Arythmie: causes, symptômes, signes

Notre cœur, comme une montre, en condition normale fonctionne avec le même rythme, la même fréquence et la même régularité, assurant ainsi la livraison ininterrompue à tous les tissus et organes des substances organiques, minérales et d'oxygène nécessaires. Mais en cas de dysfonctionnement dans le travail du principal «conducteur» du corps - nous parlons d'arythmie.

Dans la pratique médicale, de nombreux types de cette maladie ont été enregistrés.Par conséquent, divers symptômes d'arythmies cardiaques suggèrent un traitement différent. Mais nous parlerons du traitement dans un article séparé, et ici nous examinerons les causes, les symptômes, les différences, les manifestations des arythmies, afin que, comme on dit, de connaître l'ennemi en personne.

Signes, causes et facteurs de risque de maladie

Lorsque notre cœur fonctionne normalement, nous ne ressentons même pas sa présence dans notre corps, comme s'il n'existait pas. Mais cela ne se produit pas toujours..

Dans un corps sain, le rythme des contractions cardiaques est de l'ordre de 60 à 80 battements par minute. De plus, ces contractions se produisent au même rythme, c'est-à-dire avec la même fréquence. Mais si les battements cardiaques deviennent plus fréquents (avec tachycardie), deviennent moins fréquents (avec bradycardie), ou tombent en panne (avec extrasystole), qui sont des symptômes d'arythmie, alors dans ces cas, le médecin diagnostique la pathologie.

Les signes d'arythmie sont un cœur qui coule ou, à l'inverse, son rythme cardiaque irrégulier, s'il «bat», il peut se sentir mal à l'aise en raison de la douleur dans la poitrine, ainsi que des évanouissements pendant de longues pauses entre les accidents vasculaires cérébraux..

La principale cause d'arythmie est la pathologie cardiaque, indiquant une possible malformation de l'organe principal, une maladie coronarienne, une myocardite ou une cardiomyopathie. Dans certains cas, il peut précéder l'infarctus du myocarde et, parfois, en être la conséquence. Elle est souvent causée par une violation des processus métaboliques, c'est-à-dire métabolisme dans le corps.

Il y a tellement de causes d'arythmies cardiaques et elles sont tellement différentes, en fonction de nombreux facteurs, que toutes les énumérer est assez difficile. Par conséquent, nous appellerons les plus importants:

  • situations stressantes et dépression;
  • augmentation de l'activité physique;
  • métabolisme incorrect;
  • l'alcoolisme, la consommation de boissons énergisantes et le tabagisme;
  • pathologie cardiaque;
  • infections et maladies fongiques;
  • ménopause;
  • pathologie cérébrale.

Mais c'est précisément en identifiant avec précision les causes des arythmies cardiaques que le traitement apporte des résultats tangibles. Cependant, de nombreux types d'arythmies sont purement symptomatiques et ne nécessitent aucun traitement. De plus, ils sont toujours célibataires.

En plus de la pathologie cardiaque, la cause des arythmies cardiaques est un trouble des systèmes nerveux ou respiratoire du corps, ainsi que des maladies gastro-intestinales. Et bien souvent, nos mauvaises habitudes agissent comme un provocateur d'arythmie. Des cas d'arythmie plus graves se produisent en raison d'un surdosage et d'une intoxication, entraînant un choc anaphylactique.

Et dans la forme la plus sévère de fibrillation auriculaire, les symptômes sous la forme d'une augmentation de ses accidents vasculaires cérébraux à 150 par minute provoquent des vertiges graves et une privation d'oxygène chez une personne.

Les causes des arythmies sont assez souvent la présence dans le cœur de tissus cicatriciels ou nécrotiques qui gênent le passage des impulsions électriques, ainsi que l'amincissement ou, à l'inverse, l'épaississement des parois des ventricules du cœur, conduisant incorrectement ces impulsions.

Les causes des arythmies après avoir mangé, et il y en a une, est la pression d'un estomac plein sur le diaphragme. Une respiration rapide apparaît, forçant le muscle cardiaque à travailler plus dur pour fournir de l'oxygène aux tissus du corps. Il est nécessaire de comprendre par vous-même que le processus de digestion des aliments est énergivore pour le corps. Par conséquent, vous devez manger non pas en grandes portions, mais en fraction, mais souvent. Essayez de ne pas manger d'aliments frits et salés, et n'essayez pas non plus de vous allonger immédiatement après avoir mangé, mais habituez-vous à marcher, par exemple.

Ce type d'arythmie affecte souvent les adolescents en convalescence après une anorexie et des personnes en surpoids..

Il existe de nombreuses réponses à la question de savoir ce qui cause l'arythmie cardiaque. Ainsi que, soit dit en passant, les symptômes, dont les principaux sont l'essoufflement, les douleurs cardiaques, la baisse de la pression artérielle, la perturbation du rythme cardiaque. Si vous en souffrez, vous devez vous méfier, car ce sont des signes d'angine de poitrine et d'arythmies cardiaques..

La manifestation la plus dangereuse de l'arythmie est le début de la fibrillation ventriculaire, caractérisée par une contraction chaotique des fibres musculaires individuelles. Une telle pathologie peut être fatale..

Facteurs de risque d'arythmie cardiaque

Les facteurs de risque de survenue de la maladie sont:

  • prédisposition génétique congénitale (développement cardiaque anormal, arythmies congénitales);
  • pathologie d'origine endocrine (si la glande thyroïde produit une quantité accrue d'hormones (dans ce cas, une tachycardie est observée) ou sa faible teneur (bradycardie), diabète sucré;
  • hypertension artérielle (provoque le développement d'une ischémie, en raison de laquelle les parois du ventricule s'épaississent et cela modifie la nature des impulsions);
  • troubles de la formation d'électrolytes (excès ou manque d'électrolytes (Ca, Mg, Na, K);
  • utilisation de stimulants psycho et narcotiques.

Par conséquent, le traitement des symptômes de l'arythmie ne conduit pas à une guérison permanente. Il suffit d'arrêter de prendre des antiarythmiques, car la manifestation de la maladie reprend. Un traitement approprié consiste en l'élimination possible de la pathologie qui a servi de contraction arythmique du cœur.

Caractéristiques de l'étiologie de la maladie chez les femmes et les hommes

Les symptômes des arythmies cardiaques chez les femmes sont largement similaires à ceux des hommes, mais il existe certaines caractéristiques, notamment:

  • signe de la maladie lié à l'âge: chez les femmes, la maladie est détectée le plus souvent après 50 ans;
  • haute sensibilité des femmes par rapport aux attaques de la maladie: elles en ressentent immédiatement et paniquent souvent.

Les signes d'arythmies cardiaques chez la femme sont une faiblesse, une sensation d'interruption cardiaque, une excitation, une douleur thoracique. De plus, il peut se manifester par des yeux flous, ce qui est perçu comme un état normal. En cas de manifestation fréquente de ces signes, vous devez consulter d'urgence un médecin, car cela peut même entraîner des évanouissements, ainsi qu'un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

La principale cause des arythmies chez les femmes en raison de leur émotivité accrue, par rapport aux hommes, est le stress et les tensions nerveuses fréquentes. Parallèlement à cela, il y a un effet négatif sur le système cardiovasculaire du surpoids, du tabagisme, de la prise de divers stimulants tels que la caféine, ainsi que des pathologies cardiaques. Récemment, le stress physique a été ajouté aux raisons ci-dessus, lorsqu'en raison de l'irresponsabilité ou de l'infantilité de la moitié masculine de l'humanité, une femme doit assumer la charge excessive du maintien de la famille.

Les signes d'arythmies cardiaques chez l'homme sont identiques à ceux de la femme. Mais la survenue d'une crise cardiaque chez l'homme est rapportée par les statistiques médicales beaucoup plus souvent que chez la femme, et les cas de fibrillation auriculaire dans la moitié masculine de l'humanité sont diagnostiqués beaucoup plus souvent..

Les symptômes des arythmies chez les hommes ne diffèrent pas des manifestations féminines de la maladie et se traduisent par une faiblesse constante, un essoufflement, des douleurs thoraciques, des étourdissements, des évanouissements.

Les principales causes d'arythmies cardiaques chez les hommes sont un mode de vie malsain, qui s'exprime dans un régime de restauration rapide déséquilibré (par exemple, chez les célibataires), des collations fréquentes, une consommation excessive d'alcool et le tabagisme. Ces facteurs incluent également une transition abrupte d'un entraînement sportif fréquent avec une grande charge physique sur le corps vers un style de vie calme et souvent inactif. Un tel changement brutal des conditions empêche la restructuration du cœur à un rythme complètement opposé et donne des dysfonctionnements.

Il arrive que des rythmes cardiaques anormaux et la présence d'autres symptômes pathologiques ne nécessitent pas de traitement de l'arythmie cardiaque. Ils peuvent survenir même chez une personne en bonne santé et ont un caractère complètement bénin. De plus, de telles arythmies ne sont pas affichées sur la qualité de vie.

Mais même les personnes qui n'affectent pas la qualité de la circulation sanguine, les insuffisances cardiaques sont difficiles et peuvent affecter non seulement le changement de lieu de travail, mais aussi le style et le mode de vie.

Arythmie cardiaque - symptômes, causes, traitement

L'arythmie est une violation de la contraction du muscle cardiaque, dans laquelle il y a une incohérence des contractions des ventricules, des oreillettes, ce qui réduit l'efficacité du cœur.

Des troubles du rythme sont observés chez 8% des adolescents, dont 0,8% sont liés à des maladies congénitales. À l'âge de 60 ans, l'arythmie se retrouve chez plus de 10% des hommes et des femmes, d'ailleurs, chez les hommes - 1,5 fois plus souvent.

Caractéristiques du cœur

Pour avoir une idée de ce qu'est l'arythmie cardiaque, de ce qui est dangereux et de la façon de la traiter, vous devez savoir comment fonctionne le muscle cardiaque (myocarde), quels sont les symptômes d'une violation du mécanisme de régulation de la fréquence et la force des contractions.

Le travail du myocarde est contrôlé par le nœud sinusal - une éducation composée de cellules musculaires spécialisées - conduisant des cardiomycètes. Le nœud sinusal est situé dans la partie supérieure de l'oreillette droite, où une veine cave coule dans le cœur.

Classification

L'arythmie est un changement pathologique du rythme cardiaque causé par une violation de l'excitabilité, de la conduction, de l'automatisme et de la contractilité myocardique. Lorsque le nœud sinusal (asystole) s'arrête, le travail du cœur est contrôlé par des nœuds d'automatisme 2-3 ordres.

  • violation d'automatisme de niveau 1 - nœud sinusal:
    • tachycardie sinusale - pouls de plus de 90 battements / minute;
    • bradycardie sinusale - pouls jusqu'à 60 battements / minute;
    • arythmie sinusale - altération de l'alternance des contractions myocardiques;
  • violation du niveau d'automatisme 2 - nœud auriculo-ventriculaire (AV);
    • rythme de remplacement lent;
    • tachycardie non paraxismale;
  • extrasystole - extraordinaires contractions uniques ou répétées;
    • supraventriculaire - palpitations avec un sentiment de suspension des contractions;
    • ventriculaire - sensation d'arrêt cardiaque, toux "cardiaque";
  • tachycardie paroxystique (se terminant spontanément) - la fréquence cardiaque continue, mais la fréquence augmente à 240 par minute;
    • supraventriculaire - faiblesse grave, palpitations, pouls faible, peau pâle, diminution de la pression artérielle;
    • ventriculaire - précédée d'une extrasystole, accompagnée d'essoufflement, de vertiges, d'une sensation de rythme cardiaque, peut durer plusieurs jours;
  • fibrillation auriculaire ou fibrillation - une condition dangereuse, avec une augmentation de la fréquence cardiaque jusqu'à 300 battements en une minute;
    • oreillette - une sensation que le cœur bat dans la gorge, un essoufflement, l'attaque peut durer plusieurs jours, la pression artérielle chute;
    • ventricules - perte de conscience, pas de pouls, pupilles larges, baisse de la pression artérielle.

Les arythmies incluent une condition qui se produit avec un bloc cardiaque - une violation de la conductivité du signal:

  • bloc sinoauriculaire - les impulsions ne se forment pas dans le nœud sinusal ou leur conductivité ralentit;
  • auriculo-ventriculaire - détecté uniquement sur un ECG.

Tous les types d'arythmies provoquent une violation de l'efficacité du cœur. Les principales caractéristiques qui montrent l'efficacité du myocarde sont la force et la fréquence cardiaque.

Les causes

La perturbation du rythme cardiaque est causée principalement par les maladies cardiaques, les effets toxiques des médicaments, les troubles métaboliques.

Les causes des arythmies peuvent servir:

  • malformations cardiaques - congénitales et acquises;
  • maladie coronarienne, crise cardiaque;
  • cardiomyopathie;
  • athérosclérose coronaire;
  • cœur pulmonaire;
  • myocardite;
  • l'usage de drogues;
    • diurétiques;
    • glycosides cardiaques;
    • sympathomimétiques;
    • médicaments antiarythmiques;
  • Troubles métaboliques;
    • équilibre de potassium, magnésium, calcium;
    • l'usage de drogues, le tabagisme;
    • la thyréotoxicose;
    • anémie;
    • maladie du rein
  • arythmies d'origine inconnue - idiopathiques.

La cause de la perturbation du rythme peut être un choc électrique, une surcharge physique ou psycho-émotionnelle causée par le stress. Les symptômes des arythmies cardiaques se produisent également pour des raisons liées à des changements dans le statut hormonal pendant la grossesse, la ménopause.

Symptômes

Les arythmies cardiaques ne se manifestent pas toujours par des symptômes cliniques; un certain nombre d'anomalies cardiaques sont enregistrées uniquement à l'aide d'un ECG. Cela est dû aux capacités compensatoires élevées du myocarde..

La perturbation du rythme la plus courante est l'extrasystole. Selon les statistiques, cette violation est détectée sur l'ECG chez 90% des personnes de plus de 50 ans, dont certaines ne suggèrent même pas l'existence de ce problème..

  • Un signe typique d'arythmie est un rythme cardiaque, mais, comme il a été possible d'établir avec un suivi quotidien de l'activité cardiaque à l'aide d'un ECG, le rythme cardiaque s'accompagne d'une pathologie myocardique dans 61% des plaintes des patients.
  • Dans les 39% des cas restants, la sensation subjective de palpitations n'est pas associée à un dysfonctionnement cardiaque, mais est causée par des troubles mentaux.

Les symptômes objectifs des arythmies cardiaques, en tant qu'état nécessitant une aide immédiate de leurs proches et un traitement cardiologique spécialisé, sont:

  • interruptions des contractions myocardiques;
  • gel dans la poitrine avec une «chute» subséquente, une sensation que le cœur «tombe dans les talons»;
  • douleur aiguë dans l'apex du cœur;
  • sensation subjective d'arrêt cardiaque, après quoi il y a un battement cardiaque soudain dans la poitrine.

La perturbation du cœur par le pompage du sang provoque une hypoxie des organes. Le cerveau, qui est le principal consommateur d'oxygène (absorbe jusqu'à 20 à 25% de l'oxygène entrant dans le corps) est particulièrement touché..

La privation d'oxygène du cerveau causée par des troubles circulatoires s'accompagne de:

  • vertiges
  • la faiblesse
  • manque d'air, essoufflement croissant.

Extérieurement, le moment des extrasystoles peut être déterminé par le gonflement des veines du cou. À la palpation du poignet ou de la veine jugulaire, une impulsion de décoloration peut d'abord être détectée, suivie d'une impulsion de pouls forte.

Pendant la grossesse, l'incidence des arythmies augmente, mais elles ne menacent généralement pas la femme et le fœtus. Si des arythmies sont notées pendant la planification de la grossesse, une grossesse n'est pas recommandée.

Le danger est l'arythmie chez les athlètes atteints de cardiopathies congénitales latentes. La mort subite chez les athlètes est causée par une augmentation du stress, qui agit comme un mécanisme qui déclenche une arythmie.

Signes de bloc cardiaque

Dans le blocus sinoauriculaire, dans lequel le nœud principal ne génère pas d'impulsions, les centres d'automatisme de substitution qui génèrent des impulsions de fréquence inférieure deviennent les principaux.

L'arythmie se manifeste par une bradycardie - une diminution du rythme cardiaque et des symptômes tels qu'un pouls rare, une pâleur de la peau, des étourdissements, des crampes, une perte de conscience.

Le bloc auriculo-ventriculaire ne se manifeste pas par des symptômes cliniques et le patient n'est pas toujours rapidement assisté. La première attaque de perturbation de la conduction dans le nœud AV peut entraîner la mort du patient.

Traitement

Le traitement des arythmies vise à restaurer le fonctionnement normal du nœud sinusal. Les tactiques de traitement dépendent de la gravité des symptômes et du type d'arythmie cardiaque..

  • Avec un rythme cardiaque qui n'est pas confirmé par des symptômes d'insuffisance cardiaque et un trouble ECG, mais qui est causé par des causes non liées à une maladie cardiaque, le traitement de l'arythmie n'est pas nécessaire.
  • Le rythme cardiaque reprendra après le traitement de la maladie sous-jacente qui a provoqué une sensation de palpitations. Le patient reçoit également des recommandations sur l'organisation de la nourriture, du travail, du repos.

En cas de pathologies sévères de l'activité cardiaque et d'apparition de symptômes d'un état de choc, d'ischémie cardiaque, le traitement des arythmies cardiaques est effectué avec des médicaments, une électro-impulsion est effectuée.

L'arythmie survient souvent pendant l'exercice et n'apparaît pas au repos. Dans ce cas, le médecin peut prescrire une surveillance ECG Holter - l'appareil enregistrera la fonction myocardique pendant la journée.

Médicament

Les principaux groupes de médicaments utilisés dans le traitement des arythmies cardiaques:

  • bêta-bloquants - traités avec Metoprolol, Atenolol;
  • Bloqueurs des canaux ca - Verapamil, Diltiazem;
  • Bloqueurs de canaux Na
    1. la période de repolarisation des membranes est allongée - Disopyramides, Quinidine sont utilisés;
    2. la repolarisation de la membrane est raccourcie - traitée avec Tokainide, Trimekain, Lidocaine;
    3. n'affectent pas la repolarisation - préparations Etatsizin, Flecainid, Allapinin;
  • Bloqueurs des canaux K - Kordaron, Sotalol.

Premiers secours

Avec les arythmies, vous pouvez essayer de fournir les premiers soins avant l'arrivée d'un médecin, traiter à l'aide d'un effet réflexe. Pour ce faire, vous devez essayer d'attirer l'attention du patient, de prendre quelques respirations calmes et profondes. Parfois, un changement de position corporelle ou des exercices de respiration aident à arrêter une crise d'arythmie.

Si l'on sait ce qui cause l'arythmie cardiaque chez un patient et comment la traiter, la victime reçoit un médicament prescrit par un cardiologue. Lors de la survenue initiale d'une attaque, des «soins d'urgence» sont immédiatement appelés et le patient reçoit lui-même les premiers soins..

  1. Fournir de l'air frais.
  2. Donnez de la valériane (1 cuillère à soupe), des gouttes de Valocordin (40 gouttes), de la teinture d'agripaume (1 cuillère à soupe).
  3. En cas de perte de conscience, donner de l'ammoniac à l'odeur.
  4. En cas d'arrêt cardiaque, pratiquer la respiration artificielle, le massage cardiaque.

Pour le traitement de l'arythmie cardiaque, selon son origine, en situation d'urgence:

  • avec bradycardie - adrénaline, atropine, dopamine;
  • tachycardie ventriculaire - lidocaïne, cordaron;
  • tachycardie supraventriculaire - Vérapamil, ATP.

Traitements non médicamenteux

Dans les arythmies sévères, des méthodes de traitement non médicamenteuses sont utilisées:

  • ablation par radiofréquence - cautérise les zones du myocarde qui génèrent des impulsions chaotiques spontanées par rayonnement radiofréquence;
  • un stimulateur cardiaque est implanté - avec bradycardie, bloc AV;
  • un défibrillateur cardioverter est implanté - avec le risque de tachyarythmie ventriculaire;
  • effectuer une chirurgie cardiaque pour éliminer les anomalies congénitales ou acquises qui causent des arythmies graves.

Prévoir

Avec l'extrasystole, le pronostic est favorable. Le patient n'a pas besoin de traitement et de respect suffisant de la prévention de l'arythmie pour une vie pleine. Les mesures de prévention comprennent l'arrêt de l'alcool, le tabagisme, l'abus de café et l'élimination de l'automédication.

Pronostic potentiellement mortel dans la fibrillation auriculaire. Cette condition peut provoquer une insuffisance cardiaque, un accident vasculaire cérébral. Et les complications les plus graves et un pourcentage élevé de décès sont la fibrillation auriculaire. Dans cette condition, le patient peut nécessiter une thérapie de réanimation..

Arythmie cardiaque

L'arythmie est une perturbation du cœur qui se manifeste par des dysfonctionnements dans la séquence et le rythme des contractions des différentes parties du cœur.

Étant donné que le cœur est le moteur interne d'une personne qui fonctionne en continu, c'est l'arythmie cardiaque qui est l'une des maladies les plus courantes de cet organe. L'arythmie survient chez les personnes de tous âges, a de nombreuses causes et est divisée en plusieurs types. Dans des cas extrêmement rares, il se produit indépendamment. Fondamentalement, la source d'arythmies est d'autres perturbations plus ou moins graves du fonctionnement de divers systèmes corporels, y compris le système cardiovasculaire.

Au début, une augmentation du nombre de battements cardiaques et de leur fréquence peut ne pas être très inquiétante, mais avec le temps et l'âge, l'arythmie peut provoquer d'autres maladies et généralement nuire au bien-être d'une personne..

Raisons du développement

Il existe de nombreuses raisons qui provoquent le développement de troubles du rythme cardiaque. Ils sont extracardiaques (extracardiaques), cardiaques et idiopathiques.

Facteurs cardiaques

  • Myocardite de nature infectieuse et non infectieuse;
  • Interventions chirurgicales et procédures diagnostiques sur le cœur.
  • Insuffisance cardiaque;
  • IHD (maladie coronarienne);
  • Hypertension artérielle;
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises;
  • Changements sclérodégénératifs liés à l'âge dans le myocarde et le système de conduction cardiaque (remplacement des cellules musculaires du muscle cardiaque par du tissu fibreux).

Facteurs extracardiaux

  • Surchauffe ou hypothermie du corps;
  • Dysfonctionnement du système nerveux autonome;
  • PMS (syndrome prémenstruel);
  • Les piqûres d'insectes;
  • Fièvre;
  • Effort physique excessif;
  • Des situations stressantes;
  • Intoxication médicamenteuse (perturbation du rythme cardiaque survenant sous l'influence de diurétiques, de glycosides cardiaques, de médicaments antiarythmiques et psychotropes, d'adrénomimétiques à action indirecte);
  • Empoisonnement à la nicotine ou à l'alcool;
  • Intoxication à la caféine;
  • Pathologies endocriniennes (hyperthyroïdie);
  • Lésions organiques et fonctionnelles du système nerveux central;
  • Déséquilibre électrolytique (diarrhée, vomissements, déshydratation);
  • Phéochromocytome (tumeur de la glande surrénale);
  • Blessures électriques et mécaniques;
  • Facteurs génétiques (cardiomyopathie héréditaire).

Classification et types d'arythmies

En médecine, plusieurs types d'arythmies sont distingués - chacun d'eux diffère par ses symptômes et son évolution, vous devez donc diagnostiquer non seulement l'arythmie, mais aussi sa forme spécifique - le choix de la thérapie thérapeutique dépendra des résultats.

Types d'arythmies:

  1. Tachycardie sinusale. Chez l'homme, la fréquence cardiaque augmente et dépasse 90 battements par minute.
  2. Tachycardie paroxystique. Dans ce cas, le cœur fonctionne comme d'habitude, sans anomalies pathologiques, mais le cœur bat très souvent - de 140 à 240 battements par minute. Une caractéristique distinctive de la tachycardie paroxystique est que l'attaque commence toujours soudainement et se termine de la même manière.
  3. Bradycardie sinusale. L'arythmie de ce type se manifeste par une diminution de la fréquence cardiaque - chez un patient, cet indicateur peut être inférieur à 55 battements par minute.
  4. Arythmie sinusale. Il est le plus souvent diagnostiqué dans l'enfance et l'adolescence, caractérisé par une alternance incorrecte des battements cardiaques. Avec ce type de violation en question, aucun traitement spécifique n'est requis, l'état du patient n'est pas perturbé et vous pouvez rapidement rétablir le rythme normal du rythme cardiaque en retenant votre respiration pendant quelques secondes.
  5. Arythmie scintillante. Les médecins caractérisent ce type d'arythmie comme un battement de poitrine - le cœur commence à se contracter plus rapidement (jusqu'à 150 battements par minute), puis encore plus rapidement (jusqu'à 300 battements par minute), les oreillettes ne se contractent pas complètement et les ventricules le font de manière irrégulière.

Remarque: le flutter et la fibrillation ventriculaire sont considérés comme la manifestation d'arythmie la plus mortelle. Habituellement, cela se produit dans le contexte de pathologies cardiaques, de chocs électriques, de la prise de certains médicaments.

  1. Bloc cardiaque. Cela s'applique également au type d'arythmie - une condition lorsque la fourniture d'impulsions à toutes les parties du myocarde s'arrête. Le pouls disparaît, la fréquence cardiaque diminue de façon catastrophique, le patient peut s'évanouir, un bloc cardiaque peut également provoquer un syndrome convulsif.

Remarque: si le patient développe un blocage transversal complet, cela devient souvent une provocation d'insuffisance cardiaque, qui peut entraîner une mort subite.

Symptômes d'arythmie

L'arythmie et ses symptômes ne se manifestent pas toujours. Une personne peut vivre calmement et ne pas ressentir de troubles du rythme cardiaque, et un médecin pendant l'examen médical peut facilement le détecter et prescrire un traitement avant l'apparition de tout symptôme d'arythmie cardiaque..

Plus souvent, cependant, des troubles du rythme se manifestent, ce qui affecte le changement d'état d'une personne. Et comment se manifeste l'arythmie cardiaque? Pour comprendre s'il y a des troubles cardiaques, vous devez faire attention aux signes suivants de la maladie lorsqu'une personne:

  1. ressent un rythme cardiaque et des interruptions du rythme;
  2. Sent que le cœur bat trop souvent;
  3. sent que son cœur bat trop lentement;
  4. éprouver des douleurs thoraciques;
  5. souffre d'essoufflement;
  6. Se sent étourdi;
  7. s'évanouit ou est dans un état d'évanouissement.

Mais il arrive que de tels signes graves d'un état malsain ne soient pas nécessairement une manifestation de graves problèmes cardiaques. Souvent, les gens, même lorsqu'ils ressentent une arythmie, n'ont pas de maladie. À l'inverse, une personne spécifique qui ne présente aucune manifestation d'arythmie cardiaque souffre en fait d'une forme grave de la maladie, et le facteur qui l'a provoquée est inconnu.

Qu'est-ce qu'une arythmie cardiaque dangereuse?

En raison d'un travail inégal, la contraction auriculaire est remplacée par leurs contractions erratiques. C'est la forme la plus courante et la plus dangereuse, dont le résultat peut être une thromboembolie et un accident vasculaire cérébral (la stagnation dans la circulation sanguine contribue à la formation de thrombus et un caillot sanguin empêche l'oxygène d'entrer dans le cerveau).

En raison d'une carence en oxygène, un patient souffrant d'arythmie peut perdre conscience, tomber, frapper fort ou endommager quelque chose. Le stade avancé de la maladie peut entraîner le développement d'une insuffisance cardiaque, une crise d'angine de poitrine ou même un œdème pulmonaire, lorsqu'une hospitalisation urgente est nécessaire pour sauver une vie..

Arythmie chez les enfants et les adolescents

L'arythmie du rythme cardiaque chez les enfants peut survenir à tout âge. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une manifestation bénigne et apparaît souvent et disparaît spontanément. Néanmoins, il est important de distinguer les changements bénins des risques potentiellement mortels.
Les effets bénins sont asymptomatiques, l’hémodynamique du patient est stable et il ne passe pas à un état mortel. Ne nécessite pas de traitement, l'enfant peut mener une activité physique normale avec davantage d'observation par des spécialistes.

Les symptômes de perturbation du rythme dépendent de l'âge et du degré de maturité de l'enfant. Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de vertiges et chez un enfant de 3 ans ou moins, la maladie se manifeste par une peau pâle, de l'irritabilité et un manque d'intérêt pour la nourriture..

Les formes souples sont:

  • bradycardie sinusale;
  • extrasystoles supraventriculaires;
  • ventriculaire idiopathique.

Une attention particulière pour le diagnostic est accordée aux antécédents personnels et familiaux, à l'âge et au type de patient.

La tachycardie sinusale est généralement bien tolérée, disparaît après élimination de la cause et ne nécessite pas de traitement spécial. Elle est causée par des infections, un tonus excessif du nerf vague, une hyperthyroïdie, des taux élevés de potassium et de calcium, de la fièvre, une hypoxie, une maladie des ganglions sino-auriculaires et l'utilisation de certains médicaments.

Un autre type est la maladie du nœud sinusal, qui peut survenir après un traitement chirurgical des malformations cardiaques congénitales. Chez les patients sans insuffisance cardiaque, il peut se développer lors d'une inflammation, de troubles métaboliques ou endocriniens. Se produit souvent chez les adolescents souffrant d'anorexie, qui provoquent des vomissements artificiels après avoir mangé. Il se caractérise par une grande variabilité des symptômes et nécessite un traitement approprié. Les enfants atteints de bradycardie symptomatique ont besoin d'un implant de stimulateur cardiaque.

Une autre cause de dysfonctionnement cardiaque est l'arythmie supraventriculaire ou supraventriculaire, qui provient du nœud cilié. Il s'agit d'une affection bénigne qui peut survenir chez les enfants atteints ou non de pathologies..

Pendant la grossesse

Le pronostic de la grossesse et de l'accouchement à venir dépend de la façon dont le cœur de la femme réagit aux événements attendus. Cependant, nous ne devons pas oublier que la grossesse elle-même, étant une condition inhabituelle, peut provoquer une perturbation du rythme et provoquer une arythmie. Par exemple, l'apparition d'une tachycardie extrasystolique ou paroxystique pendant la grossesse, en règle générale, n'indique pas de lésions organiques du myocarde et survient chez environ 19 à 20% des femmes enceintes. Et si la toxicose tardive rejoint également tout cela, alors vous n'avez pas à en attendre une autre du cœur, les arythmies augmenteront.

Ce type d'arythmie, tel qu'un bloc auriculo-ventriculaire complet ou incomplet, ne présente pas de danger particulier pour la santé d'une femme. De plus, la grossesse contribue à une augmentation du rythme ventriculaire, des mesures ne sont donc prises que dans les cas où le pouls tombe à 35 et en dessous de battements par minute (obstétrique - l'application d'une pince obstétricale).

Mais avec la pathologie cardiaque organique, les femmes sont traitées avec une attention accrue, car l'apparition de la fibrillation auriculaire dans une situation similaire est une contre-indication à la préservation de la grossesse. De plus, le choix du mode de livraison avant la date limite requiert également une attention particulière. Il semble qu'une césarienne si douce, dans d'autres cas, chez ces patients puisse menacer la thromboembolie dans le système artériel pulmonaire (EP).

Bien sûr, personne ne peut interdire à quiconque de tomber enceinte, de sorte que les femmes atteintes de maladies cardiaques prennent consciemment des risques, motivées par leur cher désir - de devenir mère. Mais comme la grossesse a déjà eu lieu, les instructions et recommandations du médecin doivent être strictement respectées: observer le régime de travail et de repos, prendre les médicaments nécessaires et être hospitalisé, si nécessaire, sous la surveillance des médecins. L'accouchement chez ces femmes a généralement lieu dans une clinique spécialisée où une femme peut recevoir des soins médicaux d'urgence à tout moment (en tenant compte de la pathologie cardiaque) en cas de circonstances imprévues.

Diagnostique

Le tout premier diagnostic de troubles du rythme cardiaque est leurs manifestations cliniques. Les symptômes de l'arythmie ne sont pas similaires aux manifestations d'autres maladies, s'ils se produisent, un électrocardiogramme doit être effectué. Mais le diagnostic ne peut être confirmé en enregistrant un cardiogramme que si l'arythmie est constante ou persistante. En cas de suspicion d'arythmie de nature paroxystique, l'enregistrement d'un électrocardiogramme est effectué 24h / 24. Cette méthode de diagnostic est appelée surveillance Holter. Il consiste en l'enregistrement constant de la fréquence cardiaque à l'aide de capteurs attachés à un appareil compact. Parfois, en mode quotidien, il n'est pas possible de corriger une violation.

Si ni l'ECG ni la surveillance Holter ne corrigent la maladie, un diagnostic d'arythmie plus compliqué est effectué, dans lequel les facteurs provoquant son apparition sont déterminés. Cela permet de déterminer le mécanisme de son apparition. Ces études comprennent la stimulation transœsophagienne du cœur. La méthode est utilisée pour le syndrome suspecté de faiblesse des ganglions sinusaux, pour clarifier le diagnostic et prescrire le traitement préventif correct, pour le syndrome suspecté de WPW, l'insuffisance coronarienne latente, s'il est impossible de diagnostiquer une maladie coronarienne par d'autres méthodes. L'étude consiste à imposer le rythme à travers une électrode spécialisée, qui est insérée comme une sonde conventionnelle et fixée dans l'œsophage.

Pour détecter les arythmies, un test d'inclinaison est également effectué. Il vous permet d'identifier la cause des évanouissements. Pendant le test, le patient est amené d'une position horizontale à une position verticale, avec différentes intensités de force. Le test provoque un évanouissement et la surveillance de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle lors de l'examen permet de déterminer la cause de la perte de conscience.

L'étude électrophysiologique intracardiaque (invasive) est considérée comme l'étude la plus informative des propriétés électrophysiologiques du cœur et du système conducteur. Un tel diagnostic d'arythmie est utilisé pour clarifier la localisation du bloc auriculo-ventriculaire, la nature de la tachycardie et d'autres déviations. Cette étude reste très importante lors du choix du traitement chirurgical et des stimulateurs cardiaques implantables. Dans certains cas, une étude électrophysiologique intracardiaque est utilisée pour arrêter les arythmies sévères..

L'examen est effectué uniquement dans des laboratoires spécialement équipés, car cette méthode est assez risquée. Pour sa conduite, la veine principale de l'épaule, ou veine fémorale, est perforée. Sous contrôle radiographique, des électrodes de cathéter sont insérées dans le cœur droit et une étude est réalisée.

Premiers secours

Les arythmies peuvent survenir seules et commencer soudainement. Tout aussi imprévisible, l'attaque se termine. Si le patient a une première crise, appelez immédiatement une ambulance. Souvent, les aides-soignants voyagent lentement, vous devez donc vous soucier de la santé de la victime. Faites ceci:

  • rassurer le patient, supprimer les manifestations de panique;
  • créer des conditions de repos pour le patient - allongez-le ou asseyez-le sur une chaise confortable;
  • essayer de changer la position du corps de la victime;
  • Parfois, il est nécessaire de provoquer un réflexe nauséeux - faites-le avec deux doigts, irritant le larynx.

Dépend en outre de la profession médicale. Le cardiologue prescrira des médicaments pour les arythmies cardiaques plus tard - lorsque le patient est «pompé» et qu'un diagnostic préliminaire est effectué.

Après avoir vu les symptômes de l'arythmie, essayez d'interrompre toute activité physique.

Utilisation autorisée de sédatifs:

  • agripaume;
  • valériane;
  • corvalol;
  • valocordin (dans les 40 à 50 gouttes);
  • élénium.

Comment traiter?

Le traitement des arythmies cardiaques peut différer selon la complexité et le type d'arythmie cardiaque, si l'arythmie est causée par des facteurs externes, qu'il s'agisse de fumer, de boire de grandes quantités de café, d'alcool, de boissons énergisantes, de surmenage, de stress fréquents, de suralimentation fréquente, leur consommation doit être éliminée ou réduite. changer de style de vie.

Dans le cas d'arythmies plus complexes, un traitement médical approprié ou même dans certains cas une intervention chirurgicale est nécessaire. Mais n'oubliez pas que vous ne devez en aucun cas vous auto-soigner, car cela ne peut qu'aggraver votre état!

Traitement médicamenteux

Cette méthode de traitement implique la nomination et l'administration de médicaments antiarythmiques, dont il existe 4 classes:

Médicaments antiarythmiques

  • Le vérapamil, la digoxine et l'adénosine - sont prescrits pour éliminer les arythmies auriculaires.
  • Disopyramide, lidocaïne, mixletine - sont nécessaires pour les arythmies ventriculaires.
  • Propafénone, amiodarone, flécaïnide - utilisés pour les arythmies auriculaires et ventriculaires.

Le médicament le plus couramment utilisé et le plus efficace est l'amiodarone (Cordaron). Il est utilisé dans presque tous les types d'arythmies. C'est le médicament de choix pour les arythmies avec infarctus du myocarde et insuffisance cardiaque. L'activité antiarythmique apparaît 10 minutes après l'administration intraveineuse.

Souvent, après deux semaines après la survenue d'arythmies, Cordarone est pris par voie orale, réduisant progressivement la dose à un niveau d'entretien, en continuant de prendre.

Contre-indications: pouls inférieur à 50 battements par minute (bradycardie), asthme bronchique, bloc cardiaque (bloc AV auriculo-ventriculaire), maladie thyroïdienne et grossesse.

Bêta-bloquants

Ce groupe de médicaments se caractérise par un effet antiarythmique et hypotenseur (abaissement de la pression artérielle). Les bêta-bloquants réduisent la fréquence cardiaque, empêchant le développement de l'insuffisance cardiaque.

Leur utilisation est contre-indiquée en cas de maladies respiratoires chroniques et d'asthme bronchique, car ils peuvent provoquer une crise d'asthme.

Ces médicaments comprennent:

  • Atenolol;
  • Métoprolol;
  • Propranolol;
  • Bisoprolol;
  • Sotalol;
  • Betaxolol;
  • Nébivolol;
  • Labétalol;
  • Carvédilol;
  • Pindolol;
  • Celiprolol.

Médicaments métaboliques

Cela comprend les médicaments qui aident à améliorer le fonctionnement du métabolisme, ainsi que la nutrition du myocarde et le protègent contre les effets de l'ischémie.

Ceux-ci inclus:

  • ATP (acide adénosine triphosphorique);
  • Panangine, Normin de potassium, Kalipoz, Asparkam - préparations de potassium et de magnésium;
  • Cocarboxylase;
  • Riboxine;
  • Thiotriazoline;
  • Mexicor
  • Mildronate;
  • MR préduit.

Glycosides cardiaques

Ce sont des médicaments qui augmentent la contractilité du muscle cardiaque et normalisent la circulation sanguine, réduisant la charge sur le cœur.

Les glycosides comprennent:

Opération

Si le traitement médicamenteux n'est pas efficace, il pourra vous être proposé, selon votre type de maladie, les interventions chirurgicales suivantes:

  1. Ablation par cathéter radiofréquence - avec fibrillation auriculaire, fibrillation ventriculaire. Au cours de cette procédure, le chirurgien détectera les foyers pathologiques dans votre cœur qui causent la maladie, en utilisant un capteur spécial sur le cathéter qui est inséré à travers une grande veine ou une artère du bras ou de la jambe sous contrôle fluoroscopique, puis il utilise l'électrode de «guérison» pour exercer une énergie pathologique foyer et le détruire. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale plus sédation pour vous aider à vous calmer et à vous détendre..
  2. Ablation du nœud auriculo-ventriculaire et installation d'un stimulateur cardiaque - avec fibrillation auriculaire. Cette procédure est similaire à l'ablation par cathéter radiofréquence, c'est-à-dire qu'elle est exactement la même, seulement pendant cette procédure, le nœud auriculo-ventriculaire est détruit. Lorsque le nœud auriculo-ventriculaire est détruit, un bloc est formé, qui est éliminé à l'aide d'un stimulateur cardiaque.
  3. Cardioversion - pour le traitement de la fibrillation auriculaire. Cette procédure est réalisée sous anesthésie générale, par conséquent, vous ne ressentirez rien. Au cours de cette procédure, votre chirurgien agit sur votre cœur avec une décharge contrôlée de courant électrique, à l'aide d'un défibrillateur. Cela aidera à ramener votre fréquence cardiaque à la normale..
  4. Stimulateur artificiel - avec syndrome de dysfonctionnement du nœud sinusal ou avec bloc cardiaque. Au cours de cette opération, un stimulateur cardiaque est implanté sous votre peau, généralement dans la partie supérieure de la poitrine (il s'agit d'un petit appareil qui génère des impulsions électriques). Les impulsions électriques produites par le stimulateur cardiaque pénètrent dans le cœur, faisant ainsi battre le cœur à une certaine fréquence. Cette opération est généralement réalisée sous anesthésie locale..
  5. Implantation d'un défibrillateur cardioverter - avec tachycardie ventriculaire et fibrillation ventriculaire. Au cours de cette procédure, le chirurgien implante un défibrillateur cardioverter sous votre peau près de la partie supérieure de la poitrine, cet appareil est similaire à un stimulateur cardiaque, mais contrairement à lui, un défibrillateur cardioverter surveille votre fréquence cardiaque et en cas de dysfonctionnement, il produit un petit choc électrique. qui fait rebondir votre rythme cardiaque. Habituellement, l'installation de cet appareil se fait sous anesthésie locale..

Remèdes populaires

Pour le traitement des arythmies cardiaques, en plus des médicaments, il existe de nombreuses méthodes non traditionnelles. Les méthodes de traitement sont les suivantes:

  • Infusion de fleurs de calendula. Il ne faudra que 2 cuillères à café de la matière première spécifiée, qui sont versées 400 à 500 ml d'eau bouillante et infusées dans un récipient scellé pendant 60 minutes. Ce médicament est pris à 4 cuillères à soupe 4 fois par jour à tout moment opportun..
  • Teinture de bleuet. 2 cuillères à café de fleurs de bleuet bleu, versez 200-250 ml d'eau bouillante et laissez reposer 60 minutes. Ensuite, l'infusion est filtrée et prise dans ¼ tasse trois fois par jour 15 minutes avant les repas.
  • Infusion de racines de valériane. Une cuillère à soupe de la source est versée avec de l'eau tiède (la température ambiante convient également) dans une quantité de 200-250 ml et infusée pendant 10-12 heures. Ensuite, le produit est filtré et utilisé sur une cuillère à dessert 4 fois par jour.
  • Infusion d'asperges. Vous devrez acheter de jeunes pousses d'asperges médicinales (cela n'a rien à voir avec le produit alimentaire), les hacher et verser 1 tasse d'eau bouillante. Le remède est infusé pendant 2 heures, 2 cuillères à soupe sont prises 4 fois par jour à tout moment opportun. Il est recommandé de prendre ce médicament dans les 3-4 semaines et il agit comme un sédatif, ce qui est nécessaire pour se débarrasser de la tachycardie.
  • Teinture de Lumbago. Il faudra 2 cuillères à café de lumbago aux herbes - elles sont versées avec 300 ml d'eau froide et infusées pendant au moins 12 heures dans un récipient scellé. Ensuite, l'infusion est filtrée et prise dans 1/3 tasse 2 fois par jour 30 minutes avant les repas.

De plus, en médecine populaire, il existe plusieurs moyens pas tout à fait ordinaires pour le traitement des arythmies. Croire ou non à leur efficacité est purement volontaire, mais vous pouvez essayer. Ceux-ci inclus:

  • Graines d'églantier. Vous devez "récupérer" les graines des cynorrhodons et les nettoyer complètement, mais gardez à l'esprit que vous ne pouvez pas laver les graines! Vous devriez obtenir 1 cuillère à café de cette matière première, qui est remplie de 200 ml d'eau bouillante. Nous insistons sur le produit dans un récipient scellé pendant au moins 2 heures, puis le filtrer et y ajouter une cuillère à café de miel. Ce médicament est pris dans ¼ de tasse 3 fois par jour avant les repas. La durée d'un tel traitement est de 30 jours, alors vous devez faire une pause de 10 à 15 jours et vous pouvez répéter le cours.
  • Salade savoureuse et saine. Prenez la racine de céleri et râpez-la sur une râpe moyenne (vous ne pouvez pas la broyer fortement), des feuilles de persil finement hachées, de l'aneth et de la crème sure y sont ajoutées. Cette délicieuse salade doit être consommée le soir, 15 minutes avant le dîner..
  • Oignon et pomme. Vous devez prendre 1 tête d'oignon de taille moyenne, éplucher et hacher avec un couteau. Ensuite, une pomme de variétés aigre-douce est prise et également hachée (avec la pelure). Les deux composants sont mélangés, et un tel outil est utilisé, 1 cuillère à café 2 fois par jour entre les repas. La durée d'un tel traitement est de 30 jours..

S'il y a des antécédents de maladies des reins ou du système urinaire, vous devez absolument consulter votre médecin au sujet de la pertinence d'un tel traitement..

Régime

Avec l'aide d'une bonne nutrition, les arythmies cardiaques ne peuvent pas être guéries, mais il est possible de minimiser les conséquences et de réduire les risques d'apparition. L'attention principale doit être accordée à l'équilibre et à la fourniture du muscle cardiaque avec tous les oligo-éléments nécessaires. Une mauvaise nutrition peut entraîner une altération du fonctionnement du système endocrinien, des organes vitaux importants commencent à fonctionner de manière déséquilibrée.

Quels aliments sont autorisés pour les arythmies:

  • Sarrasin, son, concombres, épinards, avocats, noix, pois, haricots, levure: ils sont riches en magnésium;
  • Bananes, persil, raisins secs, abricots secs, chou, pommes de terre: ils contiennent du potassium;
  • Mer et produits laitiers, poisson, betteraves, maïs, artichauts, chou, graines - les principales sources de calcium.

En plus de ce qui précède, tout en observant un régime thérapeutique pour les arythmies, il est conseillé de manger des algues brunes et d'ajouter des sommets de betteraves et de carottes aux salades et aux soupes. Il est également permis de manger de la viande, mais uniquement des variétés faibles en gras.

Ce qu'il faut exclure du régime?

La nutrition diététique thérapeutique pour les arythmies exclut complètement les produits suivants:

  • Marinades, conserves, viandes fumées;
  • Cornichons;
  • Viande grasse et sauces;
  • Plats épicés.

En plus des produits, il est important de connaître les caractéristiques nutritionnelles des arythmies, car le résultat final du traitement dépend de leur observance.

Une attention particulière dans l'alimentation d'un patient atteint de fibrillation auriculaire doit être accordée à la quantité et à la qualité du liquide bu. Il y a plusieurs règles à ce sujet que vous devez respecter:

  • Ne buvez pas de boissons contenant de la caféine - café, thé fort, boissons énergisantes contenant de l'extrait de guarana;
  • la quantité de liquide consommée par jour doit être réduite à 1,5 litre pour réduire la charge sur le cœur;
  • Il est utile de boire des tisanes de menthe poivrée, de mélisse, de tilleul et de camomille. Utile sera le thé vert faible, l'eau minérale de table sans gaz.

Pour que le régime apporte un soulagement maximal au patient, il est nécessaire d'ajouter une éducation physique simple avec des exercices doux au mode de vie, qui développera le muscle cardiaque. Il est important de boire au moins 1,5 litre d'eau bouillie et non gazeuse pendant la journée, et parfois aussi de passer des jours de jeûne pendant lesquels il est permis de boire un bouillon de rose musquée ou de l'eau sans gaz.

Nous avons découvert ce qu'est cette maladie, comment se débarrasser des symptômes de l'arythmie. à un adulte. Surveillez votre état cardiaque, écoutez-le et si vous ressentez des sensations désagréables - consultez un médecin.

Exercices physique

En l'absence de pathologies myocardiques congénitales, des exercices de respiration peuvent être utilisés pour stabiliser le rythme cardiaque. Cette méthode de soins intensifs ne nécessite pas de prise de pilules, mais en pratique, elle n'est pas moins efficace qu'une thérapie conservatrice.

Tous les patients ne comprennent pas entièrement comment traiter les arythmies cardiaques à l'aide d'exercices de respiration, par conséquent, les éléments suivants sont disponibles à domicile:

  1. En tant qu'échauffement, effectuez des respirations rapides et intermittentes, et après 30 secondes, une expiration longue et profonde.
  2. Serrez vos poings et effectuez 6 respirations, congelez pendant 15-20 secondes, puis prenez une expiration profonde, tout en desserrant vos poings.
  3. Sur l'inspiration, penchez-vous en avant, les bras tendus devant vous, et expirez, revenez à la position de départ.
  4. Pour le traitement, soulevez les grappes au-dessus de la tête, respirez profondément et tenez-vous sur la pointe des pieds, pendant que vous expirez, détendez-vous autant que possible, abaissez vos mains jusqu'aux fesses.
  5. Les médecins appellent la physiothérapie une excellente prévention des arythmies cardiaques, représentée par la natation, le vélo, la danse et le jogging classique..

Où aller avec l'arythmie?

Un cardiologue, ou plutôt un arythmologue, s'occupe des troubles du rythme cardiaque. Pour diagnostiquer les troubles du rythme cardiaque, l'aide d'un médecin qualifié en diagnostic fonctionnel est nécessaire, car lui seul peut déterminer correctement le type de trouble du rythme cardiaque à l'aide d'études spéciales - surveillance quotidienne de l'ECG, du PEEPI et autres.

La consultation d'un endocrinologue (par exemple, avec un diabète sucré ou une hyperthyroïdie), un gynécologue (avec un cours pathologique de la ménopause) est indiquée pour de nombreux patients. Le traitement de la maladie sous-jacente conduit souvent à se débarrasser de l'arythmie. Dans certains cas, le chirurgien cardiaque conseille les patients sur l'installation d'un stimulateur cardiaque ou d'une chirurgie d'ablation par radiofréquence.

La prévention

Pour la prévention des arythmies, les experts recommandent de respecter les règles et recommandations suivantes:

  • surveiller votre santé, traiter toute maladie (infectieuse, hypertension, maladie thyroïdienne, troubles cardiovasculaires).
  • bien manger (moins sucré, frit et gras, plus de fruits, légumes, légumes verts); exercice modéré (par exemple, marcher tous les jours au grand air et faire des exercices le matin);
  • observer le régime de la journée (un sommeil sain est un élément très important pour la santé);
  • renoncer aux mauvaises habitudes (boire, fumer, prendre des boissons énergisantes et des drogues);
  • contrôler le poids corporel, prévenir l'obésité (si c'est déjà autorisé, essayez de perdre du poids correctement);
  • en cas de diabète, contrôler la glycémie, et en cas d'hypertension, pression;
  • éviter le stress (réjouissez-vous, aimez, souriez, etc.).

L'apparition de certaines arythmies cardiaques (fibrillation auriculaire, flutter auriculaire, tachycardie ventriculaire) peut s'accompagner de symptômes d'insuffisance cardiaque aiguë (baisse brutale de la pression artérielle, œdème pulmonaire), d'insuffisance cardiaque chronique (faiblesse générale, fatigue, essoufflement, gonflement des membres inférieurs) et d'autres arythmies (bloc AV complet, fibrillation ventriculaire) peut entraîner un arrêt cardiaque et la mort clinique.

Les arythmies sont le plus souvent une complication d'une maladie. Cependant, étant apparus, ils sont capables d'aggraver fortement son évolution clinique. Toutes les arythmies ne sont pas également dangereuses et significatives pour le pronostic de la maladie et la vie du patient:

Arythmie. Causes, symptômes, types et traitement de l'arythmie

Bonjour, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous examinerons avec vous un état du cœur tel que l'arythmie, ses causes, ses symptômes, ses types, son diagnostic, sa prévention et son traitement, en utilisant des remèdes traditionnels et populaires. Donc…

Qu'est-ce que l'arythmie??

Arythmie - une condition pathologique, des violations de la fréquence, du rythme et de la séquence d'excitation et de contraction du cœur.

Dans un état normal, le cœur se contracte à intervalles réguliers avec une fréquence de 60 à 80 battements par minute. Avec les besoins du corps, le cœur peut ralentir ou accélérer son travail. L'arythmie est tout rythme d'activité cardiaque différent du rythme sinusal normal normal..

Arythmie. ICD

CIM-10: I47 - I49
ICD-9: 427

Les causes de l'arythmie

Chaque type d'arythmie a sa propre cause; dans certains types, les causes peuvent être similaires..

Causes de divers types d'arythmies:

- la consommation d'alcool, le tabagisme;
- l'utilisation d'énergie et d'autres boissons contenant de la caféine;
- prendre certains médicaments;
- stress;
- effort physique excessif, surtension;
- maladie thyroïdienne;
- maladie surrénalienne;
- maladies du système cardiovasculaire (maladie coronarienne, maladie des valves cardiaques, insuffisance cardiaque, maladie cardiaque, myocardite, etc.);
- hypertension;
- Diabète;
- tumeurs cérébrales;
- blessures à la tête;
- obésité;
- ménopause;
- violation du ratio de potassium, sodium et calcium à l'intérieur des cellules myocardiques et dans l'environnement extracellulaire.

Symptômes d'arythmie

Les troubles du rythme peuvent être complètement asymptomatiques. L'arythmie peut être détectée par un médecin lors d'un ECG préventif. Mais, le plus souvent, les troubles du rythme cardiaque provoquent des symptômes tangibles:

- accélération du rythme cardiaque;
- rythme cardiaque lent;
- une sensation de palpitations et d'interruptions dans la poitrine;
- douleur ou pression thoracique;
- essoufflement;
- vertiges;
- perte de conscience (ou état proche de celui-ci).

Complications (conséquences) de l'arythmie

Si l'arythmie n'est pas traitée, les troubles du rythme cardiaque peuvent augmenter le risque de développer des maladies et des complications telles que:

- accident vasculaire cérébral;
- infarctus du myocarde;
Insuffisance cardiaque congestive;
- la formation de caillots sanguins;
- arrêt cardiaque soudain (avec le début de la mort clinique).

Types d'arythmie

Bradycardie

Avec la bradycardie sinusale, la fréquence cardiaque diminue à 59 battements par minute ou moins. En moyenne - 40-50 bpm. Elle peut être ressentie comme une gêne au niveau du cœur, une faiblesse et des étourdissements. Ce type d'arythmie peut également se produire chez des personnes en bonne santé au repos ou dans un rêve..

Sa survenue peut être provoquée par une hypotension (hypotension artérielle), accompagnent également les maladies cardiaques et avec une diminution de la fonction thyroïdienne.

Tachycardie sinusale

Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque dépasse 90 battements par minute, elle est ressentie par une personne comme un rythme cardiaque dans la poitrine.

La survenue de ce type d'arythmie peut souvent être causée par un effort physique excessif, un surmenage émotionnel, de la fièvre (avec rhume et maladies infectieuses), ainsi que des maladies cardiaques et d'autres causes d'arythmie.

Tachycardie paroxystique

C'est le rythme cardiaque correct, mais fréquent. Avec ce type d'arythmie, la fréquence cardiaque est de 140 à 240 battements par minute. En même temps, une personne ressent une faiblesse, des palpitations, des sueurs.

Il peut commencer soudainement et disparaître tout aussi soudainement. Les causes de ce type d'arythmie sont les mêmes raisons que les autres types d'arythmie..

Fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est une contraction irrégulière des fibres musculaires individuelles, tandis que les oreillettes ne se contractent pas complètement et que les ventricules se contractent de manière irrégulière, avec une fréquence de 100 à 150 battements par minute. Avec le flutter auriculaire, ils se contractent régulièrement à une fréquence de 250 à 300 battements par minute. Dans le même temps, une personne ne ressent pas toujours un battement de cœur et n'observe pas de changements dans son bien-être. Mais le plus souvent, les personnes atteintes de fibrillation auriculaire se plaignent de battements de poitrine, de douleurs cardiaques et d'essoufflement.

Ce type d'arythmie survient avec des maladies et des malformations cardiaques, la glande thyroïde, l'alcoolisme..

La perturbation du rythme la plus dangereuse est la fibrillation ventriculaire et le flutter. Elle peut survenir avec toute maladie cardiaque grave, blessure électrique, surdosage de certains médicaments. Il se caractérise par un arrêt soudain de la fonction cardiaque, un manque de pouls, une perte de conscience, une respiration rauque, des crampes, des pupilles dilatées. Dans ce cas, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires: respiration artificielle et massage cardiaque indirect externe.

Arythmie respiratoire

L'arythmie respiratoire est une alternance anormale de contractions cardiaques. Fréquemment observé chez les enfants et les adolescents.

L'arythmie respiratoire dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement et n'affecte pas le bien-être.

Extrasystoles

L'extrasystole se caractérise par une contraction extraordinaire du muscle cardiaque, après quoi une personne se sent comme un arrêt cardiaque (naufrage), une gêne, éventuellement un manque d'air, après quoi un fort coup du myocarde et la restauration du rythme normal des contractions cardiaques. Avec les extrasystoles de groupe, une défaillance similaire se produit plusieurs par une, l'une après l'autre.

Peut être observé chez des personnes en bonne santé, peut également être causé par diverses maladies et mauvaises habitudes. La cause la plus fréquente est le stress, le surmenage émotionnel, la peur ou l'abus de boissons caféinées et d'alcool..

Bloc cardiaque

Ce type d'arythmie est associé à un ralentissement et à un arrêt des impulsions le long des structures du myocarde. Un signe de blocage est la disparition périodique du pouls. Les blocages peuvent être complets ou incomplets.

Ces conditions peuvent être accompagnées d'évanouissements et de convulsions. Avec un blocage latéral complet, une insuffisance cardiaque et une mort subite peuvent survenir.

Diagnostic de l'arythmie

Certains types d'arythmies ne sont absolument pas palpables par une personne, il est donc possible de les identifier à l'aide de diagnostics tels que:

- électrocardiographie (ECG);
- échocardiographie;
- surveillance ECG quotidienne ou sur plusieurs jours;
- échographie.

La méthode la plus importante pour diagnostiquer l'arythmie est, bien sûr, un ECG. Mais il ne peut pas toujours montrer une arythmie, car il ne montre un rythme cardiaque que pour la période de temps où il est écrit, et les crises d'arythmie peuvent se produire soudainement et être de courte durée.

Traitement de l'arythmie

Important! Pour le traitement efficace de l'arythmie, il est nécessaire de consulter un médecin pour savoir si l'arythmie est une maladie concomitante de la maladie sous-jacente ou indépendante. Il est également nécessaire de déterminer le type d'arythmie. Après cela, vous devez suivre les prescriptions du médecin..

L'arythmie peut être soit une maladie distincte, soit le symptôme d'une maladie concomitante. S'il s'agit d'une maladie distincte, le traitement est effectué à l'aide de médicaments qui normalisent le rythme cardiaque. Si l'arythmie est une complication d'une maladie concomitante, qui a provoqué sa survenue, alors après le traitement de la maladie sous-jacente, l'arythmie peut disparaître d'elle-même, mais, dans la plupart des cas, des médicaments arythmiques sont toujours prescrits.

Que faire de l'arythmie? Les experts recommandent:

1. Sports.
2. Régime.
3. Vitamines et minéraux.
4. Médicaments.
5. Procédures.

Faire du sport

Une activité physique modérée développe le muscle cardiaque, le renforce et aide à accélérer le métabolisme de l'oxygène. Les charges graves sont bien sûr interdites, mais un exercice quotidien facile le matin sera le meilleur choix. Des promenades quotidiennes en plein air sont également utiles..

Régime pour les arythmies

Il est nécessaire de saturer votre corps en vitamines, de refuser les graisses et les fritures. Manger: légumes, fruits, fruits secs, herbes, graines, noix, poisson, foie et produits laitiers. Cuire à la vapeur ou au four, réduire le sel et les bonbons.

Vitamines et mineraux

Le traitement complet des arythmies devrait inclure non seulement des bloqueurs, mais également des préparations à base de vitamines et de macro-microéléments (minéraux), ainsi que des produits à haute teneur..

Avec une carence en potassium - «Smectovit», «Asparkam», «Medivit», fruits (en particulier les bananes), fruits secs et verts.

Avec une carence en magnésium - «Magne B6», «Asparkam», «Magnistad», «Medivit», graines et noix.

Médicaments pour l'arythmie

Tous les médicaments utilisés pour l'arythmie sont des bloqueurs dont l'action vise à renforcer les cellules et à protéger le cœur des effets négatifs de divers facteurs..

Les médicaments contre l'arythmie sont divisés en 4 groupes de bloqueurs:

Bêtabloquants - protection du myocarde contre l'influence sympathique: «Atenolol», «Bisoprolol», «Metoprolol», «Propranolol», «Celiprolol», «Egilok».

Canaux potassiques - permettent aux cellules de se reposer et de récupérer: Amiodarone, Brethilium, Dofetilide, Ibutilide, Cordaron, Ornid.

Canaux calciques - les ions sont nécessaires pour la contraction cardiaque, par conséquent, les médicaments interfèrent avec son passage dans les cellules: Amlodac, Amlodipine, Brocalcin, Verapamine, Diocardin, Isoptin, Nimotop.

Canaux sodiques - rendent les cellules résistantes aux influences extérieures et à la stimulation soudaine: diphénine, Xikain, mexilétine, novokainamide, lidokaïne, propafénon, ritmilène, phénytoïne, quinidine.

Traitement des arythmies avec des remèdes populaires

Important! Vous ne pouvez pas prescrire vous-même un traitement. Avant le traitement, assurez-vous de consulter un médecin, car même les remèdes populaires peuvent nuire au corps.

Infusion de valériane. 1 cuillère à soupe. cuillère de racine de valériane hachée versez 1 tasse d'eau bouillie (température ambiante). Insister dans un récipient hermétique pendant 8 à 12 heures, filtrer et prendre 1 cuillère à soupe. cuillère 3-4 fois par jour.

Un bouillon de valériane. 2 cuillères à café versez 100 ml d'eau, faites bouillir pendant 15 minutes et prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 3-4 fois par jour avant les repas.

Infusion de calendula. 2 cuillères à café d'inflorescences de calendula verser 2 tasses d'eau bouillante, laisser reposer 1 heure et filtrer. Boire 0,5 tasse 4 fois par jour.

Infusion de mélisse. 1 cuillère à soupe. verser 2,5 tasses d'eau bouillante dans une cuillère, laisser reposer quelques heures (emballage) et filtrer. Buvez 0,5 tasse 3 à 4 fois par jour. 1 fois en 2 mois, faites des pauses hebdomadaires.

Teinture d'aubépine. Versez 10 g de fruits d'aubépine secs dans 100 ml de vodka et laissez infuser 10 jours. Filtrez et prenez 10 gouttes avec de l'eau 3 fois par jour avant les repas.

Une décoction de fleurs d'aubépine. 5 g de fleurs d'aubépine verser 1 tasse d'eau bouillante, couvrir, chauffer au bain-marie pendant 15 minutes, refroidir et filtrer. Boire 0,5 tasse 2-3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Jus de radis au miel. Mélanger dans le rapport 1: 1 de jus frais de semis de radis noir et de miel. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 2-3 fois par jour.

Infusion de prêle. 1 cuillère à soupe. cuillère champ de prêle herbe broyée sèche verser 400 ml d'eau bouillante, laisser infuser 2 heures et filtrer. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 5-6 fois par jour.

Snack d'arythmie. Râper le céleri, ajouter le persil, l'aneth, la mayonnaise et un peu de sel. Mangez le mélange une fois par jour, avant le dîner. Un tel médicament savoureux peut être mangé séparément, ou vous pouvez l'étaler sur du pain.

Oignon avec une pomme. Moudre un petit oignon et 1 pomme. Mélanger et prendre entre les repas 2 fois par jour pendant 1 mois.

Prévention des arythmies

Pour la prévention des arythmies, les experts recommandent de respecter les règles et recommandations suivantes:

- surveiller votre santé, traiter toutes les maladies (infectieuses, hypertension, pathologie thyroïdienne, troubles cardiovasculaires).

- bien manger (moins sucré, frit et gras, plus de fruits, légumes, légumes verts);

- exercice modéré (par exemple, marcher tous les jours au grand air et faire des exercices le matin);

- observer le régime de la journée (un sommeil sain est un élément très important pour la santé);

- renoncer aux mauvaises habitudes (boire, fumer, prendre des boissons énergisantes et des drogues);

- contrôler le poids corporel, prévenir l'obésité (si c'est déjà autorisé, essayez de perdre du poids correctement);

- avec le diabète, contrôler la glycémie et avec l'hypertension, la pression;

- éviter le stress (réjouissez-vous, aimez, souriez, etc.).

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite