Engourdissement des mains et des pieds: principales causes et traitement

Quelles sont les causes qui conduisent le plus souvent à un engourdissement dans les bras et les jambes? Beaucoup de gens connaissent ces sensations. Dans de nombreux cas, les causes sont inoffensives et, dans certains, elles peuvent être la manifestation d'une maladie grave..

Qu'est-ce que l'engourdissement est une violation de la sensibilité, qui est associée à la compression des racines des nerfs. Quelles sont les principales causes de ce phénomène désagréable - engourdissement, il y en a, et comment traiter?

1. Posture peu pratique. Si vous vous trouvez dans une position inconfortable pendant une longue période, vous pouvez ressentir un engourdissement. Par exemple, si vous vous asseyez pendant longtemps, en tenant votre pied sous vous, puis après un certain temps, il perd en sensibilité. Mais lorsque la position change, le sang se précipite rapidement, une forte sensation de picotement se fait sentir et la sensibilité revient. Par conséquent, il est important de contrôler la position de votre corps et de ne pas interférer avec le flux sanguin normal..

2. La cause de l'engourdissement peut être un nerf pincé. Le plus souvent, cela est observé dans la région lombaire ou cervicale. Par exemple, cela peut être dû à un traumatisme, lorsqu'une vertèbre est déplacée d'un fort coup et qu'une tension se produit dans les tissus mous et les muscles. Pour cette raison, les troncs nerveux allant vers les jambes ou les bras sont pincés. Pour retourner la sensibilité, il est nécessaire de déplacer les vertèbres en place, après quoi rien ne pincera les terminaisons nerveuses et la sensibilité sera restaurée.

3. Engourdissement positionnel. Une telle diminution de la sensibilité n'est observée qu'en position horizontale avec les bras levés. Par exemple, si une personne lit un livre en position couchée, après un certain temps, une sensation de «chair de poule» apparaît dans ses mains. Cela ne doit pas être considéré comme la norme, car avec un bon apport sanguin, la flexion des mains (en particulier dans les articulations du coude) ne doit pas perturber la circulation sanguine. Si, dans ce cas, la sensibilité diminue, des problèmes éventuels doivent être recherchés dans la colonne cervicale.

4. Blessure locale. Il ne s'agit pas de dommages à la colonne vertébrale ou au crâne, mais de blessures locales aux bras ou aux jambes. Par exemple, avec une luxation du poignet, une tension musculaire se produit, à la suite de laquelle les terminaisons nerveuses sont pincées. Cela devient la cause d'engourdissement dans les mains.

5. Syndrome du tunnel. Il est également appelé syndrome du canal carpien. Dans ce cas, un facteur provoquant est un travail prolongé sur l'ordinateur lorsqu'une flexion anormale du bras est observée. Un tel syndrome peut être suspecté par les premiers signes, exprimés par des picotements, un engourdissement des mains, l'apparition de sensations douloureuses en elles. Des sensations désagréables peuvent également se produire lors de la flexion du pouce et de l'index. Mais un diagnostic précis ne peut être posé que par un spécialiste. Par conséquent, pour tout problème de déficience sensorielle, vous devez d'abord contacter un neurologue, puis, si nécessaire, vous devrez peut-être consulter un ostéopathe.

À cause de ce que les bras et les jambes engourdissent et que faire à ce sujet

Il est probable que vous ayez l'habitude de prendre une position inconfortable, c'est pourquoi vos membres deviennent engourdis. Mais il y a une autre possibilité - c'est le symptôme d'une maladie dangereuse..

Une diminution de la sensibilité dans les bras et les jambes, qui s'accompagne parfois d'une sensation de picotement spéciale, est une situation courante. Il est familier à quiconque s'est assis dans une position pendant trop longtemps, s'appuyant sur son bras ou assis les jambes croisées en travers.

En règle générale, les symptômes d'engourdissement des membres sont inoffensifs et cette sensation étrange disparaît d'elle-même en quelques minutes. Cependant, tout n'est peut-être pas si rose.

Contenu, navigation rapide

Pourquoi les bras et les jambes s'engourdissent de temps en temps?

Les mains et les pieds sont la destination finale de 2 systèmes extrêmement importants du corps - la circulation sanguine et nerveux. La métaphore du transport n'est pas accidentelle, car elle illustre parfaitement le problème: si une panne se produit à un point quelconque de l'itinéraire, le transport n'atteindra pas la fin. En d'autres termes, le sang, transportant l'oxygène et les nutriments nécessaires vers les tissus, n'atteint pas un volume suffisant pour les doigts. Ou les signaux nerveux seront lus de manière inappropriée, et vous vous sentirez engourdi, puis le même picotement.

Pour cette raison, si vos membres sont engourdis, vérifiez d'abord si tout est normal:

  • Avec circulation sanguine. Peut-être qu'ils ont serré quelque chose?
  • Avec la diffusion de signaux nerveux. N'avez-vous pas pris trop de temps pour soutenir votre tête avec votre main, à cause de laquelle il était dans la même position, ou peut-être étiez-vous trop tard pour pousser avec un smartphone dans votre main? Cela pourrait provoquer une terminaison nerveuse pincée..

En règle générale, tout en commençant à écouter votre corps, vous comprendrez immédiatement ce qui se passe. Pour soulager l'engourdissement des jambes ou des bras dans ce cas est assez facile: bougez le membre engourdi, massez-le. En général, éliminez la cause et aidez à améliorer la circulation sanguine.

Mais quand une main ou une jambe commence à s'engourdir sans raison apparente, et de façon régulière, alors avec un haut degré de probabilité, il est possible de soupçonner des violations systémiques cachées.

À cause de ce que les mains et les pieds peuvent engourdir constamment?

Il y a dix des raisons les plus courantes, qui sont ci-dessous..

Neuropathie périphérique

Avec cette déviation, les nerfs périphériques souffrent. Ce sont ceux qui sont situés à la périphérie du cerveau et de la moelle épinière, qui sont les nerfs des jambes et des bras. Des troubles similaires se produisent généralement dans la vieillesse..

Carence en vitamines

Les vitamines E, B1, B6, B12 et P sont nécessaires au fonctionnement normal du système nerveux, par exemple, une carence en B12 peut devenir l'un des facteurs à l'origine de la neuropathie périphérique. D'un autre côté, un excès de vitamine B6 peut également déclencher une sensation de picotement caractéristique dans les membres..

Diabète de type 2 au stade initial

Souvent, l'engourdissement et les picotements caractéristiques sont parmi les premiers signes d'un diabète d'apparition. Ce phénomène est appelé - neuropathie diabétique. Dans ce cas, les membres inférieurs sont généralement engourdis, pas les supérieurs, mais la pratique connaît les situations opposées..

Les conséquences des blessures ou d'une formation excessive

Toute blessure peut être lourde de dommages aux terminaisons nerveuses. Le danger est que cela ne soit pas toujours immédiatement apparent. Par exemple, une luxation osseuse peut provoquer une compression nerveuse.

Consommation excessive d'alcool

Les fans de boire régulièrement quelque chose de fort tombent souvent malades à cause d'un manque de vitamines, provoqué par une mauvaise alimentation. De plus, l'abus d'alcool peut également déclencher un dysfonctionnement des nerfs périphériques. Ce phénomène est appelé neuropathie alcoolique..

Empoisonnement aux toxines

Cela implique un empoisonnement avec des sels de mercure, d'arsenic, de plomb, de thallium, ainsi que du bal. Chem. des choses.

Cependant, parfois, le corps réagit avec un engourdissement des membres à certains médicaments. Parmi eux figurent des médicaments pour la chimiothérapie, ainsi qu'un certain nombre de médicaments antiviraux et d'antibiotiques..

Quelques infections

Un engourdissement et une sensation de picotement caractéristique dans les extrémités peuvent être des signes de maladies telles que la maladie de Lyme, la varicelle, l'herpès (viral, simple ou zona) et le VIH ou le sida.

Fumeur

La nicotine réduit la circulation sanguine dans les vaisseaux qui alimentent les terminaisons nerveuses périphériques.

Troubles héréditaires

Malheureusement, certaines personnes portent un gène qui contient des troubles du tissu nerveux (par exemple, la maladie de Charcot-Marie-Tooth). L'un des signes d'une telle hérédité est un engourdissement périodique et des picotements caractéristiques dans les membres..

Maladies auto-immunes

Par exemple, le lupus ou tout type d'arthrite.

Que faire si les bras et les jambes s'engourdissent

Si vous lisez tout ce qui est écrit ci-dessus, vous devinez déjà que nous vous conseillerons. Pour tous ceux qui NE le font PAS, nous vous informons qu'un engourdissement régulier des mains et des pieds est une bonne raison de visiter un oncle ou une tante en blouse blanche (médecin). Allez chez le thérapeute. Il procédera à un examen standard, se renseignera sur votre style de vie, vos loisirs, votre travail et la santé de vos proches. Dites-le tel qu'il est, si vous voulez être guéri.

Cependant, afin de comprendre quel est le problème, cela ne sera pas suffisant, mais sur la base de la visite initiale, d'autres études seront désignées:

  • Électromyogramme (EMG) - un test qui vérifie l'activité musculaire.
  • Des analyses de sang. Cela aidera à identifier ou à éliminer le diabète, la carence en vitamines, les symptômes d'une activité anormale du système immunitaire, une insuffisance hépatique, rénale et d'autres anomalies métaboliques..
  • Des tests de liquide céphalo-rachidien sont nécessaires pour identifier les anticorps qui sont directement liés à la neuropathie périphérique.

Peut-être qu'ils vérifieront une chose, ou peut-être tous ensemble. Dans tous les cas, il est nécessaire de prescrire le traitement approprié..

Ne vous inquiétez pas trop de l'engourdissement dans vos mains ou vos pieds, car parfois vous n'avez même pas besoin de prendre de médicaments pour vous débarrasser de cette maladie! Buvez ou fumez - quittez cette entreprise et vous serez heureux! Mangez tout ce qui est horrible et horrible - entrez déjà dans le rythme et refusez la restauration rapide! Carence en vitamines - les compléments alimentaires vous aideront! L'amour des bonbons - vous devez vous limiter. Être en surpoids - vous devez ajouter du mouvement à votre vie!

Engourdissement des membres: causes, symptômes et traitement

L'engourdissement des membres dans la plupart des cas est un symptôme de la maladie. La tâche principale des médecins est de détecter le facteur causal et d'évaluer l'état du patient. Non moins important est l'état du patient, la gravité des manifestations et les complications qui se sont produites. Le traitement est prescrit après le diagnostic et une description du tableau clinique global. La thérapie visera à restaurer la sensibilité en éliminant les symptômes de la maladie sous-jacente..

L'engourdissement des extrémités est une réaction du corps, indiquant le développement de troubles ou de maladies possibles avec un cours indépendant. Il peut être temporaire, périodique ou permanent. Il y a des cas d'engourdissement des membres inférieurs et supérieurs séparément, ou les deux à la fois. En médecine, ces manifestations sont appelées paresthésies. Cela est dû à des raisons complètement différentes, en fonction du traitement sélectionné..

Dans ce cas, la gravité des manifestations, le tableau clinique global, l'état du patient, la présence de pathologies concomitantes et les principaux facteurs causaux de l'apparition de la pathologie sont importants.

L'engourdissement des extrémités est dû à une altération du fonctionnement des terminaisons nerveuses, accompagnée d'une diminution de la sensibilité ou d'un apport sanguin insuffisant en raison d'une mauvaise circulation sanguine.

Parmi les causes d'engourdissement des extrémités, plus d'une douzaine de maladies se distinguent, accompagnées d'une compression ou d'une lésion du nerf et du développement du processus inflammatoire. La perte de sensibilité peut être due à des problèmes de moelle épinière ou de cerveau. La cause de l'engourdissement peut être reconnue par les symptômes.

L'engourdissement unilatéral des membres supérieurs et inférieurs est un signe caractéristique d'AVC, de sclérose en plaques et d'attaques d'ischémie. La cause des manifestations peut être une tumeur au cerveau..

Le fait qu'une personne ait un accident vasculaire cérébral peut être deviné par l'asymétrie du visage, la survenue de troubles de la parole et la faiblesse musculaire.

Une attaque ischémique transitoire (AIT) est caractérisée par un blocage à court terme d'un vaisseau dans le cerveau. Cela peut se produire dans le contexte de l'athérosclérose, lorsque les plaques de cholestérol provoquent un rétrécissement de la lumière vasculaire..

Les attaques sont caractérisées par un engourdissement d'un ou des deux membres et du visage, et s'accompagnent d'un retard de la parole, d'une faiblesse générale, de vertiges, d'hallucinations et d'une double vision. La principale symptomatologie dépend du vaisseau affecté. Selon les statistiques médicales, les AVC se produisent chez un patient sur trois.

La perte de sensation des membres, du visage et d'autres parties du corps est le premier signe de sclérose en plaques. Le degré d'engourdissement peut être différent. Parfois, les mouvements de la main ou du pied sont considérablement entravés. Malgré la disparition indépendante du symptôme, en cas de récidive, il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Après la chimiothérapie, la polyneuropathie survient à la suite de dommages toxiques aux terminaisons nerveuses et à certaines zones du cerveau. L'engourdissement se manifeste sous la forme d'une paralysie périphérique, accompagnée d'une évolution lente, d'une diminution ou d'une perte de sensibilité des bras et des jambes et de troubles du système vasculaire. Le traitement dans ce cas dépend des médicaments utilisés pendant la chimiothérapie..

Un engourdissement des jambes, causé par une compression des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, est souvent observé dans les maladies de la colonne vertébrale. Ceux-ci incluent la spondylose, l'ostéochondrose et la hernie discale intervertébrale.

Avec l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, caractérisée par une faible compression des nerfs, la hanche est impliquée dans le processus, le plus souvent sa partie postérieure et sa partie inférieure de la jambe. Dans les cas compliqués de spondylose, spondylarthrose et hernie intervertébrale, l'engourdissement est beaucoup plus lumineux et peut entraîner une perte complète de la sensibilité des jambes.

Les racines des nerfs des disques vertébraux peuvent être pincées dans différentes zones, ce qui affecte le côté gauche ou droit du corps.

Les causes d'engourdissement des jambes sont également:

  • Polyarthrite rhumatoïde. Le développement de la maladie s'accompagne d'une compression des terminaisons nerveuses dans l'articulation du genou. L'inconfort survient le plus souvent sous la rotule.
  • Goutte. En raison du dépôt de sels dans les articulations des pieds, la sensibilité perd le pouce, après quoi l'engourdissement capture tout le pied.
  • l'athérosclérose. La maladie s'accompagne de la formation de plaques de cholestérol à l'intérieur des parois vasculaires. Les membres inférieurs peuvent devenir engourdis en raison d'une altération du flux sanguin, en raison du rétrécissement de la lumière de l'artère fémorale.
  • Antopathie vasculaire, qui s'est développée sur le fond du diabète. La gangrène devient souvent une complication de cette maladie..
  • Polyneuropathie. La maladie se développe dans le contexte du diabète sucré, de l'alcoolisme et de l'empoisonnement aux métaux lourds. En conséquence, les impulsions de toutes les terminaisons nerveuses sont bloquées. Une forte intoxication du corps provoque une perte de sensibilité simultanée des deux membres.

Un signal alarmant est la paresthésie de la jambe gauche de façon autonome à partir de la droite. Cette manifestation est une condition préalable à un AVC..

La fuite des mains se manifeste chez les personnes de tout âge. La cause peut être un serrage des nerfs ou une compression prolongée du vaisseau qui alimente le membre. L'inquiétude n'est causée par des manifestations qu'en cas de survenue spontanée et de récidive systématique, surtout si elles s'accompagnent d'autres symptômes..

Les principales causes d'engourdissement dans les mains sont:

  • Troubles endocriniens;
  • maladies articulaires, blessures;
  • La maladie de Raynaud, caractérisée par une violation de la fonctionnalité des vaisseaux responsables de l'apport sanguin, une diminution de la température dans les mains et leur engourdissement à la suite de contractions vasculaires;
  • dommages aux nerfs périphériques qui surviennent avec la polyneuropathie;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale, dans laquelle la compression des racines nerveuses de la moelle épinière est altérée;
  • compression mécanique des artères et des vaisseaux sanguins, entraînant une hypoxie tissulaire tout en maintenant le corps dans une position inconfortable pendant une longue période;
  • hernie vertébrale;
  • sclérose en plaques;
  • VVD, hypertension, maladie coronarienne;
  • tumeurs cérébrales;
  • Diabète.

Les mains et les doigts peuvent fuir à la suite de:

  • troubles psychosomatiques;
  • avec une pression artérielle élevée;
  • en cas d'accident vasculaire cérébral.

Les facteurs affectant le développement de processus pathologiques peuvent être:

  • mauvaises habitudes: tabagisme, alcoolisme;
  • l'usage de drogues;
  • malnutrition;
  • perturbation prolongée du sommeil.

L'engourdissement des mains pendant le sommeil est le plus souvent causé par une posture inconfortable. Dans de tels cas, la sensibilité des membres est rapidement restaurée. Mais si de telles manifestations se répètent souvent, cela indique des problèmes associés au cœur et des fonctions altérées du système circulatoire.

Les picotements et l'engourdissement des membres supérieurs peuvent ne pas être associés à des maladies chroniques. Le plus souvent, ces manifestations sont associées à des activités professionnelles. Ils peuvent survenir chez les conducteurs, les musiciens, les programmeurs, les cameramen, les caissiers, les bijoutiers et les femmes pendant la grossesse. En médecine, cette pathologie a reçu le nom de "syndrome tunnel".

Son développement est dû à la compression des nerfs entre les tendons carpiens et les os.

Une caractéristique distinctive du syndrome du tunnel est l'absence de dommages aux organes internes. Des douleurs professionnelles apparaissent dans la paume des mains. Des picotements peuvent être ressentis dans tous les doigts sauf le pouce. Les membres deviennent engourdis, généralement en fin de journée.

Les symptômes d'anxiété peuvent être rapidement éliminés avec des massages et des traitements à l'eau chaude..

Le développement du syndrome du canal carpien est parfois déclenché par d'autres causes, notamment:

  • prédisposition génétique;
  • blessures au poignet, ecchymoses;
  • l'arthrite et divers types de lésions rhumatismales;
  • lésions et inflammation des tendons bactériens;
  • rétention d'eau dans le corps (à la suite de changements hormonaux pendant la grossesse, avec des pathologies rénales et des troubles endocriniens);
  • diabète sucré de tout type;
  • acromégalie - une maladie caractérisée par une croissance disproportionnée du tissu osseux;
  • tumeur du nerf médian.

Pendant la grossesse, une femme exacerbe des maladies chroniques, telles que:

  • affections héréditaires;
  • lésions et nerfs pincés;
  • maladies du système squelettique;
  • pathologies vasculaires associées à un dysfonctionnement cérébral;
  • violation des processus métaboliques;
  • Diabète;
  • avitaminose;
  • carence en fer dans le corps;
  • troubles de la circulation sanguine des membres.

Dans la plupart des cas, la paresthésie des jambes ou des mains chez la femme enceinte passe après l'accouchement. Mais il est souhaitable d'établir la cause exacte de son apparition. Si nécessaire, une femme se voit prescrire un traitement, une thérapie vitaminique ou une inclusion dans la routine quotidienne de promenades en plein air.

Le traitement de la paresthésie dépend des causes de son apparition, de l'état général du patient, du degré de négligence du processus et de la présence de pathologies concomitantes.

Avec un engourdissement des membres, il est nécessaire d'arrêter de fumer et de boire de l'alcool, car l'alcool et la nicotine provoquent un vasospasme. La même règle s'applique au café et au thé forts..

Si ce phénomène est de nature temporaire et est une conséquence du serrage des nerfs après un long séjour dans une position inconfortable, il suffit de changer la position du corps et l'engourdissement passera de lui-même. Vous pouvez également broyer un membre rigide.

Si le symptôme devient de nature pathologique, se répétant à une certaine fréquence, un avis spécialisé sera nécessaire.

Dans ce cas, appliquez:

  • thérapie manuelle;
  • Thérapie par l'exercice;
  • procédures physiothérapeutiques.

Les activités sont réalisées afin d'augmenter le tonus musculaire, d'améliorer la circulation sanguine et le trophisme tissulaire. Ces méthodes peuvent soulager les spasmes musculaires et articulaires, améliorer la circulation sanguine dans les membres, soulager l'inflammation et éliminer la compression vasculaire.

En cas d'engourdissement, il est recommandé d'ajuster le régime alimentaire. Les patients doivent consommer des aliments contenant une grande quantité de vitamines et de minéraux, notamment du fer, du zinc, du potassium et du calcium. La thérapie par vitamines est effectuée pour améliorer la conductivité des cellules nerveuses..

Le traitement médicamenteux est déterminé en fonction de la gravité des manifestations et de la cause de la déviation. En cas de maladies articulaires et de pathologies de la colonne vertébrale, des chondoprotecteurs, des corticostéroïdes sont utilisés et des mesures sont prises pour rétablir la circulation sanguine et soulager le gonflement des tissus. Dans le diabète sucré, une thérapie est prescrite pour réduire la glycémie et le patient est surveillé. Avec la goutte, le traitement vise à normaliser la concentration de sels d'acide urique dans le corps.

La chirurgie est prescrite lorsque les méthodes conservatrices n'ont pas conduit au résultat souhaité. L'opération est réalisée sous anesthésie et est une dissection du ligament transverse afin de réduire la pression dans le canal carpien.

Pourquoi les membres s'engourdissent et qu'est-ce que la paresthésie?

À quand remonte la dernière fois que vos bras et vos jambes étaient engourdis? Peut-être avez-vous dormi dans une position inconfortable ou assis pendant longtemps sans bouger, mais quoi qu'il en soit, la sensation désagréable et le sentiment d'impuissance à ces moments sont assez ennuyeux. Beaucoup de gens croient que la cause d'une «perte» temporaire d'un membre est l'obstruction du flux sanguin vers la jambe ou le bras, ce qui crée une sensation de picotement et une incapacité à contrôler cette partie du corps pendant une minute. Néanmoins, du point de vue de la science, les causes d'engourdissement des membres sont beaucoup plus complexes et peuvent dans certains cas indiquer de graves problèmes de santé..

Nous disons dans quels cas l'engourdissement des membres ne doit pas être ignoré

Problème simple?

L'engourdissement des membres est divisé en «dangereux» et «sûr». Un engourdissement sûr par les neurologues signifie un engourdissement résultant d'un séjour prolongé dans une position ou à cause de vêtements et d'accessoires bien serrés (par exemple, une ceinture de chaussure ou un bracelet de montre bien serré). Ce type d'engourdissement n'est pas causé par des maladies internes et s'accompagne de sensations de picotements désagréables. Mais d'où viennent-ils?

À la suite d'une compression prolongée - par exemple, si vous dormiez avec votre main sous la tête, et lorsque vous vous êtes réveillé et que vous vous êtes rendu compte qu'elle était engourdie - le corps perd temporairement le contact avec le membre, en raison de la pression que les voies nerveuses sont pincées et ne peuvent pas transmettre de messages du cerveau à certains parties du corps. Le membre semble «dormir» et lorsque nous changeons la position du corps et que la pression disparaît, il commence à se réveiller. Ce processus s'accompagne d'une sensation de picotement, car les nerfs des membres reprennent la communication avec le cerveau. Une fois la connexion normale entre le cerveau et cette partie du corps établie, la sensation de picotement disparaît. D'une manière si désagréable, le corps avertit le cerveau que quelque chose ne va pas. Si la connexion de l'un des membres avec le cerveau est interrompue pendant une longue période, cela peut entraîner des lésions nerveuses..

Voulez-vous vous tenir au courant des dernières découvertes scientifiques dans divers domaines scientifiques? Abonnez-vous à notre chaîne d'informations en télégramme

Les membres sont engourdis pour diverses raisons, mais le cerveau nous avertit d'un danger possible.

Mais dans le cas d'un engourdissement «dangereux», il se produit régulièrement et seul - c'est-à-dire sans serrer et rester prolongé dans une position. De plus, si vous ressentez un engourdissement non seulement dans les membres, mais aussi dans d'autres parties du corps, cela peut indiquer une variété de maladies. Il convient de noter que l'un des types d'engourdissement des membres est appelé paresthésie. La paresthésie s'accompagne d'une sensation de picotement et de ramper. Soit dit en passant, dans certains cas, la paresthésie est appelée engourdissement en raison de l'ablation d'une dent de sagesse (engourdissement de la langue, de la joue ou du menton).

Autres formes de paresthésie

Vous serez surpris, mais la paresthésie peut être différente

Bien que la façon la plus courante de vivre temporairement la paresthésie soit de s'asseoir les bras et les jambes croisés pendant une longue période, il existe d'autres formes de paresthésie qui peuvent avoir des effets à long terme ou même durer quelques secondes. Ainsi, vous pouvez souffrir du syndrome du carpe pendant plusieurs années, mais ressentir une sensation de picotement désagréable pendant plusieurs secondes est possible simplement en frappant le coude. De plus, l'amour pour les piments peut entraîner une paresthésie, car il peut provoquer une sensation de picotement dans la bouche. Cela est dû à un récepteur de la douleur qui réagit à la capsaïcine, une substance chimique des piments..

Soit dit en passant, récemment sur notre chaîne à Yandex.Zen, nous vous avons expliqué pourquoi les piments sont bons pour la santé.

Ainsi, une sensation de picotement désagréable n'est pas seulement le résultat d'être dans une position inconfortable, mais peut également signaler le début d'une variété de maladies. Par conséquent, surveillez attentivement tous les signaux de votre corps et n'hésitez pas à consulter un médecin.

Maintenant dans le monde il y a un culte prononcé du corps. Ce n'est pas si mal, et quand de belles personnes vous entourent, c'est toujours agréable. De plus, je veux moi-même leur tendre la main et de ce fait notre monde devient au moins un peu plus beau. Et cela aide également à maintenir une bonne santé et à mener une vie saine. Mais nous parlons de [...]

Tôt ou tard, les pays recommenceront à laisser entrer des citoyens d'autres pays après avoir fermé les frontières en raison du risque de propagation du coronavirus. Mais comment éviter une répétition de l'épidémie? Jusqu'à présent, les pays décident eux-mêmes des moyens de prévenir les coronavirus - à l'aéroport de Vienne, par exemple, vous devez présenter un certificat attestant qu'une personne n'est pas malade (ou a déjà été malade) avec un coronavirus. Si […]

Il semble à beaucoup que le sel est un produit absolument domestique que vous pouvez acheter et utiliser. Beaucoup de gens l'utilisent si rarement que la boîte, qui se trouve dans le placard, semble éternelle et beaucoup sont presque prêts à penser que le sel est inclus dans l'équipement standard de l'appartement. Et pourtant, tout le monde pense qu'il est juste de l'appeler «sel iodé», mais simplement «sel» est une réduction. Il […]

Engourdissement des jambes, des bras et des doigts

Engourdissement des membres - caractérisé par une sensation désagréable de perte de sensibilité et de flexibilité du membre, souvent accompagnée de picotements, de brûlures, de froid et de raffermissement de la peau.

L'engourdissement des extrémités apparaît avec une altération du passage d'une impulsion nerveuse des récepteurs au cerveau. Se produit lorsque le corps est dans une position inconfortable pendant une longue période. La sensibilité revient rapidement avec un changement de position corporelle. Mais si, après avoir changé de posture, les sensations désagréables persistent et qu'un engourdissement se produit assez souvent, cela peut être le symptôme d'une maladie grave..

Quand consulter un médecin

Face à l'engourdissement, les gens doutent souvent d'aller chez le médecin ou d'attendre que les symptômes d'engourdissement disparaissent d'eux-mêmes.

Dans quels cas l'engourdissement nécessite-t-il la consultation obligatoire d'un neurologue?

  • L'engourdissement des membres se produit souvent et sans raison apparente
  • L'engourdissement provoque une mauvaise coordination des mouvements
  • La sensibilité à différentes températures diminue et une personne ne fait pas de distinction entre l'eau chaude et l'eau froide.
  • L'engourdissement s'accompagne de faiblesse, de douleur ou de perte de mobilité.
  • Parallèlement à l'engourdissement, des troubles visuels et des troubles mentaux se produisent.

Pourquoi les bras, les jambes ou les doigts s'engourdissent

Un engourdissement des extrémités peut souvent être le signe des maladies suivantes:

  • Troubles circulatoires des extrémités
  • Syndromes tunnels provoqués par la compression d'un nerf dans des zones étroites: au niveau du coude, du poignet, des chevilles ou de l'aine
  • Maladie de Raynaud, caractérisée par des troubles circulatoires des artères, souvent aux extrémités
  • Ostéochondrose
  • Hernie intervertébrale
  • Polyarthrite rhumatoïde et autres maladies qui causent des lésions nerveuses à la suite d'une déformation articulaire
  • Attaques ischémiques transitoires
  • Sclérose en plaques
  • Carence en vitamine (en particulier la vitamine B12) et d'oligo-éléments, ainsi qu'une consommation excessive d'alcool
  • Diabète
  • Migraine
  • Certaines maladies héréditaires causées par des lésions nerveuses

Engourdissement des mains, des mains

Se produit souvent lorsque le faisceau neurovasculaire est comprimé par le tissu conjonctif ou les muscles. L'engourdissement peut se transformer en douleur avec le temps. Pour déterminer l'endroit où la compression se produit, le médecin diagnostique.

Dans certains cas, l'engourdissement des mains est associé à une altération de la fonction vertébrale. Dans ce cas, seul le médecin peut déterminer la zone affectée et éliminer la compression du vaisseau ou du nerf.

Engourdissement des doigts

L'engourdissement des doigts est assez courant de nos jours. Le travail quotidien sur un clavier d'ordinateur provoque souvent le développement du syndrome dit du canal carpien.

Le syndrome survient lorsque, en raison de la tension, un gonflement du tendon se produit et que le nerf est comprimé, ce qui garantit la sensibilité des doigts (pouce, index et milieu) et de la paume. Les tendons et les nerfs passent par un canal commun assez étroit. Avec l'œdème tendineux, la compression du nerf provoque des picotements, un engourdissement et également une douleur lancinante dans les doigts.

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la maladie peut entraîner la mort du muscle responsable du mouvement du pouce. Selon les statistiques, le syndrome du canal carpien est plus sensible aux femmes.

Engourdissement des jambes

L'engourdissement des jambes est causé par une violation de la sensibilité des nerfs. Selon les statistiques, plus de 90% des cas d'engourdissement des jambes sont causés par des problèmes de colonne vertébrale: ostéochondrose, hernies intervertébrales, etc..

Une hernie intervertébrale comprime les racines nerveuses, provoquant des spasmes tissulaires. En conséquence, une personne peut ressentir de la douleur et un engourdissement dans les jambes, une sensation de «chair de poule rampante» ou de «jambes de coton»..

Des douleurs aux jambes et un engourdissement peuvent également survenir en raison de modifications de la colonne lombaire. Souvent, avant même que les signes d'engourdissement n'apparaissent, le patient commence à ressentir une douleur constante dans la région lombaire. Si vous ne consultez pas à temps un médecin, la maladie progressera..

Moins fréquemment, l'engourdissement des jambes est dû à d'autres maladies systémiques, telles que le diabète.

Engourdissement des orteils

Diverses maladies métaboliques, comme la radiculonévrite, peuvent provoquer un engourdissement des orteils. De plus, la cause peut être la tuberculose vertébrale, l'ostéochondrose, dans laquelle il y a un rétrécissement des fissures intervertébrales, divers troubles dans les vaisseaux et parfois le développement d'une tumeur maligne.

Les maladies oncologiques provoquent un engourdissement des orteils en raison de la croissance de la tumeur à l'extérieur ou à l'intérieur de la moelle épinière. La tumeur crée une pression, entraînant un engourdissement.

Recommandations pour réduire l'engourdissement des membres

  1. Avec un engourdissement des extrémités, le tabagisme est un poison mortel, car la nicotine provoque des spasmes des vaisseaux sanguins. Pour la même raison, le thé et le café forts, ainsi que l'alcool, sont contre-indiqués pour les patients engourdis..
  2. Mangez plus de plats chauds. Le meilleur plat est le sarrasin chaud ou la farine d'avoine. Il est bon de manger du grain germé pour le petit déjeuner..
  3. Il est nécessaire de tempérer le corps: une course facile, et en hiver - le patinage et le ski, aideront à normaliser la circulation sanguine vers les bras et les jambes. Ceux qui n'ont pas suffisamment de sang dans les membres devraient manger des aliments riches en oligo-éléments, en particulier en fer.

Remèdes populaires

La médecine traditionnelle propose des recettes pour soulager les symptômes d'engourdissement..

  • Bains de contraste. Les bains contrastants sont un remède efficace contre l'engourdissement. Deux récipients doivent être préparés: avec de l'eau modérément chaude et froide. Abaissez alternativement vos mains (ou vos pieds) dans de l'eau froide ou chaude pendant 30 secondes. L'alternance est répétée 5 fois. Étaler avec de la pommade à la térébenthine et enfiler des mitaines (ou des chaussettes). Effectuer des procédures le matin et le soir pendant 10 jours.
  • Enveloppement au miel. Faites un enveloppement au miel la nuit. Étalez un endroit où l'engourdissement est souvent ressenti avec une fine couche de miel et enveloppez-le avec un chiffon en coton. L'engourdissement s'arrête après 3-4 tours.
  • Pommade au camphre. Frottez-vous les mains avec une pommade au camphre rougie avant le coucher. Portez des mitaines ou des gants en laine. Il suffit de passer 2-3 séances pour arrêter l'engourdissement.
  • Ledum. Insistez le romarin des marais sur le vinaigre de cidre de pomme dans un rapport de 1: 3 pendant une semaine. Frottez la teinture dans les doigts ou les orteils 3 fois par jour.
    Gangrène

Comment prévenir le développement d'un engourdissement des membres

Le plus souvent, l'engourdissement des membres se produit en raison de vêtements serrés, d'une longue position assise dans une position inconfortable, d'une exposition prolongée au froid. Mais parfois, cette sensation peut être annonciatrice de pathologies graves, dont le traitement ne peut être retardé..

Contenu

Quel est l'engourdissement des membres

Avec un engourdissement, des picotements, la chair de poule, une constriction, des brûlures se font sentir. La mobilité est perdue, il devient difficile pour une personne de bouger un membre. Cette sensation provient du fait que les impulsions nerveuses ne proviennent pas des récepteurs du cerveau..

De plus, un engourdissement peut apparaître en raison d'un long séjour dans une position inconfortable. Mais si, après avoir changé la position du corps, un engourdissement se fait sentir pendant un certain temps et se reproduit encore et encore, cela peut être le signe d'une maladie grave.

Les causes

L'engourdissement peut être un symptôme de diverses pathologies causées par des lésions nerveuses ou une faible circulation sanguine vers les membres. La liste des maladies et des conditions pathologiques qui pourraient provoquer un engourdissement:

  • Violation du flux sanguin. Cette condition peut être causée par des engelures des extrémités, la formation de caillots sanguins dans les veines profondes, les maladies artérielles, la maladie de Raynaud (spasme des petits vaisseaux des extrémités), les malformations artério-veineuses, la maladie de Buerger (thromboangiite oblitérante).
  • Maladies orthopédiques. Ostéoporose, fracture osseuse, hernie intervertébrale, lésions nerveuses, syndrome du canal carpien, ostéochondrose de la colonne cervicale, coup de fouet cervical des vertèbres cervicales, maladies dégénératives de la colonne vertébrale.
  • Maladies neurologiques. Dépendance à l'alcool, tumeurs cérébrales malignes, carence en vitamine B12, myélite, troubles métaboliques, intoxication, encéphalite, neuropathie périphérique, myélopathie médullaire, sclérose en plaques, lésions médullaires, intoxication par les métaux lourds, lupus érythémateux disséminé, neuropathie diabétique, neuropathie ischémique, ischémique artères cérébelleuses inférieures, respiration rapide sous stress, excitation, anxiété.
Sur ce sujet

5 faits sur l'engourdissement des doigts

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 23 mai 2018.

Le plus souvent, l'engourdissement des extrémités se produit chez les personnes en bonne santé. Les raisons dépendent de l'environnement, du comportement, etc. Les cas les plus courants:

  • Concentration maximale sur tout. Par exemple, au travail ou sur un jeu vidéo. Une personne ne répond pas aux autres, imprime rapidement. Et en même temps, bien sûr, ne change pas la position du corps. Quand il reviendra à ses sens, il ressentira immédiatement des coliques dans ses jambes, une douleur dans ses fesses et un engourdissement du bout de ses doigts. Le travail à l'ordinateur est la cause la plus fréquente d'engourdissement dans les bras et les jambes. Cela est dû au fait que trop peu de sang pénètre dans la main.
  • Engourdissement des doigts et des orteils dans le froid. Cela signifie que les membres doivent être réchauffés rapidement, sinon vous pouvez avoir des engelures.
  • Dormez dans une position spécifique. Une personne peut prendre une position dans laquelle certaines zones de la peau sont comprimées. Cela inhibe la circulation sanguine. Après le réveil, le membre ne se fait pas sentir, il est difficile de le déplacer. Pour qu'elle revienne à la normale, il suffit de l'étirer.
  • Debout ou flexion prolongée du membre. Le bonheur se produit lorsqu'une personne reste longtemps dans les transports publics, saisit fermement la main courante, tient le combiné pendant des heures à l'oreille gauche ou droite..

L'engourdissement des extrémités se produit chez les enfants. Habituellement, cela se produit en raison d'une mauvaise nutrition, d'un manque de vitamines, de blessures sportives. Par conséquent, vous ne pouvez en aucun cas ignorer les plaintes d'engourdissement, qui pourraient être causées par des blessures des tendons, des ligaments, ainsi que des fractures. Il y a des moments où les lèvres d'un enfant deviennent engourdies à cause de l'anxiété.

Un engourdissement est également ressenti par les femmes enceintes. La cause la plus fréquente est le syndrome du canal carpien, qui provoque une rétention d'eau dans le corps. Pendant la grossesse, un gonflement des tissus, une accumulation d'eau dans le corps se produit, une neuropathie du nerf médian se développe.

Tous ces facteurs ont un impact significatif sur le développement du syndrome du canal carpien. Les symptômes de cette déviation apparaissent tôt le matin, car beaucoup de liquide s'accumule dans le corps pendant la nuit. Dans la plupart des cas, le syndrome disparaît de lui-même après l'accouchement.

Symptômes

Les principaux signes sont la chair de poule, l'apparition "d'aiguilles", une sensation de constriction des membres. Les symptômes d'engourdissement sont symétriques. Dans certains cas, la douleur peut survenir spontanément..

Sur ce sujet

Découvrez pourquoi les mains sont engourdies la nuit

  • Ekaterina Nikolaevna Kislitsyna
  • 26 mars 2018.

Ainsi, le corps réagit à l'irritation de certaines zones de la surface du corps. Tous ces signes peuvent apparaître immédiatement dans plusieurs zones de la peau. Le plus souvent, ils durent peu de temps, mais parfois ils durent assez longtemps.

L'engourdissement n'est pas nocif pour la santé. Mais en cas de picotements, un resserrement des membres est apparu sans raisons évidentes - cela est préoccupant. Contactez d'urgence un neurologue si les symptômes suivants se produisent:

  • Manque de coordination des mouvements.
  • Manque de sensibilité aux basses et hautes températures.
  • Troubles mentaux: dépression, stress fréquents, irritabilité, réaction d'anxiété à diverses situations, phobies, attaques de panique, troubles post-traumatiques, troubles obsessionnels compulsifs.
  • Douleur, faiblesse, perte de mobilité des membres.
  • Baisse rapide de l'acuité visuelle.
  • Engourdissement prolongé des membres supérieurs et inférieurs.

Diagnostique

Tout d'abord, le diagnostic vise à détecter des maladies qui ont provoqué un engourdissement des membres. Tout d'abord, le spécialiste doit exclure la compression mécanique régulière des vaisseaux, savoir si le syndrome du tunnel provoque un travail sédentaire ou des facteurs domestiques.

Dans la maladie de Raynaud, l'engourdissement apparaît symétriquement sur deux membres. La peau devient froide, sèche et pâle. La compression des vaisseaux sanguins peut alterner avec leur relaxation. En serrant, les doigts gonflent et deviennent bleus, et lorsqu'ils sont détendus, ils reviennent à la normale.

Une étape importante du diagnostic est la détection de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale. Pour détecter ses signes, une imagerie par résonance magnétique et une radiographie sont effectuées. Si des excroissances osseuses sont observées, une petite distance entre les vertèbres cervicales et les disques intervertébraux ou la formation d'une hernie intervertébrale, le traitement doit être démarré immédiatement.

Traitement

L'engourdissement des mains et des pieds peut être éliminé à l'aide de diverses procédures médicales, qui sont prescrites conformément au diagnostic. Avec la tuberculose de la colonne vertébrale, certains agents antibactériens et médicaments de chimiothérapie conçus pour détruire les micro-organismes nuisibles doivent être pris.

Les tumeurs malignes doivent être retirées chirurgicalement, puis subir une radiothérapie et une chimiothérapie pour éliminer les conséquences de la maladie.

Chaque écart se voit attribuer un ensemble distinct de méthodes de traitement:

  • Physiothérapie. Cryothérapie (traitement à froid), électrophorèse, rayonnement thermique, stimulation électrique du système neuromusculaire, traitement au laser à basse fréquence, thérapie par courant électrique (avec une fréquence ne dépassant pas 100 Hz), thérapie par impulsions, micropolarisation, magnétothérapie, microcourants, phonophorèse et autres traitements qui stimulent régénération de la peau.
  • Traitement médical. Prendre des médicaments anti-inflammatoires qui ne contiennent pas de stéroïdes. Si la maladie est sévèrement déclenchée, des médicaments stéroïdiens sont prescrits. Les médecins prescrivent également des analgésiques, des chondroprotecteurs (médicaments pour les articulations), des relaxants musculaires (médicaments qui détendent les muscles striés), des médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine, des vitamines et des minéraux.
  • Physiothérapie. Restaure le flux sanguin vers un membre engourdi, sert de prophylaxie à de nombreuses pathologies, renforce les muscles.
  • Thérapie manuelle (traitement utilisant des techniques manuelles). Élimine la constriction des vaisseaux sanguins et des nerfs, élimine les pinces musculaires, améliore la mobilité articulaire.

La prévention

Pour éviter l'engourdissement des membres, vous devez vous débarrasser de l'habitude de porter des objets lourds dans une main, dans les poches de votre pantalon. Cela peut provoquer une compression des nerfs, ce qui provoque ensuite un engourdissement..

Massage très utile, une variété de soins relaxants et bien-être pour le corps.

Pendant l'exécution des travaux, qui prévoit un long séjour dans une position, vous devez prendre des pauses d'une durée allant jusqu'à 1 heure.

Sur ce sujet

9 causes d'engourdissement dans les mains

  • Ekaterina Nikolaevna Kislitsyna
  • 26 mars 2018.

Une mesure préventive très efficace est l'exercice régulier. Ils favorisent la circulation sanguine, renforcent le système nerveux. Vous pouvez participer à des joggings quotidiens, des séances d'entraînement dans la salle de sport ou dans la piscine et des promenades dans votre routine quotidienne..

À la maison, vous devez effectuer les exercices suivants:

  • Allongez-vous sur le dos, levez les mains et serrez et relâchez vos doigts environ 60 fois.
  • Allongez-vous sur le sol, étirez vos bras le long du corps. Effectuez ce mouvement 60 fois.
  • Pendant la journée, vous devez essayer de marcher sur les orteils, puis sur les talons. L'alternance doit être répétée 3 à 5 fois.
  • En position assise, donnez un coup de pied à tout objet rond. Effectuez l'exercice pendant 30 minutes. Étant donné que de nombreuses terminaisons nerveuses de différents organes sont concentrées dans la semelle, cet exercice est une puissante prévention de diverses maladies.
  • Allongez-vous sur le dos. Les membres se lèvent. Faites des mouvements tremblants avec les mains et les pieds en même temps. Faites l'exercice pendant au moins 1 minute. À chaque fois, vous devez augmenter le temps d'exécution. Il est préférable de faire cet exercice tôt le matin ou au coucher. Il maintient les capillaires en bon état.
  • Tournez-vous vers le mur, tenez-vous sur les orteils et levez les mains. Gardez dans cette position pendant 1-2 minutes. Pendant la journée, l'exercice doit être fait 5-7 fois.

L'activité physique est extrêmement importante, mais nous ne devons pas oublier un élément aussi important de la santé humaine que la nutrition. Pour éviter l'engourdissement des extrémités, un grand nombre de légumes doit être introduit dans l'alimentation. Il est également nécessaire de manger quotidiennement des plats chauds. La farine d'avoine et de sarrasin, les grains d'orge germés et le blé sont très utiles pour la santé..

Si la circulation sanguine est perturbée dans l'organisme, le régime alimentaire doit contenir de la nourriture contenant du fer. Il n'est pas recommandé de consommer beaucoup d'aliments salés, dans lesquels de la soude est ajoutée. Cela peut entraîner l'accumulation de liquide dans le corps, à cause de laquelle les articulations gonflent.

L'apparition fréquente d'un symptôme tel que l'engourdissement des membres est une raison sérieuse de consulter un spécialiste.

Commentaire d'experts

L'engourdissement des extrémités peut également être une manifestation d'une carence en magnésium. Moins il y a de magnésium dans le corps, plus les spasmes musculaires qui affectent la circulation sanguine dans les membres se produisent plus souvent. Des doses préventives de préparations de magnésium peuvent être prises dans un délai d'un à deux mois par an. Si une carence de ce minéral dans le sang est détectée par des tests de laboratoire, des doses plus élevées et des médicaments à long terme sont nécessaires.

Engourdissement des bras et des jambes

L'engourdissement est une condition dans laquelle la capacité du corps à percevoir diverses irritations de l'environnement externe ou de ses propres tissus diminue.

La sensibilité peut diminuer ou disparaître complètement à tout âge et spontanément. L'engourdissement s'accompagne souvent de symptômes concomitants tels que brûlure, douleur, picotements ou rougeur de la peau. La sensibilité peut s'aggraver dans n'importe quelle partie du corps, mais le plus souvent l'engourdissement affecte les membres et / ou certaines parties du visage (lèvres, pommettes, joues, etc.).

Engourdissement chez l'adulte

La perte de sensation à court terme dans différentes parties du corps chez les femmes et les hommes adultes n'est parfois pas un symptôme dangereux. Mais si le problème persiste (soucis depuis plus de 4 heures), apparaît sur un seul côté du corps, s'accompagne de troubles de la vue ou de difficultés à parler, alors appelez un médecin dès que possible. En outre, les experts médicaux recommandent de prêter attention aux symptômes tels que la coordination altérée et la paralysie. Dans ces conditions, appelez immédiatement une ambulance.

Il est important de consulter d'urgence un médecin si un engourdissement des membres, des zones du visage, du cou ou, par exemple, du dos est apparu après des blessures mécaniques, des ecchymoses et est accompagné de maux de tête sévères.

Engourdissement chez les femmes

La perte de sensibilité ou sa diminution chez la femme n'est pratiquement pas différente de celle chez l'homme. L'engourdissement peut être de courte durée, apparaître dans les membres, par exemple, après un long séjour dans une position inconfortable.

Pour prévenir l'engourdissement des mains, des pieds et d'autres parties du corps, les experts recommandent non seulement aux femmes, mais aussi aux hommes:

  • vivre un style de vie actif;
  • mange correctement;
  • passer plus de temps à l'extérieur;
  • refuser de porter des vêtements trop serrés;
  • exclure le tabagisme et l'alcool de votre vie;
  • s'habiller en fonction des conditions météorologiques;
  • éviter la dépression et les situations stressantes;
  • en cas de symptômes de maladies, consulter un médecin en temps opportun pour éviter le développement de pathologies chroniques et de troubles dans le corps.

Un engourdissement chez une femme peut survenir avec ostéochondrose, hernie intervertébrale, sclérose en plaques, tout trouble circulatoire, diabète sucré et autres maladies.

Engourdissement pendant la grossesse

Pendant la période de portage du bébé, le corps féminin est soumis à de lourdes charges. Le fond hormonal change et la physiologie d'une femme s'adapte aux futures naissances. La perte de sensibilité pendant la gestation peut être associée à des troubles circulatoires.

L'engourdissement des mains pendant la grossesse peut être problématique avec l'hypothyroïdie. Le symptôme est causé par un gonflement du canal carpien, qui affecte les nerfs, ou plutôt les serre.

Un engourdissement peut également survenir en raison de:

  • manque de vitamines dans le corps d'une femme enceinte;
  • ostéochondrose;
  • exacerbation de maladies chroniques, par exemple la maladie de Raynaud (maladie vasospastique) ou la sclérose en plaques.

Si, par exemple, la future mère passe beaucoup de temps à l'ordinateur et tape constamment du matériel de dactylographie sur le clavier, l'engourdissement des doigts peut être causé par le syndrome du canal carpien. Le problème apparaît sur fond de tension, lorsque le tendon gonfle et que le nerf, responsable de la sensibilité des doigts, est comprimé. Selon les statistiques, ce sont les femmes les plus touchées par ce syndrome.

L'engourdissement chez une femme enceinte nécessite une visite immédiate chez le médecin si:

  • une perte de sensibilité est apparue spontanément, sans raison apparente et des soucis pendant une longue période (plus de 3-4 heures);
  • l'engourdissement s'accompagne de maux de tête, d'une perte de conscience ou d'une vision trouble;
  • l'engourdissement affecte la coordination.

Un engourdissement des extrémités peut survenir tout au long de la grossesse et survenir à différents moments. L'engourdissement des jambes inquiète généralement à 35-40 semaines, ce qui est principalement associé à une compression du nerf fémoral (nerf du plexus lombaire).

Dans la plupart des cas, l'engourdissement des membres à court terme et apparaissant périodiquement cesse après l'accouchement, mais si cela ne se produit pas, la femme doit consulter un médecin. Une autre raison de l'examen est lorsque l'engourdissement est répété régulièrement, par exemple plusieurs fois par jour. N'ignorez pas les symptômes qui peuvent accompagner l'engourdissement des mains ou des pieds pendant la grossesse, en particulier toute déficience visuelle aiguë et un état instable de la psyché, des maux de tête et des troubles de l'orientation..

L'engourdissement des membres pendant la grossesse peut indiquer la présence de problèmes plus graves, tels que les maladies de la colonne vertébrale, le diabète sucré, les troubles circulatoires, les maladies du système nerveux.

Engourdissement chez les hommes

La perte de sensibilité des membres inférieurs ou supérieurs chez les hommes est souvent associée à un mode de vie sédentaire. Les troubles circulatoires peuvent être diagnostiqués chez des représentants du sexe fort, qui passent beaucoup de temps derrière le volant, sont assis devant l'ordinateur ou, par exemple, dorment beaucoup.

Un engourdissement des jambes ou des mains peut survenir avec des maladies de la colonne vertébrale, en particulier avec une hernie intervertébrale ou une ostéochondrose (troubles dégénératifs du cartilage articulaire). L'engourdissement peut également être le symptôme d'un état mettant la vie en danger, comme un accident vasculaire cérébral (une perturbation aiguë de la circulation sanguine du cerveau). Si une perte de sensation n'est observée que sur le 1er côté du corps (à droite ou à gauche), la vision se détériore, la parole est déformée ou des problèmes de coordination se produisent, une ambulance doit être appelée.

Une aide médicale urgente est également nécessaire dans les cas où un engourdissement de la main droite ou gauche, des pieds ou du visage est apparu après une blessure à la tête ou est accompagné de maux de tête. N'hésitez pas, auto-méditez ou attendez que le problème disparaisse de lui-même. Une aide médicale en temps opportun aidera à éviter d'éventuelles complications ou même à sauver une vie..

Engourdissement chez un enfant

La santé des enfants joue un rôle particulier dans la vie des parents. Et le plus souvent, tout symptôme (même très mineur) chez un enfant peut paniquer maman et / ou papa.

Un engourdissement d'une partie du corps chez un enfant peut être observé pour diverses raisons. Et le plus souvent, les facteurs provoquants sont un séjour prolongé dans une pose (par exemple, pendant le sommeil) à cause duquel il y a une violation de la circulation sanguine, un nerf est comprimé.

Il est également important de considérer que l'engourdissement peut être différent: complet ou partiel, à court terme ou permanent, à tracer dans les membres, sur le visage, etc. Cela ne vaut pas la peine de traiter le problème vous-même. Il est préférable de demander l'aide d'un pédiatre ou d'un neurologue.

Les tactiques attendues pour l'engourdissement ne sont autorisées que si le symptôme apparaît pour la première fois, ne dérange pas pendant plus de trois heures, est associé à une position assise prolongée à un endroit ou apparaît après le sommeil.

Si l'engourdissement des mains, des pieds et du visage de l'enfant est associé à des maux de tête, une déficience visuelle, une perte de conscience, une mauvaise coordination ou de la parole, alors l'aide d'un médecin est urgente. Si vous ne pouvez pas visiter rapidement le bureau du pédiatre, alors appeler une ambulance ne sera pas déplacé.

Causes d'engourdissement

Il existe de nombreuses raisons à une perte de sensibilité partielle ou totale. Un engourdissement des mains, des pieds, des lèvres et d'autres parties du corps peut survenir spontanément. Le symptôme peut être prononcé ou ne vous rappeler que légèrement..

Le plus souvent, ce sont les racines nerveuses de la colonne vertébrale et des nerfs périphériques qui sont associées à une perte de sensibilité totale ou partielle. Et cela se produit en raison de leur compression, de leurs dommages ou simplement de leur irritation.

Parfois, l'engourdissement des doigts, des bras et des jambes est un signe de problèmes avec le cerveau ou la moelle épinière. Mais un symptôme frappant symétriquement peut parler de polyneuropathie diabétique (apparaît chez les diabétiques).

Les causes de l'engourdissement sont variées:

  • hernie intervertébrale;
  • sclérose en plaques;
  • ostéochondrose;
  • phlébeurysme;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • syndromes tunnel;
  • carence en vitamine B12;
  • blessures traumatiques de la moelle épinière;
  • anévrisme cérébral;
  • polyneuropathie (alcoolique);
  • neuropathie toxique;
  • Maladie de Raynaud et autres.

Seul un médecin compétent peut identifier les causes d'engourdissement, en tenant compte des plaintes du patient et des résultats des procédures de diagnostic. Il en va de même pour le traitement de l'engourdissement. Le médecin traitant doit prescrire une thérapie adéquate, et il n'est pas conseillé de s'automédiquer, car toute erreur et expérience irréfléchie ne peuvent que nuire à la santé et même entraîner des conséquences irréparables..

Insuffisance circulatoire et lymphatique

La circulation sanguine dans les bras et les jambes est due à un flux sanguin insuffisant vers les membres, qui est le plus souvent causé par des maladies des veines et des artères. Ces maladies perturbent la perméabilité vasculaire, provoquent une stase sanguine. Le trouble de la circulation lymphatique peut être causé par une violation de l'écoulement de la lymphe et de sa stagnation à la suite de dommages aux vaisseaux sanguins et aux ganglions lymphatiques. Les deux pathologies sont accompagnées d'un problème tel que l'engourdissement des membres..

Les principaux types d'insuffisance lymphatique et sanguine suivants:

  • insuffisance artérielle, qui se traduit par un syndrome d'ischémie aiguë ou chronique (insuffisance aiguë et chronique);
  • insuffisance veineuse, exprimée sous forme aiguë et chronique;
  • insuffisance lymphatique, exprimée par l'éléphantiasis ou la lymphostase.

Les raisons qui provoquent des troubles de la lymphe et de la circulation sanguine et conduisent à un engourdissement sont différentes, cependant, les troubles progressifs du flux sanguin et de la lymphe dans les veines et les artères ont un certain nombre de manifestations similaires. Cliniquement, ils sont combinés en syndromes de lymphostase, ainsi qu'en insuffisance veineuse et artérielle. L'engourdissement, qui se produit dans les extrémités, surtout s'il dure longtemps, indique la présence d'un problème et est une raison sérieuse de consulter un médecin.

Insuffisance artérielle

La forme aiguë d'insuffisance artérielle dans la plupart des cas est causée par un blocage des artères à la suite d'une embolie (obstruction des vaisseaux sanguins par des bulles de gaz) ou d'une thrombose. La source d'embolie est constituée de caillots sanguins qui se forment lors de pathologies des valves cardiaques, infarctus du myocarde, TP (flutter auriculaire).

Quant à l'embolie veineuse, la thrombose de la saphène, de la veine cave, ainsi que des veines fémorales profondes et des veines des jambes peuvent devenir sa source. Lorsqu'un caillot de sang se détache, il est transporté par la circulation sanguine dans l'oreillette droite, puis dans le ventricule, puis dans l'artère pulmonaire.

Il peut également y avoir une soi-disant embolie croisée, dans laquelle un embole (un substrat intravasculaire non lié) du système veineux avec la circulation sanguine pénètre dans le côté gauche du cœur, puis dans le système artériel. Si ces problèmes surviennent, le patient peut ressentir de la douleur, des picotements et un engourdissement des orteils, des mains.

Les thrombus sont la principale variété de substrats intravasculaires non liés. Beaucoup moins communément observé:

  • embolie gazeuse, qui peut survenir lorsque les grosses veines sont endommagées et que la technique de perfusion dans les vaisseaux n'est pas observée;
  • embolie graisseuse qui peut se développer à la suite d'une fracture osseuse.

La forme chronique de l'insuffisance artérielle est causée par l'augmentation de l'occlusion artérielle et de la sténose, qui augmentent progressivement. La cause de leur apparition sont différentes maladies.

Avec ces maladies, des changements pathologiques de la paroi vasculaire se produisent, à la suite desquels la lumière artérielle se rétrécit et, en conséquence, le flux sanguin devient insuffisant, ce qui, à son tour, provoque un engourdissement des membres.

La thrombose artérielle qui se produit dans des endroits rétrécis conduit à un tableau clinique de défaillance artérielle (aiguë et / ou chronique), qui peut par la suite conduire à une nécrose tissulaire, qui s'accompagne d'un processus de décomposition. En termes simples, en raison de l'absence de sang dans les membres, la gangrène peut commencer.

Un patient atteint d'une maladie vasculaire peut se plaindre de faiblesse dans tout le corps, de douleur et d'enflure, de fatigue constante et même d'ulcération. Le symptôme de douleur apparaît le plus souvent pendant le mouvement, en particulier la marche et / ou la course, et disparaît au repos. Le degré de manifestations symptomatiques dépend principalement du type de troubles circulatoires.

Les troubles de la circulation artérielle se manifestent souvent par une faiblesse musculaire, qui devient apparente même avec une légère activité physique. L'engourdissement est également l'un des signes de ce problème. Cependant, les causes de l'engourdissement peuvent être différentes, et afin d'exclure le développement de maladies dangereuses, vous devez consulter un médecin et subir une série d'examens prescrits par lui pour déterminer un diagnostic sans équivoque.

Diagnostiquer l'insuffisance artérielle avec un examen complet comprenant la palpation, la mesure du volume des membres (pour déterminer les poches) et l'auscultation, qui est une méthode d'écoute des sons. Le médecin traitant peut également recommander l'oscillographie, la dopplerographie, la rhéovasographie, la thermométrie, la capillaroscopie, ainsi que des méthodes radio-opaques, à savoir la lymphe, la phlébo et l'artériographie.

Pour déterminer les troubles circulatoires, divers tests sont effectués: Moshkovich, Oppel, Samuels. Ces tests ne sont pertinents que dans les premiers stades de l'échec..

Insuffisance veineuse: engourdissement des bras et des jambes

La forme aiguë d'insuffisance veineuse commence à se développer en cas de violation rapide de l'écoulement sanguin dans les veines en raison d'un blocage brutal des veines profondes des jambes ou des mains. Les principales causes conduisant à une insuffisance veineuse aiguë et, par conséquent, provoquant un engourdissement des bras et des jambes, sont:

  • thrombose veineuse profonde;
  • thrombophlébite (inflammation de la paroi veineuse associée à l'apparition d'un thrombus);
  • lésions veineuses profondes;
  • compression des grosses veines.

S'il y a une pathologie des veines superficielles, cela ne conduit pas au développement d'une forme aiguë d'insuffisance, car le flux sanguin principal ne se produit pas à travers eux, mais à travers les vaisseaux profonds. Lorsque la veine superficielle se bouche, cette perturbation est compensée par un large réseau de vaisseaux communicants.

Une insuffisance veineuse aiguë se produit en raison d'une altération de la perméabilité et provoque un engourdissement des membres. Dans les mains, c'est la veine axillaire et / ou sous-clavière, dans les jambes - les veines iliaques et / ou fémorales. En cas de thrombose ou de thrombophlébite des veines fémorales, les membres inférieurs gonflent, engourdissent et la peau cyanotique avec un motif veineux caractéristique apparaît. Le patient se plaint de sensations désagréables - engourdissement, douleur à l'intérieur de la cuisse, qui surviennent brusquement, soudainement ou croissent lentement.

Dans la forme aiguë de thrombose des principales veines de la hanche, des sensations douloureuses apparaissent dans l'aine et à l'intérieur de la cuisse. Un gonflement prononcé des jambes, du périnée, du bas-ventre se développe. Un motif veineux est visible sur la surface fémorale, la peau des membres inférieurs devient laiteuse (flegmazie blanche).

Lorsque la thrombose affecte toutes les veines des jambes et du bassin, cela provoque le développement d'une forme aiguë sévère d'insuffisance veineuse, appelée phlegmasie bleue. Il s'agit essentiellement de gangrène veineuse.

La maladie commence brusquement, des douleurs aiguës dans la région de la cuisse et de l'aine commencent à déranger, un engourdissement des jambes et une sensation de plénitude dans le membre apparaissent. La jambe gonfle rapidement, l'enflure s'étend jusqu'au périnée, aux fesses. La peau acquiert une teinte bleuâtre, devient brillante et froide au toucher, plusieurs hémorragies ponctuelles sont visibles sur elle, qui se confondent et se transforment en taches de couleur bleu cramoisi. L'épiderme commence à exfolier, des bulles apparaissent remplies de liquide, qui sont des signes de gangrène qui a commencé.

Le patient perd de la sensibilité dans la jambe et la cuisse, un engourdissement des pieds et du bas de la jambe se développe. La pulsation artérielle s'arrête pratiquement.

Une forme chronique d'insuffisance veineuse apparaît à la suite de certaines pathologies, principalement avec des varices et à la suite d'un syndrome post-thrombotique. L'essence de la forme chronique d'insuffisance est une violation de l'écoulement libre du sang veineux. Le problème ne se pose pas brutalement, mais progresse, avec le développement progressif des varices, à la suite d'une forme aiguë d'insuffisance veineuse ou d'une forme aiguë de thrombophlébite.

Lorsque la circulation veineuse est perturbée, une stase sanguine se développe, le liquide persiste, un gonflement des tissus apparaît, ce qui s'accompagne d'engourdissement et conduit à l'apparition de troubles trophiques. La peau s'amincit, devient sèche, la cellulite et la nécrose sont visibles, puis - le rejet des tissus nécrotiques et un ulcère.

Insuffisance lymphatique

Les violations du processus d'écoulement lymphatique sont la conséquence d'une violation de la perméabilité sans entrave des vaisseaux et des ganglions lymphatiques. En médecine moderne, l'insuffisance lymphatique est primaire et secondaire. Le premier est une conséquence de la pathologie du développement du système lymphatique et est très rare. La seconde, acquise, survient à la suite d'opérations effectuées causées par des parasites et des inflammations de maladies, des métastases tumorales, ainsi que des hématomes.

Les principales causes de troubles de la circulation lymphatique sont:

  • maladies de la peau pustuleuse;
  • inflammation érysipélateuse de la peau;
  • lymphadénite (maladie inflammatoire (parfois purulente) des ganglions lymphatiques);
  • tuberculose chronique;
  • syphilis chronique;
  • anomalie congénitale des vaisseaux lymphatiques et des ulcères trophiques.

En cas d'inflammation, comme l'érysipèle, les vaisseaux lymphatiques se dilatent au début, puis sont déformés ou oblitérés en raison d'inflammations et de cicatrices répétées. En conséquence, le drainage lymphatique souffre, la sortie de liquide est perturbée et un gonflement persistant des tissus se développe, qui s'accompagne d'un signe tel que l'engourdissement.

Une violation brutale de l'écoulement lymphatique se produit à la suite de l'ablation des ganglions lymphatiques chez les patients cancéreux et après la radiothérapie. Des problèmes de perméabilité des vaisseaux lymphatiques surviennent à la suite de la filariose et de plusieurs autres maladies parasitaires.

Initialement, les troubles de l'écoulement lymphatique s'accompagnent de sensations telles que l'engourdissement des membres ou l'engourdissement des doigts. La lymphe stagne dans les vaisseaux, ce qui contribue à leur surpeuplement et à leur expansion, puis provoque un manque de fonction valvulaire, ce qui conduit finalement à la décharge de liquide dans les zones sous-jacentes des vaisseaux lymphatiques. Et cela aggrave encore plus la stagnation, l'engourdissement devient plus fort, la capacité de drainage des vaisseaux lymphatiques est altérée et un gonflement se développe..

Cliniquement, une violation de l'écoulement lymphatique s'exprime par un certain nombre de symptômes et de signes, tels que l'engourdissement, la douleur, l'enflure, l'éléphantiasis, l'élargissement des ganglions lymphatiques, la lourdeur dans les jambes, les phoques cutanés, la formation d'ulcères trophiques, etc..

Maladies du système nerveux périphérique

Du point de vue de l'étiologie, les symptômes de la neuropathie peuvent être inflammatoires, toxiques, traumatiques ou allergiques.

Cliniquement, les principales formes de dommages PNS sont exprimées comme:

  • polyneuropathies (lésions multiples symétriques des nerfs périphériques);
  • mononeuropathies (dommages à un seul nerf);
  • radiculopathie (dommages aux racines des nerfs);
  • ganglionite (lésions des ganglions nerveux);
  • plexopathie (dommages aux plexus nerveux).

Des symptômes tels que l'engourdissement, la douleur, sont généralement présents avec la polyneuropathie. Elle se manifeste également par les symptômes suivants: perte de sensibilité, paralysie périphérique, troubles trophiques et végétovasculaires. Le processus peut se poursuivre de manière aiguë, sous une forme subaiguë ou chronique. Les premiers se produisent principalement à la suite d'un empoisonnement, devenant une conséquence de l'intoxication. La forme subaiguë se développe sur plusieurs semaines, tandis que la forme chronique dure six mois ou plus..

La forme chronique de polyneuropathie est causée par une intoxication chronique à l'alcool, une carence en vitamines (un manque de vitamine B) et un certain nombre de maladies systémiques (diabète, cirrhose, cancer, maladies du sang et autres).

L'abus de certains médicaments qui ont un effet neurotrope et provoquent le développement d'une polyneuropathie, qui s'accompagne d'engourdissement des membres ou d'autres parties du corps, peut entraîner une intoxication chronique..

La polyneuropathie causée par l'alcool peut également être engourdie. Dans la pathogenèse, l'effet principal est l'effet toxique de l'alcool sur les nerfs, à la suite duquel les processus métaboliques sont perturbés..

Le traitement de l'engourdissement, en fait, est le traitement de la polyneuropathie. Si elle est causée par une exposition à l'alcool, son rejet complet est nécessaire. De plus, le médecin prescrit des vitamines B et C, de la physiothérapie, des massages.

Polynévrite de Geyen-Barre: engourdissement, douleur

La forme aiguë de polyradiculoneuropathie inflammatoire, appelée syndrome de Guillain-Barré, s'accompagne de symptômes tels que des engourdissements, des douleurs dans les bras et les jambes, une faiblesse et une augmentation de la température corporelle. 15-20 jours avant le début de la maladie, des symptômes apparaissent observés à la clinique des infections gastro-intestinales et des infections respiratoires aiguës.

En règle générale, le syndrome de Guillain-Barré apparaît en raison d'une infection aiguë. Cette maladie est considérée comme auto-immune, Campylobacter jejuni, le cytomégalovirus, le virus Epstein-Barr, en règle générale, deviennent ses agents responsables. À la suite de l'histologie, une démyélinisation segmentaire (dommages sélectifs à la gaine de myéline) est détectée ainsi que des changements inflammatoires dans les racines et directement dans les nerfs périphériques.

Les principaux signes de la maladie sont l'engourdissement des membres et la faiblesse musculaire. Les violations de la fonction motrice affectent d'abord les jambes, puis passent aux mains. Peut-être un engourdissement des doigts sur les mains, ainsi que des lésions des zones proximales des membres. De plus, faiblesse musculaire et engourdissement du visage, des troubles végétatifs peuvent apparaître.

Avec la polynévrite de Heine-Barre, des paresthésies se produisent parfois, des douleurs dans les bras et les jambes, parfois des douleurs et des engourdissements de la langue, de la peau autour des lèvres sont observées. La douleur peut être le zona et la perte de sensation sévère est rare.

Parmi les autres symptômes de la maladie, on peut distinguer:

  • douleur des troncs nerveux pendant la palpation;
  • une sensation de tension;
  • la froideur des extrémités, des bras et des jambes devient froide au toucher;
  • acrocyanose (coloration cyanotique de la peau, apparaissant dans le contexte de troubles circulatoires des petits capillaires);
  • engourdissement des pieds;
  • changements pathologiques du ton vasculaire.

Si le travail des nerfs bulbaires est perturbé et que la réanimation respiratoire n'est pas effectuée en temps opportun, la situation peut devenir mortelle..

Neuropathies multifocales et engourdissement des membres

Avec une telle neuropathie, les changements pathologiques affectent séquentiellement ou simultanément les troncs nerveux individuels, qui pendant plusieurs jours, mois ou même années sont partiellement ou complètement affectés.

Le principal processus pathologique de la maladie se produit simultanément dans plusieurs foyers «choisis» au hasard. Si la maladie commence à progresser, il y a une tendance à l'apparition de pathologies symétriques de nature neurologique.

Pour poser le bon diagnostic, le médecin attire l'attention sur les premiers symptômes des neuropathies et leur évolution ultérieure, et plus précisément sur les troubles tels que l'engourdissement des bras et des jambes, les modifications de la peau, les dysfonctionnements somatiques. Tous ces symptômes peuvent être des signes d'apparition et de développement d'une maladie systémique..

Chez un tiers des patients adultes, un processus de démyélinisation est observé (pathologie au cours de laquelle il y a destruction de la myéline de la substance blanche de la NS). En règle générale, la neuropathie démyélinisante à plusieurs foyers est une manifestation de polyradiculoneuropathie inflammatoire se produisant sous une forme chronique. Chez la plupart des patients, la neuropathie multifocale n'est pas le résultat d'une inflammation, mais d'une maladie ischémique, qui survient en raison de la vascularite, de l'arthrite et d'autres pathologies systémiques du tissu conjonctif.

Neuropathie ulnaire et engourdissement des mains

Le nerf radial, si l'on considère les dommages aux nerfs des mains, est le plus souvent comprimé. La neuropathie du nerf cubital peut apparaître dans le contexte d'un arrêt ulnaire constant, par exemple, lorsque vous travaillez à la machine ou assis de manière prolongée sur une chaise avec accoudoirs. Les fractures peuvent diagnostiquer des lésions nerveuses isolées.

Cette neuropathie se manifeste par un engourdissement des mains, ou plutôt une perte de sensibilité des 4e et 5e doigts. Diagnostiquer l'état en utilisant des tests sous la supervision d'un médecin compétent. Le médecin peut demander au patient:

  • placez fermement votre paume contre la table et écartez tous les doigts;
  • serrez le poing, etc..

Les résultats de tests simples aideront le médecin à établir une neuropathie dès le premier rendez-vous.

Tunnellisation des mononeuropathies

La neuropathie de type tunnel est le syndrome du canal carpien, la neuropathie des nerfs fémoral, tibial et péronier. Chaque maladie individuelle nécessite un traitement individuel. Une visite opportune chez le médecin ne peut pas compliquer la situation. Par conséquent, il est préférable lorsque vous rencontrez un problème de prendre rendez-vous (au moins) avec un thérapeute.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome carpien apparaît le plus souvent à la suite d'une surcharge professionnelle. Le syndrome du canal carpien se développe chez les menuisiers, les pianistes, les repasseurs, les employés de bureau qui passent beaucoup de temps devant l'ordinateur. Cette maladie est l'une des plus courantes parmi les neuropathies tunnels..

Non seulement les tendons, mais aussi le nerf médian peuvent être comprimés directement dans le tunnel carpien. Par conséquent, il est conseillé de parler non seulement de certains coûts de l'activité professionnelle, mais également des troubles neurologiques.

La compression peut être diagnostiquée dans le contexte de troubles métaboliques, de luxations et de fractures de l'articulation du poignet, maladies systémiques dans lesquelles le tissu conjonctif souffre.

L'engourdissement des doigts est le principal symptôme du syndrome. En outre, le tableau clinique de la maladie comprend une douleur sourde et une paresthésie. La douleur fait mal.

Avec le syndrome du canal carpien, une parésie se produit initialement et une atrophie est visible après 15-20 jours. Quant aux troubles autonomes, avec une telle maladie, la peau peut devenir pâle, trophique (processus de nutrition cellulaire) des changements des ongles.

Diagnostiquer la maladie à l'aide de tests spéciaux de flexion / extension de la main. Et ils traitent le problème de manière complète et stricte, en tenant compte de l'âge et du stade de la maladie du patient. Attribuer:

  • médicaments décongestionnants (furosémide, etc.) pour soulager le stress des doigts;
  • les médicaments qui améliorent la microcirculation (Trental, Cavinton, etc.);
  • hydrocortisone administrée localement (un médicament hormonal stéroïdien).

Ils traitent également le syndrome du canal carpien et chirurgicalement, effectuent l'intersection de l'arrêtoir fléchisseur. Après l'opération, il est recommandé au patient de prendre des complexes vitaminiques, d'effectuer certains exercices d'exercices de physiothérapie, de masser et de prescrire des procédures thermiques. La période postopératoire est d’environ 30 à 40 jours, tout dépendra de l’état général de la santé du patient, de son âge et de la présence de maladies chroniques. Le syndrome peut se développer avec le diabète sucré, l'urémie, l'hypothyroïdie, la polyarthrite rhumatoïde, etc..

Neuropathie des nerfs tibiaux et péroniers

Un engourdissement du membre inférieur, ou plutôt une perte de sensation dans la zone de la partie externe du pied et de la jambe inférieure, peut être observé avec une neuropathie des nerfs tibiaux et / ou fibulaires. Les facteurs prédisposants dans ce cas sont de telles maladies: diabète sucré, vascularite, etc..

La compression nerveuse peut se produire lorsque la posture est incorrecte, en particulier lorsqu'une personne est assise avec un pied sur l'autre. La neuropathie des nerfs tibiaux et péroniers est traitée avec des diurétiques, ainsi que des agents antiplaquettaires (réduire la thrombose), vasoactifs et anti-inflammatoires.

Neuropathie radiale

Si nous considérons l'engourdissement des membres supérieurs, la cause la plus fréquente est la défaite du nerf radial, qui est comprimé (blessé) principalement pendant le sommeil, lorsqu'une personne se repose, en plaçant sa main sous l'arrière de la tête, la poitrine, le bas du dos. Le nerf radial peut également être endommagé par des fractures de l'humérus ou par une infection (grippe, etc.), ce qui est extrêmement rare..

Les symptômes de la neuropathie du nerf radial peuvent être différents, mais le plus fondamental est l'engourdissement des 4e et 5e doigts de la main. Ce type de neuropathie est diagnostiqué à l'aide de tests spéciaux dans le cabinet du médecin. Les faits suivants indiquent une lésion d'un nerf:

  • si vous serrez la main dans un poing, les troisième, quatrième et cinquième doigts ne sont pas complètement pliés;
  • si vous placez votre paume et appuyez fermement sur une surface horizontale droite, vous ne pouvez pas faire de mouvements de grattage avec un petit doigt.

Polyneuropathies périphériques

Il s'agit d'un ensemble de maladies dans lesquelles des lésions diffuses des fibres nerveuses sont observées. Ces maladies sont liées au système nerveux périphérique.

L'étiologie de ce groupe de maladies est diverse, mais les symptômes sont généralement standard. De plus, les manifestations ne dépendent que des composants des nerfs impliqués dans le processus pathologique.

La maladie peut apparaître dans l'enfance et dans la vieillesse, mais les médecins disent que selon les statistiques, les polyneuropathies périphériques sont le plus souvent diagnostiquées chez les personnes jeunes et d'âge moyen (de 20 à 35 ans).

Les premiers symptômes de la polyneuropathie périphérique:

  • "formation;
  • engourdissement des membres, ou plutôt des pieds et / ou des mains;
  • les membres refroidissent;
  • la peau devient cyanotique, pâle.

Des troubles moteurs apparaissent, notamment une faiblesse musculaire. Quant aux troubles autonomes, la peau des pieds et des mains s'amincit, une desquamation peut apparaître. Avec une évolution complexe de la maladie, l'apparition d'ulcères trophiques.

En cas de suspicion de polyneuropathie périphérique, une analyse d'urine générale, des analyses sanguines cliniques et biochimiques, une radiographie pulmonaire et une échographie du PDI sont prescrits.

Neuropathies toxiques exogènes

Les poisons peuvent affecter non seulement les nerfs périphériques, mais aussi le cerveau ainsi que la moelle épinière. En cas d'empoisonnement par des substances toxiques, des troubles végétatifs et sensibles apparaissent, notamment en ce qui concerne l'alcoolisme et l'arsenic.

L'engourdissement dans les extrémités peut être tracé précisément avec l'empoisonnement à l'arsenic. De plus, la victime peut se plaindre de tachycardie, de douleurs abdominales, de transpiration excessive et de vomissements. Les médecins déterminent souvent une forte diminution de la pression artérielle. L'empoisonnement à l'arsenic est traité avec des complexones.

Cherchez une aide médicale pour l'empoisonnement dès que possible. Il est important de savoir que la gravité de l’état de la victime dépendra de nombreux facteurs, notamment l’âge de la personne, la dose de poison, etc..

Engourdissement de la langue

Une diminution évidente ou un manque complet de sensibilité de la langue peut être observé avec diverses violations. Les médecins mettent en évidence de telles circonstances et causes qui conduisent à un engourdissement de la langue chez les femmes et les hommes:

  • Névralgie glossopharyngée, dans laquelle d'autres symptômes peuvent également être observés, tels que des picotements ou des douleurs dans la langue et même la gorge.
  • La carence en vitamine B12 peut s'accompagner non seulement d'engourdissement, mais aussi de pâleur de la peau, de bouche sèche, etc..
  • La langue est engourdie et avec un accident vasculaire cérébral, ainsi que des tumeurs cérébrales et la sclérose en plaques.
  • Un engourdissement de la langue peut survenir après des brûlures, si, par exemple, une personne mangeait des boissons trop chaudes ou des alcalis, des acides.
  • Un engourdissement de la langue peut apparaître après une utilisation prolongée de comprimés hormonaux.
  • Dommages mécaniques à la mâchoire inférieure et / ou supérieure.
  • Un engourdissement de la langue est observé après des interventions dentaires effectuées sous anesthésie locale. Un tel engourdissement peut survenir pendant 3 à 5 heures, selon le type de médicament contre la douleur..

Engourdissement du visage: engourdissement des lèvres, des joues, etc..

La peau du visage peut perdre en sensibilité pour diverses raisons. Il convient de noter que si l'engourdissement affecte non seulement le visage, mais, par exemple, les doigts, l'épaule, le genou, les raisons sont liées au travail du cerveau et / ou du système nerveux..

Parmi les principales raisons à souligner:

  • Dommages aux nerfs faciaux et / ou occipitaux. Un tel problème peut apparaître dans le contexte d'une infection virale, ce qui pourrait provoquer une inflammation du nerf. Ces maladies sont la méningite et même l'herpès..
  • Crise cérébrale ischémique transitoire.
  • Dysfonctionnement trijumeau sensible.
  • Accident vasculaire cérébral.
  • Nerfs pincés, en particulier oculaire, ainsi que mandibulaire et maxillaire.
  • Zona.
  • Dystonie végétative.
  • Sclérose en plaques.

Un engourdissement du visage peut être observé après une mauvaise position de la tête, par exemple pendant le sommeil. De plus, certaines zones de la peau du visage peuvent devenir engourdies dans le contexte d'un stress sévère, avant le début de la migraine, à la suite de la prise de certains médicaments.

Un engourdissement des lèvres peut survenir après une brûlure causée par des aliments ou des boissons chauds. En outre, un problème peut survenir en raison de blessures à la mâchoire, d'une carence en vitamine B12.

Diagnostic d'engourdissement

Le plus souvent, l'engourdissement des mains, des pieds ou d'autres parties du corps nécessite un diagnostic, dont le but est de détecter la cause du problème. Étant donné que l'engourdissement est associé à la circulation sanguine, le diagnostic initial commence par une mesure de la pression artérielle. Dans la plupart des cas, un examen de routine suffit pour déterminer la localisation du problème, mais il est parfois nécessaire de recourir à des méthodes de diagnostic plus sérieuses.

Le type d'examen sera fonction de la cause présumée d'engourdissement. En général, il existe les types de diagnostics suivants:

  • Échographie des vaisseaux sanguins (vous permet de déterminer le mouvement et la stagnation du sang, les lésions athérosclérotiques des vaisseaux sanguins);
  • électromyographie (aide à déterminer l'état du système nerveux, à évaluer la vitesse des impulsions nerveuses, ce qui vous permet d'identifier avec précision le point de pincement de la terminaison nerveuse).

Afin d'exclure une cause d'engourdissement plus probable, comme un dysfonctionnement du système nerveux, vous devez d'abord faire une électromyographie. Cette étude est menée par un neuropathologiste spécialisé.

Le diagnostic permet au médecin de déterminer correctement le facteur responsable de l'engourdissement des membres, de la tête, de l'engourdissement du visage, etc., et de prescrire le traitement nécessaire au patient. Cependant, il peut être nécessaire d'effectuer des examens supplémentaires tels que des radiographies (nécessaires si vous soupçonnez une lésion de la colonne vertébrale qui a affecté le système nerveux), l'IRM (détermine l'état des vaisseaux sanguins, leur structure et leurs dommages).

Dans certains cas, l'engourdissement du corps est un symptôme d'autres maladies qui peuvent être détectées lors d'un diagnostic général du corps. Pendant ce temps, il n'existe pas de théorie non ambiguë sur la survenue d'engourdissements, à cause de laquelle le traitement prescrit dépend de l'exactitude du diagnostic.

Traitement d'engourdissement

Le traitement d'un problème tel que l'engourdissement dépend de la cause établie du problème. Selon les résultats du diagnostic, une intervention chirurgicale, une cure d'antibiotiques ou de médicaments hormonaux peut être nécessaire..

En cas de stagnation de sang dans les vaisseaux, les médecins recommandent des exercices thérapeutiques, massage, ostéopathie, physiothérapie. Cela aide à stabiliser la circulation sanguine, et une activité physique légère régulière aide à éviter les rechutes ou à minimiser le risque de survenue..

La physiothérapie (magnétothérapie, thérapie au laser, ultrasons) contribue à la régénération rapide des tissus endommagés par l'engourdissement du corps. L'ostéopathie (un effet ponctuel sur les zones à problèmes, la médecine alternative) aidera à restaurer la circulation sanguine et à rétablir un équilibre sain du corps. Une massothérapie régulière peut aider à soulager des symptômes tels que la contraction musculaire ou la traction, une douleur sourde..

La thérapie manuelle soulage les articulations et les tissus musculaires des effets d'engourdissement, favorise la normalisation de la fonction du système nerveux. La pharmacothérapie aide à se débarrasser des symptômes et des conséquences de l'engourdissement à l'aide d'une longue cure de médicaments non stéroïdiens, de vitamines et de minéraux.

La méthode de rééducation la plus rapide et la plus testée avec succès est la thérapie par l'exercice (exercices de physiothérapie), qui est beaucoup plus efficace pour normaliser la circulation sanguine du corps que les exercices physiques réguliers..

En plus des méthodes de traitement conventionnelles ci-dessus, il existe également des moyens non conventionnels de se débarrasser de l'engourdissement. En particulier, l'acupuncture ou l'hirudothérapie sont des traitements largement utilisés et efficaces pour l'engourdissement des parties du corps..

Si l'engourdissement se produit souvent au même endroit ou dure assez longtemps, vous ne devez en aucun cas recourir à l'automédication, car cela peut entraîner un certain nombre de complications..

Quel médecin vous aidera à vous engourdir

Le thérapeute le plus ordinaire peut également diagnostiquer un engourdissement, car les symptômes de ce problème peuvent être détectés lors d'un examen médical préventif. Par conséquent, si vous trouvez les principaux symptômes d'engourdissement, vous devez contacter un thérapeute.

Le traitement est prescrit par un spécialiste approprié, en fonction de la cause de l'engourdissement. Par exemple, si le problème est causé par des écarts dans le fonctionnement du système nerveux (nerf pincé, etc.), un neurologue spécialisé traitera le patient à l'avenir. Des examens supplémentaires peuvent être nécessaires pour établir un certain nombre de facteurs précis affectant le développement de l'engourdissement. Dans presque tous les cas, la physiothérapie est recommandée, car cette méthode de traitement affecte les terminaisons nerveuses (le processus de physiothérapie implique la direction des impulsions ultrasonores affectées par l'engourdissement).

Le thérapeute peut prescrire des massages, des exercices physiques ou des exercices légers réguliers. Toutes ces méthodes de traitement visent à reprendre une circulation normale du corps et à prévenir d'éventuels problèmes ultérieurs..

Si l'engourdissement est causé par une insuffisance hormonale ou une quantité insuffisante de vitamines et de minéraux, le thérapeute prescrit un médicament.

Dans le cas où l'engourdissement du corps est un symptôme d'une autre maladie (oncologie ou maladies congénitales), le traitement est prescrit par le spécialiste approprié pour la maladie actuelle. Certains médecins recommandent des traitements alternatifs, tels que l'acupuncture. Cependant, les médecins insistent sur le fait que vous ne devez pas vous tourner vers d'autres méthodes d'automédication, car cela peut entraîner des complications. Tout traitement doit être prescrit par un spécialiste..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite