Que faire en cas d'hémorragie oculaire

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour prévenir le développement d'une hémorragie oculaire.

Les dommages aux petits vaisseaux sanguins de l'œil provoquent une rougeur ou une hémorragie oculaire.

Selon l'emplacement du navire endommagé, il existe:

- hémorragie sous-conjonctivale. Les vaisseaux de la muqueuse de l'œil sont endommagés. En règle générale, ils sont spontanés et se développent sans raison apparente..

- Hyphéma. L'hyphéma est l'accumulation de sang dans la chambre antérieure de l'œil (entre la cornée et l'iris). En règle générale, le résultat d'une blessure aux yeux ternes. Elle s'accompagne d'un symptôme de douleur prononcé et d'une vision trouble. Une telle hémorragie oculaire nécessite des soins d'urgence.

- Hemophthalmus. Hémorragie vitréenne à l'intérieur de l'œil. En d'autres termes, hémorragie interne de l'œil. Avec l'hémophtalmie - un brouillard prononcé apparaît devant l'œil. Dans le cas d'un hémophtalme complet, une perte de vision se produit. L'hémophtalme est une lésion oculaire grave. Une perte de vision irréversible est possible sans traitement..

- Hémorragie rétinienne. L'hémorragie rétinienne se développe à la suite d'un saignement des vaisseaux rétiniens. Le tissu rétinien est très sensible et mince. Par conséquent, même de petites hémorragies peuvent entraîner une perte de vision importante et le développement d'une rétinopathie..

Symptômes d'hémorragie oculaire

Hémorragie sous-conjonctivale. Habituellement, en plus d'une rougeur locale sévère des yeux, il n'y a pas d'autres symptômes. Très rarement, en cas de lésion d'un gros vaisseau, une douleur peut apparaître. En cas d'hémorragie étendue, une sensation de pression dans l'œil peut survenir.

Le site de l'hémorragie dans l'œil lui-même a une couleur rouge vif, des limites claires. En cas d'hémorragie oculaire étendue, le sang se propage à toute la membrane protéique.

Causes de l'hémorragie oculaire

Il existe les causes suivantes de ce symptôme:

- Inflammation de la muqueuse oculaire causée par des virus.

- Augmentation soudaine et rapide de la pression artérielle.

- Toux sévère, vomissements.

- Prendre des anticoagulants (aspirine, salicylates, anticoagulants).

- Carence en vitamine K.

- Trouble de la coagulation sanguine.

- Maladies courantes: diabète, hypertension, vascularite systémique.

- Après une chirurgie oculaire.

Quand consulter un médecin d'urgence?

Consultez immédiatement un médecin:

- une hémorragie s'est produite simultanément dans 2 yeux à la fois

- perte de vision soudaine d'un ou deux yeux

- brouillard épais sous les yeux

- hémorragie accompagnée de douleur et diminution de la vision

- hémorragie oculaire due à une lésion oculaire

- vous prenez des anticoagulants

Comment traiter l'hémorragie oculaire

L'hémorragie sous-conjonctivale dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement et disparaît d'elle-même.

Si vous ressentez de la douleur et de l'inconfort, votre médecin peut vous prescrire des décongestionnants et des gouttes anti-inflammatoires. En cas d'infection oculaire concomitante, des médicaments antibactériens ou antiviraux sont prescrits. En règle générale, l'hémorragie sous-conjonctivale disparaît en 2 semaines, sans complications..

Dans d'autres cas d'hémorragie oculaire, un traitement immédiat est nécessaire dans les conditions d'un hôpital ophtalmologique.

Ce qui ne devrait pas être catégoriquement fait?

En cas d'hémorragie oculaire, ne pas:

- frottez vos yeux, cela contribue à une augmentation de l'hémorragie

- instiller des gouttes pour les yeux sans prescription médicale

- porter des lentilles de contact

- vous ne devez pas arrêter de prendre le médicament vous-même, si vous prenez des anticoagulants, parlez à votre thérapeute d'une hémorragie.

Que se passera-t-il si le symptôme n'est pas traité?

Seul sans conséquences pour votre vision et votre santé, seule l'hémorragie sous-conjonctivale peut passer.

Dans d'autres cas, s'ils ne sont pas traités, une perte de vision complète et irréversible est possible. L'apparition d'un tel symptôme indique un problème oculaire grave ou l'ensemble de l'organisme.

Prévention des hémorragies oculaires

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour empêcher le développement d'une hémorragie oculaire. Si vous rencontrez des hémorragies fréquentes, assurez-vous de passer un examen généraliste pour en trouver la cause..

Le traitement d'une affection sous-jacente, comme le diabète sucré ou l'hypertension, peut empêcher le développement de complications d'hémorragie oculaire..

Venez au diagnostic à l'Institut de recherche kazakh des maladies oculaires à l'adresse: Almaty, rue Tole bi, 95a (coin de la rue Baitursynov).
Téléphone: +7 (775) 007 01 00; +7 (727) 279 54 36.

Hémorragie oculaire: causes et traitement, que faire des saignements

Le terme hémorragie dans l'œil combine un certain nombre de conditions pathologiques caractérisées par la libération de sang dans les tissus. La gravité des changements et la gravité des troubles fonctionnels dépendent de la localisation, qui est à la base de la classification moderne et affecte le choix des tactiques thérapeutiques. Les causes des troubles oculaires sont également prises en compte. Les réponses des ophtalmologistes à toutes les questions, y compris des informations sur la façon d'éliminer les ecchymoses dans l'œil, peuvent être obtenues sur rendez-vous chez le médecin..

Classification moderne

La séparation des saignements oculaires en espèces est basée sur la localisation du vaisseau endommagé et la libération de sang dans le tissu oculaire. Il comprend les types suivants:

  • hypophagisme;
  • hyphéma;
  • hémophtalme;
  • sang rétinien.

Hypophagisme

L'hémorragie de la protéine oculaire est caractérisée par le fait qu'elle est clairement visible sous forme de tache rouge dans la région conjonctivale. Après qu'une hémorragie dans la sclérotique de l'œil a été établie, les causes et le traitement sont déterminés individuellement par l'ophtalmologiste.

Hyphéma

Le sang dans la chambre antérieure de l'œil peut être d'origine traumatique ou pathologique. Il est divisé en plusieurs degrés de gravité, qui sont déterminés par le niveau de sang:

  1. 1 degré - la caméra est remplie à environ 30%, la pupille est entièrement visible.
  2. Grade 2 - le remplissage atteint 50%, le niveau sanguin supérieur atteint la moitié de la pupille, en position couchée, la vision se détériore fortement, jusqu'à une absence complète (une personne ne peut que déterminer la source de lumière).
  3. Grade 3 - le remplissage de sang atteint 75%, la pupille est complètement cachée.
  4. 4 degrés - tout le volume de la chambre antérieure de l'œil est rempli de sang.

Le traitement est prescrit conservateur ou chirurgical.

Hemophthalmus

La présence de sang dans le corps vitré (parfois appelée hémorragie du globe oculaire) est due à diverses blessures ou maladies. Il est possible de suspecter un état pathologique par sensation subjective chez un patient qui se plaint de l'apparition d'un "voile rouge" devant ses yeux. Il est impossible de voir des saignements dans le corps vitré avec un œil simple.

Hémorragie rétinienne

La rétine fait référence à la partie réceptrice de l'œil. Il est localisé derrière le corps vitré et comprend des cellules spécifiques, qui réagissent à la formation d'une impulsion nerveuse en réponse à la lumière. Selon la forme et la localisation, plusieurs types d'hémorragie sont distingués:

  1. La forme en pointillés est un léger changement avec du sang sur la rétine, qui est localisé dans l'épaisseur.
  2. Arrondi - les foyers ont une forme ronde claire, ils sont localisés dans la profondeur de la rétine.
  3. Hémorragie prérétinienne de l'œil - le changement est situé dans l'espace entre le corps vitré et la rétine, il peut avoir différentes formes et tailles.
  4. Vue sous-rétinienne - le sang est localisé sous la rétine directement dans la zone des vaisseaux sanguins.

Il est impossible de voir visuellement comment les yeux saignent dans la rétine. Le patient se plaint généralement d'une forte détérioration de la vision. Le diagnostic est établi après un examen détaillé par un ophtalmologiste. Il découvre également les causes de la violation. Ensuite, une thérapie conservatrice est prescrite et, si nécessaire, une coagulation au laser est effectuée..

Hémorragie rétinienne et autres structures oculaires - symptômes

Les symptômes cliniques de l'hémorragie oculaire, quel que soit son emplacement, incluent des sensations subjectives associées aux plaintes de déficience visuelle:

  • l'apparition d'un voile rouge devant les yeux;
  • photopsie - petits points "éclairs" de lumière qui apparaissent à la périphérie du champ de vision;
  • «Toile mince» ou «mouches» apparaissant à la périphérie des champs visuels et «s'échappant» en essayant de concentrer le regard sur elles;
  • diminution de l'acuité visuelle de gravité variable. Avec des changements prononcés, la vision objective est perdue. Dans ce cas, une personne ne peut déterminer que la source de lumière vive.

Le tableau clinique comprend également des changements visuels qui ne peuvent être vus qu'avec certains types:

  • l'apparition d'une tache rouge dans la région des protéines autour de l'iris est un signe de sang sous la conjonctive;
  • le niveau horizontal de liquide rouge dans la cornée, visible lorsque le corps humain est debout, est un signe de sang pénétrant dans la chambre antérieure de l'œil.

Causes de l'hémorragie oculaire

L'hémorragie oculaire est une affection polyétiologique. Cela signifie qu'il se développe en raison de l'influence d'un grand nombre de divers facteurs causaux, notamment:

  1. Traumatisme - contusion oculaire, corps étrangers, friction.
  2. Chirurgie sur diverses structures de l'œil.
  3. Contact oculaire avec divers produits chimiques agressifs.
  4. Violation de l'hémodynamique, accompagnée d'une augmentation ou d'une diminution de la pression artérielle (hémorragie oculaire et pression s'accompagnent souvent).
  5. Diminution de la résistance de la paroi vasculaire due à un déséquilibre métabolique (angiopathie due au diabète sucré), pathologie inflammatoire systémique du tissu conjonctif, certaines infections (leptospirose, grippe sévère).
  6. Trouble de la coagulation causé par diverses conditions pathologiques (vitamine K insuffisante, altération de la fonction hépatique).
  7. Maladies affectant diverses structures du globe oculaire - processus tumoraux, obstruction des veines rétiniennes avec un caillot de sang pendant le processus inflammatoire, conjonctivite hémorragique (la cause de l'hémorragie sous-conjonctivale), inflammation des structures internes de l'œil, décollement de la rétine, dégénérescence vitréenne liée à l'âge.
  8. Intoxication chronique (abus d'alcool, tabagisme, utilisation à long terme de divers médicaments).
  9. Coagulabilité sanguine accrue, conduisant à des caillots sanguins intravasculaires avec occlusion ultérieure des vaisseaux oculaires.
  10. Augmentation de la pression intracrânienne.
  11. L'athérosclérose est un trouble métabolique, accompagné d'une augmentation du cholestérol sanguin avec son dépôt ultérieur sur les parois des vaisseaux artériels.
  12. Prédisposition héréditaire - les caractéristiques de la circulation sanguine, l'état des parois des vaisseaux sanguins, le fonctionnement du système de coagulation sanguine sont héréditaires. Dans de tels cas, il peut sembler que la pathologie s'est développée sans raison..

En cas de changement important, les causes et le traitement sont déterminés d'urgence. Les études visent à identifier le facteur provoquant la sélection ultérieure d'un traitement adéquat..

Hémorragie oculaire - diagnostic

Les mesures diagnostiques visent à déterminer la cause des changements, leur localisation, leur type et leur gravité. Ils comprennent plusieurs études communes:

  • inspection visuelle;
  • ophtalmoscopie - un examen visuel du fond d'œil à l'aide d'un appareil optique spécial;
  • périmétrie - étude des champs visuels;
  • visiométrie - détermination de l'acuité visuelle;
  • tomodensitométrie - examen aux rayons X avec une grande capacité de séparation.

Après le diagnostic de pathologie, les causes et les conséquences sont établies sur la base des résultats de la recherche.

Traitement de l'hémorragie oculaire

Un traitement complexe est prescrit. Il comprend plusieurs principaux domaines d'activités qui sont affectés par la raison du changement dans l'œil:

  1. Recommandations générales - rationaliser le régime de travail et de repos, assurer un sommeil suffisant, augmenter l'activité motrice, abandonner les mauvaises habitudes (plus en détail sur la façon de renforcer les vaisseaux oculaires de l'hémorragie en utilisant des recommandations générales informe généralement le médecin à la réception).
  2. Régime - une restriction dans le régime des aliments gras et frits, fournissant des vitamines, des protéines, qui est nécessaire pour améliorer l'état des vaisseaux sanguins.
  3. Traitement médicamenteux - divers médicaments anti-inflammatoires sont utilisés (la dexaméthasone a un effet prononcé, car c'est un dérivé des hormones glucocorticostéroïdes), des angioprotecteurs (, trental), des diurétiques (furosémide), des antioxydants (vitamine E). Le domaine de la façon dont l'hémorragie a été établie dans l'œil, le médecin détermine individuellement comment traiter la pathologie.
  4. Procédures invasives - excision laser de tissu avec hémorragie, paracentèse de la chambre antérieure de l'œil pendant l'hémorragie (ponction de la chambre antérieure pour éliminer le sang).

Méthodes alternatives de thérapie

Les techniques populaires impliquent l'utilisation de plantes médicinales sous forme de teintures. Il s'agit notamment de la sophora, de l'arnica. Avant de traiter l'hémorragie oculaire avec des remèdes populaires, vous devez consulter un médecin.

Caractéristiques chez les nouveau-nés et les enfants

L'hémorragie oculaire chez les nouveau-nés est une occurrence relativement courante. Les principales causes sont les naissances difficiles à l'aide d'une ventouse ou d'une pince obstétricale. Si le sang s'échappe dans la sclérotique de l'œil, le traitement est généralement prescrit avec prudence..

La prévention

Il est important de pouvoir prévenir les changements oculaires. Que faire pour cela peut être obtenu auprès d'un ophtalmologiste. Les mesures préventives visent à éliminer les effets des facteurs provoquants..

L'auteur de l'article: Krivoguz Igor Mikhailovich, spécialiste du site glazalik.ru
Partagez votre expérience et votre opinion dans les commentaires.

Si vous trouvez une erreur, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Hémorragie oculaire: causes et conséquences, comment traiter

Dernière mise à jour - 29 août 2019 à 20 h 13 min

5 minutes pour lire

L'hémorragie oculaire est à la fois un traumatisme organique léger et sévère. Cela se produit même de manière irréversible et peut menacer une perte complète de la vision. Il existe de nombreuses anomalies qui peuvent conduire à la cécité en très peu de temps..

Types d'hémorragie

L'hémorragie oculaire est une pathologie standard qui conduit à l'écoulement de liquide dans certaines zones de l'œil. Peut survenir en raison de certaines blessures ou d'une maladie. Une effusion de sang dans cet organe n'est pas toujours un danger, mais il y a un risque. Ne négligez pas la thérapie.

Même les symptômes ne sont pas toujours évidents, mais ils existent quand même..

Il existe quatre types de développement de processus:

  • hypophagisme;
  • hyphéma;
  • hémophtalme;
  • hémorragie rétinienne.

Nous les considérons séparément, afin que vous compreniez leurs différences.

Hypophagisme

Il s'agit de l'un des types d'hémorragie les plus courants, ce problème apparaît chez presque toutes les personnes. L'écart est assez évident. Entre la conjonctive et la membrane blanche de l'œil, des saignements se produisent. Les symptômes à cet égard sont différents, mais si la taille du navire est petite, il ne devrait pas y avoir de problèmes graves.

Initialement, une personne peut ressentir de la douleur (des picotements), après quoi il peut y avoir un léger brouillard dans le champ de vision, après quelques minutes, tout passe, mais il peut y avoir une légère lourdeur dans l'œil. Les ecchymoses se feront lentement (1-2 jours / semaine).

Les picotements sont très rares, ce n'est peut-être qu'une légère hémorragie oculaire, qui passera d'elle-même. L'hyposphagma n'a pas besoin d'une thérapie spéciale, très probablement, vous n'avez que légèrement endommagé vos yeux (choc, pression, vision constante du moniteur ou lumière vive). Mais, bien sûr, il est conseillé d'en connaître la raison, car un processus plus dangereux peut commencer (quoique rarement).

Raisons de l'apparition:

  • choc, frottement, effet chimique sur l'œil, ingestion de corps étranger;
  • pression artérielle et veineuse élevée, toux, suffocation, tension avec constipation ou pleurs constants;
  • hémophilie, effets secondaires du miel. médicaments, infection;
  • une petite quantité de vitamine C et K, maladies du tissu conjonctif, conséquence des interventions chirurgicales.

À la première apparition (si vous les remarquez), des gouttes d'iodure de potassium, de naphthyzine ou de vizine aideront. Si cela apparaît souvent sur l'œil, vous devriez consulter un spécialiste.

Hyphéma

Un type très grave de déversement de sang lorsqu'il remplit la zone située entre l'iris et la cornée. Ce processus est divisé en quatre étapes, dans chacune desquelles, le sang dans l'œil remplit la zone de 20%, puis de moitié, 70% et le tout. Cela menace de perte de visibilité..

Ce défaut est visible à l'œil nu et son stade peut être jugé rapidement. Mais vous devez comprendre que, selon la complication, un traitement spécial est sélectionné.

Symptômes de l'hyphéma:

  • pression dans l'œil, un sentiment de la présence d'un autre corps en lui;
  • brouillard devant l'œil (il apparaît, puis disparaît);
  • diminution de l'acuité visuelle ou manque de visibilité;
  • forte tension dans une pièce à lumière dynamique.

Causes d'occurrence:

  • traumatisme avec un objet contondant ou tranchant, un coup à la tête, les conséquences des opérations oculaires;
  • obstruction de la veine rétinienne ou son décollement, diabète sucré, gonflement à l'intérieur de l'œil, inflammation;
  • intoxication à l'alcool et aux drogues, mauvaise coagulation sanguine, maladies oncologiques, problème du tissu conjonctif.

Hemophthalmus

Ce processus est très dangereux et le déterminer en un coup d'œil est extrêmement rare. Dans ce cas, le sang dans le globe oculaire le remplit presque entièrement. Le sang exerce une pression sur la rétine et il y a un grand risque de décollement. On ne peut pas se passer d'une opération, sinon une personne perd la vue et ne peut pas être restaurée.

La lésion est faible au début et il sera difficile de déterminer l'hémophtalmie. Voici une liste de symptômes:

  • éclairs lumineux devant les yeux (œil);
  • une tache sombre (rougeâtre) dans le champ de vision qui peut bouger avec les yeux;
  • douleur (rarement)
  • il y a souvent une baisse de l'acuité visuelle;
  • douleur dans la tête, mauvaise orientation dans l'espace;
  • brouillard devant les yeux (oeil).

Les causes de l'apparition: le même diabète sucré, thrombose vasculaire rétinienne, anomalies des mêmes vaisseaux, lésions du globe oculaire, contusion oculaire, pression intracrânienne, vomissements, physique. stress, maladie du sang, maladies congénitales. La myopie aide également à développer l'hémophtalmie..

Vous ne pouvez pas hésiter avec l'hémophtalmie, vous aurez besoin d'une intervention chirurgicale urgente.

Hémorragie rétinienne

Comme dans le cas de l'hémophtalme, cela est rarement détecté. Il menace d'un fort détachement de la rétine et d'une perte de vision. La position est identique à l'hémophtalme, mais est difficile à diagnostiquer. Pour le traitement, vous avez besoin de cliniques avec un bon support technique et un personnel professionnel..

La thérapie est différente, tout comme les prédictions elles-mêmes..

Causes de l'hémorragie oculaire en général

Ici, nous énumérons les facteurs communs qui déclenchent une hémorragie dans le globe oculaire:

  1. le diabète sucré, en raison de quoi, les organes de vision prennent beaucoup de sang;
  2. athérosclérose, pression artérielle dans les vaisseaux, entraînant une explosion (due à l'alcool, au tabac et aux drogues);
  3. la thrombose vasculaire, dont le traitement intempestif conduit à la cécité, provient de la prise de miel. médicaments, mais les chances sont faibles;
  4. gonflement de l'œil;
  5. l'hypertension, lorsque la pression artérielle augmente et que les vaisseaux sanguins sont perturbés;
  6. anémie;
  7. Pression intracrânienne;
  8. défauts congénitaux de la rétine;
  9. blessures aux yeux;
  10. coups de bélier;
  11. processus inflammatoire dans l'organe visuel.

Comment l'hémorragie est-elle diagnostiquée dans l'œil?

Les médecins ophtalmologistes font cela. Si la maladie s’exprime par un hyphéma, le regard du spécialiste suffira, mais s’il y a des problèmes dans l’œil, il faudra consulter un vitréochirurgien.

Le patient est interrogé sur les plaintes: symptômes et heure de survenue du défaut. Collecte d'informations sur les patients pour le diagnostic et le pronostic, examen visuel, ophtalmoscopie, périmétrie, contrôle de l'acuité visuelle et, si nécessaire, tomographie.

Hémorragie oculaire: traitement

Oeil de sang, que faire? Le traitement dépend bien sûr du type d'hémorragie. Par exemple, l'hypophagisme n'a pas besoin d'un traitement spécifique. Les saignements trop évidents sont éliminés avec des gouttes spéciales (Vizin, etc.). Mais si une personne souffre de glaucome, vous ne pouvez pas utiliser de gouttes.

L'hyphéma dans les deux premières étapes ne nécessite pas de particularité. thérapie. Le troisième, vous aurez besoin de médicaments tels que la prednisolone et l'atropine, qui affaiblissent les hématomes. Si le traitement n'a pas réussi, aux troisième et quatrième stades, il est nécessaire de pomper le sang de l'œil en utilisant la chirurgie. L'hémophtalme nécessite de toute façon une intervention chirurgicale.

Si la rétine "sort", elle est remplie. Il existe plusieurs méthodes, mais elles dépendent de la zone de la lésion. Parfois, seule la vitrectomie est possible. Selon les classiques, la coagulation au laser et les médicaments sont utilisés pour les hémorragies de la rétine.

Pour le traitement, ils peuvent prescrire:

  • anti-inflammatoire (option non stéroïdienne);
  • prednisone;
  • diurétiques;
  • agents antiplaquettaires;
  • complexes de vitamines et minéraux.

Si nous prenons en compte la coagulation au laser, cela vous permet de garder la rétine de l'exfoliation et de restaurer rapidement les zones touchées. Pendant la période de récupération, vous devez minimiser l'activité physique et l'activité en général.

Pronostic de l'hémorragie oculaire et conséquences

En ce qui concerne l'hypophagisme - il disparaît avec le temps et sans problèmes graves. L'hyphéma réduira l'acuité visuelle et enflammera certaines zones de l'œil si la thérapie n'est pas utilisée. L'hémophtalme et l'hémorragie rétinienne sont très dangereux et peuvent priver la vision.

Consultez toujours un spécialiste et obtenez les bons conseils, même s'il semble que la lésion soit mineure. Évaluez votre santé.

Certaines des conséquences les plus courantes sont:

  • décollement de la rétine;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • perte de vision.

Ne vous fatiguez pas trop les yeux, ne mangez pas correctement et évitez tout dommage physique à l'œil. Le tabagisme et l'alcool, un effort physique intense, une faible immunité et le diabète sucré provoquent ces maladies désagréables. Pour la prévention, il vaut la peine de consulter un médecin au moins une fois par an..

Hémorragie dans l'œil. Causes, traitement, gouttes pour une absorption rapide

Une hémorragie dans l'œil, dont la principale cause est des dommages aux vaisseaux sanguins locaux, peut indiquer des maladies ophtalmiques ou des dommages mécaniques aux muqueuses de l'œil.

Hémorragie oculaire: qu'est-ce que c'est

L'hémorragie se caractérise par des dommages aux parois des vaisseaux sanguins et l'écoulement de sang dans l'espace entre les membranes du globe oculaire. Ce phénomène provoque des rougeurs dont le niveau de danger dépend de la localisation des dommages et de la profusion de saignements internes..

Les signes d'hémorragie du globe oculaire peuvent indiquer des maladies ophtalmiques ou des dommages mécaniques aux muqueuses de l'œil.

Des troubles des caillots sanguins apparaissent, sous la forme de taches uniques ou de rougeurs étendues, réparties dans le globe oculaire. L'accumulation de sang peut se produire dans toutes les coquilles des yeux et entre elles.

Hémorragie oculaire: classification et symptômes

Il existe à la fois des formes légères et sévères de formations hémorragiques dans l'œil. Par conséquent, les hémorragies intraoculaires sont classées par diverses espèces..

Hypophagisme

L'hémorragie sous-conjonctivale ou l'hypophagisme est la forme d'hémorragie oculaire la plus légère. La violation se produit souvent de façon sporadique et est associée à des dommages aux parois des vaisseaux sanguins et, par conséquent, à une effusion de sang dans la sclérotique - la membrane blanche de l'œil.

Les principales causes de ce trouble sont:

  • blessures impliquant des dommages aux vaisseaux sanguins (frottement, choc, choc d'un objet étranger, exposition à des produits chimiques);
  • coagulopathie congénitale ou acquise (mauvaise coagulation sanguine);
  • les maladies qui provoquent la toux ou les éternuements;
  • maladies affectant les capillaires (leptospirose et autres);
  • hypertension artérielle.

Une hémorragie dans la sclère conduit à l'apparition d'une tache rouge visuellement répulsive sur la coque blanche de l'œil. Il s'agit souvent d'un phénomène hémorragique léger et si la couleur de la tache ne change pas, elle disparaît avec le temps. Les symptômes sont absents ou légers: légères démangeaisons, sensation inconfortable d'un corps étranger dans l'œil.

L'hémorragie oculaire, dont la cause est un caractère sous-conjonctival unique, est dans la plupart des cas sûre et disparaît sans traitement médical à elle seule. Les rechutes fréquentes, la douleur, les mouches qui apparaissent, d'autres symptômes similaires, signalent la nécessité d'un appel urgent à un ophtalmologiste.

Hyphéma

Une hémorragie oculaire, dont la cause est provoquée par une perforation vasculaire avec hémorragie concomitante dans la chambre frontale du globe oculaire, est appelée "hyphéma". La chambre antérieure de l'œil se situe entre la cornée (coquille convexe vers l'extérieur de l'œil) et l'iris (disque d'iris rond avec la pupille au centre).

Il existe 4 degrés d'hyphéma:

  • L'apport sanguin à la chambre antérieure de l'œil est d'un tiers ou moins.
  • Sang remplissant jusqu'à la moitié de la chambre antérieure.
  • Remplir la caméra avant de plus de la moitié du sang en touchant la pupille.
  • Remplissage complet de la chambre antérieure et de la pupille avec du sang.

Les plus graves sont de 3 à 4 degrés d'hyphéma. À ces stades, une pupille remplie de sang perd sa capacité à transmettre la lumière projetée des objets à la rétine. Par conséquent, la clarté visuelle des objets environnants est considérablement réduite, ne laissant qu'une sensation de lumière.

L'hémorragie oculaire, dont la cause est la rupture du vaisseau et le remplissage du milieu entre l'iris et la cornée avec du sang, est souvent associée à des lésions traumatiques de ces membranes. Après les blessures, la régénération et la guérison des tissus sont lentes. Par conséquent, l'accès en temps opportun à un médecin accélérera le processus de guérison des blessures, des organes de l'appareil visuel.

Hemophthalmus

L'hémophtalme est caractérisé par la formation d'un caillot sanguin dans le corps vitré de l'œil. Le corps vitré de l'œil est formé par une substance semblable à un gel cristallin.

Sa fonction la plus importante dans l'appareil visuel est la réfraction de la lumière entrante vers la rétine. Pour un fonctionnement normal, une transparence totale de cette substance est nécessaire. Par conséquent, l'effusion de sang dans cette partie de l'œil entraîne une grave déficience visuelle.

L'écoulement de sang à travers un lit vasculaire endommagé dans le corps vitré de l'œil est dû à un certain nombre de raisons suivantes:

  • diabète sucré avec lésions vasculaires et rétiniennes concomitantes;
  • thrombose des vaisseaux oculaires locaux;
  • athérosclérose généralisée rétinienne.

La dernière violation de la liste entraîne souvent un dysfonctionnement visuel dangereux et, sans traitement en temps opportun, une cécité irréversible.

Rétinien

Localisation de l'hémorragie rétinienne - la rétine. La rétine est située à l'arrière du corps vitré.

Les causes des dommages vasculaires dans ce domaine sont les maladies:

  • hypertension;
  • obstruction veineuse;
  • Diabète.

La rétine est la partie périphérique du système d'analyseur visuel, équipée de cellules photoréceptrices. Ces cellules assurent la perception et la conversion de la lumière en impulsions nerveuses. L'hémorragie de ce segment de l'œil présente un niveau de danger élevé, car même une petite accumulation de sang dans la rétine entraîne une forte baisse de l'acuité visuelle.

Symptômes

Les symptômes de l'hémorragie sont différents et diffèrent selon le lieu des dommages au vaisseau. Le tableau clinique de la maladie se manifeste par les symptômes caractéristiques présentés dans le tableau en fonction de la forme et de la localisation de la formation de sang.

Type d'hémorragieLocalisation de la formation de sangSymptômesEffets
HypophagismeEntre les gaines conjonctives externes et protéiquesTache rouge sur la coquille blanche de l'œil. Aucune douleur, rarement une sensation de corps étranger dans l'œil.Favorable à l'auto-absorption de la formation de sang.
HyphémaChambre antérieure de l'œil (entre la cornée et l'iris)Iris rougeur, douleur, vision trouble.Avec un traitement adéquat en temps opportun, une récupération complète, une forme négligée entraîne une perte de vision.
HemophthalmusCorps vitré de l'œilla formation de taches brunes uniformément colorées sur l'œil, la perte de vision.Perte de vision partielle ou complète, cécité irréversible si non traitée.
Hémorragie rétinienneLa rétine située derrière le corps vitréPoints noirs flottants et mouches devant les yeux, objets flous, forte diminution de l'acuité visuelle.Sans traitement urgent, le risque le plus élevé de perte complète de la vision.
Hémorragie oculaire

Il existe des hémorragies qui ne nécessitent pas de traitement. Si le diamètre de la rougeur n'augmente pas et que les symptômes ne sont pas exacerbés, le phénomène disparaît de lui-même.

Néanmoins, il est recommandé de consulter un médecin même au moindre signe de rougeur observée. Visites particulièrement urgentes chez un ophtalmologiste, pour hémorragies, généralisées dans tout l'œil.

Symptômes dangereux

Des symptômes distincts d'hémorragie oculaire indiquent une visite urgente chez un médecin.

Ces signes se caractérisent par:

  • rougeur simultanée des deux yeux. Un symptôme dangereux qui se produit avec des troubles circulatoires graves;
  • effusion de sang abondante dans la muqueuse de l'œil avec rougeur sévère et déficience visuelle;
  • brouillard hémorragique concomitant dans les yeux, disparaissant progressivement en clignotant;
  • hématopoïèse, accompagnée d'une douleur suivie d'un dysfonctionnement visuel;
  • la cause des lésions vasculaires était un traumatisme. Avec une hémorragie traumatique, il est difficile de déterminer indépendamment le facteur exact qui cause la violation. Par conséquent, il est préférable de consulter immédiatement un médecin.
  • les anticoagulants ont précédé l'hémorragie intraoculaire.

L'absence des signes mentionnés pendant l'hémorragie indique une nature sous-conjonctiviste du trouble. Ce type de lésion vasculaire est traité sans intervention médicale. Un ophtalmologue est visité uniquement avec une rougeur persistante pendant plusieurs jours.

Provoque une hémorragie oculaire

La perforation des vaisseaux oculaires et l'hémorragie dans l'environnement interne du globe oculaire se produisent pour des raisons spécifiques.

Les facteurs étiologiques les plus courants de ce trouble sont:

  • changements dans la pression artérielle. Hémodynamique instable, exerce une pression sur les vaisseaux, entraînant la rupture des parois vasculaires et le sang s'écoulant de la circulation sanguine, dans l'œil. Des formations similaires sont localisées dans n'importe quelle partie du globe oculaire;
  • pathologies infectieuses. Les maladies infectieuses provoquent de la fièvre, de la fièvre. Ces facteurs exercent une forte pression sur les vaisseaux. Dans ces cas, la rupture des vaisseaux sanguins et l'hémorragie se produisent dans les parties les plus faibles de l'œil;
  • Diabète. Une glycémie élevée provoque une atrophie et une fragilité des vaisseaux sanguins. En conséquence, les parois vasculaires éclatent à la moindre contrainte. Dans ce cas, une hémorragie généralisée dans l'œil se produit souvent. Ceci est lourd de déficiences visuelles sévères jusqu'à la cécité complète;
  • trouble de saignement. Il se forme dans le contexte de troubles pathologiques de la conjonctive, de la coréatite et d'autres maladies ophtalmiques. En plus des vaisseaux sanguins, les pathologies mentionnées agissent de manière gênante sur les glandes lacrymales. Par conséquent, une symptomatologie caractéristique, en plus de la rougeur, est une augmentation des larmes;
  • dommages mécaniques au globe oculaire. Souvent, les vaisseaux sont endommagés pendant la chirurgie pour corriger la vision;
  • formations tumorales. Les tumeurs exercent une forte pression sur l'appareil vasculaire capillaire. Par conséquent, des dommages aux canaux sanguins sont provoqués, suivis d'une hémorragie intraoculaire;
  • faible élasticité des parois vasculaires. Les parois des vaisseaux sanguins perdent force et élasticité avec un manque de vitamines A - C dans le corps;
  • mauvaises habitudes. La consommation régulière d'alcool et de produits du tabac provoque une contraction excessive du tissu musculaire lisse dans les parois des vaisseaux sanguins, provoquant une perforation des vaisseaux sanguins.

De plus, la tension des vaisseaux oculaires est provoquée par une exposition prolongée aux radiations d'un écran d'ordinateur ou par la lecture de textes en petits caractères. Par conséquent, pour prévenir les troubles causés par ces facteurs, il est recommandé de reposer les yeux. Pourtant, avec des vaisseaux faibles, des hémorragies mineures sont inévitables.

Caractéristiques hémorragie chez les enfants

L'hémorragie survient souvent chez les nouveau-nés, manifestant une tache rouge sur l'œil. La raison en est également une rupture capillaire provoquée par des facteurs pathogènes ou non pathogènes..

La rupture d'un vaisseau chez un nouveau-né est un trouble post-partum courant. La complexité du problème réside dans l'incapacité du nourrisson à exprimer les symptômes qu'il perçoit. Par conséquent, un diagnostic rapide est difficile en cas de troubles graves.

Par conséquent, avec la moindre hémorragie visuellement observée dans l'œil d'un nourrisson, une consultation médicale obligatoire est nécessaire. Un ophtalmologiste pédiatrique évaluera la situation, établira un diagnostic et, si nécessaire, élaborera une stratégie de traitement adéquate..

Dans certains cas, la sortie de sang au-delà du canal est possible avec des dommages mécaniques dus à l'accouchement, dans de mauvaises conditions. Afin de minimiser le risque de blessures mécaniques à l'œil du bébé, l'accouchement doit être effectué en milieu clinique par un obstétricien expérimenté utilisant un équipement auxiliaire moderne.

Une hémorragie dans l'œil d'un nouveau-né se produit pour un certain nombre de raisons suivantes:

  • travail prolongé;
  • dommages avec une pince médicale utilisée pour faciliter le retrait du bébé de l'utérus de la femme en travail;
  • violation des fonctions respiratoires de l'accouchement du patient;
  • l'utilisation de médicaments obstétriques stimulants (Dinoprostan, Oxytocin et autres);
  • utilisation comme aide obstétricale à l'équipement sous vide.
  • l'utilisation de médicaments qui provoquent des contractions rythmiques de l'utérus pendant l'accouchement;
  • livraison à l'aide d'un aspirateur;
  • diagnostic de parties du fœtus avant l'accouchement par tomodensitométrie.

Les facteurs mentionnés affectent fortement le système vasculaire du bébé. Au stade de la formation du corps, les vaisseaux sanguins du bébé sont fragiles, sous-développés et perforés à la moindre pression, jetant du sang dans le globe oculaire.

Une hémorragie rétinienne peut également survenir chez un nourrisson en raison de tremblements. Cela se produit avec un syndrome de commotion cérébrale pour bébé en raison d'une mauvaise fixation de la tête du nouveau-né, dont le balancement entraîne des dommages aux vaisseaux fragiles des enfants.

En règle générale, les petites hémorragies sous forme de taches sur la sclérotique des yeux chez les nouveau-nés ne nécessitent pas de traitement sérieux et disparaissent progressivement de leur propre chef. Les ecchymoses sont un danger de dommages mécaniques..

Traitement

Le traitement classique implique l'utilisation de collyres qui éliminent les rougeurs causées par l'hémorragie. Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la nature de la maladie et de l'ampleur de la formation de sang. La présence de glaucome et de cataractes ne nécessite qu'une intervention chirurgicale.

Traitement de l'hyphosphagme

Si une hémorragie est détectée dans la sclère, le problème est éliminé par le collyre d'une action vasoconstricteur.

Pour arrêter l'écoulement de sang d'une circulation sanguine endommagée, des gouttes sont efficacement utilisées:

  • Vizin. Gouttes vasoconstricteurs oculaires, dont l'effet est dû à l'action vasoconstrictive de leur composant actif, la tétrizoline, sur les vaisseaux. L'outil élimine efficacement l'œdème conjonctival, les rougeurs et l'augmentation des déchirures. Il est utilisé en instillant -2-2 gouttes dans un sac conjonctival. Taux d'application quotidien jusqu'à 3 fois.
  • Naphthyzine. Agent connu sous forme de gouttes. Le médicament a un effet vasoconstricteur grâce à l'ingrédient actif principal naphazoline. Pour soulager les effets de l'hémorragie, vous devez faire couler le médicament 2-3 gouttes dans l'œil 3 fois par jour, avec un intervalle de 4 heures entre chaque utilisation. L'utilisation du médicament n'est pas recommandée pendant plus de 5 jours, car il crée une dépendance et, par conséquent, une diminution de l'effet du médicament.
  • Octilia. Gouttes d'action vasoconstricteur contenant le composant principal - chlorhydrate de tétrizoline. Le médicament soulage les symptômes d'hémorragie sous forme d'hyperémie des muqueuses et de rougeurs. Le médicament est utilisé conjointement -2-2 gouttes, 2-3 fois par jour.

Ces médicaments aideront à prévenir la propagation du sang quittant le vaisseau à travers l'environnement interne de l'œil..

Avec de petites formations dans la conjonctive, aucun traitement n'est nécessaire. S'ils sont accompagnés de symptômes douloureux, un ophtalmologiste est consulté, à qui sont prescrits des médicaments pour soulager les symptômes douloureux.

Les hémorragies indolores sont arrêtées par l'utilisation de gouttes ophtalmiques, éliminant les rougeurs concomitantes. L'acceptation de tels médicaments doit commencer dans les cas sans auto-absorption d'hémorragie pendant plus de 2 semaines.

Traitement de l'hyphéma

Le traitement de l'hyphéma vise à éliminer les pathologies étiologiques, les maladies infectieuses. Annulation urgente de la prise de médicaments améliorant la rhéologie sanguine. Les composants nocifs sont exclus de la consommation sous forme de produits du tabac et d'alcool, qui ont un effet négatif sur la résistance des vaisseaux sanguins.

Les hémorragies oculaires, dont la cause est associée à un vaisseau éclaté et à une effusion de sang dans la chambre antérieure de l'œil (hyphéma), empêchent l'utilisation de groupes spécifiques de médicaments. Par exemple, l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'apiina est contre-indiquée.

Résorption de petites formations sanguines localisées derrière la cornée, indépendantes. Il est accéléré à l'aide de gouttes d'une solution à 3% d'iodure de potassium avec la participation de médicaments qui réduisent la pression interne de l'œil.

Les petits amas de sang entre la cornée et l'iris sont éliminés grâce à l'utilisation de gouttes ophtalmiques. Le remplissage étendu de cette zone de l'œil est retiré chirurgicalement par coagulation au laser..

Comment traiter l'hémophtalmie

L'ophtalmologie moderne n'a pas les méthodes de traitement conservateur de l'hémophtalme. Aujourd'hui, il fera face à la violation, des mesures préventives et des recommandations aideront, en aidant à prévenir la ré-hémorragie et la résorption d'une formation existante:

  • refus d'activité physique;
  • respect du repos au lit avec la tête au-dessus du torse;
  • apport en vitamines C, PP, K, B et vasodilatateurs;
  • instillation oculaire en gouttes - iodure de potassium.

Certains cas entraînent le manque d'efficacité de la thérapie conservatrice. Par exemple, avec des pathologies telles que le décollement de la rétine, une vitrectomie est nécessaire - une opération chirurgicale pour retirer partiellement ou complètement la rétine.

Thérapie d'hémorragie rétinienne

Compte tenu du risque de perte de vision complète avec hémorragie rétinienne, le traitement de ce trouble est effectué en milieu hospitalier.

Un patient dans des conditions cyniques, un ophtalmologiste nomme des médicaments de différents groupes:

  • les corticostéroïdes (bétaméthasone, hydrocortisone);
  • angioprotecteurs (Agapurin, Flexital);
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (Clodifen, Nimesil);
  • diurétiques (Furon, Indipam);
  • complexes de vitamines, y compris les vitamines C, A, E.

Avec une hémorragie étendue, associée à une thérapie conservatrice, un traitement chirurgical sous forme de coagulation rétinienne au laser est impliqué dans la lutte.

Premiers soins pour l'hémorragie d'un AVC

Dans le cadre des premiers soins d'un hématome oculaire interne, provoqué par une blessure par impact, une compresse froide aide bien. Pour ce faire, plusieurs morceaux de glace doivent être enveloppés dans un pansement stérile et appliqués sur l'œil endommagé.

La durée de la compresse est de 2 heures. Le fait est que le froid resserre les vaisseaux sanguins, donc cette méthode aide à soulager l'enflure et à arrêter le flux sanguin d'un vaisseau endommagé.

Méthodes alternatives de traitement

En plus de la thérapie conservatrice, l'hémorragie oculaire, d'étiologies et de genèses diverses, est traitée avec des méthodes alternatives. Voici quelques recettes maison qui aident à résoudre les formations intraoculaires sanguines.

Bouillon de chicorée

Pour préparer une décoction de chicorée, vous devez verser 3 cuillères à soupe. l planter les racines 0,5 l d'eau et faire bouillir. Filtrez le bouillon bouilli, refroidissez et prenez un demi-verre trois fois par jour. De plus, vous devez utiliser la décoction comme une lotion sur l'œil affecté.

Feuilles de thé

Au départ, du thé ordinaire est préparé (vous pouvez le verdir). Ensuite, des tampons de coton imbibés de thé doivent être appliqués sur les paupières et maintenir la compresse de thé pendant 3 minutes. La procédure est effectuée jusqu'à 6 fois par jour jusqu'à ce que la formation de sang soit complètement absorbée.

Compresse contrastée

L'essence de la procédure est l'effet de différentes températures sur l'œil endolori. Pour ce faire, versez de l'eau chaude et froide dans des récipients séparés. Ensuite, mouillez l'écouvillon ou la gaze alternativement dans différentes eaux, appliquez une compresse sur les paupières. Les lotions de contraste aident à soulager l'inflammation et les rougeurs.

Conseils et avertissements

Les recommandations suivantes aideront à minimiser les risques d'hémorragie oculaire:

  • refus d'utiliser de l'alcool et des produits du tabac;
  • enrichissement de l'alimentation avec des aliments riches en vitamines et oligo-éléments utiles;
  • abstinence de mouvements brusques, effort physique excessif (en particulier les personnes aux vaisseaux faibles);
  • avec diabète, surveillance régulière de la glycémie;
  • normalisation rapide de la pression avec hypertension;
  • examen systématique par un ophtalmologiste.

En observant les conséquences de l'hémorragie sous forme de rougeur, il est important de connaître les points, dont le respect aidera à éviter les complications.

Lorsqu'une hémorragie est interdite:

  • friction des yeux. Frottement intense des yeux, provoque une irritation, une rougeur accrue. De plus, une augmentation de l'hémorragie est possible;
  • l'utilisation de médicaments pour les yeux. Avant d'utiliser des préparations pour les yeux, avec hémorragie, vous devriez toujours consulter un ophtalmologiste;
  • porter des lentilles de contact. Les lentilles de contact peuvent aggraver les saignements intraoculaires. Par conséquent, pendant le traitement doit s'abstenir de leur utilisation.

Si les moindres signes d'hémorragie sont observés, le repos est apporté aux organes visuels sous forme de relaxation complète, rejet d'efforts physiques forts jusqu'à amélioration.

Une hémorragie oculaire peut entraîner une perte de vision à la fois partielle et complète. Cela dépend de la nature de la pathologie ou du traumatisme causal. Souvent, la formation de sang ne nécessite pas de traitement.

Si le diamètre de la rougeur n'augmente pas et que les symptômes ne sont pas exacerbés, le phénomène disparaît de lui-même. Néanmoins, il est recommandé de consulter un médecin même au moindre signe de rougeur observée. Un appel à un ophtalmologiste est particulièrement urgent, avec des hémorragies étendues généralisées dans tout l'œil.

Vidéo sur l'hémorragie oculaire

Types, causes et traitement des hémorragies oculaires:

Hémorragie sous-conjonctivale

Une hémorragie sous-conjonctivale se développe lorsqu'un petit vaisseau sanguin situé sous la conjonctive se rompt. En même temps, du sang en coule. Le problème peut survenir spontanément ou résulter d'une toux sévère, de vomissements, d'efforts physiques, d'une pression accrue. Parfois, une blessure traumatique à l'œil ou une opération sur elle devient un facteur provoquant.

Le terme hémorragie sous-conjonctivale signifie une petite accumulation de sang sous la conjonctive, qui est une membrane tapissant les paupières et couvrant l'avant de l'œil. Dans ce cas, l'œil entier rougit ou seulement un fragment de celui-ci.

Avec le développement de cette pathologie, le sang coule des petits vaisseaux à la surface de l'œil, et non de l'intérieur. Étant donné que le sang ne touche pas la cornée ou les structures internes de l'organe de vision, sa netteté reste dans les limites normales.

La cause la plus fréquente de problèmes est les lésions oculaires mineures, la tension ou le soulèvement d'objets lourds. En outre, les facteurs provoquants incluent les vomissements, la toux, les éternuements et le fait de se pencher en avant. Une hémorragie peut survenir si une personne se frotte les yeux avec ses mains. Parfois, cela se produit spontanément. Malgré l'apparence effrayante, cette violation ne présente pas de danger particulier.

Classification de l'hémorragie sous-conjonctivale

En fait, cette violation est une ecchymose ordinaire, qui se transmet d'elle-même dans les 10 à 12 jours. Cependant, il n'affecte pas l'acuité visuelle et ne provoque pas de changements anormaux dans la structure de l'œil.

En plus de la sous-conjonctivale, il existe une telle classification des hémorragies:

  • Hyposphagma. Ce saignement est causé par des dommages aux vaisseaux des muqueuses. Dans ce cas, le sang coule sous la conjonctive. Il comprend lui-même de nombreux petits navires, qui sont considérés comme très fragiles. Lorsqu'ils sont affectés, le sang pénètre dans la zone située entre la membrane protéique et la conjonctive.
  • Hyphéma. Cette effusion provoque des dommages à la chambre antérieure de l'œil. Elle conduit à une violation de l'intégrité des vaisseaux de l'iris ou du corps ciliaire. Le plus grand danger est l'hémorragie cornéenne. Dans ce cas, des sensations inconfortables et du brouillard apparaissent devant les yeux. Dans une telle situation, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  • Hemophthalmus. Par ce terme, on entend une hémorragie vitreuse, qui est située dans la structure de l'œil. Cette violation est un grand danger et s'accompagne de l'apparition de brouillard. Parfois, cela peut entraîner une perte complète de la fonction visuelle. La violation peut provoquer des problèmes de réfraction de la vision, la survenue d'effets visuels, la destruction du corps vitré.
  • Hémorragie rétinienne. Dans ce cas, le sang coule dans la rétine, qui est située sur la paroi oculaire postérieure. La violation est un réel danger, car elle peut provoquer une grave perte de fonction visuelle. En même temps, il reste longtemps asymptomatique. Seule l'ophtalmoscopie du fond d'œil aidera à identifier le problème..

Causes de l'hémorragie sous-conjonctivale

L'hémorragie sous-conjonctivale de l'œil peut être due à diverses raisons..

Les facteurs mécaniques sont les suivants:

  • Lésion oculaire directe. La cause des problèmes est un coup ou des dommages à un objet..
  • Dommages indirects. Cette catégorie comprend les blessures combinées - par exemple, les fractures de l'os temporal ou frontal, qui provoquent des lésions oculaires.
  • Augmentation de la pression dans les vaisseaux. La cause des problèmes sont les fluctuations de la pression artérielle. Ils provoquent également une forte augmentation de la pression veineuse, qui s'observe avec une toux sévère. De plus, les facteurs provoquants sont une activité physique intense, des crises de rire, des pleurs constants chez les enfants, des vomissements.
  • Chirurgie du globe oculaire. Dans ce cas, une hémorragie sous-conjonctivale postopératoire se développe..

Les processus liés à l'âge dans les vaisseaux sont une cause fréquente de problèmes. Cette catégorie comprend l'amincissement des parois des vaisseaux sanguins, les lésions athérosclérotiques des capillaires. La cause est également le développement du diabète, qui rend les vaisseaux plus fragiles.

Une cause fréquente du trouble est les problèmes associés à la coagulation sanguine. Cette catégorie comprend les pathologies héréditaires - principalement l'hémophilie. Étant donné que l'hémorragie sous-conjonctivale peut être le symptôme d'une maladie congénitale, un examen détaillé en vaut la peine. Tout d'abord, cela est vrai pour les enfants. Les formes de violation acquises peuvent être déclenchées par une longue utilisation d'anticoagulants.

Symptômes d'hémorragie sous-conjonctivale

L'identification des symptômes de l'hémorragie sous-conjonctivale seule n'est pas difficile. Pour ce faire, il suffit de regarder dans le miroir. Avec une telle violation, une tache rouge apparaît sur la partie blanche de l'œil. Dans ce cas, la douleur ou la détérioration des fonctions visuelles est absente. La pathologie a un caractère drainant. C'est sa différence par rapport aux autres variétés de rougeurs de l'organe de vision. Malgré le tableau clinique menaçant, ce type d'hémorragie n'est pas dangereux et n'affecte pas les fonctions visuelles..

Diagnostic de l'hémorragie sous-conjonctivale

Pour diagnostiquer une hémorragie sous-conjonctivale, un examen général est nécessaire. Les gens, effrayés par leur apparence, consultent généralement un médecin. Des exacerbations constantes de la pathologie indiquent des lésions vasculaires ou le développement de maladies du système circulatoire. Dans une telle situation, un examen détaillé est requis..

Il devrait comprendre de telles études:

  • test sanguin général - cela nécessite une étude détaillée du contenu des globules rouges, des plaquettes, de l'hémoglobine;
  • analyse d'urine générale - il est nécessaire de déterminer la présence de globules rouges;
  • recherche biochimique - tout en évaluant les paramètres du cholestérol et des lipoprotéines de différentes densités, qui sont des critères directs pour les lésions vasculaires athérosclérotiques;
  • coagulogramme - vous permet d'évaluer la concentration détaillée des facteurs de coagulation sanguine;
  • Surveillance Holter - est un contrôle de pression quotidien, qui permet d'exclure ses différences pendant la journée;
  • Échographie des organes internes - la surveillance du foie et de la rate n'est pas négligeable.

Traitement des hémorragies sous-conjonctivales

Un traitement spécifique de l'hémorragie sous-conjonctivale n'est pas nécessaire. En une à deux semaines, la tache de sang se dissout d'elle-même. Pour stimuler ce processus, vous pouvez utiliser des gouttes de concentration en iodure de potassium de 3% et des préparations de méthyléthylpyridinol 1%. Cependant, la thérapie principale vise à éliminer la pathologie qui a déclenché l'hémorragie..

En cas d'inconfort et de douleur oculaire, le médecin peut prescrire des gouttes spéciales qui ont des propriétés anti-inflammatoires et aident à faire face à l'œdème. Des agents antibactériens sont utilisés pour prévenir l'infection.

Dans ce type d'hémorragie, le port de lentilles de contact est strictement interdit. Pour la période de thérapie, il est recommandé de les remplacer par des lunettes. De plus, il est interdit de se frotter les yeux ou d'appliquer des gouttes sans ordonnance d'un médecin..

Complications de l'hémorragie sous-conjonctivale

Ce type d'hémorragie est considéré comme le plus sûr et ne nécessite pas de mesures spéciales pour l'éliminer. Dans ce cas, l'occurrence fréquente d'une violation est la base d'un diagnostic détaillé.

Les symptômes des complications de l'hémorragie sous-conjonctivale sont les suivants:

  • dommages à deux yeux en même temps;
  • lésions oculaires traumatiques;
  • de graves problèmes de réfraction de la vision ou de sa perte complète;
  • douleur
  • l'apparition de brouillard sous les yeux.

Prévention de l'hémorragie sous-conjonctivale

Les mesures préventives sont divisées en primaire et secondaire. La première catégorie de mesures est requise pour les personnes en bonne santé..

Pour ce faire, il est recommandé de respecter les règles suivantes:

  • Endurcissez le corps, marchez au grand air, mangez bien, buvez beaucoup, portez des vêtements en fonction de la météo. La douche contrastée renforce les petits vaisseaux et les capillaires.
  • Prend des vitamines. Il est particulièrement important de boire des préparations complexes au printemps. Dans le même temps, davantage de fruits, légumes, baies de saison devraient être consommés en été et en automne. Une quantité suffisante de vitamine C et de rutine est importante pour augmenter le tonus vasculaire..

La prévention secondaire est pertinente pour les personnes qui souffrent souvent d'hémorragies sous-conjonctivales. Il est également nécessaire pour les patients atteints de maladies pouvant provoquer un tel problème..

S'il n'y a pas d'allergie et de contre-indications, vous pouvez prendre des fonds pour renforcer les vaisseaux sanguins et réduire la perméabilité et la fragilité des capillaires. Ceux-ci incluent Ascorutin, Venoruton, Troxevasin.

En présence d'hypertension artérielle chez l'homme, il est nécessaire de prendre systématiquement des antihypertenseurs. L'utilisation de ces médicaments aide à réduire la pression artérielle et à prévenir non seulement l'hémorragie sous-conjonctivale, mais également d'autres complications. Il s'agit notamment de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

Les personnes qui ont une toux persistante doivent consulter un pneumologue qui sélectionnera des médicaments efficaces.

L'hémorragie sous-conjonctivale est un trouble courant qui ne pose pas de risque particulier pour la santé. Cependant, des exacerbations fréquentes de cette pathologie sont à la base d'un examen détaillé. Cela aidera à identifier les causes de la violation et à empêcher sa répétition. Le traitement dans cette situation devrait viser à éliminer la maladie sous-jacente.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite