Tachycardie sinusale - symptômes, traitement, quel est-il?

Qu'est-ce que c'est et est-ce dangereux? La tachycardie sinusale se caractérise par une augmentation significative du nombre de contractions cardiaques par minute tout en maintenant un rythme cardiaque normal.

Le nœud sinusal du cœur est le contrôle du rythme cardiaque, son travail principal est de générer des impulsions conduisant à la contraction des muscles cardiaques.

Dans certaines situations, le nœud sinusal génère ces impulsions à un rythme plus rapide. Le nombre de battements cardiaques dans ce cas est de 90 à 180 battements par minute.

Dans la pratique médicale, la tachycardie physiologique et pathologique est reconnue. Chez les personnes en parfaite santé, une augmentation de la fréquence cardiaque se produit avec le stress, l'effort physique, après une excitation prolongée.

Relative à la tachycardie congénitale ou acquise, elle se rencontre souvent chez les filles et les adolescents. Avec la tachycardie pharmacologique des sinus, des substances telles que l'alcool, la nicotine, la caféine, ainsi que les hormones noradrénaline, adrénaline, affectent le nœud sinusal du cœur. La tachycardie sinusale pathologique est à la fois adéquate et inadéquate. Une réaction adéquate du corps apparaît avec anémie, fièvre, hypertension artérielle, thyréotoxicose.

Lorsque la tachycardie est insuffisante, il y a une augmentation constante de la fréquence cardiaque de plus de 95-100 par minute dans un état calme pendant trois mois ou plus. Les médecins disent qu'à la suite de l'augmentation de la fréquence cardiaque en raison de la défaite primaire de l'automatisme des cellules du stimulateur cardiaque dans le nœud sinusal. Avec une tachycardie sinusale inadéquate, les patients se plaignent d'une augmentation du rythme cardiaque, d'une faiblesse prolongée, d'un essoufflement, de vertiges. Au cours de l'étude ECG, en plus des contractions fréquentes, aucune autre déviation n'a été observée.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Avec la tachycardie sinusale, les symptômes suivants sont présents:


  • palpitations ressenties, cœur, comme si "tremblantes" dans la poitrine.
  • avec une légère charge, il y a une sensation de tiraillement, ainsi qu'un essoufflement.
  • étourdissements, une faiblesse survient. Avec des étourdissements prolongés, une perte de conscience est possible.
  • avec une tachycardie sinusale, se développant avec une maladie coronarienne, une douleur thoracique apparaît.
  • la capacité de travail diminue, une faiblesse apparaît.
  • le travail physique et les exercices sont moins bien tolérés, en particulier avec une tachycardie constante.
Par rapport à la tachycardie physiologique normale, vous ne devez pas la combattre, car elle passe elle-même après la disparition de l'influence des facteurs provoquants sur le corps. Pour exclure la tachycardie physiologique, vous devez refuser de prendre de l'alcool, de la nicotine, des produits contenant de la caféine.

Il est également recommandé d'éviter les situations stressantes, les surcharges physiques et émotionnelles lors du traitement et du diagnostic. Très souvent, les gens ne soupçonnent même pas la présence d'une tachycardie. Une légère augmentation de la fréquence cardiaque peut être détectée lors du comptage de votre fréquence cardiaque..

Si, dans un état de relaxation normal, votre pouls dépasse 100 battements par minute, vous pouvez parler de tachycardie. Mais pour en découvrir les causes, vous avez besoin d'une étude ECG.

Causes de la tachycardie sinusale

La maladie apparaît principalement en raison de la qualité de la réponse du corps aux conditions de l'environnement interne du corps.

Quelles sont les causes de la tachycardie?


  • exposition à l'alcool, à la nicotine et à d'autres poisons.
  • excès d'hormones thyroïdiennes.
  • infection dans le corps.
  • attaques de panique, névrose, dépression et autres maladies neurologiques.
1) Les effets des médicaments suivants: antidépresseurs, hormones, diurétiques, antagonistes du calcium, ainsi que les médicaments contenant de la caféine. Les médicaments utilisés dans le traitement de l'asthme bronchique augmentent également la fréquence cardiaque..

2) Maladies du sang et des organes respiratoires. Si les tissus souffrent de «privation d'oxygène», la fréquence cardiaque augmente. Le cœur commence également à travailler dur avec une anémie et une perte de sang constante..

3) Les maladies du système cardiovasculaire provoquent également une tachycardie sinusale. Ceux-ci incluent: divers défauts, myocardite ou inflammation du cœur, maladie coronarienne, cardiomyopathie. Au cours de ces maladies, les patients ont une détérioration de la fonction contractile du cœur, la libération de sang de celui-ci. Pour assurer une bonne circulation sanguine, le cœur augmente la fréquence de son travail..

4) Avec l'hypoxémie, une augmentation de l'acidité du corps, une diminution de l'oxygène dans le sang, une augmentation de la fréquence cardiaque se produit également.

5) Pendant la grossesse, les palpitations cardiaques sont un état normal du corps. Chez une femme, pendant cette période, la charge sur le corps augmente, c'est pourquoi une telle tachycardie est considérée comme admissible.

Diagnostic de la tachycardie sinusale

En cas de tachycardie prolongée, le médecin examine attentivement le patient. Les conditions de vie et de travail du patient sont prises en compte, entre-t-il en contact avec des produits chimiques nocifs, prend-il de l'alcool et des drogues? Les médicaments destinés aux patients sont également importants..

Un examen physique est effectué, la peau, la muqueuse du patient sont analysées, qu'il y ait une respiration sifflante dans ses poumons ou au cœur du bruit. Ensuite, un test sanguin général est prescrit, ce qui permet de déterminer le niveau d'hémoglobine, une augmentation des globules blancs.

Un test sanguin biochimique exclut le diabète et les maladies rénales. Afin d'identifier une éventuelle inflammation du système urinaire, une analyse d'urine est effectuée. Il est important d'analyser le niveau d'hormones thyroïdiennes dans le sang..

De plus, sans faute, le patient subit une étude ECG. Si nécessaire, une surveillance quotidienne Holter est prescrite. L'échocardiographie peut détecter des changements structurels dans le muscle cardiaque. La consultation d'un neurologue et d'un oto-rhino-laryngologiste est également recommandée..

Traitement de la tachycardie sinusale

Le traitement de ce type de tachycardie vise principalement à éliminer la cause principale de la maladie. Avec une fonction thyroïdienne accrue, des thyréostatiques sont utilisés..

S'il y a une maladie sous-jacente - cœur, sang, rein, ils reçoivent un traitement spécifique. Avec les maladies bronchopulmonaires, le traitement est effectué par oxygénothérapie.

Il est recommandé d'établir une durée normale de sommeil. La nourriture doit être en petites portions 5 fois par jour afin de ne pas surcharger le tractus gastro-intestinal. Les aliments fortement épicés, acides et chauds doivent être jetés, ainsi que les mauvaises habitudes, y compris la consommation de café.

Si la cause de la tachycardie est l'annulation de tout médicament, il est à nouveau utilisé, puis annulé.

Un système nerveux faible avec tachycardie est traité par un entraînement autogène et une auto-suggestion. Après avoir consulté un thérapeute, le patient est capable d'identifier ce qui le dérange. Lorsqu'il y a harmonie dans l'âme, de nombreux patients subissent ce type de tachycardie.

Si la tachycardie sinusale inquiète trop le patient, elles ne sont pas bien tolérées, les médicaments suivants sont utilisés, qui doivent être prescrits exclusivement par un cardiologue:


  • teintures agripaume, aubépine, valériane.
  • bêta-bloquants.
  • inhibiteurs du canal du nœud sinusal.
  • antagonistes du calcium.
Avec des violations importantes de l'état des patients, une modification du cathéter du nœud sinusal est prescrite. Bien que la tachycardie soit souvent assez prononcée, le pronostic est généralement assez favorable.

Lire aussi, symptômes et traitement de la tachycardie paroxystique..

La prévention

La prévention de la maladie consiste à prévenir la maladie sous-jacente, qui a provoqué une augmentation de la fréquence cardiaque. Dans tous les cas, il est recommandé aux patients atteints de tachycardie de dormir 8 heures, de bien manger, de mener une vie saine.

Le régime doit être composé d'une quantité suffisamment importante de fibres, vous devez éviter de boire de l'alcool, de ne pas trop manger, de manger des aliments moins épicés et gras.

Il est recommandé d'arrêter de fumer. De plus, vous devez surveiller le poids corporel, faire constamment du sport (au moins 3 fois par semaine pendant une demi-heure). La piscine, le massage, la relocalisation, les voyages contribuent également à soulager le stress et à normaliser l'état du système nerveux.

Le stress physique et émotionnel excessif doit être abandonné, les situations de conflit et les «méditations» prolongées des problèmes doivent être évitées. Parfois avec une dystonie végétative-vasculaire et un système nerveux faible, la psychothérapie, la normalisation du sommeil et du repos suffisent. Si vous avez un système nerveux rapidement excitable, utilisez les affirmations de Louise Hay pour harmoniser votre corps et votre âme..

En observant toutes les recommandations nécessaires, vous vous débarrasserez progressivement d'une maladie aussi désagréable!

Quel médecin dois-je contacter pour le traitement?

Si, après avoir lu l'article, vous supposez que vous présentez des symptômes caractéristiques de cette maladie, vous devriez alors demander l'avis d'un cardiologue.

Tachycardie sinusale du cœur: qu'est-ce que c'est, les principaux symptômes et le but du traitement

Un rythme cardiaque rapide est-il dangereux ou non? Tout dépend de ce qui a provoqué l'augmentation de la fréquence cardiaque. C'est une chose si une attaque commence après une frayeur, et une autre quand il y a des maladies chroniques.

Alors, comprenons ce que c'est - la tachycardie sinusale du cœur, si elle est dangereuse et quoi, quels sont ses symptômes et quel est le traitement.

Caractéristiques principales

La tachycardie sinusale est appelée une forme d'arythmie, qu'est-ce que cela signifie? Ce type de tachycardie est causé par une violation:

  • génération d'impulsions par le nœud sinusal, qui contrôle la fréquence cardiaque;
  • conduction des impulsions du nœud sinusal vers les ventricules.

Chez l'adulte, la fréquence cardiaque (FC) de 100 battements par minute est considérée comme la limite. Pour les enfants, cet indicateur est calculé par âge, et l'écart est considéré comme un excès de fréquence cardiaque de 10% de la norme d'âge.

Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque est de 95 à 130 battements par minute (sans effort physique), de 150 à 160 - avec une charge. Chez les athlètes, ce chiffre peut atteindre 180 à 240 coups..

Formes

Distinguer les formes fonctionnelles et pathologiques (ou prolongées).

Fonctionnel

Sous le fonctionnel comprendre l'accélération du rythme sinusal en réponse au stress (physique ou émotionnel), à la fièvre. La fréquence cardiaque revient à la normale dès que la cause est éliminée.

Pathologique

La forme pathologique survient au repos. Les facteurs extracardiques et intracardiaques en sont la cause..

Différences par rapport aux autres espèces

On distingue également la tachycardie paroxystique et la fibrillation ventriculaire..

La tachycardie sinusale diffère de la forme paroxystique en ce que dans le premier cas, l'attaque commence soudainement, la fréquence cardiaque est de 120 à 250 battements par minute, tout en maintenant le bon rythme pendant l'attaque..

Avec la tachycardie des sinus physiologiques, la fréquence cardiaque augmente en douceur, pour la forme paroxystique, la soudaineté est caractéristique.

La fibrillation ventriculaire est une maladie mortelle dans laquelle le sang n'est pas éjecté du cœur et l'organe cesse de fonctionner. Dans ce cas, une réduction aléatoire des fibres myocardiques se produit (250-480 battements par minute).

En règle générale, un symptôme survient en tant que complication d'un infarctus du myocarde transmural étendu, ainsi qu'en raison d'un choc et d'une grave carence en potassium dans le sang..

Mécanisme de développement

La tachycardie sinusale se développe selon l'un des scénarios:

  • Activation du système symptomatique, qui fait partie du système nerveux. La norépinéphrine, substance issue des fibres nerveuses, active le nœud sinusal.
  • Diminution de l'activité du système parasympathique. Sa substance acétylcholine inhibe la génération d'impulsions, ce qui entraîne une diminution de la fréquence cardiaque. Lorsque l'activité du système parasympathique diminue, le rôle du système sympathique augmente, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Influence directe des facteurs d'influence sur le nœud sino-auriculaire pendant le fonctionnement normal du système nerveux sympathique et parasympathique. Les substances actives agissent sur les cellules qui génèrent des impulsions et les excitent.

Les causes

Le symptôme survient souvent chez les jeunes. La raison en est l'immaturité du système nerveux. Le corps a besoin d'un équilibre du système nerveux sympathique et parasympathique. Mais à un jeune âge, l'équilibre est mal maintenu, il y a donc des avantages, ce qui provoque une crise (cardionévrose).

Les facteurs extracardiaux comprennent:

  • Neurogène - se développe chez les individus (plus souvent chez les jeunes femmes) avec un système nerveux instable, avec une tendance à la névrose, à la dépression, etc., en raison de la haute sensibilité des récepteurs cardiaques aux hormones de stress.
  • Toxique - causé par des substances toxiques - alcool, tabac, ainsi que des facteurs internes (thyrotoxicose, tumeur surrénale - phéochromocytome, plus souvent manifesté chez la femme), infections chroniques (tuberculose, amygdalite).
  • Médicinal - survient en raison d'une activité ou d'un surdosage. Ainsi, les hormones, les médicaments pour le traitement des affections pulmonaires, l'hypertension, les antidépresseurs affectent le corps.
  • Hypoxique - c'est ainsi que le corps réagit à une carence en oxygène. À son tour, la cause de l'hypoxie est les maladies respiratoires et les pathologies sanguines, dans lesquelles l'apport de gaz aux organes et aux systèmes est perturbé (anémie, leucémie, perte de sang chronique, etc.).

Les facteurs intracardiaques sont causés par une maladie cardiaque. Souvent (mais pas toujours), le développement d'une tachycardie sinusale chez les personnes atteintes d'une maladie cardiaque indique une insuffisance cardiaque ou une altération de la fonction ventriculaire gauche, car il y a alors une diminution de la fraction d'éjection ou une détérioration cliniquement significative de l'hémodynamique cardiaque..

Le plus souvent, la forme intracardiale de CT se développe avec de telles pathologies:

En savoir plus sur la maladie grâce à la vidéo:

Symptômes

Lors d'une crise de tachycardie sinusale, le patient peut présenter les symptômes suivants:

  • "Battement" du cœur, rythme cardiaque rapide;
  • dyspnée;
  • lourdeur, "oppression" dans la poitrine (se produit en l'absence de charge);
  • étourdissements, perte de conscience;
  • douleur thoracique compressive (pas plus de 5 minutes) - avec maladie coronarienne;
  • faiblesse générale, diminution des performances, intolérance à l'activité physique (avec une forme pathologique).

Diagnostique

Une image complète de la gravité de la condition est obtenue après l'examen. Les mesures diagnostiques comprennent:

  • analyse de l'anamnèse - le patient est invité à décrire les sensations, les relations de cause à effet possibles, la présence de maladies chroniques, les conditions de vie, les mauvaises habitudes, etc.;
  • examen physique - examinez la peau, examinez l'état des cheveux, des ongles;
  • auscultation - la fréquence respiratoire, la respiration sifflante et le bruit dans le cœur sont déterminés, ce qui permet d'identifier la cause de la pathologie;
  • test sanguin général - montre une anémie, une numération des globules blancs (augmente avec une maladie chronique);
  • test sanguin biochimique - donne une idée du niveau de cholestérol (faible et haute densité), glucose, potassium, créatine, urée, élimine le diabète, les maladies rénales, les changements dans la composition chimique du sang;
  • analyse d'urine (générale) - exclut les maladies des voies urinaires;
  • analyse hormonale - pour déterminer le niveau d'hormones produites par la glande thyroïde;
  • échocardiographie (échocardiographie) - détecte les changements structurels.

L'étude principale et la plus informative est l'électrocardiographie, ou ECG, ainsi qu'un électrocardiogramme selon Holter (l'enregistrement est effectué en continu de 24 à 72 heures, au repos et sous stress).

Les signes ECG de tachycardie sinusale sont présentés dans cette illustration:

Le patient reçoit les conseils d'un psychothérapeute, d'un oto-rhino-laryngologiste et d'autres spécialistes.

Comment et comment traiter

L'objectif principal du traitement est d'éliminer la cause des attaques, car l'angine de poitrine est un symptôme d'autres maladies. La thérapie est sélectionnée et prescrite par un cardiologue.

Correction du jour et des habitudes

Ce bloc d'événements comprend:

  • refus de la toxicomanie - consommation d'alcool, de drogues, de tabac;
  • correction du régime alimentaire - il est recommandé aux patients de manger des aliments riches en fibres et de refuser les plats gras, chauds et épicés, de réduire la quantité de café, de thé;
  • respect du sommeil et du repos.

Élimination des maladies chroniques

Si lors de l'examen, il a été révélé que l'infection est devenue la cause de la tachycardie, le traitement est envoyé pour l'éliminer. Le patient est prescrit un débridement pour les maladies de la cavité buccale, l'ablation d'une dent malade ou des amygdales enflammées, une antibiothérapie.

Avec un manque de fer et d'anémie, l'administration de médicaments avec cet élément est indiquée, avec des saignements - l'introduction de solutions afin de restaurer le volume de la masse sanguine.

Médicaments prescrits

Des médicaments pour éliminer la tachycardie elle-même sont prescrits lorsque le patient ne tolère pas un rythme cardiaque rapide. Avec la tachycardie sinusale, les médicaments suivants sont utilisés:

  • bêta-bloquants - bloquent les récepteurs qui répondent aux hormones de stress, l'adrénaline et la noradrénaline;
  • inhibiteurs du canal if - contrôlent le degré d'excitation dans le nœud sinusal, la fréquence cardiaque;
  • sédatifs à base de plantes médicinales - agripaume, racine de valériane, aubépine.

Récupération

Un patient peut recevoir un traitement de spa à Kislovodsk et dans d'autres centres de santé si des facteurs intracardiaques sont devenus la cause. Dans d'autres cas, les mesures de réadaptation dépendent de la maladie sous-jacente..

Il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • éliminer le stress émotionnel intense - à la maison et au travail;
  • dormir 8 heures par jour;
  • bien manger, abandonner épicé et huileux;
  • tous les jours pour manger des légumes, des herbes, du poisson (surtout de la mer);
  • abandonner les dépendances;
  • faire de la gymnastique (au moins 30 minutes par jour);
  • contrôler le poids corporel.

Techniques controversées

Les médecins se demandent si les glycosides cardiaques peuvent être pris avec une tachycardie sinusale. Cela s'applique en particulier à la digoxine. Selon la méthode russe, une combinaison de bêta-bloquants et de digoxine, parfois avec des antagonistes du calcium, permet un contrôle clair de la fréquence cardiaque.

La gamme de médicaments pour le traitement de la tachycardie est limitée, car cela peut avoir un effet secondaire avec un traitement à long terme. Si la pharmacothérapie n'est pas possible, recourir à la stimulation électrique du myocarde.

Prévoir

Le pronostic est assez grave si la tachycardie sinusale est un symptôme d'insuffisance cardiaque ou de dysfonction ventriculaire gauche. Ensuite, l'évolution de la maladie est aggravée.

Il est important de se rappeler que la tachycardie sinusale peut être une manifestation d'autres maladies. Mais dans l'enfance, pendant la grossesse et chez les adolescentes, c'est souvent la norme. Ensuite, les drogues peuvent nuire.

Par conséquent, il est interdit de prendre des mesures de leur propre chef. Pour déterminer le degré de danger, l'opportunité de prescrire des médicaments ne peut être un spécialiste qu'après un examen approfondi.

Tachycardie sinusale du cœur chez un enfant ou un adulte

Dans le groupe des maladies cardiovasculaires, on trouve divers types d'arythmies. Chez les personnes en bonne santé, elles peuvent être une option normale. Par exemple, le pouls augmente après une tasse de café ou à la suite de réactions émotionnelles. Il s'agit d'une tachycardie physiologique, mais elle est toujours pathologique. Il accompagne les maladies des vaisseaux sanguins, du cœur, des organes endocriniens et d'autres organes.

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale

Lorsque certains facteurs sont exposés au corps, ses tissus nécessitent un plus grand volume d'oxygène. Ensuite, le mécanisme compensatoire est activé, ce qui rend le cœur plus difficile à travailler. Dans ce cas, la fréquence cardiaque augmente, ce qui indique le développement d'une tachycardie.

La pathologie est appelée sinus, car une défaillance se produit dans le nœud du même nom - un stimulateur cardiaque de premier ordre. Le terme «sinus ou tachycardie sinusoïdale» est incorrect, plus souvent utilisé à son insu par les patients. Fréquence cardiaque (FC) en fonction de l'âge (battements par minute):

  • plus de 18 ans - 60-80;
  • 13-18 ans - 68-72;
  • 10-13 ans - jusqu'à 90;
  • 8-10 ans - 70-110;
  • 6-8 ans - 78-118;
  • 4-6 ans - 85-125;
  • 2-4 ans - 90-140;
  • 1-2 ans - 95-155;
  • jusqu'à 1 an - 100-160;
  • jusqu'à 1 mois - 110-170.

Pour les adultes, il est considéré comme pathologique que le pouls dépasse le niveau de 100 battements par minute, pour les enfants - 120, bien que dans la première année de vie ce nombre soit considéré comme la norme. Avec la tachycardie, la fréquence cardiaque moyenne est de 115 battements / min..

La prévalence de la pathologie chez les hommes et les femmes est élevée, quel que soit l'âge. Il survient aussi bien chez les personnes en bonne santé que chez celles qui souffrent de maladies du cœur ou d'autres organes. Chez les enfants, elle se retrouve dans 40% des cas. Pas moins souvent, elle survient chez les adultes, y compris les femmes pendant la grossesse.

Options de développement

Il existe plusieurs mécanismes différents qui expliquent l'augmentation de la fréquence cardiaque:

  • Activation d'une partie du système nerveux appelée sympathique (sympathoadrenal). L'augmentation de la fréquence cardiaque provoque ici la noradrénaline. Étant un médiateur (une substance transmettant les impulsions nerveuses), il active le nœud sinusal.
  • Réduire les effets du système parasympathique. Il agit en face du sympathoadrenal. Ici, l'acétylcholine agit comme un médiateur, ce qui réduit la fréquence cardiaque en ralentissant la génération d'impulsions. Si l'activité du système parasympathique diminue, le sympathique commence à dominer. En conséquence, la norépinéphrine augmente le pouls..
  • Impact direct sur le nœud sino-auriculaire. Les parties sympathiques et parasympathiques du système nerveux fonctionnent sans changement. La raison de l'augmentation de la fréquence cardiaque est l'excitation des cellules qui créent une impulsion. Cela se produit sous l'influence de substances chimiquement actives..

Le danger d'un rythme cardiaque accéléré

La tachycardie physiologique (fonctionnelle) est considérée comme la norme - la réponse du corps à un changement des conditions externes. Ses principales raisons:

  • émotions puissantes;
  • faire du sport;
  • faire de l'exercice;
  • prendre certains médicaments;
  • stress;
  • chaleur;
  • monter à une hauteur;
  • excitation sexuelle;
  • sensation de douleur;
  • fumeur;
  • boire du café, de l'alcool ou de l'énergie.

Après avoir éliminé ces facteurs, le pouls se normalise, par conséquent, la forme physiologique ne comporte aucun danger. Elle est temporaire.

La forme pathologique entraîne des conséquences négatives, car elle est causée par des maladies des organes internes qui font travailler le cœur à l'usure. Complications possibles:

  • mort cardiaque subite;
  • évanouissement
  • choc cardiogénique;
  • faiblesse musculaire générale;
  • œdème pulmonaire;
  • perte de poids;
  • thromboembolie;
  • infarctus du myocarde.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

La gravité des symptômes dépend de la gravité de la pathologie et de la maladie sous-jacente, qui ont provoqué une augmentation de la fréquence cardiaque. Un certain nombre de patients ne présentent aucun symptôme. D'autres ne ressentent qu'un léger inconfort dans la poitrine, des douleurs périodiques et un rythme cardiaque fort, qui ont peu d'effet sur la capacité de travail..

Chez certains patients, les symptômes sont très graves, ce qui les empêche de travailler et de mener une vie familière.

  • dyspnée au repos;
  • palpitations palpables;
  • chagrin;
  • anxiété;
  • insomnie;
  • vertiges;
  • sensation de manque d'air;
  • la faiblesse;
  • fatigabilité rapide;
  • épisodes de perte de conscience;
  • irritabilité;
  • sentiment d'anxiété.

Comment se manifeste la tachycardie cardiaque chez un enfant

L'augmentation de la fréquence cardiaque chez les enfants peut être associée à une forte fièvre. Son augmentation de 1 degré entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque de 10 à 15 battements par minute. Ainsi, le pouls rapide chez les enfants est plus souvent associé à de la fièvre dans un contexte de maladies virales et infectieuses. La cause peut être des malformations cardiaques congénitales ou des problèmes de développement du cerveau.

L'allaitement maternel avec une augmentation de la fréquence cardiaque commence à se comporter mal à l'aise, est capricieux et refuse la nourriture. Chez les enfants plus âgés, il existe de tels signes de tachycardie:

  • pâleur de la peau;
  • dyspnée;
  • transpiration accrue;
  • sensation de rythme cardiaque fort;
  • douleur et gêne thoraciques;
  • état d'évanouissement.

Causes d'un rythme cardiaque accéléré

À l'adolescence, une tachycardie neurogène se produit. Son attaque provoque n'importe quelle expérience. Il provoque une faiblesse, des palpitations et une agitation. Cela est dû à l'immaturité du système nerveux - la principale cause de tachycardie. Tous les autres facteurs de risque pathologiques d'augmentation de la fréquence cardiaque sont divisés en deux groupes:

  • extracardiaque ou extracardiaque;
  • intracardiaque ou intracardiaque.

Facteurs extracardiaques

Les causes extracardiaques de la tachycardie sinusale ne sont pas directement liées au cœur. Une augmentation de la fréquence cardiaque ici est causée par des conditions spéciales ou des pathologies d'autres organes qui affectent indirectement le myocarde. Ces raisons incluent:

  • Système nerveux instable. Les jeunes femmes sont plus susceptibles d'augmenter la fréquence cardiaque, car elles sont plus susceptibles de souffrir de névrose et de dépression. Dans ce contexte, la sensibilité des récepteurs cardiaques aux hormones de stress augmente.
  • Intoxication du corps. Cela se produit avec l'abus d'alcool, de tabac. Un autre groupe de causes toxiques est les maladies, notamment une tumeur hormonale de la glande surrénale, la thyréotoxicose (augmentation de la fonction thyroïdienne) et les infections chroniques comme l'amygdalite et la tuberculose.
  • Prendre des médicaments. Les diurétiques, sympathomimétiques, antihypertenseurs, adrénomimétiques et glucocorticoïdes provoquent une accélération de la fréquence cardiaque..
  • Carence en oxygène dans le corps. Les maladies sanguines et respiratoires provoquent une tachycardie hypoxique: leucémie, hémorragie chronique, anémie, bronchite, pneumonie, emphysème, asthme, etc..

Intracardiaque

Plus souvent, le pouls augmente en raison d'une maladie cardiaque. Ceux-ci inclus:

  • ischémie cardiaque (angine de poitrine, infarctus du myocarde, cardiosclérose);
  • myocardite, endocardite, péricardite;
  • insuffisance cardiaque;
  • malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • cardiomyopathie.

Diagnostique

Pour prescrire un traitement adéquat à un médecin, il est important de connaître le type de tachycardie et sa cause. Parfois, le diagnostic n'est pas nécessaire, par exemple, avec des manifestations prononcées d'infection ou d'empoisonnement. Dans d'autres cas, toute une série d'études est prescrite, notamment:

  • Contrôle externe général. Le médecin fait attention aux symptômes qui peuvent indiquer la maladie sous-jacente qui a provoqué l'augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Mesure de la fréquence cardiaque. Le médecin le retrouve dans la carotide (cou) ou l'artère radiale (au poignet). Le spécialiste considère le nombre de battements par minute.
  • Auscultation. Il s'agit d'une procédure pour écouter les bruits cardiaques à travers la paroi thoracique antérieure. Une étude est menée pour évaluer la fonction des valves cardiaques..
  • Phonocardiographie. Des capteurs spéciaux enregistrent graphiquement les souffles cardiaques. Contrairement à l'auscultation, la méthode est plus sensible. Sur le phonocardiogramme résultant, vous pouvez facilement voir une augmentation de la fréquence cardiaque.
  • Électrocardiographie Il s'agit de la principale méthode de diagnostic qui permet de distinguer les types d'arythmies. Le spécialiste évalue comment la contraction de différentes parties du cœur se produit lorsqu'une impulsion bioélectrique la traverse. Les ECG sont souvent pris après des tests d'effort, qui sont effectués avec des squats ou de l'exercice sur un vélo stationnaire..

Signes ECG de tachycardie sinusale

Sur un électrocardiogramme, un cardiologue peut détecter des anomalies typiques d'une augmentation de la fréquence cardiaque et les analyser. Les symptômes suivants indiquent une tachycardie:

  • Corriger le rythme sinusal dans toutes les dérivations.
  • L'intervalle raccourci entre les dents P, Q, R, S, T. C'est un signe que les zones de repos myocardique sont considérablement réduites..
  • Dans les dérivations I, II, aVF, V4-V6, l'onde P est positive.
  • Diminuer ou augmenter l'amplitude d'une dent de T.

Traitement de la tachycardie sinusale

Avec la forme physiologique de la pathologie, la thérapie n'est pas nécessaire. Le pouls est restauré indépendamment dans les plus brefs délais sans altération du flux sanguin.

Dans le processus de traitement, un principe est important - vous ne pouvez pas éliminer médicalement la tachycardie, qui est apparue dans le contexte d'autres maladies.

Dans ce cas, il s'agit d'un mécanisme compensatoire. Si la fréquence cardiaque est réduite, l'état du patient peut s'aggraver en raison d'une forte baisse de la pression artérielle. Ce principe est suivi lorsque:

  • blessures
  • anémie
  • conditions de choc;
  • température élevée due aux infections;
  • certains types de malformations cardiaques congénitales;
  • perte de sang importante.

Dans de tels cas, le traitement vise la cause de l'augmentation de la fréquence cardiaque. Il en va de même pour l'augmentation de la fréquence cardiaque dans un contexte de maladie cardiaque. Une tachycardie sinusale sévère nécessite une hospitalisation, en particulier en cas de risque élevé de forte détérioration de l'état du patient. Ce n'est que dans un hôpital que les médecins seront en mesure de fournir rapidement les premiers soins et de sauver la vie d'une personne.

La durée d'hospitalisation dépend du risque de complications.

Thérapie médicamenteuse

Des médicaments spécifiques sont prescrits en tenant compte des causes de la tachycardie. Avec la maladie coronarienne, la nitroglycérine est utilisée, ce qui soulage les accès de douleur thoracique. Le médicament n'affecte qu'indirectement la fréquence cardiaque, car il lutte contre la maladie sous-jacente.

Pour le traitement de l'insuffisance cardiaque dans un contexte d'augmentation prolongée de la fréquence cardiaque, des diurétiques sont utilisés, et lors d'attaques aiguës de tachycardie ventriculaire, la lidocaïne est administrée par voie intraveineuse. Autres groupes de médicaments utilisés:

  • Bêtabloquants: Pindolol, Bisoprolol, Atenolol, Timolol. Ils ne permettent pas au système sympathoadrénal d'affecter la fréquence cardiaque, ce qui fait que le pouls n'augmente pas.
  • Bloqueurs des canaux calciques: Verapamil, Diltiazem. Utilisé en cas de contre-indication à l'utilisation de bêta-bloquants. En bloquant les canaux calciques, les médicaments réduisent la fréquence cardiaque.
  • Apaisant et sédatif: teinture de Valériane, Agripaume ou Aubépine, Afobazol, Adaptol, Relanium. Attribué par un neurologue avec une forme neurologique de pathologie.
  • Hémostatique: Vikasol, Ditsinon. Utilisé pour la perte de sang en plus de l'injection de globules rouges, de plasma fraîchement congelé et de solution saline.
  • Préparations à base de potassium et de magnésium: Panangin, Asparkam, Magnerot. Fournir au muscle cardiaque les oligo-éléments essentiels.

Méthodes chirurgicales

Indication pour la chirurgie - le manque d'effet de la thérapie médicamenteuse. Méthodes de traitement chirurgical de la tachycardie:

  • Implantation au cœur des électrodes. Ils sont une sorte de remplacement du stimulateur cardiaque des sinus. Les stimulateurs cardiaques génèrent des impulsions bioélectriques régulières. L'installation de dispositifs est possible même d'une manière peu invasive en utilisant une implantation à travers les vaisseaux principaux.
  • Ablation par radiofréquence. Tout d'abord, les zones à rythme pathologique sont identifiées. Pour cela, des cathéters sont insérés dans le cœur à travers l'artère fémorale. Après détection, la zone pathologique est exposée à un rayonnement radiofréquence qui supprime l'activité des cellules. En conséquence, l'arythmie est éliminée.

Remèdes populaires pour normaliser la fréquence cardiaque

Utilisez les méthodes de médecine alternative avec prudence et uniquement avec l'autorisation d'un médecin. L'automédication avant le diagnostic est exclue. Exemples de recettes populaires pour la tachycardie:

  • Tous les jours 3 p. / Jour. prendre 20-25 gouttes d'extrait d'Eleutherococcus, après les avoir dissous dans une petite quantité d'eau. La durée du traitement est de 7 à 10 jours.
  • Versez 200 ml d'eau bouillie 1 c. adonis aux herbes sèches. Faire bouillir, laisser mijoter à feu doux pendant 3-5 minutes. Insister sur le médicament pendant 1-2 heures.Prendre une décoction à base de plantes de 1 cuillère à soupe. l 3 p. / Jour pendant la semaine.
  • Versez 1 litre d'eau bouillante 5 c. calendula aux herbes sèches. Insistez au moins 1 heure.Boire 0,5 cuillère à soupe. jusqu'à 3-4 fois par jour. Le cours de thérapie - 10-14 jours.
  • Prenez 100 g de fruits d'anis et de millefeuille, versez 500 ml d'eau bouillante. Laisser reposer 1 heure et boire 3 semaines pour 2 c. jusqu'à 3 p. / jour.

Prévision et prévention

Dans les maladies graves, telles que l'insuffisance cardiaque ou l'enflure, le succès du traitement dépend de la maladie sous-jacente. La tachycardie physiologique a un pronostic favorable pour la récupération, car elle disparaît après l'élimination des facteurs de risque. Il en va de même pour les cas d'augmentation de la fréquence cardiaque chez les femmes enceintes, les enfants et les adolescents. Mesures de prévention de la tachycardie:

  • Ne pas fumer, ne pas abuser d'alcool.
  • Adhérer aux principes d'une bonne nutrition.
  • En cas de problèmes avec le système de conduction du cœur, limitez l'activité physique.
  • Maintenez un poids normal..
  • Assurer une activité physique régulière et un sommeil normal.

Vidéo

Trouvé une erreur dans le texte?
Sélectionnez-le, appuyez sur Ctrl + Entrée et nous le corrigerons!

Tachycardie sinusale - danger, symptômes et traitement, médicaments

Ce que c'est? La tachycardie sinusale du cœur est un type d'arythmie (sinus), caractérisée par le développement de troubles de la fréquence cardiaque dépassant 90 battements / min. Il se développe en conséquence de l'augmentation de l'activité du nœud synotrial (sinus) "Kisa-Flak".

La tachycardie sinusale (CT abrégé) est la variante la plus courante des échecs fréquents de la fréquence cardiaque, se manifestant par leur augmentation significative, tout en maintenant une séquence et un rythme normaux. Pour une personne, la tachycardie sinusale peut être soit une variante de la norme, soit une conséquence du développement de diverses maladies dans le corps. Elle survient chez des patients de tout âge, quel que soit leur sexe.

Très souvent, chez les personnes en excellente santé, la manifestation de la ST peut être une conséquence de l'adaptation automatique du cœur, le soi-disant mécanisme compensatoire, à des conditions changeantes (pour plus d'informations, voir arythmie sinusale).

Par exemple, le réflexe «combattre ou courir» est déclenché par une poussée d'adrénaline pendant l'effroi, accompagnée de fréquentes contractions cardiaques. Lorsque le danger est passé, la fréquence cardiaque revient à la limite normale (90 battements / min). Ce scanner est appelé physiologique.

La manifestation de la tachycardie sinusale pendant la grossesse est également considérée comme un phénomène physiologique normal en raison de changements dans l'ensemble du système interne d'une femme portant un enfant. Les attaques peuvent être uniques et facilement tolérées par les femmes dans les premiers stades ou au dernier trimestre de la grossesse.

Un phénomène pathologique est considéré comme un rythme cardiaque rapide qui ne dépend pas de causes externes, mais est la conséquence d'une violation de l'innervation myocardique ou d'un dysfonctionnement du nœud Kis-Flak. La tachycardie sinusale du cœur se développe même dans un état calme, commence en douceur, augmentant progressivement la fréquence cardiaque de la normale à 220 battements / min. Dans le même temps, la fréquence cardiaque ne fonctionne pas mal et reste normale.

Selon l'augmentation de la fréquence cardiaque, une tachycardie cardiaque sinusale peut survenir:

  1. De nature modérée - une augmentation de la fréquence cardiaque ne dépasse pas 20% des valeurs normales (certaines fluctuations dépendent de l'âge et de l'activité du patient).
  2. Moyenne - ne dépassant pas les chiffres normatifs supérieurs à 40%.
  3. Un caractère prononcé, qui est la condition la plus dangereuse dans laquelle la fréquence cardiaque atteint un excès de 60% ou dépasse même ces indicateurs.

Navigation rapide dans les pages

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse?

En soi, le danger de tachycardie des sinus cardiaques n'est pas pris en compte - il s'agit simplement d'une fonction myocardique accélérée. Le danger est le développement d'une tomodensitométrie pathologique, qui provoque une usure «inactive» du cœur, en raison du remplissage incomplet des ventricules cardiaques avec du sang et de la décharge défectueuse de sang dans les vaisseaux.

Dans le même temps, la fréquence cardiaque s'accélère, la pression artérielle baisse et l'apport d'organes en oxygène est insuffisant. Avec une augmentation significative de la fréquence cardiaque, le risque de caillots sanguins dans les cavités cardiaques augmente.

Une hypoxie prolongée provoque:

  • développement d'une ischémie cardiaque;
  • insuffisance cardiaque et cérébrovasculaire;
  • processus inflammatoires dans le myocarde (myocardite).

À long terme, le patient s'attend à une tachyarythmie ventriculaire (contraction irrégulière des ventricules cardiaques) et à une incapacité complète du cœur à pomper le sang. Ce sont les principaux dangers de la tachycardie sinusale du cœur..

Tachycardie sinusale chez les enfants

Les indicateurs du développement de la tachycardie sinusoïdale dans la catégorie adulte des patients sont plus compréhensibles car ils impliquent une augmentation de la fréquence cardiaque - 100, 120 battements / min. Mais, la tachycardie sinusoïdale "sinusoïdale" chez un enfant et qu'est-ce que c'est, le concept est extensible. En raison de la fréquence cardiaque adulte beaucoup plus élevée et de la différence dans le groupe d'âge des bébés. Plus l'enfant est jeune, plus sa fréquence cardiaque accrue est acceptable.

Chez les enfants, des signes de tachycardie sinusale peuvent être observés avec la manifestation de toutes les émotions, lorsqu'ils sont heureux ou irrités, lorsqu'ils sont rongés par le ressentiment, la douleur et la colère. Alors leur psychisme est arrangé et l'enfant est complètement abandonné à ses émotions.

Si la situation ne se stabilise pas dans les 10 minutes après l'élimination du facteur provocateur, alors cela vaut la peine d'être alarmé. Sinon, le travail du cœur entre rapidement dans un rythme normal et aucune intervention médicale n'est requise.

Jusqu'à 10 ans, des dysfonctionnements pathologiques du travail cardiaque peuvent être notés en raison d'une augmentation de la température corporelle (provoquée par une maladie), si l'enfant se trouve dans un espace confiné chaud ou à haute altitude pendant une longue période.

Si un nombre élevé d'indicateurs (jusqu'à 140 battements / min) n'entraîne aucune gêne cardiaque - il s'agit d'un phénomène physiologique et aucune intervention médicale n'est nécessaire.

Caractéristiques chez les nourrissons

Près de la moitié des nouveau-nés reçoivent un diagnostic de tachycardie sinusale. Et dans la majorité - la pathologie est résolue d'elle-même, ne se manifestant à l'avenir par aucune pathologie cardiaque.

Cependant, on ne peut pas exclure de nombreux facteurs causés par une genèse différente, qui contribuent au développement de la ST à cet âge. Ceux-ci inclus:

  • forme héréditaire d'insuffisance cardiaque;
  • signes de myocardite et d'acidose;
  • la présence d'hypoglycémie ou d'anémie d'un enfant;
  • processus pathologiques dans le système nerveux central.

Avec une telle anamnèse, la détection de la TDM peut être un signe alarmant indiquant des processus pathologiques probables dans le système nerveux ou le système circulatoire.

Mais un développement inverse est également possible lorsque, en raison d'une tachycardie sinusoïdale prolongée, le nouveau-né développe une forme acquise d'insuffisance cardiaque.

CT chez les enfants d'âge préscolaire et primaire

Le développement de la tachycardie sinusoïdale chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire peut être dû à des facteurs naturels et psychologiques - avec une forte augmentation de la température de l'air, de la pression, d'une adaptabilité difficile dans l'équipe ou de la peur d'un enseignant.

Des conversations confidentielles avec l'enfant ou l'utilisation de médicaments apaisants à base de plantes peuvent corriger la situation..

CT à la puberté

Un contexte hormonal instable accompagnant cette période d'âge est un facteur provocateur dans le développement de la ST chez les adolescents. La situation peut provoquer une insuffisance myocardique d'un enfant qui n'a pas le temps de se développer derrière la croissance musculaire et squelettique de l'enfant.

L'accélération de la fréquence cardiaque se produit pour compenser les «coûts» du corps en réponse aux longs processus d'activité excessive de l'enfant. Se manifeste généralement chez les enfants de la puberté avec des maux de tête et une PA irrégulière.

L'accélération de l'âge adulte provoque un réarrangement hormonal, des émotions violentes, de la nervosité et des sentiments conduisant à une libération accrue d'adrénaline dans la circulation sanguine, ce qui affecte les fonctions d'excitabilité et de conduction du nœud Kis-Flak. Il est courant pour les adolescents de ressentir un petit syndrome douloureux dans la zone du cœur, de ressentir une lourdeur dans la poitrine et des évanouissements, mais il n'y a aucun danger pour l'activité fonctionnelle normale du cœur,.

Si à partir de la naissance, 160 battements / min sont considérés comme la norme de fréquence cardiaque chez les enfants, chaque année suivante réduit ce taux de 10%. Par conséquent, avant d'atteindre la puberté, la fréquence cardiaque ne dépassera pas 130 battements / min.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Avec la tachycardie des sinus physiologiques, les symptômes donnent rarement une image vivante. La pathologie se manifeste par un rythme cardiaque accéléré et une légère douleur cardiaque, et une lourdeur désagréable dans la poitrine. Avec la tachycardie sinusoïde pathologique, les signes sont plus prononcés et apparaissent:

  • rythme cardiaque intense constant - battements bruyants, rythmiques et rapides;
  • sensation de manque d'air, provoquant un essoufflement;
  • crises cardiaques accompagnées de faiblesse et de vertiges, scintillement dans les yeux et évanouissement;
  • faiblesse dans les membres;
  • sommeil court avec réveil fréquent, insomnie et sensation d'irritation;
  • diminution de l'appétit et de la mauvaise humeur.

Une évolution prolongée de la maladie entraîne une diminution de la pression artérielle et le développement d'une hypotension persistante, se manifestant par des extrémités refroidissantes et le développement d'une oligurie.

La gravité et la nature des symptômes dépendent de la pathologie de fond qui provoque l'arythmie et des propriétés individuelles du système nerveux central. Par exemple, les crises d'angine de poitrine se produisent à la suite de l'athérosclérose coronaire, et l'irritabilité et l'insomnie (insomnie) sont le résultat d'arythmies neurologiques.

Les symptômes de la tachycardie sinusale ne sont pas toujours sans ambiguïté - chez chaque patient, ils se manifestent dans un ensemble clinique distinct. Mais à l'exception des nouveau-nés, ils apparaissent également chez tous les patients et c'est uniquement parce que les nourrissons ne sont pas en mesure de parler de leur douleur.

Traitement et médicaments contre la tachycardie sinusale

Parmi les méthodes de traitement de la tachycardie de la genèse des sinus, deux options sont distinguées - la pharmacothérapie complexe et l'intervention chirurgicale. Le plan de traitement de la thérapie est basé sur l'identification et le traitement médicamenteux des maladies provocatrices contre lesquelles la maladie se développe.

Les médicaments de traitement se composent de deux groupes de base:

  1. Préparations apaisantes à base de composants à base de plantes, de racine de valériane - Novopassit et de produits synthétiques tels que le phénobarbital ou le diazépam. Ces médicaments réduisent la fréquence et la durée des crises, normalisent les fonctions nerveuses..
  2. Médicaments antiarythmiques. Il s'agit d'un groupe très étendu de médicaments. Il est sélectionné individuellement, en tenant compte des contre-indications, des réactions allergiques et de nombreuses autres caractéristiques individuelles. Les plus couramment prescrits sont le flécaïnide, le vérapamil, l'adénosine ou le propranorol..

Parfois, la tactique du traitement médicamenteux de la tachycardie sinusale ne donne pas un effet positif. La chirurgie devient souvent une option de traitement pour la tachycardie de la genèse hormonale. Dans ces cas, un néoplasme est réséqué ou une section spécifique de la glande endocrine est excisée.

Les techniques de chirurgie cardiaque sont utilisées pour les pathologies cardiaques congénitales - maladie cardiaque, ischémie, ou pour les conséquences pathologiques des processus inflammatoires systémiques (rhumatismes).

Prévoir

Le pronostic est suffisamment grave pour les patients atteints de maladie cardiaque. En effet, dans ce cas, la présence de tachycardie sinusoïdale est une réponse de l'organisme à une diminution du débit sanguin et à une altération de l'hémodynamique intracardiaque et systémique.

Avec une tachycardie physiologique, même avec des signes prononcés d'arythmie, le pronostic est favorable.

Symptômes, diagnostic et traitement de la tachycardie sinusale

La tachycardie sinusale est également appelée rythme cardiaque accéléré des sinus. Cette maladie est courante chez les personnes d'âges différents. Ce diagnostic est posé par un adulte dont le rythme cardiaque dépasse 100 battements par minute. Chez les enfants, cet indicateur est de 10% de la norme établie pour leur âge..

Le rythme sinusal est né dans le nœud sinusal, qui est le point d'origine de l'impulsion responsable de la fréquence cardiaque et du rythme du muscle cardiaque. Une onde d'excitation apparaît dans ce nœud, elle se propage au cœur et est responsable du fonctionnement synchrone.

Tachycardie sinusale - à quel point est-ce dangereux

Cette maladie n'est ni dangereuse ni fatale. Beaucoup de gens vivent et ce n'est que par hasard qu'ils apprennent qu'ils ont une tachycardie sinusale du cœur, donc très peu de gens savent ce que c'est.

La tachycardie de type sinusal peut être situationnelle ou transitoire et prolongée. De cette façon, le corps réagit à l'influence de divers facteurs. Cela peut être une activité physique intense, une forte excitation émotionnelle, un stress mental, une température corporelle élevée, un manque d'oxygène, une infection.

Si la survenue d'une tachycardie n'est pas associée au stress, la fréquence cardiaque varie généralement entre 95 et 130. Pendant l'effort physique chez les gens ordinaires, le cœur bat à une fréquence de 150 à 160 battements / min. Les athlètes pendant l'entraînement peuvent ressentir une fréquence cardiaque de l'ordre de 180 à 240 battements / min.

Encore une fois, la tachycardie sinusale n'est pas une maladie dangereuse. Lorsque vous l'identifiez, vous ne devriez pas tomber dans une crise de colère et succomber à la panique. Vous avez juste besoin de changer un peu votre style de vie, de suivre des recommandations simples et de prendre un peu soin de votre cœur.

Les causes de la maladie

Comme déjà mentionné, de nombreuses personnes souffrent de tachycardie sinusale, les causes de son apparition peuvent être très différentes. Même dans des groupes de population individuels, les facteurs à l'origine de ce phénomène varient. En général, la tachycardie de type sinusal est une réaction du corps à un apport insuffisant d'oxygène aux organes et aux tissus du corps. Dans des cas ordinaires, non accablés par des circonstances particulières, un tel phénomène peut se produire pour trois raisons:

  • l'ingestion de substances toxiques, par exemple, l'alcool, la nicotine;
  • production excessive de l'hormone par la glande thyroïde;
  • diverses infections.

Les médicaments comme l'une des raisons

L'apparition d'une tachycardie sinusale est souvent due à la prise de certains groupes de médicaments. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • caféiné;
  • antidépresseurs;
  • les médicaments hormonaux qui ont un fort effet anti-inflammatoire, ils sont appelés glucocorticoïdes;
  • les médicaments qui visent à traiter l'asthme bronchique;
  • les antagonistes du calcium;
  • diurétiques.

La prise de ces médicaments a un effet secondaire de la tachycardie sinusale. Il est impossible d'arrêter de prendre le médicament par vous-même, vous devez consulter un médecin. Il pourra, après avoir évalué la situation, annuler ou remplacer des médicaments précédemment prescrits.

Maladies et troubles sanguins du système respiratoire

Lorsque les organes du système respiratoire ne fonctionnent pas correctement, une plus petite quantité d'oxygène pénètre dans le corps. Les organes et tissus internes commencent à "mourir de faim", le corps réagit à cet état de fait par l'apparition d'une tachycardie sinusale. Le cœur bat plus souvent, essayant de saturer le corps en oxygène au bon degré.

Le même état de choses est présent avec l'anémie et une grande perte de sang. Dans ce cas, suffisamment d'oxygène pénètre dans le corps, mais pas assez de sang pour sa livraison à tous les organes. En raison de l'augmentation de la circulation sanguine, le corps essaie d'éliminer ce problème..

Maladies cardiaques

Les problèmes cardiaques peuvent également provoquer une tachycardie sinusale. Il y a peu de telles maladies:

  • malformations cardiaques qui provoquent des changements dans les parois, les vaisseaux sanguins, les cloisons, les valves;
  • maladie coronarienne associée à une maladie coronarienne et à des perturbations de l'approvisionnement en sang du myocarde;
  • myocardite;
  • les cardiomyopathies, qui réduisent la capacité du myocarde à se contracter et réduisent la fraction d'éjection;
  • dépression (prolongée et sévère), névrose, crises de panique.

Raisons spécifiques aux adolescents

Pour les adolescents, la tachycardie sinusale n'est pas rare. Cela se produit pour les raisons suivantes:

  • stress, situations stressantes et sauts émotionnels;
  • physiologie d'un organisme en croissance, le cœur, pour ainsi dire, ne suit pas la croissance du corps;
  • maladies chroniques, infections, tumeurs malignes.

Comme vous pouvez le voir, un tel phénomène peut être inoffensif et même normal, mais il peut également indiquer la présence de problèmes graves dans le corps. En tout cas, rendre visite à un médecin et examiner n'a jamais été superflu.

Raisons spécifiques aux femmes enceintes

Même avec une grossesse normale, un rythme cardiaque rapide peut survenir. Il n'y a plus rien de terrible à ce sujet. Un phénomène similaire peut être dû à plusieurs facteurs:

  • gain de poids intensif;
  • changements dans l'utérus;
  • restructuration métabolique.

Les craintes sont souvent sans cause, et une femme n'a pas besoin de troubles dans cette situation. Faites attention à l'intensité des changements dans le travail du cœur avec des convulsions prolongées, des étourdissements, des nausées et des conditions proches de l'évanouissement. Votre médecin doit vérifier les maladies cardiaques et la fonction thyroïdienne..

Causes spécifiques au fœtus

La tachycardie sinusale peut survenir même chez un bébé à naître. Il peut y avoir plusieurs raisons à ce phénomène:

  • prendre une femme enceinte des médicaments qui peuvent avoir un effet secondaire similaire;
  • excitation émotionnelle de la mère;
  • anémie;
  • anomalies chromosomiques;
  • hypoxie;
  • perturbations de l'équilibre eau-sel;
  • infection intra-utérine.

Si les deux premières options ne nécessitent pas d'intervention médicale, dans d'autres cas, il sera nécessaire de prendre des mesures spéciales. Une femme enceinte devrait limiter l'utilisation de médicaments pouvant avoir un effet similaire sur le corps. Pour les problèmes plus graves, l'administration transplacentaire de médicaments antiarythmiques est prescrite.

Manifestations de tachycardie sinusale

La présence d'une tachycardie sinusale peut être déterminée par plusieurs signes. Il y en a peu:

  1. Tout d'abord, il y a une augmentation de la fréquence cardiaque chez les personnes (plus de 90 battements par minute), mais en même temps le cœur fonctionne de manière rythmique, il y a une sensation de tremblement et d'oppression dans la poitrine.
  2. Essoufflement, faiblesse dans le corps, vertiges, évanouissements possibles.
  3. Douleur thoracique compressive, dont la durée ne dépasse pas 5 minutes.

Il est possible de déterminer avec précision la présence d'un tel phénomène à l'aide d'un ECG, mais même un décompte d'impulsions élémentaire vous permettra de tirer les conclusions appropriées..

Types de tachycardie sinusale

La tachycardie sinusale a une classification basée sur divers facteurs.

  • Classification par facteur causal:
  1. physiologique (fonctionnel) se produit en raison de stimuli externes, n'est pas dangereux;
  2. pathologique (prolongée) causée par des maladies, peut être la cause de problèmes plus graves.
  • Classification de la tachycardie prolongée (pathologique):
  1. neurogène est causé par une sensibilité accrue des récepteurs cardiaques aux hormones de stress et à la peur;
  2. toxique est causé par l'exposition à des substances toxiques (tabac, alcool, drogues) et peut être observé avec des troubles hormonaux;
  3. le médicament est causé par l'utilisation de médicaments spécifiques ou est la conséquence d'un surdosage;
  4. hypoxique est une conséquence de maladies du système respiratoire, l'anémie;
  5. cardiaque ou myogénique survient dans les maladies du muscle cardiaque (défauts, infarctus du myocarde, cardiomyopathie).
  • Classification selon la source des impulsions:
  1. le sinus est causé par une activité excessive du nœud sinusal;
  2. la tachycardie ectopique ou paroxystique des sinus est caractérisée par l'apparition d'un rythme en dehors du nœud sinusal (oreillette, ventricule), est caractérisée par des attaques soudaines de différentes durées.
  • Classification par gravité:
  1. la tachycardie sinusale modérée est caractéristique de l'enfance (jusqu'à 6 ans), se produit également chez les adolescents lors de changements hormonaux;
  2. la tachycardie sinusale prononcée n'a pas de limite d'âge, mais est plus fréquente chez les personnes âgées.

Méthodes de diagnostic de la tachycardie

La tachycardie sinusale a un code pour la CIM 10 (dixième révision) I 47.1, appartient à la classe de la tachycardie supraventriculaire. Sans ECG, on peut simplement noter la contraction fréquente du muscle cardiaque. Pour ce faire, le thérapeute écoute le cœur et compte la fréquence cardiaque. Il est impossible de juger du rythme avec un tel diagnostic..

La tachycardie sinusale sur l'ECG est clairement visible, donc la direction de cette procédure sera prescrite par le thérapeute sans faute. Selon les résultats de l'ECG, la fréquence des contractions est étudiée. Pour ce faire, la distance entre les dents hautes est mesurée, leur direction et leur forme sont analysées. Toutes ces données nous permettent de tirer des conclusions sur les caractéristiques du rythme..

Dans certains cas, l'observation Holter peut être nécessaire. Elle est réalisée dans un hôpital tout au long de la journée. De telles mesures sont nécessaires en l'absence de données sur une augmentation de la fréquence cardiaque sur un cardiogramme d'un examen électrocardiographique. Des tests de résistance peuvent également être prescrits. Ces diagnostics sont pertinents pour décider de l'aptitude d'une personne à travailler dans des conditions spéciales et difficiles..

Premiers secours lors d'une attaque

Si vous ressentez un rythme cardiaque rapide, vous devez effectuer des actions simples qui vous permettront de revenir à la normale du travail du cœur:

  • respiration profonde et expiration lente - c'est plusieurs fois;
  • retenir notre respiration et resserrer notre estomac.

Ces manipulations simples sont une auto-assistance efficace. En cas d'attaque grave, que vous ne pouvez pas gérer par vous-même, vous devez procéder comme suit:

  • calmement, mais appelez rapidement à l'aide si quelqu'un est à proximité;
  • assurer la libre circulation de l'air, par exemple, détacher le collier;
  • prendre du Corvalol, du Valocordin, de la valériane ou de la teinture d'agripaume;
  • faire une compresse froide ou laver à l'eau froide;
  • fermez les yeux et avec un petit effort nous appuyons sur les globes oculaires;
  • essayez de tousser.

Comment et comment traiter

Bien que la tachycardie sinusale dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement, il existe encore des exceptions. Considérez comment traiter la tachycardie sinusale:

  • si la maladie est le résultat d'autres problèmes dans le corps, ils doivent être éliminés;
  • renforcer le système nerveux par le massage, le bain, la relaxation et le renforcement de l'âme;
  • le traitement physiothérapeutique a un effet calmant et conduit à un état normal d'arythmie;
  • visite d'un psychologue, conduite de séances hypnotiques et auto-formation.

Prévision pour la vie

Avec la tachycardie sinusale, vous pouvez vivre une vie normale. Il vous suffit de renoncer aux mauvaises habitudes, d'être suivi par un cardiologue et de surveiller votre rythme cardiaque. Les jeunes en âge de projet, ainsi que leurs parents, se demandent s'ils sont enrôlés dans l'armée avec une tachycardie sinusale. La question est pertinente et importante pour de nombreux jeunes..

Les maladies concomitantes jouent ici un rôle décisif. S'ils ne sont pas présents et que seule la tachycardie sinusale est présente, le conscrit est considéré comme apte au service. Ils ne sont pas autorisés à servir dans l'armée si, dans le contexte de cette maladie, il y a une insuffisance cardiaque et d'autres problèmes cardiaques graves.

Avez-vous remarqué des signes de tachycardie sinusale? Allez chez le médecin et obtenez un diagnostic. N'oubliez pas, un tel problème peut être un écho de maladies plus graves et même dangereuses..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite