Monocytose

Les monocytes sont le type de globules blancs (globules blancs). Ils aident à combattre les bactéries, les virus et autres agents pathogènes. Avec d'autres types de globules blancs, ils sont un élément clé de votre réponse immunitaire. Cependant, si les monocytes sont élevés dans le sang, cela signifie non seulement une infection virale, mais aussi des problèmes plus graves.

Voyons pourquoi les monocytes sont au-dessus de la normale et que faire à ce sujet..

Comment se forment les monocytes?

Il existe actuellement cinq types de globules blancs. Ils occupent seulement 1% du volume total de notre sang, mais en même temps, ils jouent un rôle énorme dans la protection contre toutes les infections connues..

Comme les autres globules blancs, les monocytes vivent généralement de 1 à 3 jours, donc la moelle osseuse les produit en continu.

Test sanguin des monocytes

Pour savoir combien de monocytes circulent dans votre sang, les médecins prescrivent un test de différenciation sanguine. Ce test est inclus dans l'analyse générale (clinique) et détermine séparément le niveau de chaque type de globules blancs. De plus, un calcul des leucocytes aide à déterminer si certains types de globules blancs sont anormaux ou immatures..

Un test sanguin pour les monocytes est effectué comme la plupart des autres tests. Un échantillon est prélevé dans une veine, de préférence l'estomac vide et le matin. Votre médecin peut vous le prescrire:

Vérifier l'état de santé lors de l'examen médical;

Pour certaines plaintes ou suspicion d'infection latente, de leucémie ou d'anémie.

La norme des monocytes dans le sang

Les globules blancs vivent dans un équilibre fragile constant. Quand un type monte, l'autre tombe.

En ne regardant que les monocytes, il est impossible d'avoir une image complète de la maladie. C'est pourquoi le nombre n'est généralement pas la norme des monocytes dans le sang, mais la formule leucocytaire (leucogramme) - c'est-à-dire le pourcentage de différents types de leucocytes.

Les monocytes représentent normalement un pourcentage assez faible. La plage de chaque type de cellule ressemble à ceci:

Monocytes: de 2 à 8%;

Basophiles: 0,5 à 1%;

Éosinophiles: 1 à 4%;

Lymphocytes: 20 à 40 pour cent;

Neutrophiles: 40 à 60%;

Jeunes neutrophiles (groupe): 0 à 3 pour cent.

En fait, le nombre global de globules blancs est assez instable et augmente en réponse à:

Stress aigu (activité physique, situations extrêmes, etc.);

Divers processus inflammatoires dans les organes et les tissus.

Pourquoi les niveaux de monocytes sont-ils supérieurs à la normale??

Un niveau élevé de monocytes est appelé monocytose. Cela signifie que votre corps est aux prises avec une sorte d'inflammation..

Les raisons les plus courantes pour lesquelles les taux de monocytes peuvent être plus élevés que la normale sont les maladies infectieuses:

Virale (mononucléose, rougeole, oreillons, grippe);

Maladies granulomateuses (tuberculose, syphilis, brucellose);

Empoisonnement au phosphore ou au tétrachloroéthane;

Maladies auto-immunes affectant les tissus conjonctifs (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, etc.);

Un nombre trop élevé de monocytes est également un signe de cancer: leucémie myélomonocytaire chronique (LMC), myélome ou lymphome de Hodgkin.

Une autre étude récente a montré que des taux de monocytes supérieurs à la normale apparaissent en réponse à une maladie cardiovasculaire. Une détection plus précoce, respectivement, aide à évaluer la santé cardiaque et à détecter certaines conditions dangereuses. Cependant, des études plus approfondies sont nécessaires pour confirmer cette théorie..

D'une manière ou d'une autre, l'équilibre entre les différents types de globules blancs aide à déterminer assez clairement les causes de la maladie..

Par exemple, une étude menée par des scientifiques de l'Université de l'Iowa a montré que des lymphocytes inférieurs et des monocytes élevés dans le sang peuvent indiquer le développement d'une colite ulcéreuse.

En ce qui concerne les globules blancs, vous devez les maintenir dans une fourchette saine. Si le niveau est trop bas, vous devenez vulnérable à la maladie, s'il est élevé, cela signifie que votre corps est déjà aux prises avec quelque chose.

Il y a des raisons de croire que l'exercice est la clé pour maintenir un nombre normal de monocytes et se protéger des maladies. La nutrition et un mode de vie généralement sain sont également très importants..

Si les monocytes sont élevés chez un adulte, qu'est-ce que cela signifie

Les monocytes dans le test sanguin sont pris en compte dans le cadre de la formule leucocytaire, occupant normalement de deux à dix pour cent du nombre total de cellules leucocytaires. Dans les résultats de l'analyse, ils sont marqués comme des abréviations MON.

La spécificité des monocytes est associée à une lutte active contre les virus qui pénètrent dans l'organisme. À cet égard, une augmentation des monocytes dans le sang au-dessus de la norme indique clairement que le corps a relié le système immunitaire à la lutte contre un virus.

En revanche, ce n'est que par le fait que les monocytes dans le sang sont élevés que l'on ne peut pas parler immédiatement de la maladie. Néanmoins, la base virale de la modification du contenu des monocytes dans le sang doit être gardée à l'esprit.

Bien sûr, il est sans ambiguïté de dire qu'il n'y a pas de possibilité de virus. Pour clarifier, vous devez regarder d'autres résultats de test ou en faire d'autres. Dans la vie ordinaire, les médecins connaissent la situation épidémiologique dans la région, et même à partir de ces données, il est très probable de dire quel virus est «endémique» dans la région. Il y avait donc du travail pour les monocytes.

Que sont les monocytes dans un test sanguin

En fait, les monocytes sont les cellules les plus actives du système phagocytaire. En raison du mouvement de type amibe, ils sont capables de migrer activement, de surmonter les parois capillaires et de pénétrer dans les espaces extracellulaires.

Fonction des monocytes

Normalement, dans le sang périphérique, les monocytes sont en transit. Ils y circulent pendant 2 à 4 jours, puis migrent vers les organes et les tissus. Le nombre de monocytes tissulaires est plus de 20 fois supérieur à celui qui circule dans le sang.

Le nombre maximal de macrophages tissulaires contient des tissus du foie, des poumons, de la rate, ainsi que de la cavité abdominale. Certains monocytes se trouvent toujours dans les ganglions lymphatiques..

Les principales fonctions des monocytes sont:

  • phagocytose et endocytose;
  • la libération de substances biologiquement actives;
  • participation à la synchronisation de la réponse immunitaire cellulaire et à la régulation du processus d'hématopoïèse.

Ils procurent également une immunité antitumorale, antivirale, antimicrobienne et antiparasitaire..

De plus, les monocytes dans le sang périphérique sont des cellules présentatrices d'antigène. Ils présentent (présents) des antigènes étrangers aux lymphocytes T. C'est-à-dire que les informations accumulées sont effectivement transférées aux prochaines générations de cellules du système immunitaire. Pour cette raison, leurs propres cellules et les cellules étrangères sont rapidement reconnues par les générations futures et la récupération est beaucoup plus rapide.

Lisez aussi sur le sujet.

Les monocytes tissulaires sont appelés cellules de traitement d'antigène ou phagocytes professionnels (cellules A). La fonction principale des cellules A est la phagocytose et la destruction complète des micro-organismes pathogènes, des complexes immuns infectés par des virus et des cellules tumorales détruits et endommagés par l'apoptose des cellules.

Agissant dans le foyer inflammatoire, les monocytes tissulaires absorbent et digèrent:

  • agents microbiens,
  • globules blancs morts;
  • les restes de cellules endommagées et non viables.

En fait, les macrophages nettoient le foyer inflammatoire, préparant les tissus à une régénération supplémentaire. Contrairement aux neutrophiles agissant contre les bactéries, l'activité des monocytes est dirigée principalement contre les virus. De plus, les monocytes ne meurent pas après le contact avec l'antigène. Cela explique pourquoi il n'y a pas de pus dans les foyers inflammatoires de l'étiologie virale (accumulations de cellules leucocytaires mortes). Cependant, les monocytes s'accumulent activement dans les foyers d'inflammation chronique.

Une autre caractéristique des monocytes est leur capacité à se reproduire, en se divisant près du foyer de l'inflammation.

En plus de participer activement au processus de phagocytose, les monocytes produisent des substances biologiquement actives (cachexine, interleukine-1, interféron, cytokines, etc.). En raison de la production de facteur de nécrose tumorale, la suppression de la reproduction et un effet néfaste sur les cellules tumorales sont fournis.

Monocytes. Norme

Écarts par rapport à la norme: le niveau de monocytes augmente ou diminue

Ainsi, l'augmentation du pourcentage de monocytes par rapport aux autres éléments de la formule leucocytaire est appelée monocytose relative. Et une augmentation du nombre de monocytes et du nombre total de leucocytes est la monocytose absolue.

La diminution du nombre de monocytes est appelée monocytopénie. Elle peut également être relative et absolue..

En règle générale, une augmentation du nombre de monocytes indique un processus infectieux ou une intoxication sévère.

Une diminution du nombre de monocytes est observée avec des états de choc, des maladies hématologiques, des processus inflammatoires purulents sévères, etc..

Monocytose Causes chez l'adulte et l'enfant

En examinant les résultats d'un test sanguin, vous remarquez soudainement que dans la colonne MON, le chiffre est plus que normal et pire s'il est souligné en rouge. Cela signifie que les monocytes dans le sang sont élevés et que des mesures doivent être prises. Mais lesquels? Le fait est qu'il y a plusieurs raisons à l'augmentation.

L'augmentation des monocytes dans le sang peut être avec:

  • maladies infectieuses aiguës (principalement étiologie virale), infestations parasitaires, infections causées par des champignons et des protozoaires;
  • infections subaiguës de nature bactérienne (endocardite bactérienne subaiguë, endocardite rhumatismale);
  • pathologies spécifiques (tuberculose pulmonaire et ganglions lymphatiques, syphilis, brucellose);
  • sarcoïdose;
  • rectocolite hémorragique;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, périartérite noueuse);
  • les protozoaires et les rickettsioses (paludisme, trypanosomiase, leishmaniose, typhus);
  • neutropénie cyclique;
  • empoisonnement au tétrachloroéthane;
  • récupération après une maladie grave;
  • lymphogranulomatose et autres lymphomes malins;
  • maladies du système hématopoïétique (leucémie monocytaire et autres);
  • pathologies myéloprolifératives (polycythémie, métaplasie médullaire).

Lisez aussi sur le sujet.

Chez les patients atteints de leucémie ionocytaire, le nombre de monocytes dans la formule leucocytaire peut atteindre 70%, ce qui est beaucoup.

Chez les patients atteints de tuberculose, une monocytose sévère associée à une neutrophilie et une lymphopénie indiquent une progression de la maladie. Une telle image est caractéristique des formes disséminées de manière hématogène. La présence dans le sang du patient d'une monocytose avec lymphocytose et d'une diminution du déplacement neutrophile est caractéristique de l'activation des processus de réparation et constitue un bon pronostic clinique.

Chez les enfants, la mononucléose infectieuse est la cause la plus fréquente d'augmentation du nombre de monocytes. Pour la maladie, un signe diagnostique spécifique est la monocytose en association avec la détection de cellules mononucléaires atypiques (virocytes) dans un test sanguin. Les monocytes peuvent également augmenter lors d'une exacerbation clinique et en laboratoire du portage chronique des infections virales et cytomégalovirales d'Epstein-Barr.

Monocytopénie. Les causes

La réduction des monocytes dans le sang peut être associée à:

  • anémie aplastique;
  • leucémie à tricholeucocytes;
  • conditions de choc;
  • processus purulents sévères;
  • la fièvre typhoïde.

La monocytopénie peut également survenir pendant la rééducation après la chirurgie et pendant le traitement avec des glucocorticostéroïdes.

Comment faire un test pour les monocytes

Il n'y a pas d'analyse séparée pour la détermination de la monocytose ou de la monocytopénie. Leur nombre est toujours déterminé lors d'un test sanguin clinique général.

Les règles de préparation à l'analyse sont standard. Le sang doit être pris à jeun. La veille de l'analyse, le stress physique et émotionnel, le café fort et le tabagisme sont exclus. Pendant 2 jours, il n'est pas recommandé de boire de l'alcool.

Que faire si les monocytes ne sont pas normaux

Veuillez noter que si vous voyez un trouble avec des monocytes lors du décodage du test sanguin, vous ne devriez pas chercher la réponse à la question de savoir comment abaisser les monocytes. Pourquoi les baisser s'ils combattent l'infection?

Tout d'abord, vous devez contacter un spécialiste qui procédera à un examen, collectera soigneusement les antécédents médicaux et comparera les données d'analyse. Si nécessaire, des études de clarification supplémentaires peuvent être réalisées..

Niveaux de monocytes adultes

Le niveau de monocytes dans le sang est l'un des indicateurs diagnostiques importants. À une concentration normale, ces composants peuvent protéger le corps contre les infections virales et fongiques. Cela s'explique par la capacité des monocytes à absorber et détruire les cellules étrangères et leurs produits métaboliques..

Des monocytes élevés chez un adulte indiquent la présence d'un processus pathologique dans le corps.

Quel est le rôle des monocytes dans le corps, pourquoi leur concentration augmente-t-elle et qu'est-ce que cela signifie sera décrit ci-dessous.

Fonctions principales

Les monocytes sont les cellules les plus grandes et les plus actives qui composent la formule leucocytaire. Ils sont produits dans la moelle osseuse et, avec un flux sanguin, sont transportés vers toutes les structures corporelles. Leur vie est de courte durée, mais le nombre nécessaire de jeunes est constamment produit pour remplacer les cellules matures.

Le rôle des monocytes dans la viabilité de l'organisme est difficile à surestimer. C'est comme suit:

  1. Lorsqu'un danger survient, c'est-à-dire la pénétration de micro-organismes pathogènes dans n'importe quel organe ou structure, les monocytes matures attaquent littéralement les étrangers agressifs.
  2. Ils sont convertis en histiocytes - des macrophages tissulaires qui absorbent les cellules étrangères de bactéries, virus et autres particules pathogènes, ainsi que leurs produits métaboliques. Ils ont la capacité d'absorber même les micro-organismes pathogènes qui coexistent dans l'environnement acide de l'estomac.
  3. Effectuer la dissolution finale et l'élimination des cellules pathogènes mortes.
  4. Après avoir nettoyé le corps des "ordures", les macrophages transmettent des informations à une nouvelle génération de monocytes, ce qui aide ces derniers à identifier rapidement les cellules pathogènes (étrangères) et ainsi protéger le corps contre toutes sortes de processus pathologiques.
  5. Les monocytes sont capables d'absorber des agents étrangers de grande ampleur, auxquels les neutrophiles ayant les mêmes propriétés ne peuvent pas faire face..
  6. Au «bilan» des globules blancs devrait être ajouté leur capacité à empêcher la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux sanguins. De plus, ils sont impliqués dans le processus d'hématopoïèse..
  7. Ils constituent une menace importante pour les cellules malignes, provoquant le développement d'un processus nécrotique en eux. Et contribuent également à la restauration des tissus endommagés par un processus oncologique ou inflammatoire..

Il convient de noter la nécessité d'une surveillance constante de la concentration de ces composants sanguins. Le dépassement de la norme autorisée indique la présence de maladies dangereuses qui ont un effet néfaste sur l'état du système immunitaire.

Classification et normes

Malgré le fait que les monocytes du nombre total de globules blancs ne représentent qu'environ 8%, leur concentration est un indicateur diagnostique important.

Non seulement leur nombre total est pris en compte, mais aussi le rapport avec d'autres représentants du groupe des leucocytes - neutrophiles, basophiles, leucocytes et éosinophiles.

En plus d'isoler les monocytes matures et jeunes, deux autres indicateurs sont considérés. Ce sont des valeurs relatives et absolues..

La norme du contenu relatif des cellules est caractérisée par le rapport entre les monocytes et les autres leucocytes. Chez l'adulte, elle est constante et varie de 3 à 11%. L'identification de valeurs supérieures à la normale est appelée monocytose relative..

Le nombre absolu de monocytes indique le nombre total de ces cellules dans 1 litre de sang. Le taux admissible est de 0,04 à 0,7 million / l. Si des changements dans ces indicateurs sont observés, la maladie est appelée monocytose absolue..

La déviation de ces limites indique la présence de pathologies dans le corps et nécessite un examen supplémentaire pour déterminer les causes.

Il est à noter que ces normes sont les mêmes pour les hommes et les femmes.

Comment est déterminé le nombre de monocytes

Pour évaluer le niveau de monocytes, un test sanguin clinique (général) étendu est utilisé..

Il discute de l'interprétation détaillée de tous les composants du groupe leucocytaire.

Le sang pour analyse est utilisé veineux ou capillaire. La règle de base de la préparation: le matériel est donné le matin à jeun.

Causes des violations

La concentration de ces cellules est reconnue comme l'indicateur le plus important de la condition humaine et un marqueur de premier plan dans le diagnostic des processus pathologiques graves se développant dans le corps.

Les taux élevés de monocytes dans le sang doivent être reconnus comme un symptôme particulièrement grave, indiquant tout d'abord la probabilité de maladies infectieuses. Dans le même temps, un autre facteur n'est pas exclu - la pénétration dans le corps de parasites intracellulaires ou de toutes sortes de champignons.

L'identification de la teneur accrue en globules blancs de cette espèce indique la probabilité d'une variété de maladies, parmi lesquelles les plus graves sont:

  1. Tuberculose, syphilis, brucellose, candidose et autres pathologies systémiques.
  2. Typhoïde, maladies sexuellement transmissibles.
  3. Maladies associées à des modifications du système hématopoïétique: leucémie ostéomyélofibrose, polycythémie, leucémie myéloïde chronique.
  4. Polyarthrite, polyarthrite psoriasique et rhumatoïde, lupus érythémateux.
  5. Rhumatisme, endocardite.
  6. Maladies digestives - colite, entérite et autres.
  7. Tumeurs malignes de diverses localisations, lymphogranulomatose.
  8. Conditions pathologiques auto-immunes.

La détection d'une augmentation du taux de monocytes indique la nécessité d'un examen plus approfondi et permet de débuter le traitement à un stade précoce de la maladie. Cela vous permet d'empêcher le développement de conditions pouvant entraîner la mort.

Autres facteurs

Le nombre de monocytes augmente également en raison d'une diminution de l'immunité causée par:

  • infections transférées de nature virale - grippe, SRAS;
  • dommages aux articulations et au cœur de l'étiologie rhumatismale;
  • état postopératoire des patients.

Lors du diagnostic, les indicateurs de la formule leucocytaire entière sont pris en compte. Cela permet de déterminer le degré et le stade de la maladie, de développer des tactiques pour un examen plus approfondi du patient afin de choisir une méthode de traitement efficace.

Lorsque les taux élevés ne sont pas considérés comme dangereux

Il existe des situations où les monocytes sont légèrement surestimés en raison d'allergies. La condition ne cause pas beaucoup d'inquiétude, car leur niveau est facilement normalisé après avoir éliminé une réaction allergique.

L'apparition de certaines maladies infantiles, notamment la scarlatine, la varicelle, la rougeole, s'accompagne également d'un écart modéré par rapport à la norme. Ainsi, le corps remplit des fonctions de protection, essayant de résister à l'agent causal de l'infection.

De plus, un pourcentage accru de monocytes pendant la récupération indique une tendance positive..

Raisons de l'augmentation du nombre de femmes

Il est à noter que les caractéristiques de la physiologie féminine conduisent souvent à une augmentation des monocytes.

Pendant la grossesse, il y a un écart par rapport à la norme en raison de la pénétration de toute infection dans le corps - SRAS, herpès, grippe.

De plus, la manifestation de la monocytose au premier trimestre est une régularité. Cela est dû à une augmentation du nombre total de leucocytes et à la nécessité de renforcer la fonction protectrice de l'organisme pendant la gestation.

L'interruption de grossesse par avortement provoque également une augmentation des globules blancs.

Méthodes de normalisation

Il convient de noter qu'il n'y a pas de symptômes caractéristiques indiquant une augmentation des monocytes.

Cependant, l'exposition à diverses manifestations de mauvaise santé et de récupération lente après un simple malaise devrait être le signal d'un test sanguin clinique.

La détection d'anomalies devient une indication pour un examen plus approfondi, ce qui permet d'identifier la maladie qui est devenue la cause principale de l'augmentation des globules blancs.

Les méthodes de traitement de la monocytose n'existent pas, car ce n'est pas une maladie indépendante, mais seulement un signe indiquant la présence d'une pathologie. Par conséquent, le traitement de la maladie sous-jacente, qui a provoqué une augmentation des monocytes, est effectué..

Avec une augmentation de la réponse du corps à l'apparition d'une infection fongique, le traitement vise à l'éliminer. Dans ce cas, le nombre de cellules sanguines se normalise rapidement..

Une personne qui devra faire face à un processus plus long et plus complexe d'abaissement des monocytes devra faire face à des maladies graves comme la leucémie et l'oncologie. Le choix des tactiques de traitement visera à faire face à une maladie grave.

L'importance des performances normales

La détection en temps opportun des écarts par rapport à la norme permet de prendre les mesures nécessaires, de réaliser des diagnostics précis et de prévenir le développement de pathologies graves menaçant la santé ou la vie du patient.

Il faut comprendre qu'il n'est pas possible de normaliser indépendamment les indicateurs même avec de légères déviations.

Seul un contact ponctuel avec des spécialistes et un strict respect de leurs recommandations permettront d'éviter des conséquences indésirables.

Par conséquent, le principe fondamental de faire face à toute maladie devrait être le passage d'examens préventifs, qui incluent des méthodes d'examen en laboratoire et instrumentales.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite