Dystrophie myocardique. Causes, symptômes, signes, diagnostic et traitement de la pathologie

La dystrophie myocardique (MCD) est un trouble métabolique du muscle cardiaque. La maladie survient toujours dans le contexte d'autres pathologies cardiaques ou non cardiaques. Ces maladies provoquent des troubles métaboliques du myocarde, un affaiblissement de la paroi musculaire et une diminution de la fonction contractile du cœur.

La dystrophie myocardique se manifeste par des palpitations cardiaques, des douleurs cardiaques, un essoufflement, une fatigue accrue.

Le diagnostic de dystrophie myocardique est relativement jeune. Il a été introduit en 1936 par Georgy Fedorovich Lang. Aujourd'hui, c'est une maladie assez courante. Selon les statistiques, il s'agit de la troisième cause d'insuffisance cardiaque chronique. La maladie affecte souvent les personnes de moins de 40 ans, mais au fil des ans, le risque de la développer augmente considérablement..

Heureusement, les changements dans la dystrophie myocardique sont réversibles. Un traitement opportun et correctement sélectionné peut éliminer complètement les problèmes cardiaques.

Anatomie cardiaque

Le cœur humain est un organe creux à quatre chambres qui agit comme une pompe dans le corps. Sa fonction principale est de fournir un mouvement continu du sang dans tout le corps..

Le cœur est situé dans la poitrine, principalement sur le côté gauche. Il est divisé par un septum en deux moitiés, chacune composée de l'oreillette et du ventricule. La moitié droite du cœur pompe le sang dans les poumons (circulation pulmonaire) et la gauche dans le reste des organes (circulation pulmonaire).

La coquille du cœur. La paroi cardiaque se compose de trois couches:

  • L'endocarde est la doublure intérieure du cœur. Sa base est constituée par les cellules spéciales du tissu conjonctif qui tapissent la surface interne du cœur. Leur fonction est d'assurer une glisse fluide du sang et d'empêcher la fixation des caillots sanguins.
  • Le myocarde est la membrane centrale du cœur. Il se compose de cellules musculaires spéciales (cardiomyocytes) et assure la contraction cardiaque.
  • L'épicarde est la membrane séreuse du cœur qui recouvre le myocarde de l'extérieur. Il fournit un mouvement cardiaque dans le sac péricardique.
Le péricarde ou sac péricardique est la muqueuse externe du cœur. Il s'agit d'une couverture en tissu conjonctif, séparée de l'épicarde par une fente remplie de liquide. Sa tâche principale n'est pas de permettre au cœur de s'étirer et de le protéger des frottements contre d'autres organes.

Examinons plus en détail la composition et les fonctions du myocarde, car c'est lui qui est affecté par la dystrophie myocardique.

Le myocarde est la couche musculaire du cœur, qui est un amas dense de cellules musculaires spéciales - les cardiomyocytes. Le myocarde des oreillettes et des ventricules est fonctionnellement séparé les uns des autres. Pour cette raison, les oreillettes et les ventricules ne se contractent pas de manière synchrone. Dans les oreillettes, la couche musculaire est 2 fois plus mince (2-3 mm), car ces zones du cœur font moins de travail. L'épaisseur du myocarde dans les ventricules est de 4-6 mm.

La composition myocardique comprend:

  • Fibres musculaires de tissu musculaire strié assurant une contraction cardiaque.
  • Les fibres du système de conduction cardiaque forment des nœuds et des faisceaux conducteurs. Les nœuds (sinus, auriculo-ventriculaire) génèrent des impulsions d'excitation et les faisceaux conduisent des impulsions vers diverses parties du myocarde.
Ainsi, les oreillettes et les ventricules sont contrôlés, et le cœur fonctionne de manière coordonnée et maintient le rythme nécessaire..

Fonction myocardique pour assurer la contractilité, l'excitabilité, la conduction et l'automatisme du cœur.

  • Contractilité - la capacité du myocarde à se contracter et à assurer la circulation sanguine.
  • Excitabilité - la capacité de répondre aux irritations externes et internes. En réponse, le muscle cardiaque se contracte.
  • Automatisme - la capacité de se contracter et de se détendre automatiquement sans stimulation externe.
  • Conductivité - la capacité de conduire l'excitation le long des fibres du système de conduction du cœur.
Mécanisme de fréquence cardiaque. Une cellule cardiaque (cardiomyocyte) est constituée de nombreuses myofibrilles fines situées dans différentes directions. Ils sont capables de se contracter et de s'étirer.

Lorsque les cellules myocardiques reçoivent une impulsion nerveuse, elles se contractent simultanément. Dans le même temps, les parois du cœur sont compressées, ce qui réduit le volume de ses cavités et le sang est expulsé. Grâce au système de valve cardiaque, il se déplace dans une direction. Les oreillettes se contractent en premier et pompent le sang dans les ventricules. Après cela, la valve entre l'oreillette et le ventricule se ferme et une puissante contraction des ventricules se produit, au cours de laquelle le sang pénètre dans les artères.

Pour que les cardiomyocytes se contractent, un certain nombre de conditions sont nécessaires:

  • augmentation de la concentration d'ions potassium dans le cytoplasme, ce qui est possible avec un équilibre électrolytique normal.
  • recevoir une impulsion nerveuse par une cellule - pendant le fonctionnement normal du système de conduction.
  • suffisamment d'énergie doit être produite dans les mitochondries de la cellule pour se contracter (sous forme d'ATP et de créatine). Pour cela, les cellules doivent recevoir une nutrition normale, ce qui n'est possible qu'avec une bonne circulation coronaire.
Avec la dystrophie myocardique, le mécanisme de contraction cardiaque est perturbé. Le cœur ne se contracte pas à pleine force, ce qui entraîne une mauvaise circulation dans le corps. En conséquence, tous les tissus et organes reçoivent des nutriments et de l'oxygène insuffisants..

Causes de la dystrophie myocardique

L'étiologie de la dystrophie myocardique suscite de nombreuses discussions parmi les médecins. Les experts estiment que la liste des causes des troubles métaboliques du cœur est extrêmement large..

  1. Malnutrition cardiaque, ce qui fait que les cellules ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et de nutriments.
    • violation de la circulation coronaire;
    • cœur pulmonaire chronique;
    • anémie, taux d'hémoglobine dans le sang inférieur à 90-80 g / l;
    • mal des montagnes;
    • hypertension artérielle;
    • malformations cardiaques;

  2. Tension nerveuse, entraînant une augmentation significative de l'adrénaline et une fonction cardiaque excessive;
    • stress prolongé;
    • Une dépression
    • névrose;
  3. Exercice excessif
    • charges excessives chez les athlètes entraînés;
    • activité physique intense chez les personnes non entraînées
    • activité physique intense dans la période suivant les maladies infectieuses (amygdalite, grippe);

  4. Maladies chroniques du système digestif, entraînant des carences nutritionnelles;
    • pancréatite
    • cirrhose;
    • syndrome de malabsorption (malabsorption dans l'intestin);
  5. Troubles de l'alimentation, accompagnés d'une violation de l'équilibre électrolytique;
    • avitaminose;
    • régimes avec une teneur minimale en protéines et minéraux;
  6. Troubles métaboliques. Les maladies générales affectent l'état du cœur;
    • insuffisance rénale et hépatique;
    • goutte;
    • Diabète;
    • obésité;
  7. Troubles hormonaux. Une concentration élevée d'hormones augmente la fréquence cardiaque. Avec un travail intensif, les réserves d'énergie du myocarde sont épuisées.
    • la thyréotoxicose;
    • La maladie de Cushing;
    • ménopause;
    • la puberté;
  8. Empoisonnement par des toxines qui endommagent les cellules myocardiques ou perturbent les processus métaboliques.
    • de l'alcool;
    • nicotine;
    • médicaments
    • prendre des médicaments (glycosides cardiaques);
    • poisons industriels;
  9. Les causes de la dystrophie myocardique et des nouveau-nés sont:
    • la privation d'oxygène fœtal;
    • infections intra-utérines;
    • encéphalopathie périnatale;
Le mécanisme de la dystrophie myocardique ne dépend pas de la cause de la maladie. Il comprend les étapes suivantes.
  1. Violation de la régulation nerveuse et hormonale du cœur. Le cœur est sous l'influence de l'adrénaline et du système nerveux sympathique. Ils augmentent la contraction cardiaque et conduisent progressivement à son épuisement..
  2. Le cœur absorbe pire l'oxygène. Dans le même temps, la demande d'oxygène myocardique augmente.
  3. Un certain nombre de changements se produisent à l'intérieur des cellules cardiaques: le niveau de calcium augmente, ce qui perturbe la relaxation des myofibrilles. La respiration tissulaire s'aggrave. Les protéases calcium-dépendantes sont activées. Ce sont des substances qui détruisent les structures (mitochondries, myofibrilles) des cellules cardiaques.
  4. À la suite d'une altération du métabolisme des graisses, les radicaux libres s'accumulent dans les cellules, qui continuent de détruire le myocarde.
  5. Les enzymes qui détruisent la structure cellulaire sont libérées par les lysosomes endommagés.
  6. À la suite de ces processus, le nombre de cardiomyocytes et de cellules fonctionnelles du système de conduction cardiaque est fortement réduit..

Types de dystrophie myocardique

Stades de la dystrophie myocardique

Étape I - étape de l'indemnisation. En raison de perturbations métaboliques, les cellules sont détruites dans certaines zones du myocarde. Les mécanismes de compensation sont activés et les cellules environnantes se développent. Cela conduit à une augmentation du volume cardiaque. Les changements sont réversibles.

Manifestations: douleurs pressantes dans le cœur non associées à un effort physique, mauvaise tolérance à l'exercice - essoufflement, fatigue.

Stade II - le stade de la sous-compensation. La nutrition myocardique s'aggrave, la zone affectée augmente, les foyers se confondent. Les structures intactes augmentent de volume et jouent le rôle de cardiomyocytes détruits. Les parois du cœur sont beaucoup plus épaisses que la normale. La contractilité du cœur est altérée, à chaque coup il pousse un volume sanguin réduit. Avec un traitement approprié, il est possible de restaurer les cellules endommagées et d'établir le travail du cœur.

Manifestations: essoufflement, arythmies cardiaques (tachycardie, arythmie), léger gonflement des jambes en fin de journée.

Stade III - stade de décompensation. Violations graves de la structure et de la fonction du muscle cardiaque. Le muscle cardiaque est considérablement affecté - le cœur n'est pas capable de se contracter suffisamment et d'assurer une circulation sanguine normale dans le corps. À ce stade, les changements ne sont pas réversibles..

Symptômes: stagnation de sang dans les vaisseaux pulmonaires, essoufflement en mouvement et au repos, gonflement, pâleur de la peau, hypertrophie du foie, irrégularités du cardiogramme, diminution de la capacité de travailler, troubles du rythme cardiaque importants.

Les symptômes de la dystrophie myocardique

  • Chagrin. Mécanisme de développement: en cas de trouble métabolique, les produits métaboliques et l'acide lactique s'accumulent dans les cardiomyocytes. Ces substances irritent les terminaisons nerveuses et provoquent des douleurs. Les sensations désagréables sont localisées dans la région de l'apex du cœur. Ils sont durables, ne disparaissent pas après avoir pris de la nitroglycérine. Souvent, ils ne sont pas associés à l'activité physique. Chez certains patients, une attaque de douleur se développe après 2-3 heures après un stress physique et émotionnel.
  • Dyspnée. Des contractions cardiaques insuffisamment fortes provoquent une diminution de la circulation sanguine. De plus, tous les organes souffrent d'un manque d'oxygène. Le centre respiratoire, situé dans la moelle oblongue, répond à un manque de nutriments. Cela se traduit par une respiration rapide involontaire et l'apparition de sensations désagréables dans la poitrine. Dans les premiers stades, l'essoufflement apparaît pendant le travail physique. Au troisième stade de la maladie ne disparaît pas et seul.
  • Les troubles du rythme cardiaque (arythmies et blocages) sont associés à des troubles métaboliques, au cours desquels les canaux potassique et sodique sont endommagés. Ce sont ces structures cellulaires qui doivent assurer le système conducteur du cœur. S'ils sont endommagés, le stimulateur cardiaque (nœud sinusal) génère des impulsions avec la mauvaise fréquence et les voies les transmettent avec distorsion à différentes parties du cœur. Survenir:
    • arythmies - violations de la fréquence et de la régularité des contractions cardiaques (tachycardie, extrasystole, fibrillation auriculaire)
    • blocus - troubles de l'excitation cardiaque (auriculaire, auriculo-ventriculaire, ventriculaire)

  • Gonflement des jambes et des pieds. L'insuffisance circulatoire entraîne l'apparition d'un œdème périphérique. Plus le cœur est éloigné, plus la circulation sanguine est mauvaise et le gonflement plus prononcé.
  • Expansion des frontières du cœur due à l'épaississement du myocarde et à l'étirement des cavités des oreillettes et des ventricules.
  • Des bruits dans le cœur. Les bruits cardiaques sont étouffés du fait que le muscle cardiaque se contracte légèrement.

    Le son de la distension ventriculaire apparaît, ce qui est absent chez les personnes en bonne santé. Un souffle systolique avec contraction cardiaque est dû au fait que la valve mitrale repasse une partie du sang dans l'oreillette gauche.

Diagnostic de la dystrophie myocardique

Électrocardiographie (ECG)

  • aplatissement de l'onde T avec faiblesse et mauvaise contraction de la paroi des ventricules;
  • réduction de toutes les dents en raison d'une altération de la fonction contractile du myocarde;
  • contractions cardiaques irrégulières - troubles du rythme cardiaque;
  • blocage incomplet des jambes du faisceau de His - conduction altérée des impulsions dans les ventricules.
Ces changements indiquent des violations des propriétés des cellules du myocarde contractile et du système conducteur.

Dans certains cas, des tests pharmacologiques sont effectués. Le patient reçoit une injection de 4 à 6 g de chlorure de potassium, puis un ECG répété. Si les indicateurs reviennent à la normale, la cause des écarts est une carence en potassium dans les cellules. Le même test est effectué avec de l'obzidan (anapriline) 60-80 mg. Si le travail du cœur s'est normalisé une heure après la prise du médicament, la cause des troubles est l'effet excessif des catécholamines sur le cœur..

Échocardiographie (échographie cardiaque)

  • expansion des cavités du cœur;
  • diminution de l'activité motrice;
  • épaississement symétrique des parois des ventricules;
  • altération de la contractilité cardiaque;
  • œdème myocardique avec MCD causé par une hypothyroïdie;
  • la fonction diastolique du ventricule gauche est altérée. Il n'est pas suffisamment flexible et souple, il est donc mal rempli de sang pendant la période de relaxation. À cet égard, le volume de sang entrant dans l'aorte diminue - jusqu'à 40% de la norme;
  • perturbation de la fonction systolique des ventricules. Ils rétrécissent insuffisamment et poussent la quantité réduite de sang dans les artères.
Ces écarts se produisent aux derniers stades de la myocardiopathie. La plupart des patients ne présentent aucun symptôme.

Échocardiographie Doppler

  • diminution de la pression dans les cavités du cœur et des vaisseaux sanguins - une conséquence d'une diminution de la fonction contractile du cœur.
  • augmentation de la vitesse et du volume de sang en circulation avec MCD causée par la thyréotoxicose.
  • reflux de sang des ventricules vers les oreillettes en cas de dysfonctionnement valvulaire.
  • signes de pathologie cardiaque ayant provoqué l'apparition d'une dystrophie myocardique (malformations cardiaques, insuffisance cardiaque chronique).
Imagerie par résonance magnétique nucléaire
  • lésions myocardiques focales ou diffuses;
  • épaississement inégal des parois du cœur (au début) ou amincissement (au troisième stade);
  • élargissement des cavités cardiaques.
Fluoroscopie
    diminution des pulsations cardiaques;
  • élargissement du cœur vers la gauche;
  • congestion pulmonaire due à un débordement sanguin des vaisseaux pulmonaires chez les patients atteints de dystrophie myocardique avancée.
Un test sanguin est généralement normal.

Traitement de la dystrophie myocardique

Traitement de la dystrophie myocardique avec des médicaments

Groupe de médicamentsReprésentantsLe mécanisme de l'action thérapeutiqueMode d'application
BêtabloquantsAnaprilinIl affaiblit l'effet stimulant du système nerveux sympathique sur le cœur. Ainsi, il réduit la fréquence cardiaque et réduit la charge sur le cœur..La dose est choisie individuellement, en commençant par 10 mg 3 fois par jour. La quantité de médicament est augmentée jusqu'à ce que la fréquence cardiaque soit comprise entre 60 et 70 battements par minute.
Stimulants métaboliquesRiboxine
Améliore les processus métaboliques dans le myocarde et la respiration cellulaire. Améliore la contraction cardiaque dans la systole et aide à la détendre pendant la diastole.Les deux premiers jours, 1 comprimé 3 fois par jour.
À partir du troisième jour, la dose quotidienne est augmentée à 5-6 comprimés.
MildronateIl améliore les processus métaboliques, normalise l'apport et la consommation d'oxygène par le cœur. Redistribue le flux sanguin vers les zones endommagées du myocarde. Empêche l'accumulation de produits de décomposition dans les cellules. Réduit les douleurs cardiaques.Les 4 premiers jours sont prescrits 250 mg trois fois par jour par jour. Par la suite, 250 mg trois fois par jour, 2 fois par semaine pendant un mois et demi.
Préparations à base de potassium, de calcium et de magnésiumAsparkam (contient du potassium et du magnésium)Rétablit l'équilibre électrolytique nécessaire au fonctionnement normal des cellules myocardiques, améliore le fonctionnement du système de conduction du cœur.10 ml du médicament ainsi que 20 ml de solution isotonique sont administrés lentement par voie intraveineuse. Durée du cours 8-10 jours.
Calcium + acide ascorbiqueNormalise l'équilibre électronique, accélère les processus de récupération dans les cellules musculaires. Améliore la respiration cellulaire.5 comprimés par jour pendant 3 semaines.
Aides pour la coagulation du sangDipyridamole
Développe les vaisseaux sanguins du cœur, améliore la circulation sanguine dans le myocarde. Élimine les douleurs cardiaques.Pour 1-2 comprimés de 0,025 g 3 fois par jour. Appliquer une heure avant les repas. Durée du traitement jusqu'à plusieurs mois.
Theonicol
Améliore la synthèse d'ATP et les processus redox dans les cellules cardiaques. Normalise la nutrition des tissus et la saturation en oxygène.Prendre après les repas 150 mg 3 fois par jour. En l'absence d'effet, la dose peut être doublée.

Une hospitalisation est-elle nécessaire pour le traitement de la dystrophie myocardique??

Nutrition et routine quotidienne pour la dystrophie myocardique.

Pour les patients, il est important d'observer le régime du jour, ainsi que des charges faibles mais régulières.

  • Vous devez vous coucher et vous réveiller en même temps. Allouer au moins 8 heures pour le sommeil nocturne et 1 à 2 heures pour le repos diurne.
  • Entraînement physique régulier, au moins 4 fois par semaine pendant 30 minutes. Il vaut mieux que les cours soient quotidiens. Les charges ne doivent pas être excessives, sinon cela entraînera une usure du myocarde. Si la condition s'aggrave, les patients se voient prescrire un régime de demi-lit.
  • Les exercices de physiothérapie, les exercices de respiration, la natation, la marche (1,5 à 3 km par jour), le vélo confortable et l'équipement d'exercice dosé sont recommandés. Évitez l'haltérophilie et les sports de compétition.
  • Pendant l'entraînement, l'essoufflement, les étourdissements, les douleurs thoraciques ne devraient pas se produire. Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez faire une pause pour normaliser le cœur.
  • La surchauffe et le refroidissement excessif doivent être évités. À des températures élevées, le rythme cardiaque s'accélère et la charge sur le myocarde augmente. L'hypothermie provoque un vasospasme et altère la circulation sanguine..
  • De la physiothérapie recommandée: douche de contraste, bains de conifères et de sulfure d'hydrogène, bains avec du sel marin.
  • Cours de massage général 2 fois par an pour améliorer la circulation sanguine et réduire l'enflure. Des masseurs portables sont disponibles pour une utilisation quotidienne..
  • Évitez le stress mental. En période de stress émotionnel accru, il est recommandé de prendre des sédatifs (valériane, agripaume). Cela aidera à éviter une stimulation excessive du cœur par le système nerveux sympathique..
  • Refusez l'alcool et le tabagisme. L'alcool et la nicotine endommagent les cardiomyocytes et augmentent la pression artérielle, ce qui augmente la charge sur le cœur. Ils sont particulièrement indésirables en combinaison avec l'exercice.
Ces mesures aident à améliorer la circulation sanguine, à normaliser les processus métaboliques dans le corps et à prévenir les caillots sanguins..

Les principes de base du régime alimentaire pour la dystrophie myocardique

  • Consommation de vitamines doublée pour un meilleur métabolisme
  • Limiter le sel à 3 g par jour permet d'éviter la rétention d'eau
  • Boire jusqu'à 1 à 1,5 litre par jour aide à réduire le volume sanguin dans le corps et facilite la fonction cardiaque
  • Restriction calorique pour l'obésité
Conseillé:
  • produits laitiers et produits laitiers;
  • variétés de viande et de poisson à faible teneur en matière grasse bouillies ou cuites au four;
  • des œufs
  • céréales sous forme de céréales, casseroles, puddings;
  • soupes sur bouillon de viande, de poisson ou de légumes faible;
  • baies et fruits, particulièrement riches en potassium (bananes, abricots, abricots secs, raisins secs);
  • légumes, en particulier ceux riches en coenzyme Q10 (épinards, arachides, brocoli, chou-fleur, poivrons, carottes, igname).
Interdit:
  • thé et café forts;
  • bouillons riches;
  • graisses animales;
  • viandes et poissons gras;
  • plats fumés, épicés et épicés.
N'oubliez pas que la dystrophie myocardique peut être traitée. Prenez les médicaments prescrits par votre médecin, ajustez votre alimentation et votre mode de vie, et les symptômes de la maladie disparaîtront complètement.

Dystrophie myocardique d'origine mixte: qu'est-ce que c'est, symptômes et traitement

Causes de la dystrophie myocardique

Cette pathologie n'est pas liée aux processus inflammatoires ou aux maladies cardiaques. Les troubles métaboliques du tissu musculaire se produisent sous l'influence négative de facteurs externes et internes. La dystrophie myocardique est une maladie secondaire, elle est toujours la conséquence d'une autre anomalie qui se développe dans le corps.

Dans de rares cas, on peut entendre parler de l'identification de la dystrophie myocardique idéopathique - une pathologie dont l'origine fiable n'a pas été établie. La plupart des violations peuvent encore être classées, selon la cause qui les a provoquées..

La raison de ce type de pathologie est l'effet négatif des éléments toxiques sur les cellules myocardiques. Ces sources toxiques peuvent inclure des boissons alcoolisées, des produits du tabac, des stupéfiants, du poison, certains groupes de médicaments (cytostatiques, agents antibactériens, glycosides cardiaques, anti-inflammatoires non stéroïdiens) utilisés à fortes doses.

  1. Dyshormonal (métabolique).

La MKD (dystrophie myocardique) dans ce cas comprend les troubles qui sont apparus en raison de troubles endocriniens ou hormonaux. Par exemple, la forme diabétique (avec diabète sucré), thyrotoxique (hypothyroïdie, hyperthyroïdie - états dysfonctionnels de la glande thyroïde), l'adolescence. La cause peut également être la formation d'un phéochromocytome (une tumeur de la glande surrénale).

  1. Vétérinaire-platormonal (végétatif-désovariaire).

La raison des changements dystrophiques dans la structure des myocardiocytes est la ménopause, le syndrome prémenstruel, le fibromyome utérin et la dysfonction ovarienne. Le fond hormonal du corps dans ces conditions change considérablement, ce qui conduit au développement de phénomènes dysmétaboliques dans le myocarde. Les principaux symptômes de la ménopause: bouffées de chaleur, tachycardie, transpiration, douleur cardiaque, sautes d'humeur.

Un type de dystrophie, qui est basé sur des troubles graves du système nerveux (par exemple, VVD). Ces pathologies sont caractérisées par une sécrétion accrue d'adrénaline, qui, à son tour, crée les conditions préalables au fonctionnement du myocarde en mode amélioré. Une personne éprouve une anxiété constante, de la peur, du désespoir, tombe dans un état dépressif. Dans le même temps, le cœur fonctionne instable, le rythme s'égare, la respiration s'accélère, la pression artérielle augmente.

Le plus souvent, cette forme de pathologie survient dans un contexte de maladies infectieuses chroniques (amygdalite, amygdalite). La plupart des jeunes sont touchés par des troubles dystrophiques. Les anticorps immunitaires «attaquent» les cardiomyocytes, les percevant comme des éléments hostiles avec la flore pathogène (streptocoques). Manifestations typiques: palpitations cardiaques, essoufflement pendant l'exercice, intoxication générale du corps aggravée le soir.

Elle est associée à une augmentation du stress physique lors d'un entraînement intense. Des problèmes avec le travail du myocarde surviennent lors de la phase préparatoire avant le prochain concours. Les signes pathologiques suivants sont notés: palpitations sévères, douleurs thoraciques piquantes, diminution de la pression artérielle et bradycardie.

La MCD se développe avec une carence en fer, des saignements abondants, une anémie hémolytique. Le résultat de telles conditions est l'hypoxie. Un manque d'oxygène affecte négativement les processus métaboliques, la structure cellulaire du myocarde subit des changements pathologiques. Que ressent une personne? La peau saigne et pâlit, le cœur bat fréquemment, l'essoufflement se produit, les artères carotides pulsent intensément, du bruit apparaît lors de l'écoute.

En plus de ce qui précède, vous pouvez spécifier d'autres conditions préalables aux troubles dystrophiques myocardiques:

  • Les néphrogènes comprennent la glomérulonéphrite (réarrangement pathologique des tissus rénaux), la compression des reins avec des néoplasmes tumoraux.
  • Maladies avec syndrome cumulatif (mucopolysaccharidose, amylose, glycogénose, syndrome de Wilson-Konovalov).
  • Dysfonctionnements gastro-intestinaux (hépatite, insuffisance hépatique, gastrite).
  • Exposition à des objets physiques ou à d'autres influences externes (blessures thoraciques, apesanteur, vibrations prolongées, surchauffe, rayonnement).
  • Surpoids ou perte de poids soudaine en peu de temps.
  • Carence en vitamines et minéraux associée à une mauvaise nutrition, un jeûne prolongé, l'utilisation de mono-régimes déséquilibrés pour la perte de poids.
  • Hypokaliémie, dépôts de sel dans les tissus cardiaques.
  • Grossesse, en particulier avec le développement d'une toxicose tardive.
  • Réactions allergiques.

Les modifications diffuses affectent toute la couche musculaire du cœur, se répartissant uniformément dans toutes les directions. Alors que la dystrophie focale du myocarde cardiaque affecte uniquement certaines parties de ses tissus.

Actuellement, de nombreuses personnes souffrent de dystrophie myocardique. Tout le monde ne sait pas ce que c'est et comment le traiter. La dystrophie myocardique (en abrégé MKD) comprend un groupe de maladies cardiaques de nature non inflammatoire. Avec la maladie, il y a une diminution de la fonction contractile du cœur, son excitabilité, sa conduction, son automatisme et une violation des processus métaboliques myocardiques.

Divers facteurs provoquent une dystrophie myocardique, notamment:

    Violation de la nutrition cardiaque avec une anémie inférieure à 80-90 g / l, une maladie cardiaque, une hypertension, une myocardite et un certain nombre d'autres maladies cardiovasculaires

Épuisement nerveux (névrose, dépression, stress prolongé)

Stress physique, en particulier après des infections virales respiratoires aiguës

Diverses perturbations hormonales (par exemple, avec la thyréotoxicose et un certain nombre d'autres pathologies)

Restructuration hormonale du corps (par exemple, à l'adolescence ou pendant la ménopause)

Prendre des médicaments hormonaux

Tabagisme, drogues, abus d'alcool

Malnutrition (manque de protéines, de magnésium et de fer)

Les effets négatifs de divers médicaments

Pathologies gastro-intestinales, par exemple, cirrhose, pancréatite et plusieurs autres

  • Facteurs d'influence externes, y compris surchauffe, rayonnement, mal des montagnes
  • La cause de la dystrophie myocardique chez les nouveau-nés, en règle générale, est un manque d'oxygène pour le fœtus (par exemple, avec une toxicose enceinte), avec des infections intra-utérines ou une encéphalopathie intra-utérine.

    La dystrophie myocardique du muscle cardiaque se produit en raison de fortes charges sur le cœur lors d'un entraînement inapproprié et intensif. En outre, une alimentation déséquilibrée, un court repos, une interruption constante du sommeil peuvent provoquer l'apparition de MCD. D'autres facteurs communs pour le développement de la dystrophie myocardique comprennent:

    • maladies infectieuses en phase d'inflammation;
    • amygdalite chronique;
    • intoxication du corps (empoisonnement, alcool, cigarettes, drogues);
    • en surpoids;
    • myxœdème;
    • avitaminose;
    • Diabète;
    • la thyréotoxicose;
    • anémie;
    • radiation;
    • dystrophie musculaire;
    • inflammation génitale;
    • collagénose;
    • l'apparition de la ménopause chez les femmes;
    • surchauffe;
    • manque de potassium dans le corps;
    • Syndrome de Cushing;
    • famine;
    • séjour prolongé sur mono-régimes;
    • dépôt de sels dans le muscle cardiaque.

    Étiologie

    La dystrophie myocardique peut être causée non seulement par des facteurs externes, mais aussi internes. La maladie peut se développer en raison de:

    • intoxication aiguë du corps (par les drogues, l'alcool, etc.);
    • agents pathogènes physiques, tels que surchauffe, rayonnement, etc.;
    • processus inflammatoires ou infectieux dans le corps humain;
    • perturbations dans le travail des organes du système endocrinien;
    • Troubles métaboliques;
    • chez les jeunes enfants et les nouveau-nés, la dystrophie myocardique se produit dans le contexte de ces maladies qui ne sont caractéristiques que de leur tranche d'âge;
    • stress physique (peut survenir chez les athlètes);
    • toute perturbation du travail d'un muscle cardiaque tel que le myocarde;
    • stress nerveux - dépression, apathie, stress prolongé;
    • troubles de l'alimentation.

    Toutes ces causes de dystrophie myocardique entraînent de tels changements pathologiques:

    • violation de l'innervation du muscle cardiaque;
    • diminution de l'assimilation de l'oxygène par le cœur;
    • à l'intérieur du cœur, au niveau cellulaire, le niveau de calcium augmente;
    • les cellules adipeuses détruisent le myocarde;
    • les enzymes destructrices détruisent la structure des cellules cardiaques;
    • diminution du nombre de cellules actives dans le cœur.

    MCD d'origine mixte

    À un âge relativement jeune, lorsque le corps humain a suffisamment d'énergie et de santé, la dystrophie myocardique peut survenir sans symptômes. Mais avec l'âge, ils apparaissent toujours. Il convient de noter que l'intensité des symptômes et leurs variations peuvent être différentes selon les personnes..

    Les principaux symptômes de la dystrophie myocardique sont des douleurs, des picotements et d'autres sensations inconfortables dans le cœur. De plus, il existe plusieurs symptômes supplémentaires:

    • dyspnée. Il peut apparaître non seulement en raison d'une charge importante sur le corps, mais également sans raison apparente;
    • violation du rythme cardiaque. Le cœur peut battre très rapidement, avec des retours pulsatoires dans les tempes. Inversement, très lentement;
    • sensation constante d'inconfort dans la poitrine;
    • souvent les patients ont une somnolence sévère;
    • performances réduites.

    Les symptômes ci-dessus peuvent survenir non seulement chez les adultes, mais aussi chez les adolescents et les enfants.

    Parmi les symptômes de la dystrophie myocardique, les plus courants sont:

      Presser les douleurs cardiaques. Se produisent dans la partie supérieure de la poitrine, généralement avec un effort physique. Cela dure longtemps. Souvent donné à la main gauche. La prise de nitroglycérine ne réduit pas l'intensité de la douleur

    Interruptions du rythme cardiaque. Avec la dystrophie myocardique, des impulsions pathologiques apparaissent dans le nœud sinusal, en raison desquelles diverses perturbations du rythme se développent (extrasystole, tachycardie)

    Dyspnée. Elle survient en raison de l'insuffisance de la circulation coronaire et du manque d'oxygène dans le muscle cardiaque

  • Gonflement. La contractilité réduite du cœur avec la dystrophie myocardique affecte l'approvisionnement en sang de tous les organes et systèmes du corps et conduit à un gonflement des jambes et des pieds
  • De plus, la dystrophie myocardique se distingue par:

    Hypertrophie cardiaque due à un épaississement du myocarde ou à une expansion de la cavité ventriculaire

  • Souffles cardiaques résultant de la faiblesse du muscle cardiaque, de l'étirement des ventricules, des oreillettes, de l'appareil valvulaire
  • Si vous avez au moins un de ces symptômes, ne vous diagnostiquez pas et ne vous auto-méditez pas, ce qui ne provoque que des complications dangereuses.

    N'oubliez pas: seul un cardiologue expérimenté peut effectuer les diagnostics nécessaires et déterminer avec précision si tout est en ordre avec votre cœur.

    Prenez rendez-vous dès maintenant.

    Les signes de dystrophie myocardique ne sont le plus souvent observés qu'avec un effort physique intense. Au repos, la maladie est passive. Les symptômes de la MKD peuvent souvent être confondus avec d'autres maladies, de sorte que la dystrophie myocardique est assez difficile à identifier et à diagnostiquer au stade primaire. Les principaux signes de la maladie MKD:

    • douleur thoracique spasmodique ou douloureuse;
    • fatigabilité rapide;
    • impuissance;
    • état de dépression;
    • essoufflement en se déplaçant;
    • la faiblesse;
    • cardiopalmus;
    • douleur au coeur;
    • interruption du muscle cardiaque;
    • arythmie;
    • murmure systolique à l'apex du cœur;
    • ralentissement du pouls.

    Dans les cas chroniques, la dystrophie myocardique du cœur, le traitement, les symptômes - tout cela prend un caractère complexe. Le patient présente une dyspnée sévère au repos, une augmentation du foie, l'apparition d'un œdème.

    La dystrophie myocardique de genèse mixte a un effet négatif sur le muscle cardiaque, le déformant au fil du temps. En conséquence, le tissu ventriculaire est étiré, la flasque et l'amincissement du septum apparaissent.

    Les signes d'une manifestation de la dystrophie myocardique d'origine mixte sont «masqués» par la dystrophie myocardique elle-même. Les symptômes et le traitement dans ce cas sont très similaires:

    • essoufflement pendant l'effort physique;
    • fatigue élevée;
    • tachycardie;
    • impuissance;
    • battement de coeur.

    Avec le développement rapide de la maladie, une personne présente des dysfonctionnements et des troubles du rythme cardiaque, ainsi qu'une insuffisance cardiaque.

    La dystrophie myocardique d'origine complexe est l'une des variétés de la dystrophie myocardique courante. Qu'est-ce que c'est et quelles sont les causes de son apparition? La maladie affecte le muscle cardiaque et n'est pas inflammatoire. Les facteurs affectant la formation de MCD d'origine complexe ne sont pas associés aux maladies cardiaques:

    • intoxication du corps (empoisonnement, alcool, drogues, cigarettes);
    • violation des fonctions du système endocrinien;
    • défaillance métabolique.

    Une telle dystrophie myocardique (ses symptômes et son traitement, en principe, sont très similaires à toutes les autres maladies cardiaques) se manifeste par une tachycardie, un essoufflement, une insuffisance cardiaque, des douleurs thoraciques, de la fatigue, des frissons.

    Dans le traitement, la cause de la genèse complexe de MCD a été principalement éliminée. Les médecins prescrivent divers types de médicaments: orotate de potassium, nérobol, cardiomagnyl et autres. Ces médicaments rétablissent le métabolisme myocardique..

    Cependant, sans observer la routine et la nutrition quotidiennes correctes, les comprimés seront inefficaces, vous devez donc suivre un mode de vie sain et actif..

    En approchant le traitement de la maladie de manière globale, vous pouvez compter sur une récupération rapide et une amélioration de l'état général.

    Séparément, il est possible de distinguer ces formes de MCD comme des troubles de la genèse mixte ou complexe. Dans ce cas, l'origine des phénomènes pathologiques dans les cardiomyocytes est associée à plusieurs raisons à la fois, par exemple, un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une carence en vitamines, une baisse du taux d'hémoglobine dans le sang et des lésions infectieuses..

    Il est assez difficile de déterminer exactement laquelle des raisons influence le plus les changements en cours. Le traitement de ces patients pose également certaines difficultés, car il est nécessaire de prendre en compte divers facteurs dans la sélection des médicaments. A l'état du myocarde, une telle pathologie se reflète de façon plus sensible: sous l'influence de plusieurs phénomènes négatifs à la fois, le muscle cardiaque s'use plus vite, il se déforme, les cellules s'étirent, perdent de leur force, les septa s'amincissent.

    Exprimé comme un essoufflement. De faibles mouvements contractiles du myocarde conduisent à un apport sanguin insuffisant et à une carence en oxygène. La région de la moelle oblongue, qui est responsable de la fonction respiratoire, résout ce problème avec une fréquence respiratoire accrue, et une gêne se produit dans la zone de la cellule de minerai.

    • Violations du rythme des contractions.

    La dystrophie myocardique dysmétabolique s'accompagne de dommages aux canaux de passage du sodium et du potassium. Ces éléments contribuent au bon fonctionnement des voies. Lorsqu'ils sont endommagés, le centre sino-auriculaire fait mal ses fonctions, fixe une fréquence cardiaque déformée. Les sections restantes du système conducteur, respectivement, propagent de manière inadéquate l'onde d'excitation aux oreillettes et aux ventricules, ce qui provoque le fonctionnement non coordonné des chambres. Types possibles de troubles du rythme: tachycardie, fibrillation auriculaire, extrasystole, blocage de diverses parties du myocarde.

    • Circulation sanguine altérée.

    La circulation sanguine est perturbée en raison d'une insuffisance cardiaque progressive. En conséquence, les parties les plus éloignées du corps réagissent avec l'apparition d'un œdème..

    Des réactions métaboliques incorrectes contribuent à l'accumulation de produits de décomposition et d'acide lactique. Ces éléments agissent sur les récepteurs nerveux, une personne ressent une douleur qui vient de la partie supérieure du cœur. Les sensations douloureuses ne disparaissent pas longtemps, elles ne peuvent pas être éliminées avec de la nitroglycérine. Le syndrome survient même en l'absence d'activité physique..

    • La présence de bruit lors de l'écoute.

    Les contractions myocardiques lentes se manifestent par des bruits cardiaques étouffés, l'apparition de bruit. Ils sont délivrés par des chambres ventriculaires distendues, ainsi que par la valve mitrale, dont les valves ne se ferment pas complètement, permettant au sang de fuir vers l'oreillette gauche.

    • Hypertrophie cardiaque.

    Cela est dû à l'étirement des cavités cardiaques et au compactage de la couche musculaire.

    Variétés

    La dystrophie myocardique est divisée en fonction des causes:

    • dystrophie myocardique malhormone. Elle survient en raison d'une altération de la sécrétion hormonale, ainsi que du métabolisme. Les femmes les plus fréquemment soumises à une dystrophie myocardique malhonnête sont celles qui ont achevé le cycle menstruel. Elle s'accompagne d'un œdème, d'une augmentation des organes internes, de douleurs cardiaques;
    • dystrophie myocardique dysmétabolique - causée par une violation du rapport des protéines et des glucides dans l'alimentation humaine;
    • amygdalogène - se développe sous la forme chronique d'amygdalite ou d'amygdalite;
    • anémique - une perte de sang massive est considérée comme la cause de l'événement. Le cœur souffre d'un manque d'oxygène. Manifesté par un essoufflement, une pâleur et une tachycardie;
    • toxique - se manifeste chez les personnes souffrant de dépendance à l'alcool. Les toxines alcooliques détruisent les cellules cardiaques. Le système nerveux est endommagé, ce qui entraîne un tremblement dans les membres toujours observé chez les patients, une transpiration accrue et une sensation constante de manque d'air;
    • dystrophie myocardique du stress physique. Sont exposés à des personnes qui pratiquent activement des sports et qui surchargent physiquement leur corps. Ses principales manifestations: une sensation de douleur, de pression, de picotements dans le cœur;
    • dystrophie myocardique de genèse complexe - causée non pas par des troubles cardiaques, mais par l'influence de facteurs externes.

    Pathogenèse de la dystrophie myocardique alcoolique

    Selon les stades de développement, la dystrophie myocardique est divisée en:

    • le premier stade de la maladie - se manifestant par des douleurs cardiaques, un essoufflement et une fatigue accrue sans raison apparente (d'un point de vue physique). À ce stade, une augmentation de la taille du cœur est observée;
    • deuxième étape - le rythme cardiaque est rompu, un gonflement mineur des extrémités apparaît. Le cœur pousse moins de sang qu'il n'y entre. Avec un traitement rapide, il est possible de restaurer le cœur;
    • la troisième étape s'accompagne d'un essoufflement sévère, même au repos, d'une stagnation de sang dans les vaisseaux, la performance globale d'une personne diminue. Le cœur n'assure pas une telle circulation sanguine que dans un travail sain. Cette étape est irréversible..

    Classification de MKD

    Classification de la dystrophie myocardique de la maladie - qu'est-ce que c'est? Il s'agit en fait d'espèces selon les caractéristiques étiologiques de la maladie, la dystrophie myocardique. La classification est représentée par les formes suivantes de MKD:

    • allergique
    • genèse mixte;
    • genèse complexe;
    • hyperfonctionnel;
    • neurovégétatif;
    • hormonale (maladies endocriniennes et malhormonose liée à l'âge);
    • maladies héréditaires;
    • dysmétabolique (anémie, dystrophie, carence en vitamines);
    • intoxication (empoisonnement, maladies infectieuses, alcool, tabagisme, toxicomanie).
    • alimentaire;
    • radiation;
    • blessures à la poitrine fermée.

    MCD dyshormonal

    Dystrophie myocardique dyshormonale - qu'est-ce que c'est?

    La dystrophie myocardique dyshormonale est une maladie cardiaque causée par un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Pendant l'hypothyroïdie (diminution de la fonction), le métabolisme du corps ralentit, la pression artérielle diminue, des œdèmes et des douleurs douloureuses prolongées apparaissent. Avec la thyréotoxicose (augmentation de la fonction thyroïdienne), le métabolisme est accéléré et contribue à une perte de poids rapide. En outre, le patient ressent des douleurs cardiaques, de la soif, une nervosité excessive; rythme cardiaque et sommeil perturbés.

    Les symptômes d'une MKD malhonnête sont:

    • vertiges;
    • manque d'air;
    • sommeil perturbé;
    • douleurs aux coutures dans la région du cœur;
    • irritabilité et autres.

    En règle générale, une telle dystrophie myocardique apparaît chez les femmes de 45 à 50 ans, car à cet âge, la fonction ovarienne fonctionne mal. Les hommes âgés de 50 à 55 ans sont également sensibles à cette maladie en raison d'une baisse de la production de testostérone..

    Complications

    Chez les personnes d'âge moyen et plus âgées, la complication est le fait que la maladie dans certains cas est complètement incurable.

    Diagnostic de la dystrophie myocardique

    Rappel: puisque la dystrophie myocardique dans la grande majorité des cas n'est pas une maladie indépendante, mais une complication de toute maladie, il est très important d'identifier la pathologie primaire qui a provoqué le développement de la dystrophie myocardique.

    C'est pourquoi, afin de poser un diagnostic précis, d'identifier la cause de la dystrophie myocardique, de déterminer le type de dystrophie myocardique et de choisir un traitement efficace, un diagnostic complet est nécessaire, parfois avec la participation de différents spécialistes.

    Méthodes permettant de diagnostiquer la dystrophie myocardique et de déterminer sa cause:

    ECG. La principale méthode de diagnostic de la dystrophie myocardique. Il aide à identifier les signes de contractilité diminuée du cœur et les troubles du rythme cardiaque caractéristiques qui n'affectent pas la qualité de vie et peuvent ne pas être ressentis du tout..

    Échographie cardiaque (échocardiographie). Une méthode informative pour le diagnostic de la dystrophie myocardique aidera à identifier l'expansion des cavités cardiaques, une diminution de la contractilité du myocarde, en particulier les structures valvulaires du cœur.

    Biopsie. L'échantillonnage des tissus musculaires est le moyen le plus efficace pour diagnostiquer la dystrophie myocardique, mais comme cette procédure est difficile à réaliser et comporte un certain risque pour la santé du patient, les médecins y ont recours dans de très rares cas.

    La détection de la dystrophie myocardique chez l'enfant, comme chez l'adulte, est réalisée par des mesures standard: échographie cardiaque, ECG et examen par un cardiologue, après quoi un diagnostic final est posé.

    Les mesures diagnostiques visent à déterminer la nature des changements, les causes du développement de la pathologie, ainsi que la différenciation des troubles dystrophiques d'autres conditions présentant des symptômes similaires. Par exemple, radiculopathie thoracique. Elle se manifeste par une douleur dans la poitrine, une perte de sensibilité dans cette zone, une fréquence cardiaque rapide, une anxiété accrue, des douleurs peuvent se propager au bras gauche.

    Les méthodes suivantes sont utilisées pour poser le diagnostic correct:

    Cette étude nous permet d'identifier des tailles d'organes accrues, des phénomènes œdémateux, des écarts dans le travail des ventricules dans différentes phases de contraction, le niveau de compactage des parois cardiaques, la détérioration de l'activité contractile.

    Détecte les symptômes de malformations cardiaques, d'insuffisance myocardique chronique, de flux sanguin accéléré et de son volume accru, de basse pression dans les ventricules et les oreillettes, ainsi qu'à l'intérieur des vaisseaux.

    1. ECG du cœur (électrocardiographie).

    Sur le cardiogramme, vous pouvez voir: des ondes T plus plates, reflétant de faibles contractions des ventricules, une diminution de l'amplitude de tous les types de dents due à une fonction cardiaque défectueuse, des signes de blocage incomplet dans les branches de His, des complexes contractiles irréguliers.

    1. En utilisant l'imagerie par résonance magnétique nucléaire, les changements suivants peuvent être enregistrés: la présence de troubles focaux ou diffus, des parties élargies du cœur, un compactage myocardique asymétrique au stade précoce, une couche musculaire amincie au stade avancé de la MCD.
    2. Examen aux rayons X.

    Détecte la fréquence cardiaque basse, l'hypertrophie ventriculaire gauche ou droite, la congestion pulmonaire.

    Une biopsie du tissu myocardique peut également être utilisée. Son analyse permet d'identifier les troubles pathologiques du métabolisme enzymatique, le degré de destruction des fibres musculaires, les modifications structurelles des cardiomyocytes.

    Pour déterminer les écarts associés à la pénétration des particules de potassium et de sodium à travers la membrane cellulaire, une scintigraphie est effectuée..

    Le test sanguin ne détecte pas d'anomalies.

    Comme mentionné ci-dessus, la maladie peut se manifester sans symptômes. Cela suggère que seul un diagnostic détaillé peut déterminer la dystrophie myocardique aux premiers stades. Tous les appareils ne peuvent pas détecter les anomalies cardiaques dans les premiers stades, mais les plus modernes d'entre eux peuvent le faire. Le diagnostic de la dystrophie myocardique est effectué en utilisant:

    • électrocardiographie. La méthode permet d'identifier les perturbations les plus mineures dans le travail du cœur;
    • radiographie. Prenez une photo des poumons pour comprendre s'ils sont affectés, ainsi que pour déterminer les limites du cœur;
    • phonocardiographie. Il permet d'identifier l'éventail complet des souffles cardiaques (le cas échéant);
    • test sanguin ;
    • prélèvement d'urine. Cela n'a rien à voir avec le travail du cœur, mais si l'analyse a montré des problèmes avec les reins, cela peut être un avertissement sur la possibilité d'insuffisance cardiaque;
    • IRM cardiaque.

    Prédiction et prévention de la dystrophie myocardique

    Pour éviter ou réduire le risque de dystrophie myocardique, vous devez:

    • adhérer strictement à un mode de vie sain, cesser de fumer et d'alcool;
    • s'habituer à un petit effort physique quotidien afin de maintenir une fonction cardiaque tonique;
    • éviter la surchauffe ou l'hypothermie du corps;
    • prendre une douche de contraste;
    • suivre des cours de massage thérapeutique plusieurs fois par an;
    • minimiser les situations stressantes;
    • prenez beaucoup de vitamines;
    • boire au moins un litre de liquide par jour;
    • réduire l'apport calorique.

    Pour réduire à zéro le risque de développer une dystrophie myocardique, vous devez suivre quelques règles simples:

      Menez une vie saine

    Arrêtez de fumer et d'alcool pour toujours

    Habituez-vous à de petites activités physiques quotidiennes - cela vous aidera à garder votre cœur en bonne forme

    Évitez la surchauffe ou l'hypothermie

    Prenez une douche de contraste plus souvent

    Prenez des cours de massage thérapeutique plusieurs fois par an.

    Ne soyez pas nerveux avec des bagatelles

    Buvez au moins un litre de liquide par jour

  • Retirer les aliments et les plats trop riches en calories de l'alimentation
  • N'oubliez pas: tout inconfort cardiaque est une bonne raison de consulter un cardiologue et de subir les examens nécessaires. Des complications peuvent survenir soudainement et entraîner des conséquences désastreuses..

    Par conséquent: si vous ressentez une gêne, même légère, dans le travail de votre cœur, ne vous auto-méditez pas et ne remettez pas une visite à un cardiologue. Prenez rendez-vous dès maintenant.

    Optez pour la médecine du travail!

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite