Crise hypertensive - symptômes. Premiers soins d'urgence en cas de crise hypertensive - Algorithme d'actions

Une première place stable dans les appels d'urgence est une forte augmentation soudaine de la pression - une attaque d'hypertension. Cette condition dangereuse nécessite une intervention médicale rapide, et ne pas se rendre à la clinique le lendemain, et plus encore, crise hypertensive et automédication sont incompatibles!

Crise hypertensive - qu'est-ce que c'est

L'hypertension artérielle se manifeste souvent comme une complication dangereuse grave qui menace la santé et la vie humaines. Comment une telle condition critique se produit-elle? La crise hypertensive est une attaque d'une augmentation soudaine de la pression systolique et diastolique. Elle s'accompagne d'une dégradation de la fonction de certains organes (cerveau, cœur, reins). Le phénomène se produit plus souvent en comparaison avec une crise hypotonique.

Il n'y a pas de norme de départ exacte pour ce diagnostic, tous les patients ont leurs propres normes de pression de travail, à partir desquelles l'augmentation et l'apparition des symptômes sont comptées. Il est plus correct de considérer une forte augmentation (en quelques heures) de la pression artérielle (PA) à des indicateurs personnellement élevés, accompagnée de problèmes de maux de tête à des défaillances des systèmes neurologique et cardiaque - c'est ce qu'est une crise. La situation peut provoquer l'émergence de raisons complètement différentes: stress, changements de temps et de climat, alcool, refus de médicaments hypertendus.

Crise hypertensive - classification

Selon le type de pathogenèse, on distingue les types de crises:

  • Eukinetic. Un cas fréquent, alors que les pressions supérieures et inférieures augmentent rapidement. Compliqué par une insuffisance du ventricule gauche du cœur, qui est lourde d'œdème pulmonaire.
  • Hyperkinétique. La pression supérieure augmente rapidement. La douleur palpite dans la tête, des "mouches" apparaissent devant les yeux, de la fièvre, une faiblesse dans le corps. Malade et vomissement.
  • Hypocinétique. Une pression plus basse augmente lentement, les maux de tête et les étourdissements augmentent. Il y a des nausées, des vomissements.

De la présence du type de lésion organique, des conditions simples et compliquées peuvent être notées:

  • La première option est courante pour l'hypertension de grade I-II. Dans le contexte de symptômes apparaissant rapidement, l'hypertension artérielle ne dure pas longtemps, pendant plusieurs heures. Les médicaments normalisent efficacement l'état du corps, régulent les indicateurs de pression.
  • La deuxième option est caractéristique du degré II-III. L'encéphalopathie hypertensive complique la crise, entraînant des douleurs et des étourdissements temporaires et des troubles visuels. Progressivement, les manifestations se développent, il peut déjà y avoir une crise cardiaque ou ischémique, un œdème pulmonaire, une insuffisance rénale aiguë, une perte de conscience. Les signes d'une attaque peuvent durer après avoir normalisé la pression pendant un certain temps..

Crise hypertensive - causes

Dans l'exacerbation, le mécanisme de déclenchement est plus souvent la réception irrégulière ou le refus de médicaments prescrits, en les remplaçant par des médicaments de mauvaise qualité. Un traitement efficace du problème est nécessaire, en respectant un schéma pensé personnellement pour le patient, en tenant compte des autres médicaments pris. Il faut garder à l'esprit que certains médicaments - non stéroïdes, œstrogènes, antidépresseurs - affaiblissent le résultat des médicaments contre l'hypertension.

En étiologie, parmi les autres principales causes de crise hypertensive sont considérées:

  • souche nerveuse psycho-émotionnelle;
  • dépendance météorologique;
  • abus d'alcool, de café, de tabac;
  • excès de sel dans les aliments;
  • manque de sommeil;
  • changements hormonaux chez les femmes;
  • maladies présentant des symptômes d'hypertension (rénale, diabète).

La crise inhérente à l'hypertension peut survenir chez une personne en bonne santé et lui faire souffrir de maux de tête. Selon la classification internationale de la santé, code 10 de la CIM, la maladie se réfère à l'hypertension primaire, mais peut être dans le contexte de phénomènes secondaires de la maladie. Dans la pathogenèse, en raison d'une violation de la régulation vasculaire, un spasme artériel commence, puis un rythme cardiaque devient plus fréquent, la peur et la panique apparaissent. En conséquence, un cercle vicieux apparaît, la réaction cesse d'être autonome. La pression fait un bond brusque, de nombreux organes tombent dans un état hypoxique.

Crise hypertensive - symptômes

Les symptômes d'exacerbation sont divers, un symptôme courant est un mal de tête, en particulier à ses débuts. La tête peut commencer à avoir des étourdissements, des acouphènes peuvent apparaître, des nausées s'y joignent. La douleur est localisée au niveau du front, de la nuque, des tempes, augmente en bougeant la tête, elle est ressentie dans les yeux et peut être caractérisée comme pulsatoire et pressante. Autres symptômes d'une crise hypertensive:

  • peur soudaine, anxiété;
  • frissons;
  • rougeur, gonflement du visage;
  • transpiration excessive et froide;
  • "Chair de poule" dans le corps, tremblante;
  • troubles visuels (altération de l'acuité, double vision, voile, mouches);
  • vomissement
  • manque d'air;
  • battement de coeur.

Soins d'urgence en cas de crise hypertensive

Lorsque les symptômes apparaissent, les premiers soins en cas de crise hypertensive sont effectués dans l'ordre suivant:

  1. Essayez de vous calmer et de ne pas paniquer.
  2. Accroupissez-vous ou allongez-vous sur un oreiller haut.
  3. Desserrer les vêtements sur la gorge.
  4. Mesurer la pression et vérifier toutes les demi-heures.
  5. Composez le "03", appelez un médecin.
  6. Prenez un médicament hypotenseur prescrit par votre médecin.
  7. Si votre tête vous fait mal, un diurétique est recommandé..
  8. Pour calmer boire Corvalol, Valériane.
  9. Si vous avez un frisson, réchauffez vos jambes avec une couverture ou utilisez des pansements à la moutarde.
  10. Une fois que le médecin a examiné l'ambulance, une hospitalisation peut être nécessaire, ce que vous ne devez pas refuser..

Traitement de crise hypertensive

L'abaissement de la pression artérielle est nécessaire progressivement pour éviter les effets négatifs sur les reins et le cerveau. La condition doit être arrêtée par voie intraveineuse par la clonidine, la nifédipine, atteignant une diminution de la pression non supérieure à 25% en deux heures. Au cours des six prochaines heures, il est nécessaire de surveiller les plaintes et d'abaisser la pression artérielle aux indications dans lesquelles le patient se sent mieux. Un diagnostic avancé peut être nécessaire (activité auscultatoire d'autres organes).

Le traitement de la crise hypertensive se poursuit avec des pilules en dehors de l'unité de soins intensifs de l'hôpital, bien qu'au départ l'hospitalisation ne soit pas nécessaire pour tout le monde, mais principalement dans les cas compliqués. Les cas d'hypercrise non compliquée sont normalisés en ambulatoire après les injections nécessaires (sulfate de magnésium) ou la prise de Captopril, comprimés de Kapoten. Le patient continue de se remettre après une crise d'hypertension à domicile. Exclure l'activité physique, dans le régime alimentaire limite le liquide et le sel. Environnement psychologique confortable nécessaire.

Arrêter une crise hypertensive

La tâche d'arrêter la crise hypertensive n'est pas de normaliser la pression artérielle, mais de sortir le patient d'une situation dangereuse, en réduisant l'hypertension à des indicateurs de 160-170 niveau supérieur et 90-100 inférieur. La normalisation est recommandée pour les femmes enceintes atteintes de toxicose au cours du dernier trimestre et est possible pour un enfant, un adolescent atteint de glomérulonéphrite aiguë. Les moyens de base de l'hypercrise sont le Niprid, la Nifédipine, ils sont administrés par voie intraveineuse sous contrôle. Avec l'œdème, les diurétiques sont connectés.

Injections sous pression

La magnésie est utilisée pour normaliser la pression exercée par les médecins urgentistes lors d'une crise. Il faut être conscient que ce médicament est nécessaire comme aide d'urgence et non comme tactique thérapeutique constante! Il y a encore des patients qui pratiquent souvent une telle injection sous pression en raison de son effet prononcé - ils courent un risque de mortalité. Rarement lorsque la magnésie est prescrite pour un usage indépendant..

En clinique, en cas de crise, administré par voie intraveineuse:

  • Captopril, Clonidine, Lasix, Nifedilin - régulent en douceur la pression artérielle;
  • Eufillin - facilite la respiration;
  • Relanium, Papaverine - soulage les spasmes musculaires;
  • Nitroprussiate de sodium - pour résoudre l'insuffisance du ventricule gauche du cœur.

Comment soulager une crise d'hypertension à la maison

Si, pour une raison quelconque, la fourniture rapide de soins médicaux n'est pas possible, les patients hypertendus expérimentés devraient avoir des seringues et des médicaments injectables pour arrêter l'attaque (crise) par eux-mêmes. Les injections intramusculaires de Furosémide, Dibazol, Piracetam, No-shpa aideront à soulager la crise hypertensive à la maison, et en leur absence - les pilules de pression habituelles. Actions supplémentaires:

  • Le patient doit déboutonner son col, se coucher avec la tête levée ou s'asseoir.
  • Calme et air frais sont nécessaires, avec tremblement - mettez un coussin chauffant ou de la moutarde à vos pieds.

Régime pour crise hypertensive

Dans le problème de la façon de se remettre d'une crise hypertensive et de guérir une maladie avec des manifestations de convulsions, le régime alimentaire est un facteur important pour prévenir l'exacerbation:

  • La nutrition pour les crises hypertensives est fractionnée, 5-6 fois, le liquide est limité - pas plus d'un litre par jour.
  • La consommation de graisses animales, de glucides, de sel, d'extraits est réduite et des aliments riches en fibres, potassium, magnésium, vitamines sont introduits dans le menu.
  • Nourriture bouillie.
  • Des jours de déchargement (fruits, kéfir) sont nécessaires pour éliminer l'excès de liquide.

Récupération après une crise hypertensive

Avec l'hypertension, il est conseillé de renoncer au tabac et à l'alcool - pour les hommes et les femmes. La récupération d'une crise hypertensive nécessite un mode de vie sain - exercice, natation, vélo, ski, même juste marcher - tout cela affecte parfaitement la réadaptation du corps et la prévention générale, mais vous devrez refuser des charges sportives excessives. La tâche du patient en situation de crise est d'éviter les situations stressantes, d'observer le régime quotidien et de contrôler la pression, qui doit être mesurée quotidiennement. Les médicaments antihypertenseurs prescrits doivent être utilisés!

Complications d'une crise hypertensive

Les conséquences d'une crise hypertensive sont graves:

  • Activité cérébrale altérée de la tête, diminution de la mémoire, confusion.
  • Troubles neurologiques.
  • Insuffisance cardiaque aiguë et congestive.
  • Ischémie, infarctus du myocarde.
  • Changement de tonus musculaire, crampes.
  • Anévrisme aortique.

Comment traiter une crise hypertensive à la maison: que faire pour soulager les premiers symptômes et les complications possibles

Crise hypertensive - qu'est-ce que c'est

L'hypertension artérielle se manifeste souvent comme une complication dangereuse grave qui menace la santé et la vie humaines. Comment une telle condition critique se produit-elle? La crise hypertensive est une attaque d'une augmentation soudaine de la pression systolique et diastolique. Elle s'accompagne d'une dégradation de la fonction de certains organes (cerveau, cœur, reins). Le phénomène se produit plus souvent en comparaison avec une crise hypotonique.

Il n'y a pas de norme de départ exacte pour ce diagnostic, tous les patients ont leurs propres normes de pression de travail, à partir desquelles l'augmentation et l'apparition des symptômes sont comptées. Il est plus correct de considérer une forte augmentation (en quelques heures) de la pression artérielle (PA) à des indicateurs personnellement élevés, accompagnée de problèmes de maux de tête à des défaillances des systèmes neurologique et cardiaque - c'est ce qu'est une crise. La situation peut provoquer l'émergence de raisons complètement différentes: stress, changements de temps et de climat, alcool, refus de médicaments hypertendus.

Crise hypertensive - classification

Selon le type de pathogenèse, on distingue les types de crises:

Diagnostique

La présence d'une crise est déterminée en mesurant la pression systolique (supérieure) et diastolique (inférieure) à l'aide d'un tonomètre de tout type (mécanique, automatique, semi-automatique). La pression supérieure dans un état critique peut atteindre un niveau de 170-280 mm Hg, la pression inférieure - 110-140 mm Hg. Le traitement en milieu hospitalier est effectué avec un contrôle simultané de la pression artérielle, de l'état neurologique et du métabolisme eau-sel. En milieu hospitalier, les méthodes suivantes sont utilisées pour clarifier le diagnostic:

  • test sanguin biochimique (détermination du cholestérol, des triglycérides, de la créatinine, de l'urée, du glucose);
  • Analyse d'urine;
  • surveillance cardiaque (selon Holter);
  • écho et électrocardiographie;
  • échographie (échographie) du cœur et des reins.

Classification

Sur la base de la mécanique de l'augmentation de la pression lors d'une crise hypertensive, de la gravité de ses complications, du tableau clinique et d'autres caractéristiques, les experts classent la pathologie en 3 variétés. Il:

  1. hyperkinétique. Elle se caractérise par une augmentation du débit cardiaque lors d'une résistance normale ou réduite des vaisseaux périphériques. Le développement se produit au premier ou au deuxième stade de l'hypertension, le plus souvent rapidement et sans détérioration notable du bien-être humain. Soudain, un mal de tête sévère apparaît, parfois des nausées, se transformant en vomissements. Le développement ultérieur s'accompagne de nervosité, de tremblements, de fièvre. Le rythme cardiaque est rompu, la transpiration augmente. Il arrive que des taches rouges apparaissent sur la peau, elle devient humide. Une augmentation de la fréquence cardiaque est observée, qui s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque et de l'apparition de douleurs dans la poitrine. Contrairement à la systolique, une augmentation de la pression dialistique se produit lentement, d'environ 35 mmHg, ce qui provoque une augmentation de la pression du pouls. Toutes les anomalies associées au cœur sont détectées par un électrocardiogramme. Il n'y a pratiquement pas de complications aiguës après ce type de crise;
  2. hypocinétique. Il se caractérise par une réduction du débit cardiaque, ainsi qu'une augmentation rapide de la résistance des vaisseaux périphériques. Il est traditionnellement observé chez les patients souffrant d'hypertension prolongée. Il se développe lentement, peut-être une baisse de la vision, ainsi que de l'ouïe. Le pouls ne change souvent pas, et parfois une diminution de la fréquence est possible. La probabilité de développer un AVC ischémique est très élevée;
  3. eukinétique. Le débit cardiaque dans ce type de crise hypertensive est normal, mais la résistance des vaisseaux périphériques augmente nettement. Le développement de cette variété, traditionnellement, est le résultat d'une forte poussée de pression à la hausse chez les personnes souffrant d'hypertension avancée (2 ou 3 stades de la maladie). Elle peut également se développer avec certains types d'hypertension symptomatique. Si la pression initiale du patient est plus élevée que la normale, le développement de la crise eukinétique se produit assez rapidement, mais pas avec une violence telle qu'un type hypernétique.

Les lésions qui ont infligé les crises décrites ci-dessus aux organes cibles permettent de subdiviser davantage toutes ces variétés de la maladie en compliquées et non compliquées. La crise hypertensive non compliquée survient le plus souvent rapidement, mais elle ne dure pas longtemps (2 à 3 heures suffisent traditionnellement pour que tout passe) et est facilement inhibée par les antihypertenseurs. Néanmoins, même en l'absence de complications, la pathologie est toujours dangereuse pour la vie humaine et il ne vaut pas la peine de négliger les mesures pour abaisser rapidement l'hypertension artérielle.

Les formes compliquées de la maladie sont principalement caractéristiques de la forme avancée d'hypertension (2 ou 3 stades de la maladie). Le plus souvent, divers types de troubles graves du système vasculaire sont observés ici, dont le plus courant est l'encéphalopathie hypertensive. Ce dernier est dangereux par des complications telles qu'un accident vasculaire cérébral, une diminution de l'intelligence, etc. En outre, la survenue d'un infarctus du myocarde, d'une attaque ischémique (accident vasculaire cérébral), de lésions vasculaires, d'un dysfonctionnement du cœur, d'une angine de poitrine, d'une insuffisance cardiaque (rénale) aiguë, d'un œdème des organes.

Des symptômes sont également possibles:

  • douleur aiguë dans la tête;
  • vertiges;
  • perte de vision;
  • léthargie;
  • sons étrangers dans les poumons;
  • la nausée;
  • vomissement
  • déficience auditive;
  • perte de conscience.

De plus, en position couchée, certains patients souffrent d'un essoufflement sévère, s'affaiblissant lorsqu'ils prennent une position semi-assise. La peau du malade est rendue au toucher glacée et comme séchée, et une teinte rouge-bleu apparaît sur le visage. Les changements manifestés dans le pouls dans la plupart des cas ne sont pas fixes. Les coups de bélier ne sont traditionnellement pas aussi forts et puissants que sous une forme simple. Il est intéressant qu'une crise hypertensive compliquée ait une caractéristique - tous les symptômes décrits ci-dessus peuvent persister pendant plusieurs jours, il y a des cas où ils n'ont pas disparu même après une baisse de la pression artérielle.

Symptomatologie

Lorsqu'une crise augmente la pression, des symptômes communs peuvent être observés, communs à tous les patients, et spécifiques, en fonction des organes endommagés. Le premier groupe comprend les symptômes suivants:

  • douleur thoracique aiguë;
  • mal de crâne;
  • troubles psychomoteurs, confusion, agitation, anxiété, faiblesse;
  • nausées Vomissements;
  • essoufflement, respiration rapide, peu profonde;
  • saignements de nez;
  • crampes évanouissement.

Les symptômes spécifiques peuvent varier d'une personne à l'autre, selon la durée de la crise et le degré de déficience. Il s'agit notamment des symptômes suivants:

  • avec lésions cardiaques - douleur thoracique, arythmie;
  • avec rupture aortique - douleur dans le dos;
  • avec œdème pulmonaire - essoufflement, essoufflement;
  • avec lésions cérébrales - altération de la conscience, convulsions, paresthésie (fausse sensation de brûlure, picotements dans différentes parties du corps).

Avec le développement de cette condition, vous devez immédiatement fournir les premiers soins à la victime et appeler un médecin ou livrer le patient dès que possible à l'hôpital. Pour éviter d'endommager les organes internes, des mesures doivent être prises pour réduire la pression artérielle. Les premiers soins en cas de crise hypertensive comprennent les manipulations suivantes:

  1. Il est nécessaire de placer le patient sur le lit en position allongée, de détacher et de desserrer tous les vêtements en serrant, incliner légèrement la tête en arrière.
  2. Vous pouvez appliquer du froid sur la nuque.
  3. Pour éviter le bâillonnement, ne donnez pas d'eau.
  4. Il est recommandé de rassurer le patient, de lui administrer un sédatif (Corvalol, Validol, Valocordin).
  5. Dans le cas où des médicaments contre l'hypertension ont déjà été prescrits à la victime, utilisez-les dans la posologie habituelle pour le patient, sans tenir compte de l'heure de la prise précédente de ces fonds.

Il convient de garder à l'esprit qu'il est nécessaire de réduire progressivement la pression artérielle: de 30 mm Hg. pendant les 30 premières minutes, à 40-60 mm Hg - dans une heure. Une forte baisse de son niveau peut entraîner une ischémie du cerveau, du myocarde, des reins, un effondrement, un décollement de la rétine. En milieu hospitalier, le traitement d'une crise hypertensive par les normes implique la nomination de médicaments intraveineux au patient, agissant selon le schéma suivant:

  • au cours de la première heure de traitement, une diminution de la pression de 20-25%;
  • après 2 heures de traitement, la pression s'établit au niveau de 160/100 mm Hg;
  • dans les 1-2 jours, normalisation de la pression artérielle.

Lors des premiers soins, la victime reçoit un médicament dans l'une des catégories suivantes:

  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (captopril);
  • bloqueurs des canaux calciques (corinfarum);
  • les agonistes alpha-adrénergiques (clonidine);
  • nitrates (nitroglycérine).
Type d'installationSubstance activeActeApplication
Apaisant et vasodilatateurSolution de sulfate de magnésium à 25%Détend les fibres musculaires des vaisseaux sanguins, a un effet diurétiqueIl est appliqué par voie intraveineuse à une dose de 10 ml, préalablement diluée avec une solution saline (solution de chlorure de sodium à 0,9%)
DiurétiquesfurosémideAugmente l'excrétion des ions sodium et chlore du sang avec l'urineUtilisé sous forme d'injections intraveineuses et intramusculaires à une concentration de 20 à 40 mg
Antipsychotiques inhibiteurs du SNCchlorpromazineRéduit considérablement la pressionInjection intramusculaire de 2 ml
Bloqueurs ganglionnairesbenzohexoniumRéduit en douceur la pression0,5 ml du médicament, dilué avec 20 ml de solution saline, est administré par voie intraveineuse
arfonadDilate les vaisseaux sanguinsUn mélange de 0,5 ml de médicament et 20 ml de solution saline est utilisé par voie intraveineuse
Tranquillisantsle diazépamDéveloppe les vaisseaux du cœurLe médicament à une dose de 10-20 mg est utilisé par voie intraveineuse

Remèdes populaires

Le traitement de la crise hypertensive à domicile comprend les méthodes et les moyens de la médecine traditionnelle. Pour le soulagement des symptômes, des compresses vasodilatatrices à base d'une solution à 5% de vinaigre de cidre ordinaire et de pomme peuvent être utilisées. Le tissu humidifié avec ce produit est appliqué pendant 10 minutes sur les talons. Des bains de pieds chauds avec l'ajout de poudre de moutarde à une concentration de 1 à 2 cuillères à soupe par bassin d'eau agissent de manière similaire. Les pieds sont immergés dans cette solution jusqu'à ce que les niveaux de pression se normalisent..

Le jus de betterave est utilisé pour traiter une crise hypertensive, car il élimine l'excès de liquide. Le jus pressé de betteraves râpées est consommé 1 cuillère à soupe 3 à 4 fois par jour. Une décoction de décoction de feuilles, d'airelles rouges, d'écorces de grenade séchées et de baies de chèvrefeuille a un effet diurétique. Ces fonds sont utilisés à la fois pour le traitement des crises et pour sa prévention..

La différence réside dans le mécanisme d'augmentation de la pression, c'est-à-dire si la libération de sang du cœur augmente, ou la résistance des vaisseaux périphériques, ou les deux en même temps. Par conséquent, une approche différente du traitement, le choix des méthodes et des moyens.

Les symptômes d'une crise de type hyperkinétique se développent rapidement. Sans aucun précurseur, il existe des manifestations d'une forme hypertensive de la maladie telles que: maux de tête aigus de nature pulsatoire, étourdissements, déficience visuelle transitoire, mouches clignotantes devant les yeux, nausées, vomissements peuvent se joindre.

Les patients ressentent une excitation générale, une sensation de chaleur et de tremblements dans le corps, une transpiration accrue, des palpitations et parfois une miction excessive et fréquente. Une crise de ce type est plus caractéristique des premiers stades de l'hypertension. Ils sont de courte durée et durent de quelques minutes à 2-3 heures.

Manifestations de crise hypocinétique

La crise de type hypocinétique est plus lourde et plus longue. Elle dure généralement de plusieurs heures à 4-5 jours. Ce type est caractéristique d'un stade ultérieur de l'hypertension, se développe généralement dans le contexte de ses manifestations prononcées et de l'hypertension artérielle. Dans ce cas, la pression artérielle diastolique (inférieure) est particulièrement augmentée. Avec traitement, il est restauré.

Les symptômes cliniques de la crise hypokinétique se développent progressivement. Paralysie externe malade, adynamique. Ils se plaignent de lourdeur dans la tête, de maux de tête, de somnolence, d'acouphènes, de vision trouble, de douleur dans la région cardiaque, qui sont le plus souvent de nature compressive.

Dans l'urine, en règle générale, il y a des protéines, et dans le test sanguin, une augmentation du nombre de leucocytes peut être observée. Avec les crises hypokinétiques et les symptômes de ce type, diverses complications se développent souvent (accidents vasculaires cérébraux, hémorragies rétiniennes, asthme cardiaque, infarctus du myocarde, œdème pulmonaire). Par conséquent, seul un médecin peut prescrire un traitement.

Type de maladie eucinétique

La crise de type eukinétique se développe rapidement, la pression systolique et diastolique augmente. Ce type de crise est souvent compliqué par une insuffisance ventriculaire gauche aiguë, conduisant au développement d'un œdème pulmonaire. Les symptômes et les manifestations d'une crise eukinétique peuvent se développer à la fois chez les personnes qui prennent constamment des médicaments antihypertenseurs et chez les personnes qui n'en ont jamais reçu auparavant..

Le cours d'une crise hypertensive. Encore une fois, il est important de noter que le corps peut réagir différemment à une forte augmentation de la pression artérielle à la suite de la maladie et qu'un traitement peut être requis à tout moment. La thérapie avec des remèdes populaires simples dans certains cas peut se dérouler sans aucune complication. Et en même temps, une augmentation significative de la pression artérielle lors d'une crise hypertensive peut affecter négativement le travail du système cardiovasculaire, perturber le fonctionnement normal d'autres organes. Le cerveau, les yeux, les reins et le cœur lui-même sont les organes dont la fonction est la plus affectée par les causes et les symptômes de la maladie.

Soins d'urgence en cas de crise de type hypertenseur. La maladie fait l'objet d'un traitement immédiat et d'une surveillance médicale dans un hôpital cardiologique. Le plus important dans le traitement est une diminution de la pression artérielle sur une courte période (en moyenne sur une heure) chez les patients présentant des complications d'une crise hypertensive.

Chez d'autres patients, une diminution de la pression artérielle pendant une période plus longue est autorisée. Un traitement initié en temps opportun à domicile ou sous la supervision d'un médecin avec des médicaments vous permet d'éviter une éventuelle menace de complications chez un patient en crise hypertensive. À la maison, avant de choisir une thérapie, assurez-vous de vous renseigner sur les précautions, les complications et les contre-indications possibles.

Causes de diverses formes de la maladie

Il peut compliquer le cours de l'hypertension artérielle non seulement chez les patients hypertendus expérimentés, mais aussi chez les patients récemment malades, car la probabilité de développer cette condition grave n'est exclue dans aucune phase de la maladie. Le traitement est sélectionné en fonction des symptômes. L'émergence de crises hypertensives est largement facilitée par la tension nerveuse, les situations stressantes - tout cela est un facteur de risque de GB en général.

Les symptômes de la maladie peuvent être provoqués par une nuit blanche, une fatigue excessive et un manque de sommeil, une conversation orageuse et désagréable, de forts troubles chez les patients souffrant d'une crise hypertensive et des expériences qui provoquent du stress, restent dans une pièce enfumée. Cette condition peut également être causée par des facteurs météorologiques, le traitement doit donc en tenir compte. Souvent, la survenue de crises hypertensives et de leurs symptômes coïncide avec un changement brusque du temps, des périodes d'activité solaire et géomagnétique.

Les principales raisons de la situation «spéciale» de la maladie en Russie sont le manque de pratique de traitement permanent, l'autocorrection à domicile et l'abolition de la thérapie, la possibilité d'une utilisation illimitée des ressources de l'ambulance, la déconnexion entre les services ambulatoires, hospitalisés et d'urgence.

Les contraintes jouent également un rôle certain, mais évidemment pas décisif. Pas le dernier endroit appartient au diagnostic de crise hypertensive, après quoi le traitement avec des moyens simples folkloriques devrait commencer immédiatement. L'augmentation caractéristique de la pression artérielle devient la base du diagnostic de "crise hypertensive" et la raison de l'hospitalisation d'urgence et du traitement d'urgence à l'hôpital ou à domicile.

Tout d'abord, le patient doit aider à reprendre une respiration normale..

Crise hypertensive - causes

Dans l'exacerbation, le mécanisme de déclenchement est plus souvent la réception irrégulière ou le refus de médicaments prescrits, en les remplaçant par des médicaments de mauvaise qualité. Un traitement efficace du problème est nécessaire, en respectant un schéma pensé personnellement pour le patient, en tenant compte des autres médicaments pris. Il faut garder à l'esprit que certains médicaments - non stéroïdes, œstrogènes, antidépresseurs - affaiblissent le résultat des médicaments contre l'hypertension.

En étiologie, parmi les autres principales causes de crise hypertensive sont considérées:

  • souche nerveuse psycho-émotionnelle;
  • dépendance météorologique;
  • abus d'alcool, de café, de tabac;
  • excès de sel dans les aliments;
  • manque de sommeil;
  • changements hormonaux chez les femmes;
  • maladies présentant des symptômes d'hypertension (rénale, diabète).

La crise inhérente à l'hypertension peut survenir chez une personne en bonne santé et lui faire souffrir de maux de tête. Selon la classification internationale de la santé, code 10 de la CIM, la maladie se réfère à l'hypertension primaire, mais peut être dans le contexte de phénomènes secondaires de la maladie. Dans la pathogenèse, en raison d'une violation de la régulation vasculaire, un spasme artériel commence, puis un rythme cardiaque devient plus fréquent, la peur et la panique apparaissent. En conséquence, un cercle vicieux apparaît, la réaction cesse d'être autonome. La pression fait un bond brusque, de nombreux organes tombent dans un état hypoxique.

  • Injections pour pression - préparations intraveineuses et intramusculaires pour crise hypertensive
  • Complications de l'hypertension - classification, facteurs de risque et leur prévention
  • L'hypertension chez les personnes âgées: traitement de la maladie

Les causes de la maladie

La principale raison est l'hypertension artérielle en l'absence de traitement adéquat et en temps opportun. Les facteurs suivants augmentent le risque de développer une crise:

  • blessures à la tête, troubles du système nerveux;
  • certaines tumeurs;
  • maladie rénale sévère (glomérulonéphrite aiguë, pyélonéphrite);
  • maladies du système endocrinien (diabète sucré, hyperthyroïdie), perturbations hormonales;
  • certains types d'intervention chirurgicale pour les patients souffrant d'hypertension;
  • la présence dans l'histoire des opérations sur les gros navires, tête, cou;
  • consommation de drogues, alcool, tabac;
  • l'utilisation de grandes quantités de sel, d'aliments salés;
  • stress, obésité, exercice excessif;
  • changements météorologiques, période automne-hiver;
  • pendant la grossesse - prééclampsie.

Certains facteurs (abus de sel, présence d'un excès de poids) entraînent une augmentation du volume de sang en circulation, une augmentation du débit cardiaque. Autres (stress, alcool, tabagisme) - augmentent le tonus des vaisseaux sanguins et leur résistance, la libération d'adrénaline, de noradrénaline, entraînant un spasme. Cela conduit à une augmentation rapide de la pression..

Non.Raisons principalesFacteurs provocateurs
1Maladie hypertoniqueDes situations stressantes
2Facteur héréditaireAugmentation du stress émotionnel
3Maladie rénale chroniquePeur forte
4Troubles endocriniensAuto-retrait de médicaments antihypertenseurs
5Omission de suivre de saines habitudes alimentairesConsommation élevée d'alcool
6Troubles hormonaux chez la femme pendant la ménopauseForte activité physique
7Complications de la maladie coronarienneChangement météorologique
8Insuffisance rénaleEffets secondaires de certains médicaments

Recettes folkloriques pour restaurer le corps

Après l'AH transféré, il est très important d'empêcher sa réapparition. Les forces de la médecine traditionnelle visent à maintenir la pression artérielle dans des limites normales et à aider à renforcer et à restaurer tout le corps. Considérez quelques outils populaires.

Infusion de sac à main de berger herbe

Il s'agit d'une recette assez ancienne et efficace qui aide à normaliser la pression artérielle et à améliorer l'état général du patient. Pour préparer le produit, vous avez besoin d'herbe sèche de la plante, que vous pouvez acheter à la pharmacie ou le récupérer vous-même. Une pincée de la plante doit être placée dans une tasse et verser de l'eau bouillante. Insistez sur le médicament avant de le refroidir et buvez-le chaud. Répétez la procédure 2-3 fois par jour.

Récolter des herbes pour restaurer la santé

Une bonne façon de se calmer et de retrouver des forces consiste à utiliser une décoction des herbes suivantes: menthe, camomille, basilic et verveine. Toutes les plantes en quantités égales sont placées dans des plats émaillés et versées avec de l'eau bouillante. Boire ce thé avant le coucher réduira le risque de complications, aidera à calmer le système nerveux et à normaliser la pression artérielle.

Remèdes populaires

Le traitement de la crise hypertensive à domicile à l'aide de recettes de médecine alternative est autorisé, mais uniquement après que le patient a subi un examen médical complet et ait reçu l'autorisation du médecin.

Des méthodes alternatives sont souvent associées à une pharmacothérapie. Un tel traitement aide à renforcer le corps et empêche la récurrence d'une attaque. Avant d'utiliser un médicament, assurez-vous qu'il n'y a pas de contre-indications.

Aubépine

Après la sortie de l'hôpital, le médecin fera des recommandations sur ce qui peut être fait avec une crise hypertensive à domicile pour accélérer le processus de guérison..

La perfusion d'aubépine est souvent prescrite aux patients, car Il aide à normaliser la pression artérielle, renforce les parois des vaisseaux sanguins et ralentit le rythme cardiaque. Le médicament fini peut être acheté à la pharmacie ou préparé indépendamment.

Pour la teinture d'alcool, vous devrez hacher les baies d'aubépine et les verser avec une solution d'alcool à 70% dans un rapport de 1:10. Le médicament est pris en 20 gouttes avant chaque repas.

Pour préparer une infusion d'eau, vous devez verser 1 cuillère à soupe. fleurs d'aubépine 500 ml d'eau bouillante. Après 30 à 40 minutes, le liquide est filtré sur une étamine et nettoyé au réfrigérateur. Prendre 250 ml le matin et le soir.

Agripaume

L'agripaume a un effet bénéfique sur le système nerveux et abaisse la tension artérielle. En raison de ces propriétés, en médecine populaire, la perfusion de plantes est recommandée pour soulager la crise hypertensive à la maison..

Pour préparer le médicament, versez 2 cuillères à soupe. agripaume hachée 250 ml d'eau bouillante et filtrer en une heure. La teinture est prise pour 1 cuillère à soupe. 5 fois par jour.

Le traitement avec l'agripaume a un effet cumulatif, c'est-à-dire vous ne devez pas vous attendre à une baisse de la pression artérielle immédiatement après la prise du médicament. Le résultat thérapeutique peut être observé après plusieurs jours de traitement.

Un mélange de teintures

Pour éviter le développement d'une crise ou soulager l'état d'un patient qui n'a pas pu éviter une attaque, vous pouvez utiliser un remède auto-préparé à partir d'un mélange d'infusions de ces plantes médicinales:

Les composants sont mélangés dans des proportions égales et pris 3 fois par jour pour 1 cuillère à café dissous dans 100 ml d'eau.

Crise hypertensive - symptômes

Les symptômes d'exacerbation sont divers, un symptôme courant est un mal de tête, en particulier à ses débuts. La tête peut commencer à avoir des étourdissements, des acouphènes peuvent apparaître, des nausées s'y joignent. La douleur est localisée au niveau du front, de la nuque, des tempes, augmente en bougeant la tête, elle est ressentie dans les yeux et peut être caractérisée comme pulsatoire et pressante. Autres symptômes d'une crise hypertensive:

  • peur soudaine, anxiété;
  • frissons;
  • rougeur, gonflement du visage;
  • transpiration excessive et froide;
  • "Chair de poule" dans le corps, tremblante;
  • troubles visuels (altération de l'acuité, double vision, voile, mouches);
  • vomissement
  • manque d'air;
  • battement de coeur.

Comment l'attaque?

La principale cause de crise hypertensive est le plus souvent une forte augmentation de la pression artérielle. Cela conduit à une détérioration de l'apport sanguin au cerveau, aux reins, au foie et à d'autres organes vitaux, ce qui entraîne des dysfonctionnements graves dans le travail de nombreux systèmes et des conséquences telles qu'une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et d'autres maladies cardiovasculaires peuvent survenir. Parmi les symptômes de crise hypertensive, on distingue les manifestations suivantes:

  • tension nerveuse;
  • sensation d'anxiété;
  • cardiopalmus;
  • essoufflement, manque d'air;
  • transpiration et rougeur de la peau;
  • engourdissement des mains;
  • étourdissements, nausées.

Aux premiers stades de la maladie, des maux de tête, des nausées et des vomissements apparaissent. En tournant la tête et en parlant, la douleur s'intensifie et une douleur au mouvement des yeux est également notée. Le plus souvent, les patients se plaignent d'inconfort au niveau des tempes, du cou et du front. Ces signes sont associés à des dommages aux vaisseaux sanguins et aux capillaires. Les veines sont étirées et déformées, l'écoulement du liquide céphalo-rachidien est perturbé.

Important! Si de tels symptômes apparaissent, vous ne devez pas retarder une visite chez le médecin. Une réponse rapide au problème permettra d'éviter de graves conséquences..

Types de pathologie

Dans la pratique médicale, il existe une crise hypertensive compliquée et non compliquée. Nous analyserons ses types plus en détail.

Simple

Il survient aux stades 2 et 3 de l'hypertension, moins souvent - au premier. Il se caractérise par une évolution plus douce et se produit dans le contexte d'un état satisfaisant du patient. Une personne éprouvant cette condition ressent un sentiment d'anxiété, de transpiration, de tremblements dans les membres. La pression artérielle du patient augmente, les analyses de sang montrent des niveaux accrus de protéines et de globules rouges. Des étourdissements et des nausées sont également notés. La durée de cette condition est courte, peut entraîner des vomissements ou des mictions involontaires.

Compliqué

Cela peut durer de quelques heures à plusieurs jours. Elle se caractérise par une évolution sévère et se retrouve chez les patients souffrant d'hypertension de type 2 et 3. Le patient se plaint de maux de tête très graves, de palpitations, de vertiges, de vomissements et de douleurs thoraciques. L'état général du patient change radicalement. Des symptômes tels qu'une conscience confuse, des difficultés à parler et à bouger peuvent être observés. La pression augmente fortement et est fortement perdue, s'accélère ou, inversement, le pouls ralentit. Avec ce type de pathologie, des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, un œdème pulmonaire et d'autres conséquences graves se produisent souvent..

Important! Pas toujours la cause de HA est une pression trop élevée. Parfois, une crise est plus grave et avec une pression artérielle basse.

Symptômes cliniques de l'AH

Une clinique de crise hypertensive peut se développer selon deux scénarios. Distinguer entre les variantes GC hyperkinétiques (premier type) et hypokinétiques (deuxième type), qui diffèrent par leurs signes.

L'AH hyperkinétique se manifeste par les symptômes suivants:

  • vertiges
  • nausées, moins souvent - vomissements;
  • mal de crâne;
  • Palpitations cardiaques;
  • agitation du patient;
  • tremblant dans le corps;
  • sentiment de peur;
  • l'apparition de taches rouges sur le corps;
  • sueur froide;
  • augmentation de la miction.

L'AH hyperkinétique est caractéristique des jeunes patients hypertendus. Cela commence soudainement et, en règle générale, quelques heures après une sorte de situation stressante. Une caractéristique de ce type d'HA est une augmentation de l'indicateur systolique uniquement. L'AH du premier type n'entraîne généralement pas de conséquences graves. La raison en est le jeune âge des patients et une courte «expérience» hypertonique.

Le type hypokinétique d'HA se développe chez les patients ayant des antécédents d'hypertension artérielle à long terme. Cette condition pathologique ne survient pas soudainement: son apparition peut s'étirer pendant plusieurs heures voire plusieurs jours. Les principales caractéristiques du deuxième type de HA sont:

  • maux de tête sévères;
  • rythme cardiaque lent;
  • douleur au coeur;
  • stupidité, inhibition du patient;
  • incertitude de la marche;
  • violation de la sensibilité (engourdissement, picotements, "chair de poule");
  • faiblesse musculaire du corps;
  • déficience auditive et visuelle.

Lors de la mesure de la pression artérielle (PA) chez les patients, une augmentation des deux indicateurs est observée, mais en même temps, l'indicateur diastolique augmente d'un plus grand nombre de points que la systolique. Le type hypocinétique de cette urgence est souvent compliqué.

La crise hypertensive de tout type est simple et compliquée. Les complications de l'AH comprennent:

  1. Neurologique (ischémie focale, encéphalopathie, œdème cérébral).
  2. Cardiologique (crise d'angine de poitrine, infarctus aigu du myocarde).
  3. Pulmonaire (œdème pulmonaire).
  4. Rénal (insuffisance rénale aiguë).
  5. Vasculaire (anévrismes vasculaires, collapsus, choc).

Plus le HC est reconnu rapidement et les premiers soins fournis au patient, plus il a de chances de survivre à la crise avec des conséquences minimes. La séquence d'actions des médecins pendant la prestation de soins médicaux à un patient dépend du type d'AH.

Premiers secours avant l'arrivée de l'ambulance

Les parents doivent apprendre à aider en cas de forte augmentation de la pression artérielle.

La première règle est d'appeler l'équipe d'ambulance. Jusqu'au moment de son arrivée, la patiente doit être couchée et se reposer. Les membres inférieurs doivent être en dessous du niveau de la poitrine. La prochaine étape: enlever tous les vêtements serrés. Dans la maison, ouvrez les évents pour aérer la pièce. Vous pouvez faire au patient un bain de pieds chaud ou simplement utiliser des bouteilles d'eau en les posant sur les jambes de la victime.

S'il y a des enduits de moutarde dans la maison, attachez-en un à la région occipitale. Il est interdit de donner lui-même des médicaments au patient. Vous ne pouvez utiliser que les médicaments précédemment prescrits par votre médecin. Si la maladie se présente sous une forme bénigne, tout coûtera par injection intramusculaire ou intraveineuse. Il ne sera pas nécessaire de visiter la clinique. En cas de forme sévère et de complications, une hospitalisation urgente du patient est nécessaire.

Premiers secours

Si une personne présente des signes d'hypercrise, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Avant l'arrivée de l'équipe médicale, le patient doit être assis sur une chaise. Vous ne pouvez pas prendre une position horizontale. Si le patient ment, le risque d'hémorragie cérébrale augmentera. Position correcte du corps avec des oreillers.

Il n'est pas recommandé de déplacer la victime seule. Si le patient a déjà reçu un diagnostic d'hypertension et qu'on lui a prescrit les médicaments appropriés, si des signes d'attaque apparaissent, il doit lui donner un médicament préalablement prescrit qui abaisse la tension artérielle..

Si la crise s'est produite à l'intérieur, vous devez ouvrir toutes les fenêtres et portes. Dans le cas où une aide d'urgence est fournie à la victime en hiver, le patient doit être couvert d'une couverture pendant la ventilation de l'appartement. Cela évitera un refroidissement excessif..

Pour faciliter la respiration, une personne doit détacher le bouton supérieur ou couper le col (s'il s'adapte parfaitement à la gorge).

Vous pouvez arrêter une crise hypertensive à la maison avec un bain chaud. Les jambes sont abaissées dans un bassin d'eau. Une température élevée favorisera le flux sanguin vers les membres inférieurs. Une compresse froide est appliquée à l'arrière de la tête..

S'il n'est pas possible de faire un bain chaud, l'état du patient peut être atténué en utilisant de la moutarde sèche. Elle est versée dans des chaussettes. La pression artérielle peut être réduite à l'aide de pansements à la moutarde, qui sont appliqués sur le mollet de la jambe ou l'arrière de la tête. Le vinaigre de pomme ou de vin a des propriétés similaires. Ils sont humidifiés avec une coupe de gaze et appliqués sur les talons..

Ces méthodes d'urgence abaissent rapidement votre tension artérielle. Pour cette raison, la durée de la procédure ne doit pas dépasser 5 à 10 minutes, et pendant sa conduite, il est recommandé de contrôler la pression artérielle à l'aide d'un tonomètre.

L'attaque s'accompagne d'une excitation nerveuse, dans laquelle la victime éprouve de la peur et de la panique. Pour rassurer le patient, il faut lui donner des sédatifs. La pièce doit rester silencieuse. Pas de lumière vive autorisée.

Avant l'arrivée de l'ambulance, le patient doit mesurer la pression artérielle toutes les 20 minutes. Les résultats du tonomètre ainsi que le temps de mesure de la pression sont enregistrés sur papier. Ces informations et informations sur les médicaments pris par une personne malade doivent être fournies à une équipe de médecins qui viendra à l'appel.

Tous les patients n'ont pas besoin d'être hospitalisés. Si l'attaque n'a pas été compliquée, le médecin peut recommander un traitement ambulatoire..

L'état de santé du patient et l'évolution thérapeutique à venir dépendent du fait que les premiers soins sont correctement dispensés en cas de crise hypertensive à domicile.
Array

Les principes de la pharmacothérapie

L'aide en cas de crise hypertensive à domicile est basée sur l'utilisation de schémas thérapeutiques éprouvés qui soulageront rapidement les symptômes et stabiliseront la pression artérielle. Vous pouvez vous familiariser avec eux ci-dessous:

  • Utilisation d'un diurétique (Indapamide, Chlortalidone, Aldactone, Lasix) ou bêta-bloquant des récepteurs adrénergiques (Atenolol, Sandonorm, Betaloka).
  • La combinaison d'un médicament avec un diurétique et un bloqueur des récepteurs d'adrénaline.

En l'absence de résultat de traitement, 1 médicament des groupes suivants est ajouté au schéma thérapeutique:

  • Inhibiteurs de l'ECA (Captopril, Tsilahapril, Enap, Spirapril, Fosinopril ").
  • Bloqueurs des canaux calciques (amlodipine, diltiazem, vérapamil, nifédipine).
  • Bloqueurs des récepteurs alpha-adrénergiques (Butyroxan, Prazosin, Doxazosin, Klofelin).

Les schémas pertinents pour toutes les étapes du développement de la crise. Les médicaments sont sélectionnés, en se concentrant sur l'état du patient, les symptômes concomitants et les caractéristiques individuelles du corps.

Pilules efficaces pour la crise

Vous pouvez comprendre comment éliminer une crise hypertensive, en vous concentrant sur la liste suivante de médicaments efficaces sous forme de comprimés:

  • L'administration sublinguale de Nifedipine est pertinente pour toute forme de crise. Le soulagement de l'état général survient après un maximum de 15-20 minutes à partir du moment de l'utilisation de la pilule. Si après une demi-heure l'effet est faible ou absent, une autre dose de médicament est autorisée. La «nifédipine» aura un effet dans les 4 heures, ce qui permettra de prendre des mesures pour stabiliser l'état et attendre l'arrivée de l'ambulance. Dans de rares cas, le médicament provoque une crise d'hypotension et une légère arythmie cardiaque. Avec prudence, il doit être utilisé pour l'insuffisance cardiaque et les dysfonctionnements de la circulation cérébrale..
  • Le captopril est généralement moins efficace en raison de la réaction imprévisible du corps. Utilisez des pilules par voie sublinguale. Les effets secondaires comprennent des éruptions cutanées, une protéinurie et une diminution des concentrations de globules blancs et de granulocytes. Le médicament est contre-indiqué en présence de maladies rénales, de pathologies cardiaques, de genèse inconnue, d'une tendance à l'oedème, ainsi que d'enfants de moins de 18 ans et de femmes enceintes.
  • La "clonidine" a un effet hypotenseur prononcé. Ils utilisent le médicament moins souvent que la «nifédipine» en raison de la réaction imprévisible du corps à son utilisation et de la fréquence des effets secondaires. Les patients éprouvent souvent des démangeaisons, une bouche sèche et une somnolence. La «clonidine» est contre-indiquée en cas de bradycardie, de perturbation du flux sanguin cérébral, les enfants de moins de 18 ans sont également interdits..

Injections de crise

Parmi les médicaments du type d'application parentérale (passé le tractus gastro-intestinal), les plus sûrs et efficaces sont:

  • «Enap» agit en douceur sur le cœur, ne provoque pas de brusques pics de pression, ce qui provoque rarement des effets secondaires. Il est utilisé pour l'injection intraveineuse. L'introduction est effectuée par une méthode au jet pendant 5 minutes. Si l'effet n'est pas suffisant, vous pouvez refaire une injection après 6 heures. Enap est contre-indiqué pour les femmes enceintes.
  • Le «sulfate de magnésium» («magnésie») réduit la tension nerveuse, soulage les crampes, dilate les vaisseaux sanguins et réduit l'œdème cérébral. Le médicament est le plus souvent utilisé dans le développement d'une crise. Entrer "sulfate de magnésium" par voie intraveineuse pendant 5 minutes par jet. Lors du traitement de personnes à un âge avancé, l'injection est effectuée avec prudence, car il existe un risque de dysfonction respiratoire. Les injections intramusculaires ne sont pas effectuées en raison du faible effet et du développement fréquent d'abcès (abcès purulents).
  • «Eufillin» est utilisé par voie intraveineuse pendant une crise. Le médicament est administré par jet (en quelques minutes) ou goutte à goutte (à l'aide d'un compte-gouttes). Il vous permet d'abaisser la tension artérielle, d'éliminer l'excès d'humidité du corps et de normaliser la circulation cérébrale. Dans la vieillesse, le médicament peut provoquer une augmentation de la fréquence cardiaque et diverses formes d'arythmie..
  • Une injection intraveineuse de Dibazol pendant une crise vous permet d'abaisser en douceur la tension artérielle. Le médicament est particulièrement demandé en présence de symptômes neurologiques et du risque de développer un accident vasculaire cérébral en raison d'un dysfonctionnement du flux sanguin cérébral. L'introduction se fait de manière jet d'encre. Il est interdit d'utiliser le médicament pour le diabète et l'insuffisance cardiaque.

Article connexe: Comment traiter la névrose infantile?

Ajout au schéma thérapeutique

Traiter une crise hypertensive à domicile est nécessaire de manière globale. À cette fin, vous devez connaître les médicaments qui peuvent compléter le schéma thérapeutique principal:

  • Vous pouvez compléter le traitement avec des agents diurétiques. Ils sont particulièrement efficaces avec une pression intracrânienne élevée et en présence d'un œdème pulmonaire. Surtout utilisé "Lasix" ou "Furasemide." Les diurétiques sont injectés par voie intraveineuse par la méthode du jet ou utilisés sous forme de comprimés.
  • Si la crise est compliquée par des douleurs dans la poitrine, une crise cardiaque, un œdème pulmonaire, mais qu'elle se produit sans symptômes prononcés de dysfonctionnement de la circulation cérébrale, des nitrates sont utilisés. Parmi eux, la nitroglycérine est la plus efficace. Il est administré par voie intraveineuse par goutte à goutte ou bu par voie sublinguale.
  • La présence de douleurs thoraciques pressantes et de palpitations cardiaques en l'absence de manifestations d'insuffisance cardiaque est arrêtée par les bêta-bloquants (Betalocom). La solution est administrée par voie intraveineuse par la méthode du jet, et le médicament est également pris sous forme de comprimés. Lors de l'utilisation de bêtabloquants, il est important de mesurer en permanence la pression artérielle et le pouls, car le développement d'hypotension et de bradycardie est possible.
  • Le traitement de la crise hypertensive, accompagné d'anxiété, de panique et de symptômes caractéristiques d'une défaillance du système nerveux autonome, est complété par des sédatifs. Parmi eux, on peut distinguer le "Diazepam" et le "Droperidol". Les deux médicaments ont des effets anticonvulsivants, sédatifs et hypnotiques, ce qui stabilise le travail du cœur et réduit la pression artérielle..

Mesures préventives

Les règles de prévention doivent être respectées tout au long du traitement et après son achèvement pour éviter l'apparition de nouvelles crises. Leur liste se trouve ci-dessous:

  • construire un horaire de travail et de repos et le suivre strictement;
  • ajuster le régime en minimisant la quantité de sel;
  • prenez les médicaments prescrits par votre médecin;
  • en présence d'ostéochondrose de la colonne cervicale, traiter son traitement;
  • assister aux procédures physiothérapeutiques recommandées;
  • s'engager dans des exercices thérapeutiques (d'intensité modérée);
  • détendez-vous dans les conditions du spa;
  • prendre des médicaments à effet sédatif;
  • effectuer des exercices de respiration;
  • arrêter de boire de l'alcool et de fumer des cigarettes.

ethnoscience

La médecine traditionnelle est douce et réduit légèrement la pression artérielle, elle n'est donc autorisée qu'avec le début d'une crise végétative.

Puisqu'il est causé par une surexcitation du système nerveux sympathique, toute composition sédative peut être utilisée..

Bouillon d'agripaume

Une cuillère à café d'herbe doit être brassée avec un verre d'eau bouillante, insister pendant 15 minutes, refroidir et boire.

Teinture de valériane

Ajouter quelques gouttes pour refroidir l'eau, remuer et prendre. La valériane a une caractéristique, pour de nombreuses odeurs désagréables, donc les sociétés pharmaceutiques la libèrent non seulement dans des cadres, mais aussi sous forme de comprimés.

Thé à la camomille

Vous pouvez préparer une cuillère à café de pharmacie de camomille en ajoutant un verre d'eau bouillante. Après avoir infusé le bouillon pendant 15 minutes et le refroidir, vous devez boire du thé aromatique à petites gorgées.

Médicament de crise

En cas de crise végétative, vous ne pouvez pas vous rendre à l'ambulance et rester à la maison. Les premières étapes seront similaires à celles décrites ci-dessus..

Comme il est causé par un dysfonctionnement du système nerveux sympathique, il est nécessaire d'agir sur lui: prenez un sédatif doux au dosage habituel, par exemple Afobazol, Persen, Novo-Passit. En plus d'affecter la cause de la crise hypertensive, elle aidera le patient à la transférer plus facilement.
Array

Est-il possible d'effectuer une thérapie à domicile?

La crise hypertensive est arrêtée immédiatement, il existe des règles pour les premiers soins à un patient dans un état critique. Les principaux sont:

  • Appelez pour des soins médicaux d'urgence.
  • Le patient doit prendre une position semi-assise.
  • Supprimer les facteurs qui limitent le processus respiratoire.
  • Fournir au patient un maximum d'air frais.
  • Gardez vos pieds au chaud.
  • Prenez "Corvalol" pour soulager la tension nerveuse et "Captopril" - un médicament qui abaisse la tension artérielle.
  • En cas de douleur dans le lobe temporal, le patient doit prendre du "furosémide".
  • Les douleurs cardiaques peuvent être soulagées en prenant de la nitroglycérine.

La "nitroglycérine" abaisse la tension artérielle et aggrave l'état du patient. Il est pris avec Validol et conformément aux instructions strictement prescrites..

Aide au patient au moment de l'attaque

Une crise hypertensive se manifeste spontanément et se développe rapidement, il est donc conseillé aux personnes souffrant d'hypertension de savoir quoi faire lorsqu'elle se produit. Pour aider les patients, des spécialistes ont élaboré une liste de recommandations à respecter au moment de l'attaque:

  • S'il y a d'autres personnes à proximité, demandez-leur d'appeler une ambulance ou de le faire vous-même.
  • Prenez une position semi-assise, des oreillers ou d'autres objets placés sous le dos peuvent vous aider.
  • Ouvrez les boutons supérieurs ou bande complètement à la taille pour faciliter la respiration.
  • Assurez-vous que la pièce où se trouve le patient est bien ventilée.
  • Mettez quelque chose de chaud sur vos pieds (bouillotte, coussin chauffant), enveloppez-les sur le dessus avec une couverture.

Article connexe: Quelles complications peuvent survenir avec la vascularite hémorragique chez les enfants? Les prévisions pour la vie d'un enfant

  • Prenez un médicament à effet antihypertenseur, 1 fois en 15-20 minutes pour prendre des mesures de pression. La crise se manifeste principalement par une évolution prolongée de l'hypertension, de sorte que le médicament peut être sélectionné dans la liste prescrite par un médecin pour le traitement. En l'absence de conseils d'experts, buvez un comprimé de «Klofelin» ou de «Nifédipine».
  • Un diurétique aidera à soulager les maux de tête, et avec une gêne au cœur, vous devez prendre un comprimé "Nitroglycérine".

En attendant l'arrivée de l'ambulance, le patient doit rester calme. La peur et l'anxiété incontrôlées ne feront qu'augmenter la pression et aggraver l'état..

Les sédatifs, les exercices de respiration et la technique d'auto-hypnose aideront à faire face au problème. Les médecins invités devraient montrer les résultats des mesures de pression et parler des symptômes de harcèlement et des médicaments pris..

Premiers secours

Bien sûr, la première chose à faire est d'appeler une équipe d'ambulance. Dans une telle situation, il est important de rester calme, d'agir clairement et rapidement. Lors des premiers soins, il est nécessaire de créer des conditions confortables qui aideront à se calmer et à attendre une ambulance. Que devez-vous faire? Voyons plus loin:

  1. Laissez l'air frais pénétrer dans la pièce. Si vous êtes à l'extérieur, demandez aux autres de ne pas se presser autour de la personne.
  2. Libérez le cou du patient des cols, foulards et autres vêtements serrés..
  3. Allongez la personne sur le lit, vous pouvez également proposer au patient de s'asseoir sur une chaise.
  4. Ensuite, mesurez la pression, donnez au patient un médicament qu'il prend avec pression. Dans les cas où aucune augmentation de la pression n'a été précédemment observée, essayez de trouver des comprimés sous pression (par exemple, Captopril) auprès des voisins ou des passants et donnez une langue au patient.
  5. Il est également recommandé de prendre un sédatif. Pour cela, Barboval, Valériane, Motherwort conviennent.

Important! Enregistrez les indicateurs de pression artérielle au début de la crise et 10 à 15 minutes après la prise du médicament si l'ambulance n'arrive pas à cette heure. Cela donnera aux médecins plus d'informations et pourrait faciliter le traitement..

Régime pour crise hypertensive

Dans le problème de la façon de se remettre d'une crise hypertensive et de guérir une maladie avec des manifestations de convulsions, le régime alimentaire est un facteur important pour prévenir l'exacerbation:

  • La nutrition pour les crises hypertensives est fractionnée, 5-6 fois, le liquide est limité - pas plus d'un litre par jour.
  • La consommation de graisses animales, de glucides, de sel, d'extraits est réduite et des aliments riches en fibres, potassium, magnésium, vitamines sont introduits dans le menu.
  • Nourriture bouillie.
  • Des jours de déchargement (fruits, kéfir) sont nécessaires pour éliminer l'excès de liquide.

La prévention

Le rétablissement après une crise hypertensive à domicile consiste à suivre des mesures préventives.

  1. Mode de vie sain: bonne nutrition, sport, promenades au grand air. Il est nécessaire d'alterner correctement le stress physique, mental, le repos.
  2. Utiliser systématiquement des médicaments pour stabiliser la pression artérielle.
  3. Contrôlez la quantité de sel dans les plats finis. Taux quotidien de sel pour les patients hypertendus 1 cuillère à soupe.
  4. Évitez de boire du thé noir, du café.
  5. Refuser les mauvaises habitudes: alcool, tabac.
  6. Prenez des médicaments pour calmer le système nerveux. Vous pouvez appliquer des méthodes folkloriques.
  7. Traiter en temps opportun les maladies cardiovasculaires, les pathologies qui peuvent provoquer une pression artérielle élevée.
  8. Effectuer des mesures préventives pour l'ostéochondrose cervicale: massage, exercices de physiothérapie.
  9. Évitez les situations stressantes, le stress émotionnel.
  10. Recours au traitement spa.

Le respect des mesures préventives contribuera non seulement à accélérer le processus de reprise après la crise, mais aussi à empêcher son développement.

Récupération après une crise hypertensive

Avec l'hypertension, il est conseillé de renoncer au tabac et à l'alcool - pour les hommes et les femmes. La récupération d'une crise hypertensive nécessite un mode de vie sain - exercice, natation, vélo, ski, même juste marcher - tout cela affecte parfaitement la réadaptation du corps et la prévention générale, mais vous devrez refuser des charges sportives excessives. La tâche du patient en situation de crise est d'éviter les situations stressantes, d'observer le régime quotidien et de contrôler la pression, qui doit être mesurée quotidiennement. Les médicaments antihypertenseurs prescrits doivent être utilisés!

Actions post-crise et relance

Lors de l'arrêt des symptômes des crises cardinales et généralisées, les thérapeutes ou les cardiologues de l'hôpital travailleront.

Lors de sa convalescence après une crise végétative, le patient doit assurer un régime d'épargne dans tous les domaines de la vie.

Il est important de continuer à prendre le sédatif après avoir terminé un cours complet. Le thérapeute ou le neurologue sélectionnera un médicament stabilisant végétatif, par exemple, Belataminal.

Vous devez être au grand air, faire des exercices physiques agréables, trouver une source d'émotions positives.

Le tryptophane, un acide aminé qui est converti dans le corps en sérotonine, une hormone de joie et de plaisir, doit être inclus dans l'alimentation. Il aide à stabiliser le système nerveux autonome. Le tryptophane se trouve dans la dinde, les œufs, le lait, le fromage cottage, les bananes et les pois verts..

Actions interdites

Avec le développement d'une crise hypertensive, il est interdit aux patients d'effectuer certaines actions afin de ne pas aggraver leur état:

  • Il est interdit d'abaisser trop rapidement la pression artérielle. Sa forte baisse nuit aux vaisseaux sanguins et peut entraîner des complications (accident vasculaire cérébral, crise cardiaque). Normalement, le patient doit progressivement abaisser la pression sur 3-4 heures.
  • Le schéma thérapeutique prescrit par le médecin doit être respecté avec précision. Il est interdit de changer les médicaments et leurs dosages par un spécialiste inconnu.
  • Il n'est pas recommandé de bien manger la nuit. Le dernier repas doit être de 3 à 4 heures avant le coucher.
  • Les querelles et les conflits peuvent augmenter la pression, il faut donc les éviter. Tous les problèmes sont mieux mis de côté pour plus tard et se détendre complètement..
  • Avec une crise, qui s'accompagne de tachycardie, il est interdit de boire du thé et du café forts. Pour éviter la formation de gaz, il est également déconseillé de prendre des boissons gazeuses..

Quand appeler une ambulance

En cas d'augmentation des symptômes d'une crise hypertensive, il est important de déterminer son type et de calculer ses conséquences.

Si vous soupçonnez le développement de crises cardiaques et généralisées, vous devez appeler d'urgence une ambulance, car elles sont compliquées.

Avant l'arrivée de la brigade, vous devez mesurer la pression et le pouls, prendre votre médicament au dosage habituel, car il ne peut pas être drastiquement réduit. La cardiologie recommande d'abaisser la pression dans la première heure de 20% de la valeur initiale.

Il est nécessaire d'assurer l'apport d'air frais et de se coucher. Il est préférable de prendre une position courbée. Il réduira le fardeau du cœur et facilitera la circulation sanguine..

Nous accordons une remise aux lecteurs de notre site!

Il est nécessaire de se calmer et de se distraire du problème. Il est nécessaire de détourner l'attention d'une crise hypertensive, en la concentrant sur un sujet agréable et en effectuant des exercices de respiration.

Normes de traitement

En fonction de la combinaison des symptômes, de leurs caractéristiques et de leur gravité, 2 normes de traitement sont envisagées:

Les médecins suivent les normes médicales pour la gestion des crises

  • le traitement avec des médicaments oraux est effectué s'il n'y a aucun signe de dommages au système cardiovasculaire, au système nerveux central. L'état du patient ne provoque pas de peur,
  • le traitement avec des médicaments iv est effectué si le patient présente des symptômes neurologiques, des douleurs thoraciques, un essoufflement. L'état général est considéré comme grave.

Référence. Sur la base des résultats de la thérapie, la question de placer un patient dans un hôpital.

Cependant, il existe certaines exigences pour les médicaments pour le traitement de cette condition pathologique (présentés dans le tableau).

Besoins en médicaments
oralintraveineux
Exposition rapide (dans la demi-heure après l'application)Action rapide et prévisible
La durée d'action doit être d'au moins 4 à 6 heuresManque de contre-indications
Le résultat attendu doit être prévisible et dépendant de la dose.Effets secondaires minimes
Pas d'effets secondairesEffet minimal sur la circulation sanguine du cœur, du cerveau et des reins.
Disponibilité

Après le blocage de l'attaque, le médecin élabore un plan de récupération du patient, qui comprend la prise de médicaments antihypertenseurs, un régime alimentaire, une thérapie par l'exercice.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite