Que montre un test sanguin pour l'hCG: la norme et les causes des écarts par rapport aux valeurs de référence

Les tests de laboratoire font depuis longtemps partie intégrante du diagnostic de toutes les maladies connues. Ils acquièrent une signification particulière à un moment aussi excitant et agréable de la vie d’une femme que l’attente d’un enfant. Au cours d'examens préventifs (dépistage) effectués au cours des premier et deuxième trimestres, chaque femme enceinte passe une analyse de l'hCG. Voyons pourquoi le médecin le prescrit et dans quels cas il est logique de faire un test similaire vous-même.

HCG: ce qui se cache derrière l'abréviation mystérieuse

HCG est une gonadotrophine chorionique, une hormone produite dans le corps de chaque femme enceinte, ainsi que dans certaines pathologies. La composition chimique de cette substance est très proche de ces hormones reproductives (elles sont appelées "gonadotropes"), qui sont produites chez l'homme, quel que soit le sexe dans la partie du cerveau - l'hypophyse. Leur objectif dans l'état normal du corps est de stimuler la sécrétion d'hormones sexuelles. Le HCG est nécessaire pour «adapter» le corps d'une femme à un processus atypique pour elle - la grossesse - du moment de la fécondation jusqu'au travail complet du placenta.

D'un point de vue chimique, l'hCG se compose de deux «moitiés» - sous-unités alpha et bêta. L'une d'entre elles (alpha) coïncide complètement dans sa structure avec les mêmes sous-unités d'autres hormones gonadotropes, et la seconde (bêta) est unique dans sa composition, ce qui vous permet de déterminer avec précision la concentration de hCG dans le sang.

Tous les tests pour l'hCG effectués pendant la grossesse sont divisés en deux types - qualitatifs et quantitatifs. Les premiers donnent une réponse sans ambiguïté quant à savoir si une augmentation de la concentration de cette hormone dans le sang est enregistrée ou non, ce qui suggère indirectement la présence ou l'absence de grossesse (c'est la base du test d'urine rapide que chaque femme adulte doit avoir rencontré). La seconde - des tests quantitatifs qui déterminent la concentration exacte de hCG dans le sang, afin que le médecin puisse surveiller dynamiquement les changements dans le fond hormonal, ainsi que soupçonner certaines déviations dans le développement du fœtus.

En plus des problèmes de reproduction, il existe une autre raison pour laquelle l'hCG apparaît dans le sang des femmes et des hommes - nous parlons de tumeurs hormonales, de maladies oncologiques qui modifient le fond hormonal du corps. Par conséquent, une telle analyse est parfois prescrite pour diagnostiquer un néoplasme pathologique.

Analyse HCG: du général au... gratuit

Les tests de grossesse, que vous pouvez acheter dans n'importe quelle pharmacie, sont sans aucun doute une invention pratique, mais n'oubliez pas qu'ils ne sont pas très précis et ne peuvent montrer le résultat correct que quelques jours après le retard des menstruations. De plus, ils ne s'appliquent pas au diagnostic de dépistage d'éventuelles violations du développement fœtal, qui est requis au cours des premier et deuxième trimestres de la grossesse, et ne s'appliquent pas au diagnostic en oncologie. Par conséquent, un test sanguin pour l'hCG est un service médical extrêmement informatif et populaire.

HCG total

Cette analyse est la méthode de laboratoire la plus fiable qui vous permet de confirmer ou de nier la présence d'une grossesse, ainsi que de vous assurer qu'elle progresse. Même à des dates très précoces, lorsque les systèmes de test à usage domestique montrent une bande (en règle générale, ils ne répondent pas à des niveaux d'hCG inférieurs à 20 mU / ml), un test sanguin montrera une augmentation de la concentration de l'hormone, indiquant une fécondation réussie.

Cependant, l'utilisation de l'analyse de l'hCG pour confirmer la grossesse n'est pas la seule et non la principale application de cette étude. Le fait est qu'à mesure que l'embryon se développe, le niveau d'hCG dans le sang de la mère devrait augmenter - jusqu'à 12-13 semaines à compter de la date de la dernière menstruation. S'il n'y a pas de croissance d'une analyse à une autre ou si les indicateurs hormonaux ne répondent pas aux normes généralement acceptées, cela peut indiquer une forte probabilité de fausse couche, de grossesse morte ou extra-utérine (extra-utérine). À des dates ultérieures, l'écart de l'hCG par rapport aux valeurs de référence peut indiquer la présence d'une pathologie génétique fœtale (comme le syndrome de Down ou le syndrome d'Edwards).

B-hCG gratuit

L'analyse de la bêta-hCG libre est un type de diagnostic clarifiant, car elle ne prend en compte que la sous-unité de l'hormone qui la distingue des autres substances gonadotropes dans le sang. Cela signifie que la probabilité de distorsion du résultat due au déséquilibre hormonal général sera minime. Ceci est pertinent dans les situations où le but du diagnostic est de rechercher des tumeurs hormonales (certaines d'entre elles augmentent le niveau de b-hCG isolément), qui, avec une absence de grossesse cliniquement confirmée chez une femme ainsi que chez des hommes, indiquent clairement un néoplasme.

De plus, un diagnostic aussi précis est utile pour le dépistage des malformations congénitales, de nombreux médecins considèrent qu'il est approprié d'attribuer au patient une analyse de la bêta-hCG libre. Cela est particulièrement important si la future mère court un risque accru d'avoir un bébé présentant des anomalies génétiques (ceci est déterminé par son âge, son hérédité et ses antécédents de grossesses précédentes).

Quelle est la précision d'un test sanguin hCG

L'analyse des gonadotrophines choriales est une technique de diagnostic de laboratoire très précise. La détermination de la concentration de l'hormone dans le sang est effectuée par la méthode du dosage immuno-enzymatique (ELISA), au cours de laquelle le sérum sanguin humain est mélangé avec des anticorps standard contre l'hCG et le colorant. Sans réaction chimique pour combiner ces substances en un seul complexe, la coloration de la solution ne se produit pas, par conséquent, le test peut confirmer de manière fiable la présence de l'hormone dans le sang du patient, ainsi que d'évaluer sa concentration.

Pourquoi un médecin peut planifier une étude

Pour les femmes ayant des règles retardées, le médecin prescrit une analyse de l'hCG dans les cas suivants:

  • pour confirmer ou réfuter une grossesse précoce;
  • exclure une grossesse extra-utérine;
  • surveiller la qualité de l'avortement pratiqué (au cas où l'interruption artificielle de la grossesse ne serait pas terminée jusqu'au bout, les restes de l'ovule fœtal dans l'utérus continuent de sécréter l'hormone dans le sang);
  • pour diagnostiquer la menace d'une fausse couche ou d'une grossesse manquée.

Pour les femmes avec une grossesse établie et en développement normal, la détermination de l'hCG est prescrite dans les cas suivants:

  • suivre l'évolution de la grossesse;
  • dans le cadre d'un examen de dépistage au premier trimestre (accompagné de l'analyse du PAPP-A - plasma protéique A associé à la grossesse);
  • dans le cadre d'un examen de dépistage au cours du deuxième trimestre (avec analyse de l'alpha-foetoprotéine et de l'œstriol libre - le soi-disant triple test).

Une analyse de l'hCG peut être prescrite aux hommes ainsi qu'aux femmes en dehors de la grossesse pour diagnostiquer les maladies trophoblastiques et les tumeurs hormonales.

Comment donner du sang pour l'analyse de l'hCG

L'un des avantages indéniables de l'analyse de l'hCG est le manque de préparation spéciale pour l'étude. Le sang d'une veine est administré autant que possible - le matin et l'estomac vide (au moins 4 heures doivent s'écouler après avoir mangé).

Si le test hCG est effectué pour confirmer la grossesse, il est conseillé de donner du sang au plus tôt 3 à 5 jours après le retard des menstruations, de sorte que la probabilité d'un résultat faussement négatif sera minime.

Que signifie le résultat: lire le formulaire d'étude

Le patient reçoit les résultats d'un test hCG en une semaine, mais certains laboratoires privés sont capables de mener une étude en une journée ou en cas d'urgence en quelques heures.

Le formulaire indiquera le nom et le prénom du patient, ainsi que le type d'analyse (hCG totale ou b-hCG libre). Les valeurs de référence pour votre cas sont données ici (normes pour les hommes et les femmes non enceintes, normes pour les femmes enceintes avec l'âge gestationnel en semaines).

État du patient

Le niveau de hCG total, miel / ml

Le niveau de b-hCG libre, ng / ml

Hommes et femmes non enceintes

Enceinte de 9 semaines

10 semaines de grossesse

Enceinte de 11 semaines

12 semaines de grossesse

13 semaines de grossesse

14 semaines de gestation

15 semaines de grossesse

16 semaines de gestation

17 semaines de grossesse

18 semaines de grossesse

19 semaines de grossesse

pas d'analyse

20 semaines de grossesse

pas d'analyse

Enceinte de 21 semaines

pas d'analyse

Un test sanguin pour l'hCG n'est qu'une des étapes du diagnostic médical. Quels que soient ses résultats - ne vous précipitez pas vers des conclusions indépendantes, assurez-vous de consulter un médecin et en aucun cas paniquez à l'avance - le corps humain est complexe, et les conclusions sur les processus qui s'y produisent ne peuvent être tirées que sur la base d'une évaluation médicale complète de l'état de santé.

Comme déjà mentionné dans l'article, une augmentation de l'hCG peut être causée non seulement par la grossesse, mais aussi par le développement de diverses pathologies, même le diabète ou les néoplasmes malins. Par conséquent, ne minimisez pas l'importance de cette analyse, faites attention aux écarts par rapport aux normes et consultez un médecin en temps opportun.

Hcg ce qui est

Pour déterminer si votre grossesse se déroule bien, vous pouvez utiliser le calculateur hcg ci-dessous sur cette page

En entrant deux valeurs de hCG et le nombre de jours qui se sont écoulés entre les analyses, par conséquent, vous découvrirez combien de temps votre bêta-hCG double. Si la valeur correspond à la vitesse normale à votre période de gestation, alors tout va bien, mais sinon, vous devez vous méfier et effectuer des vérifications supplémentaires du fœtus.

HCG Doubling Rate Calculator

Au début de la grossesse (les 4 premières semaines), la valeur de l'hCG double environ tous les deux jours. Pendant ce temps, la bêta-hCG parvient généralement à atteindre 1 200 mUI / ml. À la semaine 6-7, le taux de doublement ralentit à environ 72 à 96 heures. Lorsque la bêta-hCG atteint 6000 mUI / ml, sa croissance ralentit encore plus. À la dixième semaine de grossesse, le maximum est généralement atteint. En moyenne, elle est d'environ 60 000 mUI / ml. Au cours des 10 prochaines semaines de grossesse, l'hCG diminue d'environ 4 fois (jusqu'à 15 000 mUI / ml) et reste à cette valeur jusqu'à l'accouchement. 4-6 semaines après la naissance, le niveau deviendra inférieur à 5 mUI / ml.

Causes de l'augmentation de l'hCG chez les femmes non enceintes et les hommes

Un test de grossesse peut-il montrer deux bandelettes chez une femme qui n'est pas enceinte ou chez un homme? Si oui, quelle pourrait être la raison de l'augmentation de l'hCG dans le corps? Une maladie peut-elle la provoquer?

Les causes de l'augmentation de l'hCG chez les femmes non enceintes et les hommes? L'hypophyse est responsable de la production d'hCG dans le corps humain. Chez les hommes, la présence d'hCG peut être un signe d'adénome hypophysaire. Chez les femmes non enceintes, cela peut également être un signe d'adénome hypophysaire, ou si une femme a accouché, cela peut être un signe de dérapage kystique (lorsque, pendant l'accouchement, des morceaux de placenta ou de vessie fœtale peuvent pénétrer dans la circulation sanguine et se propager dans tout le corps, et s'ils le font) ils sont retardés, ils grandissent et se développent et peuvent contribuer au développement de l'hCG, ainsi que simuler une clinique du cancer). Une augmentation de l'hCG chez les femmes peut également être un symptôme d'une maladie ovarienne..

J'ai fait de l'hCG quand je pensais être enceinte, il s'est avéré que j'étais enceinte et j'ai augmenté pendant 2 semaines (les tests habituels ont également montré 2 rayures), je suis allé pour une échographie, mais je n'y ai rien trouvé, j'ai fait de l'hCG encore et encore, j'ai été enceinte de 2 semaines, bien que l'idée était censée être quatre, puis il s'est avéré que c'était juste une insuffisance hormonale et tout s'est envolé par lui-même)))

Quand un test sanguin hCG parle de grossesse

HCG (gonadotrophine chorionique humaine) est une protéine produite par les trophoblastes (la couche externe des cellules germinales). La quantité maximale de cette hormone dans le sang est observée à 10-14 semaines de gestation. Ensuite, il diminue de 16 à 20 semaines, restant jusqu'à la fin de la grossesse. La détermination de la concentration en hCG est utilisée dans le diagnostic de certaines pathologies de la grossesse.

Préparation pour le test et le test hormonal hCG

  • Le sang est prélevé dans une veine pour déterminer la concentration de gonadotrophine chorionique.
  • Après avoir mangé, au moins 4 heures doivent s'écouler avant l'analyse, il est préférable de prendre du sang le matin à jeun.
  • L'étude est menée au plus tôt le troisième jour de règles retardées.
  • Il est impératif d'informer le médecin traitant des médicaments pris, car certains médicaments peuvent affecter le résultat de l'étude..
  • Pour suivre la dynamique du niveau d'hCG, il est nécessaire de mener une étude 2-3 fois avec un petit intervalle (2-3 jours). L'échantillonnage du sang pour l'analyse est mieux fait en même temps..

Normes d'hCG dans le sérum sanguin des femmes et des hommes non enceintes

La concentration de CG est normale en l'absence de grossesse, jusqu'à 5 miel / ml. Une augmentation des niveaux d'hormones chez les hommes et les femmes non enceintes peut indiquer un néoplasme. De plus, une augmentation du niveau de CG est observée dans le diabète.

Écart par rapport à la grossesse

Une augmentation de la concentration en hCG est observée avec:

  • pathologie du canal nerveux du fœtus;
  • syndrome de Down fœtal;
  • grossesse multiple;
  • tumeur trophoblastique.

Une diminution de la concentration de hCG en dessous de la normale indique:

  • grossesse extra-utérine;
  • menace de fausse couche;
  • grossesse non en développement;
  • dommages au placenta;
  • Syndrome d'Edwards.

Quel est le lien avec l'hCG et le risque d'avoir un bébé trisomique??

Pour déterminer le risque de cette pathologie, un système de diagnostic prénatal est réalisé, qui comprend la détermination de la concentration de hCG et l'identification de signes spécifiques à l'échographie.

Si la concentration de l'hormone dans le sang augmente, il y a un risque élevé de syndrome de Down dans l'embryon.

Quelques jours après la fin de la grossesse, une concentration élevée de l'hormone dans le sérum est notée, puis une diminution progressive du niveau d'hCG se produit. Le plus souvent, il revient à des niveaux normaux 4 à 6 semaines après un avortement spontané ou médical.

Avec la grossesse extra-utérine, il se produit significativement moins d'hCG qu'avec l'implantation utérine de l'embryon. Si le niveau de CG augmente lentement, une échographie est effectuée pour détecter un ovule fœtal dans l'utérus ou à l'extérieur de celui-ci.

Si, avec un test positif et l'absence de menstruations, les signes de grossesse ne se produisent pas ou s'ils ressemblent rapidement, nous pouvons supposer une grossesse non développée (congelée). Le niveau d'hCG dans la dynamique cesse de croître en même temps, puis diminue fortement.

Les résultats peuvent-ils être erronés?

Lors de l'analyse du sang pour le HCG, un résultat erroné peut être en violation des règles d'échantillonnage du sang, de stockage du sérum, des méthodes de recherche.

Un résultat négatif est noté avec une implantation tardive de l'embryon. Dans les cas douteux, réexamen, diagnostic échographique et autres études.

Comment l'utilisation de médicaments affecte-t-elle le taux d'hCG dans le sang?

La concentration dans le sang de gonadotrophine chorionique ne peut être affectée que par les médicaments qui contiennent cette hormone. Ils sont prescrits le plus souvent pour stimuler la rupture folliculaire. Si vous avez pris ces médicaments, parlez-en à votre médecin..

Aucune autre hormone, y compris les contraceptifs oraux, ne peut fausser le résultat d'une étude du sérum sur l'hCG.

Prix ​​et conditions, combien de temps attendre le résultat de l'étude sur l'hCG?

La durée d'un test sanguin de laboratoire pour une hormone est d'environ 2 à 3 heures. Vous pouvez obtenir le résultat de l'analyse le même jour si le sang a été prélevé le matin ou le lendemain..

Dans certains cas, par exemple, lorsque le personnel du laboratoire est occupé ou pour conserver les réactifs, l'étude est effectuée une fois tous les quelques jours, lorsqu'un nombre suffisant d'échantillons s'accumulent.

Le coût d'un test sanguin pour l'hCG à Moscou est en moyenne de 750 roubles.

Causes de HCG élevé

Une augmentation du taux d'hCG dans le sang des hommes et des femmes non enceintes est observée avec les tumeurs provenant des gonades:

  • séminomes et tératomes testiculaires;
  • dysgerminomes;
  • tératomes;
  • tumeurs du sac vitellin et cancer ovarien embryonnaire;
  • la tumeur trophoblastique peut également être à l'origine d'une augmentation de l'hCG - chorionépithélium, tératomes trophoblastiques et choriocarcinomes.

La sensibilité diagnostique du marqueur tumoral pour les germinomes malins des ovaires et du placenta est de 100%, pour le chorionépithéliome - 97%, pour les germinomes testiculaires non séminominaux - 48-86%, pour le séminome - 7-14%.

Les germinomes histologiquement malins peuvent être une combinaison (dans des proportions différentes) de tissus capables de synthétiser à la fois l'AFP et l'hCG.En outre, le type histologique d'une tumeur peut changer pendant le traitement.Par conséquent, pour le diagnostic et la surveillance de ces tumeurs, la possibilité de leur détection conjointe doit être discutée. La sensibilité diagnostique du test AFP pour les tumeurs testiculaires non séminomiques varie de 50 à 80%. En fait, les séminomes, les dysgerminomes et les tératomes différenciés sont toujours AFP négatifs, les tumeurs du sac vitellin sont toujours AFP positives, tandis que les tumeurs épithéliales ou combinées peuvent être, plus ou moins prononcées, AFP positives ou AFP négatives. Dans sa forme pure, le carcinome chorionique est toujours hCG positif et AFP négatif, tumeurs du sinus endodermique - toujours AFP positif et hCG négatif, le séminome dans sa forme pure est toujours AFP négatif et dans 14% des cas hCG positif.

La détermination du niveau d'AFP et d'hCG dans le sérum sanguin est particulièrement indiquée pour évaluer l'efficacité du traitement avec le terme. Cependant, les profils de la dynamique des taux sanguins de ces deux marqueurs peuvent ne pas coïncider. La concentration d'AFP tombe à la normale dans les 5 jours. après chirurgie radicale, cette baisse traduit une diminution de la masse tumorale totale. Après la chimiothérapie ou la radiothérapie, en revanche, la concentration d'AFP ne reflète qu'une diminution du nombre de cellules productrices d'AFP. En relation avec la composition cellulaire mixte du terme, la définition de l'hCG est également nécessaire pour évaluer l'efficacité de la thérapie. Une concentration croissante d'AFP et / ou d'hCG indique (souvent plusieurs mois plus tôt que de nombreux autres tests de diagnostic) la progression de la tumeur et, par conséquent, la nécessité de changer l'approche thérapeutique. La détermination combinée de l'AFP et de l'hCG vous permet d'atteindre 86% de sensibilité diagnostique pour déterminer la récurrence des tumeurs testiculaires non séminomiques. Des valeurs initialement élevées d'AFP et / ou d'hCG indiquent un pronostic défavorable.

Le décryptage de l'analyse de l'hCG pendant la grossesse est déjà possible le 8-9ème jour après la fécondation de l'ovule. Au cours du premier trimestre de la grossesse, les normes de gonadotrophine chorionique humaine augmentent rapidement, doublant tous les 2-3 jours. La concentration de hCG atteint son maximum à la 8-10e semaine de grossesse, après quoi elle diminue légèrement et reste constante pendant la seconde moitié de la grossesse. Avec une grossesse extra-utérine, une fausse couche menaçante ou ayant échoué, le taux d'hCG dans le sérum sanguin et l'urine est nettement inférieur à celui d'une grossesse normale au moment approprié. Une concentration plus élevée de bêta-hCG survient lors de grossesses multiples.

Article lu 1597 fois (a).

Faible concentration

Si l'examen a révélé une faible hCG pendant la grossesse, cela peut indiquer la survenue de graves problèmes de port d'un enfant. L'une d'entre elles peut être une grossesse qui s'estompe, provoquant la mort fœtale, donc l'hCG aux premiers stades est si importante.

Une conséquence d'un niveau inférieur de hCG est parfois une grossesse extra-utérine. Souvent, une faible croissance de l'hCG devient le signal qu'une situation menaçante se développe avec un retard de croissance intra-utérin. La concentration de hCG peut être inférieure aux valeurs normales moyennes s'il existe une menace de fausse couche spontanée. En outre, l'une des réponses à la question de savoir pourquoi l'hormone est peu produite est la manifestation d'une insuffisance placentaire sous forme chronique.

Dans toutes les situations, selon une analyse avec une faible hCG, le médecin ne sera pas en mesure de poser immédiatement un diagnostic. Cela est dû au fait que le moment de la conception n'est pas toujours établi avec précision, par conséquent, une comparaison par semaines des niveaux normaux et hormonaux détectés pendant l'étude peut donner une image peu fiable. Pour cette raison, les femmes conçues avec un faible niveau de gonadotrophine chorionique subissent un examen approfondi supplémentaire avec échographie.

Afin de répondre à la question de savoir si la grossesse peut se développer normalement et qu'un enfant a dépassé un enfant dans une telle situation s'il y a une faible concentration de gonadotrophine chorionique analysée, il faut tenir compte du fait qu'une activité insuffisante du chorion dans sa production peut abaisser le niveau d'hormone. Pour que le fœtus puisse continuer à se développer normalement, le médecin prescrit un cycle d'injections avec l'introduction du médicament Gonadotrophin chorionic pour injections, qui aide à soutenir la portance du fœtus.

Pour comprendre qui est capable de faire face au problème, il faut tenir compte du fait que parmi les contre-indications à ce médicament figurent les tumeurs hypophysaires, l'absence de glandes sexuelles ou la présence de tumeurs hormonales actives, la thrombophlébite. Des effets secondaires tels que des allergies et des maux de tête peuvent survenir après les injections..

Norme dans le sérum sanguin en fonction des semaines de grossesse

Pour comprendre une petite hCG ou s'il y a une augmentation excessive, la connaissance de ses valeurs normales aidera. Chez l'homme, ainsi que chez la femme non enceinte en âge de procréer, cet indicateur, lorsqu'il est déterminé dans l'urine, est

Si la personne est enceinte, la norme de gonadotrophine chorionique déterminée en laboratoire dans le sérum sanguin (le comptage est effectué depuis le début de la conception) montre les valeurs hebdomadaires suivantes (mU / ml), qui sont importantes pour le décodage des analyses.

  • 1-2 semaines (immédiatement après la conception): 25 - 156.
  • 2-3 (une légère augmentation suit): 101 - 4870.
  • 3-4 (la tendance à une augmentation progressive de l'hCG se poursuit): 1110-31500.
  • 4-5 (le rythme s'accélère): 2560-82300.
  • 5-6 (concentration presque double): 23100-151000.
  • 6-7 (augmentation rapide continue): 27300-233000.
  • 7-11 (une certaine stabilisation est observée): 20900 - 291000.
  • 11-16 (une diminution progressive de la concentration commence): 6140-103000.
  • 16-21: 4720-80100.
  • 21-39: 2700-78100.

Les valeurs d'hCG ci-dessus ne sont pas une valeur strictement établie et peuvent varier selon les femmes. Pour cette raison, il est plus précis de déterminer comment se développe le portage du fœtus, ce qui aidera un certain nombre de tests à différents moments, vous permettant d'établir la dynamique des changements dans le niveau de l'hormone dans le sang. Dans tous les cas, l'indicateur doit être alerte en dessous de la normale, ce qui peut provoquer de graves processus négatifs dans le développement de la grossesse..

Tableau 2 - Norme d'hCG (miel / ml) après l'ovulation (quotidienne)

journée789dixOnze
HCG2-103-185-218-2611-45
journée12treize14quinzeseize
HCG17-6522-10529-17039-27068-400
journée17dix-huitdix-neufvingt21
HCG120-580220-840370-1300520-2000750-3100
journée2223242526
HCG1050-49001400-62001830-78002400-98004200-15600
journée272829trente31
HCG5400-195007100-273008800-3300010500-4000011500-60000
journée3233343536
HCG12800-6300014000-6800015500-7000017000-7400019000-78000
journée3738394041
HCG20500-8300022000-8700023000-9300025000-10800026500-117000
journée42
HCG28000-128000

Augmentation du niveau de HCG

Hommes et femmes non enceintes:

  1. carcinome chorionique, rechute de chorionocarcinome;
  2. dérive kystique, rechute de la dérive kystique;
  3. séminome;
  4. tératome testiculaire;
  5. néoplasmes du tractus gastro-intestinal (y compris le cancer colorectal);
  6. néoplasmes des poumons, des reins, de l'utérus, etc.
  7. l'étude a été réalisée dans les 4 à 5 jours après l'avortement;
  8. médicaments à base d'hCG.
  1. grossesse multiple (le niveau de l'indicateur augmente proportionnellement au nombre de fœtus);
  2. grossesse prolongée;
  3. inadéquation entre l'âge gestationnel réel et l'âge gestationnel établi;
  4. toxicose précoce des femmes enceintes, gestose;
  5. diabète chez la mère;
  6. pathologie chromosomique fœtale (le plus souvent avec le syndrome de Down, de multiples malformations fœtales, etc.);
  7. administration de progestatifs synthétiques.

Femmes enceintes. Changements alarmants de niveau: décalage avec l'âge gestationnel, augmentation extrêmement lente ou absence d'augmentation de la concentration, diminution progressive du niveau, plus de 50% de la norme:

  1. grossesse extra-utérine;
  2. grossesse non en développement;
  3. menace d'interruption (les niveaux d'hormones diminuent progressivement, plus de 50% de la norme);
  4. insuffisance placentaire chronique;
  5. vraie grossesse dépassant;
  6. mort fœtale prénatale (dans les trimestres II à III).

Résultats faussement négatifs (non détection de l'hCG pendant la grossesse):

  1. le test a été fait trop tôt;
  2. grossesse extra-utérine.

Attention! Le test n'est pas spécifiquement validé pour être utilisé comme marqueur tumoral. Les molécules de HCG sécrétées par les tumeurs peuvent avoir une structure normale ou altérée, pas toujours détectée par le système de test

Les résultats des tests doivent être interprétés avec prudence, en comparaison avec les données cliniques et les résultats d'autres types d'examen, ils ne peuvent pas être considérés comme une preuve absolue de la présence ou de l'absence de la maladie. Le niveau de hCG pendant une grossesse extra-utérine sera considérablement inférieur aux normes spécifiées et cela vous permettra de répondre à temps à la situation actuelle

Le niveau de hCG pendant une grossesse extra-utérine sera considérablement inférieur aux normes spécifiées et cela vous permettra de répondre à temps à la situation actuelle.

L'analyse du niveau de b-hCG libre est utilisée dans le dépistage du développement intra-utérin et de la présence de pathologies fœtales au premier trimestre de gestation. Ce test est effectué pendant la période de 11 à 14 semaines de développement embryonnaire. Son but est d'identifier d'éventuels changements pathologiques du développement sous forme de trisomie de 18 ou 13 paires de chromosomes. Ainsi, vous pouvez découvrir la tendance d'un enfant à des maladies telles que la maladie de Down, les syndromes de Patau et Edwards.

Ce test n'est pas effectué comme une détermination de la prédisposition du fœtus aux affections ci-dessus, mais dans le but de les éliminer, par conséquent, des indications spéciales pour réussir l'analyse ne sont pas nécessaires. C'est comme prévu une échographie à 12 semaines.

Une augmentation des niveaux d'hCG pendant la grossesse peut survenir avec:

  • grossesse multiple;
  • toxicose, gestose;
  • diabète maternel;
  • pathologies fœtales, syndrome de Down, malformations multiples;
  • grossesse incorrecte;
  • prendre des gestagènes synthétiques, etc...

Des valeurs accrues peuvent également être observées au cours de la semaine lors du passage du test après la procédure d'avortement. Des niveaux élevés d'hormones après un mini-avortement indiquent une grossesse progressive.

Un faible taux d'hCG pendant la grossesse peut signifier une fausse couche ou un signe de troubles graves, tels que:

  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse non en développement;
  • retard dans le développement fœtal;
  • la menace d'un avortement spontané;
  • insuffisance placentaire chronique;
  • mort fœtale (au cours du trimestre II-III de la grossesse).

Règles de préparation à un test sanguin pour l'hCG pendant la grossesse

  1. Le don de sang doit avoir lieu le matin (de 8 à 10 jours). Avant de passer le test, il vaut mieux ne pas manger d'aliments gras, ne pas prendre le petit déjeuner le matin.
  2. La veille du prélèvement sanguin, il est strictement interdit de boire de l'alcool, des drogues et de faire de l'exercice.
  3. Pendant quelques heures avant le test, ne fumez pas, ne buvez que de l'eau ordinaire; exclure le stress et l'instabilité émotionnelle. Mieux vaut se reposer et se calmer avant le test..
  4. Il n'est pas recommandé de donner du sang après des procédures physiques, des examens, des massages, des ultrasons et des radiographies.
  5. S'il est nécessaire de refaire le test pour contrôler les indicateurs, il est recommandé de ne pas modifier les conditions du don de sang (heure de la journée, repas).

HCG chez les femmes enceintes

Le rôle de l'analyse de l'hCG chez les femmes enceintes et non enceintes

Le HCG chez la femme enceinte est testé au premier trimestre dans plusieurs cas, mais tous sont associés à l'identification d'une éventuelle pathologie du développement embryonnaire. Une diminution ou une élévation du niveau de cette hormone est très indicative pour les gynécologues dans le diagnostic de divers écarts et leur prévention. Alors, quel est le niveau normal d'hCG chez les femmes enceintes, et que signifie son augmentation ou sa diminution??

La gonadotrophine chorionique est d'abord détectée par des tests sanguins et urinaires en laboratoire (ou par un test de grossesse) 2-3 jours après l'implantation d'un ovule fécondé dans la paroi de l'utérus ou d'un autre organe (en cas d'ectopie). À partir de ce moment, vous pouvez effectuer une analyse de l'hCG chez la femme enceinte. Toutes les 36 à 48 heures, les lectures d'hCG doublent, et cela continue jusqu'à environ 8 à 12 semaines, puis la croissance ralentit fortement. Cette analyse est considérée comme la plus précise dans le diagnostic d'une situation intéressante aux dates les plus précoces, même avant le début des menstruations, lorsque l'échographie de l'utérus et l'examen gynécologique ne donnent pas une image complète. Les tendances de croissance sont mesurées dans des cas exceptionnels, si le médecin soupçonne une grossesse gelée ou extra-utérine. par exemple. Vous pouvez voir les normes hCG pour différentes périodes dans une plaque spéciale.

Hommes et femmes non enceintes 0 - 5

Chez les femmes enceintes:

Inférieur à la normale

  • grossesse extra-utérine (dans ce cas, au début, la croissance peut être normale, mais ralentir de 4 à 6 semaines, ce qui indique soit la mort du fœtus, soit qu'il y aura bientôt une interruption ou une rupture spontanée de l'organe où se développe l'embryon, dans le cas de la trompe de Fallope) ; -
  • grossesse manquée (la croissance est arrêtée ou tombe même, en outre, le médecin note l'absence de croissance utérine, la disparition d'autres signes de grossesse - toxicose, tension des glandes mammaires, etc.);
  • au 2e et 3e trimestre - la mort fœtale ou un retard de croissance intra-utérin est possible;
  • allongement de la grossesse (signes supplémentaires: troubles du rythme cardiaque fœtal, vieillissement rapide du placenta, diminution du volume de liquide amniotique, diminution du nombre de mouvements fœtaux, etc.).

Au-dessus de la norme

  • grossesse multiple (augmentation correspondant au nombre de fœtus en gestation);
  • toxicose précoce sévère ou tardive (gestose);
  • diabète sucré (généralement en conjonction avec une toxicose);
  • Syndrome de Down et autres pathologies chromosomiques graves (puis un hCG élevé chez les femmes enceintes est diagnostiqué, dépassant 2 fois ou plus la norme, est vérifié lors d'un dépistage prévu).

Mais tout n'est pas toujours aussi triste, et ne pas toujours s'écarter de la norme dans un sens ou dans l'autre est un signe de pathologie. Peut-être que le terme de la grossesse a été initialement mal réglé, et à partir de là, les écarts. À propos, la période de gestation ne peut être définie exactement que dans la première moitié du premier trimestre à l'aide d'une échographie avec une sonde vaginale ou d'un examen par un gynécologue expérimenté. Pour des périodes plus longues, il peut y avoir des erreurs.

S'il n'y a pas de grossesse

Cette situation peut être beaucoup plus dangereuse pour les femmes et pour les hommes également. Ce n'est que dans 2 cas que l'hCG normale chez les femmes non enceintes a augmenté. Si un avortement a été pratiqué quelques jours avant l'analyse. Ou si une personne prend un médicament contenant ce composant. Ceux-ci peuvent être prescrits dans le traitement de l'infertilité, par exemple (le médicament «pourri»).

D'autres options possibles sont associées à l'oncologie, ainsi qu'à un risque élevé de néoplasmes malins ou de dégénérescence bénigne. Une augmentation de l'hCG chez les femmes enceintes est la norme, et pour celles qui ne se préparent pas à devenir mère ou en général pour l'homme, un symptôme très alarmant. Cela peut être observé avec le chorionocarcinome et la dérive kystique, les néoplasmes malins des organes génitaux internes et externes féminins et masculins, ainsi que les organes sans relation avec le système reproducteur - reins, tractus gastro-intestinal, etc..

La structure chimique de l'hCG et son rôle dans l'organisme

La glycoprotéine est un dimère de poids moléculaire d'environ 46 kDa, synthétisé dans le synthétophoblaste placentaire. HCG se compose de deux sous-unités: alpha et bêta. La sous-unité alpha est identique aux sous-unités alpha des hormones hypophysaires TSH, FSH et LH. La sous-unité bêta (β-hCG) utilisée pour la détermination immunométrique de l'hormone est unique.

Le niveau de sang bêta-hCG déjà 6-8 jours après la conception vous permet de diagnostiquer une grossesse (la concentration de β-hCG dans l'urine atteint le niveau diagnostique 1 à 2 jours plus tard que dans le sérum sanguin).

Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'hCG assure la synthèse de la progestérone et des œstrogènes, nécessaires au maintien de la grossesse, avec le corps jaune de l'ovaire. HCG agit sur le corps jaune comme une hormone lutéinisante, c'est-à-dire qu'il soutient son existence. Cela se produit jusqu'à ce que le complexe «fœtus-placenta» acquière la capacité de former indépendamment le fond hormonal nécessaire. Chez un fœtus masculin, l'hCG stimule les cellules de Leydig synthétisant la testostérone nécessaire à la formation des organes génitaux masculins.

La synthèse de l'hCG est réalisée par les cellules trophoblastiques après implantation de l'embryon et se poursuit tout au long de la grossesse. Au cours de la grossesse, entre 2 et 5 semaines de grossesse, le contenu de β-hCG double tous les 1,5 jours. Le pic de concentration de hCG se produit entre 10 et 11 semaines de grossesse, puis sa concentration commence à diminuer lentement. En cas de grossesse multiple, la teneur en hCG augmente proportionnellement au nombre de fœtus.

Des concentrations réduites d'hCG peuvent indiquer une grossesse extra-utérine ou un avortement menaçant. La détermination de l'hCG en combinaison avec d'autres tests (alpha-foetoprotéine et estriol libre à 15 à 20 semaines de grossesse, le «triple test») est utilisée dans le diagnostic prénatal pour identifier le risque d'anomalies du développement fœtal.

En plus de la grossesse, l'hCG est utilisée dans les diagnostics de laboratoire comme marqueur tumoral des tumeurs des tissus trophoblastiques et des cellules germinales des ovaires et des testicules, sécrétant de la gonadotrophine chorionique.

Test HCG pendant l'importance de la grossesse

Premièrement, une analyse du niveau d'hCG dans le sang peut confirmer que vous deviendrez mère, déjà 5-6 jours après la conception. C'est beaucoup plus tôt et, surtout, beaucoup plus fiable que l'utilisation de tests rapides conventionnels.

Deuxièmement, un test est nécessaire pour déterminer l'âge gestationnel exact. Très souvent, la future mère ne peut pas donner la date exacte de la conception ou la nomme-t-elle, mais de manière incorrecte. Dans le même temps, certains indicateurs de croissance et de développement correspondent à chaque terme; des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer la survenue de complications.

Troisièmement, le niveau d'hCG dans le sang est en mesure de «dire» assez précisément si votre bébé se développe correctement.

Une augmentation non planifiée des niveaux d'hCG se produit généralement avec une grossesse multiple, une gestose, des gestagènes synthétiques, le diabète d'une future mère, et peut également parler de certaines maladies héréditaires chez le bébé (par exemple, le syndrome de Down) et de multiples malformations. Des niveaux anormalement bas de hCG peuvent être le signe d'une grossesse extra-utérine et non évolutive, d'un retard du développement fœtal, de la menace d'un avortement spontané et d'une insuffisance placentaire chronique.

Cependant, ne vous précipitez pas pour sonner l'alarme: des valeurs supérieures ou inférieures peuvent également indiquer que l'âge gestationnel a été initialement mal réglé. Votre médecin vous aidera à interpréter correctement les résultats du test..

Informations générales sur la gonadotrophine chorionique humaine

L'hormone hCG est produite par le chorion (la coquille externe de l'embryon) après que l'embryon a passé avec succès le stade de fixation à la paroi utérine. L'hormone contient de l'alpha, qui est plus important dans le processus de diagnostic des particules bêta. Beta hCG a une structure spéciale et aide à suivre la grossesse.

Les femmes qui veulent connaître la présence ou l'absence de grossesse s'intéressent à la question logique du jour où prendre l'hCG, car c'est le moyen le plus fiable pour déterminer la conception réussie dès les premiers stades. L'hormone commence à être produite après 5-6 jours à partir du moment de la fécondation, donc le test pour l'hCG aidera à établir qu'une femme attend un bébé 7-10 jours après la conception. Cette efficacité fournit un test sanguin.

Cette hormone se trouve également dans l'urine. Ici, il commence à apparaître 14-16 jours après la fécondation. La concentration de hCG dans l'urine est 2 fois plus faible que dans le sang. Par conséquent, même l'analyse d'urine de laboratoire de la plus haute qualité n'est pas aussi efficace..

Les bandelettes de test pour la maison conçues pour confirmer indépendamment la conception à la maison se caractérisent par encore moins de fiabilité. Ils doivent être utilisés 14 à 16 jours après la fertilisation présumée. Aux stades antérieurs, ils sont inefficaces. Mais il existe une catégorie de tests hypersensibles. Ils peuvent être utilisés 1 à 2 jours après le retard des règles attendues.

Analyse de HCG pendant la grossesse

Klimov Yuri Viktorovich

La gonadotrophine chorionique (hCG) est synthétisée par le tissu chorion après sa fixation aux parois de l'utérus. Dans la pratique gynécologique, une analyse de l'hCG est activement utilisée pour établir le fait de la conception qui a eu lieu, la détection précoce du risque de fausse couche et de grossesse non développée. En outre, la méthode est utilisée dans le cadre d'un diagnostic complet des pathologies des roulements, ainsi que des défauts chez un enfant.

Qu'est-ce que l'hCG

Le HCG est formé pendant la gestation et est responsable de la fonction du corps jaune et d'une augmentation constante de la quantité de progestérone. Ce dernier, à son tour, favorise la grossesse, prévient les fausses couches, fait référence aux gonadotrophines.

L'hormone comprend des unités alpha et bêta. La bêta a une structure unique. Mais alpha répète la composition de certaines hormones sexuelles. Par conséquent, les experts prêtent attention aux indicateurs bêta. La détection de la bêta hCG est basée sur une méthode de diagnostic à domicile utilisant des tests simples. Mais cette méthode est moins fiable que les diagnostics de laboratoire pour la même substance..

À quoi sert l'hCG?

Grâce à la gonadotrophine chorionique, le corps jaune conserve sa fonctionnalité jusqu'au moment où le placenta commence à produire lui-même des substances hormonales. À l'état normal, le corps jaune n'existe que pendant 14 jours dans chaque cycle menstruel. Pendant la période de grossesse, il ne se résout pas en raison de la libération d'hCG.

Fonctions de cette hormone:

  • fournir des conditions pour l'implantation correcte de l'embryon et la formation de la membrane choriale;
  • adaptation progressive d'une femme à la portance du fœtus;
  • maintenir un état calme du système immunitaire, qui perçoit le fœtus comme un corps étranger;
  • maintenir la fonctionnalité du placenta, la haute qualité de sa nutrition;
  • augmentation du nombre de villosités choriales.

Objectifs de recherche

Un test sanguin pour l'hCG est l'une des méthodes pour détecter les violations pendant la période de gestation et confirmer la conception. L'étude se caractérise par l'accessibilité et un contenu d'information élevé. Le niveau de hCG peut augmenter non seulement avec le développement du fœtus, mais également dans le contexte d'une croissance tumorale active, y compris la nature maligne.

Indications pour le diagnostic

HCG est prescrit en présence des indications suivantes:

  • confirmation précoce de la grossesse lorsque l'échographie n'est pas informative;
  • retard des menstruations d'étiologie peu claire;
  • détection de néoplasmes;
  • pathologie présumée de la grossesse.

Quand peut-on établir une grossesse?

L'analyse peut être effectuée immédiatement après le retard de la menstruation, ainsi que 10-12-14 jours après la conception. Afin d'identifier les défauts, l'étude est réalisée dans la période de 11 à 14 semaines, en tenant compte des données de l'échographie au cours de la même période.L'analyse est incluse dans le diagnostic complet des tumeurs suspectées, des chorionocarcinomes ou de la dérive kystique. Le moment exact du diagnostic est fixé par le médecin individuellement.

Normes HCG

Vous pouvez donner du sang pour déterminer la quantité d'hormone si vous avez des indications ou si vous voulez que la femme confirme la grossesse et s'assure qu'il n'y a pas de violations et de menace de fausse couche. À un stade précoce, le niveau de l'hormone est de l'ordre de 25 à 155 mU / ml. Si la quantité d'hCG est inférieure à 5, une grossesse est peu probable.

HCG par semaine

Pourquoi l'hCG est-elle élevée?

Chez les femmes non enceintes, l'hCG est négative ou ne dépasse pas 5 mU / ml. Avec une légère augmentation de l'hormone à 10-150 mU / ml, une grossesse peut être suspectée (2-3 premières semaines).

Mais il existe d'autres raisons pour une augmentation des niveaux d'hCG qui ne sont pas liées à la grossesse:

  • maladies tumorales;
  • dérive kystique;
  • carcinome chorionique.

Si l'hCG est élevée, cela indique une détermination incorrecte de la période de gestation ou le développement de plusieurs fruits à la fois. De plus, un niveau élevé d'hormone indique souvent la progression de la gestose, du diabète gestationnel.

Pourquoi le hCG est-il abaissé?

À partir de la semaine 11, l'hCG diminue progressivement, ce qui est un processus naturel. Le besoin d'un bébé à naître dans cette hormone est plus élevé au cours des 2-3 premiers mois. Mais avec la menace d'une fausse couche, d'un décollement placentaire, la gonadotrophine chorionique diminue rapidement dans les premiers stades. De faux résultats négatifs sont possibles avec une grossesse extra-utérine et une étude jusqu'à 2-3 semaines de grossesse.

Un faible niveau de gonadotrophine chorionique pendant la grossesse peut indiquer la présence de troubles graves:

  • fixer l'embryon à l'extérieur de la cavité utérine, ce qui ralentit la production d'hCG;
  • grossesse non en développement;
  • divers troubles du développement du fœtus;
  • risque de fausse couche;
  • insuffisance placentaire.

Les experts font le diagnostic final sur la base de plusieurs études, les résultats d'autres procédures de diagnostic, y compris l'échographie.

HCG avec anomalies fœtales

HCG est l'une des étapes du dépistage prénatal et est également utilisé pour identifier d'éventuelles anomalies fœtales. Des études permettent d'évaluer les risques de diverses malformations, anomalies chromosomiques chez l'enfant à naître.

Au cours du premier trimestre, les spécialistes étudient 2 marqueurs biologiques (hCG et PAPP-A) ainsi que des données échographiques. Au cours du deuxième trimestre, les tests consistent à déterminer les niveaux d'hCG, d'oestradiol et d'alpha-foetoprotéine. Les données obtenues sont également comparées aux résultats de l'échographie.

Niveau de HCG dans les pathologies de la grossesse

Aux premiers stades de la grossesse, des taches, des douleurs, localisées dans l'abdomen et le bas du dos apparaissent souvent. Il est impossible de déterminer la présence d'un embryon par échographie dans les premiers jours de la naissance d'une nouvelle vie. Une analyse de l'hCG détermine l'hormone synthétisée par les villosités choriales, ce qui confirme la division des cellules fœtales. Avec une grossesse compliquée, une augmentation du tonus utérin, il est recommandé de répéter l'étude afin de détecter les changements pathologiques dans le temps.

Avec une grossesse extra-utérine ou gelée, l'hCG augmentera ou diminuera lentement. Par conséquent, pour suspecter une pathologie plus tôt, il est également possible par un faible niveau d'hormone. Au cours des 2 premières semaines, l'hCG ne dépassera pas 100. Et puis elle devrait doubler tous les 2-3 jours, avec un ralentissement progressif de la croissance à partir de 7 à 8 semaines de grossesse.

Dès que la période permet d'établir la présence du fœtus dans la cavité utérine, une échographie supplémentaire est nécessaire. À partir de 3-4 semaines, l'ovule commence à être visualisé..

HCG dans le cadre du dépistage des femmes enceintes

Le niveau hormonal est déterminé dans le sérum du sang veineux. Aucune préparation compliquée pour le diagnostic n'est requise. Biomatériau collecté le matin.

Règles générales de préparation:

  • le diagnostic est effectué à jeun;
  • une femme doit informer le gynécologue de tous les médicaments utilisés, car les médicaments peuvent affecter les résultats des diagnostics de laboratoire;
  • à la veille du don de sang, il est nécessaire de limiter l'activité physique et d'exclure l'effet des facteurs indésirables;
  • d'autres études instrumentales sont effectuées après diagnostic et détermination du niveau de l'hormone de grossesse dans le sang.

Le sang après prélèvement est placé dans une centrifugeuse, puis séparé en fibrinogène et sérum. Les experts déterminent ensuite les unités bêta par des méthodes immunométriques. Le résultat est signalé à la femme pendant la journée. HCG augmente proportionnellement au nombre de fruits.

Ce qui peut affecter le résultat de l'analyse?

La définition de l'hCG fait référence à la méthode moderne de détection précoce de la grossesse et des troubles probables du développement du fœtus. La précision du diagnostic dépend de la durée du test, de la qualité des matériaux utilisés et du professionnalisme du personnel médical. Le risque de résultats inexacts ou faussement positifs est minime si le spécialiste prend en compte la période de gestation estimée et d'autres facteurs importants.

Pour augmenter la fiabilité du diagnostic, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin, d'effectuer une analyse à jeun, d'informer le médecin à l'avance des médicaments pris.

Un test sanguin pour la gonadotrophine chorionique humaine (hCG): normal, transcription, résultats

Les tests de grossesse à domicile peuvent reconnaître une conception réussie, mais il s'agit d'un test simple. Pour des résultats plus précis, vous devez faire un test sanguin pour l'hCG. Aujourd'hui, nous comprendrons ce que cela signifie et dans quels autres cas il peut être nommé.

Qu'est-ce que la gonadotrophine chorionique humaine (hCG)

C'est le nom de l'hormone produite par le tissu chorial (la membrane de l'embryon) lors de l'implantation de l'embryon. Habituellement, il commence à augmenter le 6-8e jour de conception.

Ensuite, l'hCG diminue progressivement et les niveaux, restant stable pendant toute la période de grossesse.

Un test sanguin pour l'hCG peut avoir d'autres noms:

test sanguin bêta hCG;

test sanguin quantitatif pour la grossesse;

test sanguin quantitatif pour l'hCG;

test chromatographique bêta quantitatif en série;

répéter le test bêta quantitatif.

Quand peut-on vous prescrire un test sanguin hCG?

Cependant, l'hCG est vérifiée non seulement pour confirmer simplement la grossesse. Cela peut également signifier que:

déterminer l'âge approximatif du fœtus;

diagnostiquer une grossesse anormale (par exemple, extra-utérine);

reconnaître une fausse couche probable;

suspect de syndrome de Down.

Une augmentation de la gonadotrophine chorionique est également considérée comme un marqueur des tumeurs malignes, par conséquent, un test sanguin hCG peut être prescrit pour le diagnostic de certains types de cancer:

cancer utérin (choriocarcinome);

cancer de l'ovaire (chez les hommes - cancer des testicules).

Certaines maladies non cancéreuses, telles que la cirrhose du foie, l'ulcère gastrique, l'insuffisance rénale, la maladie inflammatoire de l'intestin, peuvent également augmenter l'hCG.

Votre professionnel de la santé peut prescrire un test sanguin hCG dans une série de tests de laboratoire pour évaluer correctement les causes de certains symptômes..

Test sanguin HCG chez les hommes

Alors que chez les femmes, l'hCG est étroitement liée à la grossesse, chez les hommes, son augmentation indique un cancer du testicule possible. Il peut également suggérer une suspicion de virus de l'hépatite C, mais des tests supplémentaires seront nécessaires pour confirmer.

Comment est effectué un test sanguin hCG??

Un test sanguin est prélevé dans une veine, aucune préparation n'est nécessaire pour cela. Si vous faites plusieurs tests le même jour, il est conseillé de donner du sang le matin.

Décryptage d'un test sanguin pour l'hCG

Les taux de gonadotrophine chorionique sont mesurés en unités d'hormone par millilitre de sang (mUI / ml ou mUI / ml).

Le tableau ci-dessous montre les niveaux normaux d'hCG pendant la grossesse par semaine, à partir du dernier cycle menstruel. Les données sont basées sur des informations provenant du portail officiel des autorités sanitaires australiennes.

Semaines de la dernière menstruation

HCG normal (mUI / ml)

Si vos valeurs de hCG sont en dehors de la plage normale, cela peut signifier beaucoup de choses. N'oubliez pas de demander au gynécologue qui mène votre grossesse..

HCG est en dessous de la normale

Calcul incorrect de la date de conception;

une possible fausse couche (la soi-disant grossesse biochimique), ou un anembryon (un type de grossesse manquée);

Niveau de HCG supérieur à la normale

Calcul incorrect de la date de conception;

grossesse molaire, lorsque le fœtus cesse de se développer ou est complètement absent;

grossesse multiple (jumeaux ou triplés).

Quelle est la précision d'un test sanguin hCG?

Pas un seul test sanguin ne donne un résultat complètement précis. Le test hCG peut également produire des résultats faussement négatifs et faux positifs. En cas de doute, votre médecin peut demander un deuxième test sanguin..

Les résultats des tests peuvent également être influencés par les tumeurs des cellules germinales - c'est-à-dire les cellules germinales cancéreuses ou bénignes qui mûrissent dans les mêmes tissus que les ovules ou le sperme.

Résultats faussement négatifs

Si un test sanguin pour l'hCG a été effectué trop tôt, avant que le corps ait réussi à produire suffisamment d'hormones, vous pouvez obtenir un résultat négatif. Par conséquent, il est conseillé de le prendre environ deux semaines après la conception présumée et, si nécessaire, de répéter après 48 à 72 heures..

Faux résultats positifs

D'un autre côté, comme nous l'avons déjà compris, l'hCG peut augmenter même sans grossesse. Dans ce cas, évidemment, l'hormone est produite sur certains types d'anticorps contenant des fragments de ses molécules, ou des erreurs ont été commises en laboratoire.

Quand discuter d'un problème avec un médecin

Ne paniquez pas si vos résultats ne correspondent pas aux niveaux «normaux». Ces fourchettes sont des estimations et ne conviennent pas à toutes les femmes enceintes. Il n'y a aucune raison de croire que vous n'aurez pas un bébé en bonne santé.

Pour s'assurer enfin de la grossesse, il existe des méthodes de diagnostic plus précises - par exemple, l'échographie. Cela se fait vers la sixième semaine de grossesse..

S'il y a lieu de s'inquiéter, pour évaluer la situation, vous devrez prendre plusieurs tests sanguins pour l'hCG avec un intervalle de quelques jours.

Les chiffres peuvent varier, il est donc important d'écouter les problèmes de santé de votre médecin..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite