Caractérisation de l'AVC ischémique gauche

L'AVC ischémique est une affection aiguë dans laquelle l'apport sanguin au tissu cérébral est altéré. Les symptômes d'un accident vasculaire cérébral dépendent du volume du tissu nerveux affecté et de la localisation du processus pathologique. Cet article examinera l'AVC ischémique du côté gauche du cerveau..

Caractéristiques de l'hémisphère gauche du cerveau

L'hémisphère gauche du cerveau reçoit l'apport sanguin de la piscine de la carotide interne et des artères principales. Ces artères forment un réseau qui assure le fonctionnement constant et uniforme de la piscine et l'apport continu de tissu cérébral en oxygène et en nutriments. Si un accident vasculaire cérébral gauche se développe, il est nécessaire de rechercher une pathologie dans les piscines de ces artères.

S'il y a une violation de la circulation sanguine dans les branches de la piscine carotide ou principale, qui sont responsables de l'apport sanguin à l'hémisphère gauche, des symptômes focaux spécifiques se produisent. Les fonctions pour lesquelles l'hémisphère gauche du cerveau sera altéré.

Les principales fonctions de l'hémisphère gauche:

  • la parole, la compréhension des conversations des autres, la mémorisation des langues, la capacité de lire et d'écrire;
  • calculs mathématiques;
  • pensée logique et analytique;
  • mouvements dans les parties droites du corps;
  • la capacité de systématiser et de percevoir littéralement l'information;
  • vue et mémoire des objets et des êtres vivants en apparence.

Symptômes d'un AVC ischémique du côté gauche

Un AVC ischémique du côté gauche se développe de façon soudaine et aiguë. Son tableau clinique se compose de symptômes cérébraux et focaux. Les symptômes focaux dépendent de l'emplacement de l'ischémie. Un AVC ischémique du côté gauche se manifeste par les symptômes suivants:

Symptômes d'un AVC ischémique gauche
Nom du symptômeDescription et description des symptômes
Syndrome cérébralUn AVC ischémique du côté gauche du cerveau se manifeste toujours par des symptômes cérébraux. Ils surviennent en raison du gonflement du tissu cérébral et de la compression des membranes du cerveau. Ce syndrome se compose des symptômes suivants:

  • mal de crâne;
  • convulsions locales ou généralisées;
  • vomissements qui n'apportent pas de soulagement;
  • muscles raides de l'arrière du cou et du cou.
Manifestations végétativesUn AVC ischémique est un «coup» sévère pour le corps. Le corps essaie en même temps d'activer toutes ses réserves vitales et de survivre. Dans ce cas, les symptômes suivants apparaissent:

  • palpitations cardiaques, tachycardie;
  • les changements de la pression artérielle, en outre, elle peut être à la fois élevée et basse;
  • essoufflement mélangé;
  • la faiblesse.
Symptômes focaux
Fonction moteur altéréeUn AVC ischémique du côté gauche se manifeste par une parésie ou une paralysie du bras ou de la jambe droite.
Troubles sensorielsLe patient peut ressentir un engourdissement ou des picotements, une paresthésie, du côté droit du corps. L'engourdissement de la peau et une violation de la sensibilité peuvent être focaux, capturer une partie du corps seul, ou être total.
Asymétrie du visageL'AVC ischémique du côté gauche se manifeste souvent par l'apparition d'un visage asymétrique. Dans ce cas, le coin droit de la bouche, la joue droite et la paupière sont abaissées.
Troubles de la paroleLe centre de la parole est situé dans l'hémisphère gauche du cerveau. Si un AVC ischémique se propage dans cette zone, le patient peut éprouver une variété de troubles de la parole, notamment:

  • Aphasie - avec cette violation, les patients ne comprennent pas le discours de quelqu'un d'autre et ne peuvent rien dire eux-mêmes. Autrement dit, il y a une perte complète de la fonction vocale.
  • Dysarthrie motrice - le patient comprend parfaitement la parole et veut dire quelque chose, mais en raison de la parésie des cordes vocales ou du langage, il ne peut faire que des sons inarticulés.
  • Alexia - le patient a oublié comment lire.
Déficience visuelleHabituellement, avec cette pathologie, une hémianopsie est observée, dans laquelle certains champs de vision tombent.
Déficience auditiveL'audition peut disparaître complètement ou partiellement. Les patients peuvent éprouver des hallucinations auditives..

Les premiers signes d'un AVC ischémique du côté gauche

AVC ischémique du côté gauche

Les trois premières heures après le début du développement de la maladie, les médecins appellent "l'or". C'est pendant cette période que le tissu cérébral peut être sauvé de la mort et donner à une personne une chance de vivre pleinement à l'avenir. Le plus tôt l'ambulance est appelée, le patient a un meilleur pronostic de récupération. Mais pour reconnaître dans le temps un AVC ischémique sur le côté gauche du cerveau, il est nécessaire de connaître ses premiers signes avec précision et précision. Ceux-ci inclus:

  • un développement aigu des maux de tête et des vomissements;
  • violation de la conscience du patient et sa désorientation dans l'espace;
  • l'apparition d'une faiblesse aiguë ou d'un engourdissement dans un membre;
  • développement de l'asymétrie faciale;
  • violation de ses habiletés motrices, discours, audition.

Ces symptômes ne doivent pas nécessairement être présents tous en même temps. Il peut y avoir un symptôme. Vous pouvez également demander à une personne de sourire, de sortir sa langue, de boucler ses lèvres avec un tube et de lever deux mains en même temps. Peut-être qu'il ne fera pas face à ces équipes..

Méthodes modernes de diagnostic de l'AVC ischémique

Les patients qui soupçonnent un accident vasculaire cérébral ischémique du côté gauche sont hospitalisés uniquement dans les établissements médicaux qui ont une tomodensitométrie fonctionnelle ou une IRM.

Ces patients doivent effectuer des recherches en utilisant l'imagerie par résonance magnétique ou calculée. En utilisant ces méthodes, il est possible de visualiser la zone endommagée dans le cerveau en détail et en couches, pour déterminer la zone et le volume de la gamme de tissus affectés.

En plus du scanner et de l'IRM, il est nécessaire que le patient mène de telles méthodes de recherche:

  • analyse sanguine générale;
  • coagulogramme;
  • test sanguin biochimique pour le cholestérol, les lipoprotéines;
  • test sanguin pour le sucre;
  • électrocardiogramme;
  • Écho du cœur.

Ces méthodes sont obligatoires pour les patients, mais le traitement commence immédiatement après l'hospitalisation.

Notions de base de premiers soins

Premiers soins en cas d'AVC

Dès que vous soupçonnez que quelqu'un a un AVC ischémique, vous devez appeler immédiatement une ambulance! Pendant qu'elle conduit, vous devez suivre ces règles:

  1. Ne donnez pas de médicaments au patient, ils peuvent devenir un obstacle à la thérapie thrombolytique.
  2. Mettez la victime sur le canapé, relevez la tête. Les vêtements de pression doivent être retirés. La pièce doit être bien ventilée et un environnement calme et tranquille doit prévaloir..
  3. Pendant que l’ambulance se déplace, essayez de trouver le dossier médical du patient et récupérez les premières choses nécessaires à l’hôpital. Peut-être qu'il a les anciens résultats de certains examens ou des extraits des hôpitaux - ces documents doivent être trouvés et emmenés avec lui à l'hôpital.

Principes de traitement de l'AVC ischémique gauche

Le traitement sera commencé par les médecins d'urgence. Tout d'abord, ils fourniront un accès veineux et commenceront une thérapie par perfusion.

Pendant le transport du patient à l'hôpital, un soutien en oxygène lui sera fourni, et des indicateurs vitaux seront surveillés et, si nécessaire, ajustés.

Dans un hôpital, le traitement doit être intensif et rapide. Ses composants sont présentés dans le tableau:

Traitements de l'AVC ischémique gauche
Nom de la méthode de traitementDescription de la méthode
Thérapie thrombolytiqueElle est réalisée dans un établissement médical, dans les conditions de l'unité de soins intensifs. Le patient reçoit une injection de substances qui rétablissent la circulation sanguine dans les tissus du cerveau. Cette méthode de traitement ne peut être effectuée que pendant les trois premières heures. C'est durant cette période que les cellules cérébrales peuvent encore être sauvées, car en trois heures elles ne mourront pas complètement.
Support d'oxygèneElle est réalisée sous le contrôle de la saturation.
AnticoagulantsHéparine, acide acétylsalicylique, plavix.
Médicaments qui améliorent l'activité cérébraleCérébrolysine, pyrocétam

En outre, parallèlement à la pharmacothérapie, dès les premiers jours du développement de la maladie, les procédures de rééducation et la prévention des escarres, des infections urinaires et de la pneumonie doivent être lancées..

L'AVC ischémique du côté gauche du cerveau a ses propres caractéristiques. Son tableau clinique est composé de symptômes cérébraux et focaux. Le traitement de cette maladie doit être commencé le plus tôt possible. Pendant les trois premières heures, après son développement, les cellules cérébrales peuvent encore être sauvées par thrombolyse.

AVC du côté gauche: traitement, rééducation et pronostic à vie

Les accidents vasculaires cérébraux de type ischémique appartiennent à la catégorie des maladies les plus graves du système vasculaire. À la suite de changements pathologiques survenant dans la structure des vaisseaux sanguins, la circulation sanguine normale est perturbée, ce qui, dans la zone endommagée, entraîne un arrêt complet de l'activité cérébrale. L'AVC ischémique du côté gauche, en règle générale, se produit soudainement, dans le contexte de la santé relative. Souvent, l'attaque s'accompagne d'hémorragie, ce qui aggrave considérablement le cours de la maladie et complique son traitement..

En ce qui concerne les accidents vasculaires cérébraux du côté gauche, les statistiques sont extrêmement déprimantes, car cette maladie, avec les crises cardiaques, occupe une position de leader dans les taux de mortalité..

La moitié de tous les cas signalés, soit 50%, entraînent une issue fatale. Selon les mêmes statistiques, auxquelles il n'y a aucune raison de ne pas faire confiance, seulement un peu plus de 10% des cas se terminent par une guérison complète.

Les autres patients n'ont pratiquement aucune chance d'avoir une vie normale, car 85% des personnes après un AVC reçoivent un groupe handicapé. Les conséquences de cette maladie insidieuse sont très graves et leur gravité dépend directement de la qualité des soins primaires prodigués à la victime.

Les conséquences d'un AVC du côté gauche

Il est généralement très difficile de faire une prédiction concernant l'évolution d'un AVC et son résultat. Après tout, ses conséquences peuvent être très différentes. Mais les lésions cérébrales du côté gauche sont beaucoup plus susceptibles d'entraîner une invalidité que le processus des troubles circulatoires du côté droit.

Quant au sexe, les accidents vasculaires cérébraux sont également fréquents chez les femmes et les hommes. Avec une combinaison de conditions défavorables, la maladie peut se développer même chez les très jeunes de moins de 30 ans, mais dans la plupart des cas, elle affecte la génération plus âgée.

Cela dépend beaucoup du type et de l'étendue de la lésion: par exemple, les accidents vasculaires cérébraux de type hémorragique, qui ont une grande aire de distribution, sont plus dangereux que les processus de type ischémique. Ils donnent plus de morts - 87%. Mais, même si les médecins parviennent à sauver le patient, la plupart des violations commises par la victime subsistent pour le reste de sa vie.

Une caractéristique des accidents vasculaires cérébraux à gauche est que dans cette partie du cerveau, il existe des centres responsables de fonctions importantes telles que la pensée, la parole, l'articulation. Par conséquent, les conséquences de la maladie se manifestent par les dysfonctionnements suivants:

  • perte d'orientation,
  • trouble de la parole,
  • troubles du comportement,
  • manque de sensibilité des membres,
  • perte de capacité à effectuer des activités familières,
  • paralysie partielle à droite, ou ce côté du corps est complètement immobilisé,
  • dans des situations particulièrement difficiles, des troubles destructeurs de la psyché et de la personnalité sont observés.

Si ces phénomènes ne font qu'aggraver l'état du patient après un AVC, les manifestations suivantes de la maladie peuvent entraîner la mort. Il s'agit d'un point très important qui doit toujours être gardé en vue lors de la fourniture de soins d'urgence à ces patients..

La mort survient généralement avec la formation d'un œdème étendu dans l'hémisphère gauche du cerveau. L'œdème comprime les tissus, ce qui provoque leur nécrose. La mort des tissus est déjà un processus irréversible, ce qui conduit au fait qu'une personne cesse de respirer indépendamment. Le manque d'approvisionnement en oxygène provoque une insuffisance cardiaque et une insuffisance cardiaque.

Fait intéressant! Les troubles de la parole dans les AVC du côté gauche ne sont observés que chez les droitiers. Les gauchers ne présentent pas de tels symptômes..

Fonctions de diagnostic

Avec tout type d'accident vasculaire cérébral, l'issue de la maladie est souvent décidée en quelques minutes. Il est important de remarquer à temps les premiers signes d'une aggravation de l'état du patient afin de pouvoir lui prodiguer les premiers soins adéquats. Il y a un accident vasculaire cérébral du côté gauche avec les symptômes suivants:

  • conscience confuse,
  • altération de la coordination des mouvements,
  • la parole devient lente, souvent vide de sens,
  • l'activité motrice diminue fortement,
  • le sourire devient artificiel, un côté est biaisé.
  • un abaissement des coins de l'œil du côté gauche peut également être observé.

Si au moins un des symptômes énumérés est identifié, des soins urgents doivent être appelés d'urgence. Plus tôt le blessé recevra l'aide qualifiée de médecins, plus il aura de chances de survivre. Les AVC faits maison dans 95% des cas se terminent fatalement. Mais même si le résultat n'aboutit pas tout de suite à un résultat triste, le risque de développer un deuxième AVC est énorme.

Important! En plus des symptômes décrits ci-dessus, des dommages aux régions cérébrales gauches entraînent de graves dysfonctionnements des organes internes situés dans cette partie du corps.

Règles de premiers soins

Comme indiqué précédemment, le pronostic ultérieur dépend entièrement des actions compétentes des personnes proches d'une personne malade. En principe, c'est à partir du moment des mesures d'urgence que commence le traitement d'un accident vasculaire cérébral. La réadaptation et l'adaptation ultérieures du patient dépendent également de la rapidité avec laquelle les mesures de sauvetage ont été prises lors de la phase d'hospitalisation précédente..

Lorsque vous contactez un service médical d'urgence, il est nécessaire de décrire au répartiteur prenant l'appel tous les symptômes. Cela aidera les médecins à naviguer dans la situation avant d'arriver chez le patient. Habituellement, une équipe spéciale est envoyée aux patients victimes d'AVC. En prévision des médecins, vous devez effectuer les étapes suivantes:

  • Mettez la victime dans la position la plus confortable, mais pour que sa tête soit légèrement relevée..
  • La situation autour du patient doit être extrêmement calme. Une personne ne peut pas être nerveuse et dérangée par des questions.
  • Il est impératif qu'il fournisse de l'air frais.
  • Si la conscience du patient est confuse ou s'il est inconscient, il doit être couché sur le côté. Cette précaution empêchera la rétraction de la langue..

Attention particulière: Il est strictement interdit de donner indépendamment des médicaments à la victime.

Méthodes de traitement

Comme un accident vasculaire cérébral de type ischémique menace de paralysie partielle ou d'immobilisation complète du corps, toute la gamme des mesures médicales est effectuée sous la surveillance des médecins d'un hôpital. Au stade initial, la chose la plus importante est le diagnostic correct, car le choix du traitement dépend directement de la gravité de la maladie. Pour soulager les symptômes d'une période aiguë, le patient est prescrit:

  • Agents antithrombolytiques qui réduisent la coagulation sanguine, empêchant ainsi la formation de caillots sanguins. Le médicament le plus célèbre de cette série est l'aspirine..
  • Moyens qui aident à améliorer le flux sanguin, c'est-à-dire à le diluer. C'est l'héparine, la warfarine.
  • Médicaments pouvant détruire les caillots sanguins déjà formés - thrombolytiques (Actilize).
  • Les neuroprotecteurs sont obligatoires. Ces médicaments protègent le tissu cérébral et empêchent un accident vasculaire cérébral de se reproduire..
  • Dans le cadre d'une thérapie complexe, des antioxydants qui aident à nettoyer le corps et des préparations vitaminées doivent également être présents.
  • Si le processus pathologique se déroule dans le contexte d'une augmentation de la température, la pharmacothérapie est complétée par des médicaments antipyrétiques.
  • Des sédatifs et des antispasmodiques qui soulagent le vasospasme sont également prescrits..

Tous ces médicaments sont prescrits non seulement pour éliminer les conséquences d'une lésion hémisphérique à gauche, mais une telle approche intégrée du traitement vise tout d'abord à prévenir une deuxième attaque. Tout traitement doit être coordonné par un médecin..

Traitements complémentaires

Comme vous pouvez le voir, toutes les actions principales des médecins visent principalement à restaurer et à maintenir les fonctions vitales du corps: respiration, circulation sanguine. Parce que la préservation de ces fonctions précisément est la plus importante pour la vie du patient.

Après tout, vous ne pouvez pas dire exactement combien de temps prendra la période de récupération. Parfois, ce processus s'étend sur des mois, voire des années. Par conséquent, en plus du traitement médicamenteux, le patient se voit attribuer toute une gamme de mesures visant à maintenir la force du corps et à restaurer les fonctions motrices et autres perdues. Pour cela, le patient est recommandé:

  • respecter strictement un régime prescrit par votre médecin,
  • effectuer une série d'exercices de gymnastique sous la direction d'un instructeur en thérapie par l'exercice,
  • se détendre davantage.

Il est également important d'aider une personne malade à s'adapter à de nouvelles conditions de vie. En effet, un accident vasculaire cérébral étendu entraîne une grave altération de la parole, ce qui introduit certaines difficultés dans le mode de vie. Afin que le patient ne soit pas socialement désorienté, si nécessaire, une consultation avec un orthophoniste et d'autres spécialistes est prescrite.

Pour restaurer les capacités motrices de la partie affectée du corps, un massage est forcément prescrit. Mais cela est possible au plus tôt trois semaines après un AVC. Habituellement, ses tours sont enseignés aux parents..

Les premiers jours après un AVC

Dans les premiers jours après une attaque, l'état de la victime est généralement surveillé par des médecins 24h / 24. Pendant cette période, le patient observe strictement le repos au lit. Dans les premiers jours d'hospitalisation, il est important de respecter les règles suivantes:

  • Si la paralysie d'une partie du corps prive le patient de la capacité d'effectuer indépendamment des mouvements élémentaires, alors pour éviter l'apparition de plaies de pression, il doit être périodiquement tourné de l'autre côté..
  • Si une personne est capable d'effectuer indépendamment les manipulations les plus simples, ses mouvements doivent être fluides.
  • Pour restaurer la capacité de bouger les membres, avec la permission du médecin traitant, vous pouvez faire un ensemble simple d'exercices de gymnastique. Il est recommandé de suivre ces cours toutes les quatre heures..
  • Ces patients sont nécessairement formés aux exercices de respiration. Cela aidera à prévenir le développement d'une congestion pulmonaire due à une exposition prolongée.
  • Avec une dynamique positive après une certaine période, le médecin permet au patient de s'asseoir. Pour qu'il apprenne progressivement à effectuer cette action de manière indépendante, il est nécessaire de trouver un dispositif spécial à cet effet - une main courante, une ceinture ou un autre objet sur lequel la victime peut s'appuyer..

Important! Dans certains cas, les médecins sont autorisés à traiter les patients après un AVC avec des méthodes de médecine traditionnelle. Mais toutes ces méthodes ne doivent pas être considérées comme un traitement alternatif. Ils ne peuvent que compléter la thérapie prescrite par le médecin traitant. La faisabilité de l'introduction de méthodes folkloriques devrait également être déterminée par un spécialiste.

Règles de l'étape de récupération

L'efficacité de la récupération d'un AVC gauche dépend d'un certain nombre de circonstances. Comme déjà indiqué, le moment de rechercher une aide qualifiée est d'une importance capitale. Un rôle énorme est joué par la nature des troubles circulatoires survenus, la gravité de l'évolution de la période post-AVC, l'âge de la victime.

Ainsi, avec des dommages au côté gauche du cerveau chez les patients âgés, surtout après 80 ans, il est nécessaire d'observer des conséquences extrêmement graves. Par conséquent, même la réadaptation des patients de cette tranche d'âge donne rarement un effet positif..

Après tout, avec ce type d'accident vasculaire cérébral, dans la plupart des cas, non seulement les fonctions auditives, vocales et visuelles sont perdues, mais aussi une paralysie complète ou partielle du côté gauche du corps. En soi, de tels phénomènes ne peuvent pas passer. Afin de retrouver les capacités perdues, une longue rééducation est nécessaire, y compris la mise en œuvre régulière d'exercices de physiothérapie, de massages et de certains exercices spéciaux..

En un mot, c'est un processus très complexe et qui prend beaucoup de temps, nécessitant une grande patience de la part des proches. Seule leur participation et leur attention sincère contribueront à assurer le maximum d'effet de tous les événements organisés..

Caractéristiques de la période de récupération

Cette étape a quelques caractéristiques:

  • Dans la plupart des cas avec des accidents vasculaires cérébraux de type ischémique, des changements graves dans la psyché du patient se produisent sur la gauche. Ces patients montrent souvent de l'agressivité, de la nervosité, des troubles de la personnalité sont observés. Par conséquent, des mesures devront être prises pour éliminer ces phénomènes..
  • Il est impératif de parler avec la victime, d'évaluer sa réaction aux informations qu'il a entendues. Lorsque vous parlez, vous devez essayer d'être à sa droite pour qu'il puisse entendre le discours qui lui est adressé.
  • Si une personne a complètement enlevé une partie du corps, tous les articles nécessaires doivent être placés du côté opposé.
  • En cas de dysfonctionnement de l'œil gauche, il est recommandé de régler le lit pour que la victime ait une vue complète de la pièce.
  • La phase de récupération devrait inclure des exercices d'élocution. Le patient doit être invité à caractériser des choses, des objets, des personnes qui se trouvent dans son champ de vision. Mais cela doit être fait avec douceur afin que ces demandes ne provoquent pas de protestations de la victime. De tels exercices aideront à stabiliser les fonctions des deux hémisphères cérébraux..
  • Après la sortie de l'hôpital, toutes ces recommandations doivent être suivies à la maison jusqu'à ce que l'activité motrice soit rétablie..

Important! Les médecins conseillent les proches des patients qui ont eu un accident vasculaire cérébral, est constamment à proximité et de toutes les manières possibles pour encourager la personne. Un tel soutien le motivera et il essaiera de tout faire pour récupérer plus vite..

Règles d'entretien

L'efficacité de la période de réadaptation dépend en grande partie de la qualité des soins.

L'état de ces patients, en particulier dans les premiers jours après une attaque, est très grave. Si l'accident vasculaire cérébral a conduit au fait que la moitié du corps a complètement disparu, vous devez effectuer régulièrement les actions suivantes:

  • toutes les deux heures, retournez le patient et frottez la partie du corps qui ne bouge pas,
  • surveiller l'état du lit - il doit toujours être sec, uniforme et propre,
  • les sous-vêtements du patient doivent également être changés non seulement régulièrement, mais aussi lorsqu'ils deviennent sales,
  • il n'est pas permis que les membres pendent du lit - cela peut entraîner une déformation des articulations,
  • si le patient est complètement paralysé, il est nécessaire de placer des rouleaux sous les aisselles pour éviter la déformation des articulations des épaules.

Pendant cette période, le massage peut être très efficace. La mise en œuvre régulière de manipulations simples soulagera l'engourdissement des membres et améliorera leur apport sanguin. Le massage et la gymnastique peuvent accélérer considérablement le processus de guérison..

Prévoir

Les experts prédisent l'issue de la maladie, sur la base du tableau clinique, car les symptômes peuvent déterminer la zone de dommages et les conséquences possibles. C'est ce qui aide les médecins à faire des prévisions objectives pour l'avenir. Cela peut être vu dans le tableau ci-dessous:

Pronostic Caractère de la maladie de bon augure À la suite d'une lésion cérébrale, une personne perd partiellement certaines fonctions. Une rééducation compétente donne une chance de guérison complète Moyen La présence de maladies concomitantes (diabète, pneumonie, pathologie du tractus gastro-intestinal) réduit le résultat prévu. De temps en temps, une amélioration et une détérioration de l'état du patient peuvent être observées Mauvais pronostic pour le patient Si un AVC a entraîné de graves dommages aux tissus cérébraux. Par exemple, en cas de perturbation circulatoire dans le bassin de l'artère cérébrale moyenne, des phénomènes irréversibles se produisent qui conduisent à une paralysie complète de la personne. Avec ce cours, la probabilité de rechute est élevée. Dans la plupart des cas, un AVC répété entraîne la mort du patient.

Important! Le plus dangereux dans toute forme d'AVC est une récurrence de l'attaque. Au cours de la première année, ce risque est particulièrement élevé..

Durée de vie

En ce qui concerne la durée et la qualité de vie à l'avenir, il est impossible de nommer des dates précises. Certains patients de la décennie vivent même après les accidents vasculaires cérébraux les plus graves, et certains meurent la première année. Le taux de mortalité au cours de la première année est très élevé - il est d'environ 30%. Et la cause du décès est presque toujours un deuxième accident vasculaire cérébral..

Si la rééducation s'est déroulée sans complications, une personne peut espérer vivre pleinement pendant de nombreuses années en respectant strictement le régime approprié. Les patients qui ont subi un AVC doivent manger correctement, arrêter de boire de l'alcool et de fumer. Les sports légers ne contribueront qu'à consolider un résultat positif..

Un accident vasculaire cérébral ischémique qui affecte le côté gauche du cerveau est l'une des maladies les plus dangereuses. Mais l'évolution de toute maladie sera grandement facilitée par l'assistance opportune de professionnels. Lorsque la vie d’une personne est décidée en minutes et même en secondes, il n’est pas nécessaire d’attendre que la situation se résout. Lorsque les premiers signes de troubles apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est particulièrement important d'agir rapidement si le malheur est servi avec une personne d'âge avancé. Pour les patients plus âgés, l'AVC est souvent mortel..

Un retour à une vie complète n'est possible que lorsque le programme de récupération est correctement conçu et que tous ses points sont strictement mis en œuvre.

Santé. Accident vasculaire cérébral. Une nouvelle méthode de traitement. (21 mai 2017) Accident vasculaire cérébral. Rééducation après un AVC. Traitement complet. Où? Comment? Restaurer les bras et les jambes après un AVC

AVC ischémique du côté gauche: conséquences et pronostic de la vie

L'accident vasculaire cérébral est un problème neurologique courant.

Il s'agit d'une urgence classique, qui nécessite une correction médicale urgente dans un hôpital, souvent une réanimation.

L'incidence de la maladie varie de 10 à 20% de tous les patients initialement admis dans le service spécialisé.

L'AVC ischémique est une variante de l'insuffisance cérébrovasculaire aiguë. Les cellules cérébrales manquent d'oxygène et de nutriments et commencent à mourir rapidement.

Chaque partie du tissu nerveux est responsable d'une certaine fonction: vision, audition, odorat, intelligence, mémoire comme composante, sensations tactiles et autres moments.

La destruction des neurones entraîne une perte partielle ou totale du travail des zones individuelles. Par conséquent, la fonction est également perdue..

Complications, les résultats de l'ischémie transférée doivent être considérés avec précision à partir de la position focale (dans laquelle une nécrose de zone spécifique s'est produite). Cependant, dans le cas d'une évaluation des lésions d'une part, ce n'est pas si informatif. Il est logique de considérer la nature des symptômes..

Quant aux moments cérébraux, ils se retrouvent chez tous les patients sans exception. Au total, 5 groupes de processus pathologiques peuvent être distingués sous condition.

Déficience motrice

Troubles tactiles

Les dommages au côté gauche du cerveau lors d'un accident vasculaire cérébral s'accompagnent d'une diminution de la sensibilité du côté droit du corps.

Ce n'est pas une parésie ou une paralysie. Mais lorsque vous touchez la peau, l'étude de réflexes spécifiques révèle que le patient ressent des stimuli externes pire que du côté sain.

Si les membres inférieurs sont touchés, cela se voit le plus clairement dans l'exemple du réflexe de Babinsky.

Le bras est moins sensible à la déviation, cependant, les réactions automatiques spécifiques sont également affaiblies.

Avec une perturbation totale des centres moteurs du cerveau, un manque total de sensibilité est possible avec la préservation formelle de la capacité de mouvements volontaires (d'autres phénomènes peuvent se produire en parallèle).

Diminution de l'activité fonctionnelle et de la contrôlabilité musculaire

Le muscle s'affaiblit. Ceci est le résultat d'une stimulation insuffisante des structures motrices..

Formellement, le ton est préservé, mais les centres du cerveau ne sont plus en mesure de générer une impulsion nerveuse de force suffisante, ce qui entraîne une diminution de l'activité motrice des membres.

Un exemple classique utilisé dans la pratique du diagnostic.

Le patient est invité à lever les bras au-dessus de sa tête. Le membre du côté opposé à l'affecté (en particulier à droite) est plus bas que l'autre, en raison de la faiblesse.

En l'absence d'une rééducation de qualité, qui consiste en un entraînement constant, des exercices de physiothérapie, la violation peut rester à vie.

Paralysie, parésie, paresthésie

Dans le premier cas, nous parlons d'un double processus: une violation totale de l'activité motrice en combinaison avec un manque total de sensibilité.

C'est un phénomène courant, il se produit avec une lésion primaire du lobe pariétal ou frontal du cerveau.

La paresthésie est une perte partielle des deux fonctions décrites. De là, les conséquences ne deviennent pas plus faciles. L'activité motrice, le cas échéant, est maigre. La capacité d'exécuter des fonctions de membre ne peut pas.

La paresthésie se développe presque immédiatement. Cette sensation de chair de poule.

La défaite affecte non seulement le bras ou la jambe. Toute la moitié droite du corps souffre. Y compris les muscles faciaux. Le patient ne peut pas contrôler complètement les muscles faciaux.

Avec la paralysie, cette capacité est totalement absente.

Sphère émotionnelle mentale

Une dépression

Une sorte de trouble post-traumatique. Dans ce cas, la source est une condition de transfert sévère. Elle s'accompagne de signes classiques d'un processus pathologique..

Anhédonie (incapacité à s'amuser), inhibition de l'activité mentale, diminution du fond d'émotions.

Des points supplémentaires sont également mis en évidence: faiblesse, somnolence, léthargie, troubles des selles, pessimisme, pensées suicidaires.

Le syndrome dépressif est particulièrement prononcé chez les patients présentant des variantes sévères et irréversibles de déficit neurologique, qui est causé par un changement radical des conditions de vie, une infériorité apparente, un handicap.

Le traitement est prescrit dans les cas extrêmes, en général, la violation disparaît d'elle-même à mesure que la réadaptation se produit. Amélioration ou dépendance.

À strictement parler, un accident vasculaire cérébral du côté gauche et une malnutrition cérébrale provoquent généralement une dépression en soi. Il s'agit d'une réaction normale aux événements traumatisants..

Troubles phobiques

La plupart des patients développent des peurs: devenir un fardeau, récidive d'un épisode, handicap et infériorité.

Ces points peuvent apparaître implicitement. Pas toujours une personne exprime ouvertement ses propres préoccupations.

Les cas de comportement destructeur, d'auto-agression latente sont fréquents. Cela peut se manifester par la consommation fréquente d'alcool, le refus de consommer des drogues, le non-respect des recommandations d'un spécialiste (avec une fidélité formellement préservée envers le médecin, le soi-disant haut respect).

Le rétablissement nécessite une psychothérapie prolongée. Les pilules n'aident pas.

Troubles du comportement

Il existe une partie intégrante de la dépression ou un problème indépendant en cas de lésion, par exemple, des lobes frontaux du cerveau.

Dans le premier cas, le patient est en colère, pessimiste, en larmes, agressif. C'est le résultat de la conscience des limites acquises, des craintes de devenir un fardeau et d'autres choses. Un complexe émotionnel complexe se forme chez tous les patients sans exception.

Dans la deuxième situation, nous parlons de produits psychopathologiques. Troubles affectifs - le résultat de dommages aux lobes frontaux, qui sont partiellement responsables de la composante comportementale.

Les options typiques sont l'agression non motivée, la gaieté inappropriée, la folie et d'autres moments. Tout dépend de l'attitude personnelle des patients, de la propension à la violence.

Si des antécédents de troubles mentaux sont présents, ils s'aggravent. Les traits de caractère sont encore plus accentués.

Insomnie

Elle survient au début de la période de réadaptation ou comme symptôme de dépression. Accompagné de réveils nocturnes fréquents.

À la suite d'un tel «repos», le patient devient encore plus irritable, léthargique. Se sent dépassé et fatigué. Une correction médicale est requise, mais en utilisant des méthodes douces.

Attaques de panique, anxiété générale

Ils surviennent d'eux-mêmes ou sont séparés de la dépression dans le processus de développement de cette dernière. Accompagné de moments de peur intense non motivée, dans les cas les plus avancés.

Quant aux autres options, tout se limite à une excitation constante.

Habituellement, le point «d'application» de la réflexion mentale est sa propre santé. Dans des situations extrêmes, la formation d'idées supervaluable, des fragments de délire hypocondriaque est possible. Ce sont des violations instables, elles sont traitées simplement.

Problèmes somatiques

Sur le côté gauche se trouvent des organes innervés tels que les reins et les poumons. Le dysfonctionnement est caractérisé par un arrêt complet de la structure de l'activité habituelle. Le patient constate immédiatement la violation, mais après un certain temps.

Quant à la fonction excrétrice, au stade précoce, un groupe de signes apparaît:

  • Diminution de la production d'urine. La soi-disant oligurie, le volume d'urine pendant la journée diminue à 500 ml ou moins. En même temps, la nycturie se forme, une augmentation des écoulements nocturnes.
  • Gonflement des membres inférieurs, du visage et des mains. Se posent en raison de la rétention d'eau, de la fonction de filtrage insuffisante de l'organe apparié.

Il n'y a pas de douleur en tant que telle, ce n'est pas une pathologie inflammatoire. Le rein échoue littéralement. Dans le même temps, s'il n'y a pas de problèmes avec le corps opposé, il compense pleinement la violation.

Le patient peut ne pas remarquer d'écarts. S'il y a une pathologie somatique qui s'est développée avant même un accident vasculaire cérébral, une insuffisance rénale sera détectée. La progression est rapide, peut entraîner la mort..

Les troubles pulmonaires s'accompagnent des symptômes suivants:

  • Dyspnée. Dans le contexte d'une activité physique insignifiante. Et après que l'orgue apparié soit complètement éteint du travail - au repos.
  • Pâleur de la peau. Le derme devient du marbre dans tout le corps, des vaisseaux bleutés le traversent.

Au fil du temps, la violation peut entraîner une grave insuffisance. Pas loin de la dysfonction cardiaque, puis fatale.

La spirographie ou une étude de la respiration externe montre des troubles graves, une diminution de la capacité pulmonaire.

Le test avec une charge de bronchodilatateurs est négatif, indiquant une nature non obstructive de la pathologie.

La conséquence n'est pas toujours formée, mais elle est considérée comme la condition la plus grave en termes de menace pour la vie..

La récupération des organes affectés est impossible. Les efforts devraient être dirigés vers la compensation, la préservation de l'activité fonctionnelle de la structure appariée restante (par des méthodes médicales, une méthode physiothérapeutique).

La transplantation est inutile car le problème est d'origine inorganique.

Anomalies domestiques, dysfonctionnement cognitif

Selon la gravité de la lésion, un AVC ischémique du côté gauche entraîne une altération de l'attention, de la mémoire, de la réflexion et de la perception dans différentes combinaisons.

Baisse de l'efficacité de l'activité intellectuelle

Formellement, les capacités mentales peuvent être préservées. Le patient résout les problèmes logiques et mathématiques, mais la vitesse du résultat final est inférieure à ce qu'elle était auparavant ou inférieure à la norme clinique moyenne pour une personne ayant un niveau intellectuel adéquat pour l'âge.

Avec des lésions graves des structures cérébrales, un dysfonctionnement total se produit. Le patient n'est pas en mesure de résoudre les problèmes et de penser logiquement.

La discontinuité du processus est possible, paradoxale, ce qui est plutôt typique des troubles mentaux.

Un diagnostic différentiel est recommandé. Il y a des cas où les pathologies vasculaires ont conduit à des psychoses endogènes.

Pensée altérée

Selon le type déjà dit. Déchirure, manque de substance. L'objectivation n'est pas difficile, le patient ne peut pas formuler une pensée ou une charge sémantique dans le discours, les énoncés sont complètement absents.

Déficience de mémoire

Amnésie de formes diverses. Le type classique de déviation à long terme est rétrograde. Le patient ne se souvient de ce qui lui est arrivé qu'au début du processus pathologique.

L'antérograde (après le début de la maladie) est beaucoup moins courante. Des défaillances complètes ou partielles, des violations sélectives du type d'oubli d'événements individuels sont possibles..

Les changements dans la mémoire incluent des phénomènes à court terme. Dans les cas les plus simples, le patient n'est pas en mesure de se souvenir du numéro de téléphone, de l'adresse ou du nom de l'article. Contrairement à l'oubli des ménages - résistance pathologique, entraînement à la fatigue.

Manque de capacité à percevoir les informations, reproduire les données

Selon la localisation de la violation, cela peut être l'incapacité à comprendre quelque chose à l'oreille, la dyslexie (une personne perd ses compétences en lecture), les violations du comptage, l'écriture.

Dans les cas graves, en particulier après un AVC prolongé, un groupe de compétences est immédiatement perdu.

L'homme n'est plus capable d'analyser, de résumer l'information. Constructions intelligentes complexes non disponibles.

Distraction

Incapacité à se concentrer sur un sujet, une tâche, un objet spécifique. Occurrence temporaire ou permanente.

Les conséquences d'un AVC ischémique du côté gauche du genre cognitif se développent presque toujours. Mais pas dans tous les cas, ils sont si catastrophiques. Le plus souvent, il s'agit d'une altération de la mémoire pulmonaire, de l'incapacité à se concentrer, d'une diminution de la vitesse de réflexion.

Le problème est résolu par l'utilisation de médicaments et une rééducation de qualité.

Dysfonctionnement de la parole

Ils se trouvent dans les lésions des lobes frontaux et temporaux. La gravité de la violation dépend de la prescription du processus, de son ampleur. Un autre nom commun pour la déviation est l'aphasie.

  • Dysfonctionnement du centre de Brock. Elle s'accompagne d'une violation du système lexical, de son appauvrissement avec un discours correct et logique. Il se caractérise par des déclarations sommaires. Pas d'intonation.

Elle survient dans 20% du nombre total de situations cliniques décrites. Le centre de Brock est situé dans le lobe frontal du cerveau, il est donc probable que d'autres complications - comportementales et cognitives.

  • Violation dynamique. L'activité mentale est préservée, la capacité de formuler la parole intérieure aussi. Mais le patient perd l'occasion d'exprimer ses pensées verbalement.

Extérieurement, cela se manifeste comme suit: une personne parle des noms, n'est pas capable d'utiliser d'autres unités lexicales.

  • Forme afférente. Le patient confond les sons, ne sait pas les prononcer. Dans des cas normaux, la capacité d'utiliser des unités de langage individuelles est un automatisme mental. Connexions neuronales déjà créées ouvertes.

Cela ne signifie pas qu'une personne restera pour toujours dans cet état. Même dans les cas les plus graves, il est possible de corriger partiellement la situation. Dans d'autres situations, vous devez de nouveau vous recycler de facto.

  • Aphasia Wernicke. Une personne perd la capacité de percevoir la parole orale. Entend officiellement tout, mais ne comprend pas le sens des déclarations.

Dans d'autres situations, il est possible d'inventer de nouveaux mots, d'abuser des prépositions, des particules, des conjonctions. Il s'agit d'une version classique du processus pathologique..

  • Violation totale. Il est relativement rare, dans le contexte d'un accident vasculaire cérébral étendu ou d'une hémorragie du lobe frontal temporal. Compression prolongée de l'hématome. Une personne n'est pas capable de parler ou d'écrire.

Les conséquences d'un accident vasculaire cérébral de l'hémisphère gauche du cerveau à partir de la position de la fonction vocale sont diverses, mais elles ne se développent pas toujours, mais uniquement avec des dommages à l'avant des structures cérébrales.

Prévisions

L'AVC ischémique a un meilleur pronostic par rapport à son "frère" hémorragique.

La survie globale est donc d'environ 85%. Un AVC répété survient chez 25 patients sur 100 au cours des 5 prochaines années et se termine par un décès dans 40% des situations.

Peu importe la difficulté du processus, il y a des chances de récupération. Pas toujours complète, mais une correction partielle peut être obtenue par les médecins et les patients. Tout repose sur les qualifications des spécialistes, un schéma d'exposition correctement sélectionné.

Le rééducateur s'occupe du problème. Il s'agit d'une orientation relativement nouvelle pour la Russie et les pays de l'ancienne Union. Faute d'un tel médecin, vous pouvez contacter le personnel du service hospitalier.

La probabilité d'une récupération complète est de 25%. Il n'y a pas de déficit neurologique à la fin du parcours de rééducation. Dans un autre 30% de la situation, un léger défaut est constaté, mais il est insignifiant pour la vie quotidienne et même le travail.

Dans 30% des situations, un déficit persiste. Le patient a besoin de soins occasionnels, d'aide.

Dans seulement 15% des cas, la violation est si importante qu'une personne est obligée de rester constamment à l'hôpital ou sous la surveillance de médecins, de proches.

Tout dépend de l'âge, de l'état de santé, de la qualité des premiers soins, du moment du début du traitement spécifique à l'hôpital et d'autres facteurs.

La prévision ne peut pas être moyennée, elle est toujours individuelle. Par conséquent, la question s'adresse mieux aux spécialistes.

Les complications après un AVC ischémique du côté gauche se manifestent sous cinq aspects: des fonctions cognitives à la capacité de parler.

Il y a des chances de guérison complète. Par conséquent, même si une complication particulière s'est développée à l'heure actuelle, cela ne signifie pas qu'elle continuera d'exister à l'avenir..

AVC ischémique du côté gauche - combien ils vivent, conséquences et traitement

Accident vasculaire cérébral ischémique, sinon (accident vasculaire cérébral aigu ONMK) - une condition pathologique qui se développe à la suite de troubles circulatoires dans les vaisseaux du cerveau.

La violation du flux sanguin peut être causée par une thrombose du vaisseau, une lésion athérosclérotique, un spasme. L'AVC est l'une des complications les plus dangereuses des maladies du système cardiovasculaire..

Voyons ce qu'est un accident vasculaire cérébral ischémique sur le côté gauche, quels sont les symptômes et les conséquences des dommages à cet hémisphère du cerveau, combien vivent et quel est le traitement pour une attaque du côté gauche.

informations générales

L'hémisphère gauche contrôle le fonctionnement de la moitié droite du corps, est responsable de tous les types de sensibilité, d'activité motrice, de vision, d'audition. Environ 95% de l'humanité est droitière, c'est-à-dire qu'elle est dominée par l'hémisphère gauche du cerveau.

Il abrite les centres chargés de l'application et de la perception de différents types de discours, des opérations mathématiques, de la pensée logique, abstraite, analytique, de la formation de stéréotypes dynamiques, de la perception du temps.

Symptômes

Les symptômes qui se manifestent dépendent de l'emplacement et de la taille de la lésion. Ils sont divisés en cérébral, autonome et focal. Avec l'ischémie cérébrale, les troubles cérébraux sont moins prononcés qu'avec un AVC hémorragique, dans certains cas ils peuvent être absents. Le plus courant:

  • attaque soudaine de maux de tête sévères;
  • vertiges;
  • perte de conscience, avec lésions étendues - coma de gravité variable;
  • nausée et vomissements;
  • crampes.

Toute forme d'AVC s'accompagne de la manifestation de symptômes focaux, et leur combinaison et leur gravité sont déterminées par les caractéristiques fonctionnelles de la zone touchée. La course du côté gauche est caractérisée par:

  • paralysie du côté droit du corps de gravité variable;
  • violations de la sensibilité du côté droit du corps;
  • troubles de la vision, de l'ouïe, de l'odorat, jusqu'à une perte complète de la capacité de percevoir les stimuli correspondants. Dans les lésions sévères, le trouble peut couvrir les deux côtés;
  • violation d'un sens de l'équilibre et de la coordination des mouvements;
  • troubles de la parole.

Soupçon d'attaque et premiers secours

L'AVC fait référence aux conditions d'urgence, les changements pathologiques de la lésion se développent en quelques minutes. Plus le patient reçoit des soins rapidement, plus les chances de succès sont grandes.

Si votre attention a été attirée sur une personne à l'allure étrange, au visage anormalement asymétrique, vous devez:

  • Parlez avec lui. Avec un accident vasculaire cérébral à gauche, la parole est illisible, une personne n'est pas en mesure de se nommer, de connaître le lieu, l'heure, ne comprend pas la question ou ne peut pas prononcer un mot.
  • Demandez un sourire ou sortez votre langue. L'asymétrie du visage augmentera, avec des lésions de l'hémisphère gauche, les mouvements des muscles faciaux de la moitié droite du visage sont très difficiles.
  • Demandez à lever la main. Un accident vasculaire cérébral indique une violation de la mobilité de la main droite.

L'identification d'un seul des symptômes est une base suffisante pour un appel d'urgence à l'ambulance au sujet d'un AVC soupçonné. Avant l'arrivée des médecins, il est nécessaire:

  • Couchez la victime sur le côté, en mettant quelque chose de doux sous sa tête pour protéger la personne en cas de crises possibles;
  • Fournir un flux d'air;
  • Détacher, desserrer, si possible - retirer toutes les parties des vêtements qui rendent la respiration difficile;
  • S'il y a une possibilité - de mesurer la pression, un médicament hypotenseur ne peut être administré que si la victime est consciente et porte un médicament préalablement prescrit par un médecin;
  • Avec le développement de crises - ouvrez la bouche du patient;
  • En cas d'arrêt respiratoire ou cardiaque, procéder à la réanimation..

Nous portons à votre attention une vidéo sur ce qu'est un accident vasculaire cérébral et comment fournir les premiers soins en cas d'attaque:

Thérapie

Le traitement de l'AVC ischémique commence sur place. Les mesures d’urgence dépendent de la gravité de l’état du patient et visent principalement à stabiliser l’état pour le transport vers un service spécialisé.

Immédiatement après l'hospitalisation, des études sont menées pour déterminer l'état physique général du patient, la localisation et la taille de la lésion. Le traitement de base des AVC ischémiques vise à rétablir la circulation sanguine dans la zone touchée, à maintenir et à restaurer les fonctions vitales du corps et à prévenir les complications possibles.

Quelques heures après le début de l'attaque, un médicament thrombolytique est administré au patient pour dissoudre le thrombus. À la fin de cette période, la thrombose ne peut être retirée que chirurgicalement. On prescrit aux patients des médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine, des vasodilatateurs pour normaliser la circulation sanguine.

Pour restaurer et normaliser les processus métaboliques dans les tissus cérébraux, des neurotrophiques sont prescrits..

Dans le cadre de la prévention des complications thrombotiques, des agents antiplaquettaires, des anticoagulants et des médicaments améliorant la circulation sanguine sont prescrits.

Dans le même temps, la maladie de fond est traitée et un traitement symptomatique des complications possibles des organes vitaux est effectué..

Les conséquences précoces les plus dangereuses d'un accident vasculaire cérébral sont l'œdème cérébral, le coma et le nouvel AVC, qui sont la cause de décès la plus fréquente chez les patients en période aiguë..

La gravité des lésions neurologiques résiduelles varie considérablement, allant des troubles de la parole et des fonctions motrices mineures à une perte complète de mobilité et à une prise en charge minimale. Après un AVC, des troubles mentaux, des troubles de la mémoire, des troubles de la parole sont observés.

Nous avons beaucoup d'informations dans cet article sur un accident vasculaire cérébral extrêmement rare, ses symptômes, son diagnostic et son traitement..

Vous en apprendrez davantage sur la récupération, les prédictions et les conséquences d'un AVC cérébelleux ici..

Prévision pour la vie

Le pronostic de l'AVC dans son ensemble est plutôt défavorable, les conséquences possibles de chaque cas particulier sont extrêmement difficiles à prévoir, même après un examen complet du patient. Le pronostic s'aggrave pour les personnes âgées, ainsi qu'en présence de certaines maladies chroniques.

Selon les statistiques, les complications précoces d'un AVC ischémique causent la mort d'environ 25% des patients dans le mois suivant un AVC.

Environ 60% conservent des troubles neurologiques invalidants.

La survie au cours de l'année approche 70%, sur cinq ans - environ 50%, un seuil vieux de dix ans est atteint par environ 25% des patients survivants. Des AVC répétés dans les cinq ans suivant le premier épisode surviennent chez environ 30% des patients.

Il existe des méthodes spécialement développées pour évaluer le degré de risque d'une deuxième grève..

Période de récupération

La période de récupération après un AVC dure jusqu'à trois ans. Les patients sont prescrits un régime en fonction de l'état et de la présence de maladies de fond, des cours de massage, des exercices thérapeutiques. Le traitement au sanatorium est indiqué. Les patients se voient prescrire un traitement d'entretien, souvent à vie..

Des recommandations plus spécifiques ne peuvent être données que par le médecin traitant, qui dispose d'informations complètes sur les caractéristiques de la maladie et l'état général du patient.

Voici de nombreuses informations utiles sur la guérison d'une maladie:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite