Nutrition pour un AVC ischémique du cerveau

L'AVC ischémique est l'un des problèmes médicaux et sociaux les plus urgents. Tant dans la période aiguë de l'AVC qu'après, les patients ont des troubles de la déglutition, ce qui nécessite un régime spécial. Les médecins de l'hôpital Yusupov traitent et réadaptent les patients ayant subi un AVC ischémique. Un nutritionniste personnel sélectionnera les aliments pour fournir au corps les nutriments essentiels.

Causes des changements métaboliques de l'AVC ischémique

Le plus rapidement, chez les patients ayant subi un AVC ischémique, les systèmes digestif, respiratoire, cardiovasculaire et urinaire sont impliqués dans le processus pathologique et une défaillance d'organes multiples se développe. Avec un accident vasculaire cérébral, l'organe régulateur central souffre, ce qui entraîne une rupture du contrôle neurogène central sur les processus se produisant dans les organes internes.

Les changements métaboliques de l'AVC surviennent à la fois sous l'effet d'une puissante stimulation sympathique de la libération d'hormones (glucagon, catécholamines, corticostéroïdes) et sous l'influence de médiateurs locaux. À la suite de cette réaction, le métabolisme change de telle manière que le corps peut absorber les nutriments dans une maladie grave. Cela vous permet de mobiliser l'énergie et les substrats pour soutenir les réponses inflammatoires et immunitaires, ainsi que la régénération tissulaire. Avec un AVC ischémique, une carence en protéines se développe, ce qui conduit finalement à une violation de la fonction et de la structure des cellules, ainsi que de la fonction des organes.

Dans des conditions de métabolisme accru, un rôle important dans les soins intensifs complexes de l'AVC ischémique appartient à la fourniture d'une nutrition adéquate en utilisant un certain nombre de méthodes autres que l'apport alimentaire normal. Une partie importante des patients ayant subi un AVC ischémique ne peuvent pas manger seuls, ce qui est associé à une diminution de la conscience ou à une violation de la fonction de déglutition. Souvent, le seul moyen possible de fournir des nutriments à ces patients est la nutrition artificielle..

Nutrition artificielle pour un AVC ischémique

La nutrition artificielle est réalisée par voie entérale (tout en préservant, à un degré ou à un autre, le mouvement des nutriments le long du tractus gastro-intestinal) et par des méthodes parentérales.

Les principaux éléments de la nutrition parentérale sont l'eau, les sources d'azote et l'énergie. Comme sources d'azote, les spécialistes de l'hôpital Yusupov utilisent des mélanges d'acides aminés synthétiques contenant une quantité adéquate et équilibrée d'acides aminés interchangeables et irremplaçables. Parmi les mélanges d'acides aminés synthétiques, les médicaments suivants sont le plus souvent utilisés:

Les solutions assurent la synthèse des protéines à partir des acides aminés introduits, ont un effet positif prononcé sur le métabolisme des protéines, conduisent à un bilan azoté positif et à la stabilisation du poids corporel du patient. Les mélanges d'acides aminés éliminent les toxines du corps en réduisant la concentration d'ammoniac, qui est associée à la formation de produits de décomposition non toxiques.

Les médecins de l'hôpital de Yusupov fournissent la quantité d'énergie nécessaire aux patients victimes d'un AVC ischémique dû aux glucides ou à une combinaison d'émulsions lipidiques et de solutions de monosaccharides (lipofundine, intralipide). Pour la nutrition entérale des patients ayant subi un AVC ischémique à l'hôpital de Yusupov, des mélanges de polymères ou d'éléments sont utilisés. Les mélanges de polymères contiennent des graisses, des protéines et des glucides dans des proportions caractéristiques d'une alimentation humaine normale. Ils se composent des ingrédients suivants:

  • isolats de protéines entières (lait, soja, viande, œufs);
  • amidon partiellement hydrolysé;
  • triglycérides;
  • l'ensemble nécessaire de vitamines, micro et macro éléments.

Avant absorption, ces mélanges sont traités par voie enzymatique dans l'intestin. Les mélanges élémentaires contiennent:

  • acides aminés ou peptides courts;
  • le dextrose et les oligosaccharides;
  • acides gras essentiels et triglycérides à chaîne moyenne.

Ils sont administrés aux patients s'il est impossible d'utiliser des mélanges de polymères en raison d'une diminution prononcée des fonctions d'absorption et de digestion de l'intestin. À l'hôpital de Yusupov, des éléments biologiquement significatifs spécifiques sont également largement utilisés, corrigeant délibérément les troubles métaboliques tels que:

  • glutamine;
  • acides aminés ramifiés;
  • l'arginine;
  • taurine;
  • acides nucléiques;
  • oligo-éléments;
  • antioxydants;
  • vitamines.

Dans les accidents vasculaires cérébraux ischémiques sévères, l'inclusion d'antioxydants dans le programme de nutrition entérale offre un meilleur contrôle de l'augmentation du métabolisme et réduit le temps nécessaire à la compensation de la toxicose interne. Les médecins de l'hôpital Yusupov ayant subi un AVC préfèrent une nutrition entérale précoce comme étant plus physiologique et plus facile à réaliser. Une nutrition entérale précoce résout le problème des «intestins vides».

L'avancement de la nourriture le long du tractus gastro-intestinal soutient l'état normal et la composition de la microflore intestinale. Lors de la prescription d'une nutrition entérale artificielle à un patient victime d'un AVC ischémique qui ne peut pas manger seul, les médecins de l'hôpital de Yusupov préviennent la survenue de complications septiques associées à la pénétration de micro-organismes des intestins dans le sang.

Nutrition après un AVC ischémique du cerveau

En raison du fait que chez certains patients après un AVC ischémique, il y a une violation de la déglutition, ils ont besoin d'une nutrition spéciale. Un régime après un AVC ischémique nécessite le traitement mécanique des aliments. Les chefs de l'hôpital de Yusupov essuient la nourriture ou battent avec un mélangeur, servent chaud sans épices chaudes. Le personnel possédant une vaste expérience aide les patients à manger..

Pour éviter une récidive de l'alimentation, il est nécessaire de réduire la quantité de cholestérol. Les médecins de l'hôpital de Yusupov recommandent de réduire la quantité d'aliments contenant du cholestérol: margarine et graisses transgéniques, réduire la consommation d'huile de tournesol et d'oeufs, viandes fumées, conserves et légumes marinés.

Après un AVC ischémique, il est conseillé aux patients de consommer les produits suivants:

  • légumes et fruits, en particulier salades riches en fibres;
  • purées de soupe cuites au mixeur et cuites à la vapeur;
  • fruits secs (abricots secs, pruneaux, dattes);
  • produits laitiers (kéfir et fromage cottage), qui peuvent être combinés avec succès avec des carottes, des bananes.

La nutrition après un AVC nécessite la consommation de 1 à 1,5 litre de liquide, mais au début, vous ne devez pas donner beaucoup de liquide au patient, il peut boire 100 à 150 ml d'eau 5 fois par jour..

Le régime alimentaire après un AVC ischémique doit être équilibré et contenir les substances suivantes:

  • viande diététique faible en gras comme source de protéines;
  • glucides sous forme de fruits et légumes frais, grains entiers.

Après un AVC ischémique, les éléments suivants doivent être exclus du régime:

  • de l'alcool;
  • graisses hydrogénées transgéniques saturées et graisses animales;
  • produits laitiers entiers et œufs;
  • viande rouge.
  • farine et sucré.

La nutrition après un AVC ischémique doit être équilibrée. À la veille de la sortie de l'hôpital, les médecins de l'hôpital Yusupov font des recommandations individuelles aux patients. Les nutritionnistes prennent en compte la gravité des effets résiduels d'un accident vasculaire cérébral et la présence d'une pathologie concomitante.

L'hôpital de Yusupov est à juste titre la principale clinique pour le traitement des AVC ischémiques. Des professeurs et des neurologues de la plus haute catégorie y travaillent. Ils effectuent non seulement un traitement médicamenteux pour les AVC, mais fournissent également une nutrition appropriée à la fois dans la période aiguë d'accident vasculaire cérébral et dans la période de réadaptation. Passez un appel téléphonique, prenez rendez-vous avec un neurologue. Le centre de contact de l'hôpital Yusupov fonctionne 24h / 24 et 7j / 7.

Une alimentation correcte et équilibrée après un AVC: comment faire un menu

Les statistiques indiquent que le taux de mortalité des patients souffrant d'un accident vasculaire cérébral aigu primaire ne dépasse pas 11, mais les conséquences d'une hémorragie, même légère, peuvent être très différentes - d'une perte de conscience à court terme à une paralysie complète ou partielle.

Bien sûr, les premiers soins rendus en temps opportun et un traitement médical compétent réduisent le risque de conséquences négatives irréversibles pour le corps, cependant, le patient doit suivre un cours de rééducation complet, qui comprend un régime post-AVC.

Régime de l'AVC cérébral: Menu

Caractéristiques de la nutrition après un AVC

L'essentiel est de restaurer la capacité de travail et la qualité de vie dès que possible. Dans ce cas, le régime alimentaire qui doit être suivi d'une convalescence après un AVC ischémique est d'une grande importance.

Vous devez comprendre que ce type d'accident vasculaire cérébral se produit en raison du blocage (ou du rétrécissement) des vaisseaux qui alimentent le cerveau.

Les plaques de cholestérol bloquent la circulation sanguine et contribuent à l'hypertension et à l'athérosclérose, de sorte que le menu du patient devrait réduire l'effet de ces facteurs sur le corps.

C'est l'absence de graisses animales, telles que le jaune d'oeuf et les abats, qui augmentent de façon critique le cholestérol.

Cela ne signifie pas pour autant que ce type d'aliment est monotone, au contraire. Le régime doit être riche en vitamines, fibres, minéraux.

Le volume total est d'environ deux kilogrammes par jour en portions fractionnées. Mode de consommation - un litre et demi à deux litres d'eau pure sans gaz.

Produits interdits

La nutrition avec un micro accident vasculaire cérébral nécessite toujours le rejet d'une certaine liste de produits. Et la chose la plus intéressante est qu'une personne doit exclure du menu la nourriture qu'elle aime le plus.

Les produits interdits sont les suivants:

  1. Fast food.
  2. Produits laitiers gras, produits carnés.
  3. Confiserie.
  4. Chocolat.
  5. friture.
  6. Mayonnaise, sauce épicée.
  7. Viandes fumées.
  8. Saucisses.
  9. Aliments en conserve.
  10. Jaunes d'oeufs de poule.
  11. Alcool, thé fort et café.

Il est également important de limiter la consommation de sel. Il est permis d'utiliser pas plus de 3 g par jour pour la cuisson.

Le patient doit clairement comprendre que l'utilisation de ces produits est strictement interdite, même en cas de désir irrésistible. Sinon, la récupération du corps sera ralentie et le risque de rechute du micro-AVC augmentera..

Soins à domicile

Manger après un AVC à la maison implique de suivre les recommandations du médecin traitant.

Un tel régime peut réduire de 30% le risque de rechute. Par conséquent, la nourriture est exclue:

  • épicé, salé, huileux;
  • fumé, frit;
  • déchets;
  • saucisses.

Ce que vous devez inclure dans l'alimentation:

  • légumes, baies, légumes verts;
  • variétés de viande et de poisson faibles en gras;
  • produits protéiques (haricots, lentilles, soja);
  • soupes au lait et aux légumes.

Le principe principal est d'exclure les glucides simples, qui comprennent le sucre, les produits de boulangerie à base de farine premium; retirer également les épices, le sel, les viandes fumées, les plats cuisinés, les boissons gazeuses, l'alcool.

Il est préférable que les aliments soient servis sous forme liquide (céréales, bouillons, soupes) en petites portions.

Les principaux objectifs du régime:

  • prévention d'une deuxième attaque;
  • amélioration (rétablissement) de l'État;
  • fournir au cerveau des nutriments.

Pour obtenir des résultats maximaux, un régime spécial est recommandé, après quoi vous pouvez améliorer l'état d'un AVC.

Pour éviter l'exacerbation (objectif numéro 1) retirer du menu gras, frit, sel, sucre.

Pour améliorer la condition (objectif numéro 2), nous introduisons une nutrition fractionnée et un régime alimentaire approprié.

Pour fournir au cerveau les éléments nécessaires à cela (objectif numéro 3), nous inclurons des vitamines, des fruits et des légumes dans l'alimentation.

Les vitamines hydrosolubles des groupes C et B sont recommandées comme antioxydants..

Régime après un AVC Tableau 10 - menu hebdomadaire (petit-déjeuner, déjeuner, collation, dîner):

Lundi:

  • Flocons d'avoine aux abricots secs;
  • Lenten borsch. 2 tranches de pain de seigle;
  • Un verre de kéfir. Biscuit salé;
  • Purée de pomme de terre. Boeuf bouilli. Salade de chou.

Mardi:

  • Bouillie de riz au lait aux raisins secs;
  • Soupe de betteraves. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Un verre de jus de tomate;
  • Sarrasin. Filet de poulet bouilli. Salade de concombre et tomate.

Mercredi:

  • Bouillie de sarrasin à la pomme;
  • Okroshka. 2 tranches de pain de son;
  • 2 abricots;
  • Merlu au four. Ragoût de légumes.

Jeudi:

  • Bouillie de millet aux pruneaux;
  • Soupe de riz. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Un verre de lait cuit fermenté. Cookies Galetny;
  • Rôti de lapin aux légumes.

Vendredi:

  • Muesli aux fruits secs;
  • Soupe au chou vert. 2 tranches de pain de seigle;
  • Un verre de yaourt. 2 craquelins;
  • Plie cuite. Squash Cavier.

Samedi:

  • Omelette de 1 œuf et 1 protéine par paire;
  • Soupe au lait avec des craquelins;
  • Un verre de jus d'orange;
  • Filet de dinde bouilli. Purée d'aubergine.

Dimanche:

  • Fromage cottage sans gras assaisonné de yaourt naturel aux herbes;
  • Soupe aux légumes. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Banane;
  • Morue au four. Salade de carottes râpées.

Entre les repas avec le régime Pevzner Table 10, après un AVC, vous pouvez boire une tasse de thé non sucré, une décoction de rose sauvage, un verre de jus fraîchement pressé.

Comment faire un régime après une hémorragie ischémique

Lorsque la pathologie aiguë est supprimée, la question se pose de la récupération la plus rapide.

Il faut se rappeler que manger doit se faire le premier jour après un AVC pour éviter l'atrophie de la muqueuse gastrique.

Bien sûr, la nutrition doit être équilibrée dans le sens du menu diététique, dont la teneur en calories peut atteindre 2500 kcal. par jour.

La valeur diététique des aliments suivants:

Blé germé, noix, graines de tournesol, asperges - une source de vitamines C, B et D, qui réduisent le niveau d'homocystéine, ce qui provoque une attaque de rechute.

Toutes les légumineuses (haricots, pois chiches, pois) - elles contiennent de l'acide folique (stabilisent la tension artérielle).

Poissons de mer, fruits de mer, olive, huile de soja - ce sont des oméga-3 et oméga-6, des acides aminés précieux, ils normalisent le fonctionnement du système cardiovasculaire.

Viande diététique - poulet, dinde, lapin - protéines pour restaurer le corps.

Carottes, poivrons, citrouille, abricot - le bêta-carotène participe à la baisse de la pression artérielle.

Riz brun, céréales (sarrasin, avoine), courgettes - glucides complexes, ils sont nécessaires comme activateurs de la restauration des cellules cérébrales.

Épinards, betteraves, bleuets, choux - antioxydants qui neutralisent les radicaux libres.

Faire un régime pour un patient après un AVC, en s'appuyant sur ce registre, est simple mais important à retenir:

Il est strictement interdit de préparer des plats à base de graisses animales - saindoux, margarine, qui contient des éléments d'origine animale; beurre. Méthodes de cuisson - ébullition, ragoût, vapeur.

Tout ce que vous devez savoir sur un micro-AVC chez l'homme: symptômes, traitement, prévention

Rose a commencé à son premier, chéri ce visage et ses cheveux noirs. Le jeune chevalier avait toujours un tel régiment, mais maintenant la raison de la chose, il l'a poussé était serein et heureux. Matena, comme je n'en doute pas, sera de retour lorsqu'elle sera injuste ou désespérée. Vous êtes gênée par une femme méchante, bien qu'ici vous soyez pâle avec des femmes irrationnelles. Linley a six ans, le comte a imaginé un décor chaud de diamants. Un homme trapu sur la tendresse du grand-père de l'abbaye et a commencé à se réveiller complètement. Le régime du 1er groupe l'a décidé, rattrapé et a pris son âme. Avec un tel abîme ajouté à la planche, elle est restée il y avait un régime de groupe 1.

Abricots secs raisins secs noix pour perdre du poids. Régime avec ballonnement constant Régime pp sur sarrasin. Régime d'eau comment s'asseoir. Comment se retenir tout en suivant un régime. Régime et nutrition à.

Caractéristiques de l'organisation du régime alimentaire des patients alités

Dès les premiers jours, il est important de comprendre que le régime alimentaire des patients alités avec une paralysie partielle ou complète, capable d'avaler de la nourriture de manière indépendante et avec une violation de cette fonction peut varier.

Si une personne peut avaler des aliments normalement, il est conseillé de les nourrir en purée en position assise (45 degrés).

Sous l'interdiction tout ce qui s'effrite - craquelins, croûtons, céréales friables.

Étant donné que les mouvements sont limités et que la consommation de calories est minime, excluez toute farine, desserts, pâtisseries.

La motilité intestinale est affaiblie, ce qui signifie que la constipation est possible. D'où la règle - suffisamment de produits laitiers, légumes, fruits et fruits secs.

Arrosez jusqu'à un litre et demi par jour en petites portions.

Important! Évitez les aliments qui affectent la viscosité du sang. Il:

  • feuilles et choux de Bruxelles;
  • thé noir et vert;
  • foie;
  • persil, légumes verts;
  • coriandre.

Les patients avec une déglutition altérée après un AVC (dysphagie) refusent souvent de manger ou ne peuvent pas effectuer cette action en raison de troubles fonctionnels.

L'alimentation par sonde est une mesure extrême mais nécessaire. L'alimentation à la cuillère est possible, la nourriture doit avoir une consistance crémeuse.

Diabétiques après un AVC

L'AVC et le diabète sont étroitement liés. La probabilité de développer une hémorragie cérébrale chez les patients diabétiques est 2,5 fois plus élevée que chez les patients sains. De plus, dans 90% des cas chez les diabétiques, il s'agit d'un AVC ischémique.

Chez ces patients, les violations de l'équilibre eau-sel conduisent à un grossissement des parois des vaisseaux, leur rétrécissement, après un AVC, le processus de récupération est ralenti, car l'athérosclérose des vaisseaux ralentit le flux d'oxygène nécessaire au cerveau.

Le régime alimentaire est une mesure nécessaire mais nécessaire pour la récupération. Extrêmement important:

  • éliminer complètement le sel;
  • prendre du potassium pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins;
  • buvez beaucoup de liquides (eau, compote de fruits, thé faible);
  • refuser les aliments riches en cholestérol;
  • consommer beaucoup de fruits et légumes.

Une relation causale directe - avec le diabète, un accident vasculaire cérébral se développe, et non l'inverse.

Conclusion: l'alimentation joue un rôle énorme pour assurer un état de santé..

La vie après un AVC

C'est une erreur de croire que dès que la gravité d'une attaque diminue, vous pouvez reprendre votre mode de vie précédent.

L'AVC est un signal sérieux d'un changement cardinal, en particulier les habitudes alimentaires.

Le cholestérol de bas poids moléculaire contenu dans les aliments dangereux détruit nos vaisseaux sanguins.

Que faire? Il n'y a qu'une seule conclusion - bien manger.

Le cholestérol de haut poids moléculaire, au contraire, doit être présent dans l'organisme, il remplit les fonctions nécessaires à l'organisme - la production de vitamine D, d'hormones sexuelles féminines et masculines; dégradation des graisses.

Après un AVC, le menu doit nécessairement contenir des aliments riches en lipoprotéines de haute densité. Ils ne sont pas synthétisés par le corps par nous-mêmes, nous les obtenons avec des produits utiles..

Dans le régime alimentaire devrait être:

  • huile d'olive;
  • La graine de lin;
  • poisson;
  • Avocat;
  • soja;
  • noix, pistaches;
  • grains entiers.

Vous pouvez également utiliser du chocolat, l'essentiel est le noir, pas le lait et avec modération.

Éliminer la restauration rapide, l'alcool, les gras trans contenus dans la margarine et l'huile de cuisson, les aliments transformés.

Si vous voulez une collation, remplacez les aliments nocifs par des fruits secs, des yaourts (faibles en gras), des noix, du kéfir ou du fromage cottage.

Régime pour un AVC étendu

Il faut comprendre que le terme «accident vasculaire cérébral étendu» implique soit une option hémorragique (moins favorable avec des symptômes à long terme) et ischémique - il s'agit d'un problème à court terme avec altération de la conduction vasculaire.

Par conséquent, avec la pharmacothérapie, un régime après un AVC est très important. Voici quelques règles simples:

  • manger de petits repas (jusqu'à 100 grammes);
  • manger des viandes maigres;
  • acheter des produits laitiers faibles en gras;
  • exclure complètement l'alcool;
  • utilisez des graines de sésame hachées au lieu du sel de table;
  • peau de volaille pendant la cuisson.

Nous voyons que les règles ne sont pas trop difficiles à respecter. Un patient après un AVC a besoin d'une alimentation rationnelle et équilibrée visant à:

  • abaisser la pression artérielle;
  • "Amincissement du sang";
  • prévention du cholestérol élevé;
  • élasticité accrue des vaisseaux sanguins.

Actuellement, avec la variété existante de produits proposés, il est tout à fait possible d'élaborer un régime thérapeutique pouvant corriger et améliorer significativement l'état du patient.

Rappelez-vous le sage dicton: "L'homme est ce qu'il mange".

Pourquoi le régime alimentaire est important?

Ce n'est pas en vain que la nutrition alimentaire est la mesure la plus importante dans la lutte contre les micro-AVC. Son efficacité a été prouvée scientifiquement. Les objectifs du régime sont les suivants:

  1. Réduire la quantité de mauvais cholestérol et de graisses nocives dans le sang, empêcher leur accumulation.
  2. Normaliser la circulation sanguine dans tout le corps, et en particulier dans la tête.
  3. Empêcher le développement de la rechute d'un micro-AVC et la survenue d'un AVC étendu.
  4. Améliore le bien-être général du patient, aide-le à récupérer plus rapidement.

Les scientifiques ont prouvé que suivre un régime est particulièrement important au cours de la première semaine après un AVC mineur. Un tableau correctement sélectionné vous permet de prolonger la vie du patient pendant de nombreuses années à venir.

Régime après un AVC: que puis-je manger? Photo, revue vidéo de la sélection et de la préparation des aliments

Aujourd'hui, une personne est en bonne santé et pleine de vie, mais cela ne veut pas dire qu'il en sera toujours ainsi. "Une maladie du siècle" - un accident vasculaire cérébral (une violation de la circulation cérébrale avec des dommages aux tissus cérébraux) n'épargne même pas les jeunes de 30 à 40 ans.

Il y a des facteurs qui ne peuvent pas être influencés - vieillesse, malformations cardiaques et vasculaires, hérédité.

Facteurs de risque pouvant provoquer un AVC ischémique - Nutrition déséquilibrée.

Parlons des caractéristiques du régime après un AVC..

Caractéristiques de la nutrition après un AVC

L'essentiel est de restaurer la capacité de travail et la qualité de vie dès que possible. Dans ce cas, le régime alimentaire qui doit être suivi d'une convalescence après un AVC ischémique est d'une grande importance.

Vous devez comprendre que ce type d'accident vasculaire cérébral se produit en raison du blocage (ou du rétrécissement) des vaisseaux qui alimentent le cerveau.

Les plaques de cholestérol bloquent la circulation sanguine et contribuent à l'hypertension et à l'athérosclérose, de sorte que le menu du patient devrait réduire l'effet de ces facteurs sur le corps.

C'est l'absence de graisses animales, telles que le jaune d'oeuf et les abats, qui augmentent de façon critique le cholestérol.

Cela ne signifie pas pour autant que ce type d'aliment est monotone, au contraire. Le régime doit être riche en vitamines, fibres, minéraux.

Le volume total est d'environ deux kilogrammes par jour en portions fractionnées. Mode de consommation - un litre et demi à deux litres d'eau pure sans gaz.

Soins à domicile

Manger après un AVC à la maison implique de suivre les recommandations du médecin traitant.

Un tel régime peut réduire de 30% le risque de rechute. Par conséquent, la nourriture est exclue:

  • épicé, salé, huileux;
  • fumé, frit;
  • déchets;
  • saucisses.

Ce que vous devez inclure dans l'alimentation:

  • légumes, baies, légumes verts;
  • variétés de viande et de poisson faibles en gras;
  • produits protéiques (haricots, lentilles, soja);
  • soupes au lait et aux légumes.

Le principe principal est d'exclure les glucides simples, qui comprennent le sucre, les produits de boulangerie à base de farine premium; retirer également les épices, le sel, les viandes fumées, les plats cuisinés, les boissons gazeuses, l'alcool.

Il est préférable que les aliments soient servis sous forme liquide (céréales, bouillons, soupes) en petites portions.

Les principaux objectifs du régime:

  • prévention d'une deuxième attaque;
  • amélioration (rétablissement) de l'État;
  • fournir au cerveau des nutriments.

Pour obtenir des résultats maximaux, un régime spécial est recommandé, après quoi vous pouvez améliorer l'état d'un AVC.

Pour éviter l'exacerbation (objectif numéro 1) retirer du menu gras, frit, sel, sucre.

Pour améliorer la condition (objectif numéro 2), nous introduisons une nutrition fractionnée et un régime alimentaire approprié.

Pour fournir au cerveau les éléments nécessaires à cela (objectif numéro 3), nous inclurons des vitamines, des fruits et des légumes dans l'alimentation.

Les vitamines hydrosolubles des groupes C et B sont recommandées comme antioxydants..

Comment faire un régime après une hémorragie ischémique

Lorsque la pathologie aiguë est supprimée, la question se pose de la récupération la plus rapide.

Il faut se rappeler que manger doit se faire le premier jour après un AVC pour éviter l'atrophie de la muqueuse gastrique.

Bien sûr, la nutrition doit être équilibrée dans le sens du menu diététique, dont la teneur en calories peut atteindre 2500 kcal. par jour.

La valeur diététique des aliments suivants:

Blé germé, noix, graines de tournesol, asperges - une source de vitamines C, B et D, qui réduisent le niveau d'homocystéine, ce qui provoque une attaque de rechute.

Toutes les légumineuses (haricots, pois chiches, pois) - elles contiennent de l'acide folique (stabilisent la tension artérielle).

Le poisson de mer, les fruits de mer, l'olive, l'huile de soja sont des oméga-3 et oméga-6, des acides aminés précieux, ils normalisent le système cardiovasculaire.

Viande diététique - poulet, dinde, lapin - protéines pour restaurer le corps.

Carottes, poivrons, citrouille, abricot - le bêta-carotène participe à la baisse de la pression artérielle.

Riz brun, céréales (sarrasin, avoine), courgettes - glucides complexes, ils sont nécessaires comme activateurs de la restauration des cellules cérébrales.

Épinards, betteraves, bleuets, choux - antioxydants qui neutralisent les radicaux libres.

Faire un régime pour un patient après un AVC, en s'appuyant sur ce registre, est simple mais important à retenir:

Il est strictement interdit de préparer des plats à base de graisses animales - saindoux, margarine, qui contient des éléments d'origine animale; beurre. Méthodes de cuisson - ébullition, ragoût, vapeur.

Caractéristiques de l'organisation du régime alimentaire des patients alités

Dès les premiers jours, il est important de comprendre que le régime alimentaire des patients alités avec une paralysie partielle ou complète, capable d'avaler de la nourriture de manière indépendante et avec une violation de cette fonction peut varier.

Si une personne peut avaler des aliments normalement, il est conseillé de les nourrir en purée en position assise (45 degrés).

Sous l'interdiction tout ce qui s'effrite - craquelins, croûtons, céréales friables.

Étant donné que les mouvements sont limités et que la consommation de calories est minime, excluez toute farine, desserts, pâtisseries.

La motilité intestinale est affaiblie, ce qui signifie que la constipation est possible. D'où la règle - suffisamment de produits laitiers, légumes, fruits et fruits secs.

Arrosez jusqu'à un litre et demi par jour en petites portions.

Important! Évitez les aliments qui affectent la viscosité du sang. Il:

  • feuilles et choux de Bruxelles;
  • thé noir et vert;
  • foie;
  • persil, légumes verts;
  • coriandre.

Les patients avec une déglutition altérée après un AVC (dysphagie) refusent souvent de manger ou ne peuvent pas effectuer cette action en raison de troubles fonctionnels.

L'alimentation par sonde est une mesure extrême mais nécessaire. L'alimentation à la cuillère est possible, la nourriture doit avoir une consistance crémeuse.

Diabétiques après un AVC

L'AVC et le diabète sont étroitement liés. La probabilité de développer une hémorragie cérébrale chez les patients diabétiques est 2,5 fois plus élevée que chez les patients sains. De plus, dans 90% des cas chez les diabétiques, il s'agit d'un AVC ischémique.

Chez ces patients, les violations de l'équilibre eau-sel conduisent à un grossissement des parois des vaisseaux, leur rétrécissement, après un AVC, le processus de récupération est ralenti, car l'athérosclérose des vaisseaux ralentit le flux d'oxygène nécessaire au cerveau.

Le régime alimentaire est une mesure nécessaire mais nécessaire pour la récupération. Extrêmement important:

  • éliminer complètement le sel;
  • prendre du potassium pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins;
  • buvez beaucoup de liquides (eau, compote de fruits, thé faible);
  • refuser les aliments riches en cholestérol;
  • consommer beaucoup de fruits et légumes.

Une relation causale directe - avec le diabète, un accident vasculaire cérébral se développe, et non l'inverse.

Conclusion: l'alimentation joue un rôle énorme pour assurer un état de santé..

La vie après un AVC

C'est une erreur de croire que dès que la gravité d'une attaque diminue, vous pouvez reprendre votre mode de vie précédent.

L'AVC est un signal sérieux d'un changement cardinal, en particulier les habitudes alimentaires.

Le cholestérol de bas poids moléculaire contenu dans les aliments dangereux détruit nos vaisseaux sanguins.

Que faire? Il n'y a qu'une seule conclusion - bien manger.

Le cholestérol de haut poids moléculaire, au contraire, doit être présent dans l'organisme, il remplit les fonctions nécessaires à l'organisme - la production de vitamine D, d'hormones sexuelles féminines et masculines; dégradation des graisses.

Après un AVC, le menu doit nécessairement contenir des aliments riches en lipoprotéines de haute densité. Ils ne sont pas synthétisés par le corps par nous-mêmes, nous les obtenons avec des produits utiles..

Dans le régime alimentaire devrait être:

  • huile d'olive;
  • La graine de lin;
  • poisson;
  • Avocat;
  • soja;
  • noix, pistaches;
  • grains entiers.

Vous pouvez également utiliser du chocolat, l'essentiel est le noir, pas le lait et avec modération.

Éliminer la restauration rapide, l'alcool, les gras trans contenus dans la margarine et l'huile de cuisson, les aliments transformés.

Si vous voulez une collation, remplacez les aliments nocifs par des fruits secs, des yaourts (faibles en gras), des noix, du kéfir ou du fromage cottage.

Régime pour un AVC étendu

Il faut comprendre que le terme «accident vasculaire cérébral étendu» implique soit une option hémorragique (moins favorable avec des symptômes à long terme) et ischémique - il s'agit d'un problème à court terme avec altération de la conduction vasculaire.

Par conséquent, avec la pharmacothérapie, un régime après un AVC est très important. Voici quelques règles simples:

  • manger de petits repas (jusqu'à 100 grammes);
  • manger des viandes maigres;
  • acheter des produits laitiers faibles en gras;
  • exclure complètement l'alcool;
  • utilisez des graines de sésame hachées au lieu du sel de table;
  • peau de volaille pendant la cuisson.

Nous voyons que les règles ne sont pas trop difficiles à respecter. Un patient après un AVC a besoin d'une alimentation rationnelle et équilibrée visant à:

  • abaisser la pression artérielle;
  • "Amincissement du sang";
  • prévention du cholestérol élevé;
  • élasticité accrue des vaisseaux sanguins.

Actuellement, avec la variété existante de produits proposés, il est tout à fait possible d'élaborer un régime thérapeutique pouvant corriger et améliorer significativement l'état du patient.

Rappelez-vous le sage dicton: "L'homme est ce qu'il mange".

Régime après un AVC: caractéristiques, exemple de menu

L'AVC est une maladie grave et dangereuse causée par une violation de la circulation cérébrale sous une forme aiguë et accompagnée d'une perte de conscience et, dans certains cas, d'une paralysie. Selon les statistiques, environ 80% des survivants d'un AVC restent invalides à vie. L'AVC occupe le deuxième rang dans la mortalité mondiale après les maladies cardiaques.

Les causes de l'AVC comprennent: l'hypertension, l'athérosclérose, la myocardite, les crises cardiaques. Ils provoquent le développement de la maladie et des stress fréquents, le tabagisme, l'abus d'alcool, l'obésité. La récupération du corps après un AVC est longue. En plus du traitement médicamenteux, le tableau de régime 10, développé par M.I., joue un rôle important dans le processus de réadaptation. Pevzner.

Tableau de régime 10 selon Pevzner lors de l'attribution?

Le tableau de régime 10 selon Pevzner est prescrit à la fois pour la prévention et après un AVC. Aux premiers symptômes d'un accident vasculaire cérébral: étourdissements, engourdissement du bras et de la joue, assombrissement des yeux, maux de tête, vomissements, convulsions, fièvre, vous devez immédiatement consulter un médecin. Après un examen complet et le traitement prescrit, il est nécessaire de commencer le patient à suivre un régime. Tableau 10.

Le régime après un AVC étendu consiste à manger des aliments liquides (bouillons, gelée, purées de fruits et légumes, céréales liquides, produits laitiers et lait aigre), même s'il est possible de nourrir le patient sans utiliser de sonde.

Le régime alimentaire après un AVC ischémique est une restriction stricte du régime alimentaire des graisses animales. Les graisses animales augmentent le taux de cholestérol dans le sang et provoquent l'apparition de plaques de cholestérol, qui sont à leur tour la principale cause des troubles circulatoires ischémiques.

Le régime alimentaire après un AVC hémorragique consiste à exclure ou à limiter les graisses animales et le sel. L'exclusion de sel affecte la réduction de pression. Lors d'un AVC hémorragique, le maintien de la pression dans la norme est très important, car son augmentation peut provoquer une nouvelle hémorragie. Les produits contenant du magnésium et du potassium doivent être inclus dans l'alimentation..

Le régime alimentaire après un accident vasculaire cérébral vise également la perte de poids, ce qui est particulièrement important pour les personnes souffrant de diabète. La perte de poids a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire. On sait que plus une personne est mince, moins elle est susceptible d'avoir un accident vasculaire cérébral. En plus du traitement et du régime alimentaire Tableau 10, une activité physique modérée et des promenades en plein air sont utiles..

L'essence de l'alimentation après un AVC

Le tableau de régime 10 selon Pevzner après un AVC vise à optimiser la restauration de la santé et à prévenir les rechutes. C'est à la fois une mesure thérapeutique et préventive, basée sur une bonne nutrition..

Table de régime 10 selon Pevzner - les règles de base:

  • La nourriture doit être variée. Le régime alimentaire doit être riche en vitamines, minéraux, fibres et tous les nutriments nécessaires à une vie normale..
  • La nourriture doit être fractionnée. Mangez au moins 4 fois par jour, mais en petites portions.
  • Le dernier repas avec régime Le tableau 10 après un AVC doit être léger et au moins 3 heures avant le coucher.
  • Dans le régime alimentaire du tableau 10, des restrictions sont imposées sur les graisses animales (réduites d'au moins la moitié), le sel (pas plus de 5 grammes par jour), le sucre (pas plus de 50 grammes par jour).
  • La quantité de nourriture consommée par jour ne doit pas dépasser 2 kilogrammes selon le régime alimentaire Tableau 10 selon Pevzner après un AVC.
  • Buvez environ 1 litre d'eau plate par jour.

Produits autorisés et interdits

Régime après un AVC - aliments autorisés:

  • Veau, lapin, poulet, dinde (bouilli ou cuit au four avec le régime alimentaire Tableau 10);
  • Soupes végétariennes
  • Variétés de poisson allégées (bouillies ou cuites au four);
  • Produits laitiers et lait aigre faible en gras (beurre pas plus de 20 grammes par jour);
  • Oeufs (pas plus d'un œuf par jour, protéines en quantités illimitées);
  • Céréales et céréales (riz non poli, sarrasin, avoine, millet);
  • Pain de farine complète (seigle, grains entiers);
  • Craquelins, biscuits non comestibles;
  • Pâtes (en quantité limitée);
  • Pommes de terre (bouillies, cuites au four, mijotées à l'occasion);
  • Chou, carottes, betteraves, aubergines, courgettes, concombres, tomates;
  • Oignons, ail, raifort, herbes;
  • Abricots, bananes, abricots secs, agrumes;
  • Baies et fruits secs;
  • Gelée, puddings, marmelade;
  • Compotes non sucrées, boissons aux fruits, gelée;
  • Thé faible, décoctions d'herbes et de baies.

Régime après un AVC - aliments interdits:

  • Porc, viande fumée et frite;
  • Peau d'oiseau;
  • Tous les types de saucisses, en particulier le salami lors d'un régime Tableau 10;
  • Poisson gras
  • Poisson fumé et frit;
  • Produits laitiers gras et lait aigre (crème, crème sure, lait concentré);
  • Beurre et pâtisseries fraîches;
  • La semoule;
  • Légumineuses (haricots, pois, lentilles);
  • Chips et frites;
  • Suédois, navet, radis;
  • Oseille et épinards;
  • Champignons;
  • les raisins
  • Desserts et sucreries (crème glacée, chocolat, sucreries);
  • Bouillons riches;
  • Boissons gazeuses;
  • Boissons aux fruits sucrés, jus et nectars;
  • Jus de légumes et de fruits fraîchement pressés;
  • Café et thé forts.

Régime après un AVC Tableau 10 - menu hebdomadaire (petit-déjeuner, déjeuner, collation, dîner):

Lundi:

  • Flocons d'avoine aux abricots secs;
  • Lenten borsch. 2 tranches de pain de seigle;
  • Un verre de kéfir. Biscuit salé;
  • Purée de pomme de terre. Boeuf bouilli. Salade de chou.

Mardi:

  • Bouillie de riz au lait aux raisins secs;
  • Soupe de betteraves. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Un verre de jus de tomate;
  • Sarrasin. Filet de poulet bouilli. Salade de concombre et tomate.

Mercredi:

  • Bouillie de sarrasin à la pomme;
  • Okroshka. 2 tranches de pain de son;
  • 2 abricots;
  • Merlu au four. Ragoût de légumes.

Jeudi:

  • Bouillie de millet aux pruneaux;
  • Soupe de riz. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Un verre de lait cuit fermenté. Cookies Galetny;
  • Rôti de lapin aux légumes.

Vendredi:

  • Muesli aux fruits secs;
  • Soupe au chou vert. 2 tranches de pain de seigle;
  • Un verre de yaourt. 2 craquelins;
  • Plie cuite. Squash Cavier.

Samedi:

  • Omelette de 1 œuf et 1 protéine par paire;
  • Soupe au lait avec des craquelins;
  • Un verre de jus d'orange;
  • Filet de dinde bouilli. Purée d'aubergine.

Dimanche:

  • Fromage cottage sans gras assaisonné de yaourt naturel aux herbes;
  • Soupe aux légumes. 2 tranches de pain de grains entiers;
  • Banane;
  • Morue au four. Salade de carottes râpées.

Entre les repas avec le régime Pevzner Table 10, après un AVC, vous pouvez boire une tasse de thé non sucré, une décoction de rose sauvage, un verre de jus fraîchement pressé.

Recettes

Potage au lait

Ingrédients:

  • Lait 500 ml;
  • Petits vermicelles 50 gr;
  • Beurre 10 gr;
  • Sucre 20 gr.

Méthode de cuisson:

  1. Verser le lait dans une casserole, porter à ébullition, réduire le gaz, ajouter le sucre.
  2. Jeter les vermicelles dans le lait bouillant, mélanger.
  3. Laisser mijoter la soupe au lait pendant 15 minutes jusqu'à cuisson, en remuant de temps en temps.
  4. Avant de servir, aromatisez la soupe avec du beurre.

Une soupe au lait légère et satisfaisante peut être incluse dans votre alimentation pour le petit déjeuner ou le déjeuner avec un tableau de régime 10 après un AVC.

Salade de chou

Salade de chou

Ingrédients:

  • Chou blanc 0,5 tête;
  • Oignons 1 pc;
  • Carotte 1 pc;
  • Verts au goût;
  • Huile végétale 2 cuillères à soupe.

Méthode de cuisson:

  1. Peler les carottes et les oignons.
  2. Rincer et sécher les légumes et les herbes.
  3. Hacher le chou, râper les carottes, hacher l'oignon en demi-anneaux, hacher les verts.
  4. Mélanger tous les légumes dans un récipient séparé, mélanger, assaisonner la salade avec de l'huile végétale.

Une délicieuse salade de chou enrichira le corps en vitamines tout en suivant un régime de course.

Plie cuite

Ingrédients:

  • Patauger;
  • Huile végétale 1 cuillère à soupe;
  • Citron 1 pc;
  • Sel 3 gr.

Méthode de cuisson:

  1. Flet nettoie des entrailles et des écailles, rince, sèche.
  2. Saupoudrer le poisson avec le jus d'un demi citron, sel, laisser mariner une heure.
  3. Couvrir la plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. Graisser le papier d'aluminium avec de l'huile végétale, mettre le flet dessus, envelopper les bords.
  4. Faire cuire le flet dans un four préchauffé à 180 degrés pendant 40 minutes.
  5. Retirer délicatement le poisson du papier d'aluminium, transférer dans un plat, garnir de tranches de citron sur le dessus.

Profitez d'une délicieuse plie cuite au four après un régime médical Tableau 10 après un AVC.

Lenten Borsch

Ingrédients:

  • Chou blanc 0,5 tête;
  • Pomme de terre 2 pièces;
  • Oignons 1 pc;
  • Carotte 1 pc;
  • Verts au goût;
  • Huile végétale 2 cuillères à soupe;
  • Sel 2 gr;
  • Eau.

Méthode de cuisson:

  1. Rincer le chou, le hacher, le transférer dans une casserole, ajouter de l'eau, porter à ébullition et laisser mijoter.
  2. Peler les carottes, les betteraves et les oignons. Couper l'oignon en dés, râper les carottes et les betteraves.
  3. Dans une poêle chauffée à l'huile végétale, faire revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit doré, y ajouter des carottes, laisser mijoter 2-3 minutes en remuant de temps en temps.
  4. Ajouter les betteraves aux oignons et aux carottes, ragoût pendant 5 minutes. Sauce aux légumes à envoyer dans une casserole au chou.
  5. Peler les pommes de terre, les couper en petits cubes. Envoyer à la poêle aux légumes. Eau salée.
  6. Cuire le bortsch pendant 20 minutes jusqu'à ce que les légumes soient prêts.
  7. Garnir d'herbes hachées avant de servir..

Il est recommandé d'inclure le bortsch maigre dans votre alimentation avec le tableau de régime 10 selon Pevzner après un AVC.

Bouillie de millet aux pruneaux

Bouillie de millet aux pruneaux

Ingrédients:

  • Millet 200 gr;
  • Pruneaux 100 gr;
  • Eau 700 ml.

Méthode de cuisson:

  1. Rincer les pruneaux, transférer dans une casserole, verser 300 ml d'eau. Cuire 5 minutes à feu moyen..
  2. Refroidissez les pruneaux, sortez les graines, hachez.
  3. Tamiser le mil, rincer, verser 400 ml d'eau. Laisser mijoter jusqu'à ce que tout le liquide se soit évaporé..
  4. Transférer la bouillie de millet dans le plat de cuisson, mettre les pruneaux dessus.
    Cuire au four préchauffé à 180 degrés pendant 10 minutes.

Inclure dans le menu diététique Tableau 10 après une bouillie de millet AVC aux pruneaux pour le petit déjeuner.

Nutrition après un AVC: un exemple de menu

Un accident vasculaire cérébral est une condition extrêmement dangereuse qui prend de nombreuses vies. Dès qu'un infarctus cérébral s'est produit, l'action thérapeutique nécessaire est requise. C'est le seul moyen de sauver le patient. La période de réhabilitation est longue et compliquée.

Un rôle majeur dans la récupération complète du patient est joué par la nutrition après un AVC. Le régime alimentaire d'un AVC est nécessairement sélectionné individuellement, en fonction de l'état général du patient. Le processus de réhabilitation sera donc le plus court et le plus efficace.

Si le patient a des troubles de la déglutition et qu'il ne peut pas manger seul, une sonde spéciale est utilisée. Plus de nutrition grâce à une sonde est discutée dans cet article..

Principes généraux d'une bonne nutrition

Un régime spécialisé après une forme hémorragique de la maladie, ainsi qu'après un AVC ischémique, est à peu près le même.

Les principes comprennent les éléments suivants:

  • Dans les premiers jours ou même les premières semaines, la nutrition de la sonde est indiquée. Une telle nutrition vous permet de fournir au corps les substances nécessaires, si le patient n'est pas en mesure de prendre lui-même de la nourriture. En outre, la nutrition de la sonde est requise si le patient est inconscient (nutrition pour les patients alités). La méthode de préparation consiste à broyer les produits à travers un hachoir à viande deux fois, à les broyer au mélangeur ou à les frotter au tamis. Seuls les aliments liquides conviennent à l'alimentation à travers une sonde.
  • Mode. Un régime alimentaire clair doit être élaboré. Après une violation aiguë de la circulation cérébrale, tous les organes et systèmes sont en dissonance. Il y a des problèmes digestifs. Pour faciliter le travail du tractus gastro-intestinal, vous devez manger à l'heure.
  • À chaque repas régulier, mangez en petites portions afin de ne pas surcharger le tube digestif.

Aliments sains

Que puis-je manger après un AVC? La nutrition pour un accident vasculaire cérébral dépend de l'état du patient. Pendant la période d'absorption des nutriments par la sonde, l'utilisation de viandes maigres et de plats d'accompagnement est indiquée. Également des purées de légumes et de fruits.

À l'avenir, le régime se développe et comprend:

  • Produits de boulangerie. Pour les vaisseaux sanguins du cerveau du patient après un accident vasculaire cérébral, de tels produits sont inutiles, mais le pain crée la charge de ballast nécessaire dans l'intestin, nettoie le tractus, normalise la motilité et accélère l'évacuation des matières fécales. Consommation autorisée de pain rassis à base de farine de seigle et de blé, craquelins trempés, son.
  • Légumes, fruits et jus. Ce sont des produits idéaux pour les vaisseaux sanguins: ils normalisent la circulation sanguine, abaissent la pression artérielle (la nutrition pour l'hypertension devrait également inclure principalement des aliments à base de plantes).
    • Les fruits les plus utiles sont: les pommes (dilatent les vaisseaux sanguins, sont utiles pour les veines et normalisent le flux sanguin), les poires, les oranges et les agrumes (inhibent les processus oxydatifs, favorisent l'amincissement du sang dans les vaisseaux sanguins, abaissent la concentration des structures lipidiques, soulagent le cholestérol), pêches (baisse de la concentration en lipides) normaliser la circulation du sang artériel).
    • Les légumes les plus efficaces: courgettes, aubergines, choux, oignons, etc. Les principaux nutriments actifs qui déterminent l'effet thérapeutique de cet aliment sont les vitamines du groupe B, la vitamine C, d'autres vitamines, minéraux, acides organiques, antioxydants. Il faut consommer au moins un demi-kilogramme de fruits frais par jour. Cette approche abaisse la pression artérielle, favorise la nutrition vasculaire.
    • Si des lésions cérébrales ne se sont pas encore produites, vous pouvez nettoyer d'urgence les vaisseaux avec du jus.
    • Quels aliments fluidifient le sang? Ici, les fruits et légumes viennent également à la rescousse. Les agrumes et les pommes sont particulièrement efficaces. Une action anticoagulante est nécessaire pour normaliser le flux sanguin.
  • Légumineuses. Abaisser le cholestérol et nettoyer les vaisseaux sanguins. Cela est particulièrement vrai pour les AVC ischémiques, lorsque des plaques athérosclérotiques se forment dans la lumière des veines et des vaisseaux sanguins. Les cultures telles que les lentilles, les haricots et les pois contiennent de grandes quantités d'acide folique. Le risque de dommages répétés aux structures cérébrales est réduit de 25%. Les légumineuses sont des produits vasodilatateurs.
  • Poisson, viande. Utile pour le cerveau, car ils permettent de normaliser le métabolisme dans les tissus cérébraux. La consommation de viande de volaille, de lapin est montrée, des poissons les plus utiles pour le cerveau sont la plie et la morue.
  • Les produits laitiers. Manger après un AVC ischémique est impossible sans lait fermenté. Il convient à l'élaboration d'un régime alimentaire même en période de réanimation, pour les patients alités après un AVC. Les aliments à base de lait aigre comprennent des produits pour le cœur et les vaisseaux sanguins. Ils stabilisent la nutrition cellulaire, augmentent la fonction contractile myocardique (ce qui permet de renforcer le cœur). Contribuer au fonctionnement normal de la tête (augmenter le taux de récupération des fonctions cognitives).

Le régime spécifié ne comprend pas seulement des produits après un AVC. La même nutrition à pression élevée aidera à prévenir l'ischémie cérébrale aiguë.

Aliments à jeter

La liste des produits nocifs n'est pas moins longue:

  • Produits de boulangerie au beurre. Ils augmentent la concentration de cholestérol, aggravent l'athérosclérose et aggravent le travail du tractus gastro-intestinal. Parce que ce sont des produits nocifs pour le cœur et les vaisseaux sanguins.
  • Produits sucrés. Augmentez les niveaux de glucose et augmentez la production d'insuline. Un processus similaire augmente la pression artérielle. Après un AVC, les bonbons doivent être jetés.
  • Nourriture salée. Provoque une sténose (rétrécissement) des vaisseaux du cerveau et du cou. Le sel n'est certainement pas inclus dans la structure nutritionnelle pour renforcer les vaisseaux sanguins..
  • Produits alimentaires à base de lait aigre gras, notamment beurre, kéfir, fromage cottage, crème sure.
  • Friture.
  • Viande grasse.
  • L'éthanol Les boissons alcoolisées contribuent à la sténose des artères et des veines.
  • Ketchup, mayonnaise, sauces.
  • Café, thés. Tonifie les vaisseaux sanguins et augmente le tonomètre.

Un exemple de menu est préparé en collaboration avec le médecin traitant ou la diététiste. La structure de l'alimentation comprend des produits qui renforcent les vaisseaux sanguins (produits pour nettoyer les vaisseaux).

Un régime approximatif peut être:

  • Petit déjeuner. Bouillie de flocons d'avoine ou autre bouillie de céréales avec des morceaux de fruits (des fruits secs peuvent être utilisés), du thé faible ou une décoction de bleuets / rose sauvage.
  • Le prochain petit déjeuner (déjeuner). Jus pressé de légumes ou de fruits, une petite quantité de fromage cottage faible en gras.
  • Dîner. Soupe ou bouillon sur du poisson ou de la viande maigre, un morceau de pain, de la gelée ou du bouillon de baies.
  • Une collation l'après-midi. Salade de légumes frais assaisonnée de jus de carotte ou de jus d'agrumes.
  • Dîner. Bouillie de sarrasin ou riz aux escalopes de poitrine de poulet. Kissel ou thé faible.
  • La nuit, vous pouvez boire une petite quantité de lait ou de kéfir avec un minimum de matières grasses.

Exactement la même puissance est affichée à haute pression..

Les principales directions d'une bonne nutrition

Le régime optimal n'est pas seulement destiné à guérir le corps. Un nutritionniste a un objectif difficile. Il se compose d'un certain nombre de tâches. Le menu compilé vise leur solution..

Parmi les tâches principales:

  • Diminution de la concentration de cholestérol dans la circulation sanguine. En raison de l'augmentation du nombre de structures lipidiques dans les veines et les artères, des dépôts graisseux appelés plaques athérosclérotiques se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins. Ils obstruent la lumière des structures d'approvisionnement en sang, interfèrent avec le flux sanguin normal. Selon les statistiques, c'est précisément une telle athérosclérose qui provoque un accident vasculaire cérébral dans 40% des cas (ou plus). De plus, l'âge du patient n'a pas d'importance. L'objectif principal d'un régime alimentaire approprié est l'élimination de l'hypercholestérolémie.
  • Normalisation de l'apport calorique. Un apport calorique excessif entraîne une augmentation de la concentration de cholestérol. Les excès de bonbons provoquent une augmentation de la production d'insuline. À quoi cela mène - a déjà été dit.
  • L'exception est la prise de substances qui excitent le système nerveux. Il s'agit de thé fort, de café, d'alcool, en particulier de substances stupéfiantes. Tous ont un effet stimulant sur le système nerveux central..
  • Se débarrasser du sel dans l'alimentation. Le sel est une substance extrêmement dangereuse pour l'hypertension et en particulier pour un patient qui a subi un infarctus cérébral.
  • Stabilisation de la quantité de liquide consommée (régime de consommation). Un jour, vous ne devez pas boire plus d'un litre et demi de liquide. Des quantités excessives entraînent un œdème et augmentent la pression artérielle.

Méthodes de cuisson

Il n'y a que deux façons de préparer les repas: bouillir dans de l'eau bouillante et cuire à la vapeur. De la même manière, après un AVC, tous les aliments sont cuits à la maison. Les nutriments sont donc préservés, tandis que les aliments cuits sont plus faciles à digérer.

Une attention particulière est accordée à la nutrition après un AVC. Une alimentation équilibrée est sélectionnée.

Faire le bon menu vous-même est presque impossible. Par conséquent, une consultation avec un diététiste est nécessaire. Dans les cas extrêmes, il est permis de se référer à la liste standard des produits utiles et nocifs.

En suivant uniquement les règles d'une alimentation saine, le patient peut compter sur une récupération rapide et une prévention des rechutes de la maladie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite