira tous les tests de diagnostic nécessaires. Après avoir étudié leurs résultats, le patient sera référé à des médecins de spécialisation étroite - un neurologue, un rhumatologue, un endocrinologue, un orthopédiste et un traumatologue.

Diagnostiquer un problème

Ce n'est que sur la base d'un examen externe, des antécédents médicaux, des plaintes des patients, que le diagnostic initial est posé. Pour le confirmer et exclure d'autres pathologies, se manifestant par un engourdissement des doigts, des études instrumentales sont réalisées:

  • radiographie de la colonne vertébrale en 2 projections;
  • électromyographie;
  • Dopplerographie des vaisseaux du cou et de la tête;
  • électroencéphalographie;
  • IRM ou TDM.

Des tests cliniques généraux de sang et d'urine sont prescrits, si nécessaire - études biochimiques et sérologiques.

Comment éliminer l'inconfort

L'engourdissement des doigts ne disparaîtra qu'après la thérapie complexe de la pathologie qui l'a provoquée. Dans le traitement des articulations, des médicaments de divers groupes cliniques et pharmacologiques sont utilisés. Ce sont des moyens pour améliorer la circulation sanguine (Pentoxifylline, nicotinate de xanthinol), les vitamines B (Milgamma, Combilipen, Neuromultivit), les complexes équilibrés de vitamines et de minéraux (Supradin, Vitrum, Centrum).

Les analgésiques ne sont utilisés que pour la douleur accompagnant l'engourdissement. Pour restaurer la sensibilité, les onguents et les gels sont généralement utilisés avec un effet chauffant, distrayant et localement irritant.

Remèdes externes pour l'engourdissement des doigtsNoms des médicaments
Préparations pharmacologiquesCapsicam, Viprosal, Espol, Finalgon, Nayatoks, Efkamon, Apizartron, Ben-Gay, Gevkamen, Vipratoks, Onguent de térébenthine
Additifs biologiquement actifs (BAA)Dikul baumes Taiga, Tibétain, Massage, Sofya baumes, Artro-Aktiv, Arthrocin, Shark fat, Lifeguard

Physiothérapie et gymnastique

Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites aux patients pour améliorer l'action des médicaments, améliorer la circulation sanguine dans les mains, restaurer le trophisme et l'innervation. La thérapie au laser la plus couramment utilisée, la magnétothérapie, la thérapie UHF, le rayonnement ultraviolet. L'engourdissement des doigts est éliminé par des applications avec de la paraffine, de l'ozokéritothérapie, de la fangothérapie, classique, de l'acupuncture, peut masser.

Pour améliorer le travail des articulations des doigts par le médecin, un programme d'exercice est un ensemble individuel d'exercices. Il comprend généralement la rotation avec des brosses, la flexion et l'extension des doigts, le serrage et le desserrage des poings. Les patients sont recommandés des exercices avec un extenseur, des balles de massage douces ou semi-rigides pour les mains.

Remèdes et recettes populaires

Les moyens préparés selon les recettes de la médecine traditionnelle ne sont pas en mesure d'éliminer la cause d'engourdissement des doigts. Ils sont utilisés comme traitement d'appoint pour améliorer la circulation sanguine. Quels remèdes populaires sont les plus efficaces:

  • pommade. Dans un mortier mélangé à un état homogène, une cuillère à café de teinture d'alcool de poivron rouge et de lanoline, ajoutez en petites portions 50 g de vaseline médicale;
  • une baignoire. Dans 0,5 l d'eau tiède, 2 gouttes d'huiles essentielles de genièvre, eucalyptus, romarin sont diluées, baisser les mains pendant 20 minutes.

Il est également utile de boire de la tisane, qui a un effet apaisant et tonique. Pour le préparer, versez une cuillère à café de camomille, de souci, de millepertuis, de menthe citron dans un thermos. Versez 2 tasses d'eau bouillante, insistez 2 heures, refroidissez et filtrez. Prendre 100 ml 2-3 fois par jour.

Quel est le danger d'engourdissement

Les maladies qui provoquent un engourdissement sont dangereuses. Ils progressent relativement rapidement, se propagent à d'autres tissus et organes, menaçant la santé et souvent la vie d'une personne. Mais l'engourdissement lui-même peut être une source de problèmes. En raison d'un trouble de sensibilité, une personne ne ressent pas de douleur intense avec des coupures, des abrasions, des brûlures, des gelures, ne consacre pas beaucoup de temps à son traitement antiseptique. Cela conduit au développement de coupures infectieuses dangereuses..

Prévention de l'engourdissement des doigts

La meilleure prévention de l'engourdissement des doigts est des examens médicaux réguliers 1 à 2 fois par an. La détection de toute maladie au stade initial de développement vous permet d'effectuer rapidement un traitement, pour éviter les complications.

Causes d'engourdissement des doigts: index, sans nom, petit doigt, à droite ou à gauche

L'engourdissement des doigts est un symptôme plutôt désagréable, mais tout à fait tolérable, auquel beaucoup ne prêtent pas attention. Mais il existe un certain nombre de maladies graves qui peuvent entraîner une perte de sensation. Bien que dans la plupart des cas, les causes d'engourdissement des doigts soient courantes, vous devez connaître toutes les conditions possibles afin de commencer un traitement rapide et compétent.

Causes d'engourdissement des doigts

Pas lié à la maladie

    • Hypothermie
    • Pose inconvenante dans un rêve
    • Exposition aux produits chimiques
      • alcoolisme
      • métaux lourds et solvants
      • médicaments

Pathologique

Syndromes tunnelsProcessus auto-immunsAutre
  • syndrome du canal carpien
  • syndrome du tunnel ulnaire
  • Le syndrome de Guillain Barre
  • sclérodermie
  • Syndrome de Raynaud
  • Anémie
  • Troubles métaboliques (diabète sucré)
  • Spondylose de la colonne cervicale
  • Avitaminose
  • Maladies nerveuses progressives (sclérose latérale amyotrophique)
  • Maladies infectieuses (diphtérie)
  • Une dépression

Engourdissement non lié à la maladie

Quelles réactions corporelles sont absolument normales? (voir pourquoi les mains s'engourdissent la nuit)

  • Tout le monde connaît la sensation de «pas sa propre main» lorsqu'un ou les deux membres sont pincés pendant un sommeil profond.
  • La même chose se produit si vous «traînez» la brosse - vos doigts deviennent engourdis. Juste quelques minutes de position normale et serrement intense du poing pour tout remettre en ordre.
  • Pendant un certain temps, vous pouvez perdre de la sensibilité lorsque vous êtes dans le froid dans la rue, en particulier lorsque vous travaillez avec de l'eau.

Mais si de telles situations se répètent tous les jours, ou si des parties spécifiques sont toujours impliquées (par exemple, seulement l'engourdissement de l'annulaire de la main gauche), alors vous devez penser à des raisons pathologiques. Le seul moment où l'engourdissement d'un seul annulaire de la main droite est normal est la taille de la bague de fiançailles trop petite.

Syndromes tunnels

Syndrome du canal carpien (syndrome du canal carpien)

La compression du nerf médian passant par le poignet conduit au syndrome du canal carpien. Cela se produit généralement chez des personnes de certaines professions (musiciens, programmeurs, emballeurs), dont le travail est associé à une flexion active des mains dans les poignets. Parfois, le syndrome survient après des blessures et des interventions chirurgicales, il se produit également avec un œdème de femme enceinte, ainsi qu'avec une obésité sévère. Soit dit en passant, l'engourdissement pendant la grossesse ne nécessite pas de traitement spécial.

  • Les signes de la maladie comprennent un engourdissement, des brûlures, des picotements dans le pouce, l'index et le majeur, parfois la main entière se propage.
  • Pire la nuit.
  • Avec une compression prolongée, une faiblesse musculaire et des lésions nerveuses persistantes se produisent.

Le diagnostic est fait principalement par des plaintes, parfois l'IRM, l'électromyographie et d'autres méthodes supplémentaires sont utilisées. Afin de traiter le syndrome, des médicaments anti-inflammatoires, du repos et des pneus dans les poignets sont utilisés. Il est souvent nécessaire de libérer chirurgicalement les muscles et les nerfs de la compression. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter un médecin, car un léger engourdissement des doigts au fil du temps peut devenir un handicap.

Syndrome du tunnel ulnaire

Une lésion du nerf cubital du coude au poignet peut provoquer le syndrome tunnel correspondant. Les causes les plus courantes d'un tel pincement comprennent:

  • habitude de s'appuyer sur les coudes pendant le travail et le repos
  • blessures
  • déformations de l'articulation du coude (avec arthrite et arthrose)
  • implant contraceptif sous-cutané
  • hématomes étendus dans les maladies du sang
  • perçage infructueux d'une veine lors de la pose de compte-gouttes et du prélèvement de sang
  • perte de muscle et de graisse
  • tumeurs
  • facteurs inexpliqués

Les signes du syndrome ulnaire comprennent des brûlures, des picotements et un engourdissement de l'auriculaire et de l'annulaire. Avec la progression du pincement, il y a une faiblesse dans les doigts, une douleur, une perte musculaire et une difficulté à manipuler la main. Il y a même un signe spécial: lorsque vous essayez de cacher la brosse dans la poche de votre pantalon, l'auriculaire reste sur le bord de la poche.

Le diagnostic du syndrome du tunnel ulnaire, ainsi que du syndrome du canal carpien, est posé en fonction des plaintes du patient. Il est nécessaire d'exclure les causes courantes de lésions nerveuses (diabète sucré), d'examiner l'articulation du coude avec une radiographie ou une IRM et de rappeler les blessures et les chirurgies récentes. Avec un léger engourdissement, il est généralement recommandé de garder le bras constamment redressé, même dans un rêve. Pour cela, des pneus en tissus mous sont utilisés. Si cela n'aide pas et que la faiblesse musculaire et l'atrophie augmentent, alors recourir à un traitement chirurgical.

L'engourdissement des doigts, s'étendant à tout le membre ou même au côté du corps, en particulier en combinaison avec une parole illisible, est la raison de l'hospitalisation d'urgence. Ces signes peuvent indiquer un AVC en développement..

Maladie de Raynaud

La maladie ou le phénomène de Raynaud est conditionnellement divisé en deux types: primaire (sans causes apparentes et maladies de fond) et secondaire. Ce dernier est généralement combiné et est une conséquence des maladies auto-immunes systémiques (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde et autres), et se produit également dans le contexte des vibrations dans les industries. La forme primaire est plus courante chez les jeunes femmes. Les symptômes du phénomène Raynaud comprennent:

  • engourdissement des doigts et des orteils
  • décoloration du bout des doigts (pâleur, pourquoi virer au bleu et éventuellement rougeur)
  • brièveté du changement
  • occurrence en réponse au froid ou au stress émotionnel
  • avec une maladie vibratoire, des doigts spécifiques deviennent engourdis, les plus exposés (pouces, par exemple)

Avec la maladie de Raynaud primitive, la vie et la santé ne sont pas menacées, il suffit de protéger ses mains du froid, des vibrations et d'éviter les situations stressantes. Pour exclure le formulaire secondaire, une consultation médicale est nécessaire. Le diagnostic est généralement posé sur la base de plaintes, mais avec des changements persistants, une douleur intense et l'apparition d'autres symptômes, des méthodes supplémentaires sont utilisées.

Examinez le lit vasculaire (pour exclure un caillot de sang), la conduction nerveuse (pour exclure les maladies nerveuses), faites un test sanguin pour diagnostiquer les processus auto-immunes. Le traitement des formes secondaires commence par le traitement de la maladie sous-jacente et l'arrêt du tabac. Parmi les médicaments, des inhibiteurs calciques sont utilisés: la nifédipine et des médicaments similaires. Dans les cas graves, doivent recourir à la chirurgie.

Anémie

Une condition très courante à l'heure actuelle est l'anémie. Il se manifeste par de nombreux symptômes, qui sont souvent attribués à d'autres maladies. Avec l'anémie, le taux d'hémoglobine dans le sang est inférieur à la norme établie. Parfois, l'hémoglobine est dans les limites normales, mais les réserves de fer dans le corps sont déjà épuisées. C'est ce qu'on appelle une carence en fer latente (latente)..

Symptômes d'anémie et de carence en fer latente:

  • engourdissement des doigts et des orteils
  • pâleur de la peau et des muqueuses
  • faiblesse, état subfébrile prolongé
  • aversion pour la viande, tendance aux aliments non comestibles
  • cheveux cassants, ongles
  • démangeaisons et sécheresse cutanée

On pense que normalement le taux d'hémoglobine chez les hommes de 20 à 59 ans ne devrait pas être inférieur à 137 g / l, chez les hommes à partir de 60 ans - 132 g / l, et chez les femmes la limite inférieure est de 122 g / l. Pour déterminer une carence en fer latente, le niveau de ferritine dans le sang est déterminé. En cas d'anémie confirmée, des préparations de fer sont prescrites (Ferretab, Sorbifer Durules, voir préparations de fer pour l'anémie), permettant de reconstituer le dépôt de l'organisme.

Le syndrome de Guillain Barre

Le syndrome est un processus inflammatoire aigu dans les nerfs et les racines des nerfs, à la suite duquel la fonction motrice et tactile est perturbée. Souvent, c'est l'engourdissement des doigts et une sensation de picotement qui sont les premiers symptômes de la maladie. Les signes du syndrome de Guillain-Barré comprennent:

  • engourdissement dans les doigts et les orteils, montant au poignet et à la cheville
  • douleurs douloureuses et lancinantes dans le dos, les fesses, les hanches
  • palpitations cardiaques ou essoufflement, essoufflement
  • difficulté à avaler et à parler
  • faiblesse dans les jambes et les bras, jusqu'à l'immobilité

Tous les symptômes apparaissent généralement après un léger trouble digestif ou un SRAS léger. En conséquence, un processus auto-immun se produit lorsque le corps attaque ses propres nerfs. La maladie se développe de manière aiguë, atteint un maximum en 2 à 4 semaines. Ensuite, les symptômes disparaissent progressivement et disparaissent..

Le traitement principal est la rééducation après l'arrêt de l'inflammation auto-immune. La récupération peut être retardée jusqu'à plusieurs mois. Dans les cas graves (2-4%), la mort résulte d'un arrêt respiratoire et d'autres processus importants. Mais la plupart des patients ne présentent qu'une partie des symptômes ci-dessus, qui ne se manifestent pas pleinement. Ces personnes ont de bonnes perspectives pour la restauration complète de toutes les fonctions du corps.

La sclérodermie

L'une des maladies auto-immunes les plus graves, dans laquelle la peau, les parois vasculaires, les organes internes se condensent progressivement, perdant de leur élasticité et de leurs fonctions habituelles. Cette maladie n'est pas héréditaire, mais le risque de tomber malade chez les proches est toujours supérieur à la moyenne. Le plus souvent, la maladie affecte les femmes âgées de 30 à 50 ans. Les causes de son apparition sont inconnues..

  • raffermissement de la peau (commence par les doigts), engourdissement et picotements
  • la disparition des rides du visage
  • l'apparition de taches sombres et claires sur la peau, la brillance des zones densifiées
  • l'apparition d'hémorragies ponctuelles sur la peau
  • engourdissement des doigts et autres zones touchées, phénomène de Raynaud
  • douleurs musculaires et articulaires
  • essoufflement, augmentation de l'insuffisance respiratoire
  • désordres digestifs
  • vision diminuée
  • incapacité à ouvrir grand la bouche, enrouement

Pour le diagnostic, il suffit généralement de regarder autour du patient. Mais souvent, ils utilisent des tests sanguins (analyse générale, biochimique, auto-anticorps) pour confirmer la présence de la maladie. Dans les cas douteux, une biopsie de la zone affectée de la peau est réalisée, qui est ensuite examinée au microscope..

Le traitement de la maladie est symptomatique, c'est-à-dire qu'il vise à éliminer les principaux signes de la maladie. Utilisez des anti-inflammatoires, des sprays, des laxatifs, des laxatifs, des stéroïdes et d'autres médicaments. De plus, une alimentation équilibrée, l'abandon des mauvaises habitudes, le travail par temps froid, le traitement rapide des plaies et des ulcères sont très importants.

En plus de la sclérodermie, presque toutes les maladies auto-immunes peuvent provoquer des lésions nerveuses et un engourdissement des doigts. Par conséquent, si nécessaire, le thérapeute donnera une référence à un rhumatologue pour exclure l'insuffisance immunitaire comme cause d'engourdissement.

Certains problèmes psychologiques (dépression, par exemple) peuvent se déguiser en inconfort dans les bras et les jambes. Souvent, ils ne sont limités que par les doigts. Par conséquent, si en plus des mains engourdies, il y a des plaintes de transpiration, un pouls fréquent, de l'insomnie, des larmes sans cause et une sensation de mélancolie, vous devez consulter d'urgence un spécialiste. La dépression est une maladie très grave qui nécessite des médicaments adéquats..

Exposition à l'alcool

L'alcool, en plus de nombreux autres troubles graves, provoque une neuropathie (c'est-à-dire des lésions nerveuses). Il existe même un terme spécial: neuropathie alcoolique. Il est associé à l'influence polyvalente de l'éthanol. Il interfère avec l'absorption de substances importantes telles que la thiamine, les protéines, les folates. De plus, les dérivés de l'éthanol affectent directement les nerfs, provoquant leur destruction. Des dommages se produisent également dans le foie qui affectent indirectement la transmission neuromusculaire. Ainsi, l'engourdissement des doigts chez les alcooliques est un phénomène assez courant..

Empoisonnement aux métaux lourds et aux produits chimiques

Dans diverses industries, des composés chimiques sont utilisés qui ont un effet négatif sur tout le corps, y compris le système nerveux. Par conséquent, les personnes travaillant dans la métallurgie, la construction, les ateliers de peinture entrent souvent en contact avec de telles substances dangereuses. L'arsenic, le plomb, le mercure, le thallium et les solvants peuvent engourdir les doigts. En plus de ce symptôme, des problèmes digestifs, respiratoires et même une altération de la conscience peuvent survenir. Par conséquent, si, après un contact avec une substance dangereuse, les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter d'urgence un médecin..

Médicaments

Certains médicaments peuvent engourdir les membres, y compris les doigts. Il s'agit notamment de l'isoniazide (un médicament antituberculeux), de la vincristine (un médicament anti-tumoral), des composés d'or, certains médicaments contre le SIDA, le métronidazole. Habituellement, les annotations de médication ont une liste d'effets secondaires que votre médecin devrait considérer..

Diabète

Avec le diabète de type 1, l'apparition de la maladie est associée à une forte détérioration du bien-être et ce n'est qu'après une maladie de longue durée que des lésions nerveuses se produisent. Le diabète de type 2 est plus insidieux, il peut être asymptomatique et au moment où une personne est diagnostiquée, une personne peut déjà présenter des symptômes neurologiques. De plus, des médicaments irréguliers et un mauvais contrôle du glucose entraînent des conséquences inévitables. Le plus célèbre d'entre eux est le «pied diabétique» avec perte de sensation dans les jambes à propos de la formation d'ulcères. Mais assez souvent, il y a des perturbations dans le tissu nerveux des mains, à la suite de quoi les doigts ou la main entière deviennent engourdis.

Signes de neuropathie diabétique de la main:

  • engourdissement et picotements des doigts
  • pire la nuit
  • les deux mains sont plus souvent touchées, mais il y a aussi des violations dans un membre ou dans plusieurs doigts (par exemple, un engourdissement des index)

Pour diagnostiquer la neuropathie diabétique, le diabète doit d'abord être confirmé. À cette fin, déterminer le niveau de glucose, l'hémoglobine glycosylée dans le sang, examiner l'analyse générale de l'urine. Parfois, ils diagnostiquent des lésions vasculaires et nerveuses dans le fond d'œil, le cœur et d'autres organes. Pour contrôler cette condition, il est nécessaire de maintenir un niveau adéquat de glucose en utilisant des médicaments hypoglycémiants spéciaux ou en administrant de l'insuline comme prescrit par le médecin. Si vous suivez avec précision toutes les recommandations, ne commencez pas la maladie, vous pouvez éviter à la fois des symptômes désagréables et de formidables complications.

Spondylose

La destruction progressive des disques intervertébraux dans la colonne cervicale, leur saillie, la formation de bords tranchants est un processus inévitable appelé spondylose. À mesure que le disque s'use, des douleurs peuvent se former dans le cou, les épaules, les bras, limiter les mouvements et la sensibilité. L'engourdissement se produit généralement dans la main ou la main, mais il affecte parfois uniquement les doigts. Le diagnostic repose sur la TDM et l'IRM. Le traitement comprend généralement des anti-inflammatoires, des antispasmodiques, des massages et de la physiothérapie. Si une hernie importante se forme ou si le canal rachidien est trop étroit, des méthodes chirurgicales sont utilisées.

Carence en vitamine B1 (thiamine)

Une carence en thiamine dans le corps peut avoir des effets désagréables sur la santé. La maladie résultant de cette carence en vitamines est appelée béribéri. Tout d'abord, des troubles du système nerveux apparaissent. Dans les cas graves, le cœur et l'ensemble du système vasculaire sont affectés.

Symptômes d'une carence en B1:

  • engourdissement bilatéral des doigts et des orteils, avec tendance à se propager
  • crampes musculaires
  • atrophie musculaire (affaiblissement, dessèchement)
  • perte de mémoire, insomnie
  • Encéphalopathie de Wernicke et syndrome de Korsakov (altération de la fonction cérébrale avec apparition d'un trouble mental)
  • forte faiblesse dans les jambes
  • rythme cardiaque
  • hypotension artérielle
  • désordres digestifs

Les cas graves de béribéri dans les pays développés sont rares, principalement pour les raisons suivantes:

  • Alcoolisme
  • Infection sévère, septicémie
  • Hémodialyse ("rein artificiel")
  • Opérations sur l'estomac et les intestins

Parfois, les carences alimentaires entraînent des carences en vitamines. Certains produits (riz poli, thé, café) contiennent des substances qui décomposent la thiamine. Si en même temps vous mangez peu d'aliments contenant de la thiamine (céréales, viande, lait, haricots), il existe un risque de prendre du béribéri. Le traitement de la maladie consiste à prescrire un médicament à base de thiamine, à corriger le régime alimentaire et à éliminer les facteurs provoquants (abus d'alcool, processus infectieux, effort physique excessif).

Il faut se rappeler qu'en plus de B1, d'autres vitamines de ce groupe affectent le système nerveux. Par conséquent, une alimentation équilibrée est la clé de la santé.

Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

La SLA est une maladie grave des cellules nerveuses responsables de la fonction motrice. Parfois, cela ne commence pas par des mouvements altérés, mais par une sensation de maladresse dans les mains, semblable à un engourdissement. Habituellement, cela se produit d'abord dans le côté de travail. Donc, chez le gaucher, il y a un engourdissement des doigts de la main gauche, puis de la droite. À mesure que la maladie progresse, une démarche tremblante, l'impossibilité d'actions précises avec les mains, le «dessèchement» des muscles se joignent à l'engourdissement.

Ensuite, il y a une violation de la parole, une voix floue, des difficultés à avaler. Au stade final, les muscles respiratoires sont impliqués dans le processus, ce qui entraîne une pneumonie fréquente. La fin de la maladie est l'arrêt respiratoire. Il n'y a actuellement aucun remède contre le syndrome latéral amyotrophique, donc l'espérance de vie moyenne est de 5 ans. Bien qu'avec des soins appropriés, vous pouvez le prolonger pour une période indéfiniment longue. Un exemple est le célèbre physicien théoricien Steve Hawking, qui est confiné à un fauteuil roulant et communique à l'aide d'un ordinateur.

Un diagnostic de SLA est rarement posé lors du premier traitement. Parfois, il faut plusieurs mois d'observation pour exclure d'autres causes possibles d'engourdissement. Pour le diagnostic, l'EMG (elektromiography) est souvent utilisé - une étude de l'activité musculaire en réponse à l'irritation.

Polyneuropathie diphtérique

La diphtérie est une maladie bien connue, un cauchemar des pédiatres des siècles passés. Maintenant, cette maladie est rare en raison de la vaccination généralisée des enfants. La plupart des enfants et des adultes non vaccinés ou non complètement vaccinés tombent malades.

  • l'apparition de la maladie ressemble à un SRAS courant
  • gorge irritée
  • un film diphtérique se forme - un revêtement gris dans les voies respiratoires
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux (un symptôme appelé le cou du taureau)
  • difficulté à respirer (en raison d'une obstruction des voies respiratoires)

En plus du dernier symptôme, qui représente un danger pour la vie, des lésions nerveuses peuvent survenir. Il en résulte une violation de la sensibilité (engourdissement et picotements) aux extrémités selon le type de «gants et chaussettes». La maladie est traitée avec un sérum anti-diphtérique spécial. Dans les pays développés, rencontrer cette maladie en pleine forme est désormais une rareté, mais lorsque les doigts sont engourdis, vous ne pouvez pas l'escompter..

Tests d'engourdissement

Malgré le fait que de nombreuses maladies qui provoquent un engourdissement des doigts peuvent être déterminées par des symptômes externes et un examen initial, le médecin peut prescrire des tests supplémentaires:

Après analyses, une électromyographie est souvent réalisée, dans laquelle les potentiels électriques de certains muscles sont enregistrés, en les comparant à la norme.

Avant de consulter un spécialiste, vous devez décider quels doigts sont engourdis et si ce processus est à double sens, ou seulement la main gauche ou la main droite est impliquée. Ceci est d'une grande importance, car il permet de distinguer les syndromes tunnel de, par exemple, les maladies nerveuses graves. De plus, tous les symptômes supplémentaires doivent être nommés avec précision. L'engourdissement et la douleur peuvent parler de traumatisme et du syndrome du tunnel, et la perte de sensibilité même aux effets graves parle de diabète.

Comment éliminer l'engourdissement des doigts à la maison?

L'engourdissement pendant l'hypothermie ou après une posture inconfortable dans un rêve disparaît de lui-même. D'autres formes de perte de sensibilité peuvent être permanentes ou intermittentes. L'engourdissement lui-même n'est pas dangereux, il n'a pas besoin d'être éliminé. Mais visiter un thérapeute ou un neurologue est tout simplement nécessaire. Le traitement de l'engourdissement des doigts dépend de la maladie qui l'a provoqué.

Que faire avec un engourdissement des doigts de la main droite

L'engourdissement des doigts de la main droite survient le plus souvent avec une violation de l'apport sanguin aux mains et des problèmes de colonne vertébrale. Ce symptôme est également inclus dans le tableau clinique de nombreuses maladies pouvant entraîner des conséquences très graves, telles que l'amputation d'un membre ou la mort..

Le traitement de l'engourdissement des doigts de la main droite est prescrit en fonction des résultats du diagnostic. L'ensemble des facteurs provoquant l'hypesthésie peut être divisé en six groupes principaux:

  • Blessures
  • Pathologie de la colonne vertébrale;
  • Inflammation articulaire;
  • Troubles circulatoires;
  • Lésions du système nerveux;
  • Maladies endocriniennes.

Causes d'engourdissement dans les doigts de la main droite

Les causes d'engourdissement des doigts de la main droite peuvent être en partie déterminées par le type de doigts engourdis. Par exemple, si une hypesthésie se produit dans l'index ou le majeur, cela peut être dû à un traumatisme ou à une inflammation de l'articulation du coude, et un engourdissement de l'anneau ou de l'auriculaire est susceptible d'indiquer une altération du fonctionnement du système cardiovasculaire. Dans tous les cas, en cas d'engourdissement, de picotements ou de douleur dans les doigts, vous devez contacter un neurologue et établir un diagnostic précis afin d'éviter des complications.

Un engourdissement dans les doigts de la main droite peut être causé par une blessure, comme une ecchymose, une entorse ou une fracture. Une tension musculaire excessive dans la région du col cervical entraîne également un engourdissement, par exemple, avec une position incorrecte de la tête et du cou pendant le travail à table ou en raison d'une posture inconfortable pendant le sommeil.

Les maladies suivantes nécessitent un traitement systématique:

  • Ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • Hernie du disque intervertébral;
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Troubles circulatoires de la main;
  • Thrombose du membre supérieur;
  • AVC ischémique de l'artère intervertébrale;
  • Blocage des vaisseaux du cerveau;
  • Syndrome du canal carpien;
  • Maladie de Raynaud.

Engourdissement des doigts de la main droite avec ostéochondrose

Un engourdissement des doigts de la main droite peut être observé avec une ostéochondrose de la colonne cervicale, une protrusion et une hernie intervertébrale.

Les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne vertébrale sont caractérisés par une diminution des disques intervertébraux et une perte d'élasticité de l'anneau fibreux. Cela conduit au syndrome dit radiculaire. Le plus souvent, lorsque les racines sont pincées, la douleur irradie du cou le long des omoplates et de la surface radiale de l'avant-bras vers la main. La localisation de la douleur et de l'engourdissement du bout des doigts, à la fois de la main droite et de la gauche, dépend directement de la racine soumise à la compression:

  • C6 - dans le pouce;
  • C7 - en index, moyen et sans nom;
  • C8 - dans le petit doigt.

L'hypesthésie est également possible en l'absence de changements physiologiques dans la région cervicale, par exemple, avec une position forcée du corps pendant une longue période.

Avec l'ostéochondrose, les doigts s'engourdissent le plus souvent sur un bras. Le traitement consiste à éliminer l'inflammation et l'enflure, mais parfois une intervention chirurgicale est également nécessaire..

Engourdissement dans la polyarthrite rhumatoïde

L'engourdissement du bout des doigts, à droite et à gauche, peut être accompagné d'une polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie se caractérise par la défaite de plusieurs articulations de la main en même temps, comme la polyarthrite. Dans ce cas, les articulations du poignet, ainsi que les petites articulations interphalangiennes et métacarpophalangiennes sont affectées symétriquement.

Les principaux symptômes de la polyarthrite rhumatoïde dans la zone touchée sont:

  • Violation persistante de flexion-extension (contracture);
  • Déformation des articulations en forme de fuseau et en S;
  • Croissances osseuses entre les phalanges;
  • Atrophie musculaire;
  • Augmentation de la température locale;
  • Rougeur et gonflement;
  • Engourdissement des doigts de la main droite la nuit;
  • Raideur matinale des mouvements;
  • C'est une douleur sourde.

La détérioration du bien-être sous forme de faiblesse, de perte de poids et d'une augmentation périodique de la température avec la polyarthrite rhumatoïde est associée au développement du syndrome articulaire. Au fil du temps, les changements pathologiques affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, le tractus gastro-intestinal et les reins.

Engourdissement des doigts avec altération de la circulation

Un engourdissement des doigts de la main droite peut survenir à la suite de divers troubles circulatoires, en particulier avec de telles maladies:

  • Thrombose du membre supérieur;
  • Blocage des vaisseaux du cerveau;
  • AVC ischémique de l'artère intervertébrale.

Si, après hypesthésie, une douleur croissante apparaît dans la main, cela peut indiquer un blocage des grosses artères par un thrombus. L'arrêt de l'approvisionnement en sang normal sans traitement est lourd de développement de nécrose et de perte de membre.

S'il y a un engourdissement dans les doigts du bras et de la jambe droits, ainsi que de la faiblesse, des nausées et des maux de tête, cela peut être un signe d'AVC ischémique gauche. Il se développe en quelques jours, ce qui vous permet de le reconnaître à temps et d'éviter la paralysie du côté droit du corps.

La congestion de l'artère vertébrale avec une abondance de circulation collatérale peut être asymptomatique, mais dans certains cas, provoque une crise cardiaque étendue dans la moelle oblongue et le cervelet.

Engourdissement des doigts de la main droite en cas de dysfonctionnement du système nerveux

Certaines lésions du système nerveux peuvent être caractérisées par un engourdissement des doigts de la main droite. L'hypesthésie survient dans le syndrome du canal carpien et la maladie de Raynaud.

Le syndrome du canal carpien affecte le fonctionnement de la main et du poignet. Lorsque le nerf médian est pincé dans le canal carpien, des douleurs surviennent aux endroits d'innervation. L'engourdissement des doigts de la main droite est caractéristique la nuit et tôt le matin. La douleur peut irradier le long du bras jusqu'à l'épaule et le cou. Au fil du temps, les muscles fléchisseurs des doigts s'affaiblissent et s'atrophient, entraînant une incapacité presque complète du membre.

Au cœur de la maladie de Raynaud se trouve une violation de la régulation nerveuse du tonus vasculaire, à la suite de quoi les petits vaisseaux sanguins se rétrécissent, répondant aux stimuli externes, par exemple, au froid. La première attaque de la maladie peut être déclenchée par des infections passées, ainsi que par un surmenage ou une hypothermie. La maladie de Raynaud peut également être une complication d'une lésion cérébrale ou d'un choc psycho-émotionnel sévère. La maladie a trois étapes:

  • Angiospastique;
  • Angioparalytique;
  • Trophoparalytique.

Au premier stade, auquel le développement de la maladie se termine souvent, sous l'influence du froid ou du stress, la peau devient plus froide, plus blanche, puis devient bleue en raison de perturbations trophiques. Après quelques minutes, l'approvisionnement en sang est rétabli et les symptômes disparaissent. Après l'attaque, une paresthésie ou un engourdissement du bout des doigts de la main droite apparaît. Avec des lésions symétriques, indiquant une origine neurologique de la maladie, des symptômes sont observés sur les deux mains.

Le développement ultérieur se caractérise par une augmentation de la durée des crises, une augmentation de la douleur et de l'enflure. Par la suite, une malnutrition profonde des tissus provoque ulcères, nécrose et gangrène. Souvent, les trois étapes peuvent affecter les doigts voisins d'une main.

Quelle que soit l'étiologie de l'engourdissement des doigts de la main droite, le traitement de la cause profonde doit être initié le plus rapidement possible, car certaines maladies ont des conséquences très graves.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite