Gliose cérébrale, qu'est-ce que c'est, pronostic vital, foyers dans la matière blanche

Les foyers vasculaires dans le cerveau sont un groupe de maladies dont la cause est une violation de la circulation sanguine de la substance cérébrale. Ce terme désigne tout processus pathologique ou maladie associé à des problèmes de circulation sanguine dans les réseaux artériels, veineux et lymphatiques du cerveau.

Les foyers de gliose d'origine vasculaire sont les conséquences des maladies vasculaires. La gliose est un tissu formé dans la substance du cerveau en raison d'une violation de sa structure dans le contexte d'une circulation sanguine altérée. La gliose est une combinaison de neuroglia - un tissu qui sert de défense et de soutien nutritionnel supplémentaire aux neurones.

La gliose d'origine vasculaire peut être comparée au tissu conjonctif de la peau. Ainsi, avec une coupe profonde de la peau, le site de la lésion est recouvert de tissu biologique de remplacement - cicatrice - matériel biologique épais et dense. Cela se produit également dans le cerveau: les neurones morts sont remplacés par des neuroglies et la substitution à grande échelle est appelée gliose..

On distingue les types de gliose suivants:

  1. Fibreux. Cette variété est caractérisée par la croissance des fibres du corps glial que les cellules de la neuroglie elles-mêmes.
  2. Anisomorphe. Les fibres de glie croissent de façon aléatoire, de manière aléatoire. De plus, il n'y a pas de rapport correct entre les corps gliaux et leurs fibres.
  3. Isomorphe. Les fibres et le corps croissent uniformément.
  4. Diffuser. Elle se caractérise par une propagation modérée de la neuroglie à la surface du cerveau, y compris des parties de la moelle épinière..
  5. Périvasculaire. La gliose se propage principalement autour des vaisseaux affectés.
  6. Sous-épendymaire. Le tissu glial se forme sur et sous les parois des ventricules du cerveau.

Les changements focaux dans la substance du cerveau d'origine vasculaire au cours du développement remplacent les tissus spécifiques et actifs. Cela conduit à des maladies mentales et neurologiques. Les capacités cognitives du cerveau s'aggravent, un tableau clinique spécifique et non spécifique se forme (dépend de la localisation des foyers d'origine vasculaire).

Les causes

On distingue deux groupes de causes de gliose d'origine vasculaire:

Le premier groupe est direct et direct qui affecte la structure organique de la substance cérébrale:

  • AVC ischémique. Cette pathologie est caractérisée par une insuffisance circulatoire aiguë due à l'embolie ou au thrombus pénétrant dans la circulation sanguine. La conséquence d'un AVC ischémique est l'infarctus cérébral et le ramollissement de la matière blanche et grise. En raison de la lésion, le mécanisme de défense est activé et les neurones perdus sont remplacés par des cellules gliales..
  • AVC hémorragique. La condition est caractérisée par une hémorragie dans l'épaisseur de la substance cérébrale due à une violation de l'intégrité du vaisseau. Ce n'est pas le tissu dans lequel l'hémorragie s'est produite qui souffre, mais la zone qui, en raison du manque de sang, souffre de la famine en oxygène et en nutriments.
  • Athérosclérose des vaisseaux cérébraux. La pathologie est caractérisée par une altération du métabolisme des graisses et, par conséquent, par le dépôt de tissu adipeux sur la paroi interne des artères. Cela entraîne une altération du flux sanguin: le cerveau reçoit moins d'oxygène et de nutriments. Les zones particulièrement nécessiteuses souffrent, dans lesquelles la substitution a lieu.

Le deuxième groupe - causes indirectes qui affectent directement le tissu cérébral:

  1. Maladies cardiaques: insuffisance cardiaque, arythmie, maladie coronarienne. Une quantité insuffisante de sang pénètre dans le cerveau.
  2. Hypertension artérielle et hypertension. Vasoconstrictions, la moelle reçoit moins d'oxygène.
  3. Diabète. Les petits vaisseaux sanguins sont affectés, provoquant de petits foyers de gliose.
  4. Tabagisme, alcool. L'effet toxique des poisons «lessive» les nutriments des neurones et les tue.
  5. Mode de vie sédentaire.
  6. Stress, anxiété, stress psycho-émotionnel, dur labeur physique, épuisement intellectuel.

Symptômes

Le tableau clinique des foyers gliaux d'origine vasculaire est déterminé par la localisation du tissu remplacé. Les tissus variables ne provoquent pas de violations flagrantes, cependant, en présence de foyers à grande échelle, la gliose «réduit» le contexte général de la vie, en détériorant sa qualité.

Cela entraîne une diminution générale des capacités cognitives: le rythme de la pensée ralentit et le contrôle de son comportement est partiellement perdu. Les patients ont de la difficulté à acquérir de nouvelles informations et compétences. Les relations causales sont plus difficiles à établir. Les patients pensent plus lentement.

Avec les lésions profondes de la gliose, les schémas moteurs complexes sont oubliés: les patients oublient comment nouer des lacets, comment jouer d'un instrument de musique. Le vocabulaire se raréfie: les phrases sont monotones, il y a peu ou pas de synonymes dans le discours.

La sphère émotionnelle-volitive est bouleversée. Les émotions «s'émoussent»: tous les sentiments perdent expression et couleur. La motivation diminue: le désir d'en savoir plus sur le monde est perdu.

Région temporelle, pariétale et occipitale

L'ouïe, la parole et la vision sont bouleversées. Perception perturbée des compositions complexes. Sens du rythme perturbé. La précision de la vision s'aggrave. Le seuil de sensibilité générale s'élève: les sensations du toucher tactile perdent en netteté. La mémoire s'aggrave.

Foyers supratentoriels uniques de gliose d'origine vasculaire

La présence de foyers dans les structures cérébelleuses constitue une image du trouble de la coordination. La démarche est cassée. On l'appelle le camping «ivre»: l'équilibre est perturbé, le patient écarte largement les jambes pour maintenir l'équilibre et ne pas tomber.

Membres tremblants. Cela se produit au repos et pendant le mouvement. Les doigts individuels tremblent également. La vision est altérée. Le nystagmus apparaît - une rotation synchrone des globes oculaires dans une direction avec une fréquence de 60 mouvements par minute.

Le tonus musculaire est perturbé dans le sens de l'affaiblissement. Dans ce cas, les réflexes tendineux diminuent. Les muscles sont de taille réduite. Le synchronisme des muscles fléchisseurs et extenseurs est perturbé. L'écriture est bouleversée: les lettres des patients sont difficiles à lire et à épeler.

La présentation clinique de foyers supratentoriels uniques de gliose d'origine vasculaire affecte également les troubles de la parole. Elle perd de sa fluidité, se fait chanter. Par exemple, une personne parle lentement et en syllabes: "mo-lo-ko". En même temps, le rythme de la parole est observé.

Diagnostic et traitement

La gliose d'origine vasculaire est diagnostiquée en consultant un psychiatre, un psychologue médical et en utilisant des méthodes de recherche instrumentales. Lors d'un examen subjectif, l'apparence du patient, son discours, ses mouvements, son vocabulaire et sa vitesse de réaction sont étudiés. Les méthodes instrumentales identifient les lésions. Cela se fait en utilisant l'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie..

La thérapie vise à éliminer les causes et les symptômes. Le traitement étiotrope consiste donc à restaurer la circulation cérébrale. Prescrire des médicaments qui améliorent le flux sanguin cérébral et la sensibilité des tissus cérébraux à l'oxygène. La thérapie symptomatique vise à améliorer les capacités cognitives et à éliminer les perturbations émotionnelles. Des médicaments nootropes, antidépresseurs, anti-anxiété et sédatifs sont prescrits.

Gliose

La gliose est le processus de remplacement des cellules déformées ou perdues à la suite de divers dommages aux tissus du système nerveux central aux cellules gliales (neuroglie).

Selon l'emplacement et la nature de la croissance des cellules gliales, elles sont divisées en les types de gliose suivants:

  • Anisomorphes - les fibres gliales tentaculaires sont disposées de manière aléatoire;
  • Fibres - les fibres gliales sont plus prononcées que les éléments cellulaires de la glie;
  • Diffus - couvre de grandes zones du cerveau, de la moelle épinière;
  • Isomorphe - les fibres gliales tentaculaires sont situées relativement correctement;
  • Marginal - les fibres gliales se développent principalement dans les zones de sous-coque du cerveau;
  • Périvasculaire - les fibres gliales sont situées autour des vaisseaux enflammés sclérotiques;
  • Sous-épendymaire - des fibres gliales se forment dans les zones du cerveau situées sous l'épendymaire.

Un mécanisme spécial pour remplacer les tissus endommagés, la gliose, se développe dans les tissus nerveux à la suite de dommages à leurs unités structurelles - les neurones, les remplaçant par des cellules gliales proliférantes. En croissance, ces cellules isolent les foyers de dommages, protégeant les tissus intacts. La gliose simplifiée peut être comparée à une cicatrice ou une cicatrice sur les tissus du système nerveux central.

Types de cellules qui composent le système nerveux central:

  • Les neurones sont les principales cellules qui génèrent et transmettent des impulsions;
  • Épendymie - cellules tapissant le canal central de la moelle épinière et du ventricule cérébral;
  • Les neuroglies (glie) sont des cellules auxiliaires du tissu nerveux qui constituent 40 à 50% du système nerveux central. Il y a 10 à 50 fois plus de cellules gliales dans les tissus nerveux que de neurones. Leur fonction est de protéger et de restaurer le tissu nerveux après les infections et les blessures, ainsi que d'assurer le fonctionnement des processus métaboliques du système nerveux central.

La croissance des cellules gliales se produit sous la forme de la formation de foyers de gliose au site de l'endommagement. La valeur de la gliose est une valeur spécifique calculée à partir du rapport des cellules gliales agrandies aux autres cellules du système nerveux central par unité de volume. Un indicateur quantitatif de la gliose est une valeur directement proportionnelle au volume de guérison des dommages dans le corps.

Foyers de gliose

Foyers de gliose - croissances pathologiques d'amas de cellules gliales, remplaçant les neurones détruits.

La survenue de foyers de gliose est une conséquence de ces processus pathologiques et maladies:

  • Sclérose en plaques;
  • Sclérose tubéreuse;
  • Inflammation - diverses origines de l'encéphalite;
  • Épilepsie;
  • Hypoxie;
  • Blessures à la naissance;
  • Hypertension prolongée;
  • Encéphalopathie hypertensive chronique.

Pour identifier les foyers de gliose, il est nécessaire de procéder à une imagerie par résonance magnétique, selon les résultats dont vous pouvez non seulement déterminer la dislocation des foyers de gliose et leur taille, mais dans certains cas, même obtenir des informations sur l'âge de la formation. Cela permet à un neuropathologiste, conjointement avec d'autres types d'études et un examen clinique, de déterminer le résultat du processus actif ou transféré de lésion du système nerveux central qui est au centre de la gliose..

La gliose peut, sans manifestation clinique, être détectée par hasard lors de l'examen pour d'autres indications. Il faut savoir que la conclusion d'une IRM "signes de gliose" n'est pas un diagnostic, mais une occasion de subir un examen médical complet par un neurologue. Avec tout résultat d'un tel examen, il est nécessaire de traiter non pas le foyer de la gliose, mais la maladie qui l'a fait apparaître.

Gliose cérébrale

La gliose cérébrale est une maladie causée par une pathologie héréditaire du métabolisme des graisses, entraînant des lésions du système nerveux central. C'est assez rare. Elle est causée par une mutation du gène responsable de la synthèse de l'hexose aminidase A, une enzyme impliquée dans le métabolisme des gangliosides. Accumulant dans les cellules du système nerveux central, les gangliosides perturbent leur travail. Le type d'hérédité est autosomique récessif, par conséquent, la probabilité de conception existe si les porteurs du gène mutant sont les deux parents, et dans ce cas, il est de 25%.

La maladie héréditaire de Tay-Sachs la plus courante est une conséquence de la pathologie génétique, principalement en raison de la conception d'un enfant par des parents proches. Un nouveau-né atteint de gliose cérébrale se développe normalement au cours des premiers mois de la vie et la régression se produit dans le développement physique et mental au bout de 4 à 6 mois. L'ouïe, la vision, la capacité à avaler sont perdues, des crampes se produisent, une atrophie musculaire et une paralysie. L'espérance de vie maximale des enfants atteints de gliose cérébrale est de 2 à 4 ans.

Traitement de la gliose

Vous devez savoir - la gliose n'est pas soumise à un traitement, car ce n'est pas une maladie indépendante, mais une conséquence de divers processus pathologiques. Ayant découvert la gliose, ils traitent la cause afin d'éviter le développement de nouveaux foyers de gliose.

En présence de foyers de gliose, des mesures préventives doivent être prises pour empêcher leur croissance. Tout d'abord, il est nécessaire d'abandonner l'utilisation d'aliments gras en grande quantité, car cela nuit au cerveau. Une grande quantité de graisse pénétrant dans le corps endommage et tue les neurones qui régulent le poids corporel. Après 7 mois, le nombre de ces neurones est saturé de graisses, le nombre de ces neurones diminue considérablement et les foyers de gliose se développent, remplaçant les neurones morts.

Dans le cas d'une maladie héréditaire du métabolisme des graisses, il n'y a pas de traitement spécifique pour la gliose cérébrale. À l'âge gestationnel de 18 à 20 semaines, le diagnostic peut être posé en fonction des résultats de l'analyse du liquide amniotique. Si le fœtus a une maladie, il est nécessaire d'interrompre la grossesse.

L'essentiel dans la prévention de la gliose est un mode de vie sain et des examens réguliers par des spécialistes. Il est impossible de traiter la gliose, mais il est vraiment possible de prévenir ou de suspendre.

Gliose cérébrale

La gliose est une maladie dans laquelle les cellules nerveuses mortes sont remplacées par des cellules gliales; et si dans un corps sain c'est un processus normal, alors chez une personne malade la glie s'accumule en un seul endroit. Combien vivent avec une telle maladie de la substance blanche?

Le pronostic de la vie des patients atteints de gliose

Pour parler du pronostic de la vie, vous devez vous souvenir des causes de la gliose. En règle générale, la maladie provoque des maladies graves du système cardiovasculaire et nerveux. Par conséquent, les statistiques sur la mortalité par gliose sont imparfaites: certains patients meurent de maladies primaires. Mais le nombre moyen d'années qu'un adulte avec un diagnostic similaire peut vivre est de deux ou trois ans.

Avec un traitement rapide et de haute qualité, cette période peut augmenter presque une fois et demie.

Vous pouvez augmenter cette période si vous vous adressez à temps à un médecin.

Le fait est que seul un médecin peut établir à quel point les néoplasmes gliotiques sont mortels. Et ce n'est que dans une clinique spécialisée qu'il sera possible de poser le bon diagnostic, de développer une thérapie supplémentaire.

Les personnes atteintes de gliose souffrent de paralysie, de problèmes d'audition et de vision, ainsi que de problèmes de mémoire et d'attention..

Malheureusement, même avec un traitement approprié, la vie du patient est compliquée par les effets secondaires de la maladie. Par exemple, si une personne développe une gliose supratentorielle, des hallucinations suivront après elle, les formes et les tailles des objets seront déformées et les connexions cognitives entre l'image de l'objet et son nom seront violées. Il n'y a aucune garantie que le traitement arrêtera complètement le développement de la gliose, mais cela n'élimine pas son besoin.

Le processus de traitement et de diagnostic de la gliose

Le traitement de la gliose d'origine vasculaire, comme toute autre maladie du système nerveux central, doit commencer par un diagnostic complet. À son tour, cela comprend beaucoup de recherches. Ce n'est que grâce à eux qu'il est possible de savoir à quel stade clinique la maladie se situe actuellement. Les informations les plus précises vous permettent de choisir le bon algorithme de traitement.

Méthodes de diagnostic

Tout d'abord, une rhéoencéphalographie avec des tests fonctionnels est prescrite. Il s'agit d'une procédure dans laquelle le degré de résistance des tissus cérébraux est enregistré tandis que les décharges électriques les plus légères les traversent. Plus la maladie est grave, plus la réponse tissulaire est faible. Ensuite, les médecins ont recours aux mesures suivantes:

  • numérisation recto verso;

Dès que le stade de la gliose est établi, une thérapie complexe appropriée doit être prescrite. Habituellement, cela comprend la prise de médicaments spéciaux, la chirurgie cérébrale et certains exercices que vous pouvez faire à la maison. Mais il vaut mieux tout décrire pour.

Intervention chirurgicale

Une opération est effectuée si le patient a fixé de grands foyers uniques de gliose. Le plus souvent, ils affectent négativement l'activité mentale et le système nerveux central. Par exemple, les symptômes standard de la gliose cérébrale peuvent être complétés par des crises non contrôlées.

En général, les médecins tentent d'éviter une intervention chirurgicale, car la neurochirurgie peut nuire à l'état général du patient. Mais dans le besoin, vous pouvez compter sur un quota.

Activité physique pendant la thérapie

On pense que la physiothérapie aide à récupérer plus rapidement. Mais dans le cas de la gliose cérébrale, vous ne devez pas expérimenter et prendre des risques.

Les exercices thérapeutiques ou l'éducation physique doivent être convenus avec le médecin. Mais marcher pendant une demi-heure ou une heure au grand air ne fera certainement pas de mal. Certains patients rapportent qu'ils ont été aidés à se sentir mieux grâce à la marche nordique facilitée..

Les meilleurs médicaments pour la thérapie

Pour que toutes les mesures décrites ci-dessus soient efficaces, vous devez soutenir le corps malade avec des médicaments spéciaux. Les médecins ont des opinions mitigées sur les médicaments les mieux utilisés pour traiter la gliose cérébrale. Mais ils sont d'accord sur une chose - le traitement devrait être un médicament, pas un folk. Les cinq médicaments prescrits les plus populaires sont les suivants:

Nom du médicamentSubstance activeFabricant
CavintonVinpocétine (Vinpocétine)Hongrie
CinnarizineCinnarizinum (Cinnarizinum)Bulgarie et Russie
ActoveginHémodérivative du sang de veau (hémodérivative déprotéinée du sang de veau)L'Autriche
GlitcedGlycine (Glycine)Ukraine
VinpocetineVinpocétine (Vinpocétine)Russie, Inde, Biélorussie

Des agents antiplaquettaires doivent être ajoutés aux médicaments vasoactifs décrits pour améliorer la circulation sanguine, les acides aminés et les nootropes. Les vitamines du groupe E ou B fournissent un bon support pour le traitement, mais le plus important est de choisir le bon médicament principal. Pour ce faire, vous devez vous familiariser avec les contre-indications et les effets secondaires, ainsi que demander conseil à votre médecin. Comme mentionné précédemment, sa décision ne devrait être basée que sur une recherche complète sur le cerveau.

Cavinton

Cavinton augmente la consommation de glucose et d'oxygène par les tissus des lobes frontaux. C'est pourquoi il est utilisé dans le traitement des effets des AVC ischémiques, de la démence vasculaire, de l'athérosclérose et d'autres maladies. Parfois, le médicament est utilisé en ophtalmologie: ils traitent les maladies chroniques des vaisseaux de l'œil et de sa rétine. Le médicament ne doit être utilisé qu'après consultation avec le médecin, sinon le risque d'effets secondaires est trop élevé. Sache que:

  • distribué sous forme de comprimés ou de concentrés pour la préparation de perfusions;
  • le dosage est déterminé strictement individuellement;
  • le médicament coûte de 228 à 850 roubles russes.

Dans le contexte de la posologie correcte, le médicament donne rarement des effets secondaires. Mais des troubles du sommeil, des étourdissements, une tachycardie, des nausées, des brûlures d'estomac peuvent survenir. Moins souvent, une transpiration accrue, des réactions allergiques cutanées qui passent rapidement et une faiblesse générale sont enregistrées. Elle, soit dit en passant, peut être une manifestation de la maladie sous-jacente.

Le médicament n'affecte pas défavorablement les patients atteints d'une maladie rénale ou hépatique..

Cavinton est strictement interdit aux patients atteints d'une maladie coronarienne sévère, avec des arythmies graves, une phase aiguë d'AVC. Il est dangereux de le prescrire aux femmes enceintes ou allaitantes. Mais cela est acceptable si le risque pour la santé de la mère est plus grave que les effets secondaires probables pour l'enfant. Les femmes enceintes peuvent présenter des saignements placentaires lors de la prise, il existe des risques d'avortement spontané.

Cinnarizine

Un inhibiteur sélectif des canaux calciques appelé Cinnarizine n'est pas seulement utilisé pour traiter la gliose et ses effets. Elle trouve une application dans le traitement des affections post-AVC, des traumatismes crâniens, des migraines, des troubles vestibulaires, des kinétoses, de l'encéphalopathie. Le médicament soulage rapidement les étourdissements, les acouphènes, les nausées et les vomissements. La cinnarizine présente les caractéristiques suivantes:

  • disponible sous forme de comprimés de 50 milligrammes;
  • les comprimés sont pris par voie orale après un repas, la dose exacte dépend de la gravité de l'état du patient;
  • Il est difficile de dire exactement combien coûte la cinnarizine, mais généralement son prix oscille entre 37 et 101 roubles.

La cinnarizine a peu de contre-indications. Il n'est pas administré uniquement aux femmes enceintes, allaitantes, aux allergies. Avec prudence, vous devez utiliser le médicament si une personne est diagnostiquée avec la maladie de Parkinson. Mais les effets secondaires sont possibles. Parmi les plus courants, citons la somnolence, le manque de faim, la fatigue, la dyspepsie et la bouche sèche. Dans des cas exceptionnels, le lichen plan et une augmentation importante du poids corporel sont enregistrés.

Actovegin

Ce médicament est prescrit pour les troubles cognitifs, qui comprennent la démence et les conséquences des AVC. Parfois, il est utilisé pour la polyneuropathie diabétique ou pour les troubles circulatoires. Grâce au principe actif, le médicament augmente le débit sanguin dans les capillaires. Après une utilisation systémique, il améliore l'état morphologique et physiologique du système nerveux central. N'oubliez pas que:

    disponible sous forme de comprimés à coque digestible ou de solutions injectables;

Actovegin entraîne rarement des effets secondaires. Mais chez les patients particulièrement sensibles, la fièvre médicamenteuse, les symptômes de choc, l'urticaire, les rougeurs soudaines dans la zone d'injection sont fixes. Les médecins observent parfois des myalgies, mais la fréquence exacte est inconnue. Actovegin est interdit pour l'œdème pulmonaire, l'insuffisance cardiaque décompensée, l'oligurie, l'anurie ou la rétention hydrique à long terme dans le corps.

Glitced

Glitsesed est prescrit pour les troubles circulatoires du cerveau, avec lésions cérébrales traumatiques, dystonie neurocirculatoire. Il aide à lutter contre la surcharge psychologique, améliore la mémoire, soulage l'insomnie et facilite l'activité physique active. Dans le cadre du traitement de la gliose cérébrale, le médicament n'a qu'un effet auxiliaire. Une brève description de Glitsesed est la suivante:

    vendu sous forme de comprimés plats blancs ou crème;

Le médicament a rarement des effets secondaires, surtout s'il est utilisé dans le traitement des modifications cérébrales kystiques-gliotiques. Mais il est possible la manifestation de réactions allergiques sur la peau, moins souvent une indigestion, des maux de tête, des nausées. Dans des cas exceptionnels, une irritation accrue et une faible concentration d'attention sont observées. Le surdosage n'était pas fixe ou n'a pas été observé.

Vinpocetine

Selon les instructions, la vinpocétine est prescrite pour une circulation cérébrale insuffisante, avec des lésions des vaisseaux sanguins et de la rétine. Parfois, ils sont traités avec une dystonie végétovasculaire dans le contexte du syndrome climatique. La vinpocétine est prescrite aux patients atteints de gliose cérébrale pour améliorer le métabolisme dans l'organe affecté et normaliser le flux sanguin. Il est important de se rappeler les caractéristiques suivantes du médicament:

    le médicament est disponible sous forme de comprimés pour administration orale ou d'une solution injectable;

La vinpocétine est contre-indiquée dans les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux ou les signes graves d'arythmie. Il est dangereux de le donner pendant la grossesse ou l'allaitement. Même si la posologie et les règles d'admission sont respectées, des effets secondaires sont possibles. Habituellement chez l'adulte, on observe des insomnies, des étourdissements, une augmentation du rythme cardiaque, des sauts de tension artérielle, une transpiration abondante ou des réactions allergiques.

Conclusions sur la gliose cérébrale

Presque toutes les maladies du système nerveux ont des symptômes externes similaires à la gliose. Mais une partie importante d'entre eux n'est pas si dangereuse. Par conséquent, vous devez être attentif à votre santé. Lors du traitement de la gliose, il est important d'établir sa cause, d'effectuer toutes les mesures de diagnostic nécessaires et de suivre les recommandations du médecin. Dans ce cas, il sera possible de rendre les années restantes confortables et lumineuses..

Partage avec tes amis

Faites du bon travail, cela ne prendra pas longtemps

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite