Maladies accompagnées d'une altération du rythme cardiaque et de la conduction

Les violations de la conduction cardiaque (blocage) sont une constatation courante dans une étude électrocardiographique (ECG). Le plus souvent, ils ne se manifestent pas cliniquement, mais certains blocages nécessitent l'implantation (installation) d'un stimulateur cardiaque permanent (pacemaker).

De nombreuses variétés de blocage intracardiaque (par exemple, le blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His) sont une variante de la norme.

L'examen cardiologique pour les violations de la conduction cardiaque est conçu non seulement pour déterminer le type de blocage, mais aussi pour déterminer s'il sert de manifestation de lésions cardiaques organiques. De plus, loin de tous les cas de blocus doivent être traités. Les principales indications pour l'installation d'un stimulateur cardiaque sont des états d'évanouissement et de pré-évanouissement, mais vous devez être sûr que l'évanouissement est causé par une altération de la conduction cardiaque.

Système conducteur du cœur

De manière générale, le système conducteur du cœur (le système responsable de la conduite des impulsions électriques dans le cœur) est structuré comme suit. Les impulsions sont générées par le nœud sinusal situé dans l'oreillette droite. Dans les voies auriculaires, ces impulsions atteignent le nœud auriculo-ventriculaire (AV), où il y a un certain retard dans les impulsions: les oreillettes et les ventricules doivent se contracter en même temps. Ensuite, l'impulsion va le long des jambes du faisceau His jusqu'aux cellules (cardiomyocytes) des ventricules. Le paquet de His se compose de deux jambes - droite et gauche. La jambe gauche du paquet de His se compose de deux branches - l'avant et l'arrière.

Les principales méthodes de diagnostic des troubles de la conduction cardiaque

1. ECG (électrocardiogramme)

Un ECG standard à 12 dérivations au repos permet d'identifier tous les principaux types de troubles de la conduction cardiaque: blocage sino-auriculaire et auriculo-ventriculaire, blocage du faisceau de son faisceau. Les tests médicaux en combinaison avec un ECG ne sont actuellement presque pas utilisés.

2. Surveillance Holter (surveillance) d'un ECG

Ce type d'étude vous permet d'enregistrer un ECG pour une journée ou plus. Il vous permet de déterminer si le patient a des pauses importantes (arrêt cardiaque). Les pauses de plus de 3 secondes sont considérées comme importantes. S'il n'y a pas de pauses importantes, l'installation d'un stimulateur cardiaque n'est presque jamais montrée.

3. Examen électrophysiologique du cœur (EFI)

Il s'agit de la méthode la plus fiable, mais la plus complexe et la plus coûteuse pour diagnostiquer les arythmies. L'EFI est réalisée uniquement dans un hôpital et nécessite l'installation de plusieurs cathéters dans les veines des bras et des jambes. Grâce à ces cathéters dans le cœur, des électrodes sont passées et une stimulation est effectuée - elles provoquent et éliminent des arythmies, leurs paramètres sont examinés.

Pour détecter les types les plus courants de troubles de la conduction cardiaque, il existe un type plus simple d'EFI - EFI transœsophagien. Dans le même temps, un mince fil (électrode sonde) est inséré par la bouche ou par le nez dans l'œsophage et l'oreillette gauche est stimulée à travers elle. Ce type de recherche est effectué en ambulatoire. En particulier, l'EFI transœsophagien vous permet de déterminer combien de temps après la fin de la stimulation, la fonction du nœud sinusal (c'est-à-dire son propre stimulateur cardiaque) est restaurée - cela est nécessaire pour diagnostiquer le syndrome des sinus faibles, l'un des types les plus courants de troubles de la conduction chez les personnes âgées..

Certains types de blocus

Bloc auriculo-ventriculaire (AV)

Il existe un blocage AV des 1er, 2e et 3e degrés. Le bloc AV du 1er degré ne se manifeste pas cliniquement, le diagnostic est fait par ECG (lorsque l'intervalle PQ sur l'ECG dépasse 0,20 seconde). Le bloc AV du 1er degré est souvent trouvé normal, par exemple, chez les athlètes. Quand il est contre-indiqué, certains médicaments peuvent le traduire en un blocage AV de degrés plus élevés.

Avec un blocage AV du 2e degré, une précipitation des contractions cardiaques individuelles est observée. Il existe deux types de blocage AV du 2e degré, ils s'appellent Mobitz I et Mobitz II. Un blocus de type Mobitz I est de nature plus bénigne, l'implantation d'un stimulateur cardiaque avec celui-ci n'est presque jamais montrée. Le bloc AV de type Mobitz II indique une lésion plus grave du système de conduction cardiaque; parfois un stimulateur cardiaque est mis dessus en raison du risque de bloc AV complet.

Le bloc AV du 3e degré est un bloc AV complet. Les impulsions des oreillettes vers les ventricules ne sont pas effectuées, les ventricules fonctionnent car le nœud AV génère ses propres impulsions, leur fréquence est cependant inférieure à celle que le nœud sinusal est capable de créer et ce rythme est généralement moins fiable. Par conséquent, un bloc AV complet, même asymptomatique, sert souvent d'indication pour l'installation d'un stimulateur cardiaque.

Blocus des jambes du paquet de Ses

Le blocage des jambes du faisceau de His est également diagnostiqué par ECG. Le blocage incomplet du bloc de branche droit est une variante de la norme. De toute la variété du blocus des jambes du faisceau de His, une attention particulière ne mérite que le blocus complet de la jambe gauche du faisceau de His. Premièrement, il peut indiquer un infarctus du myocarde antérieur, et deuxièmement, il conduit lui-même à une contraction asynchrone (non simultanée) des parois du ventricule gauche et peut entraîner une insuffisance cardiaque. Ces dernières années, un type spécial de stimulateur cardiaque a été développé, il est appelé pacemaker biventriculaire (deux ventriculaires) (voir ci-dessous).

Syndrome de faiblesse du nœud sinusal

Cette maladie du système de conduction cardiaque est fréquente chez les personnes âgées. Il se manifeste par des évanouissements et des évanouissements (souvent lors d'efforts physiques) et le syndrome dit de tachi-brady: une impulsion rare est remplacée par une fréquence fréquente lorsque le patient présente une fibrillation auriculaire. Dans le même temps, il est difficile de traiter la fibrillation auriculaire elle-même (fibrillation auriculaire), car la plupart des antiarythmiques réduisent la fréquence cardiaque. Avec le syndrome des sinus, l'implantation d'un stimulateur cardiaque est indiquée.

Pacemakers

Actuellement, il existe de nombreuses options de stimulation continue. Ils ont une chose en commun: sous la peau de la paroi thoracique antérieure (généralement près de la clavicule), un stimulateur cardiaque est implanté - une petite boîte en métal, les fils à partir desquels (les électrodes) traversent les veines jusqu'au cœur droit. Ces fils captent leur propre activité électrique du cœur (afin de synchroniser leur travail avec lui) et transmettent des impulsions au cœur. Les stimulateurs cardiaques modernes stimulent presque toujours les oreillettes et les ventricules. De plus, ils sont réglés de sorte que la fréquence cardiaque augmente pendant l'exercice et diminue au repos. Il n'y a essentiellement aucune contre-indication à la stimulation: l'implantation d'un stimulateur cardiaque est une procédure simple et non dangereuse qui peut être effectuée à tout âge.

Un type distinct de stimulateur cardiaque est ce que l'on appelle la stimulation biventriculaire. Il n'est pas effectué sur les troubles de la conductivité réels, mais pour obtenir une contraction synchrone de toutes les parois du ventricule gauche. Par conséquent, l'installation d'un stimulateur biventriculaire est également appelée thérapie de resynchronisation. Les électrodes du stimulateur vont au ventricule droit et au sinus coronaire (qui est directement adjacent au ventricule gauche). Ce type de traitement aide grandement certains patients souffrant d'insuffisance cardiaque..

Certains stimulateurs cardiaques ont également une fonction de défibrillateur: ils reconnaissent les arythmies potentiellement mortelles et donnent automatiquement une décharge pour les éliminer.

Les patients porteurs d'un stimulateur cardiaque mènent une vie normale. Ils ont seulement besoin d'éviter l'action d'un champ magnétique puissant. Ainsi, pour les patients porteurs de stimulateurs cardiaques implantés, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) est contre-indiquée.

De temps en temps, les patients porteurs d'un stimulateur cardiaque doivent consulter des spécialistes: pour vérifier la santé du stimulateur (en particulier, l'alimentation de sa batterie), ajuster les paramètres de stimulation.

Blocus du bloc de branche droit: causes, signes sur l'ECG, traitement

Il arrive que le patient, après avoir reçu le décodage du cardiogramme, apprenne du médecin qu'il a révélé un blocage de la jambe droite du faisceau de His. Parfois, le diagnostic concerne de jeunes enfants, mais plus souvent - des hommes de plus de 45 ans. Qu'est-ce qu'une telle pathologie signifie, est-ce une maladie, et est-il toujours nécessaire de la traiter - les questions les plus courantes nécessitant un examen approfondi.

Quel est le faisceau de His, ses fonctions

Le système conducteur comprend:

  • nœud sinusal - situé dans la partie supérieure de l'oreillette droite;
  • nœud auriculo-ventriculaire - connecté au sinus, basé au bas de l'oreillette droite;
  • Son faisceau - la partie centrale du cœur, constituée de fibres nerveuses atypiques, connectée au nœud antrioventriculaire; a deux pattes - la droite (une seule branche) et la gauche (formée des branches avant et arrière);
  • Fibres de Purkinje - filaments s'étendant des jambes et communiquant avec le myocarde des ventricules gauche et droit.

La tâche du système est d'exciter la couche musculaire des ventricules à l'aide d'impulsions électriques provenant de l'oreillette droite. Un arrêt complet ou une violation partielle de la conductivité des fibres nerveuses entraîne un dysfonctionnement cardiaque et est appelé blocage du bloc de branche (code pour la CIM-10 - I45.0).

Caractéristiques du blocage incomplet du bloc de branche droit

Avec ce type de blocage, le vecteur d'excitation passe partiellement le long de la jambe droite, et la jambe gauche assume la mission principale de sa mise en œuvre. En fait, le NBPNPG est un blocage focal (intraventriculaire) qui n'entraîne pas de graves conséquences pour la santé..

Les impulsions suivent une trajectoire circulaire sans interférer avec le travail de la pompe cardiaque. Compte tenu de ce qui précède, le blocage partiel (incomplet) de la jambe droite du faisceau de His est considéré comme un état naturel ou un compagnon de l'une des pathologies cardiaques.

La conclusion finale et le traitement éventuel dépendent des causes, des symptômes et des résultats du diagnostic..

Quelles sont les causes de la violation

Les facteurs contribuant à la détérioration de la conduction des impulsions cardiaques par les faisceaux nerveux sont divisés en plusieurs groupes.

  • pathologies congénitales de la structure du cœur;
  • infarctus du myocarde;
  • l'emphysème, l'asthme bronchique et d'autres maladies pulmonaires qui provoquent une stase sanguine dans les bons services avec leur hypertrophie subséquente (un phénomène appelé «cœur pulmonaire»);
  • endocardite, myocardite - complications après rhumatisme ou maladies infectieuses sous la forme de lésions inflammatoires des parois du cœur;
  • dégénérescence structurelle et volumétrique du myocarde dans un contexte d'hypertension chronique;
  • cardiosclérose focale ou diffuse
  • maladie coronarienne;
  • obstruction d'une des artères pulmonaires.

Important: les maladies myocardiques secondaires (myocardiopathie, cardiodystrophie) causées par l'anémie, l'obésité, la thyréotoxicose, l'alcoolisme, le diabète sucré, la syphilis, les néoplasmes peuvent devenir la cause d'un blocage partiel de la jambe droite de la PG.

  • surdosage de glycosides cardiaques;
  • prendre des diurétiques;
  • traitement incontrôlé de l'arythmie.
  1. Déséquilibre électrolytique - changements dans le rapport des éléments qui composent les sels (sodium, potassium, magnésium).
  2. Toxicose - tabagisme, consommation d'alcool.
  3. Violation des fonctions du système nerveux autonome.
  4. Dysfonctionnements du système hormonal.
  5. Blessures à la poitrine.

Panneaux

Blocage complet du bloc de branche droit

Cette condition indique la cessation de la transmission de l'auto-excitation rythmique de l'oreillette droite aux ventricules. La particularité du PBPNP est que le ventricule droit se contracte non pas en raison des impulsions transmises par la jambe droite, mais du fait qu'il émane du ventricule gauche.

Les causes

Comme une violation partielle de la conduction, sa perte absolue peut être causée par des pathologies cardiologiques congénitales et acquises. Ceux-ci inclus:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • crise cardiaque, cardiosclérose, ischémie;
  • inflammation des parois du muscle cardiaque;
  • hypertrophie du ventricule droit ou de l'oreillette;
  • anastomose anormale séparant les oreillettes gauche et droite;
  • dystrophie myocardique d'étiologies diverses.

Symptômes

Le blocage complet du PNPG se caractérise par les signes cliniques suivants:

  • arythmie;
  • essoufflement même avec un léger effort;
  • sensation de "mouvement" dans la tête;
  • pré-syncope;
  • fatigue, fatigue, somnolence.

Caractéristiques du blocus chez les enfants

En règle générale, la BPNPH est détectée chez un nouveau-né avec des malformations cardiaques congénitales ou de petites anomalies cardiaques. Un blocage incomplet chez le bébé est suggéré (et vérifié pour sa présence) avec les cardiopathologies suivantes:

  • sous-développement du muscle cardiaque - par exemple, un septum supplémentaire dans le ventricule gauche;
  • défauts dans les cloisons entre les cavités cardiaques;
  • défauts de valve;
  • défauts associés à des charges accrues sur le cœur droit.

Chez les enfants et les adolescents, les BPNP incomplets à faisceau unique sont parfois même considérés comme la norme - à condition qu'ils ne soient pas associés à des dommages aux structures de l'organe principal.

Diagnostique

La présence de la maladie peut être supposée en écoutant le cœur avec un phonendoscope (auscultation). Le patient ne ressent physiquement aucun signe de pathologie et le médecin à l'oreille détermine la division des sons cardiaques. Un examen plus approfondi aux fins du diagnostic comprend plusieurs étapes.

  1. Électrocardiogramme. L'image graphique montre que la séquence de dépolarisation du ventricule droit est violée - cela est indiqué par une onde R anormalement élevée dans les dérivations droites et un bassin S trop profond dans la gauche.
  2. Surveillance Holter. Il vous permet de reconnaître les perturbations fonctionnelles (temporaires) de l'excitation électrique des ventricules. Ce phénomène peut être dû à des doses excessives de certains médicaments..
  3. Examen électrophysiologique intracardiaque. Sa mise en œuvre est montrée si le blocus apparaît comme une complication d'autres pathologies cardiologiques. La méthode matérielle permet de déterminer si un stimulateur cardiaque permanent doit être implanté..

En plus des principaux types de recherche, le médecin peut prescrire:

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • analyse clinique générale de l'urine;
  • ECG transœsophagien - l'une des méthodes les plus exemptes d'erreurs pour étudier le blocage de la jambe droite.

Pour clarifier le diagnostic, une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou une tomodensitométrie multicoupe du cœur peut être prescrite.

Blocage du bloc de branche droit sur un ECG

En effectuant le décodage de l'électrocardiogramme, il est possible de déterminer le blocage par les signes suivants:

  • La durée du QRS est de 90 à 120 ms (avec blocage complet ou plus);
  • dans le cas de NBPNPG, la section QRS sur l'ECG dans les dérivations V1-V2 a la forme RsR ’- il semble que ce soient des oreilles de lièvre (et celle de gauche est plus haute que la droite);
  • la dépression de la vague S devient plus large et plus profonde dans les dérivations gauches - I, AVL, V5-V6.

D'autres écarts par rapport à la norme sont parfois perceptibles:

  • la première onde R n'est pas allouée - l'ensemble du complexe QRS est une onde R étendue;
  • puisque la direction de la repolarisation change, une dépression oblique de ST se produit, tandis que T acquiert des valeurs négatives dans V1-V2 (comme avec une surcharge du ventricule droit)

Traitement du blocus complet et incomplet du PNPG

Si une telle pathologie n'est pas associée à des fonctions altérées du cœur ou d'autres organes internes qui affectent négativement son état, aucune intervention médicale n'est requise. En présence de maladies provocantes, une thérapie complexe du blocage de la PNP avec l'utilisation de tels médicaments est recommandée:

  • sédatifs d'origine naturelle - «Motherwort», millepertuis, «Novopassit», «Herbion», «Fitosedan»;
  • Vitamines B, acide nicotinique (vitamine PP);
  • médicaments antithrombotiques (agents antiplaquettaires) - Cardiomagnyl, Magnicor, Thrombo ACC, Curantyl, Pentoxifylline;
  • médicaments pour abaisser la tension artérielle - "Atenolol", "Losartan", "Verapamil", "Lisinopril", "Valsartan";
  • médicaments hypolipidémiants pour réduire le cholestérol sanguin - «Vazilip», «Simvastol», «Traicor», «Atorvastatin»;
  • antioxydants - "Ubiquinone", "Carnitine", "Kratala", "Mexidol".

Les effets néfastes et dangereux des principales maladies doivent être traités avec les groupes de médicaments appropriés.

Si, dans le contexte des pathologies bronchopulmonaires, le syndrome du "cœur pulmonaire" (ses sections droites se sont développées), le médecin prescrit des glucocorticostéroïdes (Spiriva beclacone, Berotek), agonistes adrénergiques inhalés.

Dans les processus inflammatoires, des antibiotiques et des AINS sont prescrits dans les membranes du cœur (Diclofenac, Nimesil). Le développement de l'insuffisance cardiaque nécessite l'utilisation de diurétiques (Chlortalidone, Indapamide) et de glycosides cardiaques - Celanide, Strofantina, Ditoxin.

Si les méthodes conservatrices sont inefficaces, un stimulateur cardiaque ou un traitement chirurgical du blocus est utilisé..

Important: Les patients avec ECS installé ne doivent pas être approchés par des appareils électriques et à ondes fonctionnant à une distance de moins de 20 cm..

La question se pose souvent: le blocage incomplet de la jambe droite du GES permet-il un entraînement sportif? Vous ne pouvez faire du sport qu'en l'absence de maladies cardiologiques ou pulmonaires, ce qui a provoqué une détérioration de la conductivité.

Si de telles pathologies sont présentes, l'activité physique doit être réduite. Des restrictions s'appliquent aux types de puissance: levage de kettlebell, haltérophilie, powerlifting, bras de fer, power yoga.

L'intensité des charges et les types d'exercices doivent être choisis par un spécialiste ayant une formation médicale.

Conséquences et prévisions

Si un patient révèle accidentellement un blocage de la jambe droite du faisceau de His pendant un ECG, quelle est la gravité de la menace pour la santé, est-ce dangereux? Si une personne est jeune, elle ne présente aucun symptôme de lésion organique du muscle cardiaque, le pronostic est favorable. Selon les recherches actuelles dans le domaine de la cardiologie, le BPNP isolé ne se développe pas en un bloc auriculo-ventriculaire complet et ne conduit jamais à la mort.

Si la conduction cardiaque est bloquée en raison du développement d'une maladie coronarienne ou d'une aggravation de l'hypertension, le pronostic s'aggrave - le risque de décès augmente presque de trois fois. La mort est possible à la suite des complications graves suivantes:

  • fibrillation ventriculaire - une perturbation cardinale du rythme cardiaque;
  • Tachycardie ventriculaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • thromboembolie - obstruction des artères;
  • un accident vasculaire cérébral;
  • cardiomégalie - prolifération pathologique du muscle cardiaque.

NBpnpg à ecg

Différentes sortes de pathologies du système cardiovasculaire mettent parfois le patient à perte: il y a beaucoup de mots obscurs dans le nom, et le médecin n'a pas expliqué l'étiologie de la maladie et n'a pas indiqué ses conséquences.

Dans les conclusions après l'échocardiogramme, suivant la fréquence de contraction du muscle cardiaque, les caractéristiques du rythme et l'emplacement de l'EOS, il y a une ligne avec une entrée sur Nbpnpg sur ecg.

Qu'Est-ce que c'est? Cela semble menaçant, nous essaierons donc de vous en dire plus..

Ce que c'est?

Le plus souvent, cette entrée peut être trouvée chez les jeunes enfants, chez qui les symptômes de la pathologie sont complètement absents. Vous devez d'abord comprendre ce qui cause le développement de cette pathologie, ainsi que dans quels cas cette condition nécessite une intervention.

Dans la compréhension d'un spécialiste, le blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His est une pathologie associée à des troubles des fonctions autonomes du système nerveux central. Dans certaines conditions, il ne constitue pas une menace pour la santé du patient.

Cependant, avec le développement du blocus, cela peut entraîner des conditions dangereuses à l'avenir. Qu'est-ce que c'est - nbpnpg on ecg?

Un peu sur la structure du système cardiovasculaire

Le faisceau de His fournit la conduction des impulsions nerveuses aux ventricules du cœur. Le système d'innervation assure le bon fonctionnement du système cardiovasculaire. En cas de défaillance, l'influx nerveux cesse de passer.

Le faisceau de His est une petite zone du myocarde dans laquelle se trouvent des formes atypiques de myocytes. Dans la poutre, la présence d'un tronc et de trois jambes se distingue: l'arrière et deux avant (droite et gauche).

Ils sont responsables de l'innervation du muscle cardiaque antérieur et postérieur.

Dans la partie supérieure du cœur, le tronc du faisceau de His peut être déterminé dans l'intervalle entre les ventricules. Les jambes du tronc descendent jusqu'aux oreillettes et sont appelées fibres de Purkinje. Ils assurent l'innervation du tissu musculaire et sont également responsables de la stimulation de la contractilité des myocytes.

En principe, cet organe peut être appelé le coordinateur de la synchronisation des oreillettes et des ventricules. À ce moment, lorsque l'oreillette est réduite, l'impulsion est transmise aux ventricules.

Comme nous l'avons dit plus haut, la présence d'un blocus incomplet de la PNP est caractéristique des jeunes enfants, ainsi que des personnes âgées.

Cours asymptomatique

La pathologie est généralement asymptomatique, le patient ne dérange rien et ne se plaint de rien.

Dans cette situation, un traitement peut être nécessaire uniquement s'il y a eu de graves dommages aux fibres conductrices, ainsi que des formes persistantes d'arythmies cardiaques.

Le blocus est dit incomplet, car dans cette condition le temps nécessaire pour conduire une impulsion le long de la jambe droite augmente, mais il passe néanmoins, contrairement à un blocus complet.

Raisons et types de blocus

Les variétés de pathologie peuvent être divisées selon l'endroit où les changements sont localisés. Le blocus peut être à faisceau unique, à faisceau double ou à trois faisceaux. Dans la première option, l'état du patient reste adéquat. Dans deux autres cas, divers symptômes cliniques peuvent apparaître. Selon la nature des violations, il existe:

  • blocus complet et incomplet d'une impulsion nerveuse;
  • progression ou rémission constante, perturbations intermittentes avec moments d'amélioration et de détérioration du système de conduction nerveuse;
  • une forme transitoire pour laquelle les manifestations caractéristiques des processus pathologiques ne sont pas enregistrées avec chaque échogramme;
  • blocage alterné du faisceau de son faisceau, qui se caractérise par des changements pathologiques qui apparaissent tour à tour sur les jambes gauche et droite.

Les causes du blocage incomplet du PNPG peuvent être de nombreux facteurs, y compris les pathologies du système nerveux central. Le plus souvent, les causes de cette condition sont:

  • la présence d'une maladie coronarienne chez les patients âgés de plus de quarante ans;
  • la présence d'une cardiomyopathie alcoolique et toxique;
  • troubles du système métabolique et diminution des taux sanguins de certains oligo-éléments (potassium, magnésium);
  • la présence de cicatrices à l'endroit où se situe le faisceau de His (infarctus du myocarde, rhumatismes, lupus érythémateux disséminé, myocardite);
  • la présence de cardiopathies acquises et congénitales sous forme de sténose et de prolapsus, de coarctation et de divers défauts;
  • la présence d'hypertrophie des tissus cardiaques avec hypertension en l'absence de thérapie avec ses médicaments;
  • la présence d'une thromboembolie des vaisseaux sanguins coronaires et pulmonaires;
  • la présence d'asthme bronchique;
  • la présence de bronchite chronique et d'emphysème;
  • diagnostic cardiaque pulmonaire.

Examen approfondi chez un enfant

Dans l'enfance, lors de la conclusion d'un ECG avec NBPNPG, un examen approfondi doit être effectué pour exclure les pathologies du développement intra-utérin.

Dans ce cas, la présence d'un accord anormal dans le ventricule gauche, un prolapsus valvulaire ou la présence d'un défaut ovale du septum auriculaire ouvert.

Si les changements ci-dessus sont absents, la détection d'un blocage incomplet de la jambe droite de His est une sorte de développement normatif et est une caractéristique du système nerveux autonome.

Dans ce cas, une surveillance constante est nécessaire afin de détecter le développement de changements pathologiques dans le temps, s'ils se produisent. À cet égard, il convient de prêter attention au fait que le diagnostic de blocage de la jambe gauche du faisceau de His représente un danger considérable pour le patient et nécessite une thérapie adéquate, cette pathologie n'est jamais la norme. C'est ce que montre l'ECG.

Signes et symptômes

Il peut n'y avoir aucun signe du tout et le patient se sentira complètement en bonne santé. Une clinique prononcée ne peut se produire qu'avec un blocage de la jambe gauche, ce qui nécessite des soins médicaux immédiats. Les symptômes d'un blocus incomplet peuvent s'exprimer comme suit:

  • essoufflement pendant l'effort physique et au repos;
  • sensations de palpitations cardiaques et de troubles du rythme cardiaque;
  • faiblesse musculaire et fatigue accrue;
  • des évanouissements fréquents et des étourdissements;
  • douleur, sensation de lourdeur dans le sternum.

Considérez les principaux signes ECG de NBPNPG.

Un blocus incomplet de la jambe gauche du paquet de His est détecté assez difficile. Sur l'électrocardiogramme, on peut voir des dents qui indiquent une impulsion de stimulation lente de l'oreillette au ventricule.

Dans le même temps, les dents enregistrant une contraction ventriculaire sont absentes. Avec un blocage incomplet de la jambe droite sur l'ECG, il y a de petites encoches sur l'onde S.

En tête, des changements partiels peuvent être vus sur le côté droit de la région thoracique.

Le principal danger est que cela puisse affecter négativement l'ECG, et avec l'infarctus du myocarde, le diagnostic deviendra difficile. Une telle condition peut coûter la vie à une personne. Bien qu'un bon spécialiste devrait le comprendre.

Dans les cas difficiles

La base du diagnostic est un échocardiogramme, dans les cas complexes, une surveillance quotidienne Holter est possible. Confirmer le diagnostic par échographie et tomodensitométrie.

L'apparition soudaine des symptômes ci-dessus est une occasion de consulter un médecin et si les symptômes s'intensifient, vous devez appeler d'urgence une ambulance, car cela peut signifier qu'une personne présente tous les signes d'une crise cardiaque.

Mais, en règle générale, avec un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau His sur l'ECG, aucune thérapie n'est requise, le patient sera recommandé de subir une étude tous les six mois pour surveiller l'état du système cardiovasculaire.

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, un spécialiste prescrit un examen complet et quelques tests de laboratoire:

  • un test sanguin biochimique détaillé, qui vous permet de détecter un nombre insuffisant de certains oligo-éléments, ainsi qu'un taux de cholestérol élevé;
  • une échographie examinant l'expansion du cœur et les troubles de la conduction;
  • une surveillance quotidienne, qui peut fournir des informations détaillées sur le type de blocus;
  • cardiographie transœsophagienne utilisée dans les cas particulièrement difficiles.

Dans certaines situations, le médecin peut recommander une tomodensitométrie, qui vous permet d'évaluer correctement la fonction cardiaque..

Traitement

Ainsi, Nbpnpg détecté sur l'ECG chez un enfant. Que faire? En tant que tel, une thérapie avec un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His, en règle générale, n'est pas nécessaire, l'état du patient ne pose pas de problème. Vous devez surveiller l'état et faire un ECG comme dirigé par un médecin. Dans ce cas, il est possible de restaurer indépendamment la conduction altérée des impulsions nerveuses.

Pour la prévention, un cardiologue peut prescrire un adulte prenant des préparations de potassium et de magnésium, des vitamines complexes, ainsi que des médicaments anti-arythmiques (à moins, bien sûr, qu'il y ait des indications). Cependant, il est nécessaire de traiter la maladie qui a provoqué le développement de Nbpnpg sur l'ecg. Que sait-on maintenant.

Blocus incomplet de la jambe droite du faisceau de His - traitement, symptômes, causes

Lors d'un examen de routine, une personne peut accidentellement découvrir qu'un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His a été détecté sur l'ECG. Ci-dessous, nous essaierons de dire plus en détail s'il existe un danger pour la santé et s'il vaut la peine d'être traité.

Ses faisceaux sont une partie importante du système de conduction cardiaque. Ils sont formés de fibres musculaires spéciales du cœur, qui ont la capacité unique de conduire des impulsions. Grâce à ces impulsions nerveuses, le cœur peut se contracter.

Au cœur, il n'y a que deux faisceaux de ce type - gauche et droite. Ils partent du tronc commun, qui se trouve dans le septum interventriculaire. Ensuite, les jambes de His sont chacune à leur ventricule..

Passant profondément dans les parois des ventricules, les jambes se ramifient en de nombreuses petites fibres de Purkinje.

Chacune de ces fibres transporte des impulsions nerveuses vers les cellules cardiaques, ce qui permet à toutes de se contracter de manière presque synchrone.

Parfois, la conduction impulsionnelle le long des branches de His est perturbée, peut ralentir, voire disparaître complètement. Ensuite, il y a un blocage complet ou partiel des jambes. En règle générale, une telle violation de la conductivité ne se manifeste en aucune façon et est une découverte accidentelle sur un électrocardiogramme prévu.

Classification

Le blocus des jambes du paquet de Ses est parfois complet et incomplet. On distingue également le blocus intermittent - sur la bande ECG des blocs alternatifs du blocus et de la conduction normale, le blocus alterné - la présence sur l'ECG d'un blocus combiné des jambes droite et gauche, et d'une constante.

Les causes

La conduction des impulsions nerveuses le long de la conduction du cœur peut être altérée par diverses maladies et changements pathologiques. Les maladies les plus courantes qui provoquent le blocage de la PNP sont:

  1. Anomalies et défauts cardiaques congénitaux et acquis;
  2. Dystrophie myocardique;
  3. Cardiomyopathies causées par le diabète sucré, l'alcoolisme, l'obésité, la thyréotoxicose, l'anémie, toute maladie auto-immune systémique;
  4. Infarctus du myocarde;
  5. Empoisonnement par des médicaments, souvent des glycosides cardiaques;
  6. Maladies inflammatoires du myocarde;
  7. Hypertrophie myocardique causée par une raison quelconque;
  8. Les maladies cardiaques accompagnées du processus de cardiosclérose.Dans ce cas, les myocardiocytes sont progressivement remplacés par des cellules cicatricielles;
  9. La survenue d'une thrombose dans le système de branches de l'artère pulmonaire;
  10. Toutes les maladies pulmonaires capables de chronicité. Ils entraînent une stagnation constante du sang dans le flux sanguin pulmonaire artériel et une augmentation des cavités du cœur droit. Le plus souvent, ce sont la bronchite chronique, l'asthme et l'emphysème;
  11. Maladie coronarienne.

Il convient de rappeler que le blocage de la jambe droite du faisceau de His est caractéristique des jeunes hommes, peut se produire dans un cœur sain et n'affecte pas le pronostic de la vie à l'avenir.

Chez les enfants et les adolescents, un tel blocage se produit plus souvent dans le contexte d'anomalies cardiaques congénitales mineures. Il est considéré comme normal si les études ont exclu des dommages au muscle cardiaque et des défauts..

Symptômes

La grande majorité des jeunes qui ont trouvé un blocage de la jambe droite ne présentent absolument aucun symptôme de la maladie. Ce sont des gens forts et en bonne santé. La présence d'une telle découverte inattendue n'affecte pas la santé et l'espérance de vie. Le cas est différent chez les patients âgés..

Chez les personnes âgées, le premier blocus de la jambe droite du faisceau de His est parfois associé à un certain nombre de maladies. Ce sont des lésions organiques du muscle cardiaque et toutes sortes de maladies chroniques du système respiratoire. Dans de rares cas, le blocage se produit en raison de la présence de maladies auto-immunes systémiques.

Dans de tels cas, la maladie à l'origine de la pathologie doit être traitée..

Les symptômes de ces maladies sont typiques. Il s'agit d'essoufflement, d'une sensation d'insuffisance cardiaque, de fatigue, de douleur et d'une sensation d'inconfort dans le cœur. De telles manifestations sont très graves, indiquent des maladies chroniques dangereuses qui doivent être traitées.

En revanche, un blocus incomplet de la jambe droite du paquet de His dans le contexte d'une santé complète ne nécessite absolument aucun traitement. Peut même être considéré comme une option standard.

Si, en plus du blocage de la jambe droite du faisceau de His, et également du blocage de la jambe gauche, révélé par des méthodes électrocardiographiques, un examen supplémentaire vaut la peine. Le blocage à deux faisceaux ne se produit pas chez les personnes en bonne santé, il ne peut pas être considéré comme une condition normale.

Le blocage de la jambe gauche se produit dans un contexte de maladies affectant le myocarde. En revanche, le blocage de la jambe droite se produit avec une maladie myocardique chez les personnes âgées. De sorte qu'un examen médical supplémentaire doit être soumis à toutes les personnes ayant atteint l'âge de 55 ans en présence de troubles de la conduction cardiaque.

Il est facile de diagnostiquer le blocage d'une personne de la jambe droite du paquet de His. Il suffit de mener une étude électrocardiographique. Tout médecin, pas nécessairement un cardiologue, peut voir les signes caractéristiques de blocage sur la bande. Un ECG indique le type de blocus - complet ou incomplet.

Méthodes d'enquête

De plus, afin d'identifier les maladies pouvant provoquer des troubles de la conduction cardiaque, le médecin peut prescrire d'autres méthodes d'examen:

  • tests sanguins et urinaires cliniques généraux;
  • chimie sanguine;
  • une surveillance Holter quotidienne de l'électrocardiogramme du cœur est prescrite afin de détecter les troubles transitoires;
  • l'électrocardiographie transœsophagienne est une méthode de recherche très précise, et peut donc être assignée comme méthode de diagnostic supplémentaire;
  • échocardiographie - l'une des méthodes les plus populaires pour examiner le muscle cardiaque, montre la pathologie cardiaque organique, le degré de contractilité myocardique, donne une estimation précise de la fraction du débit cardiaque;
  • avec un diagnostic peu clair, la tomodensitométrie multispirale (CT) peut être utilisée ou, si l'équipement approprié est disponible, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) du cœur.

Traitement

Pour le plus grand plaisir des patients qui ont appris qu'ils avaient un blocage partiel ou complet de la PNPH, le traitement de cette condition n'est pas nécessaire. Cependant, ces patients doivent arrêter complètement de fumer si possible afin de ne pas provoquer une augmentation de la charge sur le cœur droit..

Les enfants avec de tels diagnostics devraient prescrire un cours de vitamines, fournir un régime nutritif avec une gamme complète d'acides aminés essentiels et un apport alimentaire adéquat. Des manifestations similaires de l'ECG chez les enfants et les adolescents sont souvent associées à une inadéquation du taux de croissance du corps et du développement du muscle cardiaque.

Souvent chez les enfants, après avoir répété l'ECG après un certain temps, une telle violation peut ne pas se reproduire.

Les filles avec ce diagnostic ne devraient pas s'inquiéter des complications pendant la grossesse. Le blocage incomplet de la jambe du faisceau de His n'est pas une contre-indication à la grossesse, n'est pas en mesure de provoquer des symptômes indésirables. Les jeunes ayant le blocus du bloc de branche droit sont autorisés à servir dans l'armée.

Les athlètes n'ont pas besoin de se demander s'ils devraient continuer à faire du sport. Une telle condition n'est pas une contre-indication pour effectuer un effort physique. Le pronostic dans cette condition est favorable si le patient ne présente aucun signe d'autres maladies. Sans traitement avec ce diagnostic, les patients vivent aussi de haute qualité et aussi longtemps que le reste.

Blocage incomplet de PNPG sur un ECG

Un état pathologique dans lequel la conduction d'une impulsion électrique à travers le système cardiaque du muscle cardiaque est altérée est appelé bloc cardiaque.

La raison de son apparition est considérée comme un changement dans la séquence, la vitesse et la force de contraction d'une certaine partie du muscle cardiaque.

De telles pathologies peuvent être détectées à l'aide d'un électrocardiogramme, dont les résultats sont utilisés par les praticiens pour évaluer la fréquence cardiaque, l'emplacement de l'axe électrique du cœur et les caractéristiques de son rythme.

La conclusion ECG contient de nombreux termes obscurs pour le patient qui n'expliquent pas l'origine de l'état pathologique, mais soulèvent plutôt de nombreuses questions sur le risque de conséquences indésirables.

Ayant vu l'entrée «blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His» dans les résultats de l'échocardiogramme, le patient est perplexe - cette phrase semble intimidante, bien que l'évolution clinique de la maladie se caractérise par l'absence de symptômes spécifiques.

C'est pourquoi dans cet article, nous voulons dire à nos lecteurs ce que signifie NBPNPG sur un ECG, fournir des informations détaillées sur l'étiologie de son apparition, les signes et les conséquences de cette condition pathologique, les méthodes recommandées pour son traitement et sa prévention.

Sa caractéristique de faisceau

Le muscle cardiaque humain se compose de départements dont les contractions assurent la circulation sanguine dans tout le corps - les oreillettes, qui reçoivent le sang des veines, et les ventricules, qui reçoivent le sang des oreillettes et le pompent dans les artères. Leur activité fonctionnelle est le résultat d'une exposition à des impulsions électriques qui produisent des structures cardiaques.

Le rôle principal dans la génération d'oscillations qui réduisent les oreillettes est attribué au nœud sinusal. Ensuite, l'impulsion est retardée dans le nœud auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire) et passe à travers l'accumulation de fibres musculaires - le faisceau de His. Son tronc commun se divise en deux branches («jambes») - droite et gauche, c'est à travers elles que la charge électrique va aux fibres et aux ventricules de Purkenye.

Un changement partiel dans le mouvement des impulsions électriques le long du système de conduction du cœur est appelé un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His.

Cette condition pathologique occupe une deuxième place «honorable» parmi divers dysfonctionnements du myocarde..

Les cardiologues praticiens ne la considèrent pas comme une maladie indépendante, mais comme le signe électrocardiographique d'une pathologie du système cardiovasculaire.

Un blocage incomplet du PNPG est détecté à l'ECG chez 0,8% des patients (le plus souvent chez des représentants de la forte moitié de l'humanité), et chez les personnes ayant franchi le seuil des 60 ans, sa fréquence augmente à 1,5%

Causes de perturbation de la conduction intraventriculaire

Un défaut partiel dans la jambe droite du faisceau de His provoque divers facteurs défavorables. Pathologies congénitales ou acquises qui s'accompagnent d'une charge excessive sur le ventricule droit et provoquent son hypertrophie - il s'agit notamment de:

  • sténose (rétrécissement) de la valve mitrale;
  • défaut septal auriculaire;
  • insuffisance tricuspide;
  • maladie de l'artère coronaire;
  • hypertension artérielle;
  • hypertrophie et dilatation de l'oreillette droite et du ventricule en raison de l'augmentation de la pression artérielle dans le cercle pulmonaire (pulmonaire) de la circulation sanguine;
  • infarctus aigu du myocarde.

D'autres raisons sont:

  • cardiomyopathie alcoolique et toxique;
  • violation des processus métaboliques;
  • une diminution de la concentration de potassium et de magnésium dans le sang;
  • la présence à l'emplacement des branches du faisceau de His de changements cicatriciels survenus à la suite d'un infarctus du myocarde, de rhumatismes, de myocardite, de lupus érythémateux disséminé;
  • emphysème;
  • l'asthme bronchique;
  • thromboembolie coronarienne.

Le blocage incomplet du PNPG ralentit la transmission d'une impulsion électrique le long des fibres musculaires contractiles du muscle cardiaque. Parfois, il peut être détecté en déchiffrant les résultats ECG d'un jeune homme en bonne santé - sans la présence de symptômes spécifiques, les cardiologues considèrent cette condition comme une variante de la norme physiologique.

Signes d'un changement dans la conduction cardiaque

Une diminution de la vitesse de passage des sinus et des impulsions ectopiques le long des fibres modifiées de la jambe droite du faisceau de His conduit à une violation brutale de la séquence d'excitation des ventricules, mais n'a pas d'effet spécial sur le rythme et la fréquence cardiaque.

Les manifestations cliniques d'un blocus incomplet sont:

  • dyspnée, se manifestant par un manque d'oxygène dans le corps humain;
  • Palpitations cardiaques;
  • fatigabilité rapide;
  • myasthénie grave - une diminution de la force musculaire;
  • Vertiges
  • douleur dans le sternum;
  • syncope - une attaque de perte de conscience à court terme, causée par une violation temporaire du flux sanguin cérébral.

Les signes de blocage du faisceau His sur l'ECG sont un approfondissement des dents S et R, une augmentation de leur amplitude, une expansion du complexe QRS à 0,11 seconde, une déviation de l'axe électrique du cœur vers la gauche

En cas de blocage complet de la PNPH, l'excitation de la couche musculaire du cœur et de la moitié droite du septum interventriculaire se produit à la suite d'une impulsion traversant le système de conduction à partir du ventricule gauche. Des symptômes d'insuffisance cardiaque plus prononcés apparaissent lorsque la branche gauche du faisceau de His est bloquée - dans ce cas, le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

Diagnostics supplémentaires

Pour faire un diagnostic compétent, un cardiologue qualifié nomme un examen complet pour le patient, comprenant:

  • test sanguin biochimique - pour déterminer le nombre d'oligo-éléments vitaux et la concentration de cholestérol;
  • échographie - étude de la structure du cœur à l'aide d'ondes ultrasonores;
  • CPEKHOKG - un type d'examen échographique (à travers la cavité de l'œsophage), qui est utilisé pour les pathologies particulièrement graves pour évaluer l'état du cœur qui est invisible lors d'une échographie normale;
  • la tomodensitométrie, qui vous permet d'évaluer correctement l'activité fonctionnelle du cœur.

Des informations plus détaillées sur le type de blocage du faisceau de His peuvent être obtenues par une surveillance quotidienne selon Holter - une méthode courante de diagnostic fonctionnel qui permet de surveiller l'électrocardiogramme pendant 24 heures..

Que faire?

Un traitement rapide et des mesures préventives sont importants dans la normalisation de l'impulsion électrique à travers le muscle cardiaque. Les patients âgés doivent être hospitalisés pour un traitement hospitalier en utilisant la stimulation - impulsions électriques d'une force et d'une fréquence données.

Les méthodes de pharmacothérapie comprennent l'utilisation de:

  • médicaments anticholinergiques qui ont un effet parasympathique sur le muscle cardiaque - atropine, platifilline;
  • substances médicinales qui affectent le système nerveux sympathique - éphédrine, norépinéphrine, alupent, isadrine;
  • hormones corticostéroïdes - prednisone, hydrocortisone, dexaméthasone;
  • médicaments qui réduisent la concentration de potassium dans le sang - Lasix, gluconate de calcium;
  • glycosides cardiaques - digoxine;
  • bloqueurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (médicaments vasodilatateurs) - Prestarium, Ampril, Zokardis;
  • médicaments antiarythmiques - Difénine, Rhythmodan, Giluritmal;
  • substances médicinales qui se lient aux récepteurs β-adrénergiques - Transicor, Blockard, Vazacor, Nebilan, etc..

Un traitement rationnel vous permet d'éliminer les manifestations cliniques du processus pathologique principal, d'améliorer l'activité fonctionnelle du muscle cardiaque et d'améliorer la qualité de vie d'une personne malade.

Le pronostic d'un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His en l'absence de symptômes cliniques prononcés est favorable. En présence de changements organiques et d'une altération de l'activité fonctionnelle du muscle cardiaque, le risque de complications à long terme et de décès est accru.

Progression de l'état pathologique - le développement d'un blocage auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire) et une augmentation du muscle cardiaque entraînent la cessation de l'impulsion électrique, une modification de la circulation sanguine dans les vaisseaux et le rythme de la contraction cardiaque, une augmentation de la pression artérielle, une insuffisance cardiaque.

De nombreux patients qui ont des problèmes avec la transmission des impulsions électriques dans l'organe principal sont intéressés par la question: "Peut-on hériter d'un bloc cardiaque?" Il est difficile de donner une réponse sans ambiguïté - les cardiologues praticiens pensent qu'il existe une prédisposition génétique à un dysfonctionnement du système de conduction du cœur.

L'identification de défauts partiels dans la transmission des impulsions dans la jambe droite du faisceau His chez les enfants n'est pas rare - cependant, sans signes de changement dans l'activité fonctionnelle des systèmes cardiaque, vasculaire et respiratoire, ces changements ne causent pas de graves préoccupations

Les mesures préventives pour les troubles de la conduction impulsionnelle comprennent:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques;
  • limitation du stress psycho-émotionnel et de l'activité physique;
  • bon repos et sommeil;
  • régime équilibré;
  • Exercice modéré;
  • traitement en temps opportun des processus pathologiques qui peuvent provoquer des troubles du rythme cardiaque.

Si le patient a une apparence anormale de la corde cardiaque, un prolapsus valvulaire mitral, un orifice dans le septum divisant les chambres auriculaires, une surveillance constante par des spécialistes qualifiés est nécessaire pour mener une thérapie rationnelle et prévenir les changements pathologiques.

En conclusion des informations ci-dessus, je tiens à souligner une fois de plus l'importance de l'ECG périodique.

N'ignorez pas la douleur apparente dans le sternum, les étourdissements, une sensation de lourdeur et de faiblesse - il est urgent de consulter un cardiologue et de terminer tous ses rendez-vous!

Blocus de la jambe droite du traitement cardiaque

Le blocage de la jambe droite du faisceau de His (BPNPG) chez les jeunes se produit dans 0,1 à 0,2% des cas. Avec l'âge, sa fréquence augmente, atteignant 0,3–0,24–4,5% chez les personnes de plus de 40 ans. Le BPNP survient plus souvent chez les hommes.

Dans l'infarctus aigu du myocarde, le BPNPG apparaît dans 2-3,7% des cas et principalement avec l'infarctus antérieur, le plus souvent avec transmural. Une BPNG partielle survient dans l'infarctus du myocarde postérieur..

L'étiologie. Chez les jeunes, le blocage du bloc de branche droit est souvent (21 à 50% des cas) bénin, non associé à une pathologie cardiaque. Dans d'autres cas, en particulier chez les personnes âgées,

La BPNPG est causée par l'hypertension (60% des cas), une cardiopathie ischémique (bien qu'elle provoque souvent le blocage du bloc de branche gauche).

Plus rarement, une anomalie congénitale peut être la cause du BPNP - sous-développement du segment initial du bloc de branche droit; anomalies cardiaques congénitales (auriculaire, anomalie septale interventriculaire moins fréquente, sténose de la bouche de l'artère pulmonaire); distension du ventricule droit avec embolie pulmonaire ou avec maladies pulmonaires chroniques obstructives (alors un blocage partiel du bloc de branche droit se produit plus souvent); Maladies de Lev et Lenegre; infarctus aigu du myocarde; cardiomyopathies; blessure à la poitrine terne; hyperkaliémie, dystrophie musculaire progressive; une surdose de procaïnamide, de quinidine, moins souvent de glycosides cardiaques; néoplasmes du cœur; la chirurgie cardiaque, telle que la ventriculotomie verticale; gomme syphilitique.

Image clinique

Les signes cliniques d'une maladie organique qui a provoqué le BPNP peuvent être détectés. De plus, chez 1/3 des patients, certains changements sont déterminés pendant l'auscultation: division du ton II, qui est plus courante, et division du ton I, qui est moins courante (en raison de la contraction asynchrone des ventricules).

Critères de diagnostic ECG. BPNPG complet: la durée du complexe # Я5> 0,12 s; une dent R ou R élevée dans la dérivation Vi, parfois dans V2, h (un petit n est généralement enregistré devant l'onde R. Dans la dérivation aVR, il y a souvent une onde Q profonde et une onde R large et dentelée.

Dans les dérivations thoraciques I et gauche, une onde R et une dent S large et dentelée sont généralement détectées de différentes tailles; ST et T sont rejetés de façon discordante par rapport à la direction principale du complexe QRS. Lorsque l'axe électrique dévie vers la gauche dans la dérivation Vj, les formes rR sont dentelées R ou qR.

Lorsque l'axe électrique dévie vers la droite en dérivation V1, la forme qR.

BPNPG partiel: la morphologie du complexe QRS est identique au BPNPG complet, mais sa durée est de 0,11 s. À mesure que le degré de blocage augmente, la durée du complexe QRS augmente et la déflexion de R dans le plomb conduit à un Vi plus élevé. Plus souvent (dans 87% des cas), le BPNPG est constant, moins souvent - intermittent.

Traitement

le blocage du bloc de branche droit ne nécessite pas de traitement particulier. L'apparition de BPNPG dans la période aiguë de stimulation épdocardique préventive de l'infarctus du myocarde n'est pas

a besoin. Si nécessaire, traitez la maladie sous-jacente à l'origine du BPNPG.

Prévision: chez les jeunes sans cardiopathie organique, relativement favorable.

La plupart des auteurs pensent que le BPNPG isolé n'entre jamais dans un blocus AV complet et même la découverte conjointe d'un degré auriculo-ventriculaire de bloc I n'a pas de valeur pronostique, car avec le PEV dans de tels cas, en règle générale, ils ne trouvent qu'une extension de l'intervalle A - H, indiquant une détérioration de l'AV conductivité dans la connexion AV. Cependant, certains auteurs indiquent une progression rare (1,8-6%) du BPNPG dans le bloc AV II ou III.

Rejoindre BPNPG dans le contexte de l'hypertension ou des maladies coronariennes aggrave le pronostic, augmentant la mortalité de près de 3 fois. Le pronostic est aggravé par la cardiomégalie, l'insuffisance cardiaque, l'allongement de l'intervalle N - V. Le pronostic pour BPNPG est toujours meilleur que pour le blocage du bloc de branche gauche..

Dans le contexte de l'infarctus aigu du myocarde, la BPIPH totale ou partielle qui est apparue ne va pas, selon nos données [Reinharden D. 1975], dans un bloc AV complet et n'aggrave pas l'issue de la maladie. Certains auteurs [Doshchitsin B. L.

1979, etc.] avec BPNPG, une augmentation de la mortalité est notée, mais uniquement avec un infarctus du myocarde transmural étendu avec insuffisance cardiaque.

BPNPG n'affecte pas le pronostic à long terme de la crise cardiaque, bien qu'il existe une opinion contraire.

Causes du blocage du bloc de branche droit

En règle générale, le blocus se développe dans un contexte de maladie cardiaque. Les troubles de la conduction à l'intérieur du ventricule cardiaque sont souvent causés par des processus inflammatoires nécrotiques, sclérotiques.

De plus, la cause peut être ces processus pathologiques qui conduisent à une condition de surcharge de certains départements, en particulier le ventricule.

Ces maladies comprennent les malformations cardiaques (congénitales, dans lesquelles il y a une charge excessive sur le ventricule droit, les défauts du septum entre les oreillettes, les ventricules), la sténose mitrale, les maladies cardiaques, les maladies coronariennes, les affections aiguës (crise cardiaque), l'hypertension artérielle et la cardiosclérose.

Les facteurs responsables du développement d'un type de blocage incomplet sont l'intoxication ou une surdose de médicaments (du groupe digitalique, les bloqueurs adrénergiques) et les perturbations du métabolisme électrolytique. En raison du développement du blocage, la conduction des impulsions le long du système cardiaque ralentit, ce qui conduit au fait qu'il n'y a pas d'excitation physiologique à part entière des bons services.

Le diagnostic de blocus séparément au niveau de la jambe droite ne peut être établi que sur la base d'une étude électrocardiographique. Lors du décodage de l'ECG, des changements dans le complexe QRS (expansion et denture de sa partie finale) sont détectés, tandis que la durée du complexe lui-même est généralement augmentée. Dans les dérivations thoraciques, la dent R sera élargie et dentelée, le segment ST est omis.

Traitement du blocus du bloc de branche droit

Les mesures thérapeutiques avec une version incomplète du blocus consistent à traiter la maladie qui est à l'origine du développement du blocus. Autrement dit, il n'y a pas de traitement spécifique pour le blocus lui-même, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente.

Par exemple, des malformations congénitales dans des conditions modernes peuvent être opérées dans une clinique de chirurgie cardiaque (s'il existe des indications appropriées à cet effet).

Si le patient souffre d'insuffisance cardiaque, d'angine de poitrine, d'hypertension, la thérapie est effectuée en utilisant des médicaments de glycosides cardiaques, des anti-arythmiques, des antihypertenseurs.

Chez certains jeunes, cette option de blocage est la norme, par conséquent, la thérapie n'est pas prescrite. Vous ne pouvez que recommander une surveillance et un examen dynamiques par un cardiologue.

Selon la maladie sous-jacente identifiée, le patient doit être surveillé et traité par un cardiologue ou un thérapeute. L'observation fournit une évaluation de la dynamique des changements sur l'ECG et la correction de la thérapie prescrite sur la base d'un examen clinique et de laboratoire.

Blocus des jambes du faisceau de His sur un ECG

Souvent, dans la conclusion électrocardiographique, le terme «blocage du faisceau de son faisceau» peut être trouvé. Le blocus peut être complet et incomplet, capturer les jambes droites ou gauches ou les branches de la jambe gauche. Voyons ce que c'est.

Ce que c'est?

Avec diverses conditions physiologiques et pathologiques, la conductivité le long de ces voies est altérée. Blocus des jambes du paquet de His et de leurs branches.

Le blocus peut être complet et incomplet. Avec un blocus incomplet, la conduction le long de la jambe ralentit. Avec un blocus complet, l'excitation se déroule de manière inhabituelle en «contournant» le blocus.

Parfois, des blocages apparaissent à la fois sur deux ou trois des branches répertoriées. Ils sont appelés respectivement «à deux faisceaux» et «à trois faisceaux» et surviennent dans les maladies cardiaques graves..

Les causes

Le blocage des jambes du faisceau de His, à la fois complet et incomplet, peut être un signe de maladie cardiaque, en particulier, la dystrophie myocardique, l'angine de poitrine.

infarctus du myocarde et modifications cicatricielles qui en découlent, cardiosclérose diffuse. hypertension, maladie cardiaque et autres.

Tout processus pathologique du muscle cardiaque peut affecter le système conducteur, en raison du développement de ce signe électrocardiographique.

Un blocage complet de la jambe droite du faisceau de His est le plus souvent le signe d'une augmentation du ventricule droit dans certaines malformations cardiaques, ainsi que dans la formation d'un cœur pulmonaire chronique, donc on le trouve souvent dans les maladies pulmonaires obstructives chroniques, l'emphysème, l'asthme bronchique sévère.

Un blocage complet de la jambe gauche du faisceau de His apparaît le plus souvent dans le contexte d'une maladie coronarienne (angine de poitrine, changements cicatriciels après un infarctus du myocarde). Dans ce cas, il est associé à un pronostic moins favorable pour ces patients, car il reflète une atteinte prononcée du muscle cardiaque.

Symptômes

Ces signes électrocardiographiques ne sont pas cliniquement apparents..

Diagnostique

L'électrocardiographie est la principale méthode de diagnostic. Des signes de blocage transitoire peuvent être observés lors de la surveillance quotidienne (Holter) de l'électrocardiogramme.

Traitement

Le pronostic, la capacité de travailler, la capacité d'effectuer une activité physique sont déterminés par la gravité de la maladie sous-jacente.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite