Le thrombus s'est détaché - qu'est-ce que c'est, causes et symptômes, diagnostic, méthodes de thérapie et conséquences possibles

Le concept de "caillot de sang" se retrouve souvent dans la vie de tous les jours, mais tout le monde ne pense pas à ce que c'est. Il est formé en raison d'un déséquilibre entre les systèmes de coagulation et d'anticoagulation. Pour cette raison, des caillots sanguins apparaissent, qui peuvent se détacher de la paroi vasculaire et circuler avec la circulation sanguine dans tout le corps.

Qu'est-ce qu'un caillot de sang?

Ce terme fait référence à un caillot sanguin qui se forme dans le lit vasculaire ou la cavité cardiaque. Au fil du temps, il augmente sa taille et peut se détacher. Au stade initial de la formation, le caillot est constitué de filaments de fibrine (protéine), qui se déposent sur la paroi altérée du vaisseau. Ensuite, les cellules sanguines que la circulation sanguine amène sont confuses: plaquettes, globules rouges, globules blancs. En conséquence, le thrombus augmente et peut bloquer complètement la lumière du vaisseau.

De quoi est formé

Le sang est l'un des éléments les plus importants du corps. En raison de sa circulation, tous les tissus et organes sont alimentés en oxygène et en nutriments. Le sang coagule également les caillots en raison de la coagulation et délivre des cellules protectrices au site de pénétration des microbes. Sa fluidité est déterminée par le travail coordonné des mécanismes de coagulation et d'anticoagulation. Si la paroi du vaisseau est endommagée, les événements suivants se produisent:

  1. Le système de coagulation stimule la formation de filaments de protéines de fibrine.
  2. Ils obstruent la lésion et arrêtent le saignement..

Les mécanismes antithrombotiques empêchent la thrombose. Si le fonctionnement de ces deux systèmes est perturbé, des caillots sanguins se forment. Les étapes de leur formation:

  1. Dommages à l'endothélium de la paroi d'une veine ou d'une artère et son inflammation.
  2. Perception du système de coagulation d'un signal de dommage.
  3. Le début de la formation de filaments de fibrine dans un endroit endommagé.
  4. Enchevêtrement dans le réseau protéique des cellules sanguines. À ce stade, un caillot de sang se forme.
  5. Une augmentation de la taille du caillot due à une augmentation du nombre de cellules sanguines qu'un flux sanguin constant apporte.

Il existe plusieurs causes de thrombose. Ils sont associés aux vaisseaux eux-mêmes ou à l'état du flux sanguin. En fonction de ces facteurs, toutes les causes peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  • Dommages aux vaisseaux sanguins. La thrombose est possible avec des blessures mécaniques (brûlures, coupures, ecchymoses), sous l'influence de virus ou de bactéries, avec une inflammation des parois des artères ou des veines.
    • Augmentation de la coagulation sanguine. Elle est associée à la prise de médicaments, par exemple, à la chimiothérapie ou à l'action de bactéries ou de virus. Cette condition se développe également avec une inflammation de la muqueuse interne des veines - thrombophlébite..
  • Ralentissement du flux sanguin. Il est observé avec une viscosité sanguine excessive, des varices, une pression artérielle.
  • Dépôt de cholestérol sur les parois des artères ou des veines. Cette maladie est appelée athérosclérose. Avec lui, les graisses s'accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins, qui sont envahis par le tissu conjonctif. À la suite de cela, une plaque athérosclérotique se forme, à la surface de laquelle se forme un caillot sanguin comme réaction protectrice.

Une maladie dans laquelle des caillots sanguins apparaissent est appelée thrombose. Les facteurs de risque comprennent des causes temporaires, permanentes et génétiquement déterminées:

  • âge supérieur à 45-50 ans chez un homme et après la ménopause chez une femme;
  • mutation de gènes responsables de la synthèse des facteurs de coagulation;
  • manque d'exercice (mobilité réduite) après un AVC ou une blessure;
  • hypertension;
  • alcoolisme, tabagisme;
  • grossesse et naissance récente;
  • Diabète;
  • mode de vie passif;
  • abus de café
  • pathologies oncologiques;
  • maladie du foie
  • prendre des coagulants ou des contraceptifs hormonaux;
  • obésité;
  • opérations sur les vaisseaux coronaires ou le cœur;
  • prédisposition héréditaire.

Classification

Selon la classification principale, les caillots sanguins sont divisés en types selon l'emplacement dans le vaisseau. Dans cet esprit, les caillots sanguins sont:

  • Central ou flottant. Monté sur la paroi vasculaire à travers de minces «jambes». Le risque de séparation est très élevé..
  • Pariétal. Le plus souvent formé autour des plaques athérosclérotiques. Le flux sanguin est préservé. Il est divisé en deux types: continu, doublure.
  • Bouchage. Ils se forment dans de petites artères ou veines en raison de la croissance d'une petite formation pariétale. Leur lumière est complètement bloquée.

Selon le type de vaisseaux sanguins, les caillots sanguins sont divisés en caillots dans le système microcirculatoire, artériel, veineux et vague. Ces derniers se déplacent avec la circulation sanguine, après s'être arrachés de la paroi vasculaire. Une autre classification divise les caillots sanguins en types, en tenant compte du mécanisme de formation:

  • Coagulation (rouge). Contiennent de la fibrine, des plaquettes, un grand nombre de globules rouges. Ils se forment dans les veines, d'ailleurs, rapidement, mais avec un flux sanguin lent.
  • Agglutination (blanche). Comprend la fibrine, les globules blancs et les plaquettes. Se forme lentement, plus souvent dans les artères à débit sanguin rapide.
  • Mixte. Se rencontrent plus souvent que les autres types. Ils ont une structure en couches, car ils sont constitués d'éléments des deux types précédents de caillots sanguins.
  • Hyalin. Se composent de plaquettes, de protéines plasmatiques et de globules rouges hémolysés.

Signes de thrombose

Le risque de thrombose est que de nombreux patients ne présentent pas de symptômes spécifiques. Un homme apprend la présence d'un caillot de sang alors qu'il s'est déjà détaché. La thrombose peut encore être suspectée par certains signes caractéristiques. Ils dépendent de l'emplacement des caillots sanguins:

  • Avec la défaite des veines profondes. Fièvre et fièvre, rougeur de la peau, douleur locale et gonflement dans la zone de thrombose sont notés. Avec la défaite de la veine superficielle, son compactage peut être noté.
  • Avec thrombose des membres inférieurs. Ici, le patient est préoccupé par les crampes dans le muscle du mollet, les chevilles enflées, la douleur et l'enflure qui disparaissent le matin. Une indication ultérieure est la peau brune.
  • Avec thrombose des vaisseaux sanguins du cœur. L'infarctus du myocarde se développe. Il est indiqué par une douleur intense derrière le sternum, s'étendant à l'épaule, au bras, au dos, à la mâchoire ou au cou.
  • Avec thrombose des vaisseaux cérébraux. La personne perd la coordination, des troubles de l'élocution apparaissent, le réflexe de déglutition est perturbé, une paralysie des extrémités se produit - un accident vasculaire cérébral se développe.
  • En cas de thrombose pulmonaire. Cette condition est très dangereuse, associée non seulement à un risque élevé de décès, mais également à l'absence de symptômes caractéristiques. Une personne commence juste à s'étouffer et devient rapidement bleue en raison d'un manque d'oxygène.
  • Avec thrombose intestinale. Il n'y a pas de signes spécifiques. Il y a de la constipation, des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales irradiant vers l'épaule.

Caillot de sang

Tout caillot de sang en présence de facteurs prédisposants peut se détacher. Le processus de formation et de séparation des caillots sanguins se déroule en plusieurs étapes. Ils représentent le cycle de vie d'un caillot sanguin:

  1. Thrombose. C'est le stade de la formation de caillots sanguins pour les raisons décrites ci-dessus..
  2. Croissance et changement. À l'étape suivante, un caillot de sang se développe, des masses thrombotiques y sont superposées. Une augmentation de la taille peut se produire à la fois dans le flux sanguin et contre elle.
  3. Séparation de la paroi vasculaire. À ce stade, le caillot de sang se sépare de son site d'attachement et commence à "voyager" à travers le corps en raison du flux sanguin.
  4. Thromboembolie. Il s'agit du stade de blocage d'une artère ou d'une veine avec un thrombus détaché (embole).
  5. Recanalisation. Représente le stade d'auto-restauration de la perméabilité du navire. Certains patients nécessitent des soins médicaux..

La situation la plus dangereuse est un blocage complet d'un caillot de sang dans une artère ou une veine. En conséquence, le flux sanguin normal est perturbé, ce qui entraîne des changements irréversibles dans l'organe alimenté par un vaisseau occlus. Lorsque le caillot de sang s'est détaché, les pathologies dangereuses suivantes peuvent survenir:

  • Infarctus du myocarde. Il s'agit d'un arrêt circulatoire dans les vaisseaux coronaires. En raison de cette pathologie, l'une ou l'autre partie du cœur est privée de sang. Les cellules de cet endroit meurent par manque d'oxygène..
  • Accident vasculaire cérébral. Il se développe en raison du blocage des artères à partir desquelles le cerveau est alimenté. Une partie de celui-ci est privée de sang, à cause de laquelle les neurones commencent également à mourir.
  • Embolie pulmonaire. C'est l'une des conséquences les plus redoutables d'un caillot de sang. Si un caillot de sang errant s'arrête dans les poumons, même pendant la réanimation, une personne peut mourir.
  • Thrombose veineuse dans les membres inférieurs. Souvent associée à des varices. Si le caillot de sang se détache, la jambe affectée devient bleue, gonfle, une douleur intense apparaît, la température diminue.

Causes d'un caillot de sang

Le risque qu'un caillot de sang se détache dépend du type de caillot de sang et du degré de chevauchement de la lumière. La probabilité est plus élevée pour le type flottant, plus faible pour le type proche du mur. La cause exacte d'un caillot de sang chez une personne à un certain point n'est pas appelée par les médecins. Cela mène à:

  • débit sanguin élevé, capable de déchirer un caillot de sang des parois vasculaires;
  • la défaillance de la jambe d'un thrombus flottant, en raison de laquelle il se casse facilement;
  • grande lumière du vaisseau où se trouve le caillot sanguin.

L'imprévisibilité fait peur dans la thrombose. Dans le contexte du travail habituel, une personne commence soudain à se sentir mal. Chez la plupart des patients, un caillot de sang s'est rompu dans le contexte de:

  • différences de température;
  • traumatisme mécanique;
  • un saut dans la tension artérielle;
  • effort physique sévère;
  • fièvre pour les maladies infectieuses;
  • fortes fluctuations de la pression atmosphérique;
  • sports actifs;
  • activité physique sévère après une immobilité prolongée.

Symptômes d'un caillot de sang détaché

Le tableau clinique est déterminé par l'emplacement du vaisseau obstrué. Les signes d'un caillot de sang détaché se manifestent de différentes manières. Tout dépend de l'organe qui reçoit du sang d'une artère qui a subi une occlusion (fermeture de la lumière). Si l'artère est endommagée, il y a un manque d'oxygène et de nutriments que le sang transporte. L'obstruction veineuse est moins courante. Avec cette pathologie, une inflammation des tissus de l'organe endommagé se produit, une congestion se développe, les bactéries commencent à se multiplier, ce qui conduit finalement à une septicémie.

Infarctus du myocarde

Cette condition est l'une des variétés de maladie coronarienne qui survient avec la nécrose (mort tissulaire locale) du myocarde. La raison en est l'apport sanguin absolu ou insuffisant à l'organe, qui est associé au blocage des artères qui l'alimentent. Le principal signe d'infarctus du myocarde est la douleur derrière le sternum, qui se dégage du poignet, des doigts, du cou, du bras gauche, de la ceinture scapulaire ou de l'espace interscapulaire.

Le syndrome douloureux est très fort: brûlure, coupure, compression. Le patient perçoit une telle douleur comme une déchirure. Parfois, il est si fort qu'une personne veut crier. L'attaque de la douleur peut disparaître pendant un certain temps, puis réapparaître, à chaque fois s'aggravant. Si un caillot de sang dans le cœur se détache, d'autres symptômes se produisent:

  • état d'évanouissement;
  • dyspnée;
  • sueur froide;
  • vertiges;
  • respiration difficile;
  • nausées Vomissements;
  • tremblant dans le corps;
  • pâleur;
  • douleur et autre inconfort dans l'abdomen.

Accident vasculaire cérébral

Un accident vasculaire cérébral aigu est appelé accident vasculaire cérébral. L'une des raisons de son développement est le blocage des vaisseaux sanguins qui alimentent le cerveau. Quelque temps avant un AVC, une personne a ses précurseurs, qui sont souvent attribués à la fatigue. Ces symptômes comprennent:

  • douleur dans la tête, qui n'est pas soulagée par les analgésiques;
  • faiblesse sans cause;
  • détérioration de la santé globale;
  • vertiges;
  • trouble de la coordination des mouvements;
  • déficience de mémoire;
  • bruit dans les oreilles;
  • faiblesse soudaine d'un bras ou d'une jambe.

Avec la progression de l'occlusion de l'artère qui alimente le cerveau, les symptômes augmentent. Une personne développe une irritabilité aux bruits forts et à la lumière vive, à la somnolence, à la perte de force. Peu à peu, un sentiment d'anxiété commence à s'accumuler. Ensuite, les signes cérébraux d'un AVC rejoignent les symptômes:

  • vomissements indomptables;
  • convulsions cloniques;
  • altération de la conscience jusqu'à évanouissement;
  • pâleur ou cyanose (cyanose) de la peau;
  • forte douleur intense dans la zone affectée du cerveau.

Les symptômes focaux apparaissent un jour après le cerveau. Le degré de leur gravité dépend de la zone de la lésion dans le cerveau. Une caractéristique est la pression: elle augmente chez les patients hypertendus et diminue chez les patients hypotendus. Autres symptômes focaux:

  • rythme cardiaque lent;
  • fixation du regard et expansion de la pupille du côté de la lésion;
  • engourdissement des membres;
  • troubles de la parole;
  • asymétrie d'un sourire - un coin de la bouche en dessous de l'autre;
  • violation de la déglutition, de la salivation;
  • paupières tombantes sur le côté de la lésion;
  • diminution de la vision et de l'ouïe;
  • selles ou mictions involontaires.

Embolie pulmonaire

La localisation la plus dangereuse des caillots sanguins détachés est les poumons. Dans ce cas, une embolie pulmonaire survient - une cessation instantanée du flux sanguin en raison d'un blocage. Un tiers des patients meurent dans les premières minutes après une embolie des artères pulmonaires, plus de la moitié dans les 2 heures. Signes de cette condition dangereuse:

  • Respiration rapide;
  • manque d'air avec essoufflement;
  • amélioration de la position couchée;
  • douleur thoracique;
  • sueur froide;
  • cyanose de la peau due à un manque d'oxygène;
  • vertiges;
  • crampes dans les membres;
  • tousser du sang;
  • pâleur;
  • augmentation de la pression.

Une occlusion intestinale

L'occlusion vasculaire des organes internes se produit plus souvent dans la région intestinale, c'est pourquoi des symptômes de manque d'oxygène et de nutriments y apparaissent. Signes caractéristiques d'un caillot de sang dans ce cas:

  • pâleur sévère de la peau;
  • ressentir une peur patiente;
  • vomissement
  • la diarrhée;
  • douleur abdominale sévère qui n'a pas de localisation claire;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • rythme cardiaque.

Affection des membres inférieurs

Si un caillot de sang obstrue un vaisseau du membre inférieur, il acquiert une couleur bleuâtre, commence à faire mal et à gonfler. Au lieu de bloquer le flux sanguin, des rougeurs et une hyperémie cutanée sont notées. Dans ce cas, la température du membre lui-même est inférieure à la température corporelle normale. En progression, la maladie provoque les symptômes suivants:

  • palpation d'une veine obstruée;
  • douleur lors de la palpation de la zone endommagée;
  • douleur et crampes dans les muscles du mollet;
  • nécrose tissulaire;
  • gangrène du membre.

Diagnostique

Avec la détection rapide de la thrombose, le patient peut éviter un traitement chirurgical. Si le thrombus est séparé, le diagnostic doit être effectué immédiatement, car il peut boucher l'un ou l'autre vaisseau à tout moment. Cela entraîne un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une embolie pulmonaire ou des dommages aux membres inférieurs - pathologies qui menacent la vie d'une personne. Pour les diagnostics sont utilisés:

  • test de génération de thrombine;
  • test de thrombodynamique;
  • test de prothrombine;
  • veinographie veineuse;
  • Échographie (échographie) du système veineux;
  • Tomodensitométrie;
  • sphygraphie;
  • dopplerographie spectrale;
  • étude angiographique.

Tactiques de traitement

Avec la thrombose et un thrombus déjà détaché, différents schémas thérapeutiques sont utilisés. Dans le premier cas, la base du traitement est l'utilisation de médicaments qui réduisent la coagulation sanguine. En plus des médicaments, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • installation de filtres à cava à Vienne (avec thrombi pariétal);
  • l'introduction dans les vaisseaux de médicaments qui dissolvent les caillots sanguins;
  • traitement chirurgical pour l'échec d'une thérapie conservatrice.

La thrombose est traitée exclusivement dans des conditions stationnaires sous la supervision d'un thérapeute, cardiologue ou phlébologue. En plus de la thérapie conservatrice, il y a le massage, les exercices de physiothérapie et l'alimentation. Si des caillots sanguins sont détectés, le régime alimentaire doit contenir un minimum de graisses. Pour cela, les éléments suivants sont exclus du menu:

  • soupes sur un bouillon fort;
  • margarine;
  • viande grasse et abats;
  • saucisses, saucisses;
  • bonbons;
  • raisins blancs;
  • de l'alcool;
  • toutes sortes de noix;
  • bananes
  • produits laitiers à haute teneur en matières grasses;
  • viandes fumées.

Il faut refuser aussi le café, le thé fort, le soda. Au lieu de cela, vous devriez boire des décoctions à base de plantes, des jus naturels, de l'eau minérale. La base du régime devrait être des produits qui favorisent l'amincissement du sang:

  • Cerise;
  • thon;
  • épinard;
  • agrumes;
  • thé vert;
  • airelle rouge;
  • sarrasin;
  • aneth, cannelle, poivre, menthe;
  • racine de gingembre;
  • Ail.

Puisqu'un caillot de sang détaché avec un flux sanguin peut pénétrer dans n'importe quelle partie du corps, la première étape du traitement est l'ablation chirurgicale d'un caillot de sang. C'est le seul moyen d'assurer la récupération et d'éviter le colmatage des vaisseaux sanguins. Lorsque des signes de thromboembolie apparaissent, une ambulance doit être appelée d'urgence. Les patients peuvent mourir dans les prochaines heures après un blocage dans le vaisseau. Compte tenu de la localisation de ces dommages, les médecins urgentistes prennent certaines mesures de réanimation:

  • Lors d'un arrêt cardiaque, la réanimation cardio-pulmonaire est réalisée par défibrillation, massage cardiaque indirect, ventilation mécanique.
  • Avec une insuffisance respiratoire sévère. L'hypoxie est contrôlée par une ventilation mécanique. Dans les cas plus légers, une oxygénothérapie est effectuée - inhalation d'un mélange gazeux enrichi en oxygène.

Thérapie médicamenteuse

Dans la thrombose, l'objectif principal du traitement est de dissoudre les caillots sanguins existants. De plus, des mesures sont prises pour réduire la viscosité du sang. Pour effectuer ces tâches, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Fibrinolytiques: thrombolitine, acide nicotinique. Dissoudre les caillots sanguins existants, sont utilisés par voie intraveineuse ou intramusculaire.
  • Anticoagulants: warfarine, héparine. Réduisez la viscosité du sang. Dans les premiers stades du traitement sont administrés par voie intraveineuse. La warfarine est ensuite prise sous forme de comprimés..
  • Thrombolytiques: Streptokinase, Urokinase. Dissoudre les caillots sanguins en quelques heures, appliquer par voie intraveineuse.
  • Statines: rosuvastatine, simvastatine, lovastatine. Réduisez la production d'enzymes nécessaires à la synthèse du cholestérol. Attribué pour l'administration orale sous forme de comprimés.
  • Renforcement de la paroi vasculaire: Detralex, Venoruton, Ascorutin. Utilisé sous forme de tablette. L'action principale est de réduire l'extensibilité vasculaire.

Intervention chirurgicale

Si le traitement conservateur de la thrombose n'a pas donné de résultats, une intervention chirurgicale est alors prescrite au patient. Le traitement chirurgical est déterminé par la localisation des caillots sanguins et la gravité de l'état du patient. Options pour les opérations:

  • Installation de filtres cava. Il est utilisé pour le risque d'embolie pulmonaire. C'est une opération pour installer une maille spéciale dans la lumière de la veine cave inférieure. Il attrape les fragments détachés de caillots sanguins et les empêche d'atteindre l'artère pulmonaire.
  • Thrombendartériectomie. Un caillot de sang est enlevé avec une partie de la paroi interne de l'artère endommagée par l'athérosclérose.
  • Endoprothèse vasculaire. En installant un stent, la lumière d'une artère ou d'une veine augmente. Utilisé pour obstruer les vaisseaux avec des plaques athérosclérotiques.
  • Chirurgie de pontage. Il consiste en la formation d'une circulation sanguine contournant le vaisseau affecté, s'il n'est pas possible de rétablir le flux sanguin dans celui-ci par d'autres méthodes.
  • Embolectomie. Elle est réalisée dans les 6 premières heures après thromboembolie. Il consiste à retirer l'embolie de la lumière de l'artère, ce qui la bloque.

La prévention

La probabilité de thrombose est élevée si les proches ont une telle pathologie. Dans ce cas, il vaut la peine d'être examiné périodiquement par un phlébologue ou un cardiologue. Grâce à l'angiographie et à d'autres méthodes de diagnostic, la maladie peut être détectée à temps et l'empêcher de se déclencher. Autres mesures préventives:

  • prendre de l'aspirine selon le calendrier prescrit par le médecin;
  • porter des bas de contention pendant les vols et les voyages;
  • faire de l'activité physique pendant au moins 30 minutes chaque jour (vélo, marche, jogging, marche rapide);
  • l'observance d'un régime pauvre en cholestérol;
  • refus des produits contenant de la vitamine K (épinards, herbes, chou, abats), car ils provoquent une augmentation de la coagulation sanguine.

Comment prévenir la mort d'un caillot de sang?

La thrombose s'accompagne de la formation d'un caillot sanguin dans les vaisseaux, bloquant l'écoulement du sang. Le processus pathologique se développe à la suite de troubles de la coagulation. Le principal danger de la maladie réside dans le risque élevé de déchirure du caillot sanguin et de son mouvement dans le système circulatoire. Une mort par thrombus se produit en raison d'un blocage des artères des organes vitaux - le cerveau, les intestins, le cœur, les poumons, etc. Il faut plusieurs minutes pour sauver une personne. Il n'est pas facile d'avoir du temps pour agir pendant cette courte période.

Dans l'article, nous dirons:

Formation de thrombus

Un caillot sanguin dans les vaisseaux se forme à la suite d'une augmentation de la coagulation sanguine. En médecine, cette pathologie est appelée hypercoagulation. Les raisons de son développement sont l'abus d'alcool ou de tabac, l'utilisation prolongée de certains médicaments, les maladies héréditaires du système vasculaire, etc..

Après 40 ans, le risque de développer la maladie augmente. Cela est dû au ralentissement naturel des processus métaboliques dans le corps, qui affecte l'état des vaisseaux. Vous pouvez ralentir ces processus à un plus jeune âge..

Les premiers stades de ces maladies ne sont pas dangereux avec des soins médicaux en temps opportun, mais si vous commencez la maladie tous les jours, de nouveaux éléments sanguins seront ajoutés au bouchon qui l'augmentent.

Ceci est facilité par un faible niveau d'activité physique, de mauvaises habitudes et un excès de poids. Selon les statistiques, chez les hommes, la thrombose survient deux fois plus souvent que chez les femmes.

La thrombose peut se développer dans le contexte d'autres maladies - diabète, varices, athérosclérose, leucémie et après infarctus du myocarde. Chez la femme, un caillot sanguin peut se former lors du port d'un enfant en raison de la pression exercée par l'utérus sur d'autres organes.

Une autre raison de son apparition est l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux. Avant de les utiliser, vous devez passer une analyse montrant la composition du sang.

L'élargissement des pupilles, la respiration confuse, les crampes et la perte de conscience sont considérés comme les principaux signes de décès d'une personne en raison d'un caillot de sang détaché.

Pourquoi la séparation?

Pendant longtemps, la maladie peut survenir sous une forme latente. Au fil du temps, le thrombus augmente en taille, remplissant la partie principale de la cavité du vaisseau. Sa déconnexion est possible en raison d'un flux sanguin rapide ou en raison de l'infériorité de la jambe d'un thrombus flottant, ainsi qu'en raison de la présence d'une lumière dans le vaisseau.

Par la suite, le caillot commence à se condenser, ce qui complique son traitement. Le liquide qu'il contient sort progressivement. Cela précède sa séparation de la paroi vasculaire. En nageant librement, un caillot de sang est capable de pénétrer dans n'importe quel organe du corps humain.

Comment déterminer qu'une personne a un caillot de sang?

La mort d'un caillot de sang est instantanée, donc tout le monde devrait savoir comment aider le patient et comment identifier la pathologie. La symptomatologie d'un thrombus en nage libre dépend de sa localisation.

Vous devez vous concentrer sur les données suivantes:

  1. Lorsqu'un caillot pénètre dans l'artère coronaire, une sensation de pression apparaît dans la région du cœur. Dans certains cas, le syndrome douloureux donne à la mâchoire inférieure, au cou, la zone située entre les omoplates et l'estomac. La fonction respiratoire peut être altérée en raison de la douleur..
  2. La concentration d'un thrombus dans les membres inférieurs provoque des rougeurs et des gonflements, accompagnés de douleurs intenses. Dans les cas plus compliqués, la gangrène se développe, ce qui entraîne une perte complète du membre..
  3. Avec des dommages aux artères pulmonaires, des difficultés respiratoires sont notées. Son arrêt est fixe. Une dyspnée et une peau bleue peuvent être présentes..
  4. Un caillot de sang dans les vaisseaux du cerveau entraîne une altération de la parole et un réflexe de déglutition. L'asymétrie caractéristique du visage apparaît en raison de son engourdissement.
  5. Dans le cas d'un thrombus dans l'intestin, une douleur abdominale sévère apparaît. Le blocage des vaisseaux sanguins dans cette zone provoque le développement d'une péritonite. Il provoque une mort subite.

Avec des manifestations prononcées de thromboembolie, les premiers soins doivent être fournis au patient. Les signes de décès sont constatés par une équipe médicale d'ambulance. Avant son arrivée, il est nécessaire de placer la patiente dans une position confortable, lui donnant accès à l'oxygène.

Si une personne ressent les symptômes imminents d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque, elle devrait demander de l'aide. Une telle situation ne se termine pas toujours par la mort. Il est possible de sauver le patient si vous le livrez à l'hôpital à temps.

Il est strictement interdit aux personnes sujettes aux troubles de la coagulation de fumer ou de prendre des boissons alcoolisées fortes..

Quand la mort est la plus probable?

En se déplaçant dans le système circulatoire, un caillot de sang peut s'arrêter n'importe où. Si cela se produit, la mort suivra. Ceci est facilité par un arrêt circulatoire complet dans l'organe où le thrombus est concentré..

Sur cette base, une stase sanguine, une inflammation et une septicémie se développent. À l'avenir, une nécrose tissulaire se produit, ce qui arrête complètement leur fonctionnement.

Mort de caillot instantanée!

Dans le cas où le tissu de caillot reste lâche, le problème peut être résolu de manière conservatrice. Les signes directs de maladie coronarienne, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral indiquent une forte probabilité de décès. Ils s'accompagnent d'une forte détérioration du bien-être humain..

Traitement de la thrombose veineuse et artérielle?

Après la détection d'une thrombose, un traitement complet est effectué, qui comprend la prise de médicaments et l'injection. Si nécessaire, une opération est effectuée. Le traitement est effectué uniquement en milieu hospitalier. Patient prenant des anticoagulants..

Injecté par voie intramusculaire avec des substances qui contribuent à la dissolution du thrombus. À cette fin, utilisez des médicaments: la fibrinolysine, la streptokinase et le thromboflux. En cas d'apparition d'arythmies, Elikvis, Pradaxa ou Rivaroxaban sont prescrits.

Une importance particulière est accordée à la formation du régime alimentaire. Il doit contenir un grand nombre de produits contenant de la vitamine K. Il participe aux processus de coagulation sanguine. L'apport de cette vitamine peut être reconstitué en mangeant des épinards, du chou, des légumes verts et des plats de viande.

L'embolie des membres supérieurs et inférieurs se développe plus lentement que les autres variétés du processus pathologique. Malgré cela, le traitement doit être commencé immédiatement..

Mesures préventives

Afin d'éviter la thrombose dans le cœur, le cerveau et d'autres organes vitaux, des mesures préventives doivent être prises à temps. Ils sont d'une importance particulière avec la disposition héréditaire d'une personne aux pathologies vasculaires. La prévention est également nécessaire si les taux de coagulation sanguine augmentent périodiquement..

Les mesures préventives sont les suivantes:

  1. Il est conseillé d'abandonner l'utilisation d'aliments riches en cholestérol. Son excès dans le corps provoque des changements structurels dans la paroi vasculaire, ce qui provoque la formation d'un caillot sanguin.
  2. Le niveau d'activité physique d'une personne affecte le processus de circulation sanguine. Avec un mode de vie sédentaire, des processus stagnants se forment, conduisant à l'apparition d'un caillot de sang. Les vêtements proches fonctionnent de la même façon, portant des chaussures à talons hauts, etc..
  3. Il n'est pas recommandé aux personnes présentant une altération de la composition sanguine et des pathologies vasculaires d'exposer le corps à une surchauffe excessive ou à l'hypothermie. Pour cette raison, vous devez refuser de visiter le bain et le sauna.
  4. En cas de troubles circulatoires des membres inférieurs, le massage, le port de sous-vêtements compressifs et la prise de bains thérapeutiques sont indiqués. Il est conseillé d'éviter de surcharger les jambes..
  5. Pendant la demi-saison, des complexes de vitamines doivent être pris pour prévenir le développement d'une carence en vitamines.
  6. Si vous avez besoin d'utiliser à long terme des médicaments hormonaux ou des médicaments qui affectent la coagulation, vous devez régulièrement effectuer un test sanguin général.

Différences entre un caillot sanguin et un caillot post mortem

Lors de la réalisation de procédures de diagnostic, il est important de connaître les différences entre un caillot sanguin et un caillot post mortem. Si dans le premier cas, la thérapie conservatrice est efficace, dans le second - elle n'aidera pas..

Des caillots sanguins se forment à la suite de changements athérosclérotiques dans la structure des vaisseaux sanguins. Les caillots sont un caillot de sang qui a quitté son emplacement d'origine. Ils sont considérés comme plus dangereux, à la fois pour la santé et pour la vie en général..

En tant que premiers secours, le patient doit recevoir des analgésiques et des antispasmodiques pour soulager la douleur.

Un caillot de sang se distingue par des données externes. Il a une structure ondulée et une surface décolorée. La base du thrombus est fermement attachée à la paroi du vaisseau. Le caillot posthume est en "nage libre". Une autre différence entre un caillot de sang et un caillot de sang post mortem est la couleur.

Les caillots sanguins ont une teinte gris-rouge ou rouge foncé. Les caillots posthumes ont une structure douce et une surface brillante. Ils ne sont pas attachés aux vaisseaux, ils sont donc facilement retirés pendant la chirurgie.

Les médecins conseillent un dépistage régulier pour détecter la présence d'un caillot de sang avant qu'il ne traverse le système circulatoire. Cela sauve des vies et évite les complications indésirables..

Pourquoi un caillot de sang détaché est mortel?

Selon l'Organisation mondiale de la santé, dans la plupart des pays développés, la thrombose veineuse profonde et la thromboembolie pulmonaire sont parmi les principales causes de mortalité de la population. Des millions de personnes meurent chaque année d'une obstruction aiguë (embolie) d'un vaisseau sanguin par un caillot de sang dans le monde. Le risque de thrombose est qu'un thrombus peut atteindre une taille comparable au diamètre du vaisseau veineux et bloquer complètement le flux sanguin à l'intérieur. Ou, en cas de rupture, un caillot peut pénétrer dans les vaisseaux sanguins des poumons avec le sang et entraîner une thromboembolie pulmonaire. Souvent mortel.

«Un caillot de sang s'est rompu», disent-ils parfois à propos de la cause du décès. Même des personnes assez jeunes meurent souvent de caillots de sang détachés. Selon des spécialistes de l'Université médicale et dentaire d'État A. I. Evdokimov de Moscou, plus de 90% des décès dus à une embolie pulmonaire surviennent chez des patients qui n'ont pas été diagnostiqués d'embolie et qui n'ont pas reçu de traitement..

Quelles sont les causes des caillots sanguins?

Des caillots sanguins sous forme de caillots sanguins se forment dans les vaisseaux sanguins en réponse à des dommages à la paroi vasculaire, à un ralentissement du flux sanguin et à une modification de la composition sanguine. «La thrombose ne se produit pas à partir de zéro, il doit y avoir des conditions préalables. Ceci est facilité par la présence de varices dans les membres inférieurs. Si c'est le cas, vous devez faire attention aux joints qui peuvent se produire dans les veines », explique le phlébologue, chirurgien Fedor Shpachenko..

Selon le phlébologue, les phoques peuvent indiquer que des caillots sanguins se sont déjà formés dans les veines. "Souvent, ces caillots sanguins peuvent se produire non pas dans les veines superficielles que nous voyons, mais dans les veines profondes, et il est impossible de les visualiser sans méthodes de recherche spéciales", prévient Shpachenko.

Qui est à risque?

La thrombose est principalement sujette aux obèses et aux varices, aux femmes qui prennent des contraceptifs oraux et à celles qui font de nombreux vols longs. Mais un risque élevé de caillots sanguins se produit lorsque les effets combinés de tous ces facteurs.

«Les patients souffrant d'obésité et de varices sont à risque. En ce qui concerne les médicaments, en particulier les contraceptifs oraux, la plupart d'entre eux sont maintenant bien équilibrés et nous constatons rarement le développement d'une thrombose et d'une thromboembolie chez les femmes prenant ces médicaments. Les personnes ayant un mode de vie sédentaire, une hémostase altérée, à savoir une violation de la coagulation sanguine, entrent également dans ce groupe. Si le patient présente tous ces facteurs provoquants, le risque de thrombose augmente. Le compose et vieillit. Au fil des ans, les vaisseaux sanguins perdent leur élasticité, deviennent cassants, et un certain nombre de maladies concomitantes provoquent un gonflement des membres inférieurs », explique Shpachenko.

Comment diagnostiquer une thrombose à un stade précoce?

La thrombose à un stade précoce peut être déterminée avec un diagnostic rapide des veines des membres inférieurs. Pour confirmer ou infirmer le diagnostic, les phlébologues sont souvent invités à effectuer des analyses en laboratoire et en échographie duplex (SPL) des veines. Cette méthode de diagnostic vous permet de voir les parois et la lumière des veines, la présence d'un caillot sanguin en elles, sa taille et même de juger provisoirement la durée du processus. L'angiographie peut également être réalisée: une étude de contraste des vaisseaux sanguins. Et la prédisposition à l'apparition de caillots sanguins peut être identifiée à l'aide d'un coagulogramme: une analyse complète des indicateurs de coagulation sanguine.

Comment identifier la thrombose veineuse profonde?

La thrombose est souvent asymptomatique ou avec des symptômes effacés. La nature des plaintes des patients peut varier en fonction du site de formation du caillot sanguin, de la durée de la maladie et de la nature de la lésion. Le principal symptôme de la thrombose veineuse profonde est une douleur dans la jambe, notamment dans le muscle du mollet. Le gonflement peut également être une préoccupation. Lorsqu'un caillot de sang se forme dans les veines profondes des membres inférieurs, la peau peut devenir rougeâtre ou bleue..

«Les signes de thrombose peuvent se manifester à la fois sous forme d'œdème et de syndrome douloureux des membres inférieurs, et l'emplacement de ce syndrome douloureux peut être très divers. Parfois, vous ne pouvez pas deviner à quoi est associée la douleur: soit l'ostéochondrose, soit des caillots sanguins, soit d'autres maladies. Par conséquent, si les jambes gonflent, il y a des varices sur les jambes, alors vous devez faire attention au développement possible de caillots sanguins », explique Shpachenko. Une échographie duplex ou une angiographie permet de comprendre l'image exacte..

Comment l'embolie pulmonaire est-elle diagnostiquée??

La thromboembolie de l'artère pulmonaire perturbe le travail du cœur, la circulation sanguine pulmonaire et l'échange de gaz. Cette condition est accompagnée de symptômes caractéristiques, principalement - des palpitations cardiaques. Des douleurs aux piqûres dans la poitrine peuvent également survenir, qui s'intensifient pendant la respiration. Les patients peuvent éprouver un essoufflement sévère et la fréquence des mouvements respiratoires peut augmenter à 30-40 par minute. De plus, une cyanose ou une pâleur de la peau, une diminution de la pression artérielle, une toux, une hémoptysie peuvent être notées..

«En cas d'embolie pulmonaire, des difficultés respiratoires, des douleurs derrière le sternum peuvent être observées. Chez les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire, telle que la fibrillation auriculaire, la thromboembolie pulmonaire peut survenir assez souvent », explique Shpachenko.

Si vous soupçonnez le développement d'une thromboembolie, une hospitalisation urgente est requise. Une électrocardiographie, une radiographie pulmonaire et une échocardiographie seront prescrites à l'hôpital pour confirmer le diagnostic. Un scanner radionucléide des poumons, un sondage du cœur droit et une tomodensitométrie avec des artères pulmonaires contrastées peuvent également être effectués..

Pourquoi le caillot de sang s'est-il détaché? Causes, symptômes, diagnostic et traitement

Classification des thrombus

Tous les caillots sanguins peuvent être divisés en plusieurs types, selon l'image microscopique, c'est-à-dire la composition cellulaire:

  1. Blanc. L'élément morphologique principal est les plaquettes. Il se forme dans les vaisseaux à flux sanguin laminaire (gros vaisseaux), ainsi que dans la cavité cardiaque. La thrombogenèse commence par l'adhésion (fixation) d'une plaquette à la zone endommagée, puis les corps se collent et la formation blanchâtre de type corail perpendiculaire au flux sanguin s'accumule. La structure est très fragile, traîne facilement derrière le mur et se décompose en composants.
  2. Rouge. Il se forme dans les vaisseaux dont le flux sanguin est ralenti en raison de facteurs de coagulation plasmatique. Une cascade de réactions entraîne la formation d'un caillot de fibrine dans lequel les globules rouges (globules rouges) sont retenus. Le caillot rouge volumétrique chevauche le site des dommages à la paroi du vaisseau. Après avoir effectué la fonction principale, le système anticoagulant est activé, ce qui dissout les fibres de fibrine.
  3. Mixte. Il s'agit d'un caillot dans la formation duquel participent à la fois les facteurs de coagulation cellulaire et plasmatique. Les plaquettes adhèrent au site des dommages, qui commencent la formation de la partie blanche du caillot sanguin mixte - la tête, puis le système de coagulation plasmatique est activé et la composante rouge du caillot sanguin - la queue - s'accumule par le haut.
  4. Hyalin. Il se forme principalement dans les petits vaisseaux périphériques, se compose de fibres hyalines et d'une petite quantité de fibrine, dans laquelle sont tissées les cellules sanguines et les protéines plasmatiques détruites.

Par localisation dans le lit vasculaire, ils distinguent:

  • Pariétal - une formation qui chevauche partiellement la lumière d'un gros vaisseau. Des tourbillons turbulents se forment dans le flux sanguin laminaire et, par conséquent, une perturbation hémodynamique.
  • Obstructive - bloque complètement le flux sanguin dans la zone de dommages aux vaisseaux de petit et moyen calibre.
  • Flottant - un caillot, dont la base est une jambe mince. Le plus souvent formé dans des vaisseaux avec un flux lent de veines sanguines. Est un substrat morphologique de thrombophlébite des veines des membres inférieurs.
  • Migrateur - un caillot sanguin qui, après s'être détaché, est capable de se déplacer le long de la circulation sanguine.

La migration est une condition où un caillot de sang s'est détaché, de sorte qu'il peut traverser tous les vaisseaux sanguins avec un flux sanguin. Lorsque le volume d'éducation coïncide avec la section transversale du vaisseau dans lequel il pénètre dans la circulation sanguine, une thromboembolie se produit (chevauchement de la lumière du vaisseau artériel) et, en conséquence, le flux sanguin s'arrête en dessous de la zone d'obstruction.

Les thrombus artériels et veineux sont distingués à l'emplacement.

Les causes

Un caillot de sang s'est brisé - qu'est-ce que c'est et pourquoi cela se produit-il? Ainsi, la formation de caillots sanguins contribue à la présence d'au moins un des facteurs de la triade Virchow:

  • dommages à la paroi interne du vaisseau par des changements inflammatoires, des facteurs traumatiques;
  • modification des propriétés de coagulation sanguine dans le contexte d'un épaississement, d'une activation des facteurs de coagulation par un déséquilibre hormonal ou de l'utilisation de certains médicaments;
  • ralentissement de la circulation sanguine (manque d'exercice, obésité, compression de l'extérieur avec un bandage trop serré, clampage vasculaire pendant la grossesse ou processus cancéreux étendu avec croissance proliférative, etc.).

Les perturbations hémodynamiques surviennent le plus souvent à la suite de la formation d'un caillot sanguin flottant et pariétal. Ils deviennent le substrat de la formation de l'élément migrateur. Pourquoi un caillot de sang se détache-t-il? Les principales causes d'un caillot de sang peuvent être divisées en cinq groupes:

  1. Débit sanguin élevé avec hypertension artérielle. C'est la cause la plus fréquente de déchirure d'un caillot de sang, car elle contribue non seulement à sa séparation, mais aussi à sa formation. Avec une pression accrue, des microtraumatismes de la paroi vasculaire se produisent souvent, le vaisseau subit une surcharge par la pression et le volume et s'use rapidement. Sous haute pression, non seulement la séparation de l'élément flottant peut se produire, mais aussi celle d'un mur plus stable.
  2. Grande lumière d'un vaisseau contenant un caillot.
  3. Athérosclérose des vaisseaux sanguins. L'ulcération de la plaque athérosclérotique conduit à la libération de facteurs de coagulation tissulaire et au déclenchement d'une cascade de réactions thrombogènes.
  4. Anévrisme du cœur ou de l'aorte. La turbulence du flux sanguin dans la poche de l'anévrisme entraîne un microtraumatisme des cellules endothéliales et est le mécanisme déclencheur de la thrombose.
  5. Élément flottant sur une jambe instable.

Symptômes

Les symptômes d'un caillot de sang sont classés en fonction du volume d'éducation, ainsi que de l'endroit où il bloque la circulation sanguine. Plus l'élément migrant est grand, plus la lésion est large..

Les symptômes cliniques se développent fortement: souvent, dans le contexte d'un bien-être complet, l'approvisionnement en sang s'arrête soudainement sous l'obstruction du vaisseau. Les signes d'un caillot de sang détaché varient selon l'artère qu'il a bloquée:

  • Si le thrombus détaché est retenu dans le vaisseau pulmonaire, une embolie pulmonaire (EP) se développe - elle se caractérise par un développement soudain d'une insuffisance respiratoire, une diminution de la saturation sanguine (oxygénation), un syndrome douloureux prononcé dans la poitrine et l'apparition possible d'une hémoptysie. En position debout, les symptômes s'intensifient. Plus la section transversale du navire affecté est grande, plus les conséquences sont fatales.
  • L'apparition soudaine de symptômes neurologiques focaux (parésie, paralysie, maux de tête sévères, troubles de la parole, apparition soudaine d'asymétrie faciale, etc.) indique le développement d'un accident vasculaire cérébral, ce qui signifie que le caillot de sang s'est détaché et a obstrué l'artère cérébrale, provoquant une ischémie aiguë et la mort des tissus cérébraux.
  • En obstruant les artères mésentériques, le patient se plaindra d'une douleur soudaine ou progressive, plus souvent de nature spasmodique, la douleur est persistante, résistante à l'analgésie. L'obstruction dynamique se développe, car une partie de l'intestin est nécrotique, et à la suite du développement de l'infarctus intestinal, une péritonite diffuse apparaît.
  • Si un caillot de sang se détache et ferme l'artère coronaire: douleur cardiaque soudaine, brûlante ou oppressive, non arrêtée par la prise de nitroglycérine, augmentation de l'insuffisance cardiaque, etc. C'est-à-dire que la thromboembolie de la branche de l'artère coronaire conduit au développement d'un infarctus du myocarde.

Contrairement à une oblitération des vaisseaux qui se développe lentement, le corps n'est pas prêt à compenser l'hypoperfusion tissulaire par le flux sanguin collatéral. Très souvent, les conséquences d'un caillot de sang sont: la nécessité d'interventions chirurgicales, l'invalidité et la mort.

Diagnostique

Le diagnostic de thromboembolie doit être posé le plus tôt possible, car la prolongation du diagnostic conduit à des changements irréversibles en l'absence de traitement, ce qui détermine un pronostic défavorable.

Les principaux critères sur la base desquels le médecin peut suspecter une thromboembolie:

  • Clinique de la maladie, son apparition soudaine;
  • Contexte prémorbide (présence d'une pathologie concomitante des glandes endocrines, violation du système de coagulation sanguine, inactivité prolongée du patient à la suite d'une maladie ou d'une intervention chirurgicale, thrombophlébite des veines des membres inférieurs, excès de poids corporel, etc.).

À la clinique de diverses thromboembolies, passez:

  1. Radiographie des organes médiastinaux avec angiopulmonographie - des atélectasases triangulaires sont observées, une augmentation de la légèreté du poumon due à des mécanismes compensatoires, avec un contraste, une rupture dans la branche de l'artère pulmonaire est observée.
  2. ECG - "l'étalon or" pour le diagnostic de l'infarctus du myocarde. Avec d'autres thromboembolies, des changements compensatoires non spécifiques sont également observés: augmentation de la fréquence cardiaque, signes d'hypoxie avec embolie pulmonaire.
  3. Radiographie des organes abdominaux avec suspicion de thromboembolie des vaisseaux mésentériques - signes d'obstruction intestinale dynamique.
  4. Laparoscopie diagnostique - détection de la nécrose intestinale visible.
  5. IRM du cerveau - identification des zones d'accident vasculaire cérébral ischémique dans la thromboembolie des vaisseaux cérébraux.
  6. Les études de coagulation sanguine sont obligatoires.

De plus, les mesures diagnostiques aident à clarifier le mécanisme de formation de caillots sanguins et à répondre à la question de savoir pourquoi un caillot sanguin chez une personne se détache (diagnostic de pathologie concomitante qui a conduit à une thrombose).

Traitement

Le traitement dépend de l'endroit où le caillot de sang a bloqué le vaisseau. Agissez avec une thromboembolie pulmonaire dès que possible. La seule chose à faire si un caillot de sang se détache est d'appeler immédiatement une ambulance.

Dans un hôpital, avec un diagnostic approprié en temps opportun, les chances de guérison augmentent. Pour le traitement, non seulement l'héparine anticoagulante directe à fortes doses est largement utilisée, mais également les préparations de thrombolyse (streptokinase, Actilize) et la warfarine sont courantes. Ces substances doivent être dans la configuration médicale de l'équipe de réanimation.

La méthode la plus efficace est l'ablation mécanique d'un caillot de sang. Détenu par embolectomie.

Comment et pourquoi un caillot de sang se détache, que faire, est-il possible de sauver une personne de la mort instantanée?

La thrombose veineuse profonde et superficielle est diagnostiquée chez plus de la moitié de la population, quel que soit son âge. La complication la plus dangereuse de la maladie est la thromboembolie - obstruction d'une lumière veineuse ou artérielle avec un caillot de sang déchiré. Dans 85 à 90% des cas en l'absence de traitement d'urgence, les lésions aiguës des vaisseaux vitaux entraînent la mort. Considérez ce qu'il faut faire si un caillot de sang se détache, les principaux symptômes et méthodes de diagnostic d'une condition pathologique.

Le mécanisme et les causes de la pathologie

Essayons de comprendre ce qu'est un caillot de sang et pourquoi il se détache. L'agrégation des formations sanguines denses est l'un des mécanismes de l'hémostase - un système biologique qui maintient le sang à l'état liquide et empêche le développement de saignements avec des dommages mécaniques aux veines ou aux artères.

La formation d'un caillot sanguin dans une veine (thrombose) est une réaction protectrice du corps visant à maintenir ou à restaurer l'intégrité du vaisseau. Dans la zone de ses dommages, une dégradation locale des plaquettes se produit et la thrombine s'accumule, une enzyme qui active le processus de coagulation sanguine. Sous l'action de la thrombine, le fibrinogène contenu dans le liquide biologique est converti en fibrine, une protéine de haut poids moléculaire dont les fibres forment la base d'un caillot sanguin.

Le thrombus résultant est fermement fixé sur la paroi de la veine au site de l'endommagement, le colmatant hermétiquement. Dans les cellules du réseau veineux formé, les cellules sanguines s'accumulent progressivement. Dans des conditions normales, la structure est compactée et fait partie de la paroi vasculaire.

Cependant, des formations de fibrine peuvent apparaître dans des vaisseaux intacts en raison d'une augmentation de la coagulation sanguine. Les principales causes d'hypercoagulation comprennent:

  • Varices,
  • Cholestérol sanguin élevé,
  • Troubles endocriniens, diabète,
  • Pression artérielle instable,
  • Réactions allergiques,
  • Empoisonnement sévère, exposition prolongée aux toxines sur le corps,
  • Utilisation à long terme de médicaments hormonaux,
  • Tumeurs bénignes et malignes,
  • Mode de vie malsain,
  • Stress avec une poussée d'adrénaline régulière, ce qui ralentit la coagulation du sang.

Classification des thrombus

Il existe plusieurs types de caillots sanguins. Par composition et caractéristiques structurelles:

  • Blanc - se compose principalement de globules blancs et de plaquettes, coagule dans les artères et augmente de taille au fil du temps,
  • Rouge - contient un grand nombre de globules rouges, se forme dans les veines avec un flux sanguin lent,
  • Mixte - ont une structure multicouche, se composent d'une «tête» (thrombus blanc) et d'une «queue» (thrombus rouge) fixées à la paroi du vaisseau,
  • Hyaline - contient une faible concentration de fibrine et ressemble à l'hyaline - une substance semblable à de la gelée vitreuse.

Par taille et emplacement:

  • Pariétal - situé le long des parois veineuses ou artérielles et affecte principalement les vaisseaux du cœur et des membres inférieurs,
  • Le colmatage - bloque complètement la lumière du vaisseau, se forme au cours du développement rapide des thrombus pariétaux.
  1. Au lieu de formation (dans les veines, les artères, les capillaires).

Causes d'un caillot de sang

De nombreux patients se demandent pourquoi un caillot de sang se détache et une personne décède. Les principales raisons de la séparation d'un caillot de sang sont les suivantes:

  • Violation de la force et de l'élasticité des vaisseaux sanguins en raison du vieillissement naturel des tissus et de certaines pathologies. Les parois fragiles des veines et des artères ne peuvent pas contenir les caillots formés, à la suite de quoi ils sont séparés du lieu de fixation et transférés à travers le corps avec une circulation sanguine,
  • Violation des propriétés rhéologiques des fluides biologiques. Plus la viscosité et la vitesse du flux sanguin sont élevées, plus il est difficile pour un caillot de sang de résister aux influences extérieures.

Les changements dans ces indicateurs se produisent le plus souvent sous l'influence des facteurs suivants:

  • Exercice excessif,
  • Grossesse,
  • La déshydratation,
  • Conditions accompagnées de fièvre, de frissons, de fièvre,
  • Diabète,
  • Erreurs dans l'alimentation (utilisation de grandes quantités de protéines, manque de vitamines),
  • Brûlures thermiques,
  • Maladies des reins, des glandes surrénales, du foie.

La plupart des patients atteints de thrombose ont une viscosité sanguine accrue. Les principaux symptômes de cette affection sont la bouche sèche, la somnolence, la faiblesse, la sensation de lourdeur et d'engourdissement dans les jambes, les membres constamment froids. Si une pathologie est suspectée, il est nécessaire de consulter un médecin même en l'absence de caillots sanguins diagnostiqués.

Parfois, un thrombus errant se forme - une formation qui n'est attachée que ponctuellement à la paroi du vaisseau. Les principaux facteurs de risque de développement d'une pathologie comprennent la vieillesse, le surpoids, un mode de vie sédentaire et la période postopératoire. En raison de la faible connexion du caillot de fibrine avec les tissus environnants, il se sépare facilement et migre dans la circulation sanguine. Un thrombus flottant peut se détacher en raison d'une charge mineure: toux, éternuements, changement brusque de la position du corps.

Complications de l'hypercoagulation et risque de décès

Les conséquences les plus dangereuses de la thrombose sont la séparation d'un thrombus. La séparation des caillots sanguins formés des parois des vaisseaux sanguins peut entraîner les complications graves suivantes:

  • Accident vasculaire cérébral - se produit lorsque des caillots sanguins se rassemblent dans les artères qui alimentent le cerveau,
  • Crise cardiaque - se développe à la suite de dommages aux gros vaisseaux du cœur,
  • Thromboembolie pulmonaire - perturbation circulatoire aiguë dans le tissu pulmonaire,
  • Thromboembolie des membres inférieurs - lésions des veines profondes ou superficielles des jambes.

Après avoir traité de la question de savoir ce que cela signifie - un caillot de sang s'est détaché, nous examinerons des options pour poursuivre l'évolution de la situation. Dans environ 50 à 60% des cas avec obstruction des capillaires et des petits vaisseaux périphériques, la dissolution spontanée (lyse) du thrombus se produit après un certain temps. Cependant, avec des dommages aux vaisseaux du cerveau, du cœur et des poumons sans soins médicaux d'urgence, une issue fatale est inévitable. En règle générale, une mort instantanée d'un caillot de sang se produit à la suite d'une embolie pulmonaire aiguë et d'un accident vasculaire cérébral. La moitié des victimes décèdent dans les 5 à 30 minutes suivant les premiers signes de pathologie.

85% des patients sont diagnostiqués avec une thromboembolie des membres inférieurs, accompagnée d'une accumulation de caillots sanguins dans les sinus suraux de la jambe inférieure - cavités musculaires aveugles du mollet et des chevilles. En l'absence de traitement en temps opportun, une nécrose des tissus manquant de nutrition et d'oxygène se produit, se terminant par une gangrène et la mort. Il est impossible de répondre avec précision à la question de la durée de vie d'une personne après un caillot de sang. L'espérance de vie dépend de la taille, du type et de l'emplacement de la formation pathologique, de l'âge et de l'état général du patient.

Signes d'un caillot de sang

De nombreux patients atteints de thrombose s'inquiètent de la façon dont une personne se sent quand un caillot de sang se détache. Les symptômes les plus courants de lésions cardiaques et pulmonaires comprennent:

  • Douleur thoracique aiguë,
  • Essoufflement, incapacité à respirer profondément,
  • Toux sèche, parfois accompagnée d'hémoptysie,
  • Confusion, évanouissement.

L'obstruction des veines des organes internes peut se traduire par un trouble digestif, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales. Toutes les conditions aiguës s'accompagnent d'un sentiment de peur, de panique. Il est impossible de répondre par l'affirmative à la question de savoir s'il est possible de sauver une personne si un caillot de sang dans la région du cœur, des poumons, des intestins ou des reins se détache. La plupart des cas diagnostiqués de blocage de grosses veines et artères entraînent la mort ou une invalidité..

La condition la plus dangereuse est une lésion cérébrale. Un accident vasculaire cérébral se caractérise par des étourdissements et des maux de tête, une perte auditive partielle, des troubles de l'élocution, une paralysie unilatérale ou bilatérale des membres.

Les principaux signes d'un caillot de sang détaché dans la jambe sont:

  • Gêne et douleur d'intensité variable,
  • Gonflement sévère des jambes sous le genou,
  • Baisse ou augmentation locale de la température,
  • Changement du teint (pâleur, cyanose, rougeur visible sur la photo le long du vaisseau affecté),
  • Trouble modéré de la marche, claudication intermittente.

En cas de lésion des veines superficielles, l'apparition d'une palpation douloureuse du phoque au niveau de la jambe ou du pied est attachée aux principaux symptômes d'un décollement de thrombus. De nombreux patients se plaignent d'une sensation de lourdeur dans les jambes, des crampes et un engourdissement. Après un certain temps, la peau du membre affecté commence à peler et à foncer. En l'absence de traitement, une nécrose des tissus mal nourris et une gangrène se développent..

Il est souvent difficile de comprendre qu'un caillot de sang dans une jambe s'est détaché, car les symptômes pathologiques peuvent avoir une faible intensité et augmenter progressivement. Cependant, en cas de suspicion de blocage du vaisseau ou de modification de l'apparence du membre, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Premiers soins et traitement de la pathologie

Réfléchissez à quoi faire si un caillot de sang se détache:

  • Appeler immédiatement une ambulance,
  • Allongez ou asseyez la victime, garantissant une paix et un flux d'air absolus. Si un caillot de sang éclate, vous devez éviter de tousser, d'éternuer, de vous calmer. Il ne faut pas effectuer de mouvements intensifs et brusques pour ne pas provoquer de nouvelle migration des caillots sanguins,
  • Enregistrer le temps présumé de rupture du thrombus et les circonstances antérieures.

Si un caillot de sang dans une jambe se détache, une issue fatale sans traitement adéquat peut survenir en quelques jours ou semaines. Cependant, il subsiste un risque de déplacement supplémentaire du caillot sanguin dans tout le corps et d'obstruction des vaisseaux vitaux. Par conséquent, consultez un médecin au premier signe d'une violation.

Si un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque est suspecté, le patient reçoit d'urgence des médicaments qui soutiennent le travail du cœur et du cerveau. Le traitement en milieu hospitalier comprend un ensemble de mesures visant à dissoudre un caillot sanguin et à normaliser les propriétés rhéologiques du sang:

  • Administration intraveineuse d'anticoagulants (généralement des préparations d'héparine),
  • Thérapie locale et systémique avec thrombolytiques, agents antiplaquettaires, phlébotoniques (streptokinase, hépatrombine, warfarine, fibrinolysine),
  • Prendre des antibiotiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour l'inflammation aiguë et l'infection des tissus affectés,
  • Installation d'un filtre spécial dans la cavité de la veine affectée qui empêche la migration ultérieure de la formation de fibrine,
  • Chirurgie de l'ablation du thrombus dans les cas graves.

Prophylaxie des caillots sanguins

Pour éviter la formation de caillots sanguins et pour empêcher la séparation de caillots sanguins déjà formés, les règles suivantes doivent être respectées:

  • Visitez régulièrement un médecin généraliste ou un phlébologue,
  • Subir un diagnostic médical d'hypercoagulation chaque année (échographie en duplex, examen aux rayons X, coagulogramme),
  • Adhérer à un style de vie actif,
  • Évitez de manger des aliments gras, des saucisses, des viandes fumées,
  • Guérir toutes les maladies en temps opportun.

En cas de thrombose diagnostiquée, des médicaments qui réduisent la coagulation sanguine doivent être pris (aspirine, héparine, clexane). Comme prescrit par le médecin, il est recommandé de porter des bas de contention, de suivre régulièrement un traitement de physiothérapie.

Il n'y a pas de réponse claire à la question de savoir comment un caillot de sang chez une personne se détache. La situation la plus favorable est celle où se développe une thromboembolie des membres inférieurs. Un traitement rapide évite le développement de complications dangereuses et la mort.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite