Anatomie cardiaque

Bonne après-midi! Aujourd'hui, nous analyserons l'anatomie de l'organe le plus important du système circulatoire. Bien sûr, il s'agit du cœur.

La structure externe du cœur

Le cœur (cœur) a la forme d'un cône tronqué, qui est situé dans le médiastin antérieur avec l'apex gauche et bas. L'apex de ce cône porte le nom anatomique «apex cordis», donc vous ne serez certainement pas confus. Regardez l'illustration et rappelez-vous - le haut du cœur est en bas, pas en haut.

La partie supérieure du cœur est appelée la base du cœur (base cordis). Vous pouvez montrer sur la préparation la base du cœur, si vous entourez simplement la zone dans laquelle tous les gros vaisseaux du cœur entrent et sortent. Cette ligne est plutôt arbitraire - en règle générale, elle est tracée à travers le trou pour la veine cave inférieure.

Le cœur a quatre surfaces:

  • Surface diaphragmatique (facies diaphragmatica). Située en dessous, c'est cette surface du cœur qui est dirigée vers le diaphragme;
  • Surface sternum-côte (facies sternocostalis). C'est la face avant du cœur, elle fait face au sternum et aux côtes;
  • Surface pulmonaire (facies pulmonalis). Le cœur a deux surfaces pulmonaires - la droite et la gauche.

Sur cette figure, nous voyons le cœur en combinaison avec les poumons. Voici la sternum-rib, c'est-à-dire la face avant du cœur.

Sur la base de la surface du sternum, il y a de petites excroissances. Il s'agit des oreilles auriculaires droite et gauche (auricula dextra / auricula sinistra). J'ai marqué l'oreille droite de couleur verte et celle de gauche de bleu.

Caméras cardiaques

Le cœur est un organe creux (c'est-à-dire vide de l'intérieur). C'est un sac de tissu musculaire dense, dans lequel il y a quatre cavités:

  • Oreillette droite (oreillette dextre);
  • Ventricule droit (ventriculus dexter);
  • Oreillette gauche (oreillette sinistre);
  • Ventricule gauche (ventricule sinistre).

Ces cavités sont également appelées cavités cardiaques. Une personne a quatre cavités dans son cœur, c'est-à-dire quatre chambres. C'est pourquoi on dit qu'une personne a un cœur à quatre chambres.

Sur le cœur, qui est coupé dans le plan frontal, j'ai mis en évidence les bords de l'oreillette droite en jaune, l'oreillette gauche en vert, le ventricule droit en bleu, le ventricule gauche en noir.

Oreillette droite

L'oreillette droite recueille le sang «sale» (c'est-à-dire saturé de dioxyde de carbone et pauvre en oxygène) de tout le corps. Les veines pleines supérieures (brunes) et inférieures (jaunes) qui collectent le sang avec du dioxyde de carbone de tout le corps, ainsi que la grosse veine du cœur (verte), qui recueille le sang avec du dioxyde de carbone du cœur, tombent dans l'oreillette droite. En conséquence, trois trous s'ouvrent dans l'oreillette droite.

Entre les oreillettes droite et gauche, il y a un septum interventriculaire. Il contient un approfondissement ovale - une petite impression d'une forme ovale, une fosse ovale (fossa ovalis). À la période embryonnaire, il y avait un trou ovale (foramen ovale cordis) au site de cette dépression. Normalement, le trou ovale commence à envahir immédiatement après la naissance. Sur cette figure, la fosse ovale est surlignée en bleu:

L'oreillette droite communique avec le ventricule droit par l'ouverture auriculo-ventriculaire droite (ostium atrioventriculare dextrum). Le flux sanguin à travers cette ouverture est régulé par une valve tricuspide..

Ventricule droit

Cette cavité cardiaque reçoit du sang «sale» de l'oreillette gauche et l'envoie aux poumons pour le nettoyer du dioxyde de carbone et l'enrichir en oxygène. En conséquence, le ventricule droit est connecté au tronc pulmonaire, à travers lequel le sang circulera.

La valve tricuspide, qui doit être fermée pendant le flux sanguin dans le tronc pulmonaire, est fixée par des fils tendineux aux muscles papillaires. Ce sont la contraction et la relaxation de ces muscles qui contrôlent la valve tricuspide.

Les muscles papillaires sont surlignés en vert et les filaments tendineux sont surlignés en jaune:

Oreillette gauche

Cette partie du cœur recueille le sang le plus «pur». C'est dans l'oreillette gauche que le sang frais coule, qui est purifié au préalable dans le petit cercle (pulmonaire) à partir du dioxyde de carbone et saturé d'oxygène.

Par conséquent, quatre veines pulmonaires s'écoulent dans l'oreillette gauche - deux de chaque poumon. Vous pouvez voir ces trous sur la figure - je les ai mis en évidence en vert. N'oubliez pas que le sang artériel enrichi en oxygène traverse les veines pulmonaires.

L'oreillette gauche communique avec le ventricule gauche par l'ouverture auriculo-ventriculaire gauche (ostium atrioventriculare sinistrum). Le flux sanguin à travers cette ouverture est régulé par la valve mitrale..

Ventricule gauche

Le ventricule gauche commence un grand cercle de circulation sanguine. Lorsque le ventricule gauche pompe le sang dans l'aorte, il est isolé de l'oreillette gauche par la valve mitrale. Tout comme la valve tricuspide, la valve mitrale est contrôlée par les muscles papillaires (surlignés en vert), qui y sont connectés à l'aide de fils tendineux.

Vous pouvez faire attention à la paroi musculaire très puissante du ventricule gauche. Cela est dû au fait que le ventricule gauche doit pomper un puissant flux sanguin, qui doit être envoyé non seulement dans le sens de la gravité (vers l'estomac et les jambes), mais aussi contre la gravité - c'est-à-dire vers le haut, vers le cou et la tête.

Imaginez, le système circulatoire des girafes est si intelligemment disposé, dans lequel le cœur doit verser du sang à la hauteur de tout le cou jusqu'à la tête?

Cloisons et rainures du cœur

Les ventricules gauche et droit sont séparés par une paroi musculaire épaisse. Cette paroi est appelée le septum interventriculaire (septum interventriculare).

Le septum interventriculaire est situé à l'intérieur du cœur. Mais son emplacement correspond au sillon interventriculaire, que vous pouvez voir de l'extérieur. Le sillon interventriculaire antérieur (sulcus interventricularis anterior) est situé sur la surface sterno-nerveuse du cœur. J'ai marqué ce sillon de couleur verte sur la photo.

Sur la surface diaphragmatique du cœur se trouve le sillon interventriculaire postérieur (sulcus interventricularis postérieur). Il est surligné en vert et le chiffre 13 l'indique..

Les oreillettes gauche et droite sont séparées par le septum interatrial (septum interatriale), il est également surligné en vert.

De la partie externe du cœur, les ventricules sont séparés des oreillettes par le sillon coronaire (sulcus coronarius). Dans la figure ci-dessous, vous pouvez voir le sillon coronaire sur le diaphragmatique, c'est-à-dire la surface postérieure du cœur. Ce sillon est un guide important pour déterminer les gros vaisseaux du cœur, dont nous discuterons plus loin.

Cercles circulatoires

Gros

Un ventricule gauche puissant et large lance du sang artériel dans l'aorte - cela commence un grand cercle de circulation sanguine. Cela ressemble à ceci: le sang est éjecté par le ventricule gauche dans l'aorte, qui se ramifie dans les artères des organes. Ensuite, le calibre des vaisseaux devient de plus en plus petit, jusqu'aux plus petites artérioles, adaptées aux capillaires.

L'échange de gaz se produit dans les capillaires et le sang, déjà saturé de dioxyde de carbone et de produits de décomposition, a tendance à retourner au cœur par les veines. Après les capillaires, ce sont de petites veinules, puis de plus grandes veines d'organes qui se jettent dans la veine cave inférieure (si nous parlons du tronc et des extrémités inférieures) et dans la veine cave supérieure (si nous parlons de la tête, du cou et des membres supérieurs).

Sur cette figure, j'ai mis en évidence les formations anatomiques qui complètent un grand cercle de circulation sanguine. La veine cave supérieure (verte, numéro 1) et la veine cave inférieure (orange, numéro 3) se jettent dans l'oreillette droite (magenta, numéro 2). L'endroit où la veine cave coule dans l'oreillette droite est appelé le sinus de la veine cave (sinus venarum cavarum).

Ainsi, le grand cercle commence par le ventricule gauche et se termine par l'oreillette droite:

Ventricule gauche → Aorte → Grandes artères principales → Artères d'organes → Petites artérioles → Capillaires (zone d'échange de gaz) → Petites veinules → Veines d'organes → Veine cave inférieure / Veine cave supérieure → Oreillette droite.

Lorsque je préparais cet article, j'ai trouvé un diagramme que j'ai dessiné lors de ma deuxième année. Probablement, il vous montrera plus clairement un grand cercle de circulation sanguine:

Petit

Le petit cercle (pulmonaire) de circulation sanguine commence par le ventricule droit, qui envoie du sang veineux au tronc pulmonaire. Le sang veineux (attention, c'est du sang veineux!) Est envoyé le long du tronc pulmonaire, qui est divisé en deux artères pulmonaires. Selon les lobes et les segments des poumons, les artères pulmonaires (rappelez-vous qu'elles transportent du sang veineux) sont divisées en artères pulmonaires lobaires, segmentaires et sous-segmentaires. En fin de compte, les branches des artères pulmonaires sous-segmentaires se décomposent en capillaires adaptés aux alvéoles.

Dans les capillaires, l'échange de gaz se produit à nouveau. Le sang veineux saturé de dioxyde de carbone se débarrasse de ce ballast et est saturé d'oxygène vital. Lorsque le sang est saturé d'oxygène, il devient artériel. Après cette saturation, du sang artériel frais traverse les veinules pulmonaires, les veines sous-segmentaires et segmentaires qui se jettent dans les grosses veines pulmonaires. Les veines pulmonaires s'écoulent dans l'oreillette gauche.

Ici, j'ai mis en évidence le début de la circulation pulmonaire - la cavité du ventricule droit (jaune) et le tronc pulmonaire (vert), qui quitte le cœur et est divisé en artères pulmonaires droite et gauche.

Dans ce diagramme, vous pouvez voir des veines pulmonaires (couleur verte) couler dans la cavité de l'oreillette gauche (couleur violette) - ce sont les formations anatomiques qui complètent le petit cercle de circulation sanguine.

Schéma de la circulation pulmonaire:

Ventricule droit → Tronc pulmonaire → Artères pulmonaires (droite et gauche) avec sang veineux → Artères lobaires de chaque poumon → Artères segmentaires de chaque poumon → Artères sous-segmentaires de chaque poumon → Capillaires pulmonaires (alvéoles tressées, zone d'échange gazeuse) → Sous-segmentaires / segmentaires / lobaires sang artériel) → veines pulmonaires (avec sang artériel) → oreillette gauche

Valves cardiaques

L'oreillette droite de gauche, ainsi que le ventricule droit de gauche, sont séparés par des cloisons. Normalement, chez un adulte, les cloisons doivent être solides, il ne doit y avoir aucune ouverture entre elles.

Mais il doit y avoir un trou entre le ventricule et l'oreillette de chaque côté. Si nous parlons de la moitié gauche du cœur, il s'agit de l'ouverture auriculaire-gastrique gauche (ostium atrioventriculare sinistrum). À droite, le ventricule et l'oreillette sont séparés par l'ouverture auriculo-ventriculaire droite (ostium atrioventriculare dextrum).

Aux bords des trous se trouvent des valves. Ce sont des appareils délicats qui empêchent le retour du sang. Lorsque l'oreillette doit diriger le sang dans le ventricule, la valve est ouverte. Après l'expulsion du sang de l'oreillette vers le ventricule, la valve doit se fermer hermétiquement afin que le sang ne pénètre pas dans l'oreillette.

La valve est formée par des cuspides, qui sont des doubles feuilles de l'endothélium - la doublure intérieure du cœur. Les brins tendineux sont attachés à partir des cuspides, qui sont attachées aux muscles papillaires. Ce sont ces muscles qui contrôlent l'ouverture et la fermeture des valves.

Valve tricuspide (valva tricispidalis)

Cette valve est située entre le ventricule droit et l'oreillette droite. Il est formé de trois plaques auxquelles sont attachés des fils tendineux. Les fils tendineux eux-mêmes sont connectés aux muscles papillaires situés dans le ventricule droit.

Sur la coupe dans le plan frontal, nous ne pouvons pas voir trois plastiques, mais nous pouvons clairement voir les muscles papillaires (cerclés de noir) et les cordes tendineuses attachées aux plaques de valve. Les cavités que la valve sépare sont également clairement visibles - l'oreillette droite et le ventricule droit.

Sur une coupe dans le plan horizontal, trois volets de valve tricuspides apparaissent devant nous dans toute leur splendeur:

Valve mitrale (valva atrioventricularis sinistra)

La valve mitrale régule le flux sanguin entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche. La valve se compose de deux plaques, qui, comme dans le cas précédent, sont contrôlées par les muscles papillaires à travers des fils tendineux. Veuillez noter - la valve mitrale est la seule valve cardiaque, qui se compose de deux valves.

La valve mitrale est entourée en vert et les muscles papillaires en noir:

Regardons la valve mitrale dans le plan horizontal. Encore une fois, je note - seule cette valve se compose de deux plaques:

Valve pulmonaire (valva trunci pulmonalis)

La valve pulmonaire est aussi souvent appelée valve pulmonaire ou valve pulmonaire. Ce sont des synonymes. La valve est formée par trois amortisseurs qui sont attachés au tronc pulmonaire à l'endroit de sa sortie du ventricule droit.

Vous pouvez facilement trouver la valve pulmonaire si vous savez que le tronc pulmonaire part du ventricule droit:

Dans une section horizontale, vous pouvez également trouver facilement une valve pulmonaire si vous savez qu'elle est toujours antérieure à la valve aortique. La valve pulmonaire occupe généralement la position la plus en avant de toutes les valves cardiaques. On retrouve sans difficulté la valve pulmonaire elle-même et les trois volets qui la composent:

Valve aortique (valva aortae)

Nous avons déjà dit que le puissant ventricule gauche envoie une portion de sang frais enrichi en oxygène à l'aorte et plus loin dans un grand cercle. La valve aortique sépare le ventricule gauche et l'aorte. Il est formé de trois plaques fixées à l'anneau fibreux. Cet anneau est situé à la jonction de l'aorte et du ventricule gauche.

Lors de l'examen du cœur en coupe horizontale, on n'oublie pas que la valve pulmonaire est en avant et la valve aortique en arrière. La valve aortique est entourée de toutes les autres valves sous cet angle:

Couches du cœur

1. Péricarde (péricarde). Il s'agit d'une membrane dense de tissu conjonctif qui recouvre de manière fiable le cœur..

Le péricarde est une membrane à deux couches, il se compose de couches fibreuses (externes) et séreuses (internes). La couche séreuse est également divisée en deux plaques - pariétale et viscérale. La plaque viscérale a un nom spécial - l'épicarde.

Dans de nombreuses sources faisant autorité, vous pouvez voir que l'épicarde est la première membrane du cœur.

2. Myocarde (myocarde). En fait, le tissu musculaire du cœur. C'est la couche la plus puissante du cœur. Le myocarde le plus développé et le plus épais forme la paroi du ventricule gauche, comme nous l'avons déjà examiné au début de l'article..

Voyez comment l'épaisseur du myocarde diffère dans les oreillettes (en utilisant l'oreillette gauche comme exemple) et les ventricules (en utilisant le ventricule gauche comme exemple).

3. Endocarde (endocarde). Il s'agit d'une fine plaque qui tapisse tout l'espace intérieur du cœur. L'endocarde est formé par l'endothélium - un tissu spécial composé de cellules épithéliales étroitement adjacentes. C'est la pathologie de l'endothélium qui est associée au développement de l'athérosclérose, de l'hypertension, de l'infarctus du myocarde et d'autres formidables maladies cardiovasculaires.

Topographie cardiaque

Rappelez-vous, dans la dernière leçon sur la topographie mammaire de base, j'ai dit que sans connaître les lignes topographiques, vous ne pourrez rien apprendre de tout ce qui concerne la cavité thoracique? Les avez-vous appris? Super, armez-vous de vos connaissances, maintenant nous allons les utiliser.

Ainsi, les limites de la matité cardiaque absolue et de la matité cardiaque relative sont distinguées..

Un nom si étrange vient du fait que si vous tapotez (en médecine, on l'appelle «percussion») la poitrine, à l'endroit où se trouve le cœur, vous entendrez un son sourd. Les poumons à percussion sont plus sonores que le cœur, c'est de là que vient le terme..

La matité relative est la frontière anatomique (vraie) du cœur. Les limites de la matité relative que nous pouvons établir lors de l'autopsie. Normalement, le cœur est recouvert de poumons, de sorte que les frontières de la matité cardiaque relative ne sont visibles que sur le médicament.

L'atonie cardiaque absolue est le bord de la partie du cœur qui n'est pas recouverte par les poumons. Comme vous le comprenez, les limites de la matité cardiaque absolue seront inférieures aux limites de la matité cardiaque relative chez le même patient.

Puisque nous analysons maintenant seulement l'anatomie, j'ai décidé de ne parler que du parent, c'est-à-dire des véritables limites du cœur. Après un article sur l'anatomie du système hématopoïétique, j'essaie généralement de surveiller la taille des articles.

Les limites de la matité cardiaque relative (les vraies limites du cœur)

  • Apex du cœur (1): 5ème espace intercostal, 1-1,5 cm en dedans de la ligne médio-claviculaire gauche (surligné en vert);
  • Bord gauche du cœur (2): une ligne tracée du point d'intersection de la troisième côte avec la ligne parasternale (jaune) jusqu'au sommet du cœur. Le bord gauche du cœur est formé par le ventricule gauche. En général, je vous conseille de vous souvenir exactement de la troisième côte - elle vous sera toujours trouvée comme guide pour diverses formations anatomiques;
  • La borne supérieure (3) est la plus simple. Il longe le bord supérieur des troisièmes côtes (encore une fois on voit la troisième côte) de gauche à droite des lignes parasternales (les deux sont jaunes);
  • Le bord droit du cœur (4): du bord supérieur de la 3e (encore une fois) au bord supérieur de la 5e côte le long de la ligne parasternale droite. Cette bordure du cœur est formée par le ventricule droit;
  • Bord inférieur du cœur (5): ligne horizontale vérifiée depuis le cartilage de la cinquième côte le long de la ligne parasternale droite jusqu'à l'apex du cœur. Comme vous pouvez le voir, le nombre 5 est également très magique pour déterminer les limites du cœur.

Système conducteur du cœur. Pacemakers.

Le cœur a des propriétés incroyables. Cet organe est capable de générer indépendamment une impulsion électrique et de la conduire à travers tout le myocarde. De plus, le cœur peut organiser indépendamment le bon rythme de contraction, ce qui est idéal pour acheminer le sang dans tout le corps.

Encore une fois, tous les muscles squelettiques et tous les organes musculaires ne peuvent se contracter qu'après avoir reçu une impulsion du système nerveux central. Le cœur est capable de générer son propre élan.

Le système conducteur du cœur en est responsable - un type spécial de tissu cardiaque qui peut remplir les fonctions du tissu nerveux. Le système de conduction cardiaque est représenté par des cardiomyocytes atypiques (littéralement - «cellules cardio-musculaires atypiques»), qui sont regroupés en formations distinctes - nœuds, faisceaux et fibres. Regardons-les.

1.Nœud synatrial (nodus sinatrialis). Le nom de l'auteur est le nœud Kiss-Fleck. Il est aussi souvent appelé nœud sinusal. Le nœud sinatrial est situé entre l'endroit où la veine cave supérieure se jette dans le ventricule droit (cet endroit est appelé le sinus) et l'oreille de l'oreillette droite. "Péché" signifie "sinus"; «Atrium», comme vous le savez, signifie «atrium». Nous recevons - "un nœud sinatrial".

Soit dit en passant, de nombreux débutants pour étudier l'ECG se demandent souvent - quel est le rythme sinusal et pourquoi est-il si important de pouvoir confirmer sa présence ou son absence? La réponse est assez simple..

Le nœud sinatrial (ou sinus) est un stimulateur cardiaque de premier ordre. Cela signifie que normalement c'est ce nœud qui génère l'excitation et la transfère plus loin à travers le système conducteur. Comme vous le savez, chez une personne en bonne santé au repos, le nœud synatrial génère de 60 à 90 impulsions, ce qui coïncide avec la fréquence du pouls. Un tel rythme est appelé «rythme sinusal correct», car il est généré exclusivement par le nœud sinatrial.

Vous pouvez le trouver sur n'importe quelle tablette anatomique - ce nœud est situé au-dessus de tous les autres éléments du système de conduction cardiaque.

2. Nœud auriculo-ventriculaire (nodus atrioventricularis). Le nom de l'auteur est le site Ashshof-Tavar. Il est situé dans le septum interauriculaire juste au-dessus de la valve tricuspide. Si vous traduisez le nom de ce nœud de la langue latine, vous obtiendrez le terme «nœud auriculo-ventriculaire», qui correspond exactement à son emplacement.

Le nœud auriculo-ventriculaire est un stimulateur cardiaque de second ordre. Si le cœur est déclenché par le nœud auriculo-ventriculaire, le nœud sinatrial est désactivé. C'est toujours un signe de pathologie grave. Le nœud auriculo-ventriculaire est capable de générer une excitation avec une fréquence de 40 à 50 impulsions. Normalement, il ne doit pas générer d'excitation, chez une personne en bonne santé il ne travaille que comme chef d'orchestre.

Le nœud antrioventriculaire est le deuxième nœud au sommet après le nœud sinatrial. Définissez le nœud sinatrial - c'est le plus haut - et immédiatement en dessous, vous verrez le nœud auriculo-ventriculaire.

Comment les sinus et les nœuds auriculo-ventriculaires sont-ils connectés? Des études suggèrent la présence de trois faisceaux de tissu cardiaque atypique entre ces nœuds. Officiellement, ces trois bundles ne sont pas reconnus dans toutes les sources, donc je ne les ai pas sélectionnés comme élément séparé. Cependant, dans la figure ci-dessous, j'ai dessiné trois faisceaux verts - avant, milieu et arrière. C'est ainsi que ces faisceaux internodaux sont décrits par des auteurs qui reconnaissent leur existence..

3. Le faisceau de His, souvent appelé faisceau auriculo-ventriculaire (fasciculus atrioventricularis).

Après que l'impulsion ait traversé le nœud auriculo-ventriculaire, elle diverge sur deux côtés, c'est-à-dire sur deux ventricules. Les fibres du système de conduction du cœur, qui sont situées entre le nœud auriculo-ventriculaire et le point de séparation en deux parties, sont appelées le faisceau de His.

Si, en raison d'une maladie grave, les nœuds sinatrial et auriculo-ventriculaire s'éteignent, le faisceau His doit être généré. Il s'agit d'un stimulateur cardiaque de troisième ordre. Il est capable de générer de 30 à 40 impulsions par minute..

Pour une raison quelconque, j'ai imaginé le paquet de Son à l'étape précédente. Mais en cela, je vais le mettre en évidence et le signer, pour que vous vous souveniez mieux:

4. Jambes du faisceau de His, droite et gauche (crus dextrum et crus sinistrum). Comme je l'ai déjà dit, le faisceau de His est divisé en jambes droite et gauche, chacune allant aux ventricules correspondants. Les ventricules sont des chambres très puissantes, elles nécessitent donc des branches distinctes d'innervation.

5. Fibres de Purkinje. Ce sont de petites fibres sur lesquelles les jambes du faisceau de His sont dispersées. Ils tressent l'ensemble du myocarde ventriculaire avec un petit réseau, fournissant une excitation complète. Si tous les autres stimulateurs cardiaques sont éteints, les fibres de Purkinje tenteront de sauver le cœur et le corps entier - elles sont capables de générer 20 impulsions extrêmement dangereuses par minute. Un patient avec un tel pouls a besoin de soins médicaux d'urgence..

Fixons notre connaissance du système de conduction du cœur dans une autre illustration:

Apport sanguin au cœur

De la partie très initiale de l'aorte - le bulbe - deux grandes artères partent, qui se trouvent dans le sillon coronaire (voir ci-dessus). À droite, l'artère coronaire droite et à gauche, l'artère coronaire gauche..

Ici, nous regardons le cœur de la surface avant (c'est-à-dire de la face sternale). En vert, j'ai mis en évidence l'artère coronaire droite du bulbe aortique au site lorsqu'il commence à donner des branches.

L'artère coronaire droite entoure le cœur dans la direction droite et arrière. Sur la surface postérieure du cœur, l'artère coronaire droite dégage une grosse branche appelée artère interventriculaire postérieure. Cette artère est située dans le sillon interventriculaire postérieur. Regardons la surface postérieure (diaphragmatique) du cœur - nous voyons ici l'artère interventriculaire postérieure, surlignée en vert.

L'artère coronaire gauche a un tronc très court. Il abandonne presque immédiatement après avoir quitté le bulbe aortique une grande branche interventriculaire antérieure, qui se trouve dans le sillon interventriculaire antérieur. Après cela, l'artère coronaire gauche dégage une autre branche - l'enveloppe. La branche enveloppante fait le tour du cœur dans le sens gauche et arrière.

Et maintenant, notre couleur verte préférée est le contour de l'artère coronaire gauche du bulbe aortique au site où elle se divise en deux branches:

L'une de ces branches se trouve dans le sillon interventriculaire. En conséquence, nous parlons de la branche interventriculaire antérieure:

Sur la surface postérieure du cœur, la branche enveloppe de l'artère coronaire gauche forme une anastomose (connexion directe) avec l'artère coronaire droite. J'ai mis en évidence le site d'anastomose en vert.

Au sommet du cœur, une autre grande anastomose se forme. Il est formé par les artères interventriculaires antérieures et postérieures. Pour le montrer, vous devez regarder le cœur d'en bas - je n'ai pas pu trouver une telle illustration.

En fait, parmi les artères qui alimentent le cœur, il existe de nombreuses anastomoses. Deux grands, dont nous avons parlé plus tôt, forment deux «anneaux» du flux sanguin cardiaque.

Mais de nombreuses petites branches s'écartent des artères coronaires et de leurs branches interventriculaires, qui sont entrelacées les unes aux autres dans un grand nombre d'anastomoses.

Le nombre d'anastomoses et la quantité de sang qui les traverse sont des facteurs d'une grande importance clinique. Imaginez que l'une des grandes artères du cœur avait un caillot de sang qui bloquait la lumière de cette artère. Chez une personne avec un réseau abondant d'anastomoses, le sang passera immédiatement par des ronds-points et le myocarde recevra le sang et l'oxygène par les collatéraux. S'il y a peu d'anastomoses, une grande partie du cœur restera sans apport sanguin et un infarctus du myocarde se produira..

Écoulement veineux du cœur

Le système veineux du cœur commence par de minuscules veinules qui s'accumulent dans les veines plus grandes. Ces veines, à leur tour, se jettent dans le sinus coronaire, qui s'ouvre dans l'oreillette droite. Comme vous vous en souvenez, tout le sang veineux de tout le corps est collecté dans l'oreillette droite, et le sang du muscle cardiaque ne fait pas exception.

Regardons le cœur depuis la surface diaphragmatique. Le trou du sinus coronaire est clairement visible ici - il est surligné en vert et le chiffre 5 l'indique.

Une grosse veine du cœur (veine cordis magna) se trouve dans le sillon interventriculaire antérieur. Il commence à la surface antérieure de l'apex du cœur, puis se situe dans le sillon interventriculaire antérieur, puis dans le sillon coronaire. Dans le sulcus coronaire, une grosse veine se courbe autour du cœur dans le sens arrière et gauche, tombant sur la surface arrière du cœur dans l'oreillette droite à travers le sinus coronaire.

Veuillez noter - contrairement aux artères, une grosse veine du cœur est située à la fois dans le sillon interventriculaire antérieur et dans le sillon coronaire. C'est toujours une grosse veine de coeur:

La veine médiane du cœur passe de l'apex du cœur le long du sillon interventriculaire postérieur et se jette dans l'extrémité droite du sinus coronaire.

La petite veine du cœur (vena cordis parva) se situe dans le sillon coronaire droit. Dans la direction droite et arrière, il fait le tour du cœur, tombant dans l'oreillette droite à travers le sinus coronaire. Sur cette figure, j'ai mis en évidence la veine moyenne en vert et la petite veine en jaune.

Dispositif de fixation cardiaque

Le cœur est un organe critique. Le cœur ne doit pas bouger librement dans la cavité thoracique, il a donc son propre dispositif de fixation. Voici en quoi il consiste:

  1. Grands vaisseaux du cœur - l'aorte, le tronc pulmonaire et la veine cave supérieure. Chez les personnes minces avec un type de corps asthénique, le cœur est situé presque verticalement. Il est littéralement suspendu à ces gros vaisseaux, auquel cas ils sont directement impliqués dans la fixation du cœur;
  2. Pression uniforme des poumons;
  3. Ligament péricardique supérieur (ligamentun sternopéricardiaca supérieur) et ligament péricardique inférieur (ligamentun sternopéricardiaca inférieur). Ces ligaments attachent le péricarde à la surface postérieure de la poignée du sternum (ligament supérieur) et du corps du sternum (ligament inférieur);
  4. Un ligament puissant qui relie le péricarde au diaphragme. Je n'ai pas trouvé le nom latin de ce bouquet, mais j'ai trouvé un dessin de mon atlas d'anatomie topographique préféré. Bien sûr, c'est l'atlas de Yu.L. Zolotko. J'ai encerclé le groupe dans cette illustration avec une ligne pointillée verte:

Termes latins de base de cet article:

    1. Cor;
    2. Apex cordis;
    3. Base cordis;
    4. Facies diaphragmatica;
    5. Facies sternocostalis;
    6. Facies pulmonalis;
    7. Auricula dextra;
    8. Auricula dextra;
    9. Dexter de l'oreillette;
    10. Ventriculus dexter;
    11. Atrium sinistre;
    12. Ventriculus sinistre;
    13. Fossa ovalis;
    14. Ostium atrioventriculare dextrum;
    15. Ostium atrioventriculare sinistrum;
    16. Septum interventriculare;
    17. Sulcus interventricularis antérieur;
    18. Sulcus interventricularis postérieur;
    19. Septum interatriale;
    20. Sulcus coronarius;
    21. Valva tricuspidalis;
    22. Valva atrioventricularis sinistra;
    23. Valva trunci pulmonalis;
    24. Valva aortae;
    25. Péricarde;
    26. Myocarde;
    27. Endocarde;
    28. Nodus sinatrialis;
    29. Nodus atrioventricularis;
    30. Fasciculus atrioventricularis;
    31. Crus dextrum et crus sinistrum;
    32. Arteria coronaria dextra;
    33. Arteria coronaria sinistra;
    34. Ramus interventricularis postérieur;
    35. Ramus interventricularis antérieur;
    36. Ramus circunflexus;
    37. Vena cordis magna;
    38. Vena cordis parva;
    39. Ligamentun sternopericardiaca superior;
    40. Ligamentun sternopericardiaca inférieur.

Si vous voulez gronder / louer / critiquer / poser une question / ajouter à des amis - je vous attends sur ma page VKontakte, ainsi que dans le bloc de commentaires sous ce post. J'espère qu'après avoir lu cet article, vous comprendrez mieux l'excellente science de l'anatomie. Toute la santé et à bientôt sur les pages de mon blog médical!

La paroi dont la partie du cœur a la plus grande épaisseur et pourquoi?

Quelques ressources qui aideront tout étudiant et étudiant:

  • Foxford - Une école en ligne avancée pour tous les élèves de la 3e à la 11e année. Cours en ligne et leçons privées avec des tuteurs expérimentés. Préparation à l'examen, examen, olympiades. Les cours sont dispensés par des enseignants de l'Université d'État de Moscou, de l'Institut de physique et de technologie de Moscou, du HSE et d'autres grandes universités.
  • Correspondance - Aide urgente aux étudiants pour la rédaction d'œuvres.
  • École Tetrika - Cours individuel en ligne avec un tuteur pour préparer l'examen, l'examen et les olympiades.
  • Nous écrivons - services aux étudiants pour la rédaction d'articles de fin d'études, de diplômes, de tests et de tout autre travail éducatif sur commande.

La structure du cœur humain et ses fonctions

Le cœur a une structure complexe et effectue un travail non moins complexe et important. Se contractant rythmiquement, il assure la circulation sanguine à travers les vaisseaux.

Le cœur est situé derrière le sternum, dans la partie médiane de la cavité thoracique et est presque complètement entouré par les poumons. Il peut se déplacer légèrement sur le côté, car il pend librement sur les vaisseaux sanguins. Le cœur est situé de manière asymétrique. Son axe long est incliné et forme un angle de 40 ° avec l'axe du corps. Il est dirigé de haut en bas, de droite à gauche, et le cœur est tourné de sorte que son côté droit est plus incliné vers l'avant et la gauche - arrière. Les deux tiers du cœur sont situés à gauche de la ligne médiane et un tiers (la veine cave et l'oreillette droite) sont à droite. Sa base est tournée vers la colonne vertébrale, et l'apex est tourné vers les côtes gauches, pour être plus précis, vers le cinquième espace intercostal.

Anatomie cardiaque

Le muscle cardiaque est un organe qui est une cavité de forme irrégulière sous la forme d'un cône légèrement aplati. Il prélève du sang dans le système veineux et le pousse dans les artères. Le cœur se compose de quatre chambres: deux oreillettes (droite et gauche) et deux ventricules (droite et gauche), qui sont séparés par des cloisons. Les parois des ventricules sont plus épaisses, les parois des oreillettes sont relativement minces.

Les veines pulmonaires entrent dans l'oreillette gauche et les veines creuses entrent dans la droite. Une aorte ascendante émerge du ventricule gauche, une artère pulmonaire du ventricule droit.

Le ventricule gauche et l'oreillette gauche constituent la partie gauche, dans laquelle se trouve le sang artériel, c'est pourquoi on l'appelle cœur artériel. Le ventricule droit avec l'oreillette droite est la section droite (cœur veineux). Les parties droite et gauche sont séparées par une solide partition.

Les oreillettes sont reliées aux ventricules par des ouvertures avec valves. Dans la partie gauche, la valve est bicuspide, et elle est appelée mitrale, dans la droite - tricuspide ou tricuspide. Les valves s'ouvrent toujours vers les ventricules, de sorte que le sang ne peut circuler que dans une seule direction et ne peut pas retourner vers les oreillettes. Ceci est assuré par des fils tendineux attachés à une extrémité aux muscles papillaires situés sur les parois des ventricules et à l'autre extrémité aux cuspides valvulaires. Les muscles papillaires se contractent avec les parois des ventricules, car ils sont des excroissances sur leurs parois, et en conséquence les filaments tendineux sont tirés et empêchent la circulation sanguine de retour. Grâce aux fils tendineux, les valves ne s'ouvrent pas vers les oreillettes lorsque les ventricules se contractent.

Aux endroits où l'artère pulmonaire quitte le ventricule droit et l'aorte par la gauche, des valves lunaires tricuspides ressemblant à des poches sont situées. Les valves permettent au sang de s'écouler des ventricules vers l'artère pulmonaire et l'aorte, puis se remplissent de sang et se ferment, empêchant ainsi le sang de revenir..

La contraction des parois des cavités cardiaques est appelée systole; leur relaxation est appelée diastole..

La structure externe du cœur

La structure anatomique et les fonctions du cœur sont assez complexes. Il se compose de caméras, chacune ayant ses propres caractéristiques. La structure externe du cœur est la suivante:

  • apex (en haut);
  • base;
  • face avant, ou sterno-costale;
  • surface inférieure ou diaphragmatique;
  • bord droit;
  • Bord gauche.

L'apex est la partie arrondie rétrécie du cœur, complètement formée par le ventricule gauche. Il fait face vers le bas et vers la gauche, bute contre le cinquième espace intercostal à gauche de la ligne médiane de 9 cm.

La base du cœur est la partie supérieure élargie du cœur. Il est tourné vers le haut, à droite, en arrière et a l'apparence d'un quadrilatère. Il est formé par les oreillettes et l'aorte avec le tronc pulmonaire situé en face. Dans le coin supérieur droit du quadrilatère, l'entrée de la veine est la veine cave supérieure, dans le coin inférieur est la veine cave inférieure, deux veines pulmonaires droites entrent à droite, deux veines pulmonaires gauches sur le côté gauche de la base.

Une rainure coronale passe entre les ventricules et les oreillettes. Au-dessus se trouvent les oreillettes, en dessous des ventricules. Devant le sillon coronaire, l'aorte et le tronc pulmonaire sortent des ventricules. Il a également un sinus coronaire, où le sang veineux coule des veines du cœur..

La surface sternum-rib du cœur est plus convexe. Il est situé derrière le sternum et le cartilage des côtes III-VI et est dirigé vers l'avant, vers le haut, vers la gauche. Un sillon coronal transverse le traverse, qui sépare les ventricules des oreillettes et divise ainsi le cœur en la partie supérieure formée par les oreillettes et la partie inférieure, constituée de ventricules. Une autre rainure de la surface sterno-costale - la longitudinale antérieure - longe la frontière entre les ventricules droit et gauche, tandis que la droite forme la plus grande partie de la surface antérieure, la gauche - plus petite.

La surface diaphragmatique est plus plate et est adjacente au centre tendineux du diaphragme. Une rainure longitudinale postérieure passe le long de cette surface, séparant la surface du ventricule gauche de la surface de la droite. Dans ce cas, celui de gauche représente une grande partie de la surface, et celui de droite - un plus petit.

Les rainures longitudinales avant et arrière fusionnent avec les extrémités inférieures et forment une encoche cardiaque à droite de l'apex cardiaque.

Il existe également des surfaces latérales situées à droite et à gauche et faisant face aux poumons, en relation avec lesquelles elles étaient appelées pulmonaires.

Les bords droit et gauche du cœur ne sont pas les mêmes. Le bord droit est plus pointu, le gauche est plus obtus et arrondi en raison de la paroi plus épaisse du ventricule gauche.

Les frontières entre les quatre cavités du cœur ne sont pas toujours distinctes. Les repères sont des sillons dans lesquels se trouvent des vaisseaux sanguins du cœur, recouverts de tissu adipeux et de la couche externe du cœur - l'épicarde. La direction de ces sillons dépend de la façon dont le cœur est situé (obliquement, verticalement, transversalement), qui est déterminé par le type de physique et la hauteur du diaphragme. Chez les mésomorphes (normosténiques), dont les proportions sont proches de la moyenne, elle est oblique, chez les dolichomorphes (asthéniques) à physique mince, verticalement, chez les brachymorphes (hypersthéniques) à larges formes courtes, transversalement.

Le cœur semble être suspendu par la base sur les gros vaisseaux, tandis que la base reste immobile, et l'apex est dans un état libre et peut se déplacer.

La structure du tissu cardiaque

La paroi cardiaque se compose de trois couches:

  1. Endocarde - la couche interne de tissu épithélial tapissant la cavité des cavités cardiaques de l'intérieur, répétant exactement leur relief.
  2. Le myocarde est une couche épaisse formée par le tissu musculaire (strié). Les myocytes cardiaques qui le composent sont reliés par une multitude de cavaliers les reliant aux complexes musculaires. Cette couche musculaire assure une contraction rythmique des cavités cardiaques. La plus petite épaisseur du myocarde dans les oreillettes, la plus grande - dans le ventricule gauche (environ 3 fois plus épaisse que la droite), car elle a besoin de plus de force pour pousser le sang dans un grand cercle de circulation sanguine, dans lequel la résistance à l'écoulement est plusieurs fois supérieure à celle d'un petit. Le myocarde auriculaire se compose de deux couches, le myocarde ventriculaire - de trois. Le myocarde auriculaire et le myocarde ventriculaire sont séparés par des anneaux fibreux. Un système de conduction qui assure la contraction rythmique du myocarde, un pour les ventricules et les oreillettes.
  3. L'épicarde est la couche externe, qui est le lobe viscéral du sac cardiaque (péricarde), qui est la membrane séreuse. Il couvre non seulement le cœur, mais aussi les sections initiales du tronc pulmonaire et de l'aorte, ainsi que les sections finales des poumons et de la veine cave.

Anatomie des oreillettes et des ventricules

La cavité cardiaque est divisée par un septum en deux parties - la droite et la gauche, qui ne communiquent pas entre elles. Chacune de ces parties se compose de deux chambres - le ventricule et l'oreillette. Le septum entre les oreillettes est appelé l'oreillette, entre les ventricules - l'interventriculaire. Ainsi, le cœur se compose de quatre chambres - deux oreillettes et deux ventricules.

Oreillette droite

En forme, il ressemble à un cube irrégulier, devant il y a une cavité supplémentaire appelée l'oreille droite. L'atrium a un volume de 100 à 180 mètres cubes. Voir Il a cinq parois, d'une épaisseur de 2 à 3 mm: antérieur, postérieur, supérieur, latéral, médial.

La veine cave supérieure (d'en haut derrière) et la veine cave inférieure (d'en bas) se jettent dans l'oreillette droite. En bas à droite se trouve le sinus coronaire, où coule le sang de toutes les veines cardiaques. Entre les ouvertures de la veine cave supérieure et inférieure, il y a un tubercule intervenant. À l'endroit où la veine cave inférieure se jette dans l'oreillette droite, il y a un pli de la couche interne du cœur - la valve de cette veine. Le sinus de la veine cave est appelé la section élargie postérieure de l'oreillette droite, où coulent les deux veines.

La chambre de l'oreillette droite a une surface intérieure lisse, et ce n'est que dans l'oreille droite avec la paroi avant adjacente que la surface est inégale.

Dans l'oreillette droite, de nombreuses ouvertures ponctuelles des petites veines du cœur s'ouvrent.

Ventricule droit

Il se compose d'une cavité et d'un cône artériel, qui est un entonnoir vers le haut. Le ventricule droit a la forme d'une pyramide trièdre, dont la base est orientée vers le haut et l'apex est vers le bas. Le ventricule droit a trois parois: antérieure, postérieure, médiale.

L'avant est convexe, l'arrière est plus plat. Médial est un septum interventriculaire, composé de deux parties. La plupart d'entre eux - les muscles - sont situés en dessous, les plus petits - palmés - au-dessus. La pyramide fait face à l'oreillette et comporte deux trous: l'arrière et l'avant. Le premier se situe entre la cavité de l'oreillette droite et du ventricule. Le second entre dans le tronc pulmonaire.

Oreillette gauche

Il a l'apparence d'un cube irrégulier, est situé derrière et adjacent à l'œsophage et à la partie descendante de l'aorte. Son volume est de 100 à 130 mètres cubes. cm, épaisseur de paroi - de 2 à 3 mm. Comme l'oreillette droite, il a cinq parois: antérieure, postérieure, supérieure, littérale, médiale. L'oreillette gauche continue vers l'avant dans la cavité supplémentaire, appelée oreille gauche, qui est dirigée vers le tronc pulmonaire. Quatre veines pulmonaires (postérieures et supérieures) s'écoulent dans l'oreillette, dans les ouvertures desquelles il n'y a pas de valves. La paroi médiale est le septum interauriculaire. La surface interne de l'oreillette est lisse, les muscles à crête ne sont que dans l'oreille gauche, qui est plus longue et plus étroite que la droite, et est sensiblement séparée du ventricule par interception. Le ventricule gauche communique via l'ouverture auriculo-ventriculaire.

Ventricule gauche

De forme, il ressemble à un cône dont la base est tournée vers le haut. Les parois de cette chambre du cœur (antérieure, postérieure, médiale) ont la plus grande épaisseur - de 10 à 15 mm. Il n'y a pas de frontière claire entre l'avant et l'arrière. À la base du cône se trouve l'ouverture aortique et l'atrioventriculaire gauche.

L'ouverture aortique ronde est située à l'avant. Sa valve se compose de trois amortisseurs.

Taille du coeur

La taille et le poids du cœur sont différents selon les personnes. Les valeurs moyennes sont les suivantes:

  • la longueur est de 12 à 13 cm;
  • la plus grande largeur - de 9 à 10,5 cm;
  • taille antéropostérieure - de 6 à 7 cm;
  • poids chez l'homme - environ 300 g;
  • poids chez la femme - environ 220 g.

Fonctions cardiovasculaires et cardiaques

Le cœur et les vaisseaux sanguins constituent le système cardiovasculaire, dont la fonction principale est le système de transport. Il consiste en l'apport de tissus et d'organes de nutrition et d'oxygène et le transport de retour des produits métaboliques.

Le travail du muscle cardiaque peut être décrit comme suit: son côté droit (cœur veineux) reçoit le sang épuisé saturé de dioxyde de carbone des veines et le donne aux poumons pour la saturation en oxygène. Des poumons enrichis en O2 le sang est envoyé vers le côté gauche du cœur (artériel) et de là, il est poussé dans la circulation sanguine avec force.

Le cœur produit deux cercles de circulation sanguine - grand et petit.

Le grand alimente en sang tous les organes et tissus, y compris les poumons. Il commence dans le ventricule gauche, se termine dans l'oreillette droite..

La circulation pulmonaire circule dans les alvéoles pulmonaires. Il commence dans le ventricule droit, se termine dans l'oreillette gauche..

Le débit sanguin est régulé par des valves: elles ne lui permettent pas de circuler en sens inverse.

Le cœur a des propriétés telles que l'excitabilité, la capacité conductrice, la contractilité et l'automaticité (excitation sans stimuli externes sous l'influence d'impulsions internes).

Grâce au système conducteur, il y a une contraction séquentielle des ventricules et des oreillettes, l'inclusion simultanée des cellules myocardiques dans le processus de contraction.

Les contractions rythmiques du cœur fournissent une portion de sang au système circulatoire, mais son mouvement dans les vaisseaux se produit sans interruption, en raison de l'élasticité des parois et de la résistance à la circulation sanguine qui se produit dans les petits vaisseaux..

Le système circulatoire a une structure complexe et se compose d'un réseau de vaisseaux à des fins diverses: transport, shunt, échange, distribution, capacitif. Il y a des veines, des artères, des veinules, des artérioles, des capillaires. Avec le lymphatique, ils maintiennent la constance de l'environnement interne du corps (pression, température corporelle, etc.).

Dans les artères, le sang se déplace du cœur vers les tissus. En s'éloignant du centre, ils deviennent plus minces, formant des artérioles et des capillaires. Le lit artériel du système circulatoire transporte les substances nécessaires aux organes et maintient une pression constante dans les vaisseaux.

Le lit veineux est plus étendu que l'artère. À travers les veines, le sang se déplace des tissus vers le cœur. Les veines sont formées à partir de capillaires veineux qui, une fois fusionnés, deviennent d'abord des veinules, puis des veines. Au cœur, ils forment de gros troncs. Il y a des veines superficielles situées sous la peau et des veines profondes situées dans les tissus près des artères. La fonction principale de la partie veineuse du système circulatoire est l'écoulement de sang saturé de produits métaboliques et de dioxyde de carbone.

Pour évaluer les capacités fonctionnelles du système cardiovasculaire et l'admissibilité des charges, des tests spéciaux sont effectués qui permettent d'évaluer les performances de l'organisme et ses capacités compensatoires. Des tests fonctionnels du système cardiovasculaire sont inclus dans l'examen physique et physique pour déterminer le degré de forme physique et la préparation physique générale. L'évaluation est donnée par des indicateurs du cœur et des vaisseaux sanguins tels que la pression artérielle, la pression du pouls, la vitesse du flux sanguin, les volumes minute et d'AVC de sang. Ces tests comprennent les tests de Letunov, les tests par étapes, Martine, le test de Kotov-Demin..

Faits intéressants

Le cœur commence à se contracter à partir de la quatrième semaine après la conception et ne s'arrête qu'à la fin de la vie. Il fait un travail gigantesque: il pompe environ trois millions de litres de sang par an et environ 35 millions de battements cardiaques sont effectués. Au repos, le cœur n'utilise que 15% de sa ressource, avec une charge allant jusqu'à 35%. Sur une durée de vie moyenne, il pompe environ 6 millions de litres de sang. Autre fait intéressant: le cœur fournit du sang à 75 trillions de cellules du corps humain, à l'exception de la cornée.

La paroi de la cavité cardiaque a la plus grande épaisseur

Le ventricule gauche du cœur humain a une paroi musculaire développée, car il fournit le mouvement du sang à

Du ventricule gauche, le sang coule dans un grand cercle de circulation sanguine. Les muscles du ventricule gauche du cœur sont plus épais que le droit, car ils font un excellent travail.

Les ventricules éjectent simultanément le sang: directement dans l'artère pulmonaire (circulation pulmonaire); à gauche - dans un grand cercle. Et s'ils poussaient le sang avec une force égale, alors soit les artères pulmonaires ne pourraient pas résister à une TELLE pression et éclater, soit le sang dans un grand cercle n'atteindrait pas les membres - le bas.

Je ne comprends pas non plus pourquoi la réponse 1 n'est pas correcte? Autant que je sache, le sang du ventricule gauche va à l'oreillette droite à travers les organes. Alors pourquoi le muscle ne fournit-il un mouvement qu'aux membres inférieurs?

parce que dans l'oreillette, il s'écoule par gravité, et non à cause du muscle cardiaque

Si le sang circulait à travers les vaisseaux uniquement grâce au travail du cœur, alors il devrait être de la taille d'un VUS pour homme, et les vaisseaux auraient dû être faits d'un matériau robuste. En fait, la fonction des parois des vaisseaux doit être prise en compte. Le ventricule gauche du cœur a un myocarde plus épais parce que la chute de pression dans les vaisseaux du CCB est plus importante que partout ailleurs dans le corps humain, et donc une pression de "démarrage" plus élevée dans l'aorte est nécessaire. Et puis les vaisseaux sanguins se déplacent.

Excusez-moi, pourriez-vous clarifier? En effet, si c'est le cas, le sang du ventricule gauche et des membres supérieurs est entendu par des artères s'étendant de l'aorte. Ou cela signifie que les artères des membres inférieurs sont situées plus loin du ventricule gauche que les artères de la partie supérieure?

Sujet: Anatomie du cœur. Caméras cardiaques. La structure des murs du cœur.

Caractéristiques générales du système cardiovasculaire et sa signification.

CCC comprend deux systèmes: circulatoire (système circulatoire) et lymphatique (système circulatoire lymphatique). Le système circulatoire unit le cœur et les vaisseaux sanguins. Le système lymphatique comprend des capillaires lymphatiques ramifiés dans les organes et les tissus, les vaisseaux lymphatiques, les troncs lymphatiques et les canaux lymphatiques, à travers lesquels la lymphe s'écoule vers les gros vaisseaux veineux. La doctrine de CVS est appelée angiocardiologie.

Le système circulatoire est l'un des principaux systèmes corporels. Il fournit aux tissus des nutriments, des substances régulatrices et protectrices, de l'oxygène, l'élimination des produits métaboliques, le transfert de chaleur. Il s'agit d'un réseau vasculaire fermé qui pénètre dans tous les organes et tissus et dispose d'un dispositif de pompage situé au centre - le cœur.

Types de vaisseaux sanguins, caractéristiques de leur structure et de leur fonction.

Anatomiquement, les vaisseaux sanguins sont divisés en artères, artérioles, précapillaires, capillaires, postcapillaires, veinules et veines.

Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang du cœur, que le sang soit artériel ou veineux. Ce sont des tubes cylindriques dont les parois sont constituées de 3 coques: extérieure, moyenne et intérieure. La membrane externe (adventice) est représentée par le tissu conjonctif, le milieu est un muscle lisse, l'intérieur est endothélial (intima). En plus de la doublure endothéliale, la doublure intérieure de la plupart des artères a également une membrane élastique intérieure. La membrane élastique externe est située entre les coques externe et intermédiaire. Les membranes élastiques donnent aux parois des artères une force et une résilience supplémentaires. Les vaisseaux artériels les plus minces sont appelés artérioles. Ils passent dans les précapillaires et ces derniers dans les capillaires, dont les parois sont très perméables, en raison desquelles il y a un échange de substances entre le sang et les tissus.

Les capillaires sont des vaisseaux microscopiques qui se trouvent dans les tissus et relient les artérioles aux veinules par les précapillaires et les postcapillaires. Les postcapillaires sont formés de la fusion de deux capillaires ou plus. Lorsque les postcapillaires fusionnent, des veinules se forment - les plus petits vaisseaux veineux. Ils coulent dans les veines.

Les veines sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang vers le cœur. Les parois des veines sont beaucoup plus minces et plus faibles que les artères, mais elles sont constituées des trois mêmes membranes. Cependant, les éléments élastiques et musculaires des veines sont moins développés, de sorte que les parois des veines sont plus malléables et peuvent s'effondrer. Contrairement aux artères, de nombreuses veines ont des valves. Les valves sont des plis semi-lunaires de la coque interne qui empêchent le flux inverse de sang à l'intérieur. Surtout un grand nombre de valves dans les veines des membres inférieurs, dans lesquelles le mouvement du sang se produit contre la gravité et crée la possibilité de stagnation et de flux sanguin inversé. Il existe de nombreuses valves dans les veines des membres supérieurs, moins dans les veines du tronc et du cou. Seules la veine cave, les veines de la tête, les veines rénales, les veines portales et pulmonaires n'ont pas de valves. Les artères ramifiées sont interconnectées, formant des anastomoses artérielles - anastomoses. Les mêmes anastomoses se connectent et se veinent. S'il y a violation de l'entrée ou de la sortie de sang le long des vaisseaux principaux, les anastomoses contribuent au mouvement du sang dans différentes directions. Les navires qui fournissent un flux sanguin contournant la voie principale sont appelés collatéraux (rond-point).

Les vaisseaux sanguins du corps sont combinés en grands et petits cercles de circulation sanguine. De plus, un cercle coronaire supplémentaire est mis en circulation..

Le grand cercle de circulation sanguine (corporel) commence à partir du ventricule gauche du cœur, à partir duquel le sang pénètre dans l'aorte. De l'aorte, à travers le système artériel, le sang est transporté dans les capillaires des organes et des tissus de tout le corps. À travers les parois des capillaires du corps, un métabolisme se produit entre le sang et les tissus. Le sang artériel donne de l'oxygène aux tissus et, saturé de dioxyde de carbone, se transforme en veineux. Le grand cercle de circulation sanguine se termine par deux veines cave coulant dans l'oreillette droite.

La circulation pulmonaire (pulmonaire) commence par le tronc pulmonaire, qui part du ventricule droit. Grâce à elle, le sang est acheminé vers le système capillaire pulmonaire. Dans les capillaires des poumons, le sang veineux, enrichi en oxygène et débarrassé du dioxyde de carbone, se transforme en artère. Des poumons, le sang artériel s'écoule à travers 4 veines pulmonaires dans l'oreillette gauche. C'est là que la circulation pulmonaire s'arrête..

Ainsi, le sang circule dans un système circulatoire fermé. Vitesse de circulation sanguine dans un grand cercle - 22 secondes, dans un petit cercle - 5 secondes.

La circulation coronaire (cardiaque) comprend les vaisseaux du cœur lui-même pour l'apport sanguin au muscle cardiaque. Il commence par les artères coronaires gauche et droite, qui s'étendent de la section initiale de l'aorte - le bulbe aortique. Circulant à travers les capillaires, le sang fournit de l'oxygène et des nutriments au muscle cardiaque, reçoit des produits de décomposition et se transforme en veineux. Presque toutes les veines du cœur s'écoulent dans le vaisseau veineux commun - le sinus coronaire, qui s'ouvre dans l'oreillette droite.

3. La structure du cœur.

Le cœur (cor; cardia grec) est un organe musculaire creux qui a la forme d'un cône, dont l'apex est orienté vers le bas, à gauche et à l'avant, et la base est vers le haut, à droite et à l'arrière. Le cœur est situé dans la cavité thoracique entre les poumons, derrière le sternum, dans le médiastin antérieur. Environ 2/3 du cœur est dans la moitié gauche de la poitrine et 1/3 dans la droite.

Le cœur a 3 surfaces. La face avant du cœur est adjacente au sternum et au cartilage costal, le dos à l'œsophage et à l'aorte thoracique, le plus bas au diaphragme.

Sur le cœur, il y a aussi des bords (droit et gauche) et des sillons: coronaires et 2 interventriculaires (antérieur et postérieur). Le sulcus coronaire sépare les oreillettes des ventricules; le sulcus interventriculaire sépare les ventricules. Dans les sillons se trouvent les vaisseaux et les nerfs.

Les tailles du cœur sont individuellement différentes. Typiquement, la taille du cœur est comparée à la taille du poing d'une personne donnée (longueur 10-15 cm, taille transversale 9-11 cm, taille antéropostérieure 6-8 cm). La masse cardiaque d'un adulte est en moyenne de 250 à 350 g.

La paroi du cœur se compose de 3 couches:

- la couche interne (endocarde) tapisse la cavité du cœur de l'intérieur, ses excroissances forment les valvules cardiaques. Il se compose d'une couche de fines cellules endothéliales lisses aplaties. L'endocarde forme des valves auriculo-ventriculaires, des valves de l'aorte, du tronc pulmonaire, ainsi que des valves de la veine cave inférieure et du sinus coronaire;

- la couche intermédiaire (myocarde) est l'appareil contractile du cœur. Le myocarde est formé par le tissu musculaire cardiaque strié et est la partie la plus épaisse et la plus puissante de la paroi cardiaque. L'épaisseur du myocarde n'est pas la même: la plus grande dans le ventricule gauche, la plus petite dans les oreillettes.

Le myocarde ventriculaire se compose de trois couches musculaires - externe, moyenne et interne; myocarde auriculaire - à partir de deux couches de muscles - superficiel et profond. Les fibres musculaires des oreillettes et des ventricules proviennent des anneaux fibreux qui séparent les oreillettes des ventricules. Les anneaux fibreux sont situés autour des ouvertures auriculo-ventriculaires droite et gauche et forment une sorte de squelette du cœur, qui comprend de minces anneaux de tissu conjonctif autour des ouvertures du tronc pulmonaire aortique et des triangles fibreux droit et gauche qui leur sont adjacents..

- la couche externe (épicarde) recouvre la surface externe du cœur et les sections de l'aorte, du tronc pulmonaire et de la veine cave les plus proches du cœur. Il est formé d'une couche de cellules de type épithélial et représente la feuille interne de la membrane séreuse péricardique - le péricarde. Le péricarde isole le cœur des organes environnants, protège le cœur contre les étirements excessifs et le liquide entre ses plaques réduit la friction lors des contractions cardiaques.

Le cœur humain est divisé par une cloison longitudinale en 2 moitiés non interconnectées (droite et gauche). Dans la partie supérieure de chaque moitié se trouve l'oreillette (oreillette) - droite et gauche, dans la partie inférieure - le ventricule (ventricule) - droite et gauche. Ainsi, le cœur humain a 4 cavités: 2 oreillettes et 2 ventricules.

Le sang coule de toutes les parties du corps à travers la veine cave supérieure et inférieure vers l'oreillette droite. 4 veines pulmonaires s'écoulant dans l'oreillette gauche, transportant le sang artériel des poumons. Du ventricule droit vient le tronc pulmonaire, à travers lequel le sang veineux pénètre dans les poumons. Une aorte émerge du ventricule gauche, transportant le sang artériel dans les vaisseaux de la circulation pulmonaire.

Chaque oreillette communique avec le ventricule correspondant à travers l'ouverture auriculo-ventriculaire munie d'une valve à lame. La valve entre l'oreillette gauche et le ventricule est bicuspide (mitrale), entre l'oreillette droite et le ventricule est tricuspide. Les valves s'ouvrent vers les ventricules et permettent au sang de circuler uniquement dans cette direction..

Le tronc pulmonaire et l'aorte à leur début ont des valves semi-lunaires, composées de trois valves semi-lunaires et s'ouvrant dans le sens du flux sanguin dans ces vaisseaux. Une protrusion spéciale des oreillettes forme les oreilles auriculaires iliaques droites. Sur la surface interne des ventricules droit et gauche, il y a des muscles papillaires - ce sont des excroissances myocardiques.

Topographie cardiaque.

La bordure supérieure correspond au bord supérieur du cartilage de la paire de côtes III.

La bordure gauche longe une ligne arquée du cartilage de la côte III à la projection de l'apex du cœur.

L'apex du cœur est défini dans l'espace intercostal gauche V 1-2 cm médial à la ligne médio-claviculaire gauche.

La bordure droite s'étend sur 2 cm à droite du bord droit du sternum

La bordure inférieure va du bord supérieur du cartilage V de la côte droite à la projection de l'apex du cœur.

Il y a des caractéristiques constitutionnelles liées à l'âge (chez les nouveau-nés, le cœur repose entièrement dans la moitié gauche de la poitrine horizontalement).

Les principaux paramètres hémodynamiques sont la vitesse du débit sanguin volumétrique, la pression dans diverses parties du lit vasculaire.

La vitesse volumétrique est la quantité de sang circulant dans la section transversale d'un vaisseau par unité de temps et dépend de la différence de pression au début et à la fin du système vasculaire et de la résistance.

La pression artérielle dépend du travail du cœur. La pression artérielle fluctue dans les vaisseaux à chaque systole et diastole. Pendant la systole, la pression artérielle augmente - la pression systolique. À la fin de la diastole diminue - diastolique. La différence entre systolique et diastolique caractérise la pression du pouls.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite