Insuffisance coronaire

L'insuffisance coronaire est une affection pathologique dans laquelle le flux sanguin coronaire est partiellement réduit ou absolument arrêté. En conséquence, le muscle cardiaque recevra une quantité insuffisante de nutriments et d'oxygène. Cette condition est la manifestation la plus courante de CHD. Le plus souvent, c'est une insuffisance coronaire aiguë qui est à l'origine d'un infarctus du muscle cardiaque. La mort coronarienne soudaine est également directement liée à ce processus pathologique..

Il existe deux types d'insuffisance:

  • insuffisance coronaire de repos;
  • insuffisance coronaire.

Il est important de savoir ce qu'est l'insuffisance coronaire aiguë et chronique, ses symptômes et son traitement, afin de constater son évolution chez une personne à temps et de la livrer à un établissement médical pour des soins d'urgence..

Les causes

Le syndrome d'insuffisance coronarienne peut survenir pour diverses raisons. Le plus souvent, elle est causée par des spasmes, une sténose athérosclérotique et thrombotique.

  • coronarite;
  • dommages aux vaisseaux sanguins;
  • malformations cardiaques;
  • sténose pulmonaire;
  • choc anaphylactique;
  • anévrisme aortique;
  • violation de la perméabilité des artères. Cela peut se produire en raison d'un blocage absolu ou partiel des vaisseaux sanguins, des spasmes, des thromboses, etc..

Symptômes

La cause la plus fréquente de décès par maladie vasculaire et cardiaque est l'insuffisance coronaire. Cela est dû au fait que le cœur et les vaisseaux sanguins sont presque tous les mêmes endommagés. En médecine, ce phénomène est appelé mort subite coronarienne. Tous les symptômes de cette maladie sont complexes, mais le principal et le plus important est précisément une attaque d'angine de poitrine..

  • parfois, le seul symptôme de l'insuffisance coronarienne est une douleur intense au cœur ou derrière le sternum, qui dure environ 10 minutes;
  • raideur. Se produit lors d'une augmentation du stress physique;
  • pâleur de la peau;
  • dyspnée;
  • cardiopalmus;
  • la respiration ralentit, devient plus superficielle;
  • les vomissements, les nausées, la salivation augmentent;
  • l'urine est de couleur claire et excrétée en plus.

Forme aiguë

L'insuffisance coronarienne aiguë est une condition pathologique qui se développe à la suite d'un spasme des vaisseaux sanguins qui saturent le muscle cardiaque. Un spasme peut se développer chez une personne à la fois dans un état de repos physique complet et avec une augmentation émotionnelle et physique. charges. La mort subite est directement liée à cette maladie..

Le syndrome clinique d'insuffisance coronarienne aiguë est communément appelé angine de poitrine. L'attaque se développe en raison d'un manque d'oxygène dans les tissus du cœur. Les produits d'oxydation ne seront pas excrétés par le corps, mais commenceront à s'accumuler dans les tissus. La nature et la force de l'attaque dépendent directement de plusieurs facteurs:

  • réaction des parois des vaisseaux affectés;
  • zone et étendue de la lésion athérosclérotique;
  • force ennuyeuse.

Si les attaques se développent la nuit, dans un état de repos complet et sont difficiles, cela indique que de graves lésions vasculaires se sont produites dans le corps humain. En règle générale, la douleur survient soudainement dans la région du cœur et dure de deux à vingt minutes. Irradie vers la moitié gauche du corps.

Forme chronique

Elle survient chez l'homme en raison de l'angine de poitrine et de l'athérosclérose des vaisseaux sanguins. En médecine, il existe trois degrés de la maladie:

  • degré initial d'insuffisance coronaire chronique (CKN). Une personne a des crises d'angine de poitrine peu fréquentes. Ils sont provoqués par des troubles psycho-émotionnels et physiques. charges;
  • degré prononcé d'insuffisance cardiaque chronique. Les attaques deviennent plus fréquentes et plus intenses. La raison en est une activité physique d'un niveau moyen;
  • sévère insuffisance cardiaque chronique. Les attaques chez l'homme se produisent même dans un état calme. Une arythmie et des douleurs cardiaques sévères sont notées..

L'état du patient s'aggravera progressivement à mesure que les vaisseaux se rétréciront. Si la perturbation métabolique est très longue, de nouveaux dépôts apparaîtront sur les plaques qui se sont déjà formées sur les parois des artères. L'afflux de sang vers le muscle cardiaque diminuera considérablement. Si un traitement approprié de l'insuffisance coronarienne chronique n'est pas effectué, une mort subite peut survenir..

Mort subite

La mort subite est une issue fatale due à des maladies vasculaires et cardiaques qui surviennent chez des individus dont l'état peut être qualifié de stable. Dans 85 à 90% des cas, la cause de cette affection est une cardiopathie ischémique, y compris le cours sans symptômes graves.

  • asystolie du cœur;
  • fibrillation ventriculaire.

Lors de l'examen d'un patient, une pâleur de la peau est notée. Ils sont froids et ont une teinte grisâtre. Les élèves s'élargissent progressivement. Le pouls et les bruits cardiaques ne sont pratiquement pas déterminés. La respiration devient agonale. Après trois minutes, la personne cesse de respirer. La mort arrive.

Diagnostique

  • électrocardiogramme;
  • angiographie coronaire (coronarographie);
  • Tomodensitométrie;
  • IRM cardiaque (imagerie par résonance magnétique).

Traitement

Le traitement de l'insuffisance coronarienne doit être commencé le plus tôt possible afin d'obtenir des résultats favorables. Peu importe ce qui cause cette condition, mais elle nécessite un traitement qualifié. Sinon, la mort peut survenir..

Le traitement du syndrome d'insuffisance coronaire ne doit être effectué que dans des conditions stationnaires. La thérapie est assez longue et comporte de nombreuses nuances. La première chose à faire est de lutter contre les facteurs de risque de maladie coronarienne:

  • éliminer la suralimentation;
  • alterner correctement les périodes de repos et d'activité;
  • suivre un régime (particulièrement important pour le cœur);
  • augmenter l'activité physique;
  • Ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool;
  • normaliser le poids corporel.
  • médicaments antiangineux et antiarythmiques. Leur action vise la prévention et le soulagement des crises d'angine de poitrine, le traitement des troubles du rythme cardiaque;
  • les anticoagulants (dans le traitement de l'OKN occupent une place importante, car ils sont destinés à fluidifier le sang);
  • miel anti-bradykinine. installations;
  • miel vasodilatateur. fonds (Iprazid, Aptin, Obzidan et autres);
  • médicaments hypolipidémiants;
  • médicaments anabolisants.

Des méthodes chirurgicales et intravasculaires de traitement sont utilisées pour rétablir le flux sanguin dans les artères coronaires. Il s'agit notamment des méthodes suivantes:

  • greffe de pontage coronarien;
  • stenting;
  • angioplastie;
  • athérectomie coronaire directe;
  • ablation par rotation.

La prévention

Un traitement approprié aidera à éliminer l'insuffisance coronarienne aiguë, mais il est toujours plus facile de prévenir la maladie que de la traiter. Il existe des mesures préventives qui permettent de prévenir le développement de cette maladie:

  • un exercice régulier est nécessaire. Vous pouvez aller nager, marcher plus. Les charges devraient être augmentées progressivement;
  • éviter les situations stressantes. Le stress est partout dans notre vie, mais c'est le cœur qui souffre le plus, nous devons donc essayer d'éviter de telles situations afin de le protéger;
  • régime équilibré. La quantité de graisses animales dans l'alimentation doit être réduite;

Recommandations de spécialistes

L'insuffisance coronaire est une maladie très complexe et dangereuse qui peut entraîner la mort d'une personne. Par conséquent, il est important de connaître tous ses principaux symptômes et premiers signes afin de fournir au patient des soins d'urgence. Le traitement de cette maladie est long et il est nécessaire de le réaliser en temps opportun afin de prévenir la survenue d'une mort subite. Il est particulièrement nécessaire de noter que l'OKN s'est considérablement «rajeuni» au cours des dernières années. Maintenant, cela affecte les personnes en âge de travailler. Plus tôt le traitement d'une maladie ou d'un état pouvant provoquer son développement est effectué, plus le pronostic sera favorable.

Qu'est-ce que l'insuffisance coronarienne aiguë, les causes, les soins d'urgence et le traitement

Les causes de l'insuffisance coronaire

L'insuffisance coronarienne peut survenir en raison de deux raisons conduisant à une violation du mouvement normal du sang dans les artères:

  • Changements de tonus artériel.
  • La clairance artérielle est réduite.

Changement du tonus artériel

Le spasme de la paroi vasculaire et une diminution du tonus des artères peuvent être le résultat d'une poussée d'adrénaline accrue. Ainsi, par exemple, sous un stress sévère, que beaucoup décrivent avec l'expression «le cœur a coulé dans la poitrine», il y a un manque temporaire d'oxygène. Il est facilement compensé par une augmentation de la fréquence cardiaque. En conséquence, le débit sanguin augmente, le débit d'oxygène augmente considérablement, l'humeur et le bien-être d'une personne peuvent même s'améliorer pendant un certain temps.

Dans une situation stressante à court terme, il n'y a rien à craindre. Au contraire, il peut être considéré comme un entraînement qui réduit la sensibilité des vaisseaux coronaires au spasme (prévention des maladies coronariennes).

Cependant, si le stress se prolonge, la phase de décompensation commence. Cela signifie que les cellules musculaires consomment la totalité de l'énergie. Le cœur commence à battre plus lentement, le niveau de dioxyde de carbone augmente et le tonus des artères diminue. Le flux sanguin coronaire ralentit.

En conséquence, le métabolisme du muscle cardiaque est altéré. Certaines de ses parties peuvent même mourir (nécrose). Les foyers nécrotiques résultants sont connus sous le nom commun ".

Diminution de la lumière artérielle

La lumière des artères coronaires est réduite en raison d'une violation de l'état normal de leur coquille interne ou en raison du blocage du flux sanguin par le thrombus formé (plaque athérosclérotique, caillot de sang). Les facteurs suivants contribuent à l'apparition d'une pathologie:

  • le tabagisme (en raison de l'effet d'intoxication de la fumée de tabac sur le corps, les cellules de la couche interne des artères changent et le risque d'augmentation de la thrombose augmente);
  • l'utilisation d'une grande quantité d'aliments gras (lourde d'un manque de protéines, d'un changement dans l'équilibre des oligo-éléments et des vitamines, d'une violation des processus métaboliques);
  • stress (en raison de l'augmentation du fond d'adrénaline, un spasme artériel prolongé se produit);
  • faible activité physique (entraîne une congestion veineuse, une détérioration de l'apport d'oxygène aux tissus, une diminution de la fréquence cardiaque).

Symptômes d'insuffisance coronaire chronique

La symptomatologie de la maladie ne se manifeste pas toujours: dans certains cas, le développement de la pathologie prend beaucoup de temps. L'angine de poitrine est l'un des signes clés, mais un certain temps peut s'écouler avant sa formation. Au début, le patient peut périodiquement ressentir un dysfonctionnement de son cœur. Le rythme s'égare, provoquant une tachycardie ou une arythmie. Mais le plus souvent, l'angine de poitrine commence à se développer en trois étapes:

  1. Violation et apparition de douleurs thoraciques au moment de l'augmentation de l'activité, du stress.
  2. La douleur et les signes augmentent dans des conditions normales. Des études montrent de graves changements dans le système de circulation sanguine coronaire.
  3. Une forme particulièrement agressive et sévère dans laquelle les symptômes apparaissent au repos. L'insuffisance rythmique est ajoutée, la douleur au sternum s'intensifie au maximum.

À mesure que la maladie progresse, les symptômes de l'insuffisance coronarienne augmentent:

  • la fréquence cardiaque augmente;
  • suffocation, douleur dans le cœur et derrière le sternum;
  • un essoufflement sévère apparaît même au repos.

La douleur peut être transmise au bras et à l'oreille gauche. Le plus souvent se produit brutalement, l'attaque dure de 2 à 22 minutes. La symptomatologie est aiguë, le patient caractérise ainsi son état: "J'ai saisi vivement la douleur derrière le sternum, il n'y avait rien à respirer." Dans les formes chroniques, ces attaques peuvent devenir périodiques, surtout de manière agressive la nuit. La criticité de la situation est possible si le pic de l'attaque dure plus de 20 minutes. Dans de tels cas, les conditions sont créées pour le développement d'un infarctus du myocarde étendu.

Sans traitement et intervention spécialisée, la situation ne fera qu'empirer. À mesure que la maladie progresse, la lumière des vaisseaux se rétrécit de plus en plus. Le cœur reçoit peu de composants vitaux, le sang fournit moins d'oxygène. Les symptômes deviendront plus agressifs, la dynamique atteindra pleinement une valeur négative.

Causes du trouble circulatoire coronaire

Lorsqu'on leur demande pourquoi les interruptions de l'approvisionnement en sang et en nutriments du tissu myocardique commencent, les experts répondent généralement que l'insuffisance coronaire survient à la suite de troubles primaires ou secondaires.

  • Primaire. Ils surviennent directement dans les vaisseaux en raison d'un traumatisme, d'une inflammation, de la formation de lipoprotéines et de plaques calcifiées, de caillots sanguins.
  • Secondaire Ils sont provoqués par un métabolisme accéléré dans le myocarde, dû à des dommages à la structure des coronaires. Des changements similaires se produisent dans tout le système vasculaire..

Les problèmes avec les vaisseaux coronaires qui affectent le flux sanguin sont conditionnellement divisés en congénitaux et acquis. Des malformations congénitales apparaissent chez le fœtus lorsqu'il est encore dans l'utérus et ne se prêtent pas à des influences externes. Il arrive qu'il existe une prédisposition génétique aux maladies courantes qui conduisent finalement à des lésions vasculaires (il s'agit très souvent de diabète sucré héréditaire). Les pathologies acquises surviennent en raison du stress, du travail dans des «travaux dangereux», de la vie dans une région défavorisée pour l'environnement, de la consommation d'aliments gras, du manque ou de l'excès d'activité physique.

Les déclencheurs de l'insuffisance coronaire sont les causes suivantes:

  • IHD ou ischémie causée par un besoin aigu d'oxygène dans le cœur pendant le sport, pendant le stress, en cas de dépendance à l'alcool;
  • violation ou arrêt complet du système électrique du muscle cardiaque (asystolie);
  • une forte baisse de la pression artérielle et une aggravation de la circulation coronaire pendant le sommeil;
  • anémie;
  • athérosclérose - la formation de dépôts de cholestérol sur les parois vasculaires;
  • coronarosclérose - le terme désigne la libération de plaques de cholestérol détachées directement dans les coronaires;
  • fibrillation auriculaire (fibrillation ventriculaire);
  • spasme coronaire - possible en raison de l'intoxication par des gaz nocifs, de l'inhalation de cocaïne;
  • dommages aux artères - inflammation, sténose, ruptures;
  • dommages au muscle cardiaque - en raison d'une blessure au couteau, l'apparition de cicatrices post-infarctus sur le myocarde;
  • thrombophlébite - elle se développe généralement dans les membres inférieurs, tandis que les caillots sanguins formés dans les veines sont capables de bloquer la lumière de l'artère coronaire;
  • maladie cardiaque - il s'agit souvent d'un défaut congénital de gros vaisseaux;
  • diabète sucré - la présence de sucre dans le sang contribue à la croissance des caillots sanguins;
  • l'obésité - elle provoque le diabète, une augmentation du cholestérol sanguin et l'épaissit également, stimulant la thrombose;
  • choc anaphylactique - en cas de réaction allergique, les cellules produisent de l'histamine, qui ralentit la circulation sanguine périphérique et centrale.

Classification des maladies

L'insuffisance coronarienne aiguë est un état d'insuffisance de la demande en oxygène du myocarde et de son apport réel au muscle cardiaque. Le cœur reçoit une quantité insuffisante de sang, une ischémie se produit. Une personne ressent de la douleur, un essoufflement, des brûlures derrière le sternum.

L'attaque (paroxysme) de l'insuffisance cardiaque est provoquée par le stress psycho-émotionnel et l'activité physique du patient, mais elle peut également se produire au repos. Conformément à cela, on distingue deux types d'exacerbation du syndrome coronarien:

  • Angine de poitrine.
  • Angine de poitrine.

Avec l'effort physique, la consommation de sang du muscle cardiaque augmente. En cas de stress psychologique, les glandes surrénales sécrètent les hormones adrénaline et cortisol, qui rétrécissent la lumière des artères coronaires qui alimentent le myocarde.

La cause de l'angine de poitrine est l'ischémie myocardique due au rétrécissement pathologique des artères coronaires.

La sténose de l'artère coronaire se produit en raison du développement du processus athérosclérotique en eux. Avec l'athérosclérose coronaire, le cholestérol de basse densité se dépose sur leur paroi interne, formant des bandes de graisse. De plus, la couche lipidique est oxydée, ce qui conduit à l'apparition de propriétés étrangères au corps. Le système immunitaire attaque le cholestérol altéré, qui est absorbé par les macrophages, qui deviennent alors des cellules en mousse. Ils sont situés sous la coquille interne de l'artère - l'intima, qui devient le couvercle de la plaque située entre l'intima et les médias - la coquille moyenne.

Un joint se forme qui recouvre la lumière. À l'avenir, en raison de l'écoulement rapide du sang, il peut être endommagé - le processus de coagulation intravasculaire du sang, la création d'un caillot sanguin, commence.

L'endothélium endommagé est recouvert de filaments de fibrine et de collagène, envahit de tissu conjonctif. Les modifications fibreuses provoquent un compactage et un épaississement de la paroi des artères coronaires, rétrécissant leur lumière. Les navires deviennent inélastiques. Une plaque cassée peut obstruer un vaisseau.

En plus du processus athérosclérotique, certaines maladies infectieuses, auto-immunes et allergiques contribuent à rétrécir la lumière des artères coronaires. Dans les infections (en particulier la chlamydia, la vascularite systémique), des thrombus pariétaux apparaissent dans les vaisseaux coronaires à la suite d'une coagulation intravasculaire. Un blocage partiel par le thrombus des artères coronaires est possible, ou l'organisation d'un caillot sanguin avec la formation de tissu conjonctif à sa place.

De plus, la sténose se développe avec:

  • L'accumulation d'amyloïde sur la paroi des coronaires avec amylose.
  • Sténose de l'orifice aortique.
  • Hypertrophie myocardique.

Avec une augmentation de la charge sur le système cardiovasculaire (à la suite d'un stress ou d'un stress physique), le besoin en oxygène augmente. Les artères coronaires rétrécies ne fournissent pas suffisamment de sang sanguin myocardique. La libération d'adrénaline en réponse au froid ou au stress provoque des spasmes des vaisseaux coronaires, ce qui conduit au développement de la maladie.

Ces formes de pathologie se distinguent:

  • Angine stable.
  • Une angine instable.
  • Infarctus du myocarde.

Angine de poitrine stable - insuffisance circulatoire coronarienne aiguë, qui est arrêtée par la prise de nitrates ou l'arrêt de l'activité physique qui a causé le syndrome douloureux.

Angine de poitrine instable - une violation plus grave de la circulation myocardique, pré-infarctus. L'attaque n'arrête pas l'arrêt de l'activité physique et menace le développement d'une crise cardiaque avec la mort de parties du muscle cardiaque, qui devraient être alimentées en sang par une artère rétrécie.

Il existe plusieurs types d'angine de poitrine instable:

  • Première rencontre - 28-30 jours après le début des symptômes.
  • Progressif - augmentation de la dose de nitroglycérine, arrêt de la douleur thoracique.
  • Spontané - l'apparition de crises seules, non éliminées par les nitrates. La durée de l'attaque est supérieure à 15 minutes. Bouts répété.
  • Variante, Prinzmetalla - lors d'une attaque sur l'ECG, une élévation (élévation) du segment ST est observée, indiquant une ischémie grave et des dommages myocardiques, similaires à une crise cardiaque.
  • Post-infarctus - l'apparition de convulsions 24 heures après l'apparition d'un foyer de nécrose dans le cœur, mais au plus tard 8 semaines.
  • Une crise cardiaque est une condition lorsqu'une attaque ischémique prolongée (plus de 20 minutes) entraîne une nécrose du tissu musculaire. Cela s'accompagne d'une violation de l'excitabilité, de la contractilité, de la conduction du cœur. Cette condition est irréversible et peut entraîner une insuffisance cardiaque et un choc cardiogénique en cas de dommages importants..

Tactiques de traitement

Vous ne pouvez sauver le patient qu'avec des diagnostics d'urgence et des soins médicaux. Une personne est posée sur une base rigide au sol, l'artère carotide est vérifiée. Lorsqu'un arrêt cardiaque est détecté, la technique de respiration artificielle et le massage cardiaque sont mis en œuvre. La réanimation commence par un seul coup de poing dans la zone médiane du sternum.

Les autres activités sont les suivantes:

Le patient est soumis à une hospitalisation immédiate. Si le patient se réveille, la thérapie vise à prévenir les rechutes. Le critère d'efficacité du traitement est le rétrécissement des pupilles, le développement d'une réponse normale à la lumière.

Lors de la mise en œuvre de la réanimation cardio-pulmonaire, tous les médicaments sont administrés rapidement, in / in. Lorsqu'il n'y a pas d'accès à la veine, la lidocaïne, l'adrénaline et l'atropine sont injectées dans la trachée, avec une augmentation de la dose de 1,5 à 3 fois. Une membrane ou un tube spécial doit être installé sur la trachée. Les médicaments sont dissous dans 10 ml de NaCl isotonique.

S'il est impossible d'utiliser l'une des méthodes d'administration de médicaments présentées, le médecin prend une décision concernant les injections intracardiaques. Le réanimateur agit avec une aiguille fine, en suivant strictement la technique.

Le traitement est interrompu si, en moins d'une demi-heure, il n'y a aucun signe d'efficacité des mesures de réanimation, si le patient n'est pas susceptible à une exposition au médicament, une asystolie persistante avec plusieurs épisodes a été identifiée. La réanimation ne commence pas lorsque plus d'une demi-heure s'est écoulée depuis l'arrêt de la circulation sanguine ou si le patient a documenté un refus de mesures.

Signes caractéristiques

Les symptômes dépendent à la fois de la gravité du processus pathologique et des caractéristiques individuelles du corps..

Parmi les points typiques:

  • Arythmie. Il existe plusieurs options pour ce phénomène. Tachycardie, et le processus inverse, lorsque le cœur ralentit à 60 battements ou moins, l'absence d'intervalles égaux entre les contractions. L'option clinique n'est pas très importante. Cependant, si une extrasystole ou une fibrillation de groupe est détectée, une hospitalisation urgente est nécessaire, vous ne pouvez pas aider sur place.
  • Douleur thoracique brûlante intense. Un signe typique d'angine de poitrine, également une crise cardiaque. L'inconfort n'est pas la couture, c'est une version relativement rare de la sensation. Il irradie vers le dos, les bras, la poitrine, l'estomac dans la région épigastrique.
  • Dyspnée. Tout d'abord, avec l'activité physique, puis dans le contexte d'un repos complet, qui devrait alerter.
  • Attaque de panique avec un sentiment de peur, d'anxiété, de désir de trouver un endroit calme. L'agitation psychomotrice peut jouer un tour au patient. À de tels moments, en particulier dans le contexte d'une crise aiguë, la personne n'est pas tout à fait adéquate.
  • Fatigue, somnolence. Une autre variante du comportement du patient s'accompagne de repos, d'apathie, de léthargie. Cela dépend beaucoup du type de système nerveux d'un patient particulier. C'est un mauvais signe, car la perte de conscience et le coma sont possibles..
  • Hyperhidrose. Soudain, une personne commence à transpirer fortement sans aucun facteur visible.
  • Vertiges. Une crise aiguë de céphalée qui ne peut pas être soulagée par des analgésiques classiques.
  • Nausées Vomissements. Ils sont de nature réflexe, car ils n'apportent pas de soulagement, comme en cas d'empoisonnement.
  • État d'évanouissement. Les événements syncopaux suggèrent une violation significative de la circulation cérébrale.

Dans une crise aiguë, les symptômes surviennent à un moment donné, pendant plusieurs minutes ou heures. Ils ne sont pas éliminés par eux-mêmes, ils ont besoin d'une influence qualifiée de l'extérieur. La question tombe sur les épaules des autres et du personnel médical.

L'insuffisance coronaire aiguë sauve votre cœur immédiatement

Avez-vous, vous ou vos proches, reçu un diagnostic d’insuffisance coronarienne aiguë et vous ne savez rien de cette maladie? Lisez mon article qui répondra aux questions les plus importantes concernant cette pathologie cardiaque..

L'activité du cœur, avec sa continuité et sa constance, est capable de maintenir le même niveau d'approvisionnement en nutriments et en oxygène pour tous les tissus du corps. Dans le même temps, les caractéristiques physiologiques de la régulation de l'activité cardiaque et vasculaire suggèrent à la fois une augmentation et une diminution de l'intensité de son travail, ce qui, en présence de pathologies du cœur, conduit à une déficience fonctionnelle et à la "famine" des tissus. De plus, la particularité de l'apport sanguin au cœur est qu'il ne reçoit des nutriments et de l'oxygène que pendant la diastole. Par conséquent, le stress des mécanismes physiologiques pendant l'effort physique, qui entraîne une augmentation de son rythme, réduit considérablement la durée de la diastole, épuisant le flux sanguin dans le cœur. En général, le muscle cardiaque souffre d'ischémie, qui s'accompagne de douleurs brûlantes derrière le sternum. Dans cette condition de carence d'approvisionnement en sang vers le cœur, une insuffisance coronaire aiguë se développe. Les raisons du développement de cette condition pathologique peuvent être divisées en 2 grands groupes:

  • causes coronarogènes dues au fait que les vaisseaux coronaires ont des foyers de lésions athérosclérotiques ou sont rétrécis, et leur paroi peut être sclérosée.
  • Non coronarogène, associé à un changement pathologique des vaisseaux coronaires du cœur, et indépendant de l'état des artères.

S'il est nécessaire de démarrer la capacité de réserve du corps pour effectuer un travail physique ou lors d'un stress émotionnel, l'activité cardiaque doit être accélérée. Cependant, cela est associé à une aggravation d'un défaut fonctionnel existant dans les vaisseaux du cœur..

Symptômes d'insuffisance coronarienne aiguë.

Sous l'action de l'adrénaline, qui est libérée chez l'homme au moment du stress ou pendant l'exercice, les vaisseaux rétrécissent leur lumière afin de fournir une augmentation de la vitesse du flux sanguin pour assurer adéquatement l'approvisionnement des tissus en nutriments. Une plaque athérosclérotique légèrement rétrécie, la lumière du vaisseau ou sa paroi sclérotisée se rétrécit davantage, ce qui provoque une carence dans l'afflux de nutriments dans le cœur avec le sang. Il y a une insuffisance coronaire aiguë. Le patient commence immédiatement à ressentir une vive douleur brûlante derrière le sternum, ce qui ne lui permet pas de faire le travail. Cette condition est classée comme une maladie coronarienne et a les formes suivantes: angine de poitrine, infarctus du myocarde. Avec une longue pathologie actuelle, même au repos, le cœur peut présenter une insuffisance circulatoire, qui se manifeste par un essoufflement, des lèvres bleues, le bout du nez, un pouls faible dans les artères des membres, la transpiration et des expressions faciales anxieuses. L'insuffisance coronarienne aiguë, dont les symptômes sont assez vifs, ne nécessite pas de manipulations spécifiques supplémentaires de la part du patient, car en général la symptomatologie joue un rôle:

  • Lorsque vous marchez ou effectuez une activité physique, le stress, il y a une douleur brûlante aiguë derrière le sternum, qui a un caractère pressant, rayonnant vers l'espace interscapulaire, le bras gauche, le cou, sous la clavicule gauche.
  • Une telle attaque ne dure généralement pas plus de 15-25 minutes et la douleur diminue progressivement, tandis qu'avec une crise cardiaque, la douleur n'a pas une telle tendance. Avec sa durée de plus d'une demi-heure, il est possible de diagnostiquer l'infarctus du myocarde au stade aigu.
  • Le diagnostic repose sur le principe du soulagement de la douleur: la douleur de l'angine de poitrine est soulagée 15 minutes après la prise de nitroglycérine, et les crises cardiaques ne peuvent pas être réduites de la même manière et durer plus de 30 minutes. Pour soulager le syndrome d'infarctus douloureux, des analgésiques narcotiques sont utilisés, dont la possibilité n'est disponible qu'à l'hôpital.

Traitement de l'insuffisance coronaire aiguë.

Traitement

Après avoir examiné le patient, le médecin détermine les méthodes de traitement en fonction des analyses. Cela peut être une thérapie médicamenteuse, une chirurgie.

De plus, il est nécessaire d'observer un régime, un mode moteur, éliminer les mauvaises habitudes.

Stenting et angioplastie par ballonnet

Le stenting et l'angioplastie par ballonnet sont des méthodes de traitement qui impliquent une intervention percutanée dans les vaisseaux obstrués par le cholestérol afin d'améliorer la circulation sanguine. Avec son aide, le flux sanguin normal dans le myocarde est rétabli sans chirurgie à cœur ouvert..

Pendant l'opération, un dispositif spécial, un stent, est inséré dans l'artère bloquée. Il s'agit d'un cylindre métallique en forme de maille, capable de se contracter et de se dilater..

L'endoprothèse dilate les parois de l'artère, permettant au sang de circuler librement le long de celle-ci.

Dans le cas d'une angioplastie par ballonnet, l'artère rétrécie est dilatée avec un ballonnet, qui est pompé avec de l'air. L'angioplastie par ballonnet est souvent associée à la mise en place d'un stent.

Thrombolyse

La thrombolyse est un type de thérapie vasculaire dans lequel le flux sanguin est rétabli en raison de la lyse (dissolution) des caillots sanguins.

Le patient reçoit une injection intraveineuse d'un médicament qui dissout un caillot sanguin qui interfère avec la circulation sanguine. Le processus de destruction du caillot de sang a lieu dans les 3-6 heures.

Pour la thrombolyse, des fibrinolytiques sont utilisés: streptodécase, streptokinase, urokinase, etc..

Greffe de pontage coronarien

Le pontage aortocoronarien est une opération visant à rétablir le mouvement du sang dans les artères adjacentes au cœur. Pour cela, des shunts sont utilisés - prothèses vasculaires.

L'essence de la méthode est qu'à l'aide de shunts, un chemin circulaire est tracé, contournant la section de rétrécissement. Il est dirigé de l'aorte cardiaque vers l'artère active.

Le rôle des shunts est assuré par des veines extraites de la hanche ou du sternum du patient. Ils sont ourlés au-dessus et en dessous de la zone bloquée.

Administration des médicaments

La pharmacothérapie est effectuée dans les cas où il n'y a pas de lésions cardiaques graves nécessitant une intervention chirurgicale.

Le traitement est effectué de manière globale, en utilisant plusieurs groupes de médicaments.

Ceux-ci inclus:

  • analgésiques à action centrale qui éliminent la douleur (fentanyl, tramadol, promedol);
  • agents antiplaquettaires et anticoagulants. Ils fluidifient le sang, empêchent l'adhésion des plaquettes. Ce sont l'héparine, le syncumar, la warfarine;
  • bêta-bloquants. Bloquer les récepteurs d'adrénaline, relaxant ainsi le muscle cardiaque. Réglez le flux sanguin à l'intérieur du myocarde. Ce sont l'anapriline, le carvédilol, le métoprolol;
  • médicaments hypolipidémiants. Inhibe une enzyme qui favorise la formation de cholestérol. Il s'agit notamment de: Rosuvastatine, vasculaire, Liprimar, Atomax;
  • nitrates. Ils ont un effet vasodilatateur, réduisent le besoin de myocarde en oxygène. Il s'agit de la nitroglycérine, Nitrong, Sustak-forte.

Méthodes de prévention et de traitement

Dans le traitement d'un rôle spécial est joué par la gravité de l'échec, la force de sa manifestation, la fréquence des rechutes. Vous devez d'abord vous débarrasser des principales maladies, à la suite desquelles une insuffisance coronaire se développe.

Il est important de normaliser l'état du système cardiovasculaire, de guérir l'athérosclérose et toute cardiopathie ischémique et d'éliminer le risque d'infarctus du myocarde.

Encore faut-il oublier les mauvaises habitudes. Ils affectent très fortement les parois des vaisseaux sanguins, détruisent le système vasculaire. Évitez de boire de l'alcool, du café le matin et de la malnutrition. Toutes ces mesures aideront à restaurer la santé à au moins un peu..

Le traitement est basé sur l'ablation du principal provocateur - la maladie initiale. Si elle n'a pas une forme aiguë, mais chronique, il est nécessaire de réduire le nombre de rechutes au minimum.

Les médicaments aident aux stades non négligés de toute maladie. Lorsque le cas est critique, ils ont recours à une intervention chirurgicale. Tout dépend de l'état général du patient, de son état de santé et du tableau clinique. Les manipulations chirurgicales ne sont possibles qu'en dernier recours, lorsqu'elles deviennent le traitement le plus efficace et le plus productif.

Il est très difficile d'arrêter la douleur sans médecin, il est donc préférable d'appeler immédiatement une ambulance.

En attendant, vous devez créer un environnement favorable pour le patient, éliminer le facteur pathogène provoquant, fournir un accès direct à l'air frais. Il est conseillé de rassurer une personne, essayez de normaliser le rythme cardiaque.

Il est toujours conseillé d'avoir des comprimés à action rapide avec vous, car toute maladie cardiaque nécessite une action immédiate. Lorsqu'une attaque d'angine de poitrine progresse, la nitroglycérine est placée sous la langue; les réceptions se répètent jusqu'à ce que son action commence et que le résultat ne vienne pas. Pour éliminer la probabilité de caillots sanguins, prenez de l'aspirine. Les médicaments à expansion coronaire augmentent l'espace pour le passage du sang, améliorent la saturation du muscle cardiaque en oxygène et en tous les nutriments utiles. Ils prescrivent également des médicaments qui réduisent le niveau de la demande en oxygène du myocarde et des agents antiplaquettaires.

L'hospitalisation immédiate d'une personne et sa réanimation ultérieure permettront d'éviter une issue fatale et de stabiliser son bien-être. Si le cas est toujours grave, recourir à la chirurgie. Il est nécessaire que l'oxygène et tous les nutriments s'écoulent correctement et de manière stable vers le cœur.

La névrose cardiaque nécessite un grand nombre de différents types de comprimés, et la maladie ischémique doit se produire sous la surveillance constante d'un médecin et avec des méthodes strictes de médicaments nécessaires. Une bonne nutrition est établie, adaptée à l'état du patient et à ses médicaments. Un rôle important est joué par le contrôle de son comportement, la quantité d'activité physique et l'humeur émotionnelle. Les sautes d'humeur soudaines ou le stress ne font qu'aggraver la situation, car en même temps la pression augmente, de sorte que le cœur n'a pas le temps de pomper la bonne quantité de sang à temps.

Si vous commencez le traitement de la maladie immédiatement après l'apparition des premiers symptômes, le problème sera éliminé au stade initial pendant la forme aiguë. L'échec chronique dérangera une personne pour le reste de sa vie. Par conséquent, il est important de commencer le traitement au début, lorsque vous ne pouvez le faire qu'avec des comprimés. Si la pathologie est laissée au hasard, une intervention chirurgicale sera nécessaire, et parfois même elle ne pourra pas éliminer complètement l'insuffisance cardiaque. Il est préférable de contacter votre médecin dès les premiers symptômes et d'être examiné en détail, puis d'analyser l'état du corps.

La description

En cardiologie moderne, il y a
une «insuffisance coronarienne» qui, à un degré ou à un autre,
constitue une menace pour la vie du patient. Il s'agit d'un phénomène pathologique dans lequel
il y a un arrêt ou une baisse de l'intensité du flux sanguin coronaire, entraîne
famine aiguë d'oxygène du cerveau, ainsi qu'une carence dans la vie
nutriments essentiels.

Si l'état du patient n'est pas opportun
se stabiliser, l'ischémie myocardique progresse, l'insuffisance respiratoire,
anémie ou pathologie de l'hémoglobine. Cependant, ce ne sont pas toutes les conséquences qui peuvent
réduire considérablement la qualité de vie et développer des problèmes de santé mondiaux.

En parlant d'étiologie
processus pathologique, il convient de souligner toutes les étapes de l'insuffisance coronaire:

  1. aiguë, due à une obstruction ou un spasme du coronaire
    artères, la formation de caillots sanguins ou une embolie, et lourde d'une crise cardiaque
    myocarde. Une mort inattendue est possible;
  2. chronique à la suite d'un déclin progressif
    le flux sanguin vers le myocarde. La cause de ce processus pathologique est
    athérosclérose vasculaire, modification des propriétés physiques du sang ou d'autres maladies
    système cardiovasculaire chronique.

En général, toutes les manifestations
l'insuffisance coronaire est généralement combinée dans le concept collectif d '«ischémie
cœurs. " Séparément, il convient de préciser que l'insuffisance coronarienne a
génétiques, c’est-à-dire une maladie caractéristique sous l’influence de
les facteurs agressifs peuvent être hérités.

Insuffisance coronaire

La description

En cardiologie moderne, il existe une «insuffisance coronaire» qui, à un degré ou à un autre, constitue une menace pour la vie du patient. Ce phénomène pathologique, dans lequel il y a un arrêt ou une diminution de l'intensité du flux sanguin coronaire, entraîne une famine aiguë d'oxygène du cerveau, ainsi qu'une carence en nutriments vitaux.

Si l'état du patient n'est pas stabilisé en temps opportun, l'ischémie myocardique, l'insuffisance respiratoire, l'anémie ou la pathologie de l'hémoglobine progressent. Cependant, ce ne sont pas toutes les conséquences qui peuvent réduire considérablement la qualité de vie et développer des problèmes de santé mondiaux..

Parlant de l'étiologie du processus pathologique, il convient de souligner toutes les étapes de l'insuffisance coronaire:

  1. aigu, en raison d'un blocage ou d'un spasme des artères coronaires, de la formation de caillots sanguins ou d'un embole, et est lourd d'une attaque d'infarctus du myocarde. Une mort inattendue est possible;
  2. chronique, à la suite d'une diminution progressive du flux sanguin vers le myocarde. La cause de ce processus pathologique est l'athérosclérose vasculaire, un changement dans les propriétés physiques du sang ou d'autres maladies du système cardiovasculaire qui se produisent sous une forme chronique.

En général, toutes les manifestations de l'insuffisance coronaire sont généralement combinées dans le concept collectif d '«ischémie cardiaque». Séparément, il convient de préciser que l'insuffisance coronaire a des prérequis génétiques, c'est-à-dire qu'une maladie caractéristique sous l'influence de facteurs agressifs peut être héritée.

Symptômes

Initialement, cette maladie survient exclusivement sous forme aiguë, cependant, comme le montre la pratique, elle est sujette à une évolution chronique. Il y a la certitude qu'après la première rechute, vous n'aurez pas à attendre longtemps pour la suivante, qui, en général, est ce qui se passe.

Les principaux symptômes de l'insuffisance coronarienne sont un essoufflement sans cause, une toux sèche, des palpitations, une douleur constrictive dans le myocarde, moins souvent - des attaques de tachycardie et d'angine de poitrine. À un stade précoce, un tel processus pathologique se produit sous l'influence d'un stress physique ou émotionnel, et exacerbe plus tard au stade de repos..

Si la maladie est devenue chronique, tous les symptômes alarmants deviennent durables et persistants..

Le principal symptôme est une douleur derrière le sternum, qui, dans la plupart des tableaux cliniques, est de nature paroxystique et est causée par une surcharge accrue du corps affecté. Ces charges marchent sur de longues distances, montent des escaliers, mangent avec excès, peur intense, panique et instabilité mentale.

Lorsqu'ils sont exposés à des facteurs pathogènes caractéristiques, les symptômes d'insuffisance coronaire suivants sont détectés:

  1. signes de dyspepsie;
  2. nausée et vomissements;
  3. urination fréquente.
  4. Flatulence.

Si les signes alarmants augmentent et sont complétés par une douleur aiguë, vous devez contacter immédiatement un spécialiste. Bien sûr, dans le cas d'une évolution chronique d'une maladie caractéristique, la mort du patient ne se produit pas, cependant, une attaque de maladie myocardique ischémique peut être considérée comme fournie au patient.

Diagnostique

En règle générale, même avec un examen visuel du patient, le médecin soupçonne une insuffisance coronaire, cependant, avant de poser un diagnostic final de réassurance, il prescrit un diagnostic détaillé, y compris des examens instrumentaux et de laboratoire.

En règle générale, l'ensemble des tests de diagnostic de l'insuffisance coronaire est le suivant:

  1. un test sanguin général vous permet de déterminer le nombre de globules rouges et, par conséquent, la prédominance du processus inflammatoire dans le corps;
  2. à partir d'un test sanguin biochimique, vous pouvez déterminer la principale cause d'insuffisance coronarienne;
  3. un test de coagulation sanguine détermine la consistance du flux sanguin, ainsi que sa tendance directe à former des caillots sanguins;
  4. la coronarographie, en tant que principale méthode de diagnostic, détermine l'état des artères coronaires, ainsi que les caractéristiques du processus pathologique dominant;
  5. l'électrocardiographie vous permet de juger du travail du myocarde et de la santé de sa fonction contractile;
  6. Les rayons X et l'échographie de la poitrine vous permettent d'évaluer la présence d'autres maladies du système cardiovasculaire et d'identifier de manière fiable la cause de la maladie.

Ce n'est qu'après toutes ces procédures qu'un diagnostic final peut être établi et qu'un régime de traitement intensif peut être démarré en temps opportun.

La prévention

Comme mentionné ci-dessus, la principale cause d'insuffisance coronarienne est les maladies graves du système cardiovasculaire, représentées par l'athérosclérose, l'ischémie, l'infarctus du myocarde ou l'insuffisance cardiaque. Ainsi, afin d'éviter l'insuffisance coronarienne, il est recommandé de réaliser toutes les mesures thérapeutiques et préventives en termes de maladies graves.

En outre, il est extrêmement important de se débarrasser en temps opportun de toutes les habitudes destructrices qui détruisent également lentement et en toute confiance les parois vasculaires, entravant l'intégrité du système vasculaire. Il convient également de réfléchir à une bonne nutrition et au nettoyage régulier des vaisseaux sanguins à l'aide de la médecine alternative.

Traitement

Pour guérir l'insuffisance coronaire, il est important de se débarrasser de la maladie sous-jacente du système cardiovasculaire. Si cela est impossible en raison de son évolution chronique, il est impératif de veiller à réduire le nombre de rechutes. Le traitement peut être médical et chirurgical et dépend des caractéristiques du tableau clinique dominant..

En général, une approche intégrée du problème est nécessaire, ce qui implique l'élimination de la cause profonde, la prévention rapide de la rechute de l'angine de poitrine, ainsi que l'apport d'oxygène au myocarde. Toutes les interventions chirurgicales sont effectuées exclusivement selon les indications et uniquement lorsque cette méthode de traitement est la plus efficace..

En règle générale, il est très difficile d'arrêter la douleur intense à la maison, il est donc urgent d'appeler une ambulance. Avant son arrivée, il est recommandé que la patiente soit allongée sur une base horizontale, pour permettre un accès sans entrave à l'air frais et pour essayer d'éliminer autant que possible le facteur pathogène qui a contribué à une exacerbation extrêmement indésirable..

S'il y a une crise d'angine de poitrine, le patient doit recevoir deux comprimés de nitroglycérine sous la langue et, en l'absence d'effet thérapeutique, après 10 minutes, répéter une dose unique. De plus, prenez un demi-comprimé d'aspirine pour éviter la formation de caillots sanguins. Après l'arrivée des médecins, le patient est immédiatement hospitalisé, tandis que toutes les mesures de réanimation sont prises pour stabiliser son bien-être..

Dans la plupart des tableaux cliniques, les patients atteints d'insuffisance coronarienne chronique savent comment arrêter une attaque inattendue et stabiliser leur état, mais des comprimés de rechange (plus forts) ne feront jamais de mal à avoir sous la main. Si une telle thérapie médicamenteuse ne donne pas une dynamique positive d'une maladie caractéristique, une intervention chirurgicale est indiquée. L'opération est également appropriée pour une insuffisance coronaire sévère, et est une méthode de pontage coronarien avec rééducation supplémentaire.

Si vous prêtez attention au problème en temps opportun, il peut être guéri sous une forme aiguë, tandis que l'évolution chronique de l'insuffisance coronarienne accompagne le patient jusqu'à la fin de sa vie.

Qu'est-ce que l'insuffisance coronaire: causes, symptômes et danger de mort subite

La grande majorité des morts subites non provoquées par un traumatisme (70-90% selon diverses sources) sont imputables à une insuffisance coronarienne aiguë. La mort coronarienne soudaine (VKS), en règle générale, est une manifestation de l'ischémie cardiaque, lorsqu'il y a une forte inadéquation entre l'apport sanguin aux vaisseaux coronaires (coronaires) et la demande en oxygène du myocarde (saturation en oxygène, O2).

Dans de nombreuses situations, les conditions précédant VKS étaient asymptomatiques, c'est-à-dire que le patient n'était pas conscient de l'existence de problèmes d'activité cardiaque. Il était donc nécessaire d'examiner en détail une pathologie appelée insuffisance coronaire, de se familiariser avec ses signes, ses causes et ses principes de traitement..

Qu'est-ce que l'insuffisance coronaire?

La définition clinique et physiopathologique de l'insuffisance coronaire est une condition lorsque le flux sanguin vers les artères coronaires du cœur se détériore. En conséquence, l'approvisionnement du muscle cardiaque en substances biologiquement nécessaires et en oxygène est aggravé, ainsi que l'écoulement des produits d'échange de gaz et de métabolisme. Vous pouvez évaluer ce qu'est l'insuffisance coronarienne (CN) pour une personne, compte tenu de ses 2 formes principales - aiguë et chronique.

Aigu (irréversible)

Une forte détérioration de la perméabilité des vaisseaux coronaires est définie comme une insuffisance coronaire aiguë. Sa forme typique est une crise cardiaque - nécrose myocardique locale due à un décalage entre l'apport d'oxygène au muscle et son besoin.

L'origine de l'insuffisance coronarienne aiguë est associée à une détérioration significative du débit sanguin coronaire ou à son arrêt irréversible dû à des spasmes ou à une thrombose, entraînant souvent la mort.

Chronique (réversible)

L'angine de poitrine est généralement un facteur provoquant le développement d'une insuffisance coronaire chronique, mais les cas de conditions post-chirurgicales problématiques pour la restauration (y compris le médicament) de la circulation coronaire (revascularisation) ne sont pas rares..

L'angine de poitrine, qui est un signe typique de KH chronique, est une condition d'ischémie, qui se caractérise par une douleur compressive cardiaque sévère. Symptômes sévères - douleur localisée dans le sternum ou à sa gauche, irradiant souvent vers l'épaule gauche ou l'omoplate.

Il existe plusieurs types d'angine de poitrine:

  • stable - le plus fréquent, résultant d'une détérioration notable du flux sanguin coronaire avec une charge accrue;
  • instable - non associé à un stress cardiaque et caractérisé par une augmentation des crises, se terminant souvent par une crise cardiaque;
  • variante (angine de Prinzmetal) - résultant d'un spasme prolongé des vaisseaux coronaires et contribuant souvent à la formation d'une petite cardiosclérose focale.

Des signes d'insuffisance coronaire sont souvent observés après que le patient a subi une angioplastie intravasculaire percutanée, un pontage aortocoronarien et d'autres méthodes de revascularisation du muscle cardiaque (reperfusion).

En plus des principaux, un autre type d'insuffisance coronaire est considéré - relatif. Il survient lors de la croissance pathologique du myocarde dans le contexte du développement normal des vaisseaux coronaires. Dans ce cas, les zones envahies du myocarde, "n'ayant pas le temps" de croître avec les artères, montrent des signes d'ischémie.

Mécanismes pour le développement de l'insuffisance coronarienne aiguë

Quelle est la différence avec l'insuffisance cardiaque??

Le coronaire est-il synonyme d'insuffisance cardiaque? Malgré la similitude des manifestations cliniques, ces concepts présentent des différences pathogénétiques. Si la première condition se produit en raison d'une violation de l'apport sanguin au myocarde par les artères coronaires, la seconde est due à l'incapacité du cœur à effectuer la fonction de pompage.

Cette violation est due à:

  • altération de la contractilité du muscle cardiaque;
  • malformations du système circulatoire;
  • dommages au système valvulaire du cœur.

Résultant en?

Trois principaux facteurs interagissent dans la pathogenèse du CN:

  • lésions vasculaires athérosclérotiques;
  • thrombose intracoronaire;
  • spasme coronaire.

Le rétrécissement athérosclérotique des artères coronaires dans 90% des cas ou plus constitue la base de l'ischémie myocardique. Si, en raison de la plaque athérosclérotique, la lumière du vaisseau se rétrécit de 70 à 80%, les attaques d'angine de poitrine causées par le stress physique sont inévitables.

La thrombose de l'artère coronaire entraînant une insuffisance coronaire, dans la plupart des cas, se produit à la suite de lésions athérosclérotiques du vaisseau coronaire, car la formation d'un thrombus se produit sur la surface endommagée de la plaque athérosclérotique. De petites ulcérations ou l'intégrité endothéliale de la plaque conduisent à des caillots..

Avec un spasme des artères coronaires, les parois vasculaires se contractent, ce qui devient un obstacle au flux sanguin normal. L'origine des spasmes est associée à l'activation du système nerveux sympathique (à la suite d'un stress, d'une surcharge mentale ou physique). Le spasme est souvent la cause d'un CN aigu.

Les causes peu fréquentes mais possibles d'insuffisance coronaire sont: les anomalies congénitales des artères coronaires, la cardiomyopathie hypertrophique, la compression des vaisseaux coronaires par une tumeur.

Quels sont les signes?

Le syndrome (complexe symptomatique) de l'insuffisance coronaire combine plusieurs manifestations cliniques:

  • angine de poitrine ou conditions équivalentes (essoufflement paroxystique, douleurs thoraciques);
  • insuffisance cardiaque avec cardiosclérose et dystrophie myocardique ischémique;
  • infarctus du myocarde.

Il existe des cas d'évolution atypique (latente) d'une pathologie avant sa transformation en insuffisance cardiaque ou en mort subite.

La présence d'angine de poitrine ou de conditions équivalentes, la nature des crises et leur corrélation avec le stress physique permettent de déterminer la gravité de l'insuffisance coronarienne chronique:

  • I degré - léger, avec de rares épisodes d'angine de poitrine, associés principalement à un stress mental ou physique;
  • II - moyen, avec des signes prononcés d'angine de poitrine et une diminution de la tolérance au stress;
  • III - sévère, avec des épisodes réguliers et sévères d'attaques d'angine de poitrine, quelle que soit la charge.

Une démonstration visuelle de l'insuffisance coronaire est également confirmée par les indications d'un électrocardiogramme (ECG).

Comme indiqué sur l'ECG?

L'insuffisance coronaire aiguë sur un ECG se manifeste par les traits caractéristiques de l'infarctus du myocarde - dépression (diminution) ou élévation du segment ST, inversion des ondes T. Une preuve importante d'une crise cardiaque est l'apparition d'une onde Q pathologique - un signe frappant de nécrose musculaire cardiaque.

Des changements similaires sont observés sur l'ECG lors de l'exacerbation de l'insuffisance coronaire chronique - le segment ST diminue, l'inversion des ondes T. est souvent détectée. Avec l'angor de Prinzmetal (variante), un changement transitoire (transitoire) du segment ST vers le haut est possible. Pour obtenir une image plus complète de l'état, l'électrocardiographie est réalisée dans un contexte d'activité physique, si le patient n'a pas de contre-indications.

Causes de mort subite

Pour expliquer la mort subite associée à une insuffisance coronaire aiguë, plusieurs hypothèses sont envisagées aujourd'hui, mais la plus grande reconnaissance n'est donnée que pour deux raisons principales:

  • ischémie aiguë (privation d'oxygène) du myocarde;
  • détérioration du flux sanguin coronaire due à une baisse de la pression artérielle, survenant au repos ou au sommeil.

Comme décrit dans un ouvrage intitulé «Mort subite de patients atteints de IHD» par le professeur N. A. Mazur, après de nombreuses autopsies de victimes de IKS, il s'est avéré que plus de la moitié d'entre eux ont souffert d'une à plusieurs crises cardiaques, mais la plupart des patients ne le savaient même pas..

La grande majorité présentait des symptômes d'athérosclérose sévère et d'insuffisance coronarienne, qui ont duré plus d'une douzaine d'années. Ces patients ont subi des crises d'angine de poitrine principalement sur leurs jambes, négligeant l'alitement et essayant d'arrêter le syndrome douloureux avec du corvalol, du validol ou des nitrates. Sans surprise, le plus grand nombre de décès est observé dans les prochaines heures après une crise d'insuffisance coronarienne aiguë..

Symptômes avant la mort

Est-il possible de prévenir une mort subite coronarienne ou ce processus est-il inévitable? Compte tenu de tout ce qui précède, on peut conclure qu'une attention particulière au bien-être peut parfois sauver des vies. Ceci est également confirmé par les symptômes observés avant la mort dans l'insuffisance coronarienne aiguë dans l'étude décrite ci-dessus..

Comment traiter cette maladie cardiaque?

Si vous commencez à traiter l'insuffisance coronarienne en temps opportun, vous pouvez empêcher le développement fatal des événements. N'oubliez pas de consulter un médecin et un examen. La détection d'une carence est, en règle générale, la raison de l'application des mesures suivantes:

  • adhésion au régime hypocholestérol;
  • perte de poids progressive;
  • éducation physique régulière (faisable).

Sous réserve de ces améliorations du mode de vie, les chances de prévenir les IKS sont considérablement augmentées.

En cas d'insuffisance coronaire chronique dans le contexte de pathologies graves du cœur et des vaisseaux sanguins, un traitement médicamenteux peut être nécessaire:

  • bloqueurs des canaux calciques ou antagonistes du calcium - aident à soulager les spasmes et à élargir les artères coronaires, à réduire les besoins myocardiques en O2 et sa contractilité;
  • bêta-bloquants - sont prescrits pour réduire la demande en oxygène du myocarde, la régulation de la fréquence cardiaque, en particulier avec les arythmies, la baisse de la pression artérielle;
  • nitrates - pertinents pour éliminer les signes d'angine de poitrine, non efficaces pour l'infarctus du myocarde;
  • thrombo- et fibrinolytiques - rétablissent la circulation sanguine dans les artères coronaires en raison de la désagrégation plaquettaire.

En l'absence de l'effet d'une thérapie conservatrice, des méthodes de traitement chirurgical peuvent être utilisées - greffe de pontage coronarien et autres méthodes convenues avec le médecin.

Vidéo utile

À propos de la vidéo sur les maladies coronariennes:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite