Rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse

Il n'y a rien de plus touchant, doux et plus important que le son d'un petit cœur dans l'utérus d'une future mère. C'est le signal principal de la vie humaine en nous. C'est par le rythme cardiaque que vous pouvez déterminer dans quel état se trouve le bébé: est-il en bonne santé, nerveux, inquiet ou heureux. Voilà pourquoi pendant la grossesse, les médecins et la maman accordent une attention particulière à cette.

La fréquence et la nature des contractions cardiaques du bébé à naître sont en fait un miroir de son état. Le cœur se développe plus complexe et plus longtemps que les autres organes humains. Son anlage est posé dans la quatrième semaine de grossesse et ressemble à un tube creux. Quelque part au cours de la 5e semaine, les premières contractions apparaissent et au bout de 8 à 9 semaines, le cœur du petit homme dans l'utérus devient la même structure qu'un adulte: quatre chambres, composées de deux oreillettes et de deux ventricules. Cependant, le cœur fœtal dans l'utérus de la mère est toujours différent: il a une fenêtre ovale (un trou entre les oreillettes droite et gauche) et

le canal artériel (le vaisseau qui relie l'aorte et l'artère pulmonaire), car le bébé ne respire pas encore de manière indépendante, et une telle structure du cœur permet à l'oxygène de la mère d'atteindre tous ses organes. La fenêtre ovale se ferme et le canal artériel diminue immédiatement après la naissance du bébé.

Le rythme cardiaque du bébé est le principal indicateur de sa vitalité. Si c'est moins de 85-100 battements par minute ou plus de 200 battements - c'est une raison sérieuse de s'inquiéter. Si le bébé, lorsqu'il atteint sa longueur embryonnaire jusqu'à 8 mm, n'entend pas du tout un cœur, la grossesse est très probablement gelée.

Les contractions cardiaques dues à une insuffisance fœto-placentaire et une hypoxie fœtale peuvent être rares. Cela peut être le cas avec la présentation pelvienne du fœtus. C'est mauvais si le bébé n'a pas plus de 70 battements par minute pendant plus d'une minute.

Plus la période de gestation est longue, mieux le cœur est entendu. Le médecin doit - à chaque examen - écouter ces robinets. Le docteur l'écoute

méthode d'auscultation. Au fait, c'est le moyen le plus simple. Le médecin écoute le bébé avec un stéthoscope obstétrique. C'est un si petit tube avec un large entonnoir.

Battements cardiaques fœtaux - indicateurs normaux, méthodes de contrôle, pathologies

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Lorsque le rythme cardiaque fœtal apparaît?

Les indications du rythme cardiaque fœtal sont l'une des caractéristiques fondamentales d'une grossesse normale et de la viabilité de l'enfant à naître. C'est pourquoi les obstétriciens surveillent constamment les contractions cardiaques et le développement du système cardiovasculaire du fœtus..

Sans l'utilisation d'équipements de haute technologie, les premiers battements cardiaques fœtaux peuvent être entendus avec un stéthoscope au plus tôt 18 à 20 semaines de gestation. En début de grossesse, il n'est devenu possible d'évaluer l'état du cœur et d'écouter les contractions cardiaques qu'après l'invention de l'échographie.

Le cœur fœtal est posé à la 4ème semaine. A ce moment, c'est un tube creux, et déjà au début de la 5ème semaine les premières contractions du futur cœur du bébé apparaissent. Lors de l'utilisation d'un capteur à ultrasons transvaginal, il est possible de les écouter lors de l'examen du fœtus à 5-6 semaines, et lors de l'utilisation d'un capteur transabdominal - pas avant 6-7 semaines.

Fréquence cardiaque fœtale par semaine

Méthodes de contrôle de la fréquence cardiaque fœtale

Écoute

L'écoute ou l'auscultation du rythme cardiaque fœtal est effectuée à l'aide d'un stéthoscope obstétrique (un petit tube avec un large entonnoir). Cette méthode d'écoute ne devient possible qu'à partir de 20 (moins souvent à partir de 18) semaines de grossesse.

L'écoute des battements cardiaques fœtaux avec un stéthoscope est réalisée en position enceinte en position couchée (sur le canapé) à travers la paroi abdominale de la mère à chaque visite chez l'obstétricien-gynécologue. Les battements cardiaques sont entendus sous la forme de battements rythmiques doubles distincts. Dans ce cas, le médecin détermine leurs caractéristiques:

  • la fréquence;
  • rythme;
  • caractère (clair, distinct, étouffé, sourd);
  • le meilleur point pour écouter les bruits du cœur.

Tous ces indicateurs reflètent l'activité vitale et l'état du fœtus. Du point de vue de l'écoute optimale du rythme cardiaque, le médecin peut déterminer la position de l'enfant:
  • avec présentation de la tête, ce point est déterminé en dessous du nombril de la mère (droite ou gauche);
  • avec présentation transversale - à droite ou à gauche au niveau du nombril de la mère;
  • avec présentation pelvienne - au-dessus du nombril.

À 24 semaines de grossesse multiple, des palpitations se font entendre après 24 semaines dans différentes parties de l'utérus.

L'écoute des battements cardiaques fœtaux avec un stéthoscope obstétrique est également réalisée pendant le travail (toutes les 15-20 minutes). Dans ce cas, le médecin surveille leurs indicateurs avant et après le combat ou chaque tentative. Une telle surveillance des contractions cardiaques fœtales permet aux spécialistes d'évaluer la réponse du corps de l'enfant aux contractions utérines.

Dates précoces
Les premiers battements cardiaques fœtaux peuvent être surveillés à l'aide d'une échographie avec un capteur transvaginal déjà à 5 ou 6 semaines de gestation, et lors de l'utilisation d'un capteur trasabdominal - à 6-7 semaines. À ces moments, le médecin détermine le nombre de battements cardiaques fœtaux, et leur absence peut indiquer une grossesse non développée. Dans de tels cas, il est recommandé à la femme enceinte de subir une deuxième échographie en 5-7 jours pour confirmer ou infirmer ce diagnostic..

II et III trimestres
Lors d'une échographie à ces stades de la grossesse, le médecin évalue non seulement le nombre de contractions cardiaques, mais également leur fréquence et l'emplacement du cœur dans la poitrine du bébé à naître. À ce stade de la grossesse, la fréquence cardiaque dépend de divers facteurs: les mouvements du bébé à naître, l'activité physique de la mère, divers facteurs externes (froid, chaleur, toutes sortes de maladies). Pour identifier d'éventuelles malformations du cœur fœtal, une technique telle qu'une «tranche» à quatre chambres est utilisée. Une telle échographie du cœur fœtal vous permet de «voir» la structure des oreillettes et des ventricules du cœur. L'utilisation de cette technique d'échographie peut détecter environ 75% des malformations cardiaques congénitales.

Cardiotocographie

Échocardiographie

L'échocardiographie est la technique de l'échographie, qui étudie les caractéristiques structurelles du cœur et de la circulation sanguine dans ses différents services. Cette procédure diagnostique est plus indicative à 18-28 semaines de gestation.

L'échocardiographie n'est prescrite que si une maladie cardiaque est identifiée ou suspectée..

Les indications:

  • la présence de malformations cardiaques congénitales chez la mère;
  • les enfants atteints de malformations cardiaques de grossesses antérieures;
  • maladies infectieuses chez une femme enceinte;
  • diabète chez la mère;
  • grossesse après 38 ans;
  • la présence de défauts du fœtus dans d'autres organes ou la présence suspectée de malformations cardiaques congénitales;
  • retard de croissance intra-utérin.

Lors de l'échocardiographie, non seulement l'échographie bidimensionnelle habituelle est utilisée, mais d'autres modes de scanner à ultrasons sont également utilisés: le mode Doppler et l'échographie unidimensionnelle. Cette combinaison de techniques permet non seulement d'étudier la structure du cœur, mais aussi d'étudier la nature du flux sanguin dans celui-ci et les gros vaisseaux.

Détecteur de rythme cardiaque fœtal

Les détecteurs ultrasoniques de rythme cardiaque fœtal peuvent être utilisés pour déterminer le nombre et la nature des battements cardiaques fœtaux à tout moment: non seulement pour prévenir la pathologie, mais aussi pour calmer la mère qui, en les entendant, apprécie le rythme cardiaque du bébé à naître.

Ces appareils sont absolument sûrs à utiliser et pratiques à utiliser dans un hôpital et à la maison (avec la permission d'un médecin). L'effet de cet appareil est basé sur l'effet Doppler (c'est-à-dire basé sur la détermination des contractions cardiaques fœtales en analysant les réflexions des ondes ultrasonores des organes du bébé). Ils vous permettent de détecter les perturbations du rythme cardiaque dans le temps et d'agir de manière apaisante sur l'état psycho-émotionnel de la mère.

Les détecteurs ultrasoniques de rythme cardiaque fœtal peuvent détecter les battements cardiaques d'un bébé dès 8 à 12 semaines de gestation, mais la plupart des obstétriciens recommandent de les utiliser après le premier trimestre. La durée d'une étude ne devrait pas durer plus de 10 minutes.

Pathologie du rythme cardiaque fœtal

Cardiopalmus

Le rythme cardiaque fœtal rapide (ou tachycardie) est une condition dans laquelle une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 200 battements par minute est détectée.

Un rythme cardiaque fœtal rapide avant la 9e semaine de grossesse peut indiquer à la fois un état instable de la mère, le développement d'une hypoxie fœtale et la menace de complications plus graves. Une pièce étouffante, une tension physique, une anémie ferriprive, des émotions - ce sont loin de tous les facteurs externes qui peuvent provoquer des battements cardiaques fœtaux plus fréquents. Dans de tels cas, le médecin recommandera certainement à la femme de subir un deuxième examen.

Dans certains cas, l'augmentation du rythme cardiaque chez le fœtus est associée au développement d'une hypoxie chez lui, qui est lourde de diverses autres complications (malformations, retards de développement, pathologie du cordon ombilical ou du placenta). Dans de tels cas, le médecin prescrira à la femme les études et le traitement supplémentaires nécessaires.

Une augmentation de la fréquence cardiaque de 15 battements par minute pendant une durée de 15 à 20 secondes pendant l'accouchement indique une réaction normale du bébé à naître à un examen vaginal effectué par un obstétricien-gynécologue. Dans certains cas, les obstétriciens utilisent cette réponse fœtale comme test pour un état de santé..

Battement de coeur étouffé

Parfois, l'écoute des bruits cardiaques étouffés du fœtus peut être associée à l'obésité chez la mère..

Dans d'autres cas, un rythme cardiaque fœtal étouffé peut indiquer:

  • insuffisance fœto-placentaire;
  • hypoxie fœtale prolongée;
  • polyhydramnios ou oligohydramnios;
  • présentation pelvienne du fœtus;
  • l'emplacement du placenta sur la paroi antérieure de l'utérus;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus.

Palpitations

Un rythme cardiaque fœtal faible indique une hypoxie chronique croissante, qui menace la vie du fœtus. Dans les premiers stades, un rythme cardiaque fœtal faible peut signaler une menace d'avortement, mais parfois cette condition n'est que le résultat d'une grossesse incorrecte.

Un rythme cardiaque faible dans les trimestres II et III peut indiquer une hypoxie fœtale prolongée. Il apparaît après une période de tachycardie et se caractérise par une forte diminution du nombre de contractions cardiaques (moins de 120 battements par minute). Dans certains cas, cette condition peut être une indication d'un accouchement chirurgical urgent.

Ne pas écouter le rythme cardiaque du fœtus

Si, avec une taille d'embryon de 5 mm ou plus, le rythme cardiaque fœtal n'est pas entendu, les obstétriciens-gynécologues font le diagnostic de «grossesse non évolutive». La plupart des cas de grossesse non développée sont détectés précisément au cours de la période allant jusqu'à 12 semaines de grossesse.

Dans certains cas, l'absence de rythme cardiaque fœtal est observée lorsqu'une échographie de l'œuf fœtal est détectée en l'absence d'embryon - cette condition est appelée anembryonie. Il indique que la mort de l'embryon s'est produite à une date antérieure, ou ne s'est pas produite du tout..

Dans de tels cas, une femme subit une deuxième échographie après 5-7 jours. En l'absence de battements cardiaques et d'examens répétés, le diagnostic de "grossesse non en développement (anembryonie)" est confirmé; une femme se voit prescrire un curetage de l'utérus.

La mort fœtale du fœtus peut être indiquée par l'absence de battements cardiaques fœtaux à 18-28 semaines de gestation. Dans de tels cas, l'obstétricien-gynécologue décide d'avoir une naissance artificielle ou une opération de destruction des fruits..

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par la fréquence cardiaque du fœtus?

Il existe plusieurs méthodes populaires pour déterminer le sexe d'un enfant par le rythme cardiaque du fœtus, mais les médecins les réfutent.

L'une de ces méthodes suggère d'écouter la fréquence cardiaque fœtale. Chez les garçons, les adeptes d'une telle technique affirment que le cœur bat plus rythmiquement et plus clairement, et chez les filles, il est plus chaotique, et le rythme cardiaque ne coïncide pas avec celui de la mère..

Selon une deuxième technique folklorique similaire, l'emplacement du rythme cardiaque peut être indiqué sur le plancher du bébé. Écouter le ton à gauche signifie qu'une fille va naître, et à droite - un garçon.

La troisième méthodologie populaire dit que le nombre de contractions cardiaques peut indiquer le sexe du bébé, mais il existe tellement de versions de cette méthode qu'elles deviennent très déroutantes. Certains soutiennent que les filles devraient avoir un rythme cardiaque supérieur à 150, puis inférieur à 140 battements par minute, et le cœur des garçons bat plus de 160 battements par minute, puis environ 120. Le moment exact de ces tests varie..

Malgré l'amusement de ces méthodes, elles ne sont rien d'autre qu'un jeu de devinettes. Toutes ces méthodes sont complètement réfutées par des faits scientifiquement prouvés indiquant que le nombre de contractions cardiaques est affecté par:

  • l'âge gestationnel;
  • la position du corps de la mère tout en écoutant le rythme cardiaque;
  • activité motrice et émotionnelle de la mère;
  • l'état de santé du bébé à naître et de la mère.

Des études médicales confirment qu'il est possible de découvrir le sexe d'un bébé à naître avec une précision de 100% uniquement en appliquant une méthode spéciale au cours de laquelle du liquide amniotique ou un morceau de tissu placentaire est prélevé pour la recherche.

Fréquence cardiaque fœtale: normes, recherche, indicateurs

Le rythme cardiaque est l'indicateur le plus important qui est surveillé tout au long de la période gestationnelle. Après tout, c'est le rythme cardiaque qui montre l'état de l'embryon et change si quelque chose ne va pas avec le futur bébé, certaines pathologies apparaissent, etc..

Pourquoi surveiller votre rythme cardiaque??

Le contrôle du rythme cardiaque d'un enfant est effectué par chaque femme en position, car il permet:

  1. Tout d'abord, pour confirmer ou infirmer le fait de la grossesse elle-même. En utilisant des méthodes de recherche par ultrasons, un rythme cardiaque peut être détecté littéralement dès les premières semaines de grossesse, et son absence, souvent, indique une grossesse gelée.
  2. Prenez le contrôle du fœtus. Des écarts dans le rythme et la fréquence cardiaque (FC) peuvent indiquer des troubles circulatoires, une mauvaise santé, un manque d'oxygène, une sorte de maladie chez la mère, une femme souffrant d'une situation stressante.
  3. Surveillez comment le bébé se sent pendant l'accouchement. C'est une charge énorme pour le bébé, il ressent un manque d'oxygène, donc la fréquence cardiaque est constamment surveillée. C'est cet indicateur qui permet de savoir s'il y a un enchevêtrement du cordon ombilical ou un décollement du placenta.

À la 5e semaine d'obstétrique, le fœtus commence tout juste à former un cœur, et déjà au 7e muscle cardiaque commence à se contracter distinctement.

Quelles sont les méthodes de recherche?

La fréquence cardiaque et la fréquence cardiaque sont l'un des indicateurs les plus importants, dont les valeurs peuvent en dire long sur l'état de santé de l'enfant à naître. Par conséquent, leur contrôle est effectué régulièrement tout au long de la période gestationnelle. Pour cela, différentes méthodes de recherche de matériel sont utilisées:

  1. Ultrason Il s'agit de la première méthode utilisée pour déterminer la fréquence cardiaque. Dès la 7e semaine de grossesse, le bruit cardiaque du bébé peut être entendu à l'aide d'un capteur à ultrasons, que le spécialiste fait passer dans l'estomac de la femme ou est inséré dans le vagin.

Si les résultats de l'étude ont causé au médecin des questions ou si tous les indicateurs ne sont pas normaux, il enverra la femme enceinte pour un examen supplémentaire.

  1. Auscultation. C'est écouter un petit cœur avec un stéthoscope - un tube spécial en plastique, en bois ou en aluminium. La procédure est réalisée lors de chaque visite prévue de la femme enceinte chez le gynécologue..

Une femme est allongée sur un canapé sur le dos. Le médecin applique un stéthoscope avec un large entonnoir sur son ventre nu et l'autre côté sur son oreille..

Commencez la procédure de 18 à 20 semaines. Auparavant, cela n'a pas de sens, car il n'est pas possible d'entendre le rythme cardiaque de cette façon.

Un spécialiste expérimenté par l'auscultation peut déterminer la clarté des tonalités, le lieu de leur meilleure écoute, la fréquence cardiaque approximative, la position du fœtus. Bien qu'un rythme cardiaque à la maison puisse être entendu par une personne sans formation médicale, par exemple une mère, un mari, une petite amie, etc..

Il est impossible d'entendre le rythme cardiaque du bébé dans les situations suivantes:

  • polyhydramnios ou bas niveau d'eau;
  • grossesse multiple;
  • l'enfant a une activité motrice élevée;
  • le placenta est situé sur la paroi avant de l'utérus;
  • une femme enceinte est en surpoids.
  1. Échocardiographie (échocardiographie). Habituellement, il est prescrit à 18-28 semaines de gestation. Bien sûr, la procédure peut être effectuée plus tard, mais le fœtus est beaucoup plus gros et la quantité de liquide amniotique est moindre, donc la visualisation est difficile.

Les indications de sa mise en œuvre sont:

  • la femme enceinte elle-même a des défauts myocardiques;
  • la femme a déjà donné naissance à des enfants souffrant de troubles du fonctionnement du cœur;
  • retard de croissance intra-utérin de l'enfant;
  • grâce à l'échographie, des pathologies d'autres organes ont été détectées;
  • les maladies d'origine infectieuse dont souffrait une femme enceinte (surtout au premier trimestre);
  • une femme est atteinte de diabète;
  • détection d'une hypertrophie cardiaque, d'une insuffisance du rythme cardiaque, d'une fréquence cardiaque anormale pendant l'échographie;
  • détection de maladies génétiques pouvant provoquer des perturbations dans le travail du muscle cardiaque;
  • l'âge de la grossesse dépasse 38 ans.

L'échocardiographie est un type particulier d'échographie, avec lequel seule la fonctionnalité myocardique est analysée. En plus de l'échographie bidimensionnelle, l'échographie unidimensionnelle (mode M) est utilisée ici pour examiner le système cardiovasculaire et le mode Doppler pour examiner le flux sanguin dans différentes parties du cœur.

L'échocardiographie permet d'étudier la fonction myocardique, sa structure, ainsi que la structure et la fonctionnalité des gros vaisseaux.

  1. Cardiotocographie (CTG). L'appareil utilisé est un capteur à ultrasons, dont la tâche principale est de nourrir et de capter les signaux du cœur de l'enfant. Le CTG est utilisé depuis la 32e semaine de gestation et vous permet d'évaluer correctement non seulement le rythme cardiaque, mais aussi les contractions utérines.

Il existe de nouveaux modèles de cardiomoniteurs, à l'aide desquels il est possible de fixer les phases de l'activité et du sommeil du bébé.

Pour enregistrer CTG sur film, une femme enceinte prend une position assise ou couchée sur le côté ou le dos. Le capteur est fixé à son estomac à un endroit où les bruits cardiaques sont mieux entendus. La procédure ne dure pas plus d'une heure (généralement de 10 à 50 minutes), après quoi les experts évaluent le rythme cardiaque de l'enfant à naître, selon les résultats enregistrés.

Il est conseillé d'effectuer une cardiotocographie à toutes les femmes enceintes enregistrées, mais une attention particulière doit être accordée à la procédure dans les situations suivantes:

  • retard de croissance intra-utérin;
  • dysfonctionnements dans la fréquence et la nature des contractions cardiaques détectées par auscultation;
  • troubles de la circulation sanguine artérielle;
  • pénurie d'eau, polyhydramnios;
  • vieillissement placentaire à l'avance;
  • une faible activité de travail, qui nécessitera une induction du travail;
  • la présence de cicatrices sur l'utérus;
  • accouchement pendant la grossesse prématurée ou différée;
  • fièvre avec fièvre supérieure à 38 degrés;
  • gestose sévère;
  • hypertension artérielle;
  • Diabète.

Et comment ils effectuent la cardiographie, et ce que cela montre, vous pouvez voir dans l'image ci-dessous.

Toutes les méthodes de mesure de la fréquence des contractions myocardiques sont généralement effectuées comme prévu ou en direction d'un médecin. Mais si la femme enceinte s'inquiète trop de l'état de son enfant, elle peut subir de sa propre initiative les mesures diagnostiques envisagées dans tout établissement médical où elles sont réalisées..

La performance est OK

La fréquence cardiaque fœtale change en fonction de l'âge gestationnel, c'est-à-dire que différents indicateurs sont établis à différentes périodes de l'examen, qui sont considérées comme normales. Ils dépassent considérablement les valeurs normales chez les enfants et les adultes déjà nés..

Normalement, la fréquence cardiaque a les indicateurs suivants (ils sont les mêmes pour les deux sexes):

Semaine de grossesse obstétricaleFréquence cardiaque, battements / min.
692-150
7122-161
8150-185
9159-190
dix158-190
Onze153-187
12150-182
treize147-171
14146-168

Quelque part de 18 à 20 semaines jusqu'à la fin de la grossesse, la fréquence cardiaque fœtale est normale de 120 à 160 battements / min.

Ces changements s'expliquent par la formation du système nerveux autonome dans l'embryon.

De plus, le rythme cardiaque normal de l'embryon présente les caractéristiques suivantes:

  1. Aucune contraction rythmique, c'est-à-dire aucune accélération ou décélération du rythme cardiaque n'est observée.
  2. Les battements d'un petit cœur sont réguliers, c'est-à-dire qu'ils se produisent à peu près aux mêmes intervalles.

Les interruptions uniques qui se produisent généralement lorsqu'une femme change la position du corps ou que le bébé bouge trop activement sont la norme. Ils ne nécessitent aucune intervention médicale..

Quels sont les échecs??

Lorsqu'il n'y a pas d'ondulation, cela indique une grossesse gelée. Pour confirmer ce diagnostic, une étude répétée est réalisée après 5-7 jours. Si le nombre de contractions cardiaques par minute dépasse les valeurs normales (tachycardie), cela peut être un signe d'insuffisance circulatoire et de famine aiguë en oxygène (hypoxie intra-utérine) avec:

  • la menace de saignement et d'interruption de grossesse;
  • pathologies du cordon ombilical, lorsqu'il est long ou court ou a des torsions et des nœuds;
  • déviations de la circulation sanguine dans le placenta;
  • malformations cardiaques;
  • intoxication de la femme enceinte et de la prise de médicaments;
  • problèmes de développement du cerveau chez un enfant, caractérisés par une augmentation de la pression intracrânienne.

De plus, il faut garder à l'esprit que si le bébé était hyperactif pendant la CTG, donnait des coups de pied et tournoyait violemment, alors sa fréquence cardiaque pouvait augmenter, pour des raisons physiologiques, de 180 à 190 bpm. Inversement, si le bébé dort pendant la procédure, sa fréquence cardiaque peut être légèrement réduite (chute à 100-110 battements / min.).

Une diminution de la fréquence cardiaque (bradycardie), observée en permanence, peut indiquer:

  • hypoxie sévère et prolongée;
  • malformations cardiaques;
  • des niveaux trop élevés de potassium dans le sang;
  • pathologies intra-utérines complexes;
  • une surdose de bêta-adénobloquants (lorsqu'ils sont pris par la mère, par exemple, le propranolol (anapriline));
  • approche de la mort fœtale (surtout en début de grossesse).

Un ralentissement du rythme cardiaque, qui ne dure pas plus de quelques minutes, peut survenir du fait que la future femme a passé un certain temps sur son dos, ce qui a entraîné une compression de la veine cave et des vaisseaux du bassin. Dans ce cas, pas de panique - la fréquence cardiaque va bientôt se normaliser.

En cas d'écarts dans les indicateurs de fréquence cardiaque, ne retardez pas le traitement et contactez un établissement médical ou votre gynécologue en temps opportun, qui donnera des références à d'autres médecins de profil étroit pour des examens supplémentaires.

La fréquence cardiaque fœtale est un indicateur important, car grâce à elle, de nombreuses anomalies dans le développement de l'embryon peuvent être détectées. La future mère a besoin de savoir quelles valeurs de fréquence cardiaque sont normales, et vous devriez également consulter régulièrement le médecin procédant à la grossesse et subir toutes les études nécessaires.

Comment la fréquence cardiaque fœtale change-t-elle dans la norme et avec écart

La fréquence cardiaque fait référence aux paramètres qui nécessitent une surveillance constante pendant toutes les semaines de grossesse. Chaque future mère doit savoir que le paramètre physiologique de la fréquence cardiaque indique l'utilité et l'harmonie du développement fœtal.

La première activité contractile du cœur fœtal survient à la 3e semaine de grossesse. Malgré cela, les contractions cardiaques ne peuvent être reconnues qu'à 6 semaines de développement, à condition qu'une technique d'échographie soit utilisée. Pour les femmes enceintes, des informations sur la fréquence cardiaque fœtale normale à chaque période de gestation, ainsi que sur les écarts probables et les causes de leur développement, seront pertinentes..

À quoi ressemble la norme?

Le moment du début du développement du myocarde ne coïncide pas avec la période du début de sa réduction. Avec le cours physiologique de la grossesse, la femme enceinte se fait prescrire une échographie transabdominale à 5-6 semaines de grossesse. Cette mesure diagnostique vous permet de connaître la position exacte de l'embryon dans la cavité utérine et d'évaluer l'utilité du développement de son système cardiovasculaire.

Si la grossesse ne se déroule pas aussi bien que nous le souhaiterions, il est recommandé à une femme d'effectuer une échographie transvaginale, ainsi qu'un test sanguin pour le niveau de gonadotrophine chorionique.

Les activités énumérées sont généralement prescrites au plus tôt 4 semaines de gestation.

Lors de l'évaluation de l'activité cardiaque du fœtus, les médecins spécialistes prennent en compte les critères suivants pour les propriétés du pouls:

  • Rythme. Avec un développement normal, les contractions cardiaques fœtales se produisent à intervalles de temps égaux. Le myocarde d'un fœtus sain n'est pas toujours réduit rythmiquement. Les médecins spécialistes peuvent noter une accélération ou une décélération à court terme du rythme, qui ne va pas au-delà de la norme physiologique. Il ne faut pas oublier que seules les interruptions uniques et à court terme ne devraient pas provoquer d’anxiété et de préoccupation;
  • La fréquence. Ce paramètre le plus important de l'activité cardiaque peut non seulement parler de l'état du système cardiovasculaire du fœtus, mais également caractériser l'ensemble du processus de développement du bébé.

Depuis le début de l'activité contractile du myocarde, la fréquence cardiaque du fœtus est égale à celle de la mère, et est d'environ 83 à 84 battements par minute.

Le tableau standard du taux d'augmentation de la fréquence cardiaque fœtale par semaine

Afin de se familiariser en détail avec la norme physiologique, les femmes enceintes se verront proposer un tableau contenant la fréquence cardiaque fœtale et le développement intra-utérin.

Période de gestation en semaines

Fréquence physiologique de la fréquence cardiaque690 à 1106-7100 à 1308-9130 à 15010-11130 à 16012-13140 à 17014-15140 à 18016-17140 à 17018-19130 à 17020-21140 à 17022-23130 à 160Du 24 au moment de la naissance120 à 160

Au cours du premier mois suivant le début de l'activité contractile du myocarde fœtal, la fréquence cardiaque augmentera en moyenne de 3 battements par minute chaque jour.

C'est pourquoi, en 1 mois de grossesse, vous pouvez facilement déterminer la durée de la grossesse.

De la 6e à la 8e semaine de développement fœtal, la structure à quatre chambres du cœur se forme chez le fœtus. Cette période s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque à 125-130 battements par minute.

Dans la période de 8 à 10 semaines de développement embryonnaire, la fréquence cardiaque fœtale peut accélérer à 170-180 battements par minute, ce qui indique l'immaturité de la régulation autonome du système cardiovasculaire de l'enfant.

À 11-12 semaines de gestation, la fréquence cardiaque fœtale peut atteindre 160 battements par minute, avec des écarts de 30 unités. Cet indicateur est affecté par le degré d'activité physique de la femme enceinte, l'effet du facteur de stress sur le corps, le niveau de saturation en oxygène du corps, le degré d'activité de l'enfant, ainsi que la présence ou l'absence de maladies chroniques chez une femme enceinte.

De la 15e semaine de gestation au moment de la naissance du bébé, la fréquence cardiaque sera régulièrement enregistrée par échographie. Les médecins spécialistes prendront en compte la localisation du cœur de l'enfant, ainsi que le rythme, la régularité et la fréquence de ses contractions.

Important! Les paramètres physiologiques de la fréquence cardiaque fœtale sont indépendants du sexe de l'enfant. Ce critère est influencé par la position et la présentation de l'enfant (pelvien ou tête).

Au cours du deuxième (II) trimestre de la grossesse, la limite inférieure autorisée pour la fréquence cardiaque est de 85 battements par minute et la limite supérieure autorisée est de 200 battements par minute..

Si la fréquence cardiaque de l'enfant dépasse les limites spécifiées, le bébé reçoit un diagnostic de tachycardie ou de bradycardie.

Graphique de fréquence cardiaque étendu avec vue du développement fœtal

Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Âge fœtal
(par semaine)
Battement de coeur
norme (bpm)
Le développement du fœtus
(visualisation)
Ultrason
étude
42 semaineFréquence cardiaque 120-160
Semaine 1Fréquence cardiaque 75
2 semainesFréquence cardiaque 100
3 semaineFréquence cardiaque 120
4 semaineFréquence cardiaque 130
5 semainesFréquence cardiaque 80-85
6 semainesFréquence cardiaque 80-103
7 semaineFréquence cardiaque 126-149
8 semainesFréquence cardiaque 149-172
9 semaineFréquence cardiaque 155-165
10 semainesFréquence cardiaque 153-173
11 semaineFréquence cardiaque 150-170
12 semainesFréquence cardiaque 147-168
13 semaineFréquence cardiaque 138-165
14 semainesFréquence cardiaque 133-162
15 semainesFréquence cardiaque 128-161
16 semainesFréquence cardiaque 130-160
17 semaineFréquence cardiaque 136-167
18 semainesFréquence cardiaque 138-178
19 semaineFréquence cardiaque 132-174
20 semainesFréquence cardiaque 136-169
21 semainesFréquence cardiaque 142-172
22 semaineFréquence cardiaque 133-163
23 semaineFréquence cardiaque 130-160
24 semainesFréquence cardiaque 120-160
25 semainesFréquence cardiaque 120-160
26 semainesFréquence cardiaque 120-160
27 semaineFréquence cardiaque 120-160
Semaine 28Fréquence cardiaque 120-160
29 semaineFréquence cardiaque 120-160
30 semainesFréquence cardiaque 120-160
31 semainesFréquence cardiaque 120-160
32 semainesFréquence cardiaque 120-160
33 semaineFréquence cardiaque 120-160
34 semainesFréquence cardiaque 120-160
35 semainesFréquence cardiaque 120-160
36 semaineFréquence cardiaque 120-160
37 semaineFréquence cardiaque 120-160
38 semaineFréquence cardiaque 120-160
39 semaineFréquence cardiaque 120-160
40 semaineFréquence cardiaque 120-160
41 semainesFréquence cardiaque 120-160

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque

Afin d'effectuer un suivi régulier de l'activité cardiaque fœtale, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées en pratique obstétricale et gynécologique:

  1. Examen échographique (échographie cardiaque). Cette méthode de diagnostic la plus pratique et la plus informative permet non seulement de visualiser l'activité cardiaque fœtale, mais également d'enregistrer le résultat sur l'un des supports numériques. Il est recommandé à chaque femme enceinte de subir l'échocardiographie fœtale trois fois au cours de la période de 10 à 12, de 21 à 23, ainsi que de 31 à 32 semaines de gestation. S'il y a des preuves, la future mère peut effectuer cette étude de façon imprévue.
  2. Technique d'auscultation. Cette façon primitive d'évaluer la fréquence cardiaque fœtale consiste à écouter directement à travers un stéthoscope obstétrique. Comme alternative au stéthoscope, un phonendoscope ou une technique pour appliquer l'oreille à des repères obstétriques sur le ventre de la mère peut être utilisé. Avec une présentation de tête, le rythme cardiaque est entendu en dessous du niveau du nombril dans les bons services. Si une femme présente un diagnostic de présentation pelvienne, la fréquence cardiaque du bébé est enregistrée dans la moitié gauche de l'abdomen au-dessus du nombril. Des difficultés particulières se posent chez les obstétriciens à présentation oblique et transversale du fœtus, lorsque le point d'écoute doit être recherché individuellement. En règle générale, il est situé à droite ou à gauche dans la région ombilicale. Les inconvénients de la technique d'auscultation incluent la possibilité de détecter la fréquence cardiaque fœtale seulement à partir de 27-28 semaines de gestation, ainsi que le besoin de compétences spéciales chez l'obstétricien.
  3. Technique de cardiotocographie. Il s'agit d'un autre type d'échographie qui vous permet de visualiser la fréquence cardiaque fœtale et de l'enregistrer graphiquement. Dans le même temps, la cardiotocographie n'est pas en mesure d'afficher le cœur d'un enfant. Un avantage incontestable de cette technique est la possibilité de son utilisation pendant les contractions, ainsi que pendant le travail actif. La cardiotocographie est une mesure diagnostique obligatoire en cas d'indications telles que polyhydramnios ou oligohydramnios, allongement de la grossesse, diabète chez la femme enceinte, cicatrice utérine, gestose tardive et vieillissement placentaire prématuré.

Une autre option pour surveiller l'activité cardiaque d'un fœtus en développement est les appareils portables pour mesurer la fréquence cardiaque. Chacun de ces appareils se compose d'un doppler fœtal, d'un petit moniteur pour afficher les résultats de l'étude, ainsi que d'une sonde à ultrasons. Les appareils portables sont pratiques à utiliser et, en règle générale, ne posent pas de problèmes lors de l'utilisation.

Quels sont les écarts par rapport à la norme et qu’indiquent-ils

Du point de vue de la prévalence, un changement de la fréquence cardiaque fœtale dans le sens de l'augmentation est plus fréquent que leur diminution. Si la fréquence des contractions du myocarde fœtal a augmenté au-delà de la norme physiologique autorisée, cette condition indique une carence chronique en oxygène dans le corps de l'enfant (hypoxie).

Important! Si la femme enceinte est obligée de prendre des médicaments du groupe des bêta-bloquants en train de porter un enfant, une augmentation de la dose thérapeutique ou de la durée de la prise de ces substances peut entraîner une inhibition de l'activité cardiaque fœtale.

La famine intra-utérine en oxygène se développe sous l'influence de tels facteurs prédisposants:

  • Saignement et menace d'avortement spontané;
  • Malformations cardiaques chez un enfant;
  • Une diminution de l'hémoglobine dans le corps d'une future mère ou foetus;
  • Troubles structurels ou fonctionnels du placenta, accompagnés du développement d'une insuffisance placentaire;
  • Allongement, raccourcissement ou torsion du cordon ombilical;
  • La présence d'un foyer infectieux et inflammatoire dans le corps d'une femme enceinte;
  • Changements pathologiques dans les structures du cerveau de l'enfant, à la suite desquels l'écoulement du liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien) est perturbé chez le bébé et la pression intracrânienne augmente.

La situation inverse est la réduction de la fréquence cardiaque de l'enfant pendant le développement fœtal. Si cet indicateur physiologique est réduit par rapport à la limite inférieure de la norme, cela indique le développement de telles conditions:

  • La formation d'une pathologie intra-utérine sévère chez un enfant;
  • La présence de maladies aiguës ou chroniques, ainsi que de malformations cardiaques chez le fœtus;
  • Gestose;
  • Pincement ou torsion du cordon ombilical;
  • Baisse des indicateurs de la pression artérielle chez la future mère;
  • Grave carence en oxygène chez les enfants (hypoxie).

Un court ralentissement de la fréquence cardiaque chez un enfant peut être causé par la position d'une femme enceinte allongée sur le dos depuis longtemps. Cette position conduit à une compression de la veine cave inférieure.

Il est recommandé aux mères enceintes ayant une grossesse compliquée de surveiller constamment les indicateurs de fréquence cardiaque intra-utérine.

Auteur de l'article: Gynécologue en exercice Ganshina Ilona Valerievna. Enseignement médical supérieur (Université médicale d'État de Rostov, Faculté d'obstétrique et de gynécologie).

Calculatrice du rythme cardiaque fœtal (FC) par semaine de grossesse

La calculatrice aidera à estimer la fréquence cardiaque fœtale (FC) pendant l'échographie par semaine de grossesse.

Fréquence cardiaque - fréquence cardiaque
FHR - fréquence cardiaque fœtale

Le rythme cardiaque fœtal est détecté par échographie dès 6 semaines d'obstétrique de grossesse, 4 semaines après la conception, lorsque le niveau de β-hCG dépasse 17 000.

Normalement, la fréquence cardiaque fœtale (fréquence cardiaque) varie généralement de 120 à 160 battements par minute. À une période d'environ 10 semaines de grossesse, le rythme cardiaque fœtal augmente à une moyenne de 170 (de 150 à 190) battements par minute et diminue progressivement à 130 (110 à 150) battements par minute à la fin de la grossesse.

Bradycardie fœtale

Bradycardie fœtale - une diminution de la fréquence cardiaque fœtale inférieure aux valeurs normales.

Tachycardie fœtale

Tachycardie fœtale - augmentation de la fréquence cardiaque fœtale au-dessus des valeurs normales.

Le battement de la vie. Contrôle du rythme cardiaque fœtal

Études du rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse: échographie, échocardiographie, auscultation du fœtus, CTG.

Marina Ershova obstétricienne-gynécologue, médecin en diagnostic échographique

Le rythme cardiaque fœtal est le principal indicateur de la viabilité de l'enfant à naître, qui reflète son état et change immédiatement dès qu'une situation défavorable se produit. C’est pourquoi les médecins surveillent le travail du cœur du bébé tout au long de la grossesse et en particulier lors de l’accouchement.

Un des indicateurs importants d'une grossesse en développement normal est le rythme cardiaque du fœtus. Tout au long de la grossesse et en particulier lors de l'accouchement, les médecins surveillent attentivement les contractions cardiaques du bébé, car la fréquence et la nature du rythme cardiaque reflètent son état général.

Le développement cardiaque est un processus très complexe. L'embryon cardiaque fœtal est déposé à la 4e semaine de grossesse et est un tube creux. Vers la 5e semaine, les premières contractions pulsatoires se produisent et au bout de 8 à 9 semaines, le cœur devient quatre chambres (deux oreillettes et deux ventricules), c'est-à-dire comme un adulte. Étant donné que le fœtus ne respire pas seul, mais reçoit de l'oxygène de la mère, son cœur a ses propres caractéristiques - la présence d'une fenêtre ovale (l'ouverture entre les oreillettes droite et gauche) et le canal artériel (botall) (vaisseau reliant l'aorte et l'artère pulmonaire). Cela distingue le cœur du fœtus du cœur d'un adulte. Ces caractéristiques de la structure du cœur contribuent au fait que l'oxygène pénètre dans tous les organes et systèmes du fœtus. Après l'accouchement, la fenêtre ovale se ferme et le canal artériel diminue..

Pour évaluer l'activité cardiaque du fœtus, une échographie (échographie), une échocardiographie (échocardiographie) sont utilisées. auscultation (écoute) du fœtus, CTG (cardiotocographie).

Échographie du cœur fœtal

Au début de la grossesse, la fréquence cardiaque fœtale peut être déterminée par échographie (échographie). Normalement, avec l'échographie transvaginale (le capteur est inséré dans le vagin), les contractions cardiaques fœtales sont détectées à 5-6 semaines de grossesse, et avec l'échographie transabdominale (le capteur est situé sur l'estomac) - à 6-7 semaines. Au cours du premier trimestre de la grossesse (jusqu'à 13 semaines), la fréquence cardiaque (FC) de l'embryon varie en fonction de l'âge gestationnel. À 6-8 semaines, la fréquence cardiaque est de 110-130 battements par minute, à 9-10 semaines - 170-190 battements par minute, de la 11e semaine de grossesse à l'accouchement - 140-160 battements par minute. De tels changements de la fréquence cardiaque sont associés au développement et à l'établissement de la fonction du système nerveux autonome (la partie du système nerveux qui est responsable du travail des organes internes du fœtus). La fréquence cardiaque est un indicateur important de la viabilité embryonnaire. Ainsi, les signes pronostiques défavorables sont une diminution de la fréquence cardiaque à 85-100 battements par minute et une augmentation de plus de 200 battements. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer un traitement visant à éliminer la cause du changement de la fréquence cardiaque. L'absence de contractions cardiaques avec un embryon de plus de 8 mm de long est le signe d'une grossesse non développée. Afin de confirmer une grossesse non évolutive, une deuxième échographie est réalisée après 5-7 jours, selon les résultats dont un diagnostic final est posé.

Dans les trimestres II à III de la grossesse, l'échographie examine l'emplacement du cœur dans la poitrine (le cœur est situé à gauche et occupe environ 1/3 de la poitrine pendant le balayage transversal), la fréquence cardiaque (normale - 140-160 battements par minute), la nature des contractions (rythmique ou irrégulier). La fréquence cardiaque dans les stades ultérieurs dépend de nombreux facteurs (mouvements fœtaux, activité physique de la mère, exposition à la mère de divers facteurs: chaleur, froid, diverses maladies). Avec un manque d'oxygène, la fréquence cardiaque compense d'abord plus de 160 battements par minute (cette condition est appelée tachycardie), puis, lorsque le fœtus s'aggrave, elle tombe en dessous de 120 battements par minute (bradycardie).

Pour identifier les malformations cardiaques, la soi-disant «section à quatre chambres» est examinée. Il s'agit d'une telle image échographique du cœur, dans laquelle les quatre cavités du cœur peuvent être vues simultanément - deux oreillettes et deux ventricules. Avec l'échographie conventionnelle d'une section cardiaque à quatre chambres, environ 75% des malformations cardiaques peuvent être détectées. Selon le témoignage, une étude supplémentaire est en cours - échocardiographie fœtale.

Échocardiographie fœtale

L'échocardiographie / échocardiographie est un examen échographique spécial dans lequel toute l'attention est accordée au cœur. L'échocardiographie fœtale est une méthode complexe dans laquelle, en plus de l'échographie bidimensionnelle (conventionnelle), d'autres modes de fonctionnement de l'échographe sont utilisés: le mode M (échographie unidimensionnelle, utilisé uniquement pour l'examen du système cardiovasculaire) et le mode Doppler (utilisé pour étudier le flux sanguin dans diverses parties du cœur). ) Cette étude vous permet d'étudier la structure et la fonction du cœur et des gros vaisseaux et est réalisée uniquement selon les indications.

Les indications de l'échocardiographie fœtale sont:

  • âge enceinte de plus de 38 ans;
  • avec diabète chez une femme enceinte;
  • maladies infectieuses transférées pendant la grossesse;
  • malformations cardiaques congénitales (CHD) chez les femmes enceintes;
  • naissance précoce d'enfants atteints de coronaropathie;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • identification des modifications du cœur avec échographie du fœtus (perturbation du rythme, hypertrophie cardiaque, etc.);
  • détection d'autres malformations congénitales ou maladies génétiques souvent associées à des malformations cardiaques.

Les dates les plus optimales pour l'échocardiographie fœtale sont de 18 à 28 semaines de gestation. À une date ultérieure, la visualisation du cœur est difficile, car la quantité de liquide amniotique diminue et la taille du fœtus augmente.

Auscultation

Une autre méthode pour évaluer la fréquence cardiaque fœtale est l'auscultation (écoute) du cœur fœtal. L'auscultation du rythme cardiaque fœtal est la méthode la plus simple. Pour sa mise en œuvre, seul un stéthoscope obstétrique est nécessaire - un petit tube. Le stéthoscope obstétrical diffère de celui habituel avec un large entonnoir, qui est appliqué sur l'estomac exposé de la femme enceinte, l'obstétricien met son oreille à l'autre extrémité.

Au fil des ans, la forme du stéthoscope n'a pas beaucoup changé. Un stéthoscope obstétrique classique est en bois, mais des stéthoscopes en plastique et en aluminium sont également actuellement utilisés..

Le rythme cardiaque fœtal, auditionné à travers la paroi abdominale, est l'un des indicateurs les plus importants de l'activité vitale du fœtus, car de par sa nature, il est possible d'évaluer l'état du fœtus.

Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus vers le milieu de la grossesse, c'est-à-dire à partir de la 20e semaine et moins souvent à partir de la 18e semaine. À mesure que la grossesse progresse, les bruits cardiaques sont entendus plus clairement. Un médecin-obstétricien-gynécologue doit écouter le cœur fœtal à chaque examen d'une femme enceinte et lors de l'accouchement. L'auscultation des tonalités cardiaques fœtales est réalisée à la position de la femme enceinte allongée sur le canapé.

Lors de l'auscultation de l'abdomen d'une femme enceinte, en plus du rythme cardiaque fœtal, d'autres sons sont déterminés: bruits intestinaux (gargouillements irréguliers et irisés), contractions de l'aorte et des vaisseaux utérins (bruits de souffle coïncidant avec le pouls de la femme elle-même). Lors de l'auscultation du rythme cardiaque fœtal, l'obstétricien-gynécologue détermine le point d'écoute optimale des tonalités, de la fréquence cardiaque, du rythme et de la nature des contractions cardiaques. Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus sous la forme de doubles battements rythmiques avec une fréquence d'environ 140 battements par minute, c'est-à-dire deux fois plus souvent que la mère. Le moment où les bruits cardiaques sont les mieux entendus dépend de la position du fœtus dans la cavité utérine. Avec la présentation de la tête (lorsque l'enfant est tête baissée), le rythme cardiaque est clairement audible sous le nombril à droite ou à gauche, en fonction de quel côté le dos du fœtus est tourné. Avec la position transversale du fœtus, le rythme cardiaque est bien entendu au niveau du nombril, à droite ou à gauche, selon le côté auquel la tête du bébé fait face. Et si l'enfant est dans une position pelvienne, son cœur est mieux entendu au-dessus du nombril. Avec une grossesse multiple après 24 semaines, le rythme cardiaque est clairement défini dans différentes parties de l'utérus.

En écoutant les tonalités cardiaques du fœtus, l'obstétricien détermine leur rythme: les tonalités peuvent être rythmiques, c'est-à-dire qu'elles se produisent à intervalles réguliers et arythmiques (irrégulières) à différents intervalles. Les tonalités arythmiques sont caractéristiques des malformations cardiaques congénitales et de l'hypoxie fœtale (carence en oxygène). De plus, la nature des tonalités est déterminée par l'oreille: faites la distinction entre les sons cardiaques clairs et sourds. Les tons clairs sont entendus clairement et sont la norme. La surdité des tons indique une hypoxie intra-utérine.

Le rythme cardiaque fœtal peut ne pas être bien entendu si:

  • l'emplacement du placenta sur la paroi avant de l'utérus;
  • polyhydramnios ou bas niveau d'eau;
  • surépaisseur de la paroi abdominale antérieure dans l'obésité;
  • grossesse multiple;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus.

Pendant l'accouchement (contractions), l'obstétricien détermine le rythme cardiaque fœtal environ toutes les 15-20 minutes. Dans ce cas, le médecin évalue le rythme cardiaque fœtal avant et après les contractions afin de savoir comment le fœtus y répond. Lors d'une tentative, l'obstétricien écoute les battements cardiaques après chaque tentative, car les tentatives sont une période très responsable pour le fœtus: lors des tentatives, les muscles de l'utérus, de la paroi abdominale et du plancher pelvien de la mère se contractent, ce qui entraîne une compression des vaisseaux utérins et une diminution de l'apport d'oxygène au fœtus.

Cardiotocographie (CTG) pendant la grossesse

Dès la 32e semaine de grossesse, une étude objective du rythme cardiaque fœtal par cardiotocographie (CTG) est possible. La cardiotocographie est l'enregistrement simultané des battements cardiaques fœtaux et des contractions utérines. Les cardiomoniteurs modernes sont également équipés d'un capteur qui vous permet d'enregistrer l'activité motrice du fœtus.

L'enregistrement CTG est effectué en position enceinte sur le dos, sur le côté ou en position assise. La cardiotocographie du fœtus est effectuée avant et pendant l'accouchement. Le capteur est fixé sur le ventre de la femme enceinte à la place de la meilleure écoute des tonalités cardiaques fœtales. L'enregistrement est effectué pendant 1 heure, après quoi la fréquence cardiaque fœtale et son changement en réponse aux contractions et aux mouvements fœtaux sont évalués.

Dans un certain nombre de cliniques pour femmes équipées de matériel pour CTG, cette étude est réalisée pour toutes les femmes enceintes, mais elle est obligatoire dans les cas suivants.

De la part de la mère:

  • gestose sévère - une complication de la grossesse, dans laquelle la pression artérielle augmente, un gonflement, des protéines dans l'urine apparaissent, car dans cette condition, la circulation sanguine dans les petits vaisseaux des organes internes de la mère est perturbée et, par conséquent, le flux sanguin fœto-placentaire et l'oxygène vers le fœtus sont perturbés;
  • la présence d'une cicatrice sur l'utérus;
  • fièvre maternelle supérieure à 38 ° C;
  • la présence de maladies chroniques (diabète sucré, hypertension artérielle);
  • l'induction (induction) de l'accouchement ou la rhodostimulation avec un faible travail;
  • accouchement avec une grossesse différée ou prématurée.

Du fœtus:

  • polyhydramnios ou bas niveau d'eau;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • troubles du flux sanguin artériel détectés par dopplerométrie;
  • changements dans la nature et la fréquence cardiaque pendant l'auscultation.

Après l'enregistrement CTG, la fréquence cardiaque fœtale principale (moyenne) est estimée (normale - 120-160 battements par minute), la variabilité de la fréquence cardiaque (la fréquence cardiaque normale peut varier de 5 à 25 battements par minute), les changements de fréquence cardiaque en réponse aux contractions ou aux mouvements du fœtus, la présence d'une augmentation de la fréquence cardiaque (la soi-disant accélération) et de contractions (décélération). La présence d'une augmentation de la fréquence cardiaque en réponse aux contractions utérines et aux mouvements fœtaux est considérée comme un bon signe pronostique. La réduction de la fréquence cardiaque peut être une conséquence de l'insuffisance fœto-placentaire et de l'hypoxie fœtale, ainsi que normalement observée dans la présentation pelvienne du fœtus. Un mauvais pronostic est la réduction de la fréquence cardiaque de moins de 70 battements par minute pendant plus de 1 minute.

Si nécessaire (si le fœtus est perturbé), le CTG est effectué à plusieurs reprises pendant la grossesse.

Ainsi, l'étude du rythme cardiaque fœtal à l'aide de diverses méthodes est nécessaire tout au long de la grossesse et pendant l'accouchement, car elle vous permet d'évaluer l'état du fœtus et d'effectuer en temps opportun le traitement nécessaire et de résoudre le problème de la méthode et du moment de l'accouchement..

Marina Ershova, obstétricienne-gynécologue

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite