Immaturité du cerveau chez les nouveau-nés

Le développement embryonnaire des structures cérébrales est un processus assez complexe et se déroule en plusieurs étapes. L'immaturité du cerveau chez les nouveau-nés en tant que pathologie est due à l'influence de facteurs négatifs pendant le développement intra-utérin ou à la suite d'un accouchement complexe.

De cet article, vous apprendrez:

Quelle est l'immaturité du cortex cérébral?

Le cortex cérébral est sa coquille supérieure (1,5-4,5 mm), qui est une couche de matière grise. Étant la principale caractéristique qui distingue l'homme de l'animal, il remplit de nombreuses fonctions dont dépendent son activité vitale et son interaction avec l'environnement. Notre comportement, nos sentiments, nos émotions, notre parole, notre motricité fine, notre caractère, notre communication - qui fait d'une personne un être social, c'est-à-dire une personne.

Chez un enfant, le système nerveux central est au stade initial de la formation (le système cortical est déterminé par 7 à 8 ans et mûrit à la puberté), donc parler du cortex cérébral immature chez les enfants, selon le Dr Komarovsky, n'est pas professionnel. Un tel diagnostic est absent de la classification internationale des maladies. Des médecins spécialistes, des psychologues et des défectologues, diagnostiquant une telle pathologie, impliquent un dysfonctionnement cérébral.

Selon les statistiques, un enfant sur cinq est diagnostiqué avec des troubles cérébraux minimes et est désigné comme une condition neurologique, se manifestant par un trouble du comportement et de l'apprentissage (en l'absence de retard dans le développement mental). Par exemple, il y a de l'insomnie, une altération de la coordination des mouvements, l'orthophonie, l'hyperactivité, une nervosité accrue, l'inattention, la distraction, des troubles du comportement, etc..

La formation du réseau neuronal du cerveau des enfants

Du fait qu'un enfant naît avec un cerveau pratiquement formé, la période de sa maturation n'est associée qu'à l'amélioration des capacités initiales. Littéralement chaque minute, de nouvelles connexions entre les neurones sont créées dans le cerveau. Comme les ponts, ils sont posés entre les cellules nerveuses, ce qui conduit à l'acquisition de nouvelles compétences, à l'acquisition de connaissances, à l'assimilation d'informations. Le lien entre eux est particulièrement fortement renforcé au cours des 3 premières années de vie. En conséquence, à l'âge de 3 ans, les enfants ont un cerveau un peu moins volumineux qu'un adulte. Ainsi, leur poids ne diffère que de 15%.

Initialement, un énorme approvisionnement en neurones est donné à l'enfant. Leur nombre dépasse environ 20 fois la population totale du globe. Il y a 10 fois plus de neurones dans le cerveau humain que d'étoiles dans la Voie lactée. Ils ne sont rien de plus que le cœur du cerveau. Les connexions des neurones entre eux sont si diverses et multiformes que chacun d'eux est capable de communiquer avec 15 000 personnes de son genre. Ce sont ces connexions qui déterminent la base des pensées, de l’esprit, de la conscience et des souvenirs d’une personne. Ainsi, un bébé de trois ans a environ 1000 billions de connexions neuronales.

Après que l'enfant ait atteint l'âge de 3 ans, le taux de développement de son cerveau ralentit. Sa formation physiologique se termine à l'âge de 6 ans. C'est pourquoi l'âge de 6-7 ans sert de point de départ à l'école. L'enfant devient physiologiquement capable d'assimiler des informations, une activité mentale adéquate, comme un adulte.

Hypermétropie (hypermétropie)

Cette maladie est caractérisée par une mauvaise vision des objets à courte distance. L'hypermétropie peut être congénitale ou acquise, causée par diverses raisons:

  • hérédité accablée;
  • le stress, la malnutrition et les maladies maternelles pendant la grossesse;
  • violation de la structure anatomique de l'œil (axe court de l'œil, modifications de la forme du cristallin);
  • mauvaises conditions environnementales.

Les principaux signes d'hypermétropie sont:

  • maux de tête, nausées, fatigue, irritabilité;
  • le bébé clignote souvent, ferme les yeux, puis s'ouvre grand, se frotte les yeux avec ses mains;
  • rapproche les objets en question du visage, se penche vers la table en jouant avec les petits détails (puzzles, constructeur);
  • les enfants refusent les cours (même les plus aimés) qui nécessitent une tension musculaire des yeux (dessin, lecture).

Vous pouvez diagnostiquer l'hypermétropie dès les premiers jours de la vie (en utilisant un ophtalmoscope, un rétinoscope, ainsi que d'autres méthodes objectives et diagnostiques). Jusqu'à 6 ans d'hypermétropie légère, bien qu'elle nécessite une surveillance constante, elle ne pose pas de problème grave, en raison des particularités de la croissance et de la formation du système de vision. Le volume et la durée du traitement sont déterminés uniquement par un pédiatre. Il comprend la correction optique (lunettes, lentilles), la stimulation musculaire matérielle, la gymnastique oculaire, l'alternance des charges visuelles avec les activités de plein air, la nutrition enrichie en vitamines.

L'influence de l'environnement sur le développement du cerveau d'un enfant

Cependant, le développement stable du cerveau nécessite la création de certaines conditions. L'environnement, rempli d'émotions positives et de calme, est propice à un développement rapide et harmonieux. Dans de telles conditions, il sera plus facile pour l'enfant de stimuler et d'activer les processus de développement des tissus cérébraux. Les premières années de la vie du bébé servent de tremplin à l’émergence d’une future base d’aptitude à la vie, à la formation de diverses compétences.

La tâche des parents n'est pas seulement de prendre soin de la condition physique de l'enfant, mais aussi de fournir une assistance dans la formation d'une activité cérébrale harmonieuse du bébé. Les stimulations utilisant différents sons et images, odeurs et touches sont favorables. Selon une étude de la communauté scientifique, réalisée en 2008, les facteurs qui affectent négativement le développement du cerveau du bébé comprennent:

  • Le niveau d'éducation de la mère du bébé est inférieur à la moyenne
  • Famille incomplète, dans laquelle l'un des parents est décédé ou un divorce a eu lieu entre eux;
  • Problèmes mentaux chez l'un des parents ou des proches parents;
  • Mauvais niveau de vie des familles, pauvreté et misère, manque de liquidités pour l'essentiel;
  • Cruauté ou indifférence des adultes envers les enfants.

Si le développement de l’enfant est associé à un ou plusieurs des facteurs énumérés, la formation de son cerveau subit quelques déformations et peut disparaître. Si l'enfant est dans un milieu de vie qui combine tous les facteurs, son cerveau se développe 50 à 70% plus bas que celui de ses pairs. La différence entre un enfant évoluant dans des conditions normales et un bébé dont l'enfance est chargée de facteurs négatifs se reflète dans sa capacité à exprimer ses pensées en termes de vocabulaire.

Ces enfants, en règle générale, ont un vocabulaire très pauvre. Souvent, le mode de vie asocial des parents conduit au fait que le bébé est en retard dans le développement mental. Rarement, déjà à l'âge de 3 ans, un enfant est capable de comprendre que l'environnement familial environnant est anormal. Ces enfants cherchent à combler le déficit de développement nécessaire en communiquant avec leurs pairs à la maternelle ou dans la rue.

La nutrition et le mode de vie de la mère jouent un rôle important dans la formation du cerveau du bébé et de son psychisme pendant la grossesse et l'allaitement. Par conséquent, il est si important pour maman de manger des aliments sains et bien connus, riches en protéines, graisses, glucides, vitamines et minéraux. Il est nécessaire de respecter le régime strict suggéré par le médecin afin que la nutrition de la mère ne nuise pas à l'enfant.

Le mode de vie affecte particulièrement la formation des tissus cérébraux de l'enfant. De mauvaises habitudes, comme boire de l'alcool et fumer, affectent négativement le cerveau du bébé qui se construit. Ses cellules sont inhibées, ce qui entraîne un développement insuffisant. Ces enfants accusent souvent un retard de développement mental et présentent des anomalies..

Strabisme bébé

Le strabisme chez un enfant n'est pas seulement un défaut esthétique, mais aussi une pathologie grave qui affecte l'acuité visuelle et la qualité. Elle survient en raison d'un certain nombre de facteurs..

  1. Troubles génétiques dans la pathologie de la grossesse.
  2. Hypoxie lors de l'accouchement, blessure à la naissance de la colonne cervicale ou du cerveau.
  3. La présence d'autres maladies oculaires - myopie, astigmatisme, hypermétropie.
  4. Opération de l'œil.
  5. Blessures à la tête.
  6. Maladies du cerveau d'origine infectieuse ou vasculaire.

Les symptômes les plus courants du strabisme:

  • les yeux ne bougent pas amicalement;
  • l'œil dévie en essayant de regarder un point;
  • l'enfant penche la tête sur le côté, la tourne si nécessaire pour regarder le sujet;
  • les enfants plus âgés se plaignent de flou, de flou, de double vision.

Le strabisme n'est pas toujours visible de côté, dans certains cas, il ne peut être détecté qu'à l'aide d'un examen ophtalmologique complet.

Jusqu'à 4 à 6 mois, le strabisme tenace est considéré comme normal, en raison de l'immaturité du système nerveux du nouveau-né. Traitement de la pathologie individuellement dans chaque cas. Ce sont des exercices spéciaux (indépendants et sur appareils), le port de lunettes et le traitement de la maladie sous-jacente. Dans certaines situations, la récupération n'est possible qu'avec la chirurgie.

Opinion du Dr Komarovsky

Le célèbre pédiatre Yevgeny Komarovsky prétend que l'immaturité du cortex cérébral pour un nouveau-né est un diagnostic qu'un médecin qui se respecte ne fera jamais. L'immaturité du cerveau est importante pour le bébé au cours des 3-4 premiers mois de sa vie, car elle provoque des réflexes congénitaux - saisie, ramper, soutien réflexe, marche automatique et plusieurs autres. Selon eux, les médecins jugent le développement normal de l'enfant, et donc le phénomène, qui est leur fondement et leur prémisse, ne peut en aucun cas être considéré comme une maladie. A moins, bien sûr, que nous parlions d'un enfant d'âge scolaire.

Comment aider le bébé, s'il est en retard de développement, le dira à un neurologue pour enfants dans la prochaine vidéo.

Dacryocystite

Inflammation du sac lacrymal (dacryocystite) - survient le plus souvent chez les enfants. La raison principale est l'obstruction du canal nasolacrymal. Pendant le développement intra-utérin, le conduit est fermé par un film gélatineux. Normalement, au premier cri du nouveau-né, il se casse, mais dans 5% des cas, cela ne se produit pas, la stagnation du liquide lacrymal se produit avec le développement ultérieur du processus inflammatoire dans le sac lacrymal. La dacryocystite peut également être causée par la courbure de la cloison nasale, des anomalies anatomiques des tissus adjacents ou des blessures au nez ou aux yeux. La pathologie se manifeste par le tableau clinique suivant:

  • écoulement muqueux ou mucopurulent de l'œil;
  • rougeur de la muqueuse;
  • hydratation excessive de l'œil, larmoiement;
  • saillie dans la zone de l'emplacement du sac lacrymal;
  • lorsque vous cliquez sur le coin interne de l'œil, des gouttelettes de décharge des ouvertures lacrymales apparaissent.

Il est difficile de distinguer indépendamment la dacryocystite de la conjonctivite ordinaire, par conséquent, aux premiers signes d'un bébé, il est nécessaire de montrer le spécialiste. Il effectuera des tests diagnostiques spéciaux (tubulaires, nasaux), à l'aide desquels il confirmera le diagnostic..

Un traitement précoce de la pathologie augmente considérablement les chances de guérison complète. Ils partent de méthodes conservatrices, si en deux semaines ils n'apportent pas de résultats, ils utilisent la méthode radicale la plus efficace.

  1. Massage favorisant l'écoulement du liquide lacrymal.
  2. Médicaments (médicaments antiseptiques et antibactériens locaux).
  3. Traitement chirurgical (sonde nasolacrymale).

Si des mesures ne sont pas prises à temps (au cours des 6 premiers mois), une opération complexe peut être nécessaire - dacryocystoplastie.

Conséquences et traitement

Le diagnostic posé par un neurologue - immaturité du cerveau, pour un nouveau-né sans pathologie des structures cérébrales, n'a pas besoin de correction et n'a aucune conséquence.

Si une pathologie ou une anomalie dans le développement des structures cérébrales est détectée, les conséquences dépendent de la gravité de la maladie et d'un traitement rapide. Des lésions cérébrales traumatiques graves ou une hypoxie aiguë peuvent entraîner une invalidité ou la mort.

La thérapie conservatrice est effectuée après un diagnostic précis et vise à éliminer les symptômes pathologiques, ainsi que la restauration maximale de la fonction cérébrale..

Principes généraux d'un traitement complexe:

  • Thérapie médicamenteuse;
  • Massage;
  • Physiothérapie;
  • Physiothérapie.

Pour les enfants à partir de 3 ans, des cours avec orthophoniste et psychocorrection sont également proposés, à travers différentes techniques psychologiques.

La maturation des structures cérébrales est un processus long et individuel qui détermine les spécificités de son fonctionnement à différentes périodes d'âge.

En cas de doute, ou s'il y a des violations évidentes du développement psychomoteur, c'est l'occasion de se tourner vers un neurologue et de se soumettre à un examen complet.

Violations possibles - raisons

Si le médecin parle de l'immaturité morphologique du cerveau du bébé dans le contexte de certains troubles qu'il découvre lors de l'examen, alors il est plus correct de faire un diagnostic neurologique spécifique, que de nombreux médecins tentent d'éviter: la neurologie pédiatrique est très complexe et pas toujours évidente même pour le médecin, et assume la responsabilité de personne ne veut d'erreur.

Plus souvent qu'autrement, les parents de bébés prématurés entendent le verdict sur la présence d'un cerveau immature. Ils sont à nouveau encouragés à relire l'article dès le début, apportant une modification substantielle au fait que tous les organes et systèmes d'un bébé prématuré sont encore plus immatures que les organes d'un bébé à terme..

Souvent, cette conclusion est entendue par les jeunes mères qui, au cours de la grossesse, ont traversé diverses pathologies, ont vécu dans des zones où la situation environnementale était défavorable (bien que maintenant chaque femme enceinte en couches puisse être affectée en toute sécurité à un tel groupe à risque, à l'exception des mères qui vivent dans des zones reculées au fond de la taïga).

Si un neurologue voit sur la carte du bébé des enregistrements tels que "hypoxie intra-utérine", "conflit rhésus", "accouchement prolongé" (en option - "naissance rapide"), il trouvera certainement l'hypertonicité, la léthargie, la somnolence, le bruit ou d'autres signes de l'enfant cette mystérieuse «maladie» - l'immaturité du cerveau.

Sans aucun doute, il existe des situations dans lesquelles les enfants présentent des anomalies dans le développement du cerveau qui ne sont en rien liées à ses caractéristiques liées à l'âge: malformations congénitales des départements et des sections du cortex, sous-développement ou absence de lobes, lissage des circonvolutions et des sillons. Mais ces conditions ont des noms médicaux complètement existants dans les répertoires, que le médecin devrait annoncer après un examen détaillé et minutieux de l'état de l'enfant (des examens sont effectués, tels que l'échographie, l'IRM, la TDM).

Maladies oculaires infectieuses chez les enfants

Dans l'enfance, les maladies oculaires causées par des agents pathogènes sont courantes..

Conjonctivite

L'inflammation de la muqueuse oculaire est causée par des bactéries (staphylocoques, streptocoques), des virus (adénovirus, virus de la rougeole), moins souvent des champignons. Une conjonctivite allergique est également possible. Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont les mains sales, l'hypothermie (surchauffe), la diminution de l'immunité et le rhume. La clinique dans la période aiguë est assez caractéristique:

  • écoulement (séreux ou purulent), ils collent les cils, le matin il est difficile d'ouvrir l'œil à cause d'eux;
  • rougeur conjonctivale (causée par une augmentation de son schéma vasculaire);
  • démangeaisons, sensation de sable dans les yeux, photophobie;
  • gonflement des paupières;
  • augmentation de la température corporelle, altération de l'état général (pas toujours).

La conjonctivite est dangereuse pour ses complications. Par exemple, la kératite provoque un trouble de la cornée et une diminution de la vision. Chez les bébés affaiblis ou prématurés, la propagation de l'infection peut déclencher une otite moyenne et même une inflammation des méninges (méningite).

Par conséquent, l'auto-traitement de la pathologie n'est pas le bienvenu, il est préférable de faire confiance à un ophtalmologiste qui effectuera les études nécessaires (diagnostic de l'agent pathogène et de sa sensibilité aux médicaments) et prescrira une thérapie adéquate.

  1. Selon le micro-organisme à l'origine de la conjonctivite, des médicaments antibactériens ou antiviraux locaux sont utilisés..
  2. Avec une maladie d'origine allergique, un facteur provoquant est exclu et des antihistaminiques sont prescrits.
  3. Le traitement est utilisé pour deux yeux, même si un seul est malade. L'application des médicaments commence par un œil sain.
  4. Yeux lavés en plus avec une décoction de camomille, infusion de thé fort.

Blépharite

La blépharite est un processus inflammatoire de longue durée des bords ciliaires des paupières. Les bactéries, les virus, les champignons et les parasites en sont la cause. Il existe également une blépharite non infectieuse: d'origine allergique, ou provoquée par un traitement inadéquat d'autres maladies oculaires (myopie, astigmatisme, hypermétropie). Soins hygiéniques inadéquats, passe-temps insuffisant à l'air frais, immunité affaiblie, hypothermie, foyers chroniques d'infection augmentent le risque d'inflammation des paupières.

Les parents peuvent suspecter une blépharite par les symptômes suivants:

  • rougeur et gonflement des paupières;
  • brûlures et démangeaisons (à cause de cela, les enfants se frottent souvent les yeux);
  • écoulement pathologique, écailles ou plaies gris-blanc sur les bords des paupières;
  • larmoiement, photophobie légère;
  • Vision floue;
  • fatigue.

Le traitement comprend le traitement des bords des paupières avec des solutions désinfectantes (vert brillant, bouillon de camomille), l'utilisation de pommades antibactériennes (tétracycline), l'adoucissement des écailles (pétrolatum, lanoline) et leur retrait. Utilisez également la physiothérapie matérielle, la thérapie vitaminique. Nécessaire pour lutter contre les infections concomitantes, un mode de vie sain.

Orge

L'inflammation du bulbe pileux de la paupière ou de sa glande sébacée (orge) est provoquée par l'action d'une infection bactérienne, le plus souvent - Staphylococcus aureus. Chez les enfants, l'orge peut indiquer une diminution de l'immunité, une invasion helminthique, des troubles endocriniens, des maladies chroniques.

La clinique de cette maladie est connue de beaucoup:

  • douleur et démangeaisons de la paupière;
  • gonflement et rougeur locaux;
  • dans la zone d'un tubercule douloureux après 2 jours, une «tête» apparaît, à travers laquelle apparaît un contenu purulent;
  • si l'orge est interne, le gonflement principal est situé sur le côté de la paupière adjacent au globe oculaire et la percée du pus se produit dans la conjonctive;
  • un symptôme courant chez les enfants est la fièvre, un malaise général.

L'orge ne doit pas être prise à la légère, car dans certains cas, elle peut entraîner de graves complications: orbites de phlegmon, méningite.

Le traitement est prescrit par un ophtalmologiste pédiatrique après une étude objective et une évaluation des paramètres de laboratoire.

  1. Médicaments antibactériens locaux (onguents, gouttes).
  2. Rinçage avec des solutions antiseptiques.
  3. Température anti-inflammatoire (soulage la douleur, abaisse la température).
  4. Chaleur sèche (UHF).

Causes et signes

Cet article décrit les moyens typiques de résoudre vos questions, mais chaque cas est unique! Si vous voulez savoir comment résoudre votre problème particulier - posez votre question. C'est rapide et gratuit. !

Si nous parlons de nouveau-nés, les causes de l'immaturité neurofonctionnelle incluent souvent l'évolution ou la pathologie complexe de la grossesse, l'accouchement prématuré, l'accouchement difficile et les effets des substances toxiques sur le corps d'une femme enceinte pendant une longue période. Un dysfonctionnement cortical chez un enfant est causé par une blessure mécanique au crâne ou des maladies infectieuses..

La manifestation d'un dysfonctionnement cérébral chez les nouveau-nés est directement liée aux causes de la pathologie. Ses principales caractéristiques sont présentées dans le tableau:

La raison en est un provocateur de dysfonctionnement cérébralétatSignes de troubles cérébraux
Pathologie de la grossesse, maladies infectieuses de la femme enceinteHypoxie (recommander la lecture :)
  • léthargie;
  • atténuation / absence de réflexes.
Travail sévère ou prolongé
  • asphyxie (nous recommandons la lecture :);
  • cyanose de la peau;
  • fréquence respiratoire inférieure à la normale;
  • réflexes réduits;
  • manque d'oxygène.
Prématurité (naissance avant 38 semaines)Immaturité gestationnelle
  • absence ou faible gravité du réflexe de succion;
  • malnutrition au cours de la première année de vie (plus dans l'article :);
  • toxicose infectieuse;
  • activité motrice altérée;
  • faible tonus musculaire et réflexes;
  • grande taille de tête;
  • incapacité à maintenir la température corporelle.
Anisocorie (congénitale et acquise)La différence de diamètre des pupilles est supérieure à 1 mm
  • degrés variables de réponse oculaire à la lumière;
  • diamètre de pupille différent.
Retard mentalLimitation congénitale des capacités mentales et retard mental (plus dans l'article :).
  • déficience systémique de l'intelligence;
  • manque de maîtrise de soi.

Les symptômes courants de lésions cérébrales chez les nouveau-nés sont les suivants:

  • mal de crâne;
  • irritabilité accrue;
  • hyper excitabilité;
  • instabilité (sauts) dans la pression intracrânienne;
  • trouble du sommeil;
  • faible durée d'attention.

À mesure que les enfants grandissent, des troubles de la parole s'ajoutent à ces symptômes. Des troubles de la parole importants parlent de sous-développement cérébral chez un enfant de 5 ans; même à un âge précoce, les parents doivent être alertés par le manque de babillage chez un bébé.

Les experts soutiennent que ces signes sont incohérents: ils peuvent progresser et soumis au régime quotidien et au régime alimentaire peuvent être réversibles. La tâche des parents est le traitement rapide d'un médecin pour un traitement compétent. Cela garantit l'élimination complète de la pathologie..

Même dans l'utérus, Jackson a reçu un diagnostic d'anencéphalie, une malformation congénitale résultant d'un dysfonctionnement dans la formation du tube neural, à cause duquel un enfant naît sans une partie du cerveau et du crâne

Diagnostic différentiel

Étant donné que la MMD est une violation transitoire des fonctions du système central et autonome, il est nécessaire de la différencier avec des conditions pathologiques plus graves, en particulier:

  • Neuroinfection;
  • TBI;
  • Maladie mentale - trouble de la personnalité bipolaire, schizophrénie, autres psychoses;
  • Paralysie cérébrale;
  • Empoisonnement;
  • Oncologie.

Caractéristiques du traitement de l'immaturité neurophysiologique du cerveau

Les spécialistes devraient traiter la dysfonction cérébrale chez un enfant. La thérapie comprend des techniques correctives psychologiques, pédagogiques et psychothérapeutiques, des médicaments et des procédures physiothérapeutiques..

Le cours thérapeutique est prescrit après une évaluation complète de la santé et de la capacité de travail du patient, un examen des conditions de vie hygiéniques et sociales. Le résultat du traitement dépend en grande partie de l'implication de la famille. Un microclimat psychologique favorable dans la famille est la clé d'une guérison complète. Les experts recommandent de parler avec un enfant d'une manière douce, calme et modérée, de restreindre l'accès à un ordinateur (pas plus de 60 minutes), d'utiliser rarement le mot "non", de masser.

Nitrazépam comprimés 5 mg 20 pièces

Les médicaments sont prescrits pour éliminer l'un des symptômes. Les médicaments suivants sont utilisés:

  • somnifères - Nitrazépam;
  • sédatifs - diazépam;
  • tranquillisants - thioridazine;
  • antidépresseurs;
  • amélioration de l'appétit - Phenibut, Piracetam, etc.;
  • complexes de vitamines et de minéraux.

Les procédures physiothérapeutiques visent à la restauration maximale du système nerveux central. Pour la récupération complète des procédures ci-dessus ne suffit pas - il est important d'observer le régime quotidien, la nutrition. Le principal médicament pour le bébé sera l'amour et l'attention des parents.

Les médecins leur ont donné la possibilité d'interrompre leur grossesse à 23 semaines, mais le jeune couple était contre l'avortement et a refusé / L'enfant a miraculeusement survécu pendant la grossesse et est né avec l'aide d'une césarienne de l'année pesant 1,8 kg

Structures de la tige et cortex cérébral - cibles pour MMD

L'immaturité du cortex cérébral conduit souvent au fait que l'enfant devient léthargique et inhibé. En plus de l'inactivité physique, la pauvreté émotionnelle, la faiblesse musculaire, la mémoire altérée et l'attention seront observées. Cela est dû à un dysfonctionnement des structures du tronc cérébral, qui n'affecte pas adéquatement le cortex cérébral, provoquant le syndrome hypodynamique de l'enfant. Un dysfonctionnement du cortex cérébral entraîne un retard dans le développement de la parole (SRD), une faible réflexion et le développement de convulsions convulsives. ZRR, à son tour, se manifeste par un petit vocabulaire, des difficultés avec la reproduction et la construction de longues phrases.

L'essentiel dans l'enseignement d'un tel enfant est la patience et la division du sujet en parties logiques, entre lesquelles on pourrait prendre une pause pour se reposer.

Quelle est l'immaturité du cortex cérébral?

Le cortex cérébral est sa coquille supérieure (1,5-4,5 mm), qui est une couche de matière grise. Étant la principale caractéristique qui distingue l'homme de l'animal, il remplit de nombreuses fonctions dont dépendent son activité vitale et son interaction avec l'environnement. Notre comportement, nos sentiments, nos émotions, notre parole, notre motricité fine, notre caractère, notre communication - qui fait d'une personne un être social, c'est-à-dire une personne.

Chez un enfant, le système nerveux central est au stade initial de la formation (le système cortical est déterminé par 7 à 8 ans et mûrit à la puberté), donc parler du cortex cérébral immature chez les enfants, selon le Dr Komarovsky, n'est pas professionnel. Un tel diagnostic est absent de la classification internationale des maladies. Des médecins spécialistes, des psychologues et des défectologues, diagnostiquant une telle pathologie, impliquent un dysfonctionnement cérébral.

Selon les statistiques, un enfant sur cinq est diagnostiqué avec des troubles cérébraux minimes et est désigné comme une condition neurologique, se manifestant par un trouble du comportement et de l'apprentissage (en l'absence de retard dans le développement mental). Par exemple, il y a de l'insomnie, une altération de la coordination des mouvements, l'orthophonie, l'hyperactivité, une nervosité accrue, l'inattention, la distraction, des troubles du comportement, etc..

Le père du garçon Brandon a déclaré: «Après notre deuxième échographie, qui a été réalisée à la semaine 17, nous avons appris que nous aurons un garçon. Le lendemain, Brittany a reçu un appel de médecins qui lui ont dit que le scandale de l'IRM les inquiétait. Elle était en larmes et m'a dit que quelque chose n'allait pas avec l'enfant. "

Au cours des prochaines semaines, un couple alarmé est passé de médecin en médecin et a suggéré que le bébé pourrait avoir l'un des nombreux défauts possibles, notamment le syndrome de Dandy Walker, le syndrome de Joubert et le clivage de la colonne vertébrale

Après plusieurs visites chez le médecin et des crises effrayantes survenues dans les deux mois, Jackson a été emmenée au service des urgences de l'hôpital pour enfants de Boston, où le bébé a finalement reçu un diagnostic de microhydranencéphalie. Les parents avaient de l'espoir, car la médecine moderne pourrait au moins soulager son état. Néanmoins, Brittany et Brandon se réveillent toujours tous les jours, sachant que Jackson pourrait ne pas être là demain

Le bébé a passé les trois premières semaines connectées à plusieurs tubes à la fois dans l'unité de soins intensifs néonatals, tandis que les neurochirurgiens tentaient de comprendre son état.

Le tableau clinique chez l'adulte

Si le MMD n'a pas été diagnostiqué à temps ou qu'un traitement a été effectué, mais sous l'influence de facteurs environnementaux, la personne est à nouveau tombée dans un état de stress, le tableau clinique sera un trouble névrotique détaillé:

  • Déficience de mémoire;
  • Difficulté à assimiler l'information;
  • Agitation;
  • Irritabilité excessive;
  • Capacité d'humeur;
  • Comportement impulsif;
  • Agressivité;
  • Fatigue;
  • Maladresse des mouvements;
  • Distraction.

Chez l'adulte, un PNMK (accident vasculaire cérébral transitoire), qui est une attaque ischémique transitoire, peut survenir. Elle est souvent le résultat de maladies systémiques concomitantes (diabète sucré, athérosclérose), de la présence d'un traumatisme crânien ou d'une lésion de la colonne vertébrale (qui peut être due à la pathologie du travail). L'attaque dure de quelques secondes à plusieurs heures et s'accompagne d'une déficience visuelle, de maux de tête, de vertiges, d'engourdissements. Lors d'un examen neurologique - réflexes pathologiques de Babinsky, Rossolimo.

Il est nécessaire de distinguer PMNK de ONMK (violation aiguë de l'apport sanguin cérébral). Avec ONMK, la symptomatologie est persistante et ne disparaît pas en une journée, il y aura des changements caractéristiques en IRM et en TDM - photo.

  1. https://golovaneboli.ru/pro-malyshej/nezrelost-kory-golovnogo-mozga-rebenka-posledstviya-i-lechenie-novorozhdennyh-2.html: utilisé 12 blocs de 21, nombre de caractères 8611 (25%)
  2. https://o-krohe.ru/novorozhdennyj/nezrelost-golovnogo-mozga/: 2 blocs sur 5 ont été utilisés, nombre de caractères 4297 (13%)
  3. https://GolovaiMozg.ru/deti/nezrelost-golovnogo-mozga-u-novorozhdennyh-detej: utilisé 2 blocs de 5, nombre de caractères 1444 (4%)
  4. https://vpolozhenii.com/nezrelost-kory-golovnogo-mozga-rebenka-posledstviya-i-lechenie-novorozhdennyh/: utilisé 5 blocs de 6, nombre de caractères 9917 (29%)
  5. https://stop-stroke.ru/blood-and-lymph/naibolee-chastoe-narushenie-razvitiya-cns-rebenka-posledstviya-i-lechenie.html: utilisé 5 blocs de 9, nombre de caractères 9623 (28% )

Ischémie cérébrale chez un nouveau-né: conséquences et traitement des lésions chez l'enfant

Expansion des ventricules du cerveau chez les nouveau-nés, les effets de l'asymétrie chez les nourrissons - nous étudions l'essentiel

Commotion cérébrale chez un enfant - symptômes et signes, traitement à domicile, conséquences

Hydrocéphalie cérébrale chez les enfants - signes d'hydropisie, conséquences et traitement des nouveau-nés

Hypoxie chez les nouveau-nés - conséquences, signes, traitement des changements posthypoxiques chez un enfant

Tumeur cérébrale chez l'enfant - symptômes de stades précoce et tardif, pronostic de gliome diffus du tronc

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite