Comment abaisser la pression artérielle sans nuire à la santé

Une élévation tabulaire ou périodique de la pression artérielle peut être à la fois une indication d'une pathologie de nature primaire et des maladies de tierce partie, de type secondaire.

Par conséquent, dans les deux situations, le traitement sera différent. Dans environ 15% des cas, l'hypertension dite résistante est diagnostiquée, qui est mal éliminée avec des médicaments.

Il convient de noter que la résistance est généralement fausse, la raison en est le manque de qualifications du médecin, les diagnostics superficiels de mauvaise qualité. Par conséquent, la question est décidée par l'hospitalisation suivante ou principale à l'hôpital pour un nouvel examen.

Le facteur de développement du processus pathologique est loin d'être toujours d'origine cardiovasculaire pure..

Si vous ne contrôlez pas les organes cibles, en particulier les reins, il existe un risque de tumeurs manquantes, de processus inflammatoires, auto-immunes et infectieux, d'autres phénomènes pouvant provoquer une violation.

Les causes de l'échec de la pilule

Qualité de diagnostic inadéquate

Le problème s'applique à tous les pays post-soviétiques. Des cadres réglementaires stricts et, en partie, des changements professionnels dans la personnalité des spécialistes conduisent à un examen formel des patients.

Des facteurs importants ne sont pas pris en compte, des mesures superficielles visant uniquement à constater le fait de la présence d'un processus pathologique.

Pour des raisons évidentes, cette approche est défectueuse au départ. Prescrire un parcours thérapeutique "à l'oeil" et ne connaissant pas le facteur coupable, le médecin ne prend pas en compte l'étiologie du processus. C'est donc un combat avec l'enquête.

Vous ne devez pas compter sur un résultat à long terme. Le corps s'habituera aux médicaments et compensera l'utilisation des médicaments, la pression culminera à nouveau.

La seule façon de traiter un tel problème, curieusement, est un contrôle clair sur les actions d'un spécialiste, une évaluation critique des rendez-vous. Dans un premier temps, il est recommandé de contacter un médecin qualifié, et aussi après la sortie ou la consultation, en cas de doute, d'obtenir l'avis d'un autre spécialiste.

Cours de thérapie mal choisi

Le problème vient du premier. La consommation de drogues n'a pas beaucoup de sens s'il s'agit d'une évolution symptomatique, ce qui est le plus souvent le cas.

Le schéma classique est représenté par des bêta-bloquants, des diurétiques et des inhibiteurs de l'ECA.

Il est possible que le patient n'ait pas de pathologies rénales, d'écarts par rapport au fond hormonal et autres. Cependant, le corps a de nombreuses caractéristiques individuelles, un traitement qui lui convient, peut être inutile chez un autre patient.

De nombreux experts n'en tiennent pas compte et travaillent selon le modèle..

Il est logique d'essayer différents schémas. Si le cours thérapeutique n'aide pas, il convient de contacter à nouveau le cardiologue avec cette question.

En cas de doute sur les qualifications d'un médecin, vous pouvez vous tourner vers un autre (mais pas plus tôt qu'après 2-3 consultations, car il existe un risque de conclusions prématurées).

L'utilisation de médicaments qui peuvent augmenter le tonomètre

Dans ce cas, le patient est à blâmer. Les raisons pour lesquelles l'hypertension artérielle ne diminue pas peuvent être la prise de certains médicaments qui ont un effet tonique. Ceux-ci inclus:

  • Origine anti-inflammatoire non stéroïdienne. Dans la grande majorité des pharmacies, ces médicaments sont vendus en vente libre et en toute quantité..

Cependant, il est prouvé qu'ils ont la capacité d'augmenter considérablement la pression artérielle. Les AINS ont également un effet négatif sur le cœur..

La réception de ces fonds se fait de manière indépendante sans la nomination d'un spécialiste. La durée d'utilisation maximale autorisée est de 2 à 5 jours. Cette recommandation n'est pas prise en compte et des anti-inflammatoires sont utilisés en cas de syndrome douloureux..

  • Contraceptifs oraux. Pilules pour éviter de tomber enceinte. Certaines femmes parviennent à utiliser de tels médicaments de perte de poids..

L'utilisation prolongée de ces médicaments affecte l'état de l'organisme tout entier. Non seulement le système reproducteur, mais aussi le système cardiovasculaire et l'immunité en souffrent. Et sur un fond hormonal, vous pouvez mettre fin à longtemps.

  • Anticonvulsivants, antiépileptiques.
  • Antipsychotiques ou antipsychotiques. Affecte non seulement le niveau de pression artérielle, mais également l'état du cœur. De nombreux médicaments directement dans l'annotation indiquent la probabilité d'un arrêt spontané de l'activité cardiaque.
  • Agents antibactériens. Aussi antiviral.

Il n'y a pas de médicaments sûrs. Par conséquent, il est nécessaire de consulter des spécialistes pour prescrire le régime et la posologie appropriés.

Pathologie de la glande surrénale

Une cause classique d'hypertension artérielle résistante (qui ne répond pas) est une tumeur de cet organe apparié. Le soi-disant phéochromocytome.

Il produit constamment de grandes quantités de norépinéphrine, ce qui provoque une sténose vasculaire..

Dans de tels cas, la pression après les comprimés ne diminue pas, car les principaux groupes d'agents agissent sur le tonus vasculaire en inhibant les substances, bloquant sélectivement l'échange d'ions calcium et d'autres méthodes. Le fond hormonal est changé de manière stable, par conséquent, l'effet n'est pas observé.

Le phéochromocytome est diagnostiqué par un simple examen de routine, comme une échographie. L'IRM possède un contenu d'information absolu, éventuellement avec une amélioration du contraste.

Il existe un risque de confondre la formation avec d'autres tumeurs, car l'évaluation histologique de l'échantillon de néoplasie en laboratoire met fin à la question. Le principal signe de vérification est une augmentation de la concentration de noradrénaline dans le sang.

Maladie du rein

La forme rénovasculaire ou rénoparenchymateuse de l'hypertension artérielle est provoquée. Cette variété n'est pas arrêtée par des moyens standard. Besoin d'une approche différenciée.

Les causes de l'augmentation de la pression sont les tumeurs, les blessures, les processus inflammatoires, infectieux et auto-immunes, les malformations congénitales et acquises, l'athérosclérose, la thrombose.

La thérapie est appropriée. Chirurgical ou conservateur. La raison de l'augmentation du tonomètre dans ce cas est la production excessive de préhormone-rénine, qui est responsable des spasmes vasculaires. De plus, le processus circule le long de la chaîne: une augmentation du nombre de contractions cardiaques, etc. Mécanisme de compensation.

Avec un traitement insuffisant ou un schéma incorrect, une hypertension maligne peut se développer à tout moment. La pression artérielle atteint des niveaux critiques, un tableau clinique marqué.

En peu de temps, les organes cibles sont affectés. Le risque de décès est maximum. Vous ne devriez pas hésiter, surtout s'il y a des symptômes rénaux d'une violation.

En savoir plus sur les symptômes et le traitement de l'hypertension artérielle pour les maladies rénales dans cet article..

Les causes et les schémas thérapeutiques exemplaires de l'hypertension artérielle secondaire (causée par des maladies non cardiovasculaires) sont décrits ici..

Excès de liquide dans le corps

En règle générale, la raison en est la consommation de grands volumes d'eau ou l'utilisation de quantités excessives de sel pendant la journée.

La masse de composés de sodium pour les patients souffrant d'hypertension ou d'une tendance à celle-ci ne doit pas dépasser 7 grammes, de préférence moins. Un refus complet est également inacceptable, il est dangereux et affecte le travail du cœur et des vaisseaux sanguins.

L'élimination de la consommation excessive de sel donne un résultat rapide et prononcé, si la raison en est la suivante. Mais cela arrive rarement..

Il n'y a presque pas de problème isolé. Habituellement, il est combiné avec une fonction rénale altérée et un taux de filtration insuffisant dans le contexte de la pyélonéphrite et d'autres conditions.

Dans une telle situation, une diminution du volume quotidien de liquide consommé à des limites raisonnables est indiquée, en fonction du poids corporel et du niveau d'activité physique.

Conditions endocriniennes d'un autre type

Pas nécessairement pathogène. La ménopause est une cause fréquente. Ce processus n'est pas unique au corps féminin, comme on le croit à tort..

Le terme fait référence à l'atténuation de la fonction reproductrice de nature naturelle. Accompagné d'une baisse des œstrogènes ou des hormones mâles.

Chez les représentants du sexe fort, le processus est appelé andropause, chez les femmes - ménopause.

Les deux conditions conduisent à une régulation altérée du tonus vasculaire en raison d'une concentration insuffisante d'hormones.

Une correction partielle avec des médicaments est possible. Chez les hommes, il est possible d'obtenir de meilleurs résultats en raison des caractéristiques du corps. Il est logique de contacter un endocrinologue.

Les pilules de pression n'aident pas, car leur action est basée sur la lutte contre l'enquête. Le tonomètre n'est pas stable, c'est une augmentation situationnelle et régulière de la pression artérielle.

Négliger les recommandations d'un spécialiste, non-respect des règles de traitement

Certains patients ne sont pas suffisamment responsables du traitement de l'hypertension. Cela est particulièrement visible avec les formes instables du processus pathologique..

Immédiatement après la compensation partielle, lorsque les lectures du tonomètre baissent rapidement, les patients arrêtent le traitement.

Déjà à court terme, le niveau de pression change à nouveau. La montée est inévitable. Ensuite, la personne recommence à prendre des pilules ou se plaint de l'inefficacité de la thérapie.

Il faut garder à l'esprit. L'hypertension, peu importe: primaire ou secondaire, elle est extrêmement rarement complètement guérie. La plupart des patients sont obligés de prendre des médicaments à vie.

Ils ne comportent pas de danger, ils sont facilement tolérés avec une approche compétente, il est donc impossible de refuser la thérapie dans tous les cas. Changement de cap, posologie, toutes ces questions sont décidées uniquement par un spécialiste.

L'auto-initiative se heurte à une résistance accrue au traitement et à des difficultés de sélection d'un schéma.

Refus de changer de style de vie

La raison pour laquelle la pression ne baisse pas après les comprimés se révèle souvent être dans les habitudes du patient, les particularités de sa vie et ses activités professionnelles. Certains médicaments peuvent rarement aider, une correction du mode de vie est nécessaire..

Ce qui est inclus dans ce concept:

  • Normalisation de l'alimentation. Refus de gras, frit, fumé et une grande quantité de sel. Pas de produits semi-finis, d'aliments en conserve, car les fabricants les ont généreusement aromatisés avec des doses équitables de composés de sodium, de benzoate, etc., également d'acide acétique.
  • Normalisation de l'activité physique. Besoin d'un terrain d'entente. Pas d'inactivité physique, mais pas de surcharge excessive au sommet des opportunités. Randonnée ou vélo.
  • Optimisation du mode repos. La nuit - au moins 7 heures de sommeil. L'après-midi - pauses dans l'activité physique et intellectuelle.

Si le travail n'est clairement pas cohérent avec l'efficacité du parcours thérapeutique, il est logique de changer le champ d'application des efforts professionnels le plus rapidement possible.

Ainsi, il existe de nombreuses raisons. Souvent, nous parlons d'une combinaison, non pas d'un facteur, mais d'un groupe, ce qui complique le diagnostic et la poursuite du traitement. Il est important de tomber entre les mains d'un spécialiste compétent.

Que faire à la maison?

Sans l'aide d'un médecin, presque rien ne sera réalisé. Il est recommandé d'ajuster le style de vie. Quelles activités sont nécessaires:

  • Normalisation de la consommation de sel de table. Comme cela a été dit, pendant la journée, vous pouvez prendre jusqu'à 7 grammes de substance. Plus, en particulier pour les patients sujets à une augmentation de la pression artérielle - n'est pas recommandé. C'est un pas en arrière dans la thérapie. Souvent, même un tel événement suffit pour soulager la condition.
  • Normalisation de la quantité d'eau par jour. La norme est purement individuelle. Par conséquent, cela ne vaut pas la peine d'utiliser un calcul moyen allant jusqu'à deux litres par jour. Ce n'est pas correct. Il est recommandé d'adresser la question à un spécialiste..
  • Refus d'alcool et de tabac. La nicotine, les résines, les composés du cadmium et d'autres produits de combustion entrant dans la composition des produits du tabac sont absorbés dans la circulation sanguine et provoquent une sténose persistante (rétrécissement) des vaisseaux sanguins avec une augmentation rapide de la pression artérielle. Il en va de même pour l'alcool..
  • Nutrition adéquat. Il ne s'agit pas seulement de produits, mais aussi de graphisme, de mode. Moins de gras, frits, fumés, plats cuisinés et aliments en conserve. Plus de fruits, légumes, protéines (s'il n'y a pas de problèmes rénaux). Un régime standard «table de traitement n ° 10» est recommandé. Cela vaut la peine de consulter un nutritionniste. Quant au régime, vous devez manger en même temps, 4-6 fois par jour.
  • Activité physique adéquate. Comme dit, la natation, les promenades en plein air, le vélo à un niveau minimum conviennent. 1 à 3 heures par jour. Il est mieux dosé, divisant par 2-3.
  • Évitement du stress. Si possible. Une option est le développement de techniques de relaxation. Relaxations.
    Sommeil nocturne normal et repos pendant la journée. 7 heures par nuit. De plus, vous devez faire un répit au travail.
  • Révision de la nature de l'activité professionnelle. De nécessité. Recyclage si l'activité professionnelle ne répond pas aux critères de sécurité et d'adéquation pour un patient particulier.

Ce qui ne vaut vraiment pas la peine, c'est de prendre des remèdes populaires. Certains d'entre eux sont totalement inutiles, leur utilisation est lourde de perte de temps précieux. Dans un autre cas, nous parlons de danger direct.

La recette classique à base de chokeberry peut provoquer un accident vasculaire cérébral, car la pression chute rapidement. Inutile de prendre un tel risque.

Vous devez également oublier les remèdes homéopathiques. Il s'agit de pseudoscience et de fraude directe par les fabricants de ces «médicaments».

Seuls les médicaments classiques peuvent être utilisés, dont l'innocuité et l'efficacité sont cliniquement confirmées.

Actions supplémentaires pour la sélection de médicaments efficaces

En résumant tout ce qui précède, nous pouvons donner un groupe de recommandations standard:

  • Choisir un traitement de haute qualité ne sera publié que dans des conditions stationnaires. Et entre les mains d'un spécialiste compétent. Cela doit être recherché.
  • Ensuite, il est recommandé de visiter régulièrement un rendez-vous ambulatoire avec un cardiologue. Pour la correction du parcours thérapeutique, réhospitalisation.
  • Si l'efficacité du traitement est minime ou complètement absente, vous devriez à nouveau consulter un médecin.
  • De plus, il ne sera pas superflu de subir un diagnostic répété et prolongé. Chez le néphrologue, spécialiste des maladies du système nerveux, des troubles du fond hormonal. Peut-être que nous parlons d'hypertension artérielle secondaire - alors la pression ne s'égare pas, vous avez besoin d'un traitement pour la cause profonde.
  • Il est recommandé de refuser la prise indépendante et non contrôlée de médicaments. Uniquement selon les instructions du médecin. Même anti-inflammatoire d'origine non stéroïdienne. Sans parler des médicaments plus lourds. L'automédication est le chemin vers nulle part.
  • Il est nécessaire d'ajuster tous les facteurs subjectifs. Y compris la nutrition, le sommeil et l'éveil, l'activité physique (dans des limites adéquates) et d'autres points. Refuser les mauvaises habitudes: pas de cigarettes, d'alcool, surtout de drogues.
  • Il est impossible de négliger les recommandations d'un spécialiste, ainsi que de vous prescrire vous-même un traitement. Le médecin se base sur des données objectives, sans compter les personnes insuffisamment expérimentées ou franchement incompétentes en blouse blanche.

C'est la base d'une thérapie à part entière. Une pilule ne suffira pas. Isolément, ils aident dans un très petit nombre de cas cliniques. La question est complexe, nécessite une longue réflexion.

finalement

Si la pression ne diminue pas après la prise du médicament, nous parlons d'un cours thérapeutique insuffisant ou de l'utilisation de «mauvais» médicaments.

Il est recommandé d'adresser toutes les questions aux cardiologues et aux médecins d'autres spécialités. En cas de suspicion d'une augmentation secondaire du tonomètre.

Cela peut prendre plus d'un mois d'activité active pour corriger la condition. Besoin de patience.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite