Symptômes d'un accident vasculaire cérébral

Il existe deux types d'accident vasculaire cérébral: aigu et chronique. Les deux pathologies conduisent à des pathologies différentes. Un accident vasculaire cérébral aigu entraîne un accident vasculaire cérébral. Un accident vasculaire cérébral chronique, à son tour, conduit au développement d'une encéphalopathie discirculatoire.

Les maladies sont caractérisées par des troubles neurologiques et mentaux. Avec un accident vasculaire cérébral, ils se développent en quelques heures et jours, avec une encéphalopathie discirculatoire, les symptômes peuvent se développer pendant des décennies. En plus du tableau clinique lui-même, qui se développe fortement au moment des troubles circulatoires, la pathologie entraîne des conséquences à long terme, par exemple, une diminution de l'intelligence et des troubles de la mémoire.

Les violations aiguës comprennent:

  • accident ischémique transitoire;
  • AVC ischémique;
  • AVC hémorragique;
  • hémorragie sous-arachnoïdienne.

Chacune de ces pathologies a son propre tableau clinique et son propre traitement. La perturbation circulatoire chronique du cerveau est une maladie indépendante, qui a également une approche particulière de symptomatologie, de diagnostic et de traitement..

Les causes

Causes de l'AVC ischémique:

  1. Thromboembolie. Il développe des troubles vasculaires. Se produit plus souvent dans le contexte de l'athérosclérose existante. L'athérosclérose éduquée provoque le développement d'un caillot sanguin, qui est sujet à la séparation et au colmatage des artères.
  2. Facteurs hémodynamiques: une baisse soudaine de la pression artérielle (collapsus), une diminution du volume de sang en circulation ou due à une violation du rythme cardiaque.
  3. Hypertension artérielle. Se produit en raison d'une pression artérielle constamment élevée..

Causes de l'AVC hémorragique:

  • Anévrisme, stratification des artères cérébrales.
  • Maladies du sang.
  • Insuffisance vasculaire due à une inflammation des parois des artères et des veines.
  • Maladie hypertonique.

Causes de l'hémorragie sous-arachnoïdienne:

  1. Traumatique: lésion cérébrale traumatique.
  2. Non traumatique: rupture artérielle due à un anévrisme, violation des systèmes de coagulation sanguine, dépendance à la cocaïne.

Le développement d'un accident vasculaire cérébral chronique est basé sur la défaite de petits vaisseaux, ce qui provoque une microangiopathie. Cette pathologie se développe en raison de:

  • diabète sucré;
  • hypertension:
  • mauvaises habitudes: alcool et tabac;
  • histoire des maladies inflammatoires du cerveau.

Symptômes

Les signes d'une violation du cerveau pendant un AVC ischémique se développent dans les 2-3 heures. Chez la plupart des patients, quelques jours avant un trouble aigu, la pression artérielle diminue. Le tableau clinique:

  1. Symptômes cérébraux: maux de tête aigus, somnolence, léthargie, apathie, éventuellement agitation mentale. La céphalée s'accompagne de nausées et de vomissements. Troubles autonomes: sensation d'un afflux de chaleur, transpiration, essoufflement, palpitations, tremblements, bouche sèche.
  2. Signes neurologiques focaux. Ils sont déterminés par la localisation de l'ischémie. Cependant, une carence sanguine aiguë dans le cerveau s'accompagne presque toujours des symptômes suivants: absence complète ou affaiblissement partiel de la force dans les muscles squelettiques, perte de champs visuels, troubles de la parole et de la sensibilité, sphère volémique altérée, capacité altérée de reconnaître les objets avec une sensation tactile, précision altérée des mouvements délibérés et de la marche.

Symptômes d'accident vasculaire cérébral par type d'AVC hémorragique:

  • Symptômes cérébraux: céphalée aiguë, confusion, désorientation, conscience confuse, nausées et vomissements, somnolence ou agitation.
  • Symptômes cérébraux spécifiques: troubles de l'élocution, convulsions apparaissent au début de l'hémorragie, perte de mémoire, émoussement des critiques par rapport à son état douloureux. Avec une hémorragie dans les régions du tronc cérébral, une violation des systèmes cardiovasculaire et respiratoire est observée, la conscience est progressivement déprimée.

Apport sanguin insuffisant au cerveau dans le contexte d'une hémorragie sous-arachnoïdienne:

  1. Un mal de tête aigu et soudain, comme un coup à la tête. Throbbing dans la région occipitale. Nausées et vomissements répétés.
  2. conscience confuse. Les patients sont somnolents, stupéfaits, peuvent tomber dans le coma.
  3. Syndrome d'hypertension: pupille dilatée, diminution de l'acuité visuelle, altération de la coordination.
  4. mauvaise fonction du nerf oculomoteur: paupières tombantes, strabisme, double vision.
  5. Crampes.
  6. Hémiparésie, hémiplégie - une diminution ou une absence totale de force musculaire d'un côté du corps.

En raison de la plus forte libération d'adrénaline dans le sang, la pression artérielle augmente. Une insuffisance cardio-pulmonaire se développe, le rythme cardiaque est perturbé. 3% des hémorragies sous-arachnoïdiennes sont mortelles.

Circulation sanguine cérébrale insuffisante lors d'une attaque ischémique transitoire par deux types de présentation clinique.

La première est une attaque ischémique avec un manque de circulation sanguine dans le bassin vertébro-basilaire (cela arrive avec l'ostéochondrose cervicale):

  • Étourdissements, troubles autonomes, vision double, vomissements, mouvements oculaires involontaires.
  • Hallucinations visuelles simples.
  • Syndromes alternés - dommages simultanés aux nerfs crâniens d'un côté de la tête et violation de la sphère motrice et sensorielle de l'autre.
  • Désorientation spatiale, amnésie.

La deuxième version du tableau clinique est une violation de la circulation sanguine dans les artères carotides. Panneaux:

  1. Violation de la force musculaire d'un côté du corps ou d'un seul membre.
  2. Diminution de la sensibilité d'un côté du corps ou des doigts.
  3. Trouble de la parole.
  4. Trouble d'orientation spatiale.

Le tableau clinique de l'encéphalopathie discirculatoire est composé d'une variété de symptômes qui dépendent de l'emplacement de l'insuffisance sanguine chronique dans le cerveau. Les symptômes sont généralement divisés en groupes:

  1. Troubles cognitifs: distraction de l'attention, diminution de la mémoire, diminution de l'intelligence.
  2. Troubles émotionnels: irritabilité, incapacité à contrôler ses émotions, explosions de colère, sautes d'humeur fréquentes.
  3. décalage de la sphère motrice.
  4. Troubles pseudobulbaires: trouble de la déglutition, diminution de la voix, lenteur de la parole, rires et pleurs parfois violents.
  5. mauvaise performance du cervelet: altération de la coordination, marche.
  6. Troubles végétatifs: hyperhidrose, vertiges.

Avec l'encéphalopathie veineuse, il y a une violation de l'écoulement sanguin et conduit au développement d'un syndrome d'hypertension intracrânienne, qui se manifeste par des maux de tête éclatants, des étourdissements, des nausées, des vomissements, une diminution de la vision et des acouphènes.

L'encéphalopathie discirculatoire progressive entraîne des troubles pelviens: les patients ne retiennent parfois pas l'urine ou les matières fécales.

Déficience cognitive dans les maladies vasculaires - les effets à long terme de la circulation cérébrale aiguë ou chronique. Ainsi, les patients développent souvent une démence vasculaire et d'autres troubles cognitifs. Les patients ont une altération de l'adaptation sociale, ils ont besoin de soins, souvent d'hygiène. Les conséquences à long terme de la violation sont l'amnésie, une diminution du coefficient d'intelligence et une pensée confuse. Les dommages mentaux peuvent atteindre une telle ampleur que les patients oublient le visage de proches parents.

La prévention

L'accident vasculaire cérébral aigu et chronique est principalement à l'origine de la modification de l'hémodynamique, de la pression artérielle, de la composition sanguine et de l'intégrité de la paroi vasculaire. Ainsi, afin d'éviter les pathologies vasculaires du cerveau, deux maladies principales doivent être évitées - l'athérosclérose et l'hypertension.

Pour cela, les compétences de base d'un bon style de vie suffisent: des exercices physiques réguliers et dosés en mettant l'accent sur le cardio training, la réduction de la consommation d'alcool, le sevrage tabagique, la limitation de la nourriture, ce qui conduit à une augmentation des lipoprotéines sanguines de faible et très faible densité. En outre, il est recommandé aux personnes dont les membres de la famille ont subi un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque ou souffrent d'hypertension de mesurer la pression artérielle une fois par jour et de surveiller son niveau. Il convient de rappeler que le risque de complications cérébrales apparaît lorsque la tension artérielle dépasse 140/90 mm Hg.

Accident vasculaire cérébral

La circulation cérébrale est la circulation sanguine dans le système vasculaire de la moelle épinière et du cerveau. Le processus pathologique qui provoque une violation de la circulation cérébrale peut également affecter les artères cérébrales et principales (tronc brachiocephalic, aorte, vertébrales externes et internes, carotides, sous-clavières, vertébrales, radiculaires et leurs branches), les veines jugulaires et cérébrales, les sinus veineux. La pathologie dans la nature peut être différente: embolie, thrombose, formation de boucles et excès, anévrismes des vaisseaux de la moelle épinière et du cerveau, rétrécissement de la lumière.

Signes d'un accident vasculaire cérébral

Les signes d'une violation de la bonne circulation sanguine dans le cerveau de nature morphologique sont divisés en diffus et focal. Les signes diffus comprennent de petits foyers organisés et frais de nécrose des tissus cérébraux, de petits changements multiples focaux dans la substance cérébrale, de petits kystes et hémorragies, des cicatrices gliomésodermiques; à focale - infarctus cérébral, accident vasculaire cérébral hémorragique, hémorragies sous-coques.

Par la nature des accidents vasculaires cérébraux, ils sont divisés en aigus (hémorragies sous-coquilles, transitoires, accidents vasculaires cérébraux), stades initiaux et troubles chroniques de la circulation vertébrale et cérébrale (encéphalopathie discirculatoire et myélopathie).

Symptômes d'accident vasculaire cérébral

Au début, la maladie peut être asymptomatique. Mais en l'absence de traitement approprié, les troubles progressent rapidement. Les symptômes d'un accident vasculaire cérébral sont les suivants:

• Mal de crâne. Il s'agit du tout premier symptôme de troubles circulatoires cérébraux. Si les maux de tête deviennent systématiques, vous devez immédiatement consulter un médecin.

• Vertiges. Un médecin doit être consulté immédiatement si des étourdissements surviennent plus de trois fois par mois..

• Douleur dans les yeux. La douleur oculaire avec des troubles circulatoires dans le cerveau a tendance à s'intensifier lors du mouvement des globes oculaires. Le plus souvent, une telle douleur est observée à la fin de la journée de travail, lorsque les yeux sont fatigués du stress tout au long de la journée..

• Nausée et vomissements. Le médecin doit être consulté si des nausées et des vomissements sont observés avec des maux de tête, des étourdissements et des douleurs oculaires..

• Crampes. Les crampes peuvent être de différents types. Se produisent rarement en règle générale.

• Congestion, sonneries et acouphènes. Avec les troubles circulatoires dans le cerveau, on a l'impression que de l'eau pénètre dans les oreilles.

• Engourdissement. Les personnes atteintes d'une maladie cérébrovasculaire peuvent engourdir leurs bras, leurs jambes ou d'autres parties du corps. L'engourdissement ne se produit pas comme d'habitude, après une longue période dans une position inconfortable, mais juste comme ça. Il s'agit d'une conséquence directe d'une perturbation de la circulation normale du cerveau..

Accident vasculaire cérébral aigu

Les troubles circulatoires aigus du cerveau peuvent être persistants (AVC cérébral) et transitoires.

Un accident vasculaire cérébral transitoire survient en raison d'une crise hypertensive, d'un angiospasme cérébral, d'une artériosclérose cérébrale, d'une arythmie, d'une insuffisance cardiaque, d'un collapsus. Les symptômes d'un accident vasculaire cérébral transitoire peuvent survenir pendant plusieurs minutes ou toute la journée..

Traitement des accidents vasculaires cérébraux

Le traitement des troubles cérébrovasculaires consiste à normaliser le flux sanguin cérébral dans les tissus, à stimuler le métabolisme dans les neurones, à traiter les principales maladies cardiovasculaires, à protéger les neurones cérébraux des facteurs d'hypoxie.

Prévention des accidents vasculaires cérébraux

La prévention des troubles circulatoires dans le cerveau est assez simple. Pour éviter les violations, vous devez:

• Ne fumez pas et n'utilisez pas de substances psychotropes;

• Vivre un style de vie actif;

• Réduisez votre consommation de sel;

• Surveiller et maintenir un poids corporel normal;

• Surveiller les niveaux de glucose, les lipoprotéines sanguines et les triglycérides;

• Traiter les maladies existantes du système cardiovasculaire.

Vidéo de YouTube sur le sujet de l'article:

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Des millions de bactéries naissent, vivent et meurent dans nos intestins. Ils ne peuvent être vus qu'à un fort grossissement, mais s'ils se réunissaient, ils tiendraient dans une tasse à café ordinaire.

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle le chirurgien peut refuser d'effectuer l'opération sur le patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne devrait renoncer à ses mauvaises habitudes, et alors, peut-être, elle n'aura pas besoin d'une intervention chirurgicale.

James Harrison, résident australien de 74 ans, est devenu donneur de sang environ 1 000 fois. Il a un groupe sanguin rare, dont les anticorps aident les nouveau-nés souffrant d'anémie grave à survivre. Ainsi, l'Australien a sauvé environ deux millions d'enfants.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun perd 6,4 kcal par minute, mais en même temps, ils échangent près de 300 sortes de bactéries différentes.

Chaque personne a non seulement des empreintes digitales uniques, mais aussi une langue.

Avec une visite régulière au lit de bronzage, les risques de développer un cancer de la peau augmentent de 60%.

Autrefois, le bâillement enrichissait le corps en oxygène. Cependant, cette opinion a été réfutée. Les scientifiques ont prouvé qu'en bâillant, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

Le médicament contre la toux "Terpincode" est l'un des leaders de la vente, pas du tout en raison de ses propriétés médicinales.

Selon des études, les femmes qui boivent quelques verres de bière ou de vin par semaine ont un risque accru de développer un cancer du sein.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% du poids corporel total, mais il consomme environ 20% de l'oxygène entrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement sensible aux dommages causés par un manque d'oxygène..

Nos reins peuvent nettoyer trois litres de sang en une minute.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Si vous ne souriez que deux fois par jour, vous pouvez abaisser la tension artérielle et réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

La température corporelle la plus élevée a été enregistrée à Willie Jones (USA), qui a été admis à l'hôpital avec une température de 46,5 ° C.

Une personne éduquée est moins sensible aux maladies cérébrales. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissus supplémentaires pour compenser les malades.

Climax apporte beaucoup de changements à la vie d'une femme. L'extinction de la fonction reproductrice s'accompagne de symptômes désagréables, dont la cause est une diminution de l'est.

Accident vasculaire cérébral

Pour que le cerveau fonctionne normalement et sans échecs, il a constamment besoin d'énergie. Dans ce cas, tous les nutriments et l'oxygène nécessaires pénètrent dans les cellules du tissu nerveux par la circulation sanguine. Dans les cas où, pour une raison quelconque, les artères et les veines qui alimentent le cerveau sont affectées, elles parlent d'une violation de la circulation cérébrale.

Causes d'accident vasculaire cérébral

Les perturbations de la circulation cérébrale résultent du développement de tout processus pathologique affectant les gros et les petits vaisseaux du cerveau:

  • Aorte;
  • Tronc d'épaule;
  • Artères communes;
  • Artères carotides (internes et externes);
  • Artères sous-clavières;
  • Artères vertébrales;
  • Artère basilaire;
  • Artères vertébrales;
  • Artères radiculaires;
  • Veines cérébrales;
  • Sinus veineux;
  • Veines jugulaires.

Toutes ces lésions peuvent être le résultat d'une grande variété de maladies qui s'accompagnent de thrombose et de sténose vasculaire, de leur modification pathologique (par exemple, des plis et des boucles), de l'embolie et de l'anévrisme (protrusion de la paroi vasculaire en raison de son étirement excessif ou de son amincissement).

Le plus souvent, une maladie telle que l'athérosclérose entraîne une violation de la circulation cérébrale. Cette maladie est caractérisée par une évolution chronique, et ses principaux symptômes sont:

  • Dépôt sur les parois des artères (moins souvent - veines) des plaques et excroissances formées par le cholestérol et diverses graisses;
  • Compactage pathologique des parois des vaisseaux sanguins et leur perte d'élasticité;
  • Rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins.

Au fil du temps, la formation sur les parois des vaisseaux sanguins, accumulant des plaquettes en elles-mêmes, se développe tellement qu'elles commencent non seulement à interférer avec le flux normal du sang. De plus, deux scénarios sont possibles:

  • La plaque couvre complètement la taille de la lumière du vaisseau;
  • La plaque se détache et avec un flux sanguin pénètre dans les vaisseaux du cerveau, où elle devient la cause de leur blocage et du développement d'un accident vasculaire cérébral (en d'autres termes, accident vasculaire cérébral aigu).

Les autres causes d'un mauvais apport sanguin au cerveau sont:

  • Maladie hypertonique;
  • Dommages vasculaires immunopathologiques résultant de maladies diffuses du tissu conjonctif (lupus érythémateux disséminé, polymyosite, maladie de Sjogren, etc.);
  • Maladies qui violent la fonction du cœur;
  • Syndrome de fatigue chronique;
  • Hypertension artérielle;
  • Ostéochondrose, affectant les parties supérieures de la colonne vertébrale (en particulier cervicale);
  • Différents types de blessures à la tête.

Classification des accidents vasculaires cérébraux

Il existe deux types d'altération de l'apport sanguin au cerveau:

Un accident vasculaire cérébral aigu se développe en quelques heures, voire quelques minutes. Les pathologies caractérisées par une évolution aiguë comprennent les accidents vasculaires cérébraux et les troubles transitoires de la circulation cérébrale.

Les AVC sont la conséquence de:

  • Hémorragies dans le tissu cérébral provoquées par un facteur négatif (le soi-disant AVC hémorragique);
  • La privation d'oxygène du cerveau, qui s'est développée sur le fond de la lumière qui se chevauchent du vaisseau qui en alimente cette partie (ce type d'accident vasculaire cérébral est appelé ischémique).

Les accidents vasculaires cérébraux transitoires comprennent:

  • Attaques ischémiques transitoires (troubles aigus de l'hémodynamique cérébrale);
  • Crises cérébrales hypertensives;
  • Formes pathologiques rares, dont les caractéristiques sont divers types de dysfonctionnement des vaisseaux sanguins et des symptômes instables.

Très souvent, des accidents vasculaires cérébraux transitoires se produisent en raison d'une maladie cérébrovasculaire ou d'une lésion cérébrale traumatique..

Quant aux troubles circulatoires survenant sous une forme chronique, il faut généralement des années pour les développer. Les étapes initiales du processus pathologique, en règle générale, n'ont pas de manifestations cliniques prononcées, cependant, à mesure qu'il progresse dans l'état des patients, une détérioration grave devient perceptible.

Symptômes d'accident vasculaire cérébral

Les signes d'accident vasculaire cérébral aigu peuvent être différents selon la maladie à laquelle ces conditions sont associées. Cependant, en même temps, le tableau clinique qui accompagne la dysfonction cérébrale est commun à tous..

Parmi les signes les plus courants de troubles circulatoires figurent:

  • Symptômes subjectifs, qui se traduisent par des étourdissements, du bruit et des bourdonnements dans la tête, des maux de tête, des sensations désagréables de picotements et de "chair de poule" rampante, une fatigue accrue, une altération des performances, etc.;
  • Le développement de la parésie et de la paralysie;
  • Diminution de la fonction sensorielle (souvent audition ou vision);
  • Diminution des performances mentales;
  • Violation de la lettre;
  • Fonction de parole altérée;
  • Perte de capacité de lecture;
  • Labilité émotionnelle;
  • La survenue de crises d'épilepsie;
  • Distraction excessive;
  • Troubles de la mémoire, etc..

Il convient de noter qu'il existe des symptômes individuels de troubles cérébrovasculaires de chaque espèce particulière. Ainsi, les attaques ischémiques transitoires se caractérisent par l'apparition de symptômes neurologiques focaux sur fond de difficultés d'élocution pas trop prononcées, de troubles statiques, de faiblesse et d'engourdissement des extrémités, de diplopie, etc. Lors d'un AVC ischémique, les crises de nausées et de vomissements sont assez fréquentes, ainsi que les symptômes caractéristiques des lésions de parties spécifiques du cerveau. Dans les accidents vasculaires cérébraux hémorragiques, le sang est versé d'un vaisseau endommagé dans le tissu cérébral, à la suite de quoi le tronc cérébral est coincé dans le foramen occipital (c'est la complication qui provoque des décès fréquents chez les patients). En cas de troubles circulatoires chroniques du cerveau, qui sont principalement observés chez les personnes âgées, la symptomatologie augmente au fil des ans et se manifeste sous la forme d'une diminution des capacités intellectuelles, de la mémoire, d'une distraction accrue, de l'agressivité, etc..

Traitement des accidents vasculaires cérébraux

Les troubles aigus nécessitent une attention médicale urgente. L'objectif principal du traitement des accidents vasculaires cérébraux sous forme aiguë est de maintenir la fonction des organes vitaux. Dans ce cas, le patient doit:

  • Assurer une bonne circulation sanguine;
  • Assurer la fonction respiratoire;
  • Thérapie visant à éliminer l'enflure des tissus cérébraux;
  • Élimination des violations de l'équilibre eau-électrolyte;
  • Normalisation de la pression artérielle.

Le traitement ultérieur des troubles cérébrovasculaires vise à éliminer les causes qui ont déclenché le développement de la pathologie. De plus, dans la plupart des cas, les patients ont besoin d'une thérapie de rééducation, dont le but est de maximiser la reprise du fonctionnement normal des organes et des systèmes.

Pour le traitement des formes chroniques de troubles, prescrire des médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans les vaisseaux qui alimentent le cerveau, ainsi que des médicaments qui améliorent les propriétés rhéologiques du sang.

Traitement des accidents vasculaires cérébraux

Une affection appelée accident vasculaire cérébral sous une forme aiguë est l'une des principales causes de décès dans les pays développés. Selon les statistiques, plus de 6 millions de personnes souffrent chaque année d'un AVC, dont un tiers meurent des suites de la maladie.

Causes d'accident vasculaire cérébral

Les médecins appellent la violation de la circulation sanguine du cerveau la difficulté de déplacer le sang à travers ses vaisseaux. Les dommages aux veines ou aux artères responsables de l'approvisionnement en sang provoquent une insuffisance vasculaire.

Les pathologies vasculaires qui provoquent une violation de la circulation cérébrale peuvent être très différentes:

  • caillots sanguins
  • boucle, plis;
  • rétrécissement;
  • embolie;
  • anévrisme.

On peut parler d'insuffisance vasculaire cérébrale dans tous les cas où la quantité de sang effectivement transportée vers le cerveau ne coïncide pas avec les besoins.

Statistiquement le plus souvent, les problèmes d'approvisionnement en sang provoquent des lésions vasculaires sclérotiques. La formation sous la forme d'une plaque interfère avec le passage normal du sang à travers un vaisseau, altérant son débit.

Si le traitement n'est pas programmé à temps, la plaque accumulera inévitablement des plaquettes, augmentant ainsi de taille, formant éventuellement un caillot sanguin. Il bloquera le vaisseau, obstruera le mouvement du sang à travers lui, ou interrompra l'écoulement du sang, après quoi il sera délivré aux artères cérébrales. Là, il obstrue un vaisseau, provoquant un accident vasculaire cérébral aigu appelé accident vasculaire cérébral.

L'hypertension est également considérée comme l'une des principales causes de la maladie. Pour les patients souffrant d'hypertension, une attitude frivole envers leur propre pression, y compris les moyens de la normaliser, a été notée.

Dans le cas où un traitement est prescrit et que les prescriptions du médecin sont suivies, la probabilité d'insuffisance vasculaire est réduite.

L'ostéochondrose de la colonne cervicale peut également entraîner des difficultés de circulation sanguine, car elle comprime les artères qui alimentent le cerveau. Par conséquent, le traitement de l'ostéochondrose ne consiste pas seulement à se débarrasser de la douleur, mais plutôt à tenter d'éviter des conséquences graves, y compris la mort.

La fatigue chronique est également considérée comme l'une des causes du développement de difficultés circulatoires dans le cerveau..

Les traumatismes crâniens peuvent également être une cause directe de la maladie. Les commotions cérébrales, les hémorragies ou les ecchymoses provoquent une compression des centres du cerveau et, par conséquent, des perturbations de la circulation cérébrale.

Types de violations

Les médecins parlent de deux types de problèmes de circulation sanguine cérébrale: aiguë et chronique. L'aigu se caractérise par un développement rapide, car nous pouvons parler non seulement des jours, mais même des minutes de l'évolution de la maladie.

Violations aiguës

Tous les cas de problèmes de circulation cérébrale aigus peuvent être divisés en deux groupes:

  1. accident vasculaire cérébral. À son tour, tous les accidents vasculaires cérébraux sont divisés en hémorragie, dans laquelle une hémorragie se produit dans le tissu cérébral en raison de la rupture du vaisseau et ischémique. Avec ce dernier, le vaisseau sanguin est bloqué pour une raison quelconque, provoquant une hypoxie du cerveau;
  2. accident vasculaire cérébral transitoire. Cette condition est caractérisée par des problèmes vasculaires locaux qui n'affectent pas les zones vitales. Ils ne sont pas capables de provoquer de réelles complications. Un trouble transitoire aigu se distingue par sa durée: si les symptômes sont observés moins d'une journée, alors le processus est considéré comme transitoire, sinon - un accident vasculaire cérébral.

Troubles chroniques

Des difficultés chroniques de circulation sanguine cérébrale se développent depuis longtemps. Les symptômes caractéristiques de cette condition sont initialement très légers. Ce n'est qu'avec le temps, lorsque la maladie progresse sensiblement, que les sensations deviennent plus fortes.

Symptômes de difficultés de circulation sanguine cérébrale

Le tableau clinique de chaque type de problème vasculaire peut avoir un aspect différent. Mais tous sont caractérisés par des signes communs qui indiquent une perte de fonctionnalité cérébrale.

Pour que le traitement soit le plus efficace possible, il est nécessaire d'identifier tous les symptômes significatifs, même si le patient est confiant dans sa subjectivité..

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'un accident vasculaire cérébral:

  • maux de tête d'origine inconnue, étourdissements, chair de poule, sensations de picotements non causées par des causes physiques;
  • immobilisation: à la fois partielle, lorsqu'un membre perd partiellement ses fonctions motrices, et paralysie, provoquant une immobilisation complète d'une partie du corps;
  • une forte diminution de l'acuité visuelle ou auditive;
  • symptômes indiquant des problèmes avec le cortex cérébral: difficulté à parler, à écrire, perte de capacité de lecture;
  • crises d'épilepsie;
  • une forte détérioration de la mémoire, de l'intelligence, des capacités mentales;
  • étourdissement soudain, incapacité à se concentrer.

Chacun des problèmes de circulation sanguine cérébrale a ses propres symptômes, dont le traitement dépend du tableau clinique..

Ainsi, avec un AVC ischémique, tous les symptômes sont très aigus. Le patient aura nécessairement des plaintes subjectives, y compris des nausées graves, des vomissements ou des symptômes focaux, signalant des violations des organes ou des systèmes dont la zone affectée du cerveau est responsable..

L'AVC hémorragique se produit lorsque le sang d'un vaisseau endommagé pénètre dans le cerveau. Ensuite, le liquide peut comprimer la cavité cérébrale, ce qui provoque diverses blessures, entraînant souvent la mort.

Les accidents vasculaires cérébraux transitoires appelés attaques ischémiques transitoires peuvent s'accompagner d'une perte partielle de l'activité motrice, de la somnolence, d'une déficience visuelle, de la parole et d'une conscience confuse.

Les problèmes chroniques de circulation sanguine cérébrale se caractérisent par un développement lent sur plusieurs années. Par conséquent, les patients sont le plus souvent des personnes âgées et le traitement de la maladie prend nécessairement en compte la présence de maladies concomitantes. Les symptômes courants sont une diminution des capacités intellectuelles, de la mémoire et de la capacité de concentration. Ces patients peuvent être caractérisés par une agressivité accrue..

Diagnostique

Le diagnostic et le traitement ultérieur de la condition sont basés sur les paramètres suivants:

  • prise d'histoire, y compris les plaintes des patients;
  • maladies concomitantes du patient. Le diabète sucré, l'athérosclérose, l'hypertension artérielle peuvent indiquer indirectement des difficultés circulatoires;
  • recherche de vaisseaux endommagés. Il vous permet de prescrire leur traitement;
  • l'imagerie par résonance magnétique, qui est le moyen le plus fiable de visualiser la zone affectée du cerveau. Un traitement moderne des difficultés circulatoires dans le cerveau n'est tout simplement pas possible sans IRM.

Traitement des accidents vasculaires cérébraux

Les accidents vasculaires cérébraux aigus nécessitent une attention médicale immédiate. En cas d'accident vasculaire cérébral, les soins d'urgence visent à maintenir les organes et les systèmes humains vitaux.

Le traitement des problèmes vasculaires cérébraux consiste à fournir au patient une respiration normale, une circulation sanguine, un soulagement de l'œdème cérébral, une correction de la pression artérielle et une normalisation de l'équilibre eau-électrolyte. Pour toutes ces procédures, le patient doit être à l'hôpital.

Un autre traitement de l'AVC sera de s'attaquer à la cause des difficultés circulatoires. De plus, le flux sanguin total du cerveau et la restauration de ses zones affectées seront ajustés..

Selon les statistiques médicales, un traitement correct en temps opportun augmente les chances de rétablissement complet des fonctions des victimes d'AVC. Environ un tiers des patients valides après la réadaptation peuvent reprendre leur travail.

Les troubles chroniques de la circulation cérébrale sont traités avec des médicaments qui améliorent le flux sanguin artériel. En même temps, un traitement est prescrit pour normaliser la pression artérielle et le taux de cholestérol. En cas de troubles chroniques, l'auto-formation de la mémoire, de la concentration et de l'intelligence est également montrée. Parmi ces cours, on peut appeler la lecture, la mémorisation de textes par cœur, d'autres formations intellectuelles. Il est impossible d'inverser le processus, mais le patient peut ne pas permettre l'aggravation de la situation.

Ce sera peut-être intéressant pour vous. Une maladie très similaire est appelée: œdème de Quincke cérébral des vaisseaux cérébraux.

Accident vasculaire cérébral transitoire

Les accidents vasculaires cérébraux transitoires (PNMC) comprennent un dysfonctionnement cérébrovasculaire soudain et aigu d'origine vasculaire, provoqué par une violation de l'hémodynamique - un changement dans le mouvement du sang à travers les vaisseaux cérébraux. Avec le PNMC, il existe une variété de symptômes cérébraux, de déficit neurologique focal (régional) ou de conditions mixtes. Le principal critère de ce trouble et sa caractéristique distinctive des AVC est la disparition complète de tous les symptômes en une journée. À la fin de l'épisode de la maladie, le patient ne peut observer que des signes de lésions organiques cérébrales exprimés de manière minimale, tels que: diminution de la mémoire, altération de la capacité de concentration, état asthénique, épuisement émotionnel accru.

La prévalence de la PNMK parmi tous les types d'accidents vasculaires cérébraux aigus (ONMK) est de plus de 25% des patients sous traitement dans les services d'hospitalisation des cliniques. Parmi les patients avec un diagnostic d'AVC, qui ont reçu des soins en ambulatoire, l'incidence des troubles transitoires est d'environ 50%. Il convient de noter qu'en raison de l'extinction rapide des symptômes et de la faible intensité des manifestations, de nombreuses personnes qui ont connu un épisode de la maladie ne demandent pas l'aide de neurologues..

Ces dernières années, un rajeunissement important des catastrophes vasculaires a été enregistré. Actuellement, plus de 25% des patients sont des hommes jeunes et matures âgés de 20 à 55 ans. Chez les femmes, les troubles cérébrovasculaires réversibles sont le plus souvent enregistrés dans l'intervalle de 35 à 40 ans. Les crises vasculaires sont souvent enregistrées chez les écoliers et les élèves plus âgés, en particulier à la fin de l'année scolaire, lorsque les enfants éprouvent de la fatigue à l'école, et une condition stressante survient lors des examens à venir. Selon des études, le premier épisode de MVPM dans plus de 25% des cas est le début de maladies cérébrovasculaires latentes chroniques causées par des changements pathologiques dans les canaux sanguins cérébraux et une altération du flux sanguin cérébral.

Accident vasculaire cérébral transitoire: types

PNMK sont divisés dans les conditions suivantes:

  • attaques ischémiques transitoires, se manifestant par un déficit neurologique focal, en fonction de la localisation de la lésion, d'une durée de plusieurs minutes à plusieurs heures;
  • crises cérébrales hypertensives - une soudaine et individuelle pour chaque personne, une augmentation significative de la pression artérielle, accompagnée de l'apparition ou de l'aggravation de symptômes cérébraux précédemment présents;
  • paroxysmes à court terme du type d'attaques de perte de conscience à court terme.

Accident vasculaire cérébral transitoire: causes

Les principales causes les plus courantes qui déclenchent le développement d'échecs de la circulation cérébrale sont:

  • hypertension essentielle (primaire) (hypertension) - une pathologie chronique de l'appareil cardiovasculaire, dont le principal signe clinique est une augmentation prolongée et persistante de la pression artérielle;
  • hypertension artérielle symptomatique (secondaire) - une condition associée à des maladies primaires des organes impliqués dans la régulation de la pression artérielle, et dont la cause exacte peut être établie;
  • athérosclérose cérébrale - une lésion systémique des artères cérébrales de gros et moyen calibre, qui s'accompagne d'une accumulation de lipides, d'une prolifération de fibres fibreuses, d'un dysfonctionnement de la surface interne de la paroi vasculaire.

Dans certains cas, un dysfonctionnement réversible de l'approvisionnement en sang cérébral peut être causé par d'autres raisons. Parmi eux, la vascularite (inflammation des parois des vaisseaux sanguins) observée dans les maladies diffuses du tissu conjonctif:

  • le lupus érythémateux disséminé;
  • sclérodermie systémique;
  • dermatomyosite;
  • le syndrome de Sjogren.

Les PNMK accompagnent souvent de nombreuses maladies cardiaques, à savoir:

  • défauts de l'appareil valvulaire (malformations cardiaques);
  • prolapsus valvulaire mitral (bicuspide);
  • fibrillation auriculaire - une violation du rythme des contractions cardiaques;
  • infarctus du myocarde;
  • l'anévrisme post-infarctus du ventricule gauche est une complication grave de l'infarctus du myocarde;
  • myocardiopathies - lésions primaires non inflammatoires du myocarde d'étiologie inconnue;
  • endocardite bactérienne - inflammation de la membrane conjonctive (interne) du cœur.

L'ostéochondrose cervicale, une maladie dégénérative-dégénérative des disques intervertébraux de la colonne cervicale, peut être la cause de la PNMC. Dans le contexte des maladies aggravantes de la colonne vertébrale, un syndrome de l'artère vertébrale peut survenir, provoqué par une diminution de la circulation cérébrale dans le pool vertébrobasilaire. Des dysfonctionnements réversibles du flux sanguin cérébral peuvent être causés par des lésions du tissu crânien. Le diabète non compensé est un facteur prédisposant.,

Les principaux facteurs de risque de développement de PNMC comprennent:

  • plus de 60 ans;
  • fumeur;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • manque de bon repos;
  • Des conditions météorologiques défavorables;
  • apport excessif de sel.

Accident vasculaire cérébral transitoire: mécanisme de développement

Les options pour le développement de PNMK comprennent: l'embolie et le mécanisme de "vol".

Embolie cérébrale - obstruction des canaux sanguins par des bulles de gaz, des particules étrangères (emboles) amenées avec le sang. Les emboles sont de minuscules particules qui sont déconnectées des caillots sanguins situés dans la cavité du cœur ou dans les vaisseaux artériels. Les emboles peuvent également être formées à partir de plaques quadrangulaires minces et incolores - des cristaux de cholestérol, qui sont séparés des plaques athérosclérotiques en décomposition lorsque les masses athéromateuses pénètrent dans la lumière du vaisseau. Les emboles peuvent également être constituées de cellules sanguines concentrées en un seul endroit, capables de se désintégrer en parties distinctes.

Le phénomène du vol intercoronaire implique qu'avec ce mécanisme, la majeure partie du sang va là où il n'y a pas de zones de rétrécissement des artères coronaires. Dans ce cas, le flux sanguin dans les artères affectées (sténose ou spasme) est réduit. Dans ce cas, il y a une diminution de la circulation sanguine dans les principaux vaisseaux cérébraux avec l'activation du réseau circulatoire périphérique.

Accident vasculaire cérébral transitoire: symptômes

PNMK se caractérise par un démarrage soudain et un développement aigu des troubles. Les signes de déficit neurologique focal dépendent complètement de la localisation de la lésion. Les troubles cérébraux sous cette forme de défaillance de la circulation cérébrale en sont les symptômes:

  • céphalée;
  • faiblesse musculaire;
  • nausées Vomissements;
  • diminution de l'acuité visuelle;
  • Bouffées de chaleur ou frissons;
  • transpiration accrue;
  • perturbation courte et légère de la fonction de la conscience.

En règle générale, les manifestations d'un épisode de la maladie sont observées pendant dix minutes à cinq heures. Dans les 24 heures, il y a une extinction complète des symptômes et une restauration des fonctions cérébrales avec de possibles défauts organiques mineurs.

Si une défaillance du flux sanguin s'est produite dans des segments d'a-carotis interna (artère carotide interne), les symptômes suivants sont détectés chez le patient:

  • violation de la sensibilité de la peau (picotements, engourdissements, "ramper") dans certaines zones des membres et du visage situées sur le côté opposé (hétérolatéral) de la lésion;
  • parésie centrale (paralysie), couvrant un membre;
  • paralysie musculaire d'une moitié du corps;
  • diminution modérée de la force des muscles squelettiques;
  • intensité inégale des tendons et (ou) des réflexes cutanés sur les moitiés gauche et droite du corps;
  • réflexe de flexion pathologique pied / poignet;
  • réflexe extenseur du pied pathologique;
  • absence locale ou violation d'un discours déjà formé;
  • un trouble de la parole exprimé dans la prononciation difficile de certains mots, sons individuels, syllabes ou dans leur prononciation déformée;
  • diminution de l'acuité visuelle dans un œil;
  • paroxysmes moteurs, sensoriels ou mixtes de l'épilepsie partielle.

Si une violation de la circulation sanguine se produit dans le bassin vertébrobasilaire, le patient présente des symptômes:

  • une sensation de rotation, de chute, d'inclinaison ou de balancement de votre propre corps ou des éléments environnants;
  • perte auditive, acouphènes;
  • nausée et vomissements;
  • transpiration accrue;
  • incapacité à coordonner les mouvements;
  • démarche instable;
  • l'incapacité de se tenir droit avec les bras baissés et les pieds joints;
  • perception déformée de la forme, de la couleur et de la taille des objets;
  • l'apparition de phénomènes de lumière vive devant les yeux;
  • perte de vision;
  • mouvements oculaires oscillants involontaires de haute fréquence;
  • maux de tête occipitaux.

Si un problème vasculaire se produit dans la zone du tronc cérébral, les symptômes sont déterminés:

  • vertiges vestibulaires;
  • paralysie incomplète des muscles oculomoteurs;
  • perte auditive persistante;
  • doubler l'image du sujet en question;
  • violation de la déglutition et de l'articulation;
  • modification de la sensibilité de la peau du visage.

Si la crise affecte la zone de la formation réticulaire, le patient présente des symptômes:

  • faiblesse musculaire aiguë;
  • chute soudaine sans perte de conscience.

Avec un trouble de la circulation cérébrale dans les parties médiales de la région temporale, les symptômes sont fixes:

  • incapacité à s'orienter dans le temps et l'espace;
  • amnésie pour l'actualité.

Accident vasculaire cérébral transitoire: méthodes de traitement

Avec une légère évolution d'une attaque de la maladie, qui est enregistrée pas plus d'une heure, il est possible de procéder à un traitement dans le service de consultation externe. Si un épisode de PNMC se manifeste par des troubles graves et que ses symptômes sont observés pendant plus d'une heure, il est recommandé que le traitement soit effectué dans une unité fixe d'une clinique neurologique.

Dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux, l'accent est mis principalement sur les mesures visant à améliorer l'apport sanguin aux vaisseaux cérébraux, à éliminer l'œdème cérébral, à normaliser les paramètres rhéologiques sanguins, à rétablir le métabolisme normal dans les tissus nerveux et à stabiliser la pression artérielle. Le programme de traitement est sélectionné individuellement pour chaque patient.

Pour réduire l'hypertension artérielle, des médicaments du groupe vasodilatateur périphérique sont utilisés, par exemple: Dibazol (Dibazol). Afin de normaliser la pression artérielle et d'augmenter l'activité cardiaque, il est recommandé d'utiliser des glycosides cardiaques dans le traitement, par exemple: Strofantin K (Strophantinum K).

Pour améliorer les paramètres rhéologiques du sang, des agents de remplacement du plasma peuvent être utilisés, par exemple: Dextran. Pour améliorer la circulation sanguine, des médicaments remplaçant le plasma sont également utilisés, par exemple: Reopoliglyukin (Rheoporygluclnum). En tant que neurométabolites, des médicaments nootropes sont utilisés, par exemple: Piracetam (Pyracetamum).

Il est conseillé aux patients qui ont eu un épisode de PNMK de prendre à long terme de l'acide acétylsalicylique (Acidum acetylsalicylicum). Comme sédatifs, une courte cure de benzodiazépines est utilisée, par exemple: Tazepam (Tazepam).

Comment traiter un accident vasculaire cérébral

Après 40 à 50 ans, une charge de problèmes et de maladies s'accumule progressivement. Certains d'entre eux peuvent être facilement éliminés en maintenant un mode de vie sain, des changements dans la nutrition et le stress, mais lorsque la circulation sanguine du cerveau est altérée, le traitement doit être spécifique, en fonction du type de pathologie (troubles aigus ou chroniques), ainsi que de la gravité et de la présence de certains symptômes et complications.

Selon les données de l'OMS, les pathologies vasculaires, notamment aiguës, sont la principale cause d'invalidité et de décès chez les patients relativement jeunes..

Les symptômes progressifs d'un trouble chronique sans intervention médicale conduisent progressivement, sur plusieurs années, à une démence progressive du fait de la formation de DEP (encéphalopathie discirculatoire), avec des troubles à la fois de l'activité mentale, des fonctions cognitives et des actes moteurs, de la sensibilité et de la coordination. À cet égard, la question de savoir comment traiter cette maladie en présence de troubles aigus ou d'anomalies chroniques progressant progressivement devient importante. Les neurochirurgiens, les neurologues et les thérapeutes qui traitent avec de tels patients sont impliqués dans ces problèmes..

Le contenu de l'article

Accident vasculaire cérébral: symptômes, traitement des formes aiguës et chroniques

Si les symptômes de cette pathologie se forment, la thérapie est effectuée exclusivement dans des conditions stationnaires, sous la supervision de médecins et de personnel médical. Ceci est important afin de ne pas perdre un temps précieux et de minimiser le degré de dommage au tissu nerveux par hématome ou ischémie. Si une ambulance est appelée et qu'un patient soupçonné d'un AVC est délivré dans les 4 à 6 premières heures, les pronostics pour un traitement ultérieur et une rééducation seront les plus favorables. Dans cette période, des mesures sont possibles pour la lyse (dissolution forcée) du thrombus ou pour arrêter le saignement dans la zone de la rupture du vaisseau, ce qui réduira la gravité de la lésion et sa taille.

Pour commencer, nous examinerons les principes de base de la façon de traiter une violation de la circulation cérébrale. Il s'agit notamment d'un appel d'ambulance pour suspicion d'AVC et d'hospitalisation au service de neurologie ou aux soins intensifs (unité de réanimation et de soins intensifs).

  • Au stade initial, des mesures sont prises pour maintenir les fonctions vitales de tous les organes internes, en particulier le système cardiovasculaire et la ventilation pulmonaire, il est important de contrôler la pression afin que les dommages pendant un accident vasculaire cérébral ou un AIT (attaque ischémique transitoire) ne soient pas amplifiés.
  • Procédures importantes pour lutter contre l'œdème et l'enflure du cerveau, afin d'assurer le bon fonctionnement de ses coquilles. La correction des troubles du métabolisme eau-sel est effectuée en introduisant des solutions, en maintenant le tonus vasculaire et en supprimant leurs spasmes, en corrigeant les propriétés rhéologiques et de coagulation du sang.
  • À l'avenir, la thérapie vise à éliminer la cause qui a causé tous les changements qui se sont produits et à prévenir les rechutes, des mesures de réadaptation sont mises en œuvre en présence de troubles moteurs, sensoriels ou cognitifs.

En présence de symptômes d'un trouble chronique, le traitement est effectué de manière globale, avec un effet sur la cause profonde du problème et sur la normalisation du flux sanguin dans les artères et les veines de tous les organes. Médicaments utilisés à dessein: à l'intérieur, par voie intramusculaire, intraveineuse.

Le complexe de procédures doit nécessairement inclure des fonds qui normalisent la pression artérielle:

  • thérapie de base;
  • produits de prévention des crises.

Il est également important de réduire le cholestérol et les fractions lipidiques athérogènes - les graisses "nocives" qui contribuent à la formation de plaques de cholestérol sur la surface interne des vaisseaux sanguins. Parmi les techniques physiothérapeutiques, la magnétothérapie est recommandée..

La mise en œuvre de telles mesures améliore les indicateurs de pression artérielle, l'état des vaisseaux sanguins, normalise le flux sanguin et aide à stabiliser les indicateurs. À cet égard, le sommeil et le bien-être général s'améliorent progressivement, les maux de tête et les étourdissements, les acouphènes et d'autres symptômes associés à la maladie sont éliminés.

Un examen complet du régime alimentaire est nécessaire, y compris pour la correction de l'excès de poids, souvent de l'hypertension concomitante et du dysfonctionnement de l'approvisionnement en sang, la thérapie est complétée par des moments de régime, des exercices physiques dosés et de la physiothérapie, des mesures psycho-préventives, une thérapie sédative et l'élimination de possibles troubles cognitifs (exercices pour la formation de la mémoire, la réflexion lire des livres, résoudre des mots croisés).

Accident vasculaire cérébral aigu: symptômes et traitement

En cas de maux de tête aigus, d'engourdissement de la partie du corps, de paralysie du visage, des extrémités, de malaise, de perte de conscience et de nausées, vomissements, vous devez immédiatement appeler une ambulance, amener le patient à l'hôpital et ne faire aucune tentative d'automédication, en particulier avec l'aide de la médecine traditionnelle ou de diverses alternatives méthodes. Un temps précieux peut être perdu, avec des conséquences irréversibles..

Dans la période aiguë, toutes les activités nécessaires sont effectuées de manière stationnaire, mais à l'avenir le rôle des proches et de la personne qui a souffert de problèmes.

En cas d'accident vasculaire cérébral, le traitement et les médicaments sont sélectionnés individuellement. Conformément aux normes cliniques, les éléments suivants sont utilisés.
groupes de médicaments:

  • des neuroprotecteurs qui aident à restaurer la santé des cellules;
  • sédatifs, éliminant le stress et l'anxiété, la peur de la mort et du handicap;
  • multivitamines, contenant en particulier des complexes de vitamines B, contribuant à la restauration de la conduction nerveuse des sites qui ont partiellement repris les fonctions des zones touchées;
  • médicaments venotoniques qui normalisent l'écoulement du sang à travers les vaisseaux veineux et réduisent l'enflure du cerveau;
  • les agents ayant un effet vasodilatateur (vasodilatateur);
  • antioxydants qui aident à protéger les cellules de l'hypoxie et des effets des radicaux libres et des composés agressifs.

L'action de tous les médicaments vise à améliorer l'état des cellules en protégeant contre l'hypoxie et les dommages, en améliorant la nutrition et le travail. Les dosages et une combinaison spécifique sont sélectionnés par le médecin en fonction de l'âge du patient, de la gravité de la maladie et de l'état général du patient. Il est important de considérer la présence d'une pathologie concomitante et la raison qui est devenue le point de départ de la maladie: la récupération sera longue et progressive, après la sortie de l'hôpital, une période de rééducation est nécessaire puis un traitement d'entretien tout au long de la vie.

Traitement de suivi de la maladie

Ainsi, la période de stress est terminée, et après la sortie de l'hôpital, la question se pose de savoir comment traiter une violation de la circulation cérébrale à l'avenir, au stade de la récupération. Constante, y compris une surveillance médicale du niveau de pression artérielle et de la coagulation, l'état général et les fonctions des organes internes sont nécessaires. À partir d'une rééducation précoce, même à l'hôpital, puis à la maison ou dans un sanatorium, un cours d'exercices de physiothérapie aide à restaurer les fonctions motrices altérées, à coordonner les mouvements et le tonus musculaire après un alitement prolongé.

Le cours peut comprendre:

  • massothérapie;
  • correction orthopédique;
  • psychothérapie.

KhNMK: traitement

En présence de symptômes persistants ou transitoires d'accident vasculaire cérébral chronique, le traitement sera à long terme, tout au long de la vie et visera à ralentir les changements progressifs de la boîte crânienne associés à l'hypoxie et à la carence nutritionnelle cellulaire. Il est important de prendre toutes les mesures pour protéger les neurones des radicaux libres et des lésions hypoxiques, activer les processus métaboliques au niveau du cortex et du sous-cortical, des formations de tiges et normaliser le flux sanguin à travers les vaisseaux. Le médecin sélectionne les médicaments individuellement, en les prenant strictement sous le contrôle des signes vitaux.

En plus de la thérapie de base, pour les patients ayant une mauvaise circulation sanguine du cerveau, le traitement peut être complété (uniquement en accord avec le médecin ou conformément à ses prescriptions) par l'utilisation de la médecine traditionnelle et de la phytothérapie. Les plantes médicinales sont recommandées avec les médicaments essentiels - préparations à base de plantes pour normaliser le tonus vasculaire et le flux sanguin, produits naturels - produits apicoles.

Un régime est montré avec une diminution de la teneur en calories des aliments pour lutter contre le surpoids et des mesures pour réduire le cholestérol total et les graisses athérogènes (lipoprotéines de faible et très faible densité). Si seule la correction des aliments est inefficace, des médicaments spéciaux du groupe des statines sont indiqués, prescrits depuis longtemps.

Méthodes de rééducation et traitement de rééducation des accidents vasculaires cérébraux

Les médicaments peuvent arrêter la progression de la maladie, mais ne peuvent pas restaurer la capacité de se déplacer ou les fonctions cognitives du médicament. Par conséquent, il est important de suivre un cours de réadaptation qui aidera à éliminer ou à réduire la gravité des problèmes de membres, de mouvement et d'atrophie musculaire..

Les procédures physiothérapeutiques jouent un rôle important dans la réadaptation des patients ayant subi un AVC: magnétothérapie pour améliorer le flux sanguin dans les vaisseaux du cerveau et du cou, électromyostimulation pour restaurer le tonus musculaire perdu, oxygénation hyperbare (chambre de pression) pour augmenter l'accès de l'oxygène aux cellules cérébrales.

Lors de la récupération, pour restaurer les fonctions perdues du corps, vous avez besoin de patience et de persévérance de la personne elle-même et de sa famille, qui devra suivre des cours de massage et de gymnastique spéciaux pendant plusieurs mois..

Il existe un système classique d'exercices effectués à l'aide des mains d'une personne ou de simulateurs, qui aide à apprendre de nouveaux modèles de mouvement, formant de nouvelles connexions réflexes conditionnées dans le cerveau. En fait, une personne réapprend à bouger, à maintenir l'équilibre et le tonus des groupes musculaires. Les thérapeutes en réadaptation, les kinésiothérapeutes, les masseurs et les neurologues participent au développement du traitement de réadaptation..

Les spécialistes sélectionnent un programme individuel, surveillent sa portabilité et les progrès dans la restauration des fonctions..

Mesures de réhabilitation supplémentaires

À mesure que les symptômes aigus sont éliminés, la thérapie est complétée par des exercices de respiration effectués directement au lit à mesure que l'état du patient s'améliore. L'ensemble d'exercices vise à améliorer l'oxygénation des tissus, y compris les muscles, pour soulager les tensions musculaires après la gymnastique et le massage, pour améliorer le ton émotionnel global.

En présence d'un alitement prolongé, les préparations complètent les soins à part entière nécessaires à la prévention des complications graves - pneumonie congestive, contractures articulaires et escarres. Il est important de changer constamment la position du patient, y compris avec des coups sur l'estomac, et il est également nécessaire de placer des rouleaux et des oreillers sous les jambes et le dos. L'utilisation dans le processus de soins de produits d'hygiène spéciaux, cosmétiques, dispositifs médicaux vous permet de maintenir en bon état la peau d'un patient allongé.

Posez une question à un médecin

Il y avait des questions sur le thème "Comment traiter une violation de la circulation cérébrale"?
Demandez à votre médecin et obtenez une consultation gratuite..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite