Vertiges

Étourdissements signifie un symptôme pathologique associé à un changement dans la perception de l'orientation dans l'espace: une personne a une sensation subjective de mouvement circulaire avec une violation de l'orientation du corps dans l'espace.

La description

Le vertige en toutes circonstances est une sensation individuelle qui varie en fonction de la perception psychologique de celle-ci par une personne spécifique. Habituellement, les gens se plaignent d'une sensation de chute, de rotation, de retournement, à la fois le corps et les objets environnants.

Selon les dernières données médicales, il s'agit du deuxième symptôme le plus fréquent après les maux de dos et les maux de tête, avec lesquels les patients consultent un médecin. Une personne sur quatre qui visite un médecin indique la présence de ce symptôme, tandis que dans le groupe des personnes âgées, 4 patients sur 5 souffrent de cette condition pathogène.

Symptômes

Les symptômes de base des étourdissements comprennent la sensation subjective d'instabilité et de désorientation dans l'espace, accompagnée d'un faux mouvement de rotation du corps ou de l'environnement. Très souvent, cette condition s'accompagne d'acouphènes ou de surdité unilatérale, d'un assombrissement des yeux, d'un sentiment d'anxiété, d'une faiblesse générale, d'une prémonition de perte de conscience. Les sensations désagréables s'intensifient lorsque vous essayez de commencer à bouger, des tours brusques de la tête.

Causes des étourdissements

Le mécanisme systémique des étourdissements est basé sur un déséquilibre des informations sensorielles pénétrant dans le cerveau à partir des systèmes afférents de base - l'appareil vestibulaire, ainsi que les complexes visuels et proprioatifs. Dans le même temps, les informations entrantes subissent un traitement cortical et forment un retour incorrect avec le lien efférent.

La médecine moderne a jusqu'à 80 maladies dans lesquelles les symptômes susmentionnés peuvent se manifester - ce sont diverses pathologies des systèmes neurologiques, cardiovasculaires, mentaux, ophtalmiques, endocrinologiques, otolaryngologiques du corps. De plus, les étourdissements peuvent être de nature physiologique et peuvent être causés par des facteurs objectifs ou subjectifs (caractéristiques individuelles du corps).

Le vertige chez une personne en bonne santé provoque

  • Poussée d'adrénaline. L'hormone du stress augmente la pression artérielle, resserre les vaisseaux sanguins et produit ainsi une interruption temporaire de l'apport d'oxygène au cerveau, ce qui affecte négativement le traitement du signal des systèmes afférents.
  • Mouvement corporel non linéaire rapide. Avec des mouvements brusques avec un changement constant de leur vecteur dans plusieurs plans, les organes d'équilibre n'ont pas le temps de s'adapter et de fournir correctement les impulsions nerveuses au cerveau (un exemple typique est de monter sur un carrousel).
  • Focalisation altérée des organes de la vision. Lorsque vous regardez un point fixe pendant une longue période de temps et le changement ultérieur de cet état en dynamique, il y a un sentiment de rotation.
  • Période prépubère. Chez les adolescents actifs pendant cette période, les vaisseaux et le cerveau sont encore au stade de croissance, tandis que les virages brusques, les inclinaisons et les mouvements de rotation peuvent être mal interprétés par le système nerveux.
  • Mauvaise nutrition. Avec un manque de glucose dans le corps, des étourdissements se produisent très souvent et le rythme moderne de la vie de la ville ne vous permet souvent pas de manger correctement, ce qui fait que ce monosaccharide n'est pas constant.

Les causes pathogènes les plus courantes

  • Maladies cardiovasculaires. Accidents vasculaires cérébraux, ischémie, thrombose veineuse, cardiopathie rhumatismale, problèmes avec les artères périphériques et d'autres problèmes peuvent provoquer des étourdissements graves avec perte de connaissance.
  • Maladies otolaryngologiques. Le plus souvent, les étourdissements sont causés dans ce cas par la maladie de Ménière, ainsi que par la névrite vestibulaire. Symptôme souvent accompagné d'une déficience auditive..
  • Problèmes neurologiques. La migraine basilaire et les étourdissements positionnels paroxystiques bénins sont diagnostiqués chez près du tiers des patients ayant présenté une demande. Les attaques soudaines à court terme s'accompagnent d'un mouvement oculaire involontaire. Un vertige psychogène un peu moins fréquent.
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale - la symptomatologie est similaire aux problèmes neurologiques classiques, mais dure généralement plus longtemps et sous une forme plus «huilée», elle est efficacement éliminée par un vertébrologue expérimenté.
  • Tumeurs cérébrales. Dans la pratique oncologique, les médecins notent l'apparition de symptômes d'étourdissements ainsi que de maux de tête, une violation du trophisme des systèmes périphériques et une augmentation de l'ICP.
  • Prendre un certain nombre de médicaments qui provoquent des effets secondaires sous forme de vertiges, en particulier des tranquillisants, des sédatifs, certains antiseptiques et des antibiotiques.
  • Mauvaises habitudes - tabagisme fréquent, gueule de bois.

Étourdi. Traitement

Il n'y a pas de traitement spécifique pour les étourdissements, car cette condition peut être le symptôme de plus de huit douzaines de maladies différentes ou une caractéristique physiologique. La thérapie avec le vertige vise uniquement à éliminer les symptômes, dans tous les cas, il est nécessaire de subir un diagnostic complet pour déterminer la véritable cause du problème.

Les préparatifs

Le plus souvent, pour arrêter ou prévenir la survenue d'une nouvelle crise, la cinnarizine, la scopolamine, le motilium, la bétahistine ou la diphenhydramine sont prescrites. La posologie des médicaments est choisie individuellement et dépend d'un certain nombre de facteurs - l'état actuel du corps, la cause du symptôme, le retour, etc..

Régime

Réduit les étourdissements dans la plupart des cas, limitant l'utilisation de café, chocolat, thé, alcool, tabac, sel de table et liquides.

Remèdes populaires

  • Préparez une cuillère à café d'inflorescences de trèfle dans un verre d'eau, faites bouillir pendant cinq minutes, filtrez et buvez une cuillère à soupe cinq fois par jour pendant une semaine.
  • Inspirez périodiquement avec l'odeur d'une nouvelle coupe d'ampoule.
  • Quatre cuillères à soupe de fleurs d'aubépine versez un litre d'eau bouillante, laissez infuser 15 minutes. Filtrez la perfusion et buvez un verre trois fois par jour pendant sept jours.
  • Avant de manger, mangez une cuillère à café de varech haché (de préférence sous forme de poudre), arrosé avec la même quantité d'eau.

Toute procédure de traitement symptomatique doit être convenue avec un médecin spécialiste. Avant la détermination finale du diagnostic et, par conséquent, de la cause du symptôme, ce sera un thérapeute, plus tard - des spécialistes étroits.

Quand consulter un médecin immédiatement?

Il est nécessaire de consulter un médecin qualifié dès que possible si les étourdissements s'accompagnent d'une forte augmentation de la température, de vomissements, de maux de tête, ainsi que d'une faiblesse dans les jambes et les bras, avec une perte de conscience, et ne passant pas plus d'une heure, des vertiges. En outre, il convient de prêter attention au symptôme sans facteurs pathogènes supplémentaires, hypertension et patients diabétiques.

Vidéo utile

Vertiges. Causes, symptômes et traitement

Qu'est-ce qui vous donne le vertige

Question Réponse

Des nausées, des étourdissements et une faiblesse sont apparus. À cause de ça? Que faire?

Pour cet ensemble de symptômes, il est assez problématique de diagnostiquer sans ambiguïté la véritable cause de l'état pathologique. Vous pouvez avoir un empoisonnement, une ostéochondrose de la colonne cervicale, une labyrinthite, une névrite vestibulaire, une blessure à la tête / moelle épinière, une pathologie des muscles oculaires, une fistule périlymphatique, une tumeur, une maladie cardiovasculaire, la ménopause, une anémie, une grossesse, une pression artérielle élevée / basse, etc..ré. Contactez le thérapeute, il essaiera de faire un diagnostic différentiel après examen et une description plus détaillée des sensations subjectives, le dirigera vers des tests, puis il écrira une référence à un spécialiste.

Étourdissements légers pendant la grossesse. C'est normal?

Le plus souvent, c'est la norme pour le premier trimestre de la grossesse, dans de rares cas - le second, avec une toxicose continue prolongée. Dans d'autres situations, assurez-vous d'informer votre médecin du symptôme, il vous prescrira peut-être des diagnostics supplémentaires.

Mon deuxième jour est la somnolence, les étourdissements et les maux de tête. Comment se débarrasser?

Ces symptômes peuvent être associés à un problème neurologique ou à un dysfonctionnement régulier / malnutrition systématique. Essayez de modifier votre alimentation, de normaliser vos rythmes quotidiens d'éveil / sommeil, d'éviter le stress, de vous détendre correctement. Si les symptômes ne disparaissent pas dans la semaine - contactez votre thérapeute ou neurologue.

Acouphènes et vertiges constants sous pression normale. Comment traiter?

Si les symptômes sont accompagnés de nausées et de faiblesse, il est possible que vous soyez enceinte. Dans le cas où les symptômes supplémentaires susmentionnés sont absents - cela est le signe d'un certain problème chronique, par exemple, le syndrome de Ménière ou la compression de l'artère vertébrale. Si vous avez été diagnostiqué avec les pathologies ci-dessus, vous ne pouvez pas les guérir vous-même, alors contactez votre neurologue ou otoneurologue.

Vertiges

Habituellement, étourdissements, perte d'équilibre, d'orientation - ce sont les symptômes d'une maladie simple qui peut être facilement traitée. Beaucoup moins fréquemment, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies génétiques graves peuvent survenir. Mais même dans le premier cas, si le médecin ne fait pas le bon diagnostic et commence le mauvais traitement, la qualité de vie du patient va empirer.

Le diagnostic de vertiges peut être suspecté par la description des symptômes. Ces plaintes sont de deux types:

  • De véritables étourdissements, lorsque l'illusion naît que tout autour commence à tourner (étourdissements systémiques, vertiges). Dans ce cas, certains mouvements de la tête provoquent des étourdissements. En outre, une personne peut remarquer un nystagmus (mouvements oculaires oscillatoires involontaires), parfois cela nécessite des études spéciales. Avec le vertige, il est également difficile d'être en position droite lorsqu'une personne marche ou se tient debout. Il existe trois principales maladies, dont le principal symptôme est des étourdissements systémiques:
    • étourdissements positionnels paroxystiques bénins;
    • La maladie de Ménière;
    • neuronite vestibulaire.
  • Tout le reste: instabilité, perte d'équilibre, orientation, sensation de chute, etc. (vertiges non systématiques). Le cas peut être dans un évanouissement, une dépression. hypoglycémie dans le diabète sucré et d'autres conditions. Le plus souvent, ces troubles surviennent chez les personnes âgées en raison de maladies courantes à cet âge et de la nécessité de prendre certains médicaments avec de tels effets secondaires..

Dans aucune de ces situations, l'ostéochondrose de la colonne cervicale ne peut devenir la cause de vertiges, bien que ce diagnostic puisse souvent être entendu lors d'un rendez-vous chez le médecin. Dans le monde civilisé, ils savent que les changements dégénératifs des disques intervertébraux (qui sont essentiellement de l'ostéochondrose) provoquent très rarement des symptômes - le plus souvent, vous devriez rechercher une autre maladie. En Russie également, ils aiment diagnostiquer l'insuffisance vertébrobasilaire (vasculaire) et l'appeler la cause des vertiges. Cependant, les problèmes vasculaires provoquent en réalité très rarement de tels symptômes..

Étourdissements systémiques

Vertiges positionnels paroxystiques bénins (BPP, otolithiase)

Avec BPPH, les étourdissements durent plusieurs secondes, moins souvent quelques minutes, parfois des nausées se produisent. Cela se produit généralement lorsqu'une personne ment, puis se lève ou s'il rejette la tête. La raison de cette condition est que dans le labyrinthe - une partie importante de l'appareil vestibulaire - des cristaux de carbonate de calcium apparaissent, qui se déplacent, irritent les récepteurs et le cerveau reçoit finalement des signaux contradictoires. Pour confirmer ce diagnostic, le médecin, après avoir parlé avec le patient, effectue un test de Dix-Holpayk.

Le BPPG est traité avec une manœuvre pour changer la position du corps dans l'espace Brandt-Daroff, Semont ou Epley. Dans la plupart des cas, il n'est pas logique d'utiliser des médicaments spéciaux pour traiter les étourdissements - cela n'est fait que si les attaques sont très fréquentes.

Neuronite vestibulaire

La neuronite vestibulaire commence brusquement, une personne est constamment étourdie, des nausées, des vomissements se produisent, il devient difficile pour elle de marcher. Le médecin peut également remarquer un nystagmus vestibulaire spontané, un test positif avec un mal de tête horizontal indiquera cette maladie..

L'ouïe est préservée (sinon, nous parlons d'une autre maladie - la labyrinthite). Pourquoi de tels symptômes apparaissent-ils? La neuronite vestibulaire est une inflammation virale ou bactérienne du ganglion vestibulaire, c'est-à-dire un nœud nerveux dans le canal auditif interne. Il existe très peu de médicaments antiviraux efficaces et tous visent à lutter contre des virus spécifiques. Et comme il est impossible de comprendre ce qui a causé exactement la neuronite vestibulaire, il reste à attendre: la pire période ne dure pas plus de 1-2 jours. Accélérez le processus de guérison uniquement à l'aide de médicaments anti-inflammatoires stéroïdiens.

la maladie de Ménière

Dans la maladie de Ménière, des épisodes répétés de vertiges sévères durent des minutes, voire des heures, d'une part il y a du bruit, une pression dans l'oreille; il y a du nystagmus, des nausées, des vomissements, il perd l'équilibre. En audiométrie (étude de l'acuité auditive), le médecin détectera une déficience auditive aux basses fréquences. Cette maladie peut survenir pendant des mois ou des années. Elle se produit en raison de la pression accrue de l'endolymphe (fluide) dans l'oreille interne, ce qui perturbe son travail. Si le diagnostic est confirmé, le médecin peut prescrire des diurétiques (diurétiques - hydrochlorothiazide, acétazolamide) et un régime pauvre en sel. Si les crises réduisent considérablement la qualité de vie, le médecin prescrira également des médicaments antiémétiques (dompéridone, métoclopramide), des benzodiazépines (diazépam, lorazépam) ou des antihistaminiques (dimenhydrinate, diphenhydramine).

Syndrome de Hunt

Étourdissements et / ou perte auditive aigus, paralysie unilatérale des muscles du visage, douleurs à l'oreille, éruptions cutanées dans le conduit auditif et l'oreillette - c'est ainsi que le syndrome de Hunt se manifeste, dommages au ganglion coudé (une partie du nerf facial) avec le zona (virus de l'herpès zoster). Comme traitement, un médicament antiviral spécifique, l'acyclovir et les corticostéroïdes, est utilisé..

Labyrinthe secouant

Si le labyrinthe a été endommagé lors d'un traumatisme crânien, cela se manifestera par des étourdissements, des nausées, des vomissements et une incapacité à maintenir l'équilibre. Progressivement, en jours ou en mois, cette condition passe. Cependant, des vertiges positionnels paroxystiques bénins ou, dans de rares cas, la maladie de Ménière peuvent alors survenir..

Migraine vertige (migraine vestibulaire)

Habituellement avec un vertige migraineux, l'attaque dure des minutes ou des heures. De plus, il y a souvent en plus des troubles visuels typiques d'une aura de migraine (scintillement devant les yeux de flashs, de points, de rayures irisées, un rétrécissement des champs visuels, etc.), une peur lumineuse et sonore. Dans ce cas, un mal de tête ne se produit pas toujours. Une personne peut remarquer qu'une telle condition est provoquée, comme une migraine ordinaire, par certains aliments, odeurs, situations, etc. Le neurologue dans ce cas peut prescrire des médicaments préventifs: triptans ou petites doses d'antidépresseurs tricycliques, antiépileptiques, bêta-bloquants. Il existe également des exercices spéciaux pour la rééducation vestibulaire..

Vertiges avec sclérose en plaques

Avec la sclérose en plaques, une personne est affectée par les coquilles des fibres nerveuses, et à cause de cela, divers troubles surviennent, principalement moteurs. Cependant, dans 20% des cas, cette maladie se manifeste par des étourdissements et ressemble à une neuronite vestibulaire. Certes, les symptômes durent plus longtemps - quelques jours ou semaines. Le médecin peut prescrire une courte cure de corticostéroïdes pour soulager l’état du patient..

Attaque ischémique transitoire (AIT)

Cette condition est très similaire à un accident vasculaire cérébral, mais elle disparaît d'elle-même et n'endommage pas le tissu cérébral. En plus des étourdissements, une perte d'équilibre, une personne peut ressentir un engourdissement d'un côté du corps, une faiblesse, son discours peut être perturbé, la conscience peut devenir confuse, une double vision ou une perte de vision, une perte de mémoire, des difficultés à avaler, une incontinence urinaire ou fécale peut survenir. Tout cela se produit parce qu'un caillot de sang ou une embolie (particule d'un caillot de sang, plaque athérosclérotique, valvule cardiaque altérée) obstrue le vaisseau cérébral pendant plusieurs minutes ou heures. Étant donné que les patients atteints d'AIT présentent un risque accru d'accident vasculaire cérébral, si ces symptômes se produisent, vous devez absolument consulter un médecin dès que possible.

Fistule périlymphatique

La fistule périlymphatique survient après une lésion cérébrale traumatique, un barotraumatisme (dommages dus à une forte baisse de la pression atmosphérique) ou une lourde charge. Elle se manifeste par des étourdissements et / ou une perte auditive après des éternuements, de lourdes charges, des tensions, de la toux et des bruits forts. Cela est dû à des dommages aux membranes de l'oreille moyenne et interne. Le diagnostic de cette condition est assez difficile, pour cela le médecin prescrit une tomodensitométrie. Dans certains cas, la fistule périlymphatique passe d'elle-même, mais pour accélérer le processus, vous devez observer le repos au lit, vous allonger sur un lit avec une tête de lit surélevée et éviter le stress. Cependant, si après quelques semaines il n'y a aucun effet, vous devez recourir à d'autres méthodes de traitement, vous pourriez avoir besoin d'une intervention chirurgicale.

Syndrome de dégénérescence du canal semi-circulaire (syndrome mineur)

Le vertige avec le syndrome mineur est provoqué par la toux, les éternuements, les bruits forts, la prise de Valsalva. Des nausées ou une instabilité lors de courts épisodes vertigineux peuvent également survenir. Chez certains patients, l'audition est altérée (sur l'audiogramme, cela se manifeste par un intervalle os-air). Avec cette maladie, l'os recouvrant le canal semi-circulaire supérieur devient mince ou même disparaît, ce qui provoque des symptômes. Cependant, il faut dire que ce syndrome est extrêmement rare..

Syndrome de Kogan

Cette maladie auto-immune rare se manifeste par une kératite interstitielle, c'est-à-dire une opacification dans les couches moyennes et profondes de la coquille externe du globe oculaire - la cornée. De plus, la maladie se traduit par des crises similaires aux crises de la maladie de Ménière (étourdissements, nausées, vomissements, acouphènes et bourdonnements, perte d'audition, perte d'équilibre). Une illusion d'oscillation d'objets environnants (oscillation) peut se produire. Dans cette maladie, des stéroïdes et d'autres immunosuppresseurs sont prescrits.

Occlusion de l'artère vertébrale (syndrome d'Archer)

Avec cette maladie rare, des étourdissements apparaissent lorsqu'une personne tourne la tête dans une direction (moins souvent dans les deux): l'artère vertébrale est comprimée, ce qui conduit à cette condition. La raison en est peut-être une maladie dégénérative de la colonne vertébrale ou une sténose foraminale congénitale (rétrécissement du foramen intervertébral). Les options de traitement de la maladie vont d'un régime modéré à une intervention chirurgicale conservatrice et même..

Syndrome de Wallenberg

Des vertiges et un déséquilibre brusques sont des symptômes du syndrome de Wallenberg. Il peut également y avoir une vision double, une faiblesse dans une main, un rétrécissement de la pupille, une violation de la température et une sensibilité à la douleur d'un côté. Tout cela se produit en raison du blocage de l'artère cérébelleuse ou vertébrale inférieure postérieure, ainsi que de la dissection traumatique de l'artère vertébrale. Le traitement dans ce cas est symptomatique.

AVC cérébelleux

Avec un accident vasculaire cérébral (la partie du cerveau responsable de la coordination des mouvements et du maintien de l'équilibre), des étourdissements soudains se produisent avec des nausées et des vomissements, un nystagmus, des mouvements des membres altérés, une personne tombe d'un côté. Cela arrive généralement aux personnes de plus de 60 ans et à celles qui ont un risque accru de développer un accident vasculaire cérébral (personnes atteintes de diabète ou d'hypertension). Pour confirmer le diagnostic, le médecin effectuera d'urgence une imagerie par résonance magnétique ou calculée.

Ataxie épisodique de type 2

Cette maladie génétique se manifeste dans l'enfance et l'adolescence: l'enfant a des étourdissements sévères, des troubles moteurs, cela le rend malade et vomit. Les attaques peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours. Le médecin vous prescrira de l'acétazolamide pour traiter une affection aiguë..

TRAITEMENT DU SYSTÈME

Si le vertige dure plus de quelques heures ou jours, la qualité de vie d’une personne peut chuter considérablement. Par conséquent, le médecin prescrit des médicaments qui réduisent les symptômes. Tout d'abord, des antihistaminiques (dimenhydrinate, diphenhydramine) sont utilisés, ainsi que des médicaments qui ont un effet calmant en plus - antiémétiques (dompéridone, prométhazine, métoclopramide, ondansétron) et benzodiazépines (diazépam, lorazépam, clonazépam, alprazolam).

La réadaptation peut également être efficace - des exercices spéciaux qui aideront à faire face aux problèmes de l'appareil vestibulaire. La chose la plus utile est de ne pas reporter le début des cours.

Vertiges irréguliers

Dans cet état, qui ne dure que quelques secondes ou minutes, il semble à la personne que les objets environnants se déplacent, il sent la chaleur, transpire abondamment, il est malade, ses yeux sont troubles, sa vue peut même disparaître, il pâlit. Habituellement, un évanouissement se produit lorsqu'un patient est assis ou debout, mais ne ment pas. La raison peut être une hypotension orthostatique (baisse de la pression après le passage de l'horizontale à la verticale), des arythmies et une crise vasovagale (activité excessive du nerf vague, entraînant une diminution de la fréquence cardiaque).

La dépression, l'anxiété ou le trouble panique, la dépendance à l'alcool ou les troubles de la personnalité peuvent entraîner des étourdissements non systématiques. Par exemple, si une personne en plus de ce symptôme a un essoufflement, des palpitations cardiaques et de la transpiration, il s'agit très probablement d'une crise de panique. Un psychiatre travaille avec toutes ces conditions..

Dommages liés aux médicaments

Certains aminosides (par exemple, la gentamicine) peuvent être toxiques pour l'appareil vestibulaire: endommager les cellules ciliées de l'oreille interne, provoquer un déséquilibre et provoquer une oscillation (l'illusion des vibrations des objets environnants) lorsque la tête bouge. Cette condition peut devenir chronique..

Les médicaments antiépileptiques, les sédatifs, les tranquillisants peuvent également provoquer des étourdissements irréguliers. Parfois, les médicaments qui abaissent la pression donnent trop d'effet et la pression chute à des valeurs anormales, ce qui provoque des symptômes qui ressemblent à des étourdissements.

Neurome auditif

Lorsqu'une personne marche, elle commence à se tortiller, les objets environnants bougent, son audition peut également se détériorer, des acouphènes peuvent survenir - ce sont les principaux symptômes du névrome du nerf auditif (néoplasme bénin). Dans la plupart des cas, une chirurgie ou une radiothérapie est prescrite pour ces patients..

Syndrome d'atterrissage (mal de mer à terre)

Après avoir voyagé dans l'eau dans de très rares cas, une personne peut développer ce syndrome: le patient sent qu'il perd l'équilibre, se balance, il pense qu'il marche sur un sol inégal. Cette condition disparaît généralement après quelques jours. Cependant, dans les cas plus graves, le médecin peut prescrire des benzodiazépines ou le clonazépam, un antiépileptique.

Les étourdissements anémiques peuvent également être causés par l'anémie (elle s'accompagnera de fatigue, de faiblesse et de pâleur), d'hypoglycémie (hypoglycémie, pouvant se manifester par la transpiration et la confusion), des processus inflammatoires dans l'oreille, un coup de chaleur ou une déshydratation.

DIAGNOSTIQUE

Le plus souvent, avec des étourdissements, le diagnostic peut être posé directement dans le bureau du neurologue: il écoutera les plaintes, effectuera plusieurs tests pour évaluer la démarche, l'audition, l'état de l'appareil vestibulaire et examinera l'oreille avec un otoscope. Dans des cas plus rares, vous pouvez avoir besoin d'une résonance magnétique ou d'une tomodensitométrie, d'une angiographie par résonance magnétique, d'un test calorique, etc..

Lorsque vous planifiez une visite chez le médecin, essayez de vous rappeler ce qui provoque exactement des étourdissements, quand ils ont commencé, à quelle fréquence ils apparaissent et quels symptômes persistent..

Étourdissements - causes, symptômes et traitement des étourdissements

Étourdissements (vertige) - une sensation de mouvement involontaire de son propre corps dans l'espace ou le mouvement des objets environnants par rapport à son corps.

La sensation de vertige s'accompagne d'une sensation d'instabilité, de perte d'équilibre, et parfois il peut même sembler que le sol laisse sous vos pieds.

Les étourdissements, en règle générale, sont une sensation inoffensive et se produisent chez presque tout le monde, mais si cela se répète régulièrement, surtout si cela peut être décrit comme des étourdissements sévères, vous devez consulter un médecin, car cela peut indiquer la présence d'une maladie.

Le plus souvent, les étourdissements se produisent avec un changement brusque de position corporelle, des traumatismes crâniens, une exposition au corps de substances toxiques (alcool, tabac, drogues), du stress, etc..

Dans la communauté mondiale, le vertige est plus familier sous un autre nom - Vertigo.

Identification

Étourdissements - ICD-10: R11; CIM-9: 787,0
Vertige - ICD-10: H81, R42; ICD-9: 780,4; MeSH: D014717

Types de vertiges

Les médecins classent le vertige comme suit:

Étourdissements centraux - apparaissent en raison de troubles et / ou de maladies du cerveau. Il peut s'agir de blessures, d'hémorragies, de tumeurs.

Étourdissements périphériques - surviennent à la suite d'une exposition ou d'une lésion de l'oreille interne ou du nerf vestibulaire.

Étourdissements systémiques - se produisent en raison d'un dysfonctionnement de l'un des systèmes responsables de l'orientation spatiale: visuelle, vestibulaire ou musculaire. Cette espèce nécessite un diagnostic minutieux et un traitement complet..

Étourdissements non systématiques (physiologiques) - peuvent être causés par des causes neurogènes (stress, dépression, surmenage) ou par manque de glucose (avec des régimes pauvres en glucides, la famine).

Bien sûr, la raison est parfois beaucoup plus simple qu'il n'y paraît, par exemple: une personne s'est levée trop rapidement ou a été bercée par un bateau, une attraction, etc. Dans ce cas, la raison en est l'inadéquation des images visuelles et des sensations physiques. Une telle attaque disparaît d'elle-même.

Des symptômes supplémentaires et diverses méthodes de recherche en laboratoire peuvent vous aider à déterminer quelle maladie a causé le vertige..

Étourdissements Symptômes

Les symptômes de vertiges peuvent inclure les symptômes suivants:

- l'illusion de mouvement (rotation), notamment en se levant ou en tournant la tête;
- vision double;
- perte d'équilibre;
- faiblesse générale;
- nausées Vomissements;
- hyperhidrose;
- lourdeur dans la tête;
- assombrissement des yeux;
- température élevée;
- bourdonnement dans les oreilles, perte auditive, écoulement des oreilles.

De plus, pour certaines maladies, les étourdissements peuvent être accompagnés de:

- inconfort, douleur et mouvement limité de la colonne cervicale (avec ostéochondrose);
- troubles de l'élocution, de la sensibilité musculaire et de la coordination dans l'espace (lors d'un AVC);
- vertiges sévères dans certaines positions du corps avec maux de tête sévères avec surdité unilatérale (avec tumeurs cérébrales);
- étourdissements sévères avec nausées, dépression et sautes d'humeur, jusqu'à perte de conscience (avec menstruations, ménopause, grossesse au 1er trimestre).

Causes des étourdissements

Les étourdissements indiquent un décalage dans les informations provenant du cerveau central de nos trois systèmes physiologiques, qui sont responsables de l'orientation dans l'espace environnant: vestibulaire, visuelle et tactile. À cet égard, il peut y avoir de nombreuses causes de vertiges. Considérez certains d'entre eux:

- consommation d'alcool, de tabac, de drogues;
- intoxication alimentaire sévère;
- prendre certains médicaments, notamment des antibiotiques ou des médicaments pour l'hypertension artérielle;
- le mal des transports (dans les voitures, les avions, les navires et autres véhicules, ainsi que dans les attractions);
- menstruations (menstruations), ménopause;
- grossesse;
- certains régimes, grève de la faim;
- blessure à la tête ou à la colonne vertébrale;
- infections virales (rhume, grippe);
- migraine;
- épilepsie;
- La maladie de Ménière;
- épuisement émotionnel, stress, peur, dépression et autres troubles psychologiques;
- une tumeur cérébrale;
- dystonie végétovasculaire ou neurocirculatoire;

- l'impact sur le corps de facteurs environnementaux défavorables: augmentation ou diminution de la température, forte humidité (choc solaire et thermique, hypothermie, etc.);

- Travail sédentaire. Pendant le travail sédentaire, en particulier si la position assise n'est pas très confortable, une charge importante est placée sur la colonne vertébrale et la région cervicale, ce qui entraîne, si vous ne vous levez pas pendant une longue période, la circulation sanguine du cerveau est perturbée, et par conséquent, lorsqu'une personne se lève, des étourdissements légers apparaissent;

- Accident vasculaire cérébral. Les étourdissements lors d'un accident vasculaire cérébral s'accompagnent de troubles de l'élocution, de coordination dans l'espace, de nausées, parfois de vomissements, de faiblesse dans les bras et les jambes, et éventuellement de perte de conscience;

- Otite. Avec l'otite moyenne, les étourdissements s'accompagnent d'une perte auditive, de bruit et / ou de bourdonnements dans les oreilles..

- Névrite vestibulaire. Dans ce cas, un vertige accru est caractéristique lorsque vous vous levez et tournez la tête. La maladie commence brusquement, après 2-3 jours, le patient se sent mieux. Mais depuis quelque temps, l'illusion de mouvement subsiste après les accélérations (remontée dans l'ascenseur, freinage de la voiture).

- Ostéochondrose cervicale. Les étourdissements liés à l'ostéochondrose cervicale augmentent avec le mouvement de la tête, en particulier avec les virages et les élévations prononcés. Les patients éprouvent parfois une instabilité de la marche et une désorientation dans l'espace. Tout cela s'accompagne de douleurs et de mouvements limités dans la colonne cervicale..

- Fistule périlymphatique. Elle se caractérise par des étourdissements, des acouphènes et une surdité unilatérale soudaine. Les patients souffrent également de nausées et de vomissements..

- Accident vasculaire cérébral transitoire (crise ischémique transitoire);

- agoraphobie. Les étourdissements surviennent en raison de la peur de l'espace ouvert, en particulier avec un grand nombre de personnes. En même temps, une personne peut ressentir des étourdissements uniquement en pensant que vous devez quitter la maison.

Diagnostic des étourdissements

Si vous vous sentez souvent étourdi, vous devez contacter un neurologue ou un thérapeute qui, selon la raison, vous dirigera vers le spécialiste approprié, par exemple, un oto-rhino-laryngologiste, un endocrinologue.

Le neurologue prescrit essentiellement de subir des tests vestibulaires (test calorique, tests de rotation), ainsi qu'une posturographie - une étude de l'interaction des systèmes visuel, vestibulaire et musculaire tout en assurant l'équilibre.

Pour diagnostiquer une maladie possible de l'aide auditive, une audiométrie à seuil tonal, une impédancemétrie acoustique peuvent être nécessaires.

La tomodensitométrie ou l'échographie est prescrite pour connaître l'état des vaisseaux sanguins..

Traitement vertiges

Premiers soins pour les étourdissements

Si une personne a des étourdissements sévères, la première chose à faire est de se calmer, ne paniquez pas.

En cas d'étourdissements sévères, vous devez vous asseoir et concentrer vos yeux sur n'importe quel objet, et essayez de ne pas fermer les yeux. Si la sensation de vertige ne disparaît pas, en même temps, des sensations douloureuses (engourdissement des bras ou des jambes, troubles de l'élocution, douleur intense à l'abdomen ou à la poitrine) commencent à appeler d'urgence un médecin et, avant son arrivée, trouvez un endroit où vous pouvez vous allonger. En même temps, essayez de ne pas bouger et ne tournez pas la tête.

Si une personne est à la maison avec des étourdissements sévères, libérez-la des vêtements serrés et fournissez un apport d'air frais. Ensuite, mettez le patient au lit, de sorte que sa tête, son cou et ses épaules reposent sur l'oreiller. Cette position empêche la flexion des artères vertébrales, ce qui n'est pas souhaitable pour les étourdissements. Il est également nécessaire d'exclure les tours de tête.

Pour vous débarrasser des étourdissements et soulager le stress qui l'accompagne, vous pouvez appliquer une serviette froide sur votre front, préalablement humidifiée avec une solution légère de vinaigre, ou boire 8 à 10 gouttes de solution d'atropine à 0,1%..

Si vous ne pouvez pas vous calmer, vous pouvez prendre des tranquillisants: Andaksin - 0,2 g chacun, Seduxen - 5 mg chacun.

Afin de mener à bien le traitement, il est nécessaire de poser un diagnostic précis.Par conséquent, le traitement dans chaque cas spécifique n'est prescrit que par le médecin traitant!

Médicaments contre les vertiges

Pour le traitement des étourdissements systémiques, des médicaments sont utilisés en fonction des symptômes associés au vertige, mais ceux-ci sont principalement:

- antihistaminiques: "Meklosin", "Promethazine", "Pipolfen", "Diphenhydramine";
- tranquillisants, pour soulager l'anxiété: "Diazepam", "Lorazepam";
- sédatifs: «Andaksin», «Seduxen»;
- contre les nausées et les vomissements atroces: «Tserukal», «Metoclopramide».

Avec une attaque prolongée de vertiges, une déshydratation est effectuée (Eufillin 2,4% 10,0 ml par voie intraveineuse, Mannitol 15% 200 ml), Diazepam 1,0 ml est administré par voie intraveineuse.

La thérapie étiologique n'est possible qu'avec un éventail limité de maladies (labyrinthite bactérienne, accident vasculaire cérébral, épilepsie du lobe temporal, migraine basilaire, cholestéatome et autres tumeurs impliquant l'analyseur vestibulaire).

Remèdes populaires pour les étourdissements

Le traitement des étourdissements avec des remèdes populaires n'est souvent pas inférieur, et parfois même prévaut sur les médicaments traditionnels, car ils ont des effets secondaires minimaux, contrairement aux médicaments. Mais ici, il convient de mentionner que même la prise de médecine traditionnelle doit être effectuée après avoir consulté votre médecin.

Envisagez des remèdes populaires pour les étourdissements:

Carottes et betteraves. À jeun, vous devez prendre des jus de carotte et de betterave.

Persil. 1 cuillère à café graines de persil moulues versez 200 ml d'eau. Laisser partir 6-8 heures. Mangez de petits repas tout au long de la journée..

Trèfle. 1 cuillère à soupe. l inflorescences de trèfle verser 200 ml d'eau bouillante. Moyens à boire après le déjeuner et le dîner.

Grenat. La grenade augmente parfaitement le niveau d'hémoglobine, améliorant ainsi la circulation sanguine et, par conséquent, élimine ou minimise les manifestations de vertiges.

Tilleul, menthe et mélisse. 1 cuillère à soupe. l collection d'inflorescences de tilleul, menthe et mélisse verser 200 ml d'eau bouillante. L'outil aide à apaiser les étourdissements fréquents. Boire après le déjeuner et le dîner.

Chou marin. En tant que prophylactique pour les étourdissements, et aussi avec ses manifestations fréquentes, la poudre d'algues (vendue dans les pharmacies) est excellente, ce qui saturera le corps avec des micro-éléments responsables du fonctionnement normal de l'appareil vestibulaire - iode, phosphore, etc. Les algues peuvent également être achetées dans les épiceries.

Thé au gingembre De plus, les guérisseurs populaires recommandent de prendre du thé au gingembre pour les étourdissements..

Les étourdissements en eux-mêmes ne mettent pas la vie en danger, mais ils peuvent indiquer de graves problèmes de santé. Par conséquent, dans le cas où de telles attaques et maux de tête commencent brusquement et s'accompagnent de troubles de l'élocution, de faiblesse et d'engourdissement des extrémités, il est nécessaire d'appeler immédiatement une ambulance.

Prévention des étourdissements

Pour vous débarrasser des accès fréquents de vertiges, vous devez suivre les recommandations suivantes des spécialistes:

- renoncer à l'alcool et au tabac;
- exclure le sel de table de l'alimentation;
- minimiser l'apport quotidien en caféine;
- faites des exercices tous les jours, surtout si vous avez un travail sédentaire;
- manger des aliments enrichis en vitamines;
- travaillez avec modération, et le repos est préférable de passer à l'extérieur, en particulier près des étangs;
- éviter le stress;
- ne faites pas de mouvements brusques de la tête et du cou;
- si vous voyagez souvent et que vous en avez assez des transports, vous pouvez prendre des remèdes spéciaux pour le mal des transports;
- si possible, procurez-vous un matelas orthopédique à effet anatomique, car pendant le sommeil, le corps est complètement détendu et le repos est bien meilleur. Il convient également de noter que le sommeil sur de tels matelas empêche la flexion et la violation des vaisseaux sanguins.

Étourdissements qu'une gâterie

Chers lecteurs, à partir de cet article, vous découvrirez les causes, les symptômes, le diagnostic et le traitement des étourdissements. C'est important pour tout le monde de le savoir, car cela peut survenir à tout âge. De brefs épisodes de vertiges ne sont généralement pas le résultat d'un problème grave. Cependant, des étourdissements constants peuvent indiquer un problème de santé assez grave, auquel vous devez faire attention à temps.

Le vertige lui-même n'est pas une maladie, mais plutôt un symptôme de diverses maladies et troubles. La peur des étourdissements peut entraîner des activités physiques et sociales limitées, des chutes et des blessures..

Définition

Le vertige est un terme général qui décrit la sensation de déséquilibre et d'instabilité, de déséquilibre et d'orientation dans l'espace, l'illusion de mouvement, la pré-syncope et l'évanouissement.

Pour maintenir l'équilibre et l'orientation du corps dans l'espace, notre cerveau utilise les signaux d'entrée de divers systèmes sensoriels du corps. La sensation de vertige apparaît lorsqu'il y a un conflit entre les signaux envoyés au cerveau par divers systèmes d'équilibre et de positionnement du corps.

Causes des étourdissements

Les étourdissements peuvent être causés par de nombreuses raisons. Parfois, les médecins ont du mal à déterminer un diagnostic spécifique pour une personne étourdie. Cependant, certaines causes de vertiges peuvent être mortelles..

Nous énumérons les causes possibles des étourdissements:

  • maladie cardiaque (crise cardiaque);
  • problèmes de pression artérielle;
  • maladies et conditions du cerveau (accident vasculaire cérébral, démence et migraine);
  • médicaments contre la pression artérielle, analgésiques et antibiotiques;
  • troubles métaboliques (hypoglycémie et déshydratation);
  • vieillissement corporel;
  • conditions mentales (anxiété, stress et dépression);
  • grossesse;
  • autres maladies (allergies, problèmes d'oreille interne, infections des sinus (sinusite)).

Considérez quelques causes énumérées plus détaillées de vertiges.

Étourdissements causés par une maladie cardiaque ou des problèmes de tension artérielle:

  • crise cardiaque;
  • arythmie (rythmes cardiaques irréguliers), tachycardie (rythme cardiaque élevé) ou bradycardie (rythme cardiaque lent);
  • muscle cardiaque affaibli, lié à l'âge ou malade (cardiomyopathie), ainsi que des médicaments qui affectent la vitesse ou la force des contractions cardiaques;
  • pression artérielle extrêmement élevée;
  • hypotension artérielle, qui peut avoir plusieurs causes, notamment les maladies cardiaques, les saignements, l'anémie et les effets indésirables des médicaments.

Étourdissements causés par des maladies ou des affections du cerveau:

  • accident vasculaire cérébral, gonflement, maux de tête, migraine;
  • perte ou diminution de l'apport sanguin au cerveau, par exemple, évanouissement;
  • démence (démence acquise) ou excitation sévère.

Étourdissements causés par des médicaments:

Dans presque toutes les instructions d'utilisation des médicaments, les étourdissements apparaissent comme un effet secondaire. Il s'agit notamment des médicaments pour l'hypertension, des diurétiques, des sédatifs, des tranquillisants, des antidépresseurs, des analgésiques et de certains antibiotiques.

Étourdissements causés par le vieillissement:

  • diminution de la capacité d'effectuer des exercices physiques ou d'autres activités, faiblesse et détérioration de la condition physique;
  • capacité réduite de la circulation sanguine à compenser l'adoption rapide d'une position verticale à partir d'un état assis ou couché (hypotension orthostatique);
  • durcissement des artères (artériosclérose);
  • neuropathie (dysfonction nerveuse progressive causée par diverses maladies, en particulier le diabète);
  • ménopause;
  • mauvaise vue et mauvaise coordination;
  • démence (démence);
  • perte auditive ou acouphènes (acouphènes).

Étourdissements causés par des troubles métaboliques:

  • hypoxie (faible taux d'oxygène dans le sang);
  • hypoglycémie (hypoglycémie, y compris réaction insulinique);
  • déshydratation corporelle.

Étourdissements causés par une maladie mentale:

  • dépression, anxiété ou trouble panique;
  • hyperventilation avec respiration trop rapide ou profonde, résultant, en règle générale, d'anxiété ou de troubles métaboliques;
  • la somatisation est la transformation d'une maladie mentale, telle que l'anxiété ou la dépression, en symptômes physiques. Souvent, le patient peut ne pas être au courant de sa maladie mentale et insister sur le fait qu'il ne se plaint que de son état physique;
  • l'anxiété peut causer du stress et vice versa, ce qui peut provoquer des vertiges.

Vertiges pendant la grossesse

Les étourdissements sont un symptôme courant pendant la grossesse. L'une des raisons pour lesquelles les femmes se sentent étourdies pendant la grossesse est due à la croissance d'hormones qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui augmente le flux sanguin vers le bébé, mais peut également entraîner une baisse de la pression artérielle et des étourdissements temporaires..

Une autre cause de vertiges pendant la grossesse est une glycémie basse lorsque le métabolisme du corps change. Les femmes souffrant d'anémie ou de varices sont plus susceptibles d'éprouver des étourdissements..

Des étourdissements peuvent survenir au cours de n'importe quel trimestre. Il est plus fréquent au premier trimestre, mais au deuxième trimestre, un utérus en expansion exerce une pression sur les vaisseaux sanguins et peut provoquer des étourdissements. Au troisième trimestre, lorsqu'une femme est allongée sur le dos, le poids de l'enfant appuie sur la veine cave (une grosse veine qui transporte le sang du bas du corps vers le cœur), ce qui peut également entraîner des étourdissements.

Si une femme éprouve des étourdissements pendant la grossesse, surtout si elle est persistante ou prolongée, ou si elle s'accompagne de douleurs abdominales ou de saignements vaginaux, d'une vision trouble, de maux de tête ou de palpitations cardiaques, consultez un médecin..

Étourdissements causés par d'autres maladies ou affections:

  • saignement interne ou hémorragie;
  • anémie (faible nombre de globules rouges);
  • un alitement prolongé provoque une faiblesse et une réaction retardée des vaisseaux sanguins à un changement de position du corps dans l'espace;
  • les maladies endocriniennes dans lesquelles des organes produisant des hormones, tels que la glande thyroïde, les glandes surrénales et l'hypophyse, affectent l'hydratation, l'équilibre salin et les fonctions d'autres organes;
  • une allergie peut provoquer un essoufflement et une pression artérielle basse ou provoquer une sinusite, ce qui peut entraîner des étourdissements;
  • les étourdissements positionnels paroxystiques bénins (DPPG) sont l'une des premières causes d'étourdissements. En effet, l'oreille interne contient des cristaux sensibles au calcium et aux protéines appelés otolithes. Si ces cristaux se déplacent et flottent dans les canaux de l'oreille interne, une sensation de rotation à court terme peut se produire;
  • l'une des maladies très rares associées aux étourdissements est la maladie de Ménière. Si des épisodes prolongés de vertiges tourbillonnaires et de problèmes auditifs se produisent dans une oreille, il peut s'agir de la maladie de Ménière;
  • de faibles niveaux de vitamine B12 dans le sang;
  • hypotension postprandiale (du mot anglais "prandial" - "déjeuner") - une pression artérielle basse apparaît après avoir mangé.

Quels sont les symptômes des étourdissements?

Étant donné que le vertige est un terme générique pour de nombreuses sensations d'instabilité, il couvre un large éventail de symptômes. Ces symptômes vont du vertige le plus dramatique à un léger déséquilibre..

Les étourdissements s'accompagnent souvent de symptômes tels que:

  • évanouissement ou évanouissement;
  • faiblesse ou fatigue générale;
  • désorientation;
  • violation d'un sens de l'équilibre;
  • lourdeur dans la tête;
  • douleur ou constriction dans la poitrine;
  • nausées ou vomissements.

Quand consulter un médecin?

Une maladie potentiellement mortelle peut commencer par des étourdissements. Appelez un médecin si l'un des événements suivants se produit:

  • tout premier ou grave étourdissement répété;
  • étourdissements sans raison claire ou définitive, ou étourdissements soudains;
  • tout changement dans l'image établie des étourdissements;
  • aggravation ou apparition de nouveaux symptômes;
  • étourdissements après la prise de nouveaux médicaments ou modification des prescriptions précédentes pour la prise de médicaments.

Appelez une ambulance si des étourdissements sont associés aux symptômes suivants:

  • douleur thoracique, palpitations, essoufflement ou maladie cardiaque;
  • perte de conscience, évanouissement ou évanouissement;
  • paralysie (parésie) du nerf facial, troubles de l'élocution, faiblesse d'un côté du corps ou incapacité à marcher droit;
  • fièvre (fièvre) ou peau pâle.

Comment les vertiges sont-ils diagnostiqués??

Si un médecin soupçonne que les étourdissements sont causés par une cause grave, un examen et un traitement rapides peuvent être nécessaires..

Le médecin se familiarisera avec les antécédents médicaux et posera les questions nécessaires pour déterminer le type de vertige. Une description des étourdissements du patient peut être le détail le plus important. Un examen physique détaillé sera effectué pour déterminer davantage les causes possibles des étourdissements..

Les tests sont effectués en tenant compte des maladies du patient et des résultats de l'examen physique:

  • une surveillance du cœur du patient, un électrocardiogramme (ECG) et des tests sanguins peuvent être effectués et, si nécessaire, des tests spéciaux tels que la tomodensitométrie ou le test de stress cardiaque peuvent être effectués;
  • le patient peut avoir besoin d'un traitement chirurgical pour saignement interne ou hémorragie si cela est la cause des symptômes;
  • selon les raisons possibles, le patient peut être hospitalisé ou référé à un médecin spécialiste;
  • si le médecin ne trouve aucune raison particulière de vertige, il essaiera d'exclure d'autres maladies graves.

Existe-t-il des remèdes naturels ou à la maison pour les étourdissements?

Si une personne est étourdie, cela peut être le symptôme d'une maladie dangereuse, qui doit toujours être discutée avec votre médecin pour déterminer les causes possibles des étourdissements. Le traitement dépend de la cause de sa survenue et doit être évalué par un médecin.

À la maison, avec de petits cas d'étourdissements, il est recommandé:

  • boire plus de liquides, manger régulièrement et se détendre beaucoup;
  • si possible, allongez-vous;
  • se lever lentement d'un état couché ou assis, car cela aidera à réduire les étourdissements associés à un changement de position corporelle;
    • se calmer, ce qui peut aider une personne anxieuse qui a des vertiges;
  • en cas d'étourdissements chroniques, si possible, sécurisez votre maison: faites une balustrade, prenez une marchette ou une canne, posez de la moquette au sol. Lorsque vous sortez, vous pouvez utiliser des bâtons de marche nordique. Ces mesures de sécurité aideront à prévenir les blessures..

Traitement

Si les symptômes d'étourdissements sont associés à des maladies systémiques telles que le diabète, l'hypotension, les maladies infectieuses ou les troubles neurologiques, le traitement des étourdissements est généralement efficace.

Chez de nombreux patients, les étourdissements causés par un dysfonctionnement vestibulaire ont tendance à se dissiper avec le temps, même avec peu de traitement. Cependant, les traitements abordables et courants pour les problèmes vestibulaires comprennent la physiothérapie, les médicaments et la chirurgie. De plus, des régimes pauvres en sel, des techniques de relaxation et des conseils psychologiques peuvent être utilisés comme traitement..

Exercice et thérapie

Les méthodes physiques pour réduire les étourdissements sont divisées en deux groupes principaux. La thérapie de compensation aide à former le cerveau du patient à s'appuyer sur les informations sensorielles qu'il reçoit pour maintenir l'équilibre et ignorer les informations des organes endommagés. Les exercices du programme de compensation sont conçus pour se concentrer sur les mouvements qui provoquent des étourdissements, afin que le cerveau puisse s'y adapter. De plus, des exercices sont utilisés pour enseigner au patient comment séparer les mouvements oculaires des mouvements de la tête et s'entraîner à l'équilibre dans différentes positions..

Récemment, des exercices spéciaux ont été développés pour atténuer les étourdissements positionnels paroxystiques bénins (DPPG), appelés procédures de repositionnement des tubules. En tournant la tête dans une direction et en passant d'une position assise à une position couchée dans une certaine séquence, vous pouvez rapidement vous débarrasser du BPP. Les mouvements dans les procédures de repositionnement tubulaire sont conçus pour déplacer les cristaux de carbonate de calcium des canaux semi-circulaires vers l'utricule (sac membraneux du labyrinthe de l'oreille). Les taux de réussite de ces exercices peuvent aller jusqu'à 90%..

Médicaments

Divers médicaments sont utilisés pour traiter les étourdissements. Il s'agit notamment des suppresseurs vestibulaires (suppresseurs), qui semblent fonctionner en réduisant le taux d'inclusion des cellules nerveuses. Il s'agit notamment de Meklosin (Antivert, Bonin et Vetrol). Des médicaments antinauséeux tels que le prométhazanum (Fengargan) et les antihistaminiques (Benadryl, Dramamine) peuvent également être prescrits. Pour les étourdissements causés par des crises d'anxiété, des sédatifs tels que le diazépam (Valium) et le lorazépam (Ativan) peuvent être utilisés. Ces médicaments ont des effets secondaires et sont rarement prescrits pendant longtemps..

Chirurgie

En règle générale, la chirurgie est la dernière étape du traitement des étourdissements, qui n'est utilisé qu'après l'échec du traitement et des médicaments. L'une des interventions chirurgicales les plus courantes pour traiter les troubles vestibulaires est l'ablation des fistules de la membrane tympanique (fistules périlymphe) ou la réparation («patchs») de rupture du substrat osseux des canaux semi-circulaires supérieurs..

La chirurgie peut également être utilisée pour éliminer l'excès de liquide du canal endolymphatique pour soulager la maladie de Ménière (hydrops endolymphatique - hydropisie de l'oreille interne). Enfin, l'élimination des canaux semi-circulaires du labyrinthe et de la cochlée de l'oreille dans une procédure appelée labyrinthectomie, bien que cela ne se produise généralement que lorsque l'audition est complètement perdue.

Donc, dans cet article, nous avons examiné ce qu'est le vertige, ses causes, ses symptômes et son traitement.

Santé à vous amis!

Cordialement, Sergey Aidinov

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite