Plaquettes: la norme chez les femmes selon l'âge (tableau). Qu'est-ce qui détermine la teneur en plaquettes dans le sang??

Chaque élément du système circulatoire doit remplir correctement ses fonctions, y compris les plaquettes. La norme chez les femmes selon l'âge (le tableau est présenté ci-dessous) peut varier légèrement.

Que sont les plaquettes?

Les plaquettes sont des cellules dépourvues de noyau, présentes dans la moelle osseuse rouge. Dans la circulation sanguine, les plaques fonctionnent pendant environ une semaine, après quoi elles sont détruites dans la rate et le foie. À différents âges, le nombre de plaquettes est différent. Cet indicateur varie tout au long de la journée, mais il ne doit pas aller au-delà de la norme autorisée..

Norme plaquettaire chez la femme

Avec l'âge, le taux de plaquettes dans le sang change. La norme est mesurée en déterminant le nombre de plaquettes sanguines pour 1 μl de sang. Pour les femmes, la norme est de 170 à 380 unités pour 1 μl. De plus, à différentes périodes, l'indicateur des corps sanguins change. Cela dépend de l'état physiologique des femmes, de l'âge, de l'heure à laquelle l'analyse a été effectuée. Parfois, un changement dans l'indicateur indique la présence d'une pathologie.

Fonction plaquettaire

Les plaques de sang jouent un rôle important dans le corps humain. Ils maintiennent le sang à l'état liquide et protègent les vaisseaux sanguins des dommages. Lorsqu'elles blessent la circulation sanguine, les plaquettes forment des bouchons qui ne permettent pas au sang de s'écouler à travers la plaie. Cela s'applique non seulement aux formes externes de lésions vasculaires, mais également aux saignements internes, qui s'arrêtent en raison des plaquettes. Et tout le sang qui sort du canal coagule.

Si les plaquettes sont inférieures à la normale chez la femme, leur fonction est altérée. Ils ne sont pas en mesure de protéger la circulation sanguine contre les dommages, et le sang ne peut pas coaguler et coule doucement à travers la plaie.

Avec une teneur accrue en plaques sanguines, le sang peut coaguler directement dans les vaisseaux, formant des caillots sanguins de différentes tailles.

Analyse plaquettaire

Les plaquettes sont responsables de la coagulation sanguine; la norme chez les femmes selon l'âge (le tableau le confirme) sera différente. Cela dépend de beaucoup: l'heure de la journée, lorsque l'analyse a abandonné, la période de menstruation, la prise de médicaments et plus encore. La norme plaquettaire chez les femmes après 40 ans et après 60 ans sera différente. Pour un exemple plus illustratif, il est recommandé de vous familiariser avec le tableau:

La norme est considérée comme un indicateur

50-60 ans et plus

Tous les écarts par rapport à la norme (150-380 mille / μl) sont considérés comme des pathologies. Cependant, dans certains cas, une réduction du nombre de plaques est autorisée..

Si vous effectuez une analyse au niveau plaquettaire quotidiennement, les indicateurs seront différents. Il est important que le niveau ne dépasse pas la norme.

Préparation et analyse

La coagulation et une numération globulaire permettent de déterminer le volume moyen de plaquettes. La norme doit être comprise entre 150 et 380 mille / μl.

Pour une analyse générale, le sang est donné à partir d'un doigt et pour la coagulation - à partir d'une veine. Les deux options pour la collecte de matériel nécessitent une certaine préparation. Elle consiste à refuser de prendre des aliments gras, de l'alcool trois jours avant la date du prochain test. Le sang est donné le matin à jeun.

La méthode de coagulation diffère de l'analyse générale par la focalisation de l'examen. Avec ce type de diagnostic, l'assistant de laboratoire ne détermine que le niveau de plaquettes dans le sang, et avec une analyse générale, tous ses composants sont examinés.

Lors du diagnostic, il convient de garder à l'esprit que la norme chez les femmes change avec différentes conditions physiologiques. Pendant les menstruations et pendant la grossesse, la numération plaquettaire peut changer plus ou moins..

Les plaquettes pendant la grossesse jouent un rôle important. La norme dans cette période peut être sous-estimée à 140 000 / µl. S'ils s'avèrent être inférieurs à cet indicateur, cela indique une pathologie possible, des saignements.

Une forte diminution des plaquettes est notée pendant les menstruations, et plus l'écoulement est abondant, plus le nombre de plaquettes est faible.

Écart par rapport à la norme

La norme des plaquettes chez les femmes après 50 ans est de 180-320 mille / μl. Avec un écart par rapport à la norme, on peut supposer la survenue d'une condition pathologique. Le niveau peut changer à la fois de haut en bas.

Avec une augmentation du nombre de plaquettes, le médecin peut suspecter une oncologie des reins, du foie, de la leucémie, de la tuberculose, de l'arthrite, de l'entérite, de l'anémie, des maladies infectieuses aiguës, de la thrombocytose. Le nombre de cellules peut augmenter avec des dommages à la moelle osseuse.

L'augmentation du nombre d'assiettes se produit avec une consommation excessive d'alcool, une surcharge pondérale, après les opérations, quelques blessures.

Quelle que soit la raison qui a conduit à la croissance des éléments sanguins, il est nécessaire de consulter un médecin. Pour la fiabilité du diagnostic, il peut prescrire des méthodes d'examen supplémentaires, telles que:

  • analyse générale de l'urine;
  • Échographie des organes internes;
  • tests plaquettaires à un certain intervalle; généralement au moins trois jours doivent s'écouler entre les prélèvements sanguins.

Après l'examen, le médecin choisit le traitement.

Rétrograder

Souvent, la raison de la déviation plaquettaire de la norme dans une direction plus petite est la médication non contrôlée.

La norme plaquettaire chez la femme (60 ans) n'est pas inférieure à 170 000 / μl. À un taux inférieur, le médecin peut autoriser des changements de niveau dus aux médicaments.

En outre, une diminution peut survenir avec l'hypothyroïdie, la leucémie, l'anémie, la cirrhose, l'hyperthyroïdie, les saignements de nez fréquents résultant de l'hypertension.

Pour clarifier le diagnostic, les types d'examens suivants sont généralement prescrits:

  • Ultrason
  • le temps de coagulation sanguine est déterminé;
  • un test d'anticorps est effectué;
  • examen génétique;
  • IRM.

Après avoir identifié la cause de la pathologie, le traitement est sélectionné. Dans de rares cas, une transfusion sanguine peut être prescrite..

Numération plaquettaire pendant la grossesse

Les plaquettes changent pendant la grossesse, la norme est un indicateur de 150-320 mille / μl. Avec une diminution du nombre de plaques inférieure à 140 000 / μl, il est nécessaire d'identifier la cause. Ça peut être:

  • réactions allergiques;
  • infections (bactériennes, virales);
  • prééclampsie;
  • trouble de saignement;
  • médicament.

Une mauvaise nutrition peut être à l'origine de la baisse des plaquettes. Pour déterminer la cause, les femmes enceintes doivent subir des tests sanguins et urinaires généraux, ainsi que du sang pour la coagulation. Selon les indications, une échographie peut être prescrite.

Avec une diminution du nombre de plaquettes pendant la grossesse, il peut y avoir un risque de saignement sévère pendant l'accouchement.

Parfois, le nombre de plaques peut augmenter. Si l'analyse révèle un niveau supérieur à 380 000 / μl, des tests supplémentaires sont nécessairement prescrits et la femme est hospitalisée en cas d'urgence. La raison de l'augmentation des plaquettes peut être:

  • vomissements fréquents
  • diarrhée fréquente;
  • faible quantité de liquide à boire;
  • les infections.

Pour identifier la cause, le médecin peut prescrire la coagulation, l'échographie, le semis bactérien et d'autres méthodes d'examen qui aideront à déterminer exactement ce qui a causé l'augmentation des plaquettes.

Dans de rares cas, une adhésion plaquettaire pendant la grossesse peut survenir. Cette condition est appelée agrégation. Avec une augmentation de l'indicateur normal de plaquettes collées, des caillots sanguins peuvent se former dans les organes, dans le placenta. Avec une diminution de l'agrégation, des micro-saignements peuvent se produire dans différentes zones.

En raison d'une mauvaise nutrition, les plaquettes peuvent diminuer, la norme chez les femmes selon l'âge (le tableau est présenté dans l'article) doit être surveillée dès la puberté. À partir de ce moment, les aliments riches en iode et en fer doivent être inclus dans l'alimentation. Ils aideront à éviter la survenue de maladies thyroïdiennes, l'anémie, qui conduisent à une violation du nombre de plaquettes..

Thrombocytose

Une des pathologies fréquentes qui se produisent en raison d'un changement dans le nombre de plaquettes est la thrombocytose. Il peut être suspecté s'il y a:

  • saignement: nasal, utérin, intestinal;
  • douleur au bout des doigts;
  • la peau qui gratte;
  • l'apparition d'hématomes sous-cutanés;
  • teint bleuâtre;
  • déficience visuelle;
  • somnolence, faiblesse, léthargie;
  • gonflement du visage.

Lorsque deux symptômes cliniques ou plus apparaissent, une thrombocytose peut être suspectée. Cependant, le diagnostic final n'est établi qu'après un examen médical détaillé.

Ce qui détermine le nombre de plaquettes chez les femmes

Le taux de plaquettes dans le sang de chaque femme dépend des facteurs suivants:

  1. Règles.
  2. Âge de la femme.
  3. Prendre des médicaments.
  4. La présence de maladies infectieuses.
  5. La présence de pathologies oncologiques.
  6. Grossesse.
  7. Blessures, chirurgie.
  8. Allergie.
  9. Maladies du système endocrinien.
  10. Mutations.
  11. Désordres digestifs.
  12. Nutrition.

Méthodes de traitement et de prévention

Si un niveau faible ou, au contraire, élevé de plaquettes dans le sang est détecté, il est nécessaire de consulter un médecin et de subir l'examen médical recommandé pour déterminer pourquoi les plaquettes sont soulevées ou abaissées. La norme chez les femmes selon l'âge (le tableau est présenté ci-dessus) peut varier et être légèrement inférieure ou supérieure. De telles indications ne sont pas considérées comme une pathologie et ne nécessitent pas de traitement. Pour restaurer les performances dans de tels cas, un ajustement nutritionnel est effectué. Dans d'autres cas, une pharmacothérapie est prescrite. Il est sélectionné séparément dans chaque cas de maladie..

L'image du test sanguin va changer. Et n'ayez pas peur immédiatement si un ou plusieurs éléments sont en dehors de la norme, peut-être qu'un tel indicateur est la norme pour une femme, sa personnalité.

Quelle est l'augmentation ou la diminution des plaquettes dans le sang?

Les plaquettes sont des cellules produites par la moelle osseuse rouge et impliquées dans le processus de coagulation. Ils protègent les parois des vaisseaux sanguins des dommages mécaniques et préviennent les pertes sanguines importantes. Ces cellules sanguines sont caractérisées par la plus petite taille (2-3 microns) et l'absence de noyaux.

Fonction plaquettaire dans le sang

La plupart du temps, les plaquettes dans le sang sont désactivées, mais en cas de violation de l'intégrité de la paroi vasculaire, ces cellules se précipitent dans la zone de dommages sous l'influence de substances biologiquement actives. Là, ils collent les uns aux autres et aux parois vasculaires, formant un caillot sanguin et arrêtant les saignements. Les cellules à l'état activé changent de forme, ce qui leur permet d'augmenter la surface et facilite les processus d'adhésion (fixation aux parois des vaisseaux sanguins) et d'agrégation (liaison les unes aux autres).

Que signifient les plaquettes dans le sang? Il a déjà été dit qu'ils forment le «bouchon» primaire, qui ferme le site des dommages à la paroi vasculaire, et utilisent également leur surface pour activer la réaction de coagulation. Récemment, cependant, les scientifiques ont découvert une autre fonction de ces éléments façonnés: ils jouent un rôle important dans la guérison et la restauration des tissus endommagés. Les plaquettes sécrètent le soi-disant facteur de croissance (molécules polypeptidiques spéciales) dans les tissus, ce qui provoque une division plus active des cellules aux sites de dommages. Dans les petits vaisseaux, ces cellules effectuent une hémostase primaire, microcirculatoire, et dans les gros vaisseaux - secondaire, macrocirculatoire.

Taux de plaquettes dans le sang

La numération plaquettaire est mesurée en unités par litre (× 10 9 / l) ou par microlitre (× 10 3 / μl, sinon - mille / μl) de sang. La norme chez un adulte est de 150 à 400 × 10 3 cellules / μl. Chez les enfants de plus de 6 ans, les indicateurs sont similaires et les différences ne sont notées que chez les plus petits, en fonction de l'âge et du sexe spécifiques. Ainsi, chez les nourrissons jusqu'à deux semaines, la concentration de ces corps sanguins se situe dans la plage: pour les filles - 144–449 × 10 3 / μl, pour les garçons - 218–419 × 10 3 / μl. Au fil du temps, il augmente progressivement et, à l'âge de 6 ans, il est de 189–394 × 10 3 / μl chez les filles et de 202–403 × 10 3 / μl chez les garçons.

Si la concentration cellulaire dépasse la norme, le patient présente un risque accru de thrombose. Des manifestations cliniquement dangereuses de saignement sont observées avec une diminution du nombre de plaquettes à 50 × 10 3 cellules / μl.

Le nombre de plaquettes sanguines chez une femme peut diminuer légèrement pendant les menstruations (jusqu'à 50%), ainsi que pendant la grossesse (de 10 à 20%). Dans le premier cas, il s'agit d'une défense naturelle de l'organisme contre la thrombose, et dans le second, d'une conséquence de l'apparition d'un troisième cercle de circulation sanguine. De plus, le niveau de cet élément façonné dépend de l'état physiologique du corps. En particulier, certaines fluctuations peuvent être dues à l'heure de la journée et de la saison..

Plaquettes élevées dans le sang: qu'est-ce que cela signifie?

Une raison naturelle d'une augmentation des plaquettes dans le sang est un séjour dans les hautes terres et une activité physique intense. Mais souvent, un changement de concentration de ces éléments façonnés est provoqué par la présence de certaines pathologies, notamment:

  • déficience en fer;
  • néoplasmes malins dans la moelle osseuse et d'autres organes;
  • insuffisance rénale;
  • infections de diverses natures (virales, parasitaires, bactériennes, fongiques);
  • lésions du système digestif (foie, pancréas, intestins);
  • maladies auto-immunes;
  • collagénoses;
  • polycythémie;
  • tuberculose.

Des taux élevés de plaquettes dans le sang peuvent être enregistrés en présence de blessures ou de graves pertes de sang, ainsi que chez les personnes dont la rate est retirée (c'est dans cet organisme que les plaquettes sont utilisées). Une augmentation pathologique de la concentration de ces substances nécessite un traitement immédiat, car elle peut entraîner une thrombose accrue. La thrombose et l'infarctus du myocarde résultent souvent de ce processus..

Que disent les faibles plaquettes sanguines??

Ces changements peuvent être enregistrés à la fois en présence de pathologies et dans un certain nombre de conditions naturelles. En particulier, la nuit, le nombre de ces cellules sanguines diminue par rapport aux valeurs diurnes. Chez les femmes, pendant les menstruations, les indicateurs peuvent diminuer de près de moitié, et pendant la grossesse d'un enfant, ils chutent de 10 à 20%. Si les plaquettes sanguines pendant la grossesse sont réduites à 140 × 10 3 cellules / μl ou moins, des mesures immédiates doivent être prises pour éviter les saignements pendant l'accouchement.

Des mesures spéciales sont également nécessaires si la cause de la diminution des niveaux cellulaires est:

  • violations du processus de formation de sang dans la moelle osseuse;
  • augmentation du taux de destruction des plaquettes;
  • pathologie hépatique;
  • purpura thrombocytopénique immunitaire (une maladie dans laquelle des anticorps dirigés contre les propres plaquettes se forment dans le corps humain).

Parfois, la raison du faible nombre de plaquettes est une carence en vitamines B12 et B9 (acide folique) ou la prise de médicaments qui inhibent la production de plaquettes. Les deux cas sont facilement corrigés..

Comment normaliser la concentration corporelle?

Tout d'abord, si une personne a extrêmement peu de plaquettes dans le sang, elle devrait consulter un médecin, un pédiatre ou un hématologue qui prescrira un traitement adéquat. Dans les cas cliniquement sévères, elle consiste en une transfusion de thrombomasse de donneurs. Le concentré est préparé spécifiquement pour chaque patient. Les cellules doivent s'enraciner dans le corps humain, par conséquent, avant la transfusion, le patient est sélectionné pour le matériel en fonction du système de leucocytes HLA.

La thérapie présente certaines difficultés, car la durée de vie des plaquettes est très courte. La masse préparée est stockée pendant pas plus de trois jours. Le stockage est effectué dans des conteneurs rotatifs spéciaux. Un mélange constant est nécessaire pour éviter la coagulation.

Si la diminution des plaquettes dans le sang est insignifiante et que sa cause a été clarifiée, le patient peut effectuer des mesures auxiliaires en parallèle avec le traitement principal. En particulier, consommez des aliments qui augmentent la viscosité du sang: sarrasin, poisson, œufs, fromage, viande rouge, bouillons frais, chou, légumes verts, carottes, grenades, pommes, noix et bouillon d'églantier. Il est également recommandé de consommer 1 cuillère à soupe d'huile de sésame trois fois par jour à jeun..

Vous pouvez réduire le nombre de plaquettes en prenant des médicaments spéciaux prescrits par votre médecin. Il s'agit notamment d'anticoagulants, y compris l'aspirine, qui aide à fluidifier le sang. Le patient doit arrêter de fumer et de boire de l'alcool, d'augmenter la consommation d'aliments riches en iode, ainsi qu'en acides citrique, ascorbique et malique. Ces produits comprennent les fruits de mer, les agrumes, les pommes, les raisins, les canneberges, les bleuets et les airelles. Le thé de racine de gingembre contribue également à l'amincissement du sang (1 cuillère à soupe de gingembre haché est brassée dans un verre d'eau bouillante).

Il ne faut pas oublier les règles de préparation à un test sanguin, par exemple, sur la nutrition, qui doivent être jetées 4 heures avant de passer les tests. La fiabilité des résultats est également affectée par le professionnalisme de l'assistant de laboratoire: prélèvement sanguin insuffisant ou excessif, mélange inadéquat du sang et d'un anticoagulant, et un processus de prise de biomatériaux trop long déforme l'image de la coagulation sanguine.

La norme des plaquettes dans le sang des femmes et des hommes par âge - tableau des concentrations

La norme plaquettaire dans le sang est évaluée lors de la conduite du CAO (tests sanguins généraux). Afin de déterminer le niveau de plaquettes, du sang veineux est utilisé (pour obtenir les résultats les plus précis). Cependant, il est également possible de prélever du sang sur un doigt.

Le niveau de plaquettes dans le sang vous permet d'évaluer l'état du système hémostatique, de déterminer le risque de saignement ou de thrombose, d'évaluer l'efficacité du traitement anticoagulant, etc..

Une numération plaquettaire accrue peut être observée dans le contexte de thrombocytose fonctionnelle temporaire, d'anémie d'origines diverses, de pathologies oncologiques, de pertes sanguines aiguës, d'érythrémie, etc..

Normalement, le nombre de plaquettes dans le sang peut varier légèrement au cours de la journée. De plus, chez les femmes, le nombre normal de plaquettes peut varier en fonction de la phase du cycle menstruel et du trimestre de la grossesse.

Qu'est-ce que les plaquettes montrent dans un test sanguin?

Les plaquettes (anciennement appelées plaquettes sanguines) appartiennent à des cellules sanguines de forme nucléaire. Les cellules plaquettaires sont petites (deux à quatre microns), plates et incolores. La formation de plaquettes se produit à partir des mégacaryocytes.

Dans un état inactif, les cellules plaquettaires ont une forme en forme de disque. Lors de l'activation de ces cellules, elles changent de forme en sphériques.

Grâce à des flagelles spéciaux (pseudopodes), les cellules plaquettaires sont capables d'un mouvement indépendant. De plus, grâce à ces flagelles, les cellules plaquettaires sont capables d'adhérence et d'agrégation (collage et collage sur un vaisseau endommagé).

Une caractéristique spécifique des cellules plaquettaires est qu'elles sont capables de transporter des facteurs d'hémostase, des substances anticoagulantes, certaines substances biologiquement actives (sérotonine, etc.), CEC (complexe immun circulant) à leur surface.

En raison de la capacité des plaquettes à un processus actif d'adhésion et d'agrégation, elles sont capables d'arrêter le saignement des petits vaisseaux, en raison de la formation de caillots plaquettaires (caillots sanguins).

L'agrégation plaquettaire est stimulée par la thrombine, l'adrénaline, la sérotonine, le collagène. L'agrégation plaquettaire la plus active est stimulée par des granules de thrombine contenant de la peroxydase, de la sérotonine, des facteurs hémostatiques, du fibrinogène plaquettaire, etc..

Une propriété importante des cellules plaquettaires est également la capacité de rétracter les caillots sanguins (compactage des caillots sanguins et évacuation de l'excès de liquide). En conséquence, les cellules plaquettaires adhèrent étroitement aux filaments de fibrine et commencent à libérer la thrombosténine déposée sur les filaments de fibrine. Pour cette raison, la formation d'un thrombus primaire plus dense et plus stable se produit..

Plaquettes - la norme chez les femmes selon l'âge et un tableau de leur concentration admissible

La numération plaquettaire normale dans le sang peut varier de cent cinquante à quatre cent mille / μl ou (10 3 cellules / μl).

Identification des plaquettes dans un test sanguin - PLT.

Lors de l'interprétation des résultats de l'étude, il convient de garder à l'esprit que dans différents laboratoires, les indicateurs peuvent varier légèrement, il est donc nécessaire de se concentrer sur les limites des normes indiquées sur la forme du laboratoire..

De plus, la numération plaquettaire normale dépend du sexe et de l'âge du patient.

Les fluctuations liées à l'âge du niveau de cellules plaquettaires dans un test sanguin sont notées jusqu'à six ans. Par la suite, la numération plaquettaire normale, comme indiqué précédemment, varie de cent cinquante à quatre cent mille / μl ou (10 3 cellules / μl).

La norme plaquettaire dans le sang des femmes après 50 ans ne change pas non plus.

Plaquettes normales chez l'homme - table d'âge

Lorsque la numération plaquettaire est prescrite?

L'étude des taux de cellules plaquettaires est réalisée si le patient a:

  • saignement aigu;
  • troubles de la coagulation (tendance au saignement ou à la thrombose);
  • symptômes de polycythémie;
  • symptômes d'érythrémie;
  • Néoplasmes malins;
  • pathologies auto-immunes systémiques;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • anémie d'origines diverses;
  • varices;
  • pathologies hépatiques;
  • pathologies cardiovasculaires nécessitant la mise en place d'un traitement antiplaquettaire et anticoagulant;
  • pathologies rénales sévères, etc..

De plus, les tests d'hémostase et de numération plaquettaire sont obligatoires pour toutes les femmes enceintes.

Comment est un test sanguin pour les plaquettes et la coagulation?

Pour obtenir les résultats les plus précis, il est recommandé d'effectuer une étude du sang veineux, cependant, si nécessaire, le comptage des plaquettes peut être effectué lors de l'examen du sang d'un doigt.

Le prélèvement sanguin doit être effectué le matin, à jeun. Cependant, selon les indications d'urgence (saignements, chocs, etc.), le sang est prélevé à tout moment, quel que soit le dernier repas.

Avec un examen de routine, la veille de l'analyse, la consommation d'alcool doit être exclue et le tabagisme le matin.

Quand la numération plaquettaire peut-elle augmenter dans le sang??

Une teneur accrue en cellules plaquettaires dans le sang peut être observée avec:

  • thrombocytose réactive (fonctionnelle) (conditions temporaires provoquées par l'activation de l'hématopoïèse);
  • splénectomie;
  • inflammations d'étiologies diverses (processus inflammatoires systémiques, diverses ostéomyélites, tuberculose);
  • anémie d'origines diverses (anémie posthémorragique, conditions de carence en fer, anémie hémolytique, etc.);
  • conditions après un traitement chirurgical;
  • Néoplasmes malins;
  • contrainte physique importante;
  • hémolyse aiguë;
  • après une perte de sang aiguë;
  • thrombocytose tumorale (troubles myéloprolifératifs, thrombocytopénie hémorragique idiopathique, érythrémie, etc.).

Lorsqu'une diminution du nombre de plaquettes dans le sang peut être notée?

Une diminution du nombre de cellules plaquettaires est observée avec:

  • conditions thrombocytopéniques congénitales (syndromes de Fanconi, syndromes de cellules plaquettaires géantes, syndromes de Wiskott-Aldrich, etc.);
  • purpura thrombocytopénique auto-immun idiopathique;
  • thrombocytopénie médicinale;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • thrombocytopénie d'origine infectieuse (conditions thrombocytopéniques dues au paludisme, à la toxoplasmose, à la rickettsiose, etc.);
  • splénomégalie;
  • anémie aplastique;
  • l'abus d'alcool;
  • myeloftis;
  • lésions métastatiques de la moelle osseuse;
  • anémie mégaloblastique;
  • hémoglobinurie nocturne paroxystique;
  • anémie hémolytique auto-immune et thrombocytopénie (syndromes d'Evans);
  • coagulation intravasculaire disséminée;
  • thrombose veineuse rénale;
  • transfusions sanguines massives;
  • circulation extracorporelle;
  • le patient a une insuffisance cardiaque congestive;
  • purpura thrombocytopénique néonatal;
  • maladies hémolytiques du nouveau-né;
  • pathologies hépatiques sévères, accompagnées d'une violation de sa fonction de synthèse protéique, etc..

De plus, les taux sanguins de plaquettes dans le sang peuvent diminuer lors du traitement d'un patient avec des médicaments antitumoraux (asparaginase ®, actinomycine D ®, azathioprine ®, bisulfan ®, chlorambucil ®, cisplatine ®, cyclophosphamide ®, cytarabine ®, dicarbazine ®, diunorubicine ®, éthoxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ®, doxorubicide ® ®, mechlorethamine ®, mercaptopurine ®, méthotrexate ®, vinblastine ®, vincristine ®, procarbazine ®, etc..

Dans certains cas, une thrombocytopénie (une diminution des cellules plaquettaires) peut être observée avec l'acétaminophène ®, l'antipyrine ®, l'aspirine ®, la codéine ®, l'ibuprofène ®, l'indométhacine ®, le naproxène ®, la funcétine ®, la phénytoïne ®, l'acide valproïque ®, la chlorphéniramine, amphotéricine B ®, certaines céphalosporines, chloramphénicol, clotrimazole ®, rifampicine ®, streptomycine ®, antitéroïdes, nitroglycérine, diurétiques, quinidine ®, digoxine ®, colchicine ®, cyclosporine ®, thymoxidine, thymoxidine, thymoxidine potassium, hydroxychloroquine ®, alpha-interférons, allopurinol ®, médicaments psychotropes, etc..

Traitement pour détecter une numération plaquettaire faible ou élevée

Tout traitement doit être prescrit exclusivement par un spécialiste, en fonction de la raison de l'augmentation ou de la diminution des cellules plaquettaires dans l'analyse..

Les remèdes populaires et les troubles du régime alimentaire des plaquettes ne sont pas traités.

Volume plaquettaire moyen

Le volume plaquettaire moyen est l'un des composants d'un test sanguin détaillé, indiquant la maturité de petites plaques de sang rouges. Il est caractéristique que les vieilles particules diminuent de volume, tandis que les jeunes, au contraire, augmentent de taille. Il convient de noter que l'espérance de vie de ces parties façonnées du fluide biologique principal n'est pas supérieure à 10 jours.

Le niveau de ces substances peut être abaissé ou augmenté - tout écart par rapport à la norme indique la survenue de toute maladie. Cependant, plusieurs conditions physiologiques entraînent un changement des valeurs normales.

Les numérations plaquettaires excessivement basses et très élevées ont leurs manifestations cliniques. Les principaux signes sont considérés comme une faiblesse et une diminution des performances, de lourds saignements utérins ou nasaux, ainsi que l'apparition d'ecchymoses même avec la moindre pression sur la peau.

Le volume moyen de plaquettes mpv est déterminé uniquement par les résultats d'un test sanguin clinique général. Cependant, des mesures de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires pour identifier les sources de déviation..

La correction du contenu des petites plaquettes sanguines n'est effectuée que pendant le traitement d'une maladie de base. Des valeurs inférieures ou supérieures à la norme sont dangereuses pour la vie humaine..

Indicateurs de norme

Le volume plaquettaire moyen est mesuré en femtolitres. Les valeurs valides varient de 7,5 à 10 fl, cependant, les paramètres peuvent varier légèrement en fonction de l'âge de la personne.

Nourrissons jusqu'à 1 mois

Hommes et femmes de tout âge

Les indicateurs peuvent également varier en fonction du degré d'équipement de laboratoire et de la qualité de l'étude. Un décodage détaillé des résultats est effectué par un hématologue qui transmet les informations au médecin traitant.

Le volume plaquettaire moyen dans le sang est déterminé pour:

  • évaluations de l'activité plaquettaire;
  • obtenir un niveau de concentration de substances biologiques de haute activité;
  • déterminer la tendance de ces cellules à adhérer;
  • identifier les altérations avant agrégation.

Souvent, un test sanguin montre que le nombre moyen de plaquettes est plus élevé, et si l'écart par rapport à la norme est mineur, cela est considéré comme une condition acceptable.

Raisons des écarts

Comme indiqué ci-dessus, une modification des valeurs admissibles est le plus souvent facilitée par l'évolution de tout processus pathologique. Par exemple, si le volume plaquettaire moyen est élevé, cela indique une coagulation rapide du sang et des risques élevés de caillots sanguins.

Une telle violation se développe dans les cas suivants:

  • anémie posthémorragique;
  • thalassémie;
  • collagénoses;
  • purpura thrombocytopénique;
  • Diabète;
  • dysfonction thyroïdienne;
  • manque de rate;
  • infections bactériennes;
  • Anomalie de May-Hegglin;
  • hypothyroïdie;
  • tuberculose;
  • sarcoïdose;
  • amylose;
  • thrombocytodystrophie de Bernard-Soulier.

Une source négative est également une dépendance à long terme à la consommation d'alcool et au tabagisme. Il est considéré comme normal que le volume de plaquettes chez un enfant soit supérieur à la normale. Cela n'est pas dû au bon fonctionnement du système circulatoire..

Lorsque le volume plaquettaire moyen est faible, ils parlent de l'inhibition de la coagulation sanguine. Cela augmente le risque d'hémorragie et se caractérise par une cicatrisation prolongée des plaies. Les raisons de cet écart:

  • splénomégalie - une rate anormalement hypertrophiée;
  • anémie aplasique ou mégaloblastique;
  • Syndrome de Wiskott-Aldrich;
  • cirrhose du foie;
  • leucémie;
  • Infection par le VIH
  • lésions de la moelle osseuse;
  • rougeole;
  • arthrite;
  • l'urémie;
  • maladie des radiations;
  • affections auto-immunes;
  • DIC;
  • oncopathologie;
  • infarctus du myocarde;
  • syndrome myélodysplasique.

Dans le même temps, la norme chez les femmes peut être abaissée au cours des menstruations ou pendant la période de gestation.

Le faible volume cellulaire absolu a également une étiologie médicale.

L'utilisation irrationnelle des médicaments suivants est lourde d'inhibition de la synthèse des plaquettes:

  • "Analgin";
  • Réopirine;
  • "Aspirine";
  • "Vinblastine";
  • "Biseptolum";
  • "Chloramphénicol";
  • Vincristine;
  • divers sulfonamides.

Symptomatologie

Le volume plaquettaire moyen, ou plutôt un écart par rapport aux paramètres normaux, a ses propres manifestations cliniques. Cependant, le problème est que toute violation peut être complètement asymptomatique ou que les manifestations cliniques sont si faibles qu'elles passent inaperçues.

Si le volume plaquettaire moyen augmente, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • saignement des gencives;
  • ecchymoses légères qui ne disparaissent pas longtemps;
  • saignements de nez;
  • menstruations excessivement abondantes chez les femmes;
  • la peau qui gratte;
  • faiblesse et fatigue;
  • somnolence constante;
  • problèmes de vue.

Lorsque les volumes de plaquettes sont inférieurs à la normale, les symptômes incluent:

  • hémorragie rétinienne;
  • formation d'hématome;
  • saignements de nez fréquents;
  • l'apparition d'une hémorragie sous-cutanée.

En plus des signes ci-dessus, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible dans les situations suivantes:

  • une forte diminution du poids corporel;
  • fatigue extrême (à tel point qu'une personne ne peut pas sortir du lit);
  • saignement persistant du nez;
  • hypertension
  • augmentation de la fréquence cardiaque;
  • cyanose de la peau et pâleur excessive des muqueuses.

Ces symptômes sont communs aux adultes et aux enfants..

Diagnostique

Le sang pour l'analyse clinique générale sur le volume plaquettaire moyen est prélevé soit du doigt, soit d'une veine. Une condition préalable est le passage d'un tel test de laboratoire à jeun.

Les résultats sont obtenus à l'aide d'analyseurs hématologiques: ils dessinent une courbe spécifique qui affiche la distribution en volume des petites plaquettes sanguines.

Si l'histogramme se déplace vers la droite, les cellules immatures prédominent dans le sang d'une personne, et s'il y a beaucoup de vieilles plaquettes, alors un décalage vers la gauche est observé. C'est ainsi que l'hématologue décrypte les données lorsque le mpv est en hausse ou en baisse.

Dans les situations où les résultats d'un test sanguin - le volume plaquettaire moyen augmente ou diminue, c'est-à-dire qu'il y a des écarts, il est nécessaire de trouver la cause de leur apparition.

Cela nécessitera un examen complet du patient, ainsi que la mise en œuvre de mesures de diagnostic primaires:

  • l'étude des antécédents médicaux - indique un provocateur de la maladie;
  • collecte et analyse du cycle de vie - il est très important d'informer le clinicien de la prise de médicaments;
  • examen physique approfondi du patient;
  • enquête détaillée sur les patients pour une image complète des symptômes.

Des mesures supplémentaires sont: analyses sanguines biochimiques et détaillées, procédures instrumentales spécifiques et consultations de médecins de divers domaines de la médecine.

Traitement

Un volume plaquettaire moyen élevé ou faible doit être ajusté, car dans tous les cas, il s'agit d'un danger pour la vie humaine.

Tout d'abord, il est nécessaire de commencer le traitement de la maladie sous-jacente avec des méthodes conservatrices ou chirurgicales..

Pour normaliser le paramètre décrit, utilisez:

  • des médicaments, par exemple, des anticoagulants, des agents antiplaquettaires et des complexes vitamino-minéraux;
  • thérapie diététique (si le volume augmente, le menu est enrichi avec des produits qui fluidifient le sang et, s'il est abaissé - avec des ingrédients à haute teneur en fer);
  • transfusion de plaquettes;
  • administration intraveineuse d'immunoglobulines.

Il n'est pas non plus interdit d'utiliser des remèdes populaires, mais seulement après consultation préalable avec le médecin traitant.

Complications possibles

Une augmentation du volume moyen de plaquettes est lourde de:

  • caillots sanguins;
  • obstruction des vaisseaux vitaux;
  • infarctus cérébral;
  • avortement spontané.

Une diminution significative du paramètre décrit conduit à:

  • à une perte de sang massive;
  • aux saignements internes;
  • hémorragies cérébrales;
  • à une perte de vision.

Prévention et pronostic

Il est possible de prévenir les fluctuations du volume moyen des petites plaquettes sanguines en suivant quelques recommandations préventives simples, à savoir:

  • un rejet complet de l'alcool et de la nicotine;
  • éviter les produits chimiques et les poisons dans le corps;
  • prévention de l'exposition aux rayonnements;
  • une nutrition saine et nutritive;
  • utilisation adéquate des médicaments dans le strict respect des règles du clinicien;
  • maintenir un style de vie actif;
  • examen complet régulier dans un établissement médical avec une visite à tous les spécialistes.

Le pronostic dépend entièrement du facteur qui a provoqué tel ou tel écart par rapport à la norme. Les patients doivent se rappeler que, en plus des conséquences ci-dessus, chaque maladie sous-jacente a un certain nombre de ses propres complications, qui se terminent souvent par la mort.

Comment déterminer la numération plaquettaire normale dans le sang

Les globules rouges (plaquettes) contribuent à arrêter les saignements. Ils sont produits par la moelle osseuse et protègent les vaisseaux des blessures qui provoquent une perte de sang. La numération plaquettaire (PLT) a une certaine norme. Le départ de son signale des problèmes de santé.

Irina, 32 ans: "Comment je me suis débarrassé des veines d'araignées en 2 semaines + PHOTO"

Plaquettes dans le corps

Les plaquettes sont des plaques de sang de 2 à 5 micromètres, formées de mégacaryocytes (cellules de la moelle osseuse). Les corps sont composés de granules, n'ont pas de noyau, le cytoplasme est basophile. Lorsqu'elles sont dans un état normal, elles se présentent sous la forme d'un ovale ou d'un cercle. Au contact de la surface d'une structure différente de l'environnement habituel (endothélium), la plaque est activée et forme jusqu'à 10 processus, augmentant de taille. Si nécessaire, les corps bloquent les lésions vasculaires, les saignements s'arrêtent.

Pour le corps, une diminution et une augmentation des indicateurs sont dangereuses..

Fonction plaquettaire

La réponse à la question de ce que sont les plaquettes réside dans la compréhension de l'objectif des plaquettes sanguines. Les principales fonctions qu'ils remplissent dans le corps:

  1. Les corps rouges ont des pseudopodes qui leur permettent de se déplacer dans le sang. Quand ils dépassent un objet étranger, ils s'y collent, le «digèrent», puis collent ensemble, formant un caillot de sang.
  2. Les granules de plaquettes contiennent de la thrombine, du diphosphorate d'adénosine et du thromboxane. Les facteurs plaquettaires forment la B-lysine et la lysocine. Ces composés combattent les bactéries en détruisant leur membrane..
  3. Les plaques rouges donnent une partie de leur coquille aux endroits endommagés. Lors de leur destruction, ils libèrent des facteurs de croissance responsables de la régénération cellulaire..

Les plaquettes (PLT) participent non seulement à la coagulation du plasma, mais fournissent également les substances nécessaires à la nutrition à la surface interne des vaisseaux sanguins.

La durée de vie de la plaque ne dépasse pas 12 jours. Après cela, les cellules sont détruites dans les organes internes, formant de nouveaux corps rouges. Si un déséquilibre se produit dans le corps (de nouveaux corps n'ont pas le temps de se former ou de se développer en quantités excessives), la victime peut ouvrir des saignements ou il existe un risque de thrombose.

Indicateurs de norme

La norme plaquettaire chez les enfants, les femmes et les hommes est indiquée en unités par microlitre (μl) ou litre (l), selon l'âge du patient, comme le montre le tableau:

Catégorie d'âgePersonne adulte (18-50 ans),Enfants de plus de 6 ans, unités / µlEnfant jusqu'à 2 semaines, unités / μlDe 1 g à 6 ans, unités / μl
Taux de plaquettes180-390 × 10 9 unités / l - chez les femmes;

150-400 × 10 3 unités / μl - chez l'homme.

150-400 × 10 3.218-419 × 10 3 - chez les garçons;

144–449 × 10 3 - chez les filles.

202–403 × 10 3 - chez les garçons;

189–394 × 10 3 - chez les filles.

État cliniquement dangereux - les résultats chutent à 50 × 10 3 / µl.

Pendant la grossesse et les saignements menstruels, le nombre de plaquettes dans le sang peut différer de la norme et diminuer à 40%. La situation n'est pas dangereuse pour la santé des femmes, est une caractéristique physiologique.

Dépendance sexuelle

Le sexe n'affecte pas le niveau de plaquettes. Mais les normes des femmes peuvent différer de celles des hommes, en raison d'une physiologie différente.

Irina, 32 ans: "Comment je me suis débarrassé des veines d'araignées en 2 semaines + PHOTO"

Chez un homme adulte sans pathologie, la norme est considérée comme la limite de 150-400 * 10 9 unités / l, bien qu'il y ait eu auparavant un indicateur de 180-320 * 10 9 unités / l. Une femme a 180-380 * 10 9 unités / l, et pendant la période de naissance d'un enfant - 150-380 * 10 9 unités / l.

Indications pour l'analyse

Parmi les indications, il n'y a pas de pathologie spécifique. L'analyse est prescrite à la fois pendant la période des rhumes et avant la chirurgie. La formation d'ecchymoses spontanées sur le corps (sans raison) est l'une des indications du diagnostic.

Comment se préparer à la procédure

Lors du passage du biomatériau, aucune préparation spéciale n'est requise. Il est conseillé de subir une intervention à jeun, de ne pas fumer, de ne pas boire d'alcool la veille, de ne pas prendre de médicaments affectant la coagulation plasmatique.

Quels tests passer

La recherche sur les plaquettes n'existe pas. Vous pouvez connaître le nombre de corps et leur fonctionnalité à partir d'un test sanguin général.

Prélèvement de sang au doigt

La clôture est faite d'une veine ou d'un doigt.

Méthodes de détermination

Pour cela, plusieurs types de diagnostics sont utilisés:

  1. Selon Lee White. Le biomatériau collecté (pas plus de ml) est versé dans 2 tubes, le chronomètre est allumé. Ils mettent les récipients à chauffer à une température de 37 ° C. Le résultat est évalué toutes les 30 secondes. La méthode n'est pas la plus claire, car des facteurs externes influencent les indicateurs.
  2. Selon Sukharev. Le biomatériau est placé dans l'appareil Panchenkov. Il devrait s'enrouler dans les 2 à 5 minutes. La méthode n'a pas non plus une grande précision..
  3. Plaquettes par Fonio. Le biomatériau est mélangé au réactif et observé au microscope. Trouver le nombre de plaquettes par Fonio est une méthode précise mais longue, ce qui rend la procédure non réclamée.
  4. Analyse clinique avec hémostasiogramme. Cette méthode est basée sur plusieurs tests - temps de formation du caillot APTT, prothrombine, contrôle du temps de thrombine, test du fibrinogène, détermination du plasminogène.

Études des caractéristiques plaquettaires à l'aide d'un analyseur d'hématologie

Les anciennes méthodes de vérification ne donnent pas toujours des résultats clairs et ne sont pas utilisées dans tous les laboratoires. Pour un diagnostic précis, un analyseur hématologique moderne est utilisé. Il mène une étude qualitative et quantitative des biomatériaux. L'appareil affiche le volume moyen de plaquettes, un histogramme avec l'affichage du nouveau et de l'ancien Taurus. Il est possible de calculer le degré de transformation de leurs tailles.

Explication des indications

Les résultats de l'analyse clinique contiennent plusieurs points. Lors de la vérification du nombre de plaquettes, non seulement leur nombre est évalué, mais aussi la fonctionnalité.

Résultats des tests sanguins cliniques

Volume plaquettaireSituationÉvaluation
Plaquettes plt normalLa prédominance de cellules fonctionnellement complètes dans le plasma.L'hémostase est OK.

Fonctionnement de la moelle osseuse - OK.

ÉlevéPrésence insuffisante de plaquettes immatures.Hémostase - violation.

Le fonctionnement de la moelle osseuse se produit en mode «d'urgence».

RéduitLe contenu de grosses vieilles plaquettes ou microcytes inférieurs.Hémostase - violation.

La moelle osseuse est lente, une thrombocytopathie est possible.

Raisons de la surestimation

Avec des normes élevées, la thrombocytose se développe. Il indique un certain nombre de maladies:

  • anémie;
  • dommages articulaires;
  • érythrocytose;
  • destruction des globules rouges dans le corps;
  • entérite;
  • leucémie;
  • tuberculose;
  • la leucémie myéloïde chronique;
  • cancer du rein
  • cancer du foie;
  • la maladie de Hodgkin.

Avec le stress, la perte de sang et l'empoisonnement, une augmentation du nombre de globules rouges dans le plasma est également observée..

La thrombocytose secondaire se développe en raison des facteurs suivants:

  • en surpoids;
  • intervention chirurgicale;
  • blessure;
  • l'abus d'alcool.

Si un nombre accru de cellules sanguines est détecté, le médecin prescrit une série de tests supplémentaires pour établir un diagnostic précis..

Raisons des taux bas

Parmi les raisons qui affectent la réduction des plaquettes, il y a:

  • prendre des médicaments;
  • violation de la structure du foie;
  • hépatite;
  • DIC;
  • leucémie;
  • pathologies auto-immunes du système sanguin;
  • hémophilie;
  • pathologie thyroïdienne;
  • lésions de la moelle osseuse;
  • alcoolisme;
  • maladies infectieuses;
  • anémie mégaloblastique.
Prescrire des agents pharmacologiques

Avec des résultats réduits, les vaisseaux deviennent minces et fragiles. La thérapie consiste à prendre des agents pharmacologiques. Dans certains cas, une transfusion de plaquettes est recommandée..

Façons de normaliser le niveau de cellules sanguines incolores dans le sang

Pour normaliser le niveau de PLT, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause du développement de la pathologie. Pendant la période de récupération, il est nécessaire de réduire tous les types de charges.

Comment augmenter le niveau de plaquettes sanguines

Pour augmenter le nombre d'enregistrements rouges, il est important de suivre les recommandations:

  1. Régime. Le régime ne doit pas contenir de marinades, d'aliments épicés, d'alcool, de jus de canneberge et de baies fraîches, de raisins, de concombres. Dans la nourriture, entrez: jus de céleri, carottes; aneth; airelle, mûre; bananes, pommes vertes; cacahuète; céréales; poisson viande de foie.
  2. Médicaments - Prednisone, Dexamethasone.
  3. Thérapie vitaminique - B12, K et B9.
  4. Méthodes folkloriques. Jus d'ortie avec du lait dans une proportion de 1/1 - par jour, pendant 7 jours. Jus de betterave - à jeun, 2 semaines. Sésame - 1 cuillère à soupe. l du quotidien.

Pendant le traitement, vous devez suivre le régime. Un sommeil complet est nécessaire - au moins 6 heures. L'après-midi, une heure de repos est recommandée, marcher au grand air.

Réduire le nombre de plaques de sang

Pour réduire, il est également nécessaire de suivre les recommandations du médecin. Le plus souvent, les patients se voient prescrire des médicaments, un régime alimentaire, l'utilisation de méthodes alternatives.

  1. Régime. Le régime alimentaire d'un patient atteint de thrombocytose doit inclure des produits tels que la grenade, le vin rouge, le poisson de mer, les champignons, le cassis, l'argousier, les framboises, les légumes, les raisins secs, la cannelle et le café. Exclure les lentilles, le sorbier, les mangues et les bananes des aliments.
  2. Prise de médicaments - Aspirine, Curantil, Flagmin, Ticlopidine, Anagrelide, Xanthinol nicotinate.
  3. Ethnoscience. Mélanger le gingembre haché avec du miel dans un rapport de 1/1. Diluez une cuillerée du mélange dans un verre d'eau. Prendre le matin et le soir 1 cuillère à soupe. l.
  4. Mode. La période de récupération devrait être calme. Le stress émotionnel et physique est inacceptable.
Il faut boire au moins 2 litres d'eau par jour.

Pour abaisser les indicateurs, vous devez boire au moins 2 litres d'eau par jour. Les jus, thés, soupes ne sont pas pris en compte.

Une diminution et une augmentation du nombre de plaquettes affectent négativement l'état du corps. En plus du risque de saignement ou de thrombose, des écarts par rapport à la norme indiquent la présence de pathologies, dont certaines nécessitent une attention médicale immédiate.

Les plaquettes sont la norme chez les femmes selon l'âge. Table pendant la grossesse, à jeun. Traitement, alimentation. Que signifient les plaquettes de fonio??

Rôle dans le corps

La norme plaquettaire est égale à 120 à 400 000 particules dans 1 mm³ de frottis. Le niveau de microparticules correspond à l'âge.

  • Enfants de moins de 1 an - 100-420 mille par mm³.
  • Enfants de plus d'un an - 180-320 mille par mm³.
  • Hommes - 180-400 mille par mm³.
  • La norme pour les femmes est de 180-340 mille par mm³.
  • Chez les adolescents, le nombre de cellules peut diminuer à 70 000 par mm³.

Les hommes de plus de 40 ans ont le plus grand nombre de particules. Le médecin tient compte de ces écarts lors du diagnostic.

Déviations

La déviation de la norme n'est pas toujours une pathologie. Le nombre de cellules peut changer après l'exercice, avec un changement de régime. Avec le saignement, le nombre de plaquettes augmente, car le corps compense la perte de sang par une formation cellulaire accrue. Le niveau de particules est influencé par le stress, l'augmentation du stress, le tabagisme.

L'indice augmente avec la consommation prolongée d'alcool ou de drogues.

Une diminution de la norme plaquettaire est observée avec:

  • exposition à des substances nocives;
  • conduire
  • radiation
  • maladies du sang;
  • pathologie du tissu conjonctif;
  • jade.

Chez ces patients, il y a souvent du sang du nez, des gencives, une hémorragie sous-cutanée.

L'indicateur augmente pendant le traitement avec certains médicaments, après les opérations, après la perte de sang, avec inflammation de la muqueuse cérébrale, après ablation chirurgicale de la rate. Chez les enfants, des valeurs élevées sont également considérées comme normales. Chez un nourrisson, ces valeurs sont plus élevées que chez un enfant plus âgé..

Les plaquettes sont de petites cellules sanguines incolores (jusqu'à 4 μm), sans noyau. Ils sont 3 fois plus petits que les globules rouges; ils se forment principalement dans la moelle osseuse rouge à partir des mégacaryocytes. Au lieu d'un noyau, ils ont jusqu'à 200 granules de différentes structures.

Ces branches sont importantes pour arrêter les saignements. La durée de vie des plaquettes est d'environ 4 à 7 jours. Leur destruction se produit principalement dans la rate et partiellement dans le foie. Normalement, le nombre de plaquettes est de 180 à 320 mille dans 1 μl. Avec une augmentation de leur nombre, une thrombocytose se produit, avec une diminution, une thrombocytopénie.

Le nombre de plaquettes peut fluctuer. Leur nombre augmente avec un effort physique intense, pendant le stress, avec la douleur. La thrombocytopénie est un signe de toute pathologie. Le but principal des plaquettes est de participer au processus d'hémostase.

En cas de violation de l'intégrité de la paroi du vaisseau, afin d'arrêter le saignement, il est nécessaire de former un certain «bouchon» qui couvre ces dommages. Les principaux composants sanguins impliqués dans ce processus sont les plaquettes et le fibrinogène..

Lorsqu'elles interagissent, un «bouchon» plaquettaire se forme et le saignement s'arrête. Les dommages provoquent également un spasme des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution du flux sanguin. Les plaquettes adhèrent d'abord au sous-endothélium sur le site des dommages, puis elles s'agrègent.

La formation d'un réseau de fibrine qui stabilise le liège et arrête le saignement se produit pendant la réaction de coagulation sanguine. Il implique divers composants plasmatiques, y compris les plaquettes. Le caillot formé se dissout au dernier stade de l'hémostase, lorsque la guérison finale de la plaie.

Les plaquettes protègent également le corps contre les agents étrangers. Ils ont des propriétés phagocytaires et sont capables de détruire les membranes de diverses bactéries. Les éléments peptidiques présents dans les plaquettes sont libérés dans la circulation sanguine lors d'un traumatisme et protègent l'organisme contre les germes.

Les plaquettes se forment dans la moelle osseuse rouge, leurs précurseurs sont les mégacaryocytes. Dans le système cardiovasculaire, les cellules remplissent les fonctions suivantes:

  • la formation d'un caillot qui bloque le site de dommages aux vaisseaux sanguins;
  • participation au système de coagulation, accélération du processus;
  • la libération de substances qui favorisent la cicatrisation des tissus grâce à la stimulation de la division cellulaire.

Les plaquettes sont inactives dans le sang. Dès que des dégâts surviennent, ils sont activés. Les cellules changent de forme de plates à sphériques. Des excroissances se forment à la surface. En les utilisant, l'adhésion est réalisée avec d'autres plaquettes. Le conglomérat résultant adhère à la paroi du vaisseau endommagé. L'éducation libère du fibrinogène. Il se présente sous forme de fils qui renforcent le conglomérat plaquettaire.

Le nombre de plaquettes dans le sang doit être équilibré. S'ils deviennent peu nombreux, il existe un risque de saignement soudain. Ils se forment même avec des blessures et des ecchymoses mineures. S'il y a trop de plaquettes sanguines, le risque de thrombose augmente. Cela entraîne un blocage des petits et gros vaisseaux, une nécrose (nécrose) des organes.

Thrombocytopénie - une diminution du nombre de plaquettes dans le sang. La thrombocytose est une augmentation du nombre de plaquettes sanguines. Les deux conditions nécessitent une thérapie et un comptage périodique des cellules en utilisant diverses méthodes de laboratoire..

Les plaquettes sont activement impliquées dans les processus associés à la formation de caillots sanguins. Ils produisent également une substance spéciale nécessaire pour régénérer les tissus, stimuler la division cellulaire, ajuster le niveau de perméabilité des membranes cellulaires et maintenir l'élasticité vasculaire..

La composition quantitative et qualitative des plaquettes est d'une grande valeur dans le diagnostic des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Un nombre élevé de ces corps est appelé thrombocytose, un faible nombre - thrombocytopénie..

Important! Selon l'âge, les cellules ont un degré de coloration différent, ce qui permet d'utiliser ce trait morphologique pour un diagnostic différentiel.

Caractéristiques et avantages de la méthode de recherche

La description du comptage des plaquettes par Fonio commence par la prise de sang dans le capillaire du doigt. Le fluide biologique est placé dans le capillaire. L'échantillon est envoyé au laboratoire pour enregistrer le contenu..

Important! La première goutte est enlevée avec du coton, elle contient le nombre maximum de cellules sanguines. Si vous effectuez une étude à ce sujet, une thrombocytose erronée sera délivrée..

Pour la coloration, l'un des réactifs suivants est utilisé:

  • Solution d'EDTA à 2,6%;
  • solution de sulfate de magnésium 14%.

75 µl du produit chimique sélectionné sont placés dans le capillaire. Ajouter du liquide biologique au maximum. Les fluides utilisés doivent être mélangés..

Du capillaire, le liquide résultant est ajouté à une lame de verre, enduit d'une spatule en plastique. Le frottis est coloré selon les règles de la méthode Romanovsky-Giemsa..

Attention! Le temps de fixation des cellules dépend du réactif utilisé en laboratoire. Pour l'EDTA, c'est 40 minutes, pour le sulfate de magnésium - jusqu'à 3 heures.

Le frottis résultant est placé au microscope. Concentrez l'image. Le médecin de laboratoire compte le nombre de globules rouges et de plaquettes jusqu'à obtenir une valeur de 1000. Afin de ne plus compter chaque cellule, le microscope se déplace de gauche à droite, en bas, de droite à gauche. Le mouvement est effectué jusqu'à la fin du frottis ou en comptant le nombre total de cellules.

Le nombre de globules rouges et de plaquettes est multiplié par 1 mille. En utilisant cette formule, la valeur des plaquettes sanguines pour 1 litre de sang est tourmentée.

Le taux de plaquettes sanguines varie en fonction de l'âge. Immédiatement après la naissance, l'indicateur change constamment, il se stabilise de 3 ans. La quantité d'un indicateur chez une femme varie en fonction de la phase du cycle menstruel. Pendant les saignements utérins, le nombre de plaquettes diminue fortement de sorte que le sang sort sans entrave.

Chez la femme enceinte, l'indicateur est réduit, cela est nécessaire pour le développement normal du placenta et pour réduire le risque de thrombose.

Pour les hommes, l'indicateur est fixé à peu près au même niveau, il fluctue rarement. Cela est dû au fait que chez les hommes, le sang est constamment mis à jour, il n'y a pas de saignement.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite